LES SPÉCIALISATIONS DANS LES PROGRAMMES DE GÉNIE À L UNIVERSITÉ LE SERVICE DE L ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SPÉCIALISATIONS DANS LES PROGRAMMES DE GÉNIE À L UNIVERSITÉ LE SERVICE DE L ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE"

Transcription

1 LES SPÉCIALISATIONS DANS LES PROGRAMMES DE GÉNIE À L UNIVERSITÉ 2013 LE SERVICE DE L ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

2 Ce document contient des informations mises à jour le 1 er mai Ces informations sont sujettes à changement et doivent être vérifiées dans les guides d admission et les annuaires des universités concernées ou auprès d un conseiller ou une conseillère d orientation. Conception et réalisation Claire Cyr, conseillère d orientation Service de l orientation scolaire et professionnelle du Cégep Limoilou Mise à jour Catherine Gagnon, conseillère d orientation Service de l orientation scolaire et professionnelle du Cégep Limoilou La partie de cette brochure qui concerne la profession d ingénieur a été inspirée du document de madame Caroline Paré, conseillère d orientation au Cégep Sainte-Foy. Mise en page Mélanie Simard Mise à jour Mai

3 PROGRAMMES LAVAL SHERBROOKE POLYTECHNIQUE ETS Génie aérospatial Contraintes Environnement virtuel Fabrication Systèmes d aéronefs Technologies spatiales Génie agroenvironnemental Concentration (15 crédits) : Agronomie Génie alimentaire Génie biomédical Génie clinique (BAC-MAIT) Interactions humainordinateur Technologies émergentes Génie biotechnologique Génie chimique (15 crédits) : Études - Travail Génie biochimique et environnemental Cheminements : Régulier Conduisant à un double diplôme avec l Université Bishop Concentration (33 crédits) : Agro-industrie Énergie et environnement Génie biopharmaceutique Polymères haute performance 3

4 Génie civil PROGRAMMES Génie de la construction Génie de la production automatisée Génie des eaux LAVAL SHERBROOKE POLYTECHNIQUE ETS (15 crédits) : Environnement et ressources hydriques Infrastructures urbaines Structures et fondations (36 crédits) : Génie de l environnement Ouvrages d art et bâtiments Cheminement : Conduisant à un double diplôme avec l Université Bishop Bâtiments et ouvrages d art Génie de l environnement Géotechnique Hydraulique appliquée Transports (15 à 18 crédits) : Bâtiments Génie de l environnement Infrastructures (18 crédits) : Informatique industrielle Production aéronautique Systèmes manufacturiers Technologies de la santé Génie des matériaux et de la métallurgie Génie des mines et de la minéralurgie (6 à 15 crédits) : Biomatériaux Génie des procédés Matériaux et innovations technologiques Plasturgie (15 crédits) : Exploitation minière Traitement des minerais Environnement Ouvrages et construction 4

5 PROGRAMMES Génie des opérations et de la logistique Génie des technologies de l information Génie du bois Génie électrique LAVAL SHERBROOKE POLYTECHNIQUE ETS (9 crédits): Bio-raffinage et chimie verte Construction en bois Génie industriel et systèmes manufacturiers Produits d ingénierie en bois (9 à 12 crédits) : Automatisme et commande industrielle Communications Électronique et ordinateurs Énergie : génération, transmission et conversion Génie de l énergie électrique Photonique Cheminement avec modules de spécialisation au choix dans un même bloc (15 crédits): Automatique et robotique Énergie électrique Énergie et automatique Intelligence artificielle et robotique Microélectronique et bioingénierie Télécommunications avancées Cheminement avec modules de spécialisation au choix dans plus d un bloc. (30 crédits) : Énergie électrique Microélectronique Télécommunications Signaux, images et formes Systèmes embarqués en aérospatiale Systèmes énergétiques Systèmes interactifs et robotique Automation et systèmes Bio-instrumentation Énergie électrique Microsystèmes Technologies spatiales Télécommunications (26 crédits) : Produits Services (15 crédits minimum) : Affaires électroniques Gestion et conception d infrastructures et de réseaux d entreprise Multimédias (26 crédits) : Commande industrielle Informatique Systèmes embarqués pour l aérospatiale Technologie de l information et télécommunications Technologies de la santé 5

6 PROGRAMMES Génie géologique Génie géomatique LAVAL SHERBROOKE POLYTECHNIQUE ETS (12 crédits): Environnement et ressources en eau Exploration et ressources minérales Géotechnique, matériaux et risques naturels Environnement Géotechnique Génie industriel (18 crédits) : Approche généraliste Ingénierie de la chaîne logistique et des réseaux de création de valeur Ingénierie de l informatisation des systèmes d entreprise Systèmes productiques et distributiques Génie informatique (9 crédits) : Intégration des systèmes Réseautique et systèmes distribués Systèmes intelligents et simulation. Cheminement avec 2 modules au choix dans un même bloc : Développement de logiciels Réseaux et télécommunication Intelligence artificielle et robotique; Cheminement avec modules dans plus d un bloc en génie logiciel : Codage de l information Sécurité informatique Bio-ingénierie; Ingénierie des services Interactions humainordinateur Production à valeur ajoutée Santé et sécurité au travail (36 crédits) Sécurité et mobilité informatique Systèmes embarqués en aérospatiale Imagerie médicale Informatique embarquée Multimédia Réseautique Cheminement avec concentration en génie logiciel (30 crédits) 6

7 PROGRAMMES Génie logiciel (9 crédits) : Conception et développement multimédias Logiciels industriels Sécurité et fiabilité des logiciels LAVAL SHERBROOKE POLYTECHNIQUE ETS Génie mécanique (24 crédits) : Bio-ingénierie Génie aéronautique Génie physique (15 crédits) : Aéronautique et aérospatiale Électricité et ses applications Électronique de puissance Génie médical et biophotonique Géosciences Photonique Sciences des matériaux Télécommunications (33 crédits) Multimédia Sécurité et mobilité en informatique Interactions humainordinateur Concentration (40 crédits) : Génie ferroviaire Aéronautique Biomécanique et biomatériaux Design et analyse Énergie Fabrication Génie automobile Ingénierie CFAO Matériaux Mécanique du bâtiment Mécatronique Technologies spatiales Énergie Génie photonique Micro et nanotechnologies Technologies biomédicales (15 crédits) : Logiciels embarqués Systèmes d information Systèmes interactifs (15 crédits) : Conception aéronautique Fabrication Mécanique du bâtiment Systèmes manufacturiers Systèmes mécaniques Technologies de la santé 7

8 RÉSEAU DES UNIVERSITÉS DU QUÉBEC PROGRAMMES Génie chimique Génie civil UQAM UQTR UQAR UQAC UQO UQAT Génie des mines Génie des systèmes électromécaniques En collaboration avec l École Polytechnique (1 e année seulement) Génie électrique Génie électromécanique BAC avec concentration (9 à 12 crédits) : Génie informatique Orientations (12 crédits) : Conception mécanique Électromécanique minière Instrumentation et contrôle Production, transport, distribution, énergie électrique Génie géologique En collaboration avec l UQAC (1 e année seulement) Génie industriel Génie informatique Option (9 crédits) : Sécurité des systèmes d information Génie mécanique Génie microélectronique sans concentration 8

9 La profession d ingénieur (Cette section est une adaptation du document réalisé par Caroline Paré, conseillère d orientation au Cégep Sainte-Foy) 9

10 PROFESSION INGÉNIEUR Qu est-ce qu un ingénieur? La profession d ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et complexes, liés à la conception, la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d un ensemble de connaissance technique d une part, économique, sociale et humaine d autre part, reposant sur une solide culture scientifique. L ingénieur est le trait d union entre la science et l industrie, l intermédiaire entre la connaissance théorique et son application dans la vie de tous les jours. Source : Différentes fonctions possibles : Conception : Concevoir et réaliser un système ou une parcelle d un système relié à son champ d expertise. Contrôle de qualité : Gérer le contrôle de qualité ; Rechercher des façons d améliorer la qualité et la fiabilité d un produit ; Modifier ou suggérer les modifications des procédés de fabrication. Génie-conseil : Conseiller en matière de développement ; Effectuer des expertises et des études de marché ; Émettre des opinions professionnelles et faire des recommandations ; Évaluer des conséquences socio-économiques. Génie d essais : Être responsable des différents tests d un nouveau produit ; Planifier la procédure à suivre. Gestion de projets : Planifier, diriger et réaliser des projets dans divers types d organisations ; Rassembler les données, valider les solutions, établir les estimés des coûts, les dessins et les échéanciers et structurer les différentes phases d installation et de démarrage. Maintenance : Gérer l entretien des équipements ; Mettre en place des méthodes et des structures de maintenance. Production : Diriger la fabrication d un produit ; Définir les moyens de fabrication et d utilisation d un appareil ou d un produit. Recherche et développement : Concevoir, mettre au point et exploiter de nouveaux systèmes et produits ; Étudier les besoins ; Diriger une équipe expérimentale. Sécurité : Gérer la sécurité reliée au fonctionnement d une usine ; Évaluer les diverses conséquences et mettre en place des procédures de sécurité et de vérification des appareils. L ingénieur peut travailler également dans les domaines de l Enseignement, les Ressources humaines, la Vente et le Marketing, la Direction d entreprise, etc. 10

11 COMMENT DEVENIR INGÉNIEUR AU QUÉBEC 1 Attributions et conditions d exercice de la profession : L exercice de la profession d ingénieur consiste à faire tout acte, pour le compte d autrui, ayant pour objet de donner des consultations et des avis, de faire des mesurages et des tracés, de préparer des rapports, des calculs, des études, des dessins, des plans, des devis et des cahiers de charges, ainsi que d inspecter ou de surveiller des travaux. Les actes doivent se rapporter à des travaux reliés au champ de pratique de l ingénieur, soit : Les chemins de fer, les voies publiques, les aéroports, les ponts, les viaducs, les tunnels et les installations reliés à un système de transport ; Les barrages, les canaux, les havres, les phares et tous les travaux relatifs à l amélioration, à l aménagement ou l utilisation des eaux ; Les travaux électriques, mécaniques, hydrauliques, aéronautiques, électroniques, thermiques, nucléaires, métallurgiques, géologiques ou miniers ainsi que ceux destinés à l utilisation des procédés de chimie ou de physique appliquée ; Les travaux d aqueduc, d égout, de filtration, d épuration, de disposition de déchets ou autres travaux du domaine du génie municipal ; Les fondations, la charpente et les systèmes électriques ou mécaniques des édifices publics au sens de la Loi sur le bâtiment ; Les constructions accessoires à des travaux de génie et dont la destination est de les abriter ; Les fausses charpentes et autres ouvrages temporaires utilisés durant la réalisation de travaux de génie civil ; La mécanique des sols nécessaire à l élaboration de travaux de génie ; Les ouvrages ou équipements industriels impliquant la sécurité du public ou des employés. L ingénieur exerce une profession d exercice exclusif. Il doit détenir un permis de l Ordre des ingénieurs du Québec et être inscrit au tableau de l Ordre pour : Exercer la profession et utiliser le sceau ; Utiliser le titre réservé, soit «ingénieur» ou en anglais «engineer». Conditions d obtention du permis : Pour obtenir son permis, le candidat doit détenir un diplôme québécois prévu par règlement ou encore un diplôme ou une formation reconnue équivalent par l Ordre. Le candidat, diplômé du Québec ou hors Québec, doit aussi : Avoir acquis l expérience en génie nécessaire, soit au moins 36 mois consécutifs dont 12 mois accomplis au Canada, sous la direction et surveillance immédiate d un ingénieur ; Avoir réussi l examen professionnel ; Posséder une connaissance de la langue française appropriée à l exercice de la profession. Délivrance du permis : Permis d ingénieur junior : (exercice restreint): Permis d ingénieur : L Ordre délivrera un permis «d ingénieur junior» à ceux et celles qui détiennent un diplôme québécois (soit un BAC en génie délivré par une université québécoise) ou qui ont obtenu la reconnaissance de l équivalence de leur diplôme ou formation effectué à l étranger. L Ordre délivrera un permis «d ingénieur» à ceux et celles qui détiennent un permis d ingénieur junior et qui ont satisfait à toutes les conditions liées à l expérience en génie, à la réussite de l examen professionnel et à la connaissance de la langue française. 1 Source : Ordre des ingénieurs du Québec : 11

12 LES PRINCIPAUX TYPES DE GÉNIE Types de génie Fonctions Champs d application Particularités Ingénieur en aérospatiale Conçoit divers types de véhicules aéronautiques (avions, hélicoptères, etc.) et aérospatiaux (fusées, satellites, etc.) et leurs composantes ; Analyse, conçoit, fabrique, implante et contrôle des systèmes propres au domaine aérospatial. Étude des caractéristiques et de la structure des avions, de la dynamique du vol, de la propulsion, des matériaux, des technologies spatiales (robotique, radar, laser) ; Préparation des plans, choix et mise au point des systèmes et équipements, contrôle de la fabrication et de l installation des diverses composantes, supervision des essais, établissement des mesures d entretien et de réparation. Normes rigoureuses et très élevées ; Être à l affût constant des nouveaux développements ; Critères d embauche très sélectifs. Ingénieur agricole Ingénieur alimentaire Ingénieur biomédical Résout des problèmes liés à la production agricole et à l industrie agroalimentaire ; Conçoit et fabrique de la machinerie et des bâtiments agricoles dans le but d accroître le rendement des systèmes agricoles tout en préservant l environnement. Résout des problèmes liés à l industrie de la transformation alimentaire ; Intervient à toutes les étapes des procédés de fabrication, de transformation, de traitement et de distribution des aliments. Conçoit et élabore des méthodes, des équipements, des instruments servant au diagnostic et au traitement pour la recherche et la pratique médicale. Conception d outils et équipements agricoles ; Automatisation des semis et récoltes ; Drainage et irrigation des sols ; Aménagement des cours d eau ; Contrôle de l efficacité des pesticides ; Conservation et transformation des aliments. Création, gestion et mise en place d équipement et de procédé de fabrication ; Établissement de normes de production et de normes d hygiène ; Mise sur pied de systèmes de contrôle de la qualité, de conservation et de distribution des aliments ; Développement de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Conception et fabrication de produits de surveillance des fonctions physiologiques, d assistance au diagnostic médical et au traitement des patients ; Conception et mise au point d orthèses et de prothèses destinées aux personnes souffrant d handicaps. Bonnes connaissances en sciences biologiques et en agriculture ; Préoccupation de l environnement ; Travail à l extérieur et à l intérieur ; Travail en régions éloignées ; Coopération internationale. Formation multidisciplinaire (chimie, microbiologie, mécanique, informatique, etc.) ; En réponse aux besoins de l industrie alimentaire ; Bons débouchés. Connaissances relevant de la médecine (anatomie, physiologie, etc.) ; Travail en étroite collaboration avec les médecins, chirurgiens, dentistes, physiothérapeutes, pharmaciens, infirmiers, etc. Exigences très élevées. Ingénieur en biotechnologie Conçoit, développe, améliore et mets en place des procédés bio-industriels en tenant compte des exigences liées à la culture des organismes vivants et des produits qu il synthétise. Conception des étapes de la production en grande quantité des produits issus des biotechnologies ; Développe des procédés de fabrication des bioproduits, tels les vaccins, les tissus cellulaires. Connaissances en biologie, en microbiologie et en biochimie cellulaire et moléculaire ; Aspects éthiques et légales. Ingénieur du bois Transforme les ressources forestières en produits utilitaires ; Planifie et dirige des travaux dans les entreprises industrielles de transformation du bois. Optimisation des procédés de transformation et d amélioration du bois ; Commercialisation et développement de nouveaux produits. Travail en industrie ; Souci de l efficacité et de la rentabilité économique dans un contexte compétitif. 12

13 Types de génie Fonctions Champs d application Particularités Ingénieur chimique Ingénieur civil / Ingénieur de la construction Conçoit et met au point des procédés de fabrication dans l industrie chimique ; Se préoccupe de la rentabilité et de l efficacité des procédés tout en veillant à éliminer les risques de pollution. Conçoit, rénove et entretient les routes, les ponts, les aéroports, les voies de circulation, les édifices. Ingénieur spécialisé en génie des structures. Conception et fabrication des équipements, création et modernisation des procédés de fabrication et de transformation ; Travail dans les usines de produits chimiques et para-chimiques : médicaments, cosmétiques, plastiques et polymères, pâtes et papiers, produits pétroliers, etc. Construction d infrastructures (routes et autoroutes, ponts, viaducs, barrages) ; Construction de bâtiments ; Aménagement hydroélectrique (aménagement des cours d eau, réseaux d eau potable, centrales électriques) ; Traitement des eaux usées. Grande diversité des secteurs ; Travail en laboratoire ; Préoccupation de l environnement. Travail en étroite collaboration avec les architectes, les urbanistes et les entrepreneurs ; Génie des grands projets ; Esprit d équipe et facilité de communication. Préoccupation de l environnement ; Sens aigu des contraintes matérielles et économiques. Ingénieur en bâtiment Conçoit, analyse et planifie les différents opérations de la construction : plans, charpentes, structures, climatisation, chauffage, éclairage, matériaux etc. Construction, rénovation ou démolition de tous genres d édifices industriels et commerciaux : écoles, hôpitaux, musées, usines, etc. Travail en étroite collaboration avec les architectes, les urbanistes et les entrepreneurs; Esprit d équipe et facilité de communication. Ingénieur des eaux Voit à la protection, la réhabilitation, l exploitation, la gestion et la préservation des ressources en eau et du milieu aquatique, dans le but de protection de la santé, la sécurité et l environnement. Conception, construction et implantation de systèmes et d équipements ; Développement et application de politiques, de réglementations et de normes environnementales. Connaissances en biologie et en chimie ; Formation multidisciplinaire ; Gestion intégrée de l eau et des ressources naturelles ; Préoccupation de l environnement. Ingénieur électricien Conçoit et planifie des systèmes qui produisent ou utilisent l énergie électrique ; Développe des systèmes de conception et de fabrication assistées par ordinateur. Production, transport, distribution et utilisation économique de l énergie électrique ; Conception et fabrication de circuits et d appareils électriques, les contrôles numériques, les télécommunications, et certains aspects de l aéronautique et de l informatique. Champ d activité très vaste ; Bonnes connaissances en mathématiques et physique ; Informatique ; Bonne capacité d abstraction. 13

14 Types de génie Fonctions Champs d application Particularités Ingénieur forestier - Aménagement et environnement forestiers - Opérations forestières Voit à la conservation, la culture, l amélioration, la gestion et l exploitation de la forêt et de ses ressources, de façon la plus harmonieuse possible. en Aménagement : aménagement et protection des forêts et des habitats fauniques ; études d impacts de divers projets sur les écosystèmes ; planification des interventions forestières. en Opérations : gestion des ressources humaines, financières et matérielles pour les entreprises forestières ; planification et supervision de la récolte et du transport de la matière ligneuse ; régénération des forêts et protection des sites. Connaissances en biologie ; Travail à l extérieur ; Travail en régions éloignées ; Préoccupation de l environnement ; Membre de l Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Ingénieur géologue Analyse l écorce terrestre, dirige l exploration des régions riches en ressources naturelles et contribue à la réalisation de grands projets de construction ; Évaluation de problèmes potentiels et recherche de solutions liées à la construction, l exploitation et la protection de l environnement. Étude des sols en prévision de grands projets (barrages, routes, tunnels, etc.) ; Recherche et évaluation des ressources minérales, énergétiques et des eaux souterraines en vue du choix des techniques liées à leur exploitation et des méthodes d exploration. Travail sur le terrain ; Travail en régions éloignées ; Conditions de travail parfois difficiles ; Bon esprit d équipe ; Direction d experts. Ingénieur en géomatique Développe et implante des outils informatiques facilitant la connaissance et la gestion du territoire. Tâches reliées à la collecte, la gestion et la mise à jour des données géospatiales ; Conception de nouveaux systèmes d information géographiques et de mesure de la terre ; Programmation, conception et analyse de logiciels de géomatique. Bonnes connaissances en mathématiques et statistiques ; Aisance avec l informatique ; Travail de rigueur et de précision. Ingénieur en industriel Examine toutes les étapes de production afin d optimiser les processus et d améliorer la productivité, la qualité et la rentabilité de l entreprise. Élaboration de méthodes de travail pour rendre les opérations quotidiennes plus rentables, efficaces et productives : choix des équipements et procédés de fabrication, réalisation de plan d aménagement, analyse des besoins en matière première et en main d œuvre, estimation des coûts de production, mise en place de systèmes de contrôle de la qualité, etc. Diversité et polyvalence ; Bonne communication orale et écrite ; Capacité de négociation ; Sens de l organisation ; A l affût des nouvelles technologies ; Souci pour la santé et la sécurité des travailleurs ; Ingénieur informatique Conçoit, adapte et met en place des équipements et des logiciels informatiques en fonction des besoins des clients. Agir autant sur l aspect matériel que sur les logiciels. Conception et fabrication d ordinateurs, de machines ordinés et de programmes ; Mise au point de matériel ou de systèmes informatiques : processeurs, lecteurs, disques rigides, modems, robots, etc. Intégration des différents aspects informatiques (logiciels et appareils). Mise à jour continuelle des connaissances ; Microélectronique et programmation ; Capacité de vulgariser l information ; Contacts fréquents avec les gens. 14

15 Types de génie Fonctions Champs d application Particularités Ingénieur en logiciels Conçoit des logiciels, maintenir et développer des systèmes informatiques Analyse des besoins et des problèmes rencontrés en vue de l implantation de solutions logiciels économiques; Gestion et supervision de projets logiciels et des équipes de travail. Programmation et architecture des logiciels ; Minutie et précision ; Résolution de problèmes complexes; Bonne communication et travail d équipe. Ingénieur en matériaux et métallurgie Conseille les entreprises manufacturières sur les alliages de matériaux et les procédés de fabrication de ces matériaux. Intervention à toutes les étapes de développement, de fabrication et d utilisation des matériaux ; Analyse les contraintes auxquelles sont soumis les matériaux au cours de la fabrication et de la transformation ; Mise au point des instruments destinés au contrôle de la qualité. Connaissances en physique et chimie ; Grande diversité des secteurs ; Travail en régions éloignées en métallurgie ; Travail à l international. Ingénieur en mécanique Conçoit et améliore des systèmes mécaniques utilisés dans la fabrication de machines et d appareils. Conception de véhicules, de moteurs, de turbines et de machines utilisés dans la production industrielle ou dans le domaine du bâtiment ; Réalisation de plans, choix des matériaux et de méthodes de fabrication, direction des travaux de fabrication et des essais de prototypes; mise en place de procédés d installation, d entretien et de réparation. Grande diversité des secteurs ; Créativité et innovation ; Polyvalence et capacité d adaptation. Ingénieur minier S intéresse à l exploitation des mines et au traitement des minerais Exploitation : planification, organisation et supervision de toutes les opérations relatives à l exploitation d une mine, de l analyse des sols jusqu à l extraction du minerais ; Traitement : planification, organisation, supervision et contrôle des opérations de traitement des minerais en vue d en extraire les métaux et les minéraux non métalliques. Conditions de travail parfois difficiles (poussière, chaleur, bruit) ; Sens des responsabilités et prises de décisions importantes ; Travail en régions éloignées. Ingénieur - physicien Conçoit, expérimente et met au point des méthodes ou des instruments de hautes technologie permettant de résoudre les problèmes et de répondre aux besoins des industries. Conception et expérimentation d outils de haute technologie servant à la fabrication d instruments de précision et d analyse des objets dans divers domaines (aérospatial, optique, nucléaire, biomédical) ; Élaboration et recherche de nouvelles techniques de production et de nouveaux produits ; Direction d équipes de spécialistes. Bonne capacité d abstraction ; Mathématiques et physique ; Surtout dans le domaine de la recherche ; Travail de laboratoire ; Résolution de problèmes complexes. Sources : Les Carrières de la formation universitaire. Québec, Éditions Septembre, Dictionnaire des métiers et professions. 2 e édition. Québec, Édition Septembre, Sciences pures et appliqués à l université. Sherbrooke, Projets Alpha et Oméga, (collection Goulet) Ordre des ingénieurs du Québec : 15

16 LE SERVICE D ORIENTATION ET LE CENTRE DE DOCUMENTATION EN INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE Campus de Québec Campus de Charlesbourg Local 1452 Local poste poste 3646 HEURES D OUVERTURE du lundi au vendredi 8 h 30 à 12 h 13 h à 16 h 30 LE CENTRE VIRTUEL D INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE 16

Dossier Génie : Formations-Professions

Dossier Génie : Formations-Professions Dossier Génie : Formations-Professions Table des matières Définition...3 Comment accéder à la profession d ingénieur?...4 Les principaux types de génie...6 Programmes par universités... 10 École polytechnique

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE (Bac+2)

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE (Bac+2) www.iut-amiens.fr DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE (Bac+2) 1 700 étudiants sur 6 spécialités - GENIE BIOLOGIQUE - GENIE CIVIL - GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE - INFORMATIQUE - GESTION DES ENTREPRISES

Plus en détail

Modélisation. et Ingénierie. Master Sciences de l ingénieur. Acoustique. Contacts. Compétences. Stages. Secteurs d activités

Modélisation. et Ingénierie. Master Sciences de l ingénieur. Acoustique. Contacts. Compétences. Stages. Secteurs d activités Acoustique Identifier et modéliser les phénomènes de propagation acoustique dans les milieux solides et fluides. Mesurer et analyser les signaux et champs acoustiques : musique, bruits, vibrations, infra

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel Appellations Acousticien / Acousticienne en études, recherche et développement Coordinateur / Coordinatrice d'études cliniques en industrie Aérodynamicien / Aérodynamicienne en études, recherche et développement

Plus en détail

Appellations (Métiers courants) H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel. Fiche ROME H1206 page 1 sur 7

Appellations (Métiers courants) H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel. Fiche ROME H1206 page 1 sur 7 Appellations (Métiers courants) Chargé / Chargée d'études analytiques en industrie Chargé / Chargée d'études projets industriels Chef de projet recherche et développement en industrie Directeur / Directrice

Plus en détail

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique,

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique, Profils professionnels des apprentissages Polymécanicien/ne Mécanicien/ne de production Praticien/ne en mécanique Polymécanicien/ne profil E et B CFC Profil de la profession Les polymécaniciens CFC fabriquent

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Service de l orientation Nancy Grenon Catherine L Abbé

Service de l orientation Nancy Grenon Catherine L Abbé Service de l orientation Nancy Grenon Catherine L Abbé La profession d ingénieure consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et complexes, lié à la conception, à la réalisation

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l instrumentation

Plus en détail

Plus de 200 ressources permanentes et dédiées, ayant à cœur la réussite de vos projets.

Plus de 200 ressources permanentes et dédiées, ayant à cœur la réussite de vos projets. BEAUDOIN HURENS c est : Plus de 200 ressources permanentes et dédiées, ayant à cœur la réussite de vos projets. Plus de 50 ans à défier les projets les plus complexes et à imaginer les solutions les plus

Plus en détail

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel Appellations (Transports / Logistique / Automobile - Automobile) Ingénieur / Ingénieure en automobile en industrie Définition Conçoit et finalise de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Fait

Plus en détail

Bachelor of Science en. Électricité et systèmes de communication. Électricité et systèmes de communication

Bachelor of Science en. Électricité et systèmes de communication. Électricité et systèmes de communication Haute école spécialisée bernoise Électricité et systèmes de communication Jlcoweg 1 3400 Burgdorf Téléphone +41 34 426 68 25 office.ekt@bfh.ch ti.bfh.ch/electro Bachelor of Science en Électricité et systèmes

Plus en détail

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel Appellations Acousticien / Acousticienne en études, recherche et développement Directeur / Directrice techniue en études-recherche-développement en industrie Aérodynamicien / Aérodynamicienne en études,

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Industries Agroalimentaires et Biologiques. 244,5 h 196 h 301,5 h h 150 h 892 h. travaux pratiques

Sciences, Technologies, Santé. Industries Agroalimentaires et Biologiques. 244,5 h 196 h 301,5 h h 150 h 892 h. travaux pratiques Niveau : DUT 2 GENIE BIOLOGIQUE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences, Technologies, Santé Industries Agroalimentaires et Biologiques DUT2 60 ECTS 244,5

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL

DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL AVIS AU LECTEUR : Ce document a été revu et accepté par la majorité des membres de l ATGBM, lors de l assemblée générale tenue le samedi 27 avril

Plus en détail

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Année académique 2015-2016 1. Identification de la Haute Ecole 1. Nom de la Haute Ecole : Haute Ecole Libre

Plus en détail

«Petit guide» dans le choix d un programme universitaire

«Petit guide» dans le choix d un programme universitaire «Petit guide» dans le choix d un programme universitaire Janvier 2009 Ce guide se veut un outil permettant aux étudiants de niveau collégial étudiant dans des programmes préuniversitaires de cibler, selon

Plus en détail

COURS 1 462012 COURS 2 462025

COURS 1 462012 COURS 2 462025 COURS 1 462012 MÉTIER ET FORMATION Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier, comprendre le projet de formation, confirmer son orientation professionnelle.

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

Profil santå et hygiçne du milieu

Profil santå et hygiçne du milieu Faire des Ävaluations de l impact sur l environnement Älaborer un plan de gestion de projet pour l Åtude d Åvaluation des råpercussions des amånagements proposås, des changements Ñ apporter au fonctionnement

Plus en détail

Se former tout au long de la vie

Se former tout au long de la vie Se former tout au long de la vie La propose : 3 langues vivantes (anglais, allemand, espagnol) Des formations générales (bac littéraire ; bac scientifique) Des formations technologiques (bac sciences et

Plus en détail

FITE. Formation d Ingénieur en Technologie pour l Europe. Description générale de la formation E N S A M. DE / V 1.2 1 Document non contractuel

FITE. Formation d Ingénieur en Technologie pour l Europe. Description générale de la formation E N S A M. DE / V 1.2 1 Document non contractuel E N S A M Ecole Nationale Supérieure d'arts et Métiers FITE Formation d Ingénieur en Technologie pour l Europe Description générale de la formation DE / V 1.2 1 Document non contractuel Schéma global de

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Les secteurs d emploi

Les secteurs d emploi Les secteurs d emploi ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE Aime se sentir efficace et responsable Aime travailler avec les mots ou les chiffres (symboles, langages spécialisés, règles et normes) Aime

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification n 4341 (Créée)

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification n 4341 (Créée) Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification n 4341 (Créée) Intitulé Ingénieur diplômé du Centre Universitaire des Sciences et Techniques de l Université

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE 1 6 8 LeB.O. SOMMAIRE PRÉAMBULE I - Finalités de la formation II - Conditions d admission III - Diplôme IV - Organisation des études V - Concepts pédagogiques de la formation VI - Conditions d application

Plus en détail

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART page 1/26 Ouvrage de base du cours - lire chapitre 3: «Une activité qui a de fortes particularités sans

Plus en détail

STS IUT. CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP

STS IUT. CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP STS IUT CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale > Diplôme professionnel > Qualification > meilleure insertion professionnelle Doctorat

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE » BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE PROGRAMME CAMPUS ADMISSION RÉGIME 1 Baccalauréat Rimouski automne hiver TC TP Majeure Rimouski automne hiver TC TP Mineure Rimouski automne hiver TC TP BACCALAURÉAT MAJEURE

Plus en détail

[ Programme de formation ]

[ Programme de formation ] > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > E N S T A B r e t a g n e [ Programme de formation ] 1 er année 2 e

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

PROJET DE LOI 49 LOI MODIFIANT DIVERSES LOIS PROFESSIONNELLES ET D AUTRES DISPOSITIONS LEGISLATIVES DANS LE DOMAINE DES SCIENCES APPLIQUEES

PROJET DE LOI 49 LOI MODIFIANT DIVERSES LOIS PROFESSIONNELLES ET D AUTRES DISPOSITIONS LEGISLATIVES DANS LE DOMAINE DES SCIENCES APPLIQUEES CI 024M C.P. P.L. 49 Domaine des sciences appliquées PROJET DE LOI 49 LOI MODIFIANT DIVERSES LOIS PROFESSIONNELLES ET D AUTRES DISPOSITIONS LEGISLATIVES DANS LE DOMAINE DES SCIENCES APPLIQUEES MEMOIRE

Plus en détail

Présentation des bourses d études Fondation Poitiers Université

Présentation des bourses d études Fondation Poitiers Université Présentation des bourses d études Fondation Poitiers Université Les constats : - Les étudiants sont de plus en plus nombreux à travailler pour financer leurs études. - Un certain nombre de filières scientifiques

Plus en détail

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Adoptéle6juin2011 Schéma d aménagement et de développement Plan d action Table

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

Zoom études : Environnement Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Environnement Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Environnement Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 14 décembre 2013 Introduction 450 000 personnes dans le secteur Gestion de l eau, des sols, de l air et des déchets : un réservoir

Plus en détail

PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL

PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL 24 MARS 29 GRAPHIQUE DE PROFIL GÉNÉRAL 5 1 15 2 25 Construction et architecture Mécanique et industries

Plus en détail

école d ingénieurs pluridisciplinaires en mécanique, électricité et sciences de l information w w w. e n s e m. u n i v - l o r r a i n e.

école d ingénieurs pluridisciplinaires en mécanique, électricité et sciences de l information w w w. e n s e m. u n i v - l o r r a i n e. école d ingénieurs pluridisciplinaires en mécanique, électricité et sciences de l information w w w. e n s e m. u n i v - l o r r a i n e. f r L histoire de l Ensem 1900 Institut électrotechnique de Nancy

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

a) «Ordre»: l'ordre des ingénieurs du Québec constitué par la présente loi; b) «Conseil d'administration»: le Conseil d'administration de l'ordre;

a) «Ordre»: l'ordre des ingénieurs du Québec constitué par la présente loi; b) «Conseil d'administration»: le Conseil d'administration de l'ordre; chapitre I-9 LOI SUR LES INGÉNIEURS La ministre de la Justice est responsable de l'application de la présente loi. Décret 363-2014 du 24 avril 2014, (2014) 146 G.O. 2, 1873. SECTION I DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Biologie Médicale option chimie clinique

PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Biologie Médicale option chimie clinique PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Biologie Médicale option chimie clinique Cette formation, organisée au niveau de la HELHa, fait partie de l Enseignement Supérieur de type court et conduit au grade académique

Plus en détail

Présentation du pôle d enseignement supérieur :

Présentation du pôle d enseignement supérieur : Présentation du pôle d enseignement supérieur : BTS Systèmes Numériques Spécialité Electronique et Communications BTS Assistance Technique d Ingénieur Le site technologique du Lycée Pierre Termier Seconde

Plus en détail

Faire af faire. avec Hydro-Québec

Faire af faire. avec Hydro-Québec Faire af faire avec Hydro-Québec Sommaire Mot de la directrice Acquisition... 1 Introduction... 2 Règles d éthique d Hydro-Québec... 3 La qualité à Hydro-Québec... 3 Processus d acquisition de biens et

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

Les formations de l université de Rennes 1

Les formations de l université de Rennes 1 Domaine Sciences, Technologies, Santé Licences Mention Mathématiques Mention Informatique Mention Electronique et télécommunications Mention Chimie Mention Sciences de la terre Mention Physique Mention

Plus en détail

Licence Professionnelle

Licence Professionnelle Licence Professionnelle Energie et Génie Climatique Spécialité Intelligence Technique et Energétique du Bâtiment Page Unités d enseignement Page 2 UE1 Entreprise : économie, conduite de projet et développement

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste Compétences requises pour le technologiste de laboratoire médical généraliste au niveau d entrée Date d entrée en vigueur : examens

Plus en détail

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence.

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence. Module : Filière : TSGE 1 ère Partie : Informations sur le métier de gestionnaire a) Définitions : Poste de travail : il s agit d un lieu d intervention où des moyens matériels sont mis à la disposition

Plus en détail

Annonce de Recrutement

Annonce de Recrutement REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DES FRERES MENTOURI CONSTANTINE SECRETARIAT GENERAL SOUS DIRECTION DES PERSONNELS

Plus en détail

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE LABORANTIN(E)

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE LABORANTIN(E) Allemagne France Luxembourg LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE LABORANTIN(E) DÉFINITION Le technicien d analyses médicales travaille essentiellement

Plus en détail

MISSION DU CRP HENRI TUDOR

MISSION DU CRP HENRI TUDOR March 17, 2009 1 MISSION DU CRP HENRI TUDOR Depuis 1987, CRP Henri Tudor contribue à l amélioration et au renforcement de la capacité d innovation des entreprises et des organisations publiques. Le Centre

Plus en détail

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s.

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. POUR UNE APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE DE L ARCHITECTURE D INNOVATION S a n d r i n e G E R M A I N - A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. o r g La

Plus en détail

Les métiers de la robotique Pourquoi pas vous?

Les métiers de la robotique Pourquoi pas vous? Les métiers de la robotique Pourquoi pas vous? SOMMAIRE Les métiers de la Robotique Qu est-ce que la Robotique? Page 3 Les secteurs de la Robotique Page 4 Roboticien Page 5 Ingénieur automaticien Page

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité Intitulé Ingénieur diplômé de l Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (AGROCAMPUS OUEST) spécialité Autorité responsable de la certification Ministère

Plus en détail

Sciences Agrobiologiques et Environnement

Sciences Agrobiologiques et Environnement Licence Professionnelle Sciences Agrobiologiques et Environnement Parcours : Sciences agroalimentaires Parcours : Biotechnologies végétales Parcours : Gestion de l Environnement et Développement Durable.

Plus en détail

ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT

ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT LE PAYSAGE DE L ENSEIGNEENT SUPÉRIEUR ET L ORGANISATION ACADÉIQUE DES ÉTUDES HAILITATIONS À ORGANISER DES ÉTUDES INITIALES DE 1ER ET 2E CYCLES Liste des grades académiques

Plus en détail

Généralités. Pétrole intervient dans la composition de nombreux produits (rouge à lèvres, plastique, goudron, médicaments, chewing-gum).

Généralités. Pétrole intervient dans la composition de nombreux produits (rouge à lèvres, plastique, goudron, médicaments, chewing-gum). Généralités «La France n a pas de pétrole, mais elle a des idées» Métiers et besoins des industries diversifiés. Loin de se limiter à la géologie. Tous les domaines de compétence peuvent intéresser les

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL H1206 - p 1/ 19 Conçoit et finalise de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Fait évoluer ceux déjà existants, dans un objectif de développement commercial et d innovation en milieu industriel.

Plus en détail

HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE

HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE ETABLISSEMENT TYPE CATEGORIE HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court agronomique HE court

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

AGRICULTURE ALIMENTATION GÉNIE ALIMENTAIRE SCIENCES ET TECHNOLOGIE DES ALIMENTS

AGRICULTURE ALIMENTATION GÉNIE ALIMENTAIRE SCIENCES ET TECHNOLOGIE DES ALIMENTS Des sites à consulter en : AGRICULTURE ALIMENTATION GÉNIE ALIMENTAIRE SCIENCES ET TECHNOLOGIE DES ALIMENTS Université Laval Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation http://www.fsaa.ulaval.ca/1ercycle.html

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

DUT. Génie biologique. option Diététique

DUT. Génie biologique. option Diététique DUT Génie biologique option Diététique Qu est-ce que la discipline Génie biologique? Le Génie biologique regroupe l ensemble des techniques et des procédés intervenant dans la production, le développement

Plus en détail

ISO 9000 Choisir et appliquer

ISO 9000 Choisir et appliquer ISO 9000 Choisir et appliquer ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés

Plus en détail

Le Projet des architectes de l APEC

Le Projet des architectes de l APEC Le Projet des architectes de l APEC Entrevue d évaluation pour les architectes de l APEC de l Australie et de la Nouvelle- Zélande Protocoles relatifs au processus de candidature pour un architecte de

Plus en détail

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr CIO de BAGNOLS/CEZE Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr HORAIRES D OUVERTURE Du lundi au jeudi :9h à 17h Le vendredi 13h à 17h Vacances scolaires: 10h-16h Choisir un bac après la 2nde 2014-2015 Choisir

Plus en détail

Production. Qualité Maintenance. Les objectifs de la formation. En fonction du parcours. Responsable. Responsable

Production. Qualité Maintenance. Les objectifs de la formation. En fonction du parcours. Responsable. Responsable Les objectifs de la formation Apporter les moyens de faire face aux évolutions de l emploi dans les industries alimentaires à un niveau de qualification intermédiaire entre technicien et ingénieur, Former

Plus en détail

Masters habilités à l université Hassiba Benbouali de Chlef

Masters habilités à l université Hassiba Benbouali de Chlef Et Technologie D01 Masters habilités à l université Hassiba Benbouali de Chlef et technologie - D01: Génie Civil Arrête n 187 du 01 juillet 2009 portant habilitation de Bâtiment l année universitaire 2009/2010

Plus en détail

L ORIENTATION APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE

L ORIENTATION APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE L ORIENTATION APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE APRES LA SECONDE Procédures d orientation Différentes possibilités d orientation MAINTIEN Etudes supérieures longues Bac +3 à Bac +5 (Université,

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

Liste des cours crédités à la carte par programme. Hors cheminement [080.02]

Liste des cours crédités à la carte par programme. Hors cheminement [080.02] Liste des cours crédités à la carte par programme Hors cheminement [080.02] Juin 2015 Formation régulière : www.ita.qc.ca Formation continue : https://ita-formationcontinue.omnivox.ca L ITA, campus de

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

COMPENTENCES par unité d enseignement

COMPENTENCES par unité d enseignement COMPENTENCES par unité d enseignement 1ère Année Tronc Commun Mathématiques Informatique EC1MI Maîtriser les concepts mathématiques et numériques nécessaires au métier de l ingénieur Maîtriser certains

Plus en détail

FORMATIONS 2016-2017

FORMATIONS 2016-2017 http://www.univ-artois.fr FORMATIONS 2016-2017 Domaine Arts, Lettres, Langues L2 L3 Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales Anglais, Espagnol, Chinois Langues étrangères appliquées

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

LABORATOIRE D HABITATION NORDIQUE

LABORATOIRE D HABITATION NORDIQUE SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC LABORATOIRE D HABITATION NORDIQUE SEPTEMBRE 2013 DOCUMENT DE PRÉSENTATION WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA 2 LABORATOIRE D HABITATION NORDIQUE CONTEXTE C est au terme de la signature

Plus en détail

L éducation au Costa Rica

L éducation au Costa Rica L éducation au Costa Rica Dossier inspiré de documents CINDE Source des graphiques : CINDE Vue d ensemble sur l éducation La main d œuvre costaricienne se démarque par un fort niveau d éducation et un

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 21186 Intitulé Licence : Licence Sciences pour l'ingénieur AUTORITÉ RESPONSABLE DE LA

Plus en détail

FORMATIONS 2015-2016

FORMATIONS 2015-2016 http://www.univ-artois.fr FORMATIONS 2015-2016 Domaine Arts, Lettres, Langues Parcours L2 Parcours L3 Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales LLCE en L3 Anglais, Espagnol, Chinois

Plus en détail

LE METIER D INFIRMIER

LE METIER D INFIRMIER LE METIER D INFIRMIER L infirmier ou l infirmière «donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. Il participe à différentes

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique)

Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique) Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique) Formation en cours d emploi Domaine technique filière exploitation et logistique Page 2 sur 12 Sommaire Introduction 4 Les

Plus en détail

LES METIERS DE LA CHAUDRONNERIE

LES METIERS DE LA CHAUDRONNERIE LES METIERS DE LA CHAUDRONNERIE CAP REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE (RCI) BAC PRO TECHNICIEN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE (TCI) envisageable Elève de 3 ème de collège, 3 ème SEGPA, 3 ème prépa

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

de formation continue 2016-2017

de formation continue 2016-2017 Université de La Rochelle Offre de formation continue 2016-2017 www.univ-larochelle.fr Culture, patrimoine "Études françaises" : "Apprendre le français à l Université de La Rochelle" Objectif : maîtriser

Plus en détail

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Une formation de haut niveau orientée systèmes Une spécialisation dans un domaine porteur Un environnement d envergure internationale Ecole d

Plus en détail

Par Serge MANSEAU tech.ht

Par Serge MANSEAU tech.ht Par Serge MANSEAU tech.ht 1 2 Appellé à agir : - diversification des milieux de travail - Fait appel à plusieurs disciplines scientifiques 3 Ex. : Études de la qualité de l air intérieur dans une tour

Plus en détail

814.812.38 Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes

814.812.38 Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes (OPer-Fl) du 28 juin 2005 (Etat le 13 février 2007) Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie

Plus en détail

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 BAP C Sciences de l ingénieur et instrumentation scientifique Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 Contrôle - Commande en instrumentation - IR Mission Le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

Les géologues: terre à terre!

Les géologues: terre à terre! Les géologues: terre à terre! Association suisse des géologues Sollicitée quotidiennement la géologie Tout projet de construction sérieux doit tenir compte du terrain. Nos maisons dépendent de fondations

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Cadre technique de la production (53211 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Responsable de production........................................

Plus en détail