La Cité internationale universitaire de Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Cité internationale universitaire de Paris"

Transcription

1 LaCitéinternationale universitairedeparis Maisoninternationale citéinternationaleuniversitairedeparis Dossierdepresse Avril2007 Contactpresse: T: Toutel actualité:www.ciup.fr/espace_media.htm 1

2 LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS Sommaire COMMUNIQUE DE SYNTHESE Page 1 I - Un projet né d une utopie Page 5 II - Une collection d architecture en plein air Page 7 III - Un acteur de l accueil des publics en mobilité Page 12 IV - Un pôle culturel Page 17 V - Une troisième phase de développement Page 19 ANNEXES I Faits et chiffres 2006 Page 21 II La composition du Bureau et du Conseil d Administration Page 22 III Les associations de représentation des résidents Page 23 IV La Cité internationale et ses maisons en images 24 Page 2

3 La Cité internationale universitaire de Paris Un site unique au monde La Cité internationale universitaire de Paris, fondation privée reconnue d utilité publique, réunit 40 maisons, résidences ou fondations. En 2006, la Cité internationale a accueilli plus de résidents représentants 132 nationalités. Au sein de chaque maison, le «brassage» des nationalités et des disciplines favorise l échange et la rencontre. L accueil des publics en mobilité Outre sa mission d hébergement, la Cité internationale universitaire de Paris offre aux publics en mobilité une plateforme de services : - Le Bureau d Accueil des Etudiants en Mobilité (BAEM) informe et oriente les étudiants avant et pendant leur séjour - Le Bureau d Accueil des Chercheurs Etrangers (BACE) accompagne les scientifiques étrangers en mobilité en Île-de-France. - Le Relais Social International (RSI) prend en compte les préoccupations sociales, psychologiques et pédagogiques des étudiants. Enfin, à chaque rentrée universitaire, un service d accueil est ponctuellement, mis en place avec la Ville de Paris afin de faciliter les démarches administratives de tous les étudiants étrangers primo arrivants. Les services aux publics La Cité internationale se caractérise également par une offre de services pratiques ouverts aussi bien à ses résidents qu au grand public : restaurants, bibliothèque, Langues, Citésport (PUC-CIUP), service «Colloques et congrès» A ceci s ajoute un véritable pôle culturel composé d un théâtre, dédié à la création contemporaine (3 salles), de Citéculture dont l action porte sur la musique, les arts visuels et le patrimoine et d un Orchestre symphonique réunissant de jeunes musiciens de toutes nationalités. Au travers de CitéDébats, la Cité internationale organise des colloques, des rencontres, des tables rondes afin de participer à la diffusion des savoirs. Au sein des 40 maisons, se tiennent aussi régulièrement des manifestations culturelles et intellectuelles. Des maisons illustrant divers courants architecturaux Véritable exposition d architecture du 20 ème siècle, les bâtiments de la Cité internationale ont été construits entre 1925 et Certains expriment les particularités des pays ayant concouru à leur édification, d autres sont signés par des architectes de renom : Le CORBUSIER, Willem Marinus DUDOK, Claude PARENT Quatre d entre eux sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques. 3

4 Près de 1000 logements d ici 2013 Pour soutenir la politique internationale des centres d enseignement supérieur et de recherche, qui accueillent chaque année un nombre croissant d étudiants et de chercheurs étrangers*, la Cité internationale prévoit de réhabiliter, construire et gérer près de 1000 logements supplémentaires d ici Sur son site historique du boulevard Jourdan, de nouvelles maisons seront aussi édifiées. Avec l ouverture en 2006 de la Résidence Lila située dans le 19 ème arrondissement, la Cité internationale a également engagé une politique de développement hors les murs. Pour soutenir et favoriser la mobilité en Île-de-France, une deuxième résidence hors les murs a ouvert en mars 2007, quai de Loire, dans le 19 ème arrondissement. Un peu d histoire Au lendemain de la première guerre mondiale, André HONNORAT, ministre de l instruction publique, propose la création d une cité unique en son genre, destinée à héberger un grand nombre d étudiants et à créer un foyer de vie internationale, au service de l échange. Les futures élites du monde entier y apprendraient à vivre ensemble et, de retour dans leur pays, conserveraient des liens durables favorisant l amitié entre les peuples. * Sur le plan national : Plus de étrangers étudiaient en France à la rentrée 2005 selon le Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche et la Direction de l Education permanente. Sur le plan régional : étudiants étrangers accueillis par la région Île-de-France dans ses universités pendant l année universitaire 2002/2003, selon le Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche et la Direction de l Education permanente. Ces effectifs représentent 36 % des étudiants étrangers en France. 4

5 I - Un projet né d une utopie Fondation de droit privé, la Cité internationale Universitaire de Paris, toujours sans exemple comparable dans le monde, est née d une utopie. Au lendemain de la 1 ère guerre mondiale, André HONNORAT, Ministre de l Instruction Publique, imagine la création d une Cité destinée à héberger de nombreux étudiants et à créer un foyer de vie internationale au service de l échange. Les futures élites du monde entier y apprendraient à vivre ensemble et, de retour dans leur pays, conserveraient des liens durables favorisant l amitié entre les peuples. Au-delà du souhait d André HONNORAT de créer un véritable espace de sociabilité interculturelle, la guerre de avait appauvri l enseignement supérieur français. L ambition de faire de la France une capitale intellectuelle et cosmopolite nécessitait d améliorer les possibilités de logement offertes aux étudiants du monde entier. La mobilisation des fondateurs Ce projet ambitieux requit toute la ténacité et la volonté d André HONNORAT, rejoint dans cette aventure par Paul APPELL, mathématicien, Recteur de l Université de Paris et cofondateur de l Association Française pour la Société des Nations. Ce rêve commença à prendre forme lorsque Paul APPELL, d origine alsacienne, rencontra l Industriel Emile DEUTSCH DE LA MEURTHE, issu de la même région. Ce dernier proposa d offrir 10 millions de francs or destinés à l achat de terrains et à l édification d une première maison. La Fondation Emile et Louise DEUTSCH DE LA MEURTHE fut ainsi construite en 1925 et put accueillir les 350 premiers étudiants. Pendant près de cinq années, les initiateurs de ce projet se mobilisèrent sans relâche pour susciter l adhésion d hommes d Etat, de tous pays, rencontrer des personnalités internationales et recueillir des souscriptions importantes. David DAVID WEILL, premier trésorier de la Cité internationale, finança ainsi l acquisition de nouveaux terrains, tout comme la famille ROTHSCHILD. Très actif, André HONNORAT multiplia les conférences et les voyages afin de requérir le concours du plus grand nombre : le mécène d origine belge, Hubert BIERMANS LAPOTRE, finança ainsi la création en 1926 de la Maison des Etudiants Belges, le sénateur Joseph MARCELLIN WILSON, celle de la Maison des Etudiants Canadiens La Maison internationale, financée par John D. ROCKFELLER junior, fut achevée en Elle abrita progressivement un restaurant, une bibliothèque, une piscine et bien d autres lieux d activités pour les étudiants. Les statuts Dès juin 1925, la Cité internationale universitaire de Paris fut reconnue d utilité publique, par décret du Conseil d Etat. L utopie devint réalité avec des statuts fixant les missions de la Cité internationale encore d actualité aujourd hui. 5

6 Les principaux buts étaient et sont toujours : - De favoriser les échanges entre étudiants de toutes nationalités, choisis à un niveau élevé de leurs études ( ) en leur fournissant un accueil ( ) - D accueillir les chercheurs, professeurs, artistes ( ) poursuivant en France des missions temporaires de recherche ou d enseignement supérieur, ou y accomplissant des stages - De fournir le support matériel ( ) pour l organisation de congrès, colloques, séminaires et réunions à but scientifique, en donnant la priorité à celles ( ) de caractère international. Les différentes époques de construction Dix neuf maisons furent édifiées entre 1925 et le début de la seconde guerre mondiale. La deuxième vague de construction débuta dans les années cinquante et s acheva en 1969, avec la création de la Fondation Avicenne, à l origine Maison de l Iran, dernière maison érigée au 20 ème siècle. Aujourd hui, la Cité internationale est constituée de 40 maisons, dont celle située sur l Ile de Bréhat, donation du poète Edmond HARAUCOURT. Certaines maisons furent conçues par des architectes de renom : LE CORbUSIER, Lucio COSTA, willem Marinus DUDOK, Albert LAPRADE, Claude PARENT. Un vaste plan de réhabilitation pour répondre aux besoins des étudiants et des chercheurs étrangers Face à la pénurie de logements dédiés aux étudiants et chercheurs étrangers à Paris, le Conseil d Administration de la Cité internationale lança à la fin des années 90 un vaste plan de réhabilitation de ses maisons ; certaines maisons endommagées lors de la deuxième guerre mondiale étaient fermées quand d autres s avéraient vétustes. Acteur majeur et historique de l accueil des publics en mobilité, la Cité internationale entendait ainsi répondre qualitativement et quantitativement au nombre croissant de demandes en soutenant la politique des établissements d enseignement supérieur et des centres de recherche. Pour mener à bien ce plan, les dirigeants de la Cité internationale décidèrent aussi de renouer avec la tradition de mécénat qui fut à l origine de sa création. 6

7 II - Une collection d architecture en plein air Véritable exposition d architecture du 20 ème siècle, la Cité internationale universitaire de Paris est implantée dans un parc de 34 hectares. Les 37 bâtiments construits sur le site historique du boulevard Jourdan entre 1925 et 1969 illustrent des courants architecturaux d une grande diversité et expriment les particularités des pays ayant concouru à leur édification. Parmi ces bâtiments, La Fondation DEUTSCH de la MEURTHE (Lucien BECHMANN), la Fondation Suisse (Le CORBUSIER et Pierre JEANNERET), la Maison du Brésil (Lucio COSTA et Le CORBUSIER), le Collège Néerlandais (Willem Marinus DUDOK) sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques. D autres édifices comme la Fondation Avicenne, signée Claude PARENT ou encore la Maison internationale, inspirée du Château de Fontainebleau, aux allures néo-louis XIII, illustrent l éclectisme architectural de la Cité internationale. Quelques aménagements intérieurs des maisons sont dus à des artistes comme Charlotte PERRIAND ou Jean PROUVE. Chronologie de la construction des maisons, résidences ou fondations 1925, la Fondation Deutsch de la Meurthe, composée de six pavillons résidentiels et d un pavillon principal a été conçue par Lucien BECHMANN. Son style s inspire à la fois du dispositif typique des universités anglaises et de l architecture du Moyen Âge en France, avec son beffroi et ses pavillons groupés autour d un jardin rectangulaire. Chaque pavillon porte le nom d un savant français ou d un recteur de l Université de Paris. Sur la façade du pavillon central se trouve le texte scellé dans la première pierre de la Cité internationale. 1926, la Maison des Etudiants Canadiens a été la première résidence étrangère implantée à la Cité internationale. Conçue par les architectes Emile THOMAS et Georges VANIER, le bâtiment a subi un premier agrandissement en 1967/1968 et possède une salle de lecture. Le salon WILSON, du nom d un donateur d origine, est une salle destinée aux manifestations culturelles diverses, s ouvrant sur une terrasse. Cette maison a entièrement été rénovée en 2006 grâce au financement des autorités canadiennes et au Comité de soutien de la Maison, basé au Canada. 1927, la Fondation Biermans-Lapôtre a été conçue par Armand GUERITTE, architecte en chef du gouvernement français. Elle a été financée grâce à une donation de Jean HUBERT et Berthe BIERMANS-LAPÔTRE, premiers mécènes non-français de la Cité internationale. Sa grande salle des fêtes possède une statue de la Reine Astrid, réalisée par le sculpteur français Raimond COUVEGNES. Dans cette salle, se trouvent également des fresques représentant les villes de Bruxelles, Anvers, Liège et Namur. 1928, la Fondation Argentine, première maison non francophone de la Cité internationale, a été conçue par trois architectes, deux Français et un Argentin, Tito SAUBIDET. L architecture aux références typiquement argentines (arcades, auvent, entrée à colonnes ) reflète les vieilles «Estancias» de la Pampa. Elle fut financée par le gouvernement argentin et par une donation d Otto S. BEMBERG. 1928, la Maison de l Institut National Agronomique, première Maison d école d élèves ingénieurs de la Cité internationale, a été réalisée par l architecte René PATOUILLARD. Ce bâtiment en U s élève sur cinq niveaux. Sa cour intérieure, où se situe l entrée principale, est 7

8 dotée d un jardin, dans lequel se trouve une sculpture d un couple de paysans au travail. 1929, la Maison du Japon, financée par Jikei et Jirochatchi SATSUMA, fut construite par l architecte Pierre SARDOU. D inspiration japonaise, son porche d entrée est orné d un panneau en bois sculpté représentant le soleil levant. Deux grands tableaux de FOUJITA, «Les chevaux» et «Arrivée des occidentaux au Japon» sont accrochés dans le hall et dans la salle des fêtes. 1929, la Fondation HARAUCOURT, située sur l île de Bréhat en Bretagne (Côtes d Armor) fut léguée par le poète Edmond HARAUCOURT. Son but, toujours d actualité, était de permettre à des résidents de la Cité internationale de passer des vacances au bord de la mer. 1930, la Maison des Etudiants de l Asie du Sud-Est a été inaugurée sous le nom de «Maison d Indochine». Les architectes, Pierre MARTIN et Maurice VIEU, ont conçu un bâtiment exprimant clairement ses racines asiatiques. Un dragon, inspiré de celui de la pagode de HUANG LUNG couronne l édifice. Dans sa salle des fêtes au décor oriental, une partie du film Indochine de Régis WARGNIER a été tournée. 1930, la Fondation des Etats-Unis, donnant directement sur le boulevard Jourdan, fut créée par l architecte Pierre LEPRINCE-RINGUET. Fruit de l amitié franco-américaine, évoquée par des éléments décoratifs intérieurs et extérieurs, elle fut financée par un comité France Amérique à l initiative d Homer GAGE. Le grand salon est orné de cinq fresques de Robert LAMONTAGNE SAINT HUBERT. 1930, la Maison des Etudiants Arméniens fut édifiée grâce aux dons de Boghos NUBAR PACHA qui souhaita la baptiser du nom de son épouse Marie NUBAR. L architecte Léon NAFILYAN, français d origine arménienne, s est inspiré du patrimoine religieux arménien (monastère d ETCHMIADZINE pour la forme et l église d AGHTAMAR pour les motifs sculptés) pour dessiner cette bâtisse. 1931, la Maison des Etudiants Suédois exprime dès le premier regard son appartenance nordique. Ses architectes, Peder CLASON et Germain DEBRE ont souhaité lui donner l allure d une gentilhommière du 18 ème siècle. Erigée grâce à des fonds provenant des amitiés francosuédoises, son financement fut complété par le gouvernement suédois. Le mobilier de la maison en bouleau et en érable a été spécialement fabriqué en Suède. 1932, la Fondation Danoise a été construite grâce à Benny DESSAU, Président des Brasseries TUBORG et à Helge WANBERT, Conseiller culturel auprès de l Ambassade du Danemark à Paris qui lancèrent une collecte de fonds privés. L Etat danois s associa pleinement à cet effort. Son architecte, Kaj GOTTLOB misa sur la rigueur et la sobriété de la composition. Dans la salle de réunion, les murs sont ornés de fresques de Kraesten IVERSEN finalisées après son décès par Joh. Vihl ANDERSEN. 1932, la Fondation Hellénique a été conçue par l architecte Nicolas ZAHOS qui s attacha à respecter les traditions architecturales grecques. C est pourquoi le porche d entrée est doté d une colonnade ionique évoquant les temples de la Grèce antique. A l intérieur, un hall à colonnes est pavé de mosaïques. Les fonds nécessaires à la construction de cette maison ont été réunis grâce à une souscription pan hellénique complétée par le gouvernement grec. 1933, la Fondation ABREU de GRANCHER, conçue par Albert LAPRADE, a vu le jour grâce à une donation de Rosa ABREU, cubaine, et de son mari Joseph GRANCHER, médecin chercheur français. Cette bâtisse dispose d un toit terrasse, calqué sur ceux de la Havane. Les deux 8

9 avant corps sont ornés de six médaillons représentant les provinces de l Île. 1933, la Fondation Suisse est l une des premières habitations collectives conçue par Le CORBUSIER et Pierre JEANNERET. Le salon comporte un mural peint ultérieurement par Le CORBUSIER (1948) qui a également dessiné des banquettes dotées de panneaux émaillés. Le mobilier, signé Le CORBUSIER, Pierre JEANNERET et Charlotte PERRIAND, est conservé dans le Salon Courbe et la chambre témoin. La Fondation Suisse est classée monument historique depuis 1986 (ainsi que la fresque et les banquettes). 1933, la Maison des Provinces de France, dessinée par l architecte Armand GUERITTE, en forme de U, offre en façade des frontons ovales aux armes des trente-six anciennes provinces françaises. Cette maison a été financée grâce au don d un citoyen anonyme de Mulhouse et d un citoyen américain, Murry GUGGENHEIM. Quatre chambres, tapissées avec le papier dessiné par RUHLMANN et meublées avec le mobilier d origine créé par PRINTZ, JALLOT, VINAY, RUHLMANN ont été recréées lors de la rénovation du bâtiment en , le Collège d Espagne, financé par le gouvernement espagnol a été conçu par l architecte Modesto LOPEZ OTERO secondé par Eugène BOBY et Jean Nicolas WARIN. Ce bâtiment se réfère dans sa conception à la tradition universitaire espagnole (16 et 17 ème siècles). Le couronnement de ses quatre tours illustre pleinement cette référence. Le pourtour de ce Collège est agrémenté de sculptures d artistes espagnols contemporains (dépôts du musée Reine Sofia de Madrid). 1936, la Résidence André HONNORAT tout comme le Pavillon Administratif font partie du dispositif d ensemble de la Maison Internationale. Construits par Lucien BECHMANN, ces deux bâtiments, reliés par des arcades, constituent l entrée principale de la Cité internationale. Leur construction fut rendue possible grâce au soutien de Charles Louis DREYFUS qui y installa un dispensaire. Ce n est qu en 1964, lors de la fermeture du dispensaire, que le Pavillon Ouest, fut transformé en résidence pour étudiants. 1936, la Résidence Robert GARRIC, du nom du Délégué Général de la Cité internationale de 1957 à 1967, est installée dans la Maison Internationale depuis La Maison internationale, construite par Jens-Fredrick LARSON et Lucien BECHMANN, fut d emblée destinée à accueillir les services communs à tous les étudiants de la Cité. Financée par John D. ROCKFELLER junior, elle abrite le théâtre de la Cité, Citéculture, la bibliothèque centrale, plusieurs restaurants 1937, le Collège Franco-Britannique, conçu par Pierre MARTIN et Maurice VIEU, évoque, par sa brique rouge sombre et certains éléments de sa décoration intérieure, un style d'architecture universitaire britannique. Il a été financé grâce à une donation d Edward et Helen NATHAN et à la participation de l Etat français. Entièrement rénové depuis 2001, son hall, ses espaces attenants et son jardin accueilleront à la rentrée 2007 le futur club des chercheurs de la Cité internationale. 1937, la Fondation de Monaco a été construite par un architecte monégasque, Julien MEDECIN, son portail d entrée à colonnes arbore les armoiries princières, sculptées par BOUCHER. Ce bâtiment résulte de la volonté du Prince Pierre de Monaco, père du Prince Rainier III, relayée ensuite par le Prince Louis II qui constitua un comité de soutien chargé de réunir les fonds nécessaires à sa réalisation. 1938, le Collège Néerlandais, réalisé par l architecte Willem Marinus DUDOK, symbolise la 9

10 vitalité de l architecture hollandaise des années 30. Dans cet unique bâtiment construit en France, l architecte développe son propre langage de la modernité. Des œuvres de HORDIJK et DOEVE décorent son grand salon. Le bâtiment est classé monument historique depuis Il fut baptisé Fondation Juliana, du nom de la princesse. 1950, la Fondation Victor LYON, fut la première résidence érigée au cours de la deuxième phase de développement de la Cité internationale. Construite par Lucien BECHMANN, à l instar de la Fondation DEUTSCH DE LA MEURTHE, elle fut dédiée à la mémoire de Madame Victor LYON, née Hélène LOEB. 1950, la Maison des Arts et Métiers fut conçue par les architectes Urbain CASSAN, Max BOURGOIN et Georges PAUL. Elle est actuellement composée de deux bâtiments séparés par le boulevard périphérique et reliés par une passerelle. Le second bâtiment a été édifié en 1961 lors de la création d une quatrième année d étude pour répondre à l'augmentation des effectifs de l Ecole Nationale Supérieure d Arts et Métiers (ENSAM) de Paris. 1951, Construite par Albert LAPRADE, la Résidence Lucien Paye a été rebaptisée en 1973 après l accès à l indépendance des anciennes colonies françaises. Son porche propose un assemblage original d éléments décoratifs : piliers sculptés par Pierre MEAUZE, bas-reliefs d Anna QUINQUAUD. Sa salle des fêtes est ornée de grandes tapisseries d Aubusson, créées par Roger BEZOMBES sur le thème de la mythologie africaine. 1953, la Maison de Tunisie a été conçue par Jean SEBAG et Jean PROUVE. Financée par la Direction de l Instruction Publique du gouvernement tunisien et l Institut des Hautes Etudes de Tunis, son aménagement et sa décoration ont été réalisés par des artistes de renom : Sonia DELAUNAY, Charlotte PERRIAND, Jean PROUVE 1953, la Maison du Maroc, construite en deux étapes par quatre architectes dont Albert LAPRADE est actuellement fermée pour travaux de rénovation et de mise en conformité. 1953, la Maison du Mexique, créée par l architecte Jorge L. MEDELLIN, fut la quatrième maison de la Cité internationale représentant un pays d Amérique Latine. Caractéristique de l architecture mexicaine moderne, sur la façade ouest, une frise gravée de trois mètres de haut retrace une légende Maya. Cette bâtisse a été financée par le gouvernement mexicain. 1954, la Maison de Norvège a été conçue par l architecte Reidar LUND. Simple parallèle de brique rouge, ce bâtiment est régulièrement percé de fenêtres blanches à l instar des constructions scandinaves. Par opposition à l extérieur, plutôt austère, l intérieur est réchauffé par des décorations et des mobiliers en bois clair. 1956, la Maison des Industries Agricoles et Agroalimentaires fut construite par F. THIEULIN et X. de VIGAN, grâce à une donation du Ministère de l Agriculture. Pour l ouverture, la décoration du hall fut confiée à deux élèves de l Ecole Supérieure des Beaux Arts qui réalisèrent une fresque. L architecture de forme simple se caractérise par sa sobriété et permet à la lumière naturelle d entrer généreusement. 1956, la Maison Heinrich Heine, ex Maison de l Allemagne, fut le premier bâtiment allemand officiel accueilli en France après guerre. Construite par deux architectes Johannes KRAHN et Paul MAITRE, cette maison dépasse sa simple fonction d accueil des étudiants en abritant une bibliothèque et une salle de concert. Ses installations et ses programmations lui permettent d être aujourd hui un centre culturel franco-allemand reconnu. 10

11 1957, la Maison du Cambodge fut édifiée par l architecte français Alfred AUDOUL (1 er grand Prix de Rome français) grâce à une donation du gouvernement royal du Cambodge. Cette maison a fermé ses portes en 1973 pour rouvrir 30 ans plus tard. Rénovée par l architecte Patrick MAGENDIE, elle présente des éléments décoratifs inspirés du temple d ANKGOR VAT. Cette maison à la particularité de comporter 9 studios de répétition de musique et 7 studios triplex équipés d une cabine de répétition pour les musiciens. 11

12 1958, la Maison de l Italie, conçue par Piero PORTALUPPI, doyen de la Faculté d'architecture de Milan, présente des caractéristiques de l architecture classique italienne : loggia à arcades, grand fronton couronnant le corps d entrée, porche à pilastres Les mégalithes sculptés, dans le jardin, sont l œuvre et le don d un artiste italien Mario NIEDDU. Cette maison fut construite en partie grâce au soutien de l Etat italien, des universités, du Rotary Club italien, d'entreprises et de particuliers. 1959, la Maison du Brésil est le fruit d un projet élaboré par deux architectes mondialement connus, Le CORBUSIER et Lucio COSTA. La composition architecturale rappelle celle de la Fondation Suisse. Une barre de logements posée sur douze pilotis se développe sur cinq niveaux. Les séparations des loggias privilégient le jaune, le bleu et le vert à l instar des coloris du drapeau brésilien. La Maison du Brésil est inscrite à l inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis , la Maison du Liban est née de la volonté de Victoria KHOUZAMI, fondatrice de l'association culturelle franco-libanaise (ACFL). Cette maison a été construite par deux architectes français, Jean VERNON et Bruno PHILIPPE, grâce aux fonds privés réunis par l ACFL. Les deux ailes du bâtiment sont reliées par un hall vitré, formant un U, surmonté d un auvent. Sa façade présente une alternance de panneaux peints dans des couleurs primaires. 1967, la Maison du Portugal, baptisée en 1972, Résidence André de GOUVEIA, du nom d un humaniste portugais du 17 ème siècle, a été financée par la fondation Calouste GULBENKIAN pour accueillir les étudiants portugais. La maison est en cours de rénovation et ouvrira à nouveau en janvier Les travaux de rénovation ont été confiés à l architecte Vincent PARREIRA. 1968, la Maison de l Inde a été construite par deux architectes indiens, J.M BENJAMIN et H.R. LAROYA et un architecte français, Gaston LECLAIRE. Les couleurs du drapeau indien se retrouvent dans le traitement des façades : des panneaux de brique rouge alternent avec des balconnets recouverts de carrelage vert, encadrés de blanc. 1969, la Fondation Avicenne, ex Maison de l Iran, a été conçue par Claude PARENT, Mohsen FOROUGHI et Heydar GHIAI. Véritable manifeste de l architecture contemporaine, elle est constituée de trois portiques en acier portant deux «boîtes» de 4 étages suspendus. Des études pour conduire sa réhabilitation sont en cours. 2005, la Résidence Lila, située dans le 19 ème arrondissement, est la 1 ère résidence de la Cité internationale construite hors de son site historique du boulevard Jourdan. Conçue par l Atelier d architecture Jade et Sami TABET, son édification résulte d un partenariat entre l Etat, la Région Île-de-France, la Ville de Paris, le CROUS et la Cité internationale. Cette dernière à pour mission de gérer et d animer cette résidence. 2007, La Résidence Quai de la Loire est la deuxième résidence de la Cité internationale construite hors du site du boulevard Jourdan. Elle a été construite dans les anciens Magasins Généraux de la ville de Paris 12

13 III - Un acteur de l accueil des publics en mobilité Avec plus de résidents, répartis dans 40 maisons, résidences ou fondations, la Cité internationale dispose du parc immobilier le plus important d Île-de-France. La politique d admission mise en place par la Cité internationale a pour objectif d accompagner les besoins exprimés par les grandes écoles, les universités et les centres de recherche franciliens. Des partenariats sont ainsi noués avec des établissements d enseignement supérieur, des collectivités territoriales et des organismes internationaux qui réservent des unités d hébergement pour leurs candidats. Plus de 1450 unités d hébergement ont ainsi été attribuées en 2005 / 2006 (dont 84% de niveau L.M.D) relevant de ces accords. Les demandes d hébergement sont traitées par un système d admission en ligne. Le caractère cosmopolite de chaque maison est assuré par un «brassage» des étudiants, basé sur le mélange des nationalités et des disciplines. C est ainsi que les idéaux d origine de l institution, au service de la rencontre et de l échange, prévalent toujours. La population résidente au 2 avril 2006 : > 91 % d étudiants / 9 % de chercheurs > résidents dont environ un quart de Français > 52 % de résidents européens > 17 % de résidents asiatiques > 14 % de résidents américains > 16 % de résidents africains > 140 nationalités 1 - Les services d accueil et d accompagnement pour étudiants et chercheurs en mobilité internationale L accueil et l accompagnement des chercheurs La Fondation nationale Alfred Kast ler Créée en 1993 par l Académie des Sciences, la Fondation nationale Kastler est depuis 2002 une composante de la Cité internationale universitaire de Paris et l une des têtes de pont chargées par le Ministère de la Recherche français, de coordonner et d organiser le réseau national des Centres de Mobilité en France. Ses deux missions sont de : - faciliter la mobilité des chercheurs étrangers vers la France - maintenir le contact avec eux après leur départ Son action concerne tout chercheur étranger, doctorant, post-doctorant ou au-delà, quels que soient sa nationalité, sa discipline, son site d accueil en France, ainsi que tout employeur ou hôte (secteurs public et privé), quels que soient son statut, celui de son invité, et le mode de financement du séjour. Ce champ d action très étendu offre à la Fondation nationale Alfred Kastler un poste d observation privilégié, indépendant des traditionnelles frontières administratives. Elle travaille en effet avec l ensemble des personnes et des organismes impliqués dans le réseau d accueil et de suivi des chercheurs étrangers en France, y compris à l étranger. 13

14 Le Bureau régional d Accueil des Chercheurs Etrangers Le Bureau régional d Accueil des Chercheurs Etrangers (BRACE) coordonne le développement et l activité des quatre Centres de Mobilités franciliens : le BACE pour Paris-Centre ; le BICI sur le site du Polytechnicum de Marne La Vallée, le Centre de mobilité Paris-Nord, le Centre de Mobilité Paris Pôle Sud. Ces quatre Centres ont pour mission l amélioration de l accueil des chercheurs étrangers sur leur bassin d enseignement supérieur et de recherche respectifs, par la mise en place de services de proximité. Le Bureau d Accueil des Chercheurs Etrangers Créé en 2002, avec l aide de la Région Île-de-France, le Bureau d Accueil des Chercheurs Etrangers (BACE) est le premier centre de Mobilité d Ile-de-France. En 2006, il a accompagné près de chercheurs, auxquels il a offert un panel de services pour faciliter leur mobilité scientifique vers la région francilienne : - aide à la préparation du séjour (démarches administratives, réservation d un hébergement en ligne ) - accompagnement pendant le séjour pour faciliter l intégration sociale et culturelle (cours d apprentissage du français, cycles de rencontres-débats, informations sur la vie pratique, visites culturelles...). Projet pilote en matière d accueil et de gestion de la mobilité scientifique, il a établi des conventions d accueil avec de nombreux centres de recherche et universités franciliens. Il développe également une mission d observatoire de la mobilité scientifique et une expertise au service des acteurs de la coopération internationale en région Île-de-France. L accueil et l accompagnement des étudiants Le Bureau d Accueil des Etudiants en Mobilité Le Bureau d Accueil des Etudiants en Mobilité (BAEM), créé en 2005, accueille, informe et oriente les étudiants en mobilité tout au long de l année étudiants ont été accueillis en Ses domaines d intervention couvrent : o o o o o o o o o le logement hors de la Cité internationale Accompagnement et recherche d emploi le titre de séjour l autorisation provisoire de travail l allocation logement l assurance maladie Les cours de français Les visites de Paris La vie pratique en France 14

15 L équipe permanente du BAEM est renforcée, à chaque rentrée, pour animer le service d accueil des étudiants étrangers. Le Relais Social International Le Relais Social International (RSI) est une cellule spécialisée qui a pour mission l aide et le soutien aux étudiants en difficulté sociale ou en questionnement sur le plan personnel ou universitaire. Créé en 1999, ce relais travaille en partenariat avec le Bureau d Aide Psychologique Universitaire Pascal et le Centre hospitalier Sainte-Anne. une assistante sociale accompagne les étudiants qui rencontrent de graves difficultés sociales (60 personnes accompagnées en 2006) Deux psychologues se partagent un mi-temps (plus de 600 personnes reçues en 2006) Une enseignante, détachée de l université Paris 7, propose un accueil pédagogique individuel et des ateliers de «Pratiques d écritures» (650 accueils en 2006) Pour les questions de santé, une permanence est assurée par le Bus Info Santé trois jeudis par mois (600 personnes reçues en 2006). Le service d accueil des étudiants étrangers Depuis 2002, en amont de chaque rentrée universitaire, un relais d accueil est mis en place, pendant quatre mois, en collaboration avec la Ville de Paris. Son objectif est de faciliter les démarches administratives de tous les étudiants étrangers primo arrivants. Ce dispositif réunit en un guichet unique la Caisse d Allocations Familiales, la Direction Départementale du Travail, la Préfecture de Police et l Agence Nationale d'accueil des Etrangers et des Migrations. Dans ce cadre, 3821 étudiants ont été accueillis entre septembre et décembre Ce service d accueil est devenu un point de convergence et de passage unique pour tout étudiant étranger demeurant à Paris pour l ensemble des démarches administratives qu il peut avoir à effectuer suivant sa situation : - l instruction de la première demande de titre de séjour par la Préfecture de Police ( dossiers traités en 2006), - le renouvellement du titre de séjour - la demande de changement de statut (étudiant/salarié) - la visite médicale obligatoire pour les non-européens - la demande d aide au logement - APL/ALS. (6 000 demandes traitées par la Caisse d Allocations Familiales en 2006) - le retrait du titre de séjour Toutes ces démarches peuvent donc s effectuer à la Cité internationale, sur un même site, dans un esprit d accueil et d accompagnement personnalisé et de qualité. 15

16 2 - Les services pratiques pour accompagner le séjour La restauration La Cité internationale dispose d un restaurant universitaire subventionné par le CROUS et offrant des menus au tarif Etudiant (2,75 ou 3,20 euros). Ce restaurant accueille également tout autre public sur la base du tarif plein (4,70 ou 5,20 euros). Aux côtés du restaurant universitaire, la cafétéria propose des petits déjeuners, des formules déjeuner rapide, des snacks, des boissons chaudes et fraîches Elle dispose d une terrasse extérieure en bois. Enfin, un restaurant «La Terrasse» sert à l heure du déjeuner une formule ou un choix à la carte. La Bibliothèque Pôle documentaire et relais d information, la Bibliothèque centrale, ouverte à tous les publics, s adresse en priorité aux étudiants et chercheurs étrangers. Elle leur propose des collections multidisciplinaires et multimédia axées sur la culture française, 55 bases de données (également accessibles depuis les chambres des résidences connectées au réseau de campus), 400 périodiques, volumes. A ceci s ajoute des services destinés à faciliter leur séjour : internet, formation à la recherche documentaire, prêt entre bibliothèques, service de reprographie. Des bibliothèques spécialisées, situées dans les différentes résidences de la Cité internationale, complètent le dispositif : Collège d Espagne, Maison Heinrich Heine, Maison du Japon, Maison du Mexique, Maison d Argentine et Maison du Brésil. L Langues Centre multimédia, l Langues a pour mission de favoriser l auto apprentissage du Français et des langues étrangères par le biais d une centaine de méthodes sur différents supports (cédéroms, vidéos, audio ). L Langues organise des groupes de conversation en français, anglais, espagnol, portugais, allemand et italien. Citésport Comme en témoignent le nombre d installations sportives de la Cité internationale, la pratique sportive a toujours occupé une place de choix dans l accueil des étudiants et chercheurs étrangers. Avec sa piscine, ses terrains de tennis, ses stades, ses salles spécialisées de danse, musculation, arts martiaux et sa toute nouvelle salle d escrime, la Cité internationale offre le pôle de pratique sportive universitaire le plus complet de Paris. Aujourd hui, le PUC-CIUP, fusion du Paris Université Club (PUC) et de l association sportive de la Cité internationale (ASCIUP), compte plus de 9000 membres, dont 40 % d étudiants. Il est le plus grand club de sport universitaire de Paris. Le PUC-CIUP, fort d une vingtaine de sections, est organisé en trois filières : le loisir, la compétition et l école de sport. Ces différentes filières regroupent soixante disciplines sportives individuelles et collectives. 16

17 Le service Colloques et congrès Pour affirmer sa vocation de pôle multiculturel, dédié à la diffusion des idées et des échanges, la Cité internationale s est dotée fin 2003 d un service Colloques et Congrès. Ce service met à la disposition des établissements d enseignement supérieur et de recherche, des institutions et entreprises ses 9 salons pour leurs colloques, séminaires, journées d études, forums, réceptions Ces espaces, pouvant accueillir de 20 à 500 personnes, portent chacun le nom d une personne, mécène ou homme d Etat, ayant activement contribué à la création de la cité internationale. Le salon André HONNORAT est le joyau de la Maison internationale avec son parquet Versailles et ses cheminées en marbre. 17

18 IV Un pôle culturel Depuis sa création, la Cité internationale poursuit une mission culturelle assurée à la fois par les maisons des différents pays et écoles mais aussi par des structures culturelles spécialisées comme le théâtre, CitéCulture et l'orchestre symphonique. Les programmes culturels de la Cité internationale sont ouverts à tous les publics. C est ainsi qu en 2006, la Cité internationale a offert à ses différents publics, plus de 800 manifestations culturelles dans de nombreuses disciplines artistiques. Ces représentations ont fait intervenir amateurs et professionnels, musiciens, comédiens, danseurs, et plasticiens Le théâtre Installé dans la Maison internationale, le Théâtre construit en 1936 a été totalement rénové en 2004 par Xavier FABRE et Philippe PUMAIN associés au scénographe Guy Claude FRANCOIS. Il compte trois salles : le Grand Théâtre «Coupole», la Galerie et la Resserre. le Théâtre de la Cité a fait des écritures scéniques particulières la colonne vertébrale de sa programmation. Il occupe ainsi une place peu banale dans le paysage artistique parisien et national : au croisement des disciplines, toujours à l affût de ce qui renouvelle les arts de la scène, il constitue une véritable référence. Pépinière de jeunes artistes, inséré dans un réseau de création national et international, le Théâtre s appuie sur un partenariat durable avec les grandes institutions culturelles : Festival d Automne à Paris, Centre national de la danse à Pantin, Théâtre de la Ville, Arcadi, ainsi que l AFAA et l ONDA. C est ainsi qu il accueille en résidence pour 3 ans le chorégraphe Paco DECINA et sa compagnie grâce au soutien du Conseil régional d Ile de France. Chaque saison, est donné une vingtaine de spectacles, dont plusieurs productions internationales et festivals, représentant plus de 250 représentations places délivrées. Le théâtre organise également des conférences, des rencontres, des stages, des lectures et ouvre certaines répétitions au public. Il dispose également d un bar convivial ouvert avant et après chaque représentation. CitéCulture CitéCulture, centre culturel de la Cité internationale, inscrit son action dans un environnement à la fois international et universitaire. Cette structure intervient dans trois principaux domaines : la musique, les arts visuels et le patrimoine. Le projet musical de Citéculture concerne toutes les musiques avec une priorité pour les musiques de création. Il comprend l'accueil d'ensembles en résidence, l'accompagnement de musiciens étrangers pour des séjours à Paris, la gestion de studios de répétition, la programmation de concerts, le soutien aux pratiques amateurs et aux étudiants en musique. Pour mener à bien ce projet, Citéculture dispose de 14 studios de répétition et de 7 logements pour musiciens. Dans le domaine des arts visuels, CitéCulture se consacre à la création contemporaine. Son action comprend : la gestion d'un programme de résidence pour jeunes artistes professionnels étrangers et la présentation du travail de ces jeunes artistes, l'exposition d'œuvres d'art dans le parc de la Cité internationale et l'organisation de visites guidées d'expositions d'art contemporain en Île-de-France. 18

19 En matière d architecture, Citéculture s attache à faire connaître l'exceptionnel patrimoine de la Cité internationale. Pour toucher tous les publics, des visites architecturales du site, des ateliers scolaires, des colloques et des expositions sont organisés. En outre, CitéCulture gère un centre de ressources dédié au patrimoine de la Cité internationale, dans lequel les étudiants, les chercheurs et les architectes peuvent bénéficier d un soutien professionnel pour guider et accompagner leurs recherches. L Orchestre L Orchestre de la Cité internationale réunit chaque année entre 65 et 90 jeunes musiciens de toutes nationalités venus à Paris compléter leurs études musicales professionnelles. Encadrés régulièrement par des musiciens de grands orchestres parisiens tels l Orchestre de Paris ou l Orchestre de l Opéra National de Paris, ces jeunes musiciens trouvent une opportunité pédagogique précieuse pour assimiler le grand répertoire symphonique dans des conditions optimales de transmission du savoir artistique professionnel. Vitrine de partage culturel grâce à ce langage musical universel, l Orchestre de la Cité présente en moyenne 8 concerts par an devant un jeune public tout aussi international, éveillant ainsi le goût et la connaissance de la musique symphonique, y compris les créations contemporaines, à une nouvelle génération de mélomanes. Les actions de pédagogie et de diffusion de l Orchestre de la Cité Internationale sont soutenues par le Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), par la Ville de Paris, par Musique Nouvelle en Liberté et par la SACEM. Le partage et la diffusion des savoirs Désireuse de participer aux débats qui animent la société française et internationale, la Cité internationale a créé CitéDébats afin de proposer, chaque année, des cycles de rencontres et d échanges sur des sujets scientifiques, culturels, sociaux Cet espace de réflexion et d idées est ouvert à tous. Chaque cycle est animé par des experts, des chercheurs et des intellectuels référents. En 2007, CitéDébats a lancé un cycle intitulé «Hommes en chemin, essai sur la liberté de circulation» afin de se pencher sur les multiples facettes du déplacement humain, en tant que pratique de survie, de ressourcement, de rencontre, de confrontation et d identification. Au sein des 40 maisons de la Cité internationale, chaque jour, se tiennent des rencontres, des débats, des conférences, des Colloques, des tables rondes, des expositions sur des thèmes liés à la spécificité du pays organisateur mais aussi sur des thèmes transversaux et internationaux comme «La grande mutation des musées en Europe» proposé conjointement par cinq maisons. Les maisons offrent également tout au long de l année une programmation riche et variée : arts plastiques, musique, théâtre, poésie autant d occasions, pour les résidents comme pour le public extérieur, de découvrir un pays et une culture. Lieu d accueil pour les tournages et prises de vue Avec son large éventail de décors naturels, et ses maisons illustrant les plus grands courants architecturaux des années vingt à soixante dix, la Cité internationale accueille régulièrement réalisateurs et photographes qui participent ainsi à la valorisation de son patrimoine. En 2005, les films «Quand j étais chanteur» et les «brigades du tigre» ont en partie été 19

20 tournées à la Cité internationale. Les séries «Julie Lescaut» ou «Avocats et associés» sont aussi des habitués de ses décors. 20

@CIUP SERVICE D ACCUEIL DES ETUDIANTS ETRANGERS. 8 septembre 17 décembre 2008

@CIUP SERVICE D ACCUEIL DES ETUDIANTS ETRANGERS. 8 septembre 17 décembre 2008 SERVICE D ACCUEIL @CIUP DES ETUDIANTS ETRANGERS 8 septembre 17 décembre 2008 Septembre 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse...3 I. Le Service d Accueil des Etudiants Etrangers...4 II. La Cité

Plus en détail

@ Cité internationale universitaire de Paris HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS

@ Cité internationale universitaire de Paris HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS @ Cité internationale universitaire de Paris INAUGURATION DU CLUB DES che HERCHEURS DE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS 21 octobre 2008 1 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse...3 I. Le

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Signature de la convention d objectifs. Maison de l Algérie

Signature de la convention d objectifs. Maison de l Algérie Signature de la convention d objectifs Maison de l Algérie Mardi 22 mars 2005 SOMMAIRE Communiqué de presse 3 La convention d objectifs 4 Schéma directeur 10 Fiche technique de la Maison d Algérie 11 Déroulement

Plus en détail

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PAVILLON LE CORBUSIER CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS LA FONDATION SUISSE, UN MANIFESTE DE STYLE INTERNATIONAL

Plus en détail

100 ans d archives de la Cité internationale universitaire de Paris versés aux Archives nationales, site de Fontainebleau

100 ans d archives de la Cité internationale universitaire de Paris versés aux Archives nationales, site de Fontainebleau ministere de l enseignement superieur et de la recherche ministere de la culture et de la communication 100 ans d archives de la Cité internationale universitaire de Paris versés aux Archives nationales,

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Dossier de presse. La Cité internationale universitaire de Paris Une institution au service de la mobilité

Dossier de presse. La Cité internationale universitaire de Paris Une institution au service de la mobilité Dossier de presse La Cité internationale universitaire de Paris Une institution au service de la mobilité Contact presse : T 0 44 6 65 54 P 06 9 58 60 49 communication@ciup.fr Toute l actualité : http://www.ciup.fr/fr/actuel/presse

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris Cité internationale universitaire de Paris Dossier de presse Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité COntact : service communication communication@ciup.fr www.ciup.fr

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède La bibliothèque Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède une mezzanine et abrite une collection complète des journaux officiels de la République. Cette

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange Dossier de presse Création d une École internationale à Differdange 7 avril 2015 CRÉATION D UNE ÉCOLE INTERNATIONALE À DIFFERDANGE Dans le but de diversifier l offre scolaire, une école internationale

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Inauguration des nouvelles installations de la Casa de Velázquez

DOSSIER DE PRESSE Inauguration des nouvelles installations de la Casa de Velázquez DOSSIER DE PRESSE Inauguration des nouvelles installations de la Casa de Velázquez 1 LA CASA DE VELÁZQUEZ L institution Inaugurée en 1928 sur un terrain cédé par l Etat espagnol à la France, sur le futur

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon DOSSIER DE PRESSE Contacts : Etienne d Alençon Adjoint au chef du service départemental des archives des Pyrénées-Atlantiques, Responsable du pôle d archives de Bayonne et du Pays basque Tél : 05 59 03

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires Compte rendu du groupe de travail n 5 «Les projets artistiques et culturels dans le cadre des jumelages de villes» Date : 18.10.2014 Durée : 11h 12h30 Lieu : Kolping-Akademie Würzburg Evénement : réunion

Plus en détail

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 DOSSIER DE PRESSE Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 Sommaire Communiqué de Presse p 3 Réhabilitation des résidences universitaires p 4 Construction de logements sociaux étudiants p 5 Logement en

Plus en détail

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Dossier de Presse La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Virginie LUDWICZAK - Responsable Communication organisation.tourdumonde@gmail.com / http://tourdumonde-chambery.com Téléphone

Plus en détail

Le Château de Serrant

Le Château de Serrant Le Château de Serrant Clubs Vieilles Voitures 2016 SOMMAIRE Le Château de Serrant en quelques mots Accueil de groupes et visites guidées Repas au château Location des salles Ils sont déjà venus Informations

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 20/10/2014 11:18 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Licence sciences humaines et sociales/droit,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT. Présentation. Situation. Description du projet. Saint-Etienne, le 27 juin 2013

Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT. Présentation. Situation. Description du projet. Saint-Etienne, le 27 juin 2013 Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT Saint-Etienne, le 27 juin 2013 Habitats Jeunes CLAIRVIVRE et Cité Nouvelle célèbrent les 50 ans du bâtiment CLAIRVIVRE et les 50 ans de l Association Habitats Jeunes

Plus en détail

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International?

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International? Le Rotary International? Des hommes et des femmes représentatifs de la société, responsables dans leur domaine professionnel et qui, en plus de leur quotidien se mobilisent pour Servir. Mouvement de 1.250.000

Plus en détail

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action 1. PRESENTATION DU PROJET Fiche action Libellé du projet : Résidence d artistes Mobil Home (2012) et Vivre ici (2013) Porteur de projet : La Compagnie Les Décisifs (2012) et l Association du Pays de Chaumont

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports Direction de l Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports La Fondation de Monaco permet aux jeunes poursuivant des études relevant de l enseignement supérieur ou des travaux de recherches d être

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre

Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre le samedi 13 septembre 2014 Centre des Archives Historiques de la Nièvre Vos contacts : Jean Marie Linsolas Directeur des Archives départementales

Plus en détail

La Cité internationale universitaire de Paris : une collection d architectures au sud de Paris. Un héritage patrimonial exceptionnel

La Cité internationale universitaire de Paris : une collection d architectures au sud de Paris. Un héritage patrimonial exceptionnel La Cité internationale universitaire de Paris : une collection d architectures au sud de Paris Par Pascale DEJEAN Chargée de projet architecture et patrimoine CitéCulture - Cité internationale universitaire

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20

JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20 JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20 Contacts presse Espace avenir Anne-Laure Bittmann Coordinatrice Journées des

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE)

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) Qu est ce que l intelligence économique (IE)? L intelligence économique (IE) consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Qu est-ce qu une concertation?

Qu est-ce qu une concertation? c o n c e r t a t i o n p u b l i q u e Qu est-ce qu une concertation? La concertation publique a pour objectif de présenter le projet de transfert de l École Centrale Paris à au stade actuel des réflexions,

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat Musée Jacquemart-André Institut de France Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics Dossier de mécénat Le Musée Jacquemart-André Un cadre unique, des œuvres exceptionnelles Édouard André (1833-1894),

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Discipline Histoire de l art Finalité : Recherche et Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Shanghai / 7-12 octobre 2010 On comprend mieux le monde à travers l économie, l architecture et l urbanisme

Shanghai / 7-12 octobre 2010 On comprend mieux le monde à travers l économie, l architecture et l urbanisme A l occasion de l Exposition Universelle Shanghai 2010, le quotidien Les Echos vous propose un voyage sur mesure exceptionnel : 5 jours de conférences et de visites dans la capitale économique du 21 ème

Plus en détail

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle UR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du Etude réalisée par l Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) en janvier 2007 sur les étudiants de licence inscrits en

Plus en détail

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Master 2 Professionnel «Production et diffusion musicale» Nouvelle formation 2013/2014 Le master 2 production et diffusion musicale est une

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

Le statut franco-allemand du stagiaire. Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête

Le statut franco-allemand du stagiaire. Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête Le statut franco-allemand du stagiaire Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête Sommaire 1. PRAXES en bref 1 2. Contexte.. 2 3. PRAXES = Praxis + accès 2 4. Qui peut participer à PRAXES?...

Plus en détail

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain Soutenir l Université Les fondations de l Université catholique de Louvain Université catholique de Louvain UCL L Université et ses trois fondations L université est au service de chacun de nous, à plusieurs

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

LE ROSEY. Programmes scolaires

LE ROSEY. Programmes scolaires LE ROSEY Programmes scolaires Organisation des études Le programme scolaire du Rosey permet à des élèves venus de tous pays de recevoir une éducation de qualité, d acquérir des connaissances approfondies

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Dossier de Presse. 11 décembre 2012 PARTENARIAT ENTRE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS ET CREDIT AGRICOLE D ILE-DE-FRANCE MECENAT

Dossier de Presse. 11 décembre 2012 PARTENARIAT ENTRE LA CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS ET CREDIT AGRICOLE D ILE-DE-FRANCE MECENAT Dossier de Presse SIGNATURE D UNE CONVENTION DE MECENAT POUR LA RESTAURATION DU PAVILLON PASTEUR DE LA FONDATION EMILE ET LOUISE DEUTSCH DE LA MEURTHE 11 décembre 2012 Contacts presse PARTENARIAT ENTRE

Plus en détail

Le Monfort. un héritage

Le Monfort. un héritage Le Monfort un héritage Jusqu à la fin du 18ème siècle, le paysage du hameau de Vaugirard était verdoyant et la culture du grand vignoble de Périchot occupait la majeure partie des habitants des environs.

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.

Ecole Georges Méliès 2016/2017. 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies. Ecole Georges Méliès 2016/2017 26 av. Guy Moquet 94310 ORLY Tél. : 01 48 90 86 23 contact@ecolegeorgesmelies.fr www.ecolegeorgesmelies.fr Etablissement d enseignement technique privé hors contrat Siret

Plus en détail

La Cité internationale

La Cité internationale Février 2008 La Cité internationale La Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) regroupe 40* Maisons destinées à l accueil d étudiants et chercheurs étrangers La CIUP est une fondation reconnue

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX INTRODUCTION MISE EN CONTEXTE La Vitrine culturelle de Montréal poursuit l objectif de mettre sur pied un projet d accueil culturel pour les étudiants

Plus en détail

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques 2014 2016 Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques Arts visuels Musée Lecture Danse Paysage une volonté partagée sur le territoire de la gironde La Direction des

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN Concours Double S POUR LES ARTISTES DE DEMAIN 15 Rue Guénégaud 75006 PARIS Tél : 09 73 16 57 00 www.galeriedoubles.com concours.doubles@gmail.com LE CONCOURS La Galerie Double S, idéalement située au cœur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé, populations, et politiques sociales (SPPS) de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 RÉSEAU DES ALLIANCES FRANCAISES EN CHINE : ELEMENTS DE CONTEXTE OBJECTIFS Ce document a pour objectif de structurer la programmation culturelle du réseau des Alliances françaises

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Anglais Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec pour l art Graph Synergie Proposition de contribution à l intention des membres de la communauté d affaires et des bâtisseurs

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

Orientation Seconde. Trouver sa voie

Orientation Seconde. Trouver sa voie Orientation Seconde Trouver sa voie Itinéraires après le bac Etudes supérieures : Universités, Classe prépa DUT, BTS, Ecoles spécialisées Bac général Bac techno Term. générale Term. techno 1 ère générale

Plus en détail

La Fondation HSBC pour l Education accorde son soutien à Agir pour l Ecole et à 11 nouveaux projets dans le cadre de son 8 ème appel à projets

La Fondation HSBC pour l Education accorde son soutien à Agir pour l Ecole et à 11 nouveaux projets dans le cadre de son 8 ème appel à projets Communiqué de presse Le 11 juillet 2013 La Fondation HSBC pour l Education accorde son soutien à Agir pour l Ecole et à 11 nouveaux projets dans le cadre de son 8 ème appel à projets En France, la question

Plus en détail

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat,

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs, Madame la déléguée générale de la Cité, Madame la

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles.

Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles. Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles. Fondation Roi Baudouin Parcours Présidence Belge Quartier Européen 2010 intégral ruedi baur paris - placepublique 1 Parcours

Plus en détail