FACE AUX DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FACE AUX DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES"

Transcription

1 LE MONDE DES RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L'INFORMATION DE VOTRE CMA rtisans ÉDITION Essonne Bimestriel n 98 janvier-février FACE AUX DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES Ne restez pas isolés P. 29 RETOUR SUR LE SALON ÉCO-HABITAT DE L ESSONNE P. 4 1 er semestre 2014 rtisanat 91 La formation, une marche vers la réussite Artisans, conjoints collaborateurs ou associés, salariés, la formation est indispensable au développement de l entreprise SE FORMER tout au long de sa vie professionnelle est un ENJEU CAPITAL pour tous les acteurs (travailleurs non salariés et salariés ) de l ÉCONOMIE ARTISANALE. ACQUÉRIR de nouvelles compétences et de nouvelles méthodes de travail, S ADAPTER aux outils et aux marchés d aujourd hui c est se rendre plus EFFICACE et permettre à son entreprise d être plus COMPÉTITIVE. Un financement total Chefs d entreprises immatriculées au répertoire des métiers, conjoints collaborateurs ou associés, vous bénéficiez du financement total de vos formations au sein de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Essonne*. Vos salariés peuvent bénéficier, en particulier dans le cadre de leur DIF (Droit Individuel à la Formation), d un financement par l OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) auquel l employeur cotise pour la formation de ses salariés. Consultez le service formation au moins un mois avant le début de la formation pour connaître la marche à suivre. La CMA de l Essonne, Essonne votre partenaire formation! AVEC CE MAGAZINE LE NOUVEAU CATALOGUE DE LA FORMATION DE LA CMA LA BOURSE DES ENTREPRISES P. 40 Essonne

2 En tant que client MAAF, vous pouvez bénéficier, en fonction du ou des contrat(s) MAAF souscrit(s), de tout ou partie des engagements présentés au titre du Pacte, selon les modalités correspondant au service présenté ou selon les conditions du ou des contrat(s) concerné(s) pour les garanties présentées. Pour connaître les modalités d accès et les conditions de chaque engagement, vous pouvez les consulter sur MAAF PRO S ENGAGE Vous conseiller pour mieux vous accompagner et vous protéger Vous donner accès aux services MAAF à tout moment Vous écouter toujours plus pour mieux vous satisfaire Reconnaître votre confiance et votre fidélité Vous simplifier les démarches au quotidien POUR EN SAVOIR PLUS Contactez votre Conseiller MAAF PRO au du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h Connectez-vous sur maafpro.fr MAAF ASSURANCES SA - RCS NIORT /13 - Crédits photos : Shutterstock - Création :

3 P ANORAMA D OSSIER DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES : NE RESTEZ PAS SEULS Il suffit parfois d un grain de sable pour que la machine s enraye. La solution : rompre l isolement et réagir dès les premiers signaux d alerte, en parlant de ses difficultés à des experts qualifiés P. 29 É DITO Laurent Munerot Président de la CMA de l Essonne Avec plus de 50 exposants issus de l artisanat, la sixième édition du Salon de l Éco-Habitat de l Essonne se veut être le rendez-vous incontournable de la construction, de la rénovation et de l aménagement durables dans la région. P 4 ÉVÉNEMENT 4 SALON ÉCO-HABITAT DE L ESSONNE : 50 exposants remarquables à l appel ACTUALITÉS 6 LES RENDEZ-VOUS à ne pas manquer 7 LAURENT MUNEROT : nouveau président de la CRMA Île-de-France 8 SE FORMER tout au long de la vie avec la CMA Essonne 10 TREMPLINS MNRA JEUNES ENTREPRISES gagnez votre stand sur les Artisanales de Chartres 12 PROFESSIONNELS DE L ALIMENTAIRE : maîtrisez le risque sanitaire! S TRATÉGIES L Atelier NorLine, entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de «marmottes», mallettes et coffrets de présentation de produits de luxe, a obtenu cette année le label EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant. P 24 STYLE DE VIE 14 LES PASSEURS de mémoire ÉCLAIRAGE 16 AFFICHEZ votre qualité et vos titres d artisan! 18 COOPÉRATIVES ARTISANALES : dans la coopération, tout est bon! 22 DYNAMIQUES DE TERRITOIRE : les coopératives, actrices du développement local 23 ACCOMPAGNEMENT : pour vous regrouper, faites-vous aider! RÉUSSITE 24 ATELIER NORLINE : luxe dans un écrin 26 LAURÉATS STARS & MÉTIERS 2013 : des artisans qui vont de l avant P RATIQUE Découvrez quelques-unes des formations proposées par la CMA Essonne et inscrivezvous rapidement. Les places sont limitées. P 36 JURI-PRATIQUE 34 VENTE EN LIGNE : comment fixer vos prix sur Internet? FORMATION 36 ADEA : une formation qualifiante et diplômante 37 TÉLÉPROCÉDURES FISCALES : obligations des professionnels AIDES À L INSONORISATION pour les riverains des aéroports franciliens PAROLE D EXPERTS 38 L ÉVOLUTION DES STRUCTURES JURIDIQUES des entreprises BOURSE DES ENTREPRISES 40 PETITES annonces en Essonne FORUM 41 NOMS DE DOMAINE : le «.fr», vitrine du savoir-faire français R EGARDS PRESTIGE 42 ARTAMIN LE MOULIN DE LA FLEURISTERIE : un écrin pour l art floral INITIATIVES 44 PRIX GOÛT ET SANTÉ MAAF ASSURANCES : le plaisir des choses simples OPINION 46 ANTOINE BOULAY, directeur des relations institutionnelles Bpifrance, Ce numéro comprend des pages spécifiques entre les pages 1 à 16 et 33 à 48 pour les abonnés de l Essonne. Ce magazine contient le catalogue de formation de la CMA Essonne.» Lde difficultés pour accueillir une nouvelle année artisanale portée par la réalisation de projets de développement, par l acquisition de nouvelles compétences, par la valorisation des savoir-faire et par la volonté d appréhender l avenir positivement. Les mutations sociétales et économiques qui s enchaînent imposent à l artisanat de s adapter aux changements, notamment aux nouveaux comportements des consommateurs. Il nous faut ajuster nos méthodes de travail et notre offre aux évolutions du marché tout en faisant face à la situation économique difficile pour conserver nos entreprises, nos métiers et nos emplois. Progresser, innover, nous projeter dans l avenir, nous former, nous positionner pour perdurer : voilà les clefs de notre succès! Artisans, futurs artisans, vous accompagner tout au long de votre parcours est la mission de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne (CMA Essonne). Plus que jamais, les actions de développement et les prestations de conseil et de formation mises en œuvre par la CMA Essonne sont les meilleurs atouts pour votre entreprise. Conscients de ces enjeux, les élus de la CMA Essonne ont défendu et porté à bout de bras le projet de réhabilitation du nouveau siège de la Chambre de métiers pour répondre à vos attentes. Au printemps 2014, nous vous accueillerons dans de nouveaux locaux, 29 allée Jean Rostand à Évry. Les services de la CMA Essonne seront orchestrés par une nouvelle organisation fonctionnelle intégrant l innovante «plate forme relation clientèle» pour traiter toutes les formalités liées à la vie de l entreprise. L autre changement en profondeur porte sur l élargissement de l offre de formation qui voit son catalogue enrichi de nouveaux modules et sa capacité d accueil triplée. Avec mes collègues élus, nous avons souhaité cette restructuration pour servir au mieux les acteurs de l économie artisanale de l Essonne que vous êtes. Une économie humaine faite par des femmes et des hommes qui, tous les jours, créent des emplois, forment des jeunes et développent l activité des territoires. En 2014, plus que jamais, la Chambre de métiers de l Essonne est à vos côtés. Très belle année 2014! Le Monde des artisans n 98 Janvier-février 2014 Édition de l Essonne Président du comité de rédaction des pages locales : Laurent Munerot Rédaction des pages Essonne : Sandrine Charles, CMA Essonne, Tél , - Avec le concours rédactionnel de la chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne Éditeur délégué : Stéphane Schmitt Rédaction : ATC, port. : , Ont collaboré à ce numéro : Barbara Colas, Sophie de Courtivron, Marjolaine Desmartin, Christelle Fénéon, Guillaume Geneste, Véronique Méot, Delphine Payan-Sompayrac, François Sabarly Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Clessienne, J. Neisse Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, Paris Chef de publicité : Philippe Saint Étienne, Tél , Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél , fax , Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél ) et Cédric Jonquières (Tél ), fax , Éditions départementales nord et est : François Bederstorfer, Tél , fax , Photographies : Laurent Theeten, responsable image Crédits photos locales sauf mention contraire : CMA91 - Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : Tarif d abonnement 1 an. France : 6 euros. Tarif au numéro : 1 euro. À l étranger : nous consulter Conception éditoriale et graphique : TEMA presse, Tél Fabrication : Pixel image, I. Marlin, J.-M. Tappert, Tél Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, METZ, Tél , fax Directeur de la publication : François Grandidier N commission paritaire : 0316 T ISSN Dépôt légal : décembre 2013 Impression : Socosprint Imprimeurs, 36 route d Archettes Épinal. Le monde des artisans janvier-février

4 vénement Essonne Avec plus de 50 exposants issus de l artisanat, la sixième édition du Salon de l Éco-Habitat de l Essonne se veut être le rendez-vous incontournable de la construction, de la rénovation et de l aménagement durables dans la région. SALON ÉCO-HABITAT DE L ESSONNE 50 exposants remarquables à l appel Ils sont constructeurs de maisons à ossature bois, spécialistes de l isolation intérieure et extérieure thermique ou acoustique, aménageurs de combles, fabricants ou installateurs de pompes à chaleur ou de systèmes de chauffage, restaurateurs de meubles, créateurs d enduits naturels et décoratifs Tous ont répondu présents à l appel de la CMA Essonne, l organisateur du Salon de l Éco-Habitat de l Essonne, qui s est déroulé les 23 et 24 novembre dernier, en partenariat avec le Conseil général de l Essonne et la communauté d agglomération du Val d Orge*. La richesse et la qualité de l offre de services des artisans exposants à cette sixième édition ont été appréciées par quelque visiteurs en quête d informations, de solutions ou de professionnels spécialisés pour la mise en œuvre de leur projet de construction ou de rénovation durables. 92 % des visiteurs ont en effet trouvé des réponses à leurs questions. Un visitorat très ciblé ayant des projets précis à soumettre aux exposants sensibles à la qualité des échanges. * Avec le soutien des organisations professionnelles : FFB Essonne, Capeb Essonne et Fédélec Essonne Alti clic CMA Essonne CMA Essonne Ci-dessus : rencontre avec les élus sur le Salon del Éco-Habitat de l Essonne : Laurent Munerot, président de la CMA Essonne, Olivier Léonhardt, président du Val d Orge, et Frédéric Petitta, vice-président du Conseil général de l Essonne Ci-dessous : la grande majorité des visiteurs du salon a un projet de rénovation ou de construction éco-responsable sous le bras. CMA Essonne Alti clic Speed meeting Éco-habitat : prises de contacts, échanges professionnels entre une trentaine de professionnels (artisans, architectes donneurs d ordre, bureaux d études et experts du domaine). 4 Le monde des artisans janvier-février 2014

5 Portraits d exposants présents sur le Salon Éco-Habitat Terra Originalis Vous ne regarderez plus vos murs comme avant Pascal Greboval Cette année, Terra Originalis a intégré un nouvel espace d exposition dédié à l éco-décoration. Installé sur la commune de Breuillet, l atelier-boutique Terra Originalis propose un ensemble de solutions naturelles pour les revêtements des murs : matières premières nécessaires à la réalisation d enduits et de peintures, à la chaux notamment. Protéine contenue dans le lait, la caséine, par exemple, sert de fixateur naturel. Quant aux pigments en poudre ou minéraux, ils interviennent pour élaborer la couleur. Terra Originalis organise tout au long de l année des stages de formation dans son atelier ou à domicile, afin de préparer au mieux les chantiers des clients. «Sur le Salon Éco-Habitat, je rencontre parfois des gens qui viennent me voir en amont de travaux de gros œuvre, raconte l artisane. C est une bonne idée car cela leur permet éventuellement de modifier leurs choix de matériaux en fonction de la décoration». L éco-décoration ne se réduit pas à utiliser des produits naturels. Même si l argument d un habitat sain demeure non négligeable. «L idée, c est de se réapproprier les choix décoratifs, explique Christelle. On peut ajuster la couleur au plus près de ses envies. En badigeonnant, on obtient une matière très belle, plus tactile et vivante, pas tendue comme la peinture au rouleau.» SITE : «Demain, la loi imposera de s équiper en chaudière à condensation», avance Sylvain Letherouin. Et, selon lui, «là où les chaudières basse température permettent déjà de réduire la facture de 5 à 10 % par rapport aux anciens modèles de chaudières, l économie réalisée atteint 25 à 30 % avec une chaudière à condensation lorsqu elle est bien posée». L artisan n hésite pas à préconiser un équipement optimal pour obtenir un bon rendement et s assurer de la fiabilité de l installation. «En 6-7 ans l investissement peut être rentabilisé», assure-t-il. Convaincu que demain la raréfaction des ressources imposera de privilégier les solutions d énergies durables, Sylvain Letherouin propose, par exemple, de coupler chaudière à condensation Conforti s Il vous réchauffe au naturel avec panneaux solaires, voire pompe à chaleur solaire, lorsque cela s y prête et que le budget l autorise. Les poêles à granulés, eux, constitueraient une bonne solution pour les maisons neuves afin de respecter la réglementation thermique en vigueur. «Du point de vue de l utilisation quotidienne, c est aussi plus pratique que de se chauffer au bois dans une cheminée», argumente l artisan. Question coût, selon la surface de la maison, les deux méthodes naturelles seraient comparables. Conforti s avance un coût d environ 350 euros par an pour chauffer un pavillon bien isolé de 100 m 2 avec un poêle à granulés. Reste que le chauffage d une maison n est pas une science exacte. Alpha Combles Vivre sous les toits sans contraintes Alpha Combles propose un ensemble de solutions allant du rehaussement et l aménagement de combles à la création de fenêtres de toit, en passant par l isolation thermique. À propos de confort thermique, l entreprise de La Ferté-Alais a été labellisée Agenda 21 de l Essonne par le Conseil général pour son activité de «sarking». Il s agit d une méthode d isolation thermique par l extérieur. Autrement dit, l isolant est déposé pardessus la charpente. «Le sarking permet d obtenir une isolation plus efficace en réduisant les ponts thermiques du fait d une continuité du matériau isolant», assure Pierre Gillard, gérant d Alpha Combles. Pour un sarking, l entreprise artisanale utilise notamment de la fibre de bois pour constituer ses isolants. «La fibre de bois présente l intérêt d offrir un vrai confort pendant l été», explique Pierre Gillard. À cette période de l année, il fait souvent trop chaud sous les toits. En jouant sur la densité de la fibre de bois, les artisans d Alpha Combles interviennent sur le temps de déphasage thermique, et contiennent ainsi la chaleur en journée. Dans les combles, la surchauffe provient également des fenêtres. Pour l éviter, il est également proposé des solutions de volets roulants solaires. «Grâce à un capteur de température et d ensoleillement, la fermeture des volets peut ainsi être automatisée», suggère Pierre Gillard. À noter que le système solaire présente encore l intérêt de se décharger de la contrainte du raccordement électrique. SITE : Le monde des artisans janvier-février

6 ctualités Essonne En bref Une sixième EPV dans l artisanat essonnien En octobre dernier, Patrick Nogrette a obtenu le prestigieux label EPV (Entreprises du Patrimoine Vivant). Installé depuis avril 2000 à Étampes, ce ferronnier d art, possédant la qualité d artisan, a su se distinguer par son excellence en matière de techniques traditionnelles, sa maîtrise de la forge et ses interventions soignées. C est la sixième entreprise du département qui voit son savoir-faire rare récompensé. Ce titre reconnu par l État, de portée nationale, confère à ces entreprises une solide réputation et crédibilise leur démarche commerciale. Les entreprises sont labélisées EPV pour cinq ans. LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER Les Nuits de l orientation, le 25 janvier prochain Les Nuits de l orientation se dérouleront le samedi 25 janvier de 16 h à 21 h sur le campus de la Faculté des Métiers de l Essonne (FDME). L objectif de ces rencontres est d apporter des solutions aux collégiens, lycéens, étudiants, parents ou jeunes en recherche d emploi concernant leur choix de métiers et de filières de formation. Au programme : «Espace Orient Express» avec des spécialistes de l orientation, «speed dating», échanges avec plus de 40 professionnels, ateliers et animations La CMA Essonne, partenaire de cette opération, vous donne rendez-vous sur site avec les Artimobiles «Gourmandises», «Maison et déco», «Mode et beauté» et «Mécanique et transport». ADRESSE FDME - 3 Chemin de la Grange Feu Louis à Évry - Les Journées européennes des métiers d art (Jema), du 4 au 6 avril prochain Avec ateliers participants, 400 manifestations et 40 circuits mis en place en France, les Journées européennes des métiers d art 2013 ont remporté un réel succès. En Essonne, une quarantaine d artisans d art et d artistes ont ouvert leurs ateliers lors de la dernière édition profitant d une large communication pour intéresser un large public, des clients potentiels et des professionnels de leur secteur. Organisées du 4 au 6 avril 2014, les Jema seront une nouvelle fois rythmées par de nombreux événements et rencontres entre les professionnels et le public. Pour participer, n oubliez pas de vous inscrire (avant le 20 janvier). CONTACT Fiscalité : le point sur les hausses de TVA À partir du 1 er janvier 2014, les taux de TVA sont modifiés en France. Le taux normal, qui s applique à la majorité des biens et des prestations, passe de 19,6 % à 20 %. Le taux intermédiaire, qui concerne notamment les travaux de rénovation dans les logements (hors travaux de rénovation énergétique), la vente de produits alimentaires préparés, la restauration ou les transports, est relevé de 7 % à 10 %. Onidji - Fotolia.com Il était prévu que le taux réduit soit abaissé de 5,5 % à 5 %, modification annulée en première lecture par l Assemblée nationale le 22 octobre dernier. Le gouvernement a par ailleurs précisé le 20 novembre dernier les conditions d application de la TVA sur les travaux de rénovation : le taux réduit de TVA à 5,5 % sur les travaux de rénovation énergétique s appliquera bien aux travaux induits et indissociablement liés aux travaux principaux les autres travaux de rénovation ayant fait l objet d un devis signé et de versements d acomptes significatifs (minimum 30 %) avant le 31 décembre 2013 bénéficieront du taux de TVA de 7 % si ces travaux sont achevés avant le 1 er mars Source : Service-Public.fr, 28/11/2013, direction de l information légale et administrative (Premier ministre). Le taux de TVA application en Corse passe également de 8 % à 10 % au 1 er janvier Le monde des artisans janvier-février 2014

7 Laurent Munerot Nouveau président de la CRMA Île-de-France Laurent Munerot a été élu président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Île-de-France fin novembre Président de la CMA Essonne depuis novembre 2010, Laurent Munerot va ainsi conduire la CRMA dans sa fonction de représentation et de défense des intérêts de entreprises artisanales franciliennes, soit 16,8 % du million d entreprises artisanales installées sur le territoire national (y compris Dom-Tom). Rappelons que l organisation consulaire est l interlocuteur régional privilégié pour l élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques intéressant le secteur de l artisanat. Ses autres engagements Prothésiste dentaire à Orsay, il occupe également les mandats suivants : Vice-président de la Faculté des métiers de l Essonne Vice-président de l Agence pour l Économie en Essonne Vice-président de la Plateforme Initiative Essonne Secrétaire général de l Union nationale patronale des prothésistes dentaires Membre du conseil national de l Union professionnelle artisanale (UPA) et de la Confédération nationale de l artisanat des métiers et des services (CNAMS). + Info Le Bureau de la CRMA IDF conserve ses membres Président : Laurent Munerot (91) - Prothèse dentaire 1 er vice-président : Jacky Portier (77) - Coiffure 2 e vice-président : Daniel Varlet (78) - Traiteur Trésorier : Jean-Louis Maitre (94) - Tapisserie Trésorier adjoint : Nadine Mauduit (92) - Coiffure Secrétaire : Christian Besnier (95) - Prothèse dentaire Secrétaires adjoints Daniel Delaby (93) - Garagiste / Élisabeth Detry (77) - Couverture / Daniel Goupillat (92) - Maçonnerie / Thierry Laureau (78) - Chauffagiste / Christian Le Lann (75) - Boucherie / Benoît Leconte (75) - Plomberie Couverture / Christophe Mollicone (91) - Menuisier / Bernard Pérot (95) - Traiteur / Nicole Richard (94) - Coiffure / Patrick Toulmet (93) - Prothèse dentaire. Accès Siredom : carte d accès aux déchetteries Le Siredom ayant effectué un renouvellement des cartes d accès aux déchetteries du Siredom, nous vous informons que votre carte d accès (carte jaune) n est plus utilisable. Pour échanger votre nouveau badge, contactez Claudine Rouxel de la CMA Essonne au ou afin de vérifier s il n y a pas de changement dans votre dossier. L échange de ou des cartes peut s effectuer par courrier. CRMA IdF GRATUIT VOTRE KIT DE COM EN UN CLIC des Français ont une image positive 90% de l Artisanat, Première entreprise de France. La nouvelle campagne «Nous avons tous une bonne raison de choisir l artisanat» lancée cet automne par le FNPCA (Fonds national de promotion et de communication de l artisanat) ne fait que conforter cette opinion. Afin que vous puissiez mettre ce capital sympathie au service de votre activité, le FNPCA tient à votre disposition un kit de communication composé d un adhésif véhicule (format A4) et d un jeu de trois autocollants «L Artisanat, Première entreprise de France» (format 10 X 20 cm, fond blanc). Profitez de cette campagne et mettez en avant votre appartenance au secteur en commandant gratuitement votre kit sur Internet. Vous avez le savoir-faire, faites-le faire savoir! CONTACT Espace Artisans L artisanat réveille les auditeurs de RTL «L a France et ses artisans», nouvelle chronique diffusée par la radio RTL, en partenariat avec les Chambres de métiers et de l artisanat (Métropole et Dom-Tom) a lieu tous les lundis matins à 5h50 et ce jusqu au 23 juin Présenté par la journaliste Armelle Levy, ce feuilleton hebdomadaire permettra aux auditeurs de découvrir l histoire de nombreuses entreprises artisanales, de connaître le quotidien des artisans professionnels, leur savoir-faire, leur passion, leur parcours et bien plus encore. Découvrez les premiers portraits sur le site RTL.fr. Polychauffage récompensé Dans le cadre des Trophées 2013 de L Installateur magazine des professionnels plombiers/ chauffagistes/couvreurs, Polychauffage a reçu le prix spécial GRDF (Gaz régional de France) pour la qualité de «l installation d un chauffage central fonctionnant au gaz dans une maison existante». Le dirigeant Alain Lefebvre, chauffagiste agréé et qualifié à Morsang-sur-Orge, exerce son métier depuis Il a, par ailleurs, été salué pour sa démarche d accompagnement du client, atteignant le niveau de confort et d économie d énergie attendu. Le monde des artisans janvier-février

8 ctualités Essonne SE FORMER TOUT AU LONG DE LA VIE AVEC LA CMA ESSONNE NOUVEAU : OUVERTURE DES FORMATIONS À ÉTAMPES Depuis le 2 janvier 2014, au-delà de ses missions générales d information, de conseil et d accompagnement, l antenne Sud de la CMA Essonne accueille également les acteurs économiques du secteur d Étampes pour des sessions de formation. Les futurs créateurs peuvent y suivre le Stage de Préparation à l Installation d une Entreprise (SPIE) organisé au rythme moyen d une session par mois. Les artisans du Sud Essonne et leurs collaborateurs disposent désormais d un calendrier dédié pour les formations suivantes : Maîtriser sa comptabilité au quotidien : une formation pour comprendre les bases et saisir soi-même ses écritures comptables. Créer et gérer son site Internet Entreprise : booster sa stratégie commerciale rentablement et en toute simplicité. Réussir son auto-entreprise et évoluer vers un autre régime. Des ateliers mensuels Accompagnement à la pratique comptable sur logiciel. Évolution et maintenance de votre site Internet. Maîtrise des logiciels de votre ordinateur. Des ateliers/conférences Organisation de rencontres expertes tout au long de l année en matinée ou en soirée sur des thématiques commerciales, fiscales ou sociales. Vous cotisez chaque année pour votre formation. Ne pas se former, c est perdre son budget formation annuel. Utiliser son droit à la formation, c est rentabiliser son versement! + Info Se rendre plus efficace et rendre son entreprise plus compétitive La CMA Essonne met à disposition des acteurs économiques un espace dédié à leur formation à Étampes : Maison de l économie et de l emploi - Antenne sud de la CMA Essonne - 76 rue Saint-Jacques Étampes N HÉSITEZ PAS À PRENDRE CONTACT! Catalogue de formation : rubrique Formation Information et inscription SPIE : Corinne Dao au ou Formation continue : Tiffany Lequet au ou Direction de la formation : Christelle Pesquié au Pour nous permettre de vous inviter à toutes nos manifestations, merci de nous adresser vos coordonnées par mail à ou par fax au Siret :... Entreprise... me... Contact : M. M Adresse :... Tél. :...Fax :... Courriel :... Essonne

9 Chef d entreprise exigeant, ch. mutuelle performante pour partenariat durable. Mutuelle expérimentée propose contrats collectifs et services intégrés. ETUDE GRATUITE AU Document non contractuel. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité - N Siren Crédit photo : Getty Images. ARTISANS, COMMERÇANTS, INVESTISSEZ EN TOUTE SÉCURITÉ! La SOCAMA BANQUE POPULAIRE RIVES DE PARIS BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE * Banque Populaire Rives de Paris - 76, 78 avenue de France Paris Cedex 13 - Téléphone : RCS Paris Banque Populaire Val de France - 9 avenue Newton Montigny-le-Bretonneux - Téléphone (* 0,15 euros TTC/min) RCS Versailles.

10 ctualités Cindy Piotrowski (Cindy Lingeries) a été élue Super Tremplin Cette jeune créatrice de lingerie fine, sur mesure et 100 % française, est installée à Elbœuf, en Normandie. La dotation de euros devrait lui permettre de financer en partie le label «Origine France Garantie». * Attention, n est pas considéré comme jeune artisan : celui qui a arrêté son activité et l a reprise plusieurs années plus tard en se réinscrivant au Répertoire des Métiers ; celui qui a déménagé son entreprise en la réinscrivant dans une nouvelle CMA. Coupon-réponse (* Champs obligatoires) Artisanales de Chartres 2014 TREMPLINS MNRA DE L ARTISANAT 2014 / JEUNES ENTREPRISES GAGNEZ VOTRE STAND SUR LES ARTISANALES DE CHARTRES Vous vous êtes installé après le 1 er janvier 2011 et vous souhaitez vous faire connaître? Tentez votre chance aux Tremplins MNRA de l artisanat. À la clé : un stand de 9 m² tout équipé, offert par le partenaire officiel MNRA sur le plus grand des Salons de l artisanat, du 10 au 13 octobre Sur les Artisanales de Chartres, l excellence des savoir-faire n attend pas le nombre des années! Faire découvrir les jeunes talents de l artisanat français, tous secteurs d activité confondus : telle est l ambition du concours Tremplins MNRA de l artisanat. En 2014, pour la neuvième année, vingt jeunes artisans issus de toute la France se verront offrir un stand tout équipé (cloison, électricité, éclairage) par MNRA, partenaire officiel du Salon ; une mise en valeur exceptionnelle au cœur de la plus grande vitrine de l artisanat. Une visibilité de choix Gagner son stand sur le «Village MNRA des jeunes entreprises» est une occasion unique de se faire connaître du grand public, des partenaires de l artisanat et des médias. Cet espace exclusif près de 400 m² d exposition scénographiée s enrichit chaque année pour offrir aux jeunes Tremplins sélectionnés par MNRA une visibilité de choix. C est aussi la possibilité de se voir élire «Super Tremplin» par un jury de professionnels pendant les Artisanales de Chartres, une distinction dotée de 1 500! À retourner à Kelly Debruge (pour les Tremplins) ou Corine Issanchou (pour exposer), Artisanales de Chartres, 24 boulevard de la Courtille, Chartres. Je me suis installé(e) entre le 1 er janvier 2011 et le 30 avril 2014 et souhaite candidater aux Tremplins MNRA. Je suis artisan depuis plus de 3 ans et souhaite recevoir un dossier de participation pour les Artisanales de Chartres Nom de l entreprise* :... Nom, prénom du dirigeant* :... Téléphone* : Adresse postale* :... Code postal* :... Ville* :... Modalités de participation Pour poser votre candidature, c est très simple : vous devez avoir créé votre entreprise entre le 1 er janvier 2011 et le 30 avril 2014*, ne pas avoir participé précédemment aux Artisanales de Chartres et vous engager à exposer durant les 4 jours si vous êtes retenu(e) parmi les Tremplins Saisissez cette opportunité! Demandez votre dossier de participation en renvoyant le coupon ci-dessous avant le 30 avril CONTACT : RKelly Debruge. Tél Le plus grand des ateliers vivants! Une fréquentation record en 2013 (plus de visiteurs) m² d exposition, près de 500 exposants 80 % des exposants 2013 satisfaits en termes de contacts et de CA Thème de la 21 e édition : «L artisanat au féminin» Une campagne de promotion et des retombées médiatiques conséquentes Exposer sur les Artisanales de Chartres Les consommateurs manifestent aujourd hui un désir croissant d authenticité, de traçabilité et de proximité. Dans ce contexte, les Artisanales de Chartres sont l événement à ne pas manquer pour tout artisan qui souhaite valoriser son savoir-faire auprès d un public plus que jamais sensible aux valeurs de l artisanat. Vous êtes artisan et souhaitez exposer sur les Artisanales de Chartres 2014? Contactez Corine Issanchou ( / et demandez votre dossier de participation. Vous avez jusqu au 30 avril pour le retourner.

11 Contactez-nous par téléphone au ou par à SAGENA, société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de euros, entreprise régie par le code des assurances, RCS PARIS , 56 rue Violet PARIS Cedex 15, crédit photo : Fotolia - document non contractuel - reproduction interdite - agence MAP - septembre 2013

12 ctualités Essonne PROFESSIONNELS DE L ALIMENTAIRE MAÎTRISEZ LE RISQUE SANITAIRE! Depuis janvier 2006, la législation relative à l hygiène, le «Paquet Hygiène», composée de plusieurs textes législatifs s applique au sein de l Union Européenne dans le but d harmoniser et de simplifier les dispositions en matière d hygiène. Ces textes stipulent les obligations de résultat tout en laissant aux professionnels une place importante dans le choix des moyens pour y parvenir. En contrepartie, tout établissement alimentaire est responsable des produits qu il met sur le marché. Les professionnels doivent ainsi mettre en place des systèmes efficaces pour assurer la traçabilité, les retraits de produits en cas de crise alimentaire et les bonnes pratiques d hygiène, comme : la formation, la dératisation, la gestion du froid, le nettoyage et la désinfection, les autocontrôles (analyses microbiologiques, contrôle à réception ). L obtention de l agrément sanitaire s appuie sur un Plan de maîtrise sanitaire (PMS). Celui-ci décrit les mesures prises par l établissement pour assurer l hygiène et la sécurité sanitaire de ses productions vis-à-vis des dangers biologiques, physiques et chimiques. Tout professionnel de l alimentaire détenant, préparant et distribuant des denrées alimentaires doit être capable de prouver aux autorités compétentes qu il met sur le marché un produit sain. Les artisans peuvent être accompagnés dans cette mission par des prestataires indépendants avec le soutien de la Chambre de métiers et de l artisanat et du Cervia. CONTACT Marielle Heme - CMA Essonne au ET SI NOUS DÉPASSIONS NOS PRÉJUGÉS? L artisanat est avant tout une histoire de compétences. Agissons en faveur de la mixité et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Cette action est cofinancée par le Fonds Social Européen. Création : cecilelisbonis.com Prix Créatrices d avenir Deux Essonniennes primées La troisième édition du concours Créatrices d Avenir organisé par Île-de- France Active (IDFA) a récompensé deux artisanes essonniennes sur les 18 finalistes restantes remportant chacune la dotation de euros. Béatrice Moisson - Bella moto à Crosne (91) (photo ci-contre) a reçu le «Prix des métiers non traditionnellement féminins». C est en décidant de faire de sa passion son métier que Béatrice Moisson, après une formation supérieure en sciences humaines et en communication publique, a choisi d entrer dans le monde de la moto puis de créer sa propre entreprise «Bella Moto». Cette entreprise revendique un authentique intérêt pour la mécanique et l esthétisme des machines. Cécile Pasquinelli - Société Garance à Savigny-sur- Orge (91) est lauréate du «Prix spécial du jury». Après 17 ans d expérience dans le secteur de la finance et du marketing, Cécile Pasquinelli crée «Garance», une marque de sous-vêtements innovante destinée aux femmes ayant subi une ablation suite à un cancer du sein. Sa marque est aujourd hui distribuée dans plus de 60 points de vente en France et à l étranger. Federico Gianotti 12 Le monde des artisans janvier-février 2014

13

14 STYLE de vie Ils sont détenteurs d un savoir-faire ancien ou rare, voire unique Comment l ont-ils acquis et survivra-t-il après eux? Enquête sur ces artisans qui contribuent à la renommée d une France «mère des arts*». Les passeurs de mémoire DR Nathalie Barrus De gauche à droite : Jean-Luc Seigneur, graveur de gaufrage sur papier (travail d ébauche à la fraiseuse). Yves Dorget, passementier, et son apprentie Anne-Valérie Blézot. Christian Bonnet, lunetier. JYLSC Bonnet Jean-Luc Seigneur, graveur de gaufrage sur papier (il peut faire apparaître n importe quel motif, en volume, sur du papier) et doreur, raconte une très jolie anecdote. Un de ses amis expert qui restaurait un couteau «à secret» (une fois ouvert, il est impossible de le fermer à moins de connaître le sésame de déblocage) y trouva un parchemin qui s adressait à lui-même en ces termes : «Je te salue, toi mon confrère». Du fin fond des âges, un maître coutelier du XVIII e siècle savait pertinemment que celui qui trouverait le secret de son couteau serait de son calibre technique, de sa corporation. Bel exemple de continuité. Les artisans détenteurs d un savoir-faire ancestral ou rare semblent avoir en effet conscience d une certaine «filiation». Prédestinés? Ingénieure de formation, Isabelle Roché travaille depuis cinq ans dans un grand groupe quand les doutes l assaillent «Que faisais-je de ma vie? Quel sens avait mon travail? J avais le sentiment intérieur qu il fallait que je reprenne l affaire familiale»... Elle démissionne et s y attelle en mai 2000, se retrouvant à la tête d une maison fondée en Aujourd hui, près de Paris, elle fabrique des pastels intégralement à la main en mélangeant les pigments en poudre à du liant et à de l eau (il n y a qu un seul autre fabricant artisanal en France). «Je n avais pas de culture ni de pratique artistiques ; je me suis lancée sans savoir où j allais.» Elle n a subi aucune pression psychologique et il semblerait que cette configuration plutôt saine joue sur la révélation d un «atavisme» que ces héritiers portent en eux sans le savoir. Christian Bonnet, troisième génération de lunetier (dont les deux fils sont de la partie) a commencé par bricoler des morceaux dans l atelier de son père. «Je travaillais très bien à l école et voulais faire un métier manuel. Un jour, j ai dit à mon père que j allais faire la même chose que lui.» Mais il n y a pas de règle. Jean- Luc Seigneur voulait être photographe reporter, «comme Tintin». Sa vocation de graveur est née d une rencontre. «J en ai rencontré un qui était à l École Estienne. Il m a montré la gravure et ça m a plu.» Si ces métiers peu communs deviennent assez vite des «métiers passions», quelle clientèle se laisse séduire? Un positionnement forcément pointu L excellence recherchée confère sa «rareté» à un métier. Christian Bonnet fabrique des lunettes en écailles de tortue, en corne ou en acétate, seules matières utilisées par la maison Bonnet. Il les sculpte à la main, elles sont uniques. «Le client est étalonné sous une quinzaine de mesures : écart pupillaire, temporal, angles du nez...» Trois données qui font toute la différence. «Je n ai pas d homologue sur le marché», confie-t-il. «On me fait aujourd hui les mêmes demandes que l on faisait à un passementier au temps de Louis XIV», s amuse Yves Dorget, qui confectionne des galons pour cana- 14 Le monde des artisans janvier-février 2014

15 DR pés, sièges, tentures murales, des embrasses pour les rideaux, etc. Ses clients sont des tapissiers et décorateurs et lui aussi ne fait que du surmesure. «Ils viennent avec un de leurs échantillons de tissu et on parle matières, couleurs, etc.» L exception est une clé qui ouvre les portes de l international. Un tiers des ventes d Isabelle Roché se fait à l étranger (États- Unis, Canada, Angleterre ), grâce au bouche-à-oreille. «La majeure partie de ma production part en Suisse, aux États-Unis pour des étrangers qui ont du mobilier français», constate Yves Dorget. Mais pour séduire la clientèle, il y a aussi la créativité, l invention! Isabelle propose aujourd hui près de 800 nuances ; «notre objectif est d en avoir plus de mille en 2020, anniversaire de la Maison». Jean- Luc a quant à lui inventé une façon d imprimer le gaufrage avec plusieurs couleurs ; ce que personne n avait fait avant lui. Le résultat est à mi-chemin entre sculpture et image. «Cela me permet de mieux rendre les textures.» Pour lui, l art (40 % de son chiffre d affaires) est une façon de proposer une nouvelle offre (estampes, bibliophilie ). Ce fut aussi une obligation à partir des années 2000, avec la perte progressive de ses clients imprimeurs. «La partie artistique est un travail de régénération. Les artistes proposent, les gens disposent» Chacun à leur façon, ces savoir-faire rares ou anciens sont extraordinaires. La transmission est-elle encore envisageable quand on rentre dans ce schéma-là? Jean de Dreuille, ébéniste - Poli à l ancienne Réinventeur d une technique perdue et inventeur Ébéniste, Jean de Dreuille n exerce pas un métier rare. Ce qui rend son savoir-faire exceptionnel, c est qu il a su retrouver les finitions du passé. Dans les années 70, pour le vernissage, le ciré rempli et le vernis au tampon étaient la norme. «Mais ils ne donnaient pas cette finition que l on voit sur les meubles anciens», explique-t-il. Il décide alors d oublier tout ce qu il a appris, épluche les ouvrages anciens, hante les musées, analyse les surfaces C est par la reconstitution à l identique des outils de l époque qu il comprend que l on est dans le faux : poli avec la nageoire du chien de mer, à la prêle, avec le faisceau de jonc Avec eux, sans aucun vernis utilisé, les meubles rayonnent de l intérieur. Jamais de rayure ni de marque. Au Salon du patrimoine de 1998, ses découvertes font scandale : «J apportais la preuve que le vernis au tampon pour les meubles du XVIII e était une erreur». Aujourd hui, Jean de Dreuille place beaucoup d espoir dans le Poli Royal, un produit d entretien né de ses quinze ans de recherches sur les finitions qui traite simultanément toutes les matières d un objet d art (argent, or, ébène, nacre, cristal, laque ). La suite La succession est appréhendée par ces artisans, héritiers ou non, comme étant plutôt liée à la passion qu aux liens du sang. À 45 ans, après 23 ans de maison, Yves Dorget a été nommé maître d art fin «Je reçois donc euros pour former un élève sur trois ans.» Un élève qui a déjà de l expérience et qu il a trouvé en la personne d Anne-Valérie, qui travaille chez lui depuis quatorze ans. Jean-Luc Seigneur est professeur de gravure à l École Estienne, «ça me tient vraiment à cœur de transmettre», confie-t-il. Depuis janvier 2012, Isabelle, qui avait reçu de ses tantes les recettes de fabrication de ses pastels, a embauché Margaret, une jeune américaine volontaire venue au-devant d elle. «Elle m apporte tout ce qui me manquait. Je n avais pas cette passion pour la couleur». S il a un garçon et une fille, Yves Dorget considère que son métier relève d une démarche individuelle. «Mon père ne m a jamais demandé de travailler avec lui. Je veux en revanche leur apprendre à se battre dans la vie.» Une qualité dont tous ces artisans ont par ailleurs besoin, tous les jours, pour porter leur entreprise. Et qui a un moteur : l envie. Sophie de Courtivron *Joachim du Bellay, Les Regrets, «France, mère des arts, des armes et des lois». Ci-contre : Isabelle Roché et son employée Margaret Zayer, à la boutique. «Elle m apporte tout ce qui me manquait. Je n avais pas cette passion pour la couleur», confie Isabelle. CONTACTS : Rwww.passementerie-verrier.com Christl Exelmans Le monde des artisans janvier-février

16 É clairage Essonne Faire la différence auprès de ses clients en se distinguant des concurrents est un enjeu majeur pour les artisans dont l image repose sur des valeurs de savoir-faire et de qualité artisanale. DES TITRES VISIBLES POUR : Valoriser votre qualification professionnelle Promouvoir votre savoir-faire Renforcer votre relation-client Affirmer votre identité artisanale Affichez votre qualité et vos titres d artisan! La qualification artisanale* se décline en deux catégories : d un côté, la qualité d Artisan et d Artisan d art et, de l autre, le titre de Maître artisan et Maître artisan en métier d art. Outre la valeur sûre qu elles se doivent de représenter, ces appellations réglementées sont de véritables outils de promotion et de valorisation. Leur attribution permet d attester la formation et l expérience des chefs d entreprise disposant ainsi d atouts commerciaux vis-à-vis des clients et des consommateurs. En affichant son titre, le dirigeant d entreprise, titulaire de l une des quatre qualifications artisanales, affirme sa compétence, sa maîtrise de techniques spécifiques et des savoir-faire exceptionnels auprès de sa clientèle par l utilisation d une distinction particulière réservée aux détenteurs de ces qualifications. Dans le département, parmi les quelque entreprises artisanales inscrites au Registre des Métiers de l Essonne, possèdent une qualité ou un titre justifiant d un diplôme, du savoir-faire ou de l expérience artisanale. Aussi, la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne recommande-t-elle aux artisans d apposer les logos de couleur correspondants à sa qualification sur son véhicule utilitaire, sa vitrine, ses documents commerciaux ou ses plaquettes afin d être reconnus! + Info Prétendre à une qualification La «qualification» artisanale est réglementée par l article 21-I de la loi n du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l artisanat, le décret n du 2 avril 1998 relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers et l arrêté du 12 décembre 2003 fixant la liste des métiers de l artisanat d art. Qualité d Artisan : reconnue de droit par le Président de la CMA aux chefs d entreprise sur présentation d un diplôme dans le métier exercé (CAP, BEP ) ou sur justification de six années d immatriculation dans le métier. Qualité d Artisan d art : reconnue dans les mêmes conditions de diplôme ou d années d immatriculation aux chefs d entreprise qui exercent un des métiers de l artisanat d art dont la liste est fixée par l arrêté du 12 décembre Titre de Maître Artisan : attribué par le Président de la CMA : aux chefs d entreprise titulaires du Brevet de maîtrise dans le métier exercé après deux années de pratique professionnelle. par le président de la CRMA d Îlede-France après passage en commission régionale de qualification : aux chefs d entreprise titulaires d un diplôme de niveau de formation au moins équivalent au BM dans le métier exercé après deux années de pratique professionnelle et sur justification de connaissances en gestion et en psychopédagogie ; aux chefs d entreprise non diplômés, immatriculés depuis au moins dix ans, sur justification d un savoir faire reconnu au titre de la promotion de l artisanat (ex : participation à des manifestations collectives, travaux de recherches ) ou de leur participation à des actions de formation (ex : jury d examen, accueil d apprentis, enseignement technique ) Titre Maître Artisan d art : attribué dans les mêmes conditions que pour le titre de Maître Artisan. * Ces qualifications peuvent être reconnues également au conjoint collaborateur, conjoint associé prenant part à l activité de l entreprise uniquement sur présentation des diplômes. PLUS D INFOS : Pour prétendre à l une de ces qualifications, contactez le service répertoire de la CMA Essonne ou consultez le site (rubrique Vous êtes artisan/qualifications Concours). Une appellation protégée La loi punit d une amende de euros le fait de faire usage du mot «Artisan» ou de l un de ses dérivés pour l appellation, l enseigne, la promotion ou la publicité de l entreprise, d un produit ou d une prestation de service sans détenir la qualité d artisan ou le titre de maître artisan. 16 Le monde des artisans janvier-février 2014

17

18 É clairage COOPÉRATIVES ARTISANALES Dans la coopération, tout est bon! Avec un nombre de créations dynamiques et des résultats éprouvés, la forme coopérative a le vent en poupe dans l artisanat. Paroles d artisans, se regrouper rend plus fort et permet de défendre ses parts de marché ou de s attaquer à des appels d offres inaccessibles. Tour d horizon des points forts de la forme coopérative. Selon la Fédération française des coopératives et groupements d artisans (FFCGA), la France comptait 425 sociétés coopératives artisanales fin Issues de la loi n du 20 juillet 1983 relative au développement de certaines activités d économie sociale, elles se multiplient depuis une décennie. Quarante créations ont ainsi été enregistrées en 2011, une trentaine en Aujourd hui, leur poids économique ne se dément pas. Les sociétés coopératives artisanales ont ainsi réalisé près d 1,2 milliard d euros de chiffre d affaires en 2012, elles emploient salariés et regroupent quelque entreprises sociétaires. En leur sein, c est le bâtiment qui est le plus concerné, représentant plus de 60 % des coopératives (et 18 % des adhérents). Dans ce secteur notamment, l UFCAC (Union française des coopératives artisanales de construction) et la Forcab (Fédération pour l organisation et le regroupement des coopératives d achat des artisans du bâtiment) se sont récemment rapprochées pour promouvoir ensemble la forme coopérative, essentielle à la structuration de la filière. Outre le bâtiment, de nouveaux secteurs s intéressent à cette forme d organisation, sous la pression de leur environnement économique : c est le cas des taxis par exemple, des bouchers ou encore des prothésistes dentaires. Selon leurs objectifs, les artisans se regroupent au sein de coopératives d achats, de commercialisation ou de services. Les premières permettent aux entreprises de bénéficier de meilleures conditions tarifaires et de livraison grâce au volume leur offrant un pouvoir de négociation, les secondes se caractérisent par la mutualisation d un espace de vente (showroom, site Web, etc.) et/ou par la mise en place d une offre globale pour répondre à des appels d offres auxquels les artisans n avaient pas accès. Enfin, les groupements de service mettent en commun des moyens optimisant leur rentabilité (nouvelles technologies, services administratif et financier...). Une offre commerciale plus visible «D une dizaine au départ, la coopérative compte aujourd hui une trentaine d artisans et dispose d un espace d exposition offrant 300 m 2 de surface de vente, ouvert toute l année, qu aucun d entre nous n aurait pu s offrir isolément», déclare Christelle Alberge, cogérante de la coopérative artisanale du Queyras créée en Dans le Queyras, au cœur de la vallée du Guil et de ses affluents, pays de gorges étroites et de cols alpins, les artisans producteurs (miels, nougats, liqueurs aux plantes des forêts ) et fabricants (jouets en bois, couteaux, poteries ) manquaient de visibilité pour commercialiser leurs produits. Jusqu à ce qu ils se regroupent. Aujourd hui, la structure emploie trois salariés, deux en poste dans le magasin et un troisième à mi-temps, qui s occupe de la gestion alphaspirit 18 Le monde des artisans janvier-février 2014

19

20 DR É clairage administrative. En saison, évidemment, des renforts sont recrutés. Et ce n est pas tout! Pour créer du trafic dans le point de vente et attirer de nouveaux clients, la coopérative organise des animations et s est dotée d un site e-commerce et d une page Facebook. Cette organisation permet aux artisans, à moindre coût ils versent une part fixe de 60 par mois pour les frais de fonctionnement de vendre leurs produits tout en se concentrant sur leur cœur de métier. Faire face à la concurrence Outre la visibilité, le regroupement permet d investir et de rester compétitif. Face à la concurrence mondiale et aux défis technologiques, les prothésistes dentaires peinent à résister. «Notre secteur s est modernisé, notamment avec la numérisation des mâchoires en 3D et la conception virtuelle. Se regrouper a été une nécessité pour réaliser les d investissements nécessaires : microfusion laser, machine d usinage, scanner 3D», témoigne Jean-Michel Bertin, responsable d exploitation de CTD (Coopérative Technologies Dentaires) à Rouen. Sans ce saut technologique, les 35 prothésistes sociétaires auraient du mal à rester dans la course. «Cette organisation permet de réduire le temps de travail pour effectuer un nombre d heures acceptable, de pallier le manque de personnel qualifié et de diversifier le panel de matériaux travaillés», selon Jean-Michel Bertin. Dans d autres secteurs, les Dans le cadre de la Coopérative artisanale du Queyras, une trentaine d artisans locaux partage une surface d exposition et de vente de 300 m 2. artisans font le choix du regroupement pour se donner les moyens de muscler leur offre, de la rendre cohérente et attractive. La meilleure illustration vient du bâtiment. Regroupé dès 2006 au sein de l association «Artisans pour la maison écologique», un groupe d artisans spécialisés dans l éco-rénovation et l écoconstruction en a vite vu les limites. «Je leur ai conseillé la création d une coopérative», explique Véronique Jobard, responsable du pôle développement durable à la CMA d Eureet-Loir. L action d une association est en effet restreinte (participation collective à des manifestations, organisation conjointe de campagnes publicitaires). Or, pour faire face à la concurrence, et répondre à des appels d offres, les artisans doivent structurer leur démarche. Ces entreprises ont donc sauté le pas et créé la coopérative Synergies cet automne (lire le témoignage de l un de ses gérants en encadré p.21). «Il existe aussi la solution du groupement momentané qui permet à une poignée d entreprises artisanales de répondre à un TÉMOIGNAGE «Se regrouper pour préserver nos marges» Thierry Beaune, cogérant de CPLD en Franche-Comté, prothésiste dentaire à Besançon. «Les équipements nécessaires à l industrialisation de notre activité sont surdimensionnés par rapport à la taille de nos entreprises. Nous nous sommes donc regroupés au sein de CPLD (Coopérative de production des laboratoires dentaires) en coopérateurs à ce jour pour passer d un mode de fabrication artisanal à un mode de production semi-industriel et acquérir les machines nécessaires. Cela nous permet de résister à la concurrence des laboratoires d importation low cost. Grâce aux nouvelles technologies, nous augmentons notre productivité tout en conservant la maîtrise de notre production et en mutualisant les risques. Enfin, cette organisation favorise la préservation de la marge, sans sacrifier la qualité des produits.» appel d offres précis et de travailler ensemble sur le chantier en question», ajoute Véronique Jobard. Dans le cadre de cette formule, les entreprises accèdent toutes en direct au marché et non en tant que soustraitantes. S adapter aux contraintes légales et financières «Le regroupement est pour certains une question de survie», affirme Paul- Henri Buard, secrétaire général de la CMA de Franche-Comté. «Les artisans y viennent avec un intérêt individuel au départ, qui se transforme rapidement en intérêt collectif», ajoute-t-il. Les artisans des services à la personne en ont fait l expérience. Avec la loi Borloo (loi du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale), les activités du secteur doivent impérativement être exercées à titre exclusif, et vers une clientèle de particuliers, ce qui exclut les artisans de fait. Les entreprises de nettoyage et les paysagistes par exemple ont souvent deux types de clientèle, particuliers et entreprises ou collectivités locales. Et les services à la personne ne représentent qu une partie de leur chiffre d affaires. «La seule solution est de recourir à deux entreprises, avec d un côté une coopérative ayant pour activité exclusive les services à la personne et de l autre l entreprise artisanale individuelle», explique Paul- Henri Buard. En devenant associé de la coopérative, l artisan peut à nouveau exercer sur ce marché. Enfin, le regroupement favorise la CA du Queyras 20 Le monde des artisans janvier-février 2014

CONCOURS Tremplins 2013

CONCOURS Tremplins 2013 CONCOURS Tremplins Présentation Depuis 8 ans l opération «Tremplins de l Artisanat» permet à de jeunes entreprises de se faire connaître auprès du grand public. Dans un espace dédié et scénographié, ces

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, secrétaire général et l ensemble du personnel vous souhaitent d excellentes fêtes de

Plus en détail

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable un salon bâtiment bois énergies Eurexpo Lyon France 4>6 mars 2015 Pourquoi exposer? > Une offre large à l heure des marchés porteurs

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA Colloque #TendancesNumériques 19 mars 2015 Rappel A l occasion de la Semaine nationale de l artisanat et en partenariat avec l Institut supérieur des métiers (ISM), la CMAP organise, le

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature à adresser à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de votre département pour transmission à la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat Midi-Pyrénées 1. COORDONNÉES DOSSIER

Plus en détail

Grand Prix de la création Les Fèvres 2015

Grand Prix de la création Les Fèvres 2015 Grand Prix de la création Les Fèvres 2015 parrainé par MNRA, la mutuelle des artisans PRÉAMBULE A l occasion du salon Les Fèvres 2015 qui se déroulera les 16, 17 et 18 octobre prochain dans l enceinte

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Publicité et traitement de l image. ressources humaines

Publicité et traitement de l image. ressources humaines Artisans 2016 Conjoints Collaborateurs Salariés Comptabilité et gestion Informatique et bureautique Développement de l entreprise Publicité et traitement de l image Internet ressources humaines COMMUNICATION

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

conditions de participation

conditions de participation CONTINUE conditions de participation Renseignements et inscription Michèle Mottu Tél. : 01 53 33 53 79 Freddy Leno Tél. : 53 33 53 09 Armelle Le Goc Tél. : 01 53 33 53 51 Fax : 01 43 43 20 51 Email : formation@cma-paris.fr

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

HPCBIG DATASIMULATION

HPCBIG DATASIMULATION INNOVATION BY SIMULATION SIMULER POUR INNOVER le rendez-vous international The international meeting HPCBIG DATASIMULATION 23 & 24 juin/june 2015 ECOLE POLYTECHNIQUE PALAISEAU - FRANCE www.teratec.eu DOSSIER

Plus en détail

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant.

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Offre «JEUNE AGENT» «Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» 2 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Couverture santé, projets d installation,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Artisan Maçon G U I D E P R AT I Q U E D E L ' E N T R E P R I S E 2004 Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX 5 Tél : 04 67 10 38 99 - Fax : 04 67 10 38

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE DE L IDÉE À LA RÉALISATION, Construisez votre projet avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat ÉTAPE 1 La Matinée du Futur Artisan La

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national 2016 Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

Une organisation performante est la première clé de votre réussite.

Une organisation performante est la première clé de votre réussite. PACK COMPTABILITE 10 jours de collectif Vous êtes créateur d entreprise, ou vous voulez tout simplement gagner du temps et diminuer vos frais de comptabilité actuels? Une organisation performante est la

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Advancity vous accompagne au Maroc, SALON Pollutec Maroc - Casablanca 21 au 24 octobre 2015 Présentation du salon : Le salon Pollutec

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement! SOLUTIONS De financement À chaque projet son financement! nos solutions pour financer vos projets Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. Des financements

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes

Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes Dossier d'inscription à l'exposition : Eton'Nantes, 25, 26 & 27 Septembre 2015 Au SOLILAB', Nantes REGLEMENT DE L EXPOSITION REGLEMENT DE L EXPOSITION Article 1 : Participation La participation est soumise

Plus en détail

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015 - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ 1-07/07/2015 Résultats Campagnes d actions 2014 3 200 installateurs formés FEEBat

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

Une approche sur-mesure

Une approche sur-mesure L offre de services de HSBC Private Bank en France Le cœur de notre métier consiste à vous fournir des conseils de qualité et à mettre en œuvre les solutions d investissements permettant de répondre précisément

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs.

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs. CATALOGUE 2013 FORMATIONS «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise Salariés Conjoints collaborateurs Particuliers Retrouvez notre programme de formation en ligne

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

«Bijoux de Création»

«Bijoux de Création» «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) - Cour du Musée du Temps (Palais Granvelle) les 28 et 29 mai 2016 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers, créateurs, «METIERS D ART EN

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

Règlement de l appel à candidature. Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/ Date limite de dépôt : 11 Octobre 2013

Règlement de l appel à candidature. Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/ Date limite de dépôt : 11 Octobre 2013 Unité Développement Direction du Développement Economique et de l Innovation Sous-direction de l Innovation et des Partenariats Règlement de l appel à candidature Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe Depuis plus de onze ans, En-Contact informe régulièrement plus de 25 000 lecteurs du monde francophone sur les problématiques, les «best practices», les acteurs, les outils en matière de : Relation Client

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

MARKETING. + de nouveaux clients + de visites + de fidélisation + de services réalisés + d image + de notoriété NOUVELLE COLLECTION. Emma.

MARKETING. + de nouveaux clients + de visites + de fidélisation + de services réalisés + d image + de notoriété NOUVELLE COLLECTION. Emma. Danielle Emma + de nouveaux clients + de fidélisation + de services réalisés + d image + de notoriété Amélia Isabelle 15 ans MARKETING NOUVELLE COLLECTION Monica Des compétences au service de tous Que

Plus en détail

Kit de Communication

Kit de Communication Kit de Communication Obligations des bénéficiaires du programme en matière de publicité des aides obtenues PROGRAMME OPÉRATIONNEL DE COOPÉRATION TERRITORIALE EUROPÉENNE INTERREG IV A France-Suisse 2007-2013

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA MATINEE D INFORMATION Financer la création, la reprise ou le développement de son entreprise Cette rencontre, co-animée par les Banques Populaires, vous présentera les solutions existantes

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Une vision claire de l expertise comptable

Une vision claire de l expertise comptable Une vision claire de l expertise comptable Toutes les prestations comptables et fiscales. L intégralité des prestations sociales. Les prestations juridiques d accompagnement. L ensemble des Depuis 1991,

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE M O D E D E M P L O I KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE Communaute des experts en gestion Par RCA sommaire ASPECTS CONTRACTUELS : EXPLOITATION DU... page 1 INTRODUCTION : L EDITION DE FACTURES N EST PAS

Plus en détail

JEC WORLD 2016 Salon international de l industrie des composites

JEC WORLD 2016 Salon international de l industrie des composites 8-10 mars 2016 Parc des Expositions Paris Nord - Villepinte Dossier d inscription pour les centres techniques, centres de transfert de technologie et pôles de compétitivité PICARDIE COMPOSITES 1 JEC WORLD

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

BEST-OF. Le développement commercial La communication et le développement personnel. Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT

BEST-OF. Le développement commercial La communication et le développement personnel. Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT du Puy-de-Dôme Le développement commercial La communication et le développement personnel Le stage BEST-OF «VALORISER VOTRE LIEU DE VENTE Acquérir

Plus en détail

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour votre choix. Vous avez désormais

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer)

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer) Besançon, le 14 janvier 2014 «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) Cour du Palais Granvelle (actuel Musée du Temps) 24 et 25 mai 2014 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers,

Plus en détail

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE DOSSIER D INSCRIPTION FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Dossier à nous retourner complété R-SCE-ENR-3-F PUBLIC : FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs ou repreneurs, tous secteurs

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de Vendée 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise, depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

Journée départementale de la création d entreprise

Journée départementale de la création d entreprise Dossier de presse Journée départementale de la création d entreprise Une journée pour tester son projet page 1 Le programme page 2 Des rencontres virtuelles page 3 Les chiffres de l artisanat page 4 à

Plus en détail

Simplifiez votre implantation a l etranger

Simplifiez votre implantation a l etranger Vous accompagner à chaque étape de votre projet international VOUS INFORMER, NOUS CONTACTER Une expertise reconnue de l aide à l implantation dans tous les secteurs d activités Une connaissance approfondie

Plus en détail

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant!

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant! PARTENAIRE DE VOS COMPÉTENCES Paris, le Madame, Monsieur, OPCALIM, l OPCA des Industries Alimentaires, de la Coopération Agricole et de l Alimentation en Détail vous présente son programme dédié aux TPE

Plus en détail