ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama"

Transcription

1 90.09 ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL Castorama Memo page 2 L isolation des planchers page 3 L isolation des murs sains pages 4 & 5 L isolation des murs abîmés page 6 page 1/7

2 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier sans perdre de temps. Calculez et notez les matériaux dont vous avez besoin sur le tableau ci-dessous. Pour des renseignements complémentaires, un conseiller Castorama est là pour vous aider. OUTILLAGE NECESSAIRE Scie égoïne, mètre à ruban, règle de maçon, tréteaux, tournevis ou visseuse, perceuse, marteau, niveau, fil à plomb, cordeau bleu, maillet en bois, spatule, couteau ou cutter. COMMENT CHOISIR LES MATERIAUX NECESSAIRES Choisir le matériau isolant en fonction de la finition souhaitée.. POUR LES MURS Panneau semi-rigide de laine de verre avec pare-vapeur. A coller sur murs secs. Après sa mise en place, possibilité de revêtement (plaques de plâtre, lambris, panneaux de particules, etc ). Panneau composite Le panneau composite est formé d'une plaque de plâtre recouverte de carton, au dos de laquelle est collée une épaisseur variable de laine minérale, de polystyrène ou de polyuréthane. Ce matériau offre l'avantage de donner des surfaces prêtes à décorer. Panneau de polystyrène (expansé ou extrudé) ou de mousse polyuréthane. Certaines plaques peuvent être rainurées et languettées. DE L'EPAISSEUR DE L'ISOLANT DEPEND LE COEFFICIENT DE RESISTANCE THERMIQUE (R). POUR LES PLANCHERS Vermiculite Ce sont des granulés de minéraux expansés. Elle est incompressible. Calculer la quantité nécessaire en se rappelant que 1 litre est égal à 1 dm3. Exemple pour un espace entre solives de : Long. : 400 cm, larg. : 30 cm, Ep. : 10 cm. Le volume est de 400x30x10= cm3, soit 120 dm3. Il faut 120 litres de vermiculite. La vermiculite expansée a un coefficient d'isolation d'environ 30% inférieur au polystyrène ou à la laine de verre, à épaisseur égale. Feutre en laine de verre Afin d'obtenir une isolation satisfaisante, l'épaisseur de la laine de verre doit être de 8 à 10 cm minimum. Il faut en tenir en compte suivant le type de pose envisagée, une ou deux épaisseurs de feutre. Dans tous les cas, prévoir une couche d'isolant avec un pare - vapeur en kraft bitumé. page 2/7

3 L ISOLATION DES PLANCHERS POSE DE LA LAINE DE VERRE Plancher haut avec solives (chevrons). Dérouler entre les chevrons la laine de verre (épaisseur minimum 8 à 10 cm), le pare-vapeur vers le bas (1). Plancher haut avec lambourdes sur solives.. Poser la première couche de feutre avec pare-vapeur vers le bas entre les solives.. Fixer les lambourdes.. Dérouler la seconde couche de feutre (2). 1 2 SANS PARE-VAPEUR, L'ENSEMBLE DES DEUX COUCHES DOIT AVOIR AU MINIMUM 8 A 10 CM D'EPAISSEUR. On peut également utiliser des panneaux rigides de laine de verre. POSE DE LA VERMICULITE. Répandre la vermiculite entre les solives sans la compacter (3).. Egaliser la vermiculite avec une planchette placée en appui sur les solives. Ajuster la planche afin d'obtenir l'épaisseur de vermiculite souhaitée (4). POUR LA POSE DU PLANCHER, APRES ISOLATION. (voir fiche conseil n 30.03). 3 4 page 3/7

4 L ISOLATION DES MURS SAINS Pour une finition en lambris, commencer par réaliser une ossature en tasseaux (voir Fiche Conseil n 30.01) et placer l'isolant entre les tasseaux. POSE DE PANNEAUX SEMI-RIGIDES EN LAINE MINERALE. Encoller le dos de chaque panneau (avec pare-vapeur) de colle spéciale à l'aide d'une spatule (1).. Appliquer tous les panneaux sur les murs en commençant la pose par le bas, au fur et à mesure de l'encollage des plaques (2).. Jointoyer les panneaux à l'aide de bandes adhésives siliconées pour joints (pare-vapeur adhésif) afin d'empêcher tout passage d'air entre les panneaux (3) Monter une cloison de doublage en carreaux ou en panneaux de plâtre. (voir Fiche Conseil n 90.18). POSE DE PLAQUES DE POLYSTYRENE OU POLYURETHANE. Mesurer la hauteur sol-plafond H, couper le panneau 1 cm plus long à l'aide d'une scie (pour assurer le maintien de la plaque) (4). Si les plaques sont collées (ce qui est préférable), elles peuvent être dispensées de cette longueur supplémentaire.. Disposer des plots de colle au dos de chaque plaque tous les 30 à 40 cm et appliquer les panneaux sur les murs. Les panneaux languettés et rainurés sont emboîtés les uns dans les autres. 3 4 page 4/7

5 L ISOLATION DES MURS SAINS (SUITE). Vérifier l'aplomb des panneaux au fil à plomb et leur alignement à la règle de maçon (5). CONSEIL. Habiller avec des lambris ou des panneaux décoratifs en guise de cloison de doublage (voir Fiche Conseil n 30.01). POSE DES PANNEAUX COMPOSITES. Tracer au cordeau bleu sur le plafond, l'épaisseur du panneau utilisé, augmentée de 1 cm (épaisseur de la colle) (6).. Reporter ce tracé sur le sol à l'aide du fil à plomb (7) Mesurer la hauteur sol-plafond, reporter cette cote moins 1 cm sur la plaque. Couper le panneau, posé sur des tréteaux, à l'aide d'une scie égoïne.. Encoller la première plaque à l'aide de mastic adhésif. Réaliser des plots d'environ 20 mm d'épaisseur.. Placer des cales biseautées au pied du panneau. Dresser celui-ci en appui sur ses cales (8). COMMENCER LA POSE DANS UN ANGLE. Presser fortement le panneau à l'aide d'une règle épaisse. Aligner la plaque sur les tracés haut et bas. Régler l'aplomb latéral du panneau en frappant sur les cales qui doivent bloquer le panneau contre le plafond (9) 7 8 page 5/7

6 ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS. Procéder à la pose des panneaux suivants en les alignant avec une règle épaisse et un maillet en bois (10) Finir les joints au calicot et à l enduit. page 6/7

7 L ISOLATION DES MURS ABIMES POSE DE PANNEAUX SEMI-RIGIDES EN LAINE MINERALE CONSEIL. Réaliser une ossature bois à l'aide de tasseaux vissés d'épaisseur suffisant pour loger l'isolant. Caler les tasseaux en cas de faux aplomb du mur (1). Coller l'isolant comme indiqué précédemment. 1 L'ossature bois peut-être réalisée soit verticalement, soit horizontalement, selon le revêtement décoratif final (2) (3). 2. En cas de murs humides, voir Fiche Conseil n POSE DE PLAQUES POLYSTYRENE OU POLYURETHANE Même processus que ci-contre. POSE DE PANNEAUX COMPOSITES. Effectuer leur pose vissée sur des tasseaux calés et vissés dans le mur tous les 60 cm.. Couper les panneaux à la hauteur exacte sol-plafond. Si le mur est légèrement humide, placer les tasseaux en quinconce pour permettre une circulation d'air (4). 3 4 page 7/7

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

Réussir l'isolation des combles non aménagés

Réussir l'isolation des combles non aménagés Réussir l'isolation des combles non aménagés DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir

Plus en détail

CONSEIL. Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE 90.18. Castorama

CONSEIL. Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE 90.18. Castorama 90.18 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE CONSEIL Castorama Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 page 1/5 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier sans perdre de

Plus en détail

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Visez la basse consoation Performance du mur Valeur Up* mini requise pour l usage et la zone Up 0,22 0,25 0,29 0,36 0,40 0,43 0,45 PlacBox 38 Complexe

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Réussir la pose d un bloc-porte d intérieur

Réussir la pose d un bloc-porte d intérieur Réussir la pose d un bloc-porte d intérieur MENUISERIE 0 Choisir une porte La porte Choisir une porte seule si l huisserie de l ancienne porte peut être réutilisée. Sinon, opter pour un blocporte prêt

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 21

FERMACELL Montage cloison 1 S 21 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la plus grande part

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE Description Produit d isolation thermique pour mur et toiture à base de chanvre à 43% en poids, de fibres de jute à 42% et de 15% de polyester thermofusible. Les fibres

Plus en détail

1 sur 6 23/08/2007 22:59

1 sur 6 23/08/2007 22:59 1 sur 6 23/08/2007 22:59 Isoler le grenier et le diviser avec un mur en béton cellulaire - Laine de roche - Couteau à pain - Latte en acier - Film de polyéthylène - Un peigne à colle - Une scie (à main)

Plus en détail

Isolation des toitures Combles perdus

Isolation des toitures Combles perdus Isolation des toitures Combles perdus Guide de l isolation 03/2007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 1960, non isolée Maison en 1982 Excellent Economie d énergie Classique Consommation

Plus en détail

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Isolation thermique Septembre 2003 Code : F38140000 Résidences Inter à Coignières Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Panneaux Doublissimo, Placomur, Placotherm, Système Placostil Vous

Plus en détail

Accessoires dédiés aux systèmes d isolation et d étanchéité à l air

Accessoires dédiés aux systèmes d isolation et d étanchéité à l air Accessoires dédiés aux systèmes d isolation et d étanchéité à l air L étanchéité à l air L étanchéité à l air : c est quoi? L étanchéité à l air d un bâtiment correspond à la capacité de ses parois à ne

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

INTRO. Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un fi l à plomb Un niveau à bulle Un cordeau traceur Une équerre de maçon Un mètre

Plus en détail

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés.

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés. MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER) ISOLATION DES MURS Le produit ISONAT se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments, DTU

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Isolation des toitures Combles perdus

Isolation des toitures Combles perdus Isolation des toitures Combles perdus Guide de l isolation 03/2007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 960, non isolée Maison en 982 Excellent Economie d énergie Classique Consommation

Plus en détail

POSER SON PARQUET FLOTTANT.

POSER SON PARQUET FLOTTANT. POSER SON PARQUET FLOTTANT. L'outillage : Matériel nécessaire. Cordex ( cordeau à tracer ) Équerre normale Équerre de frappe Marteau Maitre ruban Pieds de biche Règle alu 2m50 ou 3 m Scie égoïne ou: Scie

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Un parquet en bois massif, vieillit avec les années. Véritable élément de décoration, il faut le traiter avec soin pour en profiter pleinement.

Un parquet en bois massif, vieillit avec les années. Véritable élément de décoration, il faut le traiter avec soin pour en profiter pleinement. Comment rénover un parquet? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Un aspirateur Un marteau Un ciseau à bois Une spatule Une cale de ponçage et des papiers

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h.

Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h. Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Mètre Crayon Règle Niveau à bulle Cutter Cordeau à tracer

Plus en détail

BLOCS DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

BLOCS DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRéS D'ISOLAVA BLOCS DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT BLOCS DE PLÂTRE TRAVAUX PRÉPARATOIRES. Ne livrer les blocs de plâtre que si les ouvrages sont

Plus en détail

POSER DES TRINGLES ET DES BARRES A RIDEAUX. C a s t o r a m a

POSER DES TRINGLES ET DES BARRES A RIDEAUX. C a s t o r a m a 10.01 POSER DES TRINGLES ET DES BARRES A RIDEAUX C O N S E I L C a s t o r a m a Les régles de pose page 2 La pose sur mur page 3 La pose de mur à mur page 4 La pose au plafond page 5 page 1/5 - Fiche

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Fiche produit Catalogue 0 p. 0 et voir ci-dessous. Pose par collage Travaux préparatoires On suivra les dispositions suivantes : le support doit être sain,

Plus en détail

Isolation et ventilation des combles

Isolation et ventilation des combles Fiche technique Isolation et ventilation des combles 2 5 7 8 9 Connaître Les combles : première source de déperdition de chaleur Les grandes familles d isolants thermiques Protéger l isolant de l eau Quelle

Plus en détail

Commission chargée de formuler des Avis Techniques

Commission chargée de formuler des Avis Techniques Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation thermique Isolation thermique des murs par l intérieur : Procédés d isolation à l aide

Plus en détail

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Polyplac et Polyplac Phonik Détail produit p. - voir ci-dessous Conditions préalables à la mise en œuvre Les précautions à prendre, avant l intervention de l entreprise de plâtrerie, concernent principalement

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE Sillage Kit de transformation pour porte double + habillage de finition Sillage Pour cloison à ossature métallique de 95 & 100 mm

NOTICE DE MONTAGE Sillage Kit de transformation pour porte double + habillage de finition Sillage Pour cloison à ossature métallique de 95 & 100 mm NOTICE E MONTGE Sillage Kit de transformation pour porte double + habillage de finition Sillage Pour cloison à ossature métallique de 95 & 00 mm Nomenclature B C E F G H H I K : visserie auto-perceuse

Plus en détail

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux.

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. www.jexpoz.com Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. Ces cloisons ont des rôles multiples : Séparer

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

GUIDE DE POSE METISSE

GUIDE DE POSE METISSE GUIDE DE POSE METISSE Chemin des Dames 62 700 Bruay La Buissière Tel: 03 21 01 77 60 Fax: 03 21 62 02 78 E-mail: metisse@le-relais.net www.isolantmetisse.com GUIDE DE POSE Métisse se met en œuvre conformément

Plus en détail

Réussir la pose du carrelage mural

Réussir la pose du carrelage mural Réussir la pose du carrelage mural DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les outils nécessaires POUR LA PRÉPARATION cordeau à tracer niveau à bulle mètre règle crayon POUR LA POSE spatule crantée maillet

Plus en détail

Réussir l élévation d un mur de clôture en parpaings

Réussir l élévation d un mur de clôture en parpaings Réussir l élévation d un mur de clôture en parpaings DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Pourquoi des fondations pour un mur? Les fondations créent une résistance à la poussée de toute construction,

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

un mur de clôture en parpaings

un mur de clôture en parpaings N I K I T A pour LEROY MERLIN RCS Lille 384 560 942. 01/2007 Imprimé en France. MA.03 MATÉRIAUX Je construis un mur de clôture en parpaings AVEC LES CONSEILS Avant tout FAITES LE POINT SUR LES OUTILS NECESSAIRES

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES Caissons chevronnés 32 LES SECRETS DU PANNEAU LA CAISSONS GAMME CHEVRONNES TRILATTE Les chevrons traités et fixés en usine. Ils remplacent les

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Comment isoler par l extérieur sous bardage? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h.

Comment isoler par l extérieur sous bardage? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h. Comment isoler par l extérieur sous bardage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Niveau à bulle Crayon Mètre Cordeau à poudre Pistolet extrudeur Perforateur

Plus en détail

CONSEILS ILLUSTRÉS d'isolava CARREAUX DE PLÂTRE GUIDE DE MISE EN OEUVRE. VITE et BIEN FAIT

CONSEILS ILLUSTRÉS d'isolava CARREAUX DE PLÂTRE GUIDE DE MISE EN OEUVRE. VITE et BIEN FAIT CONSEILS ILLUSTRÉS d'isolava CARREAUX DE PLÂTRE GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT CARREAUX DE PLÂTRE TRAVAUX PRÉPARATOIRES. Ne livrer les carreau de plâtre que si les ouvrages sont mis hors d'eau.

Plus en détail

Commission chargée de formuler des Avis Techniques. verticales, systèmes d étanchéité avec isolation pour parois verticales

Commission chargée de formuler des Avis Techniques. verticales, systèmes d étanchéité avec isolation pour parois verticales Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 5 Groupe spécialisé n 7 Toitures, couvertures, étanchéité Produits d étanchéité pour parois verticales, systèmes d étanchéité avec

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

! "! ( " %) # * )& ! " %) $ ')& ! #" #!! #$! " %) # * )&

! ! (  %) # * )&       !  %) $ ')& ! # #!! #$!  %) # * )& COUV Les cahiers du bricolage : Agencer et monter les cloisons Version ebook - livre électronique 2005-2012 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction

Plus en détail

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols FERMACELL Principaux systèmes cloisons et sols 2 FERMACELL : plaque de gypse armé de fibres de cellulose De par sa composition à base de fibres et sa structure homogène FERMACELL est une plaque rigide

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

Rénovation thermique de combles perdus

Rénovation thermique de combles perdus Lorraine Energies Renouvelables 15, Rue de Voise 54 450 BLAMONT Des panneaux de laine de verre de 10 cm posés en 1982 n'assureraient plus une isolation très efficace (tassement, défauts d'étanchéité à

Plus en détail

Edition 2009 INTRODUCTION 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX 3 MISES EN ŒUVRE ANNEXES

Edition 2009 INTRODUCTION 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX 3 MISES EN ŒUVRE ANNEXES Edition 2009 INTRODUCTION 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX 3 MISES EN ŒUVRE ANNEXES Acoustix assure la promotion et la distribution de matériaux destinés à l amélioration du confort acoustique du bâtiment. Présente

Plus en détail

Miniaturama.com version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1

Miniaturama.com version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1 version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1 Bonjour, Nous avons tenté de traduire le texte accompagnant la maison victorienne, à quatre mains : ma fille, Stéphanie Trznadel, 15 ans, pour le corps du texte

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS

CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS Les produits, les conseils en plus CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS mémo technique 2009 > 09 Avant tous travaux : Dans le cas d un plancher bois existant, contrôler sa résistance et,

Plus en détail

Charpente traditionnelle isolation sous chevrons Maisons individuelles

Charpente traditionnelle isolation sous chevrons Maisons individuelles Charpente traditionnelle isolation sous chevrons Maisons individuelles Descriptif de la solution Isolation des rampants et plafonds des combles. Pose de l'isolation en monocouche ou bicouche. Utilisation

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES a) - sous les rampants: Généralités Comme pour tous les isolants, il faut ménager une lame d air depuis la panne faîtière jusqu à la jonction entre les

Plus en détail

CONSULTATION ISOLATION DE COMBLES

CONSULTATION ISOLATION DE COMBLES CONSULTATION ISOLATION DE COMBLES POUVOIR ADJUDICATEUR : Maître d Ouvrage : Ville d AUBIERE Place de l Hôtel de Ville 63170 AUBIERE OBJET DU MARCHÉ ET LIEU D EXÉCUTION : Travaux d'isolation des combles

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Poser en rénovation une fenêtre aluminium

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Poser en rénovation une fenêtre aluminium APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE Poser en rénovation une fenêtre aluminium Les différentes étapes 1. PRÉPARER LE BÂTI 2. PRÉPARER LA NOUVELLE FENÊTRE 3. RÉALISER L ÉTANCHÉITÉ 4. RÉALISER LES FINITIONS

Plus en détail

POSEZ DU LAMBRIS PVC. PRéPARATION DES TASSEAUX. 1.a Tracé. 1.b Coupe. 1.c Perçage. http://www.webzinebao.fr/

POSEZ DU LAMBRIS PVC. PRéPARATION DES TASSEAUX. 1.a Tracé. 1.b Coupe. 1.c Perçage. http://www.webzinebao.fr/ POSEZ DU LAMBRIS PVC ETAPE 1 PRéPARATION DES TASSEAUX 1.a Tracé Tracé Tout chantier de cette importance suppose un minimum de préparation qui permet de travailler ensuite facilement et rapidement. Les

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent FERMACELL vapor : épargner temps et argent Economiser temps et argent grâce à La plaque FERMACELL vapor pour la construction à ossature bois L étanchéité de l enveloppe d un bâtiment revêt une signification

Plus en détail

La couverture est déposée sur quèlques rangées pour retirer la lame de verre au fur et à mesure et intégrer la laine de bois entre les chevrons

La couverture est déposée sur quèlques rangées pour retirer la lame de verre au fur et à mesure et intégrer la laine de bois entre les chevrons Réussir Page 1/7 Isoler sa toiture une priorité Renforcer l'isolation thermique de la toiture, garantir son étanchéité, tout en préservant les volumes habités : un investissement à long terme! CATHERINE

Plus en détail

VIII. Relevés en plinthe

VIII. Relevés en plinthe VIII Relevés en plinthe 8. 1 A. OUTILS VIII. Relevés en plinthe En plus des outils généraux (couteaux, compas à pointes sèches, outil traceur rainuré, règles d ajusteur, rouleaux, truelles, etc.), d autres

Plus en détail

Caractéristiques et certifications. N ACERMI : 02/016/156 disponible sur www.knaufinsulation.fr : MW-EN 13162-T4-WS-Z3. Conditionnements.

Caractéristiques et certifications. N ACERMI : 02/016/156 disponible sur www.knaufinsulation.fr : MW-EN 13162-T4-WS-Z3. Conditionnements. Acoustiplus 032 Lambda (λ) = 0,032 W/(m.K) Panneau de laine de verre roulé semi-rigide à très haute performance thermique revêtu d'un surfaçage kraft. Isolation des murs et toitures. Applications et solutions

Plus en détail

Lot N 08 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS

Lot N 08 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS 0 GENERALITES 0.1.1 Connaissance du projet 0.1.1-1 Connaissance du projet Lors de l'étude du projet et avant la remise de son offre, l'entrepreneur doit prendre connaissance et tenir compte des exigences

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie o Description Pour les locaux à très forte hygrométrie ou soumis à forte sollicitation mécanique (choc d occupation),

Plus en détail

BATIBOUW 2011 25 février 2011

BATIBOUW 2011 25 février 2011 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be BATIBOUW 2011 25 février 2011 Antoine Tilmans, ir Division Climat, Equipement et Performance Energétique CSTC - Centre Scientifique et Technique

Plus en détail

6 PLATRERIE / ISOLATION

6 PLATRERIE / ISOLATION 6 PLATRERIE / ISOLATION CHAPITRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché Le présent chapitre concerne la description des travaux du lot n 06 pour l ensemble des ouvrages de «Plâtrerie / Isolation», nécessaires

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE

Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE RECONSTRUCTION DU COLLÈGE DESCARTES Page 07 - A Sommaire du Lot 07 Page 1 DESCRIPTION DES OUVRAGES 1 07.1.0 GÉNÉRALITÉS 1 07.1.1 CLOISON

Plus en détail

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques Les isolants synthétiques Ces isolants sont produits de l industrie du pétrole, le plus souvent à partir d un ou de plusieurs dérivés du processus de raffinage. Leur production est énergivore, fortement

Plus en détail

Système d isolation intérieure Aerorock ID

Système d isolation intérieure Aerorock ID Système d isolation intérieure Aerorock ID NOUVEAU Aerowooλ CREATED BY ROCKWOOL Table des matières Page Aerowool 2 3 Les nombreux avantages de l isolation par l intérieur du mur extérieur 4 5 Une excellente

Plus en détail

Rigidur Floor, le système de chape sèche pour sols

Rigidur Floor, le système de chape sèche pour sols Rigidur E 20 / E 25 Rigidur E 30 MW / E 35 MW Rigidur E 30 HF NOUVEAU Rigidur E 40 PS Rigidur Floor, le système de chape sèche pour sols Isolation acoustique et pose ultrarapide Rigidur Floor, le système

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION FICHE CONSEIL N 2 REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION (Plaques, carreaux, enduits) Ces préconisations communes des Industriels du plâtre ont pour but d aider l expert mandaté dans son

Plus en détail

isolation thermique et acoustique

isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Rouleaux Panneaux Cloisons Murs & planchers Tuyauteries Survitrages Michel & Christophe Branchu Michel & Christophe Branchu L artisan de sa maison

Plus en détail

Réussir la pose des piliers et portails

Réussir la pose des piliers et portails Réussir la pose des piliers et portails LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! LES OUTILS ET LE MATÉRIEL NÉCESSAIRES À LA POSE DES PILIERS ET PORTAILS Perceuse (et foret à béton dans le cas où le trou

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD.

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD. CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD Chemin du stade 39240 ARINTHOD MAITRE D'OUVRAGE Commune d'arinthod Cour de la Mairie 39240 ARINTHOD Tél : 03 84 48 04 78 Fax : 0.3 84 48

Plus en détail

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Remplacer un volet roulant

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Remplacer un volet roulant APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE Remplacer un volet roulant Les différentes étapes 1. DÉMONTER L ANCIEN VOLET 2. PRÉPARER LES COULISSES 3. MONTER LE TUBE D ENROULEMENT 4. PRÉPARER LE TABLIER 5.

Plus en détail