NNUEL NOUS DONNONS LES MOYENS D ENTREPRENDRE A CEUX QUI N ONT PAS LES MOYENS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NNUEL NOUS DONNONS LES MOYENS D ENTREPRENDRE A CEUX QUI N ONT PAS LES MOYENS"

Transcription

1 APPORT NNUEL 009 NOUS DONNONS LES MOYENS D ENTREPRENDRE A CEUX QUI N ONT PAS LES MOYENS

2 L Adie dans la presse [en 2009 «Le microcrédit, arme anti-crise» Le Monde 2 28 février 2009 «L Adie crée 20 emplois pour créer des emplois!» La Voix du Nord 29 mars 2009 «L'Adie lance un fonds pour l'entrepreneuriat» La Croix 5 mars 2009 «Brahim Asloum "booste" les créateurs d entreprises» La Provence 8 avril 2009 «Auto-entrepreneur : portes ouvertes à l Adie» La Nouvelle République du Centre-Ouest 18 avril 2009 «L Adie lance Adie Connect, son site de microcrédit en ligne» Les Echos 27 mai 2009 «Le microcrédit, un bon rempart contre la crise» La Croix 2 juin 2009 «Découvrez le microcrédit» Le Parisien - 2 juin 2009 «Des initiatives grâce au microcrédit» Ouest France 3 juin 2009 «L Adie a dit : faites comme les patrons» Stratégies 4 juin 2009 «L'Adie recherche des bénévoles» La Dépêche du Midi 24 septembre 2009 «Le microcrédit se veut un sas d entrée dans le secteur bancaire traditionnel» Les Echos 23 novembre 2009 «Vers l entrepreneuriat populaire» (Tribune de Maria Nowak) Ouest France 1er décembre 2009

3 [ Ahmed, épicier «Grâce au microcrédit de l Adie, j ai pu faire des travaux, m acheter un peu d équipement et avoir une provision de trésorerie pour démarrer.» Yannick Derennes Yannick Derennes Pierre-Laurent Hahn/LA COMPANY Romain Joly [ Julien, concierge «Pour moi l Adie c est un soutien, et de la réactivité. Quand je les sollicite j ai toujours une réponse et un conseil.» ] [ Fouzia, peintre en bâtiment «Lorsque j ai terminé ma formation, j étais livrée à moi-même. Heureusement que l Adie a pris le relais!» [ Michèle, peintre décorateur «Les personnes qui se sont occupées de mon dossier ont été d un grand soutien. Grâce à l Adie, l espoir renaît!»

4 Rapport d activité Les trois missions de l Adie 3 L Adie en chiffres 5 Les micro-entrepreneurs 7 L activité 12 Organisation, gouvernance, 23 ressources humaines L ancrage de l Adie dans les territoires 30 Responsablité sociale, développement durable 33 Le combat de l Adie pour promouvoir l entrepreneuriat populaire 35 L Adie et l international 37 On parle de l Adie 39 Rapport financier Le financement de l Adie 41 Les comptes de l exercice Comment l Adie utilise-t-elle ses ressources? 48 Rapport partenaires Les partenaires bancaires 50 Les partenaires publics 53 Les entreprises 58 Création d un Fonds de dotation 61 Les partenaires de l Adie 63 sommaire [ Maria Nowak, L entrepreneuriat populaire, une réponse à la crise Pendant toute l année 2009, la crise économique et sociale a touché durement les clients de l Adie. L enquête CSA réalisée au mois de mai a montré qu ils devaient faire face à mille difficultés : baisse de la demande et changement du comportement de la clientèle, elle-même victime de la crise, difficultés financières de toutes sortes. Les entreprises de services s en sortaient mieux que le petit commerce, concurrencé par les magasins «low cost». Le revenu d un grand nombre de micro-entrepreneurs avait baissé en dessous du seuil de pauvreté, mais ils n avaient pas perdu courage pour autant : 80 % se sont déclarés optimistes sur l avenir de leur projet, tranchant ainsi avec la morosité ambiante. Les problèmes de ses clients se sont évidemment répercutés sur l Adie. Le taux d incidents et celui d impayés a augmenté. Tandis que les bénévoles et salariés en charge de l accompagnement essayaient d aider les entrepreneurs à surmonter leurs difficultés, les conseillers crédit ont passé plus de temps à recouvrer les prêts. La sélection des nouveaux projets, évitant le surendettement de leurs promoteurs et l augmentation du risque pour l association, est devenue également plus ardue. Le rythme de production des nouveaux prêts fléchit en conséquence, tout en marquant une croissance de 14% par rapport à l année précédente. La crise a touché aussi les financeurs publics de l Adie et, pour la première fois depuis quatre ans, l association a connu un déficit. La stratégie, mise en place depuis plusieurs années, d orienter davantage la recherche de fonds vers le secteur privé et d accroître la part d autofinancement s est avérée justifiée, même si ses résultats demeurent encore insuffisants. Tout au long de l année, l association a poursuivi deux objectifs majeurs pour trouver les fonds d accompagnement permettant de développer son activité : d une part obtenir l ouverture effective des fonds de la formation professionnelle à l accompagnement des chômeurs créateurs d entreprise, d autre part, mettre en place un Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. En dépit des difficultés rencontrées tout au long de l année, l association, comme ses clients, reste optimiste sur l avenir de son projet. L explosion de la création d entreprise due, en partie, au statut de l auto-entrepreneur qu elle avait défendu depuis de longues années, montre clairement que l esprit d entreprise existe en France et que la rénovation du tissu entrepreneurial devient une des principales voies vers la création d emploi. La crise n a fait que rendre plus visible la désindustrialisation et la tertiarisation de l économie française qui a commencé il y a quarante ans. Dans cette période difficile de mutation économique, où la part des petites unités de production continuera de croître, le microcrédit développé par l Adie avec le soutien de ses partenaires bancaires devient l instrument financier de la phase postindustrielle. 2 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

5 Rapport d activité Les trois missions de l Adie Depuis plus de 20 ans, l Adie reste fidèle à son public et à ses missions : FINANCER les micro-entrepreneurs qui n ont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement les chômeurs et les allocataires des minima sociaux ACCOMPAGNER les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour assurer la pérennité de leur activité CONTRIBUER à l amélioration de l environnement institutionnel du microcrédit et de la création d entreprise Pierre-Laurent Hahn/LA COMPANY Caroline, styliste A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 3

6 Yannick Derennes Cécilia, dépôt-vente de vêtements pour enfants 4 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

7 L Adie en chiffres En 2009 Activité crédit microcrédits, dont 584 microcrédits personnels pour l emploi Encours des microcrédits au 31/12/2009 : euros Taux d impayés au 31/12/09 : 8,36 % Taux de pertes au 31/12/09 : 2,21 % Nombre de clients actifs : Nombre de clients actifs par conseiller : 143 Taux de croissance de l activité microcrédit par rapport à 2008 : + 14% Activité accompagnement nouvelles entreprises financées par des microcrédits emplois créés créateurs d entreprise accompagnés Taux de pérennité des entreprises créées : 65 % sur 2 ans 57 % sur 3 ans Taux d insertion des personnes financées : 80 % euros : coût moyen par entreprise créée sur 1 an prêts d honneur Encours des prêts d honneur au 31/12/2009 : euros Autres opérations financières : primes régionales ou départementales 832 avances remboursables EDEN et Nacre 503 micro-assurances Nombre total d interventions financières : Depuis microcrédits Montant total des microcrédits octroyés : euros entreprises financées emplois créés 1. Hors primes, prêts relais, prêts à la création d entreprise. 2. Part des personnes soutenues par l Adie qui sont sorties des dispositifs d aide sociale aux cours des cinq dernières années. A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 5

8 Yannick Derennes Ali, vendeur de tissus sur les marchés 6 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

9 Les microentrepreneurs L Adie reste fidèle à son cœur de cible : les personnes en difficulté n ayant pas accès aux crédits bancaires. Près de trois micro-entrepreneurs sur quatre financés en 2009 percevaient un revenu social, et le nombre de travailleurs pauvres salariés ou indépendants a augmenté. L année 2009 a été marquée par le passage du RMI au RSA : 30 % des clients de l association sont attributaires de l un ou l autre de ces dispositifs à la date de l instruction et 17% perçoivent d autres minima sociaux. Allocations spécifiques de solidarité (ASS) 5% Autres revenus sociaux 7% RSA 8% Nature des revenus Autres 5% Aucun 28% Un profil un peu plus jeune que la moyenne de la population active Le profil d âge des porteurs de projets financés par l Adie est plus jeune que celui de la moyenne des créateurs d entreprise en France. Les moins de 30 ans sont nettement surreprésentés (27% vs. 21%), en particulier les moins de 25 ans (10% vs. 6%). En revanche, la proportion de ans est inférieure à la moyenne des créateurs (57% vs. 63%). Quant aux seniors de plus de 50 ans, leur poids dans la clientèle de l Adie est strictement équivalent à la moyenne (16%). Âge RMI 22% Allocations de retour à l emploi (ARE) 25% 25 à 29 ans 17% moins de 25 ans 10% 30 à 39 ans 33% Parallèlement, 2009 confirme l émergence des travailleurs pauvres au sein de la clientèle de l association : la part des salariés précaires, qui avait quasiment doublé en 2008, connaît encore la même évolution en 2009, pour atteindre 13%. C est également le cas des travailleurs indépendants précaires, dont le poids augmente fortement (29% en 2009) et dont l accès à un revenu suffisant passe par le développement de leur activité, financé par le microcrédit. 50 ans et plus 16% 40 à 49 ans 24% Les jeunes : une mine de créativité Les jeunes financés et accompagnés par l Adie exercent des métiers divers et variés qui témoignent de leur créativité : Loueur de voitures de petite remise Dépanneur Créateur de vêtements Artisan en retouches et confection Customisateur de T-shirts Infographiste Créateur de sites web communautaires Technicien en sérigraphie Conseil en publicité Vendeur de perruques sur Internet Vendeur de produits de beauté sur Internet Animateur de micro-crèche Organisateur de mariages Coiffeur Commerçant en restauration rapide sénégalaise Gérant d un piano bar sans alcool. Romain Joly Matthieu, organisation d événements sportifs A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 7

10 Maryline Micro-entrepreneuse, vente de bijoux et accessoires de mode Aurélie Cerutti «Mon entreprise, une façon de sortir des limites de mon travail salarié» Assistante juridique dans un cabinet d avocats, Maryline sait qu elle n a pas de perspectives d évolution vers un temps complet ni vers davantage de responsabilités. Elle a donc cherché un moyen de compléter ses revenus salariés, en même temps qu une voie qui lui permette de s épanouir professionnellement. Elle voudrait se lancer dans la vente d accessoires de mode. Après un rapide examen du coût des boutiques à Rouen, elle sait qu elle n aura pas les moyens de s installer dans un lieu fixe. Elle pense alors à la vente ambulante. Un microcrédit de l Adie l aide à constituer son premier stock. Et tout s enchaîne. «Au début je visais les comités d entreprises, mais ils font leur planning très en avance, donc je dois attendre mon tour. Par contre, les ventes à domicile marchent très bien, et j ai aussi en vue quelques marchés thématiques (Fête des Mères, marchés de Noël ).» Elle a adopté le statut d auto-entrepreneur, très souple selon elle. Après seulement deux mois d activité, elle sait que son deuxième métier lui permettra de doubler son salaire. Mais surtout, elle avoue que cette nouvelle orientation donnée à sa vie lui a redonné «une vraie pêche». «C est très motivant de pouvoir prendre des responsabilités. C est pour moi une façon de sortir des limites de mon travail salarié.» 8 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

11 La proportion de femmes continue de croître 40% des porteurs de projets soutenus par l Adie en 2009 sont des femmes (38% en 2008, 36% en 2007). En termes de secteurs d activité, elles se dirigent plus volontiers que les hommes vers le commerce sédentaire et les services et, assez naturellement, moins vers des métiers plus physiques comme ceux du bâtiment. Urbains et ruraux, habitants des quartiers et gens du voyage : le dynamisme entrepreneurial est partout Si 70% des entreprises financées par l Adie sont implantées en ville, l association décline aussi son action en zones rurales (23% des créations). La part des Zones Urbaines Sensibles (18%) reflète les actions spécifiques menées dans les quartiers. À noter par ailleurs que les gens du voyage représentent 10% des créateurs soutenus par l Adie. Zone d habitation Yannick Derennes Claire, créatrice d objets de décoration Zones rurales 23% ZUS 18% GDV 10% Zone urbaine hors ZUS 49% Entreprendre : une question d énergie et de créativité plus que de diplômes La part des clients de l association sachant au maximum lire, écrire et compter continue à progresser : 21% en 2007, 24% en 2008, 26% en 2009, dont 7% d illettrés. Le poids des filières professionnelles courtes (BEP/CAP) est stable à un peu plus d un tiers (25% des créateurs au niveau national), de même que celui du niveau secondaire, avec ou sans le Baccalauréat (20%). Illettrés 7% Supérieur long 7% BAC +2 11% Supérieur : Bac 16% Niveau de formation Secondaire : lycée 4% Lire/Ecrire/Compter 19% BEP/CAP 36% Les seniors micro-entrepreneurs : forte proportion de travailleurs indépendants, faible niveau de formation En 2009, 16% des porteurs de projets financés par l Adie étaient des seniors de 50 ans et plus. Par comparaison avec la moyenne des créateurs d entreprises financés par l association, les créateurs seniors se caractérisent d abord, au moment de l attribution du prêt, par une plus forte proportion de travailleurs indépendants (45% vs. 29%). Les chômeurs sont moins nombreux (37% vs. 52%). Leur niveau de formation est significativement plus faible que la moyenne : 26% savent simplement lire, écrire et compter et 12% sont illettrés (respectivement 19% et 7% pour la moyenne des clients). En termes de secteurs d activité, ils se dirigent moins vers les services (18% vs. 25%). Zoom sur les créateurs issus du monde rural En milieu rural, les habitants souffrent d une part d une difficulté liée à la mobilité, et d autre part de la rareté de l emploi salarié à taux plein. Les créateurs de l Adie ont bien compris que le mono emploi était devenu compliqué, ils se tournent majoritairement vers la pluriactivité. Il est plus difficile en zone rurale de faire venir une entreprise de 30 salariés, que de permettre la création de 30 emplois par le travail indépendant. Bien qu à la campagne les activités agricoles représentent une grande part des projets financés, les activités du bâtiment et des services à la personne prennent une part importante. Yannick Derennes Guillaume, apiculteur A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 9

12 Irène Micro-entrepreneuse, vente de plats africains sur les marchés Aurélie Cerutti «J ai anticipé la crise en diversifiant mon activité» En cette période de crise, Irène a trouvé un moyen judicieux pour faire face à la diminution du pouvoir d achat qui frappe sa clientèle. L entreprise dans laquelle elle travaillait ayant fait faillite, elle s est retrouvée au chômage pendant un an. «Au bout d un moment, je me suis dit qu il fallait que je fasse quelque chose, mais je ne voulais plus être salariée. La meilleure chose à faire était de devenir mon propre patron». Irène obtient son financement en novembre 2006 avec un microcrédit de euros, et commence à vendre de la lingerie sur les marchés. Au cours de l année 2008, elle décide de faire évoluer son activité et de vendre aussi ses produits via Internet. Elle demande alors à l Adie un nouveau microcrédit, qui lui est accordé. Mais depuis quelques mois, ses ventes ont baissé du fait du mauvais contexte économique. «Je sens que mes clients ont moins de pouvoir d achat à cause de la crise, et il y a beaucoup de concurrence». Mais Irène ne se laisse pas abattre et décide de rebondir : «J ai voulu anticiper et ne pas mettre la clé sous la porte». La solution qu elle a trouvée : vendre des plats africains sur les marchés. «Je diversifie mon activité, je vends des plats sur les marchés et garde mon site Internet pour la lingerie». Dynamique et motivée, Irène a trouvé le moyen de garder la tête hors de l eau malgré la situation actuelle! 10 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

13 L impact de la crise sur les microentrepreneurs financés par l Adie L institut CSA a réalisé fin mai 2009 une enquête auprès de 452 clients de l Adie ayant créé leur activité au cours des derniers 18 mois. Cette étude nous révèle trois informations-clés : la majorité des micro-entrepreneurs se disent touchés par la crise (75 %, dont 41 % très touchés) ; ils expriment une forte demande d accompagnement pour les aider à traverser cette période. 53 % disent se sentir très isolés, même si 69 % déclarent être bien soutenus par l Adie ; malgré cela, 80 % se disent optimistes pour les deux années à venir. Comme le fait remarquer Roland Cayrol, politologue et Fondateur de l institut CSA : «Au cœur de la crise, les micro-entrepreneurs s accrochent. Une leçon à méditer pour les acteurs économiques traditionnels!» Legouhy Roland Cayrol, Politologue, Fondateur et Conseiller de l institut CSA Commerce et services : les secteurs de prédilection La répartition sectorielle des entreprises financées par l Adie se distingue par sa stabilité : le commerce, activité accessible aussi bien en termes de formation initiale que de moyens financiers, prédomine avec 46% des créations (dont 25% pour le commerce ambulant). Viennent ensuite les services (25% des créations, 32% si on intègre la restauration/hôtellerie) et le bâtiment (9%). La part des autres secteurs reste stable. Art, Transport Agriculture culture 3% et loisirs Artisanat 4% 2% Restauration 4% hôtellerie 7% Bâtiment 9% Commerce sédentaires 21% Secteurs d activité Commerce ambulant 25% Services 25% Le régime d auto-entrepreneur : un catalyseur de la création pour le public de l Adie Le régime d auto-entrepreneur connaît en France un succès considérable. Pour l Adie, ce sont près de 30% des créateurs, soit près de personnes, qui ont choisi ce statut en Une étude conduite par l Adie montre que le profil des créateurs qu elle accompagne ayant opté pour ce régime est proche de celui des micro-entrepreneurs qu elle a l habitude d accompagner. Tout au plus relève-t-on un niveau de formation globalement un peu plus élevé et une tendance à se concentrer sur le commerce et les services. De même, les activités ambulantes, dont l exercice est facilité dans le cadre du statut d auto-entrepreneur, sont légèrement plus présentes. S il n a pas conduit à l apparition d un nouveau type de client, le régime a indiscutablement eu pour effet de catalyser la création, notamment chez les porteurs de projet tentés de différer le passage à l acte. Les besoins d accompagnement sont importants. Accompagnement amont, pour valider l adéquation du régime au projet et informer le candidat auto-entrepreneur sur l ensemble de ses droits et obligations, souvent mal connus. Accompagnement aval, à moduler selon le profil du client. À ce sujet, l étude met en évidence cinq groupes d auto-entrepreneurs en fonction de leur motivation initiale et de leurs perspectives de développement, qui appellent des stratégies d accompagnement différenciées (officialisation, création pure, opportunité, complément de revenus, sous-traitance). Le score d exclusion 2009 L Adie a mené en 2007, en partenariat avec le collectif d ONG «CERISE», un travail de construction d un score d exclusion sociale et financière. En 2008, l Association a mis en place le suivi de cet indicateur, essentiel pour mesurer de façon synthétique l adéquation entre public ciblé et public effectivement touché. Le score, basé sur une quinzaine de données d exclusion, peut varier de 0 (le moins exclu) à 19 (le plus exclu) pour un client donné. Au niveau national, le score des clients Adie s établit, en 2009 à 8,73 : une valeur en légère augmentation par rapport au score 2008 (8,63). La croissance de l activité s accompagne donc d une fidélité de l Adie à son public et à sa mission sociale. A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 11

14 L activité En 2009, l Adie a octroyé microcrédits. La croissance de son activité de crédit est de 14 % par rapport à l année Si ce taux est inférieur à celui de 2008 (30 %), la crise en est la raison majeure. Compte tenu des difficultés rencontrées par leurs clients, les conseillers ont du faire face à une augmentation des incidents de remboursement et faire plus attention au risque de surendettement. Mais la tendance reste bonne, nouvelles micro-entreprises et emplois ayant été créés. L ACTIVITÉ CRÉDIT 1. Des résultats en augmentation, bien qu inférieurs aux prévisions L année 2009 aura vu une progression de 14 % du nombre de microcrédits octroyés. Ce chiffre est inférieur aux prévisions. Dans ce contexte de crise, les conseillers de l Adie ont du privilégier la maîtrise du risque plutôt que le nombre de microcrédits octroyés. La tendance reste cependant bonne, l Adie garde le cap par rapport à ses objectifs de développement et de couverture des coûts de crédit, la situation économique et sociale en différant quelque peu la réalisation. Malgré tout, plus de micro-entreprises nouvelles ont pu être créées cette année grâce à l Adie, qui ont généré plus de emplois. La maîtrise du risque, un enjeu majeur En 2009, le contexte de crise a fragilisé les créateurs. Cette situation a amené l association à renforcer sa vigilance quant au recouvrement des prêts. Chaque conseiller est invité à une plus grande rigueur dans la sélection des dossiers, en fonction de la capacité de remboursement du créateur et du réalisme des prévisions d activité. Une plus forte implication dans la relation avec les clients permet de mieux repérer les difficultés avant qu il ne soit trop tard. Elle s appuie sur une articulation plus grande entre le crédit et l accompagnement. La sensibilisation à la prévention des risques a été renforcée dans les modules de formation «Adie Montage» et «Bien démarrer». Par ailleurs, la mise en place d une nouvelle gestion de la relation client contribue à l amélioration du suivi client dans la durée, ce qui constitue une garantie pour limiter le risque d impayé Nombre de microcrédits accordés par l Adie depuis sa création ( ) L activité de l Adie est en croissance de 14% par rapport à l année A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

15 2. Une offre de services centrée sur les besoins des créateurs L association a mis en place en 2007 une nouvelle organisation, qui distingue plus clairement les fonctions crédit et accompagnement. Cette évolution a pour ambition d améliorer la qualité et l efficacité des services apportés aux créateurs. Une nouvelle plate-forme téléphonique nationale L Adie a inauguré fin 2008 une plate-forme d accueil téléphonique nationale basée à Roubaix. Celle-ci centralise la réception de l ensemble des appels du Numéro Vert pour la métropole. Outre la prise en charge des appels provenant de porteurs de projets souhaitant obtenir des renseignements, la plate-forme traite également les contacts avec les créateurs ayant sollicité un prêt en ligne (voir paragraphe sur Adie Connect page suivante) mais dont la demande n a pu aboutir, ainsi que les appels pour le programme CréaJeunes et les services d accompagnement. Au cours de cette année, appels ont été traités (avec un taux d efficacité de 96%). Parmi ces appels, 47% provenaient de prospects, près de la moitié d entre eux ayant obtenu un rendezvous d instruction avec un conseiller, suite auquel 26% ont débouché sur l obtention d un microcrédit. Pierre-Laurent Hahn/LA COMPANY des créateurs. Au cours de l année 2009, nouveaux contacts ont été entrés dans cette base et plus de rendez-vous ont été enregistrés avec des porteurs de projets ou des créateurs actifs. Un rendez-vous entre une conseillère crédit et une créatrice 3. Une organisation visant à assurer la pérennité des services crédit Grâce à ses 185 conseillers crédit, l Adie a pu cette année assurer l accès au microcrédit à près de personnes en difficulté souhaitant créer ou développer leur propre emploi. Les conseillers crédit rencontrent au quotidien les porteurs de projets faisant appel aux services de l Adie. Lors d un entretien, ils vont cerner avec le futur micro-entrepreneur les besoins propres au projet et analyser les risques encourus. Les conseillers crédit présentent ensuite les demandes de financement devant les instances de décision puis font signer aux clients les actes contractuels pour attribuer le financement. Une fois le contrat signé, le microcrédit peut être débloqué en 48 heures. 1. Contact (via prospection directe ou prescripteur) Le cycle du crédit 2. Accueil Diagnostic du besoin et capacité de l'adie à y répondre Adie 3. Accompagnement amont La plate-forme téléphonique nationale de l Adie à Roubaix Une gestion de la relation client améliorée Un nouveau système d information a vu le jour en 2009 pour améliorer le suivi de la relation client à tous les stades, quel que soit le moment auquel le créateur entre en contact avec l Adie. En effet, de l accueil au suivi post-création, les créateurs peuvent avoir plusieurs interlocuteurs pour les accompagner à leur démarrage, pour le financement de leur projet ou le développement de leur entreprise. Dorénavant, l ensemble des personnes qui contactent l Adie bénéficient d une relation personnalisée «traçable» et chaque interlocuteur, salarié et bénévole, peut accéder rapidement, grâce à une base de données globale, à l historique de la relation. Cet outil de partage de l information est destiné à améliorer la qualité du service auprès Si projet pas assez mûr Adie ou partenaire technique 6. Décaissement 4. Instruction 5. Décision 8. Suivi des prêts octroyés si éligible et si projet mûr Adaptation du montant au besoin et à la situation du porteur, validation du projet 7. Accompagnement postcréation 9. Renouvellement des prêts A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 13

16 4. Des produits diversifiés Afin de mieux adapter l offre de crédit aux besoins des clients, les conseillers crédit disposent désormais d un nouveau catalogue de produits intégrant, outre l offre Adie classique, un microcrédit stock-trésorerie sur 12 mois, et un microcrédit d investissement pouvant aller jusqu à 30 mois, voire 36 mois s il est couplé avec un prêt d honneur. Le microcrédit personnel pour l emploi améliore la mobilité des demandeurs d emploi Ce dispositif de prêt, pouvant aller jusqu à euros, a fait en 2008 et 2009 l objet d une expérimentation sur quatre sites. Le microcrédit personnel pour l emploi permet de financer un permis de conduire, l achat ou la réparation de moyens de locomotion, ou l assurance d un véhicule pour des personnes n ayant pas accès au crédit bancaire. Les résultats sont probants, 60 % des bénéficiaires ayant déclaré que celui-ci a joué un rôle déterminant dans l obtention d un emploi. Forte de ces succès, l Adie a pu l étendre sur 25 sites avec le soutien de Pôle emploi et du Haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse. Si l accompagnement à l emploi est assuré par Pôle emploi, l Adie pour sa part dispense une éducation financière aux emprunteurs. L offre de micro-assurance s étend Depuis mi-2007, l Adie propose aux créateurs d entreprises de s assurer pour leur responsabilité civile et professionnelle, leur local, leur matériel et leur stock, leur véhicule mais aussi certains risques liés à des métiers comme ceux du bâtiment. En 2009, le partenariat conclu entre l Adie et les sociétés Axa et la Macif a vu la signature du 1 000ème contrat d assurance depuis la mise en place de cette nouvelle offre. Pour la seule année 2009, 503 nouveaux contrats ont été souscrits. La pertinence de ce nouveau produit est réelle, puisque plus de 100 sinistres ont pu être pris en charge sur l année. Au deuxième semestre 2009, l offre de micro-assurance s est étendue à neuf nouvelles régions. 5. Les programmes de l Adie Régulièrement, l association entreprend de lancer des projets pilotes pour tester la pertinence d une diversification de son action. La mise en place de ces programmes est largement liée au soutien de ses partenaires, dont le financement permet à la fois de mettre en place la phase d expérimentation, mais aussi l extension du dispositif lorsque son bien-fondé a été validé. Adie Connect : premier bilan L année 2009 a été marquée par le lancement d Adie Connect, premier site de microcrédit en ligne. Adie Connect se veut un outil de prospection au service du réseau des antennes Adie. Il permet l octroi en ligne de microcrédits d un montant réduit, facilitant ainsi les démarches pour les créateurs d entreprise. Il leur propose de plus un soutien permanent et constitue un lieu d échange et de mutualisation des bonnes pratiques. Après sept mois d existence, Adie Connect comptabilise visiteurs uniques sur le site, demandes de microcrédit ayant débouché sur contacts orientés vers le réseau des antennes pour finaliser l instruction. Parallèlement, 18 microcrédits ont été octroyés directement en ligne. Pour 2010, il est prévu qu Adie Connect évolue pour devenir le portail client de l Adie permettant de déployer l ensemble des services crédit et accompagnement. Le programme Adigo : une présence accrue dans les quartiers Initié en 2007, le programme Adigo vise à aller au-devant des publics les plus précarisés en leur proposant, en plus des microcrédits classiques, des microcrédits de groupe, attribués solidairement à quatre emprunteurs. Actuellement déployé sur six sites (Toulouse, Montreuil, Aubervilliers, Montpellier, Fort-de- France et Pointe-À-Pitre), ce programme affiche des premiers résultats encourageants, la clientèle de «la base de la pyramide» ayant été massivement touchée à travers les personnes financées. Chaque agence Adigo est parrainée par une banque partenaire de l Adie qui prend en charge les coûts de démarrage. À terme, elles visent à devenir financièrement autonomes. Le microcrédit de groupe Cette forme particulière de microcrédit, inspirée des fondements historiques de celui-ci dans les pays pauvres, s adresse notamment aux communautés ayant des modes de vie basés sur la solidarité : Haïtiens, Martiniquais, Maliens En se voyant octroyer un microcrédit de groupe, les personnes deviennent solidairement responsables de son remboursement. Ce type de prêt fonctionne actuellement dans toutes les agences Adigo. Après des années d expérimentation, 2009 a été l année de la formalisation et de la croissance de cette formule, avec plus de 800 microcrédits de groupe. Maud Chazeau 14 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

17 Jean-Daniel J.D. Bikadal Bénéficiaire d un microcrédit personnel pour l emploi, achat d un véhicule d occasion «Grâce au microcrédit personnel de l Adie, je peux travailler dans la sérénité» A 42 ans, Jean-Daniel est à un nouveau tournant de son parcours professionnel. Après pas mal de déboires, il a opté pour une voie plus stable : devenir agent magasinier. «C est un métier où l on est autonome dans son travail et où on ne rend compte qu une fois la tâche terminée». Après une formation qualifiante, restait à trouver un poste correspondant à ses nouvelles compétences. «J avais en mains tous les outils pour réussir, sauf qu il me manquait un moyen de locomotion pour me rendre dans les sites excentrés, près des aéroports, où l on me fixe des rendez-vous et où je vais ensuite travailler». Suite à un contact avec la plateforme d accueil téléphonique de l Adie, il découvre qu il peut prétendre à un microcrédit personnel de euros pour s acheter une voiture d occasion. Il peut désormais poursuivre ses recherches d emploi en toute sérénité. A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 15

18 L expérimentation en milieu rural L expérimentation destinée à développer le microcrédit en zone rurale a été lancée au milieu de l année 2007 pour une durée de trois ans. Elle s est déployée au départ dans le Poitou, sur le Plateau des Millevaches en Limousin et dans le Parc Naturel des volcans d Auvergne. L un des principaux défis du programme était de faire émerger la demande potentielle dans les zones isolées. Une stratégie de recherche proactive des clients a été mise en place par des conseillers mobiles et des animateurs de «Points Relais Adie» chargés d aller au-devant de la demande. La méthode s est avérée efficace, l activité étant comparable à celle de l ensemble du réseau et la satisfaction de la clientèle étant très forte. Olivier Adie Conseiller crédit en milieu rural «Les Points Relais renforcent notre présence dans les campagnes» Adie Inauguration du Point Relais de la Creuse ISOMIR : un programme d industrialisation solidaire en milieu rural Les petits producteurs agricoles connaissent des difficultés croissantes dans un contexte de concurrence exacerbé et du fait de la réduction des aides publiques. Dès 2008, l Adie a noué un partenariat avec la Fédération Nationale des coopératives d utilisation de matériels agricoles (FNCUMA) pour étudier les pistes d amélioration de la rentabilité pour les petites exploitations. Ainsi est né le programme ISOMIR, qui se propose de mettre à la disposition des agriculteurs des ateliers de production modulaires simplifiés, de type Algeco amélioré, leur permettant de transformer eux-mêmes leur production : abattage de volailles, découpe de viande, conserverie, transformation de produits végétaux etc. Un fonds d investissement spécifique va être mis en place début 2010 pour aider au financement de ces modules, et pour assurer l accompagnement et la formation nécessaires à leur utilisation. A 24 ans, Olivier cultive une passion : celle du monde rural. Ses études d ingénieur agronome lui ont donné l occasion d un premier contact avec l Adie, auprès de laquelle il postulera quelques années plus tard. Aujourd hui, Olivier est conseiller crédit dans un «Point Relais» dans le cadre du projet d implantation en milieu rural de l Adie. «Le projet a été une réussite, puisqu en 2010 nous atteindrons plus de 100 prêts par an contre une dizaine quelques années auparavant», témoigne Olivier. Son «cœur de cible»? Le public traditionnel de l Adie, exclu du crédit bancaire mais vivant en milieu rural : paradoxalement peu d agriculteurs, en raison du montant élevé des financements agricoles, mais des artisans, des commerçants et beaucoup de petits services indispensables à la vie à la campagne. «Nos quatre Points Relais dans le Cantal assurent à la fois la prospection et les rendezvous pour les demandes de prêts». Olivier joue l homme-orchestre : permanences au Point Relais, suivi des dossiers, et nombreuses visites de terrain. «Et récemment, le microcrédit personnel pour l emploi a créé un nouvel appel d air pour ceux qui ont besoin d une aide liée à la mobilité, car les déplacements dans cette région de montagne sont souvent compliqués.» 16 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

19 Des outils nouveaux pour répondre à des objectifs ambitieux : le projet Equilibre L adoption du plan stratégique * a impliqué une refonte des méthodes de travail et la mise en place d outils plus performants. Baptisé Equilibre, ce projet repose sur trois piliers : l amélioration des méthodes de prospection des futurs créateurs par le biais d une communication plus directe. C est ainsi que plusieurs campagnes commerciales ciblées seront mises en place en 2010 en direction de différents publics ; le développement d une offre de services diversifiée, en phase avec les besoins des micro-entrepreneurs, grâce à une meilleure gestion de la relation client, s appuyant en particulier sur la nouvelle base de données accessible à tous ; la recherche de gains de productivité sur tous les terrains : taux de transformation, réduction des retards de paiement, et optimisation des tâches administratives. * Document disponible sur le site Internet de l Adie Nouveaux flyers et affiches pour faciliter la prospection L ACCOMPAGNEMENT, PLUS QUE JAMAIS AU CŒUR DE L OFFRE ADIE Dans la création d entreprise, au-delà de la mise au point du projet, le financement marque le début d une relation. Mais il faut ensuite aider les porteurs de projet à démarrer, à s insérer durablement et à développer leur activité. L Adie leur propose des conseils, des services et des formations adaptés à leurs besoins immédiats et futurs. Cette offre d accompagnement désormais appelée «Adie Conseil» est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt. Elle se présente sous une forme individuelle ou collective et couvre tous les domaines de la gestion, de l administratif au juridique, en passant par l action commerciale et la bancarisation. Un appui à la cessation d activité est même prévu pour les entreprises en difficulté. Plus de bénévoles, appuyés par des salariés de l Adie - 29 responsables et 43 conseillers accompagnement - se consacrent quotidiennement à la formation et au soutien des clients de l Adie. Sur le terrain, les équipes de bénévoles s organisent localement autour d un animateur, lui aussi bénévole. Pendant l année 2009, l Adie a continué à déployer ses services d accompagnement sur l ensemble du territoire. Elle a recruté de nouveaux chargés d accompagnement bénévoles, en même temps qu elle structurait la distribution des services et renforçait l organisation des équipes. Romain joly Des créateurs en formation avec un bénévole de l Adie A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E 17

20 Rakel Micro-entrepreneuse, formation professionnelle Aurélie Cerutti «Par son approche humaine et responsable, l Adie est en phase avec mes propres valeurs.» Le métier qu exerce Rakel s inscrit dans l évolution actuelle du monde du travail. «Je conseille les entreprises et les institutions sur les risques psychosociaux et l adaptation des personnes aux nouvelles conditions de travail», explique-t-elle. Elle intervient ainsi dans des situations d urgence liées au stress professionnel : «Je ne dispose parfois que de quelques heures pour trouver des solutions et proposer un programme à base de formation et de coaching.» Une forte attirance pour les problèmes humains et la psychanalyse l ont amenée à suivre des études de psychologie clinique, alors qu elle avait un diplôme de design industriel. Elle est embauchée par une structure associative qui accompagne des personnes en grande difficulté, où elle se met à l écoute des problèmes individuels. La disparition de l association qui l emploie la fait basculer dans le chômage. «Après avoir envoyé près de 500 CV sans succès, j ai décidé de me mettre à mon compte». L Adie lui donne un coup de pouce financier, en même temps qu une formation juridique et commerciale. «Je reste affectivement très attachée à l Adie qui m a accompagnée dans des moments difficiles», témoigne Rakel. «C est une structure à la fois humaine et responsable, en phase avec les valeurs de mon métier». 18 A S S O C I A T I O N P O U R L E D R O I T A L I N I T I A T I V E E C O N O M I Q U E

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

Campagne «Mécène Adie pour l'emploi»

Campagne «Mécène Adie pour l'emploi» Paris, 9 avril 2015 Campagne «Mécène Adie pour l'emploi» Le Fonds Adie : Le fonds de dotation de l'adie lance 3 fonds pour l emploi - Jeunes, Femmes, Microfranchise solidaire - pour un programme philanthropique

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE contacts : Christian Brunaud DIECCTE - Direction des entreprises, de la concurrence,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE Les 3 missions de l Adie TROIS MISSIONS QUI TRADUISENT LES VALEURS DE L ADIE FONDÉES SUR LA CONFIANCE DANS LES CAPACITÉS DE CHACUN

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Cédric Wachthausen Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens L Adie dans la presse [en 2010 «Microcrédit, maxi utile!» France Dimanche 26 février 2010 «L entrepreneuriat populaire

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales Comment financer votre projet? Vos apports personnels sont insuffisants? Prenez contact avec les structures suivantes en fonction de vos besoins Quelles sont les principales aides à la création ou reprise

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

PARLONS CLAIR. Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN

PARLONS CLAIR. Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN PARLONS CLAIR Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN LES BANQUES EN FRANCE... UNE BANQUE POUR CHACUN... même pour les personnes les plus fragiles Tout le monde a besoin d avoir accès à la banque,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ADIE [2011

RAPPORT ANNUEL ADIE [2011 RAPPORT ANNUEL ADIE [2011 [ NOUS DONNONS LES MOYENS D ENTREPRENDRE À CEUX QUI N ONT PAS LES MOYENS ASSOCIATION POUR LE DROIT À L INITIATIVE ÉCONOMIQUE L ADIE DANS LA PRESSE EN 2011 NOUS DONNONS LES MOYENS

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Etudes Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Deux études Étude n 1!: Pérennité des entreprises Insertion

Plus en détail

Affectation pour 2010

Affectation pour 2010 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP 10-364 Soutien à l activité de microcredit pour la creation d entreprise en Ile-de-France Convention triennale 2008-2010 avec l ADIE Convention biennale 2009-2010 avec

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CCIB 12.05.2015 Les services sur le territoire CREATION REPRISE TRANSMISSION D ENTREPRISE MAZERES 12/05/15 Sébastien CHENOT CREATION REPRISE accompagnement des

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

Créer son entreprise, créer son emploi en Poitou-Charentes avec l Adie

Créer son entreprise, créer son emploi en Poitou-Charentes avec l Adie Créer son entreprise, créer son emploi en Poitou-Charentes avec l Adie Edito Avec son 5000ème microcrédit remis par la présidente nationale de l'adie, Catherine Barbaroux, et Jean- François Macaire, Président

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

L épargne salariale : comment investir solidaire?

L épargne salariale : comment investir solidaire? GUIDE PRATIQUE L épargne salariale : comment investir solidaire? Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant

Plus en détail

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1 LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1. Pourquoi choisir l entreprise individuelle La création d une entreprise individuelle est simple : pas de capital social, pas de statuts,

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Consultant indépendant en portage salarial

Consultant indépendant en portage salarial Consultant indépendant en portage salarial AD Missions met à votre disposition un éventail de services efficaces destinés à simplifier la gestion de votre activité et stimuler son développement. Un accompagnement

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO- ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO- ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO- ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Début du projet : janvier 2010 Budget : environ 130 000 euros par

Plus en détail

Page 1 sur 11 10/03/15

Page 1 sur 11 10/03/15 Page 1 sur 11 10/03/15 L Adie L Association pour le droit à l initiative économique (Adie) aide les personnes à l écart du marché du travail et qui n ont pas accès au crédit bancaire classique à créer

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 SEPTEMBRE 2002 2002/1561 - PRÉSENTATION DU RAPPORT ANNUEL 2001 DE LA CAISSE DE CRÉDIT MUNICIPAL DE LYON (DIRECTION DES FINANCES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 20 août

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Thérèse, Fabrication de pâtisseries. Rapport annuel Nord Pas de Calais. Le microcrédit pour créer sa boîte

Thérèse, Fabrication de pâtisseries. Rapport annuel Nord Pas de Calais. Le microcrédit pour créer sa boîte Thérèse, Fabrication de pâtisseries Rapport annuel Nord Pas de Calais 2014 Le microcrédit pour créer sa boîte 745 personnes financées en région Nord Pas de Calais en 2014 «L Adie en 2014 a amplifié le

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité.

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Sous titre: Projet d appui aux mutuelles de santé et incidence

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises Évaluation des dispositifs publics d aide à la création d entreprises Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises MM. Jean-Charles TAUGOURDEAU et Fabrice VERDIER, rapporteurs

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3!

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! 28/06/2012" www.aravis.aract.fr! 28/06/12! N 1! Entrepreneuriat : 2 visions contrastées"! Projet offensif de création : envie de réussir sans les contraintes

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES Entre : - L Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, Ministre de l économie, de l industrie et de l emploi, - La Médiation du crédit aux

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E.

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Organisé par l Institut Multilatéral d Afrique et la Banque Africaine du Développement en partenariat avec le Fond Monétaire International

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Chantier formation à la cuisine nomade. CRALIM VILLENAVE d'ornon 24 Novembre 2011

Chantier formation à la cuisine nomade. CRALIM VILLENAVE d'ornon 24 Novembre 2011 Chantier formation à la cuisine nomade CRALIM VILLENAVE d'ornon 24 Novembre 2011 Les partenaires Le parrain : Thierry MARX, Chef étoilé du Mandarin Oriental à Paris Le porteur de projet : Centre Communal

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch.

Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch. Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch.fr SOMMAIRE Qui sommes-nous? L équipe dirigeante ACE en bref ACE, spécialiste

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

PROGRAMME PARRAINAGE

PROGRAMME PARRAINAGE PROGRAMME PARRAINAGE Le portage grâce au parrainage L indépendance tout en confiance Rejoignez l équipe d AS COM Ingénierie C est quoi le portage? Vous avez un savoir-faire et voulez devenir votre propre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Conférence contre l exclusion. Propositions du groupe BPCE

Conférence contre l exclusion. Propositions du groupe BPCE Conférence contre l exclusion Propositions du groupe BPCE Les Banques Populaires et les Caisses d Epargne sont des banques coopératives qui servent 36 millions de clients. Détenues par 8,1 millions de

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Relais local de l Économie Solidaire

Relais local de l Économie Solidaire Accompagnement des porteur-se-s de projets, des entreprises et des associations vers une Économie Solidaire Espace de travail collaboratif Relais local de l Économie Solidaire Couveuse d activités Rézo.

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Répercussions sociales de La Banque Postale

Répercussions sociales de La Banque Postale Répercussions sociales de La Banque Postale La Banque Postale RÉPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES CITOYENS RÉPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES PERSONNELS DE LA POSTE FRANCAISE REPERCUSSIONS SOCIALES SUR LES CITOYENS

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail