TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3"

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1 Chapitre 1 Les créances...3 Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 4 Problème 1.3 La comptabilisation d une transaction de vente avec escompte et note de crédit... 5 Problème 1.4 La comptabilisation d une transaction de vente avec remise sur quantité et note de crédit... 6 Problème 1.5 L établissement et l analyse de la liste chronologique des clients... 7 Problème 1.6 L établissement et l analyse de la liste chronologique des clients... 7 Problème 1.7 Le recouvrement d un compte radié, la radiation d un compte ainsi que la détermination du solde des comptes loyers à recevoir, provision pour créances irrécouvrables et créances irrécouvrables... 8 Problème 1.8 Le recouvrement d un compte radié, la radiation d un compte et la régularisation de la provision pour créances irrécouvrables... 9 Problème 1.9 La régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Problème 1.10 La régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Problème 1.11 La comptabilisation d un billet à ordre non honoré et de la radiation d un compte client Problème 1.12 La comptabilisation d un billet à ordre non honoré et de la radiation d un compte client Problème 1.13 La comptabilisation d un billet à ordre non honoré Problème 1.14 La comptabilisation d un billet à ordre honoré en vertu du délai de grâce ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé I

2 Problème 1.15 Problème récapitulatif Problème 1.16 Problème récapitulatif Chapitre 2 Les stocks...23 Problème 2.1 La démarcation des ventes, des achats et des stocks Problème 2.2 La démarcation des ventes, des achats et des stocks ainsi que les répercussions des erreurs sur plus d un exercice Problème 2.3 L enregistrement des transactions relatives à l acquisition de marchandises dans un contexte d inventaire périodique et la valorisation du stock, y compris le calcul de certains coûts incorporables Problème 2.4 L enregistrement des opérations relatives à l acquisition et à la vente de marchandises dans un contexte d inventaire périodique et la valorisation du stock, y compris le calcul de certains coûts incorporables Problème 2.5 La valorisation du stock de clôture dans un contexte d inventaire périodique et selon deux méthodes d évaluation Problème 2.6 La valorisation du stock de clôture dans un contexte d inventaire périodique et selon deux méthodes d évaluation Problème 2.7 L enregistrement des transactions relatives à l acquisition et à la vente de marchandises selon la méthode du coût propre utilisée dans un contexte d inventaire permanent Problème 2.8 L enregistrement des transactions relatives à l acquisition et à la vente de marchandises selon la méthode du coût propre utilisée dans un contexte d inventaire permanent Problème 2.9 La préparation des fiches du grand livre auxiliaire des stocks selon deux méthodes d évaluation des stocks Problème 2.10 La préparation des fiches du grand livre auxiliaire des stocks selon deux méthodes d évaluation des stocks Problème 2.11 La présentation des stocks au moindre du coût d acquisition ou de la valeur de réalisation nette Problème 2.12 La présentation des stocks au moindre du coût d acquisition ou de la valeur de réalisation nette Problème 2.13 L estimation des stocks selon la méthode de la marge brute Problème 2.14 L estimation des stocks selon la méthode de la marge brute II Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé ERPI, 2011

3 Problème 2.15 L estimation des stocks selon la méthode de l inventaire au prix de détail Problème 2.16 L estimation des stocks selon la méthode de l inventaire au prix de détail Chapitre 3 Les placements...49 Problème 3.1 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en obligations et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.2 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en obligations et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.3 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en obligations et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.4 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en obligations et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.5 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en actions et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.6 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en actions et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.7 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en actions et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.8 La comptabilisation des opérations relatives aux placements en actions et la préparation du grand livre auxiliaire des placements Problème 3.9 Les régularisations de fin d exercice Problème 3.10 Les régularisations de fin d exercice Problème 3.11 La vente de placements en obligations Problème 3.12 La vente de placements en obligations Problème 3.13 La vente de placements en actions Problème 3.14 La vente de placements en actions Problème 3.15 La comptabilisation des opérations portant sur les participations dans des sociétés satellites Problème 3.16 La comptabilisation des opérations portant sur les participations dans des sociétés satellites ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé III

4 Problème 3.17 La présentation des placements dans les états financiers Problème 3.18 La présentation des placements dans les états financiers Chapitre 4 Les immobilisations Problème 4.1 La détermination du coût d acquisition des immobilisations corporelles Problème 4.2 La détermination du coût d acquisition des immobilisations corporelles Problème 4.3 La détermination du coût d acquisition des immobilisations corporelles Problème 4.4 La détermination du coût d acquisition des immobilisations corporelles Problème 4.5 L application des méthodes d amortissement Problème 4.6 L application des méthodes d amortissement Problème 4.7 L application des méthodes d amortissement et la présentation des immobilisations dans les états financiers Problème 4.8 L application des méthodes d amortissement et la présentation des immobilisations dans les états financiers Problème 4.9 La révision des taux d amortissement Problème 4.10 La révision des taux d amortissement Problème 4.11 Les coûts engagés après la date d acquisition Problème 4.12 Les coûts engagés après la date d acquisition Problème 4.13 Les coûts engagés après la date d acquisition Problème 4.14 Les coûts engagés après la date d acquisition Problème 4.15 La disposition ou l échange d une immobilisation corporelle Problème 4.16 La disposition ou l échange d une immobilisation corporelle Problème 4.17 L acquisition et l épuisement d une ressource naturelle Problème 4.18 L acquisition et l épuisement d une ressource naturelle IV Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé ERPI, 2011

5 Problème 4.19 L acquisition et l amortissement d une immobilisation incorporelle Problème 4.20 L acquisition et l amortissement d une immobilisation incorporelle Chapitre 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif Problème 5.2 L existence et l estimation des éléments de passif Problème 5.3 La détermination de la catégorie d un passif Problème 5.4 La détermination de la catégorie d un passif Problème 5.5 La comptabilisation du découvert bancaire et de l emprunt bancaire Problème 5.6 La comptabilisation du découvert bancaire et de l emprunt bancaire Problème 5.7 La comparaison entre les sommes économisées grâce aux escomptes et le coût du crédit nécessaire pour s en prévaloir Problème 5.8 La comparaison entre les sommes économisées grâce aux escomptes et le coût du crédit nécessaire pour s en prévaloir Problème 5.9 La comptabilisation des divers éléments de passif à court terme Problème 5.10 La comptabilisation des divers éléments de passif à court terme Problème 5.11 La comptabilisation des emprunts hypothécaires Problème 5.12 La comptabilisation des emprunts hypothécaires Problème 5.13 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice et à la date d émission Problème 5.14 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice et à la date d émission Problème 5.15 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date d émission mais non à la date de fin d exercice ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé V

6 Problème 5.16 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date d émission mais non à la date de fin d exercice Problème 5.17 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice mais non à la date d émission Problème 5.18 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice mais non à la date d émission Problème 5.19 La comptabilisation des obligations à prime ou à escompte Problème 5.20 La comptabilisation des obligations à prime ou à escompte Chapitre 6 La société en nom collectif Problème 6.1 L état des capitaux propres de la société en nom collectif Problème 6.2 L état des capitaux propres de la société en nom collectif Problème 6.3 La formation d une société en nom collectif Problème 6.4 La formation d une société en nom collectif Problème 6.5 Les opérations relatives aux associés d une société en nom collectif et les écritures de clôture Problème 6.6 Les opérations relatives aux associés d une société en nom collectif et les écritures de clôture Problème 6.7 Les opérations relatives aux associés d une société en nom collectif, les écritures de clôture et l état des capitaux propres Problème 6.8 Les opérations relatives aux associés d une société en nom collectif, les écritures de clôture et l état des capitaux propres Problème 6.9 Le partage des bénéfices ou des pertes Problème 6.10 Le partage des bénéfices ou des pertes Problème 6.11 L admission d une nouvelle associée Problème 6.12 L admission d un nouvel associé Problème 6.13 Le retrait d un associé Problème 6.14 Le retrait d un associé VI Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé ERPI, 2011

7 Chapitre 7 La société par actions Problème 7.1 Les droits et les privilèges liés aux actions ainsi que la déclaration du dividende Problème 7.2 Les droits et les privilèges liés aux actions ainsi que la déclaration du dividende Problème 7.3 La comptabilisation des transactions relatives au capital-actions et la rédaction des états financiers Problème 7.4 La comptabilisation des transactions relatives au capital-actions Problème 7.5 La déclaration et la comptabilisation du dividende Problème 7.6 La déclaration et la comptabilisation du dividende Problème 7.7 La comptabilisation des impôts sur le revenu et les écritures de fermeture Problème 7.8 La comptabilisation des impôts sur le revenu et les écritures de fermeture Problème 7.9 La comptabilisation de la déclaration du dividende en actions Problème 7.10 La comptabilisation de la conversion d actions CORRIGÉ DES MISES EN SITUATION Chapitre 1 Les créances Mise en situation 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit? Mise en situation 1.2 L établissement de la liste chronologique des clients Mise en situation 1.3 La comptabilisation au journal général d une vente avec remise sur quantité Mise en situation 1.4 La comptabilisation au journal général d une vente avec escompte Mise en situation 1.5 La comptabilisation au journal général d une vente avec note de crédit Mise en situation 1.6 La radiation directe d un compte client ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé VII

8 Mise en situation 1.7 La radiation d un compte client et l établissement de la provision pour créances irrécouvrables Mise en situation 1.8 Le recouvrement d un compte radié, la radiation d un compte et l établissement de la provision pour créances irrécouvrables Mise en situation 1.9 L analyse des comptes clients à l aide de la liste chronologique des clients et de la balance de vérification ainsi que la régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Mise en situation 1.10 Le calcul des intérêts d un billet à ordre et la comptabilisation au journal général Mise en situation 1.11 La comptabilisation au journal général d un billet à ordre non honoré Chapitre 2 Les stocks Mise en situation 2.1 La comptabilisation des marchandises en transit selon la condition de livraison FAB point d arrivée Mise en situation 2.2 La comptabilisation des marchandises laissées en consignation Mise en situation 2.3 La comptabilisation des entrées et des sorties de marchandises durant l inventaire Mise en situation 2.4 L établissement du coût d acquisition Mise en situation 2.5 L évaluation du stock de marchandises selon la méthode du coût propre Mise en situation 2.6 L évaluation du stock de marchandises selon la méthode du coût moyen Mise en situation 2.7 L évaluation du stock de marchandises selon la méthode de l épuisement successif Mise en situation 2.8 Les répercussions des erreurs d évaluation des stocks sur le bénéfice net Mise en situation 2.9 La valorisation des stocks dans un contexte d inventaire périodique Mise en situation 2.10 L inventaire permanent et les méthodes d évaluation des stocks Mise en situation 2.11 Le moindre du coût d acquisition ou de la valeur de réalisation nette VIII Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé ERPI, 2011

9 Mise en situation 2.12 L estimation des stocks selon la méthode de la marge brute Mise en situation 2.13 L estimation des stocks selon la méthode de l inventaire au prix de détail Chapitre 3 Les placements Mise en situation 3.1 La reconnaissance des placements à court terme Mise en situation 3.2 La distinction des placements à court terme et des placements à long terme Mise en situation 3.3 Les opérations portant sur les placements en obligations Mise en situation 3.4 Les opérations portant sur les placements en actions Mise en situation 3.5 Les régularisations de fin d exercice Mise en situation 3.6 La vente de placements en obligations et en actions Mise en situation 3.7 Les opérations portant sur participations dans des sociétés satellites Mise en situation 3.8 La présentation des placements dans les états financiers Chapitre 4 Les immobilisations Mise en situation 4.1 Le calcul et la comptabilisation au journal général de l acquisition d immobilisations corporelles ainsi que l utilisation du grand livre auxiliaire des immobilisations Mise en situation 4.2 Le calcul et la comptabilisation au journal général de l amortissement d immobilisations corporelles, l utilisation du grand livre auxiliaire des immobilisations et la présentation au bilan Mise en situation 4.3 La révision du taux d amortissement ainsi que l agrandissement d une immobilisation corporelle et l amélioration d une autre Mise en situation 4.4 L échange d une immobilisation corporelle selon trois scénarios Chapitre 5 Le passif Mise en situation 5.1 La détermination de l existence d un passif Mise en situation 5.2 La détermination de la catégorie d un passif ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé IX

10 Mise en situation 5.3 La comptabilisation des billets à ordre Mise en situation 5.4 La détermination de la portion à court terme de la dette à long terme Mise en situation 5.5 La comptabilisation d un emprunt hypothécaire sur les biens meubles Mise en situation 5.6 La comptabilisation des versements sur un emprunt hypothécaire Mise en situation 5.7 La ventilation des versements sur un emprunt hypothécaire et l écriture de régularisation de fin d exercice Mise en situation 5.8 La régularisation des intérêts courus sur un emprunt hypothécaire Mise en situation 5.9 La présentation des emprunts hypothécaires dans les états financiers Mise en situation 5.10 La présentation sur deux ans des emprunts hypothécaires dans les états financiers Mise en situation 5.11 La comptabilisation des versements d intérêts Mise en situation 5.12 La comptabilisation d un versement annuel d intérêts à une date différente de la date de fin d exercice Mise en situation 5.13 La comptabilisation d une émission d obligations à escompte Mise en situation 5.14 La comptabilisation des versements d intérêts et de la prime d émission selon la méthode de l intérêt réel Mise en situation 5.15 La comptabilisation des versements d intérêts et de l escompte d émission selon la méthode de l intérêt réel Chapitre 6 La société en nom collectif Mise en situation 6.1 Les caractéristiques de la société en nom collectif Mise en situation 6.2 Les caractéristiques de la société en nom collectif Mise en situation 6.3 L état des capitaux propres de la société en nom collectif Mise en situation 6.4 La formation d une société en nom collectif X Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé ERPI, 2011

11 Mise en situation 6.5 Les mises de fonds additionnelles, les retraits, les prêts consentis à la société par les associés, la clôture des comptes et l état des capitaux propres Mise en situation 6.6 Le partage des bénéfices Mise en situation 6.7 L admission d une nouvelle associée qui paie une prime aux associés actuels Mise en situation 6.8 Le retrait d un associé Chapitre 7 La société par actions Mise en situation 7.1 Les catégories de sociétés Mise en situation 7.2 Le droit de participation aux bénéfices pour les actionnaires ordinaires Mise en situation 7.3 Le privilège de dividende cumulatif Mise en situation 7.4 Le privilège de dividende prioritaire Mise en situation 7.5 Le privilège de participation aux bénéfices de la société Mise en situation 7.6 Le versement du dividende Mise en situation 7.7 La comptabilisation des transactions relatives au capital-actions et la rédaction des états financiers Mise en situation 7.8 La rédaction de l état des bénéfices non répartis Mise en situation 7.9 Le calcul du bénéfice après impôts, la répartition du dividende, la comptabilisation de la déclaration de dividende et la rédaction des états financiers Mise en situation 7.10 Le calcul de la valeur comptable des actions Mise en situation 7.11 La conversion d actions privilégiées sans valeur nominale Mise en situation 7.12 La conversion d actions privilégiées avec valeur nominale Mise en situation 7.13 La comptabilisation des transactions relatives au capital-actions et la rédaction des états financiers ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé XI

12

13 CORRIGÉ DES PROBLÈMES

14

15 CHAPITRE 1 Les créances Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit? Situation si l entreprise ne fait pas crédit Services rendus (92 % $) $ Charges d exploitation (65 % $) Bénéfice net $ Situation si l entreprise fait crédit Services rendus ( $ + (10 % $)) $ Charges d exploitation Charges actuelles incompressibles $ Frais additionnels Intérêts pour financer les frais additionnels (15 % (30/365) $) 308 Créances irrécouvrables (5 % $) Bénéfice net $ L entreprise devrait donc offrir du crédit à ses clients. ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 3

16 Problème 1.2 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit? Situation si l entreprise ne fait pas crédit Ventes $ Coût des marchandises vendues (40 % $) Bénéfice brut (60 % $) Frais de vente (28 % $) $ Frais d administration Total des charges d exploitation Bénéfice net (20 % $) $ Situation si l entreprise fait crédit Ventes (105 % $) $ Coût des marchandises vendues (40 % $) Bénéfice brut (60 % $) Frais de vente (28 % $) $ Frais d administration Charges actuelles incompressibles Frais additionnels Intérêts pour financer les frais additionnels (7 % (40/365) ( $ $ $)) 364 Créances irrécouvrables (3 % $) Total des charges d exploitation Bénéfice net $ L entreprise ne devrait pas offrir de crédit à ses clients. 1 Coût des marchandies vendues : $ $ = $. 2 Frais des ventes : $ $ = $. 4 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

17 Problème 1.3 Problème 1.3 La comptabilisation d une transaction de vente avec escompte et note de crédit Clients 1 693,12 Ventes 1 500,00 TPS à payer 75,00 TVQ à payer 118,12 (Facture n o CF567086, Martin Deblois, 2/10, n/30) Rendus et rabais sur ventes 150,00 TPS à payer 7,50 TVQ à payer 11,81 Clients 169,31 (Note de crédit n o NC567086, Martin Deblois) Encaisse 1 496,81 Escomptes sur ventes 27,00 Clients 1 523,81 (Encaissement, 27 mars, Martin Deblois) Banque 1 496,81 Encaisse 1 496,81 (Bordereau de dépôt, 28 mars) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 5

18 Problème 1.4 Problème 1.4 La comptabilisation d une transaction de vente avec remise sur quantité et note de crédit Clients ,91 Ventes ,00 TPS à payer 535,50 TVQ à payer 843,41 (Facture n o CF567096, Gilles Roy, 2/15, n/30) Rendus et rabais sur ventes 630,00 TPS à payer 31,50 TVQ à payer 49,61 Clients 711,11 (Note de crédit n o NC567096, Gilles Roy) Encaisse ,20 Escomptes sur ventes 201,60 Clients ,80 (Encaissement, 30 octobre, Gilles Roy) Banque ,20 Encaisse ,20 (Bordereau de dépôt, 31 octobre) 6 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

19 Problème 1.6 Problème 1.5 L établissement et l analyse de la liste chronologique des clients a) Liste chronologique des clients au 31 janvier Nom du client Numéro Courant jours 91 jours Total du client jours et plus Jouets Arthur 3 000,00 800, ,00 Jeux et jouets 3 200, , ,00 Bérubé Jouets Côté 1 000, ,00 Jeux Dubeau 8 200, ,00 Éduc-atout 2 800,00 500, ,00 Éthier Jeux éducatifs 3 200,00 200, ,00 Frenette Jouets Gauthier 1 000, ,00 Jeux éducatifs 8 000, , ,00 Hétu Total , , , , ,00 59,62 % 20,87 % 14,09 % 5,42 % b) On constate que 40 % des comptes clients accusent un retard. De plus, l entreprise semble continuer à livrer de la marchandise à des clients qui ont un solde impayé très en retard, comme Éduc-atout Éthier ainsi que Jeux et jouets Bérubé. L entreprise devrait réévaluer ses règles en matière de crédit et de recouvrement. Problème 1.6 L établissement et l analyse de la liste chronologique des clients Liste chronologique des clients au 31 décembre Nom du client Numéro Courant jours Total du client jours jours et plus Entreprise ABC 1 000, , , ,00 Entreprise XYZ 8 500, ,00 500, ,00 Total 8 500, , , , ,00 ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 7

20 Problème 1.7 Problème 1.7 Le recouvrement d un compte radié, la radiation d un compte ainsi que la détermination du solde des comptes loyers à recevoir, provision pour créances irrécouvrables et créances irrécouvrables a) Date Nom des comptes et explications Réf. Débit Crédit Loyers à recevoir ,00 Loyers gagnés ,00 (Facturation des loyers de janvier) Créances irrécouvrables 1 134,50 Provision pour créances irrécouvrables 1 134,50 (Provision de 1,5 % des loyers) Provision pour créances irrécouvrables 1 089,00 Loyers à recevoir 1 089,00 (Radiation du compte de M. Barrette) Loyers à recevoir 4 500,00 Provision pour créances irrécouvrables 4 500,00 (Annulation de la radiation du compte de M. Lafleur) Encaisse ,00 Loyers à recevoir ,00 (Encaissements du mois de janvier) Créances irrécouvrables ,00 Provision pour créances irrécouvrables ,00 (Pour régulariser la provision après l analyse des comptes : solde avant régularisation : 4 428,00 $ ,50 $ 1 089,00 $ ,00 $ = 8 973,50 $ ; régularisation : ,50 $ 8 973,50 $ = ,00 $) b) Loyers à recevoir ,00 $ Dt Provision pour créances irrécouvrables ,50 $ Ct Créances irrécouvrables ,50 $ Dt 8 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

21 Problème 1.8 Problème 1.8 Le recouvrement d un compte radié, la radiation d un compte et la régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Date Nom des comptes et explications Réf. Débit Crédit Provision pour créances irrécouvrables 5 095,24 TPS à payer 254,76 TVQ à payer 401,25 Clients 5 751,25 (Pour radier le compte d un client décédé) Clients 100,00 Provision pour créances irrécouvrables 88,59 TPS à payer 4,43 TVQ à payer 6,98 (Pour annuler la radiation du compte Marie Lafortune) Encaisse 100,00 Clients 100,00 (Encaissement, Marie Lafortune) Encaisse ,75 Clients ,00 Ventes ,00 TPS à payer 7 250,00 TVQ à payer ,75 (Ventes de septembre) Créances irrécouvrables 1 600,00 Provision pour créances irrécouvrables 1 600,00 (2 % $ = $) Encaisse ,00 Clients ,00 (Encaissements de clients) Créances irrécouvrables 4 006,65 Provision pour créances irrécouvrables 4 006,65 (Pour régulariser la provision après l analyse des comptes : solde avant régularisation : ,00 $ ,00 $ 5 095,24 $ + 88,59 $ = ,35 $ ; régularisation : ,00 $ ,35 $ = 4 006,65 $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 9

22 Problème 1.9 Problème 1.9 La régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Date Nom des comptes et explications Réf. Débit Crédit Provision pour créances irrécouvrables 607,75 Créances irrécouvrables 607,75 (Pour régulariser la provision : comptes courants : 70 % ,00 $ = ,00 $ ; comptes en retard : 30 % ,00 $ = 5 121,00 $ ; provision : ((2 % ,00 $) + (15 % 5 121,00 $))/1,12875 = 892,25 $) Problème 1.10 La régularisation de la provision pour créances irrécouvrables Date Nom des comptes et explications Réf. Débit Crédit Créances irrécouvrables 9 131,91 Provision pour créances irrécouvrables 9 131,91 (Pour régulariser la provision : comptes courants : 85 % ,00 $ = ,75 $ ; comptes en retard : 15 % ,00 $ = ,25 $ ; provision : ((3 % ,75 $) + (12 % ,25 $))/1,12875 = 3 455,91 $) 10 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

23 Problème 1.11 Problème 1.11 La comptabilisation d un billet à ordre non honoré et de la radiation d un compte client Effets à recevoir 2 386,25 Encaisse 1 000,00 Ventes 3 000,00 TPS à payer 150,00 TVQ à payer 236,25 (Vente à M. Lafortune) Clients 2 479,08 Effets à recevoir 2 386,25 Produit d intérêts 92,83 (Billet non honoré, délai de grâce expiré : 2 386,25 $ 10 % 142/365 jours = 92,83 $) Provision pour créances irrécouvrables 1 930,52 TPS à payer 96,53 TVQ à payer 152,03 Clients 2 179,08 (Radiation partielle du compte) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 11

24 Problème 1.12 Problème 1.12 La comptabilisation d un billet à ordre non honoré et de la radiation d un compte client Effets à recevoir 1 875,00 Clients 1 875,00 (Conversion du compte en effet à recevoir) Clients 1 908,29 Effets à recevoir 1 875,00 Produit d intérêts 33,29 (Billet non honoré, délai de grâce expiré : 1 875,00 $ 8 % 81/365 jours = 33,29 $) Provision pour créances irrécouvrables 1 694,42 TPS à payer 83,06 TVQ à payer 130,81 Clients 1 908,29 (Radiation du compte ; on ne récupère les taxes que sur le montant de $ puisque les intérêts sont exonérés : $/1,12875 = 1 661,13 $ ; 1 661,13 $ 5 % = 83,06 $ ; 1 744,19 $ 7,5 % = 130,81 $) 12 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

25 Problème 1.13 Problème 1.13 La comptabilisation d un billet à ordre honoré 20X Effets à recevoir 2 000,00 Banque 2 000,00 (Prêt à M. Lucien) Intérêts à recevoir 40,00 Produit d intérêts 40,00 (Régularisation, 146 jours d intérêts : $ 5 % 146/365 jours = 40 $) Banque 2 100,00 Intérêts à recevoir 40,00 Produit d intérêts 60,00 Effet à recevoir 2 000,00 (Encaissement de l effet à recevoir : $ 5 % 219/365 jours = 60 $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 13

26 Problème 1.14 Problème 1.14 La comptabilisation d un billet à ordre honoré en vertu du délai de grâce 20X Effets à recevoir 5 000,00 Banque 5 000,00 (Prêt à M. Bossuet) Intérêts à recevoir 71,92 Produit d intérêts 71,92 (Régularisation, 105 jours d intérêts : 5 000,00 $ 5 % 105/365 jours = 71,92 $) Encaisse 5 126,03 Intérêts à recevoir 71,92 Produit d intérêts 54,11 Effet à recevoir 5 000,00 (Encaissement de l effet à recevoir : 5 000,00 $ 5 % 79/365 jours = 54,11 $) 14 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

27 Problème 1.15 Problème 1.15 Problème récapitulatif a) Clients 4 515,00 Services rendus 4 000,00 TPS à payer 200,00 TVQ à payer 315,00 (Facture n o 240, M. Arthur, 2/10, n/30) Effet à recevoir 5 643,75 Services rendus 5 000,00 TPS à payer 250,00 TVQ à payer 393,75 (Facture n o 241, M. Éthier, billet à ordre 90 jours, 10 %) Encaisse 1 000,00 Clients 1 000,00 (Encaissement, M. Côté) Effet à recevoir 4 500,00 Clients 4 500,00 (Billet à ordre à recevoir, M. Bérubé, 20 jours, 10 %) Encaisse 8 143,30 Escompte sur ventes 56,70 Clients 8 200,00 (Encaissement, M. Dubeau, escompte de caisse accordé sur le solde de la facture n o 239 : $/1, %) Clients 1 128,75 Services rendus 1 000,00 TPS à payer 50,00 TVQ à payer 78,75 (Facture n o 242, M. Faucher, 2/10, n/30) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 15

28 Problème Clients 2 300,00 Provision pour créances irrécouvrables 2 037,65 TPS à payer 101,88 TVQ à payer 160,47 (Pour annuler la radiation du compte de M. Guay) Encaisse 2 300,00 Clients 2 300,00 (Encaissement, M. Guay) Provision pour créances irrécouvrables 557,03 TPS à payer 27,85 TVQ à payer 43,87 Clients 628,75 (Radiation partielle du compte de M. Faucher) Encaisse 6 250,41 Effet à recevoir 6 100,00 Intérêts créditeurs 150,41 (Billet à ordre de M. Hétu honoré : $ 10 % 90/365) Clients 4 528,36 Effet à recevoir 4 500,00 Intérêts créditeurs 28,36 (Billet à ordre de M. Bérubé, échéant le 25 février, non honoré : $ 10 % 23/365) Grand livre auxiliaire des clients M. Arthur Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct 20X Facture n o , ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt Note de crédit (fact. n o 236) 200, ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt 16 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

29 Problème 1.15 Jeux et jouets Bérubé Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct 20X Facture n o , ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt Paiement (fact. n o 232) 200, ,00 Dt Paiement (fact. n o 232) 200, ,00 Dt Conversion en effet à recevoir 4 500,00 0 Dt réinscrire facture n o 232 (billet à ordre non honoré) 1 300, ,00 Dt réinscrire facture n o 235 (billet à ordre non honoré) 3 200, ,00 Dt Intérêts sur billet non honoré 28, ,36 Dt M. Côté Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct 20X Facture n o , ,00 Dt Note de crédit (fact. n o 233) 1 700, ,00 Dt Paiement (fact. n o 233) 2 000, ,00 Dt Paiement (fact. n o 233) 1 000, ,00 Dt Paiement (fact. n o 233) 1 000,00 0 Dt M. Dubeau Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct 20X Facture n o , ,00 Dt Paiement (fact. n o 234) 5 700,00 0 Dt Facture n o , ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt Paiement (fact. n o 238 et 239) 8 200,00 0 Dt ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 17

30 Problème 1.15 M. Faucher Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct 20X Facture n o , ,75 Dt Radiation partielle 628,75 500,00 Dt M. Guay Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Annulation de la radiation 2 300, ,00 Dt Encaissement 2 300,00 0 Dt b) Liste chronologique des clients au 28 février Nom du client Courant jours Total jours jours et plus M. Arthur 4 515, ,00 800, ,00 M. Bérubé 28, , , ,36 M. Faucher 500,00 500, , , , , ,36 5 % 10 % 25 % 60 % 252,17 300, ,00 780, ,17 Provision pour créances irrécouvrables 2 332,17 $/1,12875 = 2 066,15 $ c) Créances irrécouvrables 285,53 Provision pour créances irrécouvrables 285,53 (Régularisation de la provision) Intérêts à recevoir 38,66 Intérêts créditeurs 38,66 (Intérêts courus sur le billet à ordre signé par M. Éthier : 5 643,75 $ 10 % 25/365) 18 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

31 Problème 1.16 Problème 1.16 Problème récapitulatif a) Clients ,50 Ventes ,00 TPS à payer 1 900,00 TVQ à payer 2 992,50 (Facture n o 237, La tulipe noire, 3/15, n/30) Créances irrécouvrables 760,00 Provision pour créances irrécouvrables 760,00 (2 % des ventes) Clients ,25 Ventes ,00 TPS à payer 750,00 TVQ à payer 1 181,25 (Facture n o 238, Été béni, 3/15, n/30) Créances irrécouvrables 300,00 Provision pour créances irrécouvrables 300,00 (2% des ventes) Frais de livraison 700,00 TPS à recevoir 35,00 TVQ à recevoir 55,13 Encaisse 790,13 (Transporteur Le gros camion, relativement à la vente du 2 décembre) Effet à recevoir ,00 Clients ,00 (Billet à ordre à recevoir, Le beau jardin, 90 jours, 15 %) Rendus et rabais sur ventes 2 100,00 TPS à payer 105,00 TVQ à payer 165,38 Clients 2 370,38 (Marchandises rendues, relativement à la facture n o 238, Été béni) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 19

32 Problème Clients 7 901,25 Ventes 7 000,00 TPS à payer 350,00 TVQ à payer 551,25 (Facture n o 239, Été béni, 3/15, n/30) Créances irrécouvrables 140,00 Provision pour créances irrécouvrables 140,00 (2 % des ventes) Clients 1 128,75 Provision pour créances irrécouvrables 1 000,00 TPS à payer 50,00 TVQ à payer 78,75 (Pour annuler la radiation du compte de Laframboise) Encaisse 1 128,75 Clients 1 128,75 (Encaissement, Laframboise) Provision pour créances irrécouvrables 1 993,36 TPS à payer 99,67 TVQ à payer 156,97 Clients 2 250,00 (Radiation de 75 % du compte de Côté cour) Encaisse ,87 Escompte sur ventes 387,00 Clients ,87 (Encaissement, facture n o 238, Été béni) Encaisse ,16 Effet à recevoir ,00 Intérêts créditeurs 726,16 (Billet à ordre de Bucolique, échéant le 27 décembre, plus trois jours de grâce: $ 15 % 93/365) 20 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

33 Problème 1.16 Grand livre auxiliaire des clients Le beau jardin Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Facture n o , ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt Note de crédit (fact. n o 234) 700, ,00 Dt Billet à ordre ,00 0 Dt La tulipe noire Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Facture n o , ,00 Dt Paiement (fact. n o 235) 2 000, ,00 Dt Facture n o , ,00 Dt Paiement (fact. n o 235) 2 000, ,00 Dt Facture n o , ,50 Dt Côté cour Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Facture n o , ,00 Dt Note de crédit (fact. n o 233) 700, ,00 Dt Paiement (fact. n o 233) 2 000, ,00 Dt Paiement (fact. n o 233) 1 000, ,00 Dt Radiation de 75 % du compte 2 250,00 750,00 Dt Été béni Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Facture n o , ,25 Dt Note de crédit (fact. n o 238) 2 370, ,87 Dt Facture n o , ,12 Dt Paiement (fact. n o 238) , ,25 Dt Laframboise Date Explications Débit Crédit Solde Dt/Ct Annulation de la radiation 1 128, ,75 Dt du compte Encaissement 1 128,75 0 Dt ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 21

34 Problème 1.16 b) Liste chronologique des clients au 31 décembre Nom du client Courant jours Total jours jours et plus La tulipe noire , , , ,50 Côté cour 750,00 750,00 Été béni 7 901, , , , ,00 750, ,75 3 % 15 % 25 % 50 % 1 523,81 480, ,00 375, ,81 Provision pour créances irrécouvrables 4 378,81 $/1,12875 = 3 879,34 $ c) Provision pour créances irrécouvrables 527,30 Créances irrécouvrables 527,30 (Régularisation de la provision ) Intérêts à recevoir 131,42 Intérêts créditeurs 131,42 (Intérêts courus sur le billet à ordre de Le beau jardin : $ 15 % 26/365) 22 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

35 CHAPITRE 2 Les stocks Problème 2.1 La démarcation des ventes, des achats et des stocks a) Vente du 27 décembre 20X6 Comme la condition de livraison est FAB point d arrivée, les marchandises vendues appartiennent à Véronneau tant qu elles ne sont pas arrivées à l entrepôt du client, soit le 17 janvier. Donc, au 31 décembre 20X6, l entreprise doit inclure ces marchandises dans son inventaire et la vente ne doit pas être comptabilisée avant le 17 janvier. Le stock doit être augmenté de $ et les ventes doivent être réduites de $. Achat du 29 décembre 20X6 Comme la condition de livraison est FAB point d arrivée, les marchandises achetées n appartiennent pas à Véronneau tant qu elles ne sont pas arrivées à l entrepôt. Donc, au 31 décembre 20X6, l entreprise ne doit pas inclure ces marchandises dans son inventaire et l achat ne doit pas être comptabilisé avant le 3 janvier. Les achats de 20X6 doivent être diminués de $. 31 décembre 20X6 Le traitement comptable des marchandises en consignation est exact. b) Ventes : $ $ = $ Achats : $ $ = $ Stock : $ $ = $ ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 23

36 Problème 2.2 Problème 2.2 La démarcation des ventes, des achats et des stocks ainsi que les répercussions des erreurs sur plus d un exercice a) Il faut d abord analyser les transactions pour déterminer les soldes à corriger. 31 décembre 20X5 Le solde du stock à la fin au 31 décembre 20X5 doit être augmenté de $ : $ $ = $. Automatiquement, le stock au début de 20X6 doit lui aussi être corrigé à $. 31 décembre 20X6 La marchandise laissée en consignation chez le client appartient à l entreprise ; donc, le stock à la fin de 20X6 doit être augmenté de $. La marchandise vendue le 29 décembre 20X6 appartient à l entreprise tant qu elle n est pas arrivée à l entrepôt du client, soit le 3 janvier. Donc, au 31 décembre 20X6, elle doit être incluse dans le stock et la vente ne doit pas être comptabilisée avant le 3 janvier. Le traitement comptable des ventes est exact, mais le stock au 31 décembre 20X6 doit être augmenté de $. Le solde du stock à la fin au 31 décembre 20X6 doit donc être augmenté de $ et de $ : $ $ $ = $. Automatiquement, le stock au début de doit lui aussi être corrigé à $. Entreprise ABC État des résultats partiel pour les exercices financiers terminés le 31 décembre 20X5, 20X6 et 20X5 20X6 Ventes $ $ $ Coût des marchandises vendues Stock au début $ $ $ Achats Coût des marchandises destinées à la vente $ $ $ Stock à la fin Coût des marchandises vendues $ $ $ Marge bénéficiaire brute $ $ $ 24 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

37 Problème 2.2 b) Marge bénéficiaire brute avant corrections Marge bénéficiaire brute après corrections 20X5 20X6 Total $ $ $ $ $ $ $ $ Le stock à la fin d un exercice est nécessairement égal au stock au début de l exercice suivant. Par ailleurs, le stock au début et le stock à la fin ont des effets inverses dans le calcul du coût des marchandises. Donc, l effet que peut avoir sur le coût des marchandises vendues une modification du stock à la fin d un exercice sera contrebalancé par l effet inverse qu aura sur le coût des marchandises vendues une modification du stock au début de l exercice suivant. ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 25

38 Problème 2.3 Problème 2.3 L enregistrement des transactions relatives à l acquisition de marchandises dans un contexte d inventaire périodique et la valorisation du stock, y compris le calcul de certains coûts incorporables a) Achats ,00 TPS à recevoir 675,00 TVQ à recevoir 1 063,12 Fournisseurs ,12 (Coût unitaire : 15,00 $ (10 % 15,00 $) = 13,50 $ ; achat de Tictac, 2/10, n/30) Fret à l achat 750,00 TPS à recevoir 37,50 TVQ à recevoir 59,06 Banque 846,56 (Paiement du transporteur Pluvite) Fournisseurs 1 523,81 Rendus et rabais sur achats 1 350,00 TPS à recevoir 67,50 TVQ à recevoir 106,31 (Retour de 100 unités à 13,50 $, Tictac) Fournisseurs ,31 Banque ,31 Escomptes sur achat 243,00 (Paiement du solde dû sur l achat, compte tenu de la note de crédit et de l escompte de caisse de 2 % du montant avant taxes de $) 26 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

39 Problème 2.3 b) Coûts incorporables Achat $ Retour de marchandise (1 350) Fret à l achat 750 Escompte sur achat (243) Coût total $ Nombre d unités destinées à la vente ( ) = 900 Coût unitaire ,00 $/900 unités = 14,06 $/unité Au 17 janvier, il reste 900 unités ; la valeur du stock est de $. ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 27

40 Problème 2.4 Problème 2.4 L enregistrement des opérations relatives à l acquisition et à la vente de marchandises dans un contexte d inventaire périodique et la valorisation du stock, y compris le calcul de certains coûts incorporables a) Achats ,00 TPS à recevoir ,00 TVQ à recevoir ,50 Fournisseurs ,50 (Facture du fournisseur Outils Baie-Comeau, conditions de paiement 3/15, n/45) Fret à l achat 3 150,00 TPS à recevoir 157,50 TVQ à recevoir 248,06 Fournisseurs 3 555,56 (Facture du fournisseur Transporteur Air cargo, conditions de paiement n/30) Fret à l achat 210,00 TPS à recevoir 10,50 TVQ à recevoir 16,54 Fournisseurs 237,04 (Facture du fournisseur Transporteur Le gros camion, conditions de paiement n/30) Achats 450,00 TPS à recevoir 22,50 TVQ à recevoir 35,44 Fournisseurs 507,94 (Facture du fournisseur Électricien Au courant, conditions de paiement n/30) Fournisseurs ,50 Escomptes sur achats 6 300,00 Banque ,50 (Paiement au fournisseur Outils Baie-Comeau) 28 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

41 Problème Fournisseurs 3 555,56 Banque 3 555,56 (Paiement au fournisseur Transporteur Air cargo) Fournisseurs 237,04 Banque 237,04 (Paiement au fournisseur Le gros camion) Fournisseurs 507,94 Banque 507,94 (Paiement au fournisseur Électricien Au courant) Clients ,25 Ventes ,00 TPS à payer 1 150,00 TVQ à payer 1 811,25 (Facture de vente à Exact, conditions de paiement 2/10, n/30) Frais de livraison 170,00 TPS à recevoir 8,50 TVQ à recevoir 13,39 Banque 191,89 (Frais de livraison chez Exact) Salaire du vendeur 2 300,00 Banque 2 300,00 (Commission au vendeur) Banque ,25 Escompte sur ventes 460,00 Clients ,25 (Encaissement, client Exact) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 29

42 Problème 2.4 b) Coûts incorporables Achat $ Escompte sur achats (6 300) Transport aérien Transport routier 210 Modification, alimentation électrique 450 Coût total d acquisition $ Les coûts engagés une fois que la marchandise est disponible pour la vente ne doivent pas entrer dans le calcul du coût d acquisition du stock. Les frais de livraison au client et la commission au vendeur représentent plutôt des frais de vente. Coût unitaire ,00 $/21 unités = 9 881,43 $/unité Au 31 décembre, il reste 20 appareils ; la valeur du stock est donc la suivante : 9 881,43 $ 20 unités = ,60 $. c) Stock de marchandises ,60 Stock à la fin ,60 30 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

43 Problème 2.5 Problème 2.5 La valorisation du stock de clôture dans un contexte d inventaire périodique et selon deux méthodes d évaluation a) b) Épuisement successif Les unités en stock sont les plus récentes. Donc, les L se répartissent comme suit : L achetés le 27 décembre ; Coût moyen Coût total des marchandises destinées à la vente : Stock au début : $ Achats totaux : $ L achetés le 19 août. Valeur du stock : ( ,57 $) + ( ,27 $) = $ Nombre d unités destinées à la vente : = Coût unitaire moyen : $/ = 4,35 $ Valeur du stock : ,35 $ = $ ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 31

44 Problème 2.6 Problème 2.6 La valorisation du stock de clôture dans un contexte d inventaire périodique et selon deux méthodes d évaluation a) Il faut d abord déterminer les coûts incorporables de chacun des achats. 17 mars Achat : L 2 950,00 $ Transport : 100,00 $ Coût unitaire : (2 950,00 $ + 100,00 $)/1 000 L = 3,05 $/L 11 avril Achat : 300 L moins retour de 20 L 882,00 $ Escompte sur achat : 17,64 $ Coût unitaire : (882,00 $ 17,64 $)/280 L = 3,09 $/L 30 août Achat : 600 L à 3,20 $ Selon la méthode de l épuisement successif, les unités en stock sont les plus récentes. Donc, les L en stock se répartissent comme suit : 600 L achetés le 30 août, 280 L achetés le 11 avril et 140 L achetés le 17 mars. Le coût du stock s établit comme suit : (600 3,20 $) + (280 3,09 $) + (140 3,05 $) = 3 212,20 $. b) Il faut d abord déterminer le coût unitaire des marchandises destinées à la vente. Nombre d unités Coût total Stock au début ,00 $ 17 mars ,00 $ 11 avril ,36 $ 30 août ,00 $ Total ,36 $ Le coût unitaire moyen des marchandises destinées à la vente est donc de : ,36 $/4 880 L = 3,04 $/L. Le coût du stock s établit comme suit : ,04 $ = 3 100,80 $. 32 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

45 Problème 2.7 Problème 2.7 L enregistrement des transactions relatives à l acquisition et à la vente de marchandises selon la méthode du coût propre utilisée dans un contexte d inventaire permanent a) Stock de marchandises 2 100,00 TPS à recevoir 105,00 TVQ à recevoir 165,38 Banque 2 370,38 (Achat de 10 unités de Zut) Banque 9 933,00 Ventes 8 800,00 TPS à payer 440,00 TVQ à payer 693,00 (Vente de 22 unités de Zut) Coût des marchandises vendues 4 500,00 Stock de marchandises 4 500,00 (Coût unitaire des 22 unités de Zut vendues : 12 à 200 $ et 10 à 210 $) Banque 6 433,88 Ventes 5 700,00 TPS à payer 285,00 TVQ à payer 448,88 (Vente de 19 unités de Bof) Coût des marchandises vendues 2 850,00 Stock de marchandises 2 850,00 (Coût unitaire des 19 unités de Bof vendues : 150 $) Stock de marchandises 2 080,00 TPS à recevoir 104,00 TVQ à recevoir 163,80 Banque 2 347,80 (Achat de 13 unités de Bof) Stock de marchandises 1 505,00 TPS à recevoir 75,25 TVQ à recevoir 118,52 Banque 1 698,77 (Achat de 7 unités de Zut) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 33

46 Problème 2.7 Grand livre auxiliaire des stocks Produit Zut Date ENTRÉES SORTIES SOLDE Quantité Coût unitaire Coût total Quantité Coût unitaire Coût total Quantité Coût unitaire Coût total , , , , , , ,00 210, , ,00 210, , ,00 800, , , ,00 Produit Bof Date ENTRÉES SORTIES SOLDE Quantité Coût unitaire Coût total Quantité Coût unitaire Coût total Quantité Coût unitaire Coût total , , , , ,00 150, , , , , ,00 34 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2. 5 e édition. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION

Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2. 5 e édition. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2 5 e édition Recueil de solutions partiel gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Table des matières CHAPITRE 1 Le cadre théorique de la comptabilité...................................

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures endommagées

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension 5 Les stocks Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La gestion des stocks La nature des stocks 1 Les paramètres du système comptable Les

Plus en détail

Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION

Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3 Recueil de solutions partiel gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Table des matières CHAPITRE 1 La comptabilité de caisse............................................

Plus en détail

Exercice 1 2.12. Problèmes et solutions. Hypervite ltée 2

Exercice 1 2.12. Problèmes et solutions. Hypervite ltée 2 Date : Août 2004 Exercice 1 2.12 Hypervite ltée 2 Nous sommes le 9 janvier 20-3 et vous êtes invité à dîner chez un de vos meilleurs amis. Au cours du dîner vous commencez à discuter avec son père, Monsieur

Plus en détail

Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services

Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services CHAPITRE 6 Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services chap. 6, n o 1 a) Voir page A-1 pour le chiffrier. chap. 6, n o 1 b) LAURENCE OUELLET, PHYSIOTHÉRAPEUTE

Plus en détail

un excédent des produits sur les charges (solde de fonds net); une subvention ou une contribution spécialement affectée à cette fin.

un excédent des produits sur les charges (solde de fonds net); une subvention ou une contribution spécialement affectée à cette fin. 2.3.3 L avoir investi en immobilisations L avoir investi en immobilisations correspond à des actifs nets qui ne peuvent servir à d'autres fins, puisqu'ils ont été investis dans des immobilisations. Selon

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :...

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :... Examen d admission Discipline : Gestion financière et économie d entreprise Date : Lundi 4 juin 2014 Lieu de l examen : HES-SO Master / Lausanne Nombre de pages : 11 Moyen auxiliaire autorisé : machine

Plus en détail

6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale

6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale 6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés révision Exercices compréhension Vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

12 Le passage de la comptabilité de

12 Le passage de la comptabilité de 12 Le passage de la comptabilité de caisse à la comptabilité d exercice Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La comptabilité de caisse 1 3

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.7 Maison D isabelle À l automne 20-6, Isabelle Gilbert a accepté de quitter son poste de travailleuse sociale à l hôpital où elle exerçait sa profession et en contrepartie,

Plus en détail

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs Chapitre 38 Opération Achats-vente : un flux réel (matières) et un flux financier (espèces ou dettes). - Chez l acheteur : débit du compte de charge 60 et crédit des réserves ou dette - Chez le vendeur

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée (p. 282) Tableau 4.1 Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable Étape Description 1 À partir d une pièce justificative, analyse de la transaction et inscription de l information dans le journal

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers

Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers Date : Octobre 2006 Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers Toudou ltée 1 Toudou ltée est une entreprise spécialisée dans la vente de tapis à usage commercial. Sa clientèle est essentiellement

Plus en détail

Les transactions du mois de juin 20X4 de Cerac

Les transactions du mois de juin 20X4 de Cerac Les transactions du mois de juin de (chapitre 2, page 82) Continuons les transactions de pour le mois de juin. 1. L inscription au journal général Transactions du 1 er juin Émission de la facture n o C-4

Plus en détail

Contenu Sage 50 Comptabilité 2013 - Québec

Contenu Sage 50 Comptabilité 2013 - Québec Contenu Sage 50 Comptabilité 2013 - Québec MODULE 1 ACCÈS AU PROGRAMME LOGICIEL DE COMPTABILITÉ ÉDITIONS DE SAGE 50 COMPTABILITÉ 2013 AMÉLIORATIONS DE LA VERSION 2013 SAGE 50 COMPTABILITÉ 2013 ÉTUDIANT

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES 3 Manuel de la présentation de l information financière municipale ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire Gouvernement du Québec

Plus en détail

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle :

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Article 120 PCG : la comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE)

Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE) Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE) Correction d un achat 2 documents (pièces justificatives) permettent de corriger une facture

Plus en détail

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités)

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) 1 INTEMA SOLUTIONS INTEMA SOLUTIONS INC. INC. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT

Plus en détail

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE I LES PRINCIPES DE LA LOGIQUE COMPTA SECTION I LE PRINCIPE DE LA COMPTABILITE EN PARTIE DOUBLE I Le fonctionnement de l entreprise

Plus en détail

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Partie I : Etudes de cas Cas n 1 «AMAL» est une S.A. dont le siège social

Plus en détail

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Date : Octobre 2006 Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Arc-en-ciel inc. 1 Vincent Pagé, président de l entreprise Arc-en-Ciel inc., qui se spécialise dans la fabrication

Plus en détail

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points)

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points) Concours d accès en 2 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2013 Epreuve de Comptabilité Générale Durée : 1 heure 30 -------------------------------------------------- Partie I : Répondez

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

EXAMEN EN COMPTABILITE

EXAMEN EN COMPTABILITE EXAMEN EN COMPTABILITE La société SAADA, créée au début de l exercice 2003, procède à ses travaux d inventaire au 31 /12/2007. En se basant sur les différentes annexes et informations ci-après, procéder

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23 Cas N 1 Sujet : Pierre Fiduciaire 1 2 3 Composants Amortissements Subvention p.18 Acomptes sur dividendes p.19 Participation et le plan d épargne p.19 Corrigé 1 Composants Amortissements Subvention p.23

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique.

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique. 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:14 PM Page 357 Chapitre : Les immobilisations corporelles : acquisition et aliénation 15. a) Une subvention publique afférente aux activités opérationnelles courantes

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS Inc.

INTEMA SOLUTIONS Inc. Intégration des technologies au marketing INTEMA SOLUTIONS Inc. États financiers Consolidés Intermédiaires (non vérifiés) Périodes de trois mois terminées les 31 mars 2009 et 2008 AVIS EXIGIBLES EN VERTU

Plus en détail

Mise à jour 2007 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 23

Mise à jour 2007 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 23 Mise à jour 2007 1 Chapitre 23 RSC/maj 2007 MGLBD Page 827 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Questions N os 14, 16, 17 Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension

Plus en détail

index Autorité des marchés financiers 42 Avances voir Acomptes

index Autorité des marchés financiers 42 Avances voir Acomptes index n A Abandons d activité 291 Achats 102 Acomptes 109 Actif 54 Actif circulant 56 Actif courant 285 Actif fictif 57, 160, 180 Actif immobilisé 55 Actionnaires 33 Activités ordinaires 275 Affacturage

Plus en détail

TRANSAMI. Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014. Activité principale de l'association :

TRANSAMI. Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014. Activité principale de l'association : TRAAMI Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à PARIS Le 14/10/2014

Plus en détail

CHAPITRE 7 La société par actions

CHAPITRE 7 La société par actions CHAPITRE 7 La société par actions Problème 7.1 Les droits et les privilèges liés aux actions ainsi que la déclaration du dividende a) L ordre de distribution du dividende est le suivant : 1. Dividende

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séance 10 Corrigé de l application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS I LE BILAN Il décrit l ensemble des éléments composant le patrimoine de l association, ce qu elle possède, ses créances moins ses dettes, à une date donnée (en général,

Plus en détail

SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC.

SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 MARS 2007 Rapport des vérificateurs Aux actionnaires de SOCIÉTÉ SYLVICOLE D'ARTHABASKA-DRUMMOND INC. Nous avons vérifié le bilan

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S

L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L E S A M O R T I S S E M E N T S L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût ou

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux FONDS DE DOTATION FNBP 76 Avenue de France 75013 Paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif FONDS DE DOTATION FNBP Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 12/05/15 BRUT Amortissements

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION. Éléments indicatifs de corrigé

SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION. Éléments indicatifs de corrigé 620.108bis DECF SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS DECF 2006-Comptabilité approfondie

Plus en détail

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Thème 1 Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Je fais le point 1. Les différents documents commerciaux Le devis Le devis correspond à une proposition faite à un client, à sa demande.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

2.500 43.500 50.000 75.000 50.000 65.000 12.000 150.000 50.000 52.000

2.500 43.500 50.000 75.000 50.000 65.000 12.000 150.000 50.000 52.000 ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE ELECTRONIQUE Comptabilité Générale Année d études : 1 ère Année Année universitaire : 2008-2009 Responsable pédagogique : Hamza Nafaa Semestre : 1 er Série d exercices n 4

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Quels achats? 1. Biens durables (Cl. 2) 2. Achats de marchandises ou services destinés à la vente (Cl. 60..) 3. Fournitures ou services consommés

Plus en détail

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 - «Norme comptable Générale» définit les règles relatives à la présentation des états

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

Les masses du bilan financier. Edited by Fadi Haidamous@ 2012 Labora 47

Les masses du bilan financier. Edited by Fadi Haidamous@ 2012 Labora 47 Les masses du bilan financier Labora 47 Actif sans valeurs (fictifs) Passif sans valeur(fictifs) Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières à + 1 an Immobilisations

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR J. 15 1105 CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR ANNÉE 2015 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

SASU LOUBIANA. Sommaire

SASU LOUBIANA. Sommaire Sommaire Bilan 1/2 Compte de résultat 3/4 Préambule 5/6 Notes sur le bilan actif 7 Notes sur le bilan passif 8 Notes sur le compte de résultat 9 Autres informations 10 Charges et produits 11 RBB Business

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES 1 MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 NOMENCLATURE COMPTABLE CONVERGENTE SCF Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital

Plus en détail

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise.

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise. Chapitre 1 L ANALYSE FINANCIÈRE DÉFINITION L analyse financière à terme regroupe l ensemble des techniques destinées à étudier la gestion à terme de l entreprise pour prévoir, et pallier les besoins de

Plus en détail

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER BÉATRICE ROCHER-MEUNIER L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-54894-5 Sommaire Introduction 9 Chapitre 1 Le bilan comptable

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Préparé par Jocelyne Gosselin Sylvain Durocher Diane Bigras Danièle Pérusse Déni de responsabilité Tous les équivalents terminologiques contenus dans le présent

Plus en détail

RESSOURCES SIRIOS INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE 6 MOIS TERMINÉE LE 31 DÉCEMBRE 2008

RESSOURCES SIRIOS INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE 6 MOIS TERMINÉE LE 31 DÉCEMBRE 2008 ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE 6 MOIS TERMINÉE LE 31 DÉCEMBRE TABLE DES MATIÈRES 31 DÉCEMBRE RESSOURCES SIRIOS INC. Bilans 1. Résultats et résultat étendu et déficit 2. Dépenses d'exploration

Plus en détail

Les notions de patrimoine

Les notions de patrimoine THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre N, M. Alméda crée une entreprise spécialisée dans la vente au détail

Plus en détail

Les opérations d achat et de vente

Les opérations d achat et de vente Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar Les opérations d achat et de vente Généralement les opérations qui interviennent

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Date : mercredi 20 janvier 2010 - Durée : 4 heures DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Travail à faire : Question

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

Les organismes sans but lucratif et la méthode du report

Les organismes sans but lucratif et la méthode du report CHAPITRE 5 Les organismes sans but lucratif et la méthode du report Note Il peut y avoir une légère différence des montants par suite de l arrondissement des données. CARREFOUR RESSOURCES chap. 5, n o

Plus en détail

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE INTRODUTION Le tableau de l OEC tout comme le tableau de la banque

Plus en détail

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif COMPTABILITÉ APPROFONDIE DECF Session 2007 - Corrigé indicatif DOSSIER 1 CONSTITUTION 1. Calcul des apports en numéraire des autres actionnaires Apports de Serge : 5 000 + 4 000 + 6 000 + 2 000 + 4 000

Plus en détail

L équation comptable et les comptes 1 La notion de DÉBIT et de CRÉDIT. 1

L équation comptable et les comptes 1 La notion de DÉBIT et de CRÉDIT. 1 Introduction I Chapitre 1 Notions comptables, un rappel 1 L équation comptable et les comptes 1 La notion de DÉBIT et de CRÉDIT. 1 Les transactions et leurs effets sur les comptes 4 Les comptes en T 5

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

CONFÉRENCE COMPTABILITÉ. André Mignault, CPA auditeur, CA

CONFÉRENCE COMPTABILITÉ. André Mignault, CPA auditeur, CA MISE TITRE À DE JOUR LA CONFÉRENCE COMPTABILITÉ André Mignault, CPA auditeur, CA Jeux d états financiers (1400) Bilan (1521) Table des matières Instruments financiers (3856) Prêts sans intérêts Frais de

Plus en détail