Consuls et services consulaires au XIX e siecle. Die Welt der Konsulate im 19. Jahrhundert. Consulship in the 19 th Century

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consuls et services consulaires au XIX e siecle. Die Welt der Konsulate im 19. Jahrhundert. Consulship in the 19 th Century"

Transcription

1 ~ " Jorg Ulbert / Lukian Prijac (dir. / Hg. / eds.) Consuls et services consulaires au XIX e siecle Die Welt der Konsulate im 19. Jahrhundert Consulship in the 19 th Century Wissenschaftlicher Verlag Dokumentation & Buch

2 La délégation consulaire des États-Unis acadix au début du XIX e siec1e' Guadalupe CARRASCO GONZÁLEZ'* L'intéret des historiens pour I'organisation consulaire des nations étrangeres établies dans la péninsule lbérique est relativement récent. Traditionnellement ils se sont plutot penchés sur les colonies d'étrangers, se sont intéressés aleur poids numérique, aleur structure socioprofessionnelle et a leur importance économique. Les communautés étrangeres installées dans les ports et impliquées dans le cornmerce avec les lndes ont été tout spécialement analysées. Pour la période médiévale et les débuts de l'époque modeme, c'est surtout a celles de Séville que les historiens se sont intéressés, puis, pour la période d' apres 1650, leur attention s'est de plus en plus reportée sur celles de Cadixl. Ainsi, nous SOrnmes bien renseignés sur le développement des colonies de marchands franc;:ais, anglais et flamands a Cadix. Les organisations consulaires qui les encadrent mériteraient, en revanche, davantage d'attention. Certes, quelques études ont analysé les conflits entre les consuls et les autorités espagnoles apres 1650, et d'autres se sont appuyées sur des sources consulaires, mais, dans les deux cas, la question de l'organisation consulaire sur le territoire espagnol n'est évo- Les éditeurs remercient Manuela Le Loire d'avoir bien voulu traduire cette contribution en franc;ais. $* CARRASCO GONZÁLEZ Guadelupe, professeur d'histoire modeme al'université de Cádiz (Espagne). OZANAM Didier, «La colonie franc;aise de Cad ix au XVIII" siecje d'apres un documcnt inédit, 1777», dans: Mélanges de la Casa de Velásquez, vol. 4 (1968), p ; COLLADO VILLALTA Pedro, «El impacto americano en la Bahía: la inmigración extranjera en Cádiz ( )», dans : 1 Jornadas de Andalucía y América de la Rábida, vol. 1 (1981), p ; GARCíA-BAQUERO GONZÁLEZ Antonio / COLLADO VILLALTA Pedro, «Marchands franc;ais a Cadix au XVIII" siecle: La colonie marchande», dans : Les Franr ais en Espagne al'époque moderne (XVI' au XVIII' siécle), Pans, 1990, p ; BUSTOS RODRlGUEZ Manuel, «Andalousie, pré-amérique flamande», dans : STOLS Eddy / BLEYS Rudi (éd.), Flandre etl'amérique Latine. 500 ans de confrontation et métissage, Anvers, 1993, p ; CARRASCO GONZÁLEZ María Guadalupe, «La colonia británica de Cadix entre 1650 y 1750», dans: FERNANDEZ ALBALADEJO Pablo / MESTRE SANCHlS Antonio / GIMENEZ LOPEZ Enrique (éd.), Monarquía, imperio y Pueblos en la España Moderna, actas de la IV reunión cientica de la asociación española de historia moderna Alicante, de mayo de 1996, Alicante, 1997, p ; MARMOLEJO LO PEZ María Isabel/PASCUA SANCHEZ José Manuel, «Comerciantes irlandeses en Cadix», dans : ENCISO RECIO Louis Miguel (éd.), La Burguesía espaí10la en la Edad Moderna, vol. 3, Valladolid, 1996, p ; CRESPO SOLANA Ana, Entre Cadix y los Países Bajos. Una comunidad mercantil en la ciudad de la ilustración, Cadix, 2001 ; LARIO DE OÑATE María del Carmen, La colonia mercantil británica e irlandesa en Cádix a jinales del siglo XVIII, Cadix, 2001 ; BUSTOS RODRlGUEZ Manuel, «La colonia comercial sueca en el Cadix del siglo XVIII. Los B6lh», dans: RAMOS SANATANA Alberto (éd.), III Encuentro Histórico Suecia-EspaFia. Comercio y navegación entre EspaFia y Suecia (siglos X-XX), Cadix, 2000, p ; CARRASCO GONZÁLEZ María Guadalupe, «Cadix y el Báltico. Las casas de comercio suecas en Cadix ( )», dans : RAMOS SANATANA, 111 Encuentro, op. cit., p ; CARRASCO GONZÁLEZ María Guadalupe, «La factoría británica de Cadiz a mediados del siglo XVIII: organización y labor asistencial», dans: VILLAR GARClA María Begoña / PEZZI CRlSTÓBAL Pilar (éd.), Los extranjeros en la España Moderna, vol. 1, Málaga, 2003, p ; GARCIA FERNANDEZ María Nélida, Comunidad extranjera y puerto privilegiado; los británicos en Cadix en el siglo XVIII, Cadix, 2005.

3 h La délégation consulaire des États-Unis acadix 235 quée qu'en marge. Nous nous proposons done d'étudier I'une de ces organisations, a savoir celle des consulats des États-Unis en Espagne, et plus précisément celle du poste de Cadix. L'émaneipation politique des Treize eolonies nord-amérieaines entralne rapidement une indépendanee économique. Le commerce extérieur devient alors une priorité pour le nouveau gouvemement fédéral. Du temps de la Confédération, la diplomatie nord-américaine s'occupe done essentiellement de négociations commereiales. S'en suivent des traités commereiaux avec l'angleterre, la Prusse, la Franee, Tripoli, l 'Espagne et l'algérie. Les diplomates amérieains aident également leurs compatriotes marehands a obtenir de nouveaux marchés en Baltique, en Orient ou en Méditerranée, Les guerres de la fin du XVIlI c siecle permettent aux États-Unis d'opérer, grace a leur pavillon neutre, de fayon pragmatique sur les différents marchés européens. L'un des pays les plus touchés par ces conflits est l'espagne. Ce sont des bateaux nord-américains qui se chargent du transport de marchandises entre l'espagne et ses colonies. Le vin, les fruits sees, le sel et les autres produits d'exportation espagnols atteignent leurs clients en Europe et aux Amériques grace aux bateaux nord-américains. Les produits eoloniaux arrivent de la meme maniere en Espagne 2. Les relations commerciales entre l'espagne et les États-Unis ne datent pas des Guerres de Révolution. Elles se sont tissées des le milieu du XVIII e sü~c1e entre l 'Espagne, les Treize colonies nord-amérieaines et les colonies espagnoles, principalement Cuba. Le commerce entre I'Espagne et les États-Unis est marqué par les livraisons américaines de céréales et de farine qui deviennent régulieres el partir de En général, les marchandises américaines entrent par le port de Cadix. Ce sont ces échanges impoltants qui justifient I 'établissement d'un réseau eonsulaire en Espagne. Et ce n'est pas un hasard si le premier poste ouvert en Espagne est celui de Cadix. 1 L 'organisation consulaire des États-Unis en Espagne jusqu 'en 1830 C'est dans les demieres années du XVIII e siecle, que les États-Unis se mettent «d'urgence» (hasty sketch) el créer une strueture eonsulaire, prenant eomme modele le systeme fran ;ais. Jefferson se prononce contre l'établissement d'une organisation consulaire adéquate paree que I 'entretien de celle-ei risque de se révéler plus onéreux que le réseau diplomatique. Les attributions des eonsuls sont doubles : diplomatiques et eommereiales. Ceci permet aux consuls de vivre grace a leurs activités commerciales, mais également grace aux taxes per ;ues aupres des navires nord-américains en escale el Cadix. Les services consulaires américains se mettent el croitre des l' entrée en vigueur de la Constitution. Entre 1790 et 1799, le réseau s'étend parallelement au commerce. Au début du XIX e siecle, on compte déja 165 consuls et agents commerciaux en Europe. En revanche, ce nombre tres considérable diminue a partir de GONZÁLEZ ENCISO Agustín, «Exportaciones nolieamericanas a Cádiz, », dans : Moneda y Crédito, no 151 (1979), p , ici : p. 56. MARTÍNEZ RUIZ José Ignacio, «El mercado internacional de cereales y harinas y el abastecimiento de la periferia española en la segunda mitad del siglo XVIII: Cádiz, entre la regulación y el mercado», dalls : Investigaciones de His/oria Económica, n 1 (2005), p Sur l'histoire du systeme consulaire américain voir : KENNEDY Charles Stuart, The American Consul: A Hislory ofihe United States Consular Service, , New York, 1990 ; JONES Ches ter Lloyd, The Consular Service ofihe Uniled Sta/es. lis Hislory and Aclivities, Philadelphia, 1906.

4 236 Guadalupe Carrasco González Des son arnvee el Madrid en 1780, le ministre plénipotentiaire amencam John Jay demande el etre épaulé dan s son travail, qui devient, el en juger de sa coitespondance, rapidement important et compliqué 5 Il souhaite la nomination de consuls en Espagne. Les premiers consulats américains el y ouvrir leurs poltes sont ceux de Cadix et de Bilbao (1790), suivis de Malaga et d'alicante (1793), de Tenerife (1794), de Barcelone (1797), de Madrid (1798) et de Santander (] 800). Poste Consul Date de nomination Alicante Robert Montgomery 6 20 février 1793 John R. Fenwick 2 mars 1815 George B. Adams? Barcelone William Willis 28 décembre 1797 Jolm Leonard 9 décembre 1803 Richard McCall 2 mars 1815 William StirliI!&? Bilbao Edward Church 4 juin 1790 Cadix Richard Harrison 7 4 juin 1790 J oseph Iznardi 20 février 1793 James L. Cathcar 8janvier Alexander Burton 22 mars 1824 Madrid Moses Young 9 avril 1798 Malaga Michael Murphy 2 mars 1793 William Kirkpatrick Icr janvier 1800 George S. BalTel 12 décembre 1817 Santander Lewis Mcagher O'Brien 24 janvier 1800 Ténérife John Culnan 29 mai 1794 Payton Gay? Valence Obadiah Rich 14 février 1816 Meter Host? Baléares George T, Ladico? Tableau 1 : Nominations de consuls américains en Espagne (J / 5 KENNEDY, op. cit., p. 10, 6 En 1787, Robert Montgornery, cornmeryant el Alicante qui se vante de posséder la rnaison de cornmerce américaine la plus ancienne d'espagne (fondée en 1776), écrit a Thomas Jefferson el a John Jay en recherchant une recornmandation pour que le Con gres le nornme consul el Alicante, II obtient ce poste en 1793 (Robert Montgomery el Thomas Jefferson, 22 mai 1787, et Thomas Jefferson a Robert Montgomery, 6 juillet 1787, Library of Congress, Manuscript Division, The Thomas Jefferson Papers, series I : General Correspondence ), 7 Le premier el s' intéresser au poste de Cadix est un commeryallt natif de Virginie, Fulwar Skipwith (KENNEDY, op. cit" p ), Suite el des difficultés économiques, il sollicite en 1790 le président Jefferson pour que celui-ci le nomme consul alisbonne, Bordeaux, Marseille ou Cadix, Or il n'obtient que la Martinique, et Cadix est finalement confiée el Richard Harrison (Senate Executive Journal, vendredi, 4 juin 1790). s «Foreign letters, United status Ministres, instructions», 14 janvier septembre 1801 ; «Communications to officials of th e department of State, An'anged alphabetically by names of diplomatic and consular post», The National Archives and Record Administration (dorénavant NARA). Diplomatic and consular Instructions of the Deparrnent of State, Certaines dates ont été coitigées et la chronologie a été rallongée en utilisant les Senate Executive Journal, Les dates du tableau correspondent el la nomination aux États-Unis, Les exequatur sont souvent accordés beaucoup plus tardo Ainsi Robett

5 La dé/égation co~sulaire des États-Unis acadix En 1830, le réseau consulaire espagnol se présente, en essence, de la meme maniere qu'a la fin du xvm e siecle. Il y a toujours huit postes, les felmetures d'agences ayant été compensées par des ouvertures (Santander et Madrid fermées alors que Valence et les Baléares 9 donnent lieu el des créations). Mais dans les années suivantes, suite el la réforme du systeme consulaire américain, le réseau européen tend el se rétrécir. Dans son rapport envoyé au Secrétariat d'état en 1831, M. Strobel recommande de ramener le nombre des consulats en Espagne a trois : un el La Corogne, avec, dan s sa circonscription, le golfe Biscaye, un autre a Cadix, et le demier a Alicante ou Barcelone. Apres ces réductions, il ne reste plus que douze délégations consulaires nord-américaines en Europe JO. 2 Consuls el commerr;anls Pres de la moitié des consulats nord-américains ouverts entre 1790 et 1799 el travers le monde sont confiés a des non-américains. Ceci est surement imputable el la croissance rapide des intérets commerciaux et navals américains. En Espagne, les États-Unis optent dans la grande majorité des cas pour des nominations de citoyens américains. Dans quelques cas bien concrets, les consuls sont recrutés parmi les Espagnols ou les étrangers installés sur place, avec toutefois une préférence pour les citoyens britanniques. Cadix, le plus ancien poste américain en Espagne, est occupé par Richard Harrison, un marchand de Virginie. Le consulat de Bilbao est confié el Edward Church, originaire du Massachusetts, le consulat général de Madrid, l'est au Pennsy lvanien Moses Y oung, qui reste en poste jusqu'en Son consulat dépend directement de ['ambassadeur (puis ministre plénipotentiaire) des États-Unis el Madrid, Charles Pinckney. Les bureaux de Malaga sont en revanche tour el tour tenus par des commen;ants britanniques, Michael Murphy et William Kirkpattick 11. Meme chose a Alicante, ou officie Robert Montgomery, un auh'e commer<;:ant britannique qui réside dans le ville depuis Ce demier enh'etient des relations commerciales importantes avec les États-Unis, et rapporte régulierement les mouvements des corsaires berberes en Méditerranée. Il joue également un role primordial lors de la signature du traité de paix et de commerce avec le Maroc l2. Apres sa mort, le poste est confié a un Américain, lohn Fenwick, originaire de Caroline du Sud. Si le consulat de Cadix a été créé, nous I'avons vu, par un Nord-Américain, il est repris, en 1793, par un commer<;:ant espagnol, Joseph Iznardi, natif de Cadix, poste qu'il occupe jusqu'en Les raisons de sa nomination restent floues, mais on peut penser qu'il est nommé en raison de son influence et son ascendance sur les autorités de la ville, et de l'importance de son négoce, notamment avec les États-Unis. Sa parfaite connaissance de la langue anglaise lui permet d'assurer une conespondance avec les autorités américaines. 11 sait MontgomelY, consul a Alicante, ne l' obtient qu'en 1795, et Joseph Iznardi, consul a Cadix, qu'en Quant a Michael Murphy, consul amalaga, il ne I'a obtenu qu'en 1793 (PRADELLS, op. cit., p. 577). 9 LibralY ofcongress, Manuscript Division, The Peter Force Collection, Series 8c, pú~ces «MI'. Strobel's report to the Secretary of State, relative to consular fees )), Washington, janvier 1831, ibid. 11 GÁMEZ AMlÁN Aurora, Comercio colonial y burguesía mercantil «malagueña» ( ), Málaga, Crocco a Franklin, Cadix, vembre 1783, Library of Congress, Law Library of Congress, A Century of Lawmaking for a New Nation: U.S. Congressional Documents and Debates, , The Revolutionary Diplomatic Correspondence of the United States, vol. 6.

6 " 238 Guadalupe Carrasco González tisser des liens d'amitié avec Jefferson, affection qu'il entretient par sa correspondance mais également par des envois de bouteilles de vin! Il ne faít aucun doute que Thomas Jefferson est le protecteur d'iznardi. Les consuls sont done principalement recrutés parmi les commeryants. Cet usage ne manque pas de causer de nombreux problemes aux consuls eux-mémes, vis-a-vis de leurs propres affaires d'abord, mais aussi vis-a-vis de celles de leur bureau consulaire. Le «consul commeryant» doit trouver un équilibre entre ses différentes fonctions et interlocuteurs sans frustrer les uns ou les autres, et en faisant attention a ne pas porter préjudice a ses affaires 13, Mais 1'amalgame entre affaires et fonction consulaire est constant. En conséquence, quelques commeryants ayant déja une expérience consulaire plaident pour une meilleure dissociation des deux fonctions. Daniel Strobel, par exemple, estime dans son rapport sur la refonte du systeme consulaire que la fonction consulaire est incompatible avec celle de commeryant l4. Ce conflit d'intérets est flagrant dans le cas du consul Iznardi a Cadix qui s'affronte constamment aux maltres, consignataires et autres commeryants de la ville. 3 Joseph Iznardi, commerr;ant, banquier, propriétaire terrier et consul Joseph Iznardi Lorenzo a été nommé consul des États-Unis a Cadix en février 1793 suite a la démission de son prédécesseur Richard Harrison qui avait été nommé au poste d'assesseur du Trésor des États-Unis (commissaire aux comptes). D'ascendance piémontaise, Iznardi est l'archétype de l'homme d'affaires de Cadix. Son activité commerciale est variée et touche a tous les domaines du commerce l5. Il est notamment impliqué dans les échanges entre les colonies espagnoles et les États-Unis d'une pali, et I'Europe de l'autre. Iznardi réalise ses affaires en son nom propre ou au nom de son entreprise dont il est ['actionnaire majoritaire l6 De plus, Iznardi est armateur. Il possede une frégate de 300 tonneaux, L 'Adélaide, qui navigue pour SOn compte ou qu 'il loue a d'autres 17. Iznardi participe aussi au négoce des prets a intérét, de préférence hypothécaires, mais il accepte aussi des dépots d'argent. 13 Bien des probh~ mes que le consul Joseph lznardi rencontre tout au long de sa carriere, découlent de ce conflit d'intérets. Ainsi, il est accusé de négl igence par le capitaine 1. Israel, mise en cause qui donne lieu aun long proce:s, lors duquel il doit déposer une caution dollars. De la meme maniere, les «privileges» que dollnent la charge, sont la cause de plusieurs conflits avec d'autres marchands nordaméricains ' Cadiz. 14 Daniel Strobel, natif de Caroline du Sud, est nolluné consul abürdeaux en décembre 1816 (Journal 01 (he executive proceedings olthe Senate o/lhe United States o/america, , 16 décembre 1816). 15 Malgré sa qualité de cornmen;:ant, Joseph Iznardi n'est pas immatriculé au consulat, a la différence de son fils Patricio Iznardi, qui apparalt dans les registres de I'année 1804 (RUIZ RIVERA Julián Bautista, El Consulado de Cadix. Matricula de comerciantes, , Cadix, 1988, p. 172). 16 La Casa Iznardi, padre e hijo y compañía est une société en cornmandite avec comme membres : Diego Duff, Diego Bebeder et Joseph Iznardi. Le premier apporte pesos, le second 5000 et Iznardi Lors de la fermeture de I' entreprise, Joseph Iznardi estime que les bénéfices dépassent 73 % du capital investi (Archivo Histórico de Patrimonio Cultural, Cadix [dorénavant AHPCJ, Sección Protolos, Rota, n 273). 17 La frégate San Cayetano (alias Adelaída) a été achetée en 1787 apart égale par Thomas et Joseph Iznardi ' son propriétaire, un voisin de la Nouvelle-Orléans. En 1789, Thomas Iznardi vend sa part ' Joseph, et trois ans plus tard, le 30 janvier 1792, Joseph Iznardi finit par enregistrer la frégate cornrne sa propriété au Bureau de la Marine (AHPC, Sección Protocolos, Escribanía de Marina, n 5.937, fol ).

7 La délégation consulaire des États-Unis acadix 239 En dehors de ses bases a Cadix, Iznardi possede un important patrimoine dans la ville de Rota et dans ses alentours. Depuis le XVII e siecle, c'est une pratique courante pour les commen;:ants de Cadix d'investir leurs bénéfices tirés du trafic atlantique dans la terre et l'irnmobilier autour de la ville. Elle leur offre une sécurité pour les capitaux et leur assure un «pedigree social». Iznardi débute dans les affaires dans les années 1780, et poursuit son activitéjusqu'a sa mort en Durant ces trois décennies, il amasse une fortune considérable qui a atteint 5 millions de réals de Vellón 18 en Cette fortune fond considérablement lors de l'invasion fran<;:aise, et ne représente plus que 2 millions en , lors de la répartition de l'héritage. La plus grande partie de cette fortune provient de trois sources différentes : 1) l'expédition de vins vers les États-Unis et l'angleterre, 2) les rentes de son pare immobilier a Rota, et enfin 3) les bénéfices qu'il réalise comme intermédiaire pour le compte de la Maison Royale. De son commerce vinicole avec les États-Unis, Iznardi nous a laissé de nombreux témoignages dans son testament. Une partie des opérations est réalisée pour son propre compte, comme par exemple lors d'expéditions de vins a Norfolk pour la maison Thomson & Francks ou, a Philadelphie, pour Morgan & Price. Mais il expédie également les vins d'autres viticulteurs, cornme ceux d'antonio Lasqueti qu'il envoie a Philadelphie a Juan David Gordon. Il est également actif sur le marché européen. Ainsi, il expédie a plusieurs reprises du vin et des eaux-de-vie en Angleterre, en France et en Suede. Ces envois sont composés de ses propres vins (tintilla 20 ) mais aussi de vins de la région de Jerez. Ils sont adressés aux maisons Gordon & Murphy et Preid, Enriq & Compagnie de Londres ou autres négociants britanniques. En Amérique, Joseph Iznardi entretient surtout des relations avec le Palo de Campeche a Veracruz ou son gendre est correspondant, et avec des négoces a San Augustin en Floride OU un de ses freres avait une maison de commerce et ou il se rend a plusieurs reprises avec son fils Patricio. ARota meme, son patrimoine est constitué de 33 immeubles, et dans les alentours de la ville il possede au total 120 fermes dont cinq aranzadai l. Les maisons de ville sont louées sauf bien sur la résidence et les caves que Joseph Iznardi réserve a ses besoins personnels. Les fermes sont également louées al'exception de la Cortijo de los Rincones et de la Hacienda del Molino qui se trouvent non lo in de son domicile. Les deux propriétés sont des domaines viticoles qui produisent du vin rouge. La forte demande de vin sur les marchés intemationaux associée a la forte rentabilité de la variété tintilla amenent Iznardi a l'exporter. En 1810, on estime qu'il possede pour plus de pesos de vin en cave contre pesos en Testament clos de Joseph lznardi, lo avri11813, AHPC, Sección Protocolos, Rota, n 273, fo Dans son testament, il déclare avoir subi des pertes considérables «tanto en el comercio, como fallidos muchos de mis deudores, robos acontecidos por las partidas, ruinas de fincas, requisas y contribuciones impuestas por las tropas» (Répartition des biens de Joseph lznardi, 20 juin 1817, AHPC, Sección Protocolos, Rota, n 276, fo ). 20 Le tintilla est un vin rouge qui ne se trouve qu'a Rota ans auparavant, Iznardi aurait été, selon le cadastre d'ensenada, le plus gros propriétaire terrien de Rotas apres le duc d'arcos. Toujours d'apres la meme source, c'est la petite propriété qui prédominait dans la région (GONZALEZ BELTRÁN J. M., La villa de Rota a mediados del siglo XVIII, Ayuntamiento, 1992).

8 240 Guadalupe Carrasco González Tout ce que nous savons du personnage de Joseph Iznardi laisse penser qu'il s'agit d'un riche 22 commen;ant catholique 23 et libéral 24 qui jouit d'une bonne réputation parmi ses confreres britanniques, qui parle anglais et dispose d'un solide réseau de relations aux États-Unis, ce qui a certainement contribué asa nomination en tant que consul et séduit Thomas Jefferson. 4 La délégation consulaire des États-Unis a Cadix sous le consul Joseph lznardi 25 Le bureau consulaire de Cadix tarde ase mettre en place notamment acause de la lenteur des procédures administratives. Si bien que le poste de consul n 'est créé qu'en juin 1790, et que son premier titulaire ne re90it son exequatur qu'en avril Joseph Iznardi ne peut done intégrer son poste qu'en juillet 1794 en jurant, comme le veut la tradition, de «défendre les intérets nationaux et individuels du peuple américain». Sa caniere de consul est longue. Durant approximativement 25 ans, il affronte de nombreux problemes. Plus d'une fois, son poste est menacé par des intérets particuliers et des folies pressions. Durant toutes ses années, c'est I'appui inconditiolmel de Thomas Jefferson, en tant que sous-secrétaire d'état ou en tant que président, qui lui préserve son emploi 26. Des désaccords entre les deux hommes ne surviennent que lorsque le consul s'absente 27 de son poste. Ces vacances s'expliquent aussi bien par les impératifs de sa charge que par des raisons personnelles et commerciales. Joseph Iznardi partage son temps entre deux localités : Cadix, le siege du consulat, et Rota, ou se trouve le centre de ses affaires et son domieiie familial 28. C'est eette séparation physique et son fréquent 22 Dans son testament, lznardi mentionne une de ses commissions qui aurait atteint un mi Ilion de réals. 23 Iznardi professe sa foi en eonstruisant une eh apelle arota, sous le patronage de la Sainte Trinité. 24 Meme si les opinions politiques d'lznardi ne transparaissent guere a travers ses correspondances, on per90it tout de meme une grande admiration pour la construction des États-Unis. Par ailleurs, il s'intéresse beaucoup al'enseignement. Avec un don de réals, il fonde une école dans la vilie de Rota pour «enseñar a leer, escribir y contar de balde a los niños pobres del pueblo» (<< apprendre a Jire, a écrire et acompter aux enfants pauvres du village»). 2~ Toutes les informatíons citées sur le consulat de Cadix sous Joseph Iznardi proviennent de ses correspondances consulaires conservées dans aux NARA, Despatches from United States consuls in Cadix, vol. 1, II octobre décembre Apartir de cette note, les cílations concemant cette référence, ne contiendront plus que la date de la lettre citée. Nous avons également consulté la correspondance entre Joseph Iznardi et Thomas Jefferson qui peut etre eonsultée ala Library of Congress, American Memory, Presidents. The Thomas Jefferson Papers. General Correspondence, fi En 1800, Iznardi voyage aux États-Unis. Pendant ce temps, le bureau consulaire est tenu par le viceconsul Antllony Terry. Suite a son absence et aux requetes de certains maltres et citoyens américains de Cadix, le Congres propose de se passer des services d'lznardi. Adams, Secrétaire d'état, nomme alors Henry Prebble comme nouveau consul. Iznardi se défend et fait intervenir Thomas Jefferson en sa faveur. En juillet 180 1, ce demier le confirme finalement dans sa charge et reléguant Prebble au poste de vice-consul. Des le tout début 1802, ce demier, indigné, demande au Secrétariat d'état qu 'on revienne sur la décision et qu 'on le confinne au poste de consul de Cadix, mais peu apres Iznardi obtient sa nomination définitive. Cette nomination est confilmée enjuin 1803, en 1807 et en Certaines de ses absences apparaissent dans sa correspondance : en janvier 1800, il est amadrid pour consulter Humphreys. En mai 1800, il se déplace aux États-Unis et revient en aout En septembre 1804, il se rend de nouveau a Madrid pour pallier l'absence de Piekney, pal1i en Amélique. Il retoume a nouveau a Madrid enjuin de la meme année, puis en mars La double résidence a occasionnellement fait baisser l'attention qu'ij porte a son poste. Lorsque les troupes franyaises arrivellt dans la Baie, Iznardi es! pris de eourt a Rota, d'ol! il ne peut sortir. En

9 {. \'~ La délégation consulaire des États-Unis acadix 241 éloignement de Cadix qui sont l'objet de critiques 29. Les détracteurs d'iznardi n'hésitent pas amettre en avant ces absences lorsqu'ils se plaignent aupres des sen'ices américains. Le 15 aoüt 1805, parait un article dans lejoumal de Philadelphie qui critique l'absentéisme et le manque de dévouement du consul. Le mécontentement de certains commen;ants atteint un tel degré que le Congres doit intervenir pour faire pression sur Thomas Jefferson afin que celui-ci demande a son consul des explications et qu'il lui rappelle que la législation impose aux consuls de résider dans un périmetre raisonnable de leur officine. Malgré une certaine perte de vitesse économique Cadix reste un port tres actif au début du XIX e siecle. Grace aux autorisation& de commercer avec les colonies espagnoles par l'intennédiaire des pays neutres, grace aussi a l'augmentation des importations de farine et de blé en provenance des États-Unis, certains négociants américains ont pu constituer des fortunes considérables. La charge de consul, qui rappolie énonnément, représente une valeur ajoutée aux affaires de n'importe quel négociant, d'ou l'intéret de certains pour obten ir ce poste. Or, la double appartenance au monde diplomatique et commeryant empeche souvent Joseph Iznardi de se conduire avec équité 30. Ses détracteurs l'accusent a plusieurs reprises de faire passer ses intérets et ceux de ses amis avant ceux du bien public. Les premieres charges contre lui datent de Elles se prolongent jusqu 'en Toutes émanent de citoyens américains. Néanmoins, Iznardi est confirmé ason poste en De nouvelles plaintes arrivent en Elles proviennent de différents négociants américains installés acadix. Celles de Robert Stevenson, qui sollicite la place de consul avec l'appui d'un autre négociant, John Walsh, et de M. Young, consul américain amadrid, lui coutent presque sa place. Les principales doléances sont fonnulées par un commeryant nord-américain, Richard W. Meade, arrivé a Cadix en 1803 en provenance de Londres pour son négoce. Des son arrivée, il prend Iznardí en grippe. Rapídement, il devient le porte-parole de la contestation contre Iznardi. Pour discréditer le col1sul, Meade a recours a toutes sortes de subterfuges. Il écrit un aliicle dans le joumal de Philadelphie, adresse des lettres au président Jefferson, et fait signer aux commeryants et mattres des pétitions réclamant le limogeage d'iznardi. Leur soutien n'est pas difficile aobtenir. La professíon est tres sensible au respect des regles, et elle a beaucoup souffert des difficultés que rencontre la navigation sous drapeau neutre (fréquentes prises, décisions arbitraires des tribunaux, problemes avec les quarantaines obligatoires, etc.). Précisons tout de méme qu'une bonne paiiie des maítres cosignataires des pétitíons sont employés sur des embarcations de Meade 31 Si l'administration américaine se refuse de relever Iznardi de ses fonctions, elle concede tout de méme, en 1806, anommer Meade agent naval a Cadix, ce qui contribue aréduire les pressions sur Iznardi. 1811, il s'excuse par une lettre aupres du président Madison, en justifiant son absence de Cadix (10 seph Iznardi a James Madison, 11 aogt 1811, Library of Congress, American Memory, Presidents, James Madison Papers, General Correspndence and Related ltems, ). 29 «Our present consul does not reside at Cadix, not has he bcen for the last 8 mounts within 450 miles of his station», Richard Worsan Meade a James Madison, 6 novembre 1805, Library of Congress, Amelican Memory, Presidents, James Madison Papers, General Correspondence and Related Items, KENNEDY, op. cit., p Maede controle une bonne part du trafic de Cadix. En aogt 1806, par exemple, sur 21 bateaux entrés dans le polt de Cadix, neuf appartiennent ameade.

10 ~ 242 Guadalupe Carrasco González 4.1 Le district consulaire de Cadix Les États-Unis ont l'habitude d'établir des circonscriptions consulaires tres étendues 32 afin d'optimiser les ressources. A l'intérieur de sa circonscription le consul peut nommer des agents consulaires de son choix pour l'épauler dans son travail. Le district de Cadix qu'administre Joseph Iznardi s'étend «de la frontiere portugaise jusqu'a Gibraltar, 60 miles a l'ouest et 40 miles a l'est, en incluant Ceuta en Afrique».11 inclut les villes de Cadix, de Sanlucar et d'algeciras, ainsi que le port de Santa Maria 33. S'y ajoutent Séville, ou Iznardi a nommé Patrick Wiseman comme vice-consul, Ayamonte, ou officie le vice-consul Andres Serrano, et, malgré son éloignement de Cadix, La COl'ogne qui dépend également du bureau consulaire d'izn;rdi 34. A Cadix, Joseph Iznardi peut toujours compter sur l'aide d'un vice-consul qui le remplace lors de ses absences. Le premier nommé a ce poste est Anthony Terry, un cornmers:ant de Cadix, En 1804, Iznardi subit des pressions de la part de l'ambassadeur des États-Unis a Madrid afin de nommer Richard W. Meade 35 vice-consul a Cadix, mais gráce al'appui de J efferson, Anthony Terry36 se maintient ason poste. En 1808 et apn':s une longue période de négociations et d'incertitudes, il nomme Hackley cornme vice-consul, tout en gardant de bonnes relations avec Meade. Par son importance, le consulat de Cadix ressemble, disons-le, aun consulat général des États-Unis en Espagne. Cette particularité est surtout due a la personnalité de Joseph Iznardi. Ce n'est pas par hasard que Jefferson a choisi un Espagnol pour administrer les ressortissants des États-Unis a Cadix, Iznardi se rend fréquemment a Madrid. Aidé par 32 Lorsque en 1793, la Guilde du Commerce donne son accord ala nomination de Robert Montgomery comme consul a Alicante, elle l'avertit que sa circonscription est excessivement et inhabituellement grande, couvrant Valence, la Murcie, la plincipauté de Catalogne et les Baléares. Dans un premier temps, Montgomery nomme les agents dont ii a beso in, un vice-consul abarcelone puis, apartir de 1797, un consul. Néanmoins et de fa90n formelle, il dépend toujours d'alicante (PRADELLS NADAL Jesús, Diplomacia y Comercio. La expansión consular espaí10la en el siglo XVIII, Alicante, 1992, p. 577). 33 Pour le polt de Santa Maria on nomme Thomas Kidman, pour celui d' AIgésiras, c'est Mullony qui est nommé enjllillet 1797, puis, en 1807, Hackley comme vice-consul. Pour Sanlucar la nomination d' un agent se fait attendre, parce que J. Iznardi estime les taxes peryues a I'entrée du fleuve trop élevées et feraient fuir les navires américains. Par ailleurs, il ne les considere pas sllffisantes pour assurer I'entretien d'un agent dans ce port. Néanmoins, des agents sont ponctuellement nommés á ce poste. 34 «Il y débarqlle chaqlle jour un bateau et qll'il s'agit presque tolljours d'américains.» Joseph Iznardi au Secrétaire d'état, 5 mai 1795, NARA. A ce moment, on semble s'interroger sur la possibilité d'ouvrir un nouveall bureall consulaire ala Coruña, et autant Joseph Iznardi que Robert Montgomery souhaitent qll ' il dépende de leur délégation consulaire respective. Iznardi insiste sur les cornmunications fluides avec La Coruña alors qll 'avec Alicante, il n'y a plus allcune relation. JI Meade ne tient pas Terry en tres haute estime: «His deputy has nuller capacity or respectability». Richard Wonsan Meade ajames Madison, 6 novembre 1805, Library of Congress, American Memory, Presidents, James Madison Papers, General Correspondence and Related Items, En 1807, Terry tombe en disgrace suite a des opérations financieres peu claires qu ' il avait réalisé pendant le séjour d'!znardi aux États-Unis. Dans une des clauses de son testament, Iznardi explique que Terry lui devait réals, et qu ' il «este individuo sustrajo esta suma de las remesas que hice de los Estados Unidos consignadas a D. Francisco Domingo EquilllZ, de quien las ocultó y al que no he estrechado por no conocerle bienes públicos, mas de poco tiempo a esta parte me he informado tener varias fincas compradas en Cádiz a nombre simulado». AHPC, Sección Protocolos, Rota, no 273, fol. 59.

11 ,. La délégation consulaire des États-Unis acadix 243 Humphreys, un supplétif de Pickney, I'ambassadeur des États-Unis, il y négocie fréquemment avec les autorités espagnoles. En outre, la délégation consulaire de Cadix re ;:oit et expédie la coltespondance des autres bureaux nord-américains en Espagne ainsi que de certains postes des alentours, tels que Gibraltar, Marseille, Lisbonne ou certaínes agences d'afrique du Nord. Le consulat de Cadíx centralise également toutes les informatíons collectées par les consulats de la péninsule. C'est a Joseph Iznardi que l'agent en poste a Gibraltar remet une part importante de ses informations sur I'état des communications dans le Détroit, sur les possibilités cornmerciales, I 'évolution des prix, etc. Robert Montgomery du bureau d'alicante, ainsi que ses collegues amadrid, abarcelone, et, de temps a autre aussi ceux de Marseille et de Lisbonne fone de meme. Toutes leurs informations sont collectées acadix qui les transmet aux États-Unis. Cad ix redisuibue aussi les informations sur la navigation dans le Détroit et en Méditerranée aux autres consulats nord-américains. 4.2 Les fonctions de consul Nous devons les premieres références aux fonctions des consuls nord-américains a la correspondance de l'année 1778 entre Benjamin Franklín, Arthur Lee et John Adams d'une part et le Congres américain de l'autre. I1 s'en dégage qu'un consul des États-Unis dispose d'une juridiction civile et criminelle sur tous les Américains domiciliés ou de passage dans leur circonscription. Il s'occupe des agents commerciaux dans les ports de destination, réunit régulierement les marchands et les capitaines pour les informer des taxes ou des questions conunerciales. Ce n'est en revanche qu'en 1792 que les États-Unis publient leur premiere loi sur les affaires consulaire. Elle établit les obligations suivantes : le consul doit recevoir les plaintes et les déclarations en prenant soin des problbnes dans I'intéret du conunerce américain ; ii prend provisoirement possession des biens des Américains décédés dans son district ; il notifie les déces au Secrétariat d'état ; il s'occupe des chargements des bateaux américains échoués ou avariés, et pen;oit certaines taxes sur inventaires, etc. Cette législation peu abondante ne satisfait guere le corps consulaire. Alors il improvise ou demande, au cas par cas, des instructions complémentaires au Secrétariat d'état. Des les premieres années du XIX c siecle, il existe une volonté politique pour élaborer un reglement consulaire. Ce qui s'en suit est l'acl du 28 février Aux dispositions déja ex istantes, il ajoute, entre autres, l' obligatíon des maitres et capitaines de tenir une liste d 'équipage, de faciliter le rapatriement des marins échoués dans des ports étrangers, et de tenir un journal des taxes. Panni les lettres non datées de la correspondance de James Madison on en u'ouve quelques unes qui font référence aux instructions consulaires. II est probable que ces lettres sont écrites au début du XIX c siecle, alors que James Madison est Secrétaire d'état. Lors d'un voyage aphiladelphie en 1801/1802, Joseph Iznardi se félicite des rumeurs qui parlent de la création d'un reglement consulaire. Ces rumeurs poultaient etre liées adeux lettres de Madison. L'une d'elles est intitulée The functions ofa consul as defined by M Comyn. Elle définit les cinq principales fonctions du consul : 1) vérifier les déclarations faites a la douane et au bureau chargé des questíons sanitaires des navires ; 2) informer les capitaines des reglements des polts; 3) garantir les plivileges et les libertés accordés par les traités en vigueur aux maitres et aux capitaínes qui anivent dans les ports; 4) s'assurer que les maltres et

12 "" 244 Guadalupe Carrasco González capitaines remplissent correctement les papiers d'entrée et de sortie des polts ; et 5) envoyer annuellement une liste des entrées et sorties des ports de leur circonscription 37. A la meme époque, Joseph Iznardi écrit une longue lettre adressée au Secrétariat d'état dans laquelle il fait une série de suggestions pour la rédaction d'un futur n':glement consulaire. Ses nombreuses observations dénotent une parfaite connaissance du trafic ma ; time entre l' Amérique du Nord et la péninsule Ibérique. Le premier point abordé par Iznardi est le commerce des navires américains dans les ports espagnols. Il souhaite obtenir des informations supplémentaires sur les papiers qu'il est censé délivrer a un marchand qui souhaite acquérir un navire américain pour commercer avec le reste de l'europe, vu que les seuls certificats qu'un consul américain puisse distribuer sont ceux pour la navigation entre l'espagne et les États-Unis. La question est d'autant plus importante qu'un grand nombre de bateaux nord-américains se sont vendus sur le marché de Cadix, au cours de ces années, a des prix tres élevés. L'autre grande question posée dans sa lettre eonceme la quarantaine. Cette mesure touche les navires nord-américains et constitue un des prineipaux litiges dans les relations commerciajes entre l'espagne et les États-Unis. Iznardi propose d'adopter de nouvelles méthodes de régulation des quarantaines. Cellesci seraient fondées sur une connaissance plus exacte de la situation géographique et politique de la région Ol! se situent certains ports de la cote est des États-Unis. Il se propose d'informer le conseil de santé espagnol du caractere saisolmier (de juillet aoctobre) des épidémies, qu'elles se guérissent avee «des aliments et de I'air purs 38». Les maladies en question seraient de courte durée, et il est par conséquent improbable qu'un bateau solte des États-Unis et 3lTive a Cadix avec cette maladie a bordo Iznardi insinue que I'ambassadeur en poste a Madrid aille négoeier que la quarantaine ne s'appliquerait seulement aux navires qui quittent les États-Unis entre le 1cr juillet et le 30 octobre et que ses demiers soient munis d'un certificat de santé 39. Puis il aborde le probleme des capitaines et autres maitres qui, lors de leur arrivée dans un port étranger, abandonnent souvent leurs équipages sans en avertir le consul 4o. Cette question est finalement résolue par l'act de Joseph Iznardi s'inquiete également des nombreuses prises de navires nord-amérieains ainsi que de leurs condarnnations basées sur I'invalidité de leurs papiers. En absence d'une uniformité des documents émis par les différents ports des États-Unis, les autorités espagnoles se refusent de reconnaltre les papiers mari times américains. Iznardi réclame done une unifolmisation des fommjaires afin d'éviter tout malentendu. Toutes ces propositions sont le fruit d'une réflexion sur la meilleure maniere d'administrer le bureau de Cadix. Joseph Iznardi est me me alié jusqu'a publier, avec I'autorisation des autorités espagnoles, ses instructions. I1 les fait imprimer a Cadíx et en faít parvenir un exemplaire au Secrétariat d'état amérícain Library of Congress, American Memory, Presidents, James Madison Papers, General Correspondence and Related Items, Joseph Iznardi ajames Madison, Philadelphie, 8 septembre 1801, NARA. 39 bid. 40 bid 41 Selon la loi de 1803, le maí'tre de n'importe quel navire qui navigue en eaux étrangeres doit tenir une liste de son équipage. Dans le cas ou le navire est vendu et l'équipage débarqué, le maítre doit transmetu'e cette liste au consul, et celui-ci est tenu de rapau'ier les marins, en leur facilitant le passage seion les conditions déterminées par la loi. 42 Je n'ai pas pu U'ouver les dites instructions, ni dans la documentation espagnole et ni dans la nord-américaine.

13 ~; La délégation consulaire des États-Unis acadix Les infonnations transmises par le consul Une des principales fonctions du consul est celle d'informer sur tous les sujets commerciaux et diplomatiques. Les renseignements contenus dans ses correspondances peuvent etre subdivisés en trois groupes : la sécurité mari time, les informations économiques et les mouvements des navires et des troupes. Les principaux problemes du consulat américain de Cadix découlent de la nature de son port. C'est le port espagnol qui accueille le plus de trafic atlantique, et par conséquent celui qui, en cas de conflit, est le plus exposé a un blocus matitime. De surcrolt, Cadix entretient des relations tres étroites avec l' Afrique du Nord. Les informations données par le consul sont souvent lié es aux saisies de navires nord-américains dont le drapeau neutre n'était pas respecté. Par conséquent il relate également la gestion de ces prises tant de la part des autorités espagnoles que des fran<;aises, représentées a Cadix par le consulat fran<;ais 43. Iznardi centralise aussi les informations transmises par les bureaux d' Alicante et de Gibraltar concemant les pirates et corsaires qui operent dans la zone de Gibraltar. En cas de besoin, le consul réunit les capitaines et maitres qui se trouvent dans la baie de Cadix, les renseigne sur la situation et prend les mesures nécessaires, par exemple en organisant des convois afin de minimiser les risques de saisies 44. Joseph Iznardi rend également compte des fréquents blocus des baies de Cadix, Salúncar et de GibraItar 45 qui peuvent meme affecter les pavillons neutres. Selon d'iznardi, les difficultés dont souffre la navigation nord-améticain a Cadix s'expliquent par le manque de protection du commerce. Dans les premieres années du XIX e siecle, le commerce nord-américain a considérablement augmenté. Annuellement, plus de 80 navires passent maintenant par Gibraltar. Or, la paix avec les Barbaresques demeure fragile. Les navires nord-américains sont particulierement exposés aux attaques des pirates et corsaires africains. Durant toutes ces années, Iznardi re yoit de nombreuses circulaires et lettres de Gibraltar ou d'afiique du Nord, l'informant des dangers encourus par la navigation qui s'aventurerait dans le Détroit. C'est cette situation qui décide Iznardi, en juin 180 1, a élaborer un plan pour la défense du commerce méditerranéen quí ne bénéficierait non seulement aux Américains mais également aux Hollandais, Espagnols et Fran yais 46. Ce projet rappelle abien des égards les mesures décidées par le gouvemement 43 Les affaires de navires condamnés par le consulat franyais de Cad ix sont transmises anantes, ee qui pose énonnément de difficultés au co nsul et aux annateurs ou leurs représentants pom y pjaider leur cause. 44 En février 1795, il Y a 15 na vires américains bloqués dans la baie. On arrive a les convaincre asortir en convoi es corté qui rassemble un total de 89 bateaux. 45 Le port de Cadix est bloqué de 1797 a 1800 et en 1805, celui de Gibraltar est en Joseph Iznardi pro pose au Secrétaire d'état James Madison de créer une flonille de guerre, composée de trois grands navires annés el appuyée par une petite goélette qui leur selt d'éclaireur. Elle serait financée par des crédits venant de Londres, et les batiments seraient réparés et approvisionnés dans les polts d'alicante, Carthagene, Malaga, Algesiras, Ceuta et Cadix. Les prisonniers ne devaient etre emmenés dans ces ports, cal' les autorités ne le pennettaient pas. JI fallait également obtenir la pelmission du sultan du Maroc pour entrer atanger. La proposition d'iznagi pose en outre le probjeme du controle du détroit par plusieurs nations (Espagne, États-Unis, Franee, Pays-Bas), toutes intéressées par le commerce libre en Méditerranée. Les Anglais recherchent en revanche I'exclusivité de ce commerce.

14 246 Guadalupe Carrasco González des États-Unis en 1796 pour créer une flotte de guerre en Méditerranée 47 destinée a défendre son cornmerce. En tant qu'agent commercial, le consul est tenu de transmettre des infonnations sur I 'évolution des prix des marchandises, c'est-a-dire, pour Cadix, essentiellement ceux du blé, de la farine et du rizo Notons que, par ailieurs, les variations des billets de banque - du «papier» - prennent une place considérable dans les correspondances d'iznardi. Il documente tout ce qui entraine des augmentations ou diminutions de leur valeur. Lorsque la rumeur annonce qu'un convoi arriverait a Cadix avec 11 millions de pesos or, la nouvelle «anime les esprits des gens, et le papier cornmence acirculer avec peu ou sans rabais». De ce fait, le taux de change de papier en especes chute d'abord de 12 a 8 %, pour finalement se fixer vers 9,5 %. En revanche, des rumeurs d'attaques de pirates barbaresques dans la zone font augmenter les pertes de change jusqu'a46 %. Par ailleurs, le consul transmet les listes des montants des transactions des navires américains acadix 48. Iznardi transmet régulierement des observations sur les forces navales et terrestres espagnoles, sur leur composition, leur nombre en navires et hommes, leur répat1ition etc. Apres la bataille de Trafalgar, il envoie par exemple des informations sur le déroulement de la bataille, sur les pertes ou sur I'état des forces navales franco-espagnoles. 4.4 La nation et le role de cohésion du consul Cadix abrite un grand nombre de consulats. Certains pays, tels que la France ou la Grande Bretagne, ont des colonies de marchands bien établies depuis le XVII e siecle. Leurs consulats jouissent d'une stluctw'e ancienne qui assure la cohésion de la colonie. En revanche, il n'y a que peu d' Américains installés a Cadix. La plupart des affaires commerciales nordaméricaines sont administrées par des Blitanniques, de sorte que la population américaine él administrer est principalement constituée de capitaines, de maitres et d'équipages de passage. 11 n'y a done pas de véritable colonie américaine él Cadix. Néanmoins Joseph Iznardi espere améliorer la cohésion de la colonie en réunissant toute la communauté américaine les 4 juillet pour célébrer la fete d' indépendance. A cette occasion, Iznardi loue, en guise de toast, les vertus de la nouvelle nation et son incroyable croissance économique. Conclusion Le réseau consulaire des États-Unis est le dernier él s'établir en Espagne durant I 'ere moderne. Il est modeste, et il a comme objectif: le controle de la Méditerranée. La Méditerranée est d'abord un objectif politique, done diplomatique, mais elle devient bientot un objectif commercial. Cad ix se trouve au centre du dispositif que les États-Unis mettent en place pour la collecte d'informations sur I'état de la navigation dans la région. Meme si la ville ne tient pas le monopole du commerce avec les colonies nord-américaines, son volume commercial n'est pas él négliger en ce début du XIX" siecle. Ce commerce est réalisé par les États-Unis sous pavillon neutre. Une partie importante de ce trafic passe par Cadix. 47 BRYSON Thomas A., American Diplomatic Relations Wilh the Middle East, : A Survey, Metuchen (N.J.), 1977, p En 1804, il transmet les listes des navires entrés dans la baie ainsi que des navires vendus.

15 - '" La délégation consulaire des États-Unis acadix 247 Au toumant du XIX e siec\e, c'est Joseph Iznardi quí tíent les renes du consulat américain. Les criteres d'élection du consul nous sont connus, d'autant plus que Joseph lznardi, un Espagnol, remplace un consul d'origine américaine. Son poids commercial, son patrimoine et ses relations, notamment avec la colonie britannique, ont été déterminants dans sa nominatíon. Il ne faut pas oublier que le systeme consulaire américain est dominé par les grands patrons, et que les relations qu'entretient Iznardi avec ces demiers ont certainement pesé lorsqu'il a été choisí, tout comme les liens d'amitié qui le lient athomas Jefferson.

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE Décret n 83-435 DU 27 mai 1983 (publié au J.O du1er juin

Plus en détail

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin,

Le Gouvernement de la République française, et l'office international de la vigne et du vin, Accord du 20 janvier 1965 entre le Gouvernement de la République française et l'oiv relatif au siège de l'oiv et ses privilèges et immunités sur le territoire français (Décret n 66-680 du 15 septembre

Plus en détail

Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE. ANVERS AU XVI e SIÈCLE. Dossier de l élève

Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE. ANVERS AU XVI e SIÈCLE. Dossier de l élève Outil d Evaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire HISTOIRE ANVERS AU XVI e SIÈCLE Dossier de l élève Nom :.. Prénom : Classe : Première partie Tâche : Tu disposes

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat

Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat 1983 Faite à Vienne le 8 avril 1983. Non encore en vigueur. Voir Documents officiels de la Conférence des Nations

Plus en détail

NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL. Dernières analyses jurisprudentielles

NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL. Dernières analyses jurisprudentielles NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL Dernières analyses jurisprudentielles NEWSLETTER 14 259 du 3 FEVRIER 2015 ANALYSE PAR JACQUES DUHEM ET PASCAL JULIEN SAINT AMAND* *Notaire à

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

Personnes physiques domiciliées hors de France

Personnes physiques domiciliées hors de France SECTION 3 Personnes physiques domiciliées hors de France 1. À condition que la valeur nette de leur patrimoine imposable soit supérieure à la limite de la première tranche du tarif fixé à l'article 885

Plus en détail

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 CONVENTION D'ACCUEIL D'ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DANS LE CADRE DES STAGES D'ETUDES I. CONDITIONS GENERALES DE

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/9 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE ACCORD entre l Union internationale pour la protection des obtentions végétales et le Conseil fédéral suisse pour déterminer

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Article premier Dispositions générales SECTION 1. ORGANISATION DU TRIBUNAL. Article 2 Composition

STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Article premier Dispositions générales SECTION 1. ORGANISATION DU TRIBUNAL. Article 2 Composition STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER Article premier Dispositions générales 1. Le Tribunal international du droit de la mer est créé et fonctionne conformément aux dispositions de la Convention

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Par le présent contrat, LES TAXIS BLEUS s engagent à traiter les demandes de taxi du client avec un accès prioritaire par rapport au grand public 24h/24 et 7j/7. En sa qualité

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public de Services Cahier des Clauses Administratives Particulières n 2011 20 73 du 18/11/2011 Personne publique Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire

Plus en détail

De la Méditerranée au monde des Antilles : le témoignage des archives de Raguse (Dubrovnik)

De la Méditerranée au monde des Antilles : le témoignage des archives de Raguse (Dubrovnik) 17 De la Méditerranée au monde des Antilles : le témoignage des archives de Raguse (Dubrovnik) nenad Fejic il est une ville, située au bord de la mer Adriatique, au nom latin de Raguse, et slave de Dubrovnik,

Plus en détail

B.O.I. N 52 du 11 AVRIL 2007 [BOI 14A-3-07]

B.O.I. N 52 du 11 AVRIL 2007 [BOI 14A-3-07] B.O.I. N 52 du 11 AVRIL 2007 [BOI 14A-3-07] Références du document 14A-3-07 Date du document 11/04/07 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS 14 A-3-07 N 52 du 11 AVRIL 2007 PUBLICATION DE L'AVENANT A LA CONVENTION

Plus en détail

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE MANUEL DE GESTION FINANCIÈRE POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE FONDS EUROPÉENS DESTINÉS AUX ACTIONS EXTÉRIEURES - Histoire vraie Notre ONG, la «Croix verte», était basée au Royaume-Uni et gérait plusieurs projets

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

développe les solidarités le guide de l adoption

développe les solidarités le guide de l adoption développe les solidarités le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité par Emmanuel de Wilde d Estmael Avocat au barreau de Bruxelles Collaborateur scientifique au Centre de droit privé

Plus en détail

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1).

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1). AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) * * * * * Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret

Plus en détail

AVIS N-7. «Tarif des droits de passagers»

AVIS N-7. «Tarif des droits de passagers» AVIS N-7 «Tarif des droits de passagers» Date d'entrée en vigueur : le 1 er février 2015 Cet avis est émis en vertu de l'article 49 de la partie I de la Loi maritime du Canada, Chapitre 10, 46-47 Elizabeth

Plus en détail

La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires

La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires Introduction L'UNESCO est un acteur majeur dans la lutte contre le trafic illicite d objets

Plus en détail

Convention sur la réduction des cas d apatridie

Convention sur la réduction des cas d apatridie Convention sur la réduction des cas d apatridie 1961 Faite à New York le 30 août 1961. Entrée en vigueur le 13 décembre 1975. Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 989, p. 175. Copyright Nations Unies

Plus en détail

le guide de l adoption

le guide de l adoption développe les solidarités www.gard.fr le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998)

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) Comme indiqué plus haut, l'ordonnance de 1828 avait organisé l'administration centrale

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS 1 IMPORTANT A L APPROCHE DE VOS ASSEMBLEES GENERALES PENSEZ A METTRE A JOUR VOS STATUTS OU REGLEMENT INTERIEUR SELON LE CAS Les fondateurs d'une association peuvent avoir

Plus en détail

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT Chargé de cours 1 ère chambre AS, 8 avril 2015 RG 14/07853 L article 98 2 du décret du 27 novembre 1991 dispense de la formation théorique et pratique et du certificat d

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse)

STATUTS. DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) STATUTS DE L UNION SUISSE DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER (USPI Suisse) Chapitre premier: Nature et buts Article 1: Dénomination et siège Les associations cantonales de gérants, courtiers et experts

Plus en détail

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ 65/2012 LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR Dès 2011, la France avait

Plus en détail

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères m ti s é er Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères Introduction Les agents diplomatiques et consulaires

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

L'assurance est établie sur la base des indications fournies par vous et par l'assuré, qui répondez tous deux de leur exactitude.

L'assurance est établie sur la base des indications fournies par vous et par l'assuré, qui répondez tous deux de leur exactitude. POLICE FLEXIBEL SAVING ALBT2 1 1 Entrée en vigueur de l'assurance L'assurance entre en vigueur à la date et selon les modalités indiquées dans les conditions particulières, dans la mesure où le contrat

Plus en détail

- 2 AQ - BANQUE LABORDE. ORIGINE : Don du Marquis de LABORDE, achat 2 AQ 26 à 29

- 2 AQ - BANQUE LABORDE. ORIGINE : Don du Marquis de LABORDE, achat 2 AQ 26 à 29 - 2 AQ - BANQUE LABORDE DATES EXTREMES : 1759-1789 ORIGINE : Don du Marquis de LABORDE, achat 2 AQ 26 à 29 DATE D ENTREE AUX ARCHIVES : 1911 (AB XIX 326), 1974, 2 janvier (n 2494) INVENTAIRE : 2 AQ 1-25

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître PREFECTURE DE L OISE Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l'urbanisme, des affaires foncières et scolaires Affaire suivie par : M. ABDELLATIF Mme LENGLIN Tel : 03 44 06 12 76/

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 20 décembre 1999 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 Nouveau droit du divorce : obligations des institutions de prévoyance Les modifications résultant de la révision du droit du divorce entrent

Plus en détail

Le rôle du syndic. Introduction

Le rôle du syndic. Introduction Le rôle du syndic Introduction Le syndic constitue un concept nouveau dans la société marocaine. Il est apparu avec l apparition de la copropriété. Celle ci a été régie pendant longtemps par le Dahir de

Plus en détail

Investir dans des produits financiers

Investir dans des produits financiers En savoir plus sur les services financiers Investir dans des produits financiers La directive MiFID : guide du Consommateur Comité Européen des Régulateurs des Marchés de Valeurs mobilières Commission

Plus en détail

BIENS SANS MAITRE. Qu'est ce qu'un bien sans maître?

BIENS SANS MAITRE. Qu'est ce qu'un bien sans maître? BIENS SANS MAITRE Qu'est ce qu'un bien sans maître? Il ne peut s'agir que de biens immobiliers. Ces immeubles par leur nature sont susceptibles de propriété privée mais ils ne font l'objet d'aucune appropriation

Plus en détail

A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 -------------------------------------------

A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 ------------------------------------------- A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 ------------------------------------------- Utilisation de titres-repas électroniques : projet d'arrêté royal adapté modifiant l'article

Plus en détail

POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE

POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE (Imprimé du 18 janvier 1990) PRÉAMBULE - LOI APPLICABLE La présente police est régie par la loi du 3 juillet 1967 et son décret

Plus en détail

Avis relatif à la note approuvée par le Gouvernement flamand concernant une publicité accrue de la politique salariale au sein de l'autorité flamande.

Avis relatif à la note approuvée par le Gouvernement flamand concernant une publicité accrue de la politique salariale au sein de l'autorité flamande. ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacycommission.be COMMISSION

Plus en détail

La responsabilité civile et l'entreprise

La responsabilité civile et l'entreprise La responsabilité civile et l'entreprise Dans la présente rubrique, nous poursuivons notre étude de la responsabilité civile, cette fois-ci du point de vue d'un commerce ou d'une entreprise. Les questions

Plus en détail

Association. Principes généraux.

Association. Principes généraux. Page 1 Association. Le 1er juillet 1901, Pierre WALDECK-ROUSSEAU fait adopter, au terme d'une longue bataille parlementaire, une loi d'une portée considérable : relative au contrat d'association qui garantit

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

LIGNES DIRECTRICES ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX MÉMORANDUM D11-6-5 Ottawa, le 4 janvier 1993 OBJET DISPOSITIONS RELATIVES AUX INTÉRÊTS ET AUX PÉNALITÉS : DÉTERMINATIONS, CLASSEMENTS OU APPRÉCIATIONS ET RÉVISIONS OU RÉEXAMENS ET EXONÉRATIONS DE DROITS

Plus en détail

VU LA Loi sur les valeurs mobilières, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5, et ses modifications DANS L AFFAIRE DE

VU LA Loi sur les valeurs mobilières, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5, et ses modifications DANS L AFFAIRE DE VU LA Loi sur les valeurs mobilières, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5, et ses modifications et DANS L AFFAIRE DE MEISNER INC. S.A., faisant affaires sous les appellations MEISNER CORPORATION et MEISNER INCORPORATED,

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA)

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Questions Quand un exportateur doit-il prendre le statut d'exportateur agréé? QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Réponses

Plus en détail

ENTENTE ENTRE LE PROGRAMME COSPAS-SARSAT LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

ENTENTE ENTRE LE PROGRAMME COSPAS-SARSAT LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC P6NOV05F C/S P.006 ENTENTE ENTRE LE PROGRAMME COSPAS-SARSAT ET LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC CONCERNANT LES EXEMPTIONS, LES AVANTAGES FISCAUX ET LES PRÉROGATIVES DE COURTOISIE CONSENTIS AU PROGRAMME, AUX REPRÉSENTANTS

Plus en détail

Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels

Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels Convention portant loi uniforme sur la formation des contrats de vente internationale des objets mobiliers corporels (La Haye, 1er juillet 1964) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant

Plus en détail

Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement

Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement MESURE 1 - ANNEXE Annexe VI au Protocole au Traité sur l Antarctique relatif à la protection de l environnement Responsabilité découlant de situations critiques pour l environnement Les Parties, Préambule

Plus en détail

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques.

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. RECOMMANDATION N 01 / 1999 du 23 juin 1999 N. Réf. : 10 / IP / 1998 / 389 / 27 / ACL OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. La Commission de la protection de la vie

Plus en détail

Rôle d un prestataire de domiciliation commerciale?

Rôle d un prestataire de domiciliation commerciale? Rôle d un prestataire de domiciliation commerciale? Que proposent les prestataires de domiciliation? La possibilité de louer une adresse avec automatiquement un loyer modeste et d obtenir des prestations

Plus en détail

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée)

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202 Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Strasbourg, 27.XI.2008 STCE 202 Adoption des enfants (révisée), 27.XI.2008 2 Préambule

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

Les obligations du vendeur de produits et services financiers Marseille 16 novembre 2011. Tous droits réservés 2011

Les obligations du vendeur de produits et services financiers Marseille 16 novembre 2011. Tous droits réservés 2011 Les obligations du vendeur de produits et services financiers Marseille 16 novembre 2011 1 Tous droits réservés 2011 Objectif et plan PLAN DE LA PRÉSENTATION Les produits, les services et les instruments

Plus en détail

Comité sectoriel du Registre national. Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013

Comité sectoriel du Registre national. Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013 1/9 Comité sectoriel du Registre national Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013 Objet : demande d'avis relatif au projet d'arrêté royal autorisant la Banque Nationale de Belgique et les établissements

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

Le recouvrement de créances

Le recouvrement de créances Le recouvrement de créances 008 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement vulgarisés

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Date de création : mars 2011 Modification : décembre 2011 SOMMAIRE 1 DEFINITION DES RESSOURCES AFFECTEES 3

Plus en détail

TITRE IX- Des noms de domaine

TITRE IX- Des noms de domaine TITRE IX- Des noms de domaine Présentation des textes Les noms de domaine sur l'internet ont à la fois une fonction technique et une fonction d'identification des services de communication en ligne. Le

Plus en détail

Histoire du Québec et du Canada. Complément au cours HIS 4016-2 Module 5

Histoire du Québec et du Canada. Complément au cours HIS 4016-2 Module 5 Histoire du Québec et du Canada Complément au cours HIS 4016-2 Module 5 HIS 4016-2 / Module 5 2 1 re édition / septembre 2007 Conception : Emmanuèle Baudouin Mise en page : Stéphane Rose Impression : Maurice

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal fédéral 281.41 concernant la saisie et la réalisation de parts de communautés

Ordonnance du Tribunal fédéral 281.41 concernant la saisie et la réalisation de parts de communautés Ordonnance du Tribunal fédéral 281.41 concernant la saisie et la réalisation de parts de communautés (OPC 1) ) du 17 janvier 1923 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral suisse, en application

Plus en détail

LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES

LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES La libre circulation des marchandises, la première des quatre libertés fondamentales du marché intérieur, est garantie par la suppression des droits de douane et des

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014. PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale. Texte 18

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014. PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale. Texte 18 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014 PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale Texte 18 DÉLÉGATION DE GESTION entre les services du ministère de la défense et ceux

Plus en détail

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier ÊTRE COPROPRIÉTAIRE DROITS, OBLIGATIONS, RAPPORTS AVEC LE SYNDIC Notre métier, c est votre garantie

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

Assurez-vous de respecter l ensemble des conditions décrites dans l'annexe A publié avec l avis de vente aux enchères.

Assurez-vous de respecter l ensemble des conditions décrites dans l'annexe A publié avec l avis de vente aux enchères. MODÈLE DE LETTRE DE CRÉDIT Le présent modèle de lettre de crédit pour les garanties d'offres sert de format normalisé pour les participants aux ventes aux enchères et il est offert à titre de guide. Les

Plus en détail

Comment s établir aux États-unis?

Comment s établir aux États-unis? Comment s établir aux États-unis? Zara Law Offices 111 John Street Suite 510 New York, NY 10038 Tel: 1-212-619 45 00 Fax: 1-212-619 45 20 www.zaralawny.com 1 Introduction La récente baisse du dollar constitue

Plus en détail

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA BANQUIERS SUISSES DEPUIS 1873 RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA MAI 2012 BSI SA (ci-après BSI ou la Banque ), soucieuse d accroître en permanence le niveau de qualité et d efficacité des services et produits

Plus en détail

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_ DCTC Doc n o 33 4./4/14 CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE DROIT AÉRIEN (Montréal, 26 mars 4 avril 2014) TEXTE REFONDU DE LA CONVENTION RELATIVE AUX INFRACTIONS ET À CERTAINS AUTRES ACTES SURVENANT À BORD DES

Plus en détail

concernant la gestion de l'office public d'habitations à loyers modérés La Chambre a pris acte des informations contenues dans votre réponse

concernant la gestion de l'office public d'habitations à loyers modérés La Chambre a pris acte des informations contenues dans votre réponse M. Jean-Claude LAURENT Président du conseil d'administration de l'ophlm de VALENCE 16, rue Georges Bizet BP 736 26007 - VALENCE Cedex Monsieur le Président, Par lettre en date du 24 octobre 1997, j'ai

Plus en détail

FAITES AFFAIRES AVEC CONSTRUCTION DE DÉFENSE CANADA. Martine Côté, Gestionnaire régionale services des marchés

FAITES AFFAIRES AVEC CONSTRUCTION DE DÉFENSE CANADA. Martine Côté, Gestionnaire régionale services des marchés FAITES AFFAIRES AVEC CONSTRUCTION DE DÉFENSE CANADA Martine Côté, Gestionnaire régionale services des marchés Aperçu Apprendre à connaître Construction Défense Canada Faits et chiffres Opportunité d affaires

Plus en détail

INDEPENDANCE DE L AVOCAT

INDEPENDANCE DE L AVOCAT INDEPENDANCE DE L AVOCAT Pour l avocat français du début de ce siècle, l indépendance est une caractéristique essentielle qui doit concerner l ensemble de notre activité professionnelle. Elle va d une

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Document mis en distribution le 24 novembre 1999 N o 1931 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 novembre 1999.

Plus en détail

AVANT LE 15 SEPTEMBRE 2014

AVANT LE 15 SEPTEMBRE 2014 CONSULAT GÉNÉRAL DE FRANCE A MADRID Marqués de la Ensenada, 10 28004 Madrid Tél : 91 700 78 00 Fax : 91 700 78 01 B O U R S E S D ' E N S E I G N E M E N T P R I M A I R E E T S E C O N D A I R E A N N

Plus en détail

Document-maître des infractions (version abrégée)

Document-maître des infractions (version abrégée) C001 2(1.3) Une personne a omis de conserver des documents dans un format qui permet d en faire la lecture par voie électronique pendant la période. C004 7.1 Une personne a fourni à l agent des renseignements

Plus en détail

(d) Personnel désigne:

(d) Personnel désigne: (Note japonaise) Excellence, J ai l honneur de me référer aux discussions récentes qui ont eu lieu entre les représentants du Gouvernement du Japon et ceux du Gouvernement de la République de Djibouti

Plus en détail

Article 1654 Le mariage est un contrat solennel entre deux personnes de sexe opposé qui souhaitent s unir et former une famille.

Article 1654 Le mariage est un contrat solennel entre deux personnes de sexe opposé qui souhaitent s unir et former une famille. Concours European Law Moot Court 2013-2014 Affaire M- 564/13, Spyridon et autres c. le Ministre de l Immigration et de la Naturalisation et le Directeur Général de la Santé 1. La Principauté de Brandoa

Plus en détail

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE Le Maroc a mis en place un plan d action ambitieux dans le but de se convertir en une destination touristique attractive. Dans ce cadre, il s est doté d une législation

Plus en détail

LE ROYAUME DE BELGIQUE

LE ROYAUME DE BELGIQUE ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES LE ROYAUME DE BELGIQUE, dénommé

Plus en détail

DÉCLARATION DES RISQUES

DÉCLARATION DES RISQUES DÉCLARATION DES RISQUES Tenant compte du fait que CM Marketing Associates Ltd accepte de conclure, à la base de gré à gré ( OTC ) des contrats financiers pour différences ( CFD ) et contrats de change

Plus en détail

L'INDEPENDANTISME CATALAN EST-IL UN EGOISME?

L'INDEPENDANTISME CATALAN EST-IL UN EGOISME? Page 1/5 L'INDEPENDANTISME CATALAN EST-IL UN EGOISME? ROMARIC GODIN Le vote des Catalans dimanche a mis en lumière la force de l'indépendantisme. Mais ce sentiment repose-t-il sur un simple égoïsme financier

Plus en détail

A propos de la médiation

A propos de la médiation A propos de la médiation La médiation, une démarche volontaire mais spécifique Si toute personne peut, en principe, être médiateur, il faut avoir suivi avec un succès une formation d'un minimum de 90 heures

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

À l'intention des parents

À l'intention des parents Septembre 2011 À l'intention des parents Information sur les examens en vue de l'obtention du diplôme Votre fils ou votre fille passera bientôt des examens en vue de l'obtention du diplôme? Voici de l'information

Plus en détail

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire Décision n 2014-246 L Nature juridique de l article L. 723-23 du code rural et de la pêche maritime Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2014 Sommaire I. Normes de référence...

Plus en détail

Instructions administratives relatives au site web CHECKDOC et à l application DOCSTOP

Instructions administratives relatives au site web CHECKDOC et à l application DOCSTOP Service public fédéral Intérieur Direction générale institutions et population Service Population et Cartes d identité Instructions administratives relatives au site web CHECKDOC et à l application DOCSTOP

Plus en détail

DÉONTOLOGIE. Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1. Article 1 er TITRE 2. DÉFINITIONS. Art.

DÉONTOLOGIE. Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1. Article 1 er TITRE 2. DÉFINITIONS. Art. DÉONTOLOGIE Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1 TITRE 1 ER. DISPOSITION GÉNÉRALE Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/10/2012 Cour Administrative d Appel de Bordeaux N 07BX02490 Inédit au recueil Lebon 3ème chambre (formation à 3) Mme FLECHER-BOURJOL, président Mme Françoise LEYMONERIE, rapporteur M. VIE, commissaire

Plus en détail

Assujettissement des caisses-maladie. selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal)

Assujettissement des caisses-maladie. selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal) Circulaire 12 Assujettissement des caisses-maladie selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal) Circulaire 12 - du 27 novembre 2013 1. Remarques préalables Dans ses lettres-circulaires du 27 septembre

Plus en détail