DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain"

Transcription

1 DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 1 : Patrimoine et Cadre de vie Livret n 3 : Aménagements urbains

2

3 DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 1 : Patrimoine et Cadre de vie Livret n 3 : Aménagements urbains À court terme À moyen terme Espace Jean Kernéis EHPAD du pays de Daoulas École primaire Josette Cornec L intercommunalité Vestiaires du stade Keromnès CyberEspace Club-house de la salle de tennis Écopôle de Vern ar Piquet Parking de covoiturage Relais Parents / Assistantes Maternelles Cuisine centrale intercommunale (SIVURIC) Nouvelle mairie Pôle social du pays de Daoulas Microcrèche du pays de Daoulas Extension de l école maternelle La place St Yves et son marché page 3

4 1992 Espace Jean Kernéis En 1991 : la «Salle Maguet» Aujourd hui : l Espace Jean Kernéis Jean Kernéis était un jeune résistant daoulasien, mort en déportation à l âge de 17 ans. La salle Jean Maguet n était plus du tout adaptée aux besoins des associations et diverses animations de la commune. Des travaux d agrandissement ont donc été réalisés. Au rez-de-chaussée de ce qui est devenu l Espace Jean Kernéis, on trouve une grande salle en parquet avec un hall d entrée, une scène, un espace bar, une sonorisation fixe, des tables et chaises. Cette salle peut accueillir jusqu à 200 personnes. Mais surtout, un étage a été créé, qui comprend : une salle de réunion pour 30 personnes, une salle de danse équipée, un bureau et une salle de consultation pour le médecin de la Protection Maternelle et Infantile, un vestiaire et des sanitaires. Situés en plein cœur du bourg, ces divers locaux sont très demandés tout au long de l année. page 4

5 EHPAD du pays de Daoulas Construite par la commune en et gérée depuis par un syndicat intercommunal, l Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes du pays de Daoulas s efforce d améliorer constamment l accueil de ses pensionnaires. L aggravation de la dépendance dans les gestes du quotidien laisse toutefois présager un besoin rapide d adaptation et d extension des bâtiments. Ci-dessus, le début du chantier en Ci-dessous, l une des grandes salles de vie commune. page 5

6 DAOULAS - HIER, AUJOURDHUI, DEMAIN Ecole primaire Josette Cornec Articulés autour de la grande cour centrale, les quatre bâtiments, presque entièrement rénovés, accueillent 6 salles de classe, la bibliothèque et les espaces de la garderie. Les sols, les murs, les plafonds, les huisseries, les charpentes Il fallait presque tout revoir, remplacer ou rénover. Présence de mérule, réorganisation de l espace, accessibilité handicapée, aménagement de sanitaires modernes, de lieux de stockage de matériel, local pour les enseignants, intégration de l informatique dans toutes les classes, amélioration des performances thermiques des bâtiments les défis étaient multiples. Et il aura fallu de nombreux chantiers successifs pour y arriver. Pour la qualité de l'enseignement et la sécurité de nos enfants, la commune a donc beaucoup investi dans ses écoles. Mérule, pénétration d eau, etc. : les réparations ont été très lourdes. page 6

7 1995 L intercommunalité Daoulas, Dirinon, Hanvec, Irvillac, La Forest-Landerneau, La Martyre, Landerneau, Lanneuffret, La Roche-Maurice, Le Tréhou, L'Hôpital-Camfrout, Logonna-Daoulas, Loperhet, Pencran, Ploudiry, Plouédern, St-Divy, St-Eloy, St-Thonan, St-Urbain, Tréflévénez et Trémaouézan se sont regroupées pour former le Pays de Landerneau Daoulas et porter ensemble de nombreuses actions. Depuis 2006, le Pays des Rives d Armorique porte le développement touristique de notre secteur qui va de la rade de Brest aux Monts d Arrée, avec en outre les communes de l Aulne Maritime (Le Faou, Pont-de-Buis-lès-Quimerc h, Rosnoën et St-Ségal). Créée au 1er Janvier 1995, la Communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas est issue du regroupement des SIVOM de Landerneau et de Daoulas et est aujourd'hui le 2 nd pôle économique du Pays de Brest : 22 communes sur 370 km², habitants et emplois. La communauté intervient dans les domaines suivants : développement économique et touristique, aménagement de l'espace, politique de l'habitat, action sociale liée à l'emploi, transports scolaires, protection et mise en valeur de l'environnement, assainissement, voirie d intérêt communautaire, politique culturelle, sportive et de loisirs, service de secours et d'incendie, divers équipements communaux ou intercommunaux, assistance aux communes À Daoulas, la communauté est directement présente par : le service public de l assainissement collectif et non-collectif, la collecte des ordures ménagères, la déchetterie de Reun ar Moal, l hôtel d entreprises des 2 Rivières (locaux de l ancien SIVOM), l Ecopôle de Vern ar Piquet, le point d information touristique (en été au Moulin du Pont). Communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas Maison des Services Publics - 59 route de Brest BP LANDERNEAU cedex Tél.: page 7

8 1997 Vestiaires du Stade Keromnès Le classique et robuste vestiaire était dépassé par les besoins des usagers. Son état général laissait grandement à désirer. Capacité doublée, confort entièrement revu, aujourd'hui il offre également le service d'une petite salle de réunion. page 8

9 1998 Cyber-espace Le «Cyber» disposait d une grande pièce avec 6 postes de travail et une petite salle de formation, dans des locaux accessibles. Créé avec le soutien du Conseil régional et ouvert à tous les publics, le CyberEspace proposait des activités ciblées : découverte du multimédia pour les adultes, jeux en ligne et en réseau et recherche documentaire pour les ados et les plus jeunes, journées à thème Un temps implanté au sein de l école primaire, il avait rejoint des locaux aménagés pour lui route de la Gare. Le club informatique, qui a pris la suite, a enfin déménagé au Moulin du Pont au moment de la création de la microcrèche. Ci-dessous : le premier local du «Cyber» était situé au milieu de l école primaire. Anciens logements des instituteurs au 3 route de la Gare, ce bâtiment rénové en 2001 comportait le CyberEspace au rez-dechaussée et 2 appartements dans les étages. page 9

10 DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN 1999 Club House du Tennis avant les travaux Le volume inutilisé, au dessus des vestiaires du tennis couvert, recevait les balles perdues. Après quelques travaux, il reçoit maintenant les joueurs lorsque ceux-ci ont besoin de se réunir. Ces travaux ont reçu le soutien du Conseil Général du Finistère. page 10

11 Que devait-il advenir de l ancienne ferme de Vern ar Piquet, située au fond d une impasse à seulement quelques mètres de la voie express? Une réglementation stricte et la proximité de terrains inondables rendait cette question difficile à résoudre. Heureusement, la communauté de communes était à la recherche du foncier nécessaire pour créer un hôtel d entreprises en complément du petit bâtiment de l ancien SIVOM situé au cœur de Daoulas, sur le carrefour à feux. Rénovée en construction écologique (isolation, enduits, chaufferie ), l ancienne ferme héberge désormais des structures à vocation environnementale ou développement durable. C est ainsi qu est né l Ecopôle de Vern ar Piquet. DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN 2003 Ecopôle de Vern ar Piquet page 11

12 2003 Parking de covoiturage Le covoiturage est une pratique en plein «boum». Daoulas, déjà victime de sa situation de commune-carrefour face au trafic automobile qui la traverse, est aussi envahie par ce stationnement «à la journée» qui ne va pas sans poser de problèmes. L aménagement d un parking organisé s imposait. Il a été réalisé par le Conseil général au croisement de la voie express et de la route de Landerneau, en entrée d agglomération. La commune a accompagné ce projet. La Communauté de communes a également apporté son soutien, en particulier en cédant le premier parking de l Ecopôle de Vern ar Piquet devant le succès de cet équipement. Au cours de ces 10 années d existence, la fréquentation a augmenté, tant et si bien que ce parking est saturé. Les abords de l échangeur sont envahis à leur tour, jusqu à la Place Saint Yves, au cœur du bourg, où les «équipages d un jour» se retrouvent chaque matin À nos yeux et pour diverses raisons, en particulier des impératifs de sécurité, les abords de l échangeur devront être revus dès que possible. La réflexion avec les partenaires de la commune est déjà initiée. Place Saint Yves (ci-contre à droite), tout le long de la route de Brest, mais surtout sur l échangeur de Daoulas (cidessous), le stationnement de covoiturage est un tel succès qu il sature parfois à la limite de l accident... page 12

13 2003 Relais Parents / Assistantes Maternelles du Pays de Daoulas Pour optimiser les rares locaux disponibles, il a été décidé d agrandir la garderie périscolaire pour y installer, en journée, la salle d activité des assistantes maternelles. DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN AVANT APRES Depuis de longues années, la commune de Daoulas et plusieurs de ses voisines réfléchissent ensemble au développement des services de proximité (seniors, familles, enfance ). C est dans ce cadre qu est né le projet de Relais Parents - Assistantes Maternelles. Cette structure a pour objet de faciliter les démarches des parents à la recherche d une solution de garde d enfant (moins de 3 ans), les orienter éventuellement vers les structures enfance du secteur (microcrèches, multi-accueil, ALSH ). L animatrice du RPAM aide aussi les assistantes maternelles qui proposent leurs services (procédure d agrément, recherche d enfant à garder, contrats ). Enfin, le RPAM organise des animations collectives que les assistantes maternelles peuvent proposer (éveil corporel ou musical, spectacles ponctuels ). Le bureau d information où l animatrice du relais reçoit les familles et les assistantes maternelles du secteur. Le bureau d information a, quant à lui, été installé dans la galerie de liaison créée entre la cantine et l Espace Kernéis. La salle d activité accueille les séances d éveil des tout-petits. Le matin et le soir, on y trouve la garderie périscolaire. page 13

14 2005 La cuisine centrale intercommunale Le bâtiment technique spécialisé a été construit derrière la maison de retraite, sur l un des très rares espaces fonciers disponibles à Daoulas. Cette implantation devait aussi répondre aux contraintes logistiques d un équipement au service de 7 communes. Depuis très longtemps, la commune de Daoulas et ses voisines proposent à leurs écoliers un service de cantine, comme presque partout en France. Pendant des années, des cantinières s affairaient donc à préparer les repas. Avec le temps et l évolution de la vie des familles, ce service a pris beaucoup d importance : aujourd hui, plus de 90% des élèves déjeunent à la cantine, même à l école maternelle. Ce service représente donc une charge de travail qui s est largement accrue. Mais surtout, dans le même temps, les normes sanitaires pour la fabrication des repas se sont renforcées. Cette situation amenait d importantes difficultés : remplacement et entretien du matériel, gestion des ressources humaines pour disposer du personnel compétent (même en cas de maladie, par exemple), gestion des stocks devenue plus délicate Bref, face à ce constat, les communes du secteur ont engagé une réflexion collective pour l avenir de la restauration scolaire. Cette réflexion a abouti à l idée de créer ensemble un service de fabrication de repas, servis en liaison chaude aux cantines scolaires des alentours. Le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique pour la Restauration InterCommunale (SIVURIC) a ainsi vu le jour. Depuis Août 2005, il propose des repas de qualité, variés et équilibrés. Cette structure assure également un service de portage de repas à domicile pour les personnes dépendantes ou convalescentes En 2012, le SIVURIC a servi environ repas : aux cantines scolaires, aux CLSH de L Hôpital-Camfrout et Loperhet et en portage à domicile. page 14

15 Redynamisation du quartier historique : Aménagement de la nouvelle mairie Depuis 2009, la mairie est installée route de Loperhet. Jusqu en 1979, la mairie occupait le premier étage d un bâtiment de la rue de l Eglise : une grande pièce pour les réunions du conseil municipal servait aussi de bureau, avec une petite pièce attenante en guise de réserve Une mairie moderne fut construite en 1978, Place St Yves : salle du conseil, accueil, trois bureaux, archives dans les combles. Mais avec le temps, la charge de travail des services communaux a explosé, en particulier pour les services à la personne (CCAS qui gère l aide à domicile). Devant le manque de place, le CCAS a émigré vers un petit bureau de la maison de retraite. Mais, avec la perspective de la création d un service de soins infirmiers à domicile, la situation n était plus tenable et, dès 2005, il a fallu trancher pour une solution durable : le CCAS, devenant Pôle social, occuperait les locaux de la Place St Yves, tandis que la mairie, devant faire face à de nouveaux besoins, devait se trouver des locaux adaptés. La mise en vente d une grande maison a apporté la solution. Grâce à son parc rejoignant la Place de l Abbaye, ce projet a aussi permis de créer un nouveau lien avec le quartier historique. Les nouveaux locaux permettent d accueillir confortablement le public et l activité des services. Comparez simplement l ancien accueil, à gauche, et le nouveau, à droite Un grande salle du conseil, une salle de réunion pour 15 personnes, 5 bureaux, des locaux techniques, des archives pourront être complétés, au besoin, par l aménagement des combles encore libres. Un grand escalier dessert le bâtiment avec la possibilité d installer un ascenseur. page 15

16 DAOULAS - HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN Champ de Foire Abbaye Rue de l Eglise Ancienne Mairie École Prétoire Moulin du Pont Mairie Place du Valy L opération d aménagement de notre nouvelle mairie n était pas qu un simple programme immobilier. Il s agissait avant tout d une action d urbanisme : Quartier historique Espace intermédiaire Services intercommunaux 1/ regrouper les services intercommunaux (Maison de retraite, Poste, Trésorerie, Service d aide à domicile et de soins infirmiers à domicile, Permanences de l assistante sociale, Cuisine centrale avec service de portage de repas à domicile) à proximité du principal pôle commercial avec toutes les facilités d accès, 2/ implanter un pôle d intérêt local (la mairie) avec la création d itinéraires piétons à travers le quartier historique, mais aussi faciliter la mise en v a l e u r d un e ns em b l e immobilier sur la Rue de l Eglise (accès arrière et stationnement, ouverture des jardins), en profitant de l attrait de l Abbaye, 3/ renforcer le rôle de l espace intermédiaire constitué par la Place du Valy et le Moulin du Pont, en tant que pôle touristique. page 16

17 2009 Le Pôle social du Pays de Daoulas Depuis 2009 : le CCAS s est installé Place St Yves, dans les locaux libérés par le déménagement de la mairie. Le bureau du CCAS jusqu en 2009 Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Daoulas gère un service d aide à domicile depuis de nombreuses années. Complété en 2007 par un Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD), notre CCAS a pris l appellation de Pôle Social du pays de Daoulas et emploie 65 personnes pour des missions diversifiées qui permettent le maintien à domicile de personnes âgées sur le territoire de 8 communes, ainsi que de la garde d enfant à domicile. Durant quasiment 15 ans, le CCAS a occupé un petit local dans le bâtiment de la maison de retraite : minuscule, saturé, sans intimité pour aborder avec son public des dossiers souvent sensibles Avec l accroissement de son activité, la situation matérielle du CCAS n était plus tenable. Il a donc fallu lui trouver des locaux adaptés avec un potentiel de développement pour ménager l avenir. Une opportunité foncière a permis de déménager la mairie en 2009, et libérer ainsi le bâtiment de la Place Saint-Yves, qui répondait le mieux à ces besoins. Après quelques travaux de transformation aboutis en Octobre 2009, le Pôle Social peut désormais accueillir son public dans des conditions confortables sur un site facilement accessible. L accueil dans le respect de la confidentialité Au cœur de Daoulas, le Pôle Social, site unique et facilement identifiable, est destiné à servir une population d environ habitants. Des conditions de travail désormais satisfaisantes page 17

18 2009 Micro-crèche intercommunale du Pays de Daoulas DIP HA DOUP, la micro-crèche de Daoulas peut accueillir en journée jusqu à 9 enfants venant des communes du secteur. Les enfants n étant pas accueillis à temps plein (en général), ce sont donc 18 familles qui bénéficient aujourd hui de ce service. Cet équipement intercommunal, géré par Daoulas, est cofinancé par 7 communes. L encadrement, assuré par 4 personnes, permet d offrir un service de crèche de proximité, 5 jours par semaine, 48 semaines sur 52. Une seconde micro-crèche a ouvert ses portes à Loperhet en La façade au 3 route de la Gare Salle d activité avec biberonnerie, cabinet de change, pièce de sommeil et bureau ont été aménagés dans les locaux de l ancien Cyberespace communal, rue de la Gare. La biberonnerie La salle d activité page 18

19 à court terme Extension de l école maternelle Construite en 1987, l actuelle école maternelle Josette Cornec a atteint sa limite de capacité. Le personnel doit, chaque jour, relever le défi d organiser le déjeuner et la sieste des enfants dans des locaux trop petits. Cela est d autant plus vrai que deux facteurs jouent particulièrement : la très forte fréquentation des cantines scolaires (plus de 90 % des enfants déjeunent à l école), le succès de la filière bilingue. Le pari communal de renforcer un peu la population de Daoulas pour affronter l avenir, laisse penser que les effectifs pourraient rapidement augmenter et voir la création d une ou plusieurs nouvelles classes. Or, les salles de classes sont aujourd hui en nombre juste suffisant. Nous avons donc entamé l étude de la conception d une extension (agrandissement avec réorganisation de l office, de la salle de repas et de la salle de sieste). Cette opération devra faciliter une possible seconde phase pour la création de nouvelles salles de classe ou d une garderie propre à la maternelle. Ce service de garderie, assuré sur le site de l école primaire, rue de la Gare, connaît lui aussi des problèmes de sureffectif, malgré un agrandissement réalisé en L esquisse ci-contre expose la réflexion actuelle menée avec le personnel. Nous devons ainsi prévoir : un agrandissement de l office qui reçoit les repas chauds du SIVURIC, un quasi doublement de la salle de repas et de la salle de sieste, la création de nouveaux rangements, aujourd hui largement insuffisants, la préservation du hall d activité Tout cela en respectant des normes : largeurs des couloirs, sanitaires, accès différenciés et sécurisés pour les enfants / parents / livraisons, circuits d évacuation d urgence page 19

20 à moyen terme La place St Yves et son marché Daoulas a toujours été une ville de foire. Entre la foire classique qui se tenait tous les deux mois dans le quartier historique (sur le Champ de Foire), et les foires spécialisées (foire aux bestiaux, marché aux chevaux), l activité ne manquait pas. Les marchandises passaient aussi souvent par le port à destination des communes de la rade, dont Brest et son bagne qui étaient ainsi alimentés en nourriture et bois de chauffage. Mais ces activités s étaient plus ou moins endormies à partir du XIX e siècle. Il y a plus de 30 ans, la commune a souhaité revitaliser cette pratique. Elle a ainsi donné vie à un marché hebdomadaire qui s est affirmé comme un marché de très bonne tenue, avec aujourd hui plus de 60 étals de toute nature et des produits de qualité. Chaque dimanche matin, la Place St Yves est envahie. Facilement accessible et ouvert sur le port de Daoulas, le marché est aussi l occasion de flâner un peu, en particulier durant les beaux jours. Avec l installation, dans l ancienne mairie, du Pôle Social du Pays de Daoulas (CCAS + permanences sociales + aide à domicile + soins infirmiers à domicile) et la pratique montante du covoiturage, ce site est aussi très fréquenté en semaine. Le marché dispose d un bloc sanitaire adapté et d un local pour les déchets. Mais le revêtement de la place est dégradé et pose des problèmes d entretien (normes sanitaires). De plus, le carrefour voisin sur la route de Quimper (RD 770) est très étroit pour l accès à la zone du Vern Dérédec (magasins, cuisine centrale, maison de retraite, école maternelle, équipements sportifs ). Un projet de réaménagement de la place et du carrefour est donc à l étude. page 20

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain

DAOULAS. Hier, aujourd hui et demain DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 2 : Services et intercommunalité Livret n 3 : Aménagements urbains DAOULAS Hier, aujourd hui et demain Livret n 2 : Services et intercommunalité Livret n 3

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM)

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) Edition 2008 2013 CDAJE 38 Commission départementale de l accueil des jeunes enfants CDAJE 38 1 Par dérogation à l article

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 24 SEANCE DU 29 NOVEMBRE 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 24 SEANCE DU 29 NOVEMBRE 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 24 SEANCE DU 29 NOVEMBRE 2010 L an deux mille dix, le vingt neuf novembre à dix huit heures trente, le Conseil Municipal de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 Modifié par délibérations des 9 juin et 15 décembre 2011 NOM et Prénom de

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Proposition temporaire d aménagement des locaux scolaires et périscolaires pour la rentrée 2011/12 :

Proposition temporaire d aménagement des locaux scolaires et périscolaires pour la rentrée 2011/12 : Proposition temporaire d aménagement des locaux scolaires et périscolaires pour la rentrée 2011/12 : 1. Petit rappel de la Problématique rencontrée : Fonctionnement d une classe à 19 élèves au 1er étage

Plus en détail

Pour la création d une maison d assistants maternels

Pour la création d une maison d assistants maternels CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Mars 2011 CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Le Code de l Action Sociale et des Familles

Plus en détail

LE PHARE D IROISE Océane promotion

LE PHARE D IROISE Océane promotion Brest LE PHARE D IROISE Océane promotion Un ensemble immobilier d avenir Appartements // Pôle Santé Iroise // Bureaux // Commerces a BREST, UNE MÉTROPÔLE TOURNÉE VERS DEMAIN Brest, cité du Ponant, a rejoint

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Roger Cadiergues MémoCad na17.a LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) SOMMAIRE na17.1. Les établissements recevant du public na17.2. Les établissements généraux na17.3. Les établissements spécialisés

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Totalement intégré à l espace MILLE8, naturellement niché au coeur d Arc 1800 et ouvert sur le domaine Paradiski. MILLE8 est un nouvel espace de loisirs

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

Commune de Clairfontaine

Commune de Clairfontaine Commune de Clairfontaine Pré diagnostic de l accessibilité L a loi de 2005 sur «l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées» oblige les communes à

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE La commune du Beausset REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE PREAMBULE La commune du Beausset dispose de trois restaurants scolaires : Malraux, Pagnol et Gavot. Afin d améliorer la qualité du

Plus en détail

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 Saint-pierre-du-perray, entre ville et nature À Saint-Pierre-du-Perray, une nouvelle vie s offre à vous...

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Perpignan : entre tradition et modernité

Perpignan : entre tradition et modernité La Basse - Perpignan Perpignan : entre tradition et modernité Attachée à ses influences méditerranéennes, Perpignan attire par sa douceur et son agréable cadre de vie. La plus méridionale des grandes villes

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 DOSSIER DE PRESSE A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 Les haltes garderies à Nancy La halte garderie est un accueil souple sur un temps limité

Plus en détail

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton 15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner Parc d activités de Courbouton Parc d activités de Courbouton 15 hectares à 35 minutes de Rennes, à partir de 8 /m

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Le Parc de la Touche Tizon est situé en bordure de la RD837 à deux pas du centre-ville

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE e n m a t i è r e s p o r t i v e Les équipements sportifs JANVIER 2010 Janvier 2010 2/10 LES EQUIPEMENTS SPORTIFS STRUCTURANTS Les équipements

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 20 mars 2012 Principales décisions du Président et du Bureau Décisions prises dans le cadre des délégations attribuées par le Conseil de communauté. Conventions

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Votre développement en 360

Votre développement en 360 Votre développement en 360 360 d attractivité pour votre activité Une adresse stratégique En choisissant le parc des Gaulnes, vous profitez de l attractivité d un territoire et d une position géographique

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges Invitation à soumissionner n PTD/10/056 Annexe I Cahier des charges Sommaire : I II III IV Introduction générale Descriptif des bâtiments à libérer (P&G et CAM) Descriptif du bâtiment à occuper (Nouveau

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DES SALLES DE SPORT Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy Tél : 04 72 26 10 30 Fax : 04 72 26 13 36 Objet du marché NETTOYAGE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

Prix de vente : 362 000 Euros

Prix de vente : 362 000 Euros Visite du bien : 630202 Localisation : Sagonne Ville proche : Bourges à 42 Km Autoroute : A71 40 Km Aéroport : 40 Km Une authentique ferme Berrichonne rénovée avec soin dans un petit coin de paradis! Au

Plus en détail

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE

COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE Ordre du jour : COMMUNE DE PLEYBER CHRIST SEANCE ORDINAIRE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE - Bilan des activités d été et rentrée scolaire - Transfert de la compétence Tourisme à la communauté

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale CCTP Annexe I - Page 1 sur 18 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale 1 Salle Polyvalente Périodes d ouverture : ouvert 48 semaines fermé de mi

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R, X, L» : Ile Fanac Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 4 du 13 février 2008 1 ère partie

Plus en détail

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE!

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE! Petite résidence de 4 étages plus attique, l ensemble architectural est conçu pour préserver les espaces verts existants et créer une ambiance végétale jusqu aux logements situés en rez-de-chaussée. Les

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans Mois AAAA En bref L objectif de cette fiche est de donner une vision chiffrée du nombre d établissements collectifs d accueil de jeunes enfants (les structures monoaccueil et multi-accueil) et de montrer

Plus en détail

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT Le présent règlement intérieur est applicable aux résidents ayant signé le contrat de séjour du foyer-logement du Val, conformément aux dispositions

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix DOSSIER DE PRESSE Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix La séance de vote du Budget primitif est toujours un exercice particulier.

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

REFERENCES icmarchitectures

REFERENCES icmarchitectures REFERENCES icmarchitectures Légende : En vert : Projets de bâtiments à démarche environnementale Marchés publics : 2011 MAIRIE D AIX-LES-BAINS Réhabilitation de la maison des associations Aix-les-Bains

Plus en détail

ANNEXE 1 DU CCTP - DETAIL DES PRESTATIONS Appel d'offres ouvert n 2015-01 Nettoyage des locaux et des vitreries des bâtiments communaux

ANNEXE 1 DU CCTP - DETAIL DES PRESTATIONS Appel d'offres ouvert n 2015-01 Nettoyage des locaux et des vitreries des bâtiments communaux COMMUNE DE DRUMETTAZ CLARAFOND 102 Route du Chef Lieu 73420 DRUMETTAZ-CLARAFOND légende : =PERIODE SCOLAIRE = HORS PERIODE SCOLAIRE ANNEXE 1 DU CCTP - DETAIL DES PRESTATIONS Appel d'offres ouvert n 2015-01

Plus en détail

FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :..

FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :.. FICHE D URGENCE * ECOLE JEAN MOULIN - LE BARCARES - Nom - Prénom de l enfant : Classe :.Date de naissance :.. Nom et adresse des parents ou du représentant légal :... N et adresse du centre de sécurité

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21. A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.com Le mot de bienvenue du Président Vous avez choisi d

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

LE GUIDE DES AIDES DÉPARTEMENTALES À L INVESTISSEMENT

LE GUIDE DES AIDES DÉPARTEMENTALES À L INVESTISSEMENT LE GUIDE DES AIDES DÉPARTEMENTALES À L INVESTISSEMENT 2013 Aider les communes, c est aider les valdoisiens Pour que chaque Valdoisien puisse bénéficier, quelque soit son lieu de résidence dans le département,

Plus en détail