La Grande Désertion. Martin Butruille. Copyright 2010 Martin Butruille. Smashwords Edition ISBN :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Grande Désertion. Martin Butruille. Copyright 2010 Martin Butruille. Smashwords Edition ISBN : 978-1-4581-9126-7"

Transcription

1

2 La Grande Désertion Martin Butruille Copyright 2010 Martin Butruille Smashwords Edition ISBN : Smashwords Edition, License Notes Thank you for downloading this free ebook. Although this is a free book, it remains the copyrighted property of the author, and may not be reproduced, copied and distributed for commercial or non-commercial purposes. If you enjoyed this book, please encourage your friends to download their own copy at Smashwords.com, where they can also discover other works by this author. Thank you for your support. Merci d avoir téléchargé la version électronique gratuite de ce livre. Bien que gratuit, cet ouvrage reste la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut être reproduit, copié ou distribué sans son accord. Si ce livre vous a plu, encouragez vos amis et contacts à le télécharger. Ils pourront ainsi découvrir d autres livres de cet auteur.

3 A mon frère Michel Préambule Le bilan du pontificat du pape Jean-Paul II est controversé : d un coté un pape intègre, sincère, développant beaucoup de charisme et donc très populaire, de l autre coté des positions terriblement rétrogrades qui, pour nous, Français, datent d un autre temps. Mais ma démarche remonte à bien plus loin, puisqu elle concerne l évolution de ma génération et celle de mes aînés ; elle essaye d expliquer toutes les causes qui nous ont éloigné de notre culture religieuse, qu elles viennent du comportement de l autorité ecclésiale ou de l évolution sociologique et culturelle de notre société. J aurais pu adresser au départ ces réflexions à un curé de paroisse. Ces ministres du culte, que j admire pour la plupart, me sont devenus tellement lointains et eux même si loin de leur haute hiérarchie, que j ai préféré lancer mon propos à tous les citoyens français qui s intéressent de près ou de loin à la religion et à l ensemble hiérarchique de l Eglise. Les évêques de France, Apôtres des temps modernes, sont investis de la mission suprême de nous guider ; ils ont également la mission de remonter de la base des fidèles les interrogations et suggestions pour construire

4 l Eglise de demain s il n est pas trop tard. Mais qui suis-je et pourquoi cette démarche? Fils de bonne famille, modeste dans ses moyens, j ai pu suivre une éducation chrétienne dans un collège catholique, avec l appui de ma marraine les bons pères avaient déjà succédé aux jésuites dans cet établissement provincial. Je me suis marié religieusement à 24 ans et incarne sans doute la famille classique française qui œuvre au quotidien pour pousser les enfants dans les études et, en tous cas, vers une vie où les valeurs essentielles ont leur place : honnêteté, sincérité, travail, humanité, etc. A 50 ans passés, je me retourne parfois en arrière pour évaluer le chemin parcouru et je poursuis une carrière qui m a emmené aux quatre coins du monde ; j ai pu y rencontrer toutes sortes de civilisations et ceci m a permis d entrevoir un vécu différent de la foi religieuse, qu elle soit chrétienne ou autre. L évolution de l Eglise de France depuis trente ans ne m a pas laissé indifférent. J y ai participé parfois avec entrain, souvent plus passivement. Acteur ou consommateur selon les périodes de la vie, je ne suis ni militant de gauche ou de droite, ni fidèle pratiquant ; je suis un tiède si l on se réfère aux termes de l évangile, une brebis galeuse qui rentre de temps en temps au bercail, l enfant prodigue qui revient et repart bref, je suis un Chrétien d aujourd hui, sans gloire, avec

5 tous ses doutes et imperfections et son expérience. C est cette expérience, doublée d une réflexion incessante, qui me confère peutêtre la maturité utile et nécessaire pour cet exercice d analyse. Par le baptême et notre éducation, nous sommes membres d une Eglise en mutation. Sans provocation mais avec détermination, j écris ce que peut être la pensée de beaucoup de mes semblables pour tenter de faire naître une conscience collective et pourquoi pas, si cela s avère possible et utile, donner des pistes sur une nouvelle forme de la religion qui ne soit pas religiosité. Il n empêche que quand nos contemporains, pendant dix ou vingt ans piliers d église, tournent le dos à cette religion, cela m interpelle, mais quand en plus ces femmes et ces hommes perdent en toute sincérité la foi, cela m émeut! C est cette démarche de désertion que je propose d analyser dans ce livre en décrivant les dysfonctionnements de l Eglise et du culte, mais également en apportant mes propres convictions de déserteur sur divers sujets. Bien entendu, j ai conscience que l Eglise de France, dite fille aînée de l Eglise, n est qu une petite fraction de la grande institution mondiale, mais c est à l expérience de son évolution et des nombreux voyages et séjours sur les cinq continents, que je perçois une évolution de l ensemble.

6 La mondialisation est un phénomène qui touche et affectera toujours notre Eglise universelle dans les prochaines années. Il se peut que l Eglise de France soit la première touchée par une si profonde mutation. Mais en attendant, quel Catholique n a pas participé en France à une messe célébrée par un curé polonais ou africain, venu en renfort, faute de vocation interne ; et paradoxalement, n a-t-on pas ressenti parfois que ce sont les officiants les plus décalés culturellement qui nous sont les plus proches dans la compréhension du prêche? Enfin, pour bien clarifier le discours, je ne suis pas anticlérical j ai une admiration sans borne pour tous les prêtres qui exercent leur mission avec conviction, et je pense sincèrement que l anticléricalisme pur et dur est d une époque maintenant révolue, et correspondait plutôt à des enjeux de pouvoir jusqu au plus profond des villages n est-ce pas Don Camillo? Ce livre ne sera résolument pas trop intellectuel, mais pragmatique ; il ne décortiquera pas l histoire dans les moindres détails, et la pensée sera livrée avec le moins d artifice possible : je m inscris comme le témoin ordinaire d une génération née au milieu du siècle dernier (déjà). Des centaines de volumes ont été consacrés à l histoire de nos Eglises et l analyse de la bible a été poussée très loin Nulle intention pour l auteur d avoir à retraduire cela ou d en faire un nième remake.

7 Chapitre 1 - Culpabilité, traumatisme et frustrations Dans les années Soixante-dix, le docteur Pierre Solignac sortait un livre intitulé La Névrose Chrétienne. C était alors la prise de conscience que l accumulation de règles et d interdits avait fait de nombreux dégâts chez les Catholiques de l époque et ceux des générations précédentes. Mes contemporains et mes aînés, actuellement à l âge de la retraite, ont ressenti à des degrés divers tout d abord un fort sentiment de culpabilité en transgressant petit à petit tous ces nombreux interdits que prodiguait l Eglise de leur enfance. Si le versant positif du Christianisme est constitué de solidarité, de charité, de fraternité, d amour, le versant négatif destructeur est la culpabilité. En faisant cette investigation, j ai pu rencontrer des amis de trente ans qui ressentent encore traumatisme et frustration ; c est la raison pour laquelle souvent ils ont préféré couper les ponts pour mieux se protéger. Un ami m a indiqué qu il a commencé à surmonter cela le jour où il a compris que pour aimer les autres, il fallait d abord s aimer soi même. Une religion qui condamne toutes les transgressions pousse l homme à se détester.

8 Cette éducation chrétienne rigide et culpabilisante laisse de nombreuses séquelles visibles ou invisibles, à tel point que nombreux sont les témoignages aujourd hui de blocage. Certains m ont avoué qu ils ont du mal à ouvrir un livre où figure le simple mot église ou exégèse ou communion sacramentelle. Ce sont pourtant des personnes parfaitement intégrées dans la société mais qui avouent avoir eu une overdose de tout ce charabia ecclésiastique (sic). Mais concrètement quels sont ces interdits? C était une foule de péchés classés en catégories pour mieux les identifier : les péchés véniels, les péchés capitaux et les péchés mortels, etc. Bien entendu, je reviendrai sur les péchés d adultes qui ont définitivement éloigné de l Institution nombre de Catholiques contemporains. Mais je ne peux terminer ce petit répertoire sans citer le plus succulent des péchés capitaux : le péché de gourmandise ; eh bien aujourd hui, il existe toujours un soupçon de culpabilité chez nos anciens qui mangent avec délectation le baba au rhum du dimanche. Je soupçonne certains d y trouver un plaisir particulier justement à cause de ça! A côté de cela, il y a autour de moi, dans ma famille et mes amis des vrais traumatismes de personnes qui vivent depuis leur tendre enfance dans la religion et qui se sont senties

9 soudainement éjectées du système pour avoir transgressé une ou plusieurs lois de l Eglise cela constitue les différentes fractures évoquées dans cette analyse. Enfin, avant de rentrer dans plus de détails, un grand espoir était né du concile Vatican II où tout était remis à plat, où le monde catholique pouvait enfin s exprimer, où revenait le peuple de Dieu, où le sermon dont nous reparlerons plus loin était remplacé par un partage d évangile, où la liberté de conscience avait sa place, etc. A ce grand espoir a succédé une grande déception, pour ne pas dire une grande frustration. Pour des motifs liés aux jeux de pouvoir qui s exercent dans l institution, c est un retour en arrière radical qui s est opéré. Hors l abandon de la soutane et de quelques artifices certes non négligeables, les réformes tant attendues ne sont pas entrées dans les faits et nombreux furent les déçus et les frustrés qui ont alors déserté. Parallèlement, de nombreux prêtres et même évêques ont ressenti également une grande déception qu ils ont exprimée par la suite dans le privé. Sans doute ont-ils compris à ce moment-là que c était le point de départ de la grande désertion que nous constatons depuis trente ans. Face à tous ces désarrois, à aucun moment l Eglise n a donné l impression de regretter et de

10 revenir sur quelques interdits finalement non essentiels. J ai personnellement apprécié la demande de pardon de l Eglise sur son comportement laxiste vis-à-vis des Juifs massacrés pendant la guerre Pourquoi, même si ce n est pas la même échelle de gravité, n a-telle pas eu le même type de démarche vis-à-vis de toutes les victimes de l institution, et notamment vis-à-vis de tous les traumatisés que je viens d évoquer? S il n y a pas eu évocation de regrets, pourquoi n y a-t-il pas eu simplement reconnaissance des nombreux traumatismes créés par cette culpabilisation trop poussée? Bien entendu, l Eglise catholique ne détient pas le monopole de la culpabilisation. D autres Eglises et notamment certaines Eglises chrétiennes réformées sont pires dans ce registre.

11 Chapitre 2 - L Eglise, une institution humaine? La Sainte Eglise Catholique et Apostolique fut pendant longtemps inhumaine, intolérante, arrogante et criminelle. Combien de pauvres gens n a-t-on pas brûlé vifs en raison de quelque hérésie? Combien furent sanglantes les guerres de religion de notre vieille Europe? Combien de cris de douleur l Eglise a-telle arraché des corps torturés, au nom du Dieu des évangiles, ici et outre-mer? Inutile d insister davantage sur les atrocités des inquisitions j espère que le lecteur ressent autant que moi ce que je veux dire ; à ce stade, je me borne à symboliser par ces quelques lignes vierges, un moment de silence et de recueillement pour toutes les victimes innocentes de l Eglise catholique et des différentes autres Eglises :

12 Mais cette Eglise repentie qui a été également si complice face à l esclavage, et qui se rend compte aujourd hui de cette erreur humaine est-elle bien consciente actuellement qu elle est toujours une institution humaine et donc imparfaite? L Eglise institution, au regard de son histoire, réalise-t-elle qu elle peut continuer à se tromper? Sans doute a-t-elle raison d affirmer tel principe au nom d une discipline collective, mais ce qui me semble important c est d accepter et d évoquer clairement le caractère imparfait de l institution. Il y a là un sérieux décalage entre l idéal enseigné et le comportement de l institution. Nous avons tous appris le principe de l infaillibilité du Pape. Pour autant que je sache, cela ne rentre pas dans le credo du dimanche. En bonne intelligence, les catholiques d aujourd hui n acceptent-ils pas l autorité du Pape tout simplement? Toute institution humaine requiert un chef. A défaut d être infaillible, ne peut-il pas être plutôt respecté dans ses décisions, exactement comme on respecte son supérieur hiérarchique dans une entreprise? Cette

13 différenciation paraît essentielle, car elle donne la dimension humaine perfectible de l Eglise sans en modifier obligatoirement les règles de fonctionnement. Bien entendu la notion de liberté de conscience pourrait tempérer l aspect trop autoritaire et hiérarchique de cette religion. La prise de conscience n est pas nouvelle ; si on observe bien l histoire de Jeanne d Arc, on peut dire qu elle ne s en remettait nullement à l Eglise de l époque, mais qu elle rapportait directement à Dieu. C est l Eglise, malgré quelques petites divergences en son sein, qui l a jugée et condamnée à mourir sur un bûcher. C est cette même Eglise qui la réhabilitait plus tard et qui la béatifiait cinq cents ans après. Enorme bavure donc! Une institution humaine imparfaite acceptera en son sein des humains imparfaits. Elle le fait déjà mais ça va mieux en le disant car l Eglise aurait alors pour mission d accepter les exclus, les infidèles. Le Christ n a-t-il pas montré l exemple? J avais du mal à prononcer Eglise Sainte dans le credo du dimanche, car l Eglise à travers les âges, était, est et restera une institution imparfaite. Que le lecteur sache que je n ai nullement prétention d écrire des vérités, mais simplement ma vérité d aujourd hui. Comme beaucoup de mes contemporains je n ai pas de comptes à régler avec l Eglise de mon

14 enfance, mais mon propos est d analyser posément ce qui s est passé dans cette religion, tout particulièrement ces trente dernières années.

15 Chapitre 3 - La sanctuarisation et le mysticisme L enfant que j étais, et l adulte que je suis progressivement devenu, a vu passer l étincelle de la foi plus forte que la nausée de l abîme et du néant. Il s est senti à l unisson avec Dieu Créateur, rarement au fond d une église, plus souvent au milieu de la nature. Chacun a pu comprendre ce que fut la conversion de Claudel derrière un pilier de Notre- Dame ; le cœur ouvert à Dieu, une éponge d amour divin, il a vécu un moment intense de grâce. Le mysticisme ressemble à une inclination ponctuelle ou plus courante à nous imprégner de cette grâce. L Eglise a fait le choix déterminant de sanctuariser les lieux de culte, les rites euxmêmes. Elle a eu l ambition d apporter un degré élevé de mysticisme à une collectivité entière. Les cathédrales furent pendant longtemps des lieux de vie et de rencontre parfois bruyants où se côtoyaient différents milieux du plus pauvre jusqu au plus riche. Certes, les marchands du temple y tenaient une place, mais la veuve et l orphelin aussi. Le SDF de l époque squattait jours et nuits ; il y avait certes quelques règles mais ces temples réunissaient des humains

16 de la même foi avec quelques variantes - celle du charbonnier et celle du riche qui ne saurait passer par le chas d une aiguille. Et tout d un coup, influencés sans doute par le Jansénisme ou autre mouvement d opinion (je laisse l historien apprécier), les églises, les cathédrales sont devenues des lieux de silence, de recueillement. Sans doute l Eglise avait-elle raison pour des motifs aussi bien démographiques que philosophiques mais dès lors, pendant des siècles, cette vie de foi partagée, hormis le culte et l eucharistie, s est trouvée reléguée au rang du superflu et du marginal ; la sanctuarisation des cathédrales n a pas été compensée par un climat d échanges et de partage hors du sanctuaire. Une foi mystique s alimente de divers ingrédients, de la lecture des textes, du silence de la contemplation, mais elle s alimente aussi du contact des autres : un échange transversal plutôt qu'un enseignement pyramidal composé d un officiant face à son public, à ses fidèles. Certes, nous assistons aujourd hui à de multiples expériences réussies d échanges entre Chrétiens. Elles ne touchent qu une infime partie des membres de l Eglise mais incarnent peut-être le début d un renouveau.

17 Chapitre 4 - Du pouvoir à l humilité L Eglise avait ses seigneurs et ses soldats. Nous sommes tous en extase devant le patrimoine architectural de nos cathédrales, de nos églises et de nos abbayes. Nous sommes désespérés à l idée de ne pouvoir faire aussi bien, tout au plus quelques réalisations par siècle, la cathédrale d Evry, la basilique de Lourdes On aime ou on n aime pas, ce n est pas la question. Ces monuments symboles de la foi de l époque, sont autant des symboles du pouvoir de l Eglise pendant des siècles. La puissance financière de l Eglise administrée par les princes de cet établissement était largement associée au pouvoir sur les individus. La noblesse s appuyait sur l interprétation des textes (heureux les pauvres ) pour exercer son pouvoir moral sur les hommes. La duplicité noblesse/eglise a fonctionné ainsi pendant des siècles. Certes, la noblesse qui alimentait l Eglise en lui confiant des cadres, a parfois payé cher en perdant ses meilleurs sujets sur des missions périlleuses au bout du monde. Plus récemment, au début du siècle dernier, de bonnes familles catholiques fournissaient à l Eglise des ecclésiastiques bien éduqués, souvent trop tendres, sans oublier l annexion

18 d héritages (quand il y en avait) de ses sujets par l Eglise. De nombreux membres du clergé régulier perdirent santé et vie dans des conditions trop rudes d alimentation, d ascétisme et de froidure. J ai en tête la vie de renoncement de certains oncles ou arrière-grands-oncles. Ainsi l Eglise, hormis la période très mouvementée de la Révolution, n a-t-elle pas détenu pouvoir et argent jusqu à une époque relativement récente? La séparation de l Eglise et de l Etat, et surtout sa mise en application très progressive dans les moindres villages a appauvri l Eglise de France. D aucuns disent que les trésors de l Eglise sont inestimables, que son patrimoine immobilier est immensément riche. Mais force est de constater que dans plusieurs continents et en particulier en France, l Eglise n a plus les moyens de son fonctionnement : la condition misérable de certains prêtres, la dépréciation des lieux de culte au point d en fermer un grand nombre, les simples moyens logistiques pour assurer telle ou telle manifestation constituent des exemples actuels de cette dégradation financière. L impôt* à l Eglise s est transformé en quête du dimanche et en denier du culte. Le coût d un mariage et d un enterrement est pris en compte globalement par les catholiques concernés.

19 Nul jugement de valeur sur cette question mais un constat : nous conservons avec joie les vestiges architecturaux passés mais nous préférons une église pauvre et parfois mendiante à une église qui serait riche et arrogante. Mais paradoxalement et a contrario, ce qui peut expliquer la désaffection actuelle, c est que notre société est plus attirée par le beau et le riche. Cela se retrouve dans le style des films à succès et dans la publicité. N oublions pas au passage que la mainmise sur l éducation a été longtemps un moyen de pouvoir tout comme on peut le voir aujourd hui dans d autres religions. Sur ce plan là, les choses ont bien évolué, tout juste de quoi alimenter le débat passionnel franco-français de l école privée et publique. De fait, notre Eglise, au regard de son passé prestigieux, est devenue humble, plus proche de la partie pauvre de la population. Ses ministres sont issus de toutes les classes de notre société et reflètent bien l image du peuple chrétien. Des curés s habillent au secours catholique, des sœurs à mi-temps, bien intégrées dans le monde du travail, des moines qui produisent et commercialisent des biens consommables, tout cela contribue à faire une église plus accessible au commun des mortels. Seulement voilà : les prêtres de France sont de moins en moins nombreux** et de plus en plus âgés.

20 Je vais aborder plus loin cette question de vocation, mais il apparaît malsain de penser remplacer progressivement la presque totalité de nos prêtres par des religieux venus de l Est ou du tiers-monde. Cela peut se faire dans des proportions correspondant à la composante d évolution de notre société française, à présent multiraciale, mais pas beaucoup au-delà à mon avis. Si l Eglise française est assurément humble, que peut-on dire de l Establishment de Rome? N y a- t-il pas un énorme décalage? Cela me paraît évident et les chapitres suivants montreront pourquoi. *A propos des revenus de l Eglise, n -a-t il pas justification à glaner des subsides des régions et des communes, soit au titre de religion majoritaire, soit à titre simplement culturel? N y a-t-il pas dans le monde protestant Allemand ou Scandinave, et même en Alsace et Moselle un pourcentage des impôts communaux reversé aux églises locales. **Moyenne d âge des prêtres de France : 65 ans en 2003 ; 5 fois moins de vocations qu en 1993!

21 Chapitre 5 - Contraception et autres sujets d intérêt général Ce chapitre propose de reprendre des sujets très concrets, qui, à mon point de vue, sont à l origine des fractures de ces dernières années. Certains sont d ailleurs toujours, aujourd hui, au cœur des débats. Contraception Cette question a été abordée il y a bien longtemps déjà et peut paraître obsolète. Sociologiquement, c est sans doute le premier divorce important entre l Eglise et les Chrétiens. Il faut quand même se rappeler qu après une consultation de l ensemble des évêques, globalement favorables à certaines formes de contraception, la décision sous Paul VI fut contraire. Combien de Françaises, catholiques et pratiquantes, se trouvaient alors dans le péché? Combien de maris complices étaient dans la même situation? Or, prendre la pilule ou disposer d un stérilet est un signe de responsabilisation dans la société civile. C est quasiment un péché au regard de l Eglise. Ce serait un homicide dans le cas du stérilet!

22 Nous pouvons imaginer alors le désarroi des fidèles qui s avancent près de l autel pour recevoir la communion des mains de ceux-là même qui les condamnent. En réaction, il y a eu pour ceux qui sont restés quand même dans la pratique religieuse une démarche inédite et massive de désobéissance assumée. Une Eglise qui s oppose à la contraception pratiquée par 90% de ses fidèles doit s attendre à plus ou moins long terme à voir partir cette forte population. Dans la désertion des églises depuis trente ans, je vois un lien fort avec la transgression de tous ces interdits spécifiques. Certes, je pense que c est toujours aujourd hui un choix délibéré de l Eglise Catholique choix que je peux respecter et comprendre en tant que tel mais cette Eglise est en train de mourir. Il faut assumer cette conséquence et surtout ne pas rester dans le flou hypocrite sur ces sujets. Sur le problème particulier du Sida dans le tiersmonde, la recommandation de l Eglise pour le préservatif aurait sauvé bien des vies! Il n en a rien été. Que doit-on penser? IVG Et pour continuer sur les sujets d intérêt général, je me dois d aborder la question de l avortement appelé communément Interruption Volontaire de Grossesse. L avortement est et sera toujours condamnable aux yeux de l Eglise. On est dans la

23 logique de défense de la vie. Mais alors même que nombre de pays légifèrent sur le sujet, est-ce considéré comme un homicide? Les dix commandements enseignent «tu ne tueras pas». Est-ce bien dans cet esprit-là que cela a été écrit? L IVG serait donc un crime?? Je suppose que des techniques rudimentaires d avortement existaient bien du temps du Christ et de l ancien testament. La femme souillée violée peut faire le choix de garder le fruit de cette violence. Est-ce en contrepartie pour elle se mettre définitivement au ban de l Eglise si elle fait le choix de ne pas garder l enfant? Plus communément, un embryon non désiré, que l on peut considérer comme accidentel, dans un contexte difficile, voire dramatique pour le couple, fait l objet d une légale Interruption Volontaire de Grossesse. Ma perception sur le sujet est la suivante : l Eglise, tout en condamnant le principe, laisse à chacun le soin de faire son examen de conscience, mais dans le même temps semble vouer l être ou le couple fautif aux flammes éternelles. On en revient là à la notion de péché mortel. (Personnellement, je ne hiérarchise pas les péchés : les gros ou les petits. Il y a simplement le péché tout court qui nous met, nous les

24 humains, tous à égalité devant Dieu. Par contre, la justice des hommes me semble devoir être rigoureusement appliquée avec une vraie hiérarchisation des fautes car une société ne peut vivre sans règles du jeu (une société démocratique s entend!)). En l occurrence, l homme oscille entre la morale publique et la morale chrétienne, et choisit bien évidemment celle qui l arrange le mieux! Il garde néanmoins au fond de lui, s il est catholique, une interrogation incessante. Sur cette question de l IVG, l avis de l auteur importe moins que le constat du déphasage entre la position naturelle de l Eglise et celle de la majorité du peuple français ; en effet, n oublions pas que la loi est passée à l époque avec la majorité parlementaire. Paradoxalement, ce fut le cas également pour la loi sur l abolition de la peine de mort. Et bien entendu, à ce stade du chapitre, on peut avoir le sentiment d un grand déballage de sujets qui ont fait ou font débat. C est assurément le cas. Il n a pas d autre but que d expliquer si besoin est, les différents malaises de notre société chrétienne et de les porter plus clairement au niveau de l intelligentsia. Je n ignore pas bien sûr que dans les entretiens individuels, nombre d évêques et de prêtres répondent de s en remettre à sa conscience

25 personnelle il y a là, à mon sens, une sorte de démission caractérisée, explicable certes, mais ambiguë. Au fidèle de trouver son propre chemin et d aller jusqu à la mort avec sa conscience. D un autre côté, n est-ce pas la volonté de ce monde occidental de se retrouver avec sa totale liberté spirituelle, sa liberté de penser. Le problème est qu entre temps aucun des interdits évoqués ci-dessus n a été levé par l Eglise. N entend-t-on pas au contraire des rappels à l ordre des évêques, cardinaux et des Papes? De l excommunication* des divorcés Sur ce sujet, qui n a pas connu tel homme ou telle femme se remarier après un divorce souvent très douloureux? Qui n a pas connu aussi tel frère ou telle sœur ou ami(e) se mariant avec un ou une divorcé(e) ayant été frappé de cette même excommunication? Et plus près de nous, ces couples désunis pour mille raisons, qui ont parfois tout essayé pour vivre ensemble. Comment ces catholiques fervents peuvent-ils pratiquer leur religion sans avoir accès à l Eucharistie? Pour les évêques et les ecclésiastes, qui communient tous les jours, il doit être possible

26 de comprendre ce désarroi, et ils y sont très probablement sensibles. D autant, au passage, que les prêtres mariés ont, eux, le droit normal de communier. J ai personnellement entendu par un proche parent, l évocation d un prêtre sincère qui a exigé des regrets officiels de la contrevenante, ayant épousé un homme divorcé, pour lui accorder l extrême-onction, ou la communion ou simplement l absolution avant de mourir. Cela se passe en gros comme cela : «Si vous voulez mourir chrétiennement, dites officiellement et clairement que vous regrettez vous être marié (e) avec cet(te) homme (femme) divorcé(e)». Après le cadeau de la vie, le cadeau de l amour, c est la double sanction de la mort et du reniement. Quand on connaît par exemple la nature des sentiments des femmes qui épousent, à l âge mûr souvent, un homme divorcé, c est lui demander de mourir deux fois! Honte à l Eglise qui encouragerait cela! Homosexuels L Eglise ne condamne évidemment pas l individu mais n approuve pas la pratique de l homosexualité. Elle ne peut absolument pas faciliter la perspective des couples homosexuels de vivre plus à l aise dans notre société judéo-

27 chrétienne, d être mieux intégrés. Quant aux couples homosexuels qui aspirent à élever des enfants, dans ce cas, comme moi, l Eglise reste sans voix. Tout ça n est bien sûr pas de nature de rapprocher les homosexuels avec la religion catholique. Je perçois néanmoins de nombreux homosexuels, élevés dans la religion, qui restent fidèles à la pratique religieuse malgré la position plutôt négative de l Eglise. Au nom de la liberté de conscience, je considère qu ils ont raison. Le port du voile Je prends le risque d aborder là un sujet d actualité qui ne manque pas de déchaîner les passions. Je ne vais pas y développer une thèse, mais apporter mon point de vue personnel, avec la plus grande modestie et tolérance pour les idées contraires. Au moment où j écris, la position officielle de l Eglise de France est donc de ne pas légiférer davantage, au nom du principe de la liberté religieuse et par opposition à la répression qui ne règle pas les questions religieuses. On se souvient certainement qu il y a quarante ans, les femmes catholiques ne pouvaient pas dans la règle religieuse - rentrer dans l enceinte d une église ou d une cathédrale sans porter un voile sur la tête ; je rappelle cela pour la valeur symbolique que ça représentait et pour rafraîchir

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

«La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu»

«La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu» Journée diocésaine de Formation du 22 novembre 2012 «La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu» Intervention de Robert SCHLOTUS : «Croire est un acte anthropologique» Introduction C est

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

Que savons-nous de la Bible?

Que savons-nous de la Bible? [ Cours téléchargé depuis www.croire-en-dieu.net ] Introduction Leçon 1 Que savons-nous de la Bible Introduction Parmi les questions importantes que les êtres humains se posent en ce qui concerne leur

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Elaborer des règles principes généraux

Elaborer des règles principes généraux Elaborer des règles principes généraux ELABORER DES REGLES Elaborer des règles de vie, permettre aux élèves de leur donner du sens, les rendre lisibles par tous, les faire respecter et envisager des sanctions

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION. Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France

INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION. Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France INTERNET, UN OUTIL POUR L EVANGELISATION Par le Père Luc DAVID - Diocèse d Angers - France Création d un site pour aider des catéchumènes à découvrir la foi chrétienne Introduction : Mon intervention est

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997 CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC Annexe A CFTM-TV (TVA) au sujet de J.E. (Croisade pour un presbytère) (CBSC Decision 97/98-0555) Transcription partielle du

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE Nous proposons une réflexion par un questionnaire sur l état de votre paroisse que vous trouverez ci-dessous. Afin de réfléchir aux pistes possibles pour que la

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon Montréal, le 22 octobre 2014 à 10h15 Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon No. Texte Illustration 1-2 Les voyages! La découverte,

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

Image et explication des symboles de la médaille :

Image et explication des symboles de la médaille : Image et explication des symboles de la médaille : Marie debout sur le globe terrestre (année 1830 de l apparition gravée dessus) : Marie a pour marchepied le globe terrestre. Que montre t-elle ainsi?

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

L engagée. Frison-Roche. Marie-Anne. Propos reccueillis par Aurélien Valeri et Charles Bonnaire Photographies par Léa Bouquet

L engagée. Frison-Roche. Marie-Anne. Propos reccueillis par Aurélien Valeri et Charles Bonnaire Photographies par Léa Bouquet Marie-Anne Frison-Roche L engagée. Mercredi 29 octobre, avant une session extraordinaire des Grandes Questions du Droit, Marie-Anne Frison-Roche a accordé un entretien de près d un quart d heure au Parvenu,

Plus en détail

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire éc Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70 Projet Pastoral de l École Lacordaire ol e, co llè ge, lycée privés catholiques Projet Pastoral de l École Lacordaire

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

plan de la leçon objectifs de la leçon exercices

plan de la leçon objectifs de la leçon exercices Leçon 2 Dieu désire que vous conn nnaiss ssiez Ses dons Dans la première leçon, vous avez appris que Dieu avait des dons en réserve pour tous les croyants. Vous avez également découvert qu Il en désirait

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail