Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier"

Transcription

1 Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces lors des premiers stades de conception de la structure principale d'un bâtiment multi-étagé. Contenu 1. Trame des planchers 2 2. Influence de la hauteur du bâtiment 3 3. Agencement en plan 4 4. Agencement en élévation : Hauteurs d étage 6 5. Agencement en élévation : structure 6 6. Agencement en élévation : équipements 6 7. Choix de la structure horizontale 7 8. Domaine de portée des systèmes structuraux Avantages des constructions de grande portée Quantités d acier approximatives 12 Page 1

2 1. Trame des planchers a trame des planchers détermine l espacement des poteaux dans les directions orthogonales, qui est fonction de : a trame de base (généralement basée sur des multiples de 300 mm et typiquement 1,2 m ou 1,5 m). espacement des poteaux de façade, fonction du matériau la constitutif. utilisation de l espace intérieur (bureaux individuels ou «open space»). la distribution des réseaux et équipements techniques du bâtiment (depuis le noyau du bâtiment). l espacement des poteaux de façade est normalement défini par la nécessité de fournir un support au système de parement (par exemple, un maximum de 6 m est normalement nécessaire pour un parement en briques). Ceci influence l espacement des poteaux intérieurs à moins que des poteaux supplémentaires ne soient placés en façade. a portée des poutres de plancher d un bâtiment correspond généralement à une des trames suivantes de disposition des poteaux : File unique de poteaux intérieurs, décalée par rapport à l axe du couloir central. Double file de poteaux intérieurs de part et d autre du couloir. Pour les bureaux à ventilation naturelle, une largeur de bâtiment de 12 à 16 m est courant et elle peut être obtenue au moyen de deux travées de 6 à 8 m. éclairage naturel joue aussi un rôle dans le choix de la largeur de la dalle de plancher. a trame des poteaux pour une file décalée de poteaux intérieurs est illustrée par la Figure 1.1. Autre conception : l utilisation de poutres à grande portée offre une souplesse d agencement beaucoup plus grande. Pour les bureaux climatisés, une portée libre de 15 à 18 m est souvent utilisée, bien que pour les bureaux «profonds» (deep plan), une trame de 9 x 9 m puisse aussi être adoptée. Un exemple de trame de poteaux pour une option «grande portée» dans un bâtiment comportant un grand atrium est illustré par la Figure 1.2. E E 6 m 7,5 m 6 m S T T 13,5 48 égende : Ascenseur; S Escaliers; T - Toilettes Figure 1.1 Trame des poteaux pour un immeuble de bureaux à ventilation naturelle Page 2

3 ,5 7,5 15 m 15 m T S S T 45 7,5 m 7,5 m S E 60 E égende : Ascenseur; S Escaliers; T - Toilettes Figure 1.2 Trame des poteaux pour planchers de grande portée dans un immeuble de bureaux de prestige climatisé 2. Influence de la hauteur du bâtiment a hauteur du bâtiment influence fortement : e choix du système structural. e système de fondation. es exigences de résistance au feu et les moyens d évacuation. es accès (par ascenseurs) et les espaces de circulation e système de parement. a vitesse de construction et la productivité du chantier. a structure du bâtiment est d abord conçue en fonction du système de stabilité retenu. Pour les immeubles de 8 étages au plus, on utilise en général un contreventement vertical en acier. Pour les immeubles plus élevés, des noyaux en béton judicieusement positionnés sont le plus souvent utilisés, mais le recours à des systèmes de contreventement en acier reste possible et efficace. Pour les immeubles de grande hauteur, différents systèmes de contreventement externes sont utilisés. eur description est en dehors du domaine d application de ce document. es dimensions des ascenseurs et leur vitesse de déplacement deviennent également des paramètres importants pour les bâtiments élevés. Suivant les règlements en vigueur relatifs à Page 3

4 la sécurité incendie d un pays donné, la mise en œuvre de différents systèmes de protection passive et/ou active peut être exigée en fonction de la hauteur du bâtiment. 3. Agencement en plan agencement en plan est régi par la nécessité de définir des zones d accès vertical, d évacuation sécurisée et de distribution verticale des réseaux et équipements techniques. es noyaux qui en résultent sont utilisés pour stabiliser le bâtiment et transmettre les efforts horizontaux aux fondations dans la mesure du possible. a position des noyaux est influencée par : a distribution horizontale des services. es exigences de résistance au feu, qui peuvent imposer des parcours d évacuation raccourcis et une réduction de la taille des compartiments. a nécessité de disposer les systèmes de stabilité de la structure de façon plus ou moins symétrique dans le plan du bâtiment. es Figure 1.1 et Figure 1.2 illustrent des dispositions habituelles de noyaux qui satisfont ces critères. a stabilité globale peut être assurée par un contreventement vertical, ou par un noyau en béton ou en acier contreventé pour les bâtiments plus élevés. Dans les bâtiments stabilisés par un noyau en béton, les poutres sont souvent positionées directement entre le noyau et les poteaux situés sur le pourtour du bâtiment. Une attention particulière doit être portée aux points suivants : assemblage des poutres au noyau en béton. e calcul des poutres principales plus chargées à l angle du noyau. a sécurité incendie et la résistance des poutres à grande portée. 15 m 12 m 12 m 15 m Figure 3.1 Disposition des poutres de plancher autour d un noyau en béton Page 4

5 a réalisation d un atrium permet d améliorer l éclairage des espaces occupés et de créer des aires de circulation au rez-de-chaussée et aux niveaux intermédiaires. es exigences de conception des atriums concernent : a reprise de la toiture de grande portée de l atrium. es voies d accès pour la circulation générale. les mesures de sécurité incendie incluant l extraction des fumées et l existence des voies d évacuation sûres. e niveau d éclairage et la desserte des bureaux intérieurs. Un exemple de structure supportant la toiture d un atrium constituée de tubes courbes en acier est illustré par la Figure 3.2. Figure 3.2 Structure constituée de tubes en acier supportant une couverture d atrium Page 5

6 4. Agencement en élévation : Hauteurs d étage a hauteur de plancher à plancher est basée sur une hauteur de plancher à plafond de 2,5 à 2,7 m pour les bureaux courants, ou de 3,0 m pour les ensembles plus prestigieux, à laquelle il convient d ajouter l épaisseur du plancher, réseaux et équipements techniques inclus Il convient de prendre en compte, au stade de l avant-projet, les valeurs suivantes de la hauteur plancher-plancher : Bureaux de prestige 3,8 4,2 m Bureaux courants 3,5 4,0 m Projets de rénovation 3,5 3,9 m Ces fourchettes permettent d envisager diverses solutions structurales. Si, pour des raisons de programmation, il est nécessaire de limiter la hauteur d ensemble du bâtiment, ceci peut être réalisé au moyen de systèmes de planchers minces ou à poutres intégrées. es planchers minces sont souvent utilisés dans les projets de rénovation où la hauteur de plancher à plancher est imposée par la compatibilité avec les existants conservés. 5. Agencement en élévation : structure Au stade de l avant-projet, les rapports portée/hauteur suivants (de la poutre en acier) peuvent être utilisés pour déterminer la hauteur de la structure du plancher : Poutres mixtes Rapport portée/hauteur 25 Poutres cellulaires Rapport portée/hauteur 25 Poutres principales P.R.S. Rapport portée/hauteur 20 Planchers minces ou à poutres intégrées Rapport portée/hauteur 25 Il convient d y ajouter l épaisseur de la dalle pour définir la hauteur hors-tout de la structure de plancher (sauf pour les planchers minces où la dalle est intégrée dans la hauteur de la poutre). Par conséquent, pour une poutre mixte de 12 m de portée, la hauteur de la structure de plancher est de 480 mm plus une épaisseur de dalle de 120 à 150 mm, soit un total approximatif de 600 mm. épaisseur de la protection incendie (30 mm nominal)et une provision pour les flèches doivent aussi être prises en compte. 6. Agencement en élévation : équipements à où la structure et les équipements sont superposés, ajouter ce qui suit à l épaisseur de la structure : Plancher surélevé 150 à 200 mm Équipement de climatisation Plafond et éclairage 400 à 500 mm 120 à 250 mm Page 6

7 Il est néanmoins possible de réduire de façon notable la hauteur hors-tout par l intégration des équipements dans la hauteur de la structure. Ceci est particulièrement efficace pour les grandes portées. Au stade de l avant-projet, les «fourchettes» suivantes peuvent alors être utilisées pour les épaisseurs de planchers : Construction mixte mm Poutres cellulaires (avec intégration des réseaux et équipements techniques) Planchers minces ou à poutres intégrées mm mm 7. Choix de la structure horizontale es options les plus appropriées à la conception des poutres de plancher sont : Poutres mixtes (avec dalle mixte) Portées de 6 à 13 m Poutres non mixtes (avec dalles préfabriquées) Poutres mixtes partiellement enrobées Poutres cellulaires ou P.R.S. (avec dalle mixte) Planchers minces ou à poutres intégrées Portées de 6 à 9 m Portées de 6 à 12 m Portées de 8 à 18 m Portées de 5 à 9 m Ces différentes conceptions sont illustrées par la Figure 7.1. (1) (2) (3) (4) égende : 1. Poutre mixte 2. Poutre partiellement enrobée 3. Poutre intégrée 4. Poutre pour plancher mince Figure 7.1 Différentes conceptions utilisées pour les planchers Page 7

8 es poutres mixtes reçoivent une dalle mixte, qui porte entre poutres. Pour la constitution d une poutraison bi-directionnelle, deux dispositions sont couramment retenues : Poutres secondaires de grande portée, supportées par des poutres principales de portée plus faiblee (voir Figure 7.2). Dans ce cas, la section des poutres peuvt être déterminée de façon à ce que les poutres principales et secondaires soient approximativement de même hauteur. Poutres principales de grande portée, supportant des poutres secondaires de portée plus faible (voir Figure 7.3). Dans ce cas, les poutres principales sont relativement hautes. es poutres cellulaires sont plus efficaces lorsqu elles sont utilisées comme poutres secondaires de grande portée, tandis que les P.R.S. sont plus efficaces comme poutres principales de grande portée où les efforts tranchants sont plus élevés. Il est aussi possible d éliminer les poutres secondaires en utilisant des dalles mixtes de grande portée et des poutres principales directement attachées aux poteaux m 6-9 m Figure 7.2 Poutres secondaires de grande portée (le sens de portée de la dalle est indiqué) Page 8

9 9-15 m 6-9 m Figure 7.3 Poutres principales de grande portée et poutres secondaires de portée plus faible (le sens de portée de la dalle est indiqué) Dans la conception «poutres intégrées», les poutres principales portent directement entre poteaux et les poutres secondaires sont éliminées. Pour ce type de plancher, on utilise en général une trame à peu près carrée, telle qu illustrée par la Figure 7.4. a dalle est portée par la semelle inférieure tendue de la poutre et peut être une dalle mixte épaisse ou une dalle alvéolaire en béton. Page 9

10 6-9 m Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale 5-9 m (3) (1) (2) égende : 1. Poutre intégrée 2 Poutre de liaison 3 Dalle mixte épaisse ou dalle alvéolaire en béton Figure 7.4 Poutres intégrées ou plancher mince ( le sens de portée de la dalle est indiqué) Page 10

11 8. Domaine de portée des systèmes structuraux e domaine de portée des poutres pour les diverses options structurales en acier et en béton est défini par la Figure 8.1. es conceptions à base de poutres en acier de grande portée (supérieure à 12 m) permettent généralement l intégration des réseaux et équipements techniques es poutres cellulaires et les treillis mixtes sont plus efficaces pour constituer les poutres secondaires de grande portée, tandis que les P.R.S. sont plus appropriées pour les poutres principales. Dalle de béton armé à sous-face plane Poutres de plancher mince et dalle mixte de forte épaisseur Poutres intégrées avec dalles préfabriquées Poutres et dalles en béton armé Dalle à sous-face plane en béton précontraint Poutres et dalles mixtes Poutres PRS avec ouverture dans l âme Poutres mixtes alvéolaires Treillis mixtes Portée (m) Figure 8.1 Domaine de portée pour diverses options structurales 9. Avantages des constructions de grande portée es poutres de grande portée ont gagné en popularité dans le secteur des bâtiments commerciaux du fait des avantages qu elles induisent lors de la conception et la réalisation du bâtiment : es poteaux intérieurs sont éliminés, permettant un usage plus souple et plus efficace de l espace construit. es réseaux et équipements techniques peuvent être intégrés dans la hauteur de la structure, ce qui évite d avoir à augmenter la hauteur de plancher à plancher. Moins de composants sont requis (généralement 30 % de poutres en moins) ce qui réduit les délais de fabrication et de mise en oeuvre. es coûts de protection incendie peuvent être réduits grâce à la massiveté des poutres de grande portée. Page 11

12 o En cas d utilisation de poutres cellulaires, les conduits circulaires multiples pour les réseaux et équipements techniques sont plus économiques que les conduits rectangulaires. es coûts de la structure métallique n augmentent pas de façon significative en dépit des plus grandes portées. augmentation du coût global des bâtiments est négligeable (moins de 1 %). 10. Quantités d acier approximatives En phase d avant-projet, les quantités d acier à mettre en œuvre pour réaliser un immeuble de bureaux à base rectangulaire peuvent être estimées. Ces quantités augmentent de façon significative pour les immeubles non rectangulaires ou de grande hauteur, ou pour ceux qui comportent un atrium ou des façades complexes. Des valeurs approximatives de ces quantités sont données ci-dessous, exprimées par mètre carré de plancher, et ne comprennent pas l acier utilisé pour les façades, l atrium ou la toiture. Tableau 10.1 Quantités d acier approximatives pour estimations Forme du bâtiment Bâtiments rectangulaires de 3 ou 4 étages Quantités approximatives d acier (kg/m 2 de plancher) Poutres Poteaux Contreventement Total Bâtiments rectangulaires de 6 à 8 étages Bâtiments de 8 à 10 étages avec poutres de grande portée Bâtiments de 20 étages avec noyau en béton Bâtiments de 20 étages avec noyau en acier contreventé Page 12

13 Enregistrement relatif à la qualité TITRE DE A RESSOURCE Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale Référence(s) DOCUMENT ORIGINA Nom Société Date Créé par R.M. awson SCI Jan 05 Contenu technique vérifié par G.W. Owens SCI Mai 05 Contenu rédactionnel vérifié par D.C. Iles SCI Mai 05 Contenu technique approuvé par les partenaires STEE : 1. Royaume-Uni G.W. Owens SCI 26/5/05 2. France A. Bureau CTICM 26/5/05 3. Suède A. Olsson SBI 26/5/05 4. Allemagne C. Mueller RWTH 11/5/05 5. Espagne J. Chica abein 20/5/05 6. uxembourg M. Haller PARE 26/5/05 Ressource approuvée par le Coordonnateur technique G.W. Owens SCI 10/6/06 DOCUMENT TRADUIT Traduction réalisée et vérifiée par : eteams International td. Ressource traduite approuvée par : A.Bureau CTICM 01/11/05 Page 13

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2 Phase avant-projet : Renseignements essentiels à l'intention des clients relativement à la construction de bâtiments multi-étagés à ossature métallique Présente des éléments clés pour le client, depuis

Plus en détail

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Le système OpenHouse utilise des modules pré-équipés à ossature légère en acier, montés dans une structure à poteaux métalliques, pour la construction de bâtiments

Plus en détail

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Dans cet immeuble commercial impressionnant de 8 étages, l'utilisation de mesures de protection incendie actives et d'ingénierie

Plus en détail

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

Etude de cas : Logements sociaux à Reims

Etude de cas : Logements sociaux à Reims Etude de cas : Logements sociaux à Reims Une ossature métallique mixte et des dalles de plancher en béton, combinées avec des murs de façade et des cloisons en acier léger, ont été employés pour créer

Plus en détail

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Ce document introduit l'utilisation de montants légers en acier pour les murs porteurs et les cloisons non structurales. Il

Plus en détail

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à Schématise les principaux impératifs pratiques pour la sécurité-incendie et les moyens d'évacuation. Introduit l'ingénierie

Plus en détail

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document introduit l'utilisation de sections minces en acier pour le support des

Plus en détail

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à Ce document décrit les moyens pratiques d'assurer une performance acoustique satisfaisante dans les constructions résidentielles

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni No 1 Deansgate est le plus haut bâtiment résidentiel construit au Royaume-Uni depuis les années 70. Il s'agit d'une

Plus en détail

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Ce bâtiment de six étages, entièrement modulaire, est composé de 127 modules de 3,8 m de largeur sur 11,6 m de longueur. Deux modules constituent un logement.

Plus en détail

NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct

NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct Ce NCCI fournit une méthode de dimensionnement des composants d'un assemblage de poteaux avec appui direct et couvre-joints boulonnés d'âme et de semelle.

Plus en détail

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Réhabilitation d'un immeuble de bureaux situé au cœur de Paris, avec pour impératifs la conservation d'une façade existante et le recours à de

Plus en détail

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2 Phase avant-projet : Construction hybride constituée d'éléments en acier minces et d'éléments en acier laminés à chaud pour constructions résidentielles Ce document introduit le concept de l'utilisation

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Isozaki Atea est un projet mixte dans un quartier délabré de l'uribitarte, à côté du musée Guggenheim de Bilbao. Le projet a été conçu par Arata Isozaki, éminent

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France

Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France Une usine d'assemblage a été construite pour le plus gros avion du monde, l'airbus A380. Elle comprend sept bâtiments à structure

Plus en détail

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Ce document présente l'utilisation de dalles en béton, de semelles filantes et de systèmes de micropieux

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Un stade de football couvert de 70 m de portée, construit au moyen d'un arc en acier, a été soumis à une analyse selon les principes

Plus en détail

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments Ce document introduit l'utilisation d'une ossature légère en acier pour le support des toitures dans les constructions

Plus en détail

Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne

Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne Le BEC est le nouveau centre d'expositions de la ville de Bilbao, en Espagne. Composé de 6 halls, il occupe une superficie de 117 000 mètres carrés.

Plus en détail

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document décrit les différentes méthodes d'obtention de services de conception

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour Ce guide présente de manière concise les avantages de l'acier dans la construction de bâtiments commerciaux, à la fois

Plus en détail

Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage Ce document présente les principaux aspects d une conception économique de poutres secondaires dans des bâtiments multi-étagés,

Plus en détail

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Le nouveau siège de la Chambre de commerce du Luxembourg offre par son architecture une vitrine pour l'utilisation de l'acier. Son rendement

Plus en détail

Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes"

Fiche n XVI-1 Les ouvrages métalliques ou mixtes Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes" Les ouvrages entièrement métalliques sont peu courants. Ils sont utilisés lorsque que l on recherche un gain de poids mort (ouvrages de très grandes portées,

Plus en détail

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Phase avant-projet : Dalles mixtes pour bâtiments multiétagés destinés à un usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Dalles mixtes pour bâtiments multiétagés destinés à un usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Dalles mixtes pour bâtiments multiétagés destinés à un usage Donne un aperçu des différents types de dalles mixtes utilisées dans les bâtiments multiétagés, résume leurs avantages,

Plus en détail

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants.

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants. 1 FICHE OX «Enveloppes de bâtiments performantes avec solutions techniques ou architecturales minimisant la part des ponts thermiques dans les déperditions» 1. Contexte Enjeux La performance d une enveloppe

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

Phase avant-projet : Poutres intégrées pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Poutres intégrées pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Poutres intégrées pour bâtiments multi-étagés à usage Ce document présente les différents types de poutres intégrées qui éliminent les retombées de poutre sous la dalle en béton. Il

Plus en détail

Le centre Georges Pompidou. Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa

Le centre Georges Pompidou. Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa Le centre Georges Pompidou Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa Le Centre Pompidou est un centre polyculturel Bâtiment très novateur à l époque, il est orné de cheminées

Plus en détail

4 - Dessins de fondations

4 - Dessins de fondations 1 ère STI Génie Civil Dessins de bâtiment 4-Dessins de fondations 4 - Dessins de fondations Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés supportant la construction

Plus en détail

ACE Advanced Cost Estimator for steel structures

ACE Advanced Cost Estimator for steel structures Introduction Dans ce document, les principales étapes pour effectuer un calcul ACE concernent le cas d un bâtiment à plusieurs étages. L'accent est mis sur la séquence de commandes. Il n'est pas destiné

Plus en détail

Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un Décrit différents types de poteaux et éléments de contreventement vertical utilisés dans les bâtiments multi-étagés, et

Plus en détail

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 1 sur Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 2 sur Sommaire 1 Modalités d application (extrait de la norme NF P93-520 du 11/97)... 4 2 Domaine d application... 4 3 Définitions... 7 3.1 Hauteur:...

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

Parking au Nord de la Rue du Commerce La Chaux-de-Fonds

Parking au Nord de la Rue du Commerce La Chaux-de-Fonds Commune de La Chaux-de-Fonds Service d urbanisme et de l environnement Parking au Nord de la Rue du Commerce La Chaux-de-Fonds Etude de faisabilité Variante au droit des voies CFF Notice technique TABLE

Plus en détail

Systèmes air-eau pour une climatisation performante

Systèmes air-eau pour une climatisation performante Systèmes air-eau pour une climatisation performante The art of handling air Vue d ensemble Systèmes de Systèmes de refroidissement passifs Systèmes à induction ventilation décentralisée Page 4 Page 6 Page

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

Charpentes & Couvertures

Charpentes & Couvertures Charpentes & Couvertures Henri Renaud Deuxième édition 2010 Groupe Eyrolles, 2002, 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12756-0 Sommaire Charpentes traditionnelles en bois... 1 1. Rôles principaux...

Plus en détail

construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement

construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement construction Poutres en I pour toitures, murs et planchers Systèmes constructifs STEICO en bois, naturellement DOMAINES D APPLICATION Construction ossature bois minimisant les ponts thermiques. Planchers

Plus en détail

Manuel de Conception pour Garde-corps

Manuel de Conception pour Garde-corps Manuel de Conception pour Garde-corps Pour Concepteurs, Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs, Installeurs www.allium.com Table de matière Introduction 2 Type de systèmes de garde corps.4 o Série 100

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES La procédure de consultation utilisée

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

Phase avant-projet : synopsis des stratégies relatives aux réseaux et équipements techniques dans les immeubles de bureaux multi-étagés

Phase avant-projet : synopsis des stratégies relatives aux réseaux et équipements techniques dans les immeubles de bureaux multi-étagés Phase avant-projet : synopsis des stratégies relatives aux réseaux et équipements techniques dans les immeubles de bureaux multi-étagés Définit les principaux types de réseaux et équipements techniques

Plus en détail

Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix

Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix Novembre 2008 Page : 1 / 6 Table des matières 1. Les données 2 2. Le travail demandé 3 3. La démarche 3 4. Résumé des sections et conclusion 7

Plus en détail

Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution"

Fiche n I-6 Le visa des plans d'exécution Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution" 1. Objet de la présente fiche et rappels Cette fiche a pour objet de décrire la démarche préalable nécessaire à la délivrance du visa d un plan d exécution.

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Ce document présente différentes applications de treillis ainsi que des exemples de conception de treillis et de poteaux

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment VILLE DE CARBON-BLANC SERVICE TECHNIQUE et URBANISME CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment CAHIER DES

Plus en détail

Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés à ossature en acier

Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés à ossature en acier SS9a-FR-EU Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés Ce document décrit les différents moyens de résister aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits.

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. DC 500-141-1 2008 (final).qxd 20/05/08 10:40 Page 1 Prévention des chutes de toits de haut Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. Table

Plus en détail

Étude de code Règlementation 2

Étude de code Règlementation 2 Dans le cadre du cours Re glementation 2 Remis a : S. Denis Bergeron Par : Michel Asselin Kevin Pedneault Tommy Ve zina Date de la remise : 28 novembre 2012 1 Table des matières Contenu Introduction...

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

CRET avec de nouvelles utilisations pour des déplacements horizontaux importants et pour les cas de séisme

CRET avec de nouvelles utilisations pour des déplacements horizontaux importants et pour les cas de séisme ASCHwAndEn QuALiTy MAi 2014 Goujons CRET pour la transmission de charges transversales: la solution économique pour toute transmission de charges transversales CRET avec de nouvelles utilisations pour

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

SOMMAIRE. - SCI GIMINA - - RESIDENCE RUPPERT - Construction d une résidence de logements et commerces - - Notice Descriptive TCE -

SOMMAIRE. - SCI GIMINA - - RESIDENCE RUPPERT - Construction d une résidence de logements et commerces - - Notice Descriptive TCE - SOMMAIRE I.OBJET ET DEFINITION DE L'OPERATION I-2 I-1. Objet de l'opération I-2 I-2. Description du projet. I-2 I-3. MAITRE D'OUVRAGE I-2 I-4. LISTE ET DECOMPOSITION DES TRAVAUX. I-2 I-5. ASSURANCES. I-3

Plus en détail

Schöck Isokorb type W

Schöck Isokorb type W Schöck Isokorb type Schöck Isokorb type Conçu pour pans de mur en porte-à-faux. Il transmet les moments négatifs et les efforts tranchants positifs. De plus, des efforts horizontaux variables sont transmis

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs

Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs 2 Schüco 3 Schüco Schüco, gage d excellence et d innovation Siège de Schüco France au Perray-en-Yvelines Avec cinquante années d expérience dans les

Plus en détail

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE Annexes à la circulaire interministérielle (NOR : LOGU0907226C) relative à l accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants, et des établissements recevant du public et installations ouvertes

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Actualisations 2014.4

Actualisations 2014.4 THERM + construction de verrières Nouvelle technique de joint Un surcroit de sécurité et une réalisation permettant d optimiser la mise en œuvre sont les principaux critères sur lesquels les concepteurs

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton 2.2.2 - Les domaines d emploi du béton Le bâtiment Le béton tient une place essentielle dans l urbanisme moderne. Cela semble normal lorsqu on considère sa participation dans la construction de logements

Plus en détail

Schüco SCS BP3-78612 Le Perray-en-Yvelines cedex Tél. : 01 34 84 22 00 - Fax : 01 34 84 22 32 www.schuco.fr

Schüco SCS BP3-78612 Le Perray-en-Yvelines cedex Tél. : 01 34 84 22 00 - Fax : 01 34 84 22 32 www.schuco.fr Schüco - Le spécialiste de l'enveloppe des bâtiments Leader dans le domaine des constructions basées sur des systèmes, Schüco propose des composants pour l'habillage global des bâtiments, incluant les

Plus en détail

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche

www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche www.rockwool-coresolutions.com Des solutions innovantes pour les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine de roche Depuis des dizaines d année, les panneaux sandwiches intégrant une âme en laine

Plus en détail

Tuyauterie combustible ou incombustible

Tuyauterie combustible ou incombustible CT HC H N Q U C T H C H N Q U CT HC N M Coupe-feu dans vide sanitaire Matériaux servant de coupe-feu NTRACTONS Si non protégé par gicleurs ou non considéré comme sous-sol. Utilisés pour diviser en compartiments.

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

Rénovation et surélévation à Fribourg : 3 + 4 = 7

Rénovation et surélévation à Fribourg : 3 + 4 = 7 1 Rénovation et surélévation à Fribourg : 3 + 4 = 7 Sanierung und Aufstockung in Fribourg: 3 + 4 = 7 Refurbishment and additional stories in Fribourg: 3 + 4 = 7 Philippe Volet Ingénieur bois HES Atelier

Plus en détail

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS Jean-Louis Granju BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS SELON L EUROCODE 2 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12782-9 Table des matières Remerciements... 2 Préface... 3 Avant-propos... 5 Objectifs...

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko.

Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko. Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko. L élégance d une vue dégagée: la grande porte coulissante en bois/métal de Meko. En route vers de nouvelles dimensions: la meilleure solution

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction 2. 2. Méthode de construction par éléments 2. 3. Méthode de construction par panneaux 3

Sommaire. 1. Introduction 2. 2. Méthode de construction par éléments 2. 3. Méthode de construction par panneaux 3 Phase avant-projet : Systèmes de construction et méthodes privilégiées pour la réalisation de constructions résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document décrit les principaux systèmes

Plus en détail

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine 8.4 Les produits en béton fabriqués en usine La fabrication en usine de produits en béton permet de rationaliser la production, d apporter la qualité d une fabrication industrielle et de réaliser une importante

Plus en détail

Bien construire sa maison

Bien construire sa maison Bien construire sa maison Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-13229-8 Sommaire Chapitre 1 Terrain et avant-projet de construction 1. Choix du terrain pour bâtir... 2 2. Critères de choix

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement

Plus en détail

Cours de conception et de modélisation approfondie des structures

Cours de conception et de modélisation approfondie des structures Cours de conception et de modélisation approfondie des structures Centrale Paris - 2011 Objectifs du cours : Ce cours met en œuvre les thèmes fondamentaux du calcul de structures, en introduisant d une

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception d'un empannage

Phase avant-projet : Conception d'un empannage Phase avant-projet : Conception d'un empannage Ce document fournit les informations nécessaires à la conception de l'empannage d'un bâtiment à ossature en acier. Il donne des précisions sur l'interaction

Plus en détail

ArcelorMittal Europe - Long Products Sections and Merchant Bars. ArcelorMittal Office Building à Esch/Alzette

ArcelorMittal Europe - Long Products Sections and Merchant Bars. ArcelorMittal Office Building à Esch/Alzette ArcelorMittal Europe - Long Products Sections and Merchant Bars ArcelorMittal Office Building à Esch/Alzette Choix du site Esch-sur-Alzette, deuxième ville du Luxembourg située au sud du pays, est intimement

Plus en détail

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers,

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers, Les différents systèmes constructifs bois et leurs performances Jean Marc Pauget CNDB (Comité national développement du bois) Quels sont les différents systèmes constructifs utilisant le bois? Quelles

Plus en détail

Protection incendie dans le bâtiment

Protection incendie dans le bâtiment Protection incendie dans le bâtiment Rev. 20021128 Protection incendie passive 2 Quelques notions sur la protection incendie passive dans le bâtiment. Table des matières 2 Concepts de base Inflammabilité,

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

Étude de cas : Le Sequana.

Étude de cas : Le Sequana. Étude de cas : Le Sequana. Un bâtiment commercial remarquable de sept étages situé sur la rive gauche de la Seine, à Paris. Le Sequana : vue d artiste Contenu 1. Le projet 2 2. Le point de vue du client

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

DAMOTECH.COM. Ne serait-ce pas fantastique si vous pouviez cesser de remplacer les montants de votre entrepôt une fois pour toutes?

DAMOTECH.COM. Ne serait-ce pas fantastique si vous pouviez cesser de remplacer les montants de votre entrepôt une fois pour toutes? DAMOTECH.COM Ne serait-ce pas fantastique si vous pouviez cesser de remplacer les montants de votre entrepôt une fois pour toutes? Bienvenue dans le monde de Damotech, le plus grand spécialiste de solutions

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

L acier, solution adaptée aux besoins spécifiques

L acier, solution adaptée aux besoins spécifiques L acier, solution adaptée aux besoins spécifiques Human Induced Vibration of Steel Structures Olivier Vassart olivier.vassart@arcelormittal.com Poutres non mixtes Portées typiques 6m à 8m RFS2-CT-2007-00033

Plus en détail

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO AVIS DE CHANTIER N CO. 2/39 Avis de Résistance au Feu pour un Avis Technique AVIS n CO4-1218 Entreprise KNAUF Avis de Résistance au feu : Procédé

Plus en détail