1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention."

Transcription

1 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 1 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 2 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts) 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts)

2 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 3 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 4 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 4 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) L œuvre dont il est question est un extrait du roman La chambre des officiers écrit par Marc Dugain en Ce roman d inspiration historique et personnelle raconte l histoire d Adrien Fournier, le narrateur, un jeune ingénieur qui part à la guerre de 14. Peu de temps après il devient «une gueule cassée» suite à un éclat d obus et termine la guerre à l hôpital du «Val de Grâce» à Paris. Ayant perdu ses dents, son palais, ses lèvres et son odorat, il devra _tout comme ses compagnons d infortune_ réapprendre à vivre et à se faire accepter par les autres. 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) Marc Dugain est de nationalité française. Il naît au Sénégal en 1957 où son père était coopérant. La famille revient en France alors qu il est âgé de 7ans. Son enfance sera marquée par ses visites, avec son grand-père, à La maison des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, lieu qui avait accueilli les soldats de la Première Guerre mondiale mutilés du visage. Il obtient ensuite son diplôme de l'institut d'études politiques de Grenoble. Il travaille après dans la finance et devient entrepreneur. A trente-cinq ans, il commence une carrière littéraire en narrant le destin de son grand-père maternel, «gueule cassée» de la guerre de : ce sera La Chambre des officiers. Il vit depuis 2000 au Maroc et publie des romans variés. 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) L auteur dans cette œuvre romanesque retranscrit l expérience personnelle qu il a eu enfant en accompagnant son grand-père au chevet de gueules cassées à Moussy-le-Vieux. Son grand-père, Eugène Fournier, était par ailleurs luimême une gueule cassée de la grande guerre.

3 La visée de ce roman peut alors se lire comme un hommage à son grand-père et plus largement à tous les vétérans de la grande guerre. La valeur thérapeutique de l écriture de ce roman peut être envisagée, également. Enfin, la volonté de rendre compte de la souffrance que la guerre induit et d en témoigner aux générations futures. II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) Ici, l extrait nous présente, le narrateur et personnage principal Adrien, qui reçoit pour la première fois la visite de son meilleur ami Bonnard et le flot d émotions qui en découle. 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) Le narrateur de cet extrait est le personnage principal, c est-à-dire Adrien Fournier. Le point de vue utilisé est donc par définition interne, l énonciation du texte étant à la première personne du singulier («je») et l histoire étant racontée à travers le regard d un personnage. 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Dans cet extrait, le narrateur se trouve à l hôpital du Val-de-Grâce à Paris (comme le prouve le paratexte : hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris). Le narrateur ne semble pas en bon état. Il est alité ou du moins près de son lit («il s assied au bord du lit»ligne 8). Il se situe dans une chambre où il y a d autres blessés car son ami Bonnard «détourne son regard pour s approcher des autres blessés» (ligne 4). Le narrateur est défiguré. En effet, celui-ci arrive à lire «l horreur dans le regard» de son ami qui est «bouleversé» par «l horreur du spectacle». De plus, Adrien a sûrement perdu l usage de la parole car en effet il est obligé d écrire sur son ardoise d écolier : «c est moi mon vieux». 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Son ami Bonnard se détourne de lui en entrant dans la chambre car il est «bouleversé [ ] par l horreur du spectacle» ligne 12. En effet, Le narrateur «li[t] l horreur dans son regard et «le croi[t] près de repartir en espérant s être trompé de salle» ligne 6. Le visage d Adrien est défiguré et son ami Bonnard en est tellement choqué qu il «se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de [leur] vieille camaraderie ne peut rien» lignes 8-9. Le fait qu il s agisse de la «première visite» (ligne 15) décuple cette émotion. Par ailleurs, la situation semble d autant plus difficile à vivre pour Bonnard qu elle implique un «changement dans l ordre de [leur] rapports» ligne 13 : ce plus vieil ami d Adrien ayant des doigts atrophiés de naissance, voit maintenant cette infirmité de façon futile et dérisoire face à la défiguration du narrateur. 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) Le narrateur ne donne aucune description de son visage dans cet extrait. Ici, l auteur choisit le non-dit et le sousentendu pour souligner l horreur de la blessure du personnage. La grande sobriété de ce style qui ne fait que suggérer permet au lecteur de mesurer toute l ampleur et la difficulté pour les gueules cassées de se faire accepter des autres et d accepter leur handicap. Ici la pudeur de l écriture retranscrit l horreur de la situation. 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) Le narrateur ainsi que le lecteur perçoivent donc l horreur de la blessure indirectement, c est à-dire à travers le regard/filtre de Bonnard et ses sentiments violents ressentis : («je lis l horreur dans son regard» ligne 5, «il se met à pleurer» ligne 8, «je le sens bouleversé» ligne 12), son malaise. 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) Ici, Marc Dugain retranscrit de façon pudique mais réaliste les sentiments éprouvés par Bonnard à l égard de son ami Adrien. Le lecteur est naturellement pris d empathie pour les deux personnages. Il peut facilement s identifier au vieil ami qui souffre devant les conséquences des atroces mutilations causées par la guerre. Le lecteur prend alors conscience de la réalité «des gueules cassées» de la première guerre mondiale. 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) Marc Dugain «montre» volontairement les horreurs de la guerre de façon implicite et justement non «visuelle». Il «donne à voir» sans montrer. L extrait est de ce point de vue d une grande sobriété car l auteur choisit de retranscrire les horreurs de la guerre à travers les champs lexicaux de l émotion («bouleversé», «submergé par un flot de larmes», «tant de confusion et d émotion», «bredouille») et de la vue («regard» qui apparaît deux fois, «voit» qui apparaît à deux reprises également, «spectacle») alors qu aucune description physique du personnage ne nous est faite. III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) Cet extrait, qui choisit de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat, adapte fidèlement à l écran l écriture sobre et elliptique de Marc Dugain. En effet, l extrait de film tout comme l extrait du livre étudié ne

4 montre pas directement mais «donne à voir» de façon détournée. Ici, la séquence où nous voyons un infirmier enlever les miroirs de la salle est très symbolique : la réalité des mutilations ne sera pas visuellement reconstituée. La suggestion donne encore plus de poids car le spectateur doit se servir de son imagination. La souffrance du soldat, dans l extrait est tout de même représentée par ses râles et les gros plans sur la main. Ces deux éléments symbolisant à eux même la pénibilité du quotidien du blessé.

5 Du point de vue cinématographique : la détresse et les difficultés du soldat blessé sont visibles à travers le mode de cadrage utilisé : L image n est pas droite, le cadrage est bancal de façon volontaire, à l image de ce soldat blessé. Les gros plans sur les yeux et la bouche du chirurgien (au moment où il parle des blessures du soldat) insistent sur ce que le soldat a perdu c est-à-dire son visage. b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts)

6 Différents messages peuvent être lus sur les gueules cassées dans cet extrait filmique : leur souffrance, mais aussi leur dépendance (le soldat est totalement dépendant des médecins et des infirmières pour manger et vivre). Le soutien dont il bénéficie peut se lire également mais surtout l ambivalence du regard des autres à mi-chemin entre malaise et bienveillance. 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts) On peut donc dire que La chambre des officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix traitent différemment du même sujet car : Alors que l artiste Otto Dix retranscrivait picturalement les mutilations des soldats et les accentuait et en en saturant sa toile, Marc Dugain, par l écriture, ne décrit pas les mutilations physiques. Il les donne à voir indirectement à travers le filtre du regard d un autre personnage. C est donc ici le non dit qui prime. Autre différence de traitement du même sujet des gueules cassées, la position dans laquelle elles sont présentées : Marc Dugain, présente les soldats blessés dans un lieu attendu, l hôpital, où infirmiers et médecins s occupent d eux. Ils apparaissent comme à l écart de la société. En revanche, Otto Dix dans son tableau Les joueurs de skat, représente des soldats mutilés dans un café, au cœur de la société. Ils sourient et jouent aux cartes comme n importe quel individu de la société d après guerre. L humour et la caricature sont présents ici contrairement au texte de Marc Dugain qui met en évidence la réalité triste et terne de ces soldats condamnés à faire pleurer (comme Bonnard qui pleure en voyant Adrien) ou à faire peur (Bonnard qui éprouve un malaise constant à la vue de son ancien ami et espère «s être trompé de salle»)

7 La chambre des officiers de Marc Les joueurs de Skat d Otto Dix Dugain Nature Extrait de roman Œuvre picturale Sujet Les gueules cassées Les gueules cassées Traitement du sujet Mutilations non décrites directement. Filtre du regard d un autre personnage, Bonnard. Non dit, sobriété. Réaliste Présentation dans un lieu attendu : l hôpital, donc à l écart de la société. Blessés, tristes et inspirant la peur et la tristesse (Bonnard qui pleure et qui espère s être trompé de salle). Mutilations qui saturent la toile, accentuées. Humour, caricature Exubérance Expressionnisme Présentation dans un café donc au cœur de la société. Jouant aux cartes et souriant.

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Pour faire le portrait

Pour faire le portrait Fiche élève 1 CE 1 / CE 2 Pour faire le portrait 1. Écris un texte court pour décrire les trois personnages suivants. Pour chacun des trois personnages (Mémé, l architecte, le réalisateur italien), on

Plus en détail

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE :

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé DATE : Mardi 3 juin 2014 DURÉE : 2 leçons NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : A. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Di Vora Romain Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 17/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Autoportrait de l'auteur

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes 11 S PETIT NICO, Grandes âmes PAROLES Pour les p tits frérots 1, les p tites sœurs Quelques mots pour les anciens Les grandes dames J pleure tous les jours car j ai peur pour vous Grandissant sans amour

Plus en détail

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987)

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1 MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1) Le témoin : Le témoin se nomme Jacqueline Perquel (nom de jeune fille). Elle est née le 23 avril 1909 à Paris. Elle est issue d une famille juive d origine

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage Orage sur le Tanganyika À partir du niveau B1 Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Cette fiche pédagogique permet de mettre en place un atelier d écriture de 30 minutes avant ou après la lecture

Plus en détail

OTTO DIX (1891-1969) Les joueurs de Skat, 1920. Sophie Bonnet CPAV 16

OTTO DIX (1891-1969) Les joueurs de Skat, 1920. Sophie Bonnet CPAV 16 OTTO DIX (1891-1969) Les joueurs de Skat, 1920 Otto Dix (1891-1969) Les joueurs de skat, 1920 110X87 cm Huile sur toile et collages Galerie Nationale de Berlin DESCRIPTION Ce tableau représente une scène

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

OTTO DIX : LES JOUEURS DE SKAT (1920)

OTTO DIX : LES JOUEURS DE SKAT (1920) FICHE D HISTOIRE DES ARTS OTTO DIX : LES JOUEURS DE SKAT (1920) Date de réalisation de Joueurs de skat (1920) Première Guerre Mondiale : 1914-1918 Deuxième Guerre Mondiale : 1939-1945 1933 : Hitler devient

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 Epreuve facultative d ARTS cinéma-audiovisuel Nature

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Enfance et adolescence

Enfance et adolescence SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : ENFANCE ET ADOLESCENCE 1 / 5 Enfance et adolescence Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Lev Nikolaïevitch Petrovitch Tolstoï,

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon»

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Ecouter et comprendre un texte lu par l adulte Prendre des indices dans le texte pour entrer dans la compréhension de l'histoire

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Gare à vous! FRANÇAIS 10 e année. Cours appliqué FRA2P

Gare à vous! FRANÇAIS 10 e année. Cours appliqué FRA2P COLLECTION Gare à vous! FASCICULE 3 FRANÇAIS 10 e année Cours appliqué FRA2P Sommaire Vue d ensemble ÉTAPE 1 Le vrai et l imaginaire Lire des reportages et des légendes V o l e t 1.1 Reportages Bloc A

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Madame Bovary au cinéma: études de cas

Madame Bovary au cinéma: études de cas Madame Bovary au cinéma: études de cas Alain Boillat Alain.Boillat@unil.ch Section d histoire et esthétique du cinéma, Faculté des Lettres, Université de Lausanne Page Internet de la section de cinéma:

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer UNE VIE DE CHAT Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol France, 2010, 70 min, couleurs, animation Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter,

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

Collège Maximilien ROBESPIERRE

Collège Maximilien ROBESPIERRE Collège Maximilien ROBESPIERRE Évaluations communes (2 e trimestre) Niveau 3 e Année scolaire 2013-2014 N de l élève : Durée : 1 heure30 Épreuve : FRANÇAIS Première partie : 1heure15. Dictée : 15 dernières

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Unité 10. Vers la vie active

Unité 10. Vers la vie active Nom Unité 10 Vers la vie active PARTIE 1 WRITING ACTIVITIES A 1 Les études Les lycéens pensent à leurs professions futures Dites à vos amis ce qu ils devront étudier pour faire le métier dont ils rêvent

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication Je suis complètement battue Extrait de la publication Extrait de la publication Éléonore Mercier Je suis complètement battue P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts,

Plus en détail

Cycle 3 2 a Dossier pédagogique pour l enseignant Après la projection Du ressenti à l appropriation

Cycle 3 2 a Dossier pédagogique pour l enseignant Après la projection Du ressenti à l appropriation UNE VIE DE CHAT Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol France, 2010, 70 min, couleurs, animation Cycle 3 2 a Dossier pédagogique pour l enseignant Après la projection Du ressenti à l appropriation ( power

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

EMILY LOIZEAU, Sister (3 36)

EMILY LOIZEAU, Sister (3 36) (3 36) PAROLES Te souviens-tu d un jour de septembre où il avait tant plu Les k-ways 1 rouges dans la Renault 12* On quittait Londres sans toi Sister, sister, sister, sister C était la rentrée des classes

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique.

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique. FILMS Un long dimanche de fi ançailles de Jean-Pierre Jeunet pour illustrer la perte de souvenirs et de la mémoire. Cela provoque une perte de repére pour la personne concernée même si psychologiquement

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

FICHE N 9 C réer un carnet de voyage en latin (4 e )

FICHE N 9 C réer un carnet de voyage en latin (4 e ) FICHE N 9 C réer un carnet de voyage en latin (4 e ) Delphine Barbirati, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 4 e LATIN ; partie du programme «la construction de l identité : la découverte

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Texte 1. D après Nouvelles histoires pressées, Milan Poche Junior,1992. Activités 9e - Nouvelles de Friot - TEXTE - 1

Texte 1. D après Nouvelles histoires pressées, Milan Poche Junior,1992. Activités 9e - Nouvelles de Friot - TEXTE - 1 Texte 1 FAÇONS DE PARLER Papa, il est prof de français... Oh, pardon : mon père enseigne la langue et la littérature françaises. C est pas marrant tous les jours! Je veux dire : parfois, la profession

Plus en détail

L Estime de soi et la confiance en soi

L Estime de soi et la confiance en soi L Estime de soi et la confiance en soi On confond couramment l estime de soi et la confiance en soi. Ce sont deux attitudes pourtant bien différentes qui se développent chacune à leur façon. On pense souvent

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

Évaluation de Lecture/compréhension

Évaluation de Lecture/compréhension Évaluation de Lecture/compréhension Compétences évaluées (L élève est capable de:) de 9 à 10 7-8/10 5-6/10

Plus en détail

La souffrance totale des personnes en fin de vie.

La souffrance totale des personnes en fin de vie. LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale En Soins Palliatifs, on parle de souffrance totale, «total pain», c'est-à-dire qu il s agit d une approche globale de

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 28 : Bien réagir aux taquineries Par Sonia Breton Fiche de planification Habileté sociale : Bien

Plus en détail

Rose. Chanson. Et puis juin

Rose. Chanson. Et puis juin Chanson Rose Entre deux saisons Un sourire à la con1 Septembre est à l honneur Et lance le compteur2 Entre deux aveux3 Un bonheur nauséeux4 Octobre se traîne5 un peu Et je mange pour deux Entre deux sanglots6

Plus en détail

Otto, autobiographie d un ours en peluche

Otto, autobiographie d un ours en peluche Otto, autobiographie d un ours en peluche Présentation de l ouvrage Titre : Otto, autobiographie d un ours en peluche Auteur : Tomi Ungerer Editeur : Ecole des Loisirs Genre : album, fausse autobiographie

Plus en détail

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe.

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe. Introduction Molière est un grand auteur classique et acteur de théâtre français du XVIIe siècle, né en 1622 et décédé en 1673. Il écrit de nombreuses pièces qui rencontrèrent le succès comme «L école

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Les conséquences de la violence

Les conséquences de la violence LEÇON Années scolaire : Au sujet de l auteur : Durée : 1 re à 6 e année HabiloMédias De 2 à 3 heures Les conséquences de la violence Aperçu Les élèves reconnaissent l'absence ou la représentation irréaliste

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*)

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) 7 LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) (novembre 2004) La peinture de Dominique Jalu est balayée par un vent frais. Rien ici de lourd, ni de démonstratif. A l évidence de la culture

Plus en détail

http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html

http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html http://independencia.fr/festivals/cinema_du_reel_2011_10.html 33e CINÉMA DU RÉEL PARIS 24 mars- 5 avril 2011 billet #10 UN MÈTRE POUR DISPARAITRE RENCONTRE AVEC RUTH BECKERMANN American Passages, blockbuster

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine

SEANCE 1 : connaitre un auteur : Jean de la Fontaine Cycle 3 : CM2 SEQUENCE DE TRAVAIL : compréhension de la lecture littéraire : découverte d'un genre particulier, la fable.mise en scène et interprétation de ces fables. Pour permettre l'acculturation des

Plus en détail

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave.

Objectifs : Connaître les grands principes de la relation médecin-malade. Connaître les principes de l annonce d une maladie grave. CHAPITRE 1 LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module 1 : «Apprentissage

Plus en détail

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Se soigner à Paris Au total, la Grande Guerre a fait dix millions de morts, dont 1.4 million de Français et 21 millions de blessés. En France, on estime que 3 millions

Plus en détail

Monsieur le banquier instit90 jeu de cartes

Monsieur le banquier instit90 jeu de cartes Monsieur le banquier jeu de cartes Avertissement : Je ne souhaite pas retrouver mes fiches sur des sites commerciaux ou sur des sites de collègues cherchant un financement de leur activité. Le site s est

Plus en détail

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014 éduscol Ressources pédagogiques Ressources pour l'école maternelle Vocabulaire Grande section février 2014 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr NOTION TRAVAILLEE : LE CHAMP LEXICAL - LA GRADATION ENTRE

Plus en détail

Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain

Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain Rencontre avec un auteur : Thierry Lenain Fiche pédagogique réalisée par Françoise Raguin, BCDiste et Sylvie Guasch, professeur des écoles Ecole André Malraux Courbevoie (92) Année scolaire :2009-2010!

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Pierre Magnan, auteur à succès Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault,

Plus en détail

Pouvoir du langage: langage littéraire, langage filmique Maria Cotroneo University Laval

Pouvoir du langage: langage littéraire, langage filmique Maria Cotroneo University Laval Pouvoir du langage: langage littéraire, langage filmique Maria Cotroneo University Laval! La littérature et le cinéma sont deux formes d arts indépendants qui exercent une influence majeure sur la société

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1

Programmation Grammaire CP. Les articles et les noms : période 1 Les articles et les noms : période 1 Les articles un-une Les articles le la -Employer l article qui convient devant un nom - Aborder la notion d article et implicitement la notion de genre -Employer l

Plus en détail

J adore le français! B. Racontez à votre tour l histoire d Élodie à un camarade.

J adore le français! B. Racontez à votre tour l histoire d Élodie à un camarade. J adore le français! 1 Piste 01 1. six mois à londres A. Une radio consacre une émission aux Français à l étranger. Écoutez le témoignage d Élodie et remettez dans l ordre les différentes étapes de son

Plus en détail

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56)

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56) (2 56) PAROLES Ne fais pas comme ceci, Moi je fais comme cela, C est ma manière à moi Moi je dis comme cela, Mais on dit comme ceci Et c'est plus juste ainsi, Ne va pas par ici, Moi je vais par là, Passe

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella. Fiche eleve Niveau A1

Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella. Fiche eleve Niveau A1 A1 Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella Fiche eleve Niveau A1 Les vacances du Petit Nicolas Fiche technique du film Réalisateur Acteurs Scénaristes D après l oeuvre de Pays

Plus en détail

Analyser une planche de Bande Dessinée

Analyser une planche de Bande Dessinée Analyser une planche de Bande Dessinée Document réalisé par Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques Pour cette analyse, vous choisirez une planche particulière que vous analyserez plastiquement

Plus en détail

Collaborer à l écriture d un récit policier

Collaborer à l écriture d un récit policier Collaborer à l écriture d un récit policier Hélène Lentieul, Collège Albert Ball d Annoeullin, Académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail