En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton."

Transcription

1 LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables lors de leur mise en œuvre. En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. L'ensemble des blocs correspond à 2 grandes familles : les blocs traditionnels qui font l'objet de normes ; les blocs non traditionnels (qui relèvent le plus souvent à ce jour de la procédure d'avis technique). Les blocs traditionnels peuvent être classés de différentes manières : a) Selon la nature du matériau constitutif : béton de granulats courants béton de granulats légers béton cellulaire autoclavé b) Selon la structure interne : blocs pleins ; blocs perforés comportant des petits alvéoles cylindriques ; blocs creux comportant des alvéoles débouchant ou non. Bloc creux de béton de granulats courants autoclavé Bloc de béton cellulaire

2 Blocs courants traditionnels c) Selon leur destination : blocs à enduire appelés encore parpaings ; blocs destinés à rester apparents dont le béton constitutif doit assurer par lui-même l'étanchéité du mur ; blocs à bancher. a) Selon le mode de pose : pour les blocs à maçonner : pose avec joints épais (joints de mortier traditionnel) ; pour les blocs à coller : pose avec joints minces (joints de mortier-colle avec blocs calibrés ou usinés sur leurs faces de pose) ; pour les blocs à emboîtement : pose sans joint vertical. b) Selon la partie de l'ouvrage à traiter : blocs courants pour les parties courantes ; blocs spéciaux (blocs linteaux, blocs de coupe, blocs tableau, blocs de chaînage, blocs poteaux, blocs d'angle) pour les parties d'ouvrage correspondantes. Les blocs non traditionnels peuvent être également classés selon différents critères : a) Blocs à enduire dont la forme adaptée permet un gain de temps de pose en réduisant la quantité de mortier. b) Blocs destinés à un montage à sec : sans mortier ; avec remplissage de certains alvéoles verticaux.

3 c) Blocs de coffrage ou blocs à bancher posés à sec. d) Blocs à isolation thermique intégrée : blocs maçonnés ; blocs montés à sec ; blocs coffrage. Exemples de blocs à isolation thermique intégrée e) Blocs acoustiques : blocs absorbants acoustiques ; blocs destinés à améliorer l'isolement acoustique. Caractéristiques principales des blocs en béton Normalisation Les caractéristiques des blocs traditionnels sont définies par les normes correspondantes. Références normatives des blocs traditionnels NF EN : blocs en béton de granulats courants et légers, elle vise les blocs destinés à être enduits et les blocs destinés à rester apparents. NF EN : blocs en bétons cellulaire autoclavé NF EN : blocs en pierre reconstitué en béton NF P : système français de classification des blocs en béton de granulats courants et légers NF P : système français de classification des blocs en béton cellulaire autoclavé Les systèmes français de classification destinés aux prescripteurs utilisateurs et fabricants précisent pour toutes les caractéristiques des normes européennes (NF EN), les valeurs et classes de performances nécessaires pour réaliser des ouvrages de maçonnerie conformes à la norme française P , référencée DTU 20.1, "ouvrages en maçonnerie de petits éléments parois et murs". Pour les blocs considérés comme non traditionnels, c'est à ce jour la commission des Avis Techniques (groupe spécialisé n 16), qui précise leurs caractéristiques, cas par cas.

