Economie Formation continue, un pari gagnant. Formation Autour du bois, de nouvelles sections

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Economie Formation continue, un pari gagnant. Formation Autour du bois, de nouvelles sections"

Transcription

1 N o 78 Sept/Oct 2008 ISSN Jean-Michel POUGET - Fotolia.com Economie Formation continue, un pari gagnant Page 6 Formation Autour du bois, de nouvelles sections Page 8 Un mois, un homme Jean-Louis Châtaignier, itinéraire d un chef d entreprise Page 10

2 Vous avez toujours voulu vous développer en toute sécurité. PROFESSIONNELS Solutions pour sécuriser et financer votre poste clients INFORMATION COMMERCIALE & RECOUVREMENT DE CRÉANCES ASSURANCE-CREDIT AFFACTURAGE & FINANCEMENT Contactez dès maintenant votre conseiller au : (0,12 TTC/MN) Banque Populaire de l'ouest - 1, place de la Trinité - CS Rennes cedex RCS Rennes.

3 sommaire >. Les finalistes régionaux du meilleur apprenti boulanger de France Une nouvelle formule pour votre journal 4/5 Pleins feux sur l actu > Reconnaissance artisanale : l artisanat d Ille-et-Villaine à l honneur > Destination Mali : projet humanitaire de deux enseignants > En bref... Droit de préemption Zoom sur le nautisme 6/7 Économie > Formation continue, un pari gagnant > Chéquier conseil ODESCA > Permanences spécialisées 8/9 Formation > Autour du bois, de nouvelles formations > Boulanger : élection du meilleur apprenti de Bretagne > Rencontre des apprentis européens à Bercy > En bref... Ouverture de nouvelles sections 10 Un mois, un homme > Jean-Louis Châtaignier, itinéraire d un chef d entreprise éditorial Lors des assises régionales de l artisanat 2008 qui se tiendront à Rennes le 20 octobre 2008, nous réunirons les principaux acteurs et décideurs locaux, autour du thème l artisanat, une force pour les territoires. Les artisans créent de l emploi local, développent leurs activités sans délocaliser, forment des adultes comme des jeunes, innovent dans leurs métiers, donnent le goût de créer. Il s agit donc de montrer ces valeurs remarquables, encore trop souvent méconnues aujourd hui. Nous souhaitons également, dans une vision prospective, imaginer ce que sera l artisanat de demain. Quelles tendances? Quels enjeux à venir sur nos territoires? sont quelques-unes des questions que nous poserons à différents experts le 20 octobre. Je vous propose de découvrir avec ce numéro la nouvelle formule du journal Métiers35, qui s inscrit dans cette même volonté de modernité et d innovation. Vous mettre en avant, vous informer et vous accompagner, sont les principales ambitions de ce journal, désormais bimestriel. Métiers 35 vous est dédié, à vous les acteurs, femmes et hommes, qui par votre mobilisation, constituez le réseau local et la première entreprise de France. N 78 sept/oct 2008 Administration/rédaction : Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine 2, cours des Alliés - CS Rennes Cedex Tél Fax Directeur de la publication : Ange Brière Rédacteur en chef : Christelle Le Fort Secrétaire de rédaction : Jacqueline Ollivry Ont collaboré à ce numéro : Valérie Rouas, Elodie Larnicol, IFA Fougères, Yannick Tendron Crédits photos : Christelle Le Fort Bertrand Choquet Dépôt légal : 1042 Création graphique : Agence BP Art Impression : Calligraphy Tirage : exemplaires Ange Brière Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat d Ille-et-Vilaine LA REVUE DE L ARTISAN 3

4 Pleins feux sur l actu En bref... Droit de préemption sur les fonds de commerce : préserver la proximité et la diversité Les collectivités locales ont désormais un droit de préemption sur les fonds de commerce, fonds artisanaux et baux commerciaux. Le décret récent consacre le principe de la loi Dutreil votée en 2005, et permet aux maires d'appliquer ce droit dans un périmètre à définir par la commune, après avis, notamment, des chambres consulaires. L'objet de cette loi est de préserver la proximité et la diversité des commerces dans les centre villes et centres bourgs et de lutter contre l'escalade du prix du foncier. Renseignements auprès de votre commune ou de Valérie Rouas au Jérôme DELAHAYE / Fotolia.com Reconnaissance artisanale : l Artisanat d Ille-et-Vilaine à l honneur Le 23 juin dernier lors de l assemblée générale de la CMA 35, le président Ange Brière a remis les médailles de la reconnaissance artisanale à quatorze artisans. Il a vivement félicité les récipiendaires, en y associant leurs proches. Cette médaille honore les artisans et leurs conjoint(e)s qui se distinguent dans leur activité professionnelle et leur engagement au service de l intérêt général. La remise des distinctions par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCM) au titre de la reconnaissance artisanale constitue, chaque année, l occasion d honorer les acteurs du monde de l artisanat d Ille et Vilaine, et, à travers eux, de saluer le mérite et le courage de celles et ceux qui assurent la vitalité des entreprises artisanales. Absent sur la photo : Marcel Cadorel Les lauréats 2007 Médailles de bronze Binard Cécile Taxi à Saint-Grégoire Besson Patrice Garagiste à Rennes Coutard Joseph Plâtrier carreleur à Cesson-Sévigné Cadorel Marcel Menuisier à Chavagne Dos Philippe Electricien à Vern-sur-Seiche Eveillard Bertrand Menuisier retraité à Vezin-Le-Coquet Fabiani Bernard Plombier-Chauffagiste à Rennes Gougeon Patricia Conjointe collaborateur d'artisan électricien à Le Rheu Jeuland Pierre Peintre (revêtement sols et murs) à Domagné Médailles d argent Bougeard Agnès Conjoint d'artisan couvreur à Pleurtuit Denais Loïc Coiffeur à Melesse Lemancel Marc Photographe à St-Aubin-du-Cormier Laisne Marie-Françoise Electricité à Bréal-sous-Montfort Tesnier Claude Electricien à Rennes Rennes Confluences du 19 au 29 novembre 2008 Soyez parmi les 150 commerçants sélectionnés pour mettre en valeur gratuitement vos produits et vos services sur les façades des bâtiments et les mobiliers urbains. Projet 100 % branché Artisans commerçants avec vitrine de la ville de Rennes. S'informatiser et se former pour une meilleure approche client et une meilleure gestion de son entreprise, c'est le défi du projet "100% branché". Profitez d'une offre négociée : Un ordinateur portable, souris, imprimante Un appareil photo numérique Un contrat de maintenance Un logiciel de trésorerie prévisionnelle et de gestion client 2,5 jours de formation Ces deux projets sont conduits dans le cadre du fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (FISAC). Contact : CCI de Rennes. PhotoDisc 4 LA REVUE DE L ARTISAN

5 Pleins feux sur l actu Destination Mali Projet humanitaire pour deux enseignants Neuf jours et 7000 km en voiture de Rennes jusqu à Mopti au Mali pour acheminer deux voitures avec remorques : c est le pari réussi que Bertrand Choquet, responsable du pôle automobile et Laurent Mathieu, enseignant en mécanique auto à l IFA Bruz ont réalisé cet été. Ces deux voitures ont été offertes à Mamadou Sagara, rencontré par l intermédiaire de l association Ille-et-Vilaine Mopti (A.I.V.M), et conducteur mécanicien pour l association au Mali. Entretien avec Bertrand Choquet. A la demande de l AIVM, Mamadou effectue en 2004 un premier stage à l IFA de Bruz. Il y retourne en 2007 afin d accroître ses connaissances et réaliser son projet : monter une affaire de transports de voyageurs. Deux membres de l association lui ont trouvé un petit bus non conforme en France mais suffisant pour l Afrique. Mamadou remet ainsi en état un Renault Master avec l aide des enseignants le soir, après les heures de cours. Bertrand Choquet remet les clés à Mamadou < Mamadou et ses enfants Naissance du projet En novembre 2007, j ai eu envie d aller plus loin vis-à-vis de Mamadou. J avais en tête de restaurer une voiture et de l acheminer à Mopti pour la lui offrir. Mamadou est quelqu un de très attachant avec qui j ai noué des liens profonds explique Bertrand Choquet. Le projet prend plus d ampleur quand Laurent Mathieu, enthousiasmé par l idée, décide de le suivre. Dans un pays extrêmement pauvre où les voitures sont rares, je savais également qu il tirerait profit de ces deux voitures non seulement pour faire vivre ses deux enfants (il a perdu sa femme l année dernière) mais aussi d en faire vivre d autres se réjouit Bertrand Choquet. Mamadou a ainsi embauché un salarié dans son affaire de transports de voyageurs. Une lourde préparation Sept mois ont été nécessaires pour mener à bien ce projet humanitaire. Bertrand Choquet et Laurent Mathieu ont investi énormément de temps personnel et d argent. Ils ont remis en état, pièce par pièce, deux voitures qu ils ont acheté hors d usage mécanique. Ils y ont en plus adjoint deux remorques. De février jusqu à leur départ le 10 juillet, ils ont travaillé quasiment tous les soirs et week-ends. Dans le cadre de la progression pédagogique, ils ont également associé des apprentis pour du travail ponctuel. C était motivant et bénéfique pour eux d être impliqués dans ce projet souligne Bertrand Choquet. De nombreuses personnes et entreprises ont aussi soutenu leur projet. Neuf jours de route A la question comment s est passé votre voyage? Bertrand Choquet, radieux, répète à maintes reprises que du bonheur. Oubliés la chaleur, les routes incertaines et dangereuses, l ensablement dans le No man s land entre Maroc et Mauritanie, l essieu cassé d une remorque, les nuits à dormir au pied des voitures Tout cela n est plus qu anecdotes face au bonheur d avoir mené leur projet jusqu au bout. La joie de Mamadou, la rencontre avec le peuple malien et l ethnie Dogon, l enrichissement culturel, lorsqu il en parle, Bertrand Choquet a les yeux qui brillent > En bref... Plan d action nautisme Proche des petites entreprises, le réseau des correspondants nautisme des chambres de métiers et de l artisanat de Bretagne s est fixé le challenge de rendre plus fortes les Très Petites Entreprises de la filière nautique bretonne. Le plan nautisme TPE 2008 développe 9 actions : vous aider à construire votre stratégie commerciale, votre communication (participation à un salon professionnel, site internet), vous conseiller sur l environnement ou le lancement d un produit, vous aider à investir ou à exporter etc. Plus d infos sur rubrique Vous êtes artisan. Contact : Service du développement économique, Nelly Duchesne : Portail du nautisme : un an déjà Le portail du nautisme en Bretagne souffle sa 1 re bougie. Pour présenter et référencer gratuitement votre entreprise : actualités, salons, nouveaux projets Prenez contact avec Armelle Guillauseau, CRMA Bretagne, LA REVUE DE L ARTISAN 5

6 Economie Formation continue Un pari gagnant Formations techniques Le financement des formations à caractère technique est désormais assuré par le Fonds d Assurance Formation des chefs d entreprise (FAFCE) au niveau national, qui remplace l ensemble des FAF de branches professionnelles. Le Service Régional Emploi Formation (SREF) organise les formations techniques pour tous les métiers de l'artisanat. Il développe une offre de formation propre au réseau des chambres de métiers et des organisations professionnelles bretonnes. Contact : CRMAB Tél Programme téléchargeable sur Vous êtes chef d entreprise, inscrit au répertoire des métiers, conjoint collaborateur ou associé Votre entreprise participe au financement de la formation continue des artisans. La Chambre de métiers et de l artisanat d Ille-et-Vilaine vous propose une offre de formation continue. Depuis le 1 er janvier 2008, pour les formations à caractère général en matière de gestion et de développement des entreprises, vous bénéficiez d une prise en charge totale ou partielle de votre formation, par le Conseil de la Formation de la chambre régionale de métiers et de l artisanat de Bretagne (CRMAB). L offre de formation continue de la CMA35 Chaque chambre départementale propose ensuite à ses ressortissants son offre de formations. La CMA35 décline ainsi son propre catalogue et offre une palette de formations en gestion et comptabilité, informatique, gestion du personnel etc. Programme téléchargeable sur Tarifs Artisans et conjoint(e)s d artisans Formation gratuite et prise en charge par le conseil de la formation de la CRMAB. Salarié(e)s de l artisanat Participation financière : 150 /j pour les stages informatiques 110 /j pour les autres stages. La formation peut être prise en charge par votre fonds d assurance formation (FAF) ou organisme paritaire collecteur agrée (OPCA). Contact : Françoise Simon au Questions à Bérénice Delaplace, conseillère formation continue pour le développement économique des entreprises à la CMA 35 Quels sont les enjeux de la formation continue pour une entreprise artisanale? L enjeu majeur est d assurer son développement. La formation doit lui permettre de trouver de nouveaux débouchés, d être compétitive sur des marchés concurrentiels en faisant évoluer les compétences en interne. Sur quels points plus particuliers pensezvous que les artisans ont des efforts à réaliser? Sur la relation commerciale, même si ce n est pas une fonction de l entreprise sur laquelle les artisans pensent avoir des lacunes. Ils jugent souvent que le bouche-à-oreille est suffisant et qu il ya de la place pour tout le monde dans leur secteur. C est un peu la même chose en ce qui concerne la gestion du personnel sur laquelle nous identifions des besoins lors de nos rencontres avec les chefs entreprises. Pour autant, ces formations ne suscitent pas un intérêt aussi fort que celles en informatique, par exemple. De nombreux artisans ont conscience qu il est nécessaire de continuer à se former. Comment convaincre les autres? Les artisans participent au financement de la formation professionnelle via leur contribution annuelle. Il est dommage qu ils n en profitent pas, eux-mêmes ou leurs conjoint(e)s, d autant que nous avons institué la gratuité des stages. Quant aux salariés en formation, le coût de revient pour l entreprise est minime. Nous avons également adapté des formations courtes, et nous faisons en sorte qu elles aient lieu le lundi, pour les artisans commerçants ou sur nos antennes pour faciliter la proximité. Nous misons aussi sur des formations-actions utilisant l outil informatique : comptabilité sur logiciel, création de site web. Enfin, nos intervenants sont des consultants spécialisés dans un domaine d activité et au fait des spécificités de l artisanat. 6 LA REVUE DE L ARTISAN

7 La formation à la CMA 35 en bref 300 personnes formées en 2008 Stages les plus demandés : créer son site web, informatique, comptabilité et comptabilité sur informatique Stages les moins demandés : relation commerciales et ressources humaines Pierre-Yves Amy 3 questions à Pierre-Yves Amy, 35 ans, artisan rôtisseur, entreprise «La rôtisserie du marché» Vous avez suivi d octobre 2007 à février 2008 plusieurs modules de formation continue. Qu est-ce qui vous a motivé? Avec en tête des projets de reprise d entreprise, je suis venu à la CMA35. Lydia Wolff (NDLR service du développement économique) m a proposé de suivre des modules de formation. Je vous avoue que sur le module comptabilité pratique, je n étais guère motivé mais aujourd hui, je ne le regrette vraiment pas. Que vous ont apporté ces formations sur le plan personnel? Les formateurs ont été passionnants et pour moi d un formidable appui. On travaille à partir de cas pratiques ou personnels. C est très concret, on a donc des informations utiles. De plus, comme on est en petit groupe, cela permet de dialoguer, de partager des expériences. Cela également en dehors de la formation, sur l heure du repas où l on continue à échanger. Et c est appréciable. Et pour votre entreprise? Il faudrait que je refasse un module informatique. J ai là de quoi me perfectionner. Il ne faut pas hésiter à suivre des modules de formation, car même si vous croyez déjà savoir, vous recevez toujours des informations complémentaires. Gwénaëlle Barbot 3 questions à Gwénaëlle Barbot, 34 ans, conjointe collaboratrice, entreprise de menuiserie Vous avez suivi de septembre 2003 à mars 2006 la formation diplômante d assistante de dirigeant d entreprise artisanale (ancien BCCEA). Qu est-ce qui vous a motivé? Mon mari dirige une entreprise de menuiserie. J étais à l époque au chômage et avec ma formation une licence d histoire, ce n était pas évident de trouver du travail. Aussi je me suis renseigné à la chambre de métiers pour savoir s il existait des formations permettant d être apte à suivre une entreprise et donc d aider mon mari dans la gestion de l entreprise. Que vous ont apporté ces formations sur le plan personnel? J ai rencontré d autres femmes d artisans. Nous avons pu échanger nos points de vue et nos façons de travailler. Obtenir ce diplôme, ce n est pas une petite aventure. Cela demande un réel investissement, car en plus de la journée de formation par semaine, il faut fournir du travail personnel. Mais c est très enrichissant. Et pour votre entreprise? J ai acquis un grand nombre de connaissances grâce à la formation : saisir la comptabilité, suivre les banques etc. Ce que j ai appris sur le plan commercial, je l ai transmis à mon mari qui gère davantage cet aspect. Nous avons ainsi organisé des journées portes ouvertes et travaillé notre communication, et notre publicité. Aujourd hui je suis en mesure de suivre la gestion de l entreprise et de décharger ainsi mon mari. Je la conseille à tout le monde. Améliorer la performance de votre entreprise avec le chéquier conseil ODESCA Le chéquier conseil ODESCA* vous permet d obtenir l intervention d un consultant spécialisé en marketing et communication, aménagement du point de vente, développement durable, transmission d entreprise, etc. Vous bénéficiez jusqu à 12 heures de conseils subventionnées à hauteur de 80 % (soit 18 l heure). Pour en bénéficier, la CMA35 vous met en relation avec des cabinets agréés. Le consultant intervient dans votre entreprise pour du conseil sur mesure. Vous réglez directement le cabinet. Une fois la facture acquittée, vous recevez un chèque de remboursement d un montant équivalent à 80 % du coût des heures utilisées. Contact : Service Développement Economique - Tél *pour les entreprises de plus d un an d existence et sous certaines conditions. Financement Europe, Etat, Conseil régional et Conseil général. Permanences spécialisées Des consultations, sur rendez vous, sont organisées dans le cadre du partenariat que la CMA35 mène avec les ordres professionnels (Chambre des notaires, Ordre des avocats). Des juristes assurent des permanences gratuites, à Rennes, pour les chefs d entreprises artisanales et leurs conjoint(e)s. Ils apportent des conseils sur divers sujets concernant l entreprise ou la vie privée. Notaires : Rennes Lundis 20 octobre, 17 novembre, 15 décembre 2008 Avocats : Rennes Lundis 27 octobre, 24 novembre, 22 décembre 2008 Contact : Service Développement économique Tél LA REVUE DE L ARTISAN 7

8 Formation Un nouveau bâtiment HQE (haute qualité environnementale) est en projet sur le site de l IFA de Fougères. Engagée sur l aspect développement durable, la CMA35 souhaite ainsi montrer l apport des nouvelles techniques et nouveaux matériaux dans le domaine de l éco-construction. Cinq enseignants de l IFA de Fougères, un élu et un représentant du Conseil régional de Bretagne se sont ainsi rendus début septembre à Fribourg, ville référence en matière d éco-construction. Objectif de ce déplacement en Allemagne : engranger les bonnes idées dans l optique de la construction d une extension de 400 m 2 de l institut de formation pour mieux accueillir les apprentis. Ouverture de nouvelles sections à la Faculté des Métiers En formation initiale Brevet professionnel (BP) plâtrier, niveau 4, à l IFA-Fougères Brevet professionnel (BP) boulanger, niveau 4, à l IFA-Bruz En formation continue ou en contrat de professionnalisation Brevet de maîtrise d artisan (BMDA) coiffure, niveau 3, à l IFA-Saint Malo Autour du bois, de nouvelles formations Naissance du CAP constructeur bois Avec le développement durable et l écoconstruction, la maison en bois revient sur nos terrains. La construction bois n est pas une technique révolutionnaire mais elle nécessite des professionnels qualifiés. C est pourquoi, au sein du pôle bois de l Institut de Formation de l Artisanat (IFA) de Fougères, un CAP constructeur bois a été mis en place cette année. Il répond à une demande d entreprises artisanales, explique René Besnard, formateur du pôle bois à Fougères, qui ont besoin d ouvriers qualifiés pour la fabrication et la pose de constructions bois neuves. L IFA offre ainsi à de jeunes apprentis la possibilité d apprendre un métier qui leur permettra, après une solide expérience d avoir un poste à responsabilité. Cette formation nécessite d être adroit, de faire preuve de beaucoup de bon sens et de logique, car ce n est pas si aisé de comprendre les tracés complexes qui interviennent dans l ossature bois et dans les ouvrages de charpente. Recherche menuisier installateur Terminé le temps où le menuisier fabriquait tout lui-même dans son atelier. Aujourd hui, souligne Marcel Lepauvre, enseignant en menuiserie, de fabricants, les menuisiers se font de plus en plus installateurs. Ce qui signifie que les entreprises d agencements fabriquent en série et livrent aux menuisiers, en charge ensuite d installer ces matériels chez les clients. Fenêtres, portes, escaliers, le menuisier installateur intervient directement sur les chantiers, même s il peut être amené à travailler en atelier. Pour répondre à la demande générée par ce nouveau métier, une formation CAP menuisier installateur est dispensée à l IFA de Fougères et de Saint-Malo. Le matériau a également évolué. Le menuisier ne travaille plus uniquement le bois mais également des menuiseries et fermetures en alliage léger, en verre ou en matériaux de synthèse. Savoir plus : consulter les fiches métiers sur ElektraVision 8 LA REVUE DE L ARTISAN

9 Formation Boulanger : élection du meilleur apprenti de Bretagne Le lauréat d Ille-et-Vilaine Kevin Poulain (2 e à droite sur la photo), à sa droite Mathieu Cloarec (Morbihan), à sa gauche 3 e ex aequo Maxime Girard (Finistère) et Vincent Moureau (Côtes d Armor) Les huit heures d épreuves réglementaires se sont déroulées à l institut de formation de l artisanat (IFA) de Bruz de la Faculté des Métiers. Sur le thème la conquête de l espace, les jeunes apprentis devaient créer une œuvre en pain décoré et différentes viennoiseries. Ils étaient également jugés sur les divers pains élaborés. Gilbert Moreau, président de la fédération de la boulangerie d Ille-et-Vilaine et Jean-François Gimard, directeur adjoint de l IFA Bruz ont félicité les candidats, non seulement sur leur classement mais également sur la qualité de leur travail, et leur production tout au long de la journée. Kevin Poulain représentera la région bretonne face à 22 autres candidats lors des sélections nationales à Evry fin novembre Kevin Poulain, CAP boulanger en 1 an Kevin Poulain, 20 ans, termine son CAP boulanger chez M. Gilard à Langan. Soutenu par son employeur, il fait partie des huit jeunes de la première section CAP boulanger en un an pour les bacheliers et plus. Ces jeunes, plus âgés et plus diplômés, lorsqu ils se tournent vers l apprentissage, sont très souvent engagés dans un projet professionnel bien établi, avec comme objectif la reprise ou la création d une entreprise. Avec le nombre de chefs d entreprises partant à la retraite dans les prochaines années, ces jeunes représentent une véritable opportunité pour les entreprises souligne Laurence Piquerel, responsable de la filière alimentaire. Devant la demande croissante que nous avons et la motivation de ces nouveaux profils, c est maintenant aux entreprises de jouer le jeu. Le 3 octobre 2008, le Palais Omnisport de Paris Bercy a accueilli apprentis de France et d Europe apprentis venus de leurs Centres de Formation des Apprentis (CFA) et 500 apprentis des pays partenaires ont participé à cette manifestation. Une quinzaine d apprentis d Ille-et-Vilaine étaient également au rendez-vous. Rencontre des apprentis européens à Bercy : 3000 apprentis des métiers de l artisanat Ce rassemblement a été ponctué par les présentations des meilleurs apprentis de chaque pays, des différentes formes d apprentissage en Europe, du système Léonardo et par de nombreux témoignages d apprentis partis en mobilité. En 2007, le dispositif de mobilité européenne dans le cadre du programme européen «Education et formation tout au long de la vie (EFTLV), » a permis à plus de 1200 jeunes apprentis du réseau des CFA d effectuer un séjour professionnel à l étranger, sur les jeunes formés par les entreprises artisanales. 350 ont bénéficié d une bourse d accompagnement. L APCM et les chambres de métiers et de l'artisanat (CMA), dès l annonce du gouvernement de faire de la mobilité des apprentis l une des ses priorités dans le cadre de la présidence française de l Union européenne, sont devenus partenaires de cette 1 re rencontre. Souhaité par le président de la République, le programme européen de mobilité de type «Erasmus» pour les apprentis est attendu depuis des années par les CMA et l'union européenne de l artisanat et des petites et moyennes entreprises (UEAPME). Ce programme de mobilité mettrait à parité les apprentis et les étudiants. LA REVUE DE L ARTISAN 9

10 Un mois, un homme Jean-Louis Châtaignier Itinéraire d un chef d entreprise Qui aurait imaginé que Jean-Louis Châtaignier en préapprentissage à l âge de 15 ans serait aujourd hui à la tête d une entreprise de 50 personnes? Président de l entreprise Limeul La Mézière, il débute son apprentissage au centre de formation des apprentis à Fougères. Entreprise Limeul La Mézière Entreprise de couverture, étanchéité, charpente Rénovation patrimoine ancien 55 personnes (35 en 2001) CA : 4 M 8 d euros (2 M 7 en 2001) Issu d une famille d artisans, un père maçon, un oncle plombier et deux oncles couvreurs, Jean- Louis Châtaignier entre en apprentissage chez un de ses oncles couvreurs à Domagné (35). Après mon CAP de couvreur zingueur, j ai eu envie de progresser. Comme c était impossible pour son oncle de lui payer ses études, il décide de les payer lui-même. Ce fut une décision délicate, raconte-t-il mais dans la vie il faut oser. Après avoir obtenu son brevet professionnel de métreur, il part travailler dans une entreprise, spécialisée dans les travaux sur monuments historiques. De la pratique à la théorie Un souci de santé, de l asthme, le force à s arrêter. Jean-Louis Châtaignier se remet en cause. Un reclassement avec la caisse régionale d'assurance maladie lui permet d engager une formation de métreur en Bac professionnel. Pour lui qui avait arrêté avant la 3 e au collège, ce fut une période dure. Il travaille avec acharnement et obtient son diplôme. Il avait toujours travaillé en extérieur sur les toits, il passe désormais côté bureau. Il quitte la Bretagne et travaille désormais sur des études, du suivi de chantier et de la négociation avec les clients. En 1997, il entre dans l entreprise Limeul comme conducteur de travaux pour le secteur couverture. Il encadre alors 16 personnes. Savoir saisir sa chance En 2001, l entreprise connaît des difficultés. Le groupe Faber accepte de reprendre l entreprise à condition qu il reste comme directeur. Des amis lui ont dit t es fou mais il s est dit si je n accepte pas, je le regretterais toute ma vie. J ai pris cela comme un honneur, même si c est vrai raconte-t-il, que cela a été assez difficile les six premiers mois. Cependant, il souligne il faut savoir saisir sa chance car on l a une fois mais pas deux. En 2003, il ouvre un nouveau secteur celui de la charpente (20 charpentiers en 2008). Nommé président de l entreprise en 2004, il explique qu au-delà de l honneur, en tant que chef d entreprise, on porte de lourdes responsabilités. Il dit combien il faut rester modeste et savoir se remettre en question. Il raconte combien l ambiance est primordiale dans une entreprise. Il n oublie pas son arrivée en 1997, lui alors le plus jeune. Lui qui n a eu de cesse de progresser, investit dans la formation de ses salariés et mise également sur les jeunes en alternance. Vous travaillez pour vous Son entreprise accueille aujourd hui huit apprentis, quatre couvreurs et quatre charpentiers. Il leur dit vous travaillez pour vous, ce que vous semez aujourd hui, c est pour vous demain. Parfois il leur rend inopinément visite dans leur centre de formation car il considère que c est positif de les voir en dehors de l entreprise. Cela montre qu on s intéresse à eux. Modeste, il ajoute on m a aidé, et bien ces jeunes, on doit également les aider. Chaque soir, il regagne sa maison proche de la mer. Il alterne entre balades et danses de salon. Amoureux des danses latines (plusieurs heures par semaine depuis plus de dix ans), il révèle il faut décompresser. Dans la musique, on s évade, on ne pense plus au travail. Un large sourire éclaire son visage. Un bel itinéraire. 10 LA REVUE DE L ARTISAN

11 Comment alléger vos dépenses de Santé? Réalisez un bilan Santé-prévoyance avec Groupama. GAGNEZ À COMPARER! Caisse Régionale d Assurances Mutuelles Agricoles Bretagne Pays de la Loire - Entreprise régie par le code des assurances - 09/08

12 Le livret A arrive au Crédit Agricole d Ille-et-Vilaine le 1 er janvier 2009! Réservez-le dès maintenant! Bénéficiez dès maintenant de notre offre de réservation rémunérée à : % Depuis le temps que vous l attendiez, vous allez enfin pouvoir l ouvrir et simplifier la gestion de votre épargne! Brut Pour en profiter dès aujourd hui : Rendez-vous dans une agence Crédit Agricole d'ille-et-vilaine ou ou Appelez le (prix d un appel local) Connectez-vous sur ca-illeetvilaine.fr *Pour toute souscription, avant le 31 décembre 2008, d un compte sur livret CSL RESA PLUS LIVRET A. Taux de rémunération brut annuel de 5,60% valable jusqu à la transformation de ce CSL Résa Plus Livret A en Livret A, et au plus tard jusqu'au 31/03/2009. Les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux et, au choix du souscripteur, à l'impôt sur le revenu ou au Prélèvement Forfaitaire Libératoire. Epargne disponible sans frais. Au delà du 31 mars 2009, le taux de rémunération sera égal à celui du Compte sur Livret ordinaire, soit 3,25% (taux en vigueur au 5 septembre 2008, susceptible de variation). Offre réservée aux particuliers et aux associations à but non lucratif dans la limite d un livret par personne physique ou association. Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel d Ille-et-Vilaine, société coopérative à personnel et capital variables, établissement de crédit, société de courtage d assurances dont le siège social se situe 45 boulevard de la Liberté Rennes RCS RENNES.

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010 Programme de formation continue La formation continue. Ne perdez pas le fil... 2 nd Semestre 2010 VOTRE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT, partenaire du développement des entreprises. INSCRIPTIONS ET

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2014

Taxe d Apprentissage 2014 Taxe d Apprentissage 2014 POUVEZ VOUS IMAGINER UN MONDE participez à la formation des apprentis, versez votre taxe d apprentissage dans l artisanat! CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DES LANDES 41 AVENUE

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Samedi 1 er à 11 h 00 Conseil Général de la Nièvre - Cabinet du Président Tel : DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse......p. 3 Le prix départemental Pierre

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des.

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des. DOSSIER DE PRESSE Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Les centres de formation d apprentis du bâtiment et des travaux publics poursuivent en 2012 leur mobilisation auprès des entreprises

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET DʼINDUSTRIE DE GRENOBLE

CHAMBRE DE COMMERCE ET DʼINDUSTRIE DE GRENOBLE Les écoles de la Chambre de commerce et d industrie de Grenoble IMT / INSTITUT DES MÉTIERS ET DES TECHNIQUES Investissement d Avenir Institut des Métiers et des Techniques DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Traitement et contrôle des opérations bancaires en services (pôles) d'appui technique et commercial en réseau de

Plus en détail

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié Votre complémentaire SANTÉ Livret du salarié Juin 2015 La Complémentaire santé CREPA, une offre adaptée pour le personnel des cabinets d avocats. Le 1 er janvier 2016, l ensemble des salariés devra bénéficier

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Fort du succès de l opération dans les CFA lors de

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

Comment choisir sa formation Et son organisme de formation

Comment choisir sa formation Et son organisme de formation Comment choisir sa formation Et son organisme de formation Dossier réalisé par Régine GILLET TCHOS septembre-octobre 2014 Que l on soit étudiant, salarié, demandeur d emploi, choisir une formation n est

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

N 0. Trait d Union. Edito. Juillet 2012. Trimestriel Le journal de l EPAG

N 0. Trait d Union. Edito. Juillet 2012. Trimestriel Le journal de l EPAG Juillet 2012 Trait d Union Trimestriel Le journal de l EPAG N 0 Edito Cette fin d année scolaire 2011 2012 voit le jour du premier journal interne trimestriel de l EPAG Institut Saint Joseph. Cette naissance

Plus en détail

Quand un investissement réduit permet la réussite

Quand un investissement réduit permet la réussite Quand un investissement réduit permet la réussite Il s installe dans l ancien local vide de la boulangerie déplacée à 100 m et fait le choix d un investissement réduit. Pour leur première installation,

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Les guides. pratiques d Actalians DIF PORTABLE. Droit Individuel à la Formation. Comment utiliser votre DIF portable avec Actalians?

Les guides. pratiques d Actalians DIF PORTABLE. Droit Individuel à la Formation. Comment utiliser votre DIF portable avec Actalians? Les guides pratiques d Actalians DIF PORTABLE Droit Individuel à la Formation Demandeur d emploi Salarié nouvellement embauché Comment utiliser votre DIF portable avec Actalians? Actalians est l Organisme

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance.

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Découvrez toutes les solutions dont vous avez besoin pour bien démarrer. Financer vos études, gérer votre

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Les aides directes aux entreprises artisanales et commerciales. Portrait Yann Jallu, ébéniste d excellence

Les aides directes aux entreprises artisanales et commerciales. Portrait Yann Jallu, ébéniste d excellence N 84 - sept/oct 2009 ISSN 1163 7285 Les aides directes aux entreprises artisanales et commerciales Pleins feux sur l actu Apprentissage : une rentrée globalement positive Page 4 Formation Formation continue

Plus en détail

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013 ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Mai 2013 ORIENTATION APRÈS LA 3 ème SEGPA Préparer un C.A.P. Plusieurs possibilités en LYCÉE

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Bretagne, Pays-de-la-Loire Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Aides pour la formation

Aides pour la formation Aides pour la formation Entrée en formation Inscrit(e) comme demandeur d emploi en catégories 1,2,3,4 «stagiaire de la formation professionnelle» et 5 «contrats aidés» et Indemnisé(e) au titre d une allocation

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION

VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION VOTRE PARTENAIRE POUR LA FORMATION Ensemble pour partager nos compétences CFORMATION14 LA FORMATION NICOLL 3 ORGANISATION DES STAGES 4 INFOS PRATIQUES 6 MODALITÉS D INSCRIPTION 8 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

Partageons vos émotions.

Partageons vos émotions. Partageons vos émotions. Embarquez avec une banque qui vous ressemble. Offre de bienvenue : votre licence de la FFVoile remboursée (1). VIVEZ À FOND VOTRE PASSION AVEC LA BANQUE POPULAIRE Pour toute première

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

BIEN ACHETER DE LA FORMATION

BIEN ACHETER DE LA FORMATION professionnalisation compétences FORMATION entreprise solutions BIEN ACHETER DE LA FORMATION GUIDE PRATIQUE AGEFOS PME LANGUEDOC-ROUSSILLON Toutes les réponses à vos questions Sommaire 2... Mes objectifs

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Les bons plans du BTP

Les bons plans du BTP À VOTRE SERVICE PRO BTP est le premier groupe de prévoyance et de retraite en France. Il a été créé en 1993, par un accord entre les organisations de salariés et les fédérations d employeurs. C est un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Pour verser votre taxe, nous sommes à vos côtés et simplifions votre démarche : Vous calculez en ligne le montant de votre taxe d apprentissage

Pour verser votre taxe, nous sommes à vos côtés et simplifions votre démarche : Vous calculez en ligne le montant de votre taxe d apprentissage NOTICE EXPLICATIVE BORDEREAU JOINT TAXE D APPRENTISSAGE Date limite de versement 28 Février 2015 Madame, Monsieur, Vous versez chaque année votre taxe d apprentissage à un organisme collecteur agréé. En

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Construisons ensemble le monde de demain

Construisons ensemble le monde de demain Construisons ensemble le monde de demain Vous n imaginez pas encore ce que vous créerez demain ÉDITO Innovation, créativité, compétence, technicité, valeurs, talents Découvrez les Compagnons du Devoir.

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris

CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris CONFÉRENCE DE PRESSE 4 septembre 2013 à Paris UNE PHOTOGRAPHIE DE L APPRENTISSAGE EN FRANCE EN 2013 À l occasion de la rentrée des jeunes en apprentissage Résultats et analyse du BAROMÈTRE DE LA VIE DE

Plus en détail

Choisissez votre relation avec votre banque, partout et à tout moment.

Choisissez votre relation avec votre banque, partout et à tout moment. Quotidien Choisissez votre relation avec votre banque, partout et à tout moment. Banque en ligne internet - mobile - téléphone Nos sites web Depuis votre ordinateur ou votre tablette www.ca-toulouse31.fr

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement! À chaque projet son financement! NOS SOLUTIONS POUR FINANCER VOS PROJETS Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. S S ADAPTÉS À VOS BESOINS Quel que soit

Plus en détail

AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT. Economie EIRL : des avancées. Portrait Mickaël et Aurélie Chapron cidriers : quand transmission rime avec passion

AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT. Economie EIRL : des avancées. Portrait Mickaël et Aurélie Chapron cidriers : quand transmission rime avec passion N 93 - mai/juin 2011 ISSN 1163 7285 AGIR POUR RÉUSSIR ICI ET MAINTENANT Pleins feux sur l actu Assemblée Générale : adoption du programme de mandature Page 4 Economie EIRL : des avancées Page 8 Portrait

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

GUIDE 2013-2014. DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES

GUIDE 2013-2014. DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES GUIDE 2013-2014 DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES édito La jeunesse est un état d esprit. C est aussi le temps des projets, de l indépendance, d une liberté revendiquée et pas toujours facile à

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

Les Talents de l Artisanat

Les Talents de l Artisanat Les Talents de l Artisanat Coup de projecteur sur les maîtres artisans, maîtres artisans en métiers d art et artisans d art 4e édition Crédits photos fotollia - APCMA Les maîtres artisans de l année 2014-2015

Plus en détail