eco-entreprise : définition Le projet du créateur d éco-entreprise 1. Projet personnel et création 2. De nombreuses compétences requises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "eco-entreprise : définition Le projet du créateur d éco-entreprise 1. Projet personnel et création 2. De nombreuses compétences requises"

Transcription

1 Connaître pour Agir

2 Avant Propos Vous souhaitez monter et gérer une activité économique spécifiquement dédiée à la préservation de l environnement ou à la maîtrise de l énergie? Alors, ce guide est fait pour vous. Le parcours d un créateur d éco-entreprise est semé d embûches, est souvent long et difficile. Mais le jeu en vaut la chandelle! A la satisfaction d avoir mené à bien un projet personnel, s ajoutera celle de contribuer à son échelle à la préservation d un bien commun : l environnement. Mais donner du sens et de l éthique à son projet, ce n est pas ignorer ce qui fait le fondement d une entreprise : la création de valeur. Démystifions une fois pour toutes l approche du business de l environnement : créer une éco-entreprise, c est avant tout créer de la valeur économique. Assumer cela pleinement et avec sérénité, c est aussi donner à son projet toutes les chances de réussir. Créateurs d éco-entreprises, l ADEME a besoin de vous pour inscrire ses actions dans la durabilité. Créez, imaginez, proposez des solutions environnementales toujours plus innovantes! Et surtout, vendez! La nouvelle version de ce guide s est enrichie des contributions des Boutiques de Gestion et du Réseau Entreprendre, acteurs de la création d entreprise. Qu ils en soient ici remerciés. 2 3 La réalisation de ce document a été effectuée à partir de l information disponible à la date de publication. Cette information est en évolution constante. Les auteurs et l ADEME ne peuvent être tenus pour responsables des éventuelles erreurs, omissions ou changements. Ce document ne reflète pas nécessairement le point de vue des partenaires ayant contribué à sa réalisation.

3 Sommaire eco-entreprise : p.5 p.6 p.10 p.28 Eco-entreprise : définition CHAPITRE 1 Le projet du créateur d éco-entreprise 1. Projet personnel et création 2. De nombreuses compétences requises CHAPITRE 2 De l idée au projet 1. Quel type d éco-entreprise je veux créer? 2. Les éco-activités dans lesquelles il est possible de créer 3. Quel produit environnemental proposé? 4. L étude de marché 4.1 A quoi ça sert? 4.2 Attention à la maturité des marchés! 4.3 Les points importants de l étude 5. Positionner son offre 6. Les éléments financiers 7. Le document essentiel de votre projet : le plan d affaires CHAPITRE 3 Du projet au lancement de l activité définition La norme expérimentale de l AFNOR 1 propose les définitions suivantes : Eco-entreprise Entreprise (au sens d entité juridique) qui, dans le secteur marchand, exerce tout ou partie de ses activités dans le champ des écoactivités. L entreprise doit avoir une partie significative d éco-activité pour être caractérisée comme éco-entreprise» Eco-activité Activité ayant pour finalité première de prévenir, réduire ou mesurer les atteintes des activités humaines à l environnement. On y intègre par conséquent les métiers de l environnement (eau, air, sol, déchets, bruit, protection des espaces et biodiversité), de l énergie (maîtrise de l énergie, énergies renouvelables, technologies associées à l énergie pour les bâtiments et les transports) et des activités de services et conseils (conseil, diagnostic, certification, écoconception, éco marketing etc.) Quels sont les risques liés à la création d une éco-entreprise? 1.1 Risques liés à la création d entreprise 1.2 Risques liés au domaine d activité 1.3 Risques liés au caractère écoinnovant 2. La mobilisation des sources de financement 2.1Comment obtenir des financements? 2.2 Les sources de financement 2.3 Le financement de l innovation 3. Quelle forme juridique pour votre éco-entreprise? 4. Des approches à ne pas négliger 4.1L intelligence économique au sein de la stratégie de l entreprise : la gestion de l information stratégique 4.2 Mobiliser des compétences pour développer son activité 4.3 L international au coeur du projet d entreprise 5. Me lancer en minimisant les risques 5.1Se faire ccompagner 5.2 Les structures d hébergement 5.3 Les acteurs du soutien à la création p.48 innovation 1. Eco-entreprise et gestion de l innovation 2. Un vecteur de compétitivité : l écoconception innovante p.56 p.66 p.68 CHAPITRE 4 Eco-entreprise et CHAPITRE 5 Témoignages d éco-entrepreneurs 1. Cogebio 2. Beaujolais Bleu 3. Solution recyclage 4. Geste d eau 5. Sinteo Conclusion pour réussir votre projet Annexes Annexe 1 : Dispositifs de soutien aux éco-entreprises Annexe 2 : Les aides d OSEO aux études préalables 1 AFNOR XP X «Eco-Entreprise- Terminologie» On pourra aussi se référer au guide de l OCDE The Environmental Goods and Services Industry Manual for Data Collection and Analysis (OECD/Eurostat, 1999) pour compléter ces approches eco-entreprise : définition

4 1 Projet personnel et création Quel que soit votre statut, quels que soient vos poste et secteur d activité actuels, l aventure de la création d éco-entreprise est à votre portée. Il est cependant important de vérifier la cohérence du projet d entreprise avec votre projet personnel. Les porteurs de projet négligent malheureusement trop souvent cette étape pour se concentrer uniquement sur la faisabilité commerciale, financière et juridique de leur projet. Le projet du créateur d éco-entreprise CHAPITRE 1 Créer, c est aussi un choix de vie, qui doit être en cohérence avec les exigences du projet. Votre situation professionnelle actuelle, l adhésion de l entourage au projet, l emploi du temps familial, vos motivations et objectifs personnels, vos compétences et expériences, sont des éléments très importants à prendre en considération dans l élaboration de votre projet. Par la création d une éco-entreprise, vous intégrez le fait que la préservation de l environnement est nécessaire, et que la réduction de l impact environnemental des activités humaines doit être au cœur de nos préoccupations actuelles. Cependant, il ne faudra pas perdre de vue que la création d une entreprise pérenne nécessite de placer la création de valeur économique au premier plan de votre projet. Ce sera le défi à relever : créer de la valeur économique dans un contexte où les marchés ne sont pas toujours en phase avec les enjeux grandissants liés à la préservation de l environnement. L ADEME a pu démontrer que la prise en compte de l environnement dans nos activités peut être source de gains économiques. L ADEME souhaite conforter ce constat par l appui au développement d éco-entreprises, et l identificaiton de nouveaux modèles économiques contribuant «à la croissance verte». CHAPITRE 1 > Le projet personnel du créateur d éco-entreprise 6 La création d entreprise vous mènera à exercer un nouveau métier : celui de dirigeant. Il vous faudra par conséquent travailler à l acquisition d éventuelles compétences nouvelles inhérentes au métier de chef d entreprise (gestion, marketing, commercial, management), si toutefois vous n en avez pas déjà l expérience. Deux situations principales sont ensuite possibles, en fonction du secteur d écoactivité dans lequel vous allez exercer : vous souhaitez exercer dans un domaine d activité différent dans lequel vous n avez jamais exercé (vous passez de l agroalimentaire à la gestion de la mobilité, ou bien vous créez votre propre emploi à la suite de vos études..) 7

5 CHAPITRE 1 > Le projet personnel du créateur d éco-entreprise 8 vous travaillez déjà dans un secteur d éco-activité et souhaitez être indépendant En fonction de votre cursus et expérience, vous jugerez s il est pertinent d acquérir des compétences et des acquis spécifiques à votre secteur (expérience de terrain, stage, diplôme ) Dans tous les cas, il s agira de rendre cohérent auprès de partenaires votre projet professionnel avec vos motivations, vos expériences et vos compétences. Par exemple, un étudiant chercheur qui n a encore aucune expérience professionnelle aura des difficultés à justifier de ses capacités à manager une start-up innovante qui devra lever plusieurs millions d Euros. Ou bien un installateur de panneaux photovoltaïques qui souhaite à présent installer des chaufferies au bois devra montrer que son projet est cohérent avec son profil et qu il maîtrise aussi les particularités techniques des projets bois. Il vous revient aussi, quelle que soit la situation, de montrer comment vous comptez améliorer cette cohérence en comblant d éventuelles lacunes. Nous vous suggérons vivement de vous rapprocher de professionnels de l accompagnement à la création pour préciser votre projet et valider sa faisabilité (cf. chap 3.5). 2 De nombreuses compétences requises Dans tous les cas il est important, voire primordial, dans un projet d entreprise, de s entourer des compétences nécessaires. Vous aurez vraisemblablement à occuper plusieurs fonctions dans la phase de lancement de la structure, et porter simultanément plusieurs «casquettes» (financier, vendeur, technicien, gestionnaire, secrétaire ). En phase de développement vous serez davantage amené à jouer le rôle de coordinateur de compétences que ce soit en interne (salariés) ou en externe (partenaires), si toutefois vous souhaitez préserver votre fonction du dirigeant. Vous pourrez avoir besoin de compétences dans ces domaines : Comptabilité et gestion Partenariats Marketing et commercial Stratégie Compétences techniques propres au métier etc. Votre plan stratégique (voir chapitre 2.7 «le plan d affaires») devra aborder clairement les compétences nécessaires en fonction de l évolution envisagée de votre projet, ce qui vous aidera à gérer efficacement la mobilisation de vos ressources financières. CHAPITRE 1 > Le projet personnel du créateur d éco-entreprise 9 Le projet d entreprise L entreprise en tant que telle est un projet dans lequel le créateur a l opportunité de mettre en avant sa vision de l entreprise, de son activité, du monde qui l entoure. Travailler en amont sur les valeurs et le message que l on souhaite porter à travers ce projet de création, sur la place de l entreprise dans son environnement économique, sur le mode de gouvernance et de participation interne à l entreprise sont autant d éléments qui renforceront la maturité de votre projet de création d éco-entreprise et vous feront partir sur des bases solides.

6 1 Quel type d éco-entreprise je veux créer? On retrouve différentes activités principales au sein de ces éco-entreprises : la «commerciale», la «conseillère» (ingénierie, stratégie, organisation, finance, aide à l innovation...), le prestataire de services (maintenance...), CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 10 De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer CHAPITRE 2 l équipementier l industrielle Selon une étude de l ADEME (2011), plus de la moitié des éco-entreprises exerce une activité de conseil, études, ingénierie ou formation. Un tiers des éco-entreprises exerce une activité de fabrication, installation et distribution de matériels, équipements et produits. 20 % de l échantillon exerce enfin conjointement des activités de conseil et de fabrication, tandis que 10 % n exerce aucun de ces deux métiers. Ces activités peuvent bien entendu être exercées simultanément au sein du même établissement. Votre éco-entreprise pourra aussi être caractérisée par son degré d innovation. L éco-entreprise innovante est une entreprise nouvelle (attention ce n est pas un statut juridique) dont l activité principale consiste à proposer des solutions innovantes dans le domaine de la gestion des ressources naturelles et de la protection de l environnement. Elle est constituée pour valoriser les résultats d une recherche 3 qui peut aboutir à une innovation de rupture. CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 11 On parle souvent de start-up pour parler d entreprise innovante en création. Dans une acception plus large, la start-up va porter un projet d innovation et mettre en oeuvre un projet de conception, de développement et de réalisation d un produit ou service nouveau. A noter que l innovation est souvent à caractère technique mais pas exclusivement. Au démarrage de l activité de la start-up, le projet d entreprise et le projet d innovation sont intimement liés. 3 On notera que les travaux de recherche ne sont pas uniquement définis comme des travaux de laboratoire à caractère scientifique, mais peut qualifier tout travaux nécessitant un investissement en capital humain sur le développement de sujets nouveaux (développement de connaissances nouvelles, etc ) Pour plus de précisions, cf. la définition internationale des travaux de Recherche et développement qui a été établie par le Manuel de Frascati dans le cadre de l OCDE (2002) disponible sur

7 Eco-entreprises et innovation Selon une étude de l ADEME (2011), 70 % des éco-entreprises se considèrent comme innovantes, ce qui s explique par le fait qu elles se sentent précurseurs sur des marchés non stabilisés. Beaucoup d éco-entreprises ont la perception que lancer leur éco-activité est plus difficile que de lancer une entreprise sur un secteur plus classique car tout est à faire : il faut sensibiliser les consommateurs, les alerter sur la spécificité de l offre, inventer de nouveaux modèles, défricher en permanence et établir de nouvelles règles. Ainsi, les éco-entreprises expriment majoritairement des besoins de soutien et d accompagnement similaires à ceux d entreprises innovantes. Le fait d exercer sur des thématiques émergentes explique un fort sentiment d appartenance identitaire, lui-même renforcé par le sentiment d exercer son activité selon des business models nouveaux, et en intégrant le facteur «environnement» de manière plus forte. Vos contraintes personnelles et financières Les marchés et opportunités des éco-activités Vous évaluerez, en fonction de vos motivations mais aussi de vos moyens, dans quel type d éco-activité vous lancer. Les principales filières de l environnement CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer L ADEME adopte la définition des «éco-entreprises innovantes»suivante : «Une éco-entreprise innovante est une éco-entreprise (cf. p.5), dont l activité principale consiste en la production de biens et services issus d une démarche d innovation leur permettant de limiter leur impact environnemental à un moment donné, sur un marché donné. De manière plus concise, une «éco-entreprise innovante» produit des biens ou des services ayant une valeur ajoutée environnementale permettant de se démarquer de ses concurrents.» Thématiques transversales Bâtiment Logistique et mobilité Métrologie, instrumentation Optimisation des procédés GESTION des ressources Gestion durable de l eau Prévention des déchets, récupération, et recyclage Maîtrise de l énergie Energies renouvelables Protection de l environnement Pollution de l air et émissions atmosphériques Eaux usées Déchets Réhabilitation des sols Bruit Paysage, nature et biodiversité CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 12 2 Les éco-activités dans lesquelles il est possible de créer Matières premières renouvelables Stockage d énergie Gestion durable des sols 13 Le choix d exercer dans telle ou telle éco-activité va dépendre notamment de : Vos objectifs personnels, intérêts et motivations Votre formation (universitaire, continue..) Votre cursus professionnel Des entretiens avec des experts vous permettront d identifier d autres filières «stratégiques», voire d en inventer de nouvelles! Faîtes preuve d ingéniosité! A ces filières sont évidemment associées tous types de métier : recherche, ingénierie, conseil, commercialisation, communication, formation, etc.

8 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 14 3 Quel produit environnemental proposer? Le projet d entreprise naît de la volonté de proposer sur un marché des solutions pour résoudre l équation suivante : répondre à un besoin en minimisant l impact environnemental de la solution apportée. L environnement est donc au cœur du projet d entreprise, et se situe à deux niveaux : l intégration du critère environnemental (par exemple l impact environnemental) dans la conception, l usage et la fin de vie du produit. l intégration de l environnement dans les pratiques mêmes de l entreprise (on parlera de Management environnemental). Cet aspect n est pas développé dans ce guide. Eco-activité ou éco-responsabilité? On confond souvent éco-activité et éco-responsabilité! Toute entreprise peut être éco-responsable. C est-à-dire qu elle peut se sentir réellement concernée par l impact de ses activités sur l environnement, et prendre des mesures pour tâcher de le limiter. Cela peut consister en la sensibilisation des salariés, la mise en place de mesures simples d économies d énergies, d un plan de déplacement entreprise, d une politique d achats responsables, d un plan de réduction de déchets, etc Etre éco-responsable ne signifie donc pas nécessairement exercer dans le champ des éco-activités, ni même avoir une approche innovante. A l inverse, une éco-entreprise peut avoir un comportement en interne qui n est pas éco-responsable. L Ademe propose de nombreux outils pour l accompagnement des démarches d éco-responsabilité et leur valorisation : le Guide du Bureau éco-responsable, l outil DIESE (Démarche Intégrée Environnement Sécurité dans les Entreprises) créé pour vous accompagner dans l intégration de démarches Qualité Sécurité Environnement dans votre entreprise, le Clic ADEME Santé Sécurité Environnement pour communiquer en interne sur vos démarches, etc. Il existe pour les entreprises qui désirent faire reconnaître leur engagement dans une démarche d amélioration continue de leur performance environnementale des dispositifs de certification (ISO 14001, EMAS,..). Le label ENVOL concerne plus particulièrement les petites entreprises (www.envol-entreprise.fr) Plus d infos sur rubrique «entreprises»/»management environnemental» L éco-technologie et l éco-service Une éco-technologie peut être définie comme «les outils, machines, procédés ou méthodes, seuls ou associés, ayant directement pour but de prévenir ou réduire les atteintes des activités humaines à l environnement également appelée technologie de l environnement ou permettant, à service rendu équivalent, une réduction de celles-ci au regard des conditions techniques économiques du moment». 4 Un éco-service est un service apporté par l éco-entreprise dont l objectif est l apport d un gain environnemental prévisionnel ou immédiat. Les éco-entreprises de conseil, comme les bureaux d études et ingénierie en énergie ou environnement, par exemple, proposent des éco-services. Une éco-entreprise peut proposer sur le marché une écotechnologie avec un écoservice associé. L entrepreneur ne disposant que peu de ressources financières pourra envisager de lancer un éco-service, dont l intensité en capital financier peut être dans certains cas relativement faible. 4 L étude de marché Il n est pas ici question d étudier en détail les différentes étapes d une étude de marché, que vous retrouverez dans tout ouvrage de marketing. Nous donnons ici quelques recommandations sur la manière d aborder le marché en fonction des différents types de situations. 4.1 A quoi ça sert? L étude de marché a pour principal objectif de réduire les risques d échec, en permettant au chef d entreprise d étudier et de comprendre «Seuls 10 % des créateurs font une véritable et solide étude de marché. Ce qui est dommagea- Conseil Nous vous incitons à adopter cette démarche d écoresponsabilité très tôt dans vos activités et dans vos pratiques. Il a été en effet démontré, qu en plus d un gain environnemental indéniable, l éco-responsabilité conduit à améliorer sensiblement la compétitivité de l entreprise, et rend d autant plus cohérent l image de l entreprise avec le produit ou ser- ble au final pour ceux qui n en vice qu elle propose. l environnement (technique, réglementaire, font pas, car l absence ou la 15 institutionnel, commercial et concurrentiel) mauvaise qualité de l étude de marché préalable est la cause dans lequel va évoluer son entreprise. A partir de ces éléments, il formulera sa stratégie prises à 3 ans. Mettez donc tou- numéro 2 de faillite des entre- d entreprise. tes les chances de votre côté!» Etudier le marché n a de sens que si cela permet (Netpme.fr) de prendre des décisions objectives et d orienter les choix stratégiques à mettre en place au démarrage de l activité (positionnement concurrentiel, mix-marketing) afin d augmenter ses chances de succès et de s insérer au mieux dans l environnement visé. 4 AFNOR XP X juin 2010 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer

9 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 16 Attention, étudier le marché uniquement au démarrage est insuffisant. Dans un contexte où les marchés et les filières des éco-entreprises évoluent rapidement, la stratégie de l entreprise doit évoluer. Enfin avoir une vision fine des filières, des enjeux du secteur d activité, des perspectives de développement et du positionnement des acteurs en présence vous permettra de mieux défendre votre activité, aussi bien auprès de vos partenaires que de vos clients potentiels. L étude de marché doit donc être élaborée en amont de la création de l entreprise et doit rassembler le maximum d informations objectives susceptibles d identifier l ensemble des caractéristiques, des opportunités et des menaces de la filière et du secteur dans lequel vous envisagez votre création. En plus de crédibiliser la démarche auprès des partenaires, on peut résumer les quatre objectifs principaux d une étude de marché : connaître un marché, son évolution, son fonctionnement, sa dimension éco nomique pour vérifier l opportunité à se lancer, trouver un positionnement cohérent du produit/service par rapport à son marché, établir des prévisions de l activité et des moyens à mobiliser, à 3 ans. connaître le contexte réglementaire qui s applique à son produit 4.2 Attention à la maturité des marchés! Les filières propres aux éco-entreprises, bien qu hétérogènes, ont comme caractéristiques communes un environnement très dynamique et réactif en évolution constante du fait de leurs relatives maturités. Mais la structuration interne de ces différentes filières peut être très différente et il est important de bien l appréhender. On estime 5 que les nouveaux marchés des éco-technologies tels que les énergies renouvelables, l efficacité énergétique et les technologies propres connaîtront les taux de croissance les plus élevés, contrairement à des segments plus matures en France tels que la gestion des déchets, ou le contrôle de la pollution de l air et des sols 6. intervention directe de l état. Dans les faits, l Etat intervient la plupart du temps, de manière plus ou moins appuyée, sur des marchés qui nécessitent une régulation, comme le sont en général les marchés de Il vous appartiendra d estimer en quoi les incitations publiques peuvent favoriser le développement de votre éco-entreprise, en quoi elles peuvent le menacer, et au contraire comment les logiques de marchés établis peuvent servir ou non votre activité l environnement, pour compenser le surcoût des solutions environnementales par rapport aux solutions «traditionnelles». Ce surcoût est lié à la nécessité de valider le produit proposé, tant au niveau de ses performances techniques que de ses capacités à pénétrer un nouveau marché. Par exemple, aujourd hui, le marché du solaire photovoltaïque est fortement dépendant du tarif d achat de l électricité vendue sur le réseau, fixé par les pouvoirs publics. La compensation partielle du surcoût du photovoltaïque par rapport aux solutions «traditionnelles» par le tarif d achat constitue malheureusement un obstacle à la visibilité de long terme des marchés, de par son caractère incertain. D autres mécanismes, notamment d incitation financière, ont été mis en place pour inciter le déploiement de solutions et technologies de l environnement sur les marchés (fonds chaleur, crédit d impôt développement durable, etc..) Dans le domaine des éco-activités, il est difficile de trouver des marchés réellement matures. On peut toutefois dire que la filière eau et assainissement est une filière «mature», davantage composée d un tissu d entreprises d une certaine taille, déjà bien implantées avec la présence de leaders qui occupent une place incontournable et qu il est difficile, voire impossible, de concurrencer directement. Veillez à bien évaluer le degré de maturité des Le graphique en page suivante tente de représenter le filières et activités que vous visez. Pour cela, dégré de maturité des marchés. seule une étude de A noter tout de même qu un marché mature peut redevenir un marché émergent en cas de forte rupture tech- marché pourra vous fournir les éléments de réponse précis. nologique (d où l importance de la veille technologique cf 17 chap.3.4.1) CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer Qu est-ce qu un marché «mature»? D un point de vue théorique, on pourrait définir un marché «mature» comme un marché dont ni l offre ni la demande ne seraient régulées par une quelconque 5 «Marché mondial de l environnement et perspectives pour les éco-entreprises françaises», Tresor Eco, n 70, janvier DGTPE 6 L étude du commissariat général au développement durable (CGDD) «les filières industrielles stratégiques de la croissance verte» (2009) (téléchargement via le site a permis de tirer des enseignements sur le positionnement de certaines filières, en termes de maturité de marché. L étude présente également des résultats intéressants sur le positionnement de la France par rapport à des leaders mondiaux sur différentes éco-activités. 4.3 Les points importants de l étude On s attachera plus particulièrement, dans le cas des éco-entreprises, à préciser les points suivants : Quelles sont les caractéristiques du marché? National, régional, international, concentré, diffus, captif, fermé, circuit court ou non. La clientèle est-elle facilement identifiable, déjà identifiée? (bons de commandes en cours,..)

10 Le marché est-il poussé par l Etat, ou bien les mécanismes concurrentiels suffisent à équilibrer l offre et la demande? Le marché est-il fortement concurrentiel? Comment est caractérisée la concurrence? Comment, par qui, les prix sont-ils déterminés? Quel est l effet des subventions publiques sur le développement et le devenir du marché, sur les prix? Quelles sont les perspectives de marché? (le marché est-il en émergence, en développement? présente-t-il des perspectives à l international?) CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 18 Dans chacun des cas il s agira d identifier les critères qu il est absolument nécessaire de respecter et/ou de connaître pour insérer durablement son projet d entreprise sur le marché. Exemples de clefs de succès : travailler en réseaux, chercher la complémentarité, innover en permanence, être réactif, être en veille permanente Exemples de contrainte : barrière à l entrée du marché, mobiliser des capitaux importants, ne pas être libre de fixer ses prix Pour plus d infos sur les études de marché, rendez-vous sur : Dans les cas de projets d innovation, OSEO peut aider au financement d études de marché (annexe 2). Ayez une démarche itérative (sachez faire évoluer votre positionnement d origine en fonction de l avancement de l étude) n ayez pas d a priori, sachez être objectif ne craignez pas de parler de votre idée, sous réserve de confidentialité impliquez vous dans cette étude et n hésitez pas à y passer du temps validez votre idée auprès de professionnels et d experts avant d aller plus loin CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 19 N hésitez pas à faire appel aux junior entreprises d écoles de commerce pour réaliser tout ou une partie de votre étude de marché (par exemple administration d enquêtes)

11 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 5 Positionner son offre Les résultats de l étude de marché vous permettront de positionner judicieusement votre offre. Vous pouvez, si vous le souhaitez, proposer sur le marché un produit courant, dont le marché est bien connu, et la concurrence existante. Afin de prendre des parts de marché à vos concurrents, vous pouvez jouer sur des facteurs de différenciation n appelant pas de modification majeure par rapport à l offre concurrente (caractéristiques techniques et performances du produit sensiblement identiques, politique de prix agressive, etc.). L autre option qui s offre à vous est de vous différencier par l innovation. En effet, plus aucune entreprise ne peut prétendre être compétitive et se développer sans innover. C est grâce à la démarche d innovation que l entreprise peut se différencier vis àvis de la concurrence, et accéder à de nouveaux marchés. En cela, l innovation peut venir renforcer le développement de l entreprise. Une étude d OSEO et Ubifrance (2010) a d ailleurs très bien montré le lien positif entre innovation et exportation : plus les entreprises innovent, et mieux elles réussissent à l exportation (voir aussi chapitre l international). Mais c est aussi l innovation au coeur du projet d entreprise qui rend son activité risquée : car le produit est nouveau Pour les startups, c est de la réussite du projet d innovation que va dépendre le succès de l entreprise. car le marché (ou l application) est souvent nouveau. Comment commercialiser un produit nouveau sur un marché qui n existe pas encore? L éco-innovation Il s agit des techniques, organisations et des services qui : utilisent les ressources naturelles, l énergie, l eau, les matières premières avec une perspective d amélioration importante de l efficacité et de la productivité, créent systématiquement moins de déchets ou de toxicité liés, doivent assurer une performance identique ou supérieure dans le résultat souhaité par rapport aux technologies traditionnelles et améliorer le profit des utilisateurs. On pourrait également ajouter : présentent aux investisseurs, aux entreprises et aux clients des perspectives de plus values élevées, de coûts et des prix réduits créent des emplois qualifiés dans la gestion, la production, la commercialisation On distingue couramment quatre typologies d innovation, qui vont au-delà de l idée courante qu une innovation est forcément technologique. 1. Innovation de procédés : lorsqu un montant donné de production (biens & services) peut être produit à partir de moins de ressources entrantes 2. Innovation de produit implique l amélioration de biens ou services existants ou le développement de nouveaux. 3. Innovation d application réfère à la mise en place de nouvelles méthodes de conception ou de marketing, afin d augmenter le chiffre d affaire de l entreprise 4. Innovation organisationnelle réfère à de nouvelles formes de management Le saviez-vous? 8 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 20 Facteur clé de leur compétitivité, l éco-innovation permet à l entreprise de s adapter aux changements et de profiter des opportunités offertes par le contexte qui tourne autour de la protection de l environnement Jean-Marc Mérillot 7 précise que «l écoinnovation n est pas un objectif en soi mais un moyen d atteindre un objectif qui en l occurence vise d une part la production durable et d autre part la compétitivité des entreprises». A titre d exemple, le ramassage et le traitement quotidien des déchets ménagers et industriels relève d une éco-activité : on ne parlera d éco-activité innovante que lorsque qu un procédé innovant de ramassage ou de traitement est conçu et mis en œuvre. