mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités"

Transcription

1 Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités académiques, et joue un rôle de plus en plus important. Objectifs prioritaires : Améliorer la maîtrise de la langue française et des langues vivantes >Former à l utilisation critique des médias numériques >Développer l autonomie de l élève, dans le cadre d apprentissages personnalisés >Prendre en compte l évolution du numérique dans les enseignements scientifiques technologiques, professionnels 1

2 2

3 Le numérique, constitue un enjeu majeur pourl enseignement. Non seulement il permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités académiques, et joue un rôle de plus en plus important. Objectifs prioritaires : Améliorer la maîtrise de la langue française et des langues vivantes >Former à l utilisation critique des médias numériques >Développer l autonomie de l élève, dans le cadre d apprentissages personnalisés >Prendre en compte l évolution du numérique dans les enseignements scientifiques technologiques, professionnels 3

4 Le chef de travaux doit mettre en dynamique les compétences des équipes pédagogiques, créer de la synergie dans les équipes pour cela l écueil à éviter, c est de se cantonner à la gestion des bons de commande et des conventions de stage, l enfermement dans les fonctions de terrain Le numérique est un accélérateur de changement Pour l égalité des chances et la lutte contre l échec scolaire Vous devez donc mutualiser et favoriser le travail collaboratif dans l unique objectifdeformer aumieuxlesélèvesquivoussontconfiés 4

5 1Regardez autour de vous, dans la rue, le métro, le train, les hôtels, les bureaux... Vous verrez des jeunes et moins jeunes, penchés sur leur smartphone, leur tablette ou leur PC portable. 2 Comme le montre ce graphique, le nombre d abonnements mobiles et le nombre de terriens se rapprochent ; les deux courbes se croiseront avant la fin de l année Ceci ne veut pas dire que tout le monde est connecté, car de nombreuses personnes disposent de 2 ou 3 abonnements mobiles différents, mais la tendance est évidente : Cette révolution, car c en est vraiment une, a été rendue possible par trois mouvement Jevais essayer de vous présenter la génération Z ou C 5

6 Pour définir cette génération, c est simple, c est la génération Y puissance 10 : hyperconnectée, hyper-technologique, hyper-émotive, réel et virtuel se chevauchent, etc à voir La vitesse folle, à laquelle le net s est développé, n a pas laissé le temps nécessaire pour anticiper ces révolutions. C est pourquoi dans l entreprise de demain, chaque génération devra apporter sa pierre à l édifice et ne pourra avancer sérieusement sans l autre. 6

7 Comment enseigner en prenant en compte ces nouveaux comportements? Comment captiver l attention d enfants ayant l habitude d être hyper-stimulés? En tant qu enseignant, quelle posture adopter pour continuer à apporter de la valeur dans votre métier? erique/barometre_de_l economie_numerique_9e_edition.pdf 7

8 1 Cela ne vous a pas échappé, la génération Z est née avec un téléphone, une tablette ou autre gadget électronique au bout du bras. Les cahiers et les livres, deviennent moins attirants. Osez incorporer la technologie dans vos supports d apprentissage. 2 «Mais monsieur, j ai déjà appris cela sur Internet!»: les élèves ont maintenant la capacité d apprendre sans nous!, toute la connaissance humaine est accessible librement en quelques clics. 3 Il n a plus besoin du «quoi» mais du «comment». nous devons nous rendre disponible, pour écouter, reformuler, poser des questions et guider l élève vers les ressources lui permettant d atteindre son objectif. Un rôle de coach en somme! Qui permet de ce positionnez à hauteur de l élève, plutôt que la posture de type «haute» du sachant. (Plus d estrade) 4 Il y a des professeurs qui luttent pour faire respecter les règles en classe. Pourtant en début d année scolaire à l élève une liste de règles est donnée. J encourage les enseignants à les définir ensemble, de quelles règles avons-nous besoin pour bien vivre ensemble cette année scolaire? 6Ils ont ainsi appris à dialoguer, partager, échanger avec l autre grâce à leur côté connecté Mettez à profit ce mode de fonctionnement réseau en favorisant les interactions entre élèves. Cela développe chez l élève des facultés d écoute, de confrontation d idées, d interactions verbales, de tolérance, de patience, de travail en groupe, etc. 8

9 il faudra sans doute essayer de travailler sur cette notion de transversalité. C est une nouvelle logique qui se développe La question du temps scolaire, l élève Connecté dans sa vie personnelle, connecté dans sa vie professionnelle ou étudiant ; il deviendra de plus en plus difficile de séparer ces deux espaces de vie. Plutôt que de s arrêter tout de suite sur les freins que l on imagine bien, nous avons préféré explorer les possibles. Ils montrent que ces nouveaux outils peuvent engendrer de nouvelles approches pédagogiques qui permettent de mettre l élève au centre, en favorisant sa motivation, en lui donnant envie de partager, d être acteur et non pas simple spectateur. L important ne sera pas la technologie en soi, mais labonne combinaison de l aménagement physique, de ressources technologiques mises en œuvre de façon cohérente, et d une évolution de la pédagogie. Apporter le contenu utile, le proposer avec une pédagogie innovante, faire adhérer plutôt que former, permettreà chaque apprenant d être lui-même, voilà une feuille deroute ambitieuse et réaliste pour l école du futur! 9

10 La pire erreur à faire est d intégrer la technologie sans aucun but pédagogique. La technologie n est pas une bouée de sauvetage pour augmenter le nombre d élèves dans une filière 10

11 APPRENTISSAGE TOURNÉ VERS LES AUTRES Tout l intérêt de l apprentissage interactif réside dans la mise en pratique des connaissances, en aidant les autres à apprendre. Les apprenants et leurs professeurs doivent être en mesure de travailler côte à côte. UNE TECHNOLOGIE SIMPLE D UTILISATION une technologie doit être simple à utiliser et permettre une connexion facile, de sorte que l affichage des contenus puisse se faire tout naturellement pendant les cours. Professeurs et apprenants doivent être en mesure d utiliser les mêmes technologies 11

12 L'informatique n'est pas magique, elle ne peut pas remplacer le dialogue et l'analyse en temps réel d'une situation didactique et ne peut pas remettre en cause l'existence du professeur dans sa classe. L élève a besoin d'élargir ses modes d'accès aux connaissances, de trouver un espace d'autonomie active, de se sentir à la fois libre et guidé et d'être confronté à des modes d'apprentissages dont il se sentira plus acteur que spectateur. Le chef de travaux doit sensibiliser les professeurs sur ces évolutions. L école du futur sera un lieu où les performances individuelles se feront en équipe. 12

13 Je crois sincèrement que l espace physique a une incidence sur les apprentissages LA FLEXIBILITÉ EST ESSENTIELLE La salle de classe idéale doit être flexible au maximum. Il faut bannir les rangées de tables et toute autre entrave à l apprentissage interactif. de classe pouvant être utilisées pour différents modes d apprentissage, que ce soit pour le travail individuel ou en collaboratif ETAPE PAR ETAPE Partout les budgets sont restreints. Si vous ne pouvez apporter qu une seule amélioration à l espace, pensez à installer des surfaces de travail et des sièges plus performants pour les élèves ils permettent de renforcer l interaction entre les élèves enseignant et leur engagement. LE CERCLE COMME MODÈLE Prenez en compte l appréhension que génère chez un élève la prise de parole en classe, debout devant les autres. Le fait de placer les élèves en rangées accroît les barrières psychologiques et entrave le partage des idées. La disposition des tables en cercle permet de créer un espace d apprentissage égalitaire 13

14 Nous ne pourrons pas être des experts dans tous les domaines. La réussite sera donc collective et passera par la capacité des lycées à s entourer de partenaires fiables, capables d assister dans les domaines qui s éloigneront de son cœur de compétence qui est la pédagogie! L école du futur sera donc une communauté de professionnels et d experts au service de jeunes Nous en sommes qu au début voir les campus des métiers Les tâches les plus réussies sont celles qui débouchent sur des résultats inconnus aussi bien de l enseignant que de l élève. Il s agit d un processus certainement plus difficile pour l enseignant, car il doit assumer le risque de la réussite comme de l échec 14

15 15

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

PLAN DE COURS. Diplôme en enseignement (DE)

PLAN DE COURS. Diplôme en enseignement (DE) PLAN DE COURS Diplôme en enseignement (DE) Titre du cours : Ingénierie pédagogique et télé-apprentissage Sigle du cours : PED878 Séquentiel : 68.122 Nombre de crédits : 3 DESCRIPTION OFFICIELLE DU COURS

Plus en détail

SenseAcademy. WeTechCare

SenseAcademy. WeTechCare SenseAcademy WeTechCare Du 8 janvier au 3 mars 2016 A Grenoble Apprenez à innover et créez la solution qui va révolutionner l inclusion numérique! Au programme : ateliers pratiques, rencontres inspirantes

Plus en détail

Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique

Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique Comment l étude de cas permet-elle d élaborer un projet qui débouchera sur une action? par Auteur: Gregori Gutierrez Le Saux

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Retour sur le Débat prospectif élargi

Retour sur le Débat prospectif élargi Retour sur le Débat prospectif élargi l évolution des lignes et des termes du débat Ivry sur Seine le 20 mars 2015 Avertissement : cette note est la production collective d un groupe de 7 personnes impliquées

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources Pourquoi se poser la question de la formation interne? La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources (personnel, logistique), votre matériel, vos

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole Séminaire académique 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole L école se doit de faire réussir chaque élève, quelle que soit sa situation sociale, culturelle ou personnelle. Hors la classe, la société

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle Note au professeur. 1. Historique et contexte Nous avons décidé de créer un Jeu de Rôle (JDR) comme un outil d éducation environnementale sur les zones humides. Nous croyons que l éducation environnementale

Plus en détail

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e RH 4 Ressources Humaines 4.0 et motivation augmentée D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e e t c r é a c t i v e z v o t r e e n t r e p r i s e Donner de l énergie à vos RH...

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

Remarques et conseils à propos du stage long 2

Remarques et conseils à propos du stage long 2 Remarques et conseils à propos du stage long 2 Zentrum für schulpraktische Studien: Stand April 2012 INSTITUT DE FORMATION DES MAÎTRES DE FRIBOURG Département pour la formation professionnelle scolaire

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité?

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité? Zineb Rachedi-Nasri Maître de conférences en sociologie (Grhapes EA 7287) INSHEA 56 avenue des Landes 92150 Suresnes Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel.

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation L essentiel en bref Les profils d exigences peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation professionnelle

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Dix raisons d utiliser Windchill 10

Dix raisons d utiliser Windchill 10 Dix raisons d utiliser Windchill Faire plus d un bout à l autre du cycle de vie du produit En savoir plus sur les performances de votre produit Obtenir plus de valeur de votre système PLM REMARQUE : La

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo L intégration scolaire des jeunes réfugiés Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo Ce film est composé de 7 capsules vidéo qui donnent la parole à deux jeunes réfugiés et à cinq intervenants

Plus en détail

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Les douze modules que comporte cette formation en ligne portent d une part sur la démarche dont les différentes étapes sont décrites pas

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Nom de la formation : Accompagnement personnalisé Durée : 132 heures sur 9 mois Acceptation sur dossier : Dossier photo, présentation d un projet et entretien préalable. L endurance, la motivation, le

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Formation ouverte et à distance des formateurs en région Corse

Formation ouverte et à distance des formateurs en région Corse e-forma.org 2013 Formation ouverte et à distance des formateurs en région Corse 1 Contact et inscription : cafoc@ac-corse.fr 04 95 71 30 10 e-forma.org e-forma.org : une plateforme de professionnalisation

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT.

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. FORMATION DISCIPLINAIRE EPS INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. AMATTE Lionel C.M.I. EPS NC. Un objectif : Promouvoir sur le terrain et dans les conditions des établissements, les

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi

Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi 1 PROJET PAISS (CTB) AEDES 2009 - Au départ : des difficultés 2 Pas de description de fonction du métier d infirmier Des classes pléthoriques

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS ÉVALUATION DU BACHELIER EN RELATIONS PUBLIQUES ( 2013-2014) INTRODUCTION L évaluation du bachelier en Relations Publiques est le deuxième exercice

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Chefs d entreprise ayant pris leur fonction de manager en autodidacte Toutes personnes ayant à organiser le travail

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Plan. (1) Définir - Apprendre dans un dispositif hybride de formation. Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation

Plan. (1) Définir - Apprendre dans un dispositif hybride de formation. Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation 18 novembre 2010 Séminaire IUFM Aix en Provence Nathalie Deschryver deschryver.nathalie@gmail.com http://tecfa.unige.ch/perso/deschryv

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

Rapport de formation

Rapport de formation ELODIE RESSOUCHES FORMATRICE TICE&FLE FORMATIONS FLE Des formations professionnelles pour les acteurs du français langue étrangère www.formationsfle.fr elodie@formationsfle.fr Rapport de formation «Concevoir

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite?

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Projet de synthèse des connaissances CRSH L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Chercheure principale et coordinatrice du projet : Cathia Papi Autres

Plus en détail

Concevoir et animer un stage de formation

Concevoir et animer un stage de formation Nicolas Jousse Concevoir et animer un stage de formation 2 e édition L ES TECHNIQUES D ANIMATION Fiche technique n 1 Description Les binômes d entraide Les stagiaires répartis en binômes analysent et résolvent

Plus en détail

CERCLE EN AMÉLIORATION CONTINUE 2014-2015 CERTIFICATION CEINTURE JAUNE LEAN SIX SIGMA

CERCLE EN AMÉLIORATION CONTINUE 2014-2015 CERTIFICATION CEINTURE JAUNE LEAN SIX SIGMA CERCLE EN AMÉLIORATION CONTINUE 2014-2015 CERTIFICATION CEINTURE JAUNE LEAN SIX SIGMA CONTEXTE L innovation technologique (produits, procédés) est souvent perçue par beaucoup d organisations comme l innovation

Plus en détail

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT WHITE PAPER La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT TABLE DES MATIERES LA RÉALITÉ D AUJOURD HUI :

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

jacqueline puyravaud

jacqueline puyravaud jacqueline puyravaud Une journée sous le signe du partage et de la réflexion Une journée sur le numérique sans accéder aux réseaux quels qu ils soient Comment faire pour parler du numérique sans pouvoir

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la langue Ou comment concevoir des exercices sur des points de la langue française intégrés et publiés au sein d une plateforme en ligne.

Plus en détail

concevoir le numérique de demain

concevoir le numérique de demain Haute École ICHEC - ISFSC BACHELIER ÉCRITURE MULTIMÉDIA concevoir le numérique de demain 2015 16 CONCEVOIR, DÉVELOPPER, COORDONNER, TRANSMETTRE, CONNECTER LE MONDE DIGITAL CONNAÎT DES ÉVOLUTIONS ET DES

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE L UNITÉ COMMERCIALE 2 ème année Lycée Marie Curie - Versailles http://www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr/

Plus en détail

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation L alternance I. Définition Selon S. Raynal et A. Rieunier, elle est d abord définie comme un dispositif de planification de la formation basée sur un principe d interactions entre des situations de formation

Plus en détail

WapiCafé Mouscron Mouscron, le 29 avril 2014 Cadre du WapiCafé : Synergies, Tous acteurs pour l emploi! Positionnement du WapiCafé dans Synergies Invitation La bonne personne à la bonne place? Comment

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

Les nouveaux dispositifs pédagogiques. Dr PAGONIS Responsable TICE

Les nouveaux dispositifs pédagogiques. Dr PAGONIS Responsable TICE Les nouveaux dispositifs pédagogiques Dr PAGONIS Responsable TICE Les NTIC (nouvelles technologies de l information et de la communication) se placent comme facilitateur de la communication, de la coordination

Plus en détail

Formation-action L intelligence collective au service de l agilité et du leadership dans la complexité

Formation-action L intelligence collective au service de l agilité et du leadership dans la complexité En partenariat avec Formation-action L intelligence collective au service de l agilité et du leadership dans la complexité Un levier indispensable pour booster la performance et l innovation Genève 11

Plus en détail

Un bureau d études engagé

Un bureau d études engagé C o n s u l t a n t s Un bureau d études engagé ASSISTANCE À MAITRISE D OUVRAGE PENSER LES PROJETS- ÉTUDES ET CONSEILS - PROGRAMMATIONS Faire le pari d un renouveau de la qualité des modes d habiter, de

Plus en détail

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES Dossier de Presse Édition 2015 Levier pour entrepreneurs en puissance, point de rencontre de tous ceux qui veulent s impliquer et investir dans l innovation

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 Préparé par : Présenté par : Bureau du contrôleur général (BCG) Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT)

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

CAS / Minor Enseignement et conseil

CAS / Minor Enseignement et conseil CAS / Minor Enseignement et conseil Vous avez envie d enseigner dans une école professionnelle, peutêtre de travailler dans la formation pour adultes des secteurs agronomique, forestier ou alimentaire?

Plus en détail

Rétroaction. Réflexion et interaction

Rétroaction. Réflexion et interaction Rétroaction Réflexion et interaction 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca http://www.uqtr.ca/accompagnement-recherche

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

Soutien scolaire. Mode d emploi

Soutien scolaire. Mode d emploi Soutien scolaire Mode d emploi Raïssa MALU Madimba KADIMA-NZUJI Soutien scolaire Mode d emploi L Harmattan, 2011 5-7, rue de l Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA. Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1

GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA. Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1 GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA Guide de Départ pour le nouvel Agent Boca&Boca Page 1 GUIDE DE DÉPART POUR LE NOUVEL AGENT BOCA&BOCA Félicitations! Vous venez de prendre une décision importante!

Plus en détail

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France 2007 Priorité Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France Au nom des 25 000 chercheurs de nos entreprises dans les Sciences de la vie Au nom des 300 000

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

"Management de soi et Management d'équipe" Avec Map Up et la Topologie des talents

Management de soi et Management d'équipe Avec Map Up et la Topologie des talents "Management de soi et Management d'équipe" Avec Map Up et la Topologie des talents Programme de 20 heures de cursus individuel, personnalisé et opérationnel. juin 2013 Avant propos Dans un monde qui évolue

Plus en détail

Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e

Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e 2015 E X T E NSION L E ARNIN G Finance Management Efficacité professionnelle www.elearningtime.com FORMATIONS 100 % À DISTANCE E-learning Time propose 10 formations

Plus en détail

COACHING DE PROJETS CREATIF

COACHING DE PROJETS CREATIF COACHING DE PROJETS CREATIF Votre coaching commence maintenant. Etes-vous prêts? Etes-vous «transmedia ready»? Vous êtes une fée, ou un alchimiste, et vous voulez créer, produire, designer, communiquer.

Plus en détail

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion,

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion, CONTEXTE L Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie souhaite mettre en place dans le cadre de son plan de formation 2013, une formation sur «la conduite de réunion». En effet, aujourd'hui les réunions

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Construire son tableau de bord social

Construire son tableau de bord social www.click-rh.com Construire son tableau de bord social Click RH - 4 rue Caroline 75017 PARIS Tel : 01 53 04 00 34 - SAS au capital de 100 000 - RCS Paris 504 341 835 Eclairez vos décisions avec une solution

Plus en détail

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire»

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Du 12 au 17 avril 2015 à Poitiers L IRTS Poitou- Charentes est engagé depuis

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE Plan du rapport de stage UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE U.F.R. 01 DROIT ADMINISTRATION ET SECTEURS PUBLICS 12, PLACE DU PANTHÉON 75005 PARIS Master 1 Plan du rapport de stage L'intelligence est «l'aptitude

Plus en détail