Perception de la nouvelle réglementation sur les Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perception de la nouvelle réglementation sur les Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL"

Transcription

1 Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL Présentation 24 novembre 2004 Finance & Services

2 Contexte et objectifs Evaluer la politique des entreprises en matière d avantages en nature véhicule ; Evaluer la compréhension des décideurs à l égard de la nouvelle réglementation ; Recueillir leur opinion à son sujet ; Mesurer l impact de cette réforme sur l avenir de la voiture de fonction. 2

3 150 entreprises clientes d Arval interrogées du 16 au 24 septembre 2004 Sociétés clientes louant au moins un véhicule de tourisme à ARVAL et proposant des avantages en nature véhicule à leurs salariés*. Près de 4 entreprises sur 10 ont un parc automobile de plus de 50 véhicules. Cible : décideurs en matière d avantages en nature véhicule * Soit 88% des clients Arval louant un véhicule de tourisme 3

4 Bénéficiaires de la voiture de fonction : essentiellement les dirigeants, dans plus de 9 entreprises sur 10 A3. Qui bénéficie de voiture(s) de fonction dans votre entreprise? 100% 96% Ensemble 94% 90% 1 à 9 véhicules 10 à 99 véhicules 100 véhicules et + 68% 70% 56% 36% 36% 21% 26% 16% 22% 24% 10% 4% Les dirigeants/ cadres dirigeants/ cadres supérieurs Les cadres commerciaux Base : Ensemble (150) 4 Les commerciaux non cadres Les salariés itinérants

5 Le calcul comptable de la voiture de fonction : 2/3 des entreprises choisissent l avantage en nature déclarable A4. Dans votre entreprise, la voiture de fonction est-elle considérée comme un avantage en nature déclarable ou estelle obtenue en contrepartie d une participation financière? Une combinaison des deux 15% Ne sait pas 4% Considérée comme un avantage en nature déclarable et intégrée dans la rémunération brute 66% Obtenue par le salarié en contrepartie d'une participation financière 15% Base : Ensemble (150) 5

6 Une nouvelle réglementation plutôt bien connue, surtout par les Directeurs Administratifs et Financiers (84%) B1. Connaissez-vous la nouvelle réglementation concernant l évaluation des avantages en nature véhicule en vue du calcul des cotisations sociales (arrêté du 10 décembre 2002)? 16% Oui, très bien ST Oui : 61% 45% Oui, plutôt bien ST Non : 39% 20% 19% Non, plutôt mal Non, pas du tout Ensemble B : 150 6

7 Estimation du niveau d information reçue à propos de la nouvelle réglementation : des entreprises mal informées (57%) D1 Estimez-vous avoir été, à propos de cette réforme, très, plutôt bien, plutôt pas bien ou pas du tout informé? Pas du tout informé 29% Très bien informé 6% ST mal informé 57% ST bien informé 43% Plutôt pas informé 28% Plutôt bien informé 37% Base : Ensemble (150) 7

8 La différence entre les deux réglementations n est pas comprise D5 Pour vous, la différence entre les règles sociales (imposées par l URSSAF) et les règles fiscales (imposées par le Fisc) dans le domaine des avantages en nature véhicule est-elle suffisamment claire? ST pas claire 41% Non, pas claire du tout 15% Ne connaît pas les règles / ne sait pas 22% Oui, très claire 4% ST claire 37% Non, plutôt pas claire 26% Oui, plutôt claire 33% Base : Ensemble (150) 8

9 Une réforme claire dans l ensemble et qui a le mérite de clarifier le mode de calcul de l avantage en nature véhicule B4. Dans l ensemble, la réforme vous paraît-elle très claire, plutôt claire, plutôt pas claire ou pas claire du tout? ST claire : 24% Plutôt pas claire 21% Pas claire du tout 3% Ne sait pas 2% Très claire 17% B3. Pensez-vous que cette réforme dissipe le flou qui existait auparavant sur le calcul de l évaluation de l avantage en nature? ST non : 16% Non, plutôt pas 7% Non, pas du tout 9% Ne sait pas 9% Oui, tout à fait 25% Plutôt claire 57% ST claire : 74% Oui, plutôt 50% ST oui : 75% Base : Connaît la réforme (88*) Attention : base faible 9

10 Impact plutôt positif de la réforme : une évaluation désormais plus conforme à la réalité C2 A votre avis, avant cette réforme, l avantage en nature était par rapport à son coût réel.? C3 A votre avis, cette réforme va-t-elle permettre de correspondre davantage à la réalité des faits? Plutôt sous-évalué Evalué à sa juste valeur 50% Non 20% Ne sait pas <1% Plutôt surévalué 37% Ne sait pas 5% 8% Oui 80% Base : Ensemble (150) Base : connaît la réforme et pense que l avantage en nature n était pas évalué à sa juste valeur avant la réforme (55) 10

11 Mais, malgré cela, une réforme qui ne fait pas l unanimité B5. Et pensez-vous que cette réforme est, dans son ensemble, très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout satisfaisante? ST pas satisfaisante 44% Pas du tout satisfaisante 17% Ne sait pas 5% Très satisfaisante 3% ST satisfaisante 51% Plutôt pas satisfaisante 27% Plutôt satisfaisante 48% 11

12 Et fait craindre des contraintes importantes au niveau de la gestion comptable B12 Je vais maintenant vous citer quelques propositions. Pour chacune d entre elles, vous me direz si vous êtes, tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout d accord 33% Tout à fait d accord ST Oui : 66% 11% Plutôt d accord 33% 30% ST Oui 41% ST Non : 33% 20% Plutôt pas d accord 24% 13% 1% Pas du tout d accord 32% ST Non : 56% Ne sait pas 3% La réforme va engendrer plus de contraintes au niveau de la comptabilité pour l'entreprise Base : connaît la réforme (88) 12 Plus le parc automobile est grand, plus la réforme sera difficile à appliquer

13 Points forts/ Points faibles de la nouvelle réglementation B6. Selon vous, cette nouvelle réforme est plutôt favorable à l employeur, favorable au salarié, défavorable à l employeur ou défavorable au salarié (plusieurs réponses possibles)? Ne sait pas : 8% Favorable au salarié 20% Favorable à l employeur 17% Défavorable à l employeur 54% Défavorable au salarié 63% Favorable à l employeur et au salarié 9% Défavorable à l employeur et au salarié 46% Augmentation des charges pour l employeur Augmentation du revenu imposable pour le salarié Favorable Défavorable Base : connaît la réforme (88) 13

14 Bien que certains décideurs pensent que cette réforme lèse le salarié, en revanche, pour près de 80% d entre eux, la voiture de fonction est toujours aussi intéressante pour lui. B10 Et pensez-vous que la voiture de fonction soit toujours aussi intéressante pour le salarié? Non 23% Oui 77% Base : connaît la réforme Et pense qu elle est défavorable au salarié (50) 14

15 Avenir de la voiture de fonction dans l entreprise D6 A la lumière de cette nouvelle réglementation, avez-vous l intention de développer le système de l avantage en nature véhicule dans votre entreprise, comme instrument de motivation pour vos salariés? ST non 72% Non, pas du tout 38% Ne sait pas 8% Oui, tout à fait 9% ST oui 20% Oui, plutôt 11% Non, plutôt pas 34% Base : connaît la réforme (88) 15

16 CONCLUSION 16

17 CONCLUSION Une réglementation : Connue dans ses grandes lignes Jugée plutôt claire dans ses objectifs Si la réforme présente deux atouts majeurs. Celui de clarifier le mode de calcul de l avantage en nature Et celui de rendre ce dernier plus proche de la réalité elle est perçue néanmoins comme globalement défavorable à l employeur et au salarié (pour 46% des décideurs qui connaissent la réglementation, celle-ci défavorise les deux), parce qu en augmentant le barème d évaluation, elle augmente corollairement les charges sociales (employeur) et le revenu imposable (salarié) La réforme va pousser les décideurs à réexaminer l intérêt de la voiture de fonction; en outre, le sondage met en évidence la nécessité de mieux les informer sur l impact de la réforme 17

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

DREES Enquête mode de garde et d'accueil des jeunes enfants - Questionnaire C. >Cahier H. Opinions sur les modes d accueil

DREES Enquête mode de garde et d'accueil des jeunes enfants - Questionnaire C. >Cahier H. Opinions sur les modes d accueil 119 >Cahier H Opinions sur les modes d accueil 120 QH. 1 QUATRE CATÉGORIES DE MODES DE GARDE PEUVENT ÊTRE SUBVENTIONNÉES EN PARTIE PAR LA CAF : la crèche (ou halte-garderie, etc.); l assistante maternelle

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques. Décembre 2010

L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques. Décembre 2010 L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques Décembre 2010 Sommaire 1. Les Calanques, un site très fréquenté, perçu comme étant menacé p. 4 2. Le Parc national, un projet bien connu

Plus en détail

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015 Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité Mars 2015 Table des matières CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 4 RÉSULTATS DÉTAILLÉS Section A : Clients D sans puissance

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

RESULTATS ETUDE 2013 LES DIRECTEURS FINANCIERS ET LES IFRS

RESULTATS ETUDE 2013 LES DIRECTEURS FINANCIERS ET LES IFRS RESULTATS ETUDE 2013 LES DIRECTEURS FINANCIERS ET LES IFRS Votre niveau de familiarité avec les IFRS Si l'ensemble des DAFs maîtrisent le contenu des IFRS, 1 DAF sur 10 déclare ne pas maîtriser leurs impacts

Plus en détail

Formation Continue des Cadres et des Dirigeants

Formation Continue des Cadres et des Dirigeants Formation Continue des Cadres et des Dirigeants ARIANE Compétences & Management Septembre 2008 Fiche technique Etude sur la Formation continue des Cadres et Dirigeants Dates de réalisation Terrain : 21

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Version n 2 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Aurélie CAMM-CHAPEL OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour

Plus en détail

Q3 / C1 A votre avis, au cours des douze derniers mois, la situation économique générale de la

Q3 / C1 A votre avis, au cours des douze derniers mois, la situation économique générale de la Je vais maintenant vous poser quelques questions générales Q3 / C1 A votre avis, au cours des douze derniers mois, la situation économique générale de la France 1. s'est nettement améliorée... 1 C2 2.

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 ENQUETE DE DETERMINATION DES BESOINS DES ENTREPRISES BOURSE DE L APPRENTISSAGE Le 27 mai 2008 1 REMERCIEMENTS Nous remercions les 51 entreprises qui ont participé à cette

Plus en détail

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas,

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Etude Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir Etude internationale menée auprès de 2 627 DRH de huit pays (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Grande-, ) mai 2002 Contact :

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

Votre avis nous intéresse!!

Votre avis nous intéresse!! Votre avis nous intéresse!! Nous vous remercions par avance de l intérêt que vous porterez au remplissage de ce questionnaire qui nous permettra de repérer nos points forts mais aussi de mieux répondre

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

Négociation: Des Positions aux Intérêts

Négociation: Des Positions aux Intérêts Négociation: Des Positions aux Intérêts Jean Gay Cemaj et Unine, Colloque du 5 décembre 2008 Plan I. Une métaphore initiale à titre de fil rouge II. De la négociation traditionnelle à la négociation «éclairée»

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis

Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis 6 ème vague du baromètre : graphiques des principaux résultats du baromètre 28 septembre 2012 1 En 2006, le Groupe Europ Assistance et le Cercle Santé Société

Plus en détail

Pharmaciens de moins de 35 ans

Pharmaciens de moins de 35 ans Partie 1 - Votre profil et votre parcours Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. Dans quelle ville exercez-vous votre activité? Pharmaciens de moins de 35 ans Q03.1. Ville

Plus en détail

Les Français et le greenwashing

Les Français et le greenwashing Les Français et le greenwashing - Vague 2 - Juin 2012 1 La méthodologie 1 Note méthodologique Étude réalisée pour : WWF et L Observatoire indépendant de la publicité Échantillon : Echantillon de 1001 personnes,

Plus en détail

Les Français et les droits de l'enfant

Les Français et les droits de l'enfant Les Français et les droits de l'enfant 3ème édition du Baromètre UNICEF / Fondation pour l'enfance «Avec le soutien du mécénat de sanofi-aventis, partenaire de l UNICEF et de la Fondation pour l Enfance»

Plus en détail

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite le PROJET DIGNITÉ Démystifier la pauvreté au Canada sommaire Vous n êtes peut-être pas témoin de la pauvreté tous les jours. Mais croyez-nous, elle existe. En fait, un Canadien sur onze vit dans la pauvreté.

Plus en détail

Le regard des Français sur les services à la personne

Le regard des Français sur les services à la personne Le regard des Français sur les services à la personne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique-Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chargé d études au Département Politique-Opinion

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Les professionnels de la finance et l actionnariat individuel en France Mars 2003

Les professionnels de la finance et l actionnariat individuel en France Mars 2003 Les professionnels de la finance et l actionnariat individuel en France 60 rue de Londres - 75008 Paris - Tél 01 53 04 34 00 - Fax 01 55 30 01 10 - email : tlb@tlbonline.com 1 Méthodologie Enquête réalisée

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Secteur petite enfance : Votre avis nous intéresse

Secteur petite enfance : Votre avis nous intéresse Secteur petite enfance : Votre avis nous intéresse Nous vous remercions par avance de l intérêt que vous porterez au remplissage de ce questionnaire qui nous permettra d encourager nos points forts mais

Plus en détail

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004 Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public 18 novembre 2004 Fiche technique Méthodologie : Taille de l'échantillon : Population de référence : Enquête omnibus multi-clients par téléphone

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

4 Fiscalité. Steierreform. diffusion mercredi 11 jeudi 12.11.2015

4 Fiscalité. Steierreform. diffusion mercredi 11 jeudi 12.11.2015 Fiscalité Steierreform diffusion mercredi 11 jeudi 1.11. 1 St1. Ressenti de la charge fiscale personnelle St1. Parlons des impôts. Comment ressentez-vous votre charge fiscale personnelle, c. à d. le montant

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Rapport TD sur l âge de la retraite

Rapport TD sur l âge de la retraite Rapport TD sur l âge de la retraite Le 5 janvier 2012 Le renferme les résultats d un sondage réalisé auprès de 1 006 Canadiens, dont 234 Québécois, âgés de 25 à 64 ans qui ne sont pas retraités. Les résultats

Plus en détail

La politique financière restrictive a toujours la cote

La politique financière restrictive a toujours la cote La politique financière restrictive a toujours la cote L essentiel en bref sur le moniteur financier 00 Le moniteur financier se définit comme un système d information qui apporte, à un rythme annuel,

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET PERSPECTIVES - Sondage de l'institut CSA - N 1100267B Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44 94 59 10 / 59 11

Plus en détail

Should I stay or should I go?

Should I stay or should I go? WAVE Women And Vehicles in Europe 7ème édition du baromètre TNS Sofres Should I stay or should I go? 1 Rappel de la méthodologie Échantillon Un questionnaire adressé aux professionnels de l automobile

Plus en détail

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Proposition technique : REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Action réalisée en partenariat par le Pôle Emploi de Carpentras et le Comité de Bassin d Emploi Pays du

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres CHARTE QUALITé ASSURANCE Pierrick COULANGE Agent Général d Assurance

de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres CHARTE QUALITé ASSURANCE Pierrick COULANGE Agent Général d Assurance Ce professionnel de l assurance est contrôlé par une société indépendante CHARTE QUALITé ASSURANCE Agent Général d Assurance 223 Av du Maréchal Foch - BP 121 78700 CONFLANS STE HONORINE : 01 34 90 15 15

Plus en détail

Rapport d enquête. Enquête par sondage sur l Homophobie. 06 65 25 84 23 06 82 07 42 04 margauxguillot@aol.com terral.anthony@orange.

Rapport d enquête. Enquête par sondage sur l Homophobie. 06 65 25 84 23 06 82 07 42 04 margauxguillot@aol.com terral.anthony@orange. Enquête par sondage sur l Homophobie. Rapport d enquête Margaux Guillot Anthony TERRAL 06 65 25 84 23 06 82 07 42 04 margauxguillot@aol.com terral.anthony@orange.fr Etudiants en BTS Responsable de l Hébergement

Plus en détail

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013 Les seniors précaires créateurs d entreprise Objectifs de l étude Établir un diagnostic des projets de création d entreprise par les seniors précaires Profil des

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR

QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR Afin de pouvoir procéder à la vérification de la cohérence entre les transactions en instruments financiers que vous introduisez via la banque et votre profil d investisseur,

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 4 octobre 2012 par Bénédicte Boucays C est quoi, un propos sexiste à l école? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SORTIE

QUESTIONNAIRE DE SORTIE QUESTIONNAIRE DE SORTIE Afin de vous fournir des soins et des services de la meilleure qualité possible, l établissement a élaboré ce questionnaire, pour que vous puissiez vous exprimer sur votre degré

Plus en détail

Le regard des Français sur leur gastronomie

Le regard des Français sur leur gastronomie Le regard des Français sur leur gastronomie Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 29 et 30 janvier 2015 Echantillon

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs

Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs Sondage réalisé par pour en partenariat avec Publié le 23 juin 2016 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Éditions d'organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2860-4 Chapitre 2 LA MÉTHODE DES POINTS FORTS 1. Les différentes catégories de points

Plus en détail

Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées»

Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées» Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées» Quels enseignements? Par Marie-Agnès NICOLET, présidente du Club des Marchés Financiers et présidente de Regulation Partner; Et

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009

La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires bailleurs. Novembre 2009 La Garantie des Risques Locatifs Regards croisés grand public / propriétaires Novembre 2009 Sommaire 1. Louer un logement : une mission particulièrement difficile pour les Français 2. Des avis en revanche

Plus en détail

La relation des Français au médecin et au médicament

La relation des Français au médecin et au médicament La relation des Français au médecin et au médicament Mai 2012 Opportunités de développement de nouveaux services Santé Le contexte Le marché de la santé connait de multiples mouvements, dans un environnement

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Enquête auprès des responsables de communication en Région Rhône- Alpes

Enquête auprès des responsables de communication en Région Rhône- Alpes LE REGARD DES DIRCOMS SUR LA CREATION PUBLICITAIRE Enquête auprès des responsables de communication en Région Rhône- Alpes Septembre 2006 L enquête a été réalisée à partir des fichiers des responsables

Plus en détail

Les Français et les sites et applications de rencontres

Les Français et les sites et applications de rencontres Les Français et les sites et applications de rencontres Février 2016 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO : JEUDI 4 FEVRIER A 19H La méthodologie Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée

Plus en détail

Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012

Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012 Les jeunes et l argent de poche Septembre 2012 Fiche méthodologique Cible : Parents de jeunes âgés de 14 à 17 ans Cible : Jeunes âgés de 14 à 17 ans Mode d interrogation : questionnaire autoadministré

Plus en détail

30 questions à se poser...

30 questions à se poser... 30 questions à se poser... pour évaluer son prestataire web Outil à destination des personnes qui veulent choisir correctement un prestataire web. Comparez les prestataires et prenez votre décision. Plus

Plus en détail

LE BAROMETRE DE LA SANTE VISUELLE. Information presse : agence Greenwich Laurence Ulsas Anne Sophie Cosqueric 01 58 05 10 70

LE BAROMETRE DE LA SANTE VISUELLE. Information presse : agence Greenwich Laurence Ulsas Anne Sophie Cosqueric 01 58 05 10 70 LE BAROMETRE DE LA SANTE VISUELLE Information presse : agence Greenwich Laurence Ulsas Anne Sophie Cosqueric 01 58 05 10 70 Méthodologie Dates de terrain : du 10 au 21 mars 2010 sur la France entière.

Plus en détail

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2 Le cercle des poètes disparus - 1989 - film de

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Comme vous le savez, nous considérons l engagement comme un facteur essentiel pour l efficacité de notre entreprise. Suite à l enquête d engagement 2014 déployée

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Mars 2012 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 2 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates

Plus en détail

Panel Tisséo. Vague 9 Juin 2012. Rapport d étude Juin 2012

Panel Tisséo. Vague 9 Juin 2012. Rapport d étude Juin 2012 Panel Tisséo Vague 9 Juin 2012 Rapport d étude Juin 2012 Méthodologie : stratification et échantillonnage Le panel Question Mobilité existe depuis novembre 2009 ; ce panel d individus répond régulièrement

Plus en détail

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français?

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Résultats régionaux : Mars 2013 Contact BVA : Régis Olagne, regis.olagne@bva.fr Tel : 06 82 82 46 05 Contexte, objectifs

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Quelques questions à propos de votre véhicule

Quelques questions à propos de votre véhicule Quelques questions à propos de votre véhicule Dans le cadre de notre mémoire de recherche de Master 2 Marketing et Management des marques à l IAE d Aix en Provence, nous nous intéressons à la confiance

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008

RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre 2008 La politique provinciale RAPPORT D ANALYSE Diffusion : 10-11 novembre Méthodologie Ce sondage Léger Marketing a été effectué par téléphone auprès de 1 001 Québécois et Québécoises, du 7 au 9 novembre.

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Observatoire du Consom acteur

Observatoire du Consom acteur Observatoire du Consom acteur Les Français et la maison Présentation du 25 juin 2009 BJ : 5655 Contact OpinionWay : Philippe Le Magueresse / 01 78 94 89 96 Méthodologie Méthodologie Présentation de la

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction Madame, Monsieur, Soucieux d améliorer nos prestations afin de mieux répondre à vos attentes, nous vous remercions de bien vouloir nous accorder quelques minutes pour renseigner

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 DONNEZ VOTRE AVIS! En s engageant dans la mise en place d un Agenda 21 («ce qu il faut faire pour le 21 ème siècle»), la Mairie du Cannet souhaite intégrer

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D EMPLOYABILITÉ ECG-IUIL 27/03/2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES 27/03/2014 Enquête employabilité 2 Contexte de l étude Ré-accréditation des formations du BTS en 2016

Plus en détail

«Malentendants et appareils auditifs»

«Malentendants et appareils auditifs» «Malentendants et appareils auditifs» Contact UNSAF : Benoît ROY 02 47 60 60 08 benoit.roy@unsaf.net Contacts TNS Healthcare : Nadia AUZANNEAU 0 40 92 45 57 nadia.auzanneau@tns-global.com Céline LEROY

Plus en détail

Consultation «Les PME et la lutte ANTI CONTREFAÇON»

Consultation «Les PME et la lutte ANTI CONTREFAÇON» Consultation «Les PME et la lutte ANTI CONTREFAÇON» Cette consultation a été réalisée via le site Internet de la CGPME entre le 8 février et le 23 mars 2007, faisant suite à une étude la CGPME, via l UNPMI,

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Détermination du profil commercial recherché - MotivRH

Détermination du profil commercial recherché - MotivRH Détermination du profil commercial recherché - MotivRH Page 1 sur 6 Formation et statut Intitulé de la fonction recherchée Statut Voiture Salaire annuel proposé Convention collective Y-a-t il un secteur

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

Présentation de l édition 2013

Présentation de l édition 2013 Présentation de l édition 2013 Pour commander l étude : 01 82 69 69 09 ou mobicadres.fr p. 1 5 818 décideurs, en hausse constante depuis la création de l étude en 2007 MobiCadres 60% du panel appartient

Plus en détail

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus Fiche d information Au nom des Comptables professionnels agréés du Canada Le 6 novembre 2014 sur les finances Renseignements sur l étude Le sondage

Plus en détail