DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain"

Transcription

1 DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 1 : Patrimoine et Cadre de vie Livret n 3 : Aménagements urbains

2

3 DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 1 : Patrimoine et Cadre de vie Livret n 3 : Aménagements urbains À court terme À moyen terme Espace Jean Kernéis EHPAD du pays de Daoulas École primaire Josette Cornec L intercommunalité Vestiaires du stade Keromnès CyberEspace Club-house de la salle de tennis Écopôle de Vern ar Piquet Parking de covoiturage Relais Parents / Assistantes Maternelles Cuisine centrale intercommunale (SIVURIC) Nouvelle mairie Pôle social du pays de Daoulas Microcrèche du pays de Daoulas Extension de l école maternelle La place St Yves et son marché page 3

4 1992 Espace Jean Kernéis En 1991 : la «Salle Maguet» Aujourd hui : l Espace Jean Kernéis Jean Kernéis était un jeune résistant daoulasien, mort en déportation à l âge de 17 ans. La salle Jean Maguet n était plus du tout adaptée aux besoins des associations et diverses animations de la commune. Des travaux d agrandissement ont donc été réalisés. Au rez-de-chaussée de ce qui est devenu l Espace Jean Kernéis, on trouve une grande salle en parquet avec un hall d entrée, une scène, un espace bar, une sonorisation fixe, des tables et chaises. Cette salle peut accueillir jusqu à 200 personnes. Mais surtout, un étage a été créé, qui comprend : une salle de réunion pour 30 personnes, une salle de danse équipée, un bureau et une salle de consultation pour le médecin de la Protection Maternelle et Infantile, un vestiaire et des sanitaires. Situés en plein cœur du bourg, ces divers locaux sont très demandés tout au long de l année. page 4

5 EHPAD du pays de Daoulas Construite par la commune en et gérée depuis par un syndicat intercommunal, l Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes du pays de Daoulas s efforce d améliorer constamment l accueil de ses pensionnaires. L aggravation de la dépendance dans les gestes du quotidien laisse toutefois présager un besoin rapide d adaptation et d extension des bâtiments. Ci-dessus, le début du chantier en Ci-dessous, l une des grandes salles de vie commune. page 5

6 DAOULAS - HIER, AUJOURDHUI, DEMAIN Ecole primaire Josette Cornec Articulés autour de la grande cour centrale, les quatre bâtiments, presque entièrement rénovés, accueillent 6 salles de classe, la bibliothèque et les espaces de la garderie. Les sols, les murs, les plafonds, les huisseries, les charpentes Il fallait presque tout revoir, remplacer ou rénover. Présence de mérule, réorganisation de l espace, accessibilité handicapée, aménagement de sanitaires modernes, de lieux de stockage de matériel, local pour les enseignants, intégration de l informatique dans toutes les classes, amélioration des performances thermiques des bâtiments les défis étaient multiples. Et il aura fallu de nombreux chantiers successifs pour y arriver. Pour la qualité de l'enseignement et la sécurité de nos enfants, la commune a donc beaucoup investi dans ses écoles. Mérule, pénétration d eau, etc. : les réparations ont été très lourdes. page 6

7 1995 L intercommunalité Daoulas, Dirinon, Hanvec, Irvillac, La Forest-Landerneau, La Martyre, Landerneau, Lanneuffret, La Roche-Maurice, Le Tréhou, L'Hôpital-Camfrout, Logonna-Daoulas, Loperhet, Pencran, Ploudiry, Plouédern, St-Divy, St-Eloy, St-Thonan, St-Urbain, Tréflévénez et Trémaouézan se sont regroupées pour former le Pays de Landerneau Daoulas et porter ensemble de nombreuses actions. Depuis 2006, le Pays des Rives d Armorique porte le développement touristique de notre secteur qui va de la rade de Brest aux Monts d Arrée, avec en outre les communes de l Aulne Maritime (Le Faou, Pont-de-Buis-lès-Quimerc h, Rosnoën et St-Ségal). Créée au 1er Janvier 1995, la Communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas est issue du regroupement des SIVOM de Landerneau et de Daoulas et est aujourd'hui le 2 nd pôle économique du Pays de Brest : 22 communes sur 370 km², habitants et emplois. La communauté intervient dans les domaines suivants : développement économique et touristique, aménagement de l'espace, politique de l'habitat, action sociale liée à l'emploi, transports scolaires, protection et mise en valeur de l'environnement, assainissement, voirie d intérêt communautaire, politique culturelle, sportive et de loisirs, service de secours et d'incendie, divers équipements communaux ou intercommunaux, assistance aux communes À Daoulas, la communauté est directement présente par : le service public de l assainissement collectif et non-collectif, la collecte des ordures ménagères, la déchetterie de Reun ar Moal, l hôtel d entreprises des 2 Rivières (locaux de l ancien SIVOM), l Ecopôle de Vern ar Piquet, le point d information touristique (en été au Moulin du Pont). Communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas Maison des Services Publics - 59 route de Brest BP LANDERNEAU cedex Tél.: page 7

8 1997 Vestiaires du Stade Keromnès Le classique et robuste vestiaire était dépassé par les besoins des usagers. Son état général laissait grandement à désirer. Capacité doublée, confort entièrement revu, aujourd'hui il offre également le service d'une petite salle de réunion. page 8

9 1998 Cyber-espace Le «Cyber» disposait d une grande pièce avec 6 postes de travail et une petite salle de formation, dans des locaux accessibles. Créé avec le soutien du Conseil régional et ouvert à tous les publics, le CyberEspace proposait des activités ciblées : découverte du multimédia pour les adultes, jeux en ligne et en réseau et recherche documentaire pour les ados et les plus jeunes, journées à thème Un temps implanté au sein de l école primaire, il avait rejoint des locaux aménagés pour lui route de la Gare. Le club informatique, qui a pris la suite, a enfin déménagé au Moulin du Pont au moment de la création de la microcrèche. Ci-dessous : le premier local du «Cyber» était situé au milieu de l école primaire. Anciens logements des instituteurs au 3 route de la Gare, ce bâtiment rénové en 2001 comportait le CyberEspace au rez-dechaussée et 2 appartements dans les étages. page 9

10 DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN 1999 Club House du Tennis avant les travaux Le volume inutilisé, au dessus des vestiaires du tennis couvert, recevait les balles perdues. Après quelques travaux, il reçoit maintenant les joueurs lorsque ceux-ci ont besoin de se réunir. Ces travaux ont reçu le soutien du Conseil Général du Finistère. page 10

11 Que devait-il advenir de l ancienne ferme de Vern ar Piquet, située au fond d une impasse à seulement quelques mètres de la voie express? Une réglementation stricte et la proximité de terrains inondables rendait cette question difficile à résoudre. Heureusement, la communauté de communes était à la recherche du foncier nécessaire pour créer un hôtel d entreprises en complément du petit bâtiment de l ancien SIVOM situé au cœur de Daoulas, sur le carrefour à feux. Rénovée en construction écologique (isolation, enduits, chaufferie ), l ancienne ferme héberge désormais des structures à vocation environnementale ou développement durable. C est ainsi qu est né l Ecopôle de Vern ar Piquet. DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN 2003 Ecopôle de Vern ar Piquet page 11

12 2003 Parking de covoiturage Le covoiturage est une pratique en plein «boum». Daoulas, déjà victime de sa situation de commune-carrefour face au trafic automobile qui la traverse, est aussi envahie par ce stationnement «à la journée» qui ne va pas sans poser de problèmes. L aménagement d un parking organisé s imposait. Il a été réalisé par le Conseil général au croisement de la voie express et de la route de Landerneau, en entrée d agglomération. La commune a accompagné ce projet. La Communauté de communes a également apporté son soutien, en particulier en cédant le premier parking de l Ecopôle de Vern ar Piquet devant le succès de cet équipement. Au cours de ces 10 années d existence, la fréquentation a augmenté, tant et si bien que ce parking est saturé. Les abords de l échangeur sont envahis à leur tour, jusqu à la Place Saint Yves, au cœur du bourg, où les «équipages d un jour» se retrouvent chaque matin À nos yeux et pour diverses raisons, en particulier des impératifs de sécurité, les abords de l échangeur devront être revus dès que possible. La réflexion avec les partenaires de la commune est déjà initiée. Place Saint Yves (ci-contre à droite), tout le long de la route de Brest, mais surtout sur l échangeur de Daoulas (cidessous), le stationnement de covoiturage est un tel succès qu il sature parfois à la limite de l accident... page 12

13 2003 Relais Parents / Assistantes Maternelles du Pays de Daoulas Pour optimiser les rares locaux disponibles, il a été décidé d agrandir la garderie périscolaire pour y installer, en journée, la salle d activité des assistantes maternelles. DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN AVANT APRES Depuis de longues années, la commune de Daoulas et plusieurs de ses voisines réfléchissent ensemble au développement des services de proximité (seniors, familles, enfance ). C est dans ce cadre qu est né le projet de Relais Parents - Assistantes Maternelles. Cette structure a pour objet de faciliter les démarches des parents à la recherche d une solution de garde d enfant (moins de 3 ans), les orienter éventuellement vers les structures enfance du secteur (microcrèches, multi-accueil, ALSH ). L animatrice du RPAM aide aussi les assistantes maternelles qui proposent leurs services (procédure d agrément, recherche d enfant à garder, contrats ). Enfin, le RPAM organise des animations collectives que les assistantes maternelles peuvent proposer (éveil corporel ou musical, spectacles ponctuels ). Le bureau d information où l animatrice du relais reçoit les familles et les assistantes maternelles du secteur. Le bureau d information a, quant à lui, été installé dans la galerie de liaison créée entre la cantine et l Espace Kernéis. La salle d activité accueille les séances d éveil des tout-petits. Le matin et le soir, on y trouve la garderie périscolaire. page 13

14 2005 La cuisine centrale intercommunale Le bâtiment technique spécialisé a été construit derrière la maison de retraite, sur l un des très rares espaces fonciers disponibles à Daoulas. Cette implantation devait aussi répondre aux contraintes logistiques d un équipement au service de 7 communes. Depuis très longtemps, la commune de Daoulas et ses voisines proposent à leurs écoliers un service de cantine, comme presque partout en France. Pendant des années, des cantinières s affairaient donc à préparer les repas. Avec le temps et l évolution de la vie des familles, ce service a pris beaucoup d importance : aujourd hui, plus de 90% des élèves déjeunent à la cantine, même à l école maternelle. Ce service représente donc une charge de travail qui s est largement accrue. Mais surtout, dans le même temps, les normes sanitaires pour la fabrication des repas se sont renforcées. Cette situation amenait d importantes difficultés : remplacement et entretien du matériel, gestion des ressources humaines pour disposer du personnel compétent (même en cas de maladie, par exemple), gestion des stocks devenue plus délicate Bref, face à ce constat, les communes du secteur ont engagé une réflexion collective pour l avenir de la restauration scolaire. Cette réflexion a abouti à l idée de créer ensemble un service de fabrication de repas, servis en liaison chaude aux cantines scolaires des alentours. Le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique pour la Restauration InterCommunale (SIVURIC) a ainsi vu le jour. Depuis Août 2005, il propose des repas de qualité, variés et équilibrés. Cette structure assure également un service de portage de repas à domicile pour les personnes dépendantes ou convalescentes En 2012, le SIVURIC a servi environ repas : aux cantines scolaires, aux CLSH de L Hôpital-Camfrout et Loperhet et en portage à domicile. page 14

15 Redynamisation du quartier historique : Aménagement de la nouvelle mairie Depuis 2009, la mairie est installée route de Loperhet. Jusqu en 1979, la mairie occupait le premier étage d un bâtiment de la rue de l Eglise : une grande pièce pour les réunions du conseil municipal servait aussi de bureau, avec une petite pièce attenante en guise de réserve Une mairie moderne fut construite en 1978, Place St Yves : salle du conseil, accueil, trois bureaux, archives dans les combles. Mais avec le temps, la charge de travail des services communaux a explosé, en particulier pour les services à la personne (CCAS qui gère l aide à domicile). Devant le manque de place, le CCAS a émigré vers un petit bureau de la maison de retraite. Mais, avec la perspective de la création d un service de soins infirmiers à domicile, la situation n était plus tenable et, dès 2005, il a fallu trancher pour une solution durable : le CCAS, devenant Pôle social, occuperait les locaux de la Place St Yves, tandis que la mairie, devant faire face à de nouveaux besoins, devait se trouver des locaux adaptés. La mise en vente d une grande maison a apporté la solution. Grâce à son parc rejoignant la Place de l Abbaye, ce projet a aussi permis de créer un nouveau lien avec le quartier historique. Les nouveaux locaux permettent d accueillir confortablement le public et l activité des services. Comparez simplement l ancien accueil, à gauche, et le nouveau, à droite Un grande salle du conseil, une salle de réunion pour 15 personnes, 5 bureaux, des locaux techniques, des archives pourront être complétés, au besoin, par l aménagement des combles encore libres. Un grand escalier dessert le bâtiment avec la possibilité d installer un ascenseur. page 15

16 DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN Champ de Foire Abbaye Rue de l Eglise Ancienne Mairie École Prétoire Moulin du Pont Mairie Place du Valy L opération d aménagement de notre nouvelle mairie n était pas qu un simple programme immobilier. Il s agissait avant tout d une action d urbanisme : Quartier historique Espace intermédiaire Services intercommunaux 1/ regrouper les services intercommunaux (Maison de retraite, Poste, Trésorerie, Service d aide à domicile et de soins infirmiers à domicile, Permanences de l assistante sociale, Cuisine centrale avec service de portage de repas à domicile) à proximité du principal pôle commercial avec toutes les facilités d accès, 2/ implanter un pôle d intérêt local (la mairie) avec la création d itinéraires piétons à travers le quartier historique, mais aussi faciliter la mise en v a l e u r d un e ns em b l e immobilier sur la Rue de l Eglise (accès arrière et stationnement, ouverture des jardins), en profitant de l attrait de l Abbaye, 3/ renforcer le rôle de l espace intermédiaire constitué par la Place du Valy et le Moulin du Pont, en tant que pôle touristique. page 16

17 2009 Le Pôle social du Pays de Daoulas Depuis 2009 : le CCAS s est installé Place St Yves, dans les locaux libérés par le déménagement de la mairie. Le bureau du CCAS jusqu en 2009 Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Daoulas gère un service d aide à domicile depuis de nombreuses années. Complété en 2007 par un Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD), notre CCAS a pris l appellation de Pôle Social du pays de Daoulas et emploie 65 personnes pour des missions diversifiées qui permettent le maintien à domicile de personnes âgées sur le territoire de 8 communes, ainsi que de la garde d enfant à domicile. Durant quasiment 15 ans, le CCAS a occupé un petit local dans le bâtiment de la maison de retraite : minuscule, saturé, sans intimité pour aborder avec son public des dossiers souvent sensibles Avec l accroissement de son activité, la situation matérielle du CCAS n était plus tenable. Il a donc fallu lui trouver des locaux adaptés avec un potentiel de développement pour ménager l avenir. Une opportunité foncière a permis de déménager la mairie en 2009, et libérer ainsi le bâtiment de la Place Saint-Yves, qui répondait le mieux à ces besoins. Après quelques travaux de transformation aboutis en Octobre 2009, le Pôle Social peut désormais accueillir son public dans des conditions confortables sur un site facilement accessible. L accueil dans le respect de la confidentialité Au cœur de Daoulas, le Pôle Social, site unique et facilement identifiable, est destiné à servir une population d environ habitants. Des conditions de travail désormais satisfaisantes page 17

18 2009 Micro-crèche intercommunale du Pays de Daoulas DIP HA DOUP, la micro-crèche de Daoulas peut accueillir en journée jusqu à 9 enfants venant des communes du secteur. Les enfants n étant pas accueillis à temps plein (en général), ce sont donc 18 familles qui bénéficient aujourd hui de ce service. Cet équipement intercommunal, géré par Daoulas, est cofinancé par 7 communes. L encadrement, assuré par 4 personnes, permet d offrir un service de crèche de proximité, 5 jours par semaine, 48 semaines sur 52. Une seconde micro-crèche a ouvert ses portes à Loperhet en La façade au 3 route de la Gare Salle d activité avec biberonnerie, cabinet de change, pièce de sommeil et bureau ont été aménagés dans les locaux de l ancien Cyberespace communal, rue de la Gare. La biberonnerie La salle d activité page 18

19 à court terme Extension de l école maternelle Construite en 1987, l actuelle école maternelle Josette Cornec a atteint sa limite de capacité. Le personnel doit, chaque jour, relever le défi d organiser le déjeuner et la sieste des enfants dans des locaux trop petits. Cela est d autant plus vrai que deux facteurs jouent particulièrement : la très forte fréquentation des cantines scolaires (plus de 90 % des enfants déjeunent à l école), le succès de la filière bilingue. Le pari communal de renforcer un peu la population de Daoulas pour affronter l avenir, laisse penser que les effectifs pourraient rapidement augmenter et voir la création d une ou plusieurs nouvelles classes. Or, les salles de classes sont aujourd hui en nombre juste suffisant. Nous avons donc entamé l étude de la conception d une extension (agrandissement avec réorganisation de l office, de la salle de repas et de la salle de sieste). Cette opération devra faciliter une possible seconde phase pour la création de nouvelles salles de classe ou d une garderie propre à la maternelle. Ce service de garderie, assuré sur le site de l école primaire, rue de la Gare, connaît lui aussi des problèmes de sureffectif, malgré un agrandissement réalisé en L esquisse ci-contre expose la réflexion actuelle menée avec le personnel. Nous devons ainsi prévoir : un agrandissement de l office qui reçoit les repas chauds du SIVURIC, un quasi doublement de la salle de repas et de la salle de sieste, la création de nouveaux rangements, aujourd hui largement insuffisants, la préservation du hall d activité Tout cela en respectant des normes : largeurs des couloirs, sanitaires, accès différenciés et sécurisés pour les enfants / parents / livraisons, circuits d évacuation d urgence page 19

20 à moyen terme La place St Yves et son marché Daoulas a toujours été une ville de foire. Entre la foire classique qui se tenait tous les deux mois dans le quartier historique (sur le Champ de Foire), et les foires spécialisées (foire aux bestiaux, marché aux chevaux), l activité ne manquait pas. Les marchandises passaient aussi souvent par le port à destination des communes de la rade, dont Brest et son bagne qui étaient ainsi alimentés en nourriture et bois de chauffage. Mais ces activités s étaient plus ou moins endormies à partir du XIX e siècle. Il y a plus de 30 ans, la commune a souhaité revitaliser cette pratique. Elle a ainsi donné vie à un marché hebdomadaire qui s est affirmé comme un marché de très bonne tenue, avec aujourd hui plus de 60 étals de toute nature et des produits de qualité. Chaque dimanche matin, la Place St Yves est envahie. Facilement accessible et ouvert sur le port de Daoulas, le marché est aussi l occasion de flâner un peu, en particulier durant les beaux jours. Avec l installation, dans l ancienne mairie, du Pôle Social du Pays de Daoulas (CCAS + permanences sociales + aide à domicile + soins infirmiers à domicile) et la pratique montante du covoiturage, ce site est aussi très fréquenté en semaine. Le marché dispose d un bloc sanitaire adapté et d un local pour les déchets. Mais le revêtement de la place est dégradé et pose des problèmes d entretien (normes sanitaires). De plus, le carrefour voisin sur la route de Quimper (RD 770) est très étroit pour l accès à la zone du Vern Dérédec (magasins, cuisine centrale, maison de retraite, école maternelle, équipements sportifs ). Un projet de réaménagement de la place et du carrefour est donc à l étude. page 20

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM)

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) Edition 2008 2013 CDAJE 38 Commission départementale de l accueil des jeunes enfants CDAJE 38 1 Par dérogation à l article

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

LE CCAS DEMENAGE A L ILOT SAINT JEAN. Le CCAS, c est quoi?

LE CCAS DEMENAGE A L ILOT SAINT JEAN. Le CCAS, c est quoi? Le CCAS, c est quoi? Le Centre Communal d Action Sociale gère et coordonne les activités sociales de la Ville sous la responsabilité de Marie Josée ROIG, Députémaire d Avignon, Présidente du Conseil d

Plus en détail

COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES 2 COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Groupement d études : Cabinet AGIS, Étienne Mary, Iris Consult et Alain Goudot

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

LE CANAL DU NIVERNAIS

LE CANAL DU NIVERNAIS LE CANAL DU NIVERNAIS Concilier patrimoine, tourisme et environnement Le canal du Nivernais qui relie la Loire à la Seine, tout au long de ses 174 kilomètres de parcours est devenu aujourd hui un site

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE RÉUNION PUBLIQUE -LE - PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT Commune de MENTON - Alpes-Maritimes 1 DIAGNOSTIC TERRITORIAL & ARTICULATION AVEC LES AUTRES PLANS ET PROGRAMMES

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014. Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3

Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014. Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3 Mise à jour validée par la CDAJE au 4 Juin 2014 Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant BP 3007 06201 NICE Cedex 3 Un assistant maternel est agréé par le Conseil départemental. Il peut moyennant

Plus en détail

Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E)

Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E) Consultation de maîtrise d œuvre Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E) Cahier des Charges Page 1 sur 5 Section I Le Contexte : Moirans-en-Montagne,

Plus en détail

L Avant-Scène à Lingolsheim

L Avant-Scène à Lingolsheim Confort de vie, confort de ville : l Avant-Scène vous met au centre de tout. Architecte : Urbane Kultur Du 2 au 5 pièces Des intérieurs spacieux au cœur d un quartier vivant entouré d espaces verts GARANTIES

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain

DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 2 : Services et intercommunalité Livret n 3 : Aménagements urbains DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 2 : Services et intercommunalité Livret n 3

Plus en détail

Guide départemental de l ingénierie publique

Guide départemental de l ingénierie publique G-DGSD-0214-001 15/04/14 14:54 Page1 Guide départemental de l ingénierie publique Besoin d une aide? d un conseil? d un accompagnement? Et si vous faisiez appel au Département? Ille-et-Vilaine, la vie

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Une commune, promoteur immobilier : est-ce possible? Les Jardins de la Chasse : Etterbeek innove et ose!

Une commune, promoteur immobilier : est-ce possible? Les Jardins de la Chasse : Etterbeek innove et ose! Une commune, promoteur immobilier : est-ce possible? Les Jardins de la Chasse : Etterbeek innove et ose! 25 septembre 2013 Vincent DE WOLF Député-Bourgmestre 1 La commune en quelques lignes 2 Superficie

Plus en détail

POLITIQUE DE LA MOBILITÉ. Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture

POLITIQUE DE LA MOBILITÉ. Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture POLITIQUE DE LA MOBILITÉ Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture 23 D.O.G. Orientations III.3 à 6 et III.11 à 13 F avoriser l usage des transports

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Compétence obligatoire "développement économique"

Compétence obligatoire développement économique Compétences statutaires et 24/07/2013 Création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire qui sont

Plus en détail

50 mesures de simplification pour la construction

50 mesures de simplification pour la construction 50 mesures de simplification pour la construction À l initiative du ministère du logement, une grande concertation, intitulée «objectifs 500 000», a été conduite entre novembre 2013 et février 2014, rassemblant

Plus en détail

LE PHARE D IROISE Océane promotion

LE PHARE D IROISE Océane promotion Brest LE PHARE D IROISE Océane promotion Un ensemble immobilier d avenir Appartements // Pôle Santé Iroise // Bureaux // Commerces a BREST, UNE MÉTROPÔLE TOURNÉE VERS DEMAIN Brest, cité du Ponant, a rejoint

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

Atelier de concertation - Equipements

Atelier de concertation - Equipements Atelier de concertation - Equipements 1 juillet 2013 Le groupe scolaire Henri Wallon Au sein d une vaste emprise, incluant l école maternelle Châteaubriant. 9 classes maternelles / 21 classes élémentaires

Plus en détail

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement. programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.fr programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:28 Page2 Joël Bias

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT TOTAL DEPENSES REELLES 102 562 842 73 569 563 176 132 405 DEPENSES D'ORDRE 18 949 674 446 222 19 395 896 TOTAL 121 512 516 74 015 785 195

Plus en détail

Queen s House, Londres, Royaume-Uni : Organiser l accessibilité autour d une nouvelle entrée

Queen s House, Londres, Royaume-Uni : Organiser l accessibilité autour d une nouvelle entrée Queen s House, Londres, Royaume-Uni : Organiser l accessibilité autour d une nouvelle entrée FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : Musée Localisation : Royaume-Uni Principales interventions d accessibilité

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Pour la création d une maison d assistants maternels

Pour la création d une maison d assistants maternels CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Mars 2011 CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Le Code de l Action Sociale et des Familles

Plus en détail

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions 6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions Besoins identifiés par la commune : 1. sécuriser le carrefour des Tancs (peu de visibilité) et l accès à l arrêt de bus (le long de la RD942 très circulée)

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Face aux besoins croissants en matière d équipements collectifs, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures continue à persévérer dans son effort en ce qui concerne l extension

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil

référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide petite enfance d accueil référentiel mode d accueil à l usage des enfants et de Leurs familles guide d accueil petite enfance Pôle sanitaire social SOMMAIRE 2 Mode d accueil p.3 La crèche collective ou «accueil collectif régulier»

Plus en détail

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 La nouvelle équipe municipale 2 Le nouveau conseil municipal 3 La nouvelle organisation du dialogue citoyen 4 Conférences citoyennes Réunion publique Château - 04/11/2014

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 15 juin 2011

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 15 juin 2011 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 15 juin 2011 Présents : M. d ANGLADE / M. DION / M. RABANIER / M. BIELLE / M. FRAPPIER / M. BARATTINI / M. LAFON / Mme GILLE/ Mme DORET / M. SAUVETRE / M. ALBERT

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

LE CANAL DU NIVERNAIS

LE CANAL DU NIVERNAIS LE CANAL DU NIVERNAIS Concilier patrimoine, tourisme et environnement Le canal du Nivernais qui relie la Loire à la Seine, tout au long de ses 174 kilomètres de parcours est devenu aujourd hui un site

Plus en détail

Le Plaza. Châtillon. 50 appartements de standing à. (Hauts de Seine - 92) INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN NUE-PROPRIÉTÉ

Le Plaza. Châtillon. 50 appartements de standing à. (Hauts de Seine - 92) INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN NUE-PROPRIÉTÉ INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN NUE-PROPRIÉTÉ PIERRE - EPARGNE RETRAITE - LOGEMENT Le Plaza 50 appartements de standing à Châtillon (Hauts de Seine - 92) Rue André Gide-Châtillon-Hauts de Seine Le Plaza L

Plus en détail

Guide des différents services publics locaux

Guide des différents services publics locaux Guide des différents services publics locaux Où s adresser et à qui? Guide réalisé et imprimé par le service communication de la mairie de Mont de Lans. Édité et mis à jour mars 2015. Ne pas jeter sur

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 Modifié par délibérations des 9 juin et 15 décembre 2011 NOM et Prénom de

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN 21/05/2015 STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre Conseil Communautaire du 22 octobre 2014 Arrêté préfectoral du 21 mai 2015 Application au

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton 15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner Parc d activités de Courbouton Parc d activités de Courbouton 15 hectares à 35 minutes de Rennes, à partir de 8 /m

Plus en détail

Un superbe loft atypique avec terrasses au calme de l hyper-centre!

Un superbe loft atypique avec terrasses au calme de l hyper-centre! Visite du bien : 69252 Localisation : Firminy Ville proche : St-Etienne à 10 Km Autoroute : 1 Km Aéroport : 23 Km Un superbe loft atypique avec terrasses au calme de l hyper-centre! Amoureux de la modernité,

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Fiche de présentation. Projet de construction à Meknès d un Centre d accueil pour Enfants privés de Famille

Fiche de présentation. Projet de construction à Meknès d un Centre d accueil pour Enfants privés de Famille Fiche de présentation Projet de construction à Meknès d un Centre d accueil pour Enfants privés de Famille CONTENU : A Objet : 1- Présentation du projet 2- Nature foncière du terrain 3- Superficie 4- Zoning

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Prix de vente : 287 000 Euros

Prix de vente : 287 000 Euros Visite du bien : 630208 Localisation : Saint-Caprais Ville proche : Bourges à 12 Km Autoroute : A71 à 12 Km Aéroport : Bourges Des prestations de qualité pour cette bâtisse cossue refaite à neuf en 2009,

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Vous recherchez une crèche familiale ou un accueil collectif LA MAISON DE L ENFANCE 16 rue Planard - 12000 Rodez Tel. 05 65 73 72 70

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Prix de vente : 450 000 Euros

Prix de vente : 450 000 Euros Visite du bien : 0720114 Localisation : Marcols-les-Eaux Ville proche : Aubenas Autoroute : A7 à 60 Km Aéroport : Lyon à 180 Km Un ancien Moulinage du 18ème Siècle aménagé pour une exploitation touristique

Plus en détail

LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS

LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS Logement foyer LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS LIVRET D ACCUEIL Logement foyer 304, Route de la Mer 76890 VAL DE SAANE Tél : 02 35 32 32 44 Cet établissement est géré par le CCAS - Centre Communal d Action

Plus en détail

Chaque location fait l objet d un contrat établi par la Mairie sur la base d une requête écrite du locataire.

Chaque location fait l objet d un contrat établi par la Mairie sur la base d une requête écrite du locataire. Règlement des salles de réunions et autres locaux communaux, adopté par le Conseil administratif de Chêne-Bougeries en application de ses compétences découlant de l article 48, lettres a) et v), de la

Plus en détail

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable»

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Direction des travaux - Service d urbanisme AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Urbanisme durable et adapté. L exemple du projet urbain «Sévelin demain» (Lausanne) Claude

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION FP CONVENTION DE MISE A DISPOSITION NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR : NOM ET ADRESSE DE L ASSOCIATION : TYPE DE LA MANIFESTATION : DATE ET HEURE :... LOCAL DEMANDE : Bâtiment Polyvalent «LA BERGERIE» Bergerie

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

La Grande Ouche - BOUGUENAIS. Toscania. Le calme aux portes de Nantes

La Grande Ouche - BOUGUENAIS. Toscania. Le calme aux portes de Nantes La Grande Ouche - BOUGUENAIS Le calme aux portes de Nantes >> Bord de Loire Bouguenais Le calme aux por tes de Nantes BOUGUENAIS, une commune accueillante située dans la première couronne nantaise au sud

Plus en détail

Dispositions applicables à la zone Nt

Dispositions applicables à la zone Nt Dispositions applicables à la zone Nt Caractère de la zone Il s agit d une zone naturelle réservée pour l implantation d activités touristiques. Elle englobe une superficie d environ 5 hectares et correspond

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE. de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou

DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE. de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA PREMIERE PIERRE de l unité pour personnes handicapées vieillissantes au sein de la résidence de«ker Bleuniou» à Gouesnou 1 Mardi 8 Février 2011, 9 heures I Présentation de

Plus en détail