«La terre est ma couleur»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«La terre est ma couleur»"

Transcription

1 Bibliothèque municipale Christian Pineau, Le Grand-Lucé «La terre est ma couleur» Animation : Nous avons accueilli l exposition intitulée «La terre est ma couleur» créée par les éditions «Rue du monde» durant le mois d avril. Afin d étoffer la proposition de livres traitant des thèmes de la tolérance, du racisme, etc., nous avions également demandé la malle thématique sur les différences. Les livres ont donc été disposés à proximité de l exposition afin que le public établisse le lien entre les deux types de support. Nous avons préparé pour la classe de CM2 deux questionnaires que vous trouverez en annexe. Le premier est tiré du dernier panneau de l exposition et a été exploité en classe, le second a été réalisé à partir de l exposition et était destiné à être complété sur le moment. Déroulement : Nous avions demandé aux enseignants de ne pas expliquer la raison de la visite à la bibliothèque ; ainsi nous pouvions créer un effet de surprise à partir de l album Alice sourit. Nous l avons toujours exploité en premier pour leur faire parler du handicap, de ce qu il est, et demander aux élèves d énumérer les autres différences qu ils connaissaient. Ces dernières étaient toutes marquées sur un tableau visible par tous. Dans le cas où ils rencontraient quelques difficultés à trouver les différences qui existent, nous enchaînions sur la lecture de Sophie la vache musicienne, puis sur la présentation de quelques photographies des livres Fascinants peuples du monde, Les fêtes d ailleurs racontées aux enfants d ici et pour les plus grands Le tour du monde des religions. Les enfants allaient donc ensuite voir l exposition. Nous leur demandions ensuite les éléments qui les avaient marqué, les mots, les phrases, les chiffres ou encore les illustrations. Les plus importants étaient alors notés. Le livre intitulé La différence a circulé à ce moment là pour illustrer certains points. La séance s est terminée pour les CM ainsi que les CE2 par la lecture du livre Le type ; à partir duquel il était aisé de leur faire dire quelle était l attitude à refuser et quelle était celle à privilégier devant quelqu un qui nous déplaît ou que l on ne comprend pas. Un mot à retenir : «Tolérance». Les élèves de CM1 ont réalisé des créations sur le thème de la tolérance qui seront certainement bientôt exposées à la bibliothèque. Nous envisageons de faire venir pour l occasion, non seulement les parents mais aussi les élus. Nous avons ensuite reçu le mercredi 7 mai la conteuse Nadja Rubinstein venue nous raconter ses «histoires des pas pareils». La séance de contes s est terminée par un goûter aux couleurs du monde. Chaque participant pouvait amener un dessert d un pays de son choix. Nous avons compté une cinquantaine de participants. Plus si nous avions pu accepter tout le monde (chose impossible à cause d une surface réduite). Dates : du 3 au 30 avril ; le 7 mai pour la conteuse La visite de classe durait de 1h à 1h30 selon les niveaux. Les CM1 et CM2 sont restés en classe entière, alors que les CE1 et les CE2 ont été divisés en deux groupes : l un avec l enseignant ou l enseignante à l exposition, l autre avec la bibliothécaire pour raconter des histoires sur la tolérance à partir desquelles on énumérait ensemble toutes les différences qui pouvaient exister. 1

2 Public visé : L'exposition était destinée à faire venir les scolaires, mais certains adhérents ont bien entendu apprécié sa richesse. Toutes les classes de la commune, du CE1 au CM2 sont venues voir l exposition. Nous avons également reçu une classe «Unité pédagogique d intégration» totalement prise en charge par les deux enseignants accompagnateurs. La classe de CE1 a simplement repéré les titres, les illustrations et les photographies sans rentrer dans le détail. A partir du CE2, les élèves étaient plus réceptifs. Partenaires : la BDS nous a prêté l exposition, le matériel qui l accompagne ainsi que la malle thématique. Coût global : il faut compter le coût des documents à imprimer et à photocopier afin de promouvoir un maximum les animations. 2

3 Plaquette recto-verso à plier en 3 volets. Nous avons au préalable demandé une autorisation à la maison d édition pour pouvoir intégrer des illustrations de l exposition ainsi que les photographies d Alain Serres et de Zaü. Affiche à découper pour imiter la terre. 3

4 Affiche et plaquette à distribuer 4

5 Matériel nécessaire : celui emprunté à la BDS. Temps de préparation : entre 6 et 8 heures en comptant l installation, la préparation des questionnaires, la création des documents de promotion, la préparation des lectures, les entretiens avec les enseignants qui le souhaitaient, le bilan à rédiger, etc. Supports empruntés à la BDS : nous avons donc emprunté l exposition ainsi que les encadrements qui permettent de la suspendre ; la malle thématique. Documents principalement utilisés : Alice sourit, de Jeanne Willis et Tony Ross Sophie la vache musicienne, de Geoffroy de Pennart Georges et Sylvia, de Michael Coleman et Tim Warnes Le type, de Philippe Barbeau et fabienne Cinquin Les fêtes d ailleurs, racontées aux enfants d ici, d Elisabeth Dumont-Le Cornec et Frédéric Malenfer La différence, de Jacques Fijalkow, Joëlle Garcia et Patrice Cayré Fascinants peuples du monde, de Mirella ferrera Le tour du monde des religions, édité par National Geographic La cour couleurs, de J.M.Henry et Zaü Paroles sans papiers, bande dessinée dirigée par Alfred et David Chauvel. Nous avons simplement montré la couverture lorsque les enfants ont évoqué la situation des sanspapiers. Certains ont très bien interprété l illustration particulièrement forte. 5

6 Importante fréquentation de l animation Retours et satisfaction des publics : Les publics ont découvert avec beaucoup d intérêt l exposition, ont souligné sa richesse. Les points positifs : L exposition a permis de faire passer aux enfants des messages essentiels sur la tolérance, leur a permis de prendre conscience d un certain nombre de choses dans un contexte où les droits de l Homme sont encore bafoués Nous en avons profité pour mettre en valeur le travail des éditions «Rue du monde». Ces animations ont permis à certains enfants de découvrir la bibliothèque. Certains sont revenus pour s inscrire. Nous n avions pas enregistré autant d inscriptions d enfants en avril depuis l ouverture de la bibliothèque. Aucun point négatif 6

7 ANNEXES Questionnaire sur l exposition «La terre est ma couleur» Combien de langues existe t-il dans le monde? Pour quelles raisons la vie est souvent dure pour les personnes immigrées?. Qu est-ce qui nous distingue, par exemple, les uns des autres? Quelle part de l humanité vit dans des pays insuffisamment développés et pauvres? Comment appelle t-on une personne à qui l on reproche à tort tous nos maux?... Depuis quand l esclavage existe t-il?. Décrivez la condition d esclave : Quel est le nom du berger qui a fait se soulever des milliers d esclaves contre Rome, en 73 avant Jésus Christ?. Quand l esclavage a t-il été aboli en France? Et par qui?. 7

8 Quelle a été l attitude des Européens lorsqu ils ont découvert les Indiens? Donnez un exemple de ségrégation :.. Qui a incarné la révolte pacifique des Noirs Américains pour l égalité? Quand? Comment appelle t-on le racisme contre les Juifs? Que signifie le mot «Shoah»?.. Combien de Juifs en furent victimes?.. Quel est le nom du tribunal qui a jugé et condamné les principaux responsables nazis? Donnez 2 exemples de discrimination :.. Qu est-ce que le racisme?... Sommes nous nombreux à avoir des origines étrangères? Quel est le texte essentiel qui a été adopté en 1948? Par qui? Quelle en est l idée principale?... L intégration de gens issus d autres cultures entraîne parfois des tensions et des incompréhensions mais aussi et c est le plus important : (à vous de compléter) S il y a un mot que vous devriez retenir de ce passage à la bibliothèque et de cette exposition, quel serait-il?.. 8

9 Il s agit de relier entre elles les bonnes réponses. 9

Speed petit dej' 9 juin 2015

Speed petit dej' 9 juin 2015 Speed petit dej' 9 juin 2015 Le prochain speed petit dej aura pour thème : «Protection jurdique de votre image sur le web». Animée par Aurélie PAUCK, Avocate SCP MALPEL et ASSOCIES. L intervenant présentera

Plus en détail

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe Compétences disciplinaire : - Localiser quelques lieux majeurs de l industrie en France - Appréhender la notion d interaction régissant

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE MUNICIPALE DE RIVIÈRE-SALÉE PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015

MÉDIATHÈQUE MUNICIPALE DE RIVIÈRE-SALÉE PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015 MÉDIATHÈQUE MUNICIPALE DE RIVIÈRE-SALÉE PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015 1. ACCUEILS DE CLASSES Conditions : Chaque accueil nécessite, au préalable, une inscription gratuite et obligatoire. Pour se faire, il

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

LA PASTORALE EN TROISIEME

LA PASTORALE EN TROISIEME Pastorale Le 3 septembre 2015 01 30 15 92 66 06 44 95 11 29 aumonerie321t@bs78.net LA PASTORALE EN TROISIEME Toutes les bonnes choses ont une fin! Et oui les vacances sont finies! Mais d autres bonnes

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

AP2i Cahier des charges

AP2i Cahier des charges AP2i Cahier des charges Concours graphique Document de 8 pages. Contact : concours@ap2i.org Infos : http://concours.ap2i.org 1/8 Quels sont les besoins graphiques de l Agence? A travers ce concours, nous

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail

Informations sur la recherche d erreurs dans le questionnaire en ligne «Questionnaire Situation

Informations sur la recherche d erreurs dans le questionnaire en ligne «Questionnaire Situation Informations sur la recherche d erreurs dans le questionnaire en ligne «Questionnaire Situation des revenus» Auteur: Agroscope Dépouillement centralisé des données comptables Version: v3.1_15.12.2015 ;

Plus en détail

Bilan de l enquête dans le réseau Sismos à l Ecole

Bilan de l enquête dans le réseau Sismos à l Ecole REPLIQUES REPLIQUES : Nouvelles du réseau Sismos à l Ecole Avril 2011 sont destinataires de ce message les gestionnaires de stations et leurs référents scientifiques Bilan de l enquête dans le réseau Sismos

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

SOMMAIRE. Animations CP... p 4. Animations CE1/CE2... p 5/7. Le tri sélectif Le compostage La prévention. Animations CM1/CM2...

SOMMAIRE. Animations CP... p 4. Animations CE1/CE2... p 5/7. Le tri sélectif Le compostage La prévention. Animations CM1/CM2... Du CP au CM2 1 2 Toutes nos animations sont gratuites! * SOMMAIRE Animations CP...... p 4 Animations CE1/CE2... p 5/7 Le tri sélectif Le compostage La prévention Animations CM1/CM2... p 8/10 Le tri sélectif

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine

La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine Retrouvez un sondage réalisé dans 32 des 47 facultés de médecine de France auprès des étudiants de médecine. 1 OMMAIRE DE L ÉTUDE I. Bilan

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes :

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes : CULTURE-ACTIONS Culture-Actions est un dispositif national d aide financière pour des projets portés par un ou des étudiants. Les projets peuvent être déposés à titre individuel ou associatif. Critères

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

http://www.universal-soundbank.com/bruitages-animaux.htm Durée de la séance Classe

http://www.universal-soundbank.com/bruitages-animaux.htm Durée de la séance Classe Les animaux 1 Titre du document Les animaux 1. Auteur Timea MAZZAG Niveau de langue A1.1 Objectif de la séance Apprendre les noms des animaux de compagnie Lien Internet http://www.universal-soundbank.com/bruitages-animaux.htm

Plus en détail

UN MOT DEUX PASSES. Mireille Scemama. Toulouse, décembre 2005.

UN MOT DEUX PASSES. Mireille Scemama. Toulouse, décembre 2005. UN MOT DEUX PASSES Mireille Scemama Toulouse, décembre 2005. Freud et Lacan sont morts. La psychanalyse, elle, reste. La psychanalyse se transmet. Mais seule la pratique ne suffit pas à justifier son existence.

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé SITUATION RÉGULIÈRE Etre régularisé Pendant 5, 8, 10 ans, parfois davantage, avoir été un «sans-papier» et se réveiller un jour muni de ce document qui concède l accès à une existence légale, qui permet

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

CHEQUES CADEAUX ANNONAY +

CHEQUES CADEAUX ANNONAY + . ẠNNONAY + Fédération des Commerçants, Artisans et Professions Libérales CCIT Ardèche 38, rue Sadi Carnot - BP 185 07104 ANNONAY Cedex Tel : 04 75 33 61 95 Site : www.annonay-plus.com Email : contact@annonay-plus.com

Plus en détail

GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA. Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1

GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA. Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1 GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1 GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA Félicitations! Vous venez de prendre une décision importante!

Plus en détail

Guide enseignants 2011-2012. Maternelles

Guide enseignants 2011-2012. Maternelles Guide enseignants 2011-2012 Maternelles 1 La bibliothèque jeunesse c est : Un lieu de ressources pour les enfants de la naissance jusqu à l adolescence. Des albums, des contes, des romans, des documentaires,

Plus en détail

N 8 Janvier Février Mars 2010

N 8 Janvier Février Mars 2010 N 8 Janvier Février Mars 2010 EDITO Voilà bientôt trois ans que notre association Burkina Songré a vu le jour et nous sommes toujours pleins d enthousiasme pour accompagner les habitants de Bougrétenga

Plus en détail

La place des Terreaux est là, éclaboussée de lumière et de l eau de la Fontaine, enténébrée car les lumières de la ville sont chiches, balayée par un

La place des Terreaux est là, éclaboussée de lumière et de l eau de la Fontaine, enténébrée car les lumières de la ville sont chiches, balayée par un La place des Terreaux est là, éclaboussée de lumière et de l eau de la Fontaine, enténébrée car les lumières de la ville sont chiches, balayée par un vent glacial, parcourue en tous sens par des vélo v,

Plus en détail

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa!

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa! Fête des Pères Un astucieux et original marque-page pour papa! Vous allez le voir, sous des airs de «banal marque-page» cette réalisation à permis à nos petits élèves en situation de handicap de travailler

Plus en détail

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Nom, prénom : Classe : Date : Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Qu est-ce que ce carnet de bord? - Une aide pour vous accompagner dans votre démarche documentaire, en le remplissant, vous

Plus en détail

EXTRAITS. livret AnimAteur. l atelier des parents

EXTRAITS. livret AnimAteur. l atelier des parents l atelier des parents EXTRAITS livret AnimAteur 1 Votre livret regroupe l ensemble des 8 rencontres de l atelier. Présentation du livret Animateur Pour faciliter l utilisation de votre livret ANIMATEUR,

Plus en détail

Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006

Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006 Association «Pau à Vélo» Centre Social de la Pépinière 6, Avenue Robert Schuman, 64000 PAU Tél. 05.59.32.26.65, e mail pau@fubicy.org http://fubicy.org/pau Bulletin N 20 Janvier à Mars 2006 Dates à noter

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée «Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée L intitulé de la rencontre appelle à une définition des termes. Les échanges

Plus en détail

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014 1 Fitsinjo Rapport d activités Avril - Juillet 2014 2 ong fitsinjo présentation Créée en 2009, Fitsinjo est une ONG malgache qui a pour objectif la lutte contre la pauvreté. A Madagascar, un pays où plus

Plus en détail

PROPOSITIONS D ANIMATIONS POUR LES SCOLAIRES

PROPOSITIONS D ANIMATIONS POUR LES SCOLAIRES Bibliothèque municipale Isidore Rollande 11, cours Carnot - BP 29 13838 CHÂTEAURENARD CEDEX Tél. : 04 90 24 20 80 - Fax : 04 90 24 25 52 E-mail : bmchateaurenard@wanadoo.fr PROPOSITIONS D ANIMATIONS POUR

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES ELECTIONS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES! 19 au 21 novembre 2015 1 Fonctionnement Qu est ce qu un Conseil Municipal? C est l organe délibérant de la commune. Toutes les décisions doivent être validées par

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013 Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Permettez-moi de saluer Madame Jeanne LATASTE, votre ancien

Plus en détail

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Annonce finale 4 e Journée mathématique du Nouveau-Brunswick francophone 20 octobre 2012 Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Les Journées mathématiques du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Surdité et système de santé

Surdité et système de santé Surdité et système de santé LA SURDITE EN QUESTION L ACCESSIBILITÉ EN RÉPONSE Association des parents d'enfants déficients auditifs de Franche-Comté Maison de la famille 12, rue de la Famille 25000 Besancon

Plus en détail

ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE. electionsscolaires2014.com

ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE. electionsscolaires2014.com ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE É L E C T O R A L E electionsscolaires2014.com Quoi faire pour réussir une campagne électorale? Connaître le rôle d un élu scolaire. Connaître le

Plus en détail

Les noms de domaine et le.fr. Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr

Les noms de domaine et le.fr. Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr Les noms de domaine et le.fr Tout savoir sur les noms de domaine et le.fr Artisans, vous souhaitez vous faire connaître et communiquer sur vos produits et services par l intermédiaire d un site internet?

Plus en détail

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Phase 3 : Réinvestir Permettre à l élève de réinvestir les apprentissages en réalisant un projet personnel : «Mes mémoires de paix». Produire : L élève

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION INDIVIDUELLE D UN APP? EFSTATHIOU Emilie 1, KARFAL Ghizlane 2 1 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie Système, INSA Toulouse 2 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-83 du 22 avril 2013 relative la scolarisation d un enfant porteur de handicap Domaine(s) de compétence

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

«La Belgique, pays d accueil»

«La Belgique, pays d accueil» «La Belgique, pays d accueil» Activités réalisées dans le cadre de l appel à projets interculturels 2009-2010 CONTEXTE Athénée Royal Serge Creuz 1 à BRUXELLES Cours d ouverture aux cultures Professeur

Plus en détail

BILAN 8 ème MANDAT PLÉNIÈRE 27 JUIN 2015

BILAN 8 ème MANDAT PLÉNIÈRE 27 JUIN 2015 BILAN 8 ème MANDAT PLÉNIÈRE 27 JUIN 2015 2 Sommaire Présentation du Conseil Municipal des Enfants de Bordeaux 3 Semaine du 7 Octobre 2013 : Les élections 4 26 et 27 Novembre 2011 : «Séminaire d intégration»

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Janvier 2008 Journée Portes Ouvertes le 26 janvier 2008 De 9h30 à 12 h 30 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : Depuis le mois d octobre, plusieurs évènements ont marqué la vie des étudiants de

Plus en détail

Pack CVL. Semaine de l éducation contre le racisme

Pack CVL. Semaine de l éducation contre le racisme Pack CVL - Semaine de l éducation contre le racisme Du 17 au 21 mars 2014 9bis rue Léon Giraud - 75019 Paris 09 51 00 61 53 06 98 82 39 44 info@fidl.org www.fidl.org Face au racisme et aux discriminations

Plus en détail

Une enquête de la Ligue des familles sur la place des allocations familiales dans le budget des parents : «Nos chers enfants»

Une enquête de la Ligue des familles sur la place des allocations familiales dans le budget des parents : «Nos chers enfants» Une enquête de la Ligue des familles sur la place des allocations familiales dans le budget des parents : «Nos chers enfants» Le 3 février 2010, nous vous avons livré les résultats d une grande enquête

Plus en détail

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF Dossier HABITAT - Les contraintes de l objet technique Les contraintes 2010-2011 Le Situation de départ : Nous avons décidé de quitter notre maison en location pour construire un pavillon. Peut-on construire

Plus en détail

MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP

MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP I- Identification de l entreprise : EASY CASH NORD 1083 Route Nationale 20 45770 SARAN II- Cadre professionnel : J ai réalisé mon activité le samedi

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Projet du Lycée DESCARTES

Projet du Lycée DESCARTES 2003 Trophée des Lycées Montigny le Bretonneux Projet du Lycée DESCARTES Soutenu par le Foyer Socio Educatif du Lycée présenté par : Christophe MERLET, Geoffroy DECOENE, Guillaume LECOINTRE Pierre DAVID,

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces :

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : Activité 1.1 Le Papyrus Rhind Le Papyrus Rhind aurait été écrit par le scribe Ahmès, qui vécu vers 1700 av. J.-C. Son nom vient d'un Écossais

Plus en détail

Présentation d'arago, le portail de la photographie en ligne www.photo-arago.fr

Présentation d'arago, le portail de la photographie en ligne www.photo-arago.fr Présentation d'arago, le portail de la photographie en ligne www.photo-arago.fr Le Ministère de la Culture et de la Communication a confié à la Rmn-Grand Palais, en liaison avec la mission de la photographie

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons :

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons : http://www.lecap.be/ Octobre 2014 /2 Madame, Monsieur, La loi sur le bien-être du 4 août 1976 consacre un chapitre entier aux mesures que l'employeur doit prendre afin d'éviter que ses collaborateurs ne

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

Créer un compte utilisateur

Créer un compte utilisateur Les comptes utilisateurs http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/initiation-a-linformatique/decouvertewindows/comptes-utilisateurs Créer et gérer un compte utilisateur Un ordinateur

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise Publicité Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise édito Une maladie, un accident? Quelles seraient les conséquences financières de tels évènements pour votre entreprise?

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES

COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES Strasbourg, le 17 février 2010 GVT/COM/I(2010)001 COMITÉ CONSULTATIF DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES Commentaires du Gouvernement des Pays-Bas sur le premier avis du

Plus en détail