FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE"

Transcription

1 Le financement de la FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE par les EMPLOYEURS assujettis en Nouvelle-Calédonie Année 2009

2 1. LES EMPLOYEURS ASSUJETTIS LES EMPLOYEURS Les employeurs assujettis par secteur d activité Les employeurs assujettis selon la taille de l entreprise LES SALARIES Les effectifs par secteur d activité Les effectifs selon la taille de l entreprise Les effectifs par catégorie professionnelle Les effectifs par genre L OBLIGATION DE PARTICIPATION DES EMPLOYEURS L obligation par secteur d activité L obligation selon la taille de l entreprise L ACTIVITE DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DES EMPLOYEURS LES EMPLOYEURS QUI INVESTISSENT EN FORMATION Les entreprises formatrices L investissement formation des entreprises formatrices Les dépenses de formation Les salariés formés La durée de formation L OBLIGATION DE FINANCEMENT DU CONGE DE FORMATION LES EMPLOYEURS QUI N INVESTISSENT PAS EN FORMATION LE CONTROLE DES EMPLOYEURS ASSUJETTIS... 29

3 ! "!"#$ %! $&'"(! )' ' *+ ' + ) ) ) %,-(!,'./ +0 ) ' +0 * ' $1$ ) ' 2! )' ' ) ++$13345!+ )/ '6! * / %! & ' $( 7 6! 6 )' + 8 '' *! ' )' ' *! ' * %!&'"(! 1 Effectif calculé en équivalent temps plein - ETP.

4 1 * / )' %3"3( 4$"5 * %'"(!9 3$ :"$$5 6 %'4(! ;*< % )( *$%!'"4(! )' ' ' =,%'$$(! * 6 )' '* 43 =, + * $:$5 %'$:(! :" 5 1 / 4 5 )' '! * "#3#>,=%'$4(! '6 %'$:(!,6 ": 5 ) 1 * *4#%'$(! * : 5 0 )' ' %35 ( )' %$5 ( +%#5 (! % ( * 6$$" %'"(! 8 *1 "1 =, :# =, %'1(! #

5 1. LES EMPLOYEURS ASSUJETTIS 1.1 Les employeurs 1 *$ )' '! 4$"5 * * )$"35 * )! ' 35 3! :4 '! Figure 1 - Evolution du nombre d'employeurs assujettis de 2000 à Les employeurs assujettis par secteur d activité ' * / # "#4 * %?" 5 3( $3" * %?$3 5 ( $% $# * %?$#" 5 ( $& : * %?35(! "

6 Figure 2 - Répartition des employeurs assujettis par domaine d'activité Agriculture 4% Construction 20% Services 61% Industrie + A - %5 ( - %5 ( - 9 ) +%$5 ( - 9 6%$5 ( % $5 *( A - - )%3 *( -,.+%4 *( - %# *( -, ) 'B%# *( Figure 3 - Répartition des employeurs assujettis par secteur d activité Secteur d'activité Nombre d'employeurs % Activités financières 28 3,10% Administration publique 8 0,89% Agriculture, Chasse, Sylviculture 29 3,22% Commerce ,40% Construction ,51% Education 4 0,44% Hôtels et restaurants 68 7,54% Immobilier, locations et services aux entreprises ,53% Industrie manufacturière ,08% Industries extractives 21 2,33% Pêche, aquaculture, Services annexes 7 0,78% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 4 0,44% Santé et action sociale 28 3,10% Services collectifs, sociaux et personnels 32 3,55% Transports et communications 82 9,09% Total 902 :

7 1.1.2 Les employeurs assujettis selon la taille de l entreprise * $ #5 % 15 3#$5 4(! *+5! */# $! Figure 4 - Répartition des employeurs par taille Tranche d'effectif Nombre d'employeurs % 10 à % 21 à % 31 à % 51 à % 101 à % 200 et plus 29 3% Non communiqué 54 6% Total Les salariés 3$ /!9:"$$5! 6!C )+:5 */ )' %!'$(!, :1% #4" ( * )' '!D ) ' 6 %35 + *(! 2 La médiane est la valeur qui partage l effectif total en deux parties égales, c est à dire un nombre égal d entreprises au dessus et au dessous de l effectif de 21. 4

8 1.2.1 Les effectifs par secteur d activité E "35! Figure 5 - Répartition des salariés par domaine d'activité Agriculture 3% Construction 16% Services 58% Industrie 23% '%$44"5 ( %$:$5 ( %$##15 ( (%#! %$$ 5 (! + :$#: 5 /! Figure 6 - Répartition des salariés par secteur Secteur d'activité Nombre de salariés % Activités financières % Administration publique 796 2% Agriculture, Chasse, Sylviculture 819 2% Commerce % Construction % Education 633 2% Hôtels et restaurants % Immobilier, locations et services aux entreprises % Industrie manufacturière % Industries extractives % Pêche, aquaculture, Services annexes 263 1% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 810 2% Santé et action sociale 892 2% Services collectifs, sociaux et personnels % Transports et communications % Total Le secteur «immobilier, locations et services aux entreprises» inclut les agences d intérim dont l effectif en équivalent temps plein est évalué à salariés. 3

9 1.2.2 Les effectifs selon la taille de l *"$$ #5 3!F + % $: 5 3(!,%#$5 ( * "! Figure 7 - Répartition des salariés selon la taille de l'entreprise Tranche d'effectif Nombre de salariés % 10 à % 21 à % 31 à % 51 à % 101 à % 200 et plus % TOTAL Les effectifs par catégorie professionnelle 41 5 / * )! 35 ' $5! * ' 8 6 %G,( E % +(! Figure 8 - Répartition des salariés par niveau d'emploi Techniciens 13% Cadres 8% Ouvriers 28% Employés 51% 1

10 1.2.4 Les effectifs par genre / "5! Figure 9 - Répartition de salariés par genre Femme 35,03% Homme 64,97% Homme Femme 11,26% 49,66% 35,34% 26,20% 88,74% 50,34% 64,66% 73,80% Ouvriers Employés Techniciens Cadres $

11 1.3 L obligation de participation des employeurs )' ' *6 111! ' 0 $11 * ' ) /'! Figure 10 - Evolution de l'obligation légale de 2004 à 2009 Obligation de participation (en millions de F Cfp) Nombre d'employeurs L obligation par secteur d activité )' '6 ":5 )'! '. ' %$:5 (! Figure 11 - Montant de l'obligation selon le domaine d'activité Domaine Masse salariale Obligation (en MF) (en MF) en % Agriculture 2 114,0 14,8 1,6% Construction ,5 132,2 14,5% Industrie ,1 250,9 27,6% Services ,3 511,3 56,2% Ensemble ,9 909,3 $$

12 ' + 6%$5 $445 ( %$#:5 $#"5 ( %$#"5 $:5 ( ) +%$#5 $35 (! Figure 12 - Montant de l'obligation légale selon le secteur Domaine Masse salariale (en MF) Obligation Salariés (en MF) en % Nombre en % Activités financières 8 447,4 59,1 6,5% ,4% Administration publique 4 052,7 28,4 3,1% 796 2,1% Agriculture, Chasse, Sylviculture 1 519,8 10,6 1,2% 819 2,2% Commerce ,0 132,6 14,6% ,5% Construction ,5 132,2 14,5% ,2% Education 2 370,0 16,6 1,8% 633 1,7% Hôtels et restaurants 5 329,4 37,3 4,1% ,6% Immobilier, locations et services aux entreprises ,1 94,9 10,4% ,8% Industrie manufacturière ,5 193,4 21,3% ,7% Industries extractives 3 984,3 27,9 3,1% ,0% Pêche, aquaculture, Services annexes 594,2 4,2 0,5% 263 0,7% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 4 239,2 29,7 3,3% 810 2,1% Santé et action sociale 3 432,5 24,0 2,6% 892 2,3% Services collectifs, sociaux et personnels 5 013,9 35,1 3,9% ,6% Transports et communications ,4 83,3 9,2% ,9% Ensemble ,9 909, L obligation selon la taille de l entreprise )' :5 )'! $5 )'! Figure 13 - Montant de l'obligation légale selon la taille Domaine Masse salariale Obligation (en MF) (en MF) en % 10 à ,3 119,5 13,1% 21 à ,4 81,8 9,0% 31 à ,0 126,6 13,9% 51 à ,6 127,6 14,0% 101 à ,7 105,0 11,6% 200 et plus ,9 329,0 36,2% N/C 2 723,9 19,8 2,2% Ensemble ,9 909,3 $

13 2 L ACTIVITE DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DES EMPLOYEURS ) * ' 45 " *3"4$1! ' ):5 1 '! Figure 14 - Evolution du nombre d'employeurs qui financent de la formation Employeurs qui financent de la formation % des employeurs ,' *.' )' 'A * %!!(A A * )' ' ) A * 0 )' ' # * %!!(A * A * )' ' A * )+ A * )+ 4 Qui complète par un versement au fonds de concours de la formation professionnelle continue ou qui utilise un excédent antérieur pour compenser son insuffisance de dépense. $

14 Figure 15 - Répartition des employeurs selon leur situation au regard de leur obligation Secteur d'activité Nbre total A B A+B C D E C+D+E Activités financières 28 57% 21% 79% 14% 4% 4% 21% Administration publique 8 38% 50% 88% 13% 0% 0% 13% Agriculture, Chasse, Sylviculture 29 28% 17% 45% 52% 3% 0% 55% Commerce % 32% 72% 24% 2% 2% 28% Construction % 24% 47% 48% 2% 4% 53% Education 4 100% 0% 100% 0% 0% 0% 0% Hôtels et restaurants 68 26% 26% 53% 41% 1% 4% 47% Immobilier, locations et services aux entreprises % 33% 72% 23% 3% 3% 28% Industrie manufacturière % 27% 69% 28% 3% 1% 31% Industries extractives 21 38% 29% 67% 33% 0% 0% 33% Pêche, aquaculture, Services annexes 7 14% 43% 57% 43% 0% 0% 43% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 4 100% 0% 100% 0% 0% 0% 0% Santé et action sociale 28 57% 18% 75% 25% 0% 0% 25% Services collectifs, sociaux et personnels 32 53% 22% 75% 22% 3% 0% 25% Transports et communications 82 34% 35% 70% 26% 2% 2% 30% TOTAL % 28% 65% 31% 2% 2% 35%,' 45 * )' %' #4 5 ' E! Figure 16 - Employeurs qui forment ou pas par domaine d'activité 100% 90% 80% 70% % 50% 40% 30% 20% Ne forment pas Forment 10% 0% Agriculture Construction Industrie Services $#

15 2.1 Les employeurs qui investissent en formation Les entreprises formatrices ) A A %$3"( %$3#( ) + %$$(H 'A ) 'B%$5 ( )%335 6 *$ 2+15! +:5 "+) $ 2 * %" 5 (! Figure 17 - Pourcentage d'entreprises formatrices par secteur Secteur Nbre total d'entreprises Entreprises formatrices Activités financières % Administration publique % Agriculture, Chasse, Sylviculture % Commerce % Construction % Education % Hôtels et restaurants % Immobilier, locations et services aux entreprises % Industrie manufacturière % Industries extractives % Pêche, aquaculture, Services annexes % Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau % Santé et action sociale % Services collectifs, sociaux et personnels % Transports et communications % Ensemble % % Figure 18 - Pourcentage d'entreprises formatrices selon la taille Tranches Employeurs Entreprises assujettis formatrices % 1-10 à % 2-21 à % 3-31 à % 4-51 à % à % et plus % 7 - Non connu % $"

16 2.1.2 L investissement formation des entreprises formatrices + / ' )' ' * $:$5! + 1#5 3$35 4! Figure 19 Evolution du taux d investissement formation depuis ,5 2 1,5 1,4 1,6 2 1,8 1,8 1,9 1,74 1,82 2,03 1,61 1 0, I * 3: 5 + )! ' * )' '! Figure 20 - L'investissement formation par domaine d'activité 3,00% 2,86% 2,50% 2,00% 1,50% 1,00% 1,26% 0,50% 0,59% 0,68% 0,00% Agriculture Construction Industrie Services $:

17 J + 5 A -, ) 'B%#":5 (H - 9 6%35 (H - G %$"5 (' * C,G 6 H - -6%$#5 (! - A - %:35(H - 8 %::5 (H - '*%:$5(H - 6%"5 (! D + ' A % ( * '! Figure 21 - L'investissement formation par secteur Secteur Dépense de formation (en MF) Masse salariale (en MF) Taux d'investissement formation Dépense moyenne par salarié Activités financières 181, ,4 2,14% Administration publique 41, ,7 1,01% Agriculture, Chasse, Sylviculture 9, ,8 0,61% Commerce 161, ,0 0,85% Construction 126, ,5 0,68% Education 29, ,0 1,26% Hôtels et restaurants 35, ,4 0,66% Immobilier, locations et services aux entreprises 126, ,1 0,93% Industrie manufacturière 769, ,5 2,80% Industries extractives 58, ,3 1,47% Pêche, aquaculture, Services annexes 3,2 594,2 0,53% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 193, ,2 4,56% Santé et action sociale 39, ,5 1,16% Services collectifs, sociaux et personnels 48, ,9 0,96% Transports et communications 255, ,4 2,15% Ensemble 2 078, ,9 1,61% Figure 22 - L'investissement formation selon la taille Tranche d'effectif Dépense de formation (en MF) Masse salariale (en MF) Taux d'investissement formation Dépense moyenne par salarié 10 à , ,3 0,67% à , ,4 0,97% à , ,0 0,84% à , ,6 0,78% à , ,7 1,43% et plus 1 341, ,9 2,88% $4

18 2.1.3 Les dépenses de formation ) )' *A -. % K' ' '+(3"5 H - ' % = ( 6$5 )' H - ' ) ' " 5! Figure 23 - Répartition des dépenses de formation Versements libératoires 2% Frais de gestion 13% Plan de formation 85% ' 63: '! 5 Seul le CFTMC de Poro a demandé et obtenu en 2009 cette habilitation pour des formations diplômantes financées par les collectivités publiques (Nouvelle-Calédonie et provinces), essentiellement ouvertes à des demandeurs d emploi. $3

19 Figure 24 - Pourcentage des frais de gestion de la formation par nature de dépense Frais d'équipement 1% Frais de personnel 53% Frais de fonctionnement 46%. 6$4! 7335 * + ' %4$5 ( %$#5 G,,I *! Figure 25 - Pourcentage par type de formation Internes 12% Externes 71% Hors territoire 14% Permis de conduire 1% Congés formation 2% Formation à distance 0% $1

20 K B ' K ' ' %#1 5 ( '%#:5 (+%)' ( "5 K! Figure 26 - Pourcentage des dépenses «plan de formation» par nature de dépense Transports 3% Frais de mission 2% Rémunérations 46% Coûts pédagogiques 49% = ' K *! K *'$ >,= K:>,=! K+ K #>,=! Figure 27 - Structure des coûts par type de formation TOUS TYPES INTERNE EXTERNE hors NC EXTERNE en NC 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% EXTERNE en NC EXTERNE hors NC INTERNE TOUS TYPES Coûts pédagogiques Transports et hébergement Rémunérations

21 2.1.4 Les salariés formés ' * ":5! $:5 : ) $445 ' 5! Figure 28 - Les salariés formés par domaine d'activité Domaine Nbre de Nbre de Taux de stagiaires salariés formation Agriculture ,7% Construction ,9% Industrie ,3% Services ,2% Ensemble ,2% 120,0% 100,0% 106,3% 80,0% 60,0% 40,0% 47,2% 20,0% 17,7% 23,9% 0,0% Agriculture Construction Industrie Services A $!, ) L'BL!! Ce qui signifie qu en moyenne, chaque salarié a bénéficié d un peu plus d une formation dans l année $

22 A $! 9+!,.! Figure 29 - les salariés formés par secteur Secteur d'activité Effectif formé % de l'effectif total du secteur Activités financières ,5% Administration publique ,6% Agriculture, Chasse, Sylviculture ,8% Commerce ,8% Construction ,9% Education ,5% Hôtels et restaurants ,4% Immobilier, locations et services aux entreprises ,0% Industrie manufacturière ,0% Industries extractives ,1% Pêche, aquaculture, Services annexes 53 20,2% Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau ,5% Santé et action sociale ,0% Services collectifs, sociaux et personnels ,1% Transports et communications ,1% TOTAL ,2% ' ' 6 + * %!'$:(! Figure 30 - les salariés formés selon la taille de l'entreprise Taille Effectifs Nbre de entreprise salariés stagiaires % 10 à ,5% 21 à ,1% 31 à ,7% 51 à ,6% 101 à ,8% 200 et plus ,6% TOTAL ,2% ' ' ' A * '! ' )!

23 Figure 31 - les salariés formés par catégorie professionnelle 50% 45% 45% 40% 35% 38% 30% 25% 25% 20% 20% 15% 10% 5% 0% Cadres Techniciens Employés Ouvriers + ' 6 '6! %3A#5 15 (! Figure 32 - les salariés formés par genre 30% 20% 27% 25% 10% 0% Homme Femme La durée de ) ):5! * A4#! ' $$# *! - ) A3!

24 Figure 33 - Répartition des heures de formation par domaine Domaine Nbre d'heures de formation Nbre d'heures de travail % temps de travail consacré à la FPC Moyenne par salarié (en heures) Agriculture ,21% 2,45 Construction ,17% 2,28 Industrie ,70% 13,14 Services ,38% 6,52 Ensemble ,36% 7,24 Figure 34 - Répartition des heures de formation par secteur Domaine Nbre d'heures de formation % temps de travail consacré à la FPC Moyenne par salarié (en heures) Activités financières ,89% 16,70 Administration publique ,20% 3,98 Agriculture, Chasse, Sylviculture ,16% 1,78 Commerce ,28% 4,93 Construction ,17% 2,28 Education ,10% 2,07 Hôtels et restaurants ,20% 3,12 Immobilier, locations et services aux entreprises ,24% 3,95 Industrie manufacturière ,74% 13,72 Industries extractives ,31% 5,81 Pêche, aquaculture, Services annexes ,34% 4,56 Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau ,93% 18,78 Santé et action sociale ,89% 16,02 Services collectifs, sociaux et personnels ,43% 7,50 Transports et communications ,55% 8,82 Ensemble ,36% 7,24 Figure 35 - Répartition des heures de formation par taille d'entreprise Tranche Nbre d'heures de formation % temps de travail consacré à la FPC Moyenne par salarié (en heures) 10 à ,14% 2,89 21 à ,24% 4,90 31 à ,21% 4,31 50 à ,21% 4, à ,37% 7, et plus ,64% 12,89 Ensemble ,36% 7,24 #

25 2.2 L obligation de financement du congé de formation!"##! * 11 $5 '! )' 6"43 =,! I 1 " * * ::":"! # * "#! )13' 4$4 *":'! K *'4$:::! K 0 A ' ' A##:5 )' A135 M ' A4$""5 2.3 Les employeurs qui n investissent pas en formation * "!3$5 */! 9 )+ ' *%""$45 ( %""$5 (8%#3"5 (! 9 ::1: $4:5! 9$$" ) )! 9' + $:#! "

26 Figure 36 : les employeurs qui ne font pas de formation par secteur Secteur Nbre d'empl, Nbre salariés En % du nbre d'empl. Excédents utilisés Versments TP Versement moyen par salarié Activités financières ,43% Administration publique ,50% Agriculture, Chasse, Sylviculture ,17% Commerce ,26% Construction ,51% Hôtels et restaurants ,53% Immobilier, locations et services aux entreprises ,32% Industrie manufacturière ,19% Industries extractives ,33% Pêche, aquaculture, Services annexes ,86% Santé et action sociale ,00% Services collectifs, sociaux et personnels ,00% Transports et communications ,49% Ensemble ,81% Secteur Figure 37 : les employeurs qui ne font pas de formation par taille Nbre d'empl, Nbre salariés En % du nbre d'empl. Excédents utilisés Versments TP Versement moyen par salarié 10 à ,04% à ,82% à ,19% à ,76% à ,57% et plus ,90% Non connus ,48% Ensemble ,81% * )' $1! :

27 Figure 38 : les employeurs qui versent la totalité de leur obligation au trésor public (catégorie C) Secteur Nbre d'empl, En % du nbre d'empl. Montant versé Versement moyen par salarié Activités financières 4 14,29% Administration publique 1 12,50% Agriculture, Chasse, Sylviculture 15 51,72% Commerce 45 24,46% Construction 89 48,11% Hôtels et restaurants 29 42,65% Immobilier, locations et services aux entreprises 26 23,01% Industrie manufacturière 30 27,52% Industries extractives 7 33,33% Pêche, aquaculture, Services annexes 3 42,86% Santé et action sociale 7 25,00% Services collectifs, sociaux et personnels 7 21,88% Transports et communications 21 25,61% Ensemble ,04% $1 * )' + $! Figure 39 : les employeurs qui ne font pas de formation et utilisent un excédent (catégorie D) Secteur Nbre d'empl, En % du nbre d'empl. Excédents utilisés Activités financières 1 3,57% Agriculture, Chasse, Sylviculture 1 3,45% Commerce 4 2,17% Construction 3 1,62% Hôtels et restaurants 1 1,47% Immobilier, locations et services aux entreprises 3 2,65% Industrie manufacturière 3 2,75% Services collectifs, sociaux et personnels 1 3,13% Transports et communications 2 2,44% Ensemble 19 2,11% * )' + % ( G,) %: (! 4

28 Figure 40 : les employeurs qui utilisent un excédent et versent au trésor public (catégorie E) Secteur Nbre d'empl, En % du nbre d'empl. Excédents utilisés Montant versé Versement moyen par salarié Activités financières 1 3,57% Commerce 3 1,63% Construction 7 3,78% Hôtels et restaurants 3 4,41% Immobilier, locations et services aux entreprises 3 2,65% Industrie manufacturière 1 0,92% Transports et communications 2 2,44% Ensemble 20 2,22%

29 3 LE CONTROLE DES EMPLOYEURS ASSUJETTIS 8 * )/A ) *) * G ) )' ' H ') 6'! $:4 + *%$$$ 8:: 6 (!- : * +! $# * )/ 8! - 8! 9 1"1343:! ) * G ) %$= =( %"5 $5 #5 35 ( :#! Versement suite insuffisance de dépenses Amendes Pénalités Total

30 ,+,)-.-/ 01- Figure 1 - Evolution du nombre d'employeurs assujettis de 2000 à Figure 2 - Répartition des employeurs assujettis par domaine d'activité Figure 3 - Répartition des employeurs assujettis par secteur d activité Figure 4 - Répartition des employeurs par taille Figure 5 - Répartition des salariés par domaine d'activité Figure 6 - Répartition des salariés par secteur Figure 7 - Répartition des salariés selon la taille de l'entreprise Figure 8 - Répartition des salariés par niveau d'emploi Figure 9 - Répartition de salariés par genre Figure 10 - Evolution de l'obligation légale de 2004 à Figure 11 - Montant de l'obligation selon le domaine d'activité Figure 12 - Montant de l'obligation légale selon le secteur Figure 13 - Montant de l'obligation légale selon la taille Figure 14 - Evolution du nombre d'employeurs qui financent de la formation Figure 15 - Répartition des employeurs selon leur situation au regard de leur obligation Figure 16 - Employeurs qui forment ou pas par domaine d'activité Figure 17 - Pourcentage d'entreprises formatrices par secteur Figure 18 - Pourcentage d'entreprises formatrices selon la taille Figure 19 Evolution du taux d investissement formation depuis Figure 20 - L'investissement formation par domaine d'activité Figure 21 - L'investissement formation par secteur Figure 22 - L'investissement formation selon la taille Figure 23 - Répartition des dépenses de formation Figure 24 - Pourcentage des frais de gestion de la formation par nature de dépense Figure 25 - Pourcentage par type de formation Figure 26 - Pourcentage des dépenses «plan de formation» par nature de dépense Figure 27 - Structure des coûts par type de formation Figure 28 - Les salariés formés par domaine d'activité Figure 29 - les salariés formés par secteur Figure 30 - les salariés formés selon la taille de l'entreprise Figure 31 - les salariés formés par catégorie professionnelle Figure 32 - les salariés formés par genre Figure 33 - Répartition des heures de formation par domaine Figure 34 - Répartition des heures de formation par secteur Figure 35 - Répartition des heures de formation par taille d'entreprise Figure 36 : les employeurs qui ne font pas de formation par secteur Figure 37 : les employeurs qui ne font pas de formation par taille Figure 38 : les employeurs qui versent la totalité de leur obligation au trésor public (catégorie C) Figure 39 : les employeurs qui ne font pas de formation et utilisent un excédent (catégorie D) Figure 40 : les employeurs qui utilisent un excédent et versent au trésor public (catégorie E)

ENTREPRISES PRIVEES DE SERVICES A LA PERSONNE CCN 3370 et IDCC 3127

ENTREPRISES PRIVEES DE SERVICES A LA PERSONNE CCN 3370 et IDCC 3127 ENTREPRISES PRIVEES DE SERVICES A LA PERSONNE CCN 3370 et IDCC 3127 Pour toutes les actions débutant le 1er janvier 2015 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 Tutorat

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création. Tableau 2 : Répartition des entreprises recensées par branche d activité

Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création. Tableau 2 : Répartition des entreprises recensées par branche d activité Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création Année de création Effectif Pourcentage Avant 1990 813 2,6 1990-2000 4048 13,2 2001-2003 2238 7,3 2004-2014 22592 73,4 Non déclaré

Plus en détail

ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014

ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014 ENQUÊTE INSERTION A 18 MOIS JEUNES DIPLÔMÉS / PROMO 2012 Situation en 2014 Enquête réalisée entre le 02/06/2014 et le 23/07/2014 sur la promotion 2012 (257 étudiants ) Données établies sur la base des

Plus en détail

ANNEXE 6 Grilles de suivi des actions

ANNEXE 6 Grilles de suivi des actions ANNEXE 6 Grilles de suivi des actions 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 Guichet d Economie Locale de Schaerbeek asbl Rue Gallait, 36 Tél : Rue Gallait, 36 Tél : 02 215 73 29 Emplois subventionnés (1)

Plus en détail

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA)

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA) Définition La Taxe d'apprentissage est un impôt dont les entreprises employant des salariés doivent s acquitter avant le 1 er mars, auprès d un Organisme Collecteur agréé (OCTA) pour lequel elles ont l

Plus en détail

Les indicateurs RH et d'activité

Les indicateurs RH et d'activité Les indicateurs RH et d'activité Boîte à outils Les indicateurs RH et tableaux de bord d'activité Pourquoi travailler sur les indicateurs? Mieux suivre et anticiper la situation sociale de votre structure

Plus en détail

LES ENTREPRISES QUI FORMENT LE PLUS LEURS SALARIÉS RECOURENT ÉGALEMENT À L ALTERNANCE

LES ENTREPRISES QUI FORMENT LE PLUS LEURS SALARIÉS RECOURENT ÉGALEMENT À L ALTERNANCE LES ENTREPRISES QUI FORMENT LE PLUS LEURS SALARIÉS RECOURENT ÉGALEMENT À L ALTERNANCE La loi de 1971 a instauré une obligation de participation des employeurs au financement de la formation professionnelle

Plus en détail

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Juin 215 PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Emploi-Québec, dans sa volonté de favoriser l équilibre entre l offre et la demande, s assure que les postes soient comblés et que la main-d œuvre disponible

Plus en détail

Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA)

Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA) Participation des employeurs agricoles à l effort de construction (PEECA) Jusqu ici les employeurs agricoles étaient exonérés de la participation obligatoire des employeurs à l effort de construction (art.53

Plus en détail

Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA

Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA Dr. Eric CORNELIS FUNDP(Université de Namur) GRT (Groupe de Recherche sur les Transports) 1

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2010 01/04/2011

BILAN SOCIAL 2010 01/04/2011 01/04/2011 BILAN SOCIAL 2010 CHAPITRE 1 - EMPLOI 1.1 EFFECTIF INSCRIT "CONVENTION COLLECTIVE" ET FONCTIONNAIRES AU 31 DECEMBRE page 1 1.1.1 "TOTAL CONVENTION COLLECTIVE" (Convention Collective de la Banque

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3]

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] Références du document 5L3 Date du document 01/06/95 TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Enquête d'insertion. Master 2 - Management de l'immobilier 246

Enquête d'insertion. Master 2 - Management de l'immobilier 246 Enquête d'insertion Master 2 - Management de l'immobilier 246 Enquête réalisée de décembre 2 à février 24 auprès des diplômés de la promotion 2/2 M2 Management de l'immobilier - Promotion 2 26 DIPLOMES

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Type de contrat. Nature de l'emploi

Type de contrat. Nature de l'emploi Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 0 / Nombre de répondants : 85 Taux de réponse : 84% Origine des étudiants

Plus en détail

Édito. à savoir. Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2

Édito. à savoir. Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2 Juin 2012 - N 45 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie Haute-SAVOIE Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2 Évolutions en matière de formation

Plus en détail

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES

ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES ANNEXE 1: BILAN SOCIAL DES ENTREPRISES MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL DE L EMPLOI ET DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES Direction du Travail et de la Sécurité Sociale SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

Discipline : Sciences économiques Taux de participation : 69,1% - 172 répondants

Discipline : Sciences économiques Taux de participation : 69,1% - 172 répondants Discipline : Sciences économiques Taux de participation : 9,% - 72 répondants L'Observatoire de la Vie Etudiante vous propose une fiche récapitulant les principales données sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Réseaux et télécommunications / Administration et sécurité des réseaux Sciences Nombre de diplômés : 32 / Nombre de répondants : 30 Taux de réponse : 94% Origine des étudiants Série de bac Situation

Plus en détail

M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006

M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006 M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006 10 En emploi 8 Recherche d'emploi 2 Total 10 - - Inter. Cdi, fonctionnaire 31 Entreprise - Activités financières - Banques, assurances Agence entreprises Assistante

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2009 19/05/2010

BILAN SOCIAL 2009 19/05/2010 19/05/2010 BILAN SOCIAL 2009 CHAPITRE 1 - EMPLOI 1.1 EFFECTIF INSCRIT "CONVENTION COLLECTIVE" ET FONCTIONNAIRES AU 31 DECEMBRE page 1 1.1.1 "TOTAL CONVENTION COLLECTIVE" (Convention Collective de la Banque

Plus en détail

1 % LOGEMENT Rôle du CE et commission logement Mardi 3 juin 2014. Club des abonnés - Mardi 3 juin 2014 1

1 % LOGEMENT Rôle du CE et commission logement Mardi 3 juin 2014. Club des abonnés - Mardi 3 juin 2014 1 1 % LOGEMENT Rôle du CE et commission logement Mardi 3 juin 2014 Club des abonnés - Mardi 3 juin 2014 1 Club des abonnés - 1 % logement Mardi 3 juin 2014 La participation des employeurs à l'effort de construction,

Plus en détail

Accord sur le financement de 1a-- continue dans le Bâti-lent

Accord sur le financement de 1a-- continue dans le Bâti-lent n accore présentes ont éte orocédé ASSEMBLACT Fi.0 chant toute sunstrtunon ou don et sont seulement Accord sur le financement de 1a-- continue dans le Bâti-lent Entre : d'une part, les organisations professionnelles

Plus en détail

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ Analyse de l absentéisme Méthodologie 1. Champs étudiés Sont retenues toutes les occupations de tous les salariés du secteur

Plus en détail

Bilan Social 2014 IMAJ SOMMAIRE

Bilan Social 2014 IMAJ SOMMAIRE IMAJ SOMMAIRE 1 AVANT PROPOS... 1 2 CHIFFRES CLES... 2 3 EMPLOI... 5 3.1 Effectifs... 5 3.2. Contrats à durée déterminée dont Contrats aidés... 11 3.3. Embauches... 12 3.4. Départs... 13 3.5. Travailleurs

Plus en détail

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 1 REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 L OBJECTIF REVENDICATIF POUR LA CFDT : LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Objectifs de la SPP : Sécuriser les mobilités des salariés

Plus en détail

Enquête sur Salaire et Emploi

Enquête sur Salaire et Emploi Enquête sur Salaire et Emploi Description Enquête sur salaire et emploi au Togo Survey code 768-1203.11 IDNR L'information sur l'entretien L'enquêteur (les initiaux) Date de l'entretien Lieu de l'entretien

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES N de dossier : DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» Cadre réservé à l administration Entretien complémentaire : OUI (joindre le compte-rendu d entretien) Effectué le : Par : Visa direction : Je soussigné(e)

Plus en détail

TAXE D'APPRENTISSAGE

TAXE D'APPRENTISSAGE TAXE D'APPRENTISSAGE La taxe d apprentissage a pour objet de faire participer les employeurs au financement des premières formations technologiques et professionnelles. 27/08/2015 Lorsqu il existe un comité

Plus en détail

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Introduction... 2 L Afdas et l organisation du système de la formation professionnelle continue... 2 I) Les entreprises bénéficiaires... 5 A) Répartition

Plus en détail

Indicateurs de l'emploi dans le spectacle vivant. en région Provence- Alpes- Côte d'azur

Indicateurs de l'emploi dans le spectacle vivant. en région Provence- Alpes- Côte d'azur Indicateurs de l'emploi dans le spectacle vivant en région Provence- Alpes- Côte d'azur Sources 2010, 2011, 2012 Approche territoriale des données de l'emploi culturel : employeurs & salariés en région

Plus en détail

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010 RÉPERTOIRE DES MÉTIERS OCCUPÉS PAR LES DIPLÔMÉS 2010 SITUATION EN DÉCEMBRE 2012 OFFRE DE FORMATION F.D.E.G MASTERS 2010 1 L étude La Direction Générale pour l Enseignement Supérieur et l Insertion Professionnelle

Plus en détail

ENQUÊTE INSERTION PROMO 2012

ENQUÊTE INSERTION PROMO 2012 ENQUÊTE INSERTION JEUNES DIPLÔMÉS PROMO 2012 Enquête réalisée 6 mois après l'obtention du diplôme (du 03/06/2013 au 09/07/2013) sur la promotion 2012 qui compte 260 étudiants Répartis en 3 secteurs : Affaires

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Production industrielle / Qualité et processus industriels dans les industries du bois Sciences Nombre de diplômés : 39 / Nombre de répondants : 33 Taux de réponse : 85% Origine des étudiants

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Détail des emplois occupés au 1 er décembre 2014 des répondants en emploi (1/4)

Détail des emplois occupés au 1 er décembre 2014 des répondants en emploi (1/4) MASTER FINANCE Entre décembre 2014 et fin mars 2015, les diplômés 2012 ont été invités à répondre à une enquête d'insertion professionnelle à 30 mois. A cette occasion, ils ont été interrogés sur leur

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE Législation de la Taxe d Apprentissage

TAXE D APPRENTISSAGE Législation de la Taxe d Apprentissage Législation de la Taxe d Apprentissage Instituée en 1925, la Taxe d Apprentissage est un impôt versé par les entreprises permettant de financer les dépenses nécessaires au développement des formations

Plus en détail

Pour le versement de votre Taxe d Apprentissage 2014

Pour le versement de votre Taxe d Apprentissage 2014 Pour le versement de votre Taxe d Apprentissage 2014 VOUS AVEZ LE CHOIX! Entreprises, pour savoir comment faire du Interpro le destinataire de votre taxe d apprentissage, consultez les pages suivantes

Plus en détail

FONDS DE GARANTIE POUR LES STRUCTURES D INSERTION PAR L ECONOMIQUE - F G I E -

FONDS DE GARANTIE POUR LES STRUCTURES D INSERTION PAR L ECONOMIQUE - F G I E - Janvier 2007 FONDS DE GARANTIE POUR LES STRUCTURES D INSERTION PAR L ECONOMIQUE - F G I E - GESTION ET SECRETARIAT DU FGIE FAG - 37 rue Bergère 75 009 PARIS Tél : 01.53.24.26.45 / Fax : 01.53.24.26.28

Plus en détail

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE Emploi Rappel des dernières données disponibles Données clefs ILE-DE-FRANCE FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % Evolution annuelle

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2013 : A quels services de la CCI pouvez-vous avoir recours?

TAXE D APPRENTISSAGE 2013 : A quels services de la CCI pouvez-vous avoir recours? EXPERTS COMPTABLES TAXE D APPRENTISSAGE 2013 : A quels services de la CCI pouvez-vous avoir recours? Angoulême le 18/01/2013 Service taxe d'apprentissage E. EGLER - V. BRUN - S. MARIE-MAGDELEINE 1 SOMMAIRE

Plus en détail

La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé. Mardi 26 novembre 2013

La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé. Mardi 26 novembre 2013 La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé Mardi 26 novembre 2013 1 SOMMAIRE 1- Présentation UNIFORMATION p.3 2- Le système de la Formation Professionnelle Continue (FPC) p.8 3- Les obligations

Plus en détail

Analyses sectorielles

Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

La poursuite d études

La poursuite d études Licence Professionnelle Gestion de la paye et des emplois (Reims) Enquête menée auprès des diplômés 2011, 30 mois après l obtention du diplôme En 2011, 55 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2014

Taxe d Apprentissage 2014 Taxe d Apprentissage 2014 POUVEZ VOUS IMAGINER UN MONDE participez à la formation des apprentis, versez votre taxe d apprentissage dans l artisanat! CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DES LANDES 41 AVENUE

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE»

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE» INTRODUCTION A.N.I. DU 20 SEPTEMBRE 2003 + LOI DU 7 AVRIL 2004 RELATIFS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Systèmes informatiques et logiciels / Communication multimédia Sciences Nombre de diplômés : 3 / Nombre de répondants : 25 Taux de réponse : 8% Origine des étudiants Série de bac Situation à l'entrée

Plus en détail

Regards Croisés sur la Formation

Regards Croisés sur la Formation Regards Croisés sur la Formation Lettre d'information n 5 de l'adefim Provence Alpes Côte d Azur - Corse Actualité juridique : «Spécial réforme de la formation» Plusieurs décrets du 22 août apportent de

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF)

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) Le CPF est ouvert pour tous les salariés de 16 ans jusqu'à la retraite. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Le «Compte Personnel

Plus en détail

Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire

Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire Octobre 2011 Table des matières I. Population :... - 8 - A. CNSS :... - 8-1. Population du secteur privé :... - 8-2. Evolution de la population couverte :...

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail

CHAPITRE III - LA PAYE

CHAPITRE III - LA PAYE CHAPITRE III - LA PAYE Dans la plupart des entreprises, les charges de personnel représentent le poste le plus important de la valeur ajoutée. C'est dire leur importance en masse globale. Les charges de

Plus en détail

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE

SALARIES EMBAUCHES OU DEBAUCHES EN COURS DE TRIMESTRE Branche Recouvrement 4 RUE DU GENERAL MANGIN BP L5 98849 NOUMEA CEDEX NOUVELLE-CALEDONIE RIDET N 112615-001 TEL./ FAX. : (687) 25.58.09 NOTICE EXPLICATIVE des règles de détermination des assiettes proratisées

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 DE L UNIVERSITÉ D ANGERS

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 DE L UNIVERSITÉ D ANGERS ENQUÊTE MINISTÉRIELLE LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 DE L UNIVERSITÉ D ANGERS Promotion 2008-2009 Situation au /2/20 30 mois après l obtention du diplôme Décembre 202 QUE DEVIENNENT NOS DIPLÔMÉS

Plus en détail

QUESTIONS. (collecte ta 2015) questions-réponses CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RéFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE

QUESTIONS. (collecte ta 2015) questions-réponses CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RéFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE QUESTIONS RéPONSES CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA réforme de la taxe d apprentissage (collecte ta 2015) questions-réponses CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RéFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE i/la

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

Enquête d'insertion. Master 2 - Gestion d'actifs Asset Management 222

Enquête d'insertion. Master 2 - Gestion d'actifs Asset Management 222 Enquête d'insertion Master 2 - Gestion d'actifs Asset Management 222 Enquête réalisée de décembre 21 à février 2 auprès des diplômés de la promotion 21/211 M2 Gestion d'actifs Asset Management - Promotion

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès La formation professionnelle des demandeurs d'emploi État des lieux, faiblesses et pistes de progrès Conseil d orientation pour l emploi 9 janvier 2008 Intervention Françoise Bouygard, 1 État des lieux

Plus en détail

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7.

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7. Formation Formation statutaire et professionnelle dans les ministères.1 Formation dans la fonction publique territoriale.2 Formation continue dans la fonction publique hospitalière.3 Faits et chiffres

Plus en détail

CCT: Nettoyage industriel des textiles VD

CCT: Nettoyage industriel des textiles VD ARRÊTÉ CANTONALE: 29.11.2006 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): 01.02.2007 VALIDITÉ: 01.02.2007-30.06.2009 La décision d'extension s'appliquera, sur tout le territoire du Canton de Vaud, aux rapports de travail

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1 Versement avant le 1 er mars 215 SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE ET GAGNEZ DU TEMPS Déclarez et payez en ligne sur www.anfa-auto.fr Vos identifiants web : Siret Code internet N de dossier CONTRIBUTIONS 1 % PROFESSION

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

TEMPS CHOISI. COMPTE EPARGNE - TEMPS ENTREPRISES DE 20 SALARIES ET MOINS

TEMPS CHOISI. COMPTE EPARGNE - TEMPS ENTREPRISES DE 20 SALARIES ET MOINS SOCIAL N 73 SOCIAL N 39 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 24 mai 2005 ISSN 1769-4000 TEMPS CHOISI. COMPTE EPARGNE - TEMPS ENTREPRISES DE 20 SALARIES ET MOINS La loi du 31 mars 2005 portant réforme

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 Loi de finances rectificative 2013 du 29 décembre 2013 Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale Loi de finances

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE RAPPORT RELATIF AUX AGREMENTS DES CONVENTIONS ET ACCORDS APPLICABLES AUX SALARIES DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX PRIVES A BUT NON LUCRATIF POUR 2010

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI

L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CFA SUP 2000 Moulin de la Chaussée Place Jean Jaurès 94410 Saint Maurice Tel : 01 43 53 68 00 - Fax : 01 43 53 67 90 contact@cfasup2000.fr www.cfasup2000.net SOMMAIRE 1. 1.

Plus en détail

Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012

Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012 Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012 N.B. Le texte ci-dessous est une extraction partielle, de la foire aux questions disponible dans l outil nova, faite au mois de

Plus en détail

UESL Collège juridique octobre 2013

UESL Collège juridique octobre 2013 L ASSUJETTISSEMENT DES EMPLOYEURS Décompte des effectifs Quelle est l incidence du Contrat Unique d Insertion (CUI) sur le calcul des effectifs d une entreprise (masse salariale). Le CUI - Contrat unique

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3 Chiffres clés pour l'économie belge Pourcentages de variation en volume - sauf indications contraires Dépenses de consommation finale des particuliers 2.0 2.6 1.4 Dépenses de consommation finale des pouvoirs

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Le financement de la formation

Le financement de la formation Le financement de la formation Définition, dispositifs, organismes Ecoles-entreprises.com, un site de : Le financement de la formation continue Le taux de participation varie selon la taille et la nature

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE : La FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers de France), représentée par son Président ET : La Fédération CFTC - CSFV, représentée par La Fédération

Plus en détail

LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE

LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE Vincent Sepulchre ( p. V s u larcier Table des matières Introduction. Les moyens et objectifs de la fiscalité environnementale 5 PARTIE I Les différents instruments

Plus en détail

Nouvelle taxation des CDD : Comment arbitrer entre CDD et Intérim

Nouvelle taxation des CDD : Comment arbitrer entre CDD et Intérim Nouvelle taxation des CDD : Comment arbitrer entre CDD et Intérim Les formes les plus communes de flexibilité des Ressources Humaines sont le CDD et l intérim. A l heure où les cotisations patronales augmentent

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2013

Taxe d apprentissage 2013 Taxe d apprentissage 2013 2 PAGES Généralités 3-5 La taxe d apprentissage 6-8 La contribution au développement de l apprentissage (CDA) 9 La contribution supplémentaire à l apprentissage (CSA) 10-11 Formalités

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE SOCIAL N 33 SOCIAL N 18 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 22 février 2005 ISSN 1769-4000 JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE Les conditions de mise en place de la journée de solidarité

Plus en détail