DEMANDE DE PROPOSITION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEMANDE DE PROPOSITION"

Transcription

1 DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas au Burkina Faso» Fait par : L Agence des Micro-Projets, programme de la Guilde Européenne du Raid Avec le soutien de : L Agence Française de Développement Pour un marché : en France Demande émise le : 16 juillet 2014 Dossier à envoyer par au plus tard le : 24 août 2014

2 2 Sommaire SOMMAIRE 2 1 INSTRUCTION AUX SOUMISSIONNAIRES ET CRITERES D EVALUATION NOTE D INFORMATIONS PROFIL DU SOUMISSIONNAIRE PROCEDURE A SUIVRE ET ETAPES DE SELECTION DU CONSULTANT LE DEPOT DE PROPOSITION RECEPTION ET OUVERTURE DES PROPOSITIONS L EVALUATION DES PROPOSITIONS NEGOCIATIONS ET SIGNATURE DU CONTRAT 5 2 TERMES DE REFERENCES CONTEXTE ET CADRE DE L ETUDE OBJECTIFS DE L ETUDE ET RESULTATS ATTENDUS APPROCHE METHODOLOGIQUE CHAMP D INTERVENTION METHODOLOGIE LIVRABLES ET CALENDRIER D INTERVENTION LES LIVRABLES LE CALENDRIER D INTERVENTION MOYENS MIS A DISPOSITION DU PRESTATAIRE ET SUIVI DE L ETUDE LES MOYENS FINANCIERS ET MATERIELS MOYENS HUMAINS ACCES AUX DONNEES INTERLOCUTEUR AMP 8

3 3 1 Instruction aux soumissionnaires et critères d évaluation 1.1 Note d informations La passation de marché se fait selon un appel d offre ouvert, à budget déterminé. Les coûts d établissement de la proposition et de la négociation du marché ne sont pas considérés comme des coûts directs de la mission et ne sont donc pas remboursables. 1.2 Profil du soumissionnaire Ce présent appel d offre s adresse à un bureau d étude (BE), un laboratoire universitaire (LU) ou un consultant indépendant (CI). Il doit répondre à ces critères : Etre de droit français (BE et LU) ou être enregistré à l Insee (CI) ; Avoir une bonne connaissance en matière de Coopération Internationale, de développement rural et environnemental ; Avoir une expertise reconnue sur la zone géographique traitée ; Disposer des moyens matériels et logistiques nécessaires à ses activités ; Répondre à des principes de transparence. 1.3 Procédure à suivre et étapes de sélection du consultant Le dépôt de proposition La date limite de remise des offres est fixée au dimanche 24 août Elles doivent être envoyées exclusivement par à Mélanie Lunel, responsable de l Observatoire des microprojets, Le soumissionnaire doit rédiger une proposition technique et financière et l envoyer par avant la date limite de dépôt des dossiers, en se reportant aux Termes de Références (TDR). La passation de marché se faisant à budget déterminé, l offre financière (moyens à mettre en œuvre) sera présentée en même temps que l offre technique (approche méthodologique), dans une seule et même proposition. La proposition doit exposer très clairement l approche méthodologique que le soumissionnaire souhaite mettre en œuvre. Elle devra apporter des précisions sur : L enquête terrain et la collecte de données complémentaires qu il souhaite mener; Les moyens à mettre en place : humains, matériels et financiers (autrement dit expliquer comment sera utilisée l enveloppe mise à disposition) ; Le déroulement des activités et le calendrier d intervention. Le soumissionnaire n a pas de plan type à respecter et est libre de présenter sa proposition selon ses codes et habitudes. Il lui est demandé de fournir en annexe : Le CV détaillé de chaque personne impliquée dans cette étude en France comme à l étranger, mentionnant les expériences similaires à l étude qui doit être réalisée et à sa thématique (le CV de l enquêteur sera à fournir ultérieurement) ;

4 4 Un justificatif sur son statut légal (déclaration d activité auto-entrepreneur, bureau d étude, université, etc.). Pour toutes questions complémentaires, le soumissionnaire peut s adresser à Mélanie Lunel, responsable de l Observatoire des microprojets, en charge de cette étude, par téléphone à partir du 13 août 2014 ( ) Réception et ouverture des propositions La sélection du prestataire qui sera en charge de l étude se fera en trois temps dans un délai de 10 jours suivant la clôture de dépôt des dossiers : 1. Une pré-sélection de 3 à 5 propositions sur dossier ; 2. Un entretien individuel avec chaque soumissionnaire présélectionné par téléphone ou de visu suivant le lieu de résidence de chacun. Des informations complémentaires par écrit pourront être demandées ; 3. La sélection du prestataire. La pré-sélection, puis la sélection des propositions, se feront de manière collégiale par un jury composé de membre interne à La Guilde : Olivier Allard, Délégué Général, Patrick Edel, Conseiller, Cécile Vilnet, Coordinatrice de l AMP, Mélanie Lunel, Responsable de l Observatoire des microprojets, en charge de cette étude. L entretien téléphonique se fera la semaine entre le 27 août et le 3 septembre 2014 avec Mélanie Lunel L évaluation des propositions Le prestataire retenu sera celui ayant proposé l offre la mieux classée dans les limites du budget fixé, à savoir TTC. Les offres dépassant le budget seront rejetées. Chaque proposition sera notée sur un barème de 100 points permettant de les hiérarchiser selon 7 critères. Grille d évaluation Note / 100 point Analyse globale de la proposition 1 La proposition respecte-elle les TDR? Est-elle bien présentée? 10 2 La proposition est-elle efficiente? 15 L approche méthodologique proposée et pays étudiés 3 La méthode proposée est-elle cohérente dans son ensemble? Par rapport aux TDR? 20 4 La méthode proposée comprend t-elle des entretiens, enquêtes, et déplacements? 25 5 La méthode proposée prend t-elle en compte des études en la matière déjà réalisée? 10 Expertise du consultant 6 Le consultant a t-il une expérience dans la réalisation d étude similaire? 10 7 Le consultant a-t-il une expertise sur l approche microprojet? Pays d étude? Zone d étude? 10 Dans le cas où aucune proposition n atteindrait une note de 70 points, l AMP se laisse le droit de prolonger l appel d offre afin d identifier de nouveaux prestataires.

5 5 La sélection du prestataire sera annoncée au plus tard le 12 septembre Les autres prestataires figurant sur la liste restreinte seront avertis par que leur offre n a pas été retenue, après notification de l attribution du marché au prestataire gagnant Négociations et signature du contrat Des négociations pourront être menées avec le prestataire sélectionné. L objectif sera d ajuster définitivement le contenu contractuel de la prestation à réaliser suite aux recommandations formulées par l expert et le jury (TDR, méthodologie, calendrier d intervention, etc.) avant la signature du contrat. Le marché sera attribué officiellement une fois les négociations menées à bien. La signature du contrat se fera début septembre 2014 pour un lancement d étude au plus tard le 15 septembre Termes De Références 2.1 Contexte et cadre de l étude L approche par «microprojet» peut être définie par la réalisation de projets à faible coût1 pour un rayonnement à petite échelle, prenant appui sur la dynamique et les initiatives locales selon un partenariat Nord-Sud équilibré. Un projet issu de cette approche ne naît pas d une stratégie d intervention à l échelle d un programme mais n exclut pas pour autant la prise en compte des axes de développement du pays d intervention. L Agence des Micro Projets (AMP) est un programme de la Guilde Européenne du Raid soutenu par l Agence Française de développement. Centre ressource national d accompagnement et de financement, elle a pour vocation de soutenir les petites et moyennes associations françaises réparties dans toute la France pour la mise en œuvre de microprojets de développement à l international. Dans le cadre de son Observatoire, l AMP souhaite également affiner les connaissances du secteur de la solidarité internationale sur l approche par microprojet pour une meilleure transparence et efficacité de l aide. L approche par microprojet est essentiellement reconnue par l aide internationale pour être un laboratoire d initiatives solidaires voire innovantes constituant souvent une phase pilote pour de futurs programmes de développement. Mais est-ce le seul atout? Souhaitant sortir d une vision unilatérale de l aide, l Agence des Micro Projets propose de mettre en lumière le point de vue des acteurs du Sud sur la place et le rôle que jouent les microprojets dans le développement et l aide internationale à travers la réalisation de cette étude. 2.2 Objectifs de l étude et résultats attendus Cette étude s adresse aux acteurs français de la solidarité internationale d un point de vue général, aussi bien les politiques publiques, les bailleurs de fonds, que les opérateurs de développement. Elle vise à améliorer les connaissances sur la place et le rôle que jouent les microprojets dans le développement à travers le regard des principaux intéressés. 1 Variable suivant les bailleurs, mais n excédant pas d une manière générale.

6 6 Plus spécifiquement, l étude a pour but d : Apprécier le point de vue des acteurs du Sud sur l importance des microprojets dans le développement d un pays ; Amener une réflexion sur la complémentarité entre l approche programme et l approche microprojet ; Apporter des recommandations sur les pratiques en cours pour une amélioration de l approche. Il est attendu comme résultats : Une analyse descriptive des différents points de vue des parties prenantes d un microprojet au Sud à l échelle d un pays ; Une analyse comparative et une généralisation des constats fait à l échelle sous régionale; Une réflexion autour des exigences des microprojets et de leurs complémentarités avec l approche programme. 2.3 Approche méthodologique Champ d intervention L Afrique de l Ouest subsaharienne est la zone d intervention où la moitié des microprojets cofinancés par l Agence des Micro Projets depuis 2009 ont été menés (dont 16 % au Burkina Faso). Cette tendance est en cohérence avec celle de la coopération bilatérale puisque le Burkina Faso est l un des seize pays prioritaires de l aide au développement française. L expert concentrera son étude sur ce périmètre d action et plus spécifiquement sur le Burkina Faso Méthodologie Comme mentionné précédemment, le cadre de l étude se focalise sur les microprojets de développement. Ainsi, les microprojets relevant de l humanitaire (urgence) ou de l éducation populaire (chantier international, chantier jeunes, et équivalent) ne sont pas à étudier. L expert doit réaliser une enquête de terrain au Burkina Faso. Il appartient au consultant de proposer une approche méthodologique pour permettre une analyse qualitative des données. Cette mission étant exploratoire, elle doit porter sur un échantillonnage suffisant et représentatif (nature des acteurs de développement, projets selon l échelle d intervention, etc.) pour garantir une étude complète et fiable. Se basant sur les premières conclusions de l étude terrain, l expert devra affiner son analyse pour en tirer des conclusions généralisables à l Afrique de l Ouest subsaharienne. Là encore, il est attendu du prestataire qu il définisse un protocole de recherche (bibliographie, enquêtes complémentaires, etc.) auprès d acteurs cibles. Enfin, même si le microprojet reste central, le champ d analyse bibliographique ne doit pas être limité à cette échelle d intervention en vue de pouvoir comparer les différentes approches.

7 7 2.4 Livrables et calendrier d intervention Les livrables Avant le lancement de l étude, une note méthodologique affinée avec le comité de pilotage (cf. composition en chapitre 2.5), doit être rédigée. Elle doit comprendre avec précision le déroulé de l étude, la grille d évaluation, et le calendrier d intervention. Cette note sera basée sur la proposition du prestataire. L étude doit être rédigée en français et respecter le format de mise en page soumis par l équipe AMP (en format Word). Le document doit comprendre environ 40 pages complétées par les annexes (références bibliographiques, notes d entretien, etc.). Un rapport provisoire doit être tout d abord présenté. Après amendements et modifications, le rapport sera considéré comme définitif. Deux restitutions sont programmées : Une restitution en interne lors du rapport provisoire afin de confronter les observations de l expert à celles du Copil pour amender le document ; Une restitution en externe la semaine du 08 décembre 2013 (date à préciser ultérieurement) en présence de l AFD lors de notre rencontre annuelle. Une synthèse de 4 pages de l étude ( signes maximum) en français est également demandée. Sa traduction en anglais serait appréciée. Enfin, cette étude donnera lieu à la rédaction d un article dans la revue «Aventure» de la Guilde, spéciale AMP en novembre Suivant l avancée de l étude, il se basera sur la mission terrain en cours et/ou sur la fiche de synthèse Le calendrier d intervention L étude doit être réalisée dans un délai maximum de 8 semaines à compter du 08 septembre 2014 (rendu du rapport provisoire). Le consultant est libre de proposer un chronogramme en adéquation avec son approche méthodologique et son propre calendrier. 2.5 Moyens mis à disposition du prestataire et suivi de l étude Les moyens financiers et matériels Le prestataire dispose d une enveloppe forfaitaire de TTC. Cette enveloppe comprend l ensemble des coûts engendrés par l étude, y compris les frais de déplacement terrain, la prise en charge du salaire de l enquêteur et les frais administratifs. Le consultant est amené à justifier les dépenses de cette enveloppe dans sa demande de financement. En outre, la salle de réunion de l AMP pourra être mise à disposition pour l organisation de rendez-vous et de réunions téléphoniques Moyens humains Un comité de pilotage sera mis en place afin de conseiller au mieux le prestataire et d amender ses décisions. Il sera composé d Olivier Allard (Délégué Général de la Guilde), Cécile Vilnet (coordinatrice AMP) et Mélanie Lunel (responsable de l étude).

8 8 Un suivi régulier sera fait avec Mélanie Lunel, au moins une fois par mois. Cette dernière se tient à la disposition du consultant pour l appuyer dans ses démarches Accès aux données Quatorze microprojets ont été financés par l AMP depuis 2009 au Burkina Faso et plus d une cinquantaine sur les quinze dernières années. Le prestataire aura accès aux archives de l AMP (documents références de projets, évaluations, contacts des porteurs de projets). L AMP facilitera également la mise en relation du prestataire avec ses associations partenaires. 2.6 Interlocuteur AMP Mélanie Lunel Responsable de l'observatoire des microprojets Agence des Micro-Projets, La Guilde Européenne du Raid mail : tél : adr : 7 rue Pasquier, Paris site : /

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDEPENDANT OU RATTACHE A UN BUREAU D ETUDE / ONG POUR LA REALISATION DU SUIVI-EVALUATION DE MICROPROJETS DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Fait par : L Agence des Micro-Projets,

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO

DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO au capital de 5 000 000 F CFA SEMINAIRE SUR «APPROCHE PARTICIPATVE DU SECTEUR PRIVE ET PUBLIC A LA PASSATION DES MARCHES PUBLICS» DU 18 AU 21 MARS 2014 A L HOTEL SISSILIS DE LEO I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Consultation pour la réalisation d une étude sur : 30/06/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «L amélioration des pratiques d achats des formations dans la Branche de l ingénierie, du numérique, des études et du conseil

Plus en détail

Elaboration de tableaux de bord sur l emploi (éditions 2011, 2012 et 2013)

Elaboration de tableaux de bord sur l emploi (éditions 2011, 2012 et 2013) REPUBLIQUE DU BENIN = + = + = + = MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE, DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES (MCMEJF) = + = + = + = + = Agence Nationale Pour l Emploi (ANPE) = + = + = + = TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la commune de Dissin, au Burkina Faso Juin 2015 I. TERMES DE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées NA (mission régionale) Appui à l élaboration d

Plus en détail

Appui à l usage des technologies de l information et de la communication dans l éducation (TICE)

Appui à l usage des technologies de l information et de la communication dans l éducation (TICE) Appui à l usage des technologies de l information et de la communication dans l éducation (TICE) Thème : la formation initiale et continue des enseignants du primaire et du collège (ou du fondamental)

Plus en détail

APPUI TECHNIQUE AUX CENTRES DE FORMATION AUX METIERS DE L EAU. Annexe 1

APPUI TECHNIQUE AUX CENTRES DE FORMATION AUX METIERS DE L EAU. Annexe 1 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Ressources en Eau Algérienne des Eaux APPUI TECHNIQUE AUX CENTRES DE FORMATION AUX METIERS DE L EAU Royaume de Belgique SPF Affaires Etrangères,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

Cahier des charges visant la sélection d un prestataire pour l accompagnement à l animation de la

Cahier des charges visant la sélection d un prestataire pour l accompagnement à l animation de la Cahier des charges visant la sélection d un prestataire pour l accompagnement à l animation de la communication du projet ACCORDO INTRODUCTION, CONTEXTES ET OBJETIFS DU PROJET DE COOPERATION A propos du

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Cahier des charges concernant l appui à l habilitation d organismes évaluateurs et formateurs relatifs au Socle des connaissances et compétences

Plus en détail

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo WWF MWIOPO Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo Tél: +261 34 49 888 04 Tél: +261 34 49 888 05 Tél: +261 34 49 888 06 Fax: +261 20 22 348 88 P.O.Box 738 wwfrep@moov.mg www.wwf.mg www.panda.org

Plus en détail

Procédure négociée sans publication

Procédure négociée sans publication Procédure négociée sans publication TERMES DE REFERENCE : APPUI STRATEGIQUE A LA PLANIFICATION ET PROPOSITION DE METHODOLOGIE D INTERVENTION POUR L ELABORATION DE PROTOTYPE DE FOYERS AMELIORES, LEUR TEST

Plus en détail

HUMAQUITAINE CAHIER DES CHARGES

HUMAQUITAINE CAHIER DES CHARGES HUMAQUITAINE CAHIER DES CHARGES ANNEE 2010 Forte de plus de 12.000 stagiaires et 19.000 apprentis accompagnés par le Conseil Régional, l Aquitaine est une région résolument tournée vers le futur. Dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

Appel à candidatures. Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation

Appel à candidatures. Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation Appel à candidatures auprès d Experts individuels en Monitoring / Suivi-évaluation en vue d un Appui à l actualisation du système de monitoring et à la formation des équipes de Lux-Development A. Contexte

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

APERÇU COMPLET DES REPONSES AUX QUESTIONS POSEES PAR LES SOUMISSIONNAIRES POTENTIELS EN VERTU DE L ARTICLE 1.3.4. DU CSC BXL 1241

APERÇU COMPLET DES REPONSES AUX QUESTIONS POSEES PAR LES SOUMISSIONNAIRES POTENTIELS EN VERTU DE L ARTICLE 1.3.4. DU CSC BXL 1241 APERÇU COMPLET DES REPONSES AUX QUESTIONS POSEES PAR LES SOUMISSIONNAIRES POTENTIELS EN VERTU DE L ARTICLE 1.3.4. DU CSC BXL 1241 Les rectifications par rapport aux dispositions du CSC sont écrites en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques)

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) Thème 2 : Apprentissage mobile (tablettes, téléphones portables, smartphones, MP3, ordinateurs de poche...) En Afrique, en moyenne 8% des foyers sont équipés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La Réalisation de supports de communication dans le cadre de la Journée mobilité du 18/09/2014»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La Réalisation de supports de communication dans le cadre de la Journée mobilité du 18/09/2014» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La Réalisation de supports de communication dans le cadre de la Journée mobilité du 18/09/2014» CONTEXTE ET ENJEUX Aujourd hui, la mobilité quotidienne est un enjeu de société

Plus en détail

(BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des terres en vue de leur diffusion

(BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des terres en vue de leur diffusion PROJET DE RENFORCEMENT DE LA RESILIENCE PAR LE BIAIS DE SERVICES LIES A L INNOVATION, A LA COMMUNICATION ET AUX CONNAISSANCES (BRICKS) Recueil des meilleures pratiques en matière de gestion durable des

Plus en détail

Microprojets.org Soutenez des initiatives solidaires partout dans le monde. Sept. 2014

Microprojets.org Soutenez des initiatives solidaires partout dans le monde. Sept. 2014 Microprojets.org Soutenez des initiatives solidaires partout dans le monde Sept. 2014 Le site de financement participatif des microprojets de solidarité internationale Un incubateur d initiatives innovantes

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 16 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appuyer la réalisation d une étude de faisabilité sur la transformation

Plus en détail

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Canal 2 Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Présentation de l Initiative 5% Gustavo GONZALEZ-CANALI, MAEE (DGM/SDH) Canal 1 : mobilisation d expertise Audrey GIRET,

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CONTEXTE ET ENJEUX Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille (MDEM) repose sur les trois points

Plus en détail

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF REPUBLIQUE DU BENIN DEPARTEMENT DU ZOU ET DES COLLINES COMMUNE DE COVE GROUPEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES AÏDOTE (GPH-A) DE COVE TEL : 97 87 50 87 / 96 19 16 30 U N I T E D S T A T E S A F R I C A N

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 1. Type de procédure Cette procédure est un marché privé, passé

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de CAHIER DES CHARGES pour l évaluation de l accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail

Coopération au développement

Coopération au développement Coopération au développement Appel à projets 2015 Objectifs Les valeurs d humanisme et d entraide et le développement durable et solidaire répondent à une préoccupation forte du conseil régional de Lorraine,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Document de consultation des entreprises

Document de consultation des entreprises Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de sa mission d appui aux politiques publiques dans le domaine de l emploi et de la formation Document de consultation des entreprises

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Accompagnement à l organisation d une cérémonie de remise des certificats de labellisation Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Accompagnement à l organisation d une cérémonie de remise des certificats de labellisation Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Accompagnement à l organisation d une cérémonie de remise des certificats de labellisation Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de sept ans, le label Empl itude distingue

Plus en détail

MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI

MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI TERMES DE REFERENCE DE LA MISSION I. CONTEXTE DE LA MISSION Le Burundi,

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études

Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études Projet d Appui à une planification locale sensible au genre Intégrant la réduction des risques et désastres climatiques Termes de Références Pour le Recrutement de Bureaux d études pour la mise en œuvre

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie

Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie Mise en place d une plateforme de commerce électronique (E-Commerce) pour les produits artisanaux, culturels et touristiques en Mauritanie TERMES DE REFERENCE I. Contexte et justification Les plateformes

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

----------------------- PROJET C2D EMPLOI DES JEUNES. (Convention d Affectation N CCI 1201 02 Y)

----------------------- PROJET C2D EMPLOI DES JEUNES. (Convention d Affectation N CCI 1201 02 Y) Le C2D, un Partenariat au service du développement Union Discipline -Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- Unité

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Accompagnement RH GPEC des Entreprises 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Accompagnement RH GPEC des Entreprises 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS AGEFOS PME Nord Picardie Accompagnement RH-GPEC Des Entreprises NORD PAS DE CALAIS / PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux consultants souhaitant répondre à l'appel

Plus en détail

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES Méthode de sélection: les dispositions qui suivent s appliquent lorsqu elles ne sont pas contraires à celles préconisées dans les

Plus en détail

FONDS D APPUI AUX PROJETS (FAP) PHASE II

FONDS D APPUI AUX PROJETS (FAP) PHASE II Contact Congo : Cellule exécutive Case J 043V OCH Moungali III Tel : 00 242 666 35 88 Mail : coord_pcpacongo@yahoo.fr Contact France : Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) Tel : 00

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE TRANSFORMATION INSTITUTIONNELLE ASIENA BURKINA FASO SEPTEMBRE 2014 Avec l appui financier de DDP N : ASI/04/2014

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Terme de référence Spécialiste Gestion financière

Terme de référence Spécialiste Gestion financière Terme de référence Spécialiste Gestion financière Sous la supervision générale du Directeur Général de l A.N.P.I, Agence d Exécution du projet les consultants auront pour mission : 1. Le SGF sera responsable

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES Conception et Mise en place d un Système National d informations Statistiques du Secteur Minier Termes de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Termes de référence (TDR)

Termes de référence (TDR) Termes de référence (TDR) POUR LA SELECTION D'UN TRADUCTEUR REVISEUR (FRANCAIS - PORTUGAIS / PORTUGAIS FRANCAIS) MARS 2015 Avenue Abdoulaye FADIGA BP 3108 Dakar - Sénégal Tel.(221) 33 839 05 00 / Fax.

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Introduction 1. 135.913.406 FCFA

TERMES DE REFERENCE Introduction 1. 135.913.406 FCFA TERMES DE REFERENCE Pour la réalisation de l audit de l exercice 2011 du Programme Régional «Santé de la Reproduction et prévention du VIH dans la région de la Communauté Economique des Etats de l'afrique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées Appui au démarrage des activités de distribution

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Depuis la campagne 2012-2013, l Etat de Côte d Ivoire a engagé une réforme de la filière café-cacao

Plus en détail

Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra 101 Antananarivo Tél. 00 261 20 22 276 86 E-mail.

Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra 101 Antananarivo Tél. 00 261 20 22 276 86 E-mail. Revue du processus de développement informatique Version 1-0 24 avril 2014 Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra 101 Antananarivo Tél. 00 261 20 22 276 86

Plus en détail

Termes de référence. Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France

Termes de référence. Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France Termes de référence Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France 1. Contexte Le projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» (AS-DSC)

Plus en détail

Evaluation externe du PRODERE-AO. «Programme de développement des réseaux pour l éducation en Afrique de l Ouest» de Solidarité Laïque

Evaluation externe du PRODERE-AO. «Programme de développement des réseaux pour l éducation en Afrique de l Ouest» de Solidarité Laïque Evaluation externe du PRODERE-AO «Programme de développement des réseaux pour l éducation en Afrique de l Ouest» de Solidarité Laïque Synthèse de l évaluation Catherine DELHAYE et José RAKOTOSAFY Juillet

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

AUDIT ET SUIVI DE LA GOUVERNANCE DES INSTITUTIONS, ORGANES ET INSTITUTIONS SPECIALISEES DE LA CEMAC

AUDIT ET SUIVI DE LA GOUVERNANCE DES INSTITUTIONS, ORGANES ET INSTITUTIONS SPECIALISEES DE LA CEMAC COMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE ----------------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ------------- PROGRAMME DES REFORMES INSTITUTIONNELLES -------------- COMMISSION --------- AUDIT ET

Plus en détail

Termes de Référence. Réf : 05/POS/2014 Étude et assistance technique pour la mise en place d un couvoir dans la province de Guelmim

Termes de Référence. Réf : 05/POS/2014 Étude et assistance technique pour la mise en place d un couvoir dans la province de Guelmim Programme Oasis Sud Développement Territorial des Provinces du Sud ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Termes de Référence

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

PIECES A JOINDRE AU BILAN D'EXECUTION

PIECES A JOINDRE AU BILAN D'EXECUTION PIECES A JOINDRE AU BILAN D'EXECUTION 50, avenue François Mitterrand 91200 ATHIS-MONS Tél : 01 69 38 71 50 Fax : 01 69 38 29 99 Mail : plieintercommunal91@wanadoo.fr x Pièces reçues VOLET FINANCIER Pièces

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME Association Africaine des Centrales d Achats de Médicaments Essentiels 01 BP 4877 Ouagadougou Burkina Faso Tel : 226 50 37 91 75 Fax : 226 50 37 37 57 Contact@acame.org PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Les candidats doivent être âgés de 11 à 25 ans inclus et habiter dans les Bouches-du-Rhône. L âge est apprécié à la date de dépôt du dossier,

Les candidats doivent être âgés de 11 à 25 ans inclus et habiter dans les Bouches-du-Rhône. L âge est apprécié à la date de dépôt du dossier, IDEES JEUNES Règlement 2014 PREAMBULE Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône a mis en place «13 Initiatives Jeunes», programme départemental d aide à l initiative des jeunes, visant à favoriser l autonomie

Plus en détail

Formation dispensée par un Consultant-formateur recruté par la Banque de Développement Autrichienne (OeEB).

Formation dispensée par un Consultant-formateur recruté par la Banque de Développement Autrichienne (OeEB). TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGÉ DE LA FORMATION DES AGENTS DE LA BOAD EN SUIVI - EVALUATION ET ANALYSE DE L ADDITIONNALITE DE PROJETS MARCHANDS Formation dispensée par un

Plus en détail

Termes de Référence MISSION D EVALUATION EXTERNE FINALE Consultant externe

Termes de Référence MISSION D EVALUATION EXTERNE FINALE Consultant externe Termes de Référence MISSION D EVALUATION EXTERNE FINALE Consultant externe 0. Généralités 1. Contexte Programme :RD Congo Lieu de la mission :Kinshasa Type de mission : Mission externe d évaluation finale

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : 11 janvier 2013 à

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3"

République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3 République Islamique de Mauritanie Ministère des Finances Projet "Initiative Pauvreté-Environnement Phase 3" Termes de référence Pour le recrutement d un consultant spécialisé en Gestion Axée sur les Résultats

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail