TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION»)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION»)"

Transcription

1 RÉGIMES PARTICULIERS : CONDITIONS D ACCÈS AU RCC TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION») Le gouvernement Michel ne s en est jamais caché : l une de ses grandes priorités est d allonger la durée effective des s des travailleurs en retardant leur sortie du marché du travail. Cet objectif, laborieux, a été partiellement atteint par le retardement de l âge légal de la pension de retraite ainsi que le relèvement progressif des conditions d âge et de conditionnant l accès à la pension de retraite anticipée. Ces mesures ont fait l objet d une précédente Tetralert «Le rehaussement de l âge légal des pensions : le cap est franchi!». Un autre chantier important, celui du régime de chômage avec complément d entreprise («RCC»), avait quant à lui déjà été amorcé à la fin de l année 2014, mais ne s est finalisé qu au mois de juillet dernier. Zoom sur ce régime particulièrement complexe. 1. Notion Le RCC est un régime particulier qui vise les travailleurs âgés qui sont licenciés. Ce régime leur accorde un complément à charge de leur employeur (appelé «complément d entreprise»), en plus de l allocation de chômage qu ils perçoivent. Le montant de l indemnité complémentaire est égal à la moitié de la différence entre la rémunération nette de référence et l allocation de chômage. La rémunération nette de référence équivaut à la rémunération brute du mois de référence (en principe, le dernier mois de prestations) diminuée de la cotisation personnelle à la sécurité sociale et du précompte professionnel. La rémunération brute est plafonnée à 3.780,69 EUR en d accès Le complément d entreprise est dû lorsque les conditions suivantes sont réunies : - Le travailleur est licencié; - Il a droit aux allocations de chômage. - Il a atteint un certain âge et un certain nombre d années de ; - Une convention collective de travail («CCT») prévoit un RCC Le licenciement du travailleur Pour avoir accès au RCC, le travailleur doit avoir été licencié, sauf pour motif grave Le droit aux allocations de chômage Pour pouvoir bénéficier du RCC, le travailleur doit avoir droit aux allocations de chômage.

2 Il doit pour ce faire satisfaire aux conditions d admissibilité et d octroi. Le travailleur doit prouver au moins 2 de travail salarié d les 3,5 dernières années. Le travailleur doit en outre être privé de travail et de rémunération à la suite de circonstances indépendantes de sa volonté Les conditions d âge et de Depuis le 1 er janvier 2015, il existe un régime général de RCC assorti de cinq régimes particuliers. Les conditions d âge et de à remplir pour avoir droit au RCC diffèrent selon le régime applicable. Elles doivent être atteintes au plus tard à la fin du contrat de travail et durant la période de validité de la CCT prévoyant le RCC. Le délai de préavis peut expirer après la période de validité de la CCT applicable sauf s il s agit d une CCT prise par une entreprise en difficulté ou en restructuration. D ce dernier cas, il doit expirer durant la période de validité de la CCT et durant la période de reconnaissance comme entreprise en difficulté ou en restructuration. L arrêté royal du 30 décembre 2014 a prévu un relèvement progressif des conditions d âge et de pour pouvoir bénéficier du RCC à partir du 1 er janvier 2015, en prévoyant toutefois : a. Un régime tritoire afin que les travailleurs puissent bénéficier du RCC aux conditions qui étaient en vigueur jusqu au 31 décembre 2014, moyennant le respect de certaines exigences (voir ciaprès), et b. La possibilité pour les partenaires sociaux de déroger à la limitation des conditions d accès aux régimes particuliers via la conclusion d une CCT au niveau du Conseil National du Travail («CNT») (voir ci-après) Le régime général La CCT n 17 conclue au sein de CNT institue le régime du complément d entreprise tandis que l arrêté royal du 3 mai 2007 régit le régime du chômage avec complément d entreprise. Principe Depuis le 1 er janvier 2015, peuvent bénéficier du régime général les travailleurs qui ont 62 accomplis et qui justifient d une de 40 pour les hommes et 31 pour les femmes. La condition de pour les femmes est progressivement renforcée pour arriver en 2024 à 40 comme les hommes. Régime tritoire Deux catégories de régime tritoire sont prévues. Peuvent bénéficier du RCC aux conditions d âge et de valables jusqu au 31 décembre 2014 : 1) Les travailleurs qui répondent de façon cumulative aux conditions suivantes : - Ils sont licenciés avant le 1 er janvier 2015 ; - Ils atteignent l âge de 60 à la fin du contrat de travail. - Ils ont 35 (pour les travailleurs masculins) ou 28 (pour les travailleurs féminins) de passé professionnel à la fin du contrat de travail. 2

3 2) Les travailleurs qui répondent de façon cumulative aux conditions suivantes : - Ils sont licenciés durant la durée de validité d une CCT de secteur ou d entreprise. - La CCT a été conclue et déposée avant le 1 er juillet 2015 et est entrée en vigueur au plus tard le 1 er janvier Elle prévoit une condition d âge de 60 au moins. - Les travailleurs atteignent l âge de 60 au plus tard à la fin du contrat de travail et durant la période de validité de ladite CCT. - A la fin du contrat de travail, ils ont 35 (pour les travailleurs masculins) ou 28 (pour les travailleurs féminins) de passé professionnel. Mécanisme du cliquet Le système du cliquet vise le travailleur qui, à un moment donné de sa, satisfait aux conditions d âge et de en vigueur. Ce travailleur peut «cliquer» son droit au RCC et le faire valoir ultérieurement lorsqu il sera licencié même si, au moment de son licenciement, il ne remplit plus les conditions en vigueur à ce moment Les régimes particuliers Depuis le 1 er janvier 2015, cinq systèmes particuliers de RCC ont été maintenus par la réglementation, à savoir les régimes applicables : - au secteur de la construction/aux métiers lourds/au régime de travail de nuit ; - aux métiers lourds ; - aux travailleurs moins valides ou ayant des problèmes physiques sérieux ; - aux longues s, et - aux entreprises en difficultés ou en restructuration. Les conditions d accès à ces régimes particuliers (conditions d âge, de et conditions supplémentaires éventuelles) sont fixées par l Arrêté royal du 3 mai Les CCT n 111 à 117 conclues au sein du CNT dérogent toutefois à ces conditions pour les années 2015 et L ensemble des conditions d accès applicables à chaque régime particulier de RCC est repris en annexe sous forme de tableaux. A l instar du régime général, les travailleurs concernés peuvent aussi bénéficier du RCC aux conditions qui étaient en vigueur jusqu au 31 décembre 2014, sous certaines conditions CCT prévoyant le RCC La CCT n 17 est applicable dès l instant où le travailleur est âgé d au moins 62 à la fin de son contrat de travail. Une CCT dérogeant aux conditions d âge et de peut être conclue, par exemple, pour une entreprise en restructuration pour autant qu elle respecte les critères établis par l Arrêté royal du 3 mai Les obligations de l employeur L employeur ayant licencié le travailleur a l obligation de maintenir le paiement du complément d entreprise lorsque ce dernier reprend le travail comme salarié auprès d un autre employeur ou comme travailleur indépendant. Il a également l obligation de remplacer le travailleur licencié, sauf si ce dernier a plus de 62 ou si l entreprise est en restructuration ou en difficultés. 4. Les obligations du bénéficiaire du RCC Si le gouvernement a entendu limiter les conditions d accès au RCC, encore fallait-il régler 3

4 la délicate question de l obligation de disponibilité et d aptitude au travail des bénéficiaires. Ceux-ci sont en effet considérés comme des chômeurs et doivent donc en principe respecter les obligations imposées par la réglementation relative au chômage L obligation d aptitude au travail Depuis le 1 er janvier 2015, les bénéficiaires du RCC ne sont plus soumis à l obligation d aptitude au travail au sens de la réglementation sur le chômage. En d autres termes, en cas d inaptitude au travail pour cause de maladie ou d accident, ils peuvent choisir de continuer à bénéficier des allocations de chômage au lieu de recevoir des indemnités de leur mutuelle L obligation de disponibilité adaptée Les bénéficiaires sont soumis à une obligation de disponibilité adaptée : s ils ne doivent pas rechercher activement un travail, ils doivent néanmoins être et rester inscrits comme demandeurs d'emploi et fournir la preuve de cette inscription. Ils doivent, en outre, collaborer à un accompagnement adapté via un plan d'action individuel (outplacement). A leur demande et sous certaines conditions d âge et de, les bénéficiaires du RCC peuvent toutefois être dispensés de l obligation de disponibilité adaptée. 5. Conclusion Si l objectif du gouvernement Michel de retarder le moment de la sortie du marché du travail des travailleurs via, entre autres, une réforme du RCC se comprend aisément face au vieillissement croissant de la population, le mode opératoire n est pas des plus efficients. En effet, si la réglementation applicable a effectivement durci les conditions d accès au RCC, elle permet aux partenaires sociaux d y déroger via la conclusion de CCT au niveau du CNT. Il en découle une véritable complexification de la réglementation applicable, alors que celle-ci n était déjà pas des plus limpides avant la réforme D aucuns seraient tentés de croire que le système se simplifiera le 1 er janvier 2017, c est-àdire au lendemain de l échéance des CCT n 111 à 117 C est s compter sur la possibilité offerte par le législateur de les proroger ou de les adapter après 2016 Contact : Disclaimer : Les informations juridiques développées d les «TETRALERT» sont des commentaires généraux à caractère purement informatif et ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant des conseils juridiques. Celles-ci ne visent pas à tenir compte des circonstances propres applicables à une personne ou entité en particulier. Tetra Law s efforce bien entendu de fournir une information précise et la plus à jour possible, il ne peut cependant être garanti que cette information soit toujours exacte à la date à laquelle la TETRALERT est lue ou qu elle le sera encore à l avenir. Toute personne veillera donc à s informer auprès d un conseiller professionnel et qualifié pour sa situation personnelle. Tetra Law décline toute responsabilité pour tout dommage qui pourrait être causé par des informations figurant d ses «TETRALERT». Tetra Law n'est en outre aucunement responsable du contenu de sites internet externes qui seraient renseignés d ces TETRALERT. ********** 4

5 RÉGIMES PARTICULIERS : CONDITIONS D ACCÈS AU RCC Régime dérogatoire Mesure tritoire éventuelle (Arrêté royal du 30 décembre 2014 modifiant l arrêté royal du 3 mai 2007) Régime de base (Arrêté royal du 3 mai 2007) dérogatoires en 2015 & 2016 (CCT n 111 et 112) OUI Condition d âge Condition de supplémentaires Condition d âge Condition de supplémentaires 1. -Travail de nuit -Métier lourd -Secteur construction et incapacité de travail (Article 3, 1 er de l AR du 3 mai 2007) cumulatives : - Avoir été licencié avant le 01/01/ Avoir 56 le 31/12/2014 et à la fin du CT - 33 de à la fin du CT - Avoir travaillé 20 d régime de nuit OU CP construction et attestation d incapacité < 01/01/15 : 58 < date indéterminée : Soit 20 d régime de travail de nuit - Soit métier lourd : Travail en équipes successives Travail en services interrompus Travail en régime de nuit Des 33 de : ML durant 5 (sur 10 dernières d régime de nuit - CP ou sous-cp ayant conclu CCT qui introduit ou prolonge un régime de nuit - Métier lourd durant 5 (sur 10 dernières années avant fin CT) ou 7 (sur 15 dernières années avant fin CT) - CP ou sous-cp ayant conclu CCT qui introduit ou prolonge régime métier lourd - Entreprise appartenant à la commission paritaire de la construction (CP n 124) - Attestation incapacité - CCT sectorielle prévoyant des conditions d âge et de ne pouvant être inférieures à 58 et 33 + conditions relatives à aptitude au travail

6 années avant fin CT) ML durant 7 (sur 15 dernières années avant fin CT) - Soit CP construction + attestation incapacité 6

7 Régime dérogatoire Mesure tritoire éventuelle (prévue par l arrêté royal du 30 décembre 2014 modifiant l arrêté royal du 3 mai 2007) Régime de base (Arrêté royal du 3 mai 2007) dérogatoires en 2015 & 2016 (CCT n 113) NON Condition d âge Condition de supplémentaires Condition d âge Condition de supplémentaires 2. Métier lourd (Article 3, 3 de l AR du 3 mai 2007) < 01/01/15 : 58 < date indéterminée : Métier lourd : Travail en équipes successives Travail en services interrompus Travail en régime de nuit 58 idem Pas de modification - Des 35 de : ML durant 5 (sur 10 dernières années avant fin CT) ML durant 7 (sur 15 dernières années avant fin CT) 7

8 Régime dérogatoire Mesure tritoire éventuelle (Arrêté royal du 30 décembre 2014 modifiant l arrêté royal du 3 mai 2007) Régime de base (Arrêté royal du 3 mai 2007) dérogatoires en 2015 & 2016 (CCT n 114) NON Condition d âge Condition de supplémentaires Condition d âge Condition de supplémentaires 3. Travailleurs moins valides (Article 3, 6 de l AR du 3 mai 2007) < 01/01/15 : Statut de travailleur moins valide reconnu par autorité compétente OU Travailleur ayant des problèmes physiques sérieux (selon critères prévus par CCT du CNT) Statut de travailleur moins valide reconnu par autorité compétente, à savoir que le travailleur doit : Soit remplir les conditions médicales pour être inscrit à une agence pour personnes handicapées Soit remplir les conditions médicales pour avoir droit à une allocation de remplacement ou d intégration de personnes handicapées Soit être occupé d un atelier protégé Soit avoir une incapacité de travail permanente de plus de 65% en accident du travail ou maladie professionnelle OU Travailleur ayant des problèmes physiques graves occasionnés intégralement ou partiellement par leur activité professionnelle actuelle ou antérieure + qui entravent significativement la poursuite de leur métier (exclusion et assimilations prévues à l article 2, 2 de la CCT) attestation du FAT ou du FMP 8

9 Régime dérogatoire Mesure tritoire éventuelle (Arrêté royal du 30 décembre 2014 modifiant l arrêté royal du 3 mai 2007) Régime de base (Arrêté royal du 3 mai 2007) dérogatoires en 2015 & 2016 (CCT n 115 et 116) OUI Condition d âge Condition de supplémentaires Condition d âge Condition de supplémentaires 4. Longue cumulatives : - Avoir été licencié avant le 01/01/2016 < 01/01/2015 : 58 <01/01/2017 : Pas de modification (Article 3, 7 de l AR du 3 mai 2007) - Avoir 56 le 31/12/2015 et à la fin du CT - 40 de à la fin du CT 9

10 Régime dérogatoire Mesure tritoire éventuelle (Arrêté royal du 30 décembre 2014 modifiant l arrêté royal du 3 mai 2007) Régime de base (Arrêté royal du 3 mai 2007) dérogatoires en 2015 & 2016 (CCT n 117) NON Condition d âge Condition de supplémentaires Condition d âge Condition de supplémentaires 5. Entreprises en difficulté ou en restructurati on (Article 18, 7 de l AR du 3 mai 2007) < 01/01/2015 : 55 < 01/01/2016 : 56 < 01/01/2017 : 57 < 01/01/2018 : 58 < 01/01/2020 : 60 - Soit 20 - Soit 10 sur 15 dernières années avant fin CT Si travailleur visé par licenciement collectif, il doit accepter de s inscrire auprès de la cellule pour l emploi + y rester inscrit pendant 6 mois minimum. 55 (le cas échéant, au plus tard à la date de l annonce du licenciement collectif) idem Pas de modification 10

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle Office national de l'emploi Pour plus de renseignements, contactez l ONEM local (bureau du chômage). Vous trouverez les adresses dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Feuille info - employeurs La

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS

REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Etat au 07 octobre 2015 Nos 1 Article concerné / thème abordé Date d entrée en vigueur Date d'intégration

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation

Le Droit Individuel à la Formation Le Droit Individuel à la Formation S O M M A I R E : Définition Bénéficiaires Conditions Procédure Déroulement Prise en charge Portabilité du DIF CDD & DIF Le C.I.F J A N V I E R 2 0 1 3 L e Droit Individuel

Plus en détail

TETRALERT TAX LE TAX SHIFT : TAXE DE SPÉCULATION, TAXE CAÏMAN, PRÉCOMPTE MOBILIER À 27% ETC. VS. AUGMENTATION DU POUVOIR D ACHAT

TETRALERT TAX LE TAX SHIFT : TAXE DE SPÉCULATION, TAXE CAÏMAN, PRÉCOMPTE MOBILIER À 27% ETC. VS. AUGMENTATION DU POUVOIR D ACHAT TETRALERT TAX LE TAX SHIFT : TAXE DE SPÉCULATION, TAXE CAÏMAN, PRÉCOMPTE MOBILIER À 27% ETC. VS. AUGMENTATION DU POUVOIR D ACHAT I. Le tax shift pour les investisseurs particuliers 1.1. LA TAXE DE SPÉCULATION

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3060 Convention collective nationale IDCC : 1930. MEUNERIE AVENANT N 44 DU 7

Plus en détail

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse COMPLEMENTS ET MODIFICATIONS POUR LE CANTON DE GENEVE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation)

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

Convention chômage 2014

Convention chômage 2014 Convention chômage 2014 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 2 juillet 2014 Mise à jour le 13 août 2015

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC

CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC 09/12/2014 FONDS SOCIAL DES ENTREPRISES DE TAXIS ET DES SERVICES DE LOCATION DE VOITURES AVEC CHAUFFEUR CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC Avenue De

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

Relatif à la comptabilisation du droit individuel à la formation DIF

Relatif à la comptabilisation du droit individuel à la formation DIF CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2004 - F DU 13 OCTOBRE 2004 DU COMITÉ D URGENCE Relatif à la comptabilisation du droit individuel à la formation DIF Sommaire : 1. - Dispositif du DIF 2. - Comptabilisation

Plus en détail

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 POUR LES EMPLOYES DU COMMERCE INTERNATIONAL, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE BROCHURE POUR LES EMPLOYEURS 1 Introduction...3 2 Cadre général...4

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection 2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection Prime suite à une augmentation temporaire de travail... 2 Convention collective de travail du 7 novembre 2006

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

La rupture du contrat de travail

La rupture du contrat de travail Mettre fin à la relation de travail ne se fait pas n importe quand, ni n importe comment. La présente note synthétise les principaux élements qu il convient de respecter en cas de rupture du contrat de

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole

2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole 2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole Barèmes basés sur l'expérience... 2 Convention collective du 17 décembre 2009 (98.619) modifiée par la convention collective

Plus en détail

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015 Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance Saison 2014/2015 La présente annexe a pour objet de définir, en application de l article 6.4 du chapitre 1 du Titre

Plus en détail

Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques

Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques Entre l Etat (nom du pays étranger), représenté par M. XXXX, Ambassadeur de xxxxxxx à Bruxelles,

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle.

Règlement sur la liquidation partielle. Règlement sur la liquidation partielle. 2 Sommaire 1 But 2 Liquidation partielle de la Fondation 2.1 Conditions 2.2 Jour de référence 2.3 Détermination des fonds libres/ 2.4 Répartition des fonds libres

Plus en détail

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale.

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les titres-repas Toutes les entreprises n ont pas la faculté

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE Article 1er But Dans le but de surveiller l application des CCT qui adhérent au système de «Carte professionnelle», notamment le respect des conditions

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

Le Crédit-temps en 2015

Le Crédit-temps en 2015 NOTE SERVICE D ETUDE Le Crédit-temps en 2015 OCTOBRE 2015 P A TRICIA DE MARCHI CONSEILLÈRE CONCI LIA TI ON VIE PRIVEE ET P ROFESSIONNELLE E T F IN DE CARRIERE Table des matières 1. Préambule... 2 2. Le

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

Titres-repas Janvier 2016

Titres-repas Janvier 2016 Titres-repas Janvier 2016 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date de dernière

Plus en détail

Accord sur la libre circulation des personnes CH CE. Assurance-chômage Dispositions déterminantes du droit communautaire

Accord sur la libre circulation des personnes CH CE. Assurance-chômage Dispositions déterminantes du droit communautaire Accord sur la libre circulation des personnes CH CE Assurance-chômage Dispositions déterminantes du droit communautaire Règlement (CEE) N 1408/71 du Conseil du 14 juin 1971 relatif à l'application des

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

Le recrutement d agents non titulaires

Le recrutement d agents non titulaires Fiche 1 : 1) Principaux cas de recours : Le recrutement d agents non titulaires Aux termes de l article 4 de la loi du 11 janvier 1984, les employeurs publics peuvent recruter des agents non titulaires

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/175 DELIBERATION N 08/060 DU 4 NOVEMBRE 2008 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Belgique Merci de citer ce

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Toute reprise ou reproduction totale ou partielle du texte ou illustration de cette brochure n est autorisée que moyennant mention

Plus en détail

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»).

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»). Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès Médecine du travail et de prévention février 2006 1 Les trois voies d accès : Les conditions requises pour exercer la médecine du travail sont énumérées à l article

Plus en détail

Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique

Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique CONFEDERATION FRANÇAISE DU COMMERCE DE GROS ET DU COMMERCE I NTERNATION AL Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique Licenciement économique p.1 Harcèlement

Plus en détail

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents SNUCLIAS-FSU : 173, Rue de CHARENTON 75012 PARIS / Tél. : 01. 43. 47. 53. 95 / Fax : 01.49.88.06.17 / Mail : snuclias-fsu@orange.fr les cahiers de syndicalement vôtre n 4 décembre 2010 Union nationale

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-50

Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-50 Paris, le Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-50 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 rela tive au Défenseur

Plus en détail

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique 2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Suppléments de salaire travail en équipes travail de nuit travail du weekend jours fériés... 2

Plus en détail

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»):

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»): CE Cour de Justice, le 23 janvier 2014 * Affaire C-296/12 Commission européenne contre Royaume de Belgique 1. Par sa requête, la Commission européenne demande à la Cour de constater que, en adoptant et

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2016 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION Un acquis pour les salariés couverts par une convention collective Obligation d information des salariés Selon l'article 12 de la loi Evin du 31 décembre 1989,

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/011 DÉLIBÉRATION N 10/004 DU 2 FÉVRIER 2010 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE SOCIAL N 31 SOCIAL N 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 février 2006 ISSN 1769-4000 LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2009/3 Traitement comptable des subsides en capital dont l octroi et/ou le paiement sont échelonnés sur plusieurs années Avis du 11 février 2009 Mots clés Condition

Plus en détail

EMPLOYEURS. L Assédic accompagne les chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise

EMPLOYEURS. L Assédic accompagne les chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise EMPLOYEURS NOTICE DAJ 825 JANVIER 2006 L Assédic accompagne les chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise Sommaire Votre situation Vous percevez l allocation d aide au retour à l emploi et vous créez

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 118 ----------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 118 ---------------------------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 118 ---------------------------------------------------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ------------------------------------- Convention collective de travail

Plus en détail

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 3 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

ATELIER CLUB DE LA PRESSE NANTES. La Nouvelle Convention d Assurance Chômage 2014. Le 7 Novembre 2014

ATELIER CLUB DE LA PRESSE NANTES. La Nouvelle Convention d Assurance Chômage 2014. Le 7 Novembre 2014 ATELIER CLUB DE LA PRESSE NANTES La Nouvelle Convention d Assurance Chômage 2014 SOMMAIRE 1- Calcul de l allocation 2- Cumul salaires/allocation chômage 3- Droits rechargeables 4- Indemnisation «multi-employeurs»

Plus en détail

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Août 2008 (Rédigé le 29 août 2008) Bonjour à toutes et à tous. La loi 2002-2 a prévu que tous les établissements sociaux

Plus en détail

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL Journal officiel du 16 juin 2011 Arrêté du 15 juin 2011 portant agrément des accords relatifs aux annexes I à XII au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011

Plus en détail

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées?

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? pratiques [comité d entreprise] Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? Les activités sociales et culturelles du comité d entreprise sont principalement financées par une contribution

Plus en détail

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage

page 3 page 4 Eléments de contexte Le contrat d apprentissage page 5 L exécution du contrat d apprentissage Dossier de presse Signature des contrats d apprentissage de l éducation nationale Vendredi 16 octobre 2015 Sommaire Eléments de contexte Le contrat d apprentissage L apprenti La rémunération de l apprenti

Plus en détail

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014)

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014) Arrêté étendant J 1 50.25 le champ d application de diverses modifications aux conventions collectives de travail pour les métiers de la métallurgie du bâtiment soit : CCT pour le métier d installateur

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s)

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 septembre 2014 N de pourvoi: 13-21339 ECLI:FR:CCASS:2014:C101057 Non publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de

Plus en détail

LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE

LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE LIVRE V - EMPLOI ET CHOMAGE TITRE VIII PRERETRAITE Tableau de correspondance Chapitre Premier - Préretraite-solidarité Art. L. 581-1. Le bénéfice de la préretraite-solidarité est réservé aux salariés des

Plus en détail

Transformation du papier et du carton CP 136

Transformation du papier et du carton CP 136 Transformation du papier et du carton CP 136 Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Table

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 PARIS, le 22/07/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 OBJET : Application de l'accord du 21 juin 1999 conclu entre l'union européenne et

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de Groupe

Conditions Générales. Assurance de Groupe Assurance de Groupe Conditions Générales Société Anonyme - Capital Social 40.000.000,00 EUR - N entreprise 0403.262.553 - RPM Bruxelles Tour Louise, Avenue Louise, 149-1050 Bruxelles - Tél. (02) 403 87

Plus en détail

Votre allocation de chômage, artistes et techniciens...

Votre allocation de chômage, artistes et techniciens... Notice DAJ 168 Mise à jour UNIjuridis décembre 2008 Sommaire Votre allocation de chômage, artistes et techniciens... Conditions pour bénéficier de l'allocation Avoir travaillé 507 heures ou plus au cours

Plus en détail

syndicat Parcs et jardins quels sont vos droits? Chefs d'équipe et paysagistes Jardiniers - Pépiniéristes et arboriculteurs

syndicat Parcs et jardins quels sont vos droits? Chefs d'équipe et paysagistes Jardiniers - Pépiniéristes et arboriculteurs quels sont vos droits? 2010 Parcs et jardins Chefs d'équipe et paysagistes Jardiniers - Pépiniéristes et arboriculteurs syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs 16, rue des Chaudronniers

Plus en détail

ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE

ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE ASSISTANT-E-S EN MEDECINE DENTAIRE 2006-2008 CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL Valable à compter du 1 er janvier 2006 entre L'ASSOCIATION DES MEDECINS-DENTISTES DE GENEVE (AMDG), d'une part, et LE SYNDICAT

Plus en détail

Titre IV. Les pensions

Titre IV. Les pensions Titre IV. Les pensions I. Introduction Les pensions forment aujourd hui la source première de revenus de près de 2 millions de personnes en Belgique. La masse financière de l ensemble des pensions versées

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/10/075 DÉLIBÉRATION N 10/044 DU 1 ER JUIN 2010 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PROVENANT

Plus en détail

Feuille info - employeurs Le Plan Activa (la carte de travail)

Feuille info - employeurs Le Plan Activa (la carte de travail) Office National de l'emploi Pr tte demande d information, adressez-vs à votre organisme de paiement à l ONEM local (bureau du chômage). Vs trverez les adresses dans l annuaire sur le site : www.onem.fgov.be

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail?

LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail? LES CLAUSES COMMUNES DU CONTRAT DE TRAVAIL Comment rédiger un contrat de travail? Cette fiche pratique est un complément indispensable aux modèles de contrat de travail mis à votre disposition par le CoSMoS.

Plus en détail

Travailler. Le travail en interim FICHE 13

Travailler. Le travail en interim FICHE 13 FICHE 13 Travailler Le travail en interim Le contrat de travail temporaire, quel que soit le motif, ne peut permettre de pourvoir durablement à un emploi lié à l activité normale et permanente de l entreprise

Plus en détail

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du

DECRET N 60-051 du 9 mars 1960. Article premier. - Le présent décret, pris en application des articles 53, 56, 57, 59 et 63 de la loi n 60-003 du DECRET N 60-051 du 9 mars 1960 relatif au régime particulier de certaines positions des fonctionnaires des cadres de l Etat et à certaines modalités de cessation définitive de fonctions. Article premier.

Plus en détail

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes :

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes : 4. Le droit belge du travail Le droit belge du travail fait une distinction entre les ouvriers et les employés. L ouvrier effectue un travail principalement manuel. L employé effectue un travail principalement

Plus en détail

Le projet de loi article par article

Le projet de loi article par article Le projet de loi article par article L article 1er prévoit la mise en place d un Comité de pilotage des organismes de retraite. Sa mission est de s assurer de la pérennité financière des régimes, de l

Plus en détail

Aide pour le module de calcul du préavis

Aide pour le module de calcul du préavis Aide pour le module de calcul du préavis 1. Introduction....2 2. Le module : dans quels cas?...3 3. Explication du module de calcul en ligne...4 3.1. Champs...4 3.1.1. Ouvriers...4 3.1.1.1. Statut...4

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

1. Qui est considéré comme étudiant?

1. Qui est considéré comme étudiant? 1. Qui est considéré comme étudiant? Les jeunes suivants peuvent faire l'objet d'un contrat d étudiant : les étudiants de 18 ans et plus. les étudiants de moins de 18 ans ayant terminé avec fruit l enseignement

Plus en détail

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM?

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? Selon une étude du ministère du Travail, l'emploi temporaire a connu une progression foudroyante avec plus de 90% d'embauches en CDD et en intérim enregistrées en

Plus en détail

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION ET LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL JUILLET 2011

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION ET LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL JUILLET 2011 LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION ET LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL JUILLET 2011 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL MENTION DU DIF SUR LE CERTIFICAT DE TRAVAIL LICENCIEMENT MOTIF PERSONNEL UTILISATION DU

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr Thème 5 CONGES ABSENCES En tant que salarié, à quels congés aurai je droit? Vous avez droit à des congés payés dès lors que vous avez travaillé au moins un mois dans l entreprise. Un salarié capitalise

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire I. Régime des congés payés dans les professions du bâtiment et des travaux publics a. Règles d'affiliation b. Organisation et fonctionnement des caisses

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

Fédération des Syndicats, des Arts, des Spectacles, de l Audiovisuel, de la Presse, de la Communication et du Multimédia Force Ouvrière

Fédération des Syndicats, des Arts, des Spectacles, de l Audiovisuel, de la Presse, de la Communication et du Multimédia Force Ouvrière Fédération des Syndicats, des Arts, des Spectacles, de l Audiovisuel, de la Presse, de la Communication et du Multimédia Force Ouvrière 2 rue de la Michodière 75002 Paris : 01.47.42.35.86 - : 01.47.42.39.45

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail