Siège social : 4 avenue René Bazin Nantes / Les locaux : 30 Quai des Antilles Nantes / SIRET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Siège social : 4 avenue René Bazin 44000 Nantes / Les locaux : 30 Quai des Antilles 44200 Nantes millefeuillesproduction@gmail.com / SIRET 535 084"

Transcription

1 Siège social : 4 avenue René Bazin Nantes / Les locaux : 30 Quai des Antilles Nantes / SIRET / NAF 9003A / Organisme sans but lucratif soumis à l impôt sur les sociétés, non assujetti à la TVA 1

2 2

3 1er Festival de la performance à Nantes Date : 10, 11 et 12 mai 2013 Lieu : Les Ateliers MilleFeuilles Hangar 30 Quai des Antilles PERFORMANCE est avant tout une invitation, la première édition d un festival. Johanna Weissenrieder, Claude Cattelain et Pierre Giquel en sont les programmateurs. MilleFeuilles en est la coquille vide. Il n y a ici ni sujet, ni thème, mais une envie d éclectisme, de singularité. La performance est une pratique artistique difficilement définissable, c est une action qui crée un rapprochement entre le public et l artiste. Elle cherche ou pas à constituer une œuvre. Elle laisse ou pas une trace de l action. Elle existe «ici et maintenant» et est souvent insaisissable. Ici : trois jours où la performance est à l œuvre ; où l oeuvre est présence ; où la création, la production et la diffusion se confondent. Debut du festival le vendredi 10 mai à 19h, le samedi et le dimanche de 14h à 19h, avec : Baptiste Brunello, Samuel Buckman, Claude Cattelain, Julien Fargeton, Arianne Foks, Mehdi- Georges Lalou, David Neaud, Robert Quint, Damien Rankovic, Angéline Réthoré, Edurne Rubio, Philippe Szechter & Julien Quentel, Loreto Martinez Troncoso, Johanna Weissenrieder. Le festival se clôturera par une conférence de Julien Zerbone le dimanche. 3

4 Les Artistes Baptiste Brunello Samuel Buckman Claude Cattelain Julien Fargeton Arianne Foks Pierre Giquel Mehdi-Georges Lahlou David Neaud Robert Quint Damien Rankovic Angéline Réthoré Edurne Rubio Philippe Szechter & Julien Quentel Loreto-Martinez Troncoso Johanna Weissenrieder Julien zerbone 4

5 Baptiste Brunello Bruxelles Performance : Soirée d ouverture / Vendredi 10 mai à 19h Durée : 45 min Baptiste Brunello ouvrira le festival. Son travail, sensible, drôle et grave à la fois nous plonge dans une certaine idée de l essentiel poétique. Une performance burlesque où se mêlent jeux de langage, improvisation, musique et art visuel. Baptiste Brunello commence par naître dans le Haut Jura au début des années 80 d un père cantonnier et d une mère caissière de supermarché. Une curiosité relative aux arts plastiques, doublée d un goût marqué pour le mot, la fille et la musique pousseront très tôt l ange chantant à l échec scolaire Pourtant détenteur d un carnet liaison et de la carte de cantine, dès 1992, il se consacre entièrement aux gribouillages dans la marge et au Rap. Dans son village d origine le rugby est une religion, le jeune Brunello, en piètre sportif, n y jouira d aucune reconnaissance. La rudesse du climat, celle des esprits ainsi que la situation particulière de cette petite cité pipière (ville ceinturée par une suite ininterrompue de barrières naturelles) motiveront très largement son exode. Baptiste Brunello s oriente vers le textile, il devient tailleur avant de se spécialiser dans le costume de scène. Sa tête est pleine de maux, ses carnets pleins de formes, sa boite à rythme pleine d intentions douces et il écrit... Enthousiasmé par une rencontre, celle de l auteur Alex Barbier, Baptiste s autorise le projet d être totalement artiste. À l été 2000, en homme moderne, il quitte la Franche Comté pour s installer dans le sud de la France, il y travaille comme cariste et poursuit parallèlement des travaux plastiques, de gravure, mêle performance et vidéo Il est également peintre, piteux mais drôle. «En arrivant à Nîmes, ce fut mon réveil musicien, celui d un rappeur de chansons. Fort d une mythologie personnelle riche et obstinément entretenue, je me suis fabriqué une définition personnelle du genre! N en déplaise à ceux qui pratiquent encore le pih-poh...» En 2004, sous le pseudonyme de Testicule Billy Bandana, il entame une série de concerts et de performances, il est approché cette même année par Pierre-Guilhem Coste et Reno Leplat des éditions Nunu. Les deux artistes nouvellement éditeurs ayant pris connaissance d un de ces tracto-fanzines lui offrent une carte blanche pour une publication. En décembre 2005 «le nihiliste, le porc et le caramel», son premier recueil de poésies entre à la Bibliothèque Nationale de France. «Je suis et reviens... j affirme ce jour qu une vie intellectuelle en France est inenvisageable, nous disons tous plus de merde qu il n y avait de miettes de pain sur la banquette arrière de la Ford Escort de mes darons en 92» Suivent, chez le même éditeur, trois albums de lectures et textes chantés. À l automne de 2009 il est invité à participer à la première édition du NOUVEAU FESTIVAL du Centre Pompidou Paris aux côtés de Stéphane Bérard, il y commettra une action audacieuse mais très peu saluée en réalisant un barbecue dans l Espace 315 Le 7 juin 2O11 est paru «LES LAPIDAIRES», un livre en projet partagé avec Pierre-Guilhem aux éditions du Dernier Cri/Nunu. Jacques Lionel Ronchamp-Solin 5

6 Samuel Buckman Valenciennes Performance «L AMANUENSIS (La vie*)» : Samedi 11 Durée inconnue Nous sommes les architectes de la pensée. Nous vivons dans de grandes transes. Et nous sommes souvent devenus animal. Nous avons déjà parlé aux brins d herbe et aux grands arbres. Nous sommes dans l éclosion des printemps. Nous suivons le rythme des saisons. Nous savons reprendre des forces. Et nous savons répandre notre énergie. Nous sommes dans la palpitation des corps et des choses. Nous vibrons de toutes parts. *Fabrice Caravaca (extrait de La vie, éditions Les fondeurs de briques) Né en 1972 à Saint-Omer (Pas de Calais). Il vit et travaille principalement dans le Nord de la France. En 1997, il obtient le DNSEP à l école des Beaux-Arts de Dunkerque. À la suite de ses études, il devient régisseur au Fonds Régional d Art Contemporain (FRAC) du Nord Pas de Calais. Il assiste techniquement des artistes dans la réalisation de leur œuvre. Il rejoint le Département de Sensibilisation Artistique et de Formation de l école des Beaux-Arts de Dunkerque en 1999, où il définit la programmation de cinq expositions par an jusqu en Il sensibilise à l art contemporain de jeunes publics et met en place des stages de formation pour l éducation nationale. De 2004 à 2006, il assiste la conseillère pour les arts plastiques à la Direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas de Calais, pour l attribution des bourses individuelles à la création. Depuis 2001, Samuel Buckman s attache à la révélation du moindre à travers une pratique plurielle photo, vidéo, dessin, installation, écriture. Les objets et impressions qu il glane au cours de ses pérégrinations donnent lieu à des mises en forme sciemment modestes, conçues dans le refus de toute préméditation. Depuis 2005, il fait parti du collectif CLARA avec trois autres artistes, Emmanuel Aragon, Virginie Delannoy et Gilles Picouet. En 2007, il réalise une commande dans le cadre du 1% artistique pour la médiathèque d Armentières, qu il intitule «La semaison». Durant une résidence de six mois, il parcourt la ville avec une 4 CV Renault et part à la rencontre des habitants. Après avoir recueilli les témoignages des Armentièrois, révélateurs de leur histoire individuelle et collective, Samuel Buckman a choisi d en diffuser les traces à travers la ville (éditions) tout en les déployant au sein de la médiathèque, sous forme de textes, de sculptures et d images. Pour l inauguration, la voiture a été logée définitivement dans un patio de la médiathèque. Depuis 2008, il est représenté par la Galerie Olivari-Veys à Bruxelles. En parallèle à son travail artistique, il est régulièrement invité pour des ateliers de pratiques artistiques avec des publics variés (dessin, écriture, sculpture ). Pour , il travaille sur un projet qui relira, autour du vent, deux villes - Zuytpeene (59) et Aast (64). Ces intentions sont de rapprocher deux entités, topographiques, géographiques, humaines et politiques, sous la forme d un travail de dessins, d images, d édition et d une proposition faite aux deux communes pour un jumelage symbolique (organisation d un événement? signalétique urbaine? éditions spécifiques?...). 6

7 Claude cattelain Valenciennes A invité pour le festival : Samuel Buckman / Damien Rankovic Performance «Colonne empirique en ligne» : Dimanche 12 Durée : 30 min Au sol, un alignement serré d une quarantaine de blocs. J avance sur cette ligne, de bloc en bloc, m obligeant à ne jamais poser les pieds au sol. Me coupant toute possibilité de retour en arrière, chaque bloc passé est retiré et posé devant moi sur la ligne encore à parcourir, créant ainsi une colonne grandissante et instable, que je peine de plus en plus à maîtriser. Colonne empirique en ligne Frac Alsace Sélestat Le jeune artiste belge Claude Cattelain développe un travail de type performatif qu il transmet au moyen de la vidéo et dans une moindre mesure du dessin, tout en explorant les modes d interaction existant entre ces différents médias. Il crée généralement des pièces de courte durée, associées sous forme de séries ou de chroniques, qui s inscrivent dans un contexte spatial déterminé : celui que le spectateur imagine être son atelier, son jardin, la rue dans laquelle il habite. Les scènes ont lieu dans un environnement quotidien, domestique, auquel on a tôt fait de s identifier. Elles donnent à voir tantôt l artiste qui s essaie à mille et une actions étranges, dans une sorte de face-à-face acrobatique avec lui-même, avec son environnement, avec l image que lui renvoie sa caméra, tantôt des assemblages d objets hétéroclites qui esquissent des silhouettes anthropomorphes auxquelles il arriverait de semblables aventures. L artiste joue conjointement le rôle du peintre et du modèle au sein des quatre murs qui cernent l espace de son atelier, et s il se fait absent, des objets, des choses se proposent de nous distraire ou d incarner à sa place quelque personnage imaginaire qui prendrait le relais. Les notions d équilibre et de déséquilibre, de chute comme de redressement, de repos comme de déchaînement y trouve résonance dans leur sens propre comme dans leur sens figuré, et il apparaît bientôt que l on se trouve convié à une sorte de théâtre des émotions et des impulsions qui nous traversent quotidiennement, sans que celles-ci ne trouvent forcément à s exprimer, à s organiser de façon dicible. Ce théâtre a des accents ludiques tout autant que tragiques mais il va des uns aux autres sans s y appesantir, et c est une page blanche qui se présente à l entame de chaque nouvelle pièce. Il rappelle certaines performances filmées du néerlandais Bas Jan Ader ou plus récemment les saynètes burlesques de la suédoise Sofia Hultén. Cependant de telles références n ont dans le cas du travail de Claude Cattelain que valeur d indice, tant prime l ici et maintenat sur toute affiliation de nature culturelle ou historique, tant ses oeuvres nous parlent intensément du présent, des journées que l on appréhende l une après l autre. Yoann van Parys - catalogue d exposition - le modèle a bougé 7

8 Julien Fargeton Nantes Performance Dimanche 12 Durée : 5 min Une ceinture de pétards autour de la taille, un masque en papier autour de la bouche, des boules quiès et un casque anti-bruit sur les oreilles, enfermé dans un grand bidon métallique et BOUM! de la fumée! D après Gombrowicz Photography, digital print, 50x70cm DNSEP Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes avec félicitations, Les travaux qu il y présente, sont pluridisciplinaires : images, installations, performances, sculptures... 8

9 Arianne Foks Bruxelles et Paris Performance «She Killed A Deer» : Samedi 11 Durée Durée : 20/30 minutes En utilisant différents extraits de textes de Pierre Jean de Smet à Kierkegaard en passant par Claude Cahun et Roland Barthes, Arianne Foks compose une fiction, conçue comme une enquête policière, autour de l histoire d une femme qui tua un cerf. En qualifiant sa démarche de multidisciplinaire, Arianne Foks (1982, basée à Paris) développe un travail où la performance et l engagement du corps se combine à la pratique du dessin, de l écriture et plus récemment sous forme d installation. Les notions de désir et de déplacement des identités sont un point central qu elle questionne pour tenter de produire un nouveau corps/un nouvel espace/un nouvel objet. Souvent inspirée par des sujets proches d elle, et d histoires qui émanent du quotidien, c est avec une pointe d humour qu elle les laisse glisser poétiquement vers une fiction, qui en retour compose de plus vastes réalités. Elle a participé à de nombreux festivals internationaux de performance en Europe et aux Etats-Unis comme au Month of Performance Art et au Grimmuseum à Berlin, Motel Lucie à Milan, Jangva Gallery à Helsinki, Grace Exhibition Space à New York, Defibrilator Gallery à Chicago 9

10 Pierre Giquel Nantes A invité pour le festival : Medhi Georges Lalou / Robert Quint / Arianne Foks Pour ce festival Pierre Giquel ne réalisera pas de performance mais nous fait l honneur d inviter Medhi Georges Lalhou, Robert Quint et Arianne Foks. Né en Poète, critique et enseignant à l école des Beaux-Art de Nantes Métropole. il a collaboré à de nombreuses publications d art contemporain. 10

11 Mehdi-Georges Lahlou Bruxelles et Paris Performance «Stupidité contrôlée à la pastèque et autres instruments»: Samedi 11 Durée : 30 min La sphère, boule ou balle, roule d œuvre en œuvre et se matérialise aussi bien en fruit qu en boule disco. Une rondeur qui incite à la perforation, peut-être le retour d un jeu d enfant ou la volonté d attaquer une forme parfaite, en même temps que le volume est lié aux conditions d entrée dans le merveilleux. On la retrouve dans les performances mais aussi dans les photos et les vidéos: balle de tennis, pastèques ou boules disco dans Vive la fête qui transforment une assemblée pieuse en salle de bal. Colette Dubois Selection 2011 Stupidité contrôlée ou Autoportrait à la Pastèque Performance of 30 minutes 2011, Zattere, Venice (IT) Né en 1983 à Les Sables d Olonne (FR). Vit et travaille entre Bruxelles et Paris. Mehdi-Georges Lahlou est l enfant terrible d un art qui n existe pas. Ou pas encore, puisqu il est en train de l inventer. Comment peut- on être un artiste de l interstice, aujourd hui, quand on navigue entre nord et sud, entre différentes cultures, entre plusieurs mé- dias, entre de multiples notions entremêlées? «Ne voyons pas le problème par le petit bout de la lorgnette», semble-t-il (omettre de) nous dire. C est par le biais d un Surréalisme réinventé que Mehdi-Georges Lahlou a choisi de nous montrer, comme par un trou de serrure, ce que nous refusons de voir, de savoir, ou de comprendre. À travers la double identité qui le suit à la trace comme une seconde peau celle de son prénom composé Mehdi- Georges nous trimballe dans son petit monde intérieur, parsemé de ses facéties de gamin survolté. Il élève le burlesque au rang d art majeur, jouant avec les symboles de la tradition musulmane opposés à celui, hautain et tape-à-l œil, de ses talons aiguilles rouges. Plus qu un fétiche, cette paire de souliers est une sorte d «animal totem» pour l artiste, à la fois catharsis et vecteur de représentation. Questionnant le champ des possibles à jamais irréconciliables, il pose son propre corps comme motif de réflexion sur le «corps sexuel» confronté à l identité, notamment religieuse, et se plaît à détourner les signes de la culture traditionnelle pour mieux investir une nouvelle «esthétique musulmane». Ses performances, aiguisées par sa formation première de danseur, laissent en bouche un goût douxamer, où le rire sciemment provo- qué peut très vite virer au jaune. Son entêtement à réaliser les défis les plus fous, avec un sérieux frisant l insolence, cherche en même temps à dédramatiser les questions les plus épineuses abordées par son travail, mais aussi à les replacer, ni vu ni connu, au devant de la scène : les poncifs liés à la femme musulmane, la nudité, le genre sexuel dans la spiritualité, autant de sujets plus que délicats mais essentiels, et si rarement traités avec autant de rigueur. Car au-delà de l inévitable provocation il y a, au cœur, la rigueur de l engagement. «Quelqu un m a dit que le merveilleux était révolu» écrit-il, comme un petit enfant désabusé, en lettres champagne, ou sur papier doré. Et bien pas tout à fait, puisque Mehdi-Georges court encore après. Par Marie Moignard 11

12 David Neaud Bruxelles Performance Samedi 11 Durée : 20 min «Le rudimentaire, surtout quand il s agit d en jouer avec précision, demande une minutie, une attention voire des moyens fins. David Neaud se tient précisément là, entre l élémentaire et la maîtrise du complexe dans ses projets de spectacles sonores. Il demeure que c est la fragilité du fait sonore, sa volatilité mais aussi, même si elle ne va pas de soi, son inclinaison vers le musical qui se tiennent au centre de ce travail.» C. Domino Depuis dix années, je m intéresse essentiellement à l art audio et plus précisément, aux propriétés physiques et aux instabilités internes des sons avec lesquels je joue. Basé sur une technologie low tech et sur divers objets domestiques, mes dispositifs de concert bricolés sont des sortes de laboratoires sonores de fortune évoquant tables de mixage archaïques et synthétiseurs primitifs. Grâce à ces dispositifs, je capte et piège des vibrations afin de générer un univers fragile constitué de nappes sonores. Aussi, parce que l élaboration des dispositifs est construite sur une technologie précaire, la maîtrise du jeu en concert reste improbable. En cela, mes performances sonores sont largement ouvertes au hasard et à l accident, donnant lieu à des temps d improvisation et de recherche. Le vocabulaire formel de mes dispositifs tient de la nomenclature de l atelier du bricoleur, laboratoire sonore de fortune évoquant une certaine proximité de l activité d un bruiteur/expérimentateur. C est dans un équilibre fragile qu un système de relations physiques - son / matière / image - se combine une mécanique performative entre ce que l on observe et ce que l on entend. La nature du son devient une matière agissante et l objet/acteur une composante visuelle du phénomène sonore. C est lors d un festival sur les pratiques artistiques transversales, que ce sont associés à mon dernier dispositif la captation et la projection vidéo en direct. L image vidéo y est utilisée de façon brute et instantanée. Pas de diffusion d images pré enregistrées mais entre autre, la macro-captation directe et projection sur un écran, de ce qui était en train de se jouer sur le dispositif. L image projetée met en évidence des micro-événements imperceptibles à l oeil nu par le public: une tentative pour un film en train de se faire sous ses yeux. 12

13 Robert Quint Bruxelles et Berlin Performance «Ce n est pas ce que tu penses» : Samedi 11 Durée : 15 min Je vais agir dans l espace, le transformer, se qui va relever des aspects étranges et inattendus. Cette transformation va fusionner avec des objets apportés pour former une œuvre qui restera après l acte de la performance. Exit11 Contemporary Art - Robert Quint nature? Un néant à l égard de l infini, un tout à l égard du néant, un milieu entre rien et tout. Blaise Pascal, Pensées. On se trouve entre terre et ciel. Entre matérialité brute et attrait coloré d une étendue d azur. Entre chaos et forme. Dans une zone d entre deux, successivement sombre et lumineuse, qui joue sur les registres différents de la féérie, du jeu et du pathos. Les images empruntées aux effigies pop, à l histoire de l Allemagne et au quotidien le plus banal, basculent par un jeu de déplacement dans l urgence des préoccupations actuelles. L œuvre de Robert Quint diffuse une séduction suspecte, porteuse d inquiétude. On y voit une forme d anticipation de la disparition. Ainsi les architectures qu il construit - Tour de Babel, ruine issue de la tradition romantique, marée noire de voitures accrochée à la toile - sont animées de leur propre engloutissement. Il y a chute, dérive. L œuvre prend à rebours les clichés de l innocence et de la légèreté. De la dentelle pour une pollution chimique, des paillettes pour du sperme, une insigne commerciale (Mega Value) pour un paysage en perdition, le seul enchantement est-il celui de la vie? La condition de l artiste comme celle de l homme, ce presque rien placé entre infini et néant préoccupe Robert Quint. A la question de la filiation, l artiste ajoute celle de la transmission. Que peut-on encore transmettre à nos fils? Une sculpture placée en lévitation représente un îlot de terre. Tel un fragment archéologique sauvegardé de la ruine, il porte à son sommet le symbole de foi chrétienne : un crucifix. Outre le signe d un intérêt de l artiste pour la charge symbolique de l objet religieux, cette pièce interroge la possibilité d un Après. Incombe-t-il aujourd hui à l art de jeter des ponts entre le profane et le sacré, le passé et le présent? L artiste est pensé ici comme vecteur de mémoire. Il a tourné le dos aux utopies et aux enjeux fissurés de la modernité, sans opter pour le cynisme. L art de Robert Quint est sincère. Il se fraye un chemin dans la confusion actuelle avec la détermination d un enfant qui veut retrouver l intensité de la vie. 13

14 Damien Rankovic Bruxelles Performance «Travailler sous couvert de la boite» : Samedi 11 et Dimanche 12 Durée : Indéterminée, le public n est pas convié à un heure précise à venir voir la performance, celle-ci se déroule durant tout le temps du festival. Un socle semblant vide se déplace dans l espace mais quelqu un se tue à la tâche là-dedans. Né en 1984, Damien Rankovic vient de Bruxelles. «De manière générale, je fabrique très peu de choses. Je cherche surtout à manipuler des objets déjà existants, les changer de contexte, leur donner une autre force,ou une autre faiblesse.j attache du coup beaucoup d importance aux objets trouvés par hasard dans toutes sortes d endroits. Chaque éléments que j utilise découle souvent d une «trouvaille», d une réelle rencontre entre mon regard et ces objets. Je ne travaille jamais en cherchant quelque chose mais tout découle de manipulations, d expériences et de tentatives qui aboutissent à une oeuvre concrète lorsqu elles trouvent un lieu, un espace où se poser effectivement. C est en ce sens que je me considère comme sculpteur car c est dans le lieu même où l objet est montré qu il se finalise et prend tout son sens. Il s agit vraiment d un travail sur l espace. Donc une même pièce n est jamais à montrer de la même manière. J ai débuté mes recherches exclusivement par de la performance car je considérais qu elle était le seul espace où ma présence physique était nécessaire et importante pour en venir à faire des «sculptures-installations» où la présence du spectateur et le rapport entre les oeuvres et les gens qui les vivent rejoignent cette notion de l importance d être là,de vivre la chose, sans que ma présence n en devienne pour autant indispensable. Je ne considère pas maîtriser une technique quelconque ou vouloir ne faire uniquement que de la sculpture ou uniquement que de la vidéo. Au contraire, je laisse le champ constamment ouvert quant aux mises en forme de mes projets. Je ne travaille pas à donner un sens précis à mes oeuvres mais plutôt à ce que tout un chacun puisse comprendre, selon ses connaissances et son degré d intérêt pour l art, les choses que je donne à voir. C est pour cela que les notions de tensions, de dangers et de surprises sont fort présentes car tout ces sentiments font sortir le spectateur du domaine de l affect pour le ramener au niveau de l instinct et donc d une compréhension «corporelle» des oeuvres. C est en cela que le spectateur devient lui-même support et réceptacle à la fois.» Damien Rankovic 14

15 Angéline Réthoré Nantes Performance «Sans titre» : Dimanche 12 Durée : 1h à 2h La débâcle n aura pas lieu. Angéline Réthoré est une jeune artiste diplômée des beaux arts de Nantes en Ses travaux convoquent des notions d énergie, de forces, de tension. Elle assemble ou met en scène des objets et des matériaux qui s imposent à l espace et au spectateur. 15

16 Edurne Rubio Paris Performance «THE VISITORS (working title)» : Samedi 11 Durée 30 min Il n y a personne ici! Pourquoi les photos architecturales des bâtiments sont-elles toujours désertes? Où sont les gens? Sont-ils sur le point d apparaître ou viennent-ils simplement de partir? «La maison ne vit que par les hommes, comme la tombe», dit Cesar Vallejo. «The Visitors» est un projet de recherche sur la présence et l absence, sur la façon dont nous voyons les choses, mais aussi sur ce que nous ne parvenons pas à voir. Une recherche qui utilise l architecture comme le témoin parfait. Edurne Rubio etudie les Beaux Arts à l Université de Bilbao, spécialité sculpture. Grâce à une bourse Erasmus, elle suit sa cinquième et dernière année d études en Belgique à l Institut Supérieur des Arts Plastiques et Visuels de Mons dans l atelier Art &Environnement. Depuis lors, elle habite et travaille à Bruxelles. En 2000, le Ministère de la Culture de la Communauté française lui octroie une bourse pour un travail de recherche artistique d une année. En 2003 y 2004, elle travaille en tant qu artiste résidente à Recyclart. Par ailleurs, elle participe à de nombreuses expositions et manifestations artistiques en Belgique. Les travaux qu elle y présente, sont pluridisciplinaires : images, installations, performances...de plus, il s agit avant tout pour elle d intervenir artistiquement sur et dans le lieu d exposition en concevant ses œuvres en fonction du celuici et de son contexte. Désireuse d occuper un lieu situé a la limite entre différentes disciplines, elle s inscrit à l atelier dirigé par Blanca Calvo et Ion Munduate Mugatxoan 2002, que se tient à Arteleku, Espagne et à la Fundaçao Serralves, Portugal. Mugatxoan décide de produire ses projets : «desde. Arteleku», un montage sonore et «desde. Serralves» une installation vidéo qui seront présentés dans ces deux lieux pendant le festival «Mugatxoan 2004». A partir de «desde», Edurne Rubio développe un travail proche du documentaire et de l anthropologie. 16

17 Philippe Szechter & Julien Quentel Nantes Performance «Sur une partition de Brecht, de George Brecht, une mise en scène du rouge et du vert, et qui pourrait devenir who s afraid of red & green, en référence à Newman, Barnett Newman. Est-ce vraiment un titre? ( ) Au moins provisoirement» Dimanche 12 Durée 30 min Où il sera question d identité, de fantasmes, de refoulé, et peut-être d aveux, de hasard aussi et d actions, d attente, et de détente, de musique et de silence certainement. Où il sera aussi question d anecdotes, et de grandes histoires, enfin aussi brèves que nécessaires, de marrons par association de couleurs, de fluide, de recto, et sans doute aussi de verso. Où il sera enfin question de quelques têtes et de quatre mains. Nous comptons ne pas vous laisser exactement là où vous êtes assis, d ailleurs il n y aura pas de quoi s asseoir, ainsi ce sera plus facile. Julien Quentel artiste de MilleFeuilles. Artiste né à Paris le 14 décembre Formation professionnelle continue, Technicien audiovisuel,2003/2004, ESRA RENNES (35). Diplôme National Supérieur d Etudes Plastiques 2000, TOURS (37). Julien Quentel a participé à de nombreuses expositions, performances et projections publiques. Philippe Szechter artiste Nantais qui se consacre aujourd hui essentiellement à une production plastique dans une série de performances remarquables où l incarnation du héros minable Malabar occupe une place prépondérante. 17

18 Loreto Martinez Troncoso Paris Performance «sin voz» : Samedi 11 Durée 20 min Il y a un silence très lourd, je ne sais pas d où il vient. Silence qui m accompagne, même si je ne le veux pas. Il parle au travers de mes paroles, il dit ce que je ne peux pas dire. Camané, Silêncio «Comment faire parler le silence? Oui. Où sont ces paroles que je n ose pas dire ouvertement? Pour quoi je ne me laisse pas surprendre par ce que je ne sais pas, par ce que je sens Aller à la rencontre de ces autres moi, inconnus de moimême et qui parlent avec une autre voix, les laisser parler même quand j aurais préféré les entendre dire d autres choses, même si je me sens trahie par ce qu elles disent par ce qu elles pensent par ce qu elles sentent Comme dans une séance de spiritisme, les convoquer, les entendre converser, discuter, se contredire, s interroger, se juxtaposer, se hurler, se murmurer, (se) monologuer et aussi se taire.» Lors d un moment convivial, l artiste prend la parole au sujet de l acte même de«donner corps à la voix». Loreto Martinez Troncoso est née à Vigo (Espagne) en 1978, elle vit et travaille à Paris. Elle a suivi des études artistiques à l université des Beaux- Arts de Pontevedra puis à l Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux. Son travail utilise essentiellement l écriture et la parole : monologues, enquêtes, interviews et conférences dans lesquelles l artiste se met en scène. Il prend forme à travers des vidéos et des performances se déclinent en fonction du contexte de l intervention. Dans une adresse directe au public, et en s exprimant dans une langue qui n est pas la sienne, Loreto Martínez Troncoso s intéresse notamment au rôle du langage dans notre société et s interroge sur la notion d identité. 18

19 Johanna Weissenrieder Bruxelles A Invité pour le festival : Lorento Martinez / Edurne Rubio / David Neaud Performance «Case study» : Dimanche 12 Durée : 10 à 15 min Dans la performance «Case study», la narratrice raconte son enquête sur cinq œuvres non identifiées. Elle tisse des liens entre les histoires de ces différentes œuvres et les lieux ou elles se trouvent. L histoire est encrée par la rétro projection d une image et des dessins sont offerts comme preuve. Vue de l exposition Specific Space performance «Cross-over» de Johanna Weissenrieder 2012 Est-ce que Freud a vraiment dit : «parfois un cigare n est rien d autre qu un cigare»? L autoportrait de Dürer, qui se trouve à présent au musée de Munich, est-il une faux? Est-ce qu une sculpture de Richard Serra a réellement été abandonnée dans une friche industrielle dans le Bronx? Existe-il une malédiction chinoise qui dit : «Puissiez-vous vivre à une époque intéressante»? Les autruches mettent-elles leur tête dans le sable quand elles ont peur? C est ce genre de questions que Johanna Weissenrieder collectionne et décrit dans des performances, vidéos et pièces sonores, en brouillant les frontières entre vraie et faux, témoignages et théories à conspiration, mémoires et mythes. 19

20 Julien Zerbone Nantes Historien de l art «Le galop de Daisy «Edward MUYBRIDGE photographie 1872 Conférence sur «Performance» : Dimanche 12 Durée 1 h 30 Performance/ /pɛʁ.fɔʁ.mɑ s/ féminin Au XIXè s. le terme est utilisé dans les haras anglais pour désigner chez un cheval sa manière de courir, de se comporter pendant la course, repris de l ancien français performance, «accomplissement, exécution», lui-même dérivé du latin performare, «former entièrement». 1. Résultat obtenu par un cheval de course et, par ext. par un sportif, par une équipe. Les sportifs sont classés en diverses catégories selon leurs performances. La médiocre performance de cette équipe lors du dernier championnat. Par ext. Exploit, prouesse. Cet athlète avait accompli une véritable performance en courant le cent mètres en moins de dix secondes. C est une véritable performance que d avoir achevé ce travail dans de si courts délais. 2. Par anal. Le plus souvent au pluriel. Ensemble des caractéristiques techniques d un véhicule, d une machine, d un dispositif, correspondant à ses capacités maximales. Les performances d une automobile, d un système informatique. Normes de performance, auxquelles un produit doit satisfaire pour être mis sur le marché. Classement à l indice de performance, qui pondère les résultats obtenus dans une course en fonction de la cylindrée des automobiles. 3. Dans l art contemporain, événement artistique associant diverses formes d expression et dont le déroulement en présence d un public constitue l œuvre elle-même. 20

21 Programmation Vendredi 10 Ouverture à 19h Performance de : Johanna Weissenrieder Baptiste Brunello Samedi 11 Performances de : Mehdi-Georges Lahlou Damien Rankovic Julien Fargeton Arianne Foks Claude Cattelain Edurne Rubio David Neaud Loreto-Martinez Troncoso Dimanche 12 Performances de : Samuel Buckman Philippe Szechter & Julien Quentel Robert Quint Angéline Réthoré Conférence de : Julien zerbone 21

22 MilleFeuilles Ateliers d artistes - Plateforme de production 22

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

solo marionnettique - manipulation de matière

solo marionnettique - manipulation de matière Éternités texte de Gilles Aufray solo marionnettique - manipulation de matière création septembre 2015 mise en scène et manipulation : Marion Vedrenne regards extérieurs : Laurent Michelin, Brice Coupey

Plus en détail

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM...

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM... KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... Cette fiche

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí Production IVAN CARRERO Scénario MONTSE AGUER et DAVID PUJOL Photographie IVAN CARRERO Édition et son JORDI MUÑOZ Documentation LUCIA

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations.

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations. graphisme + espace public Bérangère Magaud {74 rue d Hautpoul 75019 Paris } 06 62 07 07 27 PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

Habiter le musée plutôt que le traverser!

Habiter le musée plutôt que le traverser! Habiter le musée plutôt que le traverser! «Les images ne sont pas un simple auxiliaire de l écrit. Elles sont déclencheur d émotions et de pensées, et porteurs de messages. Cet apprentissage relève d une

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Dossier Pédagogique du Spectacle

Dossier Pédagogique du Spectacle Dossier Pédagogique du Spectacle Le Petit Collectionneur de Couleurs Spectacle jeune public dès 2 ans en Théâtre de Papier Un spectacle en Théâtre de Papier Un album paru aux Editions Bayard Jeunesse Un

Plus en détail

Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio»

Séquence Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Auteurs : Chris Trabys, Sophie Siret, Linda Khirani-Lycée Blaise Pascal brie Comte Robert (77) Niveau : Seconde

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

EXPOSITION PHOTOGRAPHIE ET VIDEO

EXPOSITION PHOTOGRAPHIE ET VIDEO EXPOSITION PHOTOGRAPHIE ET VIDEO 5 S E P T E M B R E - 8 N OV E M B R E 2 0 1 5 150 cm EXPOSITION PHOTOGRAPHIE ET VIDEO VAUX-LE-VICOMTE Première exposition d art contemporain à Vaux-le-Vicomte, elle sera

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

La Rentrée au Jeu de paume!

La Rentrée au Jeu de paume! La Rentrée au Jeu de paume! Communiqué DE PRESSE activités jeune public et moins de 26 ans Photo : Elodie Coulon Jeu de Paume 2014 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG La rentrée

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama TERRILS Prix public 35! Livre de 104 pages format vertical 25 x 30 Couverture cartonnée, cahier central texte sur papier Old Mill 42 photographies de Naoya Hatakeyama Texte Naoya Hatakeyama Parution prévue

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com

ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com Le spectacle «Pas si simple de capter de tout jeunes spectateurs.le duo l a fait

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc Conception et performance : Andréane Leclerc Conception dʼéclairages : Chris Rayment La pièce Mange-moi est le regard d une femme contorsionniste sur la

Plus en détail

Fichier de Jeux - Août 2009, Sébastien Barraud (sebastien.barraud@yahoo.fr)-consultant UNICEF JEUX D EXPRESSION

Fichier de Jeux - Août 2009, Sébastien Barraud (sebastien.barraud@yahoo.fr)-consultant UNICEF JEUX D EXPRESSION JEUX D EXPRESSION Jeu de mimes 1 Improvisation 2 Le miroir 3 La chaîne de communication 4 Pauvre petit chat! 5 Le message indien 6 Les fauves endormis 7 La corde chinoise 8 Le jeu des statues 9 Réveillez-vous!

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté +33 (0)3 81 61 55 18 / frac@franche-comte.fr

Plus en détail

L histoire des arts à l école

L histoire des arts à l école Renseignements et réservations Les réservations sont à effectuer à la maison du patrimoine au moins quinze jours à l avance : 02 98 95 52 48. Tarif : 50e / classe Les projets sont élaborés avec les médiateurs

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS LES HAUT PARLEURS DIDIER GALAS & JEAN-FRANÇOIS GUILLON _ [ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS _ Conférence performée - 2014 Note d intention RABELAIS VS NOSTRADAMUS Projet pour

Plus en détail

L ABRIS Réalisation et performance. Festival Les grands chemins en Minervois 2014 Site du moulin de Félines-Minervois (Hérault)

L ABRIS Réalisation et performance. Festival Les grands chemins en Minervois 2014 Site du moulin de Félines-Minervois (Hérault) SANDRA BIGNON Par mes réalisations éphémères, actions, rites, j habite les lieux, traversant les espaces qui m environnent, y laissant une trace. J y puise ma matière. A travers l histoire, l archéologie

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

Stages photo. La grange. à côté de

Stages photo. La grange. à côté de Stages photo à côté de La grange Face à la galerie d exposition La grange, un espace de 50 m², équipé en informatique et en outils numériques, permet la pratique de la photographie. De septembre 2007 à

Plus en détail

EMEA ATELIERS DECLOISONNES

EMEA ATELIERS DECLOISONNES EMEA ATELIERS DECLOISONNES L'EMEA propose cette année à plusieurs classes pilotes une nouvelle organisation pédagogique : l'atelier d'improvisation musicale les ateliers chansons et musiques actuelles

Plus en détail

Equivoque. Par la compagnie Equivoque Un projet d Ode Rosset et Thomas Silvert

Equivoque. Par la compagnie Equivoque Un projet d Ode Rosset et Thomas Silvert Equivoque Par la compagnie Equivoque Un projet d Ode Rosset et Thomas Silvert Tout commence par un rêve d Ode, né sur une berge Corse. Un rêve nourri d un désir d espace, de nature, d évasion et de partage.

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Exposition du mercredi 28 octobre au samedi 28 novembre 2015

Exposition du mercredi 28 octobre au samedi 28 novembre 2015 Exposition du mercredi 28 octobre au samedi 28 novembre 2015 L ATELIER Yann Arthus-Bertrand présente pour la première fois en France la série «Lilong Treasures» de la photographe Nathalie Perakis-Valat.

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression Appel de chargé(e)s de mission // Été 2014 Art Souterrain 2013, Palais des congrès de Montréal Le festival Art Souterrain est un organisme à but non lucratif dont le mandat est de promouvoir les pratiques

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Cinéma expérimental et image en mouvement 17, rue Paul Bellamy - 44000 Nantes 02 40 89 78 07 - info@mire-exp.org www.mire-exp.org Contact : Aurélie

Cinéma expérimental et image en mouvement 17, rue Paul Bellamy - 44000 Nantes 02 40 89 78 07 - info@mire-exp.org www.mire-exp.org Contact : Aurélie Cinéma expérimental et image en mouvement 17, rue Paul Bellamy - 44000 Nantes 02 40 89 78 07 - info@mire-exp.org www.mire-exp.org Contact : Aurélie Percevault, chargée des actions pédagogiques PROPOSITIONS

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE SITUATION INTÉGRÉE 3 e ANNÉE Situation intégrée 3 e année Intégration : Français, sciences humaines, techniques de réflexion et technologie Thème : Comment vivent les gens dans ton quartier PRÉACTIVITÉ

Plus en détail

CV ARTISTIQUE. Comment raconter son histoire? Je n en ai aucune idée mais je vais tenter d en dresser un portrait tout relatif.

CV ARTISTIQUE. Comment raconter son histoire? Je n en ai aucune idée mais je vais tenter d en dresser un portrait tout relatif. CV ARTISTIQUE Nom : Bellon Prénom : Thibaut Pseudonyme : Tikivisions Date de naissance : 8 février 1977 Lieu de naissance : Haine Saint-Paul Nationalité : Belge Adresse : 23, rue de l Eglise ; 5150 Franière

Plus en détail

Entretien avec Guy-André Lagesse

Entretien avec Guy-André Lagesse Entretien avec Guy-André Lagesse Propos recueillis et mis en forme par Sébastien Gazeau d après l entretien du 16 octobre 2014. L aspect général des ZAC a-t-il changé au fil des années? La Zone d anniversaire

Plus en détail

CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1

CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1 2013 2014 CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1 Que va-t-il se passer au cours de la première année du C.L.E.A.? Animés par la volonté de réduire

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Travailler sur la mémoire des films

Travailler sur la mémoire des films Travailler sur la mémoire des films Je propose qu on s intéresse plus particulièrement à un programme de films et dans ce programme, à quelques films seulement. En avant propos, je tiens à citer mes sources

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin 4. Vivre et bouger dans l espace du dessin Thématique_ Intitulé Exercices _ Développements _ Objectifs Références artistiques Etre présent, participer, vivre dans l espace du dessin : utiliser l espace

Plus en détail

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à Le Pavé Mosaïque «Mais à quel jeu jouent donc les francs maçons sur cet échiquier dessiné à même le sol du Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à la

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

Les activités du cirque à l école

Les activités du cirque à l école Les activités du cirque à l école Diaporama réalisé à partir des ouvrages : - cirque à l école - équipe CPD CPEPS académie de Paris - les activités du cirque à l école équipe EPS & USEP 37 - les activités

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique

Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique Candidature en vue d une résidence-mission à des fins d éducation artistique et culturelle menée en faveur des enfants et des jeunes du territoire

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Biographie Spectacle théâtral et musical Concert Presse et Fans Contact BIOGRAPHIE Naître et frôler la mort ce premier jour de vie de Halloween 1978, voilà qui pose les bases d

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées.

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Projet culturel de création en quatre phases, et quatre actes en accompagnement du programme de requalification urbaine de la ville de Saint-Quentin,

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014

RAPPORT D ACTIVITE 2014 RAPPORT D ACTIVITE 2014 Cette année 2014 a été pour notre association l année de la création d un projet basé sur notre idée de développement d une Fabrique de culture autour d un projet plastique et l

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Le jardin est un enclos. Pour protéger les plantes ou le jardinier? Pour mieux s ouvrir sur le monde ou cacher ses passions botaniques?

Le jardin est un enclos. Pour protéger les plantes ou le jardinier? Pour mieux s ouvrir sur le monde ou cacher ses passions botaniques? Du jardin préhistorique au jardin contemporain, ce spectacle met en scène l histoire des jardins à travers le monde. Deux acteurs et deux manipulateurs participent à cette vaste entreprise dans un petit

Plus en détail

Jouer avec des cartons

Jouer avec des cartons Jouer avec des cartons Trois modules EPS pour TPS PS Stage accueil des moins de trois ans novembre 2013 Les situations proposées doivent servir de base à l élaboration des séances. Chaque séance comprendra

Plus en détail

Benjamin Mis. Portfolio. +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net

Benjamin Mis. Portfolio. +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net Benjamin Mis Portfolio +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net Faits & Gestes La locution Faits & gestes pose un cadre conceptuel où converge l ambivalence actif / passif : c est là que concorde la

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS RÉSERVATIONS ET CONTACTS Daphné Pichon / Alexandra Olivier Théâtre du Pays de Morlaix l 20 rue Gambetta BP 67-127 29671 Morlaix Cedex l 02 98 15

Plus en détail

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste Comment a été constituée l exposition «Sous l œil du cinéaste»? Quel(s) rôle(s) tient le réalisateur lors du tournage

Plus en détail

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing»

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Exposition présentée tous les jours de 10h à 12h et de 13h45 à 18h30 Du 4 au 30 avril 2015 Maison du patrimoine Atelier Perret au Havre Bruno Gavard

Plus en détail