Construction et logement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construction et logement"

Transcription

1 Construction et logement Panorama Vers des logements plus spacieux... Le nombre des logements s accroît plus vite que la population. De 2 à 213, il a progressé de 19%, alors que la population augmentait de 13%. Le nombre de personnes par logement reste cependant constant depuis 2 (2,3). La surface moyenne d habitation est passée de 44 m² à 45 m² par personne. Les logements de taille moyenne (3 ou 4 pièces) représentaient en 213 un peu plus de la moitié du nombre total de logements (54%); 2% étaient des logements de 1 à 2 pièces et 25% des logements de 5 pièces ou plus. Ces pourcentages n ont guère varié depuis 197. La construction de logements de 5 pièces et plus est toutefois en recul: ils ne représentaient plus que 22% des nouveaux logements en 213, contre 28% en 199. A l inverse, la part des nouveaux logements de 3 ou 4 pièces a augmenté, passant de 54% en 199 un peu plus de 6% en 213. et vers un essor de la maison individuelle De 197 à 213, la part des maisons individuelles dans le parc immobilier est passée de 4% à 58%. Les maisons individuelles représentaient 6% des bâtiments d habitation construits en 213. Depuis 199, 11 maisons individuelles sortent de terre en moyenne chaque année. La croissance s est située bien en dessous de ce chiffre en 213, avec 7779 maisons construites. La part des maisons individuelles dans le total des nouveaux logements a atteint à peine 17% en 213. Augmentation constante du taux de propriété depuis 197 A fin 212, sur l ensemble de la Suisse, 37,2% des ménages, soit ménages, étaient propriétaires du logement qu ils occupaient. Depuis 197, ce taux est en augmentation constante (197: 28,5%, 198: 3,1%, 199: 31,3%, 2: 34,6%). C est dans la catégorie de la propriété par étage que cette croissance CONSTRUCTION ET LOGEMENT 1 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

2 Nombre des nouveaux bâtiments et des nouveaux logements Bâtiments et logements, en milliers Logements selon le nombre de pièces, en milliers Bâtiments selon le type, en milliers G Logements Maisons individuelles Bâtiments avec logements 1 2 Bâtiments avec logements sans les maisons individuelles est la plus forte (+65%), passant de ménages en 2 à Toutefois, les ménages possédant la maison dans laquelle se trouve leur logement représentent toujours la majorité des propriétaires (2: 89 7, 212: 9 123). Une analyse régionale fait apparaître de fortes disparités d un canton à l autre. D une part, les cantons du Jura (56,%) et du Valais (57,2%) affichent les taux de propriété les plus élevés. D autre part, les cantons urbains de Bâle-Ville (14,9%) et de Genève (17,6%) présentent les taux les plus faibles. Dans les cantons de Glaris (5,6%) et d Argovie (49,2%), un ménage sur deux occupe son propre logement. Secteur de la construction: hausse des dépenses En 213, les dépenses pour la construction se sont élevées à 62,7 milliards de francs en termes nominaux, soit 1,5% de plus que l année précédente. Compte tenu d un renchérissement de,6% des prix de la construction, les dépenses dans ce secteur ont augmenté de,9% à prix constants. Les investissements dans la construction (dépenses pour la construction moins les travaux d entretien publics) ont progressé de 1,8% à 57,5 milliards de francs en termes nominaux. Les investissements dans le bâtiment ont augmenté de 2,4% en 213, pour atteindre 46,9 milliards de francs. Cette progression est imputable tant aux maîtres d ouvrage privés qu aux pouvoirs publics. Près de 72% des investissements privés dans le bâtiment ont servi à la CONSTRUCTION ET LOGEMENT 2 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

3 Logements en 213 Agent énergétique utilisé (chauffage) Epoque de construction G 9.2 Taux de maisons individuelles sur l ensemble des bâtiments, en 213 Suisse: 57,5 G 9.3 Electricité 5,8% 5,4% Autres avant 1946 Bois Pompe à chaleur 6,9% 7,5% 19,7% 54,5% Mazout Gaz ,% 12,8% 4,2% 26,% Nombre de pièces 6+ 1,% 6,4% ,8% 15,4% 26,7% 3 27,7% 4 Surface 16m² m² 119m² 16,6% 14,% 11,1% 19,9% 17,9% 8 99m² 2,5% <6m² 6 79m² En % < 47,5 47,5 54,9 55, 62,4 62,5 69,9 7, construction de logements, qui a profité du niveau historiquement bas des taux d intérêt hypothécaire. Le volume des investissements dans le génie civil a diminué de,9% par rapport à 212, pour s établir à,6 milliards de francs en 213. Les maîtres d ouvrage publics ont diminué leurs investissements dans le génie civil, tandis que les maîtres d ouvrage privés les ont augmentés. Environ 35% des investissements publics dans le génie civil sont allés à la construction de routes (nationales, cantonales et communales) et 35% aussi à celle de voies ferrées. Hausse du nombre de logements vacants En 1998, le taux de logements vacants culminait à 1,85%. Il est ensuite retombé à,9% en 29. Au 1 er juin 214, jour de référence, le nombre de logements vacants a augmenté par rapport à l année précédente de 574 unités à unités, ce qui représente une progression de 14,3%. Rapporté au nombre total des logements en Suisse, le taux de logements vacants au jour de référence a atteint le niveau de 1,8%. CONSTRUCTION ET LOGEMENT 3 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

4 Dépenses dans la construction 1 Indice 198 = G 9.4 Taux de logements vacants G Agrandissements, transformations Travaux d entretien publics 15 Total général Nouvelles constructions % 1% % Aucun relevé des logements vacants n a été effectué en 1983; depuis 1984, le relevé est effectué le 1 er juin au lieu du 1 er décembre. 1 Aux prix de 2 Logements vacants selon le nombre de pièces, en milliers grâce à l intense activité de la construction En 213, logements ont été construits en Suisse dans de nouveaux bâtiments, ce qui représente une hausse de 3734 logements ou de 8,7% par rapport à 212. Les logements nouvellement construits sont principalement des logements de 3 et 4 pièces. Les transformations ont permis de créer 5196 nouveaux logements, tandis que les démolitions en ont supprimé logements ont disparu du marché par suite de transformations CONSTRUCTION ET LOGEMENT 4 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

5 Glossaire Bâtiment (non génie civil) Un ouvrage classé sous le terme «bâtiment» (considéré en Suisse au sens large en tant que l équivalent du terme allemand «Hochbau») est généralement un ouvrage en élévation, dont la plus grande partie se situe au-dessus du niveau du sol. Pour des raisons techniques, le genre «bâtiment» peut inclure des ouvrages souterrains si ces derniers sont utilisables de façon autonome, accessibles à l homme et destinés à abriter des personnes, des animaux ou des biens. Bâtiment Les bâtiments sont des constructions durables, bien ancrées dans le sol et utilisées pour l habitat, le travail, la formation, la culture ou le sport. Dans le cas de maisons jumelées, en groupe ou en rangée, chaque construction ayant son propre accès depuis l extérieur et séparée des autres par un mur mitoyen porteur vertical allant du rez-de-chaussée au toit est considérée comme un bâtiment indépendant. Bâtiments d habitation Bâtiments d habitation réunissent les bâtiments exclusivement à usage d habitation et les bâtiments d habitation avec usage annexe. Coûts de construction Ensemble des dépenses liées à la réalisation de l ouvrage, englobant les travaux préparatoires, les frais de l ouvrage proprement dit, toutes les installations fixes destinées à un usage spécifique de l ouvrage, les aménagements extérieurs ainsi que tous les travaux de raccordement à l intérieur des limites de la parcelle et tous les frais de construction annexes. N entrent pas dans cette définition les coûts afférents à l acquisition du terrain, les travaux de raccordement en dehors de la parcelle ainsi que les coûts pour l équipement en objets mobiles. Dépenses dans la construction Ce sont les investissements dans la construction plus les dépenses totales consacrées aux travaux d entretien publics. Génie civil Un ouvrage de «génie civil» (en tant que l équivalent du terme allemand «Tiefbau») est généralement un ouvrage souterrain dont une petite partie seulement se situe au-dessus du niveau du sol. Malgré leurs caractéristiques techniques qui les cantonnent en surface, les ouvrages en élévation qui ne peuvent pas être utilisés de façon autonome et qui ne sont pas destinés à abriter des personnes, des animaux ou des biens sont classés avec les ouvrages de génie civil. Investissements de l année sous revue Part des coûts de construction correspondant aux travaux réalisés durant l année. Ne sont considérés que les projets dont le chantier est en cours ou est mené à terme durant l année. CONSTRUCTION ET LOGEMENT 5 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

6 Logement Par logement on entend l ensemble des pièces qui constituent une unité de construction et qui ont un accès autonome depuis l extérieur ou depuis un espace commun à l intérieur du bâtiment (cage d escaliers). Au sens de la statistique, un logement dispose d un équipement de cuisine (cuisine ou cuisinette). Une maison individuelle comporte un seul logement; les maisons individuelles avec un ou plusieurs petits logements supplémentaires sont saisies comme maisons à plusieurs logements. Sont dénombrés tous les logements, qu ils soient destinés à des ménages privés ou des ménages collectifs. cuisines, les salles de bain, les douches, les toilettes, les réduits, les corridors, les demi-pièces, les vérandas, ainsi que toute pièce d habitation supplémentaire située en dehors du logement. Travaux d entretien On entend par dépenses pour des travaux d entretien celles occasionnées par le maintien en état (maintien en état de fonctionnement par des mesures simples et régulières) ainsi que par la remise en état (rétablissement de l état de fonctionnement et de l utilisation). Logements vacants A la différence du relevé des bâtiments et des logements, le dénombrement des logements vacants ne porte que sur les logements destinés à la location permanente ou à la vente, c est-à-dire ceux qui sont effectivement mis sur le marché. Les logements sont recensés qu ils soient meublés ou non, pourvu qu ils soient habitables. Les logements de vacances et les résidences secondaires sont recensés s ils sont habitables toute l année. On entend par taux de logements vacants le pourcentage de logements vacants (au 1 er juin) par rapport au nombre total de logements de l année précédente, tiré de la statistique des bâtiments et des logements (StatBL) basée sur les registres. Pièces Sont considérées comme pièces toutes les pièces d habitation formant le logement telles que séjours, chambres à coucher, chambres des enfants etc. Ne sont pas comptées comme des pièces d habitation: les CONSTRUCTION ET LOGEMENT 6 PANORAMA Office fédéral de la statistique, février 215

Construction et logement

Construction et logement Construction et logement Panorama Les logements de 3 et de 4 pièces dominent toujours... Les logements de taille moyenne (3 ou 4 pièces) représentaient en 2014 un peu plus de la moitié du nombre total

Plus en détail

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 Investissements dans la construction 153 Bâtiments 157 Logements 162 Logements vacants 171 Locaux industriels ou commerciaux vacants 181 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2010 Sommaire En bref....................................................................................... 1 Commentaires complémentaires...................................................................

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction

Indice genevois des prix de la construction RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE DÉPARTEMENT DES FINANCES genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2006 : + 2,1 % en six mois Hausse des prix après deux baisses semestrielles successives

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

E STIMATIONS X KOLLER A. arch. P Case postale 607 E 2800 Delémont

E STIMATIONS X KOLLER A. arch. P Case postale 607 E 2800 Delémont E STIMATIONS X KOLLER A. arch. P Case postale 607 E 2800 Delémont R (0041) 079 234 67 93 T I S Delémont, le 19 décembre 2013 E S EXPERTISE IMMOBILIERE Objet Propriétaire Mandant But : Hôtel-café-restaurant,

Plus en détail

Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché

Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché CIFI Centre d Information et de Formation Immobilières SA Données générales Les immeubles (résidentiel collectif, bureaux),

Plus en détail

Communauté d'agglomération de Reims

Communauté d'agglomération de Reims Communauté d'agglomération de Reims Une déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 1 tourisme n 35 juin 213 L hôtellerie genevoise a vécu une année 212 mitigée. En repli de,9 % par rapport à 211, le nombre de nuitées enregistrées s élève à 2,8 millions en 212. Un contexte économique

Plus en détail

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009

Indice genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009 genevois des prix de la construction Résultats du mois d avril 2009 Sommaire En bref....................................................................................... 1 Commentaires complémentaires...................................................................

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet. rue de Molard 23 1207 Genève GE Appartement PPE. Référence de l objet IAZI_59401\0

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet. rue de Molard 23 1207 Genève GE Appartement PPE. Référence de l objet IAZI_59401\0 Données relatives à l objet Référence de l objet IAZI_59401\0 Mandataire Jean Muster Entreprise Type d objet Année de construction 1980 Nombre de pièces 4.5 Type d appartement duplex Valeur de marché CHF

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch d infurmaziun

Plus en détail

CRITÈRES DE LOCATION DES MAÎTRES D OUVRAGE D UTILITÉ PUBLIQUE EN SUISSE

CRITÈRES DE LOCATION DES MAÎTRES D OUVRAGE D UTILITÉ PUBLIQUE EN SUISSE CRITÈRES DE LOCATION DES MAÎTRES D OUVRAGE D UTILITÉ PUBLIQUE EN SUISSE Etude relative à l utilisation de prescriptions d occupation et de limites de revenu auprès de 1000 maîtres d ouvrage d utilité publique

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2014 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné

Plus en détail

E Le logement dans l économie

E Le logement dans l économie E Le logement dans l économie Commissariat général au développement durable Service de l'observation et des statistiques 21 E1 - BILAN ÉCONOMIQUE DE L'ANNÉE 212 En 212, la croissance de l économie française

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF

QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF N OUBLIEZ PAS D INDIQUER L EXPEDITEUR! Nom: Prénom: Entreprise: Rue: _ CP / Lieu: Tél.: _ RETOURNER LE QUESTIONNAIRE ENTIEREMENT REMPLI

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU U DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

Plus en détail

chimique et pharmaceutique

chimique et pharmaceutique L industrie chimique et pharmaceutique, un puissant moteur de croissance Avec son taux de croissance exceptionnel et sa forte implication dans l économie nationale, l industrie chimique et pharmaceutique

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements Annexes 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par

Plus en détail

VERSION ADMINISTRATIVE

VERSION ADMINISTRATIVE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-353 Règlement établissant un programme de revitalisation favorisant la construction de nouvelles habitations sur le territoire de la Ville de Shawinigan

Plus en détail

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008 Bois d Arcy la dynamique démographique Une croissance démographique qui se poursuit Entre 1999 et 2008, la population de Bois d Arcy a augmenté de 1 550 habitants avec un rythme moyen de 1,35 % par an.

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL MCH2 GROUPE DE TRAVAIL 2 EVALUATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES DU PATRIMOINE FINANCIER

DOCUMENT DE TRAVAIL MCH2 GROUPE DE TRAVAIL 2 EVALUATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES DU PATRIMOINE FINANCIER Etat: novembre 2013 Version: 1c DOCUMENT DE TRAVAIL MCH2 GROUPE DE TRAVAIL 2 EVALUATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES DU PATRIMOINE FINANCIER Membres du groupe de travail Hansjörg Enzler Reto Angehrn

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 09 Construction et logement 909-0900 Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 Données sur CD-ROM Neuchâtel, 2010 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION?

CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION? CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION? Les taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Désormais il existera trois taux différents : 5.5% (maintien) 10% (anciennement 7%)

Plus en détail

Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6

Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6 Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6 collaborateurs externes 2 3 4 Source: astronomes.com 5 6 Source:

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 02.11.2007, 7:45 5 Prix N 0351-0712-30 Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2007

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2014 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des cours boursiers et des prix immobiliers

Patrimoine des ménages en 2014 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des cours boursiers et des prix immobiliers Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 58 631 00 00 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2015 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des

Plus en détail

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois Cette fiche analyse la répartition de l équipement hôtelier sur les territoires composant l espace transfrontalier ainsi que l

Plus en détail

Primes à la réhabilitation

Primes à la réhabilitation Primes à la réhabilitation INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété La prime à la réhabilitation est une aide financière qui peut être obtenue auprès de la Région

Plus en détail

Zurich, le 15 décembre 2005. Remarques introductives de Niklaus Blattner

Zurich, le 15 décembre 2005. Remarques introductives de Niklaus Blattner abcdefg Conférence de presse Zurich, le 15 décembre 2005 Remarques introductives de Niklaus Blattner Il est incontestable que la concurrence est devenue nettement plus vive, dans la période récente, sur

Plus en détail

7 Immeubles liés à la santé

7 Immeubles liés à la santé 7 Immeubles liés à la santé Chapitre 7 Immeubles liés à la santé La santé: facteur d influence multiple Le groupe des retraitées et retraités devrait compter jusqu à 600 000 personnes supplémentaires d

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social

Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social LE LOGEMENT SOCIAL SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I II Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social Les chiffres clés de la

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE

IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE Traduction Le texte néerlandais est le seul faisant foi Approuvé par le Comité de secteur Nord Sibelgaz le 28.02.2012 IMMEUBLES A APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS ELECTRICITE PRIVE ARTICLE 1 GENERALITES

Plus en détail

Le régime des primes. Energie 2010-2011

Le régime des primes. Energie 2010-2011 Primes à l énergie Le régime des primes Dispositions pour 2010 et 2011 Energie 2010-2011 Bernard Monnier Chef de Cabinet adjoint Cabinet de Jean-Marc NOLLET Vice-Président et Ministre wallon du Développement

Plus en détail

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015)

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) Deux textes réglementaires datés du 24 décembre 2015 viennent de modifier

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation Saint-Sorlin Bellangeon 2

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation Saint-Sorlin Bellangeon 2 LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation Saint-Sorlin Bellangeon 2 Centre d'études Techniques de l

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève,

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, Loi sur l application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre L 1 60 du 4 décembre 1998 (Entrée en vigueur : 6 février 1999) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Résidence EHPAD Book Commercial Le Home la Tour Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier La Résidence Un quartier calme et résidentiel Un emplacement en centre-ville

Plus en détail

Revenus mensuels (résidentiel) - 2 unité(s)

Revenus mensuels (résidentiel) - 2 unité(s) Samuel Bédard, Courtier immobilier résidentiel KELLER WILLIAMS URBAIN Agence immobilière 1100, Robert-Bourassa #104 Montréal (QC) H3B 3A5 http://samuelbedard.com/ 514-433-5217 / 514-868-1111 Télécopieur

Plus en détail

Ordonnance sur les installations servant au tir hors du service

Ordonnance sur les installations servant au tir hors du service Ordonnance sur les installations servant au tir hors du service (Ordonnance sur les installations de tir) 510.512 du 15 novembre 2004 (Etat le 7 décembre 2004) Le Département fédéral de la défense, de

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Note de l Institut d émission

Note de l Institut d émission en Nouvelle-Calédonie entre 1999 et 26 AGENCE DE NOUMÉA Octobre 26 Note de l Institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes 75598

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador Septembre L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT Les lois du Grenelle de l environnement réaffirment l exigence de lutter contre la régression des surfaces agricoles et naturelles. À cette fin, elles renforcent le rôle des documents d urbanisme, notamment

Plus en détail

Message concernant les immeubles du DFF pour 2011

Message concernant les immeubles du DFF pour 2011 11.031 Message concernant les immeubles du DFF pour 2011 (Message 2011 sur les immeubles du DFF) du 11 mai 2011 Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs, Nous vous soumettons par le présent message

Plus en détail

-LOGEMENT. Possibilité de l application directe de 3% T.V.A.

-LOGEMENT. Possibilité de l application directe de 3% T.V.A. -LOGEMENT w w w. a e d. p u b l i c. l u Possibilité de l application directe de 3% T.V.A. La faveur fiscale en matière de T.V.A. après le 31.10.2002 (remboursement ou application directe du taux de 3%)

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Rue de Louvain 44-1000 Bruxelles tél. : 02/548. 62. 58 Statistique des permis de bâtir Modèle II Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Dans ces bâtiments,

Plus en détail

WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting. https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies

WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting. https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies L'INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR TOUS Appartement type 4 Wattignies WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies contact@dividom.com

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Les emplois salariés vacants en Belgique

Les emplois salariés vacants en Belgique 1 Les emplois salariés vacants en Belgique Les emplois salariés vacants en Belgique 1. Les emplois salariés vacants dans le secteur marchand principalement En 2013, 2,6 % des emplois salariés étaient vacants

Plus en détail

Le Financement du Logement

Le Financement du Logement Le Financement du Logement Séminaire du Réseau Habitat et Francophonie Panorama sur les systèmes de financement de l habitat social Josie McVitty 26 November 2015 1 Le contexte Quelques observations sur

Plus en détail

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE DOSSIER DE PRESSE PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE SOMMAIRE I. Dispositifs en faveur de l investissement des ménages : Description des dispositifs o Le Prêt d Accès à la Propriété

Plus en détail

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement DOSSIER DE PRESSE 31 juillet 2013 Historique Le projet vise à trouver un aménagement définitif pour le Lycée technique des Arts et Métiers

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts

Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts Table des matières Caractéristiques 3 Performance économique 4 Performance résidentielle 12 Attractivité 19 Sources 32 Annexe : Glossaire

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX Formulaire de demande de subvention 2016 FEH+ Données relatives au demandeur (à remplir par le demandeur/bénéficiaire) NOM, Prénom... Adresse...... Code postal,

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Sur quoi se base-t-on pour calculer ma taxe d habitation? Quel que soit l impôt considéré, taxe d habitation et taxe foncière sur les propriétés bâties

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Aide au calcul de la surface de référence énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité, de la police et de l environnement Service de l'énergie Version N 1 Validée le 5 avril 2011 Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Plus en détail