4 Performances Les blocs, qui par définition servent à construire des murs, doivent assurer une fonction de portance. Il en résulte que l'une de leurs propriétés essentielles est la résistance à l'écrasement. Les classes de résistance des blocs destinés à être enduits et de ceux destinés à rester apparents sont indiquées dans le tableau ci-dessous : Blocs destinés à être enduits Blocs destinés à rester apparents courants légers courants légers Blocs creux B40 - B60 - B80 L25 - L40 P60 - P80 - P120 LP40 - LP55 Blocs pleins ou perforés B80 - B120 - B160 L35 - L45 - L70 P120 - P160 - P200 LP45 - LP70 Tableau 1 - Classes de résistance des blocs La classe représente la contrainte de rupture exprimée en bars (B40 = 40 bars = 4 MPa) rapportée à la section brute minimale du bloc. Quatre vingt quinze pour cent des blocs fabriqués dans une classe donnée doivent présenter une résistance à l'écrasement égale ou supérieure à cette valeur (fractile 0,05) et aucun résultat ne doit être inférieur à 90 % de la valeur de la classe. Les lettres B, L, P, LP précisent l expression de la classe de résistance : B : blocs en béton de granulats courants ; L : blocs en béton de granulats légers ; P : blocs apparents en béton de granulats courants ; LP : blocs apparents en béton de granulats légers. Pour les blocs de granulats légers (masse volumique du béton constitutif 1750 kg/m 3 ), la norme prévoit une tolérance sur la masse volumique nominale annoncée de ± 10 %. Pour les blocs en béton cellulaire autoclavé, le système national de classification prévoit dix classes de résistance en fonction de la masse volumique. Elle indique par ailleurs les limites de variations acceptables pour la masse volumique, le gonflement et les résistances à la compression. Elle fournit des indications complémentaires sur l'adhérence des mortiers en introduisant des spécifications sur l'absorption d'eau par capillarité. En outre, depuis octobre 1997, la conductivité thermique utile est certifiée dans le cadre de la marque NF. Certification de produits C est la marque NF Blocs en béton qui garantit la conformité des performances des produits marqués aux normes précitées. La marque NF Blocs en béton impose, comme pour tous les autres produits en béton, la mise en place d'un système de contrôle de production par le fabricant ; son bon fonctionnement est vérifié par un organisme tiers (en l'occurrence le CERIB). Ce contrôle interne porte sur toutes les phases de fabrication et notamment : les matières premières, le béton frais, les caractéristiques dimensionnelles, mécaniques et physiques des produits durcis. La stabilité dimensionnelle entre états conventionnels extrêmes (retrait/gonflement) est vérifiée par le CERIB dans son laboratoire. La liste des producteurs certifiés se trouve sur le site web

5 Demain, avec la mise en place du marquage obligatoire, la marque NF va perdurer pour garantir les performances des produits et leur aptitude à réaliser des ouvrages conformes au DTU Marquage Le marquage réglementaire obligatoire en janvier des blocs devrait être possible à partir de décembre 2004 et Il est à 2 niveaux d'attestation de conformité : 2+ : certification du contrôle de production en usine par un organisme notifié par l'état et essais de type par le fabricant. Ce niveau est obligatoire pour que les blocs à résistance garantie, soit la catégorie Ι du pr N "calcul des ouvrages de maçonnerie". 4 : simple déclaration du fabricant sans intervention d'un organisme tiers. Le fabricant fait fonctionner un contrôle de production et réalise des essais de type. Les blocs ne sont pas censés présenter le niveau de confiance de la catégorie Ι : ils sont alors de catégorie ΙΙ telle que mentionnée dans la norme EN 1996 référence Eurocode 6. Le référentiel actualisé de la marque NF qui entrera en vigueur en même temps que le marquage, inclut toutes les obligations. Les blocs NF répondent pour la classe de résistance qui leur est attribuée à la catégorie Ι de la norme EN 1996 référence Eurocode 6. Ouvrages en maçonnerie Les ouvrages réalisés en blocs doivent répondre à un certain nombre d'exigences réglementaires telles que : La stabilité mécanique qui est la première exigence du code de la construction et dont les règles de conception, de calcul et d'exécution sont définies dans : la norme XP P référence DTU 20-1 : parois et maçonnerie en petits éléments ; la norme EN référence Eurocode 6 : calculs des ouvrages en maçonnerie. Le choix des murs en fonction de leur exposition à la pluie, qui est défini dans : la norme XPP et 3 - référence DTU L'isolation thermique dont les exigences sont formulées dans l arrêté du 29 novembre 2000, pour lesquelles existent des règles de calcul règles Th-C-U-S et I et des solutions techniques dont l'application vaut respect du règlement. L'isolation acoustique dont l'exigence est exprimée en termes de résultat global pour un logement (ou un local) dans les arrêtés du 30 juin 1999 et qui peut être respectée en appliquant les "Exemples de Solutions Acoustiques" : ESA. La tenue au feu dont l'exigence est double : l'une concerne la réaction au feu pour laquelle les blocs en béton sont classés dans la catégorie MO (matériaux incombustibles) et la résistance au feu (arrêté du 03 août 1999) qui caractérise le temps pendant lequel le mur assure les fonctions suivantes : stabilité au feu, pare-flammes et coupe-feu. Produits complémentaires de maçonnerie Des produits complémentaires sont proposés par l'industrie du béton de façon à simplifier la réalisation de certains points singuliers ou dans le but d'améliorer l'aspect de l'ouvrage. Parmi ces produits réalisés le plus souvent en béton apparent on peut citer : Les blocs baies généralement équipés de fenêtres et de volets. Les appuis de fenêtres et les seuils de portes-fenêtres, la norme NF P «Appuis de fenêtre en béton» a été publié en juillet Ce produit fait l'objet d'une certification NF. La liste des producteurs certifiés se trouve sur le site web

6 Les linteaux et les prélinteaux. Les garde-corps (balustres) (NF P : dimensions des garde-corps règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes d'escaliers, et NF P : essais des garde-corps méthodes et critères). Balustre Les équerres d'angle (bloc d'angle en pierre artificielle). Les corniches, génoises et bandeaux. Les lucarnes. L' oeil de bœuf. Œil de bœuf et corniche

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers)

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) NM 10.1.009 Projet de Norme Marocaine 2014 Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) Norme Marocaine homologuée Par Décision

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 04 15 Le maçon à son poste de travail Partie 3 : les produits de maçonnerie Caractéristiques, manutention manuelle, livraison La réalisation de murs en maçonnerie est une opération

Plus en détail

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet :

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet : SOMMAIRE Applications des blocs courants & accessoires... 10 Gamme s traditionnels & Garanties NF... 12 Cette gamme regroupe tous les incontournables. On y retrouve les blocs creux, les semi-pleins, les

Plus en détail

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT PONCEBLOC 20RT Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) 500 x 200 x 250 Résistance mécanique L 40 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 16 Résistance thermique maçonnerie seule 1,20

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

édito LES accessoires /// angle

édito LES accessoires /// angle édito LES accessoires /// angle Le TeCHNIBLOC a été élaboré spécifiquement pour répondre à l environnement, à la santé, à la sécurité et à un manque de main-d œuvre. Il est la solution clés en mains à

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton 2.2.2 - Les domaines d emploi du béton Le bâtiment Le béton tient une place essentielle dans l urbanisme moderne. Cela semble normal lorsqu on considère sa participation dans la construction de logements

Plus en détail

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine 8.4 Les produits en béton fabriqués en usine La fabrication en usine de produits en béton permet de rationaliser la production, d apporter la qualité d une fabrication industrielle et de réaliser une importante

Plus en détail

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton [ carnet de chantier ] Guide de pose des bordures et caniveaux préfabriqués en béton édito Ce carnet, plus particulièrement destiné au personnel de chantier, présente sous forme synthétique et illustrée

Plus en détail

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort Distribué par EZ-ZAHIA 1 I- Qu est ce que c est le béton cellulaire? Le Béton cellulaire est un matériau de construction minéral et massif. Ses

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/07-529 Mur en blocs en béton Blocs Américains US Lisse SCPR Annule et remplace l'avis Technique 16/03-461 Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12

Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12 Pour répondre aux enjeux de la RT 2O12 Toutes les solutions présentées dans ce document sont des solutions de murs en maison individuelle répondant aux exigences de performances de la RT 2O12 Bloc LES

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Voûte sans coffrage Avis Technique 16/07-535 Voûte MOREL Titulaire : SOCIETE MOREL Le Bourg F-43800 CHAMALIERES Tél. : 06 85 52 02 82 E-mail : rob.morel@wanadoo.fr Internet : www.architecturemodulaire.com

Plus en détail

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré Nota : Les informations en rge sont à renseigner par le prescripteur BETOMUR RTh Coffré L'entreprise devra la frniture et la mise en œuvre d'un procédé de Mur à Coffrage et Isolation Intégrée (MC2I), de

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment :

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment : Composants de menuiserie Fermetures Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Ouvrage mis en œuvre au

Plus en détail

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016 Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.xella.ch e-mail : tec@xella.com Devis N 4 Projet : 00-00 Conseiller Technique

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 Poteaux en béton pour lignes électriques aériennes Edition septembre 2005 Direction Approvisionnements et Marchés Division Etudes et Normalisation Adresse :

Plus en détail

Mémento du béton cellulaire Données de base pour la conception et la réalisation

Mémento du béton cellulaire Données de base pour la conception et la réalisation Syndicat national du béton cellulaire Mémento du béton cellulaire Données de base pour la conception et la réalisation Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11647-0 TABLE DES MATIÈRES Mémento du béton cellulaire

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces CCTP TÉLÉCHARGÉ Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces Fabricant : Alkern Produit : Bloc Climat Localisation de votre projet

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

MURS - Isolation rapportée Joint Traditionnel

MURS - Isolation rapportée Joint Traditionnel GELIMATIC et - GELIMAXI GAMME BRIQUE EP. 0 CM - POSE TRADITIONNELLE GELIMATIC et - GELIMAXI Points forts Montage au mortier traditionnel. Brique isolante qui participe à l isolation de la paroi. Un gain

Plus en détail

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo 034 Crédit Photos : J.J. Bernier Juin 00 Imprimé sur du papier 60% recyclé BGV Primo BGV Costo 6 avenue Jules Verne BP 3337 4430 SaintSébastiensurLoire Tél. 0 40 807 807 Fax 0 40 807 808 www.bouyerleroux.com

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

Parquets : le point sur la normalisation

Parquets : le point sur la normalisation La grande majorité des secteurs de la filière bois restent très actifs en matière de normalisation, en France ou plus généralement en Europe. Ces travaux, suivis ou gérés par le BNBA, évoluent plus ou

Plus en détail

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation 34 Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation Valérie Borg, Ingénieur acousticien, CTTB, 17, rue Letellier, 75015 Paris, tél. : 01 45 37 77 77, fax : 01 45 37 77 71 Michel Villot,

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques bien définies et adaptées

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre SAS ECS IB2701 Descriptif/quantitatifs Chapitre 6 3. Les murs en béton banché (voiles) Identifier les ouvrages 3.1. Définition Les murs en béton banché sont des ouvrages verticaux, coulés dans des coffrages

Plus en détail

Calendrier d application

Calendrier d application Calendrier d application Publication de l amendement A1 de la norme NF EN 12566-1 Marquage obligatoire pour la première mise sur le marché (fabricants) Marquage obligatoire pour la deuxième mise sur le

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

Les matériaux de construction

Les matériaux de construction Les matériaux de construction Il existe de nombreux matériaux de construction aux caractéristiques très diverses qu il faut prendre en compte afin de réaliser une construction durable, économique du point

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

DU PRODUIT ARTISANAL À LA PRÉFABRICATION INDUSTRIELLE

DU PRODUIT ARTISANAL À LA PRÉFABRICATION INDUSTRIELLE DU PRODUIT ARTISANAL À LA PRÉFABRICATION INDUSTRIELLE C. Deschenaux, ingénieur civil dipl. EPF, professeur au département de génie civil de l'eiaf Les premiers pas C'est en 1992 que Monsieur Pascal Favre

Plus en détail

STRUCTURES INNOVANTES. Planibloc. DTA n 16 / 08-562

STRUCTURES INNOVANTES. Planibloc. DTA n 16 / 08-562 STRUCTURES INNOVANTES Planibloc DTA n 16 / 08-562 facilite la construction. Un meilleur rendement : 30% de chantiers en plus. Un montage au mortier-colle, une pose facilitée > Poids allégé 1 2 3 > Pas

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du process Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du brevet COMPOMUR Janvier 2013 L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche

Plus en détail

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES SUPPORTS ADMISSIBLES MISE EN ŒUVRE : PRINCIPE DE POSE SUR SUPPORT

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Outils et guides à disposition des entreprises

Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs Guide cible les chantiers de réhabilitation

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv.

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv. Le marquage CE Christine Marcaillou Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr Le Marquage CE Le marquage CE est une obligation réglementaire

Plus en détail

PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be

PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be PROBETON asbl Organisme de gestion pour le contrôle des produits en béton PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel L ES ACCESSOIRES TERRE CUITE MONOLITHES c e s t é l é m e n T E R R E Allez à l essentiel Pose du maxilinteau et de l appui monolithe sur maçonnerie briques et béton. Réalisation d un angle avec le bloc

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises Guide de Préconisations Protection contre l incendie des façades béton ou maçonnerie revêtues de systèmes d isolation thermique extérieure par enduit sur polystyrène expansé (ETICS-PSE) Avril 2016 Ministère

Plus en détail

Eco Bric Thermo Bric G7

Eco Bric Thermo Bric G7 Eco Bric Briques traditionnelles Les briques à perforations horizontales peuvent être utilisées pour un grand nombre d usages comme les maisons individuelles, villages, maisons de retraite, écoles, établissements

Plus en détail

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO AVIS DE CHANTIER N CO. 2/39 Avis de Résistance au Feu pour un Avis Technique AVIS n CO4-1218 Entreprise KNAUF Avis de Résistance au feu : Procédé

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment.

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. REVETEMENTS DE SOL SCELLES POUR BATIMENT Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. 1. FOURNITURE

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR

CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR CCTP TÉLÉCHARGÉ Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte. Fabricant : Produit : JACKON Insulation

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX FRANCE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : PERIN & Cie/TPM 102 rue de Vannes 35600 REDON Objet : Détermination

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

Rapport de classement de réaction au feu N 900 6035 000/087 Commanditaire : DS Smith Kaysersberg Route de Lapoutroie 68240 KAYSERSBERG France Référence : Classement de réaction au feu conformément à l

Plus en détail

ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction

ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction SOMMAIRE Efficacité Energétique à5 Page 2 Mortier Ecobrique Chanvre Page 6 Brique de Chanvre à 11 Page 7 Fiche Technique Page 12 à 15

Plus en détail

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées.

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. Un VIEUX désir devient une IDÉE NEUVE. Un vieux désir devient une idée neuve. CONSTRUIRE AUTREMENT IMPLIQUE DE PENSER

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés Qualité des produits CHOISIR LA SÉRÉNITÉ Ce document, destiné aux prescripteurs et aux

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

Bibliographie normative

Bibliographie normative Environnement réglementaire Pour connaître la dernière version des normes en vigueur ou pour se procurer une norme, consulter le site Internet de l AFNOR, Association Française de Normalisation : www.afnor.fr

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité...

