ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires :"

Transcription

1 I. Présentation générale des systèmes I.1. Système technique - produit ETUDE DES SYSTEMES Une étude de marché faite auprès d une population d utilisateurs permet de recenser un certain nombre de besoins qui restent à satisfaire totalement ou partiellement. Un système technique est un ensemble technique conçu pour répondre à un besoin. Un produit est ce qui est fourni à l'utilisateur pour répondre à ce besoin. Il existe ainsi plusieurs façons de satisfaire un besoin : - immédiatement par un produit existant ; - après reconception ou modification d un produit existant ; - après conception complète d un nouveau produit. Le produit peut être de nature diverse : matière première, produit manufacturé, énergie, information, service,... I.2. Matière d'œuvre, valeur ajoutée, fonction globale Le système technique assure une fonction globale en opérant sur une ou plusieurs matières d'œuvre afin de créer une valeur ajoutée. La fonction est un verbe à l'infinitif, c'est une action exprimée en terme de finalité. La matière d'œuvre (M.O.) est l'élément d'entrée sur lequel s'exercent les activités du système. La valeur ajoutée (V.A.) est la valeur supplémentaire apportée à la matière d'œuvre par l'activité du système. L utilisateur parle d un produit en terme de service rendu, le technicien peut définir le produit par rapport à son action sur une matière d œuvre. Cette dernière peut être de trois types : FONCTION GLOBALE MATERIELLE INFORMATIONNELLE ENERGETIQUE Tâches élémentaires : Transformer, assembler, déplacer transporter, stocker, Tâches élémentaires : Transformer, calculer, traiter, communiquer, stocker, mémoriser, Tâches élémentaires : Transformer, convertir, transporter, distribuer, stocker, Exemples de produits : Matière premières : Minerai de fer, bois, Matières transformées : Barre de fer, carton, lait, papier, Articles manufacturés : Pièces mécaniques, sacs plastiques, automobiles, ordinateurs, gâteaux, Exemples de produits : Information créée ou mise en forme (journal, livre, film, ) Information traitée (surveillance de trafic aérien, ) Information distribuée ou reproduite (Minitel, photocopieur, ) Exemples de produits : Energie distribuée en réseau (électricité, essence, gaz, ) Energie distribuée par lot (piles, bouteilles de gaz, ) 1/9

2 I.3. Quelques critères d'appréciation / qualité On regroupe généralement les caractéristiques de la qualité d un produit en deux catégories selon qu elles tiennent à l état du produit ou à l usage que l on en fait. QUALITE : aptitude d un produit à satisfaire les besoins des utilisateurs. La fiabilité caractérise l'aptitude d'un système à fonctionner sans incidents pendant un temps donné. La maintenabilité traduit la probabilité de remettre un système en état de marche après un dysfonctionnement quelconque. La durée de vie d'un produit ou durabilité, est la durée de fonctionnement potentielle. Le coût global de possession d un produit inclus le prix de vente, le coût d utilisation, le coût d entretien et le coût de destruction éventuelle. II. Classification Les systèmes techniques peuvent être de nature très diverse et différentes disciplines peuvent s'interpénétrer : l'automatique, l'informatique, la mécanique, l'électronique, l'électrotechnique,... Plus le système est complexe, plus les disciplines concernées sont nombreuses. On peut distinguer principalement trois catégories de produits industriels : o les produits d usage courant (grande diffusion) dans lesquels on trouve l'électroménager, la domotique, la distribution, l'automobile,... ; o les produits finis destinés à l équipement d entreprises pour produire des biens matériels ou des services : les systèmes automatisés de production, regroupant le conditionnement, la manutention, l'assemblage, la mise en forme, le contrôle,... ; o les produits intermédiaires destinés à être intégrés dans un ensemble (roulement, joints, mais aussi boîtes de vitesse, régulateurs, disques durs ) III. Architecture d un système pluritechnique III.1. Modèle général Caractéristiques d un produit : - caractéristiques techniques ; - performances ; - esthétique. Caractéristiques d usage d un produit : - fiabilité ; - maintenabilité ; - durabilité ; - Sécurité d emploi ; - Coût global de possession. La fonction globale de tout système pluritechnique étudié en S.I.I. est d apporter une valeur ajoutée à un flux de matière, de données (informations) et (ou) d énergie. Pour chacun de ces trois types de flux, un ensemble de procédés élémentaires de stockage, de transport et (ou) de traitement est mis en œuvre pour apporter la valeur ajoutée au(x) flux entrant(s). On peut distinguer au sein des systèmes pluritechniques deux chaînes, l une agissant sur les flux de données, appelée chaîne d information, l autre agissant sur les flux de matières et d énergies, appelée chaîne d énergie. Données entrantes Chaîne d information Données sortantes Energies entrantes Matières entrantes Interface Chaîne d énergie Energies sortantes Matières sortantes 2/9

3 III.2. Fonctions génériques Aux chaînes d information et d énergie, on peut en général associer les fonctions suivantes : Grandeurs physiques à acquérir Informations issues d autres systèmes et interfaces H/M ACQUERIR Chaîne d information TRAITER COMMUNIQUER Informations destinées à d autres systèmes et interfaces H/M Matière d oeuvre ordres Energies d entrée ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE ACTION Pertes énergétiques Chaîne d énergie + Valeur ajoutée III.3. La chaîne d énergie La chaîne d énergie, associée à sa commande, assure la réalisation d une fonction dont les caractéristiques sont spécifiées dans le cahier des charges des charges fonctionnel. Repérable sur la plupart des produits et systèmes de notre environnement et des milieux industriels, elle est constituée des fonctions génériques : Alimenter, Distribuer, Convertir, Transmettre qui contribuent à la réalisation d une action. Energies d entrée Energie électrique, pneumatique, hydraulique Energie distribuée Ordres Energie mécanique, pneumatique, hydraulique Alimenter Distribuer Convertir Transmettre Energies disponibles pour l action demandée par le cahier des charges Prise réseau, raccord réseau, pile, batterie, accumulateur, Contacteur, relais, variateur, distributeur, Machines asynchrones, à courant continu, vérins, Assemblage démontable, guidage en rotation, en translation, accouplement, embrayage, limiteur de couple, frein, poulies courroies, engrenages, systèmes vis-écrou, transformateurs plans, Les actionneurs permettent l'exécution de tâches opératives. En général, l'énergie issue de la chaîne d information n'est pas suffisante pour être utilisable directement par les actionneurs. Le rôle du préactionneur est alors de distribuer ou non une énergie importante en attente, sous l'action d'une énergie de commande plus faible. 3/9

4 Relais électrique Distributeur pneumatique La fonction des actionneurs, est de convertir une énergie de puissance provenant du préactionneur en une énergie adaptée à l'exécution de la tâche à effectuer. Vérin Moteur électrique Le transmetteur adapte l énergie issue de l actionneur à l effecteur. Ce dernier est l'élément terminal de la chaîne d énergie. Il agit directement sur la matière d'œuvre en vue de lui apporter une valeur ajoutée. Pince pneumatique Réducteur III.4. La chaîne d information La chaîne d information permet : d acquérir des informations : o sur l état d un produit ou de l un de ses éléments (en particulier de la chaîne d énergie), o issues d interfaces homme/machine ou élaborées par d autres chaînes d information, o sur un processus géré par d autres systèmes (consultation de bases de données, partage de ressources,...), de traiter ces informations ; 4/9

5 de communiquer les informations générées par le système de traitement pour réaliser l assignation des ordres destinés à la chaîne d énergie ou (et) pour élaborer des messages destinés aux interfaces homme/machine (ou à d autres chaînes d information). Grandeurs physiques, consignes Images informationnelles utilisables Informations traitées Ordres, messages Acquérir Traiter Communiquer Capteurs TOR, Capteurs analogiques, Capteurs numériques, Interfaces homme / machine, Systèmes numériques d acquisition de données. Matériels : - Automates programmables ; - Ordinateurs ; - Microcontrôleurs ; - Modules logiques programmables ; - circuits de commande câblés, Logiciels : - Ateliers logiciels, - Éditeur de modèles de commande avec générateur de code, - Commandes TOR, - Interfaces homme/machine, - Liaisons utilisant le mode de transmission série, - Liaisons utilisant le mode de transmission parallèle, - Réseau Ethernet - Bus capteurs/actionneurs, Le capteur a pour fonction d'acquérir l'information sous forme logique, numérique ou analogique. Capteur de force Potentiomètre rotatif Thermistance L unité de traitement est le plus souvent dans l'industrie une carte électronique, un automate programmable industriel (API) ou un P.C. industriel. C'est un ensemble électronique qui gère et assure la commande du système automatisé. Automate programmable 5/9

6 Exemple : scooter électrique Peugeot Equipement électrique Fourche avant Amortisseur arrière Châssis Motorisation Béquille CHARGEUR Capteur Equipement électrique Hacheurs Stop Carte UC Clignotants Contacts Poignée AD C U.C.E. BATTERIES Tableau de bord Phare Feux arrières Capteur Vitesse MOTEUR Potentiomètre 6/9

7 Transmission de la puissance Roue arrière Moteur moteur Poulies-courroie crantée moteur Capteur vitesse secondaire Engrenage Capteur vitesse secondaire Frein de sortie Roue arrière cannelé Ecrou Nylstop de sortie Frein Composants et Circuit puissance Secteur 230V 50Hz Chargeur embarqué Présence Secteur Sécurité Clé de contact KM + B + AC Circuit données conducteur Circuit ordres Circuit grandeurs physiques à acquérir Circuit informations conducteur et Sécurité routière Capteur vitesse F1 M Bat. 18V Prise charge Opt. T T Prise diag. Carte U.C. 7 voyants Logomètre Hacheur Cde Bruiteur Protect. Court-cir. Bruiteur Hacheur Excitation ALP 13V eff. CLIGN. 13V eff./1hz Feu Stop Béquille Selle Frein Accélé. Clavier 6 touches Tableau de bord Schéma électrique 7/9

8 DONNEES CONDUCTEUR (Béquille, Selle, Frein, Accélérateur, Clavier, Bruiteur Contact, Eclairage, Clignotants) ACQUERIR Energie de charge Secteur 230V, 50Hz Capteurs Clavier, Ordre - Commande chargeur Chaîne d information TRAITER U.C. COMMUNIQUER Commandes TOR bruiteur, Ordres - Commande inducteur - Commande Induit - Sécurité - Informations conducteur - Informations Sécurité routière. (Clignotants, Eclairage, Feu stop Voyants tableau de bord Bruiteur) Grandeurs physiques à acquérir - Courant Moteur - Courant Chargeur - Tension Batteries - Information vitesse - Présence Secteur. Personne(s) au lieu initial DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHARGER STOCKER Pertes Hacheur Moteur Poulies courroie ACTION énergétiques Chargeur Batteries Engrenage ALIMENTER Frein Chaîne d énergie Roue motrice IV. Structure des systèmes automatisés Personne(s) au lieu final La structure du système définit les différents constituants qui le composent. C'est un agencement de modules élémentaires, réalisant chacun une fonction bien particulière, permettant d'aboutir à la fonction globale du système. Homme Consignes Informations Partie commande Ordres Comptes rendus Partie opérative Action Finalité du système Milieu extérieur : - énergie, - information, - déchets Un Système Automatisé est composé de trois parties : o la Partie Commande (P.C.) ; o la Partie Opérative (P.O.) ; o le Pupitre (ou Partie Relation). La P.C. assure le fonctionnement de la P.O., elle gère le déroulement des opérations à réaliser en fonction d'informations issues de la P.O. et du pupitre. La P.O. est en général mécanisée, c'est elle qui agit sur la matière d'œuvre. Le Pupitre permet de dialoguer avec le système, c'est à dire lui donner des consignes et recevoir des comptes rendus sur son état. 8/9

9 V. Chaîne fonctionnelle (ou axe) d un système automatisé Une chaîne fonctionnelle est un sous-ensemble d un système automatisé. Elle permet de réaliser une des fonctions élémentaires (transférer, réguler, positionner, maintenir, transformer, ) participant à la réalisation de la fonction globale du système. Partie Commande Energie Gérer Agir Consignes Informations Communiquer Traiter Adapter Partie Opérative Acquérir Autres organes + Valeur ajoutée Une chaîne fonctionnelle comporte en général : o la chaîne d action, du traitement à son effet ; o la, ou les, chaîne(s) d acquisition : chaîne d acquisition d information(s) sur le produit ou le processus (souvent appelée chaîne de retour) ; chaîne d acquisitions d informations extérieures (consignes de l opérateur, messages transmis par une autre partie commande) ; o la partie traitement de la chaîne fonctionnelle, qui traite les informations des chaînes d acquisition pour élaborer les ordres à destination de la chaîne d action. Chaîne d action Matière d oeuvre Module de sortie(s) Transmettre les ordres Ordre d action Pré actionneur Gérer l énergie Energie modulée en vue de l action Actionneur Convertir l énergie Energie mécanique Effecteur Opérer sur le produit Traitement Unité de traitement Traiter les informations Module de dialogue(s) Communiquer avec : - opérateurs - autres PC Module d entrée(s) Adapter les informations Capteur(s) Acquérir et transmettre l information Grandeur amplifiée, codée représentative de la grandeur physique à mesurer Grandeur physique à mesurer Information(s) source Chaîne d acquisition + Valeur ajoutée 9/9

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

Analyse Fonctionnelle

Analyse Fonctionnelle Analyse Externe Analyse Fonctionnelle Nécessité de l Analyse du Besoin Analyse du Besoin Verbalisation du Besoin Caractérisation du Besoin Validation du Besoin CdC des Prestations Objet de l Analyse Fonctionnelle

Plus en détail

Organisation d un système

Organisation d un système Organisation d un système référence à la page 45 du document d accompagnement Approche système : Les échanges de flux entre le système et son environnement -Flux d information -Flux d énergie -Flux de

Plus en détail

Analyse des systèmes Structure d un système technique

Analyse des systèmes Structure d un système technique Analyse des systèmes Structure d un système technique http://perso.numericable.fr/starnaud/ 1. Définitions Système : Un système est une association structurée d éléments ayant des relations entre eux.

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES. Table des matières. CI1- Présentation de l Ingénierie Système

ETUDE DES SYSTEMES. Table des matières. CI1- Présentation de l Ingénierie Système ETUDE DES SYSTEMES Table des matières 1. Contexte... 2 1.1 Historique des systèmes industriels... 2 1.2 Conception d un système innovant (actuel)... 3 1.2.1L entreprise... 3 1.2.2 Cycle de conception...

Plus en détail

Architectures fonctionnelle et structurelle

Architectures fonctionnelle et structurelle Chapitre 2 Architectures fonctionnelle et structurelle Le 18 décembre 2013, le premier cœur artificiel Carmat est implanté chez un patient. La conception est le fruit de quinze années de recherche collaborative

Plus en détail

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes Fiche 01 - Démarche Ingénieur en CPGE MPSI/MP Un système complexe pluri-technologique remplit une fonction globale qui est directement liée à un (ou plusieurs) besoin(s) d un client utilisateur. Ce système

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE FONCTIONNELLE I. Introduction L analyse fonctionnelle est une approche scientifique qui raisonne en termes de fonctions devant être assurées par un produit : elle consiste à recenser, caractériser,

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES NOUVEAU REGIME SESSION PRINCIPALE Epreuve : TECHNOLOGIE Durée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé :

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé : LOT 1 : Système de ventilation. Le système devra être équipé : CAHIER DES CHARGES - d un clapet d étranglement permettant de faire varier le flux d air - Moteur triphasé Dahlander à 2 vitesses de rotation

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION SECTION : SCIENCES TECHNIQUES LYCEE MED ALI ANNABI RAS DJBEL DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Epreuve : TECHNOLOGIE Durée : 4 heures Coefficient:

Plus en détail

En classe de quatrième

En classe de quatrième En classe de quatrième La classe de quatrième permet à l élève d aborder les six approches du programme sur le domaine d application du confort et domotique. Les différents centres d intérêt prennent appui

Plus en détail

-ACQUERIR L INFORMATION - Les capteurs

-ACQUERIR L INFORMATION - Les capteurs -ACQURIR L INFORMATION - LIAISON RFRNTIL B.32 Le conditionnement du signal Thèmes : I3 -- Liaison entre chaîne d énergie et chaîne d information I4 -- Transformation d une grandeur physique à mesurer en

Plus en détail

L AUTOMATE PROGRAMMABLE

L AUTOMATE PROGRAMMABLE L AUTOMATE PROGRAMMABLE Introduction. Approche globale d un système de production Un système de production a pour but d apporter une VALEUR AJOUTEE à la MATIERE D ŒUVRE. Il élabore des produits qui peuvent

Plus en détail

Cours 01 - Etude des systèmes Page 1/19. Etude des systèmes 1) GÉNÉRALITÉS SUR LES SYSTÈMES... 2

Cours 01 - Etude des systèmes Page 1/19. Etude des systèmes 1) GÉNÉRALITÉS SUR LES SYSTÈMES... 2 Cours 01 - Etude des systèmes Page 1/19 Etude des systèmes 1) GÉNÉRALITÉS SUR LES SYSTÈMES... 2 2) DIFFÉRENTES ÉTAPES DU CYCLE DE VIE D UN SYSTÈME... 3 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE... 4 31) OBJECTIF

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis»

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis» Page 1/8 1 - Recherche de la fonction globale du système convoyeur de colis 1.1 - Identifier les éléments transformés par le système, énoncer la fonction globale Placer sur le modèle ci-dessous, les éléments

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Dossier technique Paletticc

Dossier technique Paletticc Dossier technique Paletticc Conditionnement et emballage : Dans la plus grande usine du monde d embouteillage d eau minérale, Perrier a mis en service un atelier d embouteillage hautement automatisé. L

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

Logiciel de SIMULATION de procédés industriels. De l étude des systèmes... à l exploitation sur sites. PROSIMUL Win32 1

Logiciel de SIMULATION de procédés industriels. De l étude des systèmes... à l exploitation sur sites. PROSIMUL Win32 1 La simulation de systèmes de production Logiciel de SIMULATION de procédés industriels De l étude des systèmes... à l exploitation sur sites PROSIMUL Win32 1 Associer la simulation au cycle de développement

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

INITIATION AU FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME AUTOMATISE INDUSTRIEL

INITIATION AU FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME AUTOMATISE INDUSTRIEL INITIATION AU FONCTIONNEMENT D UN SYSTEME AUTOMATISE INDUSTRIEL Toute personne qui aborde sans connaissance préalable le domaine des automatismes. Aucun Connaître les constituants, les principes de fonctionnement

Plus en détail

Actionneur d'ouvre portail

Actionneur d'ouvre portail Actionneur d'ouvre portail Non présent sur le système pédagogique Portail en position A "Fusible" Redresseur Relais Moteur asynchrone monophasé, Pompe hydraulique à engrenage, Vérin hydraulique double

Plus en détail

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES Exercice 1 La société ROBOSOFT a développé un robot devant assurer de manière automatique l entretien de la pyramide du Louvre sans nécessiter l intervention (difficile et périlleuse) des opérateurs directement

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

C 477 Annex 25, page 1. 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides

C 477 Annex 25, page 1. 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides Annex 25, page 1 Définitions 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides Les systèmes de commande des véhicules hybrides exclusivement, c. à d. les véhicules disposant de plusieurs

Plus en détail

A.MILLIET et J-C ROLIN

A.MILLIET et J-C ROLIN ANALYSE FONCTIONNELLE Analyse fonctionnelle - Analyse fonctionnelle externe : Expression du besoin (Bête à cornes), Identification des fonctions de service (Diagramme Pieuvre). - Analyse fonctionnelle

Plus en détail

ACQUERIR LES ETATS DU SYSTEME LES CAPTEURS

ACQUERIR LES ETATS DU SYSTEME LES CAPTEURS ACQUERIR LES ETATS DU SYSTEME LES CAPTEURS Les différents états du système sont détectés et mesurés par les CAPTEURS qui mettent en forme ces informations avant de les transmettre à l Unité de Traitement.

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'AUTOMATISATION

LES OBJECTIFS DE L'AUTOMATISATION LES OBJECTIFS DE L'AUTOMATISATION I. L'AUTOMATISATION AIDE À LA COMPÉTITIVITÉ DU PRODUIT Dans notre système économique l'automatisation a pour objectif d'aider à la compétitivité globale du produit. L'AUTOMATISATION

Plus en détail

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique Un Projet potentiel pour l initiation aux sciences de l Ingénieur? Présentation par Luc THOMAS 6 juin 2007 Définitions VAE :ce sont les initiales de vélo à assistance

Plus en détail

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur MALAXEUR Objectif du TP Un malaxeur a été acquis par le lycée. Il est installé dans l atelier d électrotechnique. Actuellement, cet équipement ne peut être contrôlé que localement. L objectif du TP est

Plus en détail

STRUCTURE D'UN AUTOMATISME PILOTE PAR UN A.P.I.

STRUCTURE D'UN AUTOMATISME PILOTE PAR UN A.P.I. n 1/12 STRUCTURE D'UN AUTOMATISME PILOTE PAR UN A.P.I. ACTIONNEURS - Moteurs - Vérins - Electrovannes - etc. CAPTEURS - Détecteur de fin de course - Détecteurs de proximité - Cellules photoélectriques

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION.

GESTION DE LA PRODUCTION. GESTION DE LA PRODUCTION. L entreprise est une organisation qui produit des biens et des services pour un marché. Dans une entreprise industrielle, l activité de production consiste à transformer des matières

Plus en détail

Spécialité MECATRONIQUE Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement SEMESTRE S1

Spécialité MECATRONIQUE Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement SEMESTRE S1 Spécialité MECATRONIQUE Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement SEMESTRE S Harmonisation : Automatique, Electronique, Mécanique - Automatique, Electronique Etude des fonctions de transfert classiques,

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

VAUVLAB. Système VAUVLAB. Alexis PACHOVSKI

VAUVLAB. Système VAUVLAB. Alexis PACHOVSKI VAUVLAB SOMMAIRE Historique Principales caractéristiques du systèmes Schéma de principe Objectif et fonctionnement Partie opérative Partie commande Communication Options Centre d intéréts VAUVLAB HISTORIQUE

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels Automatismes Industriels dans UE-TC-S2 Partiel du mercredi 11 juin 2014 Durée : 1 H 30 Documents non autorisés Barème indicatif sur 40 points ETUDE D UNE UNITE

Plus en détail

Transmission Voitures de tourisme

Transmission Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P3 Transmission Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

PROPER. Groupe d étiquetage modulaire

PROPER. Groupe d étiquetage modulaire PROPER Groupe d étiquetage modulaire PROPER Groupe D étiquetage Modulaire Groupe d entraînement Actionné par un servomoteur, il présente d excellentes caractéristiques dynamiques. Un parcours à boucle

Plus en détail

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Lycée Louis Armand Paris V BTS ÉLECTROTECHNIQUE Session 2015 ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Équipe pédagogique : - Brigitte Belin - Olivier Martin - Lasne Fabrice

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

Cours 00 Analyse fonctionnelle. Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1

Cours 00 Analyse fonctionnelle. Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1 Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1 Savoirs Je connais : les noms des différents outils d analyses fonctionnelles ; les formes de représentation

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» EXTERNE I Épreuves écrites d admissibilité PROGRAMME DES EPREUVES

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué AU 2014-2015 Université de Sousse Institut Supérieur d'informatique et des Techniques de Communication Hammam Sousse (ISITCom) Travaux Pratiques Programmation C Embarqué Cas des Microcontrôleurs PIC 3

Plus en détail

Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR

Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR Laboratoire d électronique et de technologie de l information Département Conception et Intégration dans les Systèmes Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR MyHeart 15/12/04 L.Jouanet 1.01 1/8

Plus en détail

LA SOLUTION POSITIONNEMENT

LA SOLUTION POSITIONNEMENT LA SOLUTION POSITIONNEMENT Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final Notice d'installation et de mise en service Amener un produit à un endroit précis le plus rapidement sible et de manière

Plus en détail

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

CIM Fabrication Assistée par Ordinateur

CIM Fabrication Assistée par Ordinateur INDEX CIM EN CONFIGURATION DE BASE CIM EN CONFIGURATION AVANCÉE CIM EN CONFIGURATION COMPLÈTE DL CIM A DL CIM B DL CIM C DL CIM C DL CIM A DL CIM B La Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO) est un procédé

Plus en détail

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MAINTENANCE

Plus en détail

Chapitre II : Gestion des stocks :

Chapitre II : Gestion des stocks : Chapitre II : Gestion des stocks : Section I : Présentation générale de la problématique des stocks I. 1. DEFINITION DES STOCKS : Un stock est une quantité de biens ou d articles mis en réserve pour une

Plus en détail

Automatismes. Les automates programmables

Automatismes. Les automates programmables Automatismes industriels Les automates programmables Applications des automates programmables. Commande de machines Machines outil Convoyage, stockage Emballage Machines de chantier, engin de levage Applications

Plus en détail

Master 1 - Semestre 7. Robotique et systèmes polyarticulés

Master 1 - Semestre 7. Robotique et systèmes polyarticulés Master Génie des Systèmes Industriels Liste des Unités de Formations (UE) Master 1 - Semestre 7 Robotique et systèmes polyarticulés L'objectif de cette UE est d'apporter aux étudiants des connaissances

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur S23 - Convertir l'énergie S231 - Actionneurs et pré-actionneurs associés incluant leurs commandes S - Comportement des systèmes S3 - Modélisation des

Plus en détail

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de trois, quatre rapports ( et plus ) en marche avant. Le contrôle des paramètres principaux : Une marche arrière, la mise au point

Plus en détail

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE.

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Support : Fonctions étudiées : palan automatisé Traiter les données Communiquer en Modbus Fonctions abordées: TRAITER LES DONNEES, COMMANDER la puissance par

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

Servostar S700. Servo-amplificateur numérique

Servostar S700. Servo-amplificateur numérique Servostar S700 Servo-amplificateur numérique www.rosier.fr 16/03/2010 La sécurité avant tout! Les exigences croissantes concernant la diversité des variantes, la productivité, la disponibilité et la fiabilité

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

1 LES CONSTITUANTS D UN SYSTÈME AUTOMATISÉ

1 LES CONSTITUANTS D UN SYSTÈME AUTOMATISÉ F (BARAS) 8/08/08 11:26 Page 3 1 LES CONSTITUANTS D UN SYSTÈME AUTOMATISÉ Complétez le schéma en plaçant les repères correspondants. Complétez ensuite la nomenclature. 4 Données par la partie opérative

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

Découvrir, maîtriser les automatismes, la logique câblée et la logique programmable. Porte automatique sécurisée

Découvrir, maîtriser les automatismes, la logique câblée et la logique programmable. Porte automatique sécurisée Découvrir, maîtriser les automatismes, la logique câblée et la logique programmable Porte automatique sécurisée 1. Présentation de l Equipement L équipement porte automatique sécurisée permet de découvrir,

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX ---------------

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX --------------- Ministère de l Industrie, de la Poste et des Télécommunications SOUS-DIRECTION DE LA MÉTROLOGIE DA 13-1317 DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997 --------------- Opacimètre

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

Conditionneuse de comprimés

Conditionneuse de comprimés Lycée Jean Dupuy Rue Aristide Bergès Tarbes e-mail : BTS Electrotechnique E.P.S. Année scolaire 2013 / 2014 Conditionneuse de comprimés Partenaire professionnel : Section maintenance du lycée Jean Dupuy

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 5.0 1/6 Semestre 1 3.4 Châssis 30/124 périodes selon 3.4.1 Superstructure, carrosserie Expliquer les concepts de sécurité active et passive et leur attribuer les systèmes et éléments correspondants

Plus en détail

Correction. Lettre n dans un réceptacle Question 1.B

Correction. Lettre n dans un réceptacle Question 1.B Correction Correction Question 1.A Position de la lettre n Image de la vitesse de convoyage (GIO) Chaîne d information ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER Signalisation sonore et lumineuse Pupitre (voyants) Ecran

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D ENTRETIEN AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Depuis une vingtaine d années, le traitement numérique des données prend le pas sur les approches purement analogiques. Le recours

Plus en détail

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 DYNADRIVE Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 ROTRONICS ET LES BANCS D ESSAI Depuis près de 1 ans, Rotronics conçoit et fabrique des bancs moteurs pour l industrie, la

Plus en détail

Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien

Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien Le module Zelio Logic trouve sa place, partout où son intelligence pratique vous simplifie la vie. Dans les petits automatismes pour l'industrie

Plus en détail

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone Variation de vitesse d'un moteur asynchrone Définition : 7 - Réalisations technologiques : 7.3 Fonction commande de puissance 7.3.2 Circuits de puissance électrique - Actionneurs électriques : typologie,

Plus en détail

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de contrôle N 3 2013 SECTION EPREUVE TECHNIQUE :4 ème Sciences TECHNIQUE DUREE : 4 heures Kaâouana Ismail

Plus en détail

Page 1 sur 22. opérateur dossier technique V2.doc

Page 1 sur 22. opérateur dossier technique V2.doc . Présentation du système.... Cahier des charges fonctionnel..... Besoin associé au produit..... Fonctions de service du produit.... Diagramme FAST partiel du système.... Présentation des fonctions techniques

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Panneau d affichage Aborder les différents

Panneau d affichage Aborder les différents Aborder les différents éléments de distribution et de conversion d énergie ainsi que l entraînement, la détection et la programmation simple pour le positionnement et la gestion du cycle de rotation des

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION 1ELEEC 2007-2008 8 heures / semaine sur 27 semaines Effectif du groupe : 11 Période septembre à novembre Période décembre à février Période mars à juin

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Master Time Center. Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur

Master Time Center. Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur Master Time Center Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur Master Time Center Gares Aéroports Centrales électriques Le Master

Plus en détail

LES ÉNERGIES TP2 Niveau 6e

LES ÉNERGIES TP2 Niveau 6e Niveau 6e Fiche Guide Démarche à suivre: ( Recherche par groupe, rédaction individuelle ) Mise en situation Julien, lui de son coté est parti faire une balade en trottinette électrique. En cours de chemin,

Plus en détail

Profil de protection d un automate programmable industriel

Profil de protection d un automate programmable industriel Profil de protection d un automate programmable industriel Version 1.1 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE LP J.GALLIENI LE FREINAGE LA LIAISON AU SOL LA TRANSMISSION LE SYSTEME ELECTRIQUE LE CONFORT

TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE LP J.GALLIENI LE FREINAGE LA LIAISON AU SOL LA TRANSMISSION LE SYSTEME ELECTRIQUE LE CONFORT LP J.GALLIENI M.HAMIDALLAH TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE Zone. 1 2 3 4 5 1 : GENERALITES 1.1 raison d être Un véhicule automobile est un engin motorisé qui, par son propre moyen de

Plus en détail