Projet de chauffage à la biomasse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de chauffage à la biomasse"

Transcription

1 RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement des compétences. RETScreen peut être utilisé dans le monde entier pour évaluer la production énergétique, le coût du cycle de vie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour différentes technologies d'énergies renouvelables (TÉR). RETScreen est offert gratuitement par le gouvernement du Canada par le biais du Laboratoire de recherche en diversification énergétique de CANMET (LRDÉC) de Ressources naturelles Canada. L'usager est encouragé à s'inscrire correctement sur le site Web de RETScreen de sorte que le LRDÉC puisse rendre compte de l'utilisation globale de RETScreen. Projet de chauffage à la biomasse POUR DÉMARRER (cliquez ici) Brève description et organigramme du modèle Code de couleur des cellules Caractéristiques RETScreen (cliquez pour info.) Manuel en ligne Données de produits Données météo Données de coûts Options monétaires Feuilles de calcul du modèle (cliquez pour y aller) Modèle énergétique Besoins en chauffage et réseau Analyse des coûts Analyse de gaz à effet de serre Sommaire financier Feuilles de calcul vierges (3) RETScreen est disponible gratuitement à Options d'internet Site Web RETScreen Information sur la formation Inscription Contacter LRDEC Collaborateurs +85 experts de l'industrie Organisations collaboratrices Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

2 Modèle énergétique RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Caractéristiques du site Données Notes/Plage Nom du projet Modification d'un réseau de chauffage urbain Lieu du projet Gornji Grad, Slovénie Station météorologique la plus proche du projet Gornji Grad approx. compléter la feuille Besoins en chauffage et réseau Nombre de bâtiments bâtiment 2 Longueur totale des tuyaux m 250 Demande énergétique totale en chauffage MWh million Btu Charge de pointe en chauffage kw million Btu/h 7,694 Paramètres du système Données Notes/Plage Type de système - Biomasse Système de chauffage à la biomasse Contribution des systèmes Récupér. therm. Biomasse Pointe Type de biomasse - Bois - rendement moyen 120% Teneur en eau de la biomasse humide % 40% 0% à 55% Pouvoir calorifique de combustion MJ/t % à Puissance de chaudière(s) biomasse (1 chaudière) kw % voir la base de Manufacturier de chaudières à biomasse Jarnforsen 60% données de produits Modèle de chaudière(s) à biomasse N/D 40% Rendement saisonnier de chaudière(s) % 85% 20% 60% à 90% Énergie de biomasse fournie MWh % % de la charge de pointe en chauffage % 102,0% Charge Demande % de la demande énergétique totale en chauffage % 100,0% (puissance) (énergie) Système de chauffage de pointe Type de combustible pour la charge de pointe - Biomasse Puissance de chaudière suggérée kw 0 75 à Puissance de chaudière kw 0 75 à Rendement saisonnier de chaudière % 85% 60% à 90% Énergie de pointe fournie MWh 0 % de la charge de pointe en chauffage % 0,0% % de la demande énergétique totale en chauffage % 0,0% Le système de chaudière de pointe n'est pas requis. Système de chauffage de secours (optionnel) Puissance de secours suggérée kw à Puissance des chaudières de secours kw à Production annuelle d'énergie Récupér. thermique Biomasse Pointe (Bio) Total Notes/Plage % de la charge de pointe en chauffage % 0,0% 102,0% 0,0% 102,0% Puissance de chauffage kw million Btu/h 0 7, ,848 Heures équivalentes à plein régime h d'utilisation % 0,0% 48,1% 0,0% - % de la demande énergétique totale en chauffage % 0,0% 100,0% 0,0% 100,0% Énergie de chauffage fournie MWh million Btu Besoins en biocombustible t compléter la feuille Analyse des coûts Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

3 Besoins en chauffage et conception du réseau de chauffage urbain RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Caractéristiques du site Données Notes/Plage Données mensuelles Station météorologique la plus proche du projet Gornji Grad approx. voir la base de données météorologiques Mois C-j Mois C-j Mois C-j Température extérieure de calcul en chauffage C -11,0-40,0 à 15,0 (<18 C) (<18 C) (<18 C) Degrés-jours annuels en chauffage sous 18 C C-j compléter les données mensuelles janvier 656 mai 135 septembre 105 Demande de base d'eau chaude sanitaire % 51% 0% à 25% février 512 juin 35 octobre 277 Degrés-jours équiv. pour eau chaude sanitaire C-j/j 9,9 0,0 à 10,0 mars 432 juillet 4 novembre 452 Heures équivalentes à plein régime h avril 273 août 13 décembre 617 Notes/Plage voir la base de données météorologiques Système de référence et besoins en chauffage Données/Total voir la note technique sur la conception du réseau Groupe de bâtiments Système de chauffage de référence Surf. de planchers chauffés / groupe bâtiments m² Nombre de bâtiments par groupe de bâtiments bâtiment Source(s) d'énergie de chauffage Diesel (maz. #2) Diesel (maz. #2) Rendement saisonnier du syst. de chauffage % - 60% 60% Calcul de la charge en chauffage Charge en chauffage par groupe de bâtiments W/m² Demande énergétique en chauffage MWh Charge de pointe totale en chauffage kw Source d'énergie - unités de consommation L L Quantité annuelle d'énergie consommée Unité de coût de la source d'énergie /L /L Coût unitaire de la source d'énergie 0,630 0,630 Coût totale de l'énergie consommée Conception du réseau de chauffage urbain Données/Total Critères de conception Température de calcul d'alimentation C 120 Température de calcul de retour C 70 Différentiel de température C 50 Ligne de distribution principale Surdimensionn. des tuyaux du réseau principal % 25% Sections des tuyaux Charge Longueur Dimension Le groupe de bâtiments est-il alimenté par cette section de tuyaux? (oui/non) (kw) (m) (mm) Section DN 80 Non Oui Section 2 - Section 3 - Section 4 - Section 5 - Section 6 - Section 7 - Section 8 - Section 9 - Section 10 - Section 11 - Section 12 - Section 13 - Longueur totale des tuyaux de la ligne principale m 250 Ligne de distribution secondaire Surdimensionn. des tuyaux du réseau second. % Longueur des tuyaux de distribution secondaire par groupe de bâtiments (m) Longueur de la section de tuyaux m 0 Dimension des tuyaux mm DN 100 DN 80 Coût du réseau de chauffage urbain Longueur totale des tuyaux m 250 Méthode d'évaluation des coûts - Détaillée Type de connexion - station de transfert d'éner. - Indirect Coûts de la station de transfert d'énergie et des tuyaux de distribution secondaire par groupe de bâtiments ($) Coût de la station de transfert d'énergie Coût des tuyaux de la ligne de distribution sec Coût total - connexion du groupe de bâtiments Coût des tuyaux de la ligne de distribution principale selon leur dimension Sommaire dimensions tuyaux de la ligne princip. mm DN 32 DN 40 DN 50 DN 65 DN 80 DN 100 DN 125 DN 150 Sommaire longueurs tuyaux de la ligne princip. m Sommaire coûts de tuyaux de la ligne principale Coût total du réseau de chauffage urbain retour à la feuille Modèle énergétique Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

4 Analyse des coûts RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Type de projet : Standard Devise : Définie par l'utilisateur Coûts de référence : Aucun Deuxième devise : États-Unis USD Taux : /USD 0,67800 Coûts d'investissement (crédits) Unité Quantité Coût unitaire Montant % du total Plage/quantité Plage/coût Étude de faisabilité Étude de faisabilité Coût Sous-total : ,5% Développement Développement Coût Sous-total : ,1% Ingénierie Ingénierie Coût Sous-total : ,8% Équipements énergétiques Syst. chauffage à la bio. (1 chaudière) kw Installation des équipements de biomasse kw Transport projet Sous-total : ,7% Infrastructures connexes Système de chauffage de secours kw Station de transfert d'énergie bâtiment Tuyaux de la ligne de distribution second. m Tuyaux de la ligne de distribution princip. m Construction de la chaufferie et de la cour m² Installation des équipements h-p Transport projet Installation pour système de secours Coût Sous-total : ,6% Divers Frais généraux h-p Formation h-p Frais imprévus % 10% Sous-total : ,3% Total des coûts d'investissement ,0% Frais annuels (crédits) Unité Quantité Coût unitaire Montant % du total Plage/quantité Plage/coût Exploitation et entretien Taxes foncières et assurances projet Pièces de rechange brûleur Main-d'œuvre h-p Voyages et hébergement voyage-p Frais généraux et d'administration projet Frais imprévus % 10% Sous-total : ,7% Combustible/Électricité Biomasse t , Électricité kwh , Sous-total : ,3% Total des frais annuels ,0% Coûts périodiques (crédits) Période Coût unitaire Montant Plage/intervalle Plage/coût Isolation ignifuge Coût 7 ans Valeur résiduelle du projet aller à la feuille Analyse des GES Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

5 Analyse des réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Utiliser la feuille Analyse GES? Oui Type d'analyse Standard compléter la feuille Sommaire financier Informations générales Informations sur le projet Potentiel de réchauffement planétaire des GES Nom du projet Modification d'un réseau de chauffage urbain 1 tonne CH 4 = 21 tonnes CO 2 (IPCC 1996) Lieu du projet Gornji Grad, Slovénie 1 tonne N 2 O = 310 tonnes CO 2 (IPCC 1996) Réseau électrique de référence Mode de production Proportion des modes d'émissions CO 2 d'émissions CH 4 d'émissions N 2 O Rend. de conversion de l'énergie Pertes de transport et de distribution d'émissions GES (%) (kg/gj) (kg/gj) (kg/gj) (%) (%) (t CO2 /MWh) Charbon 100,0% 94,6 0,0020 0, ,0% 8,0% 1,069 Mélange d'électricité 100% 293,8 0,0062 0,0093 8,0% 1,069 Système de chauffage de référence Source d'énergie Proportion des sources d'énergie d'émissions CO 2 d'émissions CH 4 d'émissions N 2 O Rend. de conversion de l'énergie Pertes de transport ou de transfert d'émissions GES (%) (kg/gj) (kg/gj) (kg/gj) (%) (%) (t CO2 /MWh) Système de chauffage 1 Diesel (maz. #2) 66,7% 74,1 0,0020 0, ,0% 0,0% 0,449 2 Diesel (maz. #2) 33,3% 74,1 0,0020 0, ,0% 0,0% 0, ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 4 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 5 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 6 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 7 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 8 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% 9 0 0,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% ,0% #N/A #N/A #N/A 0,0% Source de chauffage 100,0% 123,5 0,0033 0,0033 0,0% 0,449 Système de chauffage proposé (atténuation) Source d'énergie Proportion des sources d'énergie d'émissions CO 2 d'émissions CH 4 d'émissions N 2 O Rend. de conversion de l'énergie Pertes de transport ou de transfert d'émissions GES (%) (kg/gj) (kg/gj) (kg/gj) (%) (%) (t CO2 /MWh) Système de chauffage Récupération thermique 0,0% 0, ,0% Biomasse 100,0% 0,0 0,0320 0, ,0% 0,0% 0,008 B Pointe - Biomasse 0,0% 0,0 0,0320 0, ,0% Électricité 0,6% 293,8 0,0062 0, ,0% 0,0% 1,069 Sources de chauffage 100,6% 1,8 0,0377 0,0048 0,0% 0,015 Sommaire des réductions d'émissions de GES d'émissions de GES d'émissions de GES Énergie annuelle Réduction annuelle du cas de référence du cas proposé utile fournie d'émissions de GES (t CO2 /MWh) (t CO2 /MWh) (MWh) (t CO2 ) Système de chauffage 0,449 0, ,3 Réduction nette d'émissions de GES t CO2 /an 4 204,3 compléter la feuile Sommaire financier Version Mise en circulation 2 Programme des Nations Unies pour l'environnement & Ministre de Ressources naturelles Canada PNUE/DTIE et RNCan/LRDÉC

6 Sommaire financier RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Bilan énergétique annuel Flux monétaires annuels An Av. impôts Apr. impôts Cumulatif Nom du projet Modification d'un réseau de chauffage urbain Électricité requise MWh 60,0 # Lieu du projet Gornji Grad, Slovénie Incremental electricity demand kw - 0 ( ) ( ) ( ) Énergie renouvelable fournie MWh Feuille Analyse des GES utilisée? oui/non Oui Énergie de chauffage fournie MWh Réduction nette d'émissions de GES t CO2 /an 4 204, Cooling energy delivered MWh - Réd. nette d'émissions GES - 25 ans t CO Énergie de chauffage évitée voir la feuille Besoins en chauffage et réseau Paramètres financiers Coût évité de l'éner. de chauff. /MWh 97,8 Ration d'endettement % 80,0% Crédit pour ÉR fournie /kwh - Taux d'intérêt sur la dette % 6,0% Durée du crédit pour ÉR fournie an 15 Durée de l'emprunt an Taux d'indexation du crédit ÉR % 2,0% Crédit - réduction d'émis. GES /t CO2 - Analyse d'impôt sur le revenu? oui/non Oui Durée du crédit - réduction GES an 10 Taux d'imposition sur le revenu % 28,0% Taux d'indexation du crédit GES % 2,0% Report des pertes? oui/non Oui Prix de détail de l'électricité /kwh 0,065 Méthode d'amortissement - Dégressive Frais liés à la puissance souscrite /kw - Allocation du coût en capital % 75,0% Taux d'indexation de l'énergie % 1,0% Taux d'amortissement % 25,0% Taux d'inflation % 1,0% Période d'amortissement an Taux d'actualisation % 10,0% Congé fiscal disponible? oui/non Non Durée de vie du projet an 25 Durée du congé fiscal an Coûts du projet et économies générées Coûts d'investissement Frais annuels et dette Étude de faisabilité 0,5% Exploitation et entretien Développement 2,1% Combustible/électricité Ingénierie 7,8% Paiements sur la dette - 15 ans Équip. énergétiques 30,7% Total des frais annuels Infrastr. connexes 49,6% Divers 9,3% Économies ou revenus annuels Investissement total 100,0% Énergie de chauffage Énergie de refroidissement Encouragements/subventions - Crédit d'ér fournie - 15 ans Crédit de réduction de GES - 10 ans Total des économ. annuelles Coûts périodiques (crédits) # Isolation ignifuge Occurrence - année # 7,14, # - Occurrence - année # 0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0, # - Occurrence - année # 0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0, Valeur résiduelle - - Occurrence - année # Analyse financière TRI et RI avant impôts % 168,6% Calcul du coût de réduction de GES? oui/non Non TRI et RI après impôts % 156,9% Coût de réduction démissions GES /t CO2 Pas calculé Retour simple an 2,4 Capitaux propres investis Année de flux monétaire nul an 0,6 Dette du projet Valeur actualisée nette (VAN) Paiements sur la dette /an Écon. annuelles sur la durée de vie Recouvrement de la dette - 5, Indice de rentabilité - 11,91 Coût de revient d'ér /kwh in construction Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

7 Sommaire financier RETScreen - Projet de chauffage à la biomasse Graphique du flux monétaire cumulatif Flux monétaire cumulatif du projet de chauffage à la biomasse Modification d'un réseau de chauffage urbain, Gornji Grad, Slovénie Année de flux monétaire nul 0,6 TRI et RI 156,9% Valeur actualisée nette Flux monétaire cumulatif ( ) ( ) An Version Mise en circulation 2 Ministre de Ressources naturelles Canada RNCan/LRDÉC

8 NOTES EXPLICATIVES 05 PROJET DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE MODIFICATION D UN RÉSEAU DE CHAUFFAGE URBAIN / GORNJI GRAD, SLOVÉNIE Si l usine de travail du bois doit être connectée au réseau existant via une prolongation de 100 m de nouveaux tuyaux, RETScreen indique qu il faudrait une tuyauterie de 125 mm pour pouvoir véhiculer la puissance thermique nécessaire. Or, la tuyauterie en place n a que 100 mm de diamètre et ne peut donc prendre en charge cette nouvelle demande. Par conséquent, l usine devra être directement raccordée à la chaufferie centrale qui est à une distance de 250 m. La connexion de l usine nécessite un poste de raccordement au réseau dont le coût a été estimé à l aide des facteurs de coûts suggérés dans le manuel de l utilisateur en ligne, tout comme le coût de la nouvelle ligne de distribution du réseau de chaleur. La biomasse est fournie gratuitement à la municipalité. Cependant cette dernière s est engagée à fournir de la chaleur à l usine à bois, avec un rabais de 50 % par rapport à ce que l usine payait, en énergie, auparavant. Ainsi, l escompte de 50 % sur l énergie que payait l industrie devient véritablement la valeur d achat de la biomasse, payée par la municipalité. Les frais annuels «d Exploitation et d entretien», ainsi que les «Coûts périodiques» présentés dans l étude de cas sont uniquement les surcoûts de l option à la biomasse par rapport au cas de référence d une chaudière au mazout. Le projet réel présenté est différent de celui de l exercice proposé qui a été conçu comme un exemple simplifié d utilisation de RETScreen. Aucun crédit n a été considéré dans l analyse pour l enlèvement des équipements de la chaudière existante, puisqu il n est pas spécifié dans l étude de cas qu ils devaient être remplacés. La viabilité financière du projet aurait été améliorée si ces crédits avaient été inclus dans l analyse.

Projet de chauffage solaire passif

Projet de chauffage solaire passif RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement

Plus en détail

Projet d'installation photovoltaïque

Projet d'installation photovoltaïque RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement

Plus en détail

Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique

Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique Logiciel d analyse de projets sur les énergies propres Modèle pour projets de petite centrale hydroélectrique Cliquez ici pour démarrer Description et organigramme Code de couleur Manuel en ligne Feuilles

Plus en détail

Projet d'installation photovoltaïque

Projet d'installation photovoltaïque RETScreen International est un logiciel noralisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une platefore coune perettant à la fois l'aide à la décision et le renforceent

Plus en détail

Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne

Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne RETScreen International Centre d aide à la décision sur les énergies propres www.retscreen.net Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne Modèle pour projets de cogénération Contexte Ce document

Plus en détail

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE LIGNES DIRECTRICES D IMPLANTATION, NORMES ET CONTRAINTES POUR EN ASSURER LE SUCCÈS ET LA RENTABILITÉ Par : Jacquelin Goyette, ing.f. Shawinigan, 25 octobre

Plus en détail

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2010 (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 SOMMAIRE Présentation succincte

Plus en détail

FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013

FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013 8 mai 2013 FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013 Calcul du bilan GES du remplacement de la consommation de

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) Consommation pour la production

Plus en détail

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé:

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé: Formulaire de demande d'aide financière A retourner au Service de l'énergie et de l environnement, Rue du Tombet 24, 2034 Peseux, tél. 032 889 67 30 fax 032 889 60 60 1. Données générales Maître d'ouvrage

Plus en détail

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Le chauffage à la biomasse, une question d économie? Chaque entreprise possède des caractéristiques qui lui sont propres. De fait, le

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Projet de petite centrale hydroélectrique, Aménagement de la chute Montmorency, Qc Turbine autoportante à génératrice interne

Projet de petite centrale hydroélectrique, Aménagement de la chute Montmorency, Qc Turbine autoportante à génératrice interne Régie de l énergie du Québec Audience sur la sécurité énergétique des Québécois. ( R-3526-2004 ) Projet de petite centrale hydroélectrique, Aménagement de la chute Montmorency, Qc Turbine autoportante

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

KNUST, Kumasi, Ghana 24 26 Aout 2011. Formateur: Charles Diarra, Ph.D. Email: dcdiarra@yahoo.com Mississauga On, Canada

KNUST, Kumasi, Ghana 24 26 Aout 2011. Formateur: Charles Diarra, Ph.D. Email: dcdiarra@yahoo.com Mississauga On, Canada ECREEE: ATTELIER REGIONAL DE FORMATION AVANCEE SUR RETSCReen KNUST, Kumasi, Ghana 24 26 Aout 2011 Formateur: Charles Diarra, Ph.D. Email: dcdiarra@yahoo.com Mississauga On, Canada EMETED Firme de Consultation

Plus en détail

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Energétique du bâtiment Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Valable jusqu'au 04 Aout 2010 DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DIRECTIVE POUR LE CALCUL DE L'INDICE DE DÉPENSE D'ENERGIE ScanE

Plus en détail

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales La FQCF et les coopératives forestières La FQCF o Regroupe l'ensemble

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

Problème à résoudre. Activités à réaliser

Problème à résoudre. Activités à réaliser Document ressource Page 1/6 Problème à résoudre Comment Comment choisir choisir type type pour pour e e 100 100 m² m² qui qui respecte respecte les les règles règles d'isolation d'isolation actuelles actuelles??

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

ANNEXE 1 Profil de projet d'investissement (Résumé)

ANNEXE 1 Profil de projet d'investissement (Résumé) ANNEXE 1 Profil de projet d'investissement (Résumé) Titre du projet: BIOMASSE MALI Projet No. 1. Résumé du projet: Projet de fabrication et vente de briquettes combustibles. 2. Produits à produire: Briquettes

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie II : Caractéristiques principales des réseaux thermiques L. Quiquerez 6 novembre 2015 www.unige.ch/energie

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Projet de chauffage solaire de l'eau

Projet de chauffage solaire de l'eau RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement

Plus en détail

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation OEDIPE Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie Notice d utilisation Enthalpie Janvier 2012 2 V 3.1.12.4 Sommaire Avant-propos... 4 1. Lancement du classeur...

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne

Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne RETScreen International Centre d aide à la décision sur les énergies propres www.retscreen.net Logiciel RETScreen Manuel de l utilisateur en ligne Modèle pour projets de chauffage solaire de l eau Contexte

Plus en détail

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Thème: Développement nordique durable Salon des technologies environnementales du Québec, Québec, 12 mars 2014 Jean-François Côté,

Plus en détail

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de Conseil Régional Basse-Normandie Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 Reporting réglementaire Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire du Conseil Régional de

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts (JORF n 253 du 31 octobre 2009) NOR : DEVE0918467A Vus Le ministre d Etat,

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux 18/12/2015 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014 SOLVAY, plateforme de Tavaux Le bilan d émissions de gaz à effet de serre de la société Rhodia Opération France a été établi conformément

Plus en détail

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Sommaire 1. Description de DAMART SERVIPOSTE... 4 Raison sociale :... 4 Code NAF :... 4 Code SIREN :... 4 Adresse :... 4 Description sommaire de l activité

Plus en détail

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE POELE A BOIS OBJET Cette fiche fait le point sur la mise en place d appareils de chauffage au bois dans les maisons individuelles rénovées au niveau BBC-Rénovation : inserts, foyers fermés et poêles fonctionnant

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03)

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans votre logement?

Plus en détail

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable

Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Informations de base concernant le programme d'optimisation Optibat, version 100115 Comparaison optimisée des coûts - simple et fiable Pourquoi Optibat...1 Un exemple...2 Les modèles de maison d'habitation...4

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Remis à la Préfecture de région Provence- Alpes - Côte d Azur Décembre 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Institut

Plus en détail

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain.

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La g éothermie démystifiée Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La géothermie est une solution ingénieuse et efficace en vue de la réduction du réchauffement

Plus en détail

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET Contribution à l enquête publique SRCAE Ile de France 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET ENERGETIQUE FRANÇAIS. Ignorer les progrès considérables des matériels

Plus en détail

MÉMOIRE TECHNIQUE. L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur

MÉMOIRE TECHNIQUE. L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur MÉMOIRE TECHNIQUE L'incinération des ordures ménagères au Québec comme source d'électricité et de vapeur dans le cadre de ''L'avis sur la sécurité énergétique des Québecois à l'égard des approvisionnements

Plus en détail

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Version du 26 juin 2013 Contenu 1 Description détaillée de la personne morale concernée... 3 1.1 Périmètre Organisationnel... 3 1.2 Périmètre

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Page 1 Table des matières CONTEXTE... 4 NOTE METHODOLOGIQUE... 5 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 6 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DEPOT DE TRAMWAY DIJON (21) Dijon, le 18 mai 2010 Réf. dossier : 8072 Emetteur : J. COLLARD Approbateur : J. CHEMOUIL Version : 4.0 Bureau d Etudes : Bénefficience

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LIMOGES Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

MÉMOIRE TECHNIQUE. Pour. - Granules Combustibles Energex Inc. - Granules L.G. Inc. - Bois Énergétique Recyclé Lauzon Inc.

MÉMOIRE TECHNIQUE. Pour. - Granules Combustibles Energex Inc. - Granules L.G. Inc. - Bois Énergétique Recyclé Lauzon Inc. MÉMOIRE TECHNIQUE L'utilisation de poêles à granules de bois pour le chauffage domestique afin de diminuer la pointe électrique de chauffage en hiver au Québec. Pour - Granules Combustibles Energex Inc.

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 4 I.1 Description de la personne morale concernée... 4 I.2 Année de reporting de l exercice

Plus en détail

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait 1 L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait Serge Bédard, gestionnaire principal de projet CanmetÉNERGIE-Varennes Ressources naturelles Canada Aperçu de la présentation 2

Plus en détail

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; -

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - 1 2 3 Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - Veille réglementaire ; - Vérification du respect

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1767 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 85 23 juillet 2001 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 17 juillet

Plus en détail

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Christian GERINTE BARBANEL 26, villa Baudran 94742 Arcueil Cedex cgerinte@barbanel.fr Les nappes d eaux souterraines sont fréquemment

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015 FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers Montant de l'aide régionale Territoire d'intervention : Poitou-Charentes Date de fin de validité du dispositif

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LILLE Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Vu la directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments ;

Vu la directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments ; J.O n 114 du 17 mai 2007 page 9525 texte n 30 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université du MAINE - LE MANS Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011

Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011 Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011 Objectif des tableaux : Informer ponctuellement et périodiquement les administrateurs d édifices et d industries sur la situation relative des prix

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

AUTORITE FLAMANDE. Environnement, Nature et Energie

AUTORITE FLAMANDE. Environnement, Nature et Energie AUTORITE FLAMANDE Environnement, Nature et Energie 18 SEPTEMBRE 2015. - Arrêté ministériel portant organisation d'un appel pour l'introduction de demandes d'aide pour des installations de chaleur écologique

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Siège social : 5 Boulevard de la Madeleine 75001 PARIS Site de production : Avenue Maréchal Lattre de Tassigny 64400 Oloron Sainte Marie Edité : LL - Vérifié

Plus en détail

Etude de préfaisabilité de mise en place d un réseau de chaleur à chaufferie bois. Commune de Heugas. Juillet 2013. - 1 - SIVU des Chênaies de l Adour

Etude de préfaisabilité de mise en place d un réseau de chaleur à chaufferie bois. Commune de Heugas. Juillet 2013. - 1 - SIVU des Chênaies de l Adour Etude de préfaisabilité de mise en place d un réseau de chaleur à chaufferie bois Commune de Heugas Juillet 2013-1 - Table des matières Introduction... - 3-1- Analyse de la demande énergétique... - 4-1.1

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

ANNEXE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE

ANNEXE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE ANNEE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE Avis L information contenue dans ce document est fournie à titre indicatif seulement. Son utilisation exige

Plus en détail

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d

Plus en détail

CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR CONVENTION DE FOURNITURE DE CHALEUR Projet V2 du 25 septembre 2008 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet ARTICLE 2 - Engagements de la Commune 2.1. Construction des installations 2.2. Fourniture de chaleur ARTICLE

Plus en détail

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 7 (octobre 2006) Bonne lecture! Votre équipe de Cogen Challenge TABLE DES MATIERES Introduction Le baromètre de

Plus en détail

INTEC Energy. Chaudières à huile caloporteuse INTEC ENERGY SYS TEMS

INTEC Energy. Chaudières à huile caloporteuse INTEC ENERGY SYS TEMS INTEC Energy Chaudières à huile caloporteuse INTEC ENERGY SYS TEMS Chaudières à huile thermique Les chaudières à huile thermique INTEC sont mises en œuvre avec succès pour la distribution de chaleur de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 11 / 12 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 1 / 12 Sommaire 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence...4 3. Les émissions

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

D029990/02 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 28 janvier 2014 Le 28 janvier 2014

D029990/02 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 28 janvier 2014 Le 28 janvier 2014 D029990/02 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 28 janvier 2014 Le 28

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN La consommation énergétique par poste La ventilation 42% Le chauffage de l eau des bassins 24% L éclairage et l électricité 22% Le chauffage 10% La production d

Plus en détail