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité... GUIDE DU MARQUAGE GUIDE DU MARQUAGE Sommaire Principe Qu est-ce que le marquage CE?... P4 Directive «produits de construction» (DPC)... P5 Principe de l évaluation de la conformité... P6 Principe et application

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 08 Peinture Maîtrise d'ouvrage Société

Plus en détail

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE 5.4 Le béton prêt à l emploi BPE L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des installations fixes (centrales) et transporté

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA 13/0526

Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Nom commercial Titulaire Site Internet Type générique et utilisation prévue du produit de construction DOLCEA i3 PCIM S.A. Rue du Péquet 54 5590 Achêne (Ciney) Belgique

Plus en détail

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre Béton cellulaire Ytong Béton cellulaire Ytong Introduction générale à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieux de nos connaissances

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

ETANCH-R12. DOSSIER TECHNIQUE Numéro : DT-AG001-OR 1.RÉGLEMENTATION 2.INDICATEURS DE PERMÉABILITÉ À L AIR 3.PROPRIÉTÉS 4.DOMAINES D APPLICATION

ETANCH-R12. DOSSIER TECHNIQUE Numéro : DT-AG001-OR 1.RÉGLEMENTATION 2.INDICATEURS DE PERMÉABILITÉ À L AIR 3.PROPRIÉTÉS 4.DOMAINES D APPLICATION PRODUIT A USAGE PROFESSIONNEL GARANTIE : Les indications mentionnées sur nos fiches sont le résultat d essais objectifs communiqué par nos laboratoires à titre d information. Elles ne sauraient cependant

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 RUBRIQUE Réglementation Arrêté du 5 février 2013 NOR : ETLL1126574A Journal officiel du 14 mars 2013 OBJET Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique.

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique. Panneaux derivés du bois Panneaux de fibres Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition : Panneau dit de "

Plus en détail

R15 RÈGLE DE CONSTRUCTION OUVRAGES SEPARATIFS COUPE-FEU. Edition 07.1985.2 (janvier 2000)

R15 RÈGLE DE CONSTRUCTION OUVRAGES SEPARATIFS COUPE-FEU. Edition 07.1985.2 (janvier 2000) R15 RÈGLE DE CONSTRUCTION OUVRAGES SEPARATIFS COUPE-FEU Edition 07.1985.2 (janvier 2000) Fédération Française des Sociétés d'assurances Cette règle a été élaborée au sein des instances de la direction

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons Louisa Praszezynki 5 2 Flora Penot L des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d. Donnez une définition. Il y a 2 types d : l phonique et l. Isolation : pour se protéger du froid et des intempéries.

Plus en détail

ISOLATION DE MUR CREUX

ISOLATION DE MUR CREUX Agrément Technique ATG avec Certification Opérateur d agrément et de certification ISOLATION DE MUR CREUX (remplissage partiel du creu) STYRISOL GR-300 ATG 14/2974 Titulaire d agrément : ABRISO Gijzelbrechtegemstraat

Plus en détail

Chape de pente et chape prête à carreler

Chape de pente et chape prête à carreler Chape de pente et chape prête à carreler. Généralités Les chapes sont destinées à être recouvertes par un revêtement; elles ont plusieurs fonctions : réaliser la pente sous l étanchéité afin d assurer

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 05 15 Le maçon à son poste de travail Partie 4 : les produits de maçonnerie Fabrication des liants, approvisionnement, mise en œuvre La réalisation de murs en maçonnerie est une

Plus en détail

Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage)

Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage) Mur BBC et maisons individuelles Solutions ITI (Isolation Thermique Intérieure) R 4 m 2.K/W (structure + doublage) Bloc béton de 20 + doublage 10+120 R = 4,02 m2.k/w 0,22 + 3,8 (λ= 0,032) R globale assurée

Plus en détail

9.3 Sécurité en cas d incendie

9.3 Sécurité en cas d incendie 9.3 Sécurité en cas d incendie Nombre d incendies selon les activités en 1997 Nombre d'incendies 110 000 100 000 90 000 80 000 70 000 60 000 50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 6 217 5 663 6 280 0 000 E.R.P.

Plus en détail

Règles d application aux mortiers de montage des éléments de maçonnerie (mortiers industriels à performances indiquées)

Règles d application aux mortiers de montage des éléments de maçonnerie (mortiers industriels à performances indiquées) n d identification du document : CE 2+/RA 05 B.P. 30059 F28231 ÉPERNON CEDEX Tél : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d édition : 1

Plus en détail