PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE"

Transcription

1 PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre jusqu en 6 ème primaire en Les enfants ont 14 périodes de cours en néerlandais et 14 périodes en français, selon les exigences du modèle ½ temps choisi par l équipe éducative. L apprentissage de la lecture en 1 ère primaire se fera en néerlandais et le transfert vers le français dans le courant de la 2 ème année primaire. Il est évident que, pour les parents, il s agit d un engagement à long terme. En effet, le changement de système en cours de scolarité hypothèque les chances de réussite du projet pour Introduction Notre école a le souci de l épanouissement total de Pour l accompagner vers l acquisition des savoirs, des savoir-faire mais aussi des savoir-être, nous proposons des moyens de développer des compétences qui favorisent la vie en société. Notre action sera d autant plus efficace si elle est soutenue par tous les partenaires. La responsabilité et la reconnaissance deviennent des enjeux centraux. Chaque partenaire doit se sentir responsable, doit garder sa propre place et agir là où il est. Les professeurs ne sont pas les parents, les parents ne sont pas les professeurs, les élèves ne sont ni les parents, ni les professeurs. Mais ensemble et dans le respect de chacun, tous doivent amener l enfant à réussir. Les enseignants doivent être des professionnels conscients de leurs limites mais confiants dans leur savoirfaire. Il appartient au professeur d affirmer sa volonté éducative. Il est là pour susciter des apprentissages. C est sa fonction : il doit la faire reconnaître et respecter. Son intérêt pour les savoirs, il doit le faire partager. Sa volonté de faire progresser, il doit le cas échéant, l imposer. Les enseignants sont animés par la conviction que tous les élèves peuvent apprendre et réussir. Les parents ont aussi un rôle essentiel à jouer pour permettre à leur enfant de réussir. L enfant pour se construire a un besoin de reconnaissance, d amour, d écoute et de respect qui peuvent être exprimés sur deux axes : le oui et le non. Le oui, reconnaissance de sa personne dans sa singularité, son identité et le non les limites à ne pas dépasser, le signe de la présence de la loi, de règles. Les parents ont à se positionner en tant que tel, tout en respectant l enfant dans toutes ses dimensions

2 Présentation de l école. Composition. L école communale du CENTRE, petite école familiale est située au centre de Woluwe-Saint-Pierre, proche de l administration communale, du Parc de Woluwe. Elle comprend 3 classes maternelles et 6 classes primaires. L école accueille des enfants de tous milieux et de toutes origines. Par ses pratiques pédagogiques, l équipe éducative place les enfants au centre de leurs apprentissages, les motive et les soutient, dans un climat de confiance et de réussite, propose des exercices de remédiation ou de dépassement, s adaptant ainsi aux besoins de chacun. Cependant, nous demandons l appui des parents et parfois un suivi par une aide extérieure (psychologue, logopède ) pour les enfants qui seraient en difficulté. Ressources matérielles. L école bénéficie : - d un petit jardin aménagé avec des jeux en bois - de deux cours de récréation - d une grande salle d éducation physique - d une salle de restaurant aménagée en 2 parties et d une cuisine semi-équipée - de locaux spacieux et bien éclairés - d une salle de spectacle - d une salle de sieste Ressources humaines. Coopération avec les familles. Coopération entre enseignants : échange de compétences mais liberté d action. Coopération avec le personnel de garderie et de maintenance. Actions dynamisantes. Projets d école favorisant l apprentissage des langues par la mise en pratique de l Eveil aux Langues (EVLANG) depuis 2003 pour les élèves de 3M à 6P et mise en place de l apprentissage du néerlandais par IMMERSION selon le calendrier suivant : Septembre 2005 : 3 ème maternelle Sept 2006 : 1 ère primaire - Sept 2007 : 2 ème primaire Sept 2008 : 3 ème primaire Sept 2009 : 4 ème primaire Sept 2010 : 5 ème primaire Sept 2011 : 6 ème primaire. L horaire consacré à l immersion en 3 ème maternelle pour septembre 2005 sera de ½ temps en français et ½ temps en néerlandais. Création d un local multi-média comprenant des ordinateurs, une bibliothèque et un espace réservé à la T.V./Vidéo. Organisation d en-cas (10 heures) diététiques dans les classes maternelles et du 1 er degré du primaire. Actions favorisant la socialisation et l ouverture artistique : mise en place d ateliers créatifs de la 3 ème à la 6 ème primaire. En 5/8, visites, projets communs, réalisations collectives.

3 Des principes auxquels les enseignants adhèrent. Dans la pratique des enseignants : Au niveau pédagogique Communiquer pour accompagner l enfant lors du changement de classe, d où la nécessité de construire des référentiels communs et des grilles d évaluation. Échanger les différentes compétences. Donner du sens à toutes les activités. Assurer la continuité dans les apprentissages. Accepter de partir de ce que l enfant connaît. Éviter d apporter les connaissances d une manière magistrale : s efforcer de construire des connaissances en manipulant, en recherchant, en utilisant les ressources du groupe. Au niveau organisationnel Favoriser l accueil, permettre des conditions de détente appropriées. Dans les acquisitions des enfants Acquérir des méthodes de travail. Apprendre à mieux écouter. Apprendre à mieux communiquer. Apprendre à travailler en groupe, respecter les autres, devenir autonome et responsable. Notre projet est basé au départ des besoins des enfants et des valeurs défendues dans «les missions» de l école. Il tient compte du temps scolaire et extra-scolaire. Les apprentissages scolaires. Être un citoyen responsable. Respect des chances. Viser la réussite de tous. Développer la responsabilité de Associer vie sociale et école. Créer un cadre scolaire motivant, positif. Pédagogie différenciée. Remédiation Évaluation formative Évaluation certificative : examen cantonal en 6 ème, pas de redoublement au sein des cycles, étalement des apprentissages, gestion souple. Pédagogie participative. Pédagogie active. Climat de confiance. École = milieu d apprentissage où l erreur est permise. Matériel didactique (priorité à la manipulation, à la construction (savoirs).

4 Favoriser l apprentissage des langues (EVLANG) et plus particulièrement le néerlandais. Acquérir de l autonomie. Responsabilisation. Ouverture à l extérieur : visites, classes vertes. Découvrir l environnement immédiat. IMMERSION (néerlandais) à raison d un ½ tps en néerlandais et ½ tps en français. Pédagogie par projet. Défis. Pédagogie interactive. Continuité des apprentissages. Utilisation des référents. Concertations entre enseignants (utilisation de référents communs). Référents communs : Fichier d orthographe, continuité des apprentissages (2,5 / 12 ans). Socles de compétences, enjeux avant 6 ans (maternelles). Le suivi scolaire. Être un citoyen responsable. Développer la personnalité de Insérer vie sociale et école. Installer des comportements et des méthodes de travail pour assurer la réussite dans le secondaire et la vie professionnelle et ce pour tous quels que soient leurs bagages sociaux. Continuité des apprentissages. Épreuves externes. Concertations parents/enfants/école pour l orientation vers le secondaire. Différenciation. Multiplier les situations qui impliquent l enfant comme acteur de son développement. Impliquer les parents comme partenaires dans la vie de l école (association des parents).

5 Le parascolaire. Être un citoyen responsable. Article 8.8 Classes vertes. Développer la personnalité de Insérer vie sociale et école. Susciter le goût de la lecture et de la créativité et favoriser la participation à des activités culturelles et sportives par une collaboration avec les acteurs concernés. Journées sportives. Ateliers. Visites / sorties / animations. Exploiter l environnement de l école (parents-ressources). L éducation. Être un citoyen responsable. Responsabiliser. Inclure tous les partenaires dans la gestion de la discipline. Développer la personnalité de Insérer vie sociale et école. Créer un climat favorable à l apprentissage. Conseil de classe à partir des sonnées du carnet mais aussi d autres souhaits. Désignation des délégués pour le conseil d école. Conseil d école composé de la direction et des représentants de chaque classe. Établir un compte-rendu. Voir le suivi des décisions prises et les évaluer.

6 Addendum au projet d établissement Suite au conseil de participation du 7/6/01, il a été décidé : 1. devoirs à domicile : pas de devoirs en 1 ère et 2 ème années mais des activités comme : lire, présenter ce qu on a fait pendant la journée. de la 3 ème à la 6 ème, les travaux doivent pouvoir être réalisés sans l aide de l adulte. 2. Caisse de classe : les parents peuvent participer à la caisse de classe à raison de 5 par trimestre. La caisse de classe sert à acheter du petit matériel pour certaines réalisations : cadeau des fêtes de papa et maman, pour des projets. 3. Formation continuée : les enseignants ont droit à 10 jours par an de formation. Cependant, aucun remplacement n est prévu par la Communauté Française. Les classes sont prises en charge par les surveillantes de garderie et les élèves ont des activités préparées par le titulaire. Suite au conseil de participation du 22/2/05, il a été décidé : 1. De poursuivre le projet pilote EVLANG (éveil aux langues) pour les élèves de la 3 ème maternelle à la 6 ème primaires. 2. De débuter l apprentissage précoce du néerlandais par l immersion selon un horaire ½ temps en néerlandais et ½ temps en français, et en fonction du calendrier suivant : Septembre 2005 : 3 ème maternelle Sept 2006 : 1 ère primaire - Sept 2007 : 2 ème primaire Sept 2008 : 3 ème primaire Sept 2009 : 4 ème primaire Sept 2010 : 5 ème primaire Sept 2011 : 6 ème primaire. L organisation d horaire consacrée à l immersion est susceptible d être adaptée chaque année, après approbation du Conseil de Participation.

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

CENTRE SCOLAIRE DU SOUVERAIN CIRQUETUDES

CENTRE SCOLAIRE DU SOUVERAIN CIRQUETUDES CENTRE SCOLAIRE DU SOUVERAIN CIRQUETUDES Projet d établissement Direction : H. Preuveneers Adresse : Rue Robert Willame, 25 1160 BRUXELLES Téléphone : 02/672.96.74 Objectifs du Cirquétudes A. Valeurs

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement :

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement : http://www.huy-sud.huy.be ECOLE COMMUNALE DU SUD Avenue du Hoyoux 7 4500 HUY Tél./Fax : 085/21.15.74 Ecole communale de Huy-Sud Fase 01770 1. IDENTIFICATION Ecole communale de Huy-Sud Avenue du Hoyoux,

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT Rue Grimard, 175, 6061 Montignies/Sambre PROJET D ETABLISSEMENT Notre école s adresse à des jeunes filles de 13 à 21 ans TYPES D ENSEIGNEMENT ORGANISES Le type 1 Adapté aux besoins éducatifs des adolescents

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

LE PROJET D ETABLISSEMENT

LE PROJET D ETABLISSEMENT LE PROJET D ETABLISSEMENT Avenue des Armures 39 1190 Forest 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Adresse : Institut Sainte-Ursule Avenue des Armures, 39 1190 Forest Section fondamentale : Tel : 02/347.11.67

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF DE L INSTITUT DU SACRE-COEUR

LE PROJET EDUCATIF DE L INSTITUT DU SACRE-COEUR LE PROJET EDUCATIF DE L INSTITUT DU SACRE-COEUR 1. Le Pouvoir Organisateur L Institut du Sacré-Cœur prend son origine vers 1860 quand l hospice de Mouscron appelé «La Maison de Dieu» était tenu par les

Plus en détail

Master MEEF 1er Degré

Master MEEF 1er Degré UNIVERSITE DE LORRAINE - ESPE DE LORRAINE * Master MEEF 1er Degré 2e année Parcours enseignement et alternance Semestre 9 UNIVERSITE DE LORRAINE ESPE DE LORRAINE Version du 05-10-2015 1 Master MEEF 1 er

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet L asbl Animagique est née en 2003. Cette association dynamique est issue de l Ecole des Cadres de Wallonie, anciennement Ecole des

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

DOSSIERS PEDAGOGIQUES DU SAES

DOSSIERS PEDAGOGIQUES DU SAES DOSSIERS PEDAGOGIQUES DU SAES 1. Ecoles Des Devoirs et apprentissage des langues : - La pratique du français 2. Ecoles Des Devoirs et méthodologie : - Le rapport au savoir et aux méthodes d apprentissage

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement 1. Préambule Le texte ci-dessous constitue notre projet d établissement. Ce document exprime notre volonté collective de concrétiser les projets éducatif et pédagogique de notre

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

MODULE DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME

MODULE DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE 71 Chemin des Capelles 31300 TOULOUSE 05.61.31.56.73 Email : annemarie.khallouki@croix-rouge.fr Site : irfss-midi-pyrenees.croix-rouge.fr MODULE DE LUTTE

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet «Décolâge!»

Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet «Décolâge!» APPEL A CANDIDATURES Ecoles maternelles et familles défavorisées Ensemble pour accompagner l enfant dans son parcours scolaire Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Kit du bénévole d accompagnement à la scolarité

Kit du bénévole d accompagnement à la scolarité Kit du bénévole d accompagnement à la scolarité réalisé pour la Maison du Combattant et des Associations du XIXème Avec le soutien de la Mairie du XIXème Par l Institut de Recherche et d Information sur

Plus en détail

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant :

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant : ATELIER 2 : QUEL ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES DE BAC PRO DANS LA PREPARATION AUX CONCOURS D ENTREE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU V? PRESENTATION DE LA FORMATION D AIDE-SOIGNANT Le métier

Plus en détail

Programmes de formation de courte durée

Programmes de formation de courte durée Programmes de formation de courte durée 1 Éducation à la Culture et à la Citoyenneté européennes http://www.elicitplus.eu Table des matières Prévenir la violence à l école : comprendre pour agir... 4 Comment

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE Année 2015-2016 En guise d introduction Le projet éducatif et pédagogique tel que défini par le pouvoir organisateur a pour fonction de décrire ce que l ensemble de la communauté

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

Ecole Collège LUZY-DUFEILLANT LES AXES DU PROJET D ETABLISSEMENT

Ecole Collège LUZY-DUFEILLANT LES AXES DU PROJET D ETABLISSEMENT Ecole Collège LUZY-DUFEILLANT LES AXES DU PROJET D ETABLISSEMENT Le projet d établissement du Collège Luzy-Dufeillant se décline autour de huit axes principaux auxquels correspondent des objectifs précis

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 «POUR LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES»

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 «POUR LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES» PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 «POUR LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES» 1. Construire l Ecole du Socle, de la Maternelle à la 3 ème Une pédagogie française L enseignement français repose sur un ensemble

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points La nouvelle Ecole fondamentale en 2 points. Au total, il existe 54 écoles fondamentales à travers le pays. Chaque école est organisée en cycles d apprentissage qui remplacent les années d études. Chaque

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Projet d'établissement 2015 2018

Projet d'établissement 2015 2018 Projet d'établissement 2015 2018 Mise en œuvre Préambule : Le collège Marie Curie reçoit de l académie de Montpellier des moyens globalisés et utilise cette dotation pour mettre en œuvre les orientations

Plus en détail

Synthèse de Débat sur l Ecole Calédonienne. Plan de synthèse

Synthèse de Débat sur l Ecole Calédonienne. Plan de synthèse 93N9 Synthèse de Débat sur l Ecole Calédonienne Plan de synthèse 1- Contexte : - a) lieu du débat - b) Nombre de participants - c) Modes d organisation du débat 2- Introduction : - a) Présentation du groupe

Plus en détail

Introduction au soutien sociocommunautaire

Introduction au soutien sociocommunautaire Introduction au soutien sociocommunautaire Durée estimée : 10 minutes Ce projet a été réalisé grâce à l appui financier de la Société d habitation du Québec Les problématiques multiples des résidents en

Plus en détail

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole Séminaire académique 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole L école se doit de faire réussir chaque élève, quelle que soit sa situation sociale, culturelle ou personnelle. Hors la classe, la société

Plus en détail

La formation initiale des enseignants. Regard parental

La formation initiale des enseignants. Regard parental La formation initiale des enseignants Regard parental Les analyses de la FAPEO 2011 Rédaction : Marie-Christine Linard et Jessica Mathy Fédération des Associations de Parents de l Enseignement Officiel

Plus en détail

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Compétences professionnelle des enseignants et formation continue Présentation Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Ce document a pour but d aider l enseignant

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

TZR, prof à part entière ou entièrement à part?

TZR, prof à part entière ou entièrement à part? TZR, prof à part entière ou entièrement à part? 1 Qu est-ce qu un TZR? 2 L activité du TZR dans son établissement de rattachement 3 Conseils pour optimiser les Remplacements (pour le TZR et les Équipes

Plus en détail

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire 1 La raison d être du manager face aux évolutions du contexte 2 La complexité de la fonction managériale 3 Les rôles,

Plus en détail

Soirée d information. pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire. 25 janvier 2011

Soirée d information. pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire. 25 janvier 2011 Soirée d information pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire 25 janvier 2011 Déroulement de la soirée 1 ère partie: M. Jean-François Beaud Procédure de PréOrientation

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein

Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein ZAP des Gaves Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein Ressources : guide AED Rectorat de Bordeaux, livret

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Direction des services départementaux de l Education nationale

Plus en détail

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 RECENSIONS Comprendre et construire les groupes Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 En commençant à rédiger ce commentaire, je me suis rappelé une réflexion d un

Plus en détail

PROGRAMME 2016 RENNES

PROGRAMME 2016 RENNES PROGRAMME 2016 RENNES!1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, ses intérêts dans les soins. 2. Adapter la pratique de techniques relationnelles dans la complémentarité

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE PROJET PEDAGOGIQUE LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE Créée en 1996, l école du Cirque du Bout du Monde située dans le quartier de Moulins à Lille, développe la pratique des Arts du Cirque. A travers des stages

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants stagiaires, aux employés et aux intervenants, 3. la composition

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

14 propositions de François Fillon

14 propositions de François Fillon 14 propositions de François Fillon Pour une Ecole plus efficace 1. Garantir à tous les élèves la maîtrise d un socle commun Par la loi, l Ecole s engage à garantir à tous les élèves la maîtrise des compétences

Plus en détail