Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE"

Transcription

1 Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE A la conférence ministérielle africaine sur l économie verte Oran, Algérie 22 février 2014 Votre Excellence, Abdel Malek SELLAL, Premier Ministre d Algérie, Votre Excellence, Dalila Boudjeema, Ministre de l aménagement du territoire et de l environnement, M. Arnold Schwartzenegger, Président fondateur de l'initiative R20, L Honorable Haut Représentant de l Union africaine, Excellences, Collègues, Je suis profondément honoré d'avoir été invité à prendre parole à cette conférence unique. La Conférence ministérielle africaine sur l'économie verte se déroule au moment où la communauté internationale travaille sur l élaboration d un agenda de développement post-2015 ainsi que sur une nouvelle série d'objectifs de développement durable. Cette réunion se déroule également avant la tenue de la première Conférence mondiale sur le partenariat pour l action sur l économie verte (PAGE) dans les Émirats Arabes Unis qui aura lieu au début du mois de mars pour appuyer et promouvoir l'adoption de l'économie verte au niveau international. La transition vers l'économie verte est déjà en cours en Afrique. De l'exploitation de l'énergie géothermique au Kenya et de l'énergie solaire en Algérie et en Tunisie, à l investissement aux fonds verts en Afrique du Sud, et l élaboration de projets éoliens en Ethiopie; diverses voies vers des économies plus vertes et plus inclusives sont menées à travers le continent. 1

2 En raison de sa situation géographique, l Algérie, par exemple, détient l'un des plus grands potentiels solaires au monde qui est estimé à 13,9 TWh par an. Le pays reçoit annuellement une exposition solaire équivalente à KWh/m2. Le potentiel d'énergie solaire journalier varie entre 4.66 kwh/m2 au Nord à 7,26 kwh/m2 au Sud. L'Algérie est en mesure d exploiter cet important potentiel pour réduire les émissions de carbone et soutenir la production d'énergie propre. La prochaine vague d'investissement et d'innovation en Afrique sera motivée par la nécessité de trouver de nouvelles sources d'énergie, la création de richesses et d'emplois. Actuellement, les projections montrent une accélération générale de la croissance en Afrique subsaharienne d environ 5,5 % en , ce qui reflète la forte demande intérieure et l accroissement des investissements dans les secteurs axés sur l'exportation qui sont les principaux moteurs économiques, selon le rapport 2013 du FMI sur les perspectives mondiales de l économie. Etant donné que le continent se dirige vers une telle évolution, la comptabilisation de la richesse et la valorisation des services écosystémiques sont cruciales pour la croissance future de l'afrique Le capital naturel représente un atout essentiel, surtout pour les pays à faible revenu, où il représente environ 36 % de la richesse totale, selon des estimations récentes de la Banque mondiale. La forêt de Mau au Kenya, par exemple, fournit des biens et services d'une valeur d 1,5 milliards de dollars US par an à travers l'eau pour l'hydroélectricité, l agriculture, l utilisation touristique et urbaine et industriel, de même que contrôle de l'érosion et le stockage du carbone. Les alternatives comptables ont aidé à inciter le gouvernement du Kenya à investir dans la réhabilitation de la région et ses services écologiques vitaux. Le secteur de la foresterie en Tanzanie représente officiellement près de 2,3 pour cent du PIB, cependant les recherches suggèrent que si les avantages plus larges étaient pris en compte, la contribution réelle représenterait plus de 4 pour cent du PIB. Une nouvelle recherche suggère que la contribution de la valeur des forêts au PIB de l'ouganda est d'environ US $136 millions, ce qui représente environ 4 pour cent du PIB. Depuis 1995, environ opportunités de travail ont été créés en Afrique du Sud dans les programmes de réhabilitation de l'environnement. En outre, emplois ont été créés dans la conservation formelle des aires protégées à travers l'élevage extensif d'espèces sauvages et l écotourisme. La comptabilisation et l évaluation du capital naturel, ne sont pas des activités marginales, mais sont au cœur de la richesse des nations sur lesquelles seront construites des sociétés durables, équitables et prospères. Malgré le rythme persistants. rapide de développement, les pays de l'afrique font encore face à des défis 2

3 La croissance rapide de la population urbaine, la mondialisation et le changement climatique, associés à la nécessité de renforcer la gouvernance, sont parmi les défis de l'afrique si son objectif est de se placer de façon ferme dans la voie du développement durable. Selon la Banque mondiale, la population de l'afrique devrait augmenter d'environ 800 millions de personnes d'ici Cette augmentation prévue mettra encore plus de pression sur les ressources naturelles du continent. En 2005, la moitié des zones terrestres les plus biologiquement riches de l'afrique a diminué de plus de 5 pour cent en raison des cultures, de la dégradation ou de l urbanisation. Au Kenya, la déforestation a fait perdre environ 68 millions de dollars US à l'économie du pays en 2010, négligeant ainsi les avantages économiques d'industries comme la foresterie et l exploitation forestière. Attribuer une valeur aux ressources naturelles exige également une remise en cause des liens traditionnels entre l'utilisation des ressources et la prospérité économique la séparation entre les «maux» économiques et les «biens» économiques. D ici à 2050, l'humanité pourrait consommer environ 140 milliards de tonnes de minéraux, de minerais, de combustibles fossiles et de biomasse par an - trois fois sa consommation actuelle- à moins que le taux de croissance économique soit «découplée» du taux de consommation des ressources naturelles. Selon un rapport du panel international des ressources, l utilisation totale des ressources a augmenté de huit fois, passant de 6 milliards de tonnes en 1900 à 49 milliards de tonnes en En mai 2012, 10 pays africains, ainsi que divers organismes publics et privés, ont adopté la déclaration de Gaborone, qui décrit un ensemble de principes concrets et d objectifs de développement qui incluent la valorisation du capital naturel dans le processus de planification du développement. Un mois plus tard, le document issu du sommet de Rio + 20, le futur que nous voulons, a appelé à augmenter les mesures de progrès pour compléter les indices classiques, tels que le PIB. Publié en parallèle de la Conférence de Rio en 2012, le Rapport du PNUE la richesse inclusive, fourni une remise en cause des critères traditionnels économiques et de développement. Il introduit un nouvel indicateur, connu sous le terme d Index global de richesse (IWI), qui vise à révéler le véritable état de la richesse d'une nation et la pérennité de sa croissance, au-delà du PIB. Mesurées par le PIB, les économies de la Chine, des États-Unis, du Brésil et de l'afrique du Sud ont augmenté respectivement de 422 pour cent, 37 pour cent, de 24 pour cent, 31 pour cent, et 24 pour cent entre 1990 et Cependant, si elles sont évaluées par IWI, les économies chinoises et brésiliennes ont seulement augmenté de 45 et de 18 pour cent. Les États-Unis enregistrent une croissance de 13 pour cent, tandis que l'afrique du Sud enregistre une diminution de un pour cent. En fait, 25 pour cent des pays étudiés par le rapport montrent une tendance positive avec le PIB par habitant et avec l'indice de développement humain (IDH) alors qu il enregistre un IWI négatif par 3

4 habitant. La principale raison de cette différence de performance est la baisse de capital naturel dans ces pays. Il y a près de 2 ans à Rio + 20, plus de 190 nations ont donné le feu vert pour une économie verte inclusive dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté. Une économie verte inclusive a le potentiel d'améliorer le bien-être humain et l'équité sociale, tout en réduisant considérablement les risques environnementaux et les pénuries écologiques. Dans le cadre de l économie verte, la croissance des revenus et des emplois est menée par des investissements publics et privés qui réduisent la pollution et les émissions de carbone, améliore l'efficacité énergétique et les ressources et empêche la perte de la biodiversité et des services écosystémiques. Ces investissements doivent être catalysés et soutenus par des dépenses publiques ciblées, des réformes politiques et les modifications de règlement. Alors que les principales institutions financières apprécient de plus en plus l'impératif du changement climatique, la rareté des ressources et d autres défis environnementaux, les «règles du jeu» actuelles dans le domaine financier ne sont pas forcément adaptées pour accélérer cette transition. Les estimations du Forum économique mondial suggèrent que mondialement, l'investissement d'environ 6 billions de dollars par an jusqu'en 2030 dans l'infrastructure, est nécessaire pour aboutir à une économie faible en carbone. De ce montant, près de 1 billions de dollars UD se trouvent au-dessus de la trajectoire normale. De telles preuves montrent que lorsque les investissements sont ciblés pour écologiser des secteurs de l économie, ils peuvent produire des avantages multiples pour l'économie, l'environnement et la société. Le mois dernier, j'ai lancé à Davos une enquête sur les options stratégiques pour guider le système financier mondial à investir dans la transition vers une économie verte. Dans le sillage de la crise financière mondiale, il y a une reconnaissance croissante que le système financier doit non seulement être solide et stable, mais doit aussi être durable afin de permettre la transition vers une économie verte et faible en carbone. L'enquête, qui s'étend sur 18 mois, à la mi-2015, a pour but d'engager, d'informer et de guider les décideurs politiques, les acteurs du marché financier et d autres intervenants concernés par la santé du système financier et de son potentiel d élaboration de l économie future. Pour répondre à son objectif principal, il cartographiera les meilleures pratiques actuelles, rassemblera les principes et les cadres, catalysera de nouvelles idées et enfin présentera une série d options pour faire progresser un système financier durable. 4

5 Il collaborera également avec des experts financiers mondiaux, commissionnera des recherches pertinentes et contribuera à des initiatives connexes du système des Nations Unies et d ailleurs. La voie du développement vert doit maintenir, améliorer et, si nécessaire, reconstruire le capital naturel comme un atout économique critique et une source d'avantages pour le public, surtout pour les pauvres dont les moyens de subsistance et la sécurité dépendent fortement de la nature. Le moment est venu d assurer que d'ici à quand les objectifs de développement pour le millénaire de l'onu dépasseront les objectifs de développement durable - la communauté mondiale ait les stratégies et les politiques en place pour veiller que la nature soit pleinement intégrée dans les économies. Merci. 5

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Programme d'efficacité énergétique dans les bâtiments

Programme d'efficacité énergétique dans les bâtiments Programme d'efficacité énergétique dans les bâtiments Vincent Kitio Chef, Unité Énergie Urbaine Département des Services Urbains de Base ONU-Habitat Sommaire de la présentation Le Mandat d'onu-habitat;

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS.

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS. Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS 28 mai 2012 Madame la Représentante permanente adjointe de Sri Lanka, Présidente

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso

Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso Ecosysteme base sur l adaptation a la filiere bois energie au Burkina-Faso ECO Consult au nom de PROFOR Session Technique PROFOR Agenda 1. Objectives de l etude 2. Methodologie 3. Vulnerabilite de la sous-filiere

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

La Chine et le marché international des crédits carbone

La Chine et le marché international des crédits carbone La Chine et le marché international des crédits carbone Xuan Wang Économie Avril 2010 Le China Institute est un groupe de réflexion français qui se consacre aux questions de civilisation, d économie, de

Plus en détail

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN)

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Dr. Giorgio Gualberti Banque Africaine de Développement CTCN Forum Régional pour les Entités Nationales Désignées 24-26 Juin

Plus en détail

CSI. Vers une croissance. de l emploi vert et décent

CSI. Vers une croissance. de l emploi vert et décent CSI Vers une croissance de l emploi vert et décent Reuters Comment l investissement dans l économie verte, à travers 12 pays et sept industries, est à même de créer 48 millions d emplois sur cinq ans Une

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

Les défis environnementaux : ressources naturelles, agriculture, sécurité alimentaire, changement climatique

Les défis environnementaux : ressources naturelles, agriculture, sécurité alimentaire, changement climatique Le Global Development Network et La Commission Economique des Nations Unies pour l Afrique Les défis environnementaux : ressources naturelles, agriculture, sécurité alimentaire, changement climatique Essai

Plus en détail

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement Préambule Le Plan d'action africain pour l'efficacité du développement avec des priorités clés pour

Plus en détail

Plate-forme pour une industrie verte

Plate-forme pour une industrie verte Plate-forme pour une industrie verte Déclaration de soutien 1) En tant que dirigeants d organisations gouvernementales, d entreprises et de sociétés civiles du monde entier, nous avons l honneur de déclarer

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours Programme des Nations Unies pour le développement Discours Atelier technique de mobilisation des parties prenantes au processus de formulation de l Agenda d Action-Pays (AAP) et la formulation du Programme

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking»

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Cadre général : 24-25 avril 2012, Hôtel NOVOTEL -Tunis Depuis le rapport du Club de Rome sur les limites de la croissance en 1972, l opinion publique

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

UNEP/AMCEN/13/9. Projet de stratégie de communication de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement en matière de changement climatique

UNEP/AMCEN/13/9. Projet de stratégie de communication de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement en matière de changement climatique Distr. : générale 6 avril 2010 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21-25 juin 2010 Point 3 de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations 1 Développement Durable En 1987, Madame Gro Harlem Brundtland, présidente de la Commission mondiale sur l environnement

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Aperçu Général. p. 2/15

Aperçu Général. p. 2/15 L Afrique tourne t-elle vers l Est? Le nouveau engagement de la Chine en Afrique et ces implications dans le cadre des perspectives du developpement de l Afrique Gerald Schmitt, Agence Allemande de Coopération

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE PARIS

LA DÉCLARATION DE PARIS Sommet Mondial des Régions pour le Climat La «Route de Paris 2015» Paris, le 11 Octobre 2014 LA DÉCLARATION DE PARIS EXPOSÉ DES FAITS Compte tenu de la Conférence des Parties (CdP) de Durban de 2011 et

Plus en détail

Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement

Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement Publication de l évaluation mondiale la plus exhaustive jamais réalisée à quelques jours de la phase

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Economie du Développement Durable - Licence

Economie du Développement Durable - Licence Economie du Développement Durable - Licence - Définitions 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d Orléans Bibliographie: Qu est-ce que le développement durable? Brunel,

Plus en détail

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Activités de la Banque africaine de développement 2008-2009 Groupe de la Banque Africaine de Développement GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Secteur de la croissance verte à Madagascar

Secteur de la croissance verte à Madagascar Influence- Communication-Publicité Pour l Afrique et Madagascar Secteur de la croissance verte à Madagascar Revue de presse destinée aux investisseurs potentiels 23 août 2014 Croissance verte: une stratégie

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Gestion des écosystèmes

Gestion des écosystèmes Gestion des écosystèmes Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Le bien-être dépend de la santé des écosystèmes. Un écosystème peut se définir comme un ensemble dynamique constitué de plantes,

Plus en détail

Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012. www.uncsd2012.org

Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012. www.uncsd2012.org Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012 www.uncsd2012.org «Rio+20 sera l une des plus importantes réunions internationales sur le développement durable de notre époque. À Rio, notre vision doit être claire

Plus en détail

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 Avec l appui de l ensemble de ses partenaires au développement, notamment www.gcpnd.gouv.ci

Plus en détail

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso

AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses. du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso AfricaSolar 2015 Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses du 25 au 27 Juin 2015 Ouagadougou Burkina Faso 1 l Efficacité Energétique & le Solaire pour un Développement Durable de l Afrique Tahar

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives 5 2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives La demande d énergie devrait s accroître considérablement dans les années à venir à cause de l augmentation de la population et du développement

Plus en détail

pays tributaires des exportations de minéraux

pays tributaires des exportations de minéraux La viabilité de la politique budgétaire dans les pays tributaires des exportations de minéraux Kirk Hamilton Groupe de recherche sur l économie du développement Banque mondiale Séminaire de haut niveau

Plus en détail

OMD 7 - Assurer un environnement durable

OMD 7 - Assurer un environnement durable OMD 7 - Assurer un environnement durable Garantir à la population un environnement durable et sain constitue le socle du septième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Cet objectif cible

Plus en détail

Le «Socle universel de protection sociale» Un concept novateur qui est en train de faire la différence

Le «Socle universel de protection sociale» Un concept novateur qui est en train de faire la différence Le «Socle universel de protection sociale» Un concept novateur qui est en train de faire la différence C est parce que le monde, tel qu il est aujourd hui avec toute la richesse qui existe cohabitant avec

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

Partie 2 Thème 2 Les puissances émergentes

Partie 2 Thème 2 Les puissances émergentes Partie 2 Thème 2 Les puissances émergentes La notion de puissance émergente n'a pas de définition précise. Elle est forgée dans les années 80 pour décrire le phénomène d'entrée progressive sur la scène

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Brazzaville, 27-30 Avril 2015 Nous les Gouvernements, réunis à Brazzaville,

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Réactions du secteur privé aux changements climatiques

Réactions du secteur privé aux changements climatiques Septième Forum pour le développement de l Afrique Agir face aux changements climatiques pour promouvoir un développement durable en Afrique Réactions du secteur privé aux changements climatiques Document

Plus en détail

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte WP Board 1062/10 17 juin 2010 Original : anglais Projet/Fonds commun F Comité exécutif / Conseil international du Café 21 24 septembre 2010 Londres, Angleterre Amélioration de la transformation et de l

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

POLITIQUE MINIERE ET NEGOCIATIONS

POLITIQUE MINIERE ET NEGOCIATIONS UNITED NATIONS NATIONS UNIES AFRICAN INSTITUTE FOR ECONOMIC DEVELOPMENT AND PLANNING INSTITUT AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE PLANIFICATION (IDEP) POLITIQUE MINIERE ET NEGOCIATIONS CONTRACTUELLES

Plus en détail

Gouvernance et gestion pour un tourisme durable dans les zones côtières d Afrique

Gouvernance et gestion pour un tourisme durable dans les zones côtières d Afrique Gouvernance et gestion pour un tourisme durable dans les zones côtières d Afrique Copyright 2013, Organisation mondiale du tourisme (OMT) Gouvernance et gestion pour un tourisme durable dans les zones

Plus en détail

Forum des gouverneurs de banques centrales. Discours. Carlos Lopes. Secrétaire général adjoint de l ONU et Secrétaire exécutif de la CEA

Forum des gouverneurs de banques centrales. Discours. Carlos Lopes. Secrétaire général adjoint de l ONU et Secrétaire exécutif de la CEA Forum des gouverneurs de banques centrales Discours de Carlos Lopes Secrétaire général adjoint de l ONU et Secrétaire exécutif de la CEA 29 mars 2015 Addis-Abeba Son Excellence Madame Nkosazana Dlamini-Zuma,

Plus en détail

Favoriser le dialogue entre recherche et politiques pour l adaptation au changement climatique en Afrique

Favoriser le dialogue entre recherche et politiques pour l adaptation au changement climatique en Afrique Favoriser le dialogue entre recherche et politiques pour l adaptation au changement climatique en Afrique Annonce de la Conférence Conférence continentale sur la facilitation de décision éclairée et d'élaboration

Plus en détail

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global Les Nations Unies et leurs partenaires se sont associés pour rédiger et diffuser un sondage innovant et global, sous le nom de MY WORLD, pour que les citoyens puissent participer au processus d'après -2015,

Plus en détail

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region:

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: Side Event for German Pavilion The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: The Moroccan Solar Plan and its role in bridging the nexus between climate and energy policies **** Intervention

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

PROFIL REGIONAL DE L AFRIQUE DU NORD VUE D'ENSEMBLE

PROFIL REGIONAL DE L AFRIQUE DU NORD VUE D'ENSEMBLE PROFIL REGIONAL DE L AFRIQUE DU NORD VUE D'ENSEMBLE L Afrique du Nord, définie dans ce profil régionale comme les cinq pays siégeant à l'extrémité nord du continent: le Maroc, l'algérie, la Tunisie, la

Plus en détail

Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables

Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables Face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux que présente la situation énergétique du continent

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE L INVESTISSEMENT DANS LA SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT SOCIOECONOMIQUE DE L AFRIQUE ARRIERE-PLAN La Commission macroéconomie et santé (CMS), qui réunit des économistes de premier plan et des experts de la

Plus en détail

résumé un développement riche en emplois

résumé un développement riche en emplois ne pas publier avant 00:01 Gmt le mardi 27 mai 2014 résumé un développement riche en emplois Rapport sur le Travail dans le Monde 2014 Un développement riche en emplois Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2009 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes PRINTEMPS Message du commissaire Chapitre 1 La protection de l habitat du poisson Chapitre 2 La Loi de

Plus en détail

La consommation intérieure est le principal facteur contribuant à l augmentation des déchets électroniques en Afrique

La consommation intérieure est le principal facteur contribuant à l augmentation des déchets électroniques en Afrique La consommation intérieure est le principal facteur contribuant à l augmentation des déchets électroniques en Afrique Un rapport de l ONU constate que les importations de déchets électroniques d Europe

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE Commission du développement économique, des finances et du commerce 17.05.2013 DOCUMENT DE TRAVAIL sur la coopération sud-sud et la coopération triangulaire: opportunités

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. III : LES MOBILITÉS HUMAINES Quels sont les différentes mobilités humaines dans le monde et leurs effets sur les

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST 4 INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST Cette partie du rapport procède à une brève analyse d'une autre opportunité manquée d'accroître la base fiscale dans l'espace CEDEAO : les avantages fiscaux.

Plus en détail

Vers une Économie Verte pour un Développement Durable du Maroc

Vers une Économie Verte pour un Développement Durable du Maroc ROYAUME DU MAROC Secrétariat d Etat chargé de l Eau et de l Environnement Vers une Économie Verte pour un Développement Durable du Maroc AMAL MOUFARREH CONTEXTE NATIONAL Principaux Constats Le Maroc adopte

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

L'OCDE en graphiques

L'OCDE en graphiques Extrait de : L'OCDE en chiffres 2007 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/oif-2007-fr L'OCDE en graphiques Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2008), «L'OCDE en graphiques»,

Plus en détail

Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies

Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies Un partenariat innovant entre collectivités locales, entreprises, associations, universités et Nations Unies PLATE-FORME A VOCATION LOCALE, REGIONALE, INTERNATIONALE Le projet CIFAL a été initié dès 1999

Plus en détail

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Libreville, le 29 août 2008 REPUBLIQUE GABONAISE ProgramedesNationsUnies pourl Environement Organisation mondiale de la Santé Bureau

Plus en détail

Fonds d'équipement des Nations Unies

Fonds d'équipement des Nations Unies Fonds d'équipement des Nations Unies Modernisation des infrastructures pour la prestation des services au niveau de la communauté en Afrique (Focalisation sur les pays de l'afrique de l'ouest) Dr Kadmiel

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique Directives pour les candidats Soutenir la Transition Énergétique Copyright IRENA janvier 2015 Sauf indiqué autrement, le matériel de cette publication peut librement être utilisé, partagé ou réimprimé,

Plus en détail

BRICS-Afrique Partenariat pour le développement

BRICS-Afrique Partenariat pour le développement BRICS-Afrique Partenariat pour le développement Promouvoir la croissance inclusive et le changement transformateur Promouvoir la croissance inclusive et le changement transformateur TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger 2 ENV 1110 CHANGEMENTS CLIMATIQUES SOMMAIRE 1. Le Plan vert de 1990........................................

Plus en détail