Exprimer c est exister!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exprimer c est exister!"

Transcription

1 «La perte du lieu, c est comme la perte d un autre, du dernier autre, du fantôme qui vous accueille chez vous lorsque vous rentrez seul» Marc Augé, Journal d un SDF/Ethnofiction, La Librairie du XXIe siècle, Seuil, 2011 Action et Recherche Culturelles Analyse 2013

2 Exprimer c est exister! L expression de soi, que ce soit au travers de la fiction, de la poésie, d un article peut être à l origine d une reconstruction de l image de soi permettant d ouvrir de nouveaux possibles. A travers trois exemples, cette analyse aborde l importance d offrir des lieux de parole aux laissés-pourcompte de nos sociétés. Quand on vit dans la rue : exprimer c est exister Dans la déclaration de Fribourg relative aux droits culturels 1, on peut lire que les droits culturels sont essentiels à la dignité humaine. On peut lire aussi que le terme culture recouvre, entre autres, les modes de vie par lesquels une personne ou un groupe exprime son humanité et les significations qu il donne à son existence et à son développement Si ces principes énoncés sont sous-tendus par celui, fondamental, de dignité humaine, on peut se demander si celui qui vit sans toit, sans adresse, sans papiers échappe aux louables intentions d un texte fondateur en en étant, en quelque sorte, écarté ; car comment nourrir sa culture lorsque l on vit dans la rue? Ou bien, ce mode de vie, non choisi le plus souvent, serait-il porteur d une forme de culture propre? Et si, comme le dit Patrice Meyer-Bisch, membre du groupe de Fribourg 2, «Ma culture, c est ma peau» : que fait la personne Sans Domicile Fixe (SDF) de cette peau qu il traîne au hasard des rues? Que donne-t-il à voir de lui? Comment exprime-t-il qui il est et quel sens il donne à sa vie? On entend aussi par culture, «la représentation que l on se fait de soi et du monde( ). Les valeurs, les comportements qui en découlent et les attitudes des conduites et modes de vie qui les incarnent ( )» 3. Mais qu en subsiste-t-il lorsqu est bafoué le droit au logement? Le sans domicile porte, aux yeux du passant, le manteau de la rue ; il nourrit sa nouvelle culture d urbanité à fleur de peau. Sous ces signes extérieurs de déchéance, il 1 Les droits culturels, Déclaration de Fribourg, Déclaration des droits culturels, en vue de favoriser leur reconnaissance et leur mise en œuvre à fois aux niveaux local, national, régional et universel. Le texte est une nouvelle version, profondément remaniée d un projet rédigé pour l UNESCO1 par le groupe de travail international, peu à peu appelé «groupe de Fribourg» organisé à partir de l Institut interdisciplinaire d éthique et des droits de l homme de l université de Fribourg en Suisse. 2 Ibidem 3 P. Meyer-Bisch, Les droits culturels. Projet de déclaration, Paris/Fribourg, Unesco, Ed. Universitaires, Action et Recherche Culturelles - Analyse

3 y a pourtant une autre histoire, celle d avant le basculement sur le pavé. Mais cette histoire ancienne est gommée par les pertes en chaîne de tout ce qui pose un individu dans une société, ce que Pierre Bourdieu nomme habitus 4. Les personnes sans logis perdent peu à peu toutes les références qui tissent le quotidien de la plupart d entre nous : la famille, le statut social et socio-économique, l environnement social, un mode de vie partagé... Comment être au monde sans pouvoir s extraire physiquement de tous ses bruits, sans lieu de ressourcement? Comment trouver en soi des raisons de se relever, d être debout lorsqu on ne sait plus comment reprendre sa place dans la société? Autant de questions qui restent sans réponse, celles apportées se limitant le plus souvent à une aide matérielle ponctuelle, protégeant le corps et ne se souciant pas des âmes blessées. Vivre sans domicile fixe, c est pourtant bel et bien perdre peu à peu son identité, construite sur des références communes. De l importance de dire, de se dire Heureusement, certains l ont bien compris et ont fait une priorité de la rencontre avec les personnes «à la marge», parmi lesquelles les habitants de la rue. Nous allons voir, à travers trois exemples concrets, comment donner la parole aux «sans-voix», c est leur permettre d exister dans l espace public. Le Collectif Manifestement a vu le jour à Bruxelles en Ses membres se sont fixé pour objectif d organiser chaque année une manifestation alliant performance artistique et questionnement citoyen. Fin 2010, année européenne de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, choqué par le peu de considération portée aux personnes sans abri et par les dysfonctionnements dans le secteur de l aide qui leur est apportée, le Collectif a organisé une manifestation avec les SDF et a rassemblé leurs revendications dans un ouvrage collectif 5. La manifestation s est clôturée par un réveillon dans l ancien couvent du Gésu, à Saint-Josse ; un lieu occupé par des familles sans logement, des personnes sans papiers. Plusieurs membres du Collectif décidèrent alors de ne pas en rester là. Parmi eux, Anne Löwenthal, une journaliste. Ensemble, ils ont créé l asbl DoucheFLUX 6. L un des projets mené par l association est la réalisation d un mensuel : DoucheFLUX magazine dont Anne Löwenthal, est co-rédactrice en chef aux côtés d un journaliste qui a connu la rue. Les articles sont soit rédigés par les SDF ou dictés par 4 L habitus est un ensemble de dispositions durables, acquises, qui consiste en catégories d appréciation et de jugement et engendre des pratiques sociales ajustées aux positions sociales. Acquis au cours de la prime éducation et des premières expériences sociales, il reflète aussi la trajectoire et les expériences ultérieures. Dans : Anne-Catherine Wagner, Habitus, in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. «Que Sais-Je?». 5 Revendications de (pré-)sdf bruxellois. Manifestation-livre. Ed. Citylights. Site Internet: 6 DoucheFLUX asbl : Action et Recherche Culturelles - Analyse

4 ceux-ci. L équipe de rédaction se réunit une fois par semaine lors d une permanence ouverte à tous. Certains participent à la mise en page, récoltent les interviews. Le magazine veut avant tout «Permettre aux précaires d ouvrir les yeux du lecteur sur leur réalité kafkaïenne, le réalisme de leur lutte et leur irréalisable humour!» lit-on sur le site Internet de l association «Dans DoucheFLUX magazine, le monde de la précarité «se raconte» au grand public sans langue de bois», explique Anne Löwenthal. Le magazine est aussi un outil au service des SDF. On y découvre des informations pratiques : où trouver une source d eau potable, un abri de nuit, des seringues gratuites etc. Il nous paraît essentiel de donner une parole à chacun et que chaque mode d expression soit accueilli. Pouvoir s exprimer, c est reconstruire peu à peu l estime de soi perdue. Les personnes SDF n ont plus aucune étiquette sociale qui les pose dans une société, ils ont des choses à faire valoir mais nulle part où les exprimer». Le projet DoucheFLUX permet aussi des rendez-vous réguliers, ce qui est très structurant lorsqu on n est attendu nulle part, lorsqu on vit au jour le jour, poursuit la rédactrice en chef. Les personnes savent qu on compte sur elles. Certains apprennent à taper à l ordinateur pour écrire leur article ou mettent leurs compétences au service de l association». Les exemplaires du magazine sont vendus en rue. Le nom de l association part d un constat : à Bruxelles, si chacun a de quoi dormir et se nourrir il n y a que trois douches «publiques et inconditionnelles», c est-à-dire gratuites et accessibles sans obligation de fournir des documents L asbl voudrait donc offrir aux personnes sans domicile un lieu confortable comprenant, outre des douches, des consignes, et un salon lavoir, des salles dans lesquelles différentes activités «épanouissantes intellectuellement» auraient lieu, parce que se divertir, utiliser ses compétences ou en acquérir sont nécessaires à la reconstruction de l estime de soi et à la reconquête d une qualité de vie. Un bâtiment a été trouvé. A ce jour, des dons ont permis de rassembler la moitié du montant nécessaire à son acquisition. «Pour l aménagement et les frais de fonctionnement, nous travaillons sur base de promesses de dons, puisque ces dépenses ne sont pas encore affectées. On se débrouillera pour trouver du matériel (serviettes de bain, mobilier, livres Dans ce lieu, il n y aura ni dortoir, ni réfectoire mais une bibliothèque, une salle de repos». Pour Anne Löwenthal, «On oublie que les SDF ont un cerveau. Ils ne viennent pas de nulle part, ils sont issus de tous les milieux socio-économiques. Ils ont des savoirs et des savoir-faire (il y a des graphistes, un journaliste, un plombier, un comptable ) et peuvent en acquérir de nouveaux. DoucheFLUX ne prend pas en charge les personnes de manière globale mais leur propose de prendre part ou d initier des activités ou des projets». L asbl souhaite donc offrir à ces personnes un lieu où prendre soin de soi et qui agirait aussi, par les activités proposées répondant aux souhaits de ces personnes, une sorte de tremplin pour leurs savoirs et leurs savoir-faire. Action et Recherche Culturelles - Analyse

5 Dire sa singularité Autre exemple, en France, celui des ateliers d écriture proposés par Ricardo Montserrat, un écrivain et auteur dramatique chilien. Soucieux lui aussi de partager, depuis son arrivée en France en 1992, sa plume avec les minorités qui subissent de plein fouet ce qu il appelle la dictature économique, Ricardo Montserrat 7 se définit luimême comme un «accoucheur de romans». C est ainsi que ses ateliers ont déjà «enfanté» plusieurs romans écrits avec des personnes en mal d'identité. Il travaille sur le savoir que possèdent les gens. «Je suis un écrivain et un auteur dramatique qui partage ce que je sais de l écriture et du monde, un rapport politique au monde, aussi, avec des gens qui ont accumulé une série de savoirs : savoir divorcer, savoir être licencié, savoir être battue par son mari... Des savoirs positifs et négatifs, mais qui, du moins quand on n est pas passé par la fenêtre, donnent une certaine force». Ricardo Montserrat invite donc des groupes de personnes «privées d emploi», sans domicile, privées de liberté, victimes de violence à exprimer à travers la fiction cette force. Il crée des lieux où l on peut, par l apprentissage et la pratique des différentes formes d expression (roman, théâtre, documentaire) «à la fois revendiquer et reconstruire son identité. Il s agit pour ces personnes, dit-il, d occuper un espace qui était a priori interdit : chacun a droit à la culture, à la fête, au plaisir, à la lumière». En plongeant dans la fiction, les personnes reprennent peu à peu le fil de leur propre vie et se reconnectent avec leur capacité à tracer un parcours de vie. Ricardo Montserrat résume par cette phrase ce qui sous-tend tout son travail en atelier d écriture : «L essentiel est de retrouver une manière originale et personnalisée d avancer». Dire «Je», c est se remettre debout Ngo Semzara Kabuta 8, est né au Congo. En 1958, venu chanter lors de l exposition universelle, il découvre la Belgique. Si son histoire plonge ses racines sur le continent africain, il n a de cesse de lancer des passerelles entre les continents et de relier les individus les uns aux autres, de les relier à leur environnement mais aussi à euxmêmes. Cela, à travers une pratique de la littérature orale africaine dont il fit le sujet de sa thèse de doctorat : l éloge de soi ou «expression publique de la personne», le Kasàlà en langue Cilùba du Congo. Ce professeur émérite de l Université de Gand 7 Ricardo Montserrat, Les Mains d'or avec les hôtes de l'hébergement d'urgence Le Phare, Béthune. Colères du Présent, Ed. Baleine sous le titre : Serial Mineur, Avec le collectif Roseback : Ne crie pas, Gallimard, Série noire, 2000 (Roubaix) - Avec le collectif Koc h Lutunn, Pomme d amour, Ramsay, 1999 (Pont-Aven) - Avec les Ateliers des Mauges, Le mouchoir dans la plaie, Siloë, Avec le collectif Kelt, Zone mortuaire, Gallimard, Série noire, 1997 (Lorient). Ricardo Montserrat, A corps écrits, Coll. «L Art pour quoi faire», Autrement, collection Mutations, septembre Ngo Semzara Kabuta, Eloge de soi, éloge de l autre, Coll. Pensée et perspectives africaines, P.I.E.-Peter Lang, Bruxelles, Action et Recherche Culturelles - Analyse

6 anime des ateliers se fondant sur cette pratique. «Le Kasàlà est émerveillement devant le phénomène humain et l univers». Le kasàlà dit «Je» et situe ce Je, unique et universel à la fois, dans sa lignée. Il plonge au cœur de la pensée africaine et dans le désir fondamental chez l homme de grandir, d être reconnu, aimé : d être quelqu un ; un besoin universel constate Jean Kabuta. Par le Kasàlà, la personne apparaît comme un héros qui relève des défis énormes. Le héros moderne lutte contre la faim, le froid, le manque, les ruptures. Par le Kasàlà, il reprend la parole, il relève la tête et prend la parole pour entendre sa voix, pour revendiquer son droit à l existence. «Le chant public du soi c est la bonne parole Champ d étonnements de rires de rythmes Cimetière des deux violences des épouvantails Hauteur d où l on se contemple de mille yeux» Extrait d un Kasàlà de Ngo Semsara Kabuta, récité à la journée d hommage au génie créateur africain, au musée royal de l Afrique centrale à Tervuren, en Et si nous allions rechercher dans cette sagesse venue de loin, des vérités capables d ouvrir réellement les yeux sur soi-même et sur l autre, là où de grandes déclarations internationales manquent terriblement de chaleur et de chair? Ces trois exemples montrent combien l expression de soi, que ce soit au travers de la fiction, de la poésie, d un article peut être à l origine d une reconstruction de l image de soi permettant d ouvrir de nouveaux possibles. La culture, passant par l écriture, est donc bien ici un vecteur de réinscription dans le tissu social. Elle doit être encouragée au même titre que d autres réponses structurelles et politiques. Au moment où le plan hiver bat son plein ces Robinson Crusoé modernes, perdus dans les îles urbaines ont à retrouver l estime de soi. Celle-ci passe par les regards bienveillants de ceux qui militent pour les remettre debout et surtout par le regard positif que ces personnes vont pouvoir poser sur elles-mêmes, en ayant saisi le formidable outil qu est l expression. Par Laurence Delperdange Journaliste dans la presse associative, animatrice dans l'education permanente Coordonnée par Carole Druez Coordinatrice Thématique ARC asbl. Action et Recherche Culturelles - Analyse

7 Publié avec le soutien du service de l Éducation permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Editeur responsable : Jean-Michel DEFAWE ARC a.s.b.l. - rue de l Association 20 à 1000 Bruxelles Action et Recherche Culturelles Analyse 2013

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme Charte des collections du Val de Somme 1. La médiathèque intercommunale et son environnement 1.1 La Communauté de Communes et le contexte socioculturel 1.2 La tutelle administrative 2. Les missions 2.1

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

Intervention PREFAS journée CNAM 14 octobre 2011. «De la diversité et de l intérêt des PREFAS» Chantal Goyau

Intervention PREFAS journée CNAM 14 octobre 2011. «De la diversité et de l intérêt des PREFAS» Chantal Goyau Intervention PREFAS journée CNAM 14 octobre 2011 2 e table ronde : savoirs professionnels savoirs académiques «De la diversité et de l intérêt des PREFAS» Chantal Goyau La circulaire de la DGAS du 6 mars

Plus en détail

La pédagogie du projet : Des projets pour émanciper

La pédagogie du projet : Des projets pour émanciper La pédagogie du projet : Des projets pour émanciper B O R I S VAESSEN 3 È M E B A C S C I E N C E S H U M A I N E S H E L M O S A I N T E C R O I X 2 0 1 3-2014 Plan : - Remise en contexte. - -Un projet

Plus en détail

Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents

Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents Type d outil : Cet outil offre la possibilité aux écoles d ouvrir leurs portes aux familles. En levant le voile sur

Plus en détail

Intergener@tions, la rencontre Echanges entre élèves d'une classe relais et personnes âgées en résidence autour d Internet

Intergener@tions, la rencontre Echanges entre élèves d'une classe relais et personnes âgées en résidence autour d Internet Intergener@tions, la rencontre Echanges entre élèves d'une classe relais et personnes âgées en résidence autour d Internet Monique Argoualc h Enseignante au Dispositif Relais Kerbonne monique@argoualch.fr

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie

Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie Préambule Comme dans toute autre activité, la recherche en sociologie a des normes formelles qu il faut respecter, aussi vous est il demandé de faire

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

Sommaire. 1 - Préambule...2 2 - L'association Écriture Plurielle, Bien Vivre ensemble via l'écriture...3. Promouvoir la langue française...

Sommaire. 1 - Préambule...2 2 - L'association Écriture Plurielle, Bien Vivre ensemble via l'écriture...3. Promouvoir la langue française... PROJET Écriture Plurielle, Bien Vivre Ensemble via l'écriture Association à but non lucratif déclarée par application de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 Sommaire 1 - Préambule...2

Plus en détail

ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL Résumé Le projet vise à offrir aux étudiants des universités et des écoles d enseignement supérieur d Afrique

Plus en détail

Le chat belge le plus célèbre

Le chat belge le plus célèbre Auteur Katarzyna Kornecka-Nalewajka LEÇON n 5 71 1. Katarzyna Kornecka-Nalewajka Lycée d Enseignement Général n 7 de Częstochowa VII LO im. Mikołaja Kopernika w Częstochowie www.kopernik.czest.pl Titre

Plus en détail

école + lecture = bibliomedia

école + lecture = bibliomedia école + lecture = bibliomedia Chères enseignantes, chers enseignants, Cette brochure permet de découvrir toutes les possibilités d emprunts de livres à Bibliomedia. Elle présente également un vaste choix

Plus en détail

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg LES DROITS CULTURELS Déclaration de Fribourg Les droits culturels, Déclaration de Fribourg, page 2 considérants 1 principes fondamentaux 2 définitions justifications principes et définitions 3 identité

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Madame Liliane Balfroid,

Madame Liliane Balfroid, Madame Liliane BALFROID, Monsieur Luc VAN KERCHOVE, Monsieur Edgar FONCK, Mesdames et Messieurs en vos titres et qualités, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est pour moi un réel plaisir de vous accueillir

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

Don de livres: de la dotation en livres à l appui à l édition locale

Don de livres: de la dotation en livres à l appui à l édition locale Fiche Pratique 5 Don de livres: de la dotation en livres à l appui à l édition locale Cette fiche a été rédigée à partir de l article de CYROT, C., Dons de livres au Sud : un geste ambigu, Peuples en marche,

Plus en détail

Livret de l Unité en formation

Livret de l Unité en formation Livret de l Unité en formation Les FORMATIONS RéSeAu UniFor Formateur Animateur Animateur d Unité Des étapes pour grandir De l autonomie à l engagement, les capacités de l enfant et du jeune grandissent

Plus en détail

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET «Horizon 2013: Expérimentons ensemble de nouveaux chemins pour l ACI» RAPPEL DES ENJEUX L enjeu de ce temps de travail est multiple Grâce au

Plus en détail

Construire un projet culturel

Construire un projet culturel Construire un projet culturel Lequel, pour et avec qui, pourquoi, comment? Ce dossier pédagogique s adresse aux travailleurs sociaux et culturels qui mettent en place des projets culturels au sein de leur

Plus en détail

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Le Jeu Vocal Guy Reibel Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Une pratique inédite pour développer l esprit d équipe Contact : Mr Michel

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE

LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE Le cahier de vie est un cahier individuel et personnalisé. - Sur la 1ère de couverture du cahier, il est important que figurent son intitulé, le prénom et le nom de

Plus en détail

Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire

Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire Les services de médiation scolaire et le service du Médiateur face à l exclusion scolaire Par Annick Faniel En Belgique, un enfant est soumis à «l obligation scolaire pendant une période de douze années

Plus en détail

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013 Editeur responsable: Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl Illustration imaginée et réalisée par Jason Vandepeute, 13 ans. 5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play La Journée du Fair Play

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1 DOSSIER DE PRESSE Contacts Sylvain HEYRAUD Aline DEVILLERS Directeur de Cabinet Chargée de communication 03 86 60 67 14 03 86 60 58 50 sylvain.heyraud@nievre.fr aline.devillers@nievre.fr Et sur les réseaux

Plus en détail

Projet pédagogique de l école Montalembert. Année scolaire 2015-2016

Projet pédagogique de l école Montalembert. Année scolaire 2015-2016 ECOLE PRIVEE CATHOLIQUE MONTALEMBERT 238, boulevard Saint-Denis 92400 COURBEVOIE Tél. standard : 01.46.67.13.00 - Direction / secrétariat : 01.46.67.13.06 Projet pédagogique de l école Montalembert Année

Plus en détail

POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE

POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE NOUVEAUTÉ 2008 Vous souhaitez donner à tous vos élèves une première culture littéraire. Vous avez du mal à vous repérer parmi les 40 000 titres de littérature

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

AIPEO Canada. et le Forum mondial. de la langue française. Du 2 au 6 juillet 2012 Québec RAPPORT D ACTIVITÉ

AIPEO Canada. et le Forum mondial. de la langue française. Du 2 au 6 juillet 2012 Québec RAPPORT D ACTIVITÉ AIPEO Canada et le Forum mondial de la langue française Du 2 au 6 juillet 2012 Québec RAPPORT D ACTIVITÉ Table des matières Mise en contexte... 3 Thématiques.... 4 L objectif du Forum.... 4 Plusieurs

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction)

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction) Eco-logis Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs Projet Pédagogique www.eco-logis.org (en construction) Un projet de l Association Le Porte-Bagages portebagages.e-monsite.com

Plus en détail

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail?

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail? La centralité du travail comme vecteur d inclusion sociale et d exercice de la citoyenneté : quelles remises en question devrait amener le contexte actuel de précarisation? À quelles formes d insertion

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

et sociales offre cifre (3 ans) sciences humaines appel à candidature pour un doctorant en

et sociales offre cifre (3 ans) sciences humaines appel à candidature pour un doctorant en offre cifre (3 ans) appel à candidature pour un doctorant en sciences humaines et sociales proposé par le rize ville de villeurbane 23-25 rue Valentin Haüy 69100 Villeurbanne Tél. : 04 37 57 17 17 Fax

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF

Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF INTRO Près de sept millions d ouvrages, des milliards de pages, des centaines de milliards de mots, d images, d idées. Des siècles de recherche et de travail

Plus en détail

Sommaire. PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7. PARTIE II : Qui sont les coachs?... 27. PARTIE III : Qui sont les coachés?...

Sommaire. PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7. PARTIE II : Qui sont les coachs?... 27. PARTIE III : Qui sont les coachés?... Sommaire PARTIE I : Le coaching : Qu est-ce que c est?... 7 1. Le coaching : définition... 8 2. Histoire du coaching : de mentor à aujourd hui... 10 3. Le coaching est-il un effet de mode?... 14 4. Le

Plus en détail

«Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?»

«Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?» Forum œcuménique Monde du travail, Yverdon 27 octobre 2012 «Gagner assez : Salaire minimum, salaire juste?» Introduction Deux questions avaient été envoyées aux participants pour préparer la discussion

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Ecole communale fondamentale de Mousty

Ecole communale fondamentale de Mousty «On ne va pas à l école pour être meilleur que les autres mais bien pour devenir meilleur que soi-même.» Ecole communale fondamentale de Mousty LE PROJET D ÉTABLISSEMENT est un des outils pour atteindre

Plus en détail

Thème 10: La maison. Objectifs linguistiques. Vocabulaire et structures

Thème 10: La maison. Objectifs linguistiques. Vocabulaire et structures Objectifs linguistiques Acquisition du lexique de la maison (pièces, parties d une maison) Compréhension du lexique des meubles Acquisition des structures pour dire où on habite Connaissance des verbes

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Performance Sculpture d écriture. Le livre ouvert. Association Ker-Hars L écrithèque Copyright

Performance Sculpture d écriture. Le livre ouvert. Association Ker-Hars L écrithèque Copyright Performance Sculpture d écriture Le livre ouvert Association Ker-Hars L écrithèque Copyright 27 rue de Kergestin 29000 Quimper 02 98 52 94 68 06 07 95 71 19 Mail : ker-hars @wanadoo.fr Site internet :

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Écrire un livre et se faire publier

Écrire un livre et se faire publier Laurence Bourgeois Écrire un livre et se faire publier, 2012 ISBN : 978-2-212-55484-7 Introduction «Les Français ne lisent pas.» À y regarder de plus près, cette affirmation n est peut-être pas si infondée

Plus en détail

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT 20 avril 2015 - Claudine Comte, Patrice Rousseau LA DICTÉE À L ADULTE Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT Les enfants

Plus en détail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Introduction Auteur : François Ruph (Équipe de production) Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Objectif : Comprendre le rôle de l organisation,

Plus en détail

Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010

Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010 Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010 VIVACITÉ MONTRÉAL 2009-2010 PRÉAMBULE Le Conseil des arts et des lettres du Québec, en collaboration

Plus en détail

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas Pistes pour une utilisation professionnelle Ce guide d utilisation du livre-dvd «Un bébé, comment ça marche?»

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE GUIDE DE RÉDACTION PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE Titre du cours : Numéro du cours : Pondération : Programme : Discipline : Préalables : Adopté le : par : Approuvé le : par : Approuvé le

Plus en détail

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre «Ile Maurice, 500 cartes postales anciennes» d André de Kervern et d Yvan Martial le vendredi 7 décembre 2012 à 17h00 Blue Penny

Plus en détail

avant-propos un divorce peut-il être «réussi»?

avant-propos un divorce peut-il être «réussi»? avant-propos un divorce peut-il être «réussi»? En février 2011, l UFE (Union des Familles en Europe) a publié les résultats d une enquête choc sur le divorce et ses conséquences. Parmi d autres chiffres

Plus en détail

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque pierresvives TAP / Animation dans la bibliothèque Découverte Christian Voltz TAP / ANIMATION DANS LA BIBLIOTHEQUE Fiche n 6 Intitulé de l action : Découverte de l auteur et l illustrateur Christian Voltz

Plus en détail

Changement et Continuité

Changement et Continuité N agrégation : P 201 114 Belgique/Belgïe P.P. Bruxelles 5 BC3204 Changement et Continuité Trimestriel I mars 2015 CE N EST PAS SANS UN SERREMENT DE COEUR QUE JE DÉMISSIONNE AUJOURD HUI DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire Pour la 5ème édition de son concours de talents TFOU d ANIMATION, l équipe artistique jeunesse de TF1 a imaginé, pour la première fois, un concours de scénario. Co-organisé avec la SACD, le CONCOURS TFOU

Plus en détail

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 013-014 Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 3 e degré de l enseignement professionnel 7 e année P «Gestionnaire de Très Petites Entreprises» Sommaire Pages 1. Grille horaire.

Plus en détail

UNESCO & GOUVERNEMENT DU PORTUGAL Conférence mondiale sur l éducation artistique développer les capacités créatrices pour le 21 ème siècle

UNESCO & GOUVERNEMENT DU PORTUGAL Conférence mondiale sur l éducation artistique développer les capacités créatrices pour le 21 ème siècle UNESCO & GOUVERNEMENT DU PORTUGAL Conférence mondiale sur l éducation artistique développer les capacités créatrices pour le 21 ème siècle Lisbonne, Portugal 6 9 mars 2006 PROJET DE PROGRAMME Antécédents

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel Capacité à se rappeler ou à reconnaître une expérience antérieure MÉMOIRE(S) Mémoire (Sensorielle)

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

dossier de presse trame art textile contemporain association pour la promotion et la valorisation de l art textile contemporain

dossier de presse trame art textile contemporain association pour la promotion et la valorisation de l art textile contemporain dossier de presse trame art textile contemporain association pour la promotion et la valorisation de l art textile contemporain présentation de l association Trame de soi est une association loi 1901,

Plus en détail

Rénovons la recherche d Emploi Module : L Emploi et vous

Rénovons la recherche d Emploi Module : L Emploi et vous 2014 Rénovons la recherche d Emploi Module : L Emploi et vous La cohésion du projet : La cohésion est le moment où vous prendrez conscience que l humain n est pas une machine et qu il a besoin d aimer

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15)

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15) (3 15) PAROLES Ici Paris, il est tard, le bitume 1 reflète les phares Au bas du thermostat on bronze à la carte postale Longtemps pendant mon jeune âge Je pensais que l usine faisait les nuages L eau potable

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

LES AXES PRIORITAIRES

LES AXES PRIORITAIRES LES AXES PRIORITAIRES 1 - SCOLARISATION DES ENFANTS EN DIFFICULTES SCOLAIRES OU/ET AVEC HANDICAP COGNITIF Le choix de la Direction de l Enseignement Catholique (DEC) de regrouper administrativement les

Plus en détail

Série dʼentraînement n 1

Série dʼentraînement n 1 Série dʼentraînement n 1 Les items de ce test ont été sélectionnés pour vous permettre de vous familiariser avec les questions proposées dans les sessions du TCF. Ces items ont été conçus et validés linguistiquement

Plus en détail

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy présente 1 Titre : Paroles de Vie Auteur: Eileen Caddy La Providence Collection : spiritualité Prix TTC : 13,00 Impression du prix : Non TVA: 7 % Format : 140 x 210 mm Nombre de pages: 104 ISBN: 978-2-930678-00-9

Plus en détail

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Le SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Un dispositif de lutte contre l exclusion : 24h/24, 365j/an : 1) Une permanence téléphonique le N vert : 080099/340 2) Des équipes mobiles d aide

Plus en détail

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 dessiner Mes dessins ne montrent presque rien. Je cherche à éliminer les tracés, à ne réduire le sujet, ou le dessin, qu à un essentiel. Une, quelques lignes,

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 1 METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE 1 1 L élimination de la pauvreté dans le monde est le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail