ORIENTATIONS SECTORIELLES PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES"

Transcription

1 ORIENTATIONS SECTORIELLES PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES Contexte et principales évolutions - Bibliothèques et patrimoines Le rôle et les missions des bibliothèques et des établissements patrimoniaux se définissent au regard des enjeux sociaux, éducatifs, économiques et culturels de la collectivité et de son territoire. Les contraintes financières des collectivités territoriales dans une période marquée par la crise économique, les besoins croissants d une population éloignée de l éducation, de la culture, impliquent pour les collectivités au travers des bibliothèques et des établissements patrimoniaux à élargir leur offre de services. La mutualisation des établissements est l une des réponses. Les familles professionnelles qui constituent les métiers des champs des bibliothèques et du patrimoine, sont concernées par les réformes en cours qu elles portent sur le territoire, la répartition des compétences et les nouveaux modes de partenariats. Les villes, agglomérations,métropoles, intercommunalités sont un enjeu pour les politiques culturelles comme nouvelles ressources politiques pour la culture, en intégrant la répartition des compétences, les financements croisés et l adoption à terme des schémas d organisation des compétences et des mutualisations des services entre les différents échelons de collectivités qui auront une incidence sur les missions et les services offerts à la population. Le questionnement sur la qualité et la nature des services modifie en profondeur les pratiques des professionnels de la lecture publique et des établissements patrimoniaux, ainsi que les effets du contrôle de gestion et de l évaluation des politiques publiques sur le fonctionnement des établissements. La notion de «modèle» a disparu au profit de la mise en place de nouvelles pratiques, de nouveaux services, de nouvelles compétences, de renforcement du lien social, de la notion de plus-value apportée par l action des professionnels, au service du public, des publics. Dans les domaines des bibliothèques et des centres documentaires, de même que dans ceux du patrimoine, outre les besoins de parfaire son expertise, il est nécessaire de prendre en compte les nouvelles pratiques professionnelles induites par les enjeux et effets du numérique (tant en termes de médiation que d informatisation et de numérisation), d intégrer les modes de gestion, et leurs évolutions, des établissements culturels. La question du numérique se décline à plusieurs niveaux de l action des politiques publiques : bien au-delà de la numérisation et de l utilisation de plus en plus sophistiquée des réseaux sociaux par les établissements culturels, le numérique s applique plus largement

2 à nombre de services de la collectivité. Cette progression des usages implique la nécessité d une réflexion globale sur la mise en œuvre du numérique, sur la sécurité juridique de ses utilisations, de l archivage sécurisé et pérenne des documents dématérialisés. Bibliothèques et centres documentaires / musées, archives, archéologie Des politiques publiques locales du champ du pôle Les priorités des collectivités locales font apparaître les orientations suivantes : - la mutualisation des équipements et réflexion sur la convergence de projet - les partenariats entre l État et les collectivités - L évaluation des politiques culturelles et les études d'impact économique - La politique de développement des publics - la recomposition des territoires (territoires urbains, péri-urbains, ruraux) - la mobilité des publics La prise en compte du développement durable Les options de développement durable des bibliothèques-médiathèques et des établissements patrimoniaux portent sur des enjeux qui dépassent le cadre strictement «métier» : ils concernent particulièrement l architecture et l urbanisme, tant dans le cas de construction, d aménagement, d équipement que de restauration des établissements. La question de la reprographie touche plus particulièrement les bibliothèques, les centres de documentation et les archives, notamment le passage d une pratique d impressions à des solutions de reproductions et d archivage numériques. Les métiers concernés La direction de la prospective n a pas conduit de nouvelle étude démographique sur les familles de métier du pôle depuis 2009, le pôle est en attente de son actualisation. Concernant la rédaction de la version 3 du Répertoire métiers, le pôle culture Bibliothèques et Patrimoine a engagé ce travail dès le mois de juin. Il devrait aboutir fin Ce travail s attache, en s appuyant sur l expertise des professionnels représentatifs des métiers, à identifier les fonctions nouvelles, à définir les évolutions des compétences.

3 Les fiches suivantes ont été actualisées : - Directeur de bibliothèque - Bibliothécaire - documentaliste - Agent de bibliothèque / en partie fusionnée avec la fiche assistant de gestion - Directeur d établissement patrimonial - Archiviste - Archéologue - Régisseur d œuvres - Médiateur culturel - Agent d accueil des musées / en partie fusionnée avec la fiche agent d accueil - Restaurateur d œuvres : suppression Il est important de signaler que : - La fiche directeur d établissement patrimonial a demandé un temps important (2 jours complets) d analyse et de rédaction, car la fiche initiale était trop réductrice, ne prenant en compte que la dimension musée. Les archivistes et archéologues, euxmêmes directeurs d établissements patrimoniaux au même titre que le directeur de musée, ont réussi à harmoniser leurs compétences communes, et à spécifier celles qui devaient l être. Ce travail de fond permettra d actualiser l OIC Directeur d établissement patrimonial proposée à l offre La fiche restaurateur d œuvres en voie de suppression du fait de l externalisation de cette activité par les collectivités, ou par leur transfert vers le métier de régisseur d œuvres. - La fiche médiateur culturel fait l objet d un débat entre les professionnels : en effet, cette fonction apparaît dans les fiches de postes des musées et des bibliothèques dans les services des publics (guide conférencier ), mais la dénomination en tant que métier devient marginale, du fait de son externalisation par les collectivités territoriales. Afin de vérifier la réalité de cette possible extinction de ce métier dans la fonction publique territoriale, le pôle culture bibliothèques et patrimoines, va diligenter en 2013 une enquête d observation en partenariat avec l observatoire de l OCIM, Office de Coopération et d Information Muséales. L état des lieux nous permettra de proposer le maintien ou la suppression de cette fiche. NB : il est à préciser que la médiation n est pas spécifique au domaine du patrimoine, elle est au cœur de tous les métiers de la culture tant sur le champ bibliothèque et patrimoines que sur le champ enseignement artistique et action culturelle.

4 Ce travail d analyse fine des évolutions des métiers a aussi permis d observer un rapprochement de plus en plus affirmé des métiers de bibliothécaire, documentaliste, archiviste : en effet la médiation numérique et la dématérialisation des documents opèrent un rapprochement des pratiques professionnelles de ces métiers dont une partie significative constitue progressivement un tronc commun à partir duquel les trois spécialités devront ensuite s individualiser et se décliner. Il sera nécessaire en 2013, de vérifier cette observation avec les professionnels ayant participé à l actualisation du répertoire, d en analyser les conclusions et de proposer les aménagements nécessaires pour les domaines des archives et de la documentation. Analyse et évolution de l offre L exercice des cadres d emplois de conservateur de bibliothèque ou du patrimoine, de bibliothécaire, d archiviste, d archéologue, requière dans leurs missions de «chef d établissement - des compétences managériales communes/transverses à celles des administrateurs et des attachés. Si ces dernières ne recouvrent pas les mêmes niveaux de spécialisation administrative, les métiers exercés exigent en revanche une compétence intellectuelle et technique qui ne fait partie des missions statutaires. Les évolutions constantes de ces métiers exigent la mise à jour de l ensemble de leurs composants. Les priorités de formations relatives aux changements à opérer sont identifiées : Définir un projet de service plaçant l établissement au service des enjeux du territoire et des besoins de la population dans le cadre de l interaction des politiques publiques locales. Cela implique l inscription du projet dans la transversalité de l action publique avec les services de la collectivité et la mise en place de partenariats. Moderniser et optimiser radicalement le fonctionnement interne au profit de la plusvalue en direction des publics

5 Les partenariats : Les conventions nationales ou accord cadre en attente pour les champs bibliothèques et patrimoines : - Convention cadre avec la CPU : projet de convention cadre permettant d harmoniser les relations partenariales entre les CRFCB et les DR en cours depuis 2010 en attente de l audit mené au niveau national Dès la signature de la convention, son application sera effective pour l offre de formation de l année N+1 ou N+2 en fonction de la date de signature. - Convention entre le CNFPT et l INTD/CNAM pour la coproduction d un titre2 destiné aux professionnels du traitement de l information (A et B) en cours depuis 2010 en attente de l audit mené au niveau national Dès la signature de la convention, son application sera effective pour l offre de formation de l année N+1 ou N+2 en fonction de la date de signature. - Convention entre le CNFPT et l Ecole Nationale des Chartes pour la coproduction d un master2 destiné aux professionnels du patrimoine musées, archives (A et B) en cours depuis 2010 en attente de l audit mené au niveau national Dès la signature de la convention, son application sera effective pour l offre de formation de l année N+1 ou N+2 en fonction de la date de signature.

6 A. L analyse de l offre existante (programmation 2012) : Les OIC 2012 ont répondu à une commande de la DGAcDF pour le métier directeur ou cadre en charge d une bibliothèque Sa conception a été réalisée en concertation avec les conseillers formation culture du CNFPT et le comité expert du pôle bibliothèque et centres documentaires (ex appellation) Il est composé de 6 modules répartis sur 2 axes : management stratégique des bibliothèques (9 jours) et les impacts du numérique en bibliothèque (9 jours) analyse quantitative des OIC analyse qualitative L analyse 2012 reste partielle puisque la totalité des sessions n est pas encore réalisée. Sur l OIC directeur ou cadre en charge d une bibliothèque : - Le module «management stratégique d une bibliothèque politique et management public» a dû être reporté en raison d un nombre insuffisant d inscrits. L intitulé du module en est partiellement responsable, il sera ainsi proposé à la programmation 2013 «projet de bibliothèque et politique publique», afin de préciser le propos sur l axe pédagogique central qu est le projet d établissement. - Le module «management stratégique d une bibliothèque la politique documentaire à l heure du numérique» a dû être dédoublé en raison du nombre important d inscrits (> 40). Le premier groupe du 8 au 10 octobre 2012, le deuxième groupe du 29 au 31 octobre 2012 (en cours de traitement). - Les 3 modules «les impacts du numérique en bibliothèque» ont été réalisés avec une fréquentation de 74,28% de catégorie A, sachant qu un grand nombre de directeurs nous adressent la personne qui doit, dans l établissement, suivre les projets numériques. Ces mêmes modules sont programmés au second semestre par l INSET de Montpellier. Ces formations répondent en totalité aux fortes attentes des stagiaires qui suivent, dans leur majorité, la totalité des 9 jours de formation. De plus, les directeurs ayant suivi ces 3 modules sollicitent de plus en plus le pôle afin de réaliser une formation en intra sur les objectifs du numérique, et sensibiliser leurs équipes aux enjeux de cette problématique. - La quatrième promotion du cycle directeur de bibliothèque (14 participants dont 4 conservateurs) a été mise en œuvre par l INSET de Nancy en octobre 2012 et se terminera en juin Il est composé de 6 modules, pour une durée totale de 28 jours (soutenance du rapport comprise). La promotion réunit 14 directrices et directeurs de bibliothèque (8 cadres A bibliothécaire ou attaché 3 cadres A+ -conservateur ou administrateur 1 contractuelle). Il est à noter la

7 participation d un conservateur fraichement issu de la formation d élève-conservateur (en 2011), ainsi que de 3 cadres ultramarins (Martinique, Réunion, Mayotte). L événementiel national : Le séminaire «L information documentation au cœur des collectivités territoriales» organisée en partenariat avec le CNAM-INTD a réuni 125 participants dont 79,2% de cadres A et A+ et 17,6 % de cadres B et agents de catégorie C. Les journées d étude «Patrimoine et territoires» organisées en partenariat avec l Ecole nationale des chartes ont réuni 42 participants dont 92% de cadres A ou A+, avec rédaction d une synthèse des journées qui figureront prochainement sur le site de l INSET. Les retours des participants sur ces deux événements ont été très positifs, tant pour la durée et les contenus, que pour le niveau d expertise des intervenants. Bilan quantitatif de l offre culture 2012 toutes structures confondues : - Taux de réalisation des sessions programmées : 70,94% - Taux de réalisation des sessions programmées sur les 3 sous-domaines qui composent les domaines «bibliothèque et patrimoines» : 73,91% - Nombre moyen de présents par rapport aux convoqués : 79,43% Lors de la construction de l offre 2013, trois OIC nouvelles ont été conçues suite à la commande de la DGAcDF : Bibliothécaire, archéologue, directeur d établissement patrimonial. L offre 2014 sera proposée sur la base d une stabilisation des OIC mises en œuvre en 2012 et 2013, sachant que leur évaluation permettra de les actualiser.

8 B. L offre des autres prestataires de formation Sur les champs des bibliothèques et du patrimoine, l offre concurrentielle est essentiellement portée par les écoles de service public : ENSSIB, INP, ENC, Ecole du Louvre. L offre des écoles de l état porte principalement sur les compétences scientifiques et techniques des métiers concernés, et ne tiennent compte de la dimension «métier» que de manière marginale. Sur l intrusion du numérique, sur les aspects stratégiques et sur les anticipations des évolutions des pratiques de ces métiers, le CNFPT reste leader en termes d offre de formation. Préconisation pour l offre de formation et de services Il est essentiel de ne pas enfermer les formations dans une approche filière qui ne recouvre pas d unités de compétences métiers. La formation doit être envisagée dans une stratégie de GPEC fondée sur la prise en compte de la spécificité des cadres d emploi et le référentiel des emplois et des compétences. Il sera alors possible d envisager des recrutements, des organigrammes et des formations associant des cadres d emplois issus de filières différentes sur de mêmes besoins.

9 LES ORIENTATIONS DE L OFFRE A. L offre nationale : - offre itinéraires coordonnée (OIC) pour les cadres (métiers et politiques publiques) L'offre des itinéraires métiers pour les familles professionnelles est stabilisée. Quelques pistes d'orientation pour l'offre : Pour 2014, il sera important de revisiter les OIC mises en œuvre en 2012 et 2013, suite au travail réalisé sur l actualisation des fiches métier, et procéder aux ajustements nécessaires afin que les formations proposées soient cohérentes avec les compétences exigées pour l exercice de ces métiers. Sur le plan réglementaire, il faudra accompagner la mise en œuvre de la future loi sur le patrimoine annoncée dans le courant de l année En fonction de la date d adoption du texte, mais aussi de son contenu, le pôle veillera à mettre en place ou à programmer, avec les collègues des délégations régionales, les journées d actualité permettant d informer les agents concernés. Enfin, le pôle suivra les avancées dans la mise en place des nouvelles normes de catalogue (RDA) par le groupe national stratégique piloté par Raymond Bérard afin de concevoir et mettre en œuvre les sessions de formation ad hoc pour les années offre itinéraires régionaux généralisés (OIRG) Voir le tableau de synthèse : seul l itinéraire agent de bibliothèque a été programmé et positionné en OIRG par l IRSE. B. Préconisations éventuelles pour les offres régionales et inter régionales Pas de remarque particulière de la part des conseillers formation suite à la rédaction de la présente note. C. Les événementiels L offre événementielle régionale (journées d actualité, journées professionnelles ) fera l objet d une observation au sein du réseau des conseillers formation culture afin de les mutualiser sur le territoire en fonction des besoins.

10 L offre événementielle nationale, portée par le pôle, portera sur l anticipation de l évolution des catalogues avec l arrivée annoncée de RDA. Ainsi, la journée «les catalogues au défi du web» sera-t-elle programmée dans chaque institut au premier semestre 2013, une 5 ème édition sera programmée à Paris en novembre. Cela nous permettra de répondre d une part à son actualisation (puisque ces nouvelles normes sont en pleine construction), et, d autre part, aux demandes de participation des agents n ayant pu suivre celle programmée sur leur territoire. Nancy le 16 octobre 2012 Jenny Rigaud Responsable du pôle culture Bibliothèques et Patrimoines

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

TBP DRAC Nord-Pas de Calais

TBP DRAC Nord-Pas de Calais TBP DRAC Nord-Pas de Calais Modèle général de présentation des objectifs s s s DRAC Nord-Pas de Calais 9 Communiquer sur le réseau 10 Favoriser l innovation pour toucher d autres publics Axe Publics 7

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation " FORMATION AU MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES " Action collective au profit des entreprises adhérentes de " moins de 50 salariés

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02-

Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02- Groupe de travail «ingénierie locale» (bilan au 13-02- 2014) Contexte et objectif du groupe de travail Les travaux réalisés en 2012 par le groupe de travail sur l ingénierie locale, mis en place par le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ Objectifs Doter le territoire d une offre de formation interentreprises adaptée

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement GREEN Master Pro Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement PÔLE RISQUES NORMANDIE - CAEN Maison de la Recherche Le Grenelle de l environnement

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC)

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC) CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE ET CADRE CHARGÉS DES AFFAIRES CULTURELLES (DAC) Pour toute information et inscription : Geneviève LIENHARDT, responsable

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE

VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE 1- Des fonctions support organisées différemment selon les établissements Des fonctions support et/ou soutien existent dans chacun

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

2016 OFFRE DE FORMATION

2016 OFFRE DE FORMATION 2016 OFFRE DE FORMATION OFFRE MOBILITE/EMPLOYABILITE Cette brochure est un extrait de l offre de formation. Retrouvez toute l offre sur www.cnfpt.fr CNFPT Nord - Pas-de-Calais QUAND LES TALENTS GRANDISSENT,

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD

ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD CAHIER DES CHARGES ETUDE JURIDIQUE ET FINANCIERE DE L ORGANISATION TOURISTIQUE DE L ALSACE DU NORD Date limite de réception des offres : 4 mars à 17h Marché à procédure adaptée Marché de prestations intellectuelles

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Assistant ressources humaines - Titre professionnel

Assistant ressources humaines - Titre professionnel Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 29/01/2016. Fiche formation Assistant ressources humaines - Titre professionnel - N : 10356 - Mise à jour : 18/12/2015 Assistant ressources

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

LA FORMATION experte. INET INSET Angers - INSET Dunkerque INSET Montpellier - INSET Nancy Le réseau des cadres et de l expertise territoriale

LA FORMATION experte. INET INSET Angers - INSET Dunkerque INSET Montpellier - INSET Nancy Le réseau des cadres et de l expertise territoriale LA FORMATION experte DES CADRES INET INSET Angers - INSET Dunkerque INSET Montpellier - INSET Nancy Le réseau des cadres et de l expertise territoriale édito du président Dans la perspective de l acte

Plus en détail

Propositions pour une réforme de notre système de santé. Propositions pour une réforme de notre système de santé

Propositions pour une réforme de notre système de santé. Propositions pour une réforme de notre système de santé Propositions pour une réforme de notre système de santé 1 Notre fil rouge La Charte d Ottawa définit la santé comme «une ressource de la vie quotidienne qui permet d une part, de réaliser ses ambitions

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale 2015-2017 1 Table des matières PREAMBULE... 3 Un programme articulé autour de 4 principes directeurs et 4 axes stratégiques reposant sur un pilotage et un accompagnement renforcé... 5 I. Présentation des

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE COURS A908155

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE COURS A908155 PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DU 26 AU 30 OCOBRE 2015 MODULE: PARTENARIAT PUBIC-PRIVE LES DIFFERENTS TYPES DE PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DU 26 AU 30 OCOBRE 2015 SOMMAIRE Introduction Les différents types de partenariat

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

L avis 2014/12-02bis est mis en suspens dans l attente de l accord du Conseil régional de Languedoc Roussillon

L avis 2014/12-02bis est mis en suspens dans l attente de l accord du Conseil régional de Languedoc Roussillon Avis n 2014/12-02 et 2014/12-02bis relatifs à l accréditation de l école nationale des mines d Alès (Mines Alès) à délivrer des titres d ingénieur diplômé L avis 2014/12-02bis est mis en suspens dans l

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture. Présentation du poste

FICHE DE POSTE. Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture. Présentation du poste FICHE DE POSTE Poste occupé par : Service d affectation : Direction de la Culture Présentation du poste Définition du poste : Directeur des Affaires Culturelles et Sportives, Bibliothèque, Tourisme Positionnement

Plus en détail

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA)

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Les formations dites de «moniteur d atelier» jusqu alors dispensées par les organismes de formation en Travail social ou l Afpa, ne répondaient

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire PREFECTURE DE REGION ILE DE FRANCE Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire Cahier des charges En référence aux circulaires interministérielles n 2010-032 du 5 mars 2010

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE Ce volet concerne les actions de médiation et de valorisation portées par des collectivités territoriales ou des associations. Elles sont destinées à inciter

Plus en détail

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant Contrat d adhésion CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant ARTICLE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014 PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS 4 décembre 2014 Accompagnement des regroupements par l Amue + Conférence à Rennes le 28 mai 2015 : "coordination territoriale : anticiper les changements".

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Le projet d établissement : une vision dynamique

Le projet d établissement : une vision dynamique Rencontre professionnelle Le projet d établissement : une vision dynamique Démarche d accompagnement à l écriture des projets d établissement Comment concevoir, animer et mettre en œuvre un projet d établissement

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam - 75008 Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Management de formation Action de formation Contexte de formation...

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déroulement de la journée Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation

Plus en détail

Note du 29 juin 2015 relative à la fonction juridique en services déconcentrés. Mise en œuvre des préconisations du groupe de travail

Note du 29 juin 2015 relative à la fonction juridique en services déconcentrés. Mise en œuvre des préconisations du groupe de travail Administration générale MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Secrétariat général Service du pilotage et

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ENTRE LES SOUSSIGNES Électricité de Strasbourg, société anonyme au capital de

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 b des modules «prise de poste» b des modules à la carte pour «aller plus loin» b le tout présenté dans 4 Parcours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009 Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l enseignement scolaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Sous-direction de la

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master Diplôme d Etudes En Architecture (DEEA)

Plus en détail

La GPEEC au ministère de l équipement

La GPEEC au ministère de l équipement ministère de l Équipement des Transports de l'aménagement du territoire du Tourisme et de la Mer La GPEEC au ministère de l équipement direction du Personnel des Services et de la Modernisation Mission

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24

149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 s Consultante Formatrice en Droit Social et Ressources Humaines Sur Toulouse et région Midi-Pyrénées 149 Rue du Faubourg Bonnefoy 31500 TOULOUSE @ sy.d@free.fr 07.83.05.42.66 / 06.61.79.61.24 Siret 791

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines 2012 Dossier suivi par : Nadine FERRE, Inès MARANON Adresses de retour de la proposition

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement CHUQUET JEANNET CONSEIL Brigitte CHUQUET : brigitte.chuquet@chuquet-jeannet.fr 20 rue Jacques Rivière 92330

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Méthode de visite Réalisation d un audit de processus dans le cadre des visites de certification des établissements de santé GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Définitions Processus :

Plus en détail