SOMMAIRE PREMIERE ANNEE...13 SCIENCES ET TECHNIQUE DE L INGENIEUR...14 HUMANITES ET LANGUES...25 OUVERTURE TECHNOLOGIQUE MODULES ELECTIFS...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE PREMIERE ANNEE...13 SCIENCES ET TECHNIQUE DE L INGENIEUR...14 HUMANITES ET LANGUES...25 OUVERTURE TECHNOLOGIQUE... 27 MODULES ELECTIFS..."

Transcription

1 SOMMAIRE REGLEMENT PEDAGOGIQUE 2 ANNEXE SUR L ASSIDUITE ORGANISATION PEDAGOGIQUE MASSES HORAIRES ET DESCRIPTION DES MODULES PREMIERE ANNEE SCIENCES ET TECHNIQUE DE L INGENIEUR HUMANITES ET LANGUES OUVERTURE TECHNOLOGIQUE MODULES ELECTIFS SECONDE ANNEE TRONC COMMUN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L INGENIEUR HUMANITES ET LANGUES..38 OUVERTURE TECHNOLOGIQUE APPROFONDISSEMENT TECHNOLOGIQUE DOMINANTES AUTOMATIQUE ET ROBOTIQUE INDUSTRIELLE..48 ARCHITECTURE ET SECURITE DES RESEAUX GENIE ELECTRIQUE ET TRANSPORT GENIE DES SYSTEMES D INFORMATION.. 58 INGENIEUR D AFFAIRES..62 INGENIEUR FINANCE...67 INGENIERIE DES COMMUNICATIONS...71 INGENIERIE DES SYSTEMES EMBARQUES.76 INGENIERIE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES DE TELECOMMUNICATION..79 MECATRONIQUE ET GENIE ELECTRIQUE...82 TROISIEME ANNEE TRONC COMMUN HUMANITES ET LANGUES..85 MODULES ELECTIFS GENERAUX.92 DOMINANTES AUTOMATIQUE ET ROBOTIQUE INDUSTRIELLE ARCHITECTURE ET SECURITE DES RESEAUX. 105 GENIE ELECTRIQUE ET TRANSPORT GENIE DES SYSTEMES D INFORMATION INGENIEUR D AFFAIRES INGENIERIE DES COMMUNICATIONS. 132 INGENIERIE DES SYSTEMES EMBARQUES INGENIERIE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES DE TELECOMMUNICATION..144 COEFFICIENTS ET CONTROLES

2 REGLEMENT PEDAGOGIQUE ORGANISATION DES ETUDES REPARTITION La formation est organisée en six semestres, soit trois années d études. L ensemble du cursus représente environ 2000 heures réparties de la façon suivante : heures en première année du cycle ingénieur, heures en deuxième année du cycle ingénieur, heures en troisième année du cycle ingénieur. A ces horaires s ajoutent les stages obligatoires de première année, d une durée minimale d un mois, celui de seconde année, d une durée minimale de deux mois, et celui de troisième année, d une durée minimale de quatre mois. L enseignement est dispensé sous forme de cours, travaux dirigés, travaux pratiques, projets (Projet Initiative et Créativité et Projet Ingénieur) et stages. Ces deux dernières activités sont les maillons de la Pédagogie par Projet qui structure l ensemble du cursus et qui est une composante essentielle dans l élaboration du Projet Personnel et Professionnel de chaque élève ingénieur. Les trois premiers semestres constituent essentiellement un tronc commun généraliste. Le quatrième et le cinquième semestre comprennent un enseignement commun à tous les élèves et un enseignement spécialisé dans une dominante. Le sixième semestre consiste en un stage ingénieur en entreprise. Le choix des dominantes est effectué par les élèves ingénieurs en fonction de leurs souhaits et du nombre de places offertes. Le classement obtenu en première année permet, en dernier recours, de résoudre les litiges. Ces dominantes ne font pas l objet d une mention sur le diplôme. La direction de l ESIGELEC propose, après sélection, à une partie des élèves ingénieurs de dernière année de préparer un Diplôme National de Mastère (DNM) parallèlement à leur dernière année. Dans ce cas, la deuxième année du cycle ingénieur fournit l équivalence de la première année de mastère (M1), la troisième année du cycle ingénieur s articule avec la deuxième année de mastère (M2) conformément à la convention ESIGELEC/Université régissant le DNM concerné. Elle propose également, après sélection, un cursus à l étranger avec ou sans double diplôme. EVALUATION DES CONNAISSANCES Chaque module d enseignement théorique ou pratique dispensé à l école fait l objet d une évaluation des connaissances et aptitudes acquises. Le mode de contrôle est continu. 2

3 Plusieurs modes d évaluation peuvent être utilisés : devoirs surveillés, interrogations orales, rapport écrit, soutenance, réalisation expérimentale, manipulations. Le programme est constitué d un ensemble de matières composées d un ou de plusieurs modules affectés de coefficients. Chaque module est affecté d un nombre de crédits ECTS. Le nombre de crédits ECTS affectés à une matière est la somme des crédits correspondant à chaque module qui la constitue. Chaque contrôle est sanctionné par une note comprise entre 0 et 20. Toute tentative de fraude est sanctionnée par la note 0. La moyenne des notes obtenues aux contrôles dans un module détermine la note moyenne annuelle de ce module. La note annuelle d une matière (n.a.) est obtenue en effectuant la moyenne des notes des modules composant cette matière affectés de leurs coefficients. Pour chaque étudiant la moyenne des différentes notes annuelles des matières (n.a.) affectées de leurs coefficients respectifs détermine la note générale (N.G.). Les modalités de contrôle, les coefficients applicables à chaque module et à chaque matière ainsi que les crédits ECTS correspondants sont précisés dans le règlement pédagogique intérieur de l année en cours. VALIDATION D UNE ANNEE La validation d une année est prononcée par le Jury dont les membres sont nommés par le Directeur Général de l Ecole. Plusieurs cas sont à envisager : 1) La note générale (N.G.) est supérieure ou égale à 12/20 : Si aucune note annuelle de matière (n.a.) de l étudiant n est inférieure à 7/20, il est admis en année supérieure et 60 crédits ECTS lui sont attribués. Si une ou plusieurs notes annuelles de matières (n.a.) est ou sont inférieures à 7/20, le jury peut, après délibération, soumettre l étudiant à un examen de réparation dans un ou plusieurs modules composant cette ou ces matières. 2) La note générale (N.G.) est comprise entre 10 et 12 : L étudiant peut être soit autorisé à redoubler, soit soumis à un examen de réparation dont les modalités sont définies par le jury. 3) La note générale (N.G.) est inférieure à 10 : 3

4 Le jury peut décider de soumettre l élève à un examen de réparation pour lui permettre éventuellement de redoubler ou, en cas de résultats très insuffisants, prononce son exclusion. LES EXAMENS DE REPARATION Les étudiants soumis à un examen de réparation en sont avisés individuellement. Ces examens ont lieu avant la rentrée universitaire suivante. Les notes obtenues lors de l examen de réparation se substituent aux anciennes notes pour le calcul de la nouvelle moyenne. Toute absence non excusée par la Direction des Etudes à un examen de réparation entraînera la note 0. Avec ces nouvelles notes : Pour être admis en année supérieure, les conditions suivantes doivent être réunies : La note générale doit être égale ou supérieur à 12/20, Aucune note annuelle de matière ne doit être inférieur à 7/20. Pour être admis à redoubler : La note générale doit être égale ou supérieur à 11/20 Après avoir pris connaissance des résultats obtenus par les élèves aux examens de réparation, le Jury prononce à l égard de chacun d eux et selon le cas considéré : L admission en classe supérieure. Dans ce cas, 60 crédits ECTS sont attribués à l étudiant. Le redoublement. Dans ce cas, certains étudiants pourront garder, sur décision du jury et dans la limite de 30% de l ensemble des modules de l année de redoublement, le bénéfice de ceux pour lesquels la note obtenue est supérieure à 15/20, en excluant les notes obtenues aux éventuelles épreuves de rattrapage. Un seul redoublement est autorisé au cours de la scolarité, sauf pour raison de santé dûment constatée. L exclusion. Dans ce cas, l école peut fournir, sur demande, un certificat mentionnant le nombre de crédits obtenus. Ce nombre correspond à la somme des crédits affectés aux modules pour lesquels la note obtenue est supérieure à 12/20. Pour des cas particuliers concernant des étudiants qui n ont pu assister, en accord avec la Direction des Etudes, aux examens de réparation initialement programmés, le jury pourra prononcer soit un redoublement, soit un passage conditionnel en année supérieure. Dans ce cas, les examens de réparation devront être passés dans les deux semaines qui suivent la rentrée. ASSIDUITE La présence en travaux dirigés et en travaux pratiques est obligatoire et contrôlée. Les modalités de l assiduité et son contrôle sont définies dans la note jointe en annexe. 4

5 SANCTION DES ETUDES DELIVRANCE DU DIPLOME D INGENIEUR La délivrance du diplôme d ingénieur est soumise à trois conditions : 1- Obtenir, en troisième année, une note générale supérieure ou égale à 12 sans moyenne particulière inférieure à 7. Les élèves dont la note générale est comprise entre 10 et 12 sont, après délibération du jury, sont autorisés à passer dans une ou plusieurs matières un examen de réparation, soit admis à redoubler, soit exclus de l école. Les élèves qui, à la suite des examens de réparation n ont pas obtenus des résultats satisfaisants, peuvent être éventuellement autorisés à redoubler par décision du jury. Les élèves dont la note générale est inférieure à 10 sont soit autorisés à passer un examen de réparation afin de pouvoir redoubler, soit exclus de l école. 2- Obtenir, au terme du cursus, au moins 710 points au TOEIC (Test of English for International Communication). Pour les étudiants entrés en 2006, ce score minimum est porté à 750 points. 3- Avoir effectué un séjour à l étranger, d une durée d au moins un mois, validé par l école. Les étudiants, quelque soit leur nationalité (y compris française), ayant réalisé au minimum leurs études secondaires hors de la France métropolitaine et de la Corse, sont dispensés de séjour à l étranger. Les élèves ayant satisfait à ces trois conditions sont proposés pour l obtention du diplôme d ingénieur ESIGELEC. Ceux qui ont satisfait à la première condition, mais qui n ont pas obtenu le score minimum requis au TOEIC et/ou qui n ont pas effectué un séjour à l étranger validé par l école, seront ajournés pour une durée limitée jusqu à ce qu ils aient régularisé leur situation. Cet ajournement ne pourra pas aller au-delà du mois de novembre de l année n+2 (n étant l année de promotion de l étudiant ajourné) pour les étudiants soumis à un niveau minimum de 710 points, au-delà du mois de novembre n+3 pour les étudiants soumis à un niveau minimum de 750 points. DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE SCOLARITE Les ingénieurs diplômés, admis sur titre directement en troisième année ne peuvent prétendre au diplôme d ingénieur de l école. Ils reçoivent un certificat de scolarité attestant qu ils ont suivi les activités pédagogiques de troisième année. 5

6 NOTE CONCERNANT L ASSIDUITE I Introduction La participation aux cours n est pas obligatoire, sauf note écrite du Directeur des Formations. Elle est cependant fortement conseillée, car elle contribue au bon déroulement des séances de travaux dirigés les concernant. La participation aux séances de travaux dirigés, de travaux pratiques, est obligatoire. Toute absence ou retard aux a enseignements obligatoires ne pourra être excusé que sur présentation d un justificatif, qui devra être remis au bureau des études dans un délai maximum de 3 jours à compter du premier jour de l absence. Les seuls justificatifs susceptibles d excuser une absence ou un retard sont : ❶ Pour les problèmes de santé : un certificat médical couvrant la période concernée, sauf pour les devoirs surveillés et rattrapages, il sera exigé un certificat hospitalier. ❷ Pour la participation aux actions associatives : une liste, signée par le président de l association, mentionnant le nom des étudiants participant à une manifestation particulière, à la condition qu elle ait été déposée au moins 8 jours avant la manifestation et approuvée par le Directeur des Formations. ❸ Pour la promotion de l école : une liste des étudiants devant s absenter, remise par le Service Communication au Directeur des Formations, au moins 8 jours à l avance. ❹ Pour des cas exceptionnels : une autorisation écrite d absence, signée par le Directeur des Formations, faisant suite à une demande écrite faite au moins 48 heures à l avance. Tout autre justificatif ne sera pas accepté. Dans ce cas, les absences ou retards seront comptabilisés dans le crédit d absences dont dispose chaque étudiant en début d année. 6

7 II La comptabilisation des absences et retards Chaque étudiant dispose, en début d année, d un crédit de 5 absences en travaux dirigés. Aucune absence en travaux pratiques ni en contrôle n est tolérée, sauf autorisation exceptionnelle du Directeur des Formations. II 1. Travaux dirigés L appel sera fait dès le début de la séance. Tout élève ne se trouvant pas dans la salle, 5 minutes après cet appel sera porté absent par l enseignant. II 2. Travaux pratiques Il n y a pas de crédit d absence. Dans tous les cas, l enseignant note, dans le cas d un retard, la durée de ce dernier. Si le retard ne dépasse pas 5mn, l étudiant est accepté. Si le retard est compris entre 5mn et 15mn, l étudiant est accepté et en cas de non justification de ce retard, il est comptabilisé comme une ½ absence. Si le retard est supérieur à 15mn, l étudiant n est plus accepté dans la salle et devra rattraper cette séance de travaux pratiques, si elle fait l objet d une notation. Dans le cas d une absence non justifiée, la note 0 sera mise à la séance de travaux pratiques et sera comptabilisée comme une note supplémentaire dans le calcul de la moyenne concernant ce module. II 3. Contrôles II 3.1. Les contrôles écrits Jusqu à 30 mn de retard, l étudiant peut composer sur le temps restant. Au delà de 30 mn ou en cas d absence, si le retard ou l absence sont justifiés, l étudiant participe à la session de rattrapage. Sinon, la note 0 lui sera attribuée. II 3.2. Les contrôles oraux En cas de retard, l enseignant chargé du contrôle décidera d accepter ou non l étudiant. Dans la négative, ou en cas d absence, l étudiant, si son absence ou son retard sont justifiés, participera à la session de rattrapage. 7

8 III Les sessions de rattrapage Seuls les étudiants ayant fourni un justificatif acceptable (cf paragraphe I) sont autorisés à participer à la session de rattrapage. Cette session aura lieu, pendant les vacances scolaires. Les dates seront déterminées par la Direction des Formations. Toute absence non justifiée, par un certificat hospitalier, à l une des épreuves des sessions de rattrapages entraînera la note 0. 0 Les seules exceptions à ces deux règles concernent les absences excusées aux contrôles pour les étudiants ayant participés, à des actions dont le but est la promotion de l école. Ces cas seront traités de façon particulière par la Direction Générale de l ESIGELEC. IV Les sanctions Au delà du crédit de 5 absences (ou équivalent absence), l étudiant s exposera aux sanctions suivantes : 1 ère et 2 ème absences non motivées - Avertissement oral par le Directeur des Formations. 3 ème absence non motivée - Avertissement écrit délivré par le Directeur des Formations, avec copie à la personne qui finance les études et mise en garde d un éventuel redoublement, baisse de la moyenne générale 1/10 e de points. 4 ème absence non motivée - Présentation par la Direction générale, en fin d année, devant le jury pour un redoublement ou une exclusion éventuelle, quelles que soient les notes obtenues par ailleurs. Saint Etienne du Rouvray, le 15 septembre 2008 H. BALDÉ Directeur des Formations 8

9 1 ère ère Année La première année, d un volume de 750 heures en moyenne, constitue majoritairement un enseignement de base commun à tous les élèves ingénieurs. Le programme de la première année s articule en trois volets : Un parcours de découverte Un tronc commun généraliste Un parcours d ouverture technologique Le parcours de découverte, d une durée de six semaines ouvre le cursus. Il a pour but : L harmonisation des savoirs : renforcement, selon les niveaux d origine, en mathématiques, physique, électronique, informatique et anglais. L harmonisation des savoirs être : ateliers dont le but est de partir de la connaissance de soi pour enclencher un processus qui permettra de bâtir son Projet Personnel et Professionnel tout au long du cursus. La compréhension de l adéquation du cursus aux besoins des entreprises et la nécessité et complémentarité des domaines enseignés dans le cursus Ce parcours de découverte représente environ 15% du volume horaire total de première année. Le tronc commun généraliste, qui suit le parcours de découverte, fournit les connaissances scientifiques et les compétences managériales et linguistiques indispensables à un ingénieur généraliste. Il représente environ 77% du volume horaire total de première année. Ces enseignements de tronc commun portent sur : L approfondissement des connaissances scientifiques de base (Mathématiques, Physique) pour environ 14% du volume horaire total de première année, L acquisition de compétences techniques propres à nos domaines (télécommunications, informatique et réseaux, électronique, systèmes embarqués, électricité industrielle, automatique) pour environ 41% du volume horaire total de première année, L approche, le perfectionnement des sciences humaines utiles à l ingénieur (communication, culture générale, gestion de projet, langues) et la pédagogie par projet avec le Projet Initiative et Créativité pour environ 22% du volume horaire total de première année. Le parcours d ouverture technologique initie la construction d un cursus à la carte en permettant à chaque étudiant de s orienter vers deux des trois grands domaines technologiques de l école : Technologies de l information et de la communication, Electronique et télécommunications, Génie électrique et systèmes embarqués. Un parcours d ouverture représente 8% du volume horaire total de première année. L action associative, la participation à des activités de représentation de l école et la fonction de délégué de groupe sont évaluées dans le cadre de deux unités de valeur facultatives : l action associative et l engagement métier. 9

10 La participation aux activités sportives, dans le cadre du sport universitaire, donne lieu à une évaluation. A la fin de la première année, les élèves ingénieurs doivent effectuer un stage «exécution» en entreprise, en France où à l étranger, d une durée minimale de 4 semaines, qui leur permettra de découvrir les contraintes industrielles et les relations humaines au sein de l entreprise. Ce stage fait l objet d un rapport et d une soutenance qui se déroulera en 2 ème année du cycle ingénieur. 10

11 2 ème ème Année La seconde année, d un volume de 850 heures en moyenne, comprend deux parties : des enseignements de tronc commun à tous les élèves représentant environ 85% du volume horaire total, des enseignements de dominante représentant environ 15% du volume horaire total. Les enseignements de tronc commun sont répartis sur les deux semestres qui constituent l année. Ils portent sur : la poursuite de l acquisition des compétences techniques dans nos domaines (télécommunications, informatique et réseaux, électronique, systèmes embarqués, électricité industrielle, automatique), l acquisition de compétences humaines, managériales et linguistiques, la pédagogie par projet avec le début, au second semestre du projet ingénieur en relation avec le milieu industriel. Les enseignements de dominantes débutent au second semestre. Ces dominantes, qui offrent au total 13 parcours possibles aux étudiants, sont : Ingénierie des Systèmes Electroniques des Télécommunications (ISET) (bilingue) Ingénierie des Communications (ICOM) (bilingue) Architecture et Sécurité des Réseaux (ASR) (bilingue) Génie des Systèmes d information (GSI) (bilingue) : 2 parcours et deux dominantes Automatique et Robotique Industrielle (ARI) (bilingue) Ingénierie des Systèmes Embarqués (ISE) (2 dominantes : 1 bilingue, 1 tout en anglais) Génie Electrique et Transports (GET) (bilingue) Ingénieur d Affaires (IA) : 2 parcours Ingénieur Finance (IF) Ingénieur Mécatronique et Génie Electrique (MGE) L action associative, la participation à des activités de représentation de l école et la fonction de délégué de groupe sont évaluées dans le cadre de deux unités de valeur facultatives : l action associative et l engagement métier. La participation aux activités sportives, dans le cadre du sport universitaire, donne lieu à une évaluation. A la fin de la seconde année, les élèves ingénieurs doivent effectuer un stage «technicien» en entreprise, en France où à l étranger, d une durée minimale de 8 semaines, qui leur permettra de mettre en application leurs connaissances techniques en milieu industriel et d approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement de l entreprise. Ce stage fait l objet d un rapport et d une soutenance qui se déroulera en 3 ème année du cycle ingénieur. 11

12 3 ème ème Année La troisième année se décompose en trois parties : une partie commune à tous les étudiants, des enseignements spécifiques à chaque dominante, un stage de fin d études. Les deux premières parties représentent environ 450 heures d enseignements et se déroulent au premier semestre. La partie commune à tous les étudiants représente environ 50% du volume total horaire et comporte : des enseignements managériaux et une sensibilisation aux métiers par le choix d une approche métier parmi les 9 proposées, Ingénieur Projet Ingénieur Entrepreneur Ingénieur à l International Ingénieur Recherche Ingénieur Qualiticien Ingénieur d Affaires Ingénieur Conseil Ingénieur Financier Ingénieur Logisticien la finalisation du projet ingénieur par sa phase de réalisation. Les enseignements spécifiques de dominantes représentent environ 50% du volume total horaire et comportent : Des enseignements technologiques obligatoires pour chaque dominante Des enseignements électifs généraux et spécialisés Au second semestre, les élèves ingénieurs doivent effectuer un stage de fin d étude en entreprise, en France où à l étranger, d une durée minimale de 4 mois, qui leur permettra d occuper un poste d ingénieur débutant et d appréhender ainsi leur futur rôle dans l entreprise. Ce stage fait l objet d un rapport et d une soutenance. 12

13 13

14 1 ère ANNÉE TRONC COMMUN MODULES OBLIGATOIRES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L INGENIEUR 1 - MATHEMATIQUES 1.1 DECOUVERTE DES MATHEMATIQUES : 12 h de cours (1 er semestre) Ces enseignements, fondés sur la base des acquis antérieurs, excluront toute technicité mathématique fine. Les notions abordées le seront à partir de problèmes réels afin de faire apparaître la perspicacité de la modélisation mathématique et son efficacité pour fournir des résultats Deux domaines particuliers qui ne doivent pas être ignorés par un futur ingénieur seront explorés : la recherche opérationnelle et le calcul numérique. Pour la recherche opérationnelle, il s agira d explorer les techniques d optimisation dans les domaines de la gestion des stocks en avenir certain ou aléatoire, de l ordonnancement des tâches par utilisation de la théorie des graphes et de la programmation linéaire par la méthode du simplexe. Pour le calcul numérique, il s agira de résoudre des problèmes de résolution d équations ou de systèmes d équations différentielles. Une présentation d un logiciel de calcul formel pourrait être envisagée. L évaluation devrait s envisager sur la capacité à choisir une méthode en relation avec un problème donné. Si une solution doit être fournie par l étudiant, elle devra être guidée afin de lui éviter des calculs trop techniques ou fastidieux. 1 QCM Nombre de Crédits ECTS : ANALYSE / ALGEBRE : 10 h de cours, 10,5 h de TD (1 er semestre) Acquérir méthodes et outil mathématiques nécessaires à un ingénieur en génie électrique. - Fonctions définies par des intégrales - Transformée de Laplace - Notions sur les distributions - Séries de Fourier - Transformation intégrale de Fourier - Fonctions orthogonales Polynômes de Legendre - Application à la résolution d équations aux dérivées partielles dans de nombreux cas - Notions sur les fonctions de Bessel Cours de Maths - J. Bass - Masson Analyse - Fourier - Série Schaum 1 Contrôle Ecrit Nombre de Crédits ECTS : 2 14

15 1.3 PROBABILITES : 11 h de cours, 9 h de TD (2 ème semestre) Faire clairement apparaître le caractère aléatoire des phénomènes physiques. Assurer au maximum leur mesure pour prévoir le coût technologique minimum de constituants. - Espaces probabilités - Variables aléatoires discrètes - Exemples de variables discrètes - Variables aléatoires continues - Loi normale et théorème de la limite centrale - Problèmes de convergence : Loi faible des grands nombres Eléments de calcul des probabilités théorique et appliquée - J. Bass - Masson Convergence of probability measures - P. Billingsley - Wiley Probabilités de l ingénieur - N. Bouleau - Hermann Introduction aux probabilités - P. Bremaud - Springer-Verlag Cours de calcul des probabilités - G. Calot - Dunod Processus aléatoires utilisés en recherche opérationnelle - D. Carton - Masson Stochastic Processes - J.L. Doob - Wiley An introduction to probability theory and its applications - W. Feller Wiley Les probabilités, PUF, Coll - A. Jacquard - Que sais-je? Calcul des probabilités - A. Krief et S. Levy - Hermann Notions fondamentales de la théorie des probabilités - M. Metivier - Dunod Bases mathématiques du calcul des probabilités - J. Neveu - Masson Calcul des probabilités - A. Renyi - Dunod Calcul des probabilités et introduction aux processus aléatoires - A. Tortrat Masson 1 Contrôle Ecrit Nombre de Crédits ECTS : 1,5 2 - PHYSIQUE 2.1 DECOUVERTE DE LA THERMIQUE : 6 h de cours (1 er semestre) Introduction : Electricité et Thermique - Grandeurs fondamentales : énergie, température et flux thermique - Ecriture des équations : bilan thermique et conditions aux limites - Phénomènes thermiques : conduction, convection, rayonnement - Recherche de solutions à des problèmes industriels ou domestiques On expliquera comment peuvent être modélisés et simulés des systèmes de dimension et de complexité très diverses, par exemple : Composants électronique embarqués, transformateurs industriels, lampes à filament, fusibles, séchage par rayonnement, disjoncteurs haute tension, plaque de cuisson vitrocéramique, incendie confiné, calculateur moteur sous capot, vannes EGR, arc de soudage, vitrification de déchets, systèmes embarqués dans l espace, bouclier de rentrée atmosphérique, combinaison d astronaute, panneaux radiants, four micro-onde, capteur solaire, anémomètre à fil chaud, On introduira, de façon qualitative, les bases du calcul numérique qui permet d accéder aux grandeurs physiques cherchées (température et flux) lorsque le problème posé ne possède pas de solution analytique, c est à dire dans la très grande majorité des cas. Nombre de Crédits ECTS : 0,5 15

16 2.2 THERMIQUE : 15 h de cours, 9 h de TD (1 er semestre) Etre capable d appliquer la notion de bilan thermique à un système quelle que soit sa dimension. - Flux, densité de flux et production de l énergie thermique - Ecriture d un bilan thermique et conditions aux limites - Propagation par conduction thermique - Rayonnement et transferts radiatifs Transferts thermiques - B. Chéron - Edition Ellipses Fundamentals of heat and mass transfer, Incropera, de Witt - Editor : John Wiley & sons 1 Contrôle Continu - 2 Contrôles Ecrits Nombre de Crédits ECTS : DECOUVERTE DE L ELECTROMAGNETISME : 6 h de cours (1 er semestre) Le module de découverte en électromagnétisme a pour objectif de sensibiliser les étudiants aux applications de l'électromagnétisme pour leur futur métier d'ingénieur. Ce module est principalement axé sur les applications en CEM (Compatibilité électromagnétique). Quelques exemples sont également présentés dans le domaine des antennes et des télécommunications. Le contenu abordé lors des 3 séances est le suivant : - Introduction à la CEM: phénomènes mis en jeu, aspect normatif - CEM et composants électroniques: mesure, modélisation et simulation - CEM système: présentation d'un cas d'application automobile Le contenu de ce module est également lié à la visite des laboratoires organisée dans le module découverte "Les technologies de l'électronique". Nombre de Crédits ECTS : 0,5 2.4 ELECTROMAGNETISME : 25 h de cours, 9 h de TD (1 er semestre) Renforcement des principes de base de l électromagnétisme et mise en évidence de l intérêt du domaine pour le génie électrique. - Rappel des équations de MAXWELL dans le vide - Etude des milieux électriques - Etude des milieux aimantés - Etude des milieux supraconducteurs - Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide - Propagation des ondes électromagnétiques dans les diélectriques - Propagation guidée - Notions de Comptabilité Electromagnétique Electromagnétisme - Tomes 1, 2, 3, 4 - Bertin / Faroux / Renault - Dunod Electromagnétisme vide et milieux matériels - J.Ph. Perez - Masson Electromagnétisme - Tomes 1 et 2 - H. Gie /J.P. Sarmant - Tec Doc Maîtrise de la CEM - Dunod 1 Contrôle Continu - 2 Contrôles Ecrits Nombre de Crédits ECTS : 3 16

17 2.5 DECOUVERTE DE LA MECANIQUE : 6 h de cours (1 er semestre) Donner une vue d ensemble de la discipline : montrer les liens et interactions avec d autres champs disciplinaires. montrer l apport et l intérêt de la MECATRONIQUE dans le domaine automobile. mettre en exergue la grande variété des modèles et théories disponibles. montrer la place de l outil informatique dans la résolution de problèmes complexes. Apporter les connaissances de base en modélisation sur une étude de cas : classe d équivalence cinématique graphe de structure et de liaisons liaisons normalisées schéma cinématique fermeture géométrique et loi de mouvement Présentation de problématiques concrètes. Quelques phénomènes mécaniques remarquables (flambage, arc-boutement, effet gyroscopique, modes propres ). 1 QCM Nombre de Crédits ECTS : 0,5 2.6 MECANIQUE : 15 h de cours, 9 h de TD (1 er semestre) Permettre à l élève ingénieur de répondre à une problématique concrète en suivant une démarche logique et réfléchie. En première année les problématiques sont de type géométrique, cinématique ou statique. - Méthodologie de modélisation d un mécanisme. - Méthodologie de paramétrage d un mécanisme. - Approche géométrique : détermination de relations géométriques entre paramètres de position. --- Exemple : loi entrée/sortie d un système bielle manivelle. - Approche cinématique : calcul de grandeurs cinématiques en rapport avec la problématique traitée. Par exemple, détermination des lois de commande en vitesse d un robot multi-axes. - Approche statique : calcul des actions mécaniques à l équilibre. Exemple : recherche de la condition de fonctionnement d une roue libre (arc-boutement). Mécanique du solide Applications industrielles. Auteur : Pierre Agati. Editions DUNOD Sciences industrielles pour l'ingénieur. Auteur : Gérard Colombari. Editions FOUCHER 1 Contrôle Continu - 2 Contrôles Ecrits Nombre de Crédits ECTS : GENIE ELECTRIQUE 3.1 DECOUVERTE DU GENIE ELECTRIQUE : 20 h de TD (1 er semestre) Présentation des différents domaines techniques enseignés par le département GESE. L étude d un axe de manipulateur sur une chaine de production permet de présenter le domaine des automatismes et des outils robotisés. 17

18 Ce thème est ensuite décliné suivant les différentes disciplines ce qui permet de mettre en évidence les contributions de chacune d elle dans la réalisation du projet. Electronique de Puissance + Electrotechnique - Présentation des différents moteurs (pour robots, convoyeurs ) et des organes d alimentation de ces moteurs. Automatique - Les différents asservissements nécessaires (vitesse, couple, position ). - Etudes des correcteurs, de l asservissement en Boucle Fermé. - Respect de performances imposées par un cahier des charges. Interfaçage - Les signaux analogiques/numériques - La modulation en largeur d impulsions - Les capteurs - Les bus de communication Microprocesseurs (pour traitement des données capteurs par exemple) - Introduction aux notions - D Interface, de Hardware et de Software Energie - Introduction aux problèmes de dimensionnement, et répartition des énergies Document de cours ESIGELEC 1 QCM Nombre de Crédits ECTS : 1,5 3.2 LOGIQUE : 16 h de cours, 10 h de TD, 9 h de TP (1 er semestre) Présenter les techniques et notions de base nécessaires à la compréhension et à la conception de systèmes numériques complexes. - Représentation des nombres - Algèbre de Boole et composants de base de la logique combinatoire (portes logiques) - Circuits évolués de la logique combinatoire (comparateur, décodeur, démultiplexeur, ) - Introduction à la logique séquentielle et composants de base (bascules D, RS, RSH, et JK) - Registres et compteurs (synchrones et asynchrones) - Synthèse d un système séquentiel Electronique Numérique - M. Gindre, D. Roux 1 Contrôle Ecrit - 1 Contrôle Continu de Travaux Pratiques Nombre de Crédits ECTS : REGULATION INDUSTRIELLE : 12 h de cours, 6 h de TD, 12 h de TP (1 er semestre) Maîtriser les outils d analyse de base de l Automatique qui sont nécessaires à l étude des boucles de régulation industrielle. Savoir appliquer les techniques élémentaires de régulation industrielle. 18

19 - Systèmes élémentaires des 1 er et 2 nd ordres - Identification des procédés industriels - Régulation en boucle ouverte / boucle fermée - Performances des systèmes bouclés (précision, stabilité, rapidité) - Actions de corrections élémentaires (P, I et D) - Méthodes expérimentales de réglage du correcteur PID 1 Contrôle Ecrit - 1 Contrôle Continu de Travaux Pratiques Nombre de Crédits ECTS : 2,5 3.4 ELECTROTECHNIQUE : 14 h de cours, 7 h de TD, 9 h de TP (2 ème semestre) Présenter les systèmes de distribution électrique. Présentation de la conversion statique (transformateur). Présentation de la conversion électromécanique. - Réseaux triphasés - Circuit magnétique - Bobine à noyau de fer - Transformateur monophasé - Transformateur triphasé - Machine à courant continu Electrotechnique Industrielle - Seguier - Tec Doc Electrotechnique à l usage de l Ingénieur - Fouille - Dunod Traitement de l énergie électrique - Dalmasso - Belin Techniques de l Ingénieur 1 Contrôle Ecrit - 1 Contrôle Continu de Travaux Pratiques Nombre de Crédits ECTS : 2,5 3.5 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE : 14 h de cours, 7 h de TD, 9 h de TP (2 ème semestre) Présentation générale de l électronique de puissance et des redresseurs à diodes. - Fonctions de l électronique de puissance - Redresseur non commandé Electronique de puissance - G. Seguier Electronique de puissance, commutation - Dolmasso Commande électronique des moteurs à courant continu - R. Champard Convertisseurs de l électronique de puissance - Tomes 1,2,3,4 - G. Seguier 1 Contrôle Ecrit - 1 Contrôle Continu de Travaux Pratiques Nombre de Crédits ECTS : 3 19

20 4 - ELECTRONIQUE 4.1 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE : 20 h de TD (1 er semestre) Faire un bilan de connaissances sur les étudiants pour particulariser les parcours. Faire découvrir : - La diversité des domaines de l électronique - Les outils utilisés à l ESIGELEC pour les enseignements de l électronique Etablir une base commune en termes de pré-requis pour la suite des enseignements d électronique. Faire le bilan des acquis et des expériences 1 ère séance - C est une séance de présentation de l électronique faite par des professionnels du domaine. Ces professionnels doivent appartenir à des grands groupes mais aussi à des TPE. Le but est de mettre en évidence la diversité de métiers et de thématiques. 2 ème séance - Il s agit d une prise de contact avec la réalité d un labo d essai, les appareils de mesures, les outils et les opérations de base. 3 ème séance - Cette séance est consacrée à la présentation d un outil de CAO (simulation) qui est devenu indispensable en conception électronique. 4 ème séance - Cette séance est un peu particulière car elle comprend : o 2 conférences de 1h chacune en amphi sur des sujets d actualité o 1 visite des laboratoires ISET/ICOM/LST/CA/CRBM/CP o 1 séance de questions : réponses en amphi - Les thèmes des conférences sont : o Les technologies en électronique o Les communications et l électronique 5 ème séance - Cette séance est l occasion de faire des manipulations simples et des exercices de circuits électriques 6 ème séance - Cette séance comprend : o Un test de connaissances sur les points abordés pendant le module o Un débriefing sur le module o Une présentation du programme et des objectifs des modules d électronique Le test de connaissance servira de contrôle pour le module et pour aiguiller les étudiants en difficulté vers le soutien qui se déroulera pendant les vacances de la Toussaint. 1 QCM Nombre de Crédits ECTS : 1,5 4.1 CONCEPTS DE BASES ET DEFINITIONS : 30 h de Cours/TD/TP (1 er semestre) Savoir choisir les outils d analyse et les utiliser pour étudier un circuit électrique. Circuits électriques, lois de base, Vocabulaire : fonctions électroniques, impédance, gain(s), atténuation, db, Transformée de Laplace Réponse en fréquence, réponse domaine temporel, Logiciel de CAO 1 ère séance et 2 ème séance - A partir d un objet électronique complexe, mettre en évidence les concepts suivants : o Synoptique, différents niveaux de descriptions o Signaux o Fonctions et Traitements 3 ème, 4 ème et 5 ème séance - Définir le concept d amplificateur et les notions associées : L ampli idéal o L ampli, son rôle, sa représentation symbolique o Générateurs liés, impédances d entrée et de sortie o Gain propre en tension et gain composite en tension o Thévenin, Norton, Millmann 20

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Ingénieur(e)s généralistes. Livret pédagogique. année universitaire. Dominantes, Programmes, Masses Horaires, Coefficients et Contrôles

Ingénieur(e)s généralistes. Livret pédagogique. année universitaire. Dominantes, Programmes, Masses Horaires, Coefficients et Contrôles Ingénieur(e)s généralistes Crossing frontiers Livret pédagogique Programme ingénieur année universitaire 2 0 1 3-2 0 1 4 Dominantes, Programmes, Masses Horaires, Coefficients et Contrôles SOMMAIRE LIVRET

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

Devenir ingénieur par la filière Fontanet

Devenir ingénieur par la filière Fontanet Devenir ingénieur par la filière Fontanet 02 Arts et Métiers ParisTech, une Grande École d Ingénieurs Créée en 1780, l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers a formé plus de 85 000 ingénieurs qui

Plus en détail

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS Spécialité Risques Industriels et Maintenance www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif du master régional GSI

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers de la gestion et de la comptabilité : responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise Numéro

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels LICENCE PROFESSIONNELLE Systèmes informatiques et logiciels Spécialité : Gestion des systèmes d information analyse de production exploitation systèmes réseaux et applications Arrêté d habilitation : 2001299

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD»

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» ******************************************* PROGRAMME DE LA TROISIEME ANNEE TYPE

Plus en détail

SOMMAIRE REGLEMENT PEDAGOGIQUE... 3 REGLE CONCERNANT L ASSIDUITE... 9 PLAGIAT D INFORMATIONS PROVENANT D INTERNET... 11

SOMMAIRE REGLEMENT PEDAGOGIQUE... 3 REGLE CONCERNANT L ASSIDUITE... 9 PLAGIAT D INFORMATIONS PROVENANT D INTERNET... 11 SOMMAIRE REGLEMENT PEDAGOGIQUE... 3 REGLE CONCERNANT L ASSIDUITE... 9 PLAGIAT D INFORMATIONS PROVENANT D INTERNET... 11 ORGANISATION PEDAGOGIQUE... 12 MASSES HORAIRES ET DESCRIPTION DES MODULES PREMIERE

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières 1 ère année Licence «Droit, Economie, Gestion» Mention «Droit et science politique» Adopté par le CEVU Univ. Bx IV du 22/05/2012 UE 1-1- Appréhension des concepts Introduction générale à l étude du droit

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : E-Commerce et Marketing numérique Parcours : Marketing et commerce sur internet Numéro d accréditation : 20150290 Régime

Plus en détail

Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues. Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues. Année universitaire 2013-2014

Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues. Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues. Année universitaire 2013-2014 Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues Adopté par délibération du conseil d'administration de l'université de Poitiers le 20.09.2013

Plus en détail

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique Université de Carthage Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication Guide de l Etudiant

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE DE l INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS. TITRE I : Principes généraux concernant la scolarité de l ensemble des élèves

REGLEMENT DE SCOLARITE DE l INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS. TITRE I : Principes généraux concernant la scolarité de l ensemble des élèves REGLEMENT DE SCOLARITE DE l INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS TITRE I : Principes généraux concernant la scolarité de l ensemble des élèves Article 1: Les obligations de scolarité Les élèves de l Institut

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année)

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année) C U R R I C U L U M 04-05 MASTER PROFESSIONNEL ( ème année) Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Produits de Santé : développement et distribution

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue 1/ Evaluation : Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES année 2012/2013 Approuvé par le Conseil LSO, le CEVU et le

Plus en détail

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES CHAPITRES PAGES I DEFINITION 3 II CONTEXTE PROFESSIONNEL 3 HORAIRE HEBDOMADAIRE 1 er ET 2 ème ANNEE 4 FRANÇAIS 4 ANGLAIS 5 MATHEMATIQUES

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels E1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGENIEURS DE RECHERCHE ET DE FORMATION...2 E1.1 Gestionnaire de base de données...2 E1.2 Développeur

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC)

INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC) Domaine : Sciences et Techniques Mention : Télécommunications et Informatique INGENIEUR DE CONCEPTION (INGC) La formation se déroule sur trois ans (6 semestres). Les étudiants doivent effectuer un stage

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

NOTICE DOUBLE DIPLÔME

NOTICE DOUBLE DIPLÔME NOTICE DOUBLE DIPLÔME MINES ParisTech / HEC MINES ParisTech/ AgroParisTech Diplômes obtenus : Diplôme d ingénieur de l Ecole des Mines de Paris Diplôme de HEC Paris Ou Diplôme d ingénieur de l Ecole des

Plus en détail

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.)

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100 Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100.01 Titre I : Dispositions générales Art. 1 - Le Diplôme Européen de Compétences Professionnelles

Plus en détail

UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR

UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR UM iéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF ÇÉ=åáîÉ~ì=HR UMNM o ÖäÉãÉåí=ëé ÅáÑáèìÉ=ÇÉë=Éñ~ãÉåë=ÇÉë j~ëíéêë=bìêçé Éåë=EjbF UMOM ^êåüáíéåíìêé=d å ê~äé=çéë=j~ëíéêë=bìêçé Éåë UMPM o Ñ êéåíáéäë=é~ê=råáí =ÇÛbåëÉáÖåÉãÉåí UMNM

Plus en détail

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE).

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE). Directives du Master of Science HES-SO in Engineering Version du février 01 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu le protocole d accord entre la CUSO et la HES-SO relatif

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Master CCI. Compétences Complémentaires en Informatique. Livret de l étudiant

Master CCI. Compétences Complémentaires en Informatique. Livret de l étudiant Master CCI Compétences Complémentaires en Informatique Livret de l étudiant 2014 2015 Master CCI Le Master CCI (Compétences Complémentaires en Informatique) permet à des étudiants de niveau M1 ou M2 dans

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES F2SMH - MCC approuvées par le conseil de la F2SMH du 04/07/2013, le CEVU du 17/09/2013 et le CA du 23/09/2013 LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Responsable

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Ce cours introduit l'électrodynamique classique. Les chapitres principaux sont :

Ce cours introduit l'électrodynamique classique. Les chapitres principaux sont : 11P001 ELECTRDYNAMIQUE I Automne 4 crédits BACHELR 1ère ANNEE MASTER BIDISCIPLINAIRE MINEURE PHYSIQUE CURS BLIGATIRES Enseignant(s) G. Iacobucci P Automne (A) Horaire A C2 E2 LU 1113 EPA JE 810 EPA = obligatoire

Plus en détail

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ;

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ; E X T R A I T DU R E G L E M E N T D ES E T UD ES de l UFR des LETTRES, des SCIENCES de L HOMME et des SOCIETES de l UNIVERSITE PARIS 13 Année universitaire 2011/2012 Approuvé par le Conseil d UFR et le

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

1.2 Unité responsable Département d informatique, Faculté des sciences

1.2 Unité responsable Département d informatique, Faculté des sciences 1. Identification du programme 1.1 Titre du programme Maîtrise ès sciences (informatique) 1.2 Unité responsable Département d informatique, Faculté des sciences 1.3 Diplôme accordé M. Sc. (Informatique)

Plus en détail

Formation et diplômes en Electronique et en Informatique

Formation et diplômes en Electronique et en Informatique Ecole d Ingéniérie Appliquée SA Avenue du Tribunal Fédéral 1 CH - 1005 Lausanne Tél +1 1 1 16 19 Fax +1 1 1 17 79 Email : direction@e-i-a.ch Internet : www.e-i-a.ch Pour la direction J.-P. Bertrand et

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie.

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. INTRODUCTION Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. Le programme d examens de chaque spécialité

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales La fonction commerciale a évolué vers une personnalisation de l offre et de la relation client ainsi qu au développement des services

Plus en détail

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation Objectifs de la formation Les inscriptions sont réservées aux élèves de niveau BAC ou plus, et sont ouvertes dans la mesure des places disponibles. Le Brevet de Technicien Supérieur d Informatique de Gestion

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance Spécialité : CARRIERES DE L IMMOBILIER Arrêté d habilitation : 20014018 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

FILIERE DE LICENCE PROFESSIONNELLE

FILIERE DE LICENCE PROFESSIONNELLE ROYAUME DU MAROC Ministère de l Education nationale, de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Département de l Enseignement Supérieur, de la Formation des

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

Parcours en deuxième année

Parcours en deuxième année Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Réseaux et Télécommunications» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Réseaux et Télécommunications» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Réseaux et Télécommunications» Présentation de la formation PPN Réseaux et Télécommunications publié par arrêté du 24 juillet 2008 Sommaire 1 Présentation générale

Plus en détail

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE UNIVERSITE D EVRY VAL D ESSONNE IUT d EVRY-BRETIGNY-ATHIS MONS Département TC Arrêté d habilitation : 20014028 LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE Spécialité : MARKETING ET COMMERCE SUR INTERNET Les métiers

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration

LICENCE PROFESSIONNELLE. HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration LICENCE PROFESSIONNELLE HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration Arrêté d habilitation : 20044176 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

CNPN du Cycle de la Licence Cahier des Normes Pédagogiques Nationales de la Licence d Etudes Fondamentales et de la Licence Professionnelle 2014

CNPN du Cycle de la Licence Cahier des Normes Pédagogiques Nationales de la Licence d Etudes Fondamentales et de la Licence Professionnelle 2014 CNPN du Cycle de la Licence Cahier des Normes Pédagogiques Nationales de la Licence d Etudes Fondamentales et de la Licence Professionnelle 2014 CAHIER DES NORMES PÉDAGOGIQUES NATIONALES DE LA LICENCE

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES. La solution la plus efficace. pour maîtriser rapidement l anglais, l allemand ou l espagnol professionnel

FORMATIONS LINGUISTIQUES. La solution la plus efficace. pour maîtriser rapidement l anglais, l allemand ou l espagnol professionnel FORMATIONS LINGUISTIQUES Spécial Entreprises La solution la plus efficace pour maîtriser rapidement l anglais, l allemand ou l espagnol professionnel 4 bonnes raisons de choisir une formation Vocable Découvrez

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Art. E1 Objet 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève décerne le diplôme de Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État.

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. 75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. (mis en œuvre par le Ministère de l Education Nationale et le Conseil de l Ordre des Experts- Comptables) DCG : Diplôme de Comptabilité et de

Plus en détail

Article 4 : Article 5 :

Article 4 : Article 5 : REGLEMENT D EXAMEN MASTER 1 ère ANNEE (M1) FORMATION CONTINUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Vu les Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master arrêtées par le CEVU d'amu

Plus en détail

déroulement des études

déroulement des études Livret des cursus 2011-2012 déroulement des études PREMIÈRE ANNÉE (p. 4) 1 er semestre 2 e semestre Tronc commun (TC1) Stage Opérateur Tronc commun (TC2) DEUXIÈME ANNÉE (p. 5) 3 e semestre 4 e semestre

Plus en détail

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES Formations diplômantes Diplôme d Établissement Responsable technique et opérationnel

Plus en détail

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun Université : DGET Etablissement : Réseau ISET SEMESTRE : Code Intitulé Nature Eléments constitutifs (ECUE) C TD TP Total ECUE GMTC- GMTC- Informatique GMTC- GMTC- GMTC-5 GMTC-6 Mathématiques Mécanique

Plus en détail

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3)

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3) Organisation du parcours M2 IRS en alternance De façon générale, les unités d enseignements (UE) sont toutes obligatoires avec des ECTS équivalents à 3 sauf le stage sur 27 ECTS et réparties sur deux semestres

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail