1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention."

Transcription

1 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 1 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 2 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 2 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts) 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts)

2 Histoire des Arts La littérature, témoin du traumatisme des combattants La Chambre des Officiers de Marc Dugain, 1998 Ce roman évoque le quotidien d Adrien, «gueule cassée» de la Grande Guerre. Jeune ingénieur officier, il est défiguré par un obus dès les premiers jours de la guerre et hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris. L auteur de ce roman écrit en 1998, Marc Dugain, accompagnait enfant son grand-père à «La maison des gueules cassées» de Moussy-le-Vieux, château qui avait accueilli les mutilés du visage de la Première Guerre mondiale. «C est le moment que choisit Bonnard 3 pour entrer dans la pièce, main droite dans la poche. Je m étonne qu on l ait autorisé à venir jusqu à moi et j imagine que c est là un traitement de faveur qui cessera lorsque le nombre m aura replongé dans l anonymat. Il me voit le premier, détourne son regard pour s approcher des autres blessés dont il scrute 4 le visage, s immobilise, se retourne à nouveau vers moi. Alors que je lis l horreur dans son regard et que je le crois près de repartir en espérant s être trompé de salle, je lui fais un petit signe de la main. Pendant qu il s approche à petits pas gênés, je saisis maladroitement mon ardoise d écolier et la craie, et j écris en grosses lettres «C est moi mon vieux». Il s assied au bord du lit, me prend la main et se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de notre vieille camaraderie ne peut rien. Comme pour détourner mon attention, il commence à sortir d un petit cabas un jeu de cartes et quelques vieux livres. Il a ajouté une plaque de chocolat et un paquet de tabac qu il rentre aussitôt dans son sac. [ ] Je le sens bouleversé. Par l horreur du spectacle bien sûr-encore que j éprouve une certaine difficulté à imaginer ce qu il voit-, mais surtout par ce changement dans l ordre de nos rapports. Sa petite main d enfant doit lui sembler bien peu de chose, maintenant. Je le sens pressé de mettre fin à cette première visite, à tant de confusion et d émotion en un si court moment. Avant de partir, il serre une dernière fois ma main entre les deux siennes, et bredouille : -Tu es un héros, Adrien, un vrai héros. Je reviendrai bientôt.» Marc Dugain, La Chambre des officiers, J-C Lattès, Le plus vieil ami du narrateur, dont les doigts sont atrophiés. 4 Regarde avec attention. I Je présente et je situe l œuvre /5pts 1) Présentez le document : nature, genre littéraire, date de parution, résumé bref de l œuvre dont ce document est extrait. (3pts) L œuvre dont il est question est un extrait du roman La chambre des officiers écrit par Marc Dugain en Ce roman d inspiration historique et personnelle raconte l histoire d Adrien Fournier, le narrateur, un jeune ingénieur qui part à la guerre de 14. Peu de temps après il devient «une gueule cassée» suite à un éclat d obus et termine la guerre à l hôpital du «Val de Grâce» à Paris. Ayant perdu ses dents, son palais, ses lèvres et son odorat, il devra _tout comme ses compagnons d infortune_ réapprendre à vivre et à se faire accepter par les autres. 2) Rédigez une brève biographie de l auteur. (1pt) Marc Dugain est de nationalité française. Il naît au Sénégal en 1957 où son père était coopérant. La famille revient en France alors qu il est âgé de 7ans. Son enfance sera marquée par ses visites, avec son grand-père, à La maison des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, lieu qui avait accueilli les soldats de la Première Guerre mondiale mutilés du visage. Il obtient ensuite son diplôme de l'institut d'études politiques de Grenoble. Il travaille après dans la finance et devient entrepreneur. A trente-cinq ans, il commence une carrière littéraire en narrant le destin de son grand-père maternel, «gueule cassée» de la guerre de : ce sera La Chambre des officiers. Il vit depuis 2000 au Maroc et publie des romans variés. 3) Après quelle expérience personnelle l auteur a-t-il réalisé cette œuvre? Pourquoi selon vous? (1pt) L auteur dans cette œuvre romanesque retranscrit l expérience personnelle qu il a eu enfant en accompagnant son grand-père au chevet de gueules cassées à Moussy-le-Vieux. Son grand-père, Eugène Fournier, était par ailleurs luimême une gueule cassée de la grande guerre.

3 La visée de ce roman peut alors se lire comme un hommage à son grand-père et plus largement à tous les vétérans de la grande guerre. La valeur thérapeutique de l écriture de ce roman peut être envisagée, également. Enfin, la volonté de rendre compte de la souffrance que la guerre induit et d en témoigner aux générations futures. II J analyse l extrait /10pts 1) Résumez en une phrase l extrait à analyser (0,5pt) Ici, l extrait nous présente, le narrateur et personnage principal Adrien, qui reçoit pour la première fois la visite de son meilleur ami Bonnard et le flot d émotions qui en découle. 2) Qui est le narrateur de cet extrait? Quel point de vue est donc utilisé? (1pt) Le narrateur de cet extrait est le personnage principal, c est-à-dire Adrien Fournier. Le point de vue utilisé est donc par définition interne, l énonciation du texte étant à la première personne du singulier («je») et l histoire étant racontée à travers le regard d un personnage. 3) Où se trouve le narrateur et quel est son état? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Dans cet extrait, le narrateur se trouve à l hôpital du Val-de-Grâce à Paris (comme le prouve le paratexte : hospitalisé au Val-de-Grâce- à Paris). Le narrateur ne semble pas en bon état. Il est alité ou du moins près de son lit («il s assied au bord du lit»ligne 8). Il se situe dans une chambre où il y a d autres blessés car son ami Bonnard «détourne son regard pour s approcher des autres blessés» (ligne 4). Le narrateur est défiguré. En effet, celui-ci arrive à lire «l horreur dans le regard» de son ami qui est «bouleversé» par «l horreur du spectacle». De plus, Adrien a sûrement perdu l usage de la parole car en effet il est obligé d écrire sur son ardoise d écolier : «c est moi mon vieux». 4) Pourquoi son ami Bonnard se détourne-t-il de lui en entrant dans la chambre? (tu dois citer le texte pour justifier tes propos) (1,5pts) Son ami Bonnard se détourne de lui en entrant dans la chambre car il est «bouleversé [ ] par l horreur du spectacle» ligne 12. En effet, Le narrateur «li[t] l horreur dans son regard et «le croi[t] près de repartir en espérant s être trompé de salle» ligne 6. Le visage d Adrien est défiguré et son ami Bonnard en est tellement choqué qu il «se met à pleurer, submergé par un flot de larmes contre lequel la pudeur de [leur] vieille camaraderie ne peut rien» lignes 8-9. Le fait qu il s agisse de la «première visite» (ligne 15) décuple cette émotion. Par ailleurs, la situation semble d autant plus difficile à vivre pour Bonnard qu elle implique un «changement dans l ordre de [leur] rapports» ligne 13 : ce plus vieil ami d Adrien ayant des doigts atrophiés de naissance, voit maintenant cette infirmité de façon futile et dérisoire face à la défiguration du narrateur. 5) Le narrateur donne-t-il une description de son visage? Pour quelle raison? (1pt) Le narrateur ne donne aucune description de son visage dans cet extrait. Ici, l auteur choisit le non-dit et le sousentendu pour souligner l horreur de la blessure du personnage. La grande sobriété de ce style qui ne fait que suggérer permet au lecteur de mesurer toute l ampleur et la difficulté pour les gueules cassées de se faire accepter des autres et d accepter leur handicap. Ici la pudeur de l écriture retranscrit l horreur de la situation. 6) Par qui le narrateur comme le lecteur perçoivent-ils l horreur de la blessure? (1pt) Le narrateur ainsi que le lecteur perçoivent donc l horreur de la blessure indirectement, c est à-dire à travers le regard/filtre de Bonnard et ses sentiments violents ressentis : («je lis l horreur dans son regard» ligne 5, «il se met à pleurer» ligne 8, «je le sens bouleversé» ligne 12), son malaise. 7) Soulignez les passages du texte qui traduisent le malaise éprouvé. (0,5pt) 8) Quel effet l auteur cherche-t-il à provoquer chez le lecteur? (1pt) Ici, Marc Dugain retranscrit de façon pudique mais réaliste les sentiments éprouvés par Bonnard à l égard de son ami Adrien. Le lecteur est naturellement pris d empathie pour les deux personnages. Il peut facilement s identifier au vieil ami qui souffre devant les conséquences des atroces mutilations causées par la guerre. Le lecteur prend alors conscience de la réalité «des gueules cassées» de la première guerre mondiale. 9) Bilan : comment les horreurs de la guerre sont-elles montrées à travers cet extrait? (2pts) Marc Dugain «montre» volontairement les horreurs de la guerre de façon implicite et justement non «visuelle». Il «donne à voir» sans montrer. L extrait est de ce point de vue d une grande sobriété car l auteur choisit de retranscrire les horreurs de la guerre à travers les champs lexicaux de l émotion («bouleversé», «submergé par un flot de larmes», «tant de confusion et d émotion», «bredouille») et de la vue («regard» qui apparaît deux fois, «voit» qui apparaît à deux reprises également, «spectacle») alors qu aucune description physique du personnage ne nous est faite. III- Je mets en relation avec d autres œuvres /5pts 1) Le réalisateur français François Dupeyron choisit d adapter La Chambre des Officiers de Marc Dugain au cinéma en Regardez cet extrait du film et comparez-le avec le texte analysé : : «la chambre scene 2» (http://www.youtube.com/watch?v=g4gyqwycic0&feature=related) a) Pourquoi avoir choisi de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat? (1pt) Cet extrait, qui choisit de ne pas montrer la souffrance et les blessures du soldat, adapte fidèlement à l écran l écriture sobre et elliptique de Marc Dugain. En effet, l extrait de film tout comme l extrait du livre étudié ne

4 montre pas directement mais «donne à voir» de façon détournée. Ici, la séquence où nous voyons un infirmier enlever les miroirs de la salle est très symbolique : la réalité des mutilations ne sera pas visuellement reconstituée. La suggestion donne encore plus de poids car le spectateur doit se servir de son imagination. La souffrance du soldat, dans l extrait est tout de même représentée par ses râles et les gros plans sur la main. Ces deux éléments symbolisant à eux même la pénibilité du quotidien du blessé.

5 Du point de vue cinématographique : la détresse et les difficultés du soldat blessé sont visibles à travers le mode de cadrage utilisé : L image n est pas droite, le cadrage est bancal de façon volontaire, à l image de ce soldat blessé. Les gros plans sur les yeux et la bouche du chirurgien (au moment où il parle des blessures du soldat) insistent sur ce que le soldat a perdu c est-à-dire son visage. b) Quels messages cette scène veut-elle faire passer sur les Gueules cassées? (2pts)

6 Différents messages peuvent être lus sur les gueules cassées dans cet extrait filmique : leur souffrance, mais aussi leur dépendance (le soldat est totalement dépendant des médecins et des infirmières pour manger et vivre). Le soutien dont il bénéficie peut se lire également mais surtout l ambivalence du regard des autres à mi-chemin entre malaise et bienveillance. 2) Montrez en quoi La Chambre des Officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix, étudiée en Arts Plastiques et en Histoire, traitent différemment du même sujet. (2pts) On peut donc dire que La chambre des officiers de Marc Dugain et l œuvre d Otto Dix traitent différemment du même sujet car : Alors que l artiste Otto Dix retranscrivait picturalement les mutilations des soldats et les accentuait et en en saturant sa toile, Marc Dugain, par l écriture, ne décrit pas les mutilations physiques. Il les donne à voir indirectement à travers le filtre du regard d un autre personnage. C est donc ici le non dit qui prime. Autre différence de traitement du même sujet des gueules cassées, la position dans laquelle elles sont présentées : Marc Dugain, présente les soldats blessés dans un lieu attendu, l hôpital, où infirmiers et médecins s occupent d eux. Ils apparaissent comme à l écart de la société. En revanche, Otto Dix dans son tableau Les joueurs de skat, représente des soldats mutilés dans un café, au cœur de la société. Ils sourient et jouent aux cartes comme n importe quel individu de la société d après guerre. L humour et la caricature sont présents ici contrairement au texte de Marc Dugain qui met en évidence la réalité triste et terne de ces soldats condamnés à faire pleurer (comme Bonnard qui pleure en voyant Adrien) ou à faire peur (Bonnard qui éprouve un malaise constant à la vue de son ancien ami et espère «s être trompé de salle»)

7 La chambre des officiers de Marc Les joueurs de Skat d Otto Dix Dugain Nature Extrait de roman Œuvre picturale Sujet Les gueules cassées Les gueules cassées Traitement du sujet Mutilations non décrites directement. Filtre du regard d un autre personnage, Bonnard. Non dit, sobriété. Réaliste Présentation dans un lieu attendu : l hôpital, donc à l écart de la société. Blessés, tristes et inspirant la peur et la tristesse (Bonnard qui pleure et qui espère s être trompé de salle). Mutilations qui saturent la toile, accentuées. Humour, caricature Exubérance Expressionnisme Présentation dans un café donc au cœur de la société. Jouant aux cartes et souriant.

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE :

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé DATE : Mardi 3 juin 2014 DURÉE : 2 leçons NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : A. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Otto, autobiographie d un ours en peluche

Otto, autobiographie d un ours en peluche Otto, autobiographie d un ours en peluche Présentation de l ouvrage Titre : Otto, autobiographie d un ours en peluche Auteur : Tomi Ungerer Editeur : Ecole des Loisirs Genre : album, fausse autobiographie

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56)

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56) (2 56) PAROLES Ne fais pas comme ceci, Moi je fais comme cela, C est ma manière à moi Moi je dis comme cela, Mais on dit comme ceci Et c'est plus juste ainsi, Ne va pas par ici, Moi je vais par là, Passe

Plus en détail

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION

CONSTRUCTION DE L'INFORMATION CONSTRUCTION DE L'INFORMATION «Quand l information devient fiction» DEMARCHE DE CONCEPTION DE LA SEQUENCE 1. Compétences, objet d'étude, questions, choix de l œuvre, problématique de la séquence. J ai

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE FOLIO CADET. Oukélé la télé. Susie Morgenstern / Oukélé la télé / Folio Cadet 1

FICHE PÉDAGOGIQUE FOLIO CADET. Oukélé la télé. Susie Morgenstern / Oukélé la télé / Folio Cadet 1 FOLIO CADET FICHE PÉDAGOGIQUE Oukélé la télé Susie Morgenstern propose, sous sa plume alerte et drôle, une histoire du quotidien autour d un objet aussi fétiche qu encombrant : la télévision. Pour ou contre,

Plus en détail

Unité 10. Vers la vie active

Unité 10. Vers la vie active Nom Unité 10 Vers la vie active PARTIE 1 WRITING ACTIVITIES A 1 Les études Les lycéens pensent à leurs professions futures Dites à vos amis ce qu ils devront étudier pour faire le métier dont ils rêvent

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

LE SECRET DE GRAND-PERE Michael Morpurgo / Michael Foreman. Résumé (extrait de «Les chemins de la littérature au cycle 3»CRDP de Créteil) :

LE SECRET DE GRAND-PERE Michael Morpurgo / Michael Foreman. Résumé (extrait de «Les chemins de la littérature au cycle 3»CRDP de Créteil) : LE SECRET DE GRAND-PERE Michael Morpurgo / Michael Foreman Résumé (extrait de «Les chemins de la littérature au cycle 3»CRDP de Créteil) : Chaque été est l occasion pour le narrateur de passer des vacances

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 Introduction Afin de traiter les notions d Espace privé-

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Critique littéraire de Marius- Daniel Popescu. Les couleurs de l hirondelle

Critique littéraire de Marius- Daniel Popescu. Les couleurs de l hirondelle Eléonore B. Marius Daniel Popescu nous livre un patchwork de fragments d une vie disséminée en tous sens, où chaque passage raconte une histoire, où chaque partie a sa propre couleur., comme l indique

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Paroles et musique : Alain Souchon et Laurent Voulzy Virgin / Emi Thèmes La religion, La guerre, Le fanatisme religieux. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise Un film de Elizabeth RICHARD 4 rue Parmentier 94130 NOGENT

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas @2008 - Le Centre de Loisirs de Lannilis www.clsh-lannilis.com Public : A partir de 8 ans 4, 5 ou 6 équipes de 2 à 5 joueurs 3 animateurs Histoire : Le comte

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Les mots des cinq sens

Les mots des cinq sens Activité annuelle n 3 Les mots des cinq sens Créer des phrases, un texte, et découvrir les sens qui sont mis en œuvre à travers les mots. Buts Prendre conscience du lien entre les mots et le sens Développer

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève Nom : Groupe : 1 Qu est-ce que Cliquez pour moi? Cliquez pour moi! est un concours sous forme d'élections virtuelles où tu es amené, en tant que candidat, à faire

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Indemniser équitablement les autrices et auteurs

Indemniser équitablement les autrices et auteurs Indemniser équitablement les autrices et auteurs Une lacune à combler au niveau du prêt Cette brochure explique que les au trices et auteurs ne sont pas indemnisés pour le prêt de leurs œuvres une situation

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio Exercices : Martine Quinio Exo7 Probabilité conditionnelle Exercice 1 Dans la salle des profs 60% sont des femmes ; une femme sur trois porte des lunettes et un homme sur deux porte des lunettes : quelle

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Max Winson, t.1 : la tyrannie, de Jérémie Moreau

Max Winson, t.1 : la tyrannie, de Jérémie Moreau Prix BD «Une Case en Plus» 2014-2015 Max Winson, t.1 : la tyrannie, de Jérémie Moreau 1. Qui est le héros de cet album?... 2. Vous paraît-il épanoui? OUI NON 3. Pourquoi?... 4. Essayez de représenter ci-dessous

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

ACTIVITE SUPPORT : la danse

ACTIVITE SUPPORT : la danse Compétence spécifique de l activité : être capable de : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états - communiquer aux autres des sentiments ou des émotions - s exprimer

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 19 avril 2013 à 10:39 par Muriel Valin Est-ce bientôt la fin de l écriture à la main? LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

LES PRONOMS INTERROGATIFS

LES PRONOMS INTERROGATIFS LES PRONOMS INTERROGATIFS 1) Le pronom interrogatif permet de questionner. Qui a le droit de vote dans cette assemblée? Il y a du camembert et du brie, lequel veux-tu? 2) Il y a deux catégories de pronoms

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Les monstres de là-bas

Les monstres de là-bas Les monstres de là-bas Hubert Ben Kemoun Hubert Ben Kemoun vit à Nantes sur les bords de la Loire. Il est l auteur de très nombreux ouvrages en littérature jeunesse, pour les petits comme pour les beaucoup

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail