Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art"

Transcription

1 Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art O Choussy Fédéra.on oncologique ORL- Maxillo- Odontologie CHU Rouen

2 Ra.onnel de la CT néoadjuvante Meilleure délivrance des drogues par absence d altéra.on vasculaire Éradica.on précoce des micrométastases Meilleure tolérance des cytotoxiques Sélec.on des bons répondeurs (préserva.on d organe) Bernier Eur J Cancer 2003 Urba J Clin Oncol 2006

3 Préserva.on laryngée Sélec.on des pa.ents Effet néga.f : toxicité Mortalité faible mais non nulle Retard au TTT défini.f Toxicité cumula.ve Toxicité tardive

4 Chimiothérapie néoadjuvante données des premières généra.ons d essais de préserva.on laryngée Chirurgie + radiothérapie R Chimiothérapie 2 ou 3 cycles P/FU Mauvais répondeurs Chir + Rth Bons répondeurs Rth surveillance +/- chir raxrapage

5 Veterans 332 pa.ents Laryngectomie vs CT induc.on+radiothérapie A 2 ans Survie 68% dans les 2 groupes Préserva.on laryngée 64 % bras 2 Métastase : chimiothérapie > chirurgie Récidive locale : chirurgie > chimiothérapie Veterans N Engl J Med 1991

6 EORTC 202 pa.ents Hypopharynx ou étage globque, T2- T4 Chirurgie+RTH vs chimio néoadj (PF)+RTH Suivi 51 mois Pas de récidive locale ou régionale Méta chir >CT (36%vs 25%) Préserva.on laryngée 50 % Lefebvre J Natl Cancer Inst 1996

7 GETTEC T3 Laryngé PF+RT vs LT+RT Fermeture prématurée (faible recrutement) 15/36 (42%) larynx préservé 2 ans Survie : CT+RT<chir+RT Richard Oral Oncol 1998

8 Méta analyse MACH- NC 3 essais randomisés Chirurgie radicale versus néoadj (5FU- CDDP) N=602 Pas de DS mais Réduc.on de 6% (45 à 39%) de la survie à 5 ans Récidive locorégionale CT : 25% vs chir 12% Méta CT 14% vs 19% dans bras chir 67 % de larynx préservé à 5 ans Pignon Lancet 2000

9 Première généra.on d essais de préserva.on laryngée : conclusion 3 essais randomisés de phase III VA (USA) EORTC (E) GETTEC (F) larynx hypopharynx T3 larynx VALCSG. N Engl J Med 1991 Lefebvre JL et al. J Natl Cancer Inst 1996 Richard JM et al. Oral Oncol 1998 Conclusions (méta analyse Pignon JP et al. Lancet 2000) pas de différence significa.ve en ma.ère de survie préserva.on laryngée : 56% dans le bras expérimental

10 Nouvelle généra.on d essais de préserva.on laryngée : arrivée du Taxotère Chirurgie + radiothérapie R Chimiothérapie 2 ou 3 cycles TPF Mauvais répondeurs Chir + Rth Bons répondeurs RTCT surveillance +/- chir raxrapage

11 Arrivée du taxotère Chimiothérapie néoadjuvante TPF>PF Specenier target oncom 2007 HiX J Clin Oncol 2005 Vermorken N Engl J Med 2007 Remenar J Clin Oncol 2006 Bernier J Clin Oncol 2006 Posner N Engl J Med 2007 Calais J Clin Oncol 2006 Calais Eur J Cancer 2007

12 Préserva.on laryngée N=213 GORTEC TPF (110 pts)! Docetaxel (75 mg/m² J1) l CisplaJn (75 mg/m² J1)! 5- FU (750 mg/m²/jx5) 3 cycles/3s Répondeurs: rth +/- chir rat randomisa.on évalua.on PF (103 pts)! CisplaJn (100 mg/m²) J1 l 5- FU (1000 mg/m²/jx5) 3 cycles/3s Non répondeurs (p)lt +rth Objec.f principal : taux de préserva.on à 3 ans Calais J Clin Oncol 2006 Calais Eur j Cancer 2007 Pointreau J Natl Cancer Inst 2009

13 Réponse : TPF (82.8%) > PF (60.8%) Préserva.on : TPF (80%)>PF(57.6%) A 3 ans : TPF (74%)>PF(51%) Survie équivalente Toxicité moindre dans bras TPF Mucite : PF>TPF Neutropénie TPF>PF Neutropénie fébrile PF>TPF Chimiothérapie conco reçue TPF (82%)>PF (67%) Years after randomization Calais J Clin Oncol 2006 Calais Eur j Cancer 2007 Pointreau J Natl Cancer Inst 2009

14 Taux de préserva.on laryngée Median follow-up 39 months Laryngeal preservation (%) p = 0.02 TPF arm PF arm Years after randomization Calais J Clin Oncol 2006 Calais Eur j Cancer 2007 Pointreau J Natl Cancer Inst 2009

15 Les survies Survie globale Survie sans récidive Overall survival (%) p = 0.57 TPF arm PF arm Progression-free survival (%) p= 0.11 TPF arm PF arm TPF PF Years after randomization TPF PF Years after randomization Calais J Clin Oncol 2006 Calais Eur j Cancer 2007 Pointreau J Natl Cancer Inst

16 ESSAI TREMPLIN PHASE II larynx hypopharynx Mauvais répondeurs: (p)lt +rth TPFX3 T = 75 mg/m² J1 P = 75 mg/m² J1 5- FU = 750 mg/m² J 1 à 5 Bons répondeurs randomisa.on Rth 70 grays +ccdp 100mg/m2 J1,22,43 Rth 70 grays +cetuximab 400mg/m2 J- 8 puis 250mg/m2 hebdo Objec.f principal: préserva.on laryngée à 3 mois Objec.f secondaire : préserva.on fonc.on laryngée et survie à 18 mois Lefebvre JL et al. JCO 2013

17 n=153 Tolérance 74 % 3 cycles TPF 42 % (25/60) bras cispla.ne TTT complet 71 % (40/56) bras cetux TTT complet Toxicité 4 décès reliés à la CT 23,5% toxicités grade 3-4 (iden.que 2 bras)

18 Contrôle tumoral (36 mois) Local : Cispla.ne (8/13,3%)> Cetux (12/21,4%) En incluant les LT de raxrapage : cispla.ne=cetux Régional : cispla.ne=cetux Méta : cispla.ne=cetux Préserva.on laryngée 3 mois : cispla.ne (95%)=cetux (93%) 18 mois : cispla.ne (87%)=cetux (82%)

19 Survie 18 mois : cispla.ne (92%)=cetux (89%) 36 mois : cispla.ne (75%)=cetux (73%)

20 RTOG stade III ou IV laryngé néo vs conco vs RT Foras.ere N Engl J Med 2003 Foras.ere JCO 2013

21 A 2 ans Préserva.on laryngée : RT+cis (88%)>PF+RT (78%)>RT (70%) Contrôle local RT+cis (78%)>PF+RT (61%)>RT (56%) Foras.ere N Engl J Med 2003 Foras.ere JCO 2013

22 A 5 ans Survie : induc.on=conco>rt Préserva.on laryngée : conco >induc.on>rt Récidive locale : conco > induc.on>rt

23 A 10 ans 11,7% survivants Toxicité (grade 3 à 5) 30 à 38% sans DS entre les bras Foras.ere N Engl J Med 2003 Foras.ere JCO 2013

24 Conclusion TPF>PF Sélec.on de bons répondeurs Mortalité Toxicité Préserva.on laryngée 70 %

25

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale 100 90 80 Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale Différence : 4 % (p < 0.0001) MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer % Control CT 70 60 50 40 30 20 10 0 54 % 50 % 36 % 32

Plus en détail

Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature

Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature Dominique de Raucourt 1 / xx 2 / xx Particularités des T3 oropharyngés! " Accessibles le plus souvent

Plus en détail

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée?

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Pr. Pascal HAMMEL La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Conflits d intérêts Dr Pascal HAMMEL Laboratoires AMGEN Chimiothérapie

Plus en détail

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR FOM 213 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis (jusqu en 21)

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD I - CANCER COLIQUE Le colon : en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,, plus de 15 cm de la marge anale en rectoscopie. Adénocarcinome

Plus en détail

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique?

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Mardi 7 octobre 2014 Centre des Congrès d Aix-Les-Bains Dr Emmanuel Maillard, Dr Fabien Stenard Cancer colorectal métastatique:

Plus en détail

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins CHU de Charleroi Dr Dany Brohée Oncologie médicale Chef de service d'oncologie et hématologie Ailier chimiothérapeute de l'équipe Tête&Cou Le traitement

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables 10 ème Symposium ADMY Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables Stéphane Benoist CHU Bicêtre Introduction Cancer colorectal avec métastases

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Hormonothérapie adjuvante Le tamoxifène a été longtemps la molécule

Plus en détail

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN DESC de chirurgie viscérale Poitiers 2004 Katy WELSCHBILLIG CHU d Angers Intérêt d identifier les facteurs pronostiques Définition des populations à haut risque

Plus en détail

TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre.

TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre. TRAITEMENT ADJUVANT CANCER DU RECTUM Pas contre. F Peschaud Vendredi 11 décembre 2015 Adjuvant: Pourquoi? T3/T4 après RCT néoadjuvante: taux de récidive métastatique à 5 ans de 35% Stade III: Survie sans

Plus en détail

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Fonctions du pharyngo-larynx : CARREFOUR aéro-digestif Déglutition ++++ protection

Plus en détail

les stratégies de préservation d organe en ORL

les stratégies de préservation d organe en ORL 6 ème Congrès National d ORL Alger, 10 novembre 2016 les stratégies de préservation d organe en ORL Jean Louis Lefebvre Lille, France Buts du traitement des cancers avancés des VADS contrôle locorégional

Plus en détail

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Conflits d'intérêts Symposiums, advisory boards : Lilly, Roche, Boehringer- Ingelheim, Astra-Zeneca, GSK, Pfizer Crédits

Plus en détail

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA I. Introduction La première laryngectomie a été réalisée en 1873 par Billroth. Le but de la plupart des recherches chirurgicales a été

Plus en détail

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr Radio-chimiothérapie du cancer du rectum Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr 5 nouveautés dans le cancer du rectum La RTCT nouveau standard Extension des indications de conservation du sphincter L IRM

Plus en détail

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ?

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? RCP SFSPM Rennes-2015 Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Institut Curie, Paris

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012?

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Toulouse le 5 avril 2013 Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Thierry Lecomte Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Sommaire des protocoles Page Carcinome des voies aérodigestives supérieures - GORTEC 2004-01 - IMRT Étude randomisée de phase 3 comparant la radiothérapie

Plus en détail

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ Michel Ducreux Insitut Gustave Roussy Villejuif,FRANCE 1/28 Le cancer du pancréas. Histoire naturelle: Survie à 3 ans < 5% Maladie métastasée d emblée: 40% Formes

Plus en détail

La préven*on hormonale du cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP

La préven*on hormonale du cancer du sein. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP La préven*on hormonale du cancer du sein M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis APHP Deux situa*ons Préven*on hormonale en dehors du risque géné*que Préven*on hormonale en cas de muta*on

Plus en détail

Surveillance postopératoire

Surveillance postopératoire Virginie Westeel CHU, Besançon France Surveillance postopératoire 1 Pourquoi? Why? Aim of follow-up : 6th edition of thetnm classification Goldstraw J Thorac Oncol 2007;2:706-14 2 Récidives et 2 èmes cancers

Plus en détail

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Chimiothérapie des tumeurs solides Adjuvantes ou néoadjuvantes: Avant ou après un

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

T1-T2 du larynx: Chirurgie ou radiochimiothérapie Revue de la littérature. L.Laccourreye Angers

T1-T2 du larynx: Chirurgie ou radiochimiothérapie Revue de la littérature. L.Laccourreye Angers T1-T2 du larynx: Chirurgie ou radiochimiothérapie Revue de la littérature L.Laccourreye Angers Critères de jugement?! Mendenhall et al proposaient 3 critères Contrôle local Qualité vocale Coût Mendenhall

Plus en détail

SFCO, Symposium Olympus, Bordeaux 23 Mai 2015

SFCO, Symposium Olympus, Bordeaux 23 Mai 2015 Place du NBI dans le suivi et le traitement des cancers ORL Gaël Espinasse Département ORL, Institut Universitaire du Cancer, Toulouse SFCO, Symposium Olympus, Bordeaux 23 Mai 2015 Narrow Band Imaging

Plus en détail

Chimiothérapie stades avancés

Chimiothérapie stades avancés Définition Chimiothérapie adjuvante Cancer du poumon non à petites cellules On entend par chimiothérapie adjuvante, un traitement réalisé chez un malade dont la tumeur a été enlevée en totalité par une

Plus en détail

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II?

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, AP-HP, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Augmentation lente de l incidence Incidence

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28 THESAURUS Cancer ORL Texte Crt Juin 2015 Thésaurus Cancer ORL Texte Crt Page 1 sur 28 INDEX DES ARBRES DECISIONNELS Arbre Titre Page Ia Attitudes thérapeutiques (avant radiothérapie) 3 Ib Attitudes thérapeutiques

Plus en détail

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010 CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB 12 décembre 2010 INTRODUCTION - I La Radiotherapie pre opératoire représente le traitement standard des

Plus en détail

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés?

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? controverse : pour Delphine BONNET Fédération digestive - Hôpital Purpan - TOULOUSE définitions Type histologique : adénocarcinome /

Plus en détail

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE?

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? Benouaich-Amiel A. Institut Claudius Regaud Toulouse EPIDEMIOLOGIE Fréquent 8 à 10 % des cancers 100 170 000 nvx

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

«Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste»

«Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste» «Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste» Laura Rubbia-Brandt Service de Pathologie Clinique Cancer colorectal avancé Traiter les métastases hépatiques Augmenter la résecabilité

Plus en détail

Cancers du rectum Place de la chimiothérapie. Pr Christophe Borg UMR1098 INSERM Christophe.borg@efs.sante.fr

Cancers du rectum Place de la chimiothérapie. Pr Christophe Borg UMR1098 INSERM Christophe.borg@efs.sante.fr Cancers du rectum Place de la chimiothérapie Pr Christophe Borg UMR1098 INSERM Christophe.borg@efs.sante.fr Cancers du rectum Place de la chimiothérapie Quelles sont vos pratiques? Cancers du rectum Place

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Cancer du poumon à petites cellules. Radiothérapie

Cancer du poumon à petites cellules. Radiothérapie Cancer du poumon à petites cellules Radiothérapie Dr Corinne Faivre-Finn Cours du GOLF Toulouse 11 Septembre 2009 Foundation Trust Foundation Trust Progress in the therapy of SCLC has been painfully slow.

Plus en détail

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne?

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? Alexis Cortot, MD, PhD Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette, CHRU de Lille Lille, France Liens d intérêt Honoraires

Plus en détail

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante Pro Réalisation d une chirurgie complète Moins de morbidité post

Plus en détail

Cas clinique cancer de l oesophage

Cas clinique cancer de l oesophage Cas clinique cancer de l oesophage P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen www.tncd.org Evolution du cancer de l oesophage en 2010 en France en fonction de l année de naissance Tout cancer

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014 Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014 Kim CAO CORP 06.11.2014 AVAglio RTOG 0825 Contexte : quels enjeux? 1 ère tumeur cérébrale maligne chez l adulte, classification

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques

Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques Dr Pierre FOURNEL Département d Oncologie Médicale Conflits d intérêts: Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3 INTRODUCTION Depuis les années 80 et les travaux d'al-sarraf(1), la chimiothérapie d'induction à base de sels de platine s'est progressivement généralisée dans le traitement des cancers de la tête et du

Plus en détail

Radiothérapie adjuvante des CCIS

Radiothérapie adjuvante des CCIS Radiothérapie adjuvante des CCIS standard, abstention, ou surimpression? Pr David AZRIA Pôle de Radiothérapie Oncologique INSERM U896 UM1 Montpellier Retour vers le futur. CCIS peut légitimement être traité

Plus en détail

thérapeutiques en cancérologie des VADS

thérapeutiques en cancérologie des VADS Référentiel et options thérapeutiques en cancérologie des VADS Version 2008 Bilan préthérapeutique Indispensables Panendoscopie des VADS sous Ag Bilan de la lésion Recherche de deuxième localisation Biopsies

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux 1. Maladie métastatique opérable

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 février 2010 ERBITUX 5 mg/ml, solution pour perfusion B/1 flacon de 20 ml (CIP : 570 750 8) B/1 flacon de 100 ml (CIP : 570 752 0) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Code

Plus en détail

LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE

LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE Pr K Rahal. & Coll Institut Salah Azaïz, Tunis, Tunisie 35 es Journées de la Société Française

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2. Gilbert Massard Université de Strasbourg

Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2. Gilbert Massard Université de Strasbourg Chimiothérapie d induction et chirurgie dans le stade N2 Gilbert Massard Université de Strasbourg Stade et pronostic T1 T2 T3 T4 N0 N1 N2 N3 Survie à 5 ans stade I : 55-75 % stade II : 30-50 % stade IIIa

Plus en détail

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic)

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) 1/6 08/05/2014 Head and neck carcinome oropharynx formulaire pour l enregistrement des nouveaux diagnostics

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes?

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes? Cancer bronchique non à petites cellules Première ligne, et après? Combien de lignes? Christos Chouaid ( Créteil) Liens d intérets Au cours de ces 5 dernières années, j ai perçu des honoraires ou des financements

Plus en détail

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Cancéro dig. Vol. 3 N 4-2011 - 289-300 289 DOI 10.4267/2042/45856 DOSSIER THÉMATIQUE : LE CANCER DU CANAL ANAL La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Systemic chemotherapy

Plus en détail

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cas clinique (1) Patient âgé de 62 ans, ancien directeur d hôpitaux ATCD Péritonite avec colostomie de décharge

Plus en détail

Cancer de la prostate métastatique hormono-naif Jean-Louis Davin Gwenaëlle Gravis

Cancer de la prostate métastatique hormono-naif Jean-Louis Davin Gwenaëlle Gravis AMU Journée Uro-Oncologie Marrakech 19 décembre 2015 Cancer de la prostate métastatique hormono-naif Jean-Louis Davin Gwenaëlle Gravis Incidence aux USA des KP M+ Idem en France Quelle proportion au Maroc?

Plus en détail

V.Labb Séminaire de DES 11/2007

V.Labb Séminaire de DES 11/2007 V.Labb Labbé / H. Le Floch Séminaire de DES 11/2007 Introduction TTT des CBNPC: résection r complète TTT adjuvant: efficacité non démontrd montrée Méta-analyse analyse (Non-small( Cell Lung Cancer Collaborative

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Qualité de vie et intégration sociale dans le traitement des cancers du larynx de stade avancé

Qualité de vie et intégration sociale dans le traitement des cancers du larynx de stade avancé Qualité de vie et intégration sociale dans le traitement des cancers du larynx de stade avancé D. Hartl,, E. Babin Département de Chirurgie Cervico-Faciale et ORL GETTEC 15/12/06 2 Définition OMS : (1958)

Plus en détail

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot INTRODUCTION Nécessité de connaître l état des ganglions axillaires (staging, pronostic) 80% des T1 sont

Plus en détail

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille Aucun CONFLITS D INTÉRÊT Objectifs pédagogiques Savoir définir un cancer du pancréas localement avancé et border

Plus en détail

Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique

Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique Cellule tumorale Cellule T Feu vert à l immunothérapie un événement historique Dr. I. Wellemans, Pneumologue, CHIREC Dr. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC A la Une des Journaux, des Sociétés et des Meetings

Plus en détail

Cancers du canal anal 07/03/2014

Cancers du canal anal 07/03/2014 Cancers du canal anal DR XAVIER LIEM 07/03/2014 Généralités 1. Epidémiologie 2. Anatomopathologie 3. Anatomie 4. Clinique et Bilan 5. Classification Généralités 1. Epidémiologie Prédominance féminine 1,2

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

STRATEGIES ACTUELLES DU TRAITEMENT MEDICAL DES METASTASES A PRIORI DEFINITIVEMENT NON RESECABLES

STRATEGIES ACTUELLES DU TRAITEMENT MEDICAL DES METASTASES A PRIORI DEFINITIVEMENT NON RESECABLES STRATEGIES ACTUELLES DU TRAITEMENT MEDICAL DES METASTASES A PRIORI DEFINITIVEMENT NON RESECABLES Philippe Rougier Hopital Européen Georges Pompidou 75015 Paris philippe.rougier@egp.aphp.fr PhR 2011 First

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie en ORL Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie: objectif Délivrer une dose suffisante et la plus homogène possible

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Plan Introduction Objectif Méthodologie Résultats Discussion Conclusion INTRODUCTION1 Cancer

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI CyberKnife System Conçu pour traiter des tumeurs dans le corps entier. Utilise un système de guidage

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL. Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016

ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL. Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016 ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016 Induction CT Chemotherapy Biotherapy Immunotherapy Head & Neck Radiotherapy IMRT SBRT Fractionation

Plus en détail

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR 6eme Réunion annuelle de pathologie digestive Hôpital Cochin Hôtel Dieu 05 février 2010 Romain Coriat Unité

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie)

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie) CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT (en dehors de la radiothé Bernard LEBEAU Service de Pneumologie Hôpital Saint-Antoine Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris VI Cours du G.O.L.F Montpellier,

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper

INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive. Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper INTERFERON Traitement adjuvant du mélanome à haut risque de récidive Dr Ingrid KUPFER-BESSAGUET Dermatologue CH de quimper Pourquoi proposer un TTT adjuvant? Probabilité de survie à 10 ans en fonction

Plus en détail

Environ nouveaux cas de cancers des

Environ nouveaux cas de cancers des Chimiothérapie d induction dans les cancers des voies aéro-digestives Induction chemotherapy in head and neck cancer Y. Pointreau 1, 2, 3, 4, G. Calais 1, 2 1 Service de radiothérapie, centre régional

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Isabelle Morard Service d hépato-gastroentérologie Service de transplantation Juin 2013 J hepatol 2012 Hepatology 2011 CHC: épidémiologie Cibler les populations

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var «N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var La totalité des patients doit bénéficier d une décision collégiale prise au sein d une RCP

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco EPIDÉMIOLOGIE RÉPARTITION DES PATIENTS ÂGÉS Cancers ORL :

Plus en détail

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Un peu de considération historique On a commencé, et c est dommage, à

Plus en détail