1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention."

Transcription

1 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 1 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 2 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts) 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts)

2 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 3 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 4 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 4 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) L œuvre dont il est question est un extrait du roman La chambre des officiers écrit par Marc Dugain en Ce roman d inspiration historique et personnelle raconte l histoire d Adrien Fournier, le narrateur, un jeune ingénieur qui part à la guerre de 14. Peu de temps après il devient «une gueule cassée» suite à un éclat d obus et termine la guerre à l hôpital du «Val de Grâce» à Paris. Ayant perdu ses dents, son palais, ses lèvres et son odorat, il devra _tout comme ses compagnons d infortune_ réapprendre à vivre et à se faire accepter par les autres. 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) Marc Dugain est de nationalité française. Il naît au Sénégal en 1957 où son père était coopérant. La famille revient en France alors qu il est âgé de 7ans. Son enfance sera marquée par ses visites, avec son grand-père, à La maison des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, lieu qui avait accueilli les soldats de la Première Guerre mondiale mutilés du visage. Il obtient ensuite son diplôme de l'institut d'études politiques de Grenoble. Il travaille après dans la finance et devient entrepreneur. A trente-cinq ans, il commence une carrière littéraire en narrant le destin de son grand-père maternel, «gueule cassée» de la guerre de : ce sera La Chambre des officiers. Il vit depuis 2000 au Maroc et publie des romans variés. 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) L auteur dans cette œuvre romanesque retranscrit l expérience personnelle qu il a eu enfant en accompagnant son grand-père au chevet de gueules cassées à Moussy-le-Vieux. Son grand-père, Eugène Fournier, était par ailleurs luimême une gueule cassée de la grande guerre.

3 La visée de ce roman peut alors se lire comme un hommage à son grand-père et plus largement à tous les vétérans de la grande guerre. La valeur thérapeutique de l écriture de ce roman peut être envisagée, également. Enfin, la volonté de rendre compte de la souffrance que la guerre induit et d en témoigner aux générations futures. II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) Ici, l extrait nous présente, le narrateur et personnage principal Adrien, qui reçoit pour la première fois la visite de son meilleur ami Bonnard et le flot d émotions qui en découle. 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) Le narrateur de cet extrait est le personnage principal, c est-à-dire Adrien Fournier. Le point de vue utilisé est donc par définition interne, l énonciation du texte étant à la première personne du singulier («je») et l histoire étant racontée à travers le regard d un personnage. 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Dans cet extrait, le narrateur se trouve à l hôpital du Val-de-Grâce à Paris (comme le prouve le paratexte : hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris). Le narrateur ne semble pas en bon état. Il est alité ou du moins près de son lit («il s assied au bord du lit»ligne 8). Il se situe dans une chambre où il y a d autres blessés car son ami Bonnard «détourne son regard pour s approcher des autres blessés» (ligne 4). Le narrateur est défiguré. En effet, celui-ci arrive à lire «l horreur dans le regard» de son ami qui est «bouleversé» par «l horreur du spectacle». De plus, Adrien a sûrement perdu l usage de la parole car en effet il est obligé d écrire sur son ardoise d écolier : «c est moi mon vieux». 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Son ami Bonnard se détourne de lui en entrant dans la chambre car il est «bouleversé [ ] par l horreur du spectacle» ligne 12. En effet, Le narrateur «li[t] l horreur dans son regard et «le croi[t] près de repartir en espérant s être trompé de salle» ligne 6. Le visage d Adrien est défiguré et son ami Bonnard en est tellement choqué qu il «se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de [leur] vieille camaraderie ne peut rien» lignes 8-9. Le fait qu il s agisse de la «première visite» (ligne 15) décuple cette émotion. Par ailleurs, la situation semble d autant plus difficile à vivre pour Bonnard qu elle implique un «changement dans l ordre de [leur] rapports» ligne 13 : ce plus vieil ami d Adrien ayant des doigts atrophiés de naissance, voit maintenant cette infirmité de façon futile et dérisoire face à la défiguration du narrateur. 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) Le narrateur ne donne aucune description de son visage dans cet extrait. Ici, l auteur choisit le non-dit et le sousentendu pour souligner l horreur de la blessure du personnage. La grande sobriété de ce style qui ne fait que suggérer permet au lecteur de mesurer toute l ampleur et la difficulté pour les gueules cassées de se faire accepter des autres et d accepter leur handicap. Ici la pudeur de l écriture retranscrit l horreur de la situation. 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) Le narrateur ainsi que le lecteur perçoivent donc l horreur de la blessure indirectement, c est à-dire à travers le regard/filtre de Bonnard et ses sentiments violents ressentis : («je lis l horreur dans son regard» ligne 5, «il se met à pleurer» ligne 8, «je le sens bouleversé» ligne 12), son malaise. 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) Ici, Marc Dugain retranscrit de façon pudique mais réaliste les sentiments éprouvés par Bonnard à l égard de son ami Adrien. Le lecteur est naturellement pris d empathie pour les deux personnages. Il peut facilement s identifier au vieil ami qui souffre devant les conséquences des atroces mutilations causées par la guerre. Le lecteur prend alors conscience de la réalité «des gueules cassées» de la première guerre mondiale. 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) Marc Dugain «montre» volontairement les horreurs de la guerre de façon implicite et justement non «visuelle». Il «donne à voir» sans montrer. L extrait est de ce point de vue d une grande sobriété car l auteur choisit de retranscrire les horreurs de la guerre à travers les champs lexicaux de l émotion («bouleversé», «submergé par un flot de larmes», «tant de confusion et d émotion», «bredouille») et de la vue («regard» qui apparaît deux fois, «voit» qui apparaît à deux reprises également, «spectacle») alors qu aucune description physique du personnage ne nous est faite. III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) Cet extrait, qui choisit de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat, adapte fidèlement à l écran l écriture sobre et elliptique de Marc Dugain. En effet, l extrait de film tout comme l extrait du livre étudié ne

4 montre pas directement mais «donne à voir» de façon détournée. Ici, la séquence où nous voyons un infirmier enlever les miroirs de la salle est très symbolique : la réalité des mutilations ne sera pas visuellement reconstituée. La suggestion donne encore plus de poids car le spectateur doit se servir de son imagination. La souffrance du soldat, dans l extrait est tout de même représentée par ses râles et les gros plans sur la main. Ces deux éléments symbolisant à eux même la pénibilité du quotidien du blessé.

5 Du point de vue cinématographique : la détresse et les difficultés du soldat blessé sont visibles à travers le mode de cadrage utilisé : L image n est pas droite, le cadrage est bancal de façon volontaire, à l image de ce soldat blessé. Les gros plans sur les yeux et la bouche du chirurgien (au moment où il parle des blessures du soldat) insistent sur ce que le soldat a perdu c est-à-dire son visage. b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts)

6 Différents messages peuvent être lus sur les gueules cassées dans cet extrait filmique : leur souffrance, mais aussi leur dépendance (le soldat est totalement dépendant des médecins et des infirmières pour manger et vivre). Le soutien dont il bénéficie peut se lire également mais surtout l ambivalence du regard des autres à mi-chemin entre malaise et bienveillance. 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts) On peut donc dire que La chambre des officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix traitent différemment du même sujet car : Alors que l artiste Otto Dix retranscrivait picturalement les mutilations des soldats et les accentuait et en en saturant sa toile, Marc Dugain, par l écriture, ne décrit pas les mutilations physiques. Il les donne à voir indirectement à travers le filtre du regard d un autre personnage. C est donc ici le non dit qui prime. Autre différence de traitement du même sujet des gueules cassées, la position dans laquelle elles sont présentées : Marc Dugain, présente les soldats blessés dans un lieu attendu, l hôpital, où infirmiers et médecins s occupent d eux. Ils apparaissent comme à l écart de la société. En revanche, Otto Dix dans son tableau Les joueurs de skat, représente des soldats mutilés dans un café, au cœur de la société. Ils sourient et jouent aux cartes comme n importe quel individu de la société d après guerre. L humour et la caricature sont présents ici contrairement au texte de Marc Dugain qui met en évidence la réalité triste et terne de ces soldats condamnés à faire pleurer (comme Bonnard qui pleure en voyant Adrien) ou à faire peur (Bonnard qui éprouve un malaise constant à la vue de son ancien ami et espère «s être trompé de salle»)

7 La chambre des officiers de Marc Les joueurs de Skat d Otto Dix Dugain Nature Extrait de roman Œuvre picturale Sujet Les gueules cassées Les gueules cassées Traitement du sujet Mutilations non décrites directement. Filtre du regard d un autre personnage, Bonnard. Non dit, sobriété. Réaliste Présentation dans un lieu attendu : l hôpital, donc à l écart de la société. Blessés, tristes et inspirant la peur et la tristesse (Bonnard qui pleure et qui espère s être trompé de salle). Mutilations qui saturent la toile, accentuées. Humour, caricature Exubérance Expressionnisme Présentation dans un café donc au cœur de la société. Jouant aux cartes et souriant.

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Enfance et adolescence

Enfance et adolescence SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : ENFANCE ET ADOLESCENCE 1 / 5 Enfance et adolescence Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Lev Nikolaïevitch Petrovitch Tolstoï,

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Di Vora Romain Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 17/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Autoportrait de l'auteur

Plus en détail

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégie : Activer ses antérieures (Que veut dire activer ses Faire des liens entre le texte et ses

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 Nantas Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges La chambre que Nantas habitait depuis son arrivée de Marseille se trouvait

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Fiche pédagogique LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Catherine Grive Auteur : Catherine Grive Editeur : Rouergue Année d édition : 2015 Public concerné : dès 12 ans Mots-clés: adolescence, amitié, famille, France

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

École des arts visuels et médiatiques Université du Québec à Montréal. Document synthèse. Par Éliane D Anjou Dumas. Présenté à Madame Moniques Richard

École des arts visuels et médiatiques Université du Québec à Montréal. Document synthèse. Par Éliane D Anjou Dumas. Présenté à Madame Moniques Richard École des arts visuels et médiatiques Université du Québec à Montréal Document synthèse Par Éliane D Anjou Dumas Présenté à Madame Moniques Richard Dans le cadre du cours AVM 4000-40 Création et enseignement

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Madame Bovary au cinéma: études de cas

Madame Bovary au cinéma: études de cas Madame Bovary au cinéma: études de cas Alain Boillat Alain.Boillat@unil.ch Section d histoire et esthétique du cinéma, Faculté des Lettres, Université de Lausanne Page Internet de la section de cinéma:

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52)

Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52) Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52) (Notes sur l intervention cinéma de Renaud Fely dans le cadre de la formation proposée par l ARCALT pour les professeurs de l enseignement agricole)

Plus en détail

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram L auteur se présente : «Les trois vies d Antoine Anacharsis» n est pas son premier livre. Il en a écrit une quarantaine, depuis

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire!

Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire! Prémonitions Membre d un groupe de voyants voués à préserver l humanité, vous devez empêcher le crime qui va se produire! Matériel : 55 cartes réparties comme suit : - 1 carte de règles - 42 cartes vision

Plus en détail

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles.

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. 1. Quand avez-vous écrit votre premier livre? Angèle «J écris depuis que je suis petite fille, dans

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Table des matières. Consigne p.3. Brainstorm p.4. Hierarchie adopté p.6. Choix du thème p.7. Logo p.8. Couleurs p.10. Exemple de projets - p.

Table des matières. Consigne p.3. Brainstorm p.4. Hierarchie adopté p.6. Choix du thème p.7. Logo p.8. Couleurs p.10. Exemple de projets - p. Table des matières Consigne p.3 Brainstorm p.4 Hierarchie adopté p.6 Choix du thème p.7 Logo p.8 Couleurs p.10 Exemple de projets - p.11 Consigne Notre consigne était de concevoir un site portfolio par

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Rose. Chanson. Et puis juin

Rose. Chanson. Et puis juin Chanson Rose Entre deux saisons Un sourire à la con1 Septembre est à l honneur Et lance le compteur2 Entre deux aveux3 Un bonheur nauséeux4 Octobre se traîne5 un peu Et je mange pour deux Entre deux sanglots6

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Lecture et compréhension de l histoire - Victor est-il un enfant ou un adulte? -Qu'est-ce qui indique que

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

La gloire de mon père de Marcel Pagnol

La gloire de mon père de Marcel Pagnol Fiche Pédagogique La gloire de mon père de Marcel Pagnol Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3 4 Fiche professeur. 5 8 Transcription. 9 Sources. 10 1 Tableau descriptif Niveau

Plus en détail

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes 11 S PETIT NICO, Grandes âmes PAROLES Pour les p tits frérots 1, les p tites sœurs Quelques mots pour les anciens Les grandes dames J pleure tous les jours car j ai peur pour vous Grandissant sans amour

Plus en détail

bibliomediabcdefghijklmnopqrstuvwyxz

bibliomediabcdefghijklmnopqrstuvwyxz bibliomediabcdefghijklmnopqrstuvwyxz Lectures Suivies Dossier pédagogique Dossier préparé par une enseignante : Marlyse COTTIER 1 Suivre les enchaînements de l écrit. Inscris le nom de la personne désignée

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth Élisabeth Vust, 24 Heures, 2 mai 2003 Contessa Piñon, Journal de la Côte, 26 juin 2003 B ERNARD C AMPICHE E DITEUR Interview express de Frédéric Lamoth,

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

EMILY LOIZEAU, Sister (3 36)

EMILY LOIZEAU, Sister (3 36) (3 36) PAROLES Te souviens-tu d un jour de septembre où il avait tant plu Les k-ways 1 rouges dans la Renault 12* On quittait Londres sans toi Sister, sister, sister, sister C était la rentrée des classes

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Niveau B1-2 (3 ème étape Q. 3. et 6.) - Prolongements A1 A2 B1 B2 Q. 1 Q. 2 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 4 Q. 4 Q. 5 Q. 5 Q. 6 Q. 6 Q. 6 Q.

Niveau B1-2 (3 ème étape Q. 3. et 6.) - Prolongements A1 A2 B1 B2 Q. 1 Q. 2 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 3 Q. 4 Q. 4 Q. 5 Q. 5 Q. 6 Q. 6 Q. 6 Q. Publicité Auchan Le document comprend 3 volets : - un guide de lecture du spot publicitaire pour l enseignant. - un guide de visionnement pour faire découvrir le spot aux apprenants. - une fiche d activités

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

Le TEST pour le surpoids :

Le TEST pour le surpoids : Le TEST pour le surpoids : Ce test initial va permettre de repérer les phrases qui vous concernent, et qui sont liées à un conflit spécifique. Ainsi on pourra retrouver rapidement et facilement les conflits

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE AVANT PLANIFIER SA LECTURE < se donner une intention de lecture < prédire, anticiper < activer ses connaissances antérieures sur la tâche, le type

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

CALCULODINGO. Manuel pédagogique

CALCULODINGO. Manuel pédagogique Introduction : CALCULODINGO Manuel pédagogique Le jeu pédagogique Calculodingo permet de jouer à 12 règles de jeu inclues dans le livret de règles, ainsi que 14 règles supplémentaires (indiquées en rouge

Plus en détail

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE Fiche technique SUJET Reportage sur l entreprise formatrice TITRE «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» BREVE DESCRIPTION DU SUJET Portrait d'une entreprise web en pleine expansion.

Plus en détail

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom :

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom : 14. Projet d écoute Extrait de roman : En porcelaine Français 20-2 Cahier de l élève Nom : En porcelaine DESCRIPTION DU PROJET Les parents qui se quittent est une réalité que toi ou tes proches connaissez

Plus en détail

Séance n 1 : Découverte du livre

Séance n 1 : Découverte du livre FICHE ENSEIGNANTS 1 1/3, Cycle 2 Séance n 1 : Objectifs émettre des hypothèses sur l histoire à partir de l illustration de la couverture Comprendre les informations implicites d une illustration et d

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com Cycle 3 fiche n 1 LA PEUR L acquisition du vocabulaire est aujourd hui l un des points clés des programmes et fait l objet de séances régulières avec les élèves. L objectif est de leur permettre d une

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

Ne mange pas la consigne!

Ne mange pas la consigne! Ne mange pas la consigne! À partir de 5 ans (si un adulte lit les défis). Cartes utilisées : les 12 cartes Défis «Ne mange pas la consigne!», les cartes Crayonmonstres, les 16 cartes Consigne-Monstre et

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique.

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique. FILMS Un long dimanche de fi ançailles de Jean-Pierre Jeunet pour illustrer la perte de souvenirs et de la mémoire. Cela provoque une perte de repére pour la personne concernée même si psychologiquement

Plus en détail

Cognition & Emotions

Cognition & Emotions Université Nice Sophia-Antipolis Département Sociologie Anthropologie Cognition & Emotions L Emotion et le Virtuel : Le Cas Heavy Rain Julien ROCCHI Master 1 Sociologie Semestre 2 Enseignement A. HALLOY

Plus en détail