U N E P R E M I E R E E N F R A N C E U N E C H A R T E P O U R D E S P R A T I Q U E S D E C O M M U N I C A T I O N R E S P O N S A B L E S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "U N E P R E M I E R E E N F R A N C E U N E C H A R T E P O U R D E S P R A T I Q U E S D E C O M M U N I C A T I O N R E S P O N S A B L E S"

Transcription

1 U N E P R E M I E R E E N F R A N C E U N E C H A R T E P O U R D E S P R A T I Q U E S D E C O M M U N I C A T I O N R E S P O N S A B L E S D o s s i e r d e P r e s s e Contact Presse : Banc Public Nathalie Coiquaud / Frédérique Roux Tel : / / Bordeaux, le 3 avril 2008.

2 L'AQUITAINE, UNE REGION QUI SE DEMARQUE Conscients que les enjeux environnementaux se posent avec acuité et que les communicants ont un rôle majeur à tenir, l'ademe, le Conseil régional d'aquitaine et l'apacom (Association des Professionnels Aquitains de la Communication) ont engagé depuis plusieurs années des démarches en faveur de la mise en œuvre du Développement Durable. Pour aider les professionnels aquitains du secteur à participer activement à la protection de l'environnement et intégrer cette nouvelle donne dans leur stratégie globale, les trois partenaires ont mis en œuvre le programme d'aide et d'accompagnement Com'Avenir sous forme d échanges de bonnes pratiques et de mutualisation des moyens. Ce programme en plusieurs étapes a débuté en 2004 : - l'acte 1 s'est concrétisé par la publication d'outils de communication (guide de bonnes pratiques et newsletters) et l'organisation de colloques - l'acte 2 symbolise le passage à l'acte : plusieurs agences ont bénéficié d'une formation à l'éco-communication et d un accompagnement technique par Bio Intelligence Service, bureau d études spécialiste de l éco-conception. Aujourd'hui, les résultats aboutissent à la création d'une Charte de dix engagements pour une communication plus responsable. L'Aquitaine se positionne comme région pionnière en matière d'engagement responsable pour une meilleure prise en compte de critères respectueux de l'environnement dans la communication. Cet engagement régional et sectoriel a anticipé une dynamique nationale qui développe aujourd'hui sa réflexion sur les principes d'éco-conception appliqués aux activités de communication.

3 UNE CHARTE QUI MARQUE! U n e C H A R T E n é c e s s a i r e Parce que la communication et la publicité exercent une influence sur les modes de vie et sont responsables de nombreux impacts environnementaux et sociaux, les agences doivent jouer leur rôle pour promouvoir des comportements plus compatibles avec le développement durable. Cette exigence impose une profonde rupture culturelle par rapport aux pratiques en vigueur dans la profession. Fondées sur l'exacerbation des envies de consommation et sur la promotion d'un mode de croissance parfois déconnecté de ses conséquences sociales et environnementales, celles-ci montrent aujourd'hui leur limite. La mise en place de cette charte palliera le retard reconnu dans ce secteur d'activité et permettra ainsi une meilleure prise de conscience des enjeux du développement durable.! U n e C H A R T E e x e m p l a i r e Dix engagements pour optimiser un comportement compatible avec le développement durable, telle est l'ambition de cette charte. Les agences signataires deviendront ainsi des médiateurs capables d'interpeller leurs propres clients sur les questions environnementales et sociales. La charte symbolise une démarche d'écocommunication construite et volontaire en région Aquitaine. Cette charte donnera aux agences engagées une reconnaissance, un signe de qualité certifié permettant ainsi de distinguer les agences éco-responsables tant dans leur fonctionnement interne que dans les conseils et campagnes pour leurs clients. Il s'agit de les engager dans une démarche de progrès qui associera performance sociétale et environnementale aux solutions proposées. La charte est ainsi conçue pour durer et permettre aux signataires de s'améliorer individuellement et collectivement et, plus globalement, de sensibiliser l'ensemble des acteurs de la chaîne de valeurs responsables. En effet, l'écoresponsabilité passe tout aussi bien par des processus différents de conception que par un pilotage interne et une réorganisation externe réorientés.

4 DES AGENCES QUI SE REMARQUENT Les cinq agences signataires ont participé à la première session de formation écocommunication de l'ademe en 2006, une deuxième ayant eu lieu pendant l'été Elles témoignent de la volonté du secteur de la communication de la région à s'engager dans une démarche volontaire d'amélioration et de concrétiser ainsi une meilleure prise en compte tant de l'impact environnemental et social de leur activité que de l'empreinte intellectuelle de leurs créations. Elles ont bénéficié d'un accompagnement dans la mise en place d'une démarche d'éco-conception sur un projet concret de la part de l ADEME et du Conseil régional :! ADELINE DERREY VOISIN, accompagnement stratégique - Anglet (64) Plan de communication d'un salon! AGGELOS, agence conseil en communication - Bordeaux (33) Elaboration d'un outil d'évaluation des impacts environnementaux! CALLI ATLANTIQUE, agence de communication - Anglet (64) Eco-conception d'un stand! INOXIA, agence de communication - Cenon (33) Organisation d'une manifestation, Bilan Carbone simplifié! REBUS, design et solutions graphiques - Quinsac (33) Eco-conception d une exposition Les résultats sont significatifs : " 25 stands éco-conçus plus de 4 tonnes de matériaux concernés par une réflexion environnementale " plus de 750 kg de papier ont fait l'objet d'une démarche d'éco-conception ce qui représente une surface plus importante qu'un terrain de rugby " plus de personnes sensibilisées à la démarche vecteur très important de diffusion " plus de 60 tonnes équivalent CO 2 compensées l'équivalent des émissions engendrées annuellement par 9 français Parce qu'elles ont démontré leur engagement dans leur fonctionnement et dans leurs actions de communication, Adeline Derrey Voisin, Aggelos, Calli Atlantique, Inoxia et Rebus sont les PREMIERES AGENCES SIGNATAIRES.

5

6

7 DES PARTENAIRES REMARQUABLES D é l é g a t i o n r é g i o n a l e d e l A D E M E A q u i t a i n e La prise de conscience de certains professionnels est désormais réelle et des changements de comportement sont bel et bien engagés. L échange d expériences et l accompagnement des professionnels sur Com Avenir Actes 1 et 2 démontrent que le secteur de la communication dispose aujourd hui des capacités et de la volonté d évoluer. Centre de ressources pour une meilleure intégration des activités humaines dans l environnement, l ADEME sait aussi respecter les principes de l écocommunication comme par exemple son stand éco-conçu à la Foire de Bordeaux qui permet de réduire de 47% son impact environnemental. L ADEME s engage à étendre au niveau national cette charte et à proposer aux acteurs de la communication les outils de mobilisation (guides pratiques, formations, accompagnement technique ) C o n s e i l r é g i o n a l d ' A q u i t a i n e Le Conseil régional d'aquitaine et l Ademe ont soutenu la démarche de l APACOM, association des professionnels aquitains de la communication, pour favoriser la diffusion de pratiques responsables auprès des agences de communication. Ce soutien s inscrit dans le prolongement des actions menées par la Région Aquitaine pour promouvoir un développement durable, basé sur une triple recherche d amélioration de la compétitivité des entreprises, de préservation de l environnement et de progrès social. Elle s est ainsi dotée d un nouveau dispositif de soutien au développement des éco-services et des éco-technologies. Ces activités concourent à la diffusion de technologies innovantes et de démarches écoresponsables, dont l éco-conception est une étape clé, au service de l environnement. Sur un marché mondial en plein essor, elles contribuent à l amélioration de la compétitivité des entreprises. La démarche de l APACOM en Aquitaine en faveur d une éco-communication marque une rupture culturelle avec les pratiques de la profession et doit à ce titre être soulignée. Initiative originale dans le paysage français de la communication, son impact en termes de valeurs et de comportements dans notre société lui confère un enjeu essentiel. A p a c o m Plus grande association de France avec ses 400 membres, l'apacom a su réagir dès 2003, en mobilisant une profession réticente sur les enjeux environnementaux. La profession a un rôle majeur à tenir comme prescripteur et acteur pour le conseil sur le contenu, la forme et la diffusion des messages. L'association compte aujourd'hui 81 membres adhérents travaillant en agence de communication (soit près de 20 % des adhérents) et 52 agences de communication représentées. La sensibilisation à la communication responsable est au cœur de l'action de l'association pour ses membres notamment dans l'organisation des événements qu'elle organise. La charte, preuve d'un changement significatif en matière d'écoresponsabilité, marque une avancée importante vers la communication durable.

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement EnviroCompétences Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement Politique de développement durable Révision septembre 2014 Préparée par Bernard Duchesne Table des matières Avant-propos... 3 Définition

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique Axe 3 : Promouvoir l efficacité énergétique Objectif Thématique 4 : Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 dans

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/05.799 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre les parties : La CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE L'AIN, Etablissement Public à caractère administratif 1, rue Joseph Bernier 01000 Bourg en Bresse représenté par son

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur Appel à projets Compétitivité énergétique des entreprises 2016 Usine du futur 1 I. Contexte S inscrivant dans le cadre des 34 plans industriels et le développement de l Usine du Futur, le Conseil régional

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Notre organisation L Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est un organisme fédéral créé

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC

CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC CHARTE DEONTOLOGIQUE AEC EMCC Objet de la charte La charte de déontologie de l Association Européenne de Coaching engage tous ses membres, elle est le fondement éthique de leur pratique. Elle repose sur

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e RH 4 Ressources Humaines 4.0 et motivation augmentée D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e e t c r é a c t i v e z v o t r e e n t r e p r i s e Donner de l énergie à vos RH...

Plus en détail

R AP P E L D E L E N G AG E M E N T D E L A DIRECTION

R AP P E L D E L E N G AG E M E N T D E L A DIRECTION I R AP P E L D E L E N G AG E M E N T D E L A DIRECTION En 2014, ClearSy a poursuivi sa prise d engagements vis-à-vis des 10 principes fondateurs du Pacte Mondial des Nations Unies. L entreprise a avancé

Plus en détail

Appel à manifestation d'intérêt

Appel à manifestation d'intérêt Appel à manifestation d'intérêt «USINE DU FUTUR EN POITOU-CHARENTES» 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes a fait de l'excellence environnementale et de la croissance verte les piliers

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements Dossier de presse Lancement de la norme en gestion responsable d évènements 8 juin 2010 Qu est ce qu un évènement responsable? Une gestion responsable d évènements intègre le développement durable à toutes

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

Actes de la Soirée Zéro déchets

Actes de la Soirée Zéro déchets Actes de la Soirée Zéro déchets S engager dans la SERD 2015... L animateur, Dominique BEHAR, rappelle en introduction que cette soirée «Zéro Déchets» vise à présenter les activités du Collectif [ZERO DECHETS

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR Présenté par : Geneviève Ménard Directrice-conseil, Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre d information à l intention des DSI, des membres des CECII

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE INTRODUCTION Situé aux pieds de l Opéra Garnier, l est une institution parisienne depuis 1862. Cet hôtel 4* appartenant au groupe InterContinental Hotels Group dispose

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office Livre Blanc Bureau de Gestion de Projet PMO Project Management Office Rédacteur en chef : Sébastien ROUX 2015 Sommaire Introduction... 3 Définition et contexte... 4 Les généralités des PMO... 7 PMO Dédié

Plus en détail

Etiquetage développement durable

Etiquetage développement durable 18 juin 2008 - Conférence de presse Etiquetage développement durable Notation des produits Caisse d Epargne dans le cadre du programme Bénéfices Futur Sommaire 1. Bénéfices Futur, un engagement durable

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

Marc TEZENAS Direction Automobiles Réunion (Renault) marc.tezenas@gbh.fr 0 692 852 102

Marc TEZENAS Direction Automobiles Réunion (Renault) marc.tezenas@gbh.fr 0 692 852 102 Acteur local du déploiement : projet Véhicules Electriques pour une Réunion Technologique Contacts presse : Michel LAPEYRE Direction GBH Réunion michel.lapeyre@gbh.fr 0 692 850 244 Marc TEZENAS Direction

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature.

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. RAPPORT D ANALYSE La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. Présentation problématique Les activités humaines ont toujours eu un effet

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS6 : Efficacité énergétique Axe 3 : Promouvoir l efficacité énergétique Objectif Thématique 4 : Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 dans

Plus en détail

Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle.

Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle. Présentation : Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle. Prévenir les risques professionnels, assurer la santé et la sécurité au travail Prévenir les

Plus en détail

Sur les 81 millions de cartouches usagées décomptées chaque année, moins d 1 sur 3 est recyclée*!

Sur les 81 millions de cartouches usagées décomptées chaque année, moins d 1 sur 3 est recyclée*! COMMUNIQUE DE PRESSE Cart Touch : une quinzaine de fabricants d imprimantes, copieurs et multifonctions se mobilisent pour sensibiliser le grand public aux enjeux du recyclage des cartouches d impression

Plus en détail

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Depuis le Loi du 17 janvier 2002, le Répertoire national

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable

Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable Limiter notre impact sur l'environnement Eduquer, sensibiliser Partager Lycée Léonard de Vinci 91240 St Michel sur Orge Qu'est-ce qu'un lycée ÉCO -responsable?

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION De mars à décembre 2009 Présentation de la formation A - LES OBJECTIFS FONDAMENTAUX DE LA FORMATION L éducation à l environnement se traduit par les objectifs suivants : 1.

Plus en détail

L'équipe salariée. Marina SOODTS, Chef de projet

L'équipe salariée. Marina SOODTS, Chef de projet L'équipe salariée Marina SOODTS, Chef de projet Marina assure la responsabilité technique générale de la mise en oeuvre et du suivi du contrat de pays, selon les orientations et sous le contrôle du Conseil

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

N 3146 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3146 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3146 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 14 octobre 2015. PROPOSITION DE LOI tendant à favoriser la baisse

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

PRESENTATION DES ATELIERS D'ANIMATION SUR LA CONSTRUCTION DE CABANES PEDAGOGIQUES

PRESENTATION DES ATELIERS D'ANIMATION SUR LA CONSTRUCTION DE CABANES PEDAGOGIQUES PRESENTATION DES ATELIERS D'ANIMATION SUR LA CONSTRUCTION DE CABANES PEDAGOGIQUES Mars 2009 1 SOMMAIRE 1-Presentation de l association 3pa p 3 2-Présentation des ateliers p 4 2-1- Objectifs p 4 2-2- Publics

Plus en détail

Rapport du bilan des gaz à effet de serre

Rapport du bilan des gaz à effet de serre Rapport du bilan des gaz à effet de serre Rallye du Chablais Version 1.0 Rédaction Gaëlle Fumeaux, Swiss Climate SA Relevé des données Eric Jordan, Rallye du Chablais Contexte Le Rallye du Chablais souhaite

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR > TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES L ENJEU FORMATION 300 formations pour réussir La transition énergétique est une chance Les opportunités de cette transition

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance Charte 1. Préambule 1.1. Contexte A notre époque où les outils de communication et d information sont de plus en plus nombreux,

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté DOSSIER de PRESSE La 10 e édition des Journées du E-Learning Colloque international [Thème] Les valeurs du E-Learning : Liberté, Egalité et Connecté Les Journées du E-learning sont un lieu d échange et

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 (2013, chapitre 22) Loi sur l économie sociale Présenté le 19 mars 2013 Principe adopté le 6 juin 2013 Adopté le 10 octobre 2013 Sanctionné

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Comité de la Jeunesse au plein air des Landes Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Notre objectif : informer et sensibiliser les élus et les professionnels pour l'accueil d'un enfant

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

«HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition

«HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition «HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition Le Vendredi 12 septembre 2014 à 14h35 La Campagne St Lazare 04300 Forcalquier Alpes de Haute-Provence A l

Plus en détail

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!»

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!» DOSSIER DE PRESSE CONTEXTE La CACEM s est engagée en 2011, dans le cadre d un accord-cadre quinquennal avec l ADEME, à élaborer et mettre en œuvre un Programme Local de Prévention des Déchets. L objectif

Plus en détail

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général N de la mesure : 1.6.1 Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général Action 1.6 : Diffuser la culture du développement durable dans la collectivité Pilote : Direction générale adjointe aménagement

Plus en détail

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations PDAR Auvergne 2014-2020 Fiche type de description qualitative d une action élémentaire Action élémentaire N 1 Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations Coordinateur d action Contributions

Plus en détail

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris EDITO 01 Chaque année depuis quatre ans, Ashoka publie le Baromètre de l Entrepreneuriat Social en collaboration

Plus en détail

La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels

La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels DÉCHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES DE catégorie 3 (BUREAUTIQUE, INFORMATIQUE ET TÉLÉCOMMUNICATIONS) La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels Ensemble, simplifions

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

Le métier «d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement»

Le métier «d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» DOSSIER DE PRESENTATION Le métier «d Intervenant en Organisations Accompagnateur du Changement» Cursus de professionnalisation validé par 2 Certifications : Jury interne : «ATCoaching» de l EATO Jury externe

Plus en détail

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde PETIT GUIDE DES TROPHéES AGENDA 21 de la Gironde édition 2013 Sommaire Ce guide propose une information détaillée et un règlement de participation aux Trophées Agenda 21 de la Gironde organisé par le Conseil

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8 PACTE MONDIAL Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies MLA Conseil 2015 P. 1 / 8 SOMMAIRE 1. Présentation de MLA Conseil 3 2. Le mot des Associés 4 3. Droits de l Homme

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 A Boulogne sur Mer, le 15 décembre 2015 Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 Crédit photo : Vincent Maran Adoption

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation. ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.org POCHECO CANOPEE REFORESTATION Créée en Décembre 2009 avec le soutien

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX ETHERS DE GLYCOL. toxiques pour la reproduction de catégorie 2 1

CHARTE RELATIVE AUX ETHERS DE GLYCOL. toxiques pour la reproduction de catégorie 2 1 CHARTE RELATIVE AUX ETHERS DE GLYCOL toxiques pour la reproduction de catégorie 2 1 OBJECTIF DE LA CHARTE Les adhérents de la FIPEC, fabricants de peintures et vernis à destination du public et des peintres

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES.

GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES. GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES. Tous droits réservés Ce document ne peut pas être copié, reproduit

Plus en détail

L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on?

L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on? L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on? Présentation d une démarche innovante : le club des hébergements éco-labellisés d Aquitaine Alban Martinez U.M.I.H.R.A Unat

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 Loi sur l économie sociale Présentation Présenté par M. Sylvain Gaudreault Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail