PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI"

Transcription

1 PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E PRESSE PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. Mai 2015

2 PME UNIVERSITE : Un service connexe de PME CENTRALE, la 1ère centrale d achats collaborative dédiée aux PME françaises epuis 2001, PME CENTRALE fédère 4000 entreprises françaises indépendantes et leurs collaborateurs, autour de l achat collaboratif. 14 années, qui ont apporté aux équipes de PME CENTRALE une connaissance approfondie du monde des PME, et une légitimité certaine dans le diagnostic de leurs besoins. C est la richesse de cette base de connaissances qui a motivé la création de PME UNIVERSITE, un outil inédit mis en place par PME CENTRALE au service de la formation dans les PME. Une solution de formation complète ans l esprit des chefs d entreprise adhérents de PME CENTRALE, et créateurs de PME UNIVERSITE, il paraissait parfaitement cohérent d affecter leur longue expérience dans le domaine de la mutualisation des moyens et des compétences à la réponse à l une des principales problématiques des PME françaises : la formation professionnelle. Leur souhait était d apporter une réponse adaptée aux besoins spécifiques des entreprises, en respectant leur stratégie et leur capacité financière, et en cohérence avec les obligations et opportunités induites par la réforme de la formation professionnelle de PME UNIVERSITE est donc une solution complète, entièrement dédiée à la performance de la formation professionnelle dans l entreprise, et destinée à offrir aux PME les mêmes avantages que les grandes compagnies avec leurs Universités d Entreprise. Un accompagnement, pas à pas Parce que le plan de formation s inscrit dans la stratégie globale de l entreprise, rien ne doit être laissé au hasard lorsqu il s agit de l imaginer, de le piloter, puis d en évaluer la performance. C est la raison pour laquelle l offre PME UNIVERSITE se présente comme un accompagnement complet, qui, loin de se substituer au responsable RH de l entreprise, lui fournit une visibilité complète sur la formation des salariés de l entreprise et l éclaire sur les décisions à prendre. A cet égard, les objectifs que s est fixée PME UNIVERSITE sont en adéquation avec les besoins identifiés des PME : Accompagner les entreprises dans la conduite d un plan pluriannuel permettant de sécuriser l emploi et les parcours individuels. Aider les PME à développer les compétences et à «rentabiliser» la formation au-delà des obligations réglementaires, en travaillant d abord sur le besoin pour trouver la meilleure réponse. égager des besoins de formation communs à plusieurs entreprises et trouver des réponses collectives. Concevoir et dispenser des formations sur-mesure. Valoriser la formation interne, valoriser aussi les collaborateurs en identifiant ceux qui peuvent, dans une démarche collaborative associant qualité de service et réduction des coûts, délivrer des formations «inter-entreprises». 2

3 u diagnostic à l évaluation des résultats Concrètement, PME UNIVERSITE a mis en place, pour chaque projet de formation, depuis le diagnostic jusqu à l évaluation de la performance, un protocole précis : Etat des lieux et préconisations Aide à l élaboration du plan pluriannuel de formation en accord avec la politique d entreprise et la vision des dirigeants Recherche des formations individuelles ou mutualisées référencées selon une charte qualité Appui à la recherche de financements Coordination des intervenants : organismes de formation, OPCA, autres financeurs ispense des formations individuelles ou mutualisées Aide à l évaluation du retour sur investissement : quel impact sur la performance du salarié au sein de l entreprise? 8 raisons d adhérer à PME UNIVERSITE : Un plan de formation, et une gestion administrative des actions en conformité avec le cadre juridique applicable Une vision globale des dispositifs de formation et des sources de fi n a n c e m e n t s Un gain de temps par la simplification des démarches Un levier de management au service de la culture d entreprise Un retour sur investissement grâce à des formations pertinentes négociées Un meilleur suivi et une réelle transparence des flux financiers La force d appartenir à un réseau très animé Un renforcement de la politique RSE par la participation à un programme d innovation sociale prenant en compte la notion de RH étendue 3

4 L UNIVERSITE ENTREPRISE : Un outil de performance, pour les PME aussi! I maginée pour la première fois au début du siècle dernier par General Motors, afin destructurer les savoirs de la compagnie, l université d entreprise a largement produit les preuves de sa pertinence dans la stratégie des grandes sociétés, au point que la plupart des acteurs du CAC 40 et même quelques grosses PME ont créé leur propre établissement de formation. Parce que les universités d entreprise sont aussi un moyen de développement de la performance, les PME ont tout intérêt à adhérer de façon collaborative à une telle structure. C est ce que leur propose PME UNIVERSITE. Les enjeux de l université d entreprise Au-delà d un organisme de formation interne, l université d entreprise est désormais considérée comme un outil au service de la stratégie et du pilotage des Ressources Humaines. A travers l enseignement et le partage des valeurs de l entreprise et des bonnes pratiques métiers, elle a pour objectif d améliorer sa performance et son prestige. Elle permet également de faire face à la multiplication des savoirs et à l accélération de leur obsolescence, qui rend plus que jamais nécessaire une formation continue de tous les collaborateurs de l entreprise. Enfin, elle répond au besoin de transversalité et d agilité, qui nécessite de s appuyer sur des équipes capables de travailler en mode collaboratif et d avoir une vision globale de leur mission et la spécificité des expertises métiers. PME UNIVERSITE, l université des PME et ETI Si la création d une université d entreprise exclusive implique des moyens financiers importants, dont seuls les grands groupes et certaines ETI disposent, il n en reste pas moins que les PME ont tout intérêt à offrir à leurs collaborateurs les bénéfices d une telle structure de formation. C est dans cette optique que PME UNIVERSITE a été créée. Par la mutualisation des moyens et le partage des compétences des PME adhérentes à PME CENTRALE, PME UNIVERSITE permet d offrir aux entreprises les mêmes avantages que ceux proposés par les universités des grands groupes. En prenant en compte les spécificités métier et la stratégie d entreprise de ses adhérents, PME UNIVERSITE leur donne accès à une solution globale pour leur politique de formation, qui permet de valoriser les ressources humaines tout en optimisant les coûts financiers de l entreprise. PME UNIVERSITE offre également la possibilité à ses adhérents de s impliquer de façon collaborative dans la construction de parcours métiers et de modules de formation innovants. 4

5 Les d une Université d entreprise : La La Le Le transmission des compétences et des connaissances, et l harmonisation par la mutualisation d expériences et de best practices propagation des valeurs de l entreprise : faire émerger et partager une culture commune, pour assurer une cohésion et fédérer autour des valeurs de l entreprise prestige : par la valorisation des salarié - à travers des formations diplomantes de qualité - l université d entreprise contribue à la valorisation de l entreprise dans son ensemble financement de la formation : les universités d entreprise permettent également de tirer parti de toutes les sources de financement de la formation en France, très complexes et trop souvent méconnues par les entreprises, notamment les PME 5

6 PANORAMA E LA REFORME E LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi relative à «la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratisation sociale» du 5 mars 2014 offre aux salariés de nouvelles perspectives de qualification, de formation et de progression professionnelle tout au long de leurcarrière, en lien avec les réalités économiques et les impératifs des entreprises. Grandes ou petites, toutes les entreprises doivent s y conformer, mais ne se retrouvent pas forcément à égalité pour l appliquer. Globalement, la réforme de la formation professionnelle vise deux objectifs : Favoriser l acquisition de compétences en lien avec les réalités économiques : Création du Compte Personnel de Formation (CPF) attaché à chaque individu, donnant accès à des formations qualifiantes en lien avec les besoins de l employeur et le contexte de l activité éfinition et pilotage du catalogue de formations disponibles via le CPF conjointement par les partenaires sociaux et les branches professionnelles, afin de répondre aux réalités du marché et aux besoins des employeurs Création d un entretien tous les 2 ans visant à étudier les perspectives professionnelles de l employé et à faire le bilan des formations suivies, entretien qui tous les 6 ans prend la forme d un bilan du parcours professionnel Simplifier les démarches et les obligations légales liées à la formation professionnelle, en responsabilisant salarié et employeur : Mutualisation et adaptation à la taille des entreprises de l ensemble des contributions de l entreprise, destinées désormais au financement de l accès des salariés au CPF, avec un soutien prioritaire à la formation des salariés de petites entreprises Suppression de l obligation de dépenser, au profit de la possibilité pour l entreprise de mettre en place le ou les plans de formation qu elle juge les mieux adaptés Possibilité pour chaque entreprise, dans le cadre d un accord avec les partenaires sociaux, de financer directement le CPF de ses salariés et de bénéficier ainsi d une réduction de 0,2% de la contribution 6

7 Si la réforme affiche clairement comme ambition d améliorer l accès à la formation pour les PME, ces dernières se trouvent malgré tout assez démunies face aux obligations à leur charge, et pour lesquelles la simplification voulue par le gouvernement ne semble pas si évidente. Elles restent notamment bien seules pour affronter les complexités administratives liées à la multiplicité des interlocuteurs, et surtout face à la difficulté de définir un plan de formation pertinent et efficace, à un coût humain et financier proportionnel à leurs disponibilités en termes de temps, de compétences et de budget. PME UNIVERSITE, à travers la mutualisation des moyens et des compétences d acteurs organisés en mode collaboratif, propose une réponse pertinente et performante à ces problématiques, afin que, tout comme les entreprises du CAC 40 et les grands groupes, les PME puissent vraiment accéder à la formation professionnelle et à cet outil d excellence qu est l université d entreprise. 7

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE

INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE Transformez les évolutions liées à la réforme en opportunités! INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE PRÊT À L EMPLOI SUR-MESURE SUR DEVIS

Plus en détail

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES FORMATION CONTINUE 2014 PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES Ressources Humaines Management spécialisé Gestion/Finance/Comptabilité Ressources Humaines TARIFS 1er semestre 2e semestre FONCTION TUTORALE La fonction

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Accord cadre 2015-2017

Accord cadre 2015-2017 Accord cadre 2015-2017 Qualité de vie au Travail Réunion du 28 janvier 2015 Le Contexte La Caisse des dépôts s est engagée dans une dynamique de transformation interne pour mieux jouer son rôle et accroître

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi C est depuis le 4 juillet que le Carnet de Travail a fait son entrée officielle au sein

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation La Réunion que nous construisons ensemble 2015 AGIR POUR plus d égalité Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation DOSSIER

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine CONSEILÉCONOMIQUE,SOCIALET Séanceplénièredu20octobre2010 ENVIRONNEMENTALRÉGIONALD AQUITAINE AVISDUCONSEILECONOMIQUE,SOCIALETENVIRONNEMENTALREGIONAL Attractivitédel enseignementsupérieuretdelarecherche

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC Janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Décembre 2015 LA CRÉATION DU CTIPC Le PEP se réjouit de la ratification par Emmanuel Macron, Ministre de l Economie et des Finances,

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DE 16 A 25 ANS EN SITUATION D ILLETTRISME L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES Situation de personnes de plus de 16 ans ayant été scolarisées en France au moins 5

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE Charte d entreprise Document public Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE TABLE DES MATIÈRES I. Mission...4 II. Vision...5 III. Valeurs «métier»...6 IV. Valeurs «gestion»...8 Groupe Pittet Page

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire

La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire Contact presse Service de la communication Gaëlle Talbot Tél. : +33 (0)3 68 85 14

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office Livre Blanc Bureau de Gestion de Projet PMO Project Management Office Rédacteur en chef : Sébastien ROUX 2015 Sommaire Introduction... 3 Définition et contexte... 4 Les généralités des PMO... 7 PMO Dédié

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

l agence texageres, l agence de formation dédiée aux points de vente.

l agence texageres, l agence de formation dédiée aux points de vente. Enfin l agence texageres, l agence de formation dédiée aux points. Capitaliser sur l humain et la compétence est une des clés de réussite pour les commerces de demain. Fini le temps où la formation des

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

Responsabilité sociale : levier plus efficace que la. sociales (faire)

Responsabilité sociale : levier plus efficace que la. sociales (faire) «La loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et la démocratie sociale : quels changements, quels impacts pour mon entreprise et les salariés?» 1 Contexte de la réforme 2014 : logique générale

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME 1 agefos-pme.com INTRODUCTION Contexte : Pourquoi une nouvelle réforme? Un niveau élevé de chômage,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT Le Consumer Electronics Show, qui s est déroulé à Las Vegas début janvier

Plus en détail

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil OPIIEC, le 5 mars 00 Secteur des Etudes et du Conseil Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil Aire de mobilité Consultant senior en Emploi type de

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

MKT) PROGRAMMES MASTER

MKT) PROGRAMMES MASTER PROGRAMMES MASTER Master 1 Management (M1 MGT) Master 2 Spécialité Direction Financière, Audit Interne et Contrôle de Gestion (M2 DFAICG) PROGRAMMES MASTER www.iae-nice.fr Programmes Master : Former les

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONCERNANT L ACCORD CADRE 13/AC/18 RELATIF A LA MISE A DISPOSITION DE MODULES DE FORMATION EN LIGNE DANS LE DOMAINE DU MANAGEMENT ET DU PILOTAGE POUR LES FORMATIONS

Plus en détail

Dates. Devenez incubateur de talents!

Dates. Devenez incubateur de talents! Dates Devenez incubateur de talents! Nathalie DUBOIS Jean Pierre ROGER Expert comptable tbl Expertise conseil Commissaire aux comptes Secrétaire Général ECF INTRODUCTION CONSTATS Personne ne saurait aujourd

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources Pourquoi se poser la question de la formation interne? La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources (personnel, logistique), votre matériel, vos

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés Un appui d expert Pour une GPEC au service des salariés 1 La GPEC au service des salariés anticipation et prévention des risques sociaux Anticipation et prévention pour éviter les ruptures de parcours

Plus en détail

Les Formations Sham 2016

Les Formations Sham 2016 Les Formations Sham 2016 Pour gagner en compétences dans la prévention des risques Mise à jour septembre 2015 Avec 4 formules de formation, Sham propose une offre variée et adaptée à vos besoins : échanger

Plus en détail

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût»

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Dossier de presse Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Juin 2014 1 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse P.3 Des formations toujours en présentiel malgré le digital

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Henry Kanoui Directeur de l ESIL (Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy) Chargé de Mission Relation Entreprises à l université de la Méditerranée

Plus en détail

Concevoir et évaluer une expérimentation sur l usage des médias sociaux dans une formation en alternance

Concevoir et évaluer une expérimentation sur l usage des médias sociaux dans une formation en alternance Concevoir et évaluer une expérimentation sur l usage des médias sociaux dans une formation en alternance Formation action sur les réseaux sociaux avec des apprentis (niveau 4 et 5) Poitiers le 29 juin

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES

DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) En fonction du contexte organisationnel, le responsable de ressources humaines peut

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE ACADÉMIE DE LYON ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE RECUEIL DES COMMENTAIRES ET COMPLÉMENTS DES ÉQUIPES DES RÉSEAUX Première partie Réactions au diagnostic WWW.AC-LYON.FR Quels sont les éléments du diagnostic

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective Chef d entreprise ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective ADRÉA MUTUELLE PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE AU QUOTIDIEN 3 e GROUPE MUTUALISTE interprofessionnel de protection santé

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail