Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants"

Transcription

1 Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Angélique SWIERZEWSKI (Aide soignante) Stéphanie TAGLANG, Pascale MOREL (infirmières) Pierre ANTHONY (Médecin)

2 PLAN : Bilan d incontinence en hôpital de jour 2 situations cliniques fréquentes Adapter le bilan aux troubles cognitifs Protections urinaires : Quels sont les conseils donnés en pharmacie? Prix des protections et coût mensuel. Fiches de conseils élaborés pour les aidants Quelles sont les aides financières disponibles?

3 Bilan d incontinence Interrogatoire : Incontinence d effort : fuite à la toux, au rire... Urgences mictionnelles : «Dès que j ai envie, il faut que je coure!» Incontinence fonctionnelle : «Je sens l envie, mais le temps que j arrive aux toilettes avec mon déambulateur, c est trop tard!» Mictions par regorgement : à éliminer par l examen clinique et l échographie

4 Mesure du résidu post-mictionnel : Éliminer une miction par regorgement La capacité vésicale se situe normalement entre 300 et 600 ml chez l'adulte. Bladder scan

5 Débitmétrie : recherche d une dysurie «Il faut que je pousse» Mesure significative si le volume mictionnel est > 150 ml Parfois plusieurs mesures sont nécessaires

6 Exemple de courbes : - débit maximal normal supérieur à 15 ml/sec Quelques courbes de débitmétrie. De gauche à droite : débit normal, dysurie modérée, dysurie importante.

7 Test de remplissage Le test de remplissage étudie le seuil de perception du besoin mictionnel Il est réalisé chez la femme uniquement si la BU est négative. Avant le test on informe la patiente du déroulement de l examen.

8 Test de remplissage remplir la vessie avec un flacon de 500cc ou 1000cc de sérum physiologique, avec une tubulure reliée à la sonde débit de 50 ml/ mn : environ 10 minutes pour remplir la vessie (± 100 gttes/mn)

9 Test de remplissage : étude des sensations de besoin B1 N = ± 150 ml Besoin fugace qui disparaît rapidement B2 = ml Besoin normal quand on va uriner B3 = ± 350 ml Besoin urgent (risque de fuite si la patiente ne va pas uriner immédiatement)

10 Intérêt du test de remplissage : Détection des contractions vésicales prématurées. Il démasque, lors d un effort volontaire déclenché sur ordre (ex : toux), l existence d une incontinence sphinctérienne. Examen de réalisation simple chez la femme peut remplacer dans bien des cas les examens urodynamiques classiques qui obligent le patient à se déplacer vers un service spécialisé.

11 Situation clinique n 1 : femme de 80 ans, pas de troubles cognitifs, troubles de la marche sur canal lombaire étroit «Quand j ai envie, je n ai pas le temps d arriver aux toilettes», utilise 3 protections adhésives/jr, pas de fuite ni à l effort ni à la toux, 3 levers nocturnes. RPM = 0 B1-B2? ; B3 = 120 ml avec des fuites

12 Situation clinique n 1 : hypersensibilité vésicale Calendrier mictionnel : conseiller des mictions préventives : «allez aux toilettes régulièrement avant d avoir envie, pour éviter les fuites» Limiter les apports en liquide après 18 h Essai d un traitement par Céris : Action sur le détrusor Attention aux effets anticholinergiques

13 Situation clinique n 2 : Patiente de 85 ans avec des troubles cognitifs légers RPM = 0 B1 = 400 cc ; B2 =475 cc ; B3 = 500 avec des fuites

14 Situation clinique n 2 : hyposensibilité vésicale Pas d indication de traitement par Céris! Risque de rétention Prise en charge fonctionnelle : entre le 1er besoin et les fuites, la marge est étroite, la patiente ne doit pas attendre d avoir envie

15 Entre la théorie et la pratique : quel bilan et quelle prise en charge chez les patients présentant des troubles cognitifs Bilan : BU + RPM oui test de remplissage en fonction de la compréhension Essai du type de protection adapté au cours de la journée d hôpital de jour. Conseils pour l achat des protections urinaires Coût mensuel

16 Conseils pour l achat des protections urinaires : A l hôpital de jour, nous avons l habitude de conseiller 4 types de produits différents: Culottes absorbantes Protections anatomiques + slips filets Changes complets Coquilles absorbantes Chez les patients atteints de démence, il est important de donner une explication claire à l entourage!

17 Fiche de conseil pour les culottes absorbantes CULOTTES ABSORBANTES Conviennent pour les fuites urinaires légères et modérées. S enfilent et se retirent comme un vrai sous vêtement. (Existe en 3 ou 4 tailles selon la marque) NB : Ceci n est pas une ordonnance; fiche pratique à utiliser à titre indicatif pour achats

18 Fiche de conseil pour les protections anatomiques PROTECTIONS ANATOMIQUES Très absorbantes, adaptées également aux personnes que l on accompagne régulièrement aux toilettes. (3 à 4 niveaux d absorption selon les marques) A utiliser avec des slips filets ou dans les sous-vêtements habituels. NB : Ceci n est pas une ordonnance ; Fiche pratique à utiliser à titre indicatif pour achats Slip filet à laver en machine, ne pas mettre au sèche linge

19 Fiche de conseil pour les changes complets CHANGES COMPLETS Destinés aux personnes à mobilité très réduite, alitées ou hyperactives ayant en permanence des fuites urinaires modérées à lourdes. (3 à 4 niveaux d absorption selon les marques) NB : Ceci n est pas une ordonnance ; Fiche pratique à utiliser à titre indicatif pour achats

20 Fiche de conseil pour les coquilles absorbantes COQUILLES POUR HOMMES Spécialement conçues pour les hommes ayant des fuites urinaires de quelques gouttes seulement, elles sont portées dans un sous vêtement, elles ont une forme incurvée. NB : Ceci n est pas une ordonnance ; Fiche pratique à utiliser à titre indicatif pour achats

21 Culottes absorbantes Pharmacie de campagne Présentation Paquet de 12 = 20,5 Pharmacie de ville Paquet de 12 = 13,7 Grande surface Paquet de 12 = 8,75 Prix à l unité Prix mensuel avec 2 unités/jr Prix mensuel avec 4 unités/jr

22 Protections anatomiques Pharmacie de campagne Présentation Paquet de 30 = 13.5 Pharmacie de ville Paquet de 42 = 16.2 Grande surface Paquet de 20 = 9.35 Prix à l unité Prix mensuel avec 2 unités/jr Prix mensuel avec 4 unités/jr

23 Changes complets Pharmacie de campagne Présentation Paquet de 12 = 20.5 Pharmacie de ville Paquet de = Grande surface Paquet de = Prix à l unité Prix mensuel avec 2 unités/jr Prix mensuel avec 3 unités/jr

24 Coquilles absorbantes Pharmacie de campagne Pharmacie de ville Grande surface Présentation / Paquet de 24 = 9.5 Paquet de 12 = 5.4 Prix à l unité / Prix mensuel avec 1 unités/jr Prix mensuel avec 2 unités/jr / /

25 Utilisation de l étui pénien (Penilex) : une alternative pour les problèmes d incontinence masculine, mais Mauvaise acceptation Nécessité d un passage infirmier Etui pénien : pour les patients au régime général bénéficiant d un régime complémentaire (Séc. Soc. 65 % + complémentaire 35 %) et pour les patients en Affection de Longue Durée (Séc. Soc. 100 %) sur la base du prix public maximum conseillé boîte de 30 étuis et 30 poches:159,60.

26 Aide pour l achat des protections urinaires par le biais de l APA (Allocation Personnalisée d Autonomie) Aide attribuée par le Conseil Général Pour les personnes de plus de 60 ans De nationalité française ou résidant depuis plus de 3 mois en France L aide dépend : du niveau d autonomie calculée par la grille New Aggir Des revenus de la personne

27 Montant de l Allocation Personnalisée d Autonomie en fonction du GIR et des revenus : Autonomie Montant minimum Montant maximum GIR GIR GIR GIR GIR 5 et 6 Aides versées par les caisses de retraite (CRAV)

28 Possibilité d aide pour les protections urinaires par le biais de l APA Dans le Haut-Rhin une aide d un montant maximum de 125 peut être versée. (calcul fait avec 5 changes/jour GIR 1) (Environ pour un GIR 2) Si l enveloppe n est pas utilisée en totalité pour des aides humaines!!! Les personnes doivent garder les tickets de caisse comme justificatifs. Le montant de l aide dépend de chaque Conseil Général

29 Conclusion : Importance des conseils et du suivi pour les aidants : les habitudes sont difficiles à modifier! Quel est votre pratique? Vos suggestions et remarques Pour des informations ou recevoir les documents : Centre pour Personnes Agées COLMAR ch-colmar.fr

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016 Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante 1 Contexte de travail Consommation importante Utilisation pas

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES

LES BONNES PRATIQUES LES BONNES PRATIQUES DE SOINS EN ÉTABLISSEMENTS D H É B E R G E M E N T POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Direction Générale de la Santé Direction Générale de l Action Sociale Société Française de Gériatrie

Plus en détail

Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive?

Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive? Faiblesse de la vessie? Vessie hyperactive? Agissez! Que pouvez-vous faire contre les envies fréquentes d uriner ou une vessie hyperactive? Troubles de la vessie chez les femmes: très répandus, peu exprimés

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2014 1 L incontinence fréquente, de grave conséquence chez le sujet âgé. L incontinence

Plus en détail

Adénome de prostate et soins infirmiers

Adénome de prostate et soins infirmiers I Adénome de prostate Définitions, généralités Adénome de prostate et soins infirmiers Il touche plus les hommes de plus de 50 ans. On opère de plus en plus, ce qui augmente la durée de vie. Il est caractérisé

Plus en détail

!"#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! "#!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8<!!

!#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! #!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8<!! !"#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! "#!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8

Plus en détail

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129.

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129. Journal urinaire À quoi sert un journal urinaire? Nous vous demanderons de remplir ce journal à deux reprises : avant et après les classes d exercices. Les données recueillies nous permettront de mieux

Plus en détail

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES VESSIE AUTOMATIQUE DU NOUVEAU NE VESSIE IMMATURE VESSIE ADULTE L immaturité vésicale Physiologique -UNE REALITE Urodynamique

Plus en détail

Questionnaire de symptômes urinaires Urinary Symptom Profile USP

Questionnaire de symptômes urinaires Urinary Symptom Profile USP Questionnaire de symptômes s Urinary Symptom Profile USP Avant de commencer à remplir le questionnaire, merci d'inscrire la date d aujourd hui : / / / / / / Jour Mois Année Les questions suivantes portent

Plus en détail

Infections Urinaires Quoi de neuf?

Infections Urinaires Quoi de neuf? Infections Urinaires Quoi de neuf? 6 ème journée régionale Hygiène et prévention du risque infectieux en établissement médico-sociaux Laurence Guet De nouvelles recommandations SPILF 2014 1. Recommandations

Plus en détail

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus Observatoire Vieillissement et Société Conférencière Une présentation de: Chantale Dumoulin, PT, PhD. Professeure

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

DOSSIER COMMUN DE DEMANDE DE PRE - INSCRIPTION EN EHPAD Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. Renseignements administratifs

DOSSIER COMMUN DE DEMANDE DE PRE - INSCRIPTION EN EHPAD Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. Renseignements administratifs DOSSIER COMMUN DE DEMANDE DE PRE - INSCRIPTION EN EHPAD Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Identité du futur résident Renseignements administratifs Ce document unique est utilisable

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE DRONSART

MAISON DE RETRAITE DRONSART MAISON DE RETRAITE DRONSART 60 rue Anthénor Cauchy - 59111 BOUCHAIN Tel 03 27 35 70 21 Fax 03 27 34 81 33 Mr.bouchain@Wanadoo.fr Site Internet : residence-dronsart.com DOSSIER D INSCRIPTION Personne à

Plus en détail

erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était. [ prévoyance ] PARTICULIERS erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était. [ serenassur ] Serenassur, l assurance d une autonomie financière préservée

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Calendrier Mictionnel

Calendrier Mictionnel Pour plus d informations sur toutes les sondes LoFric, les services proposés par Wellspect HealthCare, les troubles urinaires et l intérêt de l auto, consultez www.lofric.fr Ce calendrier est également

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Allaiter et travailler : Comment faire?

Allaiter et travailler : Comment faire? Allaiter et travailler : Comment faire? 2 Allaiter et travailler, ce n est pas si compliqué... On s organise! Sommaire : Comment composer les repas de mon enfant en mon absence?...p.4 Comment conserver

Plus en détail

Maison de retraite Séjour permanent ou temporaire Solutions d accueil en urgence

Maison de retraite Séjour permanent ou temporaire Solutions d accueil en urgence Maison de retraite Séjour permanent ou temporaire Solutions d accueil en urgence Le Hameau d Eguzon à Eguzon-Chantôme Située au sud de la région Centre à 50 kilomètres de Châteauroux, à la frontière du

Plus en détail

L Incontinence urinaire (IU)

L Incontinence urinaire (IU) L Incontinence urinaire (IU) Dr Vo QUANG DANG Paul, Rééducation Fonctionnelle, Institut IRMA Valenton 94 - France Introduction L incontinence urinaire IU- est définie comme un trouble de fonctionnement

Plus en détail

Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010

Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010 Etude socio-économique «Prendre en soin les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer : le reste à charge» Principaux résultats 2010 Etude réalisée par Préambule L analyse de la littérature et des

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer)

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Prise en main rapide Avertissement : Le module Troubles Fonctionnels Urinaires développé sur Episodus est un module d aide au diagnostic,

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

Agissez! Que pouvez-vous faire contre l envie fréquente d uriner ou les troubles de la miction?

Agissez! Que pouvez-vous faire contre l envie fréquente d uriner ou les troubles de la miction? Votre vessie est constamment sous pression? L envie d uriner vous réveille? Agissez! Que pouvez-vous faire contre l envie fréquente d uriner ou les troubles de la miction? Troubles de la vessie chez les

Plus en détail

Infections urinaires quelques aspects diagnostiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015

Infections urinaires quelques aspects diagnostiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 Infections urinaires quelques aspects diagnostiques P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 Mme X, 31 ans, vient vous voir en consultation pour brûlures mictionnelles et pollakiurie depuis 48h. ATCD

Plus en détail

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1 Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation CAS CLINIQUE n 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direc:on Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Asthme (traité par Ventoline) Deux accouchements

Plus en détail

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE D'EFFORT PAR POSE DE BALLONNETS AJUSTABLES CHEZ LA FEMME Rapport d'évaluation AVRIL 2009 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Docteur Christophe TRIVALLE Pôle GériatrieG christophe.trivalle@aphp.fr gerontoprevention.free.fr

Plus en détail

IPSMA NOTE D INFORMATION

IPSMA NOTE D INFORMATION IPSMA Injection Péri-Sphinctérienne de Myofibres Autologues pour le traitement de l incontinence urinaire par insuffisance sphinctérienne : un essai de phase II Cette étude est coordonnée par le Pr René

Plus en détail

Les différents types d incontinence : d autres causes comme : les atteintes du système urinaire. les troubles neuro-psychiques (dépression, etc.

Les différents types d incontinence : d autres causes comme : les atteintes du système urinaire. les troubles neuro-psychiques (dépression, etc. p.60 urinaire correspond à une perte accidentelle ou involontaire d urine. Le problème d incontinence est souvent lié au vieillissement de l appareil urinaire, mais il existe aussi d autres causes comme

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

En cas de suivi psychiatrique, certificat de votre psychiatre, celui-ci peut également être établi par le psychiatre du CMP dont vous dépendez.

En cas de suivi psychiatrique, certificat de votre psychiatre, celui-ci peut également être établi par le psychiatre du CMP dont vous dépendez. Service des Préadmissions : Mme Pautet Tél : 03.44.80.88.80 / Fax : 03.44.80.69 75 centralereservation.imb@lenobleage.fr Madame, Monsieur, Breteuil, le /../20 Suite à votre demande, nous avons le plaisir

Plus en détail

Vous souhaitez vous inscrire sur la liste d attente de l E.H.P.A.D. de la Ville de

Vous souhaitez vous inscrire sur la liste d attente de l E.H.P.A.D. de la Ville de CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DIRECTION DES RETRAITES ET DES PERSONNES AGEES E.H.P.A.D. LES VARENNES DE LOIRE 6-8, rue Jean Messire 37000 TOURS 02.47.77.40.00 02.18.96.12.10 Affaire suivie par : Mme

Plus en détail

05/12/2013 de *: 14:00 à *: 18:00. EVALUATION QUALITE PHARMACEUTIQUE Antoine SAWAYA. Programme de séance. Initiales évaluateur

05/12/2013 de *: 14:00 à *: 18:00. EVALUATION QUALITE PHARMACEUTIQUE Antoine SAWAYA. Programme de séance. Initiales évaluateur Numéro document * : Date document * : N Enregistrement Audio * : Responsable du groupe de travail ou commission : GT21201331 05/12/2013 GT21201334 GT21 Médicaments à base de plantes et les médicaments

Plus en détail

UN CAS CLINIQUE DE TROUBLES MICTIONNELS CHEZ UN ENFANT L ENURESIE

UN CAS CLINIQUE DE TROUBLES MICTIONNELS CHEZ UN ENFANT L ENURESIE UN CAS CLINIQUE DE TROUBLES MICTIONNELS CHEZ UN ENFANT Geneviève Perrony Marquat. Kinésithérapeute L ENURESIE ASSOCIATION DES THERAPIES COGNITIVO COMPORTEMENTALES ET DE LA PERINEOLOGIE EPIDEMIOLOGIE Les

Plus en détail

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée Reconnaître une vessie hyperactive Insufisamment diagnostiquée et traitée Cher confrère La vessie hyperactive est un trouble qui peut être traité mais qui reste actuellement insuffisamment diagnostiqué.

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

Les vessies neurologiques

Les vessies neurologiques Les vessies neurologiques Dr Mehdi Jaidane Anatomie et neurophysiologie du bas appareil urinaire Le bas appareil urinaire est une unité fonctionnelle intégr grée e = vessie + urèthre + sphincters + jonction

Plus en détail

Votre maison de retraite à Niort. Le Doyenné de la Venise Verte. Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire

Votre maison de retraite à Niort. Le Doyenné de la Venise Verte. Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire Votre maison de retraite à Niort Le Doyenné de la Venise Verte Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire A proximité du centre ville et des commerces de Niort,

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES 28, rue St Honorat 83510 LORGUES www.ehpad-saint-francois.fr Tèl : 04.94.60.33.50 Fax : 04.94.60.33.59 LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Sémiologie de la miction

Sémiologie de la miction 25/03/15 Élisa GROS L3 CR : REYNAUD Théo RVUAGM Pr E. LECHEVALLIER 12 pages REINS ET VOIES URINAIRES APPAREIL GENITAL MASCULIN - Sémiologie de la miction Sémiologie de la miction Plan: A. Miction Normale

Plus en détail

MAF et le tiers payant

MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant... 2 Pour quels produits le tiers-payant MAF est-il d application?... 2 Comment savoir si un patient a droit au MAF?... 2 Lorsqu un patient a atteint le statut

Plus en détail

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte Diapositives réalisées par le groupe de travail et revues

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

Auto-réeducation périnéale active Incontinence urinaire masculine

Auto-réeducation périnéale active Incontinence urinaire masculine Auto-réeducation périnéale active Incontinence urinaire masculine Mr Pascal Blondelle Mme Martine Bruno Pr Emmanuel Chartier-Kastler Pr Bernard Parratte Préface Complication urinaire possible après une

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Afin de vous faciliter la

Plus en détail

Fièvre d origine bactérienne

Fièvre d origine bactérienne FIÈVRE EN UROLOGIE Elle est présente dans deux cadres cliniques bien distincts : le plus fréquent est celui de l infection bactérienne d un parenchyme appartenant à l appareil urogénital, à savoir les

Plus en détail

PROTECTION DU PLANCHER

PROTECTION DU PLANCHER «MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR» PROTECTION DU PLANCHER PELVIEN ET DU DOS PREVENTION DES INCONTINENCES URINAIRES CHEZ LES JEUNES FEMMES ET DES HERNIES INGUINALES CHEZ LES GARCONS. L analyse des statistiques

Plus en détail

LA DYSURIE PSYCHOGENE

LA DYSURIE PSYCHOGENE LA DYSURIE PSYCHOGENE DEFINITION Le terme de Dysurie est utilisé en France pour désigner une gêne à la miction, avec un jet faible, long à apparaître et à se tarir,et avec la nécessité de pousser pour

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS

DEMANDE D'ADMISSION RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS DEMANDE D'ADMISSION RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS Exemplaire à retourner dûment complété par courrier accompagné des pièces demandées et du questionnaire médical à : Résidence Léopold Bellan - 13 place

Plus en détail

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Dr V Langlois-Gey, MDPH 87 Dr L. Moreau, Conseil Général 87 11 ème journée ALOIS «Alzheimer et

Plus en détail

DIRECTION DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES CERTIFICAT MEDICAL ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Nom.... Prénom :... Date de naissance :... Adresse : N... Rue... Code Postal... Commune..... Votre patient

Plus en détail

NOS AÎNÉS FRAGILISÉS EN MAISON DE RETRAITE MÉDICALISÉE : une vie de mouvements

NOS AÎNÉS FRAGILISÉS EN MAISON DE RETRAITE MÉDICALISÉE : une vie de mouvements NOS AÎNÉS FRAGILISÉS EN MAISON DE RETRAITE MÉDICALISÉE : une vie de mouvements Présentation de la 1 ère étude française quantifiant l importance des transferts hospitaliers dans les maisons de retraite

Plus en détail

DEMANDE d Allocation Personnalisée d'autonomie

DEMANDE d Allocation Personnalisée d'autonomie Direction Générale de la Solidarité Service d Aide aux Personnes Agées DEMANDE d Allocation Personnalisée d'autonomie NOM : PRENOM : CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION AMELIORER VOTRE QUOTIDIEN N DE DOSSIER

Plus en détail

Votre maison de retraite à Rosny-sous-Bois. Résidence Mapi. Lits en chambres individuelles ou doubles Séjour permanent ou temporaire

Votre maison de retraite à Rosny-sous-Bois. Résidence Mapi. Lits en chambres individuelles ou doubles Séjour permanent ou temporaire Votre maison de retraite à Rosny-sous-Bois Résidence Mapi Lits en chambres individuelles ou doubles Séjour permanent ou temporaire Située dans un quartier calme et résidentiel, la résidence MAPI bénéficie

Plus en détail

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE Vous Conseiller Le Financement L Accompagnement Le Marché Un contexte économique et sociale fragile Le constat actuel pour les primo accédant, et notamment les jeunes ménages

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

EHPAD «PAPILLON D'OR» MAURON

EHPAD «PAPILLON D'OR» MAURON EHPAD «PAPILLON D'OR» MAURON 2012 RENSEIGNEMENTS PRATIQUES EN VUE D UNE ADMISSION 6,rue du Pont de Gué 56430 MAURON administration-ehpadmauron@orange-business.fr Tel : 02 97 22 63 86 Fax :02 30 19 00 98

Plus en détail

SERVICE SOCIAL AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL. Mutualité Neutre de la Santé (226)

SERVICE SOCIAL AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL. Mutualité Neutre de la Santé (226) AIDES ET SOINS À DOMICILE SERVICE DU MÉDECIN CONSEIL Mutualité Neutre de la Santé (226) Rue de Chestret 4-6 - 4000 Liège Tél. 04 254 58 11 - Fax 04 254 54 39 www.mut226.be - coordination@mut226.be & AIDES

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2014 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : INSEE, RP 2008 et projections OMPHALE (2011, 2016, 2021)

Plus en détail

IVG INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT. Mémo Pratique WWW.IVG.GOUV.FR. Emma, 21 ans.

IVG INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT. Mémo Pratique WWW.IVG.GOUV.FR. Emma, 21 ans. INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE MÉDICAMENTEUSE À DOMICILE Mémo Pratique Emma, 21 ans. IVG ON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT WWW.IVG.GOUV.FR Sexualités - Contraception - IVG Sommaire IVG, PLUSIEURS SOLUTIONS

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS Un soutien aux aidants familiaux Une aide pour le maintien à domicile Une transition avant une entrée en établissement L accueil de jour est une solution adaptée et réactive pour une prise en charge occasionnelle,

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE

EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE Des offres et des services pour m accompagner à chaque étape de ma vie. Aujourd hui, parce que je suis dans une situation difficile

Plus en détail

Renseignements administratifs Accueil temporaire

Renseignements administratifs Accueil temporaire Inscription électronique Association «Les Bons Enfants» Résidence Pierre BONNEF - EHPAD 27, Faubourg de Montbéliard 90000 BELFORT Tél. : 03.84.55.92.50 / Fax. : 03.84.55.92.60 www.pompidou-belfort.com

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE

LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE Centre de Coordination Régional d Hématologie du Limousin LIVRET D INFORMATION SUR LA CHIMIOTHERAPIE ORALE Document d information pour les patients La chimiothérapie orale La chimiothérapie orale est un

Plus en détail

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

MOTION VOTEE PAR LES MEMBRES DU CODERPA DE MEURTHE-ET-MOSELLE LORS DE LA SEANCE PLENIERE DU 11 FEVRIER 2010

MOTION VOTEE PAR LES MEMBRES DU CODERPA DE MEURTHE-ET-MOSELLE LORS DE LA SEANCE PLENIERE DU 11 FEVRIER 2010 MOTION VOTEE PAR LES MEMBRES DU CODERPA DE MEURTHE-ET-MOSELLE LORS DE LA SEANCE PLENIERE DU 11 FEVRIER 2010 L analyse de la situation des personnes âgées en perte d autonomie dans le département de Meurthe-et-Moselle

Plus en détail

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION Sommaire Qui sommes-nous et pourquoi sommes-nous là? Qu est-ce que le passage

Plus en détail

Convention d accueil

Convention d accueil Les Coquelicots MmmmMMONTMont Chaussée de Mons 61 B-6150 ANDERLUES Belgique Tél :0032 (0)71 523452 Fax :0032(0)71 523452 Email : hap.anderlues@gmail.com www.directionlaneffe.wix.com/mas-apc Convention

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION MAISON DE RETRAITE DU PARC SERVICES ADMINISTRATIFS Tél. : 01.41.13.09.70 - Fax : 01.43.50.96.87 DOSSIER D INSCRIPTION Hébergement à durée indéterminée Hébergement temporaire Tarifs journaliers 2013 : Hébergement

Plus en détail

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON 66 rue de la Convention 75015 PARIS Tél : 01.43.92.15.00 Fax : 01.45.79.01.50 Email : lanouvellemaison@isatis.asso.fr Site : www.isatis.asso.fr LIVRET D ACCUEIL 1

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation

Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation (anciennement dénommé Moyen séjour) Principe de base LES 4 NIVEAUX DE Les 6 variables de dépendance sont présentées de la même façon avec une

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr. Oana DUMITRESCU MCU-PH Lyon Sud «Charles Mérieux» oana.dumitrescu@chu-lyon.fr

Les infections urinaires. Dr. Oana DUMITRESCU MCU-PH Lyon Sud «Charles Mérieux» oana.dumitrescu@chu-lyon.fr Les infections urinaires Dr. Oana DUMITRESCU MCU-PH Lyon Sud «Charles Mérieux» oana.dumitrescu@chu-lyon.fr Plan du cours Généralités Principales étiologies Notions de sémiologie Diagnostic bactériologique

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail