Évaluer par compétences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluer par compétences"

Transcription

1 Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances et de compétences. Élaboration et test d outils d évaluation pour chaque niveau du collège permettant un travail interdisciplinaire et une meilleure prise en charge des élèves en difficulté par une plus grande efficacité des PPRE. Nature de l établissement Acteurs adultes : - enseignants - non enseignants Collège rurbain Nombre total : 13 nombre : 13 Discipline(s) : LV Anglais et allemand, Mathématiques, Français, Histoire & géographie, S.V.T., E.P.S., Technologie, Éducation musicale, Arts plastiques nombre : / Catégorie(s) professionnelle(s) : Nombre total d élèves : 41 Nombre total de classes : 4 Acteurs élèves : Pourcentage d élèves concernés par niveau : 41,8 % (6 ème ) Durée : 1 année Pourcentage filles-garçons 53.6 % garçons, 46,4 % filles Périodicité : hebdomadaire Conditions de l action : Place dans l emploi du temps de l élève : Personnes ressources : Nombre de groupes d élèves : 4 Sur temps disciplinaire : disciplines concernées et part de chacune le cas échéant Partenaires appartenant au système éducatif : Horaire élèves : 2 h par semaine Nombre d adultes par groupe : 1 Hors temps disciplinaire : aide personnalisée Partenaires extérieurs : / HSE sur DHG HSE hors DHG : 80 Moyens mis à disposition de l équipe : Crédits d établissement Crédits académiques Correspondant de l action : Nom et Prénom : MOUGIN Isabelle Fonction : Adresse académique : Isabelle

2 Évaluer par compétences Sommaire 1. Des PPRE à l évaluation par compétences Genèse du projet Objectifs visés Programme de travail pour l année Aide aux élèves en difficulté : PPRE Évaluation par compétences 3 2. Analyse de l action Les PPRE L évaluation par compétences Pistes de travail pour l année Annexes 3.1. Grille d évaluation «Maîtrise de la langue» pour le professeur Grille «Maîtrise de la langue» pour la synthèse 7 Fiche action PPRE

3 1. Des PPRE à l évaluation par compétences 1.1 Genèse du projet La population scolaire du collège Rostand est très hétérogène et compte un nombre important d élèves en difficulté. Les résultats aux évaluations d entrée en 6 ème et ceux du DNB étaient ces dernières années nettement inférieurs aux moyennes départementales et académiques et parmi les plus faibles de Haute-Saône. L établissement accueille 59,2 % d élèves 1 issus de PCS défavorisées (moy. départ. 45,2 % 2 ). En , les PPRE ont concerné plus du tiers des élèves de la 6 ème à la 4 ème. Après trois années de fonctionnement du dispositif PPRE dans le cadre d une expérimentation, l équipe de direction et les professeurs font les constats suivants : - manque de lisibilité de l origine des difficultés des élèves : notation par matière - difficulté à travailler en équipe pédagogique pour aider les élèves en difficulté : les PPRE sont souvent définis en termes de connaissances disciplinaires et non de compétences, ce qui permettrait à chaque professeur de l équipe de repérer de quelle manière intervenir dans le champ de sa matière et de construire une pédagogie différenciée. Dans le même temps, la mise en place du socle commun de connaissances et de compétences pose question sur les pratiques d évaluation des équipes à chaque niveau du collège et nécessite une réflexion approfondie sur les évolutions à y apporter. L équipe pédagogique a souligné le besoin de poursuivre le travail engagé dans le cadre des PPRE avec le suivi assuré par le professeur principal et une aide spécifique en petit groupe de 3 ou 4 élèves à raison de 2h par semaine en 6 ème, 1 h en 5 ème et 4 ème. Ce dispositif permet de faire le point individuellement avec l élève, de coordonner les interventions de l équipe, d articuler le soutien mis en place avec l aide aux devoirs assurée dans le cadre de l accompagnement éducatif ou par l association de quartier. La prise en charge des élèves en difficulté en classe doit être améliorée par une meilleure implication des professeurs de l équipe pédagogique et par une véritable pédagogie différenciée. 1.2 Objectifs visés - Améliorer la prise en charge en classe des élèves en difficulté Construire les PPRE à partir des compétences définies dans le socle commun permettrait de ne pas se cantonner aux compétences comportementales, d impliquer davantage de matières pour un travail transversal et amorcerait une réflexion sur l évaluation de l élève et la communication sur ses progrès. - Mettre en œuvre l évaluation par compétences Les pratiques sont actuellement très différentes d une matière à l autre. La réflexion est bien avancée en E.P.S, langues vivantes, S.V.T. ou technologie et l expérience acquise par les enseignants de ces matières est à partager pour faciliter la mise en place des outils communs indispensables pour parvenir à l évaluation des connaissances et compétences des élèves. - Améliorer la cohérence du travail en équipe pédagogique 3 Les enseignants sont confrontés aux difficultés des élèves et tentent souvent d y remédier isolément. Une prise en charge globale est plus efficace : harmonisation des outils d aide à l élève, cohérence des attentes des enseignants de l équipe, travail ciblé sur certaines compétences permettent des progrès sensibles de l élève. - Conforter les pratiques de pédagogie différenciée 1 Données IPES Données IPES

4 1.3 Programme de travail pour l année Aide aux élèves en difficulté : PPRE - Alignement des PPRE sur une durée de 7 / 8 semaines, reconductible au besoin. - A l issue de chaque période, concertation de l ensemble des professeurs principaux et des professeurs chargés de l aide spécifique pour tous les niveaux afin d établir le bilan et préparer les PPRE suivants : déterminer les élèves concernés et choix des compétences visées. - Révision des outils utilisés : fiche action, mode de communication avec l ensemble de l équipe pédagogique Évaluation par compétences L action menée cette année s appuie sur l équipe engagée dans les PPRE, professeurs principaux des niveaux 6 ème à 4 ème et professeurs chargés de l aide spécifique. En cohérence avec la priorité du contrat d objectifs en cours d élaboration, le travail mené cible la maîtrise de la langue française (Compétence 1 du socle commun) au niveau 6 ème. Le programme suivant a été retenu : 2 Analyse de l action - élaborer une grille de compétences «Maîtrise de la langue» correspondant au niveau 6 ème. - décliner les compétences de ce domaine pouvant être validées dans chacune des disciplines du niveau 6 ème. - construire un outil simple de gestion des validations utilisable dans toutes les matières. - mettre en place l évaluation des compétences dans le domaine de la maîtrise de la langue pour les élèves de 6 ème concernés par un PPRE avant la fin de la période 4 (du au ) avec prise en compte de l ensemble des matières enseignants représentant l ensemble des matières ont participé aux PPRE et au travail sur l évaluation par compétences. 2.1 Les PPRE Les modifications effectuées ont toutes eu un impact positif. L allongement à 7 semaines de la durée des PPRE a permis une aide mieux suivie, plus approfondie et une évaluation en fin de période plus significative. Les cinq moments de concertation ont permis d établir des diagnostics plus aisés par le partage d informations sur les élèves et leurs difficultés, de déterminer les compétences à travailler en priorité. Des progrès sensibles quant à la prise en charge différenciée de ces élèves pendant la classe ont été effectués grâce aux échanges au sein de l équipe. La préparation collective des fiches actions a fait émerger de nouvelles situations pour aider les élèves en difficulté à acquérir les compétences ciblées au sein du groupe classe. Ces temps de concertation sont indispensables et devront être reconduits l an prochain même si leur organisation n est pas simple

5 Les fiches actions ont été revues pour faciliter la communication avec les professeurs de l équipe qui ne sont pas directement impliqués dans les PPRE et qui ne participaient pas aux concertations. Les compétences à travailler y apparaissaient clairement, ainsi que le travail mené en classe, en aide spécifique et à l extérieur (à la maison ou en aide aux devoirs). Les fiches étaient consultables en salle des professeurs, la liste des élèves en PPRE y était affichée en bonne place pour chaque période. Le constat est pourtant sensiblement le même que l année précédente. Les professeurs extérieurs au groupe de travail PPRE ont très peu consulté les fiches actions et n ont pas participé à la mise en œuvre des PPRE en classe. Cette faible implication semble structurelle : il est extrêmement difficile à un enseignant chargé de quatre ou cinq classes d apporter son concours aux PPRE sans participer aux concertations préalables. 2.2 L évaluation par compétences Les travaux prévus ont été menés à bien. Quatre réunions ont permis de structurer le travail, les professeurs de l équipe ont par ailleurs consacré un temps personnel très important, soit individuellement soit en petits groupes pour préparer les outils, tester de nouvelles modalités d évaluation et adapter leur conduite de classe. La grille d évaluation élaborée a été testée au cours du troisième trimestre avec une partie des élèves de 6 ème. Les enseignants de l ensemble des matières ont renseigné tout ou partie des items de la grille concernant les compétences dans le domaine de la maîtrise de la langue. Les résultats de cette évaluation n ont pas été transmis aux élèves ni à leur parents dans un souci d équité. Le premier bilan fait apparaître les points suivants : - travail lourd nécessitant de revoir complètement les modalités d évaluation et la composition des contrôles - difficulté à trancher entre «acquis» et «non acquis», des fluctuations pouvant apparaître d une évaluation à l autre. - avis convergents des enseignants de différentes matières sur un même item : il n est donc pas utile d impliquer plus de 2 ou 3 enseignants de matières différentes pour la validation de chaque compétence. - nécessité de clarifier le niveau de compétence attendu pour chaque niveau du collège afin de pouvoir mesurer efficacement la progression des élèves au cours de leur scolarité - réflexion sur les modalités de communication des résultats aux élèves et à leurs familles : l évaluation par compétences peut donner sens en apprentissages en permettant d expliciter les attendus et en mettant les acquis et progrès en évidence. - Un outil de gestion informatique (comparable à Gibii pour le B2i) est indispensable. Mais il doit être souple, paramétrable par les équipes pour pouvoir faire un point annuel sur le niveau d acquisition des élèves. Les échanges au sein de l équipe ont été très riches et ont enclenché une dynamique de changement des pratiques : évolution vers une mise en situation plus fréquente des élèves avec évaluation à partir d une grille d observation par exemple

6 Les apports des disciplines déjà engagées dans l évaluation par compétences (E.P.S., langues vivantes, SVT, Technologie) ont été très importants : réflexion commune sur le transfert de situations d évaluation en français, histoire-géo, mathématiques etc. Autre point extrêmement positif : la prise de conscience par l équipe de l importance de la transdisciplinarité et de la cohérence pédagogique. Le travail de cette année portant sur la maîtrise de la langue, chacun y a prêté une attention particulière, aligné son niveau d exigence et ses attentes dans ce domaine sur ceux de l enseignant de français. Le travail sur l évaluation a renforcé le travail en équipe, amélioré sa cohésion et facilité la prise en charge des élèves en difficulté. 2.3 Pistes de travail pour l année Nous envisageons de poursuivre les tests d évaluation sur le niveau 6 ème en établissant des grilles pour ce niveau correspondant aux sept compétences du socle. Nous ne renouvellerons pas l expérience consistant à ce que l ensemble des matières renseigne les items d une compétence : cela représente une charge de travail importante et inutile puisqu au final, les observations des neuf enseignants sont convergentes. En revanche, les compétences seront réparties et renseignées par trois enseignants de matières différentes afin de conserver la richesse de l interdisciplinarité. Nous prévoyons de cibler les attentes en terme de compétences et connaissances pour chaque niveau du collège en vue d établir un bilan annuel, fiche de position par rapport aux connaissances et compétences attendues pour l acquisition du socle commun

7 3 Annexes 3.1 Grille d évaluation «Maîtrise de la langue» pour le professeur Nom Prénom : Classe : Année scolaire : Enseignant / matière : Évaluations Acquis/ En voie d acquisition / Non acquis Compréhension de l écrit 1 - peut comprendre et appliquer une consigne 2 - peut repérer des informations précises dans un texte 3 - sait utiliser ses connaissances pour comprendre un texte Expression écrite 4 - écrit lisiblement 5 - sait conjuguer correctement les verbes aux temps de l indicatif 6 - répond par des phrases correctes (sait appliquer les règles d orthographe, de ponctuation et de syntaxe) 7 - peut restituer des connaissances de mémoire 8 - sait utiliser le vocabulaire approprié 9 - relit sa production et est capable de l améliorer Expression orale 10 - maîtrise les règles de prise de parole 11 - s exprime correctement (phrases, registre de langage) 12 - sait utiliser le vocabulaire approprié 13 - peut justifier ses réponses 14 - peut dire de mémoire (leçons, ) 15 - peut lire correctement (rythme, intonation) - 6 -

8 3.2 Grille «Maîtrise de la langue» pour la synthèse Acquis = Nom Prénom : Classe : Année scolaire : Non acquis = Allemand LV1 Anglais LV1 Arts plastiques Éducation musicale Histoire-Géographie Français Mathématiques SVT Technologie E.P.S. Bilan Compréhension de l écrit 1 - peut comprendre et appliquer une consigne 2 - peut repérer des informations précises dans un texte 3 - sait utiliser ses connaissances pour comprendre un texte Expression écrite 4 - écrit lisiblement 5 - sait conjuguer correctement les verbes aux temps de l indicatif 6 - répond par des phrases correctes (sait appliquer les règles d orthographe, de ponctuation et de syntaxe) 7 - peut restituer des connaissances de mémoire 8 - sait utiliser le vocabulaire approprié 9 - relit sa production et est capable de l améliorer Expression écrite 10 - maîtrise les règles de prise de parole - s exprime correctement (phrases, registre de 11 langage) 12 - sait utiliser le vocabulaire approprié 13 - peut justifier ses réponses 14 - peut dire de mémoire (leçons, ) 15 - peut lire correctement (rythme, intonation) - 7 -

9 3.3 Fiche action PPRE

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr PROJET D ÉCOLE 2008 2013 Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr Nom et signature de la directrice de l école : Conformité du projet aux priorités nationales

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.)

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) 1 LE DNB Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise du socle commun et sanctionne la formation acquise au terme du collège. Il ne donne pas accès à une classe

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Nom de l élève : Date de naissance : Classe : Nom de l enseignant : Nom de l école : Adresse : N de téléphone : La loi d orientation et de programme pour

Plus en détail

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Titre de l'action Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Etablissement : Collège Léonard de Vinci Quartier de la Colle Noire 83440 Montauroux Téléphone : 04 94 39 40 40 Fax : 04 94 39 40 56 Mél:

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Sous-direction des politiques de formation et d'éducation BDET 1 ter avenue de Lowendal 75700 PARIS 07 SP 0149554955 Note

Plus en détail

COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH

COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH DEROULEMENT DE LA SCOLARITE (p1) C est un indicateur intéressant dans la mesure où il retrace le

Plus en détail

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants AVIS DU CIUF 14 juin 2011 La formation initiale des enseignants La formation des enseignants en Communauté française Prise de position du CIUF 1. Préambule L allongement de la formation initiale des enseignants

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

9.00 9.05 Présentation du déroulement de la journée CHRISTIAN TORREMONEIL

9.00 9.05 Présentation du déroulement de la journée CHRISTIAN TORREMONEIL Déroulement 08.45 9.00 Accueil 9.00 9.05 Présentation du déroulement de la journée CHRISTIAN TORREMONEIL 9.05 11.30 Partie institutionnelle en plénière C. TORREMONEIL Le nouveau programme d arts appliqués

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC

QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC Ce document réunit des questions glanées au fil des séminaires, de rencontres, de questions lancées sur des forums et de divers échanges. Les réponses peuvent donc

Plus en détail

OBSTACLES ET REUSSITES

OBSTACLES ET REUSSITES OBSTACLES ET REUSSITES Description de l obstacle Pistes de résolution COMPETENCE : COMPRENDRE A L ORAL Comprendre des consignes orales Tout au long de la journée, utiliser des mots de vocabulaire simples

Plus en détail

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement :

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement : http://www.huy-sud.huy.be ECOLE COMMUNALE DU SUD Avenue du Hoyoux 7 4500 HUY Tél./Fax : 085/21.15.74 Ecole communale de Huy-Sud Fase 01770 1. IDENTIFICATION Ecole communale de Huy-Sud Avenue du Hoyoux,

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Master MEEF 1er Degré

Master MEEF 1er Degré UNIVERSITE DE LORRAINE - ESPE DE LORRAINE * Master MEEF 1er Degré 2e année Parcours enseignement et alternance Semestre 9 UNIVERSITE DE LORRAINE ESPE DE LORRAINE Version du 05-10-2015 1 Master MEEF 1 er

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 1 SCHÉMA GÉNÉRAL DES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME U1 Culture générale et expression U2 Langue vivante étrangère U3 Environnement économique, juridique et managérial de l

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Lycée Français International. Le Diplôme National du Brevet (DNB) Option internationale session 2013

Lycée Français International. Le Diplôme National du Brevet (DNB) Option internationale session 2013 Lycée Français International Le Diplôme National du Brevet (DNB) Option internationale session 2013 Le Brevet option internationale est un examen qui se passe en classe de troisième. Il se compose : -

Plus en détail

Réseau de Réussite Scolaire Anatole France

Réseau de Réussite Scolaire Anatole France Académie de Limoges Réseau de Réussite Scolaire Anatole France Projet Mai 2010 Les orientations choisies pour le projet de réseau : Les axes qui constituent l ossature de ce projet de réseau sont au nombre

Plus en détail

- Fiche informative sur l action - JOURNAL BILINGUE Franco-italien. Nom du fichier : 55CTilleuls

- Fiche informative sur l action - JOURNAL BILINGUE Franco-italien. Nom du fichier : 55CTilleuls - Fiche informative sur l action - JOURNAL BILINGUE Franco-italien. Nom du fichier : 55CTilleuls ACADEMIE DE NANCY-METZ Collège des Tilleuls Avenue des tilleuls - BP 85 55205 Commercy Cedex Téléphone :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

L accompagnement Personnalisé

L accompagnement Personnalisé L accompagnement Personnalisé En Seconde bac professionnel au LP Jean-Marie Michotte Cayenne Académie de Guyane. Mars 2010 1 SOMMAIRE Introduction p 3 I Organisation du dispositif de l AP au LP MICHOTTE

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Lycée d Enseignement Général et Technologique : le cycle terminal

Lycée d Enseignement Général et Technologique : le cycle terminal Lycée d Enseignement Général et Technologique : le cycle terminal Une orientation progressive, ouverte et juste Un accompagnement personnalisé pour tous 1 ère ES Seconde de de Détermination 1 ère L 1 ère

Plus en détail

Outil : Grille de recueil des besoins de formation. Formation envisagée et modalités d apprentissage

Outil : Grille de recueil des besoins de formation. Formation envisagée et modalités d apprentissage Outil : Grille de recueil des besoins de formation Modalité : entretien individuel Nom / Prénom : Intitulé du poste : Responsable hiérarchique : Date de l entretien : Type de compétence : «J ai besoin

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note»

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Recommandations et propositions pour l enseignement du français Sommaire 1. Rappel des principes fondamentaux de

Plus en détail

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle Année scolaire 2015 / 2016 Intitulé du projet : comment trie-t-on les déchets? Durée : toute l année scolaire Professeurs concernés (Noms,

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences

Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences Sommaire 1 Quel est le vocabulaire utilisé dans le socle et le livret personnel de compétences? 2 - Quelle

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Fiche n 14 - Outil d accompagnement : descripteurs des degrés d acquisition des compétences à l entrée dans le métier Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétence Composante

Plus en détail

GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION

GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION LANGUES Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013 Intitulé de la formation : ANGLAIS DEBUTANT REMISE A NIVEAU EXPERT Objectifs : Le contenu

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

I) Présentation de la classe de Terminale Sciences et Technologies du Management et de la Gestion :

I) Présentation de la classe de Terminale Sciences et Technologies du Management et de la Gestion : Lycée Français de Tananarive Ambatobe BP 4019 101 Antananarivo MADAGASCAR http://www.egd.mg Courriel : secprov.adjoint@egd.mg Tel : +261 20 23.425 25 Fax : +261 20 22 415 28 NOTICE D INSCRIPTION CLASSE

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé

Seconde baccalauréat professionnel en trois ans Suivi individualisé QUELQUES CONSEILS EN VUE DE L ELABORATION D OUTILS DE SUIVI INDIVIDUALISÉ DE L ELEVE I L ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISE DES ELEVES : POURQUOI? L accompagnement de l élève dans la construction de son projet

Plus en détail

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2)

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) 1. Bulletin officiel n 27 du 8 juillet 2010 Extrait de la note aux parents du livret

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Critères pour le passage en première

Critères pour le passage en première Introduction Le meilleur choix? Quel bac? Le Post Bac Critères pour le passage en première Les filières et les options au LFIGP Présentation du calendrier et de la procédure Fiche de dialogue Adresses

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : TOLIER EN CARROSSERIE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : TOLIER EN CARROSSERIE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE 1 PROJET D ECOLE 2014 2017 Commune : Notre Dame de Riez Circonscription : Saint Gilles Croix de Vie ECOLE (S) : François Elie Voisin Adresse : 6 rue des Forges 85270 Notre Dame de Riez Elémentaire Primaire

Plus en détail

Document à rendre en fin des ateliers

Document à rendre en fin des ateliers Discipline :. Professeurs présents :........ Annexe 3C Document à rendre en fin des ateliers Précision : Un domaine peut être validé si tous les items ne le sont pas. Par contre, pour valider une compétence,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 La réactualisation du projet 2002-2005 a été entreprise en mai 2005 et poursuivie en septembre et octobre de la même année. Le projet 2005-2008 est issu d une réflexion

Plus en détail