Schéma de développement des achats socialement responsables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma de développement des achats socialement responsables"

Transcription

1 Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit des dispositions qui permettent à l achat public de lutter contre l exclusion des publics les plus éloignés de l emploi. En particulier, l article 5 du code des marchés public stipule que «la nature et l étendue des besoins à satisfaire sont déterminés avec précision ( ) en prenant en compte des objectifs de développement durable» entendus au sens large et communément admis, c est-à-dire conciliant à la fois développement économique, protection de l environnement et équité sociale. Les clauses sociales, sont donc déployées comme un des éléments de développement durable de la commande publique. Cela se traduit dans le code des marchés publics par une série de dispositifs identifiés sous l'appellation de «clauses sociales dans les marchés publics», leviers supplémentaires de la lutte contre les exclusions. Ainsi, selon l article 14 du code des marchés publics (CMP), l insertion peut être une condition d exécution du marché à la demande du maître d ouvrage. Selon l article 53, l insertion peut également être un des critères de choix de l entreprise attributaire. L insertion peut également être l objet même d un marché quand un maître d'ouvrage achète des prestations d'insertion via l article 30. Enfin, les marchés réservés s adressent prioritairement aux structures qui emploient majoritairement des personnes handicapées. Toutefois, les clauses d insertion ne peuvent être appliquées à l ensemble de la commande publique. Il s agit avant tout d identifier les opérations pertinentes pour leurs mises en œuvre (travaux ou/et services) et savoir si la clause s applique à tous les lots du marché ou seulement à certains d entre eux. Le choix est déterminé par la durée du marché, la nature des prestations, la localisation du marché et son montant. Au Conseil Régional de Lorraine, ce choix est toujours réalisé, conjointement, par le pôle acheteur et le pôle de l achat public qui gère le dispositif. Les clauses sociales à la Région Lorraine L assemblée régionale a voté à l unanimité la mise en œuvre des clauses sociales dans ses marchés en juin Ce vote faisait suite à plus d une année de réflexion et de travail d un comité de pilotage constitué d élus et d agents régionaux. Le dispositif a débuté par une expérimentation sur cinq consultations dans des marchés de travaux avant d être déployé, à partir de 2009 et chaque fois que possible, dans les marchés de travaux et de services. La démarche régionale engagée en 2008 reposait sur les principes suivants : - phase d information interne ; sensibilisation / information / formation des services régionaux appelés à participer à la mise en œuvre du projet

2 - phase d information externe ; réunion de sensibilisation et d échanges avec les professionnels du bâtiment et d une manière générale, avec tous les partenaires potentiels de la démarche - phase de mise en œuvre ; lancement de consultations tests puis généralisation - A moyen terme et sous réserve d une évaluation positive des phases précédentes, phase de coordination des initiatives prises en Lorraine. le Conseil Régional pouvant alors jouer un rôle de coordinateur et d appui en direction des collectivités lorraines souhaitant s engager dans la démarche. Aujourd hui, ces différentes phases sont dépassées et la démarche largement appliquée. Le déploiement du dispositif régional s organise ainsi en trois niveaux complémentaires: - le comité de pilotage de préfiguration qui se réunit toujours deux fois par an pour orienter la démarche, la faire évoluer, en faire l évaluation. Il est composé d élus régionaux et d agents des pôles de l achat public, de la sécurisation des parcours de vie, juridique, des entreprises, de l appui aux territoires et de l immobilier. - le niveau opérationnel interne : pour le repérage des consultations susceptibles d intégrer une clause sociale, l appui aux différents pôles pour l intégration et le suivi dans les marchés, l évaluation et la consolidation des résultats. - le niveau opérationnel externe qui prend appui sur un réseau de partenaires régionaux, relais territoriaux, les «facilitateurs». En parallèle, le Conseil Régional anime le réseau des relais territoriaux, dans une logique d échange de pratiques, qui prend appui sur un espace collaboratif extranet mis en œuvre et hébergé par la Région Lorraine. Enfin, l expertise de la Région en matière de clauses d insertion permet, sur sollicitation, l accompagnement juridique et technique de collectivités et de structures de l insertion par l activité économique dans la mise en œuvre de démarches similaires. Plus globalement, le Conseil Régional participe au développement de l ESS La démarche filière ESS, initiée par le Conseil régional de Lorraine en 2011, a permis d associer dans une dynamique commune, les acteurs de l Economie sociale et solidaire, de l IAE, de l économie pour mener collectivement un travail de diagnostic et définir un plan d actions partagé. Parmi les axes de travail identifiés : favoriser le développement des entreprises de l ESS, développer l engagement citoyen et le consommer autrement et développer l innovation sociale, ces derniers ont permis de dégager un travail collectif au bénéficie des structures de l IAE et de la reconnaissance d un mode de consommation et d achats alternatifs sur les territoires. Dans le cadre de ses conventions d objectifs avec les têtes de réseaux et structures représentatives du champ économique et social, le Conseil régional de Lorraine dispose d un partenariat étroit avec l Union régionale des entreprises d insertion de Lorraine (convention annuelle), pour favoriser l accompagnement de porteurs de projets, soutenir les projets de créations d activités nouvelles agréées en insertion, pour développer des actions collectives afin de professionnaliser les entreprises et accentuer leur mise en réseau. Ainsi, le service ESS, inscrit dans le Pôle entreprises du Conseil Régional :

3 - Instruit des projets d entreprises (création d emplois, investissement), relevant de l ESS, mais aussi de toutes entreprises quelques soient lors statuts, porteuses d utilité sociale et sociétale, et apporte un soutien financier à ces actions, ainsi qu aux projets de sensibilisation et de développement de l ESS dans les territoires, - Contribue et accompagne la structuration d une politique d aide permettant la création et le développement d entreprises de l ESS et de l entrepreneuriat social, génératrices d activités économiques et d emplois non délocalisables, - Pilote la démarche filière ESS en région, et coordonne des groupes de travaux thématiques notamment dédiés à l innovation sociale, à la jeunesse, à la création d entreprises - Accompagne l émergence et co-organise des temps forts et événements en région : Journée interrégionale des territoires du RTES, Mois de l ESS, Semaine jeun ESS, Forum de l innovation sociale Le Schéma de développement des achats socialement responsables La loi n du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire prévoit dans son article 13 que : Lorsque le montant total annuel de ses achats est supérieur à un montant fixé par décret, le pouvoir adjudicateur ou l'entité adjudicatrice mentionné au 2 de l'article 2 du code des marchés publics ou aux articles 3 et 4 de l'ordonnance n du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics, en tant que ces articles concernent des collectivités territoriales ou des organismes de nature législative, adopte un schéma de promotion des achats publics socialement responsables. Il en assure la publication. Ce schéma détermine les objectifs de passation de marchés publics comportant des éléments à caractère social visant à concourir à l'intégration sociale et professionnelle de travailleurs handicapés ou défavorisés, ainsi que les modalités de mise en œuvre et de suivi annuel de ces objectifs. Le décret n du 28 janvier 2015 fixe le montant annuel des achats à 100 millions d euros. Le Conseil Régional de Lorraine est donc impacté et met un schéma de développement des achats socialement responsables en œuvre, ainsi défini : 1 - Les objectifs de passation de marchés publics comportant des éléments à caractère social : Les clauses sociales Le Conseil Régional mobilisera l ensemble des procédures offertes par le code des marchés publics afin de continuer à développer les clauses sociales dans ses marchés publics. Pour chaque marché, le choix de la procédure la mieux adaptée se basera sur les conditions

4 d exécution de la prestation, sa nature, son montant, sa durée et la connaissance des fournisseurs susceptibles d y répondre. Les publics concernés Dans une logique de lutte contre le chômage et de promotion de l emploi, les publics amenés à bénéficier du dispositif clauses sociales de la région Lorraine sont : - les demandeurs d emploi de longue durée (plus de 12 mois d inscription au chômage) ; - les demandeurs d emploi allocataires du R.S.A; - les publics reconnus travailleurs handicapés, au sens de l article L du code du travail, fixant la liste des bénéficiaires de l obligation d emploi ; - les bénéficiaires de l Allocation Spécifique de Solidarité (ASS), de l Allocation Temporaire d Attente (ATA), de l Allocation Adulte Handicapé (AAH), de l Allocation d Invalidité ; - les jeunes de Niveau infra 5, c est-à-dire de niveau inférieur au CAP/BEP, de moins de 26 ans sortis du système scolaire sans qualification ; - les personnes prises en charge dans le dispositif IAE (Insertion par l Activité Économique), c est-à-dire les personnes mises à disposition par une Association Intermédiaire (AI) ou par une Entreprise de Travail Temporaire d Insertion (ETTI), ainsi que des salariés d une Entreprise d Insertion (EI), ou d un Atelier et Chantier d Insertion (ACI), ainsi que les personnes prises en charge dans des dispositifs particuliers, par exemple «école de la 2ème chance» ; - les personnes employées dans les GEIQ (Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification) et dans les associations poursuivant le même objet. En outre, la Région Lorraine accepte que d autres personnes rencontrant des difficultés particulières puissent, sur avis motivé de Pôle Emploi, des Maisons de l Emploi, des Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi (PLIE), des Missions Locales, ou de CAP Emploi, être considérées comme relevant des publics éligibles au dispositif. Les clauses sociales sont ainsi développées comme éléments de parcours d accès ou de retour à l emploi des personnes qui en sont le plus éloignées. Les achats hors procédures formalisées. Au delà des clauses sociales, la Région Lorraine favorisera l accès des structures de l ESS à la commande publique. En effet, les petits achats, en dessous du seuil de euros, sont des procédures administrativement simplifiées qui permettent aux acteurs de l ESS, en particulier les structures des secteurs protégé et de l IAE de répondre plus facilement à la commande publique. Les services acheteurs de la Région Lorraine seront informés et accompagnés par le

5 pôle de l achat public dans la recherche de fournisseurs issus du secteur protégé et de l IAE. A ce titre, le portail achatsresponsablesenlorraine sera valorisé auprès des services. Le Conseil Régional de Lorraine a en effet accompagné la démarche de la Chambre régionale d économie sociale de Lorraine dans la création d un portail des achats socialement responsables en Lorraine. Le portail a pour finalités de : - Mettre à disposition des entreprises de l ESS un outil de promotion et de valorisation commerciale ; - Proposer aux consommateurs lorrains (acheteurs privés et publics) un outil de localisation des services et produits proposés par des entreprises lorraines ; - Faciliter les achats auprès d entreprises relevant de valeurs humanistes, associées à une charte d éthique, de qualité, en offre de proximité ; - Favoriser par la mise en réseau et la mutualisation, les coopérations entre entreprises notamment pour répondre aux appels d offres avec ou sans clauses sociales. Un comité de pilotage assure le suivi de ce portail, réunissant autour du Conseil Régional, départements, réseaux de l ESS, services de l Etat. 2 Les modalités de mise en œuvre Le Schéma de développement des achats socialement responsables de la région lorraine continuera de s appuyer sur l organisation à trois niveaux mise en place dès Un comité de pilotage, constitué de Conseillers Régionaux et d agents de l institution, qui étudie les résultats produits par la mise en œuvre des clauses sociales, et propose les évolutions nécessaires au dispositif Une organisation interne coordonnée par un chargé de mission «clauses d insertion» rattaché au Pôle de l Achat Public. Les missions de cet agent sont : l analyse des marchés du Conseil Régional susceptibles d intégrer une clause sociale, l information aux agents du Conseil Régional des modalités de mise en œuvre des clauses sociales dans les marchés de l institution, la préparation des éléments techniques, administratifs et juridiques des marchés incluant une clause sociale, en particulier avec les chefs de projets initiateurs des consultations, le suivi administratif de la bonne exécution des clauses sociales dans les marchés régionaux, la préparation et l animation, avec un élu référent, du comité de pilotage, la consolidation et la diffusion des résultats produits par les clauses sociales dans les marchés de l institution Une organisation partenariale avec des relais territoriaux, les «facilitateurs». La Région Lorraine s appuie sur l expertise des acteurs lorrains déjà impliqués dans des démarches analogues Maison de l Emploi, Plan Locaux pour l insertion et l Emploi, Equipes

6 professionnelles Pôle Emploi, plate formes territoriales dédiées Cette organisation est animée par le chargé de mission «clauses d insertion», en particulier : l analyse conjointe, en amont du lancement des consultations, avec les facilitateurs, de l intérêt d introduire des clauses sociales dans les projets régionaux, sur la base de cette analyse, l étude des modalités possibles de mise en œuvre sur le territoire de réalisation de l opération construction de l offre d insertion un suivi coordonné de la bonne exécution des clauses, Une évaluation partagée des effets produits par chaque consultation, En favorisant les organisations locales, la Région Lorraine permet ainsi de : - Proposer un guichet unique aux entreprises, pour avoir une offre de service équivalente, quel que soit le donneur d ordre. Sur un même territoire, il faut que les maîtres d ouvrages puissent utiliser les services d un même opérateur pour gérer les clauses d insertion de leurs marchés publics. En mettant à la disposition des entreprises un interlocuteur unique, on va pouvoir mutualiser les heures d insertion liées aux marchés de différents maîtres d ouvrage, et ainsi favoriser la création d emplois pérennes au profit des salariés en insertion, - Mobiliser les structures locales d insertion par l activité économique, et ainsi participer au développement économique local, - Favoriser les logiques de parcours d accès ou de retour à l emploi des publics concernés, élément de consolidation et de professionnalisation du secteur de l insertion. Des conventions cadre sont signées avec ces partenaires pour la mise en œuvre des clauses sociales sur leurs territoires d interventions. Leurs missions : - Transmettre les offres d emploi générées par l application des clauses d insertion aux structures d accueil et d accompagnement des publics visés (Missions locales, pôles emplois, associations et entreprises d insertion, référents RSA des Conseils généraux, ), - Assurer la mise en relation entre les entreprises attributaires et les candidats, - Rendre compte à la Région du suivi de bonne exécution de l obligation d insertion par les entreprises. 3 -Suivi des objectifs. Conformément à l article 13 de la loi ESS, un bilan sera présenté à l assemblée plénière annuellement. Ce bilan, proposé par le COPIL clauses sociales, fera état de l ensemble de la commande publique régionale intégrant des clauses sociales, ainsi que les opérations d autres maitres d ouvrages dans le cadre de la conditionnalité des aides régionales.

7 Il reprendra les éléments qualitatifs et quantitatifs de tableaux de bords renseignés par les bilans d exécution réalisés à chaque fin d opération, réception de travaux, et en contrôle continu pour les marchés de services. Ces tableaux de bords sont renseignés par le pôle de l achat public et intègrent des éléments liés aux publics bénéficiaires, aux modalités de mise en œuvre des clauses sociales, à la nature des contrats de travail mobilisés par les entreprises. Ce bilan est également présenté annuellement à la commission des marchés publics. 4 - Accompagnement et mobilisation des acteurs lorrains Au-delà de la mise en œuvre des clauses sociales dans ses marchés, la Région Lorraine s est attachée depuis 2008 à accompagner les démarches similaires d autres donneurs d ordres, publics et privés, ainsi que les structures de l IAE souhaitant répondre aux marchés publics, intégrant une clause sociale ou non. Cet accompagnement se poursuivra et prendra notamment appui sur : - Une offre de service formation à la réponse à la commande publique, aux outils juridiques mobilisables dans le cadre d achats socialement responsables, - L aide au repérage d achats susceptibles d intégrer des clauses sociales, - L aide à la rédaction de pièces de marchés, - L aide à la promotion et à la valorisation commerciale des produits et services des structures lorraines de l ESS, Le saut quantitatif des achats socialement responsables passera également par la multiplication des acheteurs s engageant dans la démarche. En effet, les acheteurs déjà engagés développent ces achats dès que possible, dans la limite de leurs projets, et aujourd hui, la commande publique intégrant les clauses sociales ne représente qu à peine 3% des marchés. L incitation à l intégration de clauses sociales dans les marchés de certaines opérations portées par les maîtres d ouvrage soutenus par la Région dans le cadre des CADT a été expérimentée en 2013 ; Les porteurs de projets se sont bien adaptés à cette incitation, soulignant le caractère compréhensible de la demande régionale. Cette phase d incitation doit pouvoir désormais avoir un caractère de conditionnalité de certaines aides régionales. Cette conditionnalité des aides régionales doit néanmoins s accompagner d une aide juridique et pratique, dans un domaine encore trop méconnu. Dans un souci d harmonisation des pratiques, notamment attendue des entreprises candidates, la méthode de mise en œuvre doit être de même nature que dans le cadre des marchés à maitrise d ouvrage du Conseil régional.

8 L appui et l accompagnement aux porteurs de projets mobilisera ainsi : - Le pôle de l achat public pour l analyse des conditions de mise en œuvre d une clause sociale, une aide à la rédaction des pièces de marché dans les règles du code des marchés publics et leur adaptation pour les achats des porteurs privés non assujettis au code des marchés publics, - Le réseau des facilitateurs pour la mise en relation des publics bénéficiaires et les entreprises attributaires des marchés.

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Conseil Régional d'aquitaine Appel à projets 2010 CAHIER DES CHARGES Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Présentation

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants

Plus en détail

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics ENQUÊTE 2012 L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics Chiffres clés 2011 L enquête, réalisée en 2012, porte sur les chiffres 2010 et 2011 42% des SIAE ont

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 Le plan d actions triennal 2010-2012 comporte quatre axes d intervention principaux : Axe 1 : Conforter la dynamique partenariale et la mise

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de l agglomération toulousaine

Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de l agglomération toulousaine Paris 11 Juin 2015 Ecole du Renouvellement Urbain 1 AGIR POUR L'EMPLOI: CONSTRUIRE ET DEVELOPPER LES CLAUSES D'INSERTION Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux

Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux PLAN PLURIANNUEL DE DEVELOPPEMENT DE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN CHARENTE-MARITIME 1 Quelques données sur la Charente-Maritime

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne».

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Contexte de l appel à projets Quelques caractéristiques

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique

Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique " L'insertion par l'activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi,

Plus en détail

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017 Pacte Territorial de l Allier PTI 2014-2017 1 Préambule Le Conseil général de l Allier a fait le choix d engager une politique volontariste en faveur de la solidarité et de l insertion des publics éloignés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Insertion et économie

Insertion et économie > Insertion et économie Pôle développement durable Le contexte Données Consolidées 09-2014 Population départementale 1 : 1 107 730 Ensemble population couverte RSA : 108 524 Nombre foyers allocataires

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES SYNTHESE DE LA CANDIDATURE DU CONSORTIUM : GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES Programme interrégional d éducation à l innovation sociale, à l entrepreneuriat collectif et à l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Plan régional pour l emploi

Plan régional pour l emploi Plan régional pour l emploi 2 La Région se mobilise en faveur de l emploi durable En adoptant le Plan régional pour l emploi en novembre 2004, le Conseil régional a affiché sa détermination à œuvrer activement

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE Atelier FSE FSE - Fonds Social Européen Atelier FSE IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes Fonds Social Européen Initiative pour l Emploi des Jeunes 1 RAPPEL : Architecture du FSE sur la période 2007/13

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire est un outil

L Economie Sociale et Solidaire est un outil Numero special en Coeur d ostrevent juillet 08 L Economie Sociale et Solidaire est un outil précieux pour renforcer la cohésion sociale L Economie Sociale et Solidaire est un outil précieux pour renforcer

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Agir pour l emploi dans les

Agir pour l emploi dans les Agir pour l emploi dans les Devenez tuteur www.hauts-de-seine.net Un dispositif du Conseil général des Hauts-de-Seine Le Conseil général des Hauts-de-Seine, impliqué dès 1990 dans la lutte contre le chômage,

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE L ESS Nature du dispositif : instruction avec comité de sélection

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement

FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement FSE - Programme Opérationnel Régional 2014-2020 Etat d'avancement Présentation du Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne Volet FSE La version finale PO FEDER-FSE 2014-2020 Bretagne a été transmise

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert Intervention plénière -journée d échange de pratique du 21 novembre 2013 De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF Patrice GRANIER, consultant expert Structure des dépenses de

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Livre Blanc du Tourisme et des Loisirs en Rhône Alpes diagnostic, prospective, enjeux 10-15 ans Stratégie opérationnelle régionale

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL PROJETS DE SERVICES & USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL PROJETS DE SERVICES & USAGES NUMERIQUES Direction Recherche, innovation, enseignement supérieur Unité Développement Sous-direction de la recherche et de l innovation APPEL A PROJETS 2008 SOUTIEN AUX ACTEURS ASSOCIATIFS A ANCRAGE TERRITORIAL

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques

Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques Appel à projets «filières industrielles» - Notice simplifiée

Plus en détail

UNION EUROPENNE. Clauses d insertion. Performance économique Engagement social. Le XV du PLIE pousse en Aquitaine

UNION EUROPENNE. Clauses d insertion. Performance économique Engagement social. Le XV du PLIE pousse en Aquitaine UNION EUROPENNE Clauses d insertion Performance économique Engagement social Le XV du PLIE pousse en Aquitaine L expertise reconnue des PLIE d Aquitaine LES PLIE : l interface naturelle entre tous les

Plus en détail

CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES

CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES I. Présentation de l action La Région Aquitaine et l entreprise Thales ont conjointement lancé, en juillet 2010, le cluster Aetos (aigle en grec) «Services

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION La fiche de fonction est un outil d organisation du travail. Elle a pour but de répertorier les missions et les principales activités associées à la fonction de

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

Chômeurs en fin de droits à l assurance chômage 2010 : Plan Rebond pour l Emploi

Chômeurs en fin de droits à l assurance chômage 2010 : Plan Rebond pour l Emploi Chômeurs en fin de droits à l assurance chômage 2010 : Plan Rebond pour l Emploi Une analyse conjointe de Pôle Emploi et des services de l Etat a permis d identifier que parmi le million de demandeurs

Plus en détail