CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT. Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT. Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS 2013"

Transcription

1 CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE SON ENVIRONNEMENT Assemblée Générale de la CLI - 13 MARS MARS 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1

2 CONTRÔLE ET SURVEILLANCE DU SITE DU CEA CADARACHE ET DE L ENVIRONNEMENT Documents amont Décisions de l Autorité de Sureté Nucléaire du 05 janvier 2010, «les limites de rejets des installations nucléaires de base civiles de Cadarache». Décisions de l Autorité de Sureté Nucléaire du 05 janvier 2010, «Prélèvements et de consommation d eau, transfert et rejets du CEA de Cadarache». Arrêté préfectoral du 25 septembre 2006 imposant des prescriptions complémentaires au CEA à Saint-Paul-Lez- Durance. 12 MARS 2013 Arrêté préfectoral du 12 août 2005 imposant des prescriptions complémentaires à l Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) à Cadarache. PAGE 2

3 Principaux objectifs de la surveillance de l environnement Gazeux Liquides Déchets Connaître l état radiologique de l environnement, actuel et passé historique radiologique des installations Vérifier le respect des prescriptions applicables aux installations nucléaires du site Vérifier l impact non significatif des activités du centre nucléaire sur son environnement Alerter en cas d élévation anormale du niveau de radioactivité à l aide notamment du réseau de stations de surveillance du site. Informer les autorités de sûreté et le public (loi TSN) PAGE 3

4 Laboratoire d Analyses Nucléaires et de Surveillance de l Environnement (LANSE) Bâtiment 310 Effectif Bâtiment agents Equipe Gestion Analyses et Etalonnages (GAE) Equipe Surveillance Environnement et Radioprotection (SER) Intervention PAGE 4

5 Laboratoire d Analyses Nucléaires et de Surveillance de l Environnement (LANSE) 5000 prélèvements / an Surveillance de l environnement analyses / an Tableau de Contrôle de l Environnement >10 5 données / an 12 MARS 2013 PAGE 5

6 Contrôle et Surveillance de l Environnement Centre Cadarache Zone externe 4 stations internes 6 stations externes Cucuron (point référence) PIERREVERT MANOSQUE Points de prélèvements GREOUX-les-Bains Milieu atmosphérique Milieu aquatique MIRABEAU St EUCHER, rejet Pompage Verrerie VINON-sur-Verdon Milieu terrestre Alarme (TCE) PONT DE MIRABEAU St PAUL lez-durance GB Cabri Bonpas (aval hydro Durance) PEYROLLES JOUQUES GINASSERVIS PAGE 6

7 Contrôle et Surveillance de l Environnement Centre Cadarache Zone interne N96 D952 D952 D952 D952 D952 A51 Canal Canal Canal Canal Canal EDF EDF EDF EDF EDF Torrent l'aillade A51 Station des Rejets Station Epuration Station Grande Bastide Station Verrerie Points de prélèvements Milieu atmosphérique Ruisseau Ruisseau Ruisseau Ruisseau Ruisseau de boutre boutre boutre boutre boutre Milieu aquatique Milieu terrestre Alarme (TCE) D61D Ruisseau l'abéou Station Cabri Vallon Vallon Vallon de de de monseigneur monseigneur monseigneur cl cl cl Vallon Vallon de de monseigneur monseigneur cl cl D11 D11A PAGE 7

8 La surveillance atmosphérique Les résultats en 2012: Valeur de débit de dose: 73 nsv/h en moyenne Réseau Téléray IRSN : 92 nsv/h en moyenne en France métropolitaine en Aérosols: Aucun radioélément artificiel mesuré. Valeurs moyennes de 0,1 mbq/m3 en Alpha global et 0,7 mbq/m3 en Bêta global (essentiellement Be-7 et Pb-210) Valeurs cohérentes avec les activités moyennes mesurées en France (IRSN, 2009) Halogènes: Aucune mesure significative en I- 131 Radon: Valeurs moyennes de 10 à 20 Bq/m3 Valeurs moyennes dans les Bouches du Rhône jusqu à 50 Bq/m3 (IRSN, 2009) PAGE 8

9 La surveillance hydrologique A51 Station de Mirabeau A51 Surveillance radiologique en continu des rejets du centre + report d alarme sur le Centre Surveillance radiologique de l eau de la Durance en amont et en aval du point de rejet du Centre de Cadarache PAGE 9

10 La surveillance hydrologique Les résultats en 2012: Activités annuelles rejetées en Durance inférieures à 20% des autorisations pour les émetteurs bêta-gamma et inférieures à 1% pour les autres radioéléments (H-3, C-14, alpha) Pas de différences significatives entre les valeurs mesurées en amont du point de rejet (Pompage) et en aval (Mirabeau) ex. pour le tritium: 2,4 Bq/l en moyenne en amont et 2,3 Bq/l en aval PAGE 10

11 La surveillance des eaux souterraines Réseau de 43 forages suivis mensuellement Exemple de résultats en 2012: Forage extérieurs au site: valeurs conformes au bruit de fond Alpha global ~ 0,1 Bq/l; Bêta global ~ 0,1 Bq/l; Tritium ~ 2,5 Bq/l Source de l Abéou: Aucune valeur significative mesurée en 2012 PAGE 11

12 La surveillance du milieu terrestre La surveillance est axée sur 2 domaines: Terres (St-Paul) et végétaux bio-indicateurs (Stations de Ginasservis, St-Paul, Grande- Bastide, Verrerie) Produits de consommation: Fruits et légumes (producteurs de St-Paul, Vinon et Ginasservis), et lait (Producteur de Gréoux) PAGE 12

13 La surveillance du milieu terrestre Les résultats en 2012: Terres: Prédominance de radio-éléments naturels tels que le K-40 (300 Bq/kg) et traces de Cs-137 de l ordre de 22 Bq/kg Valeurs comparables à celles mesurées hors influence du centre à Cucuron (de 16 à 33 Bq/kg en Cs-137 en 2009) Valeurs en Cs-137 cohérentes avec le niveau moyen d activité en France (IRSN, 2009) Végétaux de consommation : Pour 2011 Présence de K-40 (activité de l ordre de 117 Bq/kg Frais) Pas de marquage dû aux rejets de Cadarache détecté PAGE 13

14 Historique radiologique de l environnement du CEA Cadarache: analyses des cernes d arbre Etude portant sur la mesure du tritium et du carbone-14 dans les cernes de croissance d arbre demandée par la CLI sur proposition de la CRIIRAD en 2009 Objectif: évaluer l impact des rejets du Centre sur son environnement notamment au démarrage de son exploitation dans les années 60. Mise en œuvre: Prélèvement d un tronc de chêne découpé sur la commune de St-Paul-lez-Durance Analyse des cernes de croissance de l arbre par l INRA, puis découpage par tranche de 5 ans entre 1930 et 2010 Analyse des tranches au LANSE après préparation des échantillons (broyage, combustion) PAGE 14

15 Historique radiologique de l environnement du CEA Cadarache: analyses des cernes d arbre Découpage en quartiers Limites de groupes de cernes alternés de 5 en 5 années PAGE 15

16 Historique radiologique de l environnement du CEA Cadarache: analyses des cernes d arbre Le tritium (H-3) est un isotope de l hydrogène L hydrogène est un constituant de l eau et la matière organique Dans les organismes vivants, le tritium est présent sous forme «libre» et liée à la matière organique (TOL) PAGE 16

17 Historique radiologique de l environnement du CEA Cadarache: analyses des cernes d arbre Premiers résultats: Années : H-3 libre < 0,1 Bq/kg; TOL = 1,6 Bq/kg; C-14 organique = 353 Bq/kg C Années : H-3 libre < 0,1 Bq/kg; TOL = 2,9 Bq/kg MF; C-14 organique = 246 Bq/kg C A titre de comparaison les mesures de TOL dans le thym en 2011 étaient de l ordre de 2,7 Bq/kg à la Station de la Grande- Bastide PAGE 17

18 Points de vigilance sur l état radiologique du centre de Cadarache Définition de points de vigilance à partir : Du Plan de contrôle et de surveillance de l environnement analyses/an; contrôles routes; points zéro chantier D incidents répertoriés Mémoire des retraités; Fichiers ISE, CSMN; Bilans CHSCT de la DIR; Déclaration d évènements N96 Rivière Rivière Rivière Rivière Rivière la la la la la Durance Durance Durance Durance Durance D61D D952 D952 D952 D952 D952 A51 6 : Exutoire du Centre Canal Canal Canal Canal Canal EDF EDF EDF EDF EDF Torrent l'aillade A51 5 : Bassins 3000m3 Station des Rejets 1 : INB37 STE-D 3 : Fosses chimiques 9 : INB56 Tranchées D11 4 : Champ GB 11 : INB56 Parc Entreposage déchets 2 : INB52 ATUE 7 : ZEDI 8: INB54 LPC 12 : INB25 RAPSODIE 10 : INB24 CABRI D11A Canal Canal Canal Canal Canal de provence provence provence provence provence Ruisseau Ruisseau Ruisseau Ruisseau Ruisseau de de de de de boutre boutre boutre boutre boutre D36 de l étude des pollutions chimiques Hydrocarbures, PCB, chlorures 13 points de vigilance sur le centre de Cadarache PAGE 18

19 Points de vigilance sur l état radiologique du site de Cadarache Le premier rapport sur l état radiologique du Centre date de (y est également inclus un état chimique). Ce rapport a été remis à la CLI et à l ASN Il est régulièrement remis à jour (partie radiologique) et se compose désormais de fiches de points de vigilance Mise à jour faite en 2011 (note SPR ENV CR007) Conclusions: aucune conséquence pour le personnel et pour l environnement extérieur au Centre PAGE 19

20 La surveillance de l environnement: contrôles internes et externes, indépendance Les contrôles internes: 1 er niveau: Tous les résultats de la surveillance de l environnement sont validés en interne au LANSE par un ingénieur habilité 2 nd niveau: les bilans transmis aux autorités (ASN, DREAL) ou au public font l objet d un contrôle par la Direction du Centre Audits internes NF ISO 17025: 2 audits internes réalisés chaque année au LANSE sur l activité Essai/Prélèvements et Essai/Analyses PAGE 20

21 La surveillance de l environnement: contrôles internes et externes, indépendance Les contrôles externes: Audits de certification COFRAC selon le référentiel NF ISO réalisés au LANSE sur les analyses environnementales et les étalonnages de source Engagement de la hiérarchie pour garantir l impartialité des activités réalisées par le LANSE Essais inter-laboratoire organisés par l IRSN pour l obtention des agréments délivrés par l ASN pour les analyses environnement: Condition nécessaire à la publication des résultats sur le RNM 100 % des analyses environnement réalisées au LANSE sont agréés à ce jour Inspections ASN sur le thème Environnement en 2010 et 2012 avec prélèvements d échantillons et inter-comparaisons avec un laboratoire de l IRSN Visite EURATOM de 2011 au titre de l article 35 La France respecte ses engagements en matière de surveillance de l environnement à Cadarache PAGE 21

22 Contrôle et surveillance de l environnement: en conclusion Calcul de l impact dosimétrique de l ensemble des rejets du Centre de Cadarache réalisé en 2011: l exposition pour un habitant de St-Paul est de l ordre de 0,002 msv/an Limite annuelle pour le public = 1mSv/an Exposition due à la radioactivité naturelle en France = 2,4 msv/an Rapport de l étude CRIIRAD de 2009: impact faible des rejets du Centre sur l environnement PAGE 22

23 Contrôle et surveillance de l environnement: en conclusion La surveillance de l environnement du Centre de Cadarache fait l objet de nombreuses publications aux autorités et au public: Registres mensuels Environnement et des rejets liquides Bilans annuels des rejets du Centre et de la surveillance de l environnement Rapport Public Annuel Depuis 2010, tous les résultats de la surveillance réglementaire de l environnement peuvent être consulté par le public sur le site internet du Réseau National de Mesures (RNM) PAGE 23

24 Merci pour votre attention PAGE 24

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES «La conformité à la réglementation en vigueur, la prévention des pollutions ainsi que la recherche d amélioration continue de la

Plus en détail

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité BECQUEREL le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité partageons nos expertises mesures de radioactivité dosimétrie radioprotection modélisations & simulations études & expertises associées Savoir-faire

Plus en détail

Surveillance du Tritium

Surveillance du Tritium Surveillance du Tritium Cligeet 13 décembre 2013 1 Sommaire Le tritium : définition et caractéristiques Les seuils et limites associées Le dispositif de surveillance et de mesures Les investigations immédiates

Plus en détail

La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires

La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires La surveillance de l environnement autour des sites nucléaires Journée CLIGEET du 22 octobre Catherine MERCAT Direction 3SE du Tricastin Les objectifs de la surveillance environnementale Vérifier que les

Plus en détail

La surveillance de l environnement dans et autour de la centrale du Tricastin. Présentation CLIGEET 07 décembre 2012

La surveillance de l environnement dans et autour de la centrale du Tricastin. Présentation CLIGEET 07 décembre 2012 La surveillance de l environnement dans et autour de la centrale du Tricastin Présentation CLIGEET 07 décembre 2012 1. Une surveillance permanente de l environnement Une surveillance permanente Connaître

Plus en détail

Résultats surveillance des nappes par Edf Penly période 2009-2013 (source site internet du RNM)

Résultats surveillance des nappes par Edf Penly période 2009-2013 (source site internet du RNM) Résultats surveillance des nappes par Edf Penly période 2009-2013 (source site internet du RNM) Figure 1 : Niveaux de tritium (Bq/L) mesurés dans la nappe N2 (source EDF RNM) période 2010-2012 Figure 2

Plus en détail

CENTRE DE STOCKAGE DE L AUBE RAPPORT D INFORMATION SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION 2014 RAPPORT ANNUEL

CENTRE DE STOCKAGE DE L AUBE RAPPORT D INFORMATION SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION 2014 RAPPORT ANNUEL RAPPORT D INFORMATION SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 PRÉAMBULE SOMMAIRE Ce rapport 2014 est établi au titre des articles L. 125-15 et L. 125-16 du Code de l environnement

Plus en détail

La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs. Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN

La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs. Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN La recherche en Nord-Pas-de-Calais Radioprotection des travailleurs Bilan 2011-2013 de la Division de Lille de l ASN Jeudi 1 er octobre 2015 Autorité de sûreté nucléaire Division de Lille Claire LENGLET

Plus en détail

Etat radiologique Société Etudes et Diffusion Bondoufle (91)

Etat radiologique Société Etudes et Diffusion Bondoufle (91) R A P P O R T Etat radiologique Société Etudes et Diffusion Bondoufle (91) DEI/SIAR N 10/0843 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L INTERVENTION Service d Intervention et d Assistance en Radioprotection

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion

Plus en détail

OBJET : Contrôle des installations nucléaires de base CNPE de Belleville INB n 127 et 128 Inspection n INSSN-OLS-2015-0749 du 30 mars 2015

OBJET : Contrôle des installations nucléaires de base CNPE de Belleville INB n 127 et 128 Inspection n INSSN-OLS-2015-0749 du 30 mars 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-013717 Orléans, le 10 avril 2015 Monsieur le Directeur du Centre nucléaire de Production d Electricité de BELLEVILLE-SUR-LOIRE BP 11 18240 LERE OBJET

Plus en détail

χ : pénétration importante, quelques centaines de mètres dans l air, traverse le corps, atténué par des écrans protecteurs (plomb, béton, etc.).

χ : pénétration importante, quelques centaines de mètres dans l air, traverse le corps, atténué par des écrans protecteurs (plomb, béton, etc.). Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LES RADIATIONS IONISANTES Introduction La radioactivité La radioactivité est un phénomène naturel lié à la structure

Plus en détail

Analyse de la radioactivité dans les eaux embouteillées en France (eaux minérales naturelles et eaux de sources)

Analyse de la radioactivité dans les eaux embouteillées en France (eaux minérales naturelles et eaux de sources) Analyse de la radioactivité dans les eaux embouteillées en France (eaux minérales naturelles et eaux de sources) Etude DGS/ASN/IRSN J. Loyen, A. Brassac, C. Augeray IRSN/PRP-ENV/STEME Congrès SFRP de Bordeaux

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 SOMMAIRE 1- INTRODUCTION P 1 2- SURVEILLANCE DES EMISSIONS ATMOSPHERIQUES P 2 2.1 - REJETS CHEMINEE P 2 2.2 - BATIMENT ADMINISTRATIF P 7 2.3 - MESURE DE COLMATAGE

Plus en détail

Radioprotection : enjeux, réglementation, inspections de l ASN

Radioprotection : enjeux, réglementation, inspections de l ASN Radioprotection : enjeux, réglementation, inspections de l ASN Laurent DEPROIT, chef de la division de Marseille de l ASN Réunion plénière du 3 juin 2015 1 Sommaire 1. Les missions de l ASN 2. Les principales

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire,

L Autorité de sûreté nucléaire, REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2010-DC-0173 de l Autorité de sûreté nucléaire du 5 janvier 2010 fixant les prescriptions relatives aux modalités de prélèvement et de consommation d eau, de transfert et

Plus en détail

Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence

Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence 1 Contexte (1/2) Recommandation du CSSIN (Tchernobyl-20 ans après,

Plus en détail

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN La surveillance, Une perspective cavalière G. Manificat IRSN Surveiller «Observer avec une attention soutenue, de manière à exercer un contrôle, une vérification» Petit Robert Surveiller 1.Pourquoi? 2.Dans

Plus en détail

Marseille, le 25 février 2011. Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n PINS-MRS-2011-1309 des 7 et 8 février 2011 à Cadarache

Marseille, le 25 février 2011. Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n PINS-MRS-2011-1309 des 7 et 8 février 2011 à Cadarache RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE Marseille, le 25 février 2011 N/Réf. : CODEP-MRS-2011-007386 Monsieur le directeur du CEA CADARACHE 13108 SAINT PAUL LEZ DURANCE Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

OBJET : Inspection n INSNP-OLS-2014-0902 des 25 et 26 février 2014 Laboratoire agréé de surveillance de la radioactivité dans l environnement

OBJET : Inspection n INSNP-OLS-2014-0902 des 25 et 26 février 2014 Laboratoire agréé de surveillance de la radioactivité dans l environnement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2014-012798 Orléans, le 17 mars 2014 AREVA - SEPA 2, route de Lavaugrasse 87250 Bessines sur Gartempe OBJET : Inspection n INSNP-OLS-2014-0902 des 25 et

Plus en détail

Hérouville-Saint-Clair, le 26 juin 2014. Contrôle des installations nucléaires de base Inspection n INSSN-CAE-2014-0219 du 3 juin 2014

Hérouville-Saint-Clair, le 26 juin 2014. Contrôle des installations nucléaires de base Inspection n INSSN-CAE-2014-0219 du 3 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 26 juin 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-029814 Monsieur le Directeur du CNPE de Flamanville BP 4 50 340 LES PIEUX OBJET : REF. : Contrôle des

Plus en détail

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache 24 juin 2009 L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache Le commissariat à l énergie atomique (CEA)

Plus en détail

PROTOCOLE. La Commission locale d information de Flamanville, représentée par Michel LAURENT, Président,

PROTOCOLE. La Commission locale d information de Flamanville, représentée par Michel LAURENT, Président, PROJET PROTOCOLE pour la réalisation de prélèvements et de mesure dans l environnement relatifs aux émissions ou rejets des installations du centre nucléaire de production d électricité EDF de Flamanville

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 21 mai 2010 portant homologation de la décision n o 2010-DC-0175 de l Autorité de sûreté nucléaire du 4 février

Plus en détail

Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés

Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés Bonnes pratiques de gestion des canalisations d effluents contaminés Retour d expériences sur des incidents de fuite de canalisation dans des services de médecine nucléaire (irathérapie) Céline GUERVILLE,

Plus en détail

Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne

Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne Version V6 du 16/09/2011 Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne Mise en œuvre de la circulaire du 5 janvier 2009 et du courrier du 23 mars 2010 Amandine

Plus en détail

CLI CEA-ILL (Grenoble) - 03/02/2012. Bilan du contrôle du CEA de Grenoble en 2011

CLI CEA-ILL (Grenoble) - 03/02/2012. Bilan du contrôle du CEA de Grenoble en 2011 Bilan du contrôle du CEA de Grenoble en 2011 Inspections En 2011, l ASN a réalisé 4 inspections programmées + 1 inspection réactive : 15 jours de présence sur site dont 7 en inspections Thèmes d inspections

Plus en détail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail David Krembel Autorité de sûreté nucléaire Direction des centrales nucléaires 1 L organisation

Plus en détail

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Page : 1/25 Sommaire 1 Objet du document...3 2 Références...4 3 Définitions...5 4 Rappel sur le procédé de traitement des effluents

Plus en détail

Les constats. radiologiques. régionaux V. BRUNO. Nord Normandie. Nord - Est. Val de Loire. Sud - Ouest. Méditerranée.

Les constats. radiologiques. régionaux V. BRUNO. Nord Normandie. Nord - Est. Val de Loire. Sud - Ouest. Méditerranée. Nord Normandie Etude à venir Etude à venir Nord - Est Rémanence Les constats Val de Loire Rémanence radiologiques Constat minier Dordogne Etude à venir Rémanence Vallée du Rhône Rémanence régionaux Sud

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire,

L Autorité de sûreté nucléaire, REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2009-DC-0140 de l Autorité de sûreté nucléaire du 2 juin 2009 fixant les prescriptions relatives aux modalités de prélèvement et de consommation d eau et de rejets dans

Plus en détail

Réglementation des installations classées et activités nucléaires

Réglementation des installations classées et activités nucléaires Réglementation des installations classées et activités nucléaires Direction Générale de la Prévention des Risques Mission Sûreté Nucléaire et Radioprotection Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Marseille, le 26 mars 2014. Monsieur le directeur du CEA CADARACHE 13108 SAINT PAUL LEZ DURANCE

Marseille, le 26 mars 2014. Monsieur le directeur du CEA CADARACHE 13108 SAINT PAUL LEZ DURANCE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE N/Réf. : CODEP-MRS-2014-014517 Marseille, le 26 mars 2014 Monsieur le directeur du CEA CADARACHE 13108 SAINT PAUL LEZ DURANCE Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 26 octobre 2005 définissant les modalités de contrôle de radioprotection en application

Plus en détail

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1 CLI Cadarache Organisation de la radioprotection sur les INB 32 (ATPu) et 54 (LPC) AREVA NC Cadarache, opérateur technique industriel Mercredi 3 juin 2015 Commission Locale d Information 3 juin 2015 -

Plus en détail

Accident à Tricastin sur l usine SOCATRI. Eléments de compréhension

Accident à Tricastin sur l usine SOCATRI. Eléments de compréhension Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l Ouest Association loi 1901 SIRET : 950 369 868 00027 APE : 743B 138 rue de l Eglise 14200 HEROUVILLE-SAINT-CLAIR Tél. : (+33) 2.31.94.35.34 Fax :

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Auteurs Céline COUVEZ Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire Pôle radioprotection Environnement Service d étude et de surveillance de la radioactivité dans l environnement

Plus en détail

Les contrôles de radioprotection

Les contrôles de radioprotection Les contrôles de radioprotection Présentation de l arrêté du 26 octobre 2005 définissant les contrôles de radioprotection (JO du 27 novembre 2005) Application par les utilisateurs et les organismes agréés

Plus en détail

Surveillance de l environnement par l IRSN

Surveillance de l environnement par l IRSN Surveillance de l environnement par l IRSN Christelle ANTONELLI (christelle.antonelli@irsn.fr) Pôle Radioprotection Environnement Service d Etude et de SUrveillance de la Radioactivité dans l Environnement

Plus en détail

AVANCEMENT DES CHANTIERS DE L INB 56 REPRISE ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS. Réunion CLI INB 56 Vincent CANO

AVANCEMENT DES CHANTIERS DE L INB 56 REPRISE ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS. Réunion CLI INB 56 Vincent CANO AVANCEMENT DES CHANTIERS DE L INB 56 REPRISE ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS Réunion CLI INB 56 Vincent CANO 13 MAI 2015 PROJET DEM-RCD INB 56 5 Chantiers de RCD : RFR Vrac FI Tranchée T2 Evacuation effluents

Plus en détail

Amélioration du contrôle de noncontamination. zone contrôlée. Nicolas.VALENDRU@edf.fr javaraly.fazileabasse@edf.fr

Amélioration du contrôle de noncontamination. zone contrôlée. Nicolas.VALENDRU@edf.fr javaraly.fazileabasse@edf.fr Amélioration du contrôle de noncontamination corporelle en sortie de zone contrôlée Nicolas.VALENDRU@edf.fr javaraly.fazileabasse@edf.fr SFRP, 20 Novembre 2013 Plan Organisation du contrôle radiologique

Plus en détail

Réduction des eaux parasites dans les réseaux d égouts municipaux

Réduction des eaux parasites dans les réseaux d égouts municipaux Réduction des eaux parasites dans les réseaux d égouts municipaux Colloque «Tous en action pour la St-François» Conférence de Michel Cyr 11 juin 2013 1 Plan de la présentation 1 : Contexte et définitions

Plus en détail

Gestion des rejets de tritium du site AREVA NC de La Hague, impact et surveillance associés

Gestion des rejets de tritium du site AREVA NC de La Hague, impact et surveillance associés CHAPITRE 4 Gestion des rejets de tritium du site AREVA NC de La Hague, impact et surveillance associés Patrick Devin 1, Hervé Deguette 2 1 Direction Sûreté Santé Sécurité Environnement, AREVA 2 Surveillance

Plus en détail

Contrôles Périodiques

Contrôles Périodiques Contrôles Périodiques Mardi de la DGPR 6 décembre 2011 DGPR / SRT / BNEIPE Mathias PIEYRE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement CLI AREVA Romans 16 novembre 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Plan de surveillance environnementale AREVA Romans Questions

Plus en détail

Commission Locale d Information du site de Creys-Malville. Mercredi 11 juin 2014

Commission Locale d Information du site de Creys-Malville. Mercredi 11 juin 2014 Commission Locale d Information du site de Creys-Malville Mercredi 11 juin 2014 Quelques rappels Historique 1977-1984 Construction de la centrale (NERSA) Septembre 1985 Janvier 1986 Premier démarrage du

Plus en détail

Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans. 6 juin 2014

Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans. 6 juin 2014 Plan d amélioration pluri-annuel de la sûreté de FBFC Romans 6 juin 2014 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. L analyse des difficultés 3. Les dispositions déjà prises sur les 2 INB: Sûreté des installations

Plus en détail

INTERCONTROLE CTE NORDTEST

INTERCONTROLE CTE NORDTEST INTERCONTROLE CTE NORDTEST 1 1 Quatrième rencontres des Personnes Compétentes en Radioprotection PCR- Rôle, Missions et moyens dans le milieu industriel organisation sécurité INTERCONTROLE CTE-NORDTEST

Plus en détail

Bilan et typologie des incidents et accidents

Bilan et typologie des incidents et accidents Bilan et typologie des incidents et accidents P. SCANFF, BM. AYADI et E. VIAL pascale.scanff@irsn.fr Journées «Sources de rayonnements ionisants» Paris novembre 2011 Introduction Veille permanente en matière

Plus en détail

Bilan des inspections 2009 et 2010

Bilan des inspections 2009 et 2010 Bilan des inspections 2009 et 2010 National / Territorial Gammagraphie Radiographie X Crawler X intra-tube 1 Quelques statistiques Nombre d inspections d réalisées en 2010 dans le nucléaire de proximité

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc)

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) 6Protection de l environnement 6 3 Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) P. RENAUD (IRSN) S. CHARMASSON (IRSN) F. EYROLLES (IRSN) L. POURCELOT (IRSN) C. DUFFA (IRSN) Figure 1 Le projet CAROL, lancé

Plus en détail

Etude de la radioactivité dans l environnement autour du C.N.P.E. du Blayais

Etude de la radioactivité dans l environnement autour du C.N.P.E. du Blayais 2011 Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l Ouest Laboratoire indépendant d analyse de la radioactivité Association loi 1901 SIRET : 950 369 868 00027 APE : 7120B 138 rue de l Eglise 14200

Plus en détail

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon Le contrôle des arrêts de réacteur Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 2 L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 3 L ASN La

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech 1 Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech La politique environnementale 2 Chaque année, la Direction s engage sur une politique environnementale en choisissant quelques objectifs prioritaires.

Plus en détail

Actualités. du Tricastin. Cligeet. 13 juin 2014. Présentation à la CLIGEET 06/2014-1

Actualités. du Tricastin. Cligeet. 13 juin 2014. Présentation à la CLIGEET 06/2014-1 Actualités de la centrale EDF du Tricastin Cligeet 13 juin 2014 Présentation à la CLIGEET 06/2014-1 Sommaire Le renouvellement des compétences La production La troisième visite décennale de l unité de

Plus en détail

Pompes à chaleur : soumises à quoi?

Pompes à chaleur : soumises à quoi? Installer une pompe à chaleur en Bernard BEQUET Camille DERMONNE DGARNE - DEE - DPP Pompes à chaleur : soumises à quoi? Éventuellement : d environnement / unique? d urbanisme? Autres autorisations...?

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Marcoule Exemple "site complexe" Le site et ses installations Situation géographique et économique Implanté à proximité du confluent du Rhône et de la Cèze, le site de Marcoule

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT CHSCT du CEA Cadarache Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT Réunion publique de la CLI de Cadarache CHSCT CEA Cadarache Sainte-Tulle 02 octobre 2013 Page

Plus en détail

Projet COPEAU: «L importance de l accréditation dans un laboratoire d analyses environnementales»

Projet COPEAU: «L importance de l accréditation dans un laboratoire d analyses environnementales» Projet COPEAU: Colloque régional sur le suivi et le contrôle de la pollution de l eau «L importance de l accréditation dans un laboratoire d analyses environnementales» Par Mme Héla Ghélis Rammeh Citet,

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

Charte Sûreté Nucléaire

Charte Sûreté Nucléaire Charte Sûreté Nucléaire LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE UN IMPÉRATIF ABSOLU Le maintien du plus haut niveau de sûreté a toujours constitué pour AREVA un impératif absolu : il en est ainsi pour la sûreté de nos produits,

Plus en détail

GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE

GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE DGSNR/SD1/TMR/ AIR Révision 0 de février 2006 Ce guide ne substitue pas à la réglementation

Plus en détail

Décisions «noyau dur» LUDD. INB des lots 1 et 2

Décisions «noyau dur» LUDD. INB des lots 1 et 2 Décisions «noyau dur» LUDD INB des lots 1 et 2 1 La démarche ECS Où en est-on? les INB du lot 1 :59 REP, l EPR + 20 LUDD Décision du 21 novembre 2013 pour le noyau dur (ND) du RHF (ILL) ; Décisions du

Plus en détail

RADIOPROTECTION ET NATUREL RENFORCE - A L G A D E -

RADIOPROTECTION ET NATUREL RENFORCE - A L G A D E - RADIOPROTECTION ET NATUREL RENFORCE Sylvain BERNHARD - A L G A D E - Les expositions professionnelles liées à la radioactivité naturelle Le contexte réglementaire Titre VII de la Directive 96/29/Euratom

Plus en détail

SITUATION DES DÉCHETS RADIOACTIFS ENTREPOSÉS SUR LE SITE DE CADARACHE

SITUATION DES DÉCHETS RADIOACTIFS ENTREPOSÉS SUR LE SITE DE CADARACHE SITUATION DES DÉCHETS RADIOACTIFS ENTREPOSÉS SUR LE SITE DE CADARACHE DEN/DSN S. VILAREL 13 FÉVRIER 2013 12 février 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LES DÉCHETS RADIOACTIFS : DÉFINITIONS Définition du déchet

Plus en détail

Sommaire général 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 2 DEMARCHES ENVIRONNEMENTALES 3 EAUX DS SAS. 1.1 Comprendre la réglementation. 1.2 Fiches d'aide à la décision

Sommaire général 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 2 DEMARCHES ENVIRONNEMENTALES 3 EAUX DS SAS. 1.1 Comprendre la réglementation. 1.2 Fiches d'aide à la décision Réf. : Sommaire 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 1.1 Comprendre la réglementation 1.1.1 Textes principaux de référence 1.1.2 Le droit communautaire en bref 1.1.3 Le système français 1.1.4 Normalisation 1.1.5 Ordonnancement

Plus en détail

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants)

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-055758 Lyon, le 4 octobre 2013XXXXXXX Monsieur le directeur général SOCATRI Route départementale 204-BP 101 84503 BOLLENE cedex Objet : Contrôle

Plus en détail

Recommandations de Pratiques Cliniques pour la Surveillance Médico- Professionnelle de l Exposition Interne aux Radionucleides en INB

Recommandations de Pratiques Cliniques pour la Surveillance Médico- Professionnelle de l Exposition Interne aux Radionucleides en INB Recommandations de Pratiques Cliniques pour la Surveillance Médico- Professionnelle de l Exposition Interne aux Radionucleides en INB Nicolas Blanchin (CEA Cadarache), Michèle Gonin (EDF, Paris), Benoît

Plus en détail

APPLICATION PRATIQUE

APPLICATION PRATIQUE APPLICATION PRATIQUE du décret n 2003-296 du 31/3/03 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants PAR LE MEDECIN DU TRAVAIL BINO JACKY service de santé au travail

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 2 juin 2014 CODEP-LIL-2014-025732 AP/NL Monsieur X SARL BOUDRY ARLIANEDIAGNOSTIC IMMOBILIER 28, rue du Bout des Digues 62100 CALAIS Objet : Inspection de

Plus en détail

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité 12 octobre 2012 Centre de stockage de déchets d ultimes non dangereux ou dangereux Les obligations réglementairesr en matière de conception et de traçabilit abilité Présentation de l inspection des installations

Plus en détail

Monsieur le Directeur,

Monsieur le Directeur, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-038941 Orléans, le 23 septembre 2015 Objet : Réf. : Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Saint-Laurent-des-Eaux

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2012-006156 Châlons en Champagne, le 17 février 2012

N. Réf. : CODEP-CHA-2012-006156 Châlons en Champagne, le 17 février 2012 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2012-006156 Châlons en Champagne, le 17 février 2012 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d'electricité de Chooz

Plus en détail

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx Fabrice Leprieur (IRSN / DEI) Journées SFRP de Marcy l Etoile / Lyon 23 sept. 2004 Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Plus en détail

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives L IRSN et la surveillance de l environnement Etat des lieux et perspectives Didier CHAMPION et Jean-Marc PERES Journées SFRP Paris 23-24 septembre 2009 Objectifs de la surveillance de l environnement 2

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 2 Index Abréviations Vocabulaire spécialisé. 3 Adresses utiles et renseignements pratiques

TABLE DES MATIÈRES. 2 Index Abréviations Vocabulaire spécialisé. 3 Adresses utiles et renseignements pratiques Table des matières 1 p. 1 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Index Abréviations Vocabulaire spécialisé 2.1 Table des matières 2.2 Index 2.3 Abréviations 3 Adresses utiles et renseignements pratiques 3.1 Table des

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site CEA de Grenoble Actualisée au 02/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Situé au voisinage immédiat de Grenoble, le site occupe une superficie de

Plus en détail

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Table ronde LES ENROCHEMENTS Point de vue «auditeur» LE TURDU Valéry Chargé d'études - Géologue Optimisation des ressources naturelles et des revêtements Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Le marquage CE

Plus en détail

EVALUATION DES IMPACTS

EVALUATION DES IMPACTS annexe n 8 EVALUATION DES IMPACTS liés aux rejets des établissements AREVA Tricastin CIGEET 19 décembre 2007 AREVA TRICASTIN Sommaire de la présentation Quels sont les fondements d une évaluation des impacts?

Plus en détail

Séminaire anccli-irsn

Séminaire anccli-irsn Séminaire anccli-irsn Claudie Dryjanski Directrice technique Suivi de la radioactivité ambiante sur le littoral Nord-Pas de Calais 26 novembre 2015 1 atmo Nord Pas-de-Calais Présentation Association régionale

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-057238 GIP CYCERON Campus Jules Horowitz Boulevard Henri Becquerel BP 5229 14074 CAEN CEDEX 5

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-057238 GIP CYCERON Campus Jules Horowitz Boulevard Henri Becquerel BP 5229 14074 CAEN CEDEX 5 RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 30 décembre 2014 Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-057238 GIP CYCERON Campus Jules Horowitz Boulevard Henri Becquerel BP 5229 14074 CAEN

Plus en détail

LABORATOIRE DE LA CRIIRAD 04 75 41 82 50 http://www.criirad.org 471, avenue Victor HUGO 26000 VALENCE 04 75 81 26 48 balises@criirad.

LABORATOIRE DE LA CRIIRAD 04 75 41 82 50 http://www.criirad.org 471, avenue Victor HUGO 26000 VALENCE 04 75 81 26 48 balises@criirad. SURVEILLANCE DE LA RADIOACTIVITE ATMOSPHERIQUE BALISE DU PEAGE-DE-ROUSSILLON RAPPORT MENSUEL JANVIER 2009 Document réalisé par le laboratoire de la CRIIRAD pour le Conseil Régional Rhône-Alpes, le Conseil

Plus en détail

Organismes internationaux, législation européenne, législation et réglementation française La protection des travailleurs

Organismes internationaux, législation européenne, législation et réglementation française La protection des travailleurs DES de radiologie : 15 Janvier 2010 Organisation de la radioprotection Organismes internationaux, législation européenne, législation et réglementation française La protection des travailleurs Professeur

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

Cires Tome 2 - Pièce 4 Chapitre 12-1 Page 1 sur 8 CONDITIONS DE REMISE EN ETAT DU SITE. Andra 2014 PI DO AQED 14-0005/A

Cires Tome 2 - Pièce 4 Chapitre 12-1 Page 1 sur 8 CONDITIONS DE REMISE EN ETAT DU SITE. Andra 2014 PI DO AQED 14-0005/A Cires Tome 2 - Pièce 4 Chapitre 12-1 Page 1 sur 8 12-1 CONDITIONS DE REMISE EN ETAT DU SITE Cires Tome 2 - Pièce 4 Chapitre 12-1 Page 2 sur 8 SOMMAIRE 1 CONDITIONS DE REMISE EN ETAT DU SITE... 3 1.1 Réaménagement

Plus en détail

Rapport de gestion ANNEE 2010

Rapport de gestion ANNEE 2010 Rapport de gestion ANNEE 2010 Auteurs Fabrice LEPRIEUR Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire Direction de l environnement et de l intervention Service d étude et de surveillance de la radioactivité

Plus en détail

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS DÉCEMBRE 2011 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS Le nouveau chapitre SP 3260, Passif au titre des sites contaminés, du Manuel de comptabilité pour le secteur

Plus en détail

Référentiel de la radioprotection au CEA

Référentiel de la radioprotection au CEA Page 3 sur 7 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 4 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. RESPONSABILITES... 4 4. COMPOSITION DU REFERENTIEL DE LA RADIOPROTECTION AU... 4 5. LISTE DES DOCUMENTS CONSTITUANT LE REFERENTIEL

Plus en détail

EN BREF. Centrale nucléaire de Chooz. EDF - BURNOD Jean-Louis

EN BREF. Centrale nucléaire de Chooz. EDF - BURNOD Jean-Louis EN BREF 2015 Centrale nucléaire de Chooz EDF - BURNOD Jean-Louis un outil de production majeur dans les ardennes 2 1 unités de production unité en déconstruction premier 1996 premier 1997 La centrale de

Plus en détail

Réceptions et contrôles. pour établissements classés «réceptions commodo»

Réceptions et contrôles. pour établissements classés «réceptions commodo» Réceptions et contrôles pour établissements classés «réceptions commodo» Principes En tant que maître d'ouvrage ou exploitant d'un bâtiment administratif, d'un équipement industriel ou d'un atelier technique

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE assurer en permanence l alimentation en eau potable Analyse et gestion des risques de dysfonctionnement du réseau d eau potable Identification des scénarios

Plus en détail

Édition 2012. Information sécurité. Document important QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX?

Édition 2012. Information sécurité. Document important QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX? Édition 2012 Information sécurité Document important À CONSERVER PRÉCIEUSEMENT QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX? La centrale nucléaire de Civaux La centrale nucléaire de Civaux est située

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière Articles L1331-11-1 du code de la santé publique et L271-4 du code de la construction et de l habitation Date de la visite : 02/11/2015

Plus en détail

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il?

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Service Interprofessionnel de Santé au Travail de la Manche www.sistm50.com SOMMAIRE Principales utilisations...p.2 Modes d exposition...p.2-3 Effets biologiques...p.3

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail