FOND DE L HISTOIRE. Novembre. Les systèmes de santé au Canada et aux États-Unis essayons-nous de comparer des pommes à des oranges?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FOND DE L HISTOIRE. Novembre. Les systèmes de santé au Canada et aux États-Unis essayons-nous de comparer des pommes à des oranges?"

Transcription

1 LE FOND DE L HISTOIRE Novembre Les systèmes de santé au Canada et aux États-Unis essayons-nous de comparer des pommes à des oranges? PAGE 2 Programme des dons communautaires Facteurs de stress vécus par les familles des Forces canadiennes PAGE NOUVEAUTÉS Nouvelles en Ontario, au Manitoba et à l Île-du- Prince-Édouard PAGE 3 6

2 Les systèmes de santé au Canada et aux États-Unis essayons-nous de comparer des pommes à des oranges? En raison de l élection présidentielle américaine prochaine, il semble que les médias canadiens n en ont que pour les États-Unis. La couverture détaillée de cette campagne électorale suscite, dans les milieux de travail de tout le Canada, des débats sur tous les aspects, du système financier à l immigration en passant par l éducation. Cependant, en tête de liste, on retrouve la santé. En fait, au sein de l industrie canadienne des soins de santé, les nombreux débats à propos du système de santé américain nous ont poussés à nous questionner : que se passe-t-il au juste chez nos voisins du sud? Le contexte explique tout Pour mieux comprendre l expérience américaine, nous devons reconnaître que l histoire façonne la culture d une société et, pour citer une page du manuel de sociologie 101, que les différences culturelles se reflètent dans les valeurs, les attitudes et les croyances d une société et dans son système de santé. Ainsi, l histoire américaine a forgé le système de santé américain pour refléter leur culture unique, tout comme l histoire canadienne a forgé le système de santé canadien pour refléter notre culture unique. Le mot clé est «unique». Ainsi, plutôt que de simplement comparer les deux systèmes afin de constater leurs différences, on peut nettement mieux les comprendre en reconnaissant d emblée que nous sommes différents. C est un cas classique de pommes et d oranges. Nous sommes simplement différents e Système de santé américain Système de santé canadien W Système de payeurs multiples, principalement financé par le secteur privé, fondé sur une combinaison de régimes d employeurs et de régimes individuels Petites composantes de protection publique fédérale pour certains groupes : Medicare (programme pour les personnes âgées et les handicapés) et Medicaid (programme pour les démunis) Environ 50 millions d Américains sans assurance; plusieurs millions insuffisamment assurés Système de payeur unique, principalement financé par le secteur public, fondé sur des régimes d assurance-maladie provinciaux Composante de protection privée par l intermédiaire d assureurs privés, généralement des régimes d employeurs Accès universel pour tous les Canadiens En ce qui concerne le produit national brut : «Les États-Unis dépensent environ deux fois plus de leur richesse nationale en soins de santé que le Canada environ 18 pour cent du produit national brut comparativement à 11,7 pour cent au Canada mais n obtiennent pas en moyenne de meilleurs résultats en matière de santé.» ¹ suite... 2

3 de la page précédente Un regard aux États- Unis. Alors, que se passe-t-il au juste chez nos voisins du sud? Regardons ça de plus près Voici donc «l état de l Union» en ce qui concerne le système de santé américain : Régimes de soins de santé gérés Aux États-Unis, peu importe qu il s agisse d une organisation de soins de santé intégrés, d un organisme dispensateur de services à tarifs préférentiels ou d un plan de point de service, chacun engage sous contrat divers fournisseurs de soins de santé cela forme le «réseau» au sein duquel l assuré doit faire son choix pour recevoir des soins de santé. Bien que les grands employeurs soient souvent en mesure d offrir à leurs employés diverses options de régimes, les petites entreprises n offrent généralement qu un seul régime. La protection varie certains régimes offrent une vaste protection allant des médicaments aux soins dentaires en passant par un accès à une grande variété de professionnels de la santé comme les médecins de famille et les médecins spécialistes, divers professionnels paramédicaux et une large gamme de cliniques spécialisées et de tests. Bien que les détails des protections varient, tous les régimes ont une chose en commun : le partage des coûts par l intermédiaire de franchises et de quotes-parts. La seule variable dans ce cas est le montant versé de leur poche par les participants au régime. Les Américains paient nettement plus que les Canadiens. En ce qui a trait au remboursement des fournisseurs de soins de santé, bon nombre de régimes américains ont abandonné le modèle de rémunération à l acte et ont opté pour un modèle de paiement par capitation, c est-à-dire un montant fixe versé au fournisseur de soins de santé en fonction du nombre de patients inscrits dans le réseau. Au Canada, l économie mondiale a fait des pressions sur les coûts une réalité de plus en plus évidente. Bien que le partage des coûts entre les participants au régime fasse de plus en plus partie de l équation, elle ne représente qu une petite partie du calcul. Statistiquement parlant, il reste plus courant de voir des régimes d employeur avec des listes des médicaments admissibles ouvertes et aucun maximum prévu. Régime de santé à franchise élevée Un nouveau type de régime que l on rencontre aux États-Unis est le régime de santé à franchise élevée, qui a pour objectif de couvrir les grandes dépenses en soins de santé. Il comprend une franchise élevée et une protection limitée pour les dépenses médicales ordinaires. +$ Et au Canada? Bien que nous aimions l idée de permettre aux employés de participer plus activement à leur protection en matière de soins de santé, en tant que société, notre système de santé conserve son côté paternaliste, où le gouvernement et notre employeur prennent soin de nous. Par ailleurs, il existe une philosophie selon laquelle la réduction des coûts amenée par les régimes de santé à franchise élevée peut risquer de mettre un frein aux soins préventifs. Essentiellement, ces régimes n offrent une protection qu aux participants qui tombent «malades». Ainsi, un des effets indésirables est que l on risque de voir les participants lever le nez sur l immunisation et les tests de prévention, car ils devront les payer de leur poche. suite... 3

4 de la page précédente Un regard aux États- Unis. Marché de l assurance-maladie Pour aider les personnes et les petites entreprises à trouver une assurance abordable, la Loi sur la protection des patients et des soins abordables exige que d ici au 1 er janvier 2014, chaque État mette sur pied un genre de marché de l assurance-maladie, appelé «State Health Insurance Exchange». Si des États ne se conforment pas à la loi, le gouvernement fédéral établira un marché pour eux. Ce point est très controversé, car les États qui ne sont pas d accord avec le concept de marché ne sont pas certains de vouloir prendre le pari de ne pas mettre sur pied un marché en espérant que la loi soit abrogée si Mitt Romney défait le président Obama lors des élections. Ils risqueraient de voir le gouvernement fédéral prendre des mesures si la loi n est pas abrogée d ici Médicaments sur ordonnance Aux États-Unis, il existe une grande différence de prix entre les médicaments de marque déposée et les médicaments génériques. Cela s explique principalement par les coûts élevés de recherche et développement nécessaires pour développer la formule originale du médicament de marque déposée. Aussi, les coûts de marketing tendent à être plus élevés pour les marques déposées que pour leurs équivalents génériques, car la marque doit établir le positionnement du médicament sur le marché; la version générique profite quant à elle de ce positionnement déjà établi sans avoir à en régler la facture. Le prix des médicaments de marque déposée est nettement plus élevé aux États-Unis qu au Canada, principalement en raison du contrôle des prix par le gouvernement fédéral du Canada. En revanche, le prix des médicaments génériques est généralement plus bas aux États-Unis qu au Canada. Cela s explique par le fait que pour obtenir l inclusion aux listes de médicaments admissibles des régimes publics, nos gouvernements provinciaux ont établi des prix maximums pour les médicaments génériques. Si cela a permis de gérer les prix, cela n a par contre pas permis l éclosion d un environnement au sein duquel les médicaments se font concurrence en fonction du prix comme c est le cas aux États-Unis. De plus, les fabricants de médicaments génériques sont plus nombreux aux États-Unis, et une plus grande concurrence a pour effet de faire baisser les prix. La Loi sur la protection des patients et des soins abordables (Patient Protection and Affordable Care Act) surnommée Obamacare La loi a été adoptée en 2010 en vue d une mise en vigueur progressive sur plusieurs années. Son objectif principal est que d ici 2014, tous les citoyens américains et résidants permanents des États-Unis soient assurés (selon leur situation) par une combinaison de régimes d employeur, de régimes gouvernementaux ou de régimes individuels privés, à défaut de quoi ils devront payer une pénalité fiscale. Les adeptes de la proposition estiment qu il s agit de la meilleure façon de rendre les soins de santé abordables et accessibles pour tous. Les opposants estiment quant à eux que cela oblige les gens à dépenser pour une assurancemaladie alors qu ils n en ont pas nécessairement les moyens. En plus de l obligation de s assurer, la loi prévoit bon nombre de changements progressifs apportés à Medicare, à Medicaid et aux assurances privées ainsi que plusieurs augmentations des impôts des sociétés pharmaceutiques et compagnies d assurance et des réformes des politiques jusqu alors inédites, comme ne pas autoriser les conditions préexistantes, ce qui signifie que tous doivent payer la même chose, sans égard à leurs antécédents médicaux. La façon de gérer les médicaments est également différente aux États-Unis en ce qui a trait à la popularité des stratégies comme le couponnage, les listes de médicaments admissibles divisées en paliers et les programmes d adhésion. De plus, les comptoirs pharmaceutiques postaux deviennent de plus en plus populaires en raison des rabais et des quotes-parts réduites, en plus des aspects de commodité comme la livraison à domicile et la possibilité de recevoir les conseils d un pharmacien au téléphone. Bien entendu, ces avantages doivent être attentivement soupesés par rapport au risque de recevoir des médicaments de mauvaise qualité et à l impossibilité d obtenir des conseils en personne à la pharmacie sur des sujets comme l adhésion ou un mode de vie sain. suite... 4

5 de la page précédente Un regard aux États- Unis. Programmes de bien-être Les employeurs canadiens et américains reconnaissent de plus en plus les avantages d offrir des programmes de bienêtre. Désormais, un volet de bien-être est intégré aux régimes d assurance-maladie des employeurs américains et, afin d accroître la participation des employés à ces initiatives de bien-être, on voit de plus en plus fréquemment les employeurs adopter une approche axée sur «la carotte ou le bâton» : «Un plus grand nombre de sociétés que jamais rattachent des primes et des pénalités financières à La carotte : des primes pour les comportements bons pour la santé; par exemple, des récompenses pour l amélioration de certains éléments de biométrie, comme une bonne pression sanguine ou un indice de masse corporelle peu élevé. Le bâton : des pénalités pour les comportements mauvais pour la santé; par exemple, s ils fument, les employés de Walmart paient un surplus de 10 $ par période de paie³. Des recherches américaines indiquent que «61 pour cent des employeurs ont offert des gratifications financières relatives au bien-être en 2012, par rapport à 54 pour cent en 2011 De plus, 20 pour cent imposent des pénalités, par rapport à 19 pour cent en » Bien que les deux approches existent aux États-Unis, le bâton y est bien plus fréquent qu au Canada. Un sondage réalisé auprès des employeurs américains révèle que le recours aux pénalités a plus que doublé de 2009 à 2011, et il devrait normalement doubler encore d ici 2012, quand 38 pour cent des répondants au sondage auront un système de pénalité en vigueur 5. Et au Canada? Plus de carottes, moins de bâtons. De façon générale, nous offrons des gratifications minimales; fidèles à notre nature, nous semblons faire confiance à l encouragement poli. la santé de leurs employés. Faites une évaluation du bien-être et recevez 50 $. Cessez de fumer et profiter de primes d assurance moins élevées. Atteignez un certain poids ou un niveau de cholestérol déterminé et nous verserons un montant dans votre compte de frais de santé.» ² Qu on dise que c est différent, qu on dise que c est unique D une manière ou d une autre, c est une bonne chose de regarder au sud de la frontière L histoire de nos pays est différente l individualisme acharné de l Amérique et son melting-pot d immigrants comparativement à la démocratie sociale de style européen du Canada au cœur d une mosaïque culturelle. Nos histoires sont au cœur même de nos approches différentes en matière de système de santé. Bien que l histoire nous ait amenés à emprunter des avenues différentes, nous devons relever les mêmes défis en matière de soins de santé la qualité, la valeur pour les dollars dépensés, l innovation. Il est donc sensé pour nous de regarder de temps en temps de l autre côté de la frontière pour y découvrir de nouvelles idées qui pourront contribuer à assurer l avenir du système de santé unique que l on retrouve au Canada. 1 «Canada s unhealthy medicare superiority complex», The Globe and Mail, Jeffrey Simpson, 30 juin 2012, canadas-unhealthy-medicare-superiority-complex/article / 2-4 ⁴ «Is your boss watching your cholesterol?», Your Money, Thomson Reuters, Chris Taylor, 10 octobre 2012, https://research.tdwaterhouse.ca/research/public/ Stocks/NewsArticle/us/WMT?documentKey=1314-L1E8KRDGZ-1 5 «Using carrot or stick for healthy behaviour», Canadian HR Reporter, Sarah Dobson, 4 juin2012 5

6 Programme des dons communautaires Voici comment nous contribuons au bien commun Notre mission est d offrir aux plus démunis un meilleur avenir. Par l intermédiaire du Programme des dons communautaires de GSC, nous faisons une différence en fournissant aux organismes sans but lucratif communautaires le financement dont ils ont cruellement besoin pour obtenir des résultats concrets et significatifs. Déménagements fréquents, déploiements fréquents un exemple des facteurs de stress vécus par les familles des Forces canadiennes Dans la vie de tous les jours, naviguer au sein des systèmes de santé et d éducation et trouver des ressources communautaires peut paraître déroutant, voire constituer une tâche énorme et intimidante. Imaginez ce que ça donne si on y ajoute le stress de s y retrouver dans une ville où l on vient d arriver ou d un départ imminent pour une mission militaire. Comment «Le Navigateur Familial est faire pour trouver des services d aide à l enfance? Que faire de toute la paperasse associée devenu la première ressource et au déménagement de toute votre famille? Évidemment, pour les familles des Forces souvent la principale ressource des canadiennes, ce genre de stress peut aggraver des problèmes de santé; plus tôt elles ont familles des Forces canadiennes. accès à du soutien et à des ressources, mieux c est. Ce genre de ressources est essentiel au mode de vie militaire, Un petit coup de main grâce à un site Web pratique : car c est une source constante de Dans l armée, le mode de vie comporte déjà sa part de défis uniques avant même d y ajouter soutien aux familles qui ne savent la responsabilité de prendre soin d un enfant ayant des besoins spéciaux, d un membre de pas par quel bout commencer, où la famille vivant avec un handicap, d un parent âgé ou tout simplement de vivre avec un aller ou qui appeler. Les familles problème physique ou de santé mentale. Heureusement, le site du Navigateur Familial offre peuvent compter sur le Navigateur à toutes les familles des Forces canadiennes un «guichet unique en ligne» où obtenir du Familial pour toujours leur venir en soutien. Le Navigateur Familial, fondé pour venir en aide aux familles des 32 bases militaires aide et les orienter quand elles en du pays ayant ou non des besoins spéciaux, est là pour diriger les familles vers les ressources, ont besoin.» les outils et l information répondant à leurs besoins uniques. Colleen Cahoon Le soutien offert par GSC aide les familles des Forces canadiennes à Coordonnatrice, Navigateur Familial relever leurs défis quotidiens Grâce au soutien du Programme des dons communautaires de GSC, le Navigateur Familial est en mesure de développer de nouvelles ressources. Ses boîtes à outils en ligne sont continuellement révisées pour s assurer qu elles soient à jour, utiles et conviviales. Neuf nouveaux sujets ont été ajoutés en et trois autres seront ajoutés en Ces boîtes à outils sont adaptées à divers styles d apprentissages et nous y incorporons des vidéos, des présentations et des livrets. Ainsi, peu importe l endroit où une famille des Forces canadiennes se retrouve ou peu importe où elle se retrouvera demain le Navigateur Familial est à ses côtés à chaque étape. Le 11 novembre est le jour du Souvenir. Nous nous souviendrons d eux. Vous voulez en savoir plus? Communiquez avec nous à 6

7 NOUVEAUTÉS Les médicaments, les médicaments et encore les médicaments. C est le thème du moment, qu il s agisse des nouveaux médicaments ajoutés aux listes provinciales de médicaments admissibles ou du prix moins élevé des médicaments génériques ou encore de l élargissement des services offerts par les pharmaciens : L Ontario élargit l étendue des services dispensés par les pharmaciens Le gouvernement de l Ontario a décidé d élargir l étendue des services offerts par les pharmaciens ontariens afin que ceux-ci puissent désormais administrer le vaccin contre la grippe. Ce faisant, le gouvernement ontarien vise à faciliter les choses pour les citoyens dans l espoir de voir un plus grand nombre d entre eux se faire vacciner. Les pharmaciens administrant le vaccin contre la grippe recevront 7,50 $ par injection et aucuns frais directs ne seront transmis aux patients. En plus d administrer les vaccins contre la grippe, les pharmaciens ontariens pourront : renouveler ou adapter des ordonnances de médicaments non narcotiques jusqu à six mois; prescrire des médicaments qui aideront les personnes à cesser de fumer; montrer comment utiliser un inhalateur pour les asthmatiques, comment injecter de l insuline ou comment utiliser une lancette avec un glucomètre. Certaines provinces ont déjà étendu le champ de pratique des pharmaciens pour y ajouter ces services. Par exemple, depuis qu ils ont suivi une formation semblable à celle désormais requise en Ontario, les pharmaciens de l Alberta et de la Colombie-Britannique peuvent administrer des injections. Les effets de ces nouveaux services en pharmacie devraient être minimes pour les promoteurs de régime. Les vaccins contre la grippe sont financés par des programmes de santé publique, et pour les régimes comprenant les produits d abandon du tabac, les économies devraient être négligeables. Pour de plus amples renseignements, consultez l article suivant : ontario.ca/opo/fr/2012/10/les-pharmaciennes-et-pharmaciens-pourrontdesormais-administrer-les-vaccins-contre-la-grippe-et-reno.html Le Manitoba ajoute 120 médicaments à la liste de son Régime d assurance-médicaments Les Manitobains peuvent désormais recevoir un remboursement pour 120 médicaments additionnels qui n étaient autrefois pas couverts par le Régime d assurance-médicaments, notamment : Pradax et Xarelto (pour les AVC et les caillots chez les patients qui ont un rythme cardiaque irrégulier) Stelara (pour le psoriasis) Victrelis et Victrelis Triple (pour l hépatite C) Zelboraf (pour le cancer de la peau) Le gouvernement a également ajouté une gamme de produits pour traiter le diabète, comme les glucomètres Accu-Chek Mobile, les aiguilles pour stylo injecteur Ulticare calibre 32 et toutes sortes de bandelettes. La plupart des promoteurs de régime devraient faire de petites économies puisque les participants admissibles au Régime d assurance-médicaments du Manitoba devraient normalement atteindre leur franchise annuelle du Régime d assurance-médicaments. Une fois cette franchise atteinte, le Régime d assurance-médicaments paie la totalité des dépenses en médicaments admissibles pour le reste de l année. Cependant, dans le cas des promoteurs qui établissent leur liste de médicaments admissibles en fonction de celle du gouvernement du Manitoba, il se peut que les coûts augmentent, car un plus grand nombre de médicaments en font désormais partie. Pour de plus amples renseignements, consultez le site suivant : suite... 7

8 NOUVEAUTÉS Nouvelle entente avec les pharmaciens et des prix plus bas pour les médicaments génériques à l Île-du-Prince-Édouard L Association des pharmaciens de l Île-du-Prince-Édouard et le gouvernement de l Île-du-Prince-Édouard ont conclu une nouvelle entente qui permet aux pharmaciens de délivrer des médicaments sur ordonnance, des services de pharmacie et d autres produits par l intermédiaire de divers programmes publics de médicaments. De plus, le gouvernement réinvestira les économies réalisées dans le cadre de la loi sur le prix équitable des médicaments (Drug Product Interchangeability and Pricing Act, 2 juillet 2012) qui permet de réduire le coût des médicaments génériques et d améliorer la liste des médicaments admissibles et d autres services de santé. L entente prévoit également des initiatives de réduction des coûts comme un stock de 90 jours de médicaments d entretien comme les médicaments pour traiter le cholestérol. Cela offre plus de commodité et des économies aux patients, car les frais d exécution d ordonnance sont payés tous les 90 jours plutôt que tous les 30 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez le site suivant : 8613&lang=E Nouvelle entente avec les pharmaciens et des prix plus bas pour les médicaments génériques également à Terre-Neuve-et-Labrador À l image des développements qui ont cours à l Île-du-Prince-Édouard, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a conclu une nouvelle entente avec l Association des pharmaciens de Terre-Neuve-et-Labrador, et il vient d amorcer la seconde phase de sa politique provinciale en matière de tarification des médicaments génériques. Selon la nouvelle entente, les pharmaciens seront désormais rémunérés pour des services améliorés, notamment : Revoir le profil de médication des patients et amorcer un dialogue avec les patients dans le but de faciliter l adhésion, de réduire les effets secondaires et d améliorer les résultats sur la santé. Fournir des médicaments et des prolongations d ordonnance par intérim. Refuser d exécuter une ordonnance si l on suspecte un abus ou une mauvaise utilisation d un narcotique (les frais pour ce service ont été augmentés). En ce qui concerne le prix des médicaments génériques, la seconde phase de la politique en matière de tarification des médicaments génériques est en cours et fera en sorte que les médicaments génériques ne pourront coûter plus de 40 % du prix du médicament de marque déposée (sauf pour les exceptions autorisées). Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site suivant : Gagnante du tirage au sort pour des chèques-cadeaux pour des sorties nocturnes en ville Félicitations à C. Redford, de Etobicoke, ON, gagnante de notre tirage au sort mensuel. Elle a remporté des chèques-cadeaux pour des sorties nocturnes en ville. Ce concours mensuel consiste à tirer au sort le nom d une personne qui s est inscrite aux Services en ligne de membre du régime pour le mois en question. greenshield.ca London Vancouver Toronto Windsor Calgary Montréal Service à la clientèle

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS «Nous subissons des augmentations rapides de coûts (des médicaments d ordonnance) depuis deux

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace Notre vision Desjardins Assurances est un acteur canadien important en assurance collective, reconnu pour son

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance :

Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance : Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance : Protection prêt personnel Scotia Type de produit d assurance : Assurance collective de crédit Protection en cas de décès

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Assurance. comment l'assurance fonctionne

Assurance. comment l'assurance fonctionne Assurance comment l'assurance fonctionne pourquoi l'assurance santé est importante L'assurance santé est l'une des meilleures façons de vous protéger, vous et votre famille, au cas où vous tombez malade

Plus en détail

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES Il faut garder deux objectifs en tête dans la négociation des avantages sociaux : 1. veiller à ce que la formulation empêche l employeur de réduire les avantages (surtout

Plus en détail

Liste de termes et de définitions de l'assurance pour une traduction homogène

Liste de termes et de définitions de l'assurance pour une traduction homogène Terme valeur réelle Affordable Care Act frais autorisés Définition Pourcentage des coûts moyens globaux pour les prestations couvertes par un régime. Par exemple, si un régime a une valeur réelle de 70

Plus en détail

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE

NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE NOUS AVONS LE MEILLEUR SYSTÈME DE SANTÉ AU MONDE VÉRITÉ OU MENSONGE? Le Canada et le Québec ont le meilleur système de santé au monde POURTANT PERSONNE N A COPIÉ NOTRE SYSTÈME! Nous avons un bon système

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Contribution-santé de l Ontario : conséquences pour l employeur

Contribution-santé de l Ontario : conséquences pour l employeur Contribution-santé de l Ontario : conséquences pour l employeur La contribution-santé de l Ontario (CSO) que le gouvernement de l Ontario a introduit dans le budget provincial de 2004 signifie une déduction

Plus en détail

Régimes publics d assurance-maladie au Canada :

Régimes publics d assurance-maladie au Canada : Comparaison des régimes provinciaux et territoriaux Dispositions en date du 1 er octobre 2010 Comparaison des régimes provinciaux et territoriaux i CANADA Comme leur nom l indique, les régimes complémentaires

Plus en détail

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible Mémoire présenté au Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible par la Société des enseignantes et des enseignants retraités francophones

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Association médicale canadienne : Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le contexte des consultations prébudgétaires de 2011 Présenté

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

L assurance-maladie à la croisée des chemins. Judith Maxwell Faculté de droit Université d Ottawa Le 11 janvier 2006

L assurance-maladie à la croisée des chemins. Judith Maxwell Faculté de droit Université d Ottawa Le 11 janvier 2006 L assurance-maladie à la croisée des chemins Judith Maxwell Faculté de droit Université d Ottawa Le 11 janvier 2006 1 L assurance-maladie à la croisée des chemins Qu est-ce que les Canadiens veulent? Quel

Plus en détail

Guide AlphaPlus MD. Un programme d avantages sociaux complet destiné aux petites entreprises

Guide AlphaPlus MD. Un programme d avantages sociaux complet destiné aux petites entreprises Guide AlphaPlus MD Un programme d avantages sociaux complet destiné aux petites entreprises Solide. Fiable. Sûre. Avant-gardiste. La solution AlphaPlus Le programme d avantages sociaux AlphaPlus MD est

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS

REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS REVUE DE L AIDE FISCALE ACCORDÉE AUX PERSONNES AYANT RECOURS À LA VOIE MÉDICALE POUR DEVENIR PARENTS Le présent bulletin d information vise rendre publiques les différentes modifications qui seront apportées

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Votre assurance Autopac et votre permis de conduire

Votre assurance Autopac et votre permis de conduire Votre assurance Autopac et votre permis de conduire Économies. Commodité. Choix. 2013 Réductions de jusqu à 33 % pour les conducteurs les plus prudents. Assurer l équité des tarifs Autopac. Assurances

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Le Regroupement des compagnies d assurances à charte du Québec (RACQ) est membre à part entière depuis juillet 2001.

Le Regroupement des compagnies d assurances à charte du Québec (RACQ) est membre à part entière depuis juillet 2001. Survol du cadre réglementaire en assurance médicaments Claude Di Stasio, Vice-présidente, Affaires québécoises, ACCAP ACCAP L'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP), organisme

Plus en détail

ASSURANCE-SANTÉ. complémentaire (incluant assurance-voyage) Comment adhérer au programme

ASSURANCE-SANTÉ. complémentaire (incluant assurance-voyage) Comment adhérer au programme ASSURANCE-SANTÉ complémentaire (incluant assurance-voyage) Comment adhérer au programme Le Processus est très simple 1. Remplissez la demande au verso. 2. Veuillez à bien la signer. 3. Joignez-y un chèque

Plus en détail

Voici le Navigateur Santé MD

Voici le Navigateur Santé MD Voici le Navigateur Santé MD ASSURANCE MALADIES GRAVES Parce que votre rétablissement sera votre priorité. Votre assurance maladies graves de Manuvie vise à vous procurer une stabilité financière si vous

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Cette initiative fait partie du plan quinquennal du Manitoba pour une meilleure protection du consommateur.

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario AAnnexe A Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario 60 L Ontario apprend : Le renforcement de notre système d éducation des adultes En juin 2004, de l information

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Assurance L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Nous savons que vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

compte de dépenses de SANTÉ Guide du produit

compte de dépenses de SANTÉ Guide du produit compte de dépenses de SANTÉ Guide du produit un outil pour plusieurs ApplicAtions Les besoins et les priorités des gens varient selon leur âge et les étapes de leur vie, ce qui signifie que l importance

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 12 Pension alimentaire pour conjoint FR 012 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Pension alimentaire pour

Plus en détail

GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS RESSOURCES CLÉS Service d aide téléphonique SERT de l Agence du revenu du Canada (ARC) : 1 800 267-6999 Ligne générale de l ARC

Plus en détail

L accès aux nouveaux médicaments dans les régimes publics d assurance médicaments : au Canada et dans des pays comparables

L accès aux nouveaux médicaments dans les régimes publics d assurance médicaments : au Canada et dans des pays comparables L accès aux nouveaux médicaments dans les régimes publics d assurance médicaments : au Canada et dans des pays comparables RAPPORT ANNUEL 2015 Préparé avec l aide de : Table des matières Avant-propos....

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

Ce guide n est pas un contrat. Les modalités exactes de votre couverture sont stipulées dans votre contrat.

Ce guide n est pas un contrat. Les modalités exactes de votre couverture sont stipulées dans votre contrat. Guide d information Le présent guide d information a été conçu pour répondre à vos questions sur l administration de votre régime d assurance soins médicaux et soins dentaires. Il vous explique notamment

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD

COMMENTAIRE. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 16 juillet 213 LES MÉNAGES CANADIENS SONT PLUS ENDETTÉS QUE LES MÉNAGES AMÉRICAINS, MAIS UNIQUEMENT PAR SUITE DU RÉCENT DÉSENDETTEMENT AUX ÉTATS-UNIS Faits saillants

Plus en détail

Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois

Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois Présenté par : Le Syndicat des employé(e)s des secteurs public et privé du Nouveau-Brunswick Le 15 août 2011 Le Syndicat des employé(e)s des secteurs

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Rapport sur le budget du Québec

Rapport sur le budget du Québec le 21 avril 2005 Rapport sur le budget du Québec Faits saillants Introduction Taux d imposition d une société est augmenté Instauration d un taux d imposition pour la petite entreprise Les taux de la taxe

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Assurance-maladie Sonate Le présent guide fournit des renseignements d ordre pratique sur l utilisation de votre régime d Assurance-maladie Sonate. Il comprend

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Régimes d assurance-maladie de Croix Bleue à l intention des retraités canadiens

Régimes d assurance-maladie de Croix Bleue à l intention des retraités canadiens C Régimes d assurance-maladie de Croix Bleue à l intention des retraités canadiens Révisé en juin 2004 i ii Table des matières Introduction... 1 Régime d assurance-maladie (Croix Bleue) à l intention des

Plus en détail

Régime de soins médicaux complémentaire

Régime de soins médicaux complémentaire Régime de soins médicaux complémentaire Exploitation postale urbaine Au sujet du présent livret Le présent document fait partie d une série de six livrets portant sur les avantages sociaux. Dans chaque

Plus en détail

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION La présente demande d assurance comprend deux formulaires : Preuve d assurabilité Description de la protection et Questionnaire relatif aux renseignements

Plus en détail

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION La présente demande d assurance comprend deux formulaires : Preuve d assurabilité Description de la protection et Questionnaire relatif aux renseignements

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

ASSURANCE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉE

ASSURANCE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉE ASSURANCE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉE Êtes-vous prêt à prendre votre retraite? Probablement pas! Pour l instant, vous pensez plutôt à gagner votre vie. Mais qu arriverait-il si un événement

Plus en détail

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 François Vergniolle de Chantal* La crise que subissent les classes moyennes a constitué un enjeu majeur de la présidentielle de 2008 aux Etats-Unis.

Plus en détail

assurance collective Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Coût des soins de santé Des solutions intégrées pour une gestion efficace Une saine gestion pour des résultats efficaces en matière de soins de santé Nous sommes tous conscients de

Plus en détail

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Des solutions de gestion des régimes d assurance-médicaments moins difficiles à avaler pour les employés Un autre Dossier de réflexion

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Les cartes de crédit : À vous de choisir

Les cartes de crédit : À vous de choisir Décembre 00 LES CARTES DE CRÉDIT : À VOUS DE CHOISIR Les cartes de crédit : À vous de choisir Décembre 00 Dans ce numéro : Variation du taux officiel d'escompte... Avant de choisir une carte de crédit...

Plus en détail

Coût d utilisation d une automobile

Coût d utilisation d une automobile Association canadienne des automobilistes Édition 2009 (Mis à jour en janvier 2009) Coût d utilisation d une automobile COÛT D UTILISATION D UNE AUTOMOBILE EN 2009 Le dépliant Coût d utilisation d une

Plus en détail

Utilisation des médicaments chez les personnes âgées dans le cadre des régimes publics d assurance-médicaments au Canada, 2002 à 2008

Utilisation des médicaments chez les personnes âgées dans le cadre des régimes publics d assurance-médicaments au Canada, 2002 à 2008 Utilisation des médicaments chez les personnes âgées dans le cadre des régimes publics d assurance-médicaments au Canada, 2002 à 2008 Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint

La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint FR012 12 La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT options de paiements À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public ENQUÊTE NATIONALE SUR LA POPULATION CANADIENNE Document destiné à l Association canadienne du diabète Préparé par Environics

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Aon Hewitt Solutions de retraite Bulletin d information Le 31 mars 2015 Dans cette édition La réforme des régimes de retraite canadiens se poursuit 2 Placements 2 Dispositions concernant les régimes à

Plus en détail

Choix équitable. Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments

Choix équitable. Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable : assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable : assurer l abordabilité et l accessibilité

Plus en détail

Guide de référence. indemnisation des accidentés du travail. une entreprise? Comment établit-on les

Guide de référence. indemnisation des accidentés du travail. une entreprise? Comment établit-on les vail et quels ffre-t-il? Comment égorie de l entreprise? n la cotisation applicable ment établit-on les factures prise? Que faire si un travailleur ntracte une maladie attribuable ler d une décision concernant

Plus en détail

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Direction des politiques et de l'innovation en matière de soins infirmiers, ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Plus en détail

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments Présenté par Pierre Marion AGENDA Évolution des régimes d assurance médicaments La tendance actuelle Statistiques sur l utilisation des

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES CFP 004M C.P. P.L. 28 Budget du 4 juin 2014 MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES Dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi 28 Loi concernant principalement

Plus en détail

Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013

Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013 Taux d imposition des sociétés et législation / Numéro 4 / Le 9 janvier 2014 Services de gestion et de comptabilisation des impôts Situation sur le plan comptable 4 e trimestre 2013 Le présent bulletin

Plus en détail

Our success is measured by how well we meet your needs

Our success is measured by how well we meet your needs Grâce à l ensemble HSBC Premier, recevez un soutien personnalisé pour vous aider à gérer votre économie personnelle. Our success is measured by how well we meet your needs 1 Pour être admissible à l ensemble

Plus en détail