Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à 2013.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à 2013."

Transcription

1 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 76,4%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une stabilité par rapport à «Après un bon 2 ème trimestre, la fréquentation hôtelière chute sur Toulon Provence Méditerranée» 75,4% Taux d'occupation hôtelier sur Toulon Provence Méditerranée lors des 3èmes trimestres 78,5% 79,6% 76,5% 76,4% Lors de ce 3 ème trimestre 2014, les hôteliers de Toulon Provence Méditerranée semblent enregistrer une baisse des nuitées de -1% ainsi qu une baisse des arrivées de -10%. Si les nuitées étrangères reculent (-3,6%), le volume de nuitées françaises demeure stable comparativement à l an dernier. Le principal marché étranger de ce territoire est l Italie Seuls les établissements 2 étoiles affichent une hausse de leur taux d occupation comparativement à la même période en Taux d'occupation journalier des hôtels de Toulon Provence Méditerranée 10% 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

2 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement au 3 ème trimestre 2013, les nuitées hôtelières reculent de -1%. Le volume d arrivées suit la tendance inverse, soit -10% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 75% des nuitées de la clientèle hôtelière de Toulon Provence Méditerranée. En un an, le volume des nuitées françaises demeure stable Et si 25% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, l Italie, la Belgique et l Allemagne sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères reculent de -3,6% en un an. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 2,3 jours dans un hôtel de Toulon Provence Méditerranée, soit une durée moyenne de séjours légèrement inférieure à celle du Var. Les clientèles étrangères séjournent plus longtemps, soit 2,8 jours contre 2,2 jours pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique»

3 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 76%, le 3 ème ainsi une hausse par rapport à 2013 (+3,6 points). trimestre 2014 affiche «Hausse du volume de nuitées pour les hôteliers de Provence Méditerranée Ouest» Lors du 3 ème trimestre 2014, les hôteliers de Provence Méditerranée Ouest enregistrent une hausse des nuitées mais un recul des arrivées, soit -4,9%. Comparativement à l an dernier, les nuitées étrangères progressent (+13%), ainsi que les nuitées françaises (+4,5%). Le principal marché étranger de ce territoire est la Belgique. 72,5% Taux d'occupation hôtelier sur Provence Méditerranée Ouest lors des 3ème trimestres 73,8% 75,1% 72,4% Taux d'occupation journalier des hôtels de Provence Méditerranée Ouest 76,0% 10% 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

4 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement au 3 ème trimestre 2013, les nuitées hôtelières progressent de +6,7%. Le volume d arrivées suit la tendance inverse et accuse une baisse de -4,9% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 73% des nuitées de la clientèle hôtelière de Provence Méditerranée Ouest. En un an, le volume des nuitées françaises progresse de +4,5%. Et si 27% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, la Belgique, l Italie, l Allemagne et le Royaume-Uni sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères ont nettement progressé en un an, soit +13%. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 2,5 jours dans un hôtel de Provence Méditerranée Ouest. Les clientèles étrangères séjournent plus longtemps, soit 3,1 jours contre 2,3 jours pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

5 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 75,1%, le 3 ème trimestre 2014 affiche un léger recul par rapport à 2013 (-0,6 point). «Légère hausse de fréquentation dans l hôtellerie de Provence Méditerranée Est & Cœur du Var» Au 32 ème trimestre 2014, les hôteliers de «Provence Méditerranée Est & Cœur du Var» enregistrent une hausse des nuitées de +1,4% tandis que les arrivées reculent de -5,6%. Taux d'occupation selon la catégorie - 3ème trimestre (en %) 77,7% 78,2% 75,1% 74,8% 75,7% Seule la catégorie 2 étoiles affiche une hausse de son taux d occupation. Le volume de nuitées françaises comme étrangères progresse respectivement de +1% et +2,7%. Le principal marché étranger de ce territoire est l Italie, 1 Taux d'occupation journalier des hôtels de Prov. Med. Est & Cœur du Var 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

6 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement au 3 ème trimestre 2013, les nuitées hôtelières progressent de +1,4%. Le volume d arrivées enregistre plutôt une baisse de -5,6% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 72% des nuitées de la clientèle hôtelière de «Provence Méditerranée Est & Cœur du Var». En un an, le volume des nuitées françaises progresse de +1%. Et si 28% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, l Italie, la Belgique, le Royaume-Uni et l Allemagne sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères s accroissent en un an (+2,7%). La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 2,4 jours dans un hôtel de «Provence Méditerranée Est & Cœur du Var». Cette durée de séjour est équivalente à celle observée à l échelle varoise. Les clientèles étrangères séjournent plus longtemps, soit 3 jours contre 2,2 jours pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

7 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 75,8%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une croissance de +2,1 points par rapport à «Net recul des nuitées françaises dans l hôtellerie du Golfe de Saint-Tropez» Les hôteliers du Golfe de Saint-Tropez enregistrent une chute des nuitées (- 15,9%) et des arrivées (- 11,3%). Taux d'occupation des hôtels classés dans le Golfe de Saint Tropez depuis le 3ème trimestre ,7% 78,8% 77,9% 73,7% 75,8% Les nuitées françaises reculent de -15,9% tandis que les nuitées étrangères progressent de +0,9%. Quel que soit le classement, toutes les catégories tirent leur épingle du jeu au niveau du taux d occupation ; les taux sont en hausse. Le principal marché étranger de ce territoire est le Royaume-Uni. 1 Taux d'occupation journalier des hôtels du Golfe de Saint Tropez 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

8 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement à l année 2013, les nuitées hôtelières chutent nettement (-6,3%) au cours du 3 ème trimestre Le volume d arrivées suit la même tendance et enregistre une baisse de -11,3% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 38% des nuitées de la clientèle hôtelière du Golfe de Saint- Tropez. En un an, le volume des nuitées françaises chutent de -15,9%. Et si 62% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, le Royaume Uni, la Suisse, l Allemagne et la Belgique sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). A l inverse, les nuitées étrangères ont légèrement progressé en un an, soit +0,9%. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 3,1 jours dans un hôtel du Golfe de Saint- Tropez contre 2,5 jours à l échelle varoise. Les clientèles étrangères séjournent plus longtemps, soit 3,6 jours contre 2,5 jours pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

9 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 76,1%, le 23 ème trimestre 2014 affiche une légère baisse par rapport à 2013 (-0,5 point). «Recul des nuitées pour l hôtellerie classée de Var Estérel & Pays de Fayence» Taux d'occupation hôtelier de "Var Estérel & Pays de Fayence" lors des 3èmes trimestres depuis ,4% 80,0% 79,7% 76,6% 76,1% Les hôteliers de «Var Estérel & Pays de Fayence» enregistrent une baisse des nuitées (-0,8%). Les arrivées suivent la même tendance, soit -6,9%. Les nuitées françaises demeurent plutôt stables tandis que les nuitées étrangères reculent de - 2,8% en un an. Les Belgess sont le principal marché étranger Seuls les établissements classés 2* enregistrent une hausse de leur taux d occupation, les autres catégories voient leur taux reculer. 1 Taux d'occupation journalier des hôtels de Fayence & Estérel 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

10 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement à l année 2013, les nuitées hôtelières reculent de -0,8% lors de ce trimestre. Le volume d arrivées enregistre la même tendance, soit -6,9% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 67% des nuitées de la clientèle hôtelière de «Var Estérel & Pays de Fayence». En un an, le volume des nuitées françaises demeure stable (+0,2%). Et si 33% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, la Belgique, l Italie, l Allemagne et le Royaume-Uni sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères reculent en un an, soit -2,8%. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 2,5 jours dans un hôtel de «Var Estérel & Pays de Fayence». Les clientèles étrangères séjournent plus longtemps, soit 3 jours contre 2,3 jours pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

11 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 60,6%, le 3 ème trimestre 2014 affiche un recul par rapport à 2013 (-3,2 points). «Des résultats en recul dans l hôtellerie classée de Dracénie» Au cours du 3 ème trimestre 2014, les hôteliers de Dracénie enregistrent une baisse des nuitées et des arrivées, soit respectivement -11,7% et -13,8%. Taux d'occupation des hôtels classés de la Dracénie 62,3% 61,4% 63,8% 60,3% 60,6% Les nuitées françaises comme étrangères reculent soit -9% pour les premières et -18% pour les secondes. La Belgique est le principal marché étranger. 10% Taux d'ocupation journalier des hôtels de l'aire Dracénoise 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

12 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement à l année 2013, les nuitées hôtelières reculent de -11,7%. Le volume d arrivées suit la même tendance et enregistre une baisse de -13,8% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 74% des nuitées de la clientèle hôtelière de l Aire Dracénoise. En un an, le volume des nuitées françaises décroît de -9%. Et si 26% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, la Belgique, l Italie, le Royaume-Uni et l Allemagne sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères ont régressé en un an, soit -18%. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 1,8 jour dans un hôtel de Dracénie contre 2,5 jours à l échelle varoise. Les clientèles étrangères séjournent en moyenne 1,9 jour contre 1,7 jour pour les clientèles françaises. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

13 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 68%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une régression par rapport à 2013 (-4,1 points). «Une hôtellerie en peine dans le Haut Var Verdon» Les hôteliers du Haut Var Verdon enregistrent à la fois une nette baisse des nuitées (-7%) et des arrivées (-12%). Si le volume de nuitées françaises recule (-8,7%), les nuitées étrangères suivent la même tendance (- 3,4%). La Belgique est le principal marché étranger des hôteliers du Haut Var Verdon. 10% 10% Taux d'occupation hôtelier dans le Haut Var Verdon des 3èmes trimestres depuis ,1% 67,2% 69,2% 72,1% Taux d'occupation journalier des hôtels du Haut Var Verdon 68,0% 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

14 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement à l année 2013, les nuitées hôtelières reculent de -7%. Le volume d arrivées enregistre également une décroissance, soit -12% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 63% des nuitées de la clientèle hôtelière du Haut Var Verdon. En un an, le volume des nuitées françaises décroit de -8,7%. Et si 37% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, la Belgique, l Allemagne, l Italie et le Royaume-Uni sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères reculent de -3,4% en un an. La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 2,1 jours dans un hôtel du Haut Var Verdon contre 2,5 jours à l échelle varoise. La durée moyenne de séjours des clientèles étrangères et françaises est équivalente. Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

15 BAROMETRE DE L HOTELLERIE 3 ème trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 59,6%, le 3 ème trimestre 2014 affiche une baisse par rapport à 2013 (-1,6 points). «3 ème trimestre 2014, fréquentation en recul pour l hôtellerie classée de la Provence Verte» Taux d'occupation hôtelier de Provence Verte lors des 3èmes trimestres depuis 2010 Les hôteliers de la Provence Verte enregistrent à la fois une nette baisse des nuitées (-21%) et des arrivées (- 22%). 60,0% 68,1% 61,8% 61,2% 59,6% Quelle que soit l origine, les nuitées françaises comme étrangères sont en recul comparativement au 3 ème trimestre L Italie est le principal marché étranger des hôteliers de Provence Verte. 10% Taux d'occupation journalier des hôtels de Provence Verte 0% 1/7 8/7 15/7 22/7 29/7 5/8 12/8 19/8 26/8 2/9 9/9 16/9 23/9 30/9

16 Les nuitées et les arrivées hôtelières Comparativement à l année 2013, les nuitées hôtelières reculent de -21%. Le volume d arrivées suit la même tendance et enregistre une nette baisse, soit -22% en un an. Les origines géographiques des principaux marchés étrangers varois La clientèle française représente 74% des nuitées de la clientèle hôtelière de la Provence Verte. En un an, le volume des nuitées françaises recule de -21%. Et si 26% des nuitées hôtelières sont réalisées par des étrangers, l Italie, la Belgique et le Royaume-Uni sont les pays émetteurs les plus représentés (selon un ordre décroissant de nuitées). Globalement, les nuitées étrangères ont nettement reculé en un an (-22%). La durée moyenne de séjour En moyenne, un visiteur séjournera 1,8 jour dans un hôtel de la Provence Verte contre 2,5 jours à l échelle varoise. La durée moyenne des clientèles étrangères et françaises est équivalente lors de ce 3 ème trimestre Sources : Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var / INSEE / DGE - année Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Depuis janvier 2008, avec le soutien financier du Conseil Général du Var, Var Tourisme Agence de Développement Touristique du Var adhère à l enquête régionale et nationale menée mensuellement, par l INSEE, auprès des hôtels «1 étoile» à «5 étoiles». Suite à la révision des classements hôteliers, l INSEE a revu sa méthodologie. Les données 2010 à 2013 présentées dans nos productions ont été rétropolées par l INSEE afin de pouvoir faire des comparaisons. Les données antérieures à 2010 ne sont pas utilisables. Pour consulter les notes mensuelles de l hôtellerie : Onglet «Ressources» puis rubrique «Observatoire touristique».

17

Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 45,6%, le 1 er trimestre 2014 affiche une hausse par rapport à 2013 (+0,8 point).

Le taux d occupation hôtelier. Avec un taux d occupation hôtelier de 45,6%, le 1 er trimestre 2014 affiche une hausse par rapport à 2013 (+0,8 point). BAROMETRE DE L HOTELLERIE 1 er trimestre 2014 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 45,6%, le 1 er trimestre 2014 affiche une hausse par rapport à 2013 (+0,8 point). 6 Taux

Plus en détail

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 n 40 mars 2014 Enquête de fréquentation hôtelière Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 Golf Hôtel de Digne-les-Bains www.alpes-haute-provence.com ENQUÊTE DE t FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE Evolution du taux d occupation

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux)

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) Méthodologie L'enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de tourisme est une enquête nationale, effectuée par sondage auprès d'un échantillon

Plus en détail

1 er trimestre 2016 BAROMETRE DE L HOTELLERIE CLASSEE VAROISE. Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie

1 er trimestre 2016 BAROMETRE DE L HOTELLERIE CLASSEE VAROISE. Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie 1 er trimestre 2016 Fréquentation hôtelière des territoires Dispositif d enquête de fréquentation dans l hôtellerie Toulon Provence Méditerranée Sources : INSEE / DGE / Var Tourisme année 2016 Depuis janvier

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 1 tourisme n 35 juin 213 L hôtellerie genevoise a vécu une année 212 mitigée. En repli de,9 % par rapport à 211, le nombre de nuitées enregistrées s élève à 2,8 millions en 212. Un contexte économique

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

BAROMETRE DE L HOTELLERIE. Année 2013. «Hausse des nuitées étrangères pour l hôtellerie classée en 2013» Le taux d occupation hôtelier

BAROMETRE DE L HOTELLERIE. Année 2013. «Hausse des nuitées étrangères pour l hôtellerie classée en 2013» Le taux d occupation hôtelier BAROMETRE DE L HOTELLERIE Année 2013 Le taux d occupation hôtelier Avec un taux d occupation hôtelier de 59,4%, l année 2013 affiche une baisse par rapport à 2011 (-2,4 points). 90% Taux d'occupation annuel

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN Synthèse des premières données export 2013 Au niveau national et à fin 2013, les exportations d AOP sont stables tant en volume qu en valeur et dans un contexte régional où les volumes globaux de vin AOP

Plus en détail

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR...

LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 1 SOMMAIRE LA FREQUENTATION TOURISTIQUE VAROISE EN 2014... 5 L OFFRE D ACCUEIL EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE DANS LE VAR... 11 L offre d accueil en hébergement marchand... 13 L offre d accueil en hébergement

Plus en détail

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Evolution des tarifs affichés. Eté 2014 Avec le concours du Service Tourisme de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez PREAMBULE Les objectifs

Plus en détail

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015 L hôtellerie en Alsace en 2014 Juin 2015 1 Principales données.. 3 Remarques.. 6 L offre dans l hôtellerie. 10 La fréquentation. 13 Les nuitées 14 La taux d occupation 27 Prix moyen, revenu par chambre,

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française Points forts 2 BILAN TOURISME 211 UN RETOUR DE CROISSANCE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Après un premier semestre encourageant et un second plus morose, les arrivées touristiques

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Un déficit de formation dans le supérieur Aix-Marseille Provence

Un déficit de formation dans le supérieur Aix-Marseille Provence Un déficit de formation dans le supérieur Aix-Marseille Provence DEDE - CCIMP Mai 2016 P2 Aix-Marseille Provence : Elève très dissipé, doit beaucoup mieux faire pour réaliser son potentiel Comme le note

Plus en détail

L Abbaye du Mont Saint-Michel. Fréquentation 2014 EDITION 2015. Mont Saint-Michel Pixel & Création

L Abbaye du Mont Saint-Michel. Fréquentation 2014 EDITION 2015. Mont Saint-Michel Pixel & Création Mont-Saint-Miche L Abbaye du Mont Saint-Michel Fréquentation 214 EDITION 215 Mont Saint-Michel Pixel & Création Traitement et réalisation CRT Normandie D après les données de l Abbaye du Mont Saint-Michel

Plus en détail

Week-end de la Pentecôte

Week-end de la Pentecôte FLUX VISION TOURISME Week-end de la Pentecôte Conjoncture 1 Dans le cadre de Flux Vision Tourisme, dispositif de mesure des flux de tourisme de l opérateur Orange mené en partenariat avec RN2D, l ADT Var

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois Cette fiche analyse la répartition de l équipement hôtelier sur les territoires composant l espace transfrontalier ainsi que l

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

Week-end du 1 er mai 2015

Week-end du 1 er mai 2015 FLUX VISION TOURISME Week-end du 1 er mai 2015 Conjoncture 1 Dans le cadre de Flux Vision Tourisme, dispositif de mesure des flux de tourisme de l opérateur Orange mené en partenariat avec RN2D, l ADT

Plus en détail

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010 Chiffres d affaires 2009 et T4 en progression, soutenus par les marchés de croissance 2009 : 96,2 Md d, +0,9% hors essence et à changes constants T4 2009 : 26 Md d, +1,0% hors essence et à changes constants

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt)

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt) Les frontières touristiques ne sont pas toujours celles de l administration. Afin de restituer une vision plus pertinente des tendances du tourisme dans la capitale et d anticiper la création de la Métropole

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

Soirée des adhérents de l OTCP. 23 novembre 2015

Soirée des adhérents de l OTCP. 23 novembre 2015 Soirée des adhérents de l OTCP 23 novembre 2015 CONJONCTURE 2015 DES PERFORMANCES ESTIVALES MEILLEURES QUE CELLES DU DÉBUT D ANNÉE 90% Taux d'occupation hôtels Grand Paris 2014 Taux d'occupation hôtels

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

Organisation du chapitre

Organisation du chapitre RéférenceS janvier 2013 Bilan social annuel du transport routier de marchandises (2011) Organisation du chapitre Ce chapitre décrit l activité des entreprises françaises du transport routier de marchandises

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

L évolution du marché des fonds à fin décembre

L évolution du marché des fonds à fin décembre L évolution du marché des fonds à fin décembre Le marché de la gestion collective plie de -4,5% en décembre, l équivalent de 38,9 milliards d euros de moins par rapport à fin novembre. L encours total

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Communiqué de presse Nanterre, le 11 juin 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 LE SOLDE NET D EMPLOI DE LA FRANCE REDEVIENT NEGATIF POUR LA 1 ERE

Plus en détail

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv.

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv. http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2015 En 2015, les exportations, qui bénéficient du raffermissement de la demande mondiale et de gains de compétitivité liés à la dépréciation de l euro, progressent

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros Communiqué de presse Paris, le 19 janvier 2010 Chiffre d affaires 2009 : -7,9% en données comparables Dans un environnement économique encore sévèrement touché par la crise, Chiffre d affaires des Services

Plus en détail

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique :

NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR. Les tendances générales concernant la clientèle pour cette saison touristique : NOTE D'AVANT SAISON ESTIVALE 2014 : UN DÉMARRAGE EN DOUCEUR Note réalisée par l observatoire économique du Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers, par l'envoi d'un courriel avec questionnaire

Plus en détail

Tourisme en Indre et Loire

Tourisme en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition août 2012 Tourisme en Indre et Loire L hôtellerie de tourisme Sommaire Introduction 1 L offre en hôtels 2 La fréquentation

Plus en détail

"Economie mondiale du vin Rosé : production & consommation"

Economie mondiale du vin Rosé : production & consommation "Economie mondiale du vin Rosé : production & consommation" atelier d information économique-millésime Côtes de Provence lundi 23/03/2015 16h à 16h30 1 Economie mondiale du vin Rosé III. L observatoire

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 2015 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur des assurances (y compris

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 MONDE PIB 108 106 Pays développés début 2007 = 100 104 États-Unis 102 100 98 96 94 92 Japon Royaume-Uni Zone euro 90 2007 2008 2009 2010 2011 2012

Plus en détail

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE GIRONDE BILAN TOURISTIQUE 2012 COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE MAISON DU TOURISME DE LA GIRONDE 21, cours de l Intendance 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 52 61 40 Fax : 05 56 81 09 99 E-Mail

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

FORTE CROISSANCE DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE 2015 CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL EN HAUSSE DE +6,2% CROISSANCE ORGANIQUE DE +3,2%

FORTE CROISSANCE DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE 2015 CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL EN HAUSSE DE +6,2% CROISSANCE ORGANIQUE DE +3,2% FORTE CROISSANCE DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE 2015 CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL EN HAUSSE DE +6,2% CROISSANCE ORGANIQUE DE +3,2% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 21,0 Md, +6,2% au total et +3,2

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES DES OEUFS ET DES PRODUITS D OEUFS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1. BAISSE DU

Plus en détail

13,9 millions de nuitées françaises. Cœur de saison Du 11 juillet au 16 août 2015 FLUX VISION TOURISME. Conjoncture

13,9 millions de nuitées françaises. Cœur de saison Du 11 juillet au 16 août 2015 FLUX VISION TOURISME. Conjoncture FLUX VISION TOURISME Conjoncture Cœur de saison Du 11 juillet au 16 août 2015 1 Dans le cadre de Flux Vision Tourisme, dispositif de mesure des flux de tourisme de l opérateur Orange mené en partenariat

Plus en détail

FREQUENTATION TOURISTIQUE

FREQUENTATION TOURISTIQUE 03 Tourisme Décembre 2011 FREQUENTATION TOURISTIQUE La fréquentation touristique en Polynésie progresse de 2,2 % au mois de décembre 2011 par rapport à décembre 2010, avec l'arrivée de 14 106 touristes.

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

Communiqué de presse 18 Décembre 2012

Communiqué de presse 18 Décembre 2012 Tendances touristiques : 1 ère vague de l Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM Atout France Communiqué de presse 18 Décembre 2012 Le début de saison est perçu comme meilleur que l an passé

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Note de l Institut d émission

Note de l Institut d émission en Nouvelle-Calédonie entre 1999 et 26 AGENCE DE NOUMÉA Octobre 26 Note de l Institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes 75598

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

Assurance Transports - Données clés 2013 -

Assurance Transports - Données clés 2013 - Assurances de biens et de responsabilité Novembre 2014 Assurance Transports - Données clés 2013 - Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction,

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 2015

Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 2015 Conjoncture Filière cheval N 19 Juin 215 L élevage : premières tendances 215 Course : hausse marquée des naissances enregistrées début 215 Selle et poney : légère hausse des naissances enregistrées en

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Cahier de l hôtellerie 2014

Cahier de l hôtellerie 2014 N 141 - Avril 215 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Cahier de l hôtellerie 214 Fréquentation / occupation Analyse concurrentielle Performances économiques Profil de clientèle

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE 2013 Méthodologie MKG Hospitality réalise pour la Chambre de Commerce et d'industrie de Caen et Tourisme un reporting

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de septembre 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de septembre

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014 L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS Agence de Développement Touristique de la Drôme Année 2014 ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : Les données relatives au tourisme des étrangers dans la Drôme sont les nuitées

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique Ministère de la Région Wallonne Observatoire de la Consommation Alimentaire Rapport 2011 Filière agriculture biologique Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique

Plus en détail

Sommaire. Edito. Taux de change : I- La France. Prochains salons organisés par FrenchTimber :

Sommaire. Edito. Taux de change : I- La France. Prochains salons organisés par FrenchTimber : Septembre 2013 N 68 Sommaire I- La France a) Export de grumes de chêne p 2 b) Export de sciages de chêne p 3 c) Export de grumes de hêtre p 4 d) Export de sciages de hêtre p 5 e) Export grumes de résineux

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition

Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition Agglomération de la Région de Compiègne Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition Années scolaires 1992 à 2012 Mars 2013 Agence d urbanisme et de développement Oise-la-Vallée

Plus en détail

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA

chos Tourisme Le vignoble de Champagne Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA N 129 - Avril 2014 Crédit Photo : CRTCA chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Le vignoble de Champagne 1 Sommaire Crédit photo : Flament Crédit photo : Peter

Plus en détail

Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc

Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc Le tourisme en quête de valeur ajoutée et d image En partenariat avec : Introduction Philippe Gauguier Associé In Extenso Tourisme, Hôtellerie et Restauration Programme

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE et MINISTÈRE DE LA RECHERCHE00.47 NOVEMBRE En 1998, les États de la zone OCDE financent un tiers de la dépense intérieure de recherche et développement.

Plus en détail