Semaine de prière et d amitié internationale de la YWCA Mondiale et de l Alliance Mondiale des UCJGs 9 15 novembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Semaine de prière et d amitié internationale de la YWCA Mondiale et de l Alliance Mondiale des UCJGs 9 15 novembre 2014"

Transcription

1 Semaine de prière et d amitié internationale de la YWCA Mondiale et de l Alliance Mondiale des UCJGs 9 15 novembre 2014 Un leadership audacieux et transformateur Plan de lectures bibliques

2 Remerciements Nous tenons à remercier chaleureusement Ulrike Bechmann pour sa précieuse contribution en tant qu auteur des méditations quotidiennes de ce livret de la Semaine de Prière. Nous témoignons notre reconnaissance à Ana Villanueva pour ses précieuses recommandations durant la préparation du livret. Suggestion pour l'ordre du service : adapté de la publication «Cultes avec Chants», Conseil Mondial de la YWCA, Kenya 2007, 2007 YWCA Mondiale. Les réflexions ont été modifiées et utilisées avec la permission de son auteur. Graphisme de couverture par Lucy Lloenyosi, NeatWorks.Inc. Traduction française : Céline Boisson 2014 YWCA Mondiale Nous vous encourageons à photocopier ou citer des extraits de cette publication et de mentionner sa source. Ce livret est également disponible en ligne à l adresse suivante: et 2 P a g e

3 Sommaire Message du Président et de la Présidente 4 1er jour : Schiphra et Pua : résister ensemble 7 2ème jour : La mère de Moïse : prendre un risque, dénoncer le crime 10 3ème jour : La sœur de Moïse : témoigner et dépasser les frontières 13 4ème jour : La fille de Pharaon, réfléchie et pleine de compassion 17 5ème jour : Les suivantes de la fille de Pharaon, charitables et solidaires 20 6ème jour : Où est Dieu? Présence et absence de Dieu 23 Suggestion pour l ordre du culte 26 Plan de lectures bibliques P a g e

4 Message du Président et de la Présidente Bienvenue à la Semaine de prière Cette année, notre thème s intitule: un leadership audacieux et transformateur, inspiré par l Exode. Le récit central abordé tout au long des réflexions pour cette semaine est celui de la naissance et de la survie de Moïse à une époque où tous les nouveau-nés des Hébreux étaient destinés à la mort. La Bible retrace l histoire de bien des leaders courageux agissant pour le changement des femmes, des hommes, des jeunes et des aînés qui ont accepté l appel du Seigneur à améliorer la situation de leur peuple. Parmi eux, Moïse est au premier plan, l étendue de son leadership faisant de lui l une des figures les plus extraordinaires. Toutefois, on oublie trop souvent qu il n est pas devenu leader par lui-même. De sa naissance jusqu à sa mort, plusieurs personnes ont joué divers rôles dans sa vie, contribuant toutes à faire de lui un leader. Cette semaine, nous nous intéressons plus particulièrement aux femmes qui, par leur propre exemple, ont posé les fondations du leadership audacieux et transformateur de Moïse. Le fait d avoir été sauvé et élevé par des femmes a peut-être permis à Moïse de se rendre compte de l assujettissement et des difficultés auxquelles elles étaient confrontées. A tel point qu il a pris position contre toute forme d oppression touchant son peuple. Les histoires que nous partageons avec vous cette semaine évoquent l'impact de la peur dans nos vies, mais aussi la puissance des individus qui surmontent cette peur, se rebellent contre l autorité et changent le cours des choses, dans un contexte de danger extrême et de persécution. La peur alimente l insécurité. On cherche instinctivement à détruire ce que l on craint. Pharaon craignant les Hébreux, il ordonna de tuer tous leurs garçons nouveau-nés afin de préserver sa propre situation de monarque. Doutant peut-être de la légitimité de sa position aux yeux de Dieu, Pharaon se sentait vulnérable et cherchait donc à détruire tous ceux qui étaient susceptibles d usurper ou de remettre en question son rôle et son pouvoir de dirigeant. Les YMCA et YWCA se concentrent sur l émancipation des jeunes et des femmes. Or, seuls les leaders ayant confiance en leur mission et en leur 4 P a g e

5 rôle peuvent véritablement aider les autres à prendre leur autonomie. Si l on se sent menacé et que l on est peu sûr de soi, on met en œuvre tous les moyens nécessaires pour éliminer les éventuels dangers au lieu d agir, car l action permettrait à autrui de légitimement remettre en question le pouvoir, l autorité ou le leadership que l on détient. Les sujets de Pharaon savaient que ses ordres étaient injustes et tyranniques, mais ils étaient paralysés par la peur, ce qui les poussait à obéir afin de se protéger, de sauver leur propre vie et leur position. Que choisit-on de faire face à tant d injustice? Les sages-femmes ont montré leur respect pour la vie, craignant plus Dieu que Pharaon qui, bien que roi puissant, n en restait pas moins un mortel. Leur foi leur a donné la force de défier Pharaon. Elles ont fait preuve de leadership et de beaucoup d audace, surmontant leur peur plutôt que de se laisser intimider. Leur exemple et leur courage ont changé le cours de l histoire. Le bébé qu elles ont sauvé s est révélé être la personne qui devait mener le peuple Hébreux hors d Egypte. Le Seigneur a agi par l intermédiaire de sages-femmes «ordinaires», et non pas de femmes influentes ou puissantes. Elles ne sont pas nommées, on ne connaît pas l identité de ces femmes dont le rôle a pourtant été déterminant. Personne n est trop petit pour accomplir l'œuvre du Seigneur. Savoir que nous faisons ce qui est bien et suivre la volonté de Dieu nous donne la force et le courage de prendre des décisions audacieuses et de remettre en question le statu quo. La fille de Pharaon s émancipe et prend la lourde décision de défier les ordres de son père. C est là un exemple magistral d indépendance d esprit et d action ; il est facile de se compromettre lorsqu on se sent dépendant des autres à tel point que l on ne peut pas prendre position contre eux quand on le devrait. Le leadership nécessite un certain sacrifice. Que sommes-nous prêts à abandonner ou à perdre afin de faire un choix courageux et facteur de changement? L histoire de la fille de Pharaon nous montre bien que la prise de position et l action d une seule personne motivent les autres à suivre cet exemple et à se mobiliser. Cela nous rappelle qu il suffit parfois d un seul individu pour lancer tout un mouvement. Sommes-nous prêts à être ceux qui font ce pas décisif et courageux, qui osent être différents, qui défient l autorité et s opposent au tyran afin de faire ce qui est juste? Le pouvoir collectif des peuples est manifeste. Dans leurs divers rôles, les femmes de cette 5 P a g e

6 histoire sont unies par les valeurs qu elles partagent et par un objectif commun : sauver Moïse puis lui permettre de devenir un leader courageux, acteur du changement, et de suivre son destin en accomplissant la volonté de Dieu. Cette semaine, les lectures proposées sont une célébration de l ingéniosité et du leadership audacieux et novateur des individus qui prennent le risque d engager un changement retentissant. Depuis plus d un siècle, les mouvements YMCA et YWCA soutiennent, protègent et luttent pour ces femmes, ces hommes et ces jeunes, afin de leur donner une voix. Nous vous invitons tous et toutes à réfléchir, tout au long de cette semaine de prière, à votre capacité individuelle et collective à remettre en question le statu quo qui prive les personnes et les communautés de leur dignité. Nous espérons que les passages lus cette semaine vous inspireront et vous inciteront à vous mobiliser contre l injustice ; notre monde actuel a désespérément besoin de plus de héros. Deborah Thomas Austin Présidente YWCA Mondiale Peter Posner Président Alliance Mondiale des YMCAs 6 P a g e

7 1er jour Schiphra et Pua : résister ensemble Les Egyptiens craignaient les fils d Israël, lesquels étaient victimes de discrimination en Egypte... Le roi d Égypte parla [...] aux sages-femmes des Hébreux, nommées l une Schiphra, et l autre Pua. Il leur dit : Quand vous accoucherez les femmes des Hébreux et que vous les verrez sur les sièges, si c est un garçon, faites-le mourir ; si c est une fille, laissez-la vivre. Mais les sages-femmes craignirent Dieu, et ne firent point ce que leur avait dit le roi d Égypte ; elles laissèrent vivre les enfants. Le roi d Égypte appela les sages-femmes, et leur dit : Pourquoi avez-vous agi ainsi, et avez-vous laissé vivre les enfants? Les sages-femmes répondirent à Pharaon: C est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Égyptiennes ; elles sont vigoureuses et elles accouchent avant l arrivée de la sage-femme. Dieu fit du bien aux sages-femmes ; et le peuple multiplia et devint très nombreux. Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leurs maisons. (Ex ) Les premières à résister à Pharaon et à agir pour la vie sont les sagesfemmes Schiphra et Pua. De par leur profession, elles sont littéralement au commencement de la vie, aux toutes premières minutes de la naissance. En tant que sages-femmes, elles protègent les mères et les enfants, elles se consacrent à la vie et à la lutte contre la mort. Elles reçurent l ordre de tuer tous les garçons nouveau-nés des Hébreux car les Egyptiens avaient pris en aversion les fils d Israël. Du point de vue des Hébreux, comme dans une perspective de droits humains, cet ordre est inhumain et mauvais, mais Pharaon craint que son peuple soit dominé par les Hébreux. L argument de Pharaon a une forte résonnance à l heure actuelle : certains peuples sont craints, bien que minoritaires, et sont soumis à l oppression. Les exemples sont hélas nombreux. Au cours des cinq premiers mois de l année 2014, on estime à plus de 500 le nombre de réfugiés qui se sont noyés dans la Méditerranée, l Europe craignant leur arrivée. Les réfugiés d autres régions sont également considérés comme trop nombreux, à l image des Hébreux vus par Pharaon. Les personnes de confessions différentes sont aussi perçues comme des «autres» menaçant leur communauté. Les allégations de ce genre peuvent facilement paraître convaincantes, car il n est pas aisé de 7 P a g e

8 les remettre en question et de voir au delà. Résister au pouvoir oppresseur et meurtrier nécessite d être en mesure d analyser la situation et de mettre à l épreuve les lois et les dirigeants. Quelles règles étayent le pouvoir? Quel est le fondement de la loi et quelles sont les valeurs qu elle protège et vise à faire appliquer? Il importe d être au fait de la politique. Les sages-femmes ont décidé de résister. Elles ont reconnu le pouvoir funeste et ont opté pour le pouvoir de la vie et de libération. Elles désobéissent au souverain et refusent de tuer les garçons des Hébreux. En cela, elles sont fidèles au Dieu de Vie! Leur décision est à la fois audacieuse et courageuse. En résistance au pouvoir criminel, elles mettent pourtant en danger leur propre vie, risquant d être accusées d avoir ignoré l ordre de Pharaon, mais elles agissent en conscience. Au sein de structures violentes, elles font preuve d audace et de ruse. Elles n obéissent pas au pouvoir mais à Dieu et à leur conscience. Mais que faire contre un roi si puissant? Elles sont habiles et le trompent. La ruse est l arme du «subordonné», de celui qui n a pas le pouvoir et se voit menacé. Elles mentent et tournent à leur avantage les préjugés de Pharaon et ses stéréotypes concernant les Hébreux. Elles tirent parti de la distinction entre «eux» et «nous». «C est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Égyptiennes» quand on considère cet argument du point de vue des Hébreux, on se dit en riant : quel tour elles lui jouent là! Et les Egyptiens la croient, c est extraordinaire! Toutefois, en observant bien des sociétés, on voit comment fonctionne cette exclusion. Il y a une barrière entre «eux» et «nous». La différence n existe pas forcément dans la réalité mais bien dans l esprit des gens. Cet obstacle créé de toute pièce déshumanise et sert de justification pour traiter les gens différemment. Dans ce passage, les sages-femmes détournent cette approche source d exclusion et s en servent pour se défendre. Quand on y pense, cette attitude correspond exactement à la théologie de la libération. Elles ont vu la nécessité de résister, elles se sont fait une opinion sur le dirigeant et ont agi en conséquence. Leur désobéissance au pouvoir criminel constitue le premier pas vers l Exode. Mais entre-temps, Pharaon s est appuyé sur son propre peuple, à qui il a ordonné de tuer tous les garçons nouveau-nés. 8 P a g e

9 Questions pour la réflexion personnelle et en groupe Y a-t-il des situations dans votre communauté, pays ou continent où les gens "désobéissent" pour protéger leur vie? Quelles sont les nouvelles réalités nécessitant une résistance de notre part? En quoi les sages-femmes ont-elles été créatives dans la manière d'utiliser les préjugés contre les Hébreux à résister à la violence? Est-il possible d'agir de la même manière? Ensemble, comme une équipe, les sages-femmes prennent la responsabilité et le leadership en temps de crise. Quelle valeur peut-on donner au travail d équipe en tant qu outil favorisant le leadership? Quelles sont les sources spirituelles qui nous encouragent à résister? Prière Seigneur, Tu es le Créateur de Vie, Tu donnes souffle à Ton peuple et Tu le guides par ton Esprit. Fais que nous prenions conscience de ton Amour débordant pour nous comme pour tous. Entends les pleurs et les cris de ceux qui sont en danger et de ceux qui résistent à la violence pour les sauver. Fais descendre sur nous Ton Esprit afin que nous trouvions de nouvelles manières créatives et pacifiques d œuvrer pour la Vie. (U.B.) 9 P a g e

10 2ème jour La mère de Moïse : prendre un risque, dénoncer le crime Un homme de la tribu de Lévi épousa une fille de la même tribu. Elle devint enceinte et donna le jour à un fils. Elle vit que c était un beau bébé et le cacha pendant trois mois. Quand elle ne parvint plus à le tenir caché, elle prit une corbeille en papyrus, l enduisit d asphalte et de poix et y plaça le petit garçon. Puis elle déposa la corbeille au milieu des joncs sur la rive du Nil. (Ex 2.1-3) Dans ce passage, il s agit d une seule mère qui à elle seule représente toutes les mères d enfants menacés par une mort précoce. La première chose que l on apprend est qu elle est une fille de Lévi, se mariant à un homme de la même tribu. Ce n est que plus tard, dans l Exode 6.20, que son nom est prononcé : Yokébed. Dans l'exode 2, à part les sages-femmes Schiphra et Pua, les femmes évoquées ne sont pas nommées. Elles sont les «filles», «sœurs» ou «mères» d un homme. L absence de nom prive les femmes de leur identité propre, mais l importance de leur leadership dans ce passage contraste cet aspect. Lorsque l enfant naît, la mère de Moïse le considère : «C était un beau bébé». Le rôle de la mère n est pas mis en valeur ici, et pourtant elle est porteuse de vie, et sa manière de voir le nouveau-né n est pas sans rappeler la façon dont le Seigneur considère sa création, dans le premier chapitre de la Genèse : «Dieu considéra tout ce qu il avait créé, et trouva cela très bon.» Le fait que l enfant n ait pas de nom met l accent sur l importance de toute vie, tout enfant étant «très bon», et donc tous les enfants en danger sont dignes d être protégés. Cette mère courageuse prend un très grand risque en cachant son enfant pendant trois mois. Mais elle est arrivée à court d options. Le pouvoir meurtrier qui la menace est trop fort. En cet instant de désespoir, elle fabrique «une corbeille en papyrus», qu elle enduit «d asphalte et de poix». Dans la version en hébreu, cette description reprend les mêmes mots utilisés pour évoquer l Arche de Noé. A la différence de Noé, la mère de Moïse n est ni conseillée ni guidée par Dieu. Elle fait appel à sa seule intuition. Elle met l enfant dans cette petite arche qu elle place «au milieu des joncs sur la rive du Nil». Ces quelques mots représentent bien le péril: le Nil, comme tous les fleuves, présente un certain danger. La position de 10 P a g e

11 l arche protectrice est des plus hasardeuses. Qui triomphera? Le refuge ou le courant? Que fait cette femme? Même dans le meilleur des abris, comment peut-on imaginer exposer un enfant au danger des éléments, et surtout de l eau? En revanche, son action est remarquable en termes de leadership et de responsabilité dans une situation d oppression et de meurtres dissimulés. Personne n a le droit de protester et ne peut résister ouvertement au Pharaon : les assassinats ont lieu dans le secret, aucune aide en vue. Placer l enfant dans les joncs a donc deux conséquences : il peut être vu et cela constitue un signe d alerte. Quiconque tuera l enfant devra le faire publiquement, en pleine vue. Les crimes politiques apparaîtront alors au grand jour. La population pensera à juste raison que ce régime tue et fait régner la mort! Mettre l enfant dans une corbeille au milieu de l eau est un cri de désespoir. Ce fleuve est l eau de la mort, elle est rougie par le sang de tous les petits garçons massacrés là! La mère de Moïse s exprime, non pas en parlant mais en exposant ouvertement ce qui arrive chaque jour. Son action est un paradoxe qui révèle ce qui est caché. Elle agit à l encontre de son rôle «normal», mais le contexte d alors n est pas non plus «normal». Ainsi, celle qui donne la vie met maintenant en péril son enfant. C est un signal d alarme pour tous ceux et celles qui partagent les mêmes valeurs, qui œuvrent pour la vie et luttent contre l oppression, contre les conditions de vie dangereuses et contre le meurtre. Ce ne sera pas son seul rôle dans ce passage. Une fois que son acte de résistance porte ses fruits, elle finit par vivre et accomplir ce que son rôle serait dans une vie normale : être la mère qui nourrit l enfant. Et même mieux : elle est payée pour cela par la fille de Pharaon. Sachant que l enfant est en sécurité, elle peut l amener à l autre fille de l histoire, la fille du souverain (verset 10). Elle a réussi, l enfant vivra! Questions pour la réflexion personnelle et en groupe Le sort de Moïse est un exemple de celui de tous les enfants qui sont en danger en raison de la violence ouverte ou de la pauvreté. Existe-t-il des situations similaires dans votre contexte de vie? 11 P a g e

12 La mère de Moïse, désespérée, trouve un moyen de rendre le crime caché sur les enfants évident. Y a-t-il des injustices cachées dans votre société / région? Êtes-vous en mesure d'identifier les personnes qui prennent un risque et ce pour améliorer les conditions de vie? Quelle serait une façon créative de gagner la vigilance du public pour les tâches que les YWCA/YMCA ont identifié comme priorité? Prière Seigneur de Miséricorde, tant de personnes prennent le risque de la résistance civile ou politique pour faire tomber les injustices ; tant de personnes sont désespérées et épuisées de toujours lutter pour une vie meilleure dans la dignité. Console ceux qui perdent espoir. Donne de la force aux faibles et à ceux qui n ont pas de pouvoir. Fais que nous reconnaissions Ta grâce et guide-nous vers ceux qui ont besoin de solidarité. (U.B.) 12 P a g e

13 3ème jour La sœur de Moïse : témoigner et dépasser les frontières La sœur de l enfant se posta à quelque distance pour voir ce qu il en adviendrait. (Ex 2.4) La fille de Pharaon prit l enfant. Alors la sœur de l enfant s approcha et dit à la fille du pharaon : «Veux-tu que j aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux pour qu elle t allaite ce petit garçon?» La fille du pharaon lui dit : «Va!» La jeune fille alla donc chercher la mère de l enfant. (Ex 2.7-8) La première à reconnaître cette protestation publique est la sœur de Moïse, qui n est pas non plus nommée et dont l identité est, là aussi, définie par rapport à un homme. Elle représente toutes les filles qui ont conscience du destin funeste de leurs frères et sœurs. Elle regarde ce qui se passe «à quelque distance». Sortir l enfant de l eau ne changerait rien à la situation. En se postant directement à côté de la petite arche, elle mettrait dans une situation très dangereuse. Elle ne peut pas aller plus près mais elle fait tout ce qu elle peut. Elle n intervient pas tout de suite, il n est pas encore temps pour elle d agir et de protester. Mais son rôle ne doit pas être sous-estimé. Observant la scène, elle reste postée. C est là un mot rarement utilisé dans la Bible. On retrouve dans ce terme le fait d être aux aguets, prêt à agir, c est une attitude ferme et active à la fois. On retrouve une nuance similaire dans la position du peuple d Israël devant la mer Rouge. Sur l ordre du Seigneur, les fils d Israël se tiennent fermement sur les rives de la mer Rouge et regardent l anéantissement de la puissance égyptienne. Que verra la sœur de Moïse? Contrairement au peuple d Israël, elle n agit pas sur ordre divin, elle décide d elle-même de se poster et de regarder ce qui va se passer. Elle est sur le qui-vive, ne sachant quel sera le dénouement bon ou mauvais de la situation. Elle sera peut-être témoin du meurtre de l enfant mais elle ne détourne pas le regard. Pourtant, qui voudrait garder les yeux rivés sur des images si terribles? C est précisément ce que vivent bien des gens qui ont besoin de soutien, d aide et de solidarité : les autres détournent le regard d eux. Sans plan ni stratégie, la sœur de Moïse ne se précipite pas pour aider, ne voulant pas perdre les éventuelles occasions pouvant se présenter. Regarder avec attention dans une situation difficile est la première étape 13 P a g e

14 vers l action, comme analyser l oppression est la première phase vers la libération. Savoir comment agir nécessite d avoir la force de rester fermement sur ses positions et de ne pas détourner les yeux. Le sentiment d impuissance est souvent présent lorsque l on est confronté à des pouvoirs écrasants, à la violence, aux abus et à l oppression. Malgré cela, elle n abandonne pas trop tôt. Même si elle redoute ce qui va peut-être arriver, elle ne part pas. Elle reste réaliste quant à ses possibilités : elle ne peut qu observer la suite des évènements. Elle demeure postée, sans compter les minutes. Son rôle déterminant est d être témoin de ce qui se passe. Quelle chance peut-elle avoir de faire quoi que ce soit pour l enfant? Mais elle doit au moins être témoin. En observant, elle trouve alors le kairos, le bon moment pour agir. En effet, son intervention est encore à venir! L analyse de la situation lui a donné une idée. Se calquer sur les règles n apportera pas de solution, il importe d aller plus loin dans la réflexion! Soudain, une opportunité se présente. Elle a le courage d agir. Elle parle à son ennemie. Elle traverse les frontières de la solidarité et comble le fossé entre des filles qui doivent être ennemies seulement à cause de la décision de Pharaon. Elle s adresse alors à la fille du roi. Elle lui parle! Peut-être la trouvera-t-elle hostile car marquée par l idéologie, les préjugés ou tout simplement la propagande, mais heureusement, la fille de Pharaon a ses propres valeurs. La sœur de Moïse donne à la fille de «l autre hostile» la possibilité de réagir par ellemême. Elle dépasse la ligne entre «nous» et «eux», offrant ainsi une solidarité nouvelle et source de changement, qui n était pas prévue par le système d oppression. Elle repense complètement la situation. Finalement, la fille de Pharaon, en dépit de toute sa puissance, dépend d une femme qui est théoriquement son ennemie. Elle bouscule les frontières pour sauver des vies. A deux reprises au cours du dialogue, la sœur de Moïse insiste dans sa manière de s exprimer sur le fait d agir pour la fille de Pharaon. Même sans sa position subalterne, elle est capable de faire quelque chose pour la princesse. L aide de la sœur de Moïse permet ainsi à la fille de Pharaon de décider d adopter le bébé comme son fils. Ensuite, la sœur est appelée almah, ce qui signifie «jeune femme». A la fin, elle se rend compte qu elle 14 P a g e

15 a eu raison : l autre jeune femme, la fille du souverain, est aussi capable d aller plus loin dans sa pensée et d établir une nouvelle solidarité. Cette jeune femme reste fermement sur ses positions! Etre témoin de la scène et ne pas fuir une situation risquée lui a donné l opportunité de réaliser ce qu elle peut faire et d agir au moment propice. Restez fermement postés et ne détournez pas le regard, voilà un message pour tous ceux et celles qui se sentent impuissants et incapables d agir. Restez fermement dans vos positions, votre moment viendra. Questions pour la réflexion personnelle et en groupe Quelle situation dans votre propre contexte ou dans le monde vous appelle à rester ferme et regardez droit devant? Comment votre YWCA ou YMCA s implique-t-elle dans une situation apparemment sans espoir? La sœur de Moïse reste à distance et est témoin de ce qui se passe. Réfléchissez sur l'importance d'être le témoin de ce qui se passe dans la société d'aujourd'hui. Comment la YMCA et la YWCA permettent aux jeunes de rester fermes dans les situations où la dignité humaine est violée? Quelles ressources spirituelles soutiennent l'attitude de voir l'autre comme un être humain? La sœur de Moïse parle à l'ennemi. Qu est-ce qui permet dans votre travail au sein de votre association de surmonter les limites de la pensée dans le but de trouver de nouvelles solutions aux problèmes? Prière Seigneur, ouvre nos yeux afin que nous puissions voir la vérité d autrui. Ouvre nos yeux et donne-nous la force de regarder ce qui se passe sans nous départir de nos valeurs. Ouvre nos yeux afin que nous puissions être les témoins de ceux qui n ont personne pour les défendre. Ouvre nos yeux 15 P a g e

16 pour que nous prenions conscience qu il est possible de surmonter les obstacles qui freinent la pensée et l action créative. Ouvre nos yeux, ô Seigneur qui voit (Gen 16). (U.B.) 16 P a g e

17 4ème jour La fille de Pharaon, réfléchie et pleine de compassion Peu après, la fille du pharaon descendit sur les bords du fleuve pour s y baigner. Ses suivantes se promenaient sur la berge le long du Nil. Elle aperçut la corbeille au milieu des joncs et la fit chercher par sa servante. Elle l ouvrit et vit l enfant : c était un petit garçon qui pleurait. Elle eut pitié de lui et dit : «C est un petit des Hébreux.» (Ex 2.5-6) La sœur de Moïse propose d aller chercher une nourrice et, ce faisant, amène la mère de l enfant. La princesse lui dit : «Emmène cet enfant-là et allaite-le pour moi. Je te paierai un salaire.» La femme prit donc l enfant et l allaita. Quand il eut grandi, elle l amena à la fille du pharaon. Celle-ci l adopta comme son fils et lui donna le nom de Moïse (Sorti), car, dit-elle, je l ai sauvé de l eau. (Ex ) Comme toutes les femmes mentionnées dans le deuxième chapitre de l Exode, la fille de Pharaon ne porte pas de nom. Son identité est intrinsèquement liée au souverain qui a donné l ordre de tuer tous les fils nouveau-nés des Hébreux. Pourtant, elle commence par aller au fleuve, par descendre dans l eau pour se laver, comme l indique le mot employé en hébreu. Elle n y va pas pour nager! Pourtant, le fleuve n est pas un endroit habituellement fréquenté par les femmes de son rang pour se laver. Elle laisse donc de côté le luxe de son palais et va là où sont perpétrés les crimes ordonnés par son père. En entrant dans l eau, elle se trouve au milieu du désastre qui touche les fils d Israël. Comme les hommes de Pharaon massacrent les fils des Hébreux, l eau devrait être rougie par le sang de tous ces nourrissons. Comment va-t-elle se laver dans un tel endroit? Là, dans le fleuve, elle trouve un enfant en danger de mort. En reconnaissant que l enfant est «un petit des Hébreux», elle montre qu elle connaît la politique, elle sait ce qui se passe dans son pays et ce que son père a ordonné. Elle est au courant, et ses suivantes le sont aussi. Personne ne lui demande comment elle l a su. Puis, elle a assez d audace pour agir. Bien qu appartenant à la tête du régime oppresseur, elle prend position en faveur de la vie, quand bien même il s agit d ennemis. 17 P a g e

18 Comment la fille de Pharaon parvient-elle à penser librement, au delà de la propagande? Elle se fie à ce qu elle voit en termes d humanité : un bébé en détresse qui pleure, et dont elle prend pitié. Elle fait preuve d empathie pour l enfant, quelles que soient ses origines, son ethnie, ou sa religion. La fille de Pharaon dépasse les idées reçues qui catégorisent les gens : la stigmatisation met des barrières entre «eux» et «nous», elle annihile l aspect humain et classe les «autres» comme ennemis, étrangers, pauvres, femmes, personnes aux droits inférieurs, groupes ethniques différents. Ce n est qu en ignorant et en oubliant que chaque personne est un être humain à part entière qui a des sentiments, des besoins, souffre dans la douleur, a des talents et des faiblesses, qu il est possible de déshumaniser les autres et de les attaquer. Ce genre d œillères gomme la capacité de compatir avec les autres, de voir leur misère, de sentir leur peine. La fille de Pharaon, tout au contraire, a conservé son aptitude à l empathie. Face à la violence, elle opte pour une résistance pacifique. Sans nom, elle représente tous les filles qui, bien qu issues de castes dirigeantes despotiques, préservent leur propre opinion. Elle se joue des préjugés et des différences politiques, elle reste fidèle à ses principes et considère un enfant comme un enfant, dans toute son innocence. Elle ne dissimule pas son action, et la voilà alors mère d un enfant auquel elle donne un nom. Ce prénom est une prise de position politique publique devant le palais et le peuple : «Je l ai sauvé de l eau». En cela, ce nom illustre la résistance à Pharaon et à un régime cruel, ainsi que l importance de traiter un être humain comme tel. Son explication est un point d interrogation derrière la politique de son père et un point d exclamation à la suite de son action. Comme la sœur de Moïse, elle a réalisé que se conformer aux structures et limites politiques ne serait d aucune aide. Elle a donc adopté une approche différence, dépassant les obstacles et œuvrant pour un monde meilleur. Elle a dû parler à l ennemi, partageant ainsi les perspectives et valeurs en commun, et accepter son aide, posant les bases d une nouvelle solidarité : celle qui existe entre ceux et celles qui œuvrent pour la paix, la vie et contre la violence. Cela ouvre l horizon d un monde meilleur, créant de nouvelles alliances et de nouveaux liens afin d agir ensemble contre l exclusion et la mort. 18 P a g e

19 Questions pour la réflexion personnelle et en groupe Partagez une histoire dans laquelle vous ou votre association avez osé franchir des obstacles pour la protection de la vie et en dépit de l'opposition du public Comment votre YWCA ou YMCA peut-elle contribuer à maintenir la dignité humaine dans votre contexte? Bien que la fille de Pharaon ne soit pas impliquée dans la politique, elle est renseignée de la situation politique. Quels sont les outils nécessaires pour rester informé sur les processus politiques? Y a-t-il des mesures à mettre en œuvre pour la YWCA ou la YMCA de renforcer ses membres d une conscience politique? Y a-t-il des frontières de préjugés dans la société qui empêchent de voir l'autre comme un être humain? Partager des valeurs communes est une base pour une solidarité nouvelle. Réfléchissez sur les possibilités de partager des valeurs au sein de votre association et à l'extérieur afin de construire une nouvelle solidarité. Prière Que le Seigneur vous donne la perspicacité vous permettant de reconnaître la violence sous toutes ses formes, et le courage de la dénoncer, de vous mobiliser pour la justice. Amen. Que le Christ vous bénisse en vous donnant la compassion pour les personnes vulnérables, et la grâce de vous tenir parmi elles, partageant la force du Seigneur Jésus. Amen. Que l Esprit Saint descende sur vous et ouvre votre cœur à la prière, afin de vous donner un souffle de paix qui transforme le monde. Amen. Que la grâce de la très sainte et glorieuse Trinité, Sagesse éternelle, Parole vivante, Esprit éternel, demeure auprès de vous pour toujours. Amen. Bénédiction extraite de l ouvrage A Prayer Book for Australia, n.43, p69 19 P a g e

20 5ème jour Les suivantes de la fille de Pharaon, charitables et solidaires Texte : Ex Là aussi, les demoiselles de compagnie de la fille de Pharaon ne sont pas nommées. Il semblerait que ce soit la norme pour les suivantes, esclaves ou servantes. La société ignore ainsi leur identité personnelle. Et pourtant, elles forment comme une «équipe» autour de la princesse. Marchant le long du fleuve, elles sont à ses côtés lorsqu elle quitte la sécurité et le luxe du palais. On les appelle nacarot. Ce mot désigne des jeunes femmes mais peut aussi signifier suivantes ou esclaves. Ici elles sont jeunes, comme les autres filles de l histoire. L une d elles joue un rôle particulier : elle a un titre supplémentaire, on l appelle amah. C est le terme employé pour qualifier une épouse n ayant pas tous les droits conjugaux. Elle peut être la première, deuxième ou troisième femme de son époux, et elle dépend en tout état de cause d un homme, mais de qui? Du Pharaon? Si c était le cas, cela la rapprocherait du roi et amplifierait le contraste entre lui et l acte sauveur de sa fille. Elle n est sûrement pas en mesure de donner des ordres à la fille, au contraire, elle lui obéit. Cette femme dont la situation est inférieure se démarque du reste des suivantes du fait de son titre ( amah) mais aussi de son action. En effet, elle accomplit le geste décisif : elle doit aller tirer la corbeille de l eau et la ramener sur les rives, à la fille de Pharaon. En sauvant l enfant, elle quitte l anonymat du groupe et arrive sur le devant de la scène. Agissant sur les ordres de la princesse, elle a un rôle différent. Elle représente toutes ces femmes qui n ont pas de rôle central mais sont prêtes à se mobiliser quand il le faut. Comme elle a un statut dépendant et inférieur, elle retourne en arrière-plan dès son action accomplie, et c est donc la fille de Pharaon qui restera dans les mémoires comme celle qui a sauvé Moïse. Ses compagnes semblent passives. Elles se promènent le long du Nil. Même si elles ne participent pas activement au sauvetage de l enfant comme le fait l amah, il ne faut pas sous-estimer leur importance et leur rôle. Elles accompagnent la fille de Pharaon et forment son entourage, lui apportant protection et soutien, comme un groupe de paires, de 20 P a g e

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

LA BIBLE. Un cahier pour ne pas oublier ce que tu as appris à l école du dimanche. Un cahier pour s amuser et s occuper pendant les vacances.

LA BIBLE. Un cahier pour ne pas oublier ce que tu as appris à l école du dimanche. Un cahier pour s amuser et s occuper pendant les vacances. présente Cahier de vacances n 5 Juillet-Août 2015 De 6 à 11 ans LA BIBLE Un cahier pour ne pas oublier ce que tu as appris à l école du dimanche. Un cahier pour s amuser et s occuper pendant les vacances.

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique La Pentecôte La Pentecôte Shutterstock.com/Hluboki Dzianis Ne pas jeter sur la voie publique 2 Une fête ancestrale Vous aimez faire la fête, vous n êtes pas le(la) seul(e) et cela ne date pas d hier. Dès

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai?

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 1 www.jecrois.org Leçon 1-3 La Bible 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 2. La Bible est un très vieux livre qui a été sous la garde de beaucoup de personnes,

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

Nous te le demandons par Jésus Christ Prince de la Paix et Lumière du monde, Amen

Nous te le demandons par Jésus Christ Prince de la Paix et Lumière du monde, Amen Semaine de prière pour la paix en Syrie Après les nouvelles et les décisions de ces derniers jours, l Aide à l Église en Détresse lance une campagne de prière pour le peuple syrien et pour la paix : ils

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Programme jour après jour

Programme jour après jour Programme jour après jour LUNDI 28 DÉCEMBRE Merci de bien suivre les indications concernant votre lieu d accueil, les horaires et les moyens de transport, ainsi que les horaires et les lieux des prières

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

LE PASSAGE DE LA MER ROUGE

LE PASSAGE DE LA MER ROUGE 18 ème catéchèse LE PASSAGE DE LA MER ROUGE 1. AMORCE Pharaon ayant refusé, malgré 9 plaies de plus en plus dures, de laisser partir son peuple Israël, le Seigneur avait prévenu Moïse qu il enverrait une

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 1 LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ) POINT PRINCIPAL : Jésus-Christ, l image de Dieu, est supérieur aux prophètes et aux anges. VERSET PRINCIPAL

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume EUCHARISTIE - Parcours pour parents Catéchèse 2 Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p.170

Plus en détail

LA NUIT DU PASSAGE DÉMARCHE

LA NUIT DU PASSAGE DÉMARCHE LA NUIT DU PASSAGE DÉMARCHE 1. Revenir sur la dernière catéchèse... 2. -Raconter une expérience de«passage» : -Exemple: déménagement, maladie, deuil, naissance. Insister sur ce que vous avez perdu ou laissé,

Plus en détail

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!"

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! Versets 46 Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier Texte

Plus en détail

Dimanche 23 Juin 2013

Dimanche 23 Juin 2013 Dimanche 23 Juin 2013 Culte musical et interculturel avec des Eglises du Projet Mosaïc et Marianne GUEROULT, responsable du Projet Mosaïc à la Fédération protestante de France. Mt 4, 18-22 L appel de disciples

Plus en détail

programme connect Mai 2015 ICF-Léman

programme connect Mai 2015 ICF-Léman programme connect Mai 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES Leçon 10 31 mai 6 juin SABBAT APÈS-MIDI Étude de la semaine: Gn 9.12-17, 17.2-12; Ga 3.15-28 ; Dt 9.9 ; He 10.11-18; He 9.15-28. Verset à mémoriser : «Voilà pourquoi il est le médiateur d une alliance

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu.

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. Avant de chanter pour louer, adorer l Eternel Dieu Saint, le

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes Leçon 12 Psaumes Introduction Nous avons entamé la semaine dernière la troisième section des livres de l Ancien Testament, formée par des livres poétiques, en faisant un survol du livre de Job. Le livre

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE 1 La b ussole Un outil pratique pour les formateurs de disciples Multiplier Apprendre à utiliser la brochure Satisfait? CONVERSATION EN COURS DE ROUTE J ai une question pour toi. Quel enseignement biblique

Plus en détail

L'icône de Jésus miséricordieux

L'icône de Jésus miséricordieux Sœur Faustine a été chargé par Jésus de promouvoir le culte de la Divine Miséricorde. Ce culte comporte plusieurs aspects. Tous sont basés sur les révélations dictées par Notre Seigneur Jésus- Christ à

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Le chant de psaumes et de cantiques

Le chant de psaumes et de cantiques Le chant de psaumes et de cantiques Formation biblique pour disciples (Comprenant des études sur tous les livres de la Bible, sur la théologie systématique et sur l histoire de l Église) Disponible gratuitement

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève ER Cahier de l élève À l action! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève Mise en situation Message de mon texte biblique Activité en dyade En dyade : 1. Je choisis un de ces textes bibliques (voir

Plus en détail

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 «23 L Éternel est mon berger ; je ne manquerai de rien. 2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me

Plus en détail

COMMENT NE PAS INTERPRÉTER LA BIBLE. Auteur : Tricia Tillin Version originale anglaise : www.banner.org.uk

COMMENT NE PAS INTERPRÉTER LA BIBLE. Auteur : Tricia Tillin Version originale anglaise : www.banner.org.uk L AMOUR DE LA VÉRITÉ www.amourdelaverite.com COMMENT NE PAS INTERPRÉTER LA BIBLE Auteur : Tricia Tillin Version originale anglaise : www.banner.org.uk Un regard sur la méthode allégorique Plusieurs chrétiens

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Accompagner et conduire au Christ

Accompagner et conduire au Christ Le parcours Les soins de fin de vie à la lumière de la Parole de Dieu» Deuxième de cinq étapes 2 Accompagner et conduire au Christ a. Un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui.» Jésus reprit

Plus en détail

2. Les Psaumes, école de spiritualité Les Psaumes comme thérapeutique

2. Les Psaumes, école de spiritualité Les Psaumes comme thérapeutique du XIX e siècle, que certaines Églises réformées s ouvriront à d autres cantiques. Les réveils, dont nos Églises peuvent historiquement se réclamer, seront bien sûr de grands créateurs d hymnes et de cantiques

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux Le Conseil oecuménique des Églises Alliance Evangélique mondiale La mission appartient à la nature même de l Église. Annoncer la Parole de Dieu et en

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

www.amourdelaverite.com Revêtu de Louange

www.amourdelaverite.com Revêtu de Louange L AMOUR DE LA VÉRITÉ www.amourdelaverite.com REVÊTU DE LOUANGE Auteur : Berit Kjos Version originale anglaise : http://www.crossroad.to/ Se Préparer à la Bataille David offrait de la louange dans sa victoire

Plus en détail

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne.

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne. Partage Biblique sur L Unité Pour la Semaine de Prière pour l Unité des Chrétiens 20/01/2012 à Sombernon Introduction Pour les Chrétiens de toutes confessions la Bible n est pas simplement un livre un

Plus en détail

Du rire biblique en très très général

Du rire biblique en très très général Du rire biblique en très très général Il paraît que le rire est le propre de l homme. Or, le rire est persona non grata dans la Bible. Avoir mauvaise presse dans LE Livre, c est, en soi, assez curieux!

Plus en détail

Conversion - Nouvelle naissance - Assurance du salut

Conversion - Nouvelle naissance - Assurance du salut Conversion - Nouvelle naissance - Assurance du salut Toute vie chrétienne doit forcément avoir un commencement. Comment le Nouveau Testament le décrit-il? Certaines expressions que nous utilisons couramment

Plus en détail