E.N.S.G.T.I. LIVRET DES COURS PREMIÈRE ANNÉE (1A L3) UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L ADOUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E.N.S.G.T.I. LIVRET DES COURS PREMIÈRE ANNÉE (1A L3) UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L ADOUR"

Transcription

1 UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L ADOUR E.N.S.G.T.I. Ecole Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles LIVRET DES COURS PREMIÈRE ANNÉE (1A L3)

2 Première année (L3) Tronc commun 1ère année - Tronc Commun Horaire(h) ECTS / Coef. Unité d'enseignement (UE) Unité Pédagogique (UP) Enseignants (CM) UE UP Tot UE Tot UP ECTS UE Coef. UP GC1LC1 Anglais Delambre Sept.-Janv GC1LC2 Langue 2 (Espagnol ou Allemand) Meunier - Cobos - Armenta / Hebner Fev.-Juin 20 1 GC1LC3 Projet Professionnel Mercadier Fev.-Juin 20 2 Langue - Culture de l'ingénieur I GC1LC GC1LC4 Management comptable et financier I Botton Sept.-Janv GC1LC5 Contrôle de gestion - Analyse de coût Leman Fev.-Juin 30 2 GC1LC6 Société - Energie - Environnement Gibout Sept.-Janv GC1MI1 Mathématiques - Algèbre et analyse tensorielle Laurent, Couture Sept.-Janv GC1MI2 Probabilités - Statistiques Tinsson Sept.-Janv Mathématique - Informatique I GC1MI GC1MI3 Calcul scientifique I Gibout Fev.-Juin 30 2 GC1MI6 Programmation Franquet, Gibout Sept.-Janv GC1TB1 au génie des procédés Mory Sept.-Janv GC1TB2 Thermodynamique des solutions Cézac Fev.-Juin 40 3 Thermodynamique - Bilan GC1TB GC1TB3 Thermodynamique générale Serin Sept.-Janv GC1TB4 Thermodynamique chimique Laurent Sept.-Janv GC1TB5 Eléments de flowsheeting + PID Reneaume, Ricarde Fev.-Juin 40 3 GC1TM1 aux phénomènes de transport Marias Sept.-Janv GC1TM2 Conduction I Bernada, Bédécarrats Fev.-Juin 20 1 GC1TM3 Diffusion Bernada Sept.-Janv Transfert - Mécanique I GC1TM GC1TM4 Rayonnement Vaxelaire Sept.-Janv GC1TM5 Mécanique des milieux continus Couture Sept.-Janv GC1TM6 Mécanique des fluides I Laurent Fev.-Juin 40 3 Stage Ouvrier GC1SO GC1SO1 Juillet ou Aout 1 mois 5 5 Total TC

3 Langue Culture de l ingénieur GC1LC Etre capable de communiquer en anglais (Niveau B2) Maîtriser les bases d une seconde langue Connaître les principes de base de comptabilité, de contrôle de gestion et d analyse de coût Etre conscient des ordres de grandeur en matière de production et d usage de l énergie, ainsi que de leur impact sur l environnement Unité d'enseignement (UE) Langue - Culture de l'ingénieur I Horaire(h) ECTS / Coef. Unité Pédagogique (UP) Enseignants (CM) UE UP Tot UE Tot UP ECTS UE Coef. UP GC1LC1 Anglais Delambre Sept.-Janv GC1LC2 Langue 2 (Espagnol ou Allemand) Meunier - Cobos - Armenta / Hebner Fev.-Juin 20 1 GC1LC3 Projet Professionnel Mercadier Fev.-Juin 20 2 GC1LC GC1LC4 Management comptable et financier I Botton Sept.-Janv GC1LC5 Contrôle de gestion - Analyse de coût Leman Fev.-Juin 30 2 GC1LC6 Société - Energie - Environnement Gibout Sept.-Janv. 10 1

4 ANGLAIS GC1LC1 Coefficient 2 & 1 (Cours / TD / TP) Septembre Janvier & Février - Juin 30h et 20h Y. Delambre Bon niveau en anglais Contrôles Continus: Oral, Lecture, Vocabulaire, Grammaire, Toeic Tests Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Préparation pour améliorer le niveau de TOEIC Améliorer les compétences requises pour le TOEIC : écoute, lecture, vocabulaire et grammaire. Le contenu des leçons est l anglais d affaires en rapport avec la future vie professionnelle. Contenu / Plan Anglais d affaires: Oral, Lecture, Vocabulaire, Grammaire et Préparation TOEIC Internet, Polycopiés, Toeic Tests Blancs

5 ALLEMAND GC1LC2a Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Février - Juin - / 20h / - Ebner 5 ans d allemand (4 ème à terminale) Contrôle vocabulaire en cours de semestre, lettre de motivation et CV notés, DS en fin de semestre Rédiger un CV et une lettre de motivation, se présenter à un entretien d embauche, effectuer des recherches sur internet, être en mesure de participer à une conversation d ordre général Contenu Révisions grammaticales des structures fondamentales, vocabulaire spécifique (recherche d un emploi), vocabulaire utilisé dans une conversation d ordre général, compréhension écrite et orale ( articles, vidéos..) DW, Articles (Die Zeit, FAZ ) SOS Allemand (niveau 1 et 2), Ellipses

6 ESPAGNOL GC1LC2e Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Février - Juin - / 20h / - Ana Armenta-Lamant/ Ana Cobos Arnau/ Caroline Meunier Aucun (répartition des étudiants en groupes de niveaux) Contrôle continu+examen final L objectif est d améliorer les cinq compétences du Cadre européen commun de référence pour les langues. Etre capable de comprendre et de se faire comprendre en espagnol dans les diverses situations communicatives de la vie courante ainsi que dans quelques situations professionnelles. En fonction du niveau du groupe, connaître, maîtriser ou approfondir les bases de la langue. Contenu Variable en fonction du niveau. Méthodes d espagnol : Prisma Ed. Edinumen- Presse-Sites Internet Documents audio et vidéo-civilisation et Entreprise-Ecrits professionnels-communication interne et externe..

7 INSERTION PROFESSIONNELLE GC1LC3 Coefficient 2 (Cours. / TD. / TP.) Février - Juin 4h / 2h / 14h Pr. J. Mercadier Aucun Rédaction d un dossier (10 pages, coefficient 1) et présentation orale (10 mn + 10mn de question, coefficient 1) Le but de ce projet est d amener chaque élève à réfléchir à son projet professionnel. Cela doit lui permettre d organiser sa scolarité en deuxième et troisième année (stages, séjours à l étranger, projets, parcours de 3 ème année) en conformité avec ses souhaits d insertion professionnelle. A l issu de ce projet, l élève sera capable de rechercher les éléments nécessaires à sa recherche d emploi. Contenu Présentation des objectifs et attentes pour la rédaction du document écrit et de la présentation orale. - Les grandes fonctions dans l entreprise - Les secteurs d activité - du marché de l emploi - L intérêt du stage en entreprise - Caractérisation des entreprises

8 MANAGEMENT COMPTABLE ET FINANCIER I GC1LC4 Coefficient 3 (Cours. / TD. / TP.) Septembre - Janvier 26h / 14h / - C. Botton de la participation et de l assiduité en TD (environ 30% de la note finale) Examen final écrit en janvier de 2 heures (environ 70% de la note finale) Contenu Les maitriser les principes et notions comptables de base (élaborer des états financiers, enregistrer des écritures comptables pour des opérations de base d exploitation, investissement et financement)

9 CONTROLE DE GESTION ANALYSE DE COUT GC1LC5 Coefficient 2 (Cours. / TD. / TP.) Février - Juin 30h / - / - V. Leman Initiation à la comptabilité générale Ecrit de 2 heures L analyse des coûts et le contrôle de gestion, outils de management s adaptant aux processus de production de l entreprise. Les : - Comprendre les différentes méthodes de calcul des coûts - Etre capable de choisir la meilleure méthode pour aider à la prise de décision - Etablir des budgets, calculer et analyser les écarts avec les réalisations pour éventuellement prendre des décisions correctives Contenu PREMIERE PARTIE Analyse de coûts Analyse par objet de coût : produit ou commande ou service ou projet - Méthode du coût complet - Méthode du coût variable - Méthode du coût spécifique - Analyse coût-profit-volume DEUXIEME PARTIE Contrôle de gestion Les différents budgets par fonction Le contrôle de la performance Les tableaux de bord Alazard Claude, Sépari Sabine «Contrôle de gestion, DCG 11, manuel et applications» 2007, éditions Dunod

10 SOCIÉTÉ - ÉNERGIE - ENVIRONNEMENT GC1LC6 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Septembre - Janvier 6h / 4h / - Dr. Stéphane Gibout 1 heure d examen Depuis que l Homme utilise de l énergie pour améliorer sa qualité de vie, il a un impact sur son environnement. Avec la croissance continue de la population et l augmentation des besoins énergétiques individuels, se pose maintenant les questions relatives à la disponibilité des ressources. Ajoutons également que l énergie à un prix et que les ressources ne sont pas uniformément réparties sur la planète. Vous avez dit complexité? Ce cours a pour ambition de mettre en lumière les relations complexes qui existent entre l Homme, sa consommation d énergie et son influence sur la planète. Contenu 1. La consommation énergétique et qualité de vie 2. Les ordres de grandeur en matière de production et d usage de l énergie 3. Les énergies fossiles : état, impacts et avenir 4. L effet de serre : Causes et conséquences probables 5. Les énergies renouvelables : faire du neuf avec du vieux

11 Mathématique Informatique I GC1MI Maitriser les concepts mathématiques et numériques nécessaires au métier de l ingénieur Maîtriser certains langages structurés de programmation Unité d'enseignement (UE) Mathématique - Informatique I Horaire(h) ECTS / Coef. Unité Pédagogique (UP) Enseignants (CM) UE UP Tot UE Tot UP ECTS UE Coef. UP GC1MI1 Mathématiques - Algèbre et analyse tensorielle Laurent, Couture Sept.-Janv GC1MI2 Probabilités - Statistiques Tinsson Sept.-Janv GC1MI GC1MI3 Calcul scientifique I Gibout Fev.-Juin 30 2 GC1MI6 Programmation Franquet, Gibout Sept.-Janv. 60 4

12 MATHEMATIQUES - ALGEBRE ET ANALYSE TENSORIELLES GC1MI1 Coefficient 4 (Cours / TD / TP) Septembre - Janvier 26h / 24h / - Dr. S. Laurent, Dr. F. Couture - 1 examen de 2h Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Ce module présente les outils mathématiques essentiels permettant de traiter la majorité des phénomènes physiques fondamentaux. Après ce cours, les : - maîtriser le calcul matriciel, - être capables de résoudre analytiquement les systèmes linéaires, - être capables de calculer les intégrales simples, doubles, triples ainsi que les intégrales curvilignes et de surface, - être capables de manipuler le gradient, la divergence et le rotationnel, - être capables de résoudre analytiquement les équations différentielles, - être capables d intégrer et dériver des champs de tenseurs, - être capables, d un point de vue mathématique, de lire et comprendre les équations de transport de chaleur et de masse. /

13 Contenu / Plan Chapitre I. Calcul matriciel Matrices Déterminants Résolution analytique des systèmes linéaires Réduction des matrices. Chapitre II. Fonctions de plusieurs variables Définition Calcul différentiel. Chapitre III. Calcul intégral Intégrales simples Intégrales doubles Intégrales Triples. Chapitre IV. Analyse vectorielle Opérateurs différentiels Intégrales curvilignes et de surface Formules de transformation. Chapitre V. Equations différentielles Equations différentielles du 1 er ordre Equations différentielles linéaires du 2 ème ordre. Chapitre VI. Transformation de Laplace Intégrales généralisées Transformation de Laplace des fonctions usuelles Produit de convolution Fonction de Dirac. Chapitre VII. Analyse de Fourier Séries Séries de Fourier Transformation de Fourier. Chapitre VIII Algèbre et analyse tensorielles Algèbre : définition des tenseurs et des opérations associées (produit tensoriel et produit contracté) en repère cartésien orthonormé. Analyse : intégration et dérivation des champs de tenseurs (vecteur, tenseur du second et du troisième ordre), gradient, divergence, produit vectoriel, Mathématiques d usage courant pour scientifiques et ingénieurs, Belorizky E., cahiers 128, Nathan université. HLADICK J. Le calcul vectoriel en physique, Paris, Ellipse, 1993 HLADICK J. Le calcul tensoriel en physique, Paris, Masson, 1995

14 PROBABILITES - STATISTIQUES GC1MI2 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Septembre - Janvier 10h / 10h / - Dr. W. Tinsson Examen écrit de 2h Ce cours est axé sur les probabilités et les méthodes statistiques élémentaires. Comprendre et modéliser un phénomène aléatoire est primordial pour bon nombre de situations pratiques où des méthodes déterministes s adaptent mal. Une attention particulière est portée aux exemples de situations réelles...après ce cours les : - connaître les concepts de base des probabilités, - être capables de modéliser un phénomène aléatoire, - connaître les concepts statistiques de base, - être capables d ajuster un modèle statistique linéaire. Contenu Partie I: probabilités,. Partie II: statistiques inférentielles, Partie III: modèles statistiques linéaires. G. Saporta, Probabilités, Analyse des Données et Statistique. Editions Technip

15 CALCUL SCIENTIFIQUE I GC1MI3 Coefficient 2 (Cours. / TD. / TP.) Février - Juin 14h / 16h / - Dr. S. Gibout Test intermédiaire 1h (1/3) / examen de 2h (2/3) Ce module aborde les techniques numériques d approximation et de résolution. Contenu L objectif de ce module est de fournir aux étudiants de solides bases en calcul scientifique leur permettant d utiliser de manière autonome l outil informatique dans le cadre de la modélisation et l analyse de données. Les applications informatiques seront basées sur le langage Fortran Résolution des systèmes linéaires 2. Techniques d interpolation et d approximation 3. Intégration et dérivation numérique 4. Equations non linéaires 5. Résolution de systèmes d équations différentielles ordinaires

16 PROGRAMMATION GC1MI6 Coefficient 4 (Cours / TD / TP) Septembre Janvier 26h / 34h / - Dr E. FRANQUET, Dr. S. GIBOUT - Un examen écrit sur chaque partie du cours et un projet informatique final Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Ce cours aborde les notions essentielles de la programmation, de la connaissance de base d un ordinateur jusqu aux concepts liés au développement informatique. Les éléments nécessaires à l écriture d un programme dédié à du calcul scientifique sont abordés. Après ce cours, les : Etre capable de concevoir l archétype d un programme. r un programme séquentiel en Fortran. Réaliser des calculs en Excel VBA..../...

17 Partie I : Méthodologie de développement informatique 1) Histoire de l informatique 2) Architecture d un ordinateur 3) Codage de l information 4) Langages de programmation 5) Réseaux et Internet 6) Développement logiciel Contenu / Plan Partie II : Programmation en Fortran 1) Généralités 2) Types de données 3) Opérateurs 4) Tableaux 5) Fonctions intrinsèques 6) Algorithmique 7) Sous-programmes 8) Entrées-Sorties 9) Suppléments Partie III : Programmation sous Excel - VBA 1) Généralités 2) Types de données 3) Tableaux 4) Algorithmique 5) Tableur 6) VBA 7) Procédures 8) Interface Homme-Machine Numerical recipes in Fortran 77 : the art of scientific computing, W.H. Press et al, Cambridge University Press (1992) Programmer en Fortran 90 Guide Complet, C. Delannoy, Edition Eyrolles (2000) Manuel Complet du Langage Fortran 90 et 95, P. Lignelet, Masson (1996) Fortran 95 Handbook, A. Brainerd et al., MIT Press (1997) technology Programming Languages Fortran Part 1 : Base language, International Standard, ISO/IEC (1997) Cours Fortran 95, P. Corde et H. Delouis, IDRIS (2008) Les apports de Fortran 2003, P. Corde et H. Delouis, IDRIS (2008)

18 Thermodynamique Bilan GC1TB Savoir évaluer l enthalpie, l entropie et le potentiel chimique des corps purs et des mélanges Savoir formuler et manipuler le premier et le second principe de la thermodynamique avec ou sans réaction chimique Savoir calculer les équilibres entre phase Connaître les principales opérations unitaires de façon à pouvoir comprendre et construire un schéma de procédé Savoir formuler et résoudre un problème de simulation de procédé grâce à un logiciel commercial Unité d'enseignement (UE) Thermodynamique - Bilan Horaire(h) ECTS / Coef. Unité Pédagogique (UP) Enseignants (CM) UE UP Tot UE Tot UP ECTS UE Coef. UP GC1TB1 au génie des procédés Mory Sept.-Janv GC1TB2 Thermodynamique des solutions Cézac Fev.-Juin 40 3 GC1TB GC1TB3 Thermodynamique générale Serin Sept.-Janv GC1TB4 Thermodynamique chimique Laurent Sept.-Janv GC1TB5 Eléments de flowsheeting + PID Reneaume, Ricarde Fev.-Juin 40 3

19 INTRODUCTION AU GENIE DES PROCEDES GC1TB1 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Septembre Janvier 10h / 6h / - Pr M. Mory Aucun Examen écrit de 1h sans document Cours : cours magistraux TD :: Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Ce cours d introduction au génie des procédés explicite la démarche du génie des procédés et vise à indiquer le pourquoi des différents enseignements du cursus d un ingénieur en génie des procédés et en énergétique. Il introduit la notion d opération unitaire et le principe d un bilan de matière et d énergie. La démarche est illustrée à partir de l étude de quelques procédés impliquant des opérations unitaires classiques. Contenu / Plan Ce cours d introduction n est associé à l acquisition d aucune compétence spécifique. Il vise simplement à familiariser les étudiants avec une démarche. En insistant sur les concepts de puissance et d énergie et sur quelques concepts importants utilisés par le génie des procédés et le génie thermique, ce cours cherche à s adresser aux deux spécialités de l ENSGTI. Définition et objectifs du genie des procédés Exemple 1 : Emulsion huile/eau, illustrée par la fabrication d une mayonnaise, pour discuter le changement d échelle Exemple 2 : réaction chimique dans un réacteur (cinétique chimique et thermique) Notion d opération unitaire : mélange, réaction, séparation Exemple 3 : procédé de séparation thermodynamique illustré par la distillation Exemple 4 : transferts interfaciaux, illustré par un procédé de lavage de gaz, pour introduire la notion de surface spécifique et de bilan massique Puissance et énergie : unités et ordres de grandeur Exemple 5 : vinification Procédés de séparation mécanique Génie des procédés, ouvrage coordonné par A. Storck et G. Grevillot, Collection Tech & Doc, Lavoisier, 1993

20 THERMODYNAMIQUE DES SOLUTIONS GC1TB2 Coefficient 3 (Cours / TD / TP) Février - Juin 20h /20h / - Pr Cézac Cours de thermodynamique générale et cours de thermochimie 1 épreuve écrite de 2h Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques La thermodynamique des solutions est un outil essentiel pour l analyse de procédés réels. L objectif premier de ce cours est de présenter de façon compréhensible les propriétés thermodynamiques des systèmes multiconstituants et les équilibres de phases. Contenu / Plan Après ce cours, les : avoir une connaissance solide des différents modèles thermodynamiques impliqués dans le calcul des propriétés partielles ainsi que dans la description des équilibres de phases. o Rappels o Propriétés partielles o Potentiel Chimique o Modèle du Gaz Parfait o Solution idéale o Solution réelle o Modèles de ge o Equilibre de phases o Equations d état J. Vidal, Thermodynamique : application au Génie Chimique et à l industrie pétrolière, Ed. Technip, Smith et Van Ness, to Chemical Engineering Thermodynamics, Ed. Mc Graw- Hill, Inc, 1987

21 THERMODYNAMIQUE GENERALE GC1TB3 Coefficient 3 (Cours / TD / TP) Septembre - Janvier 20h / 20h / - J.P.SERIN - contrôle de connaissance de 20 min / générale de 2 h / Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Cours général sur les lois et principes de la thermodynamique des systèmes corps purs fermés et/ou ouverts, avec ou sans changement de phases. Contenu / Plan Savoir définir et décrire un système. Connaître les fonctions de la thermodynamique. Appliquer les lois de la thermodynamique pour des bilans énergétiques, enthalpiques, entropiques, exérgétiques. Connaître les lois des équilibres. Avoir des connaissances détaillées sur les transformations de phases du corps pur. Rappels sur les principales définitions en thermodynamique d un système. Caractéristiques, variables d états. Principes de la thermodynamique des systèmes corps purs multiphasique Différentielles des fonctions d état. Applications au Gaz Parfait Chemin thermodynamiques Grandeurs résiduelles Transformations de phases du corps pur. Notion d exergie. Bilans et rendements.

22 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE GC1TB4 Coefficient 2 (Cours / TD / TP) Septembre - Janvier 16h / 14h / - S. Laurent GC1TB3 Thermodynamique générale 1 examen de 2h Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Le rôle de la thermodynamique chimique est de prédire si un système chimique peut évoluer spontanément et comment il va évoluer à partir du calcul de deux fonctions d état fondamentales : l énergie et l entropie. Contenu / Plan Après ce cours, les : - être capables d évaluer l enthalpie, l entropie et le potentiel chimique des constituants de systèmes chimiques idéaux ou réels, - être capables de calculer les grandeurs standards et réelles des réactions chimiques (énergie, entropie, enthalpie libre, ) en fonction de la température, de la pression et de la composition du système, - être capables d évaluer les variations d enthalpie et d entropie dans des systèmes fermés sièges de réactions chimiques en utilisant les premier et second principes de la thermodynamique, - être capables de prédire l évolution d une réaction chimique et de déterminer l état final du système quand l équilibre est atteint. Chapitre I. Variables et fonctions d état Transformation chimique Grandeurs de réaction. Chapitre II. Premier principe de la thermodynamique Energie interne et enthalpie Thermochimie. Chapitre III. Deuxième et troisième principes Entropie 2 e principe 3 e principe Variation d entropie lors d une réaction chimique. Chapitre IV. Enthalpie libre et potentiel chimique Energie libre Enthalpie libre Variation d enthalpie libre pour un système fermé sans réaction chimique Potentiel chimique. Chapitre V. Réactions chimiques équilibrées Evolution de la réaction chimique Variance Déplacement de l état d équilibre. Thermodynamique chimique, Oturan M.A., Robert M., Collection Grenoble Sciences.

23 SCHEMAS PID - ELEMENTS DE FLOWSHEETING GC1TB5 Coefficient 3 (Cours / TD / TP) Février - Juin 20h / 20h / - M. Ricarde, J-M. Reneaume, F. Marias, J-P. Serin Thermodynamique des solutions (GC1TB2) Examen individuel sur machine (2h) Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Ce cours est dédié à la lecture et l élaboration des schémas P&ID, un outil central dans le processus d industrialisation ainsi qu à la simulation des procédés en régime stationnaire. Les concepts de base sont tout d abord introduits. Nous traitons ensuite des exemples grâce à un simulateur de procédés continus (ProSim Plus ) Après ce cours, les : - Comprendre les schémas procédés instrumentés. - Etre capable de concevoir des schémas instrumentés (T.I., P.C.F.I., P&ID). - Savoir modéliser le procédé au niveau système (choix des modèles et de leurs configurations) - Avoir des connaissances théoriques de base concernant les stratégies de résolution (modulaire, orientée équations) et concernant les méthodes numériques (Wegstein, Broyden ) - Être capables de s adapter à l utilisation des différents simulateurs de procédés continus commerciaux - Être capables de faire une analyse critique des résultats d une simulation (cohérence physique, analyse de sensibilité ) /

24 PID Rôle du schéma PID Rappels des fonctions d'instrumentation, d'automatisme et de supervision. Définition des termes utilisés. Equipements et tuyauteries Représentation et désignation. Symbolisation des éléments de tuyauterie. Classe de tuyauterie. Instrumentation Identification et symbolisation des instruments et de leurs fonctions (mesure, détection, seuil, alarme, sécurité, etc.). Symbolisation des vannes et actionneurs. Contenu / Plan ELEMENTS DE FLOWSHEETING Concepts de base - : classification des procédés, de la simulation à la conception - Classification des modèles et formulation - Différentes stratégies de résolution (Orientée Equation, Modulaire ) - La stratégie de résolution modulaire (notions de : Module, Courant Coupé, Recyclage, Spécification ) - Méthodes numériques (Newton Raphson, Weigstein ) les outils de simulation (environnement de Flowsheeting) Des exemples de simulation sont traités avec le simulateur de procédés continus ProSim Plus : procédé HDA, Oxyde d éthylène Normes ISA S 5-1, 5-2, 5-3 et NF E

25 Transfert - Mécanique I GC1TM Connaître les lois fondamentales du transport moléculaire (lois de Fick, Fourier et Newton) et du rayonnement Savoir formuler des bilans de matière, d énergie et de quantité de mouvement et savoir les résoudre dans des cas simples Connaître les principaux nombres adimensionnels Unité d'enseignement (UE) Transfert - Mécanique I Horaire(h) ECTS / Coef. Unité Pédagogique (UP) Enseignants (CM) UE UP Tot UE Tot UP ECTS UE Coef. UP GC1TM1 aux phénomènes de transport Marias Sept.-Janv GC1TM2 Conduction I Bernada, Bédécarrats Fev.-Juin 20 1 GC1TM3 Diffusion Bernada Sept.-Janv GC1TM GC1TM4 Rayonnement Vaxelaire Sept.-Janv GC1TM5 Mécanique des milieux continus Couture Sept.-Janv GC1TM6 Mécanique des fluides I Laurent Fev.-Juin 40 3

26 INTRODUCTION AUX PHENOMENES DE TRANSPORT GC1TM1 Crédits (ECTS) 1 (Cours / TD / TP) Septembre-Janvier 6h / 4h / - Frederic Marias Ecrite 2h Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Les phénomènes de transport de matière, de quantité de mouvement et d énergie interviennent de façon permanente dans notre quotidien. La conservation des grandeurs associées à ces transports est au cœur du dimensionnement des différentes opérations unitaires constituant un procédé de fabrication. Leur écriture mathématique requiert donc une formalisation de l observation de ces phénomènes et c est précisément l objet de ce module de formation Contenu / Plan Après ce cours, les : Savoir établir des bilans de masse, d énergie et de quantité de mouvement sur des systèmes macroscopiques Connaître les 3 lois de transport moléculaire Connaître les principaux nombres adimensionnels du génie des procédés. Partie I : Lois de conservation Ecriture générale des lois de conservation, application a des systèmes simples Partie II : Transport moléculaire Masse (loi de Fick) Chaleur (loi de Fourier) Quantité de mouvement (loi de Newton) Partie III : nombres adimensionnels Prandtl Schmidt Lewis Bird Stewart Lightfoot, Transport Phenomena 2 nd Edition, Wiley, 2002 Beek & Muttzall, Transport Phenomena, Wiley, 1975

27 CONDUCTION I GC1TM2 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Février Juin 10h / 10h - P. Bernada/ J-P. Bédécarrats Mécanique des milieux continus (GC1TM4)- Thermodynamique Générale (GC1TB3) Ecrit 2h Cours : cours magistraux TD :: Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Contenu / Plan L objectif de ce cours est de donner aux élèves les bases rigoureuses en conduction. Après ce cours, les : - être capables d écrire correctement l équation de la chaleur pour différentes configurations géométriques, la loi de Fourier et les conditions de contacts parfaits entre deux solides. - Résoudre l équation de la chaleur, en stationnaire ou en transitoire, dans des cas simples. - Calculer le flux de chaleur échangé à l interface d un solide et d un fluide ou entre deux solides I. transport de chaleur dans les solides non déformables - Définition du flux de chaleur par contact, loi de Fourier, conductivité thermique, - Equation de conservation de l énergie, conduction stationnaire et transitoire, - Implication de l inégalité de Clausius-Duhem II. Transfert de chaleur par contact entre deux corps solides - Etude des conditions de contact parfait entre deux solides III. Bilans d énergie sur des systèmes macroscopiques - Intégration des équations locales sur des corps ou des systèmes macroscopiques, - Comparaison de cette méthode avec les méthodes plus simples et plus intuitives IV. Concepts fondamentaux de conduction - Généralités, définition. - Formes de l équation de la chaleur. - Conditions aux limites spatio-temporelles. - Régime permanent. Notions de résistances thermiques. Cas des ailettes. - Régime variable. Critère de Biot. Etude des corps épais. - Advanced transport phenomena, J.C. Slattery, Cambridge Press, Transport phenomena, Bird, Stewart and Lightfoot, John Wiley and Sons, Fundamental principles of heat transfer, WHITAKER Stephen. KRIEGER, 1977

28 DIFFUSION GC1TM3 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Septembre - Janvier 4h /6h / - Dr. P. Bernada, Dr. J. Olivier Mécanique des milieux continus (GC1TM4) 1h / 1h Cours : cours magistraux TD : Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Contenu / Plan L objectif de ce cours est de donner aux élèves les bases de la théorie des mélanges et de la diffusion dans les milieux continus. Après ce cours, les : - être capables d écrire correctement l équation de diffusion pour différentes configurations géométriques, la loi de Fick et les conditions de transfert entre deux milieux multiconstituants. - Résoudre l équation de la diffusion, en stationnaire ou en transitoire, dans des cas simples. - Calculer le flux de matière total au sein d un binaire dans des cas simples (diffusion equimolaire, milieu stagnant, milieu dilué) I généralités sur le transport par diffusion - Définition du flux de matière diffusif, loi de Fick, coefficient de diffusion binaire II Eléments de la théorie des mélanges dans les milieux continus - Concept de milieu continu multiconstituant, - Ecriture des équations de conservation pour chacune des espèces chimiques, - Ecriture des équations de conservation du mélange, - Simplification du modèle, lien avec la loi de Fick et l équation classique de diffusion III Transfert de matière entre deux milieux continus multicomposant - Advanced transport phenomena, J.C. Slattery, Cambridge Press, Transport phenomena, Bird, Stewart and Lightfoot, John Wiley and Sons, 1960

29 TRANSFERT DE CHALEUR PAR RAYONNEMENT GC1TM4 Coefficient 1 (Cours. / TD. / TP.) Septembre - Février 6h / 14 h / - Dr. J.Vaxelaire- Dr. P. Bernada Test écrit de 2h Cours : cours magistraux TD :: Travaux Dirigés TP : Travaux Pratiques Le transfert de chaleur par rayonnement est un phénomène important à prendre en compte notamment dans les systèmes dans lesquels des fortes températures sont impliquées. Le but de ce cours est de présenter les éléments de base nécessaires pour aborder des problèmes simples dans lesquels ce type transfert de chaleur est impliqué. Après ce cours, les : - avoir les connaissances de bases pour aborder les problèmes de rayonnement - être capables de prendre en compte le rayonnement dans des systèmes thermique relativement simples /

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

NOTICE DOUBLE DIPLÔME

NOTICE DOUBLE DIPLÔME NOTICE DOUBLE DIPLÔME MINES ParisTech / HEC MINES ParisTech/ AgroParisTech Diplômes obtenus : Diplôme d ingénieur de l Ecole des Mines de Paris Diplôme de HEC Paris Ou Diplôme d ingénieur de l Ecole des

Plus en détail

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 1 Qu est-ce que la CFD? La simulation numérique d un écoulement fluide Considérer à présent comme une alternative «raisonnable»

Plus en détail

Devenir ingénieur par la filière Fontanet

Devenir ingénieur par la filière Fontanet Devenir ingénieur par la filière Fontanet 02 Arts et Métiers ParisTech, une Grande École d Ingénieurs Créée en 1780, l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers a formé plus de 85 000 ingénieurs qui

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS Spécialité Risques Industriels et Maintenance www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif du master régional GSI

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Chimie Industrielle (anciennement : Industries chimiques et pharmaceutiques)

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière

Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Contenu pédagogique des unités d enseignement Semestre 1(1 ère année) Domaine : Sciences et techniques et Sciences de la matière Algèbre 1 : (Volume horaire total : 63 heures) UE1 : Analyse et algèbre

Plus en détail

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME)

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME) ########### : La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au Université de La Rochelle diplôme) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES.

Plus en détail

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1 Université Joseph Fourier - Grenoble 1 Conformément au modalités d'évaluation des connaissances en licence et master approuvées par les conseils de l'ujf (utiliser les tableau spécifiques pour les licences

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR

TRANSFERT DE CHALEUR TP - L3 Physique - Plate-forme TTE - C.E.S.I.R.E. - Université Joseph Fourier - Grenoble TRANSFERT DE CHALEUR Document à lire avant de commencer TOUT TP de Thermodynamique Ce document est un résumé des

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD»

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» ******************************************* PROGRAMME DE LA TROISIEME ANNEE TYPE

Plus en détail

Plan du cours : électricité 1

Plan du cours : électricité 1 Semestre : S2 Module Physique II 1 Electricité 1 2 Optique géométrique Plan du cours : électricité 1 Partie A : Electrostatique (discipline de l étude des phénomènes liés aux distributions de charges stationnaires)

Plus en détail

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun Université : DGET Etablissement : Réseau ISET SEMESTRE : Code Intitulé Nature Eléments constitutifs (ECUE) C TD TP Total ECUE GMTC- GMTC- Informatique GMTC- GMTC- GMTC-5 GMTC-6 Mathématiques Mécanique

Plus en détail

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles Jacques PADET Professeur Émérite à l Université de Reims Seconde édition revue et augmentée TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION Préface de la 1 ère édition Prologue

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS Manip n 9 Avril 2014 J. ALBET P. de CARO C. SAUDEJAUD 2 ème Année ATELIER INTER UNIVERSITAIRE DE GENIE DES PROCEDES Objectifs de la manipulation

Plus en détail

Conseils en Ingénierie mécanique

Conseils en Ingénierie mécanique Conseils en Ingénierie mécanique contact@solsi-cad.fr +33 (0)3 87 60 34 49 CONCEVOIR OPTIMISER Metz INNOVER VALIDER Historique 1985 1992 1996 2003 2013 2014 Solsi : Calculs des Structures - FEA Création

Plus en détail

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 :

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 : SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE EN L : - Parcours : «Chimie» (Dunkerque) - Parcours : «Physique, Sciences-Physiques, Electronique et Instrumentation» (Calais) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012 SYLLABUS SEMESTRE 9 2011-2012 Parcours GM «Génie Mer» Responsable : Olivier Kimmoun Tel.: 04 91 05 43 21 E-mail : olivier.kimmoun@centrale-marseille.fr TRONC COMMUN GM Nb heures élèves (hors examen) GMR-51-P-ELMA

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES

ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES ECTS INFORMATIQUE ET RESEAUX POUR L INDUSTRIE ET LES SERVICES TECHNIQUES CHAPITRES PAGES I DEFINITION 3 II CONTEXTE PROFESSIONNEL 3 HORAIRE HEBDOMADAIRE 1 er ET 2 ème ANNEE 4 FRANÇAIS 4 ANGLAIS 5 MATHEMATIQUES

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Technologie MESURES PHYSIQUES. Programme Pédagogique National

Diplôme Universitaire de Technologie MESURES PHYSIQUES. Programme Pédagogique National Diplôme Universitaire de Technologie MESURES PHYSIQUES Programme Pédagogique National Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche, 2013 Page 1/75 SOMMAIRE 1. Objectifs de la formation...3

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention science de l ingénieur spécialité énergétique et environnement - E 2 master sciences de l ingénieur Master sciences de l ingénieur Spécialité énergétique et environnement

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

Propriétés thermodynamiques du mélange. Eau-Ammoniac-Hélium

Propriétés thermodynamiques du mélange. Eau-Ammoniac-Hélium International Renewable Energy Congress November 5-7, 2010 Sousse, Tunisia Propriétés thermodynamiques du mélange Eau-Ammoniac-Hélium Chatti Monia 1, Bellagi Ahmed 2 1,2 U.R. Thermique et Thermodynamique

Plus en détail

Ce cours introduit l'électrodynamique classique. Les chapitres principaux sont :

Ce cours introduit l'électrodynamique classique. Les chapitres principaux sont : 11P001 ELECTRDYNAMIQUE I Automne 4 crédits BACHELR 1ère ANNEE MASTER BIDISCIPLINAIRE MINEURE PHYSIQUE CURS BLIGATIRES Enseignant(s) G. Iacobucci P Automne (A) Horaire A C2 E2 LU 1113 EPA JE 810 EPA = obligatoire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS III CHAPITRE I Les quanta s invitent I-1. L Univers est en constante évolution 2 I-2. L âge de l Univers 4 I-2.1. Le rayonnement fossile témoigne 4 I-2.2. Les amas globulaires

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES Formations diplômantes Diplôme d Établissement Responsable technique et opérationnel

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

Programme pédagogique

Programme pédagogique ÉCOLE D INGÉNIEURS LA ROCHELLE p Programme pédagogique 2012-2013 École d ingénieurs généraliste Composition du cursus EIGSI 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % année 1 année 2 année 3 année 4 année 5 Total Sciences

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES A 99 PHYS. II ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1

La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1 La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1 La licence Mathématiques et Economie-MASS de l Université des Sciences Sociales de Toulouse propose sur les trois

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit

Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit Erwin FRANQUET 1, Stéphane GIBOUT 1, William MARÉCHAL 1, Didier HAILLOT 1, Jean-Pierre

Plus en détail

Enseignement de la physique en Licence

Enseignement de la physique en Licence Enseignement de la physique en Licence Impact de la réforme du Lycée C. Furget (resp. mention PGE) ( furget@lpsc.in2p3.fr) Préambule Le travail entrepris en physique repose sur : ü Réflexion initiée en

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

SCIENCES POUR L INGENIEUR

SCIENCES POUR L INGENIEUR LICENCE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS SCIENCES POUR L INGENIEUR Parcours Maintenance Industrielle www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La Licence Sciences Pour l Ingénieur (SPI) est une

Plus en détail

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage M. Prévost Version V2/ nov 2006 Structure du cours Partie 1 : Introduction Partie 2 : Mise en contact de Gaz et de

Plus en détail

Figure 1 : représentation des différents écarts

Figure 1 : représentation des différents écarts ulletin officiel spécial n 9 du 30 septembre 2010 Annexe SIENES DE L INGÉNIEUR YLE TERMINAL DE LA SÉRIE SIENTIFIQUE I - Objectifs généraux Notre société devra relever de nombreux défis dans les prochaines

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique 1 ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique G. ALLAIRE 28 Janvier 2014 CHAPITRE I Analyse numérique: amphis 1 à 12. Optimisation: amphis

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Génie chimique Génie des procédés» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Génie chimique Génie des procédés» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Génie chimique Génie des procédés» Présentation de la formation SOMMAIRE 1 LA FORMATION 1- LA SPECIALITE GENIE CHIMIQUE GENIE DES PROCEDES 2- LES FONCTIONS DE TECHNICIENS

Plus en détail

Objectifs. Calcul scientifique. Champ d applications. Pourquoi la simulation numérique?

Objectifs. Calcul scientifique. Champ d applications. Pourquoi la simulation numérique? Objectifs Calcul scientifique Alexandre Ern ern@cermics.enpc.fr (CERMICS, Ecole des Ponts ParisTech) Le Calcul scientifique permet par la simulation numérique de prédire, optimiser, contrôler... le comportement

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP20-9717 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-201 LE MASTER NOM DU DOMAINE STS Mention : Mathématiques Implantation : Guadeloupe FICHES DESCRIPTIVES

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Génie mécanique et productique» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Génie mécanique et productique» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Génie mécanique et productique» Présentation de la formation 2 I CONCEPT GENERAL DE LA FORMATION Le diplômé des départements Génie Mécanique et Productique (GMP)

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels E1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGENIEURS DE RECHERCHE ET DE FORMATION...2 E1.1 Gestionnaire de base de données...2 E1.2 Développeur

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière)

IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière) IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière) Matière : Asservissement numérique Introduction aux systèmes échantillonnés (signal échantillonné, échantillonnage idéal, transformation

Plus en détail

3ème séance de Mécanique des fluides. Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait. 2 Écoulements potentiels

3ème séance de Mécanique des fluides. Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait. 2 Écoulements potentiels 3ème séance de Mécanique des fluides Rappels sur les premières séances Aujourd hui : le modèle du fluide parfait 1 Généralités 1.1 Introduction 1.2 Équation d Euler 1.3 Premier théorème de Bernoulli 1.4

Plus en détail

déroulement des études

déroulement des études Livret des cursus 2011-2012 déroulement des études PREMIÈRE ANNÉE (p. 4) 1 er semestre 2 e semestre Tronc commun (TC1) Stage Opérateur Tronc commun (TC2) DEUXIÈME ANNÉE (p. 5) 3 e semestre 4 e semestre

Plus en détail

MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES

MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES en milieu confiné et ventilé : le logiciel ISIS Fabrice BABIK, Céline LAPUERTA, Jean-Claude LATCHÉ, Sylvain SUARD, Didier VOLA Laboratoire d'étude de l'incendie

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Mesures Physiques»

Programme Pédagogique National du DUT «Mesures Physiques» 1/42 Programme Pédagogique National du DUT «Mesures Physiques» Présentation de la formation Commission Pédagogique Nationale MESURES PHYSIQUES P.P.N. Juillet 2007 1/42 2/42 Sommaire A- Préambule : p. 3

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

4.2 Unités d enseignement du M1

4.2 Unités d enseignement du M1 88 CHAPITRE 4. DESCRIPTION DES UNITÉS D ENSEIGNEMENT 4.2 Unités d enseignement du M1 Tous les cours sont de 6 ECTS. Modélisation, optimisation et complexité des algorithmes (code RCP106) Objectif : Présenter

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Fiche de lecture du projet de fin d étude

Fiche de lecture du projet de fin d étude GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE Fiche de lecture du projet de fin d étude Analyse du phénomène de condensation sur l aluminium Par Marine SIRE Tuteurs : J.C. SICK Manager du Kawneer Innovation Center &

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur spécialité énergétique - E 2 Spécialité énergétique E2 mention : www.master.sdi.upmc.fr spécialité : www.energie-environnement.upmc.fr

Plus en détail

/LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH. 'RFWRUDWGH*pQLH(OHFWULTXH

/LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH. 'RFWRUDWGH*pQLH(OHFWULTXH bac+3 : /LFHQFH,QJpQLHULH(OHFWULTXH /LFHQFH3URIHVVLRQQHOOH 0DLQWHQDQFH,QGXVWULHOOHHQ*pQLH(OHFWULTXHª bac+5 : 0DVWHU*HVWLRQGHV5HVVRXUFHVHQ(QHUJLH(OHFWULTXH 0DVWHU,QJpQLHULHGHV6\VWqPHV(OHFWULTXHV,83 bac+8

Plus en détail

Transferts thermiques en plasmas thermiques

Transferts thermiques en plasmas thermiques Arc Electrique et Procédés Plasmas Thermiques Transferts thermiques en plasmas thermiques P. Freton, M. Masquère, J.J. Gonzalez LAPLACE : «Arc électrique et procédés plasmas thermiques» Les enjeux de la

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE Denis DEFAUCHY Gilles REGNIER Patrice PEYRE Amine AMMAR Pièces FALCON - Dassault Aviation 1 Présentation

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008

ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008 ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008 Cette page présente un résumé des derniers développements effectués dans le logiciel ProSimPlus HNO3. Ceux-ci correspondent à de nouvelles

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII

REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII Ce stage de Niveau III, d une durée de 192 Heures dispensées sur une période de 5 mois avant l intégration au cycle Ingénieur a pour objectif terminal

Plus en détail

Contribution à l étude de l écoulement dans un milieu compressible

Contribution à l étude de l écoulement dans un milieu compressible Contribution à l étude de l écoulement dans un milieu compressible Infusion de résine dans un composite déformable Pierre CELLE *, Sylvain DRAPIER *, Jean-Michel BERGHEAU ** * MeM / SMS (CELLE), BioMM

Plus en détail

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Kokouvi Edem N TSOUKPOE 1, Nolwenn LE PIERRÈS 1*, Lingai LUO 1 1 LOCIE, CNRS FRE3220-Université

Plus en détail

Chapitre XIV BASES PHYSIQUES QUANTITATIVES DES LOIS DE COMPORTEMENT MÉCANIQUE. par S. CANTOURNET 1 ELASTICITÉ

Chapitre XIV BASES PHYSIQUES QUANTITATIVES DES LOIS DE COMPORTEMENT MÉCANIQUE. par S. CANTOURNET 1 ELASTICITÉ Chapitre XIV BASES PHYSIQUES QUANTITATIVES DES LOIS DE COMPORTEMENT MÉCANIQUE par S. CANTOURNET 1 ELASTICITÉ Les propriétés mécaniques des métaux et alliages sont d un grand intérêt puisqu elles conditionnent

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail