Le tourisme en Province de Liège

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le tourisme en Province de Liège"

Transcription

1 Le tourisme en Province de Liège STATISTIQUES Ministère de la Région wallonne Direction générale de l Economie et de l Emploi Commissariat Général au Tourisme OBSERVATOIRE DU TOURISME WALLON

2

3 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 1 Préambule Personne ne peut nier l importance du Tourisme en Région Wallonne établissements d hébergement ou postes de travail y ont été dernièrement recensés, faisant du secteur l un des acteurs économiques les plus importants et les plus dynamiques. Pour mieux suivre son évolution et donc adapter l offre à la demande, j ai proposé la création d un Observatoire du Tourisme wallon. La brochure que vous tenez entre vos mains est sa première réalisation. Elle se veut fonctionnelle et didactique. Quelles sont les caractéristiques de l offre des hébergements touristiques? Comment cette dernière est-elle répartie? qui fréquente ces hébergements? Quel est le profil du visiteur estival? Pourquoi a-t-il choisi de venir en Wallonie? Quelle évolution peuton constater à partir de ces diverses données? Quelles conclusions en tirer? Voilà un aperçu des questions qui peuvent trouver des réponses dans cette première livraison. Périodiquement, notre observatoire vous communiquera de nouvelles statistiques, analysera d autres indicateurs avec pour mission de vous aider à répondre, au mieux, aux attentes des visiteurs sans cesse plus nombreux à venir profiter des charmes de notre région. Bonne lecture et, surtout, bonne saison touristique Serge KUBLA Vice-président du Gouvernement wallon Ministre du Tourisme Les index statistiques suivants sont également disponibles: Le Tourisme en Province de Brabant wallon, Le Tourisme en Province de Hainaut, Le Tourisme en Province du Luxembourg, Le Tourisme en Province de Namur, Le Tourisme en Région wallonne.

4 Photos en couverture Modave [ Chateau des Comtes de Marchin OPT ] Stavelot [ Blancs-Moussis OPT/Kouprianoff ] Liège [ Musée d Ansembourg OPT/C. Bastin et J. Evrard ] Amay [ Château de Jehay-Bodegnée OPT/ K. Van Lidth ] Liège [ L'Eglise St Jacques OPT/Locus ]

5 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 3 Table des matières L'OFFRE DES HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES 5 L'offre des hébergements touristiques en Région wallonne (*) 5 La répartition de l offre reconnue d hébergements touristiques, par secteur, en Province de Liège 6 Capacité d accueil provinciale: répartition par Maison du Tourisme 7 Capacité d accueil provinciale: classification 8 LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES 10 Evolution du nombre de nuitées, par année, en Belgique 11 Comparaison du nombre de nuitées en Wallonie 12 Origine de la clientèle en Province de Liège 13 But du séjour 14 LA VARIATION DU NOMBRE DE NUITÉES ENTRE LES ANNÉES 2001 ET Variation du nombre de nuitées en Région wallonne (par origine) 15 Variation du nombre de nuitées en Province de Liège (origine) 16 Variation du nombre de nuitées en Province de Liège (par type d hébergement) 16 QUELQUES DÉFINITIONS 17 LES SOURCES UTILISÉES 18 (*) hors Communauté germanophone

6

7 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 5 1 L'offre des hébergements touristiques L'offre des hébergements touristiques en Région wallonne (*). Capacité d accueil Brabant Hainaut Liège Luxemb. Namur Total Evolution (nbre de lits) Wallon Hôtels (*) ,15% Campings (*) ,69% Tourisme rural (*) ,10% Tourisme social ND Vil. de vacances ND Total ND Sec. Résidences ND Source O.T.W. 31 déc (*) hébergements reconnus par le CGT - ND = non déterminé Capacité d accueil hors secondes résidences 20,1% 3,3% 6,6% 22,2% 47,8% Brabant Wallon Hainaut Liège Luxembourg Namur Au 31 décembre 2001, sans tenir compte du nombre de secondes résidences, la Région wallonne (*) totalise presque lits ou places touristiques (pour les campings, seuls les emplacements de passage sont comptabilisés). Bien que les secondes résidences ne soient pas toujours utilisées à des fins touristiques ou de loisirs, leur nombre est significatif: sur base d une enquête réalisée auprès des communes, l O.T.W. a dénombré secondes résidences. En une année, le nombre d établissements d hébergements reconnus n a que quelque peu varié (augmentation en tourisme de terroir, mais diminution dans les autres secteurs). (*) hors Communauté germanophone

8 6 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E La répartition de l offre reconnue d hébergements touristiques, par secteur, en Province de Liège La Province de Liège totalise 756 établissements d hébergements touristiques (sans compter les secondes résidences unités), dont 135 hôtels, 61 campings, 539 établissements de tourisme rural et 21 centres de tourisme social. En ce qui concerne la capacité d accueil, le secteur hôtelier représente 35,1% de l offre, contre 32,5% pour les campings, 21,3% pour les établissements de tourisme rural, ainsi que 11,1% pour le tourisme social. Capacité Hôtels Campings Tourisme Tourisme Total Evolution Vil. de Sec. d accueil (*) (*) rural (*) social vac. rés. Nbre d établ ,26% Nombre de lits ,07% Moyenne 43,11 88,25 6,56 87,33 21,92-15,65% 262,57 4,00 Source O.T.W. 31 déc (*) hébergements reconnus par le CGT Capacité d accueil: répartition par secteur 21,3% 11,1% 35,1% 32,5% Hôtellerie Camping Tourisme rural Tourisme social

9 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 7 Capacité d accueil provinciale: répartition par Maison du Tourisme Capacité d'accueil Hôtels Campings Tourisme Tourisme Total Evolution Vil. de Sec. (nbre de lits) (*) (*) rural (*) social vac. rés. Amay ,27% Cantons de l'est (**) ,40% Hannut ,00% Huy ,67% Liège ,52% Ourthe-Amblève ,27% Pays de Herve ,33% Pays de Vesdre ,00% 0 88 Pays des Sources ,46% Visé ,00% 0 80 Total ,07% Source O.T.W. 31 déc (*) hébergements reconnus par le CGT - (**) hors Communauté germanophone L offre reconnue en hébergements hôteliers est principalement concentrée sur Liège, ainsi que le territoire des Maisons du Tourisme du Pays des Sources et des Cantons de l Est (Malmedy et Waimes uniquement). La capacité d accueil en tourisme rural (offre reconnue) est majoritairement concentrée dans la vallée de l Ourthe et de l Amblève, ainsi que dans les communes de Malmedy et Waimes (39,5% de l offre dans ces deux communes!).

10 8 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E Capacité d accueil provinciale: classification Analysons le «niveau de confort» de l offre touristique, pour les trois secteurs de l hébergement touristique reconnu: Etoiles/Epis E.C.C. Non classés Total Hôtels nouvelles normes Campings Tourisme rural Source O.T.W. 31 déc Plus particulièrement, dans le domaine de l'hôtellerie: Capacité d accueil: classification des établissements hôteliers reconnus 26,7% 9,0% 13,3% 18,8% 32,2% 1*NN 2*NN 3*NN 4*NN ECC Bien que l application de la nouvelle classification des hébergements hôteliers entraîne un léger déplacement de la classification à la baisse, la majorité de l offre d hébergement de ce secteur (58,9%) propose un bon ou un très bon niveau de confort (3 * NN et plus). Gardons également à l esprit que l application des critères - plus «sévères» - de la nouvelle classification concerne la Belgique, les Pays- Bas et le Grand-Duché de Luxembourg. Le client peut donc plus facilement comparer le confort de l offre d hébergements à celle de nos régions limitrophes principales.

11 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 9 Et, pour le tourisme rural: Capacité d accueil: classification des établissements de tourisme rural reconnus 23,7% 1,7% 2,8% 4,0% 11,7% 56,1% 1 épi 2 épis 3 épis 4 épis ECC NC L offre provinciale des hébergements de tourisme rural est plutôt concentrée dans la vallée de l Ourthe et de l Amblève, ainsi que dans les communes de Malmedy et Waimes. La capacité d accueil est d un niveau de confort standard pour un volume de 56,1% (2 épis). Elle est d un bon, voire d un très bon niveau de confort pour 25,4% de la capacité d accueil (3 et 4 épis).

12 10 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 2 La fréquentation des hébergements touristiques Les données suivantes concernent le nombre de nuitées recensées par l INS dans les différentes régions linguistiques et provinces wallonnes. Notons que les nombres de nuitées fournis par l INS sont observés dans les établissements de type hôtelier (reconnus ou non, possédant plus de 4 chambres), les campings de passage, ainsi qu une partie de l offre non-reconnue (villages de vacances, secondes résidences, tourisme social, ), à l exception des établissements de tourisme rural et à la ferme. Il est impossible de comparer directement les informations déjà présentées sur l offre à celles relatives à la demande, fournies par l INS. Dans le secteur hôtelier, par exemple, comme l INS dénombre les établissements d hébergements de type hôtelier (reconnus ou non) de plus de 4 chambres, aucune comparaison directe ne peut être tirée avec la capacité d hébergements hôteliers actuellement répertoriée à l OTW (qui dénombre uniquement les hôtels reconnus, donc possédant au moins 6 chambres) Les populations de référence à l OTW et l INS sont différentes. L INS tente d effacer ces différences et prévoit, pour l année 2002, une harmonisation des définitions sur une base régionale. Moyennant ces remarques liminaires, il est néanmoins intéressant de présenter les chiffres de l INS et d apprécier, suivant les années, les variations et non les valeurs absolues.

13 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 11 Evolution du nombre de nuitées, par année, en Belgique Année Région de Communauté Région Région Total langue française germanophone Flamande Bruxelloise Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc Représentation graphique de l évolution du nombre de nuitées (variation par rapport à l'année 1995) 140% 130% 120% 110% 100% 90% 80% Région de langue française Communauté germanophone Région Flamande Région Bruxelloise Après une décroissance du nombre de nuitées en 1997 et, surtout, en 1998 (sauf pour la Région bruxelloise), la tendance est à la hausse pour toutes les Régions, sauf sur le territoire couvert par la Communauté germanophone (légère décroissance constante depuis 1995).

14 12 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E Comparaison du nombre de nuitées en Wallonie Année Brabant Hainaut Liège Communauté Luxembourg Namur Total Wallon germanophone Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc Représentation graphique (variation par rapport à l'année 1995) 120% 110% 100% 90% 80% Brabant Wallon Hainaut Liège Communauté germanophone Luxembourg Namur Bien que la tendance générale soit à la croissance du nombre de nuitées en Région wallonne ces deux dernières années, les évolutions au niveau des Provinces sont assez divergentes: dans les Provinces de Brabant wallon et de Hainaut, le nombre de nuitées est en constante augmentation. par contre, le nombre de nuitées en Province de Liège (hors Communauté germanophone) est, pour l année 2000, presque comparable à celui observé en En Communauté germanophone, le nombre de nuitées ne cesse de décroître depuis l année 1995 (stabilisation en 1999 et 2000). enfin, le nombre de nuitées répertoriées par l INS n a cessé de diminuer en Province de Namur, depuis 1996 (-10% de 1996 à 2000).

15 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 13 Origine de la clientèle en Province de Liège En Province de Liège, le nombre de nuitées passées dans le secteur de l hôtellerie n a cessé de croître depuis 1995 (+ 23,7% en 2000): ceci est constaté de la même façon pour les visiteurs d origine belge (en 2000, nombre de nuitées augmenté de 20% par rapport au nombre de nuitées 1995) ou étrangère (augmentation de 27% en 5 ans), avec quelques variations dans les cycles. Par contre, pour les autres moyens d hébergements touristiques répertoriés par l I.N.S. (emplacements de passage dans les campings, tourisme social, villages de vacances), le nombre de nuitées passées par les visiteurs belges est à la baisse (- 13, 8% entre 1995 et 2000). Dans une moindre mesure, la tendance est également à la baisse pour les visiteurs d origine étrangère. Hôtels Autres Total Origine Origine Origine Origine Origine Origine Total belge étrangère Total belge étrangère Total belge étrangère Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc Evolution des nuitées en Province de Liège par secteur (variations par rapport à l'année 1995) 130% 120% 110% 100% 90% Hôtels Autres Evolution des nuitées en Province de Liège par origine (variations par rapport à l'année 1995) 130% 120% 110% 100% 90% Etrangères Belges 80% %

16 14 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E But du séjour (année 2000) But Origine belge Origine étrangère Total Vacances et Loisirs Congrès et séminaires Autres professionnels Divers Total (Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc. 2001) Globalement, le client recherche, dans son séjour, les vacances, les loisirs et la détente dans 83% des cas. Pour le secteur hôtelier, nous constatons que les clients belges et étrangers recherchent, dans leur séjour, les vacances, la détente et les loisirs dans 64,4% des cas. Origine étrangère Origine belge 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Vacances et Loisirs Congrès et séminaires Autres professionnels Divers

17 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 15 3 entre les années 2001et 2000 Variation du nombre de nuitées L INS communique pour chaque mois, un semestre après l échéance, des chiffres provisoires de fréquentation. Comparons les chiffres provisoires des six premiers mois des années 2000 et Quelles sont les tendances pour le premier semestre de l année 2001? Est-il d un meilleur cru que l année 2000? Les graphiques suivants présentent les évolutions , sur base des chiffres provisoires , pour les six premiers mois de ces années. Variation du nombre de nuitées en Région wallonne (par origine) Origine jan. févr. mars avril mai juin moyenne belge 3,7% 19,6% -4,4% -6,8% 16,2% -5,1% 2,3% étrangère 16,8% 7,0% -8,8% 1,1% 13,6% -19,0% -1,4% total 8,5% 14,6% -6,1% -3,9% 14,9% -12,4% 0,7% Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc ,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00% -5,00% -10,00% -15,00% origine belge origine étrangère total -20,00% janvier février mars avril mai juin Sur base des chiffres fournis par l INS, le nombre moyen de nuitées répertoriées en Région wallonne a légèrement augmenté sur le premier semestre de l année 2001 (+ 0.7%). Le nombre de nuitées touristiques d origine belge a augmenté de 2,3%, mais le nombre de nuitées touristiques d origine étrangère a légèrement régressé (- 1,4%). Les variations mensuelles des mois de février et mars sont largement dues aux périodes de vacances de Carnaval (mars 2000 et février 2001).

18 16 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E Variation du nombre de nuitées en Province de Liège (par origine) Origine jan. févr. mars avril mai juin moyenne belge 8,9% 19,3% -9,1% -16,2% 7,7% 2,3% 0,3% étrangère 27,3% 31,6% 2,4% 1,5% 14,6% -13,9% 5,0% total 15,8% 23,8% -5,0% -9,1% 11,2% -6,9% 2,4% Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc origine belge origine étrangère total 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% -10,00% -20,00% janvier février mars avril mai juin Sur base des chiffres de l INS, le nombre moyen de nuitées dénombrées en Province de Liège a augmenté sur les six premiers mois de l année (+ 2,4%), ceci tant pour la clientèle d origine belge (+ 0,3%)que pour la clientèle d origine étrangère (+ 5%). Variation du nombre de nuitées en Province de Liège (par type d hébergement) jan. févr. mars avril mai juin moyenne hôtels 21,9% 24,3% 0,2% -5,2% -2,3% -5,4% 3,2% autres 7,4% 23,1% -9,7% -12,1% 21,9% -8,0% 1,8% total 15,8% 23,8% -5,0% -9,1% 11,2% -6,9% 2,4% Source I.N.S Traitement O.T.W. 31 déc ,00% total hôtels autres 20,00% 10,00% 0,00% -10,00% -20,00% janvier février mars avril mai juin Toujours sur base des mêmes chiffres, nous constatons une augmentation du nombre de nuitées dans le secteur de l hôtellerie (+ 3,2 %) et du nombre de nuitées dans les autres types d hébergement (+ 1,8 %).

19 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 17 4 Quelques définitions Un établissement d hébergement est une exploitation commerciale ou touristique offrant le logement, même à titre occasionnel, avec ou sans repas, disposant au minimum de 4 chambres ou d'installations permettant le logement de 10 personnes minimum. Certains établissements d hébergement bénéficient d une autorisation d exploitation. Celle-ci est délivrée par le Commissariat général au Tourisme aux établissements de type hôtelier et de tourisme de terroir, ainsi qu aux campings. Ces établissements sont donc reconnus par la Région wallonne (*). Les campings (classiques ou à la ferme) ou l hôtellerie de plein air: dans ce secteur, ne sont repris que les emplacements de passage, qui n acceptent que des touristes pour des durées de séjour limitées dans les campings classiques et campings à la ferme. Les emplacements résidentiels ne sont pas comptabilisés. Le tourisme rural ou le tourisme de terroir: gîtes et chambres d hôtes ruraux ou à la ferme, meublés de tourisme. Le tourisme social regroupe 4 types d hébergements: les gîtes de groupe ou centres d hébergement pour jeunes, ainsi que les pavillons ou les centres d hébergements pour adultes (définitions du Comité technique du Tourisme social). Un village de vacances est un ensemble groupé d au moins 15 logements fixes construit par une même personne physique ou morale, privée ou publique, et destiné à promouvoir des séjours de détente. La capacité d accueil: nombre de places - lits (nombre de personnes qui peuvent passer la nuit dans les lits installés dans l'établissement sans compter les lits qui peuvent être ajoutés à la demande du client) que compte un établissement d hébergement. La nuitée est une nuit passée par un voyageur ou pour laquelle un client s'est inscrit dans un établissement d'hébergement collectif ou privé (sa présence physique n'étant cependant pas indispensable). L origine de la clientèle est déterminée par le lieu où une personne a habité pendant la plus grande partie de l'année. (*) hors Communauté germanophone

20 18 L E T O U R I S M E E N P R O V I N C E D E L I È G E 5 Les sources utilisées L offre d hébergement touristique reconnue (hôtellerie, camping, tourisme de terroir): base de données de l O.T.W., réalisée en étroite collaboration avec le Commissariat général au Tourisme. Pour le secteur du camping, seuls sont pris en compte les emplacements de passage (dont le nombre est connu du C.G.T.); chaque emplacement de camping peut accueillir, en moyenne, trois personnes. Le Tourisme social: base de données de l O.T.W., réalisée en étroite collaboration avec le Comité technique du Tourisme social. Les Villages de vacances: base de données de l O.T.W., réalisée avec la collaboration du C.G.T. et des exploitants des villages de vacances. Les secondes résidences: base de données de l O.T.W., réalisée en collaboration avec les communes sur base d une enquête communale. Le recensement de ces secondes résidences est effectué à partir des rôles de taxes de l année 2001 (ou, à défaut, de l année 2000) de chaque commune. Y sont comptabilisées les secondes résidences «maisons ou bâtiments», ainsi que les chalets ou caravanes isolés. Les chiffres de fréquentation touristique sont fournis par l I.N.S. Le traitement des données et la mise en forme graphique sont réalisés par l O.T.W.

21

22 OBSERVATOIRE DU TOURISME WALLON Place de la Wallonie, 1 bât III 5100 JAMBES Tél. +32(0) Fax +32(0)

23

24 MINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE OBSERVATOIRE DU TOURISME WALLON Place de la Wallonie, 1 bât III 5100 JAMBES PUBLICATION OFFICIELLE NE PEUT ÊTRE VENDUE Editeur responsable: Jean-Pierre LAMBOT

Le tourisme en Province de Luxembourg

Le tourisme en Province de Luxembourg Le tourisme en Province de Luxembourg STATISTIQUES Ministère de la Région wallonne Direction générale de l Economie et de l Emploi Commissariat Général au Tourisme OBSERVATOIRE DU TOURISME WALLON L E

Plus en détail

Le tourisme en Province de Hainaut

Le tourisme en Province de Hainaut Le tourisme en Province de Hainaut STATISTIQUES Ministère de la Région wallonne Direction générale de l Economie et de l Emploi Commissariat Général au Tourisme OBSERVATOIRE DU TOURISME WALLON L E T O

Plus en détail

BAROMÈTRE DES ACTEURS TOURISTIQUES WALLONS

BAROMÈTRE DES ACTEURS TOURISTIQUES WALLONS BAROMÈTRE DES ACTEURS TOURISTIQUES WALLONS Bilan Vacances d hiver 2014-2015 05 janvier 2015 Ce baromètre est réalisé par l Observatoire du Tourisme wallon, en collaboration avec la société Expansion et

Plus en détail

Tableau de bord OPT Marché : Belgique. Janvier 2009 OPT / JP REMY

Tableau de bord OPT Marché : Belgique. Janvier 2009 OPT / JP REMY OPT / JP REMY Tableau de bord OPT Marché : Belgique Janvier 29 Office de Promotion du Tourisme de Wallonie et de Bruxelles asbl Direction Perspectives et Stratégie contacts : 2 54 4 6 2 54 2 23 2 54 2

Plus en détail

Le tourisme en Région wallonne

Le tourisme en Région wallonne DIRECTION DE LA STRATEGIE TOURISTIQUE Le tourisme en Région wallonne Synthèse statistique CGT 28/1/29 Le présent document reprend les grandes tendances 28 et les évolutions des divers secteurs du tourisme

Plus en détail

Le tourisme en Région wallonne

Le tourisme en Région wallonne E d i t i o n 2003 Le tourisme en Région wallonne LES CHIFFRES 2002 Ministère de la Région wallonne Direction générale de l Economie et de l Emploi Commissariat général au Tourisme OBSERVATOIRE DU TOURISME

Plus en détail

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse

La fréquentation des hébergements. Document de synthèse La fréquentation des hébergements Document de synthèse I. La fréquentation La fréquentation en 2006 La durée de séjour en 2006 La fréquentation en 2005 et 2006. La fréquentation de 1995 à 2006.. P1 P4

Plus en détail

Commissariat général au Tourisme - Eric Jurdant - 8/12/09

Commissariat général au Tourisme - Eric Jurdant - 8/12/09 0 Organisation du Tourisme en Wallonie Les acteurs du secteur touristique en Wallonie : leurs missions et actions Eric Jurdant Directeur auprès du Tourisme UVCW - Durbuy - 8 décembre 2009 1 Introduction

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU SECTEUR DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES EN WALLONIE. Page 1

DIAGNOSTIC DU SECTEUR DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES EN WALLONIE. Page 1 DIAGNOSTIC DU SECTEUR DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES EN WALLONIE 2004 2012 Page 1 Page 2 Préambule Depuis plus de 10 ans, notre association s est attelée à mettre en place un cadre visant à recueillir des

Plus en détail

4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels»

4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels» POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature 4. INFORMATIONS GENERALES «Marques et Labels» Lieux de visite et sites culturels QUELQUES DÉFINITIONS Un label

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014

GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014 GÎTES DE FRANCE VAUCLUSE Dossier de presse 2014 L Esprit Gîtes de France Le Vaucluse Le Vaucluse en quelques chiffres 800 adhérents Gîtes de France 847 Gîtes 176 Maisons d hôtes 4 campings 20 gîtes d étape

Plus en détail

Comment créer un gîte, une chambre d hôtes?

Comment créer un gîte, une chambre d hôtes? Comment créer un gîte, une chambre d hôtes? Place Communale, 2 4218 HERON (Couthuin) Séance d information à la création d hébergements touristiques de terroir et de meublés de vacances Lavoir le 27 janvier

Plus en détail

Directeur Jérôme Cangrand. Visite des Hébergements. Marie Hélène Ernaga

Directeur Jérôme Cangrand. Visite des Hébergements. Marie Hélène Ernaga 2016 322 jours d ouverture sur 2 bureaux d accueil, 75 199 personnes renseignées au comptoir. 56 190 appels divers 1 681 envois de documentation par courrier, principalement pour les guides d hébergements

Plus en détail

Office de Tourisme de la Châtaigneraie Cantalienne

Office de Tourisme de la Châtaigneraie Cantalienne Office de Tourisme de la Châtaigneraie Cantalienne GUIDE de l Adhérent 2015 Carte d identité de l Office de Tourisme....page 3 Missions et actions de l Office de Tourisme...page 4 Le détail des services...page

Plus en détail

Plan Mobilisateur des Technologies de l Information et de la Communication (P.M.T.I.C)

Plan Mobilisateur des Technologies de l Information et de la Communication (P.M.T.I.C) Plan Mobilisateur des Technologies de l Information et de la Communication (P.M.T.I.C) Rapport d activités 2009 2/15 Table des matières 1. Opérateurs Page 3 2. Bénéficiaires Page 6 3. Heures de formation

Plus en détail

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Evolution des tarifs affichés. Eté 2014 Avec le concours du Service Tourisme de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez PREAMBULE Les objectifs

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Comportement touristique des Belges en 2012 Source WES Traitements OTW

Comportement touristique des Belges en 2012 Source WES Traitements OTW 1 Comportement touristique des Belges en 2012 Source WES Traitements OTW Préambule Quelques définitions : vacances : période qui correspond à un séjour de loisirs hors domicile de 4 nuits et plus ; vacances

Plus en détail

Etude sur les résidences de vacances à la Côte belge

Etude sur les résidences de vacances à la Côte belge Etude sur les résidences de vacances à la Côte belge SusTRIP Partenariat en matière de recherche et de renseignements sur le tourisme durable Juillet 2012 Coordonnées Darline Vandaele Département de gestion

Plus en détail

Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques

Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques DGT/RT3 09/09/2009 Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques L article 2 de la loi du 10 août 2009 réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Editeur responsable : Erik Van Tricht, Fédération Royale du Notariat belge asbl, Rue de la Montagne, 30-34 - 1000 Bruxelles Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés ACTIVITE IMMOBILIERE EN

Plus en détail

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS DANS LE CADRE DE LA QUINZAINE DES MAISONS D ACCUEIL ET DES SERVICES D AIDE AUX SANS-ABRI 13 Rue des Champs Élysées 1050 Bruxelles 02 513 62 25 ama@ama.be www.ama.be É.R. Christine Vanhessen - Rue des Champs

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Dossier fiscalité communale Fiscalité additionnelle communale - La Taxe de Circulation Amaury Bertholomé - Juillet 2011

Dossier fiscalité communale Fiscalité additionnelle communale - La Taxe de Circulation Amaury Bertholomé - Juillet 2011 Dossier fiscalité communale Fiscalité additionnelle communale - La Taxe de Circulation Amaury Bertholomé - Juillet 2011 ADDITIONNELS COMMUNAUX A LA TAXE DE CIRCULATION LOCALISATION DES VEHICULES VOLUME

Plus en détail

FORMULAIRE D INSERTION GITE OU MEUBLÉ

FORMULAIRE D INSERTION GITE OU MEUBLÉ BASE DE DONNÉES de la Fédération des Gîtes de Wallonie FORMULAIRE D INSERTION GITE OU MEUBLÉ A RETOURNER COMPLÉTÉ ET SIGNÉ A LA MAISON DES GÎTES DE WALLONIE (Avenue Prince de Liège, 1/21 5100 Jambes)!

Plus en détail

NOTE DE TENDANCE SUR L ACTIVITE TOURISTIQUE DE 2015

NOTE DE TENDANCE SUR L ACTIVITE TOURISTIQUE DE 2015 NOTE DE TENDANCE SUR L ACTIVITE TOURISTIQUE DE 2015 2015, l arrivée du Center Parcs! Désormais, au pays du Futuroscope, c est l été toute l année avec le cinquième Center Parcs de France paradis subtropical

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Japon. Secteurs à haut potentiel Recommandations. Attaché économique et commercial Yuko MIYAKE

Japon. Secteurs à haut potentiel Recommandations. Attaché économique et commercial Yuko MIYAKE Mise à jour : Novembre 2015 Japon Secteurs à haut potentiel Recommandations Attaché économique et commercial Yuko MIYAKE Contacts: tokyo@brussels-japan.or.jp tokyo@brusselsinvestexport.com 00 81 3 3556

Plus en détail

MANUEL DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE TOULOUSE

MANUEL DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE TOULOUSE MANUEL DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE TOULOUSE Type de document FO ACC ADM 04 Date d application 12/04/2016 N de version 1 Documents annexes Rédacteur Carol Borgel Approbateur Jérôme Gorisse

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DU GRAND AUCH. Assemblée Générale du lundi 18 juin 2012

OFFICE DE TOURISME DU GRAND AUCH. Assemblée Générale du lundi 18 juin 2012 OFFICE DE TOURISME DU GRAND AUCH Assemblée Générale du lundi 18 juin 2012 BILAN D ACTIVITÉS 2011 ACCUEIL, INFORMATION DES VISITEURS L OFFICE DE TOURISME DU GRAND AUCH est ouvert toute l année du lundi

Plus en détail

L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009

L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009 Mars 2011. 15.681 SIGNES L ACCUEIL DES ENFANTS 0-3 ANS : QUELQUES RÉFLEXIONS ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX INFORMATIONS TIRÉES DU BILAN ONE 2000-2009 Tricot Anne 1. Petit rappel Le taux de couverture Office

Plus en détail

Bilan de la Journée Terrain

Bilan de la Journée Terrain Bilan de la Journée Terrain N 10 Les Saintes-Maries de la Mer : 12 septembre 2014 Synthèse de la Journée Terrain 1) Réunion des présidents d association... page 2 2) Visite des commerces... page 2 3) Enjeux

Plus en détail

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social 1. Arrivées des Néerlandais selon la région de 21 à 29 Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social Evolution des arrivées du marché néerlandais à Bruxelles de 21

Plus en détail

Demande d'intervention

Demande d'intervention N Awiph : Réservé à l Administration Demande d'intervention en matière d Accueil, d Hébergement & d Accompagnement. Ce formulaire doit être complété, daté et signé : par la personne handicapée majeure

Plus en détail

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social 1. Arrivées des Français selon la région de 21 à 29 Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social Evolution des arrivées du marché français à Bruxelles de 21 à 29 Evolution

Plus en détail

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique :

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique : NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR Note réalisée par l observatoire économique du Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un courriel avec questionnaire

Plus en détail

Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme

Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme Poids des hébergements chez les particuliers dans les Offices de Tourisme Résultats enquête juillet/août 2015 Préambule La commission hébergements touristiques, dans le cadre de son travail sur les hébergements

Plus en détail

Je suis l Yonne ascendant marque Accueil Vélo

Je suis l Yonne ascendant marque Accueil Vélo ascendant marque Accueil Vélo 800 km sur 5 itinéraires pour faire découvrir autrement une Bourgogne unique et multiple www.la www.la-bourgognebourgogne-a-velo.com www.francevelotourisme.com Yonne Tourisme

Plus en détail

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles - Février 2002 - L Argumentaire sur la situation du livre et la lecture en Communauté

Plus en détail

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois Cette fiche analyse la répartition de l équipement hôtelier sur les territoires composant l espace transfrontalier ainsi que l

Plus en détail

Observatoire des prix

Observatoire des prix Dossier de presse Jeudi 10 janvier 2013 Observatoire des prix Présentation, résultats et analyse Contacts presse : Laëtitia Verdier : 01 44 91 88 88 laetitia.verdier@famillesrurales.org Nelly Jennin :

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 Office de Tourisme du Lac du Der - Station Nautique - 51290 Giffaumont Champaubert www.lacduder.com Le mot du Président, Créé à l initiative du

Plus en détail

PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014. Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE

PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014. Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE COMMUN E DE BURDIN N E Province de LIEGE Arrondissement de HUY PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014 Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE Administration communale de Burdinne Rue

Plus en détail

LA TAXE DE SÉJOUR : MODE D EMPLOI 2016

LA TAXE DE SÉJOUR : MODE D EMPLOI 2016 Communauté de Communes des Gorges de la Haute Dordogne LA TAXE DE SÉJOUR : MODE D EMPLOI 2016 Document d information à destination des hébergeurs des Gorges de la Haute Dordogne Pour toute information

Plus en détail

Les moyens d hébergement Dans l hôtellerie. Les Gîtes: Les Campings: Les Hôtels:Un hôtel est un établissement offrant un service

Les moyens d hébergement Dans l hôtellerie. Les Gîtes: Les Campings: Les Hôtels:Un hôtel est un établissement offrant un service Les moyens d hébergement Dans l hôtellerie Par Vanessa & Tiffany le 15 février 2011 Les Gîtes Les Camping Les Hôtels Auberge de Jeunesse Les Chambres d Hôtes Les Smart box Les Chaînes d hôtels Les Hôtels

Plus en détail

Rencontre RP08, RP51, ABASJC le 25/04/2015 à Charleville- Mézières

Rencontre RP08, RP51, ABASJC le 25/04/2015 à Charleville- Mézières Rencontre RP08, RP51, ABASJC le 25/04/2015 à Charleville- Mézières Présents : Pour Randonneurs et Pèlerins 08 ( RP08) : Lucette Berthe Présidente, Jacky Bleuze Trésorier, Raymond Brugneaux Responsable

Plus en détail

Développement d un projet touristique. La Reid: le 22 février 2008 Journée d étude Anne VERBOIS Coordinatrice hébergement en province de Liège

Développement d un projet touristique. La Reid: le 22 février 2008 Journée d étude Anne VERBOIS Coordinatrice hébergement en province de Liège Développement d un projet touristique La Reid: le 22 février 2008 Journée d étude Anne VERBOIS Coordinatrice hébergement en province de Liège 1 UNE DIVERSIFICATION A BIEN MURIR AMENAGER UN HEBERGEMENT

Plus en détail

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : heures. CONSIGNES Aucun document n est autorisé. SUJET LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Sous l impulsion de la globalisation des marchés et de la concurrence,

Plus en détail

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire 12décembre 2013 . Etablir un état des lieux du numérique sur notre destination : * pour mieux se situer dans l économie numérique touristique * pour connaître les pratiques des acteurs locaux * pour permettre

Plus en détail

Guide du. partenaire. Faucigny Glières

Guide du. partenaire. Faucigny Glières Guide du partenaire 2015 Faucigny Glières 2 Édito Mesdames, Messieurs, chers professionnels, L office de tourisme Faucigny Glières est un acteur associatif incontournable du développement touristique intercommunal.

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Etre partenaire de l'oti ça VEUT DIRE QUOI? C'est bénéficier...

Etre partenaire de l'oti ça VEUT DIRE QUOI? C'est bénéficier... Etre partenaire de l'oti ça VEUT DIRE QUOI? C'est bénéficier... du savoir faire et de l'expérience d'une équipe professionnelle C'est discuter... avec des interlocuteurs privilégiés pour vous aiguiller

Plus en détail

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen?

Année 2014. Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? Année 2014 Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme du Pays Foyen? OFFICE DE TOURISME DU PAYS FOYEN 102 Rue de la république 33220 sainte-foy-la-grande Tel : 05.57.46.03.00 Courriel : tourisme@paysfoyen.fr

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa 20 décembre 2009 au 15 janvier 2010 1 Plan I. Habitudes de déplacement en City Trip 4 A. En général B. Séjour dans une chambre d

Plus en détail

Tourisme en Indre et Loire

Tourisme en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition août 2012 Tourisme en Indre et Loire L hôtellerie de tourisme Sommaire Introduction 1 L offre en hôtels 2 La fréquentation

Plus en détail

Demande d'intervention

Demande d'intervention N Awiph : Réservé à l Administration Demande d'intervention en matière de Formation & d Emploi. Ne remplissez pas ce formulaire si : o vous souhaitez d abord en savoir plus sur ce que l Awiph peut faire

Plus en détail

Depuis 25 ans, chaque séjour en gîtes ou en chambres d hôtes

Depuis 25 ans, chaque séjour en gîtes ou en chambres d hôtes Depuis 25 ans, chaque séjour en gîtes ou en chambres d hôtes 25 est un séjour unique et inoubliable. Chaque propriétaire du réseau des Gîtes et Chambres d hôtes de Wallonie met tout en œuvre pour faire

Plus en détail

Evaluation et perspectives pour le réseau VAP. 4 acteurs concernés

Evaluation et perspectives pour le réseau VAP. 4 acteurs concernés 1 Evaluation et perspectives pour le réseau VAP Entre 2009 et 2014, les initiateurs de l ASBL VAP se sont mobilisés pour proposer de l autostop de proximité et promouvoir cette alternative en Brabant wallon

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

PLAN D ACTIONS 2015 : Réunion de préparation à la Stratégie de commercialisation. Mardi 30 septembre 2014 à 14h30.

PLAN D ACTIONS 2015 : Réunion de préparation à la Stratégie de commercialisation. Mardi 30 septembre 2014 à 14h30. PLAN D ACTIONS 2015 : Réunion de préparation à la Stratégie de commercialisation Mardi 30 septembre 2014 à 14h30. Communauté d Agglomération Sud Pays Basque Ordre du jour : Bilan «rapide» de la commercialisation

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 1 tourisme n 35 juin 213 L hôtellerie genevoise a vécu une année 212 mitigée. En repli de,9 % par rapport à 211, le nombre de nuitées enregistrées s élève à 2,8 millions en 212. Un contexte économique

Plus en détail

......................................................................................................... LE...........................

......................................................................................................... LE........................... ...... LE... LE......... 1 L offre touristique a Capacité d accueil en lits touristiques par type de logement en 2012 Campings 13 857 Hôtels classés Meublés (Clévacances, Gîtes de France, Bienvenue à la

Plus en détail

L hôtellerie dans l Orne en 2015 : chiffres et caractéristiques

L hôtellerie dans l Orne en 2015 : chiffres et caractéristiques L hôtellerie dans l Orne en 2015 : Collection Etudes sous-collection Tourisme et CHR. Juillet 2015 Sommaire Le parc hôtelier ornais homologué «Tourisme» au 1er janvier 2015... 4 Répartition par catégorie...

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés T/4 n 27 Octobre - décembre www.notaire.be ACTIVITE IMMOBILIERE EN BELGIQUE 101 102,1 102,6 106,4 106,8 101,7 103,4 105,9 94,9 102,8 98,9 101,4 99,2

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Démarche qualité et double saisonnalité en Office de Tourisme

Démarche qualité et double saisonnalité en Office de Tourisme Par Nathalie Marcou Directrice de l de la vallée d Argelès-Gazost Le territoire en quelques données Positionnement géographique et atouts : * porte d entrée du territoire vers les 4 Grands Sites des HautesPyrénées

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique Ministère de la Région Wallonne Observatoire de la Consommation Alimentaire Rapport 2011 Filière agriculture biologique Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section I Division 55

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section I Division 55 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section I Division 55 55 HÉBERGEMENT Cette division comprend : - la mise à disposition de lieux d'hébergement pour des séjours de courte durée pour des visiteurs

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Belgium 2014 Comportement des fumeurs en Belgique 20 August 2014 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, le 28 mars 2013 Le marché du travail en Belgique en 2012 Nouveaux chiffres de l enquête sur les forces de travail Combien de personnes ont exercé un travail rémunéré? Combien

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

Au niveau régional, l encadrement du dispositif est assuré par :

Au niveau régional, l encadrement du dispositif est assuré par : Plan HP - Plan d action pluriannuel relatif à l habitat permanent dans les équipements touristiques de Wallonie Ce plan transversal soutenu par l ensemble du Gouvernement a pour finalité de favoriser l

Plus en détail

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 139 août 2012 53 % DES EMPLOIS LIÉS AU TOURISME EN FRANCHE-COMTÉ SE SITUENT DANS L ESPACE URBAIN En Franche-Comté, les activités

Plus en détail

Testing de maitrise du français en Communauté germanophone

Testing de maitrise du français en Communauté germanophone Ministerium der Deutschsprachigen Gemeinschaft Belgiens Testing de maitrise du français en Communauté germanophone Rapport intermédiaire : Mars 2013- Elèves de la 6 e année secondaire Niveau B2 Département

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Ajoutons que 13 questions socio-démographiques ont été posées aux courtiers afin de dresser leur profil.

Ajoutons que 13 questions socio-démographiques ont été posées aux courtiers afin de dresser leur profil. Résultats du sondage portant sur les perspectives de croissance et les pratiques commerciales des courtiers immobiliers œuvrant au Québec Août 2013 4e édition Les objectifs du sondage Ce sondage vise à

Plus en détail

BILAN GRAND PUBLIC 2000

BILAN GRAND PUBLIC 2000 BILAN GRAND PUBLIC 2000 LES CLIENTELES TOURISTIQUES LES TYPES DE CLIENTELES La Martinique reçoit deux catégories de visiteurs : - Les excursionnistes qui séjournent moins de 24 heures dans l île : ce sont

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin

Fondation Roi Baudouin RAPPORT D EVALUATION SUR LES SERVICES DE PROXIMITE ATTEINDRE CEUX QUI PARAISSENT INACCESSIBLES SYNTHESE Fondation Roi Baudouin Le présent rapport consiste en une analyse des projets qui ont été soutenus

Plus en détail

Guide du partenaire 2016. Gagnez en visibilité Diffusez vos informations Développez votre activité

Guide du partenaire 2016. Gagnez en visibilité Diffusez vos informations Développez votre activité Guide du partenaire 2016 Gagnez en visibilité Diffusez vos informations Développez votre activité Qui sommes-nous? Rochefort-en-Terre Tourisme, Office de Tourisme intercommunal, est une association loi

Plus en détail

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau?

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Petit Déjeuner de Presse : Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Jeudi 30 Juin 2011 Fontainebleau Tourisme 4, rue Royale 77300 Fontainebleau Tél : 01 60 74 99 99 /06 73 54 03 99 remi.dourthe@fontainebleau-tourisme.com

Plus en détail

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général.

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016 Le contexte général La Caf mène une politique d action sociale dynamique de création d équipements et services pour

Plus en détail

Les touristes chinois : comment bien les accueillir?

Les touristes chinois : comment bien les accueillir? 39 ÉDITIONS ATOUT FRANCE Les touristes chinois : comment bien les accueillir? Guide pratique à l usage des professionnels du tourisme français Marketing touristique ATOUT FRANCE 1 Préface 111 millions

Plus en détail

Le marché des fenêtres en France en 2015

Le marché des fenêtres en France en 2015 Toulouse, le 29 janvier 2016 Parution d une nouvelle étude de marché TBC Innovations : Le marché des fenêtres en France en 2015 - Edition Janvier 2016 TBC Innovations est une société de conseil (www.tbcinnovation.fr).

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison «Changez d horizon, venez à Oraison!» Oraison une si jolie «ville à la campagne» Ce guide a été réalisé par les chargées de mission de l Office de Tourisme

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR AU REEL MODE D EMPLOI

TAXE DE SEJOUR AU REEL MODE D EMPLOI TAXE DE SEJOUR AU REEL MODE D EMPLOI Communauté de communes INTERCOM BALLEROY LE MOLAY LITTRY Les écoles 1336, route de Balleroy 14330 LE MOLAY LITTRY Tél. : 02 31 21 42 27 / Fax : 02 31 21 47 77 PRESENTATION

Plus en détail

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Mardi 26 janvier de 9h30 à 12h30 : St Jean Le Vieux Jeudi 28 janvier de 9h30 à 12h30

Plus en détail

Document général d information sur la taxe de séjour

Document général d information sur la taxe de séjour Document général d information sur la taxe de séjour Contexte général Ce document a été réalisé sur la base de la réglementation en vigueur, mais également des guides pratiques réalisés par la société

Plus en détail

BELDAM. BELGIUM DAILY MOBILITY Enquête nationale mobilité des belges 2010- résultats 2012 www.beldam.be www.mobilit.fgov.be

BELDAM. BELGIUM DAILY MOBILITY Enquête nationale mobilité des belges 2010- résultats 2012 www.beldam.be www.mobilit.fgov.be BELDAM BELGIUM DAILY MOBILITY Enquête nationale mobilité des belges 2010- résultats 2012 www.beldam.be www.mobilit.fgov.be 1 UNION WALLONNE DES ENTREPRISES 1. Commanditaires Initiative SPF Mobilité et

Plus en détail

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Les assises du tourisme de l Ouest Cornouaille Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

Kit Média. Cheval Partage

Kit Média. Cheval Partage Kit Média Cheval Partage Document à l intention des personnes souhaitant promouvoir leur marque ou leur produit au travers de Cheval Partage, magazine équestre en ligne. Sommaire du Kit Média Sommaire

Plus en détail