Retour d expérimentation sur l utilisation d une tablette tactile à destination des seniors

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour d expérimentation sur l utilisation d une tablette tactile à destination des seniors"

Transcription

1 13 e séminaire Retour d expérimentation sur l utilisation d une tablette tactile à destination des seniors Géraldine GOULINET FITE, Laboratoire MICA, Programme RAUDIN Université Bordeaux Montaigne

2 Le contexte Entre conscience du vieillissement et conscientisation du «bien-vieillir» En 2060 le nombre des personnes âgées de plus de 70 ans va doubler. Celui des plus de 90 ans va quintupler (INSEE). Prise en compte de la qualité de vie : Plan national du bienvieillir «Activity theory» (Kalache et Kickbuch) Dissémination des TIC chez les seniors : persistance d une fracture numérique 39% des 70 ans et plus sont connectés (Médiamétrie, 2013). Persistance de freins socioculturels majeurs 2

3 Les enjeux Santé publique : réunir et organiser les conditions favorables à une santé durable pour maintenir l autonomie et le pouvoir d agir Économiques : réunir et organiser les conditions favorables au maintien à domicile Sociaux : réunir et organiser les conditions favorables à l inclusion citoyenne pour réduire les risques d inégalités 3

4 Deux questionnements génériques Comment accompagner ces populations dans l usage du numérique? Comment le numérique peut-il accompagner le «pouvoir d agir» des seniors? 4

5 La problématique Quelles composantes environnementales, sociales et cognitives permettent-elles le maintien des capabilités des seniors en contexte de médiatisation numérique? 5

6 Les hypothèses Agir sur l écosystème technique, technologique : la contribution des seniors à la conception de l outil favorise l acceptabilité sociotechnique et soutient l appropriation ; Agir sur l écosystème social : l auto-détermination du sujet est motivé par son environnement social. La mobilisation des sphères de confiance «intime» et «publique» interagissent sur l émancipation du senior et motivent les usages. Agir sur l écosystème cognitif : l accompagnement à l usage améliore la perception de l utilité technique et sociale, conscientise l apport des services numériques et favorisent l acceptation de nouvelles pratiques pour maintenir ses «capabilités» (e-santé, e-commerce) ; 6

7 Le projet L étude Evaluation de l application open source «Alliage» à destination des seniors proposée sur tablette tactile. Commanditaire : Région Aquitaine Maitre d œuvre : Aquinetic La mission L équipe RAUDIN a été missionnée pour accompagner la démarche de co-design et assurer l analyse des usages. 7

8 Alliage 6 thématiques : Espace PERSONNEL : twittalliage, blaballiage, agenda, mails, répertoire, Espace INFORMATIONS : internet, presse, radio, vidéos Espace CULTURE ET DISTRACTIONS : jeux, recette de cuisine, encyclopédie, Espace DOMOTIQUE ET SECURITE : capteurs monoxyde de carbone, température, Espace SANTE : dossier médical personnel, analyse, vaccins, prévention Espace SERVICE A DOMICILE : plateaux repas 8

9 Alliage 9

10 L expérimentation 28 seniors âgés de 59 à 90 ans volontaires sur 4 critères : Les conditions de santé Le niveau d autonomie L intérêt et la motivation hors niveau de connaissances informatiques l environnement (socioculturel, géographie) 4 territoires d expérimentation (département 40,64,24,47) choisis en fonction de 4 particularités : Géographie (rural/urbain) Réseau et infrastructures : débit numérique, structures médico-sociales, associations, services à domicile Politique : santé, solidarité, sociale, numérique Accompagnement différencié : rencontres collectives, avec/sans sessions de formation, rencontres à domicile. 10

11 La méthodologie Un protocole de conception des services proposés à partir d un benchmarking sur les pratiques numériques des seniors, la réalisation de tests ergonomiques (méthode de tri par carte, ergonomie cognitive, valeur d usage attendue) Un protocole d évaluation des usages reposant sur une analyse quantitative (traces d activités) et qualitative (entretiens individuels semi-directifs) conduit à trois niveaux (micro : utilisateurs meso : collectif macro : territoire). 11

12 La méthode de co-design (ErSya) Panel total : 30 seniors de plus de 70 ans 2 phases tests : - 10 personnes rencontrées à la maison des seniors de Marmande - 20 personnes résidence personnes âgées Pessac Méthode tri à carte pour la construction de l arborescence Tri réalisé par groupe de 10 personnes. Les contenus des applications sont représentés par une carte. Méthode de test de reconnaissance d icones croisés pour la réalisation du design Tests réalisés en entretiens individuels puis sur panel d utilisateurs différents des premiers tests. 12

13 La méthode de co-design (ErSya) 13

14 Le protocole d évaluation des usages Le protocole d évaluation Analyse Ante, In itinere, Post MACRO Analyse au niveau du territoire, des élus MESO Analyse au niveau des porteurs du projet, des professionnels MICRO Analyse au niveau des utilisateurs et des aidants 14

15 La méthodologie d analyse des usages Analyse quantitative : traces d activités Réalisée à partir du fichier en.csv fourni par l outil Extralliage de chaque tablette. Indicateurs standards : - Clics de connexions : par utilisateur (nom/prénom/ n tablette), date et heure de chaque clic, la rubrique à laquelle l utilisateur s est connecté, l application sélectionnée Indicateurs contextuels : - Lieu de l expérimentation, les tranches horaires, les numéros de semaine du calendrier, l âge de l utilisateur, les tranches d âge, ainsi qu un code d anonymisation des utilisateurs en cohérence avec l étude qualitative. - Un focus group sur les 5 seniors les plus actifs de l expérimentation : âge, typologie des connexions, jours/heure de connexion 15

16 La méthodologie d analyse des usages Analyse qualitative : entretiens Réalisation de guide d entretiens semi-directifs Administration auprès de 22 personnes, sur la période de mai à octobre Durée : 20 à 35 minutes, ils ont été enregistrés avec l autorisation des personnes Retranscription anonymisée de tous les entretiens. Traitement et analyse des verbatim Utilisation du logiciel Nvivo pour sélectionner et catégoriser par critère et par indicateurs les éléments textuels reconnus comme pertinents au regard du protocole de recherche. 16

17 La méthodologie d analyse des usages Analyse qualitative Les critères et les indicateurs retenus à l évaluation qualitative 17

18 Synthèse de l expérimentation clics réalisés dont par les seniors entre 2013/ utilisateurs sur 28 inclus : 8 à Marmande (sur 12 inclus) 1 à Mont de Marsan (sur 6 inclus) 4 à Thèze (sur 10 inclus) 55% des clics effectués en 2013 et 45% en 2014 Moyenne de 3 clics par jour et par utilisateur 3 rubriques majoritairement utilisées : Personnel (48%) Informations (34%) Culture et distractions (15%) 18

19 Les principaux résultats Des pratiques différenciées en fonction des territoires 19

20 Les principaux résultats Des usages motivés en fonction de la dynamique territoriale 20

21 Les principaux résultats Des spécificités liées à l âge et aux «capabilités» de la personne 21

22 Les principaux résultats Des pratiques liées à la reconnaissance statutaire du senior (rapport à l altérité) 22

23 Les principaux résultats Une acculturation numérique centrée sur la maitrise des compétences instrumentales et informationnelles : facteur de reconnaissance identitaire 23

24 Les principaux résultats L acculturation numérique : focus sur le Top 5 utilisateurs 24

25 En synthèse La co-conception, le co-design, facteur d utilisabilité La dynamique territoriale, facteur d acculturation La reconnaissance statutaire du senior (sphère intime/sphère sociale), facteur d inclusion 25

26 Discussion Chercher à modéliser une grille de lecture de l acceptabilité technique et sociale dans une dynamique d analyse des usages en prenant en compte :! L histoire et l expérience de l utilisateur! Les facteurs de signification, légitimisation, domination, émancipation qui pèse sur la nature et l orientation des usages. 26

27 Discussion Modèle expérience utilisateur (Makle, 2008) 27

28 Discussion L objectivation des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pertinents. - Difficultés dans la formalisation et la mesure de ces derniers. Les limites de la méthodologie mise en œuvre : - La compréhension des facteurs in itinere aurait nécessité un suivi ethnographique en ligne complété d entretiens d explicitations. 28

29 Discussion Une recherche sur la valeur d acculturation numérique La structuration ante d un programme de formation aurait apporté à l étude : " une meilleure observation des trajectoires d appropriation technique et sociale " de spécifier plus précisément les points de dissensus entre les acteurs " de dresser une typologie de compétences numériques à partir des contenus pédagogiques pour tenter de comprendre celles qui permettent le maintien des capabilités physiques, psychologiques et sociales. 29

30 Discussion Les réinvestissements possibles pour des projets ultérieurs en termes d'outils et de méthodes. Comment et quoi l acculturation numérique des seniors, constituée par les compétences socioculturelles, peut engager l utilisabilité de dispositifs numériques en santé, afin de prévenir le processus de vieillissement et les risques de vulnérabilité La conscientisation du potentiel d utilisation en santé, exprimée par les utilisateurs, invite à penser qu une «sensibilisation, voire une éducation thérapeutique aux usages numérique en santé» médiée par des professionnels médico-socio, permettrait d engager une littératie informationnelle et d optimiser l observance thérapeutique. 30

31 Merci de votre attention A vos questions! 31

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Risques psychosociaux : comprendre et agir. Diplôme d Université

Risques psychosociaux : comprendre et agir. Diplôme d Université Risques psychosociaux : comprendre et agir Les leviers d'action individuels, organisationnels et par l innovation Diplôme d Université Université Paul-Valéry Montpellier 3 Service universitaire de formation

Plus en détail

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine REGION AQUITAINE - DELEGATION TIC Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine La Région Aquitaine soutient une politique ambitieuse de développement numérique. Dans

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Assises Testerines du Développement durable - 20 juin 2009 Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Par Francis Ribeyre Institut EGID-Bordeaux 3 ribeyre@egid.u-bordeaux3.fr

Plus en détail

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT.

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. FORMATION DISCIPLINAIRE EPS INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. AMATTE Lionel C.M.I. EPS NC. Un objectif : Promouvoir sur le terrain et dans les conditions des établissements, les

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises Audit du conseil d administration En suivi des modifications apportées à la Loi sur les services de santé et les services sociaux 1 apportées par le projet de loi n o 127 sanctionné le 13 juin 2011, Loi

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération DOSSIER DE PRESSE Le Cursus «ENTREPRENEUR», Une formation action pour passer de l intention au réel. Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération Française

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont Appel à projets Bourse Charles Foix édition 2016 Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont APPEL À PROJETS - LA BOURSE CHARLES FOIX Clôture le vendredi 1er avril 2016 à

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

LAB. Le numérique et la coordination des soins à domicile

LAB. Le numérique et la coordination des soins à domicile LAB Le numérique et la coordination des soins à domicile Bernard BRICHON Directeur Projets innovation - Groupe ACPPA Véronique CHIRIE Directrice du TASDA Nathalie MOURET Directrice régionale de Bluelinea

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Panorama des interventions efficaces dans le champ de la prévention de la perte d'autonomie et des perceptions par les participants

Panorama des interventions efficaces dans le champ de la prévention de la perte d'autonomie et des perceptions par les participants Avancer en âge : articulations des interventions de promotion de la santé en lien avec les territoires Panorama des interventions efficaces dans le champ de la prévention de la perte d'autonomie et des

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire»

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Du 12 au 17 avril 2015 à Poitiers L IRTS Poitou- Charentes est engagé depuis

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL SESSIONS DE FORMATION JARDINS FAMILIAUX DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Module Découverte (1 journée) Les Jardins Familiaux de Développement Social : pourquoi et comment Modules Approfondissement 1 Le projet de

Plus en détail

SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION

SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION Objectif Spécifique n 10.iii.2 AMELIORER LES SERVICES DES OPERATEURS DE L ORIENTATION, LES CONDITIONS DE LEUR REUSSITE ET LEUR COORDINATION POUR FAIRE EN SORTE QUE L ENSEMBLE DU TERRITOIRE REGIONAL FONCTIONNE

Plus en détail

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE (3.5 de la section 3 du chapitre V de l annexe 3-10 du code de l action sociale et des familles) La synthèse a pour objectif d apprécier le service rendu aux

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

FORMATIONS PARTENAIRES 2016

FORMATIONS PARTENAIRES 2016 FORMATIONS PARTENAIRES 2016 Accompagner les acteurs du développement du territoire dans l optimisation de leurs fonctions auprès du tissu économique local et régional Institut Régional pour la Création

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique dans le cadre du Parcours d Insertion en 1 ère année du DUT STID en alternance Hélène Chanvillard, Resp. du Département STID, LYON Le DUT STID forme en 2 ans,

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Programme intensif en développement organisationnel

Programme intensif en développement organisationnel ALLIANCE POUR DES OPPORTUNITES BILATERALES NUMÉRO D ENTREPRISE DU QUÉBEC (NEQ): 2268322999 2260 Avenue de Kent #410# Montréal, Québec, CANADA H3S 1M7 TEL: +1 514-815-7784 / 514-900-1301 Site Web: www.aobconsulting.com

Plus en détail

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP)

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Appel à candidature Cahier des Charges aquitain 1 / 6 Introduction : Le renouvellement des générations d'agriculteurs, facteur de

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

LES ATELIERS 2015* de Prévention Santé & Travail

LES ATELIERS 2015* de Prévention Santé & Travail LES ATELIERS 2015* de Prévention Santé & Travail Inclus dans la cotisation annuelle Ouverts Aux employeurs, Aux salariés, Aux Instances représentatives du personnel, Adhérents du PST. Vous accompagner

Plus en détail

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Une compétence, c est quoi? Combinaison des connaissances, savoir-faire et comportements professionnels nécessaires pour faire face aux situations

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres

Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres PLAN Territoire Contexte Programme «Des gens au service des gens»

Plus en détail

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE Chef de projet Hakim Kamouche hakim.kamouche@direccte.gouv.fr Introduction Dés l année 2007, la DDTEFP du Val

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET DE LA PITCH SESSION DU LAB SENIORIALES 2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET DE LA PITCH SESSION DU LAB SENIORIALES 2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET DE LA PITCH SESSION DU LAB SENIORIALES 2016 ORGANISEE PAR EN PARTENARIAT AVEC Appel à manifestation "Pitch session Les Senioriales Page 1 23-03-16 Contexte de l appel à

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES. Volontés et conséquences (pp)?

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES. Volontés et conséquences (pp)? EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Volontés et conséquences (pp)? Emmanuel JAECK Conseiller Evaluation Mission Prospective, Evaluation et Concertation Citoyenne Rencontre ARPE novembre 2015 1 Sommaire

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Cahier des charges site web CIMI

Cahier des charges site web CIMI Cahier des charges site web CIMI Création et maintenance du site Internet du LabEx CIMI, Centre International de Mathématiques et d Informatique (de Toulouse) A. Présentation de CIMI CIMI est un Centre

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement CHUQUET JEANNET CONSEIL Brigitte CHUQUET : brigitte.chuquet@chuquet-jeannet.fr 20 rue Jacques Rivière 92330

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE Janvier 2011 EDITO du président «L agenda 21 du Pays de l Arbresle est issu d une réflexion commune; il a été acté par la délibération du conseil

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 DREAL Champagne-Ardenne Agenda 21 en Champagne Ardenne Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 1 Agenda 21 en Champagne-Ardenne Présentation de la DREAL Présentation de la démarche A21

Plus en détail

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis PROGRAMME SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2012 formations pour les bénévoles associatifs LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT FOL 93 s inscrit dans un mouvement

Plus en détail

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Version 2.0 février 2006 Sylvie Boulenger, Sylvie Dalbin, Jacques Rodet Jacques Rodet Initiateur et facilitateur de t@d http://jacques.rodet.free.fr

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

www.iucn.org/premi gp www.iucn.org/dialoguenvironnement

www.iucn.org/premi gp www.iucn.org/dialoguenvironnement www.iucn.org/premi gp www.iucn.org/dialoguenvironnement 1 PRÉSENTATION DE LA PLATE FORME DE PARTAGE DE CONNAISSANCES AFRICAINE POUR L ENVIRONNEMENT Présentation de l atelier Par Awaïss Aboubacar Dakar,

Plus en détail

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets?

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets? Vieillissement actif et silver économie Quels financements européens pour vos projets? Introduction Vieillissement actif, priorité de l Union européenne Changement démographique = opportunités «silver

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par missions? Travailler par mission c est accepter

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Des kits clés en mains

Des kits clés en mains Des kits clés en mains Session 2 (13h15/14h15) parcours «créer et reprendre des activités» - s équiper Stéphane Maurin, consultant-formateur en création/reprise d activités David Guillerm, chargé de mission

Plus en détail

Offre de stage. Niveau Master 2 Formation par alternance

Offre de stage. Niveau Master 2 Formation par alternance Offre de stage Niveau Master 2 Formation par alternance - Les pratiques collaboratives, leviers de modes de vie durables et écologiquement soutenables sur les territoires? Table des matières Mise en contexte...2

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION

PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION 1 RENFORCEMENT DES COMPETENCES POUR ACCEDER PAR LE BIAIS DE LA VAE A L OBTENTION DU DIPLOME D ETAT AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PUBLIC Professionnels des structures d accueil de la

Plus en détail

29 janvier 2015 INSET de Dunkerque (Halle aux sucres, Môle 1, 9003 route du quai Freycinet 3) Présentation

29 janvier 2015 INSET de Dunkerque (Halle aux sucres, Môle 1, 9003 route du quai Freycinet 3) Présentation Accompagner le changement et l'innovation : quelles pratiques et quelles compétences mobilisées pour les professionnels du développement territorial? 29 janvier 2015 INSET de Dunkerque (Halle aux sucres,

Plus en détail

Socle de connaissances et de compétences - Domaine 6 Apprendre à apprendre tout au long de la vie

Socle de connaissances et de compétences - Domaine 6 Apprendre à apprendre tout au long de la vie Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/02/2016. Fiche formation Accumuler et valoriser son expérience - N : 20153 - Mise à jour : 18/01/2016 Socle de connaissances et de

Plus en détail

L évaluation de l utilité sociale Repères

L évaluation de l utilité sociale Repères L évaluation de l utilité sociale Repères Hélène Duclos Ce document est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA L utilité sociale Petite histoire de l utilité sociale

Plus en détail

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat SECONDAIRE I Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat 1 Bases juridiques Directive commune portant sur la procédure régionale de validation

Plus en détail

Management Certification des Établissements de santé

Management Certification des Établissements de santé Management Certification des Établissements de santé FORMER GESTION DES RISQUES ACCOMPAGNER Qualité et sécurité de la prise en charge du patient AUDITER ÉVALUATION Patient traceur Certification V2014 Pilotage

Plus en détail

AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL?

AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL? AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL? Organisateur SYNDICAT NATIONAL DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (SNDGCT) Animateur Françoise CLECH DEL TEDESCO, Directeur administratif

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS

LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS LA DEMARCHE COHESION LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS Vous êtes, chef d entreprise, directeur, cadre, manager, ou simplement : > En recherche de principes et d'outils pratiques

Plus en détail

MAINTENIR DANS L EMPLOI

MAINTENIR DANS L EMPLOI Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 MAINTENIR DANS L EMPLOI un collaborateur handicapé l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE

FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE FORMATION A LA MEDIATION SOCIALE Contenu des modules de formation Association I.E.F. 54 Rue de Rome 13001 Marseille tél 04 96 10 11 96 tél 04 96 10 11 98 Association I.E.F. Loi 1901 N 0133102851 DU 12

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Approche coordonnée pour une stratégie cohérente Évaluation des attentes des parties prenantes Opportunités

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Toulouse, le 23 octobre 2008 «Sécurité économique» Normalisation, certification : facteurs de réussite pour la gestion des risques Groupe AFNOR Délégation Midi-Pyrénées

Plus en détail

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?»

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Séminaires décentralisé Lycées et CFA Ecoresponsables Mars 2015 Atelier 2 «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Horaires : 11h-12h30 Déroulement de l

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences Le bilan de compétences sommaire Informations générales sur le bilan de compétences Pourquoi choisir IF Coaching informations générales À quoi sert le bilan de compétences? Comment

Plus en détail

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation.

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation. Programme de formation Consultant Expert Promotion du 27-05-16 Le cycle de formation, durée 16j x 7 h soit 112 h + 4 heures coaching accompagnement PPP, pour un total de 116 h du programme Concevoir son

Plus en détail

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016 CATALOGUE des FORMATIONS 2015/2016 1 QuaRES, pour la Qualité en Recherche et Créée en 2006, l association QuaRES «Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur» fédère un réseau regroupant des qualiticiens,

Plus en détail

JÀNGANDOO. Juin 2015. Dr Rokhaya CISSE, Lartes/ IFAN

JÀNGANDOO. Juin 2015. Dr Rokhaya CISSE, Lartes/ IFAN JÀNGANDOO Evaluation des apprentissages JÀNGANDOO Dr Rokhaya CISSE, Sociologue Lartes/ IFAN Juin 2015 Jàngandoo vise le changement en faveur de la qualité des apprentissages L évaluation des performances

Plus en détail

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR R.Vezin Peter SZERB chargé de mission développement durable, évaluation SOMMAIRE I. PARTIE: INTRODUCTION Contexte Expérimentation régionale

Plus en détail

Concours scolaire 2014/2015 «Les monuments aux morts de la Grande Guerre de ma commune, de mon quartier,»

Concours scolaire 2014/2015 «Les monuments aux morts de la Grande Guerre de ma commune, de mon quartier,» Concours scolaire 2014/2015 «Les monuments aux morts de la Grande Guerre de ma commune, de mon quartier,» Concours scolaire proposé par le CIDEM en partenariat avec le Ministère de l Education nationale,

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS portant sur l'option choisie par le candidat au sein de la spécialité au titre de laquelle il concourt. Durée

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déroulement de la journée Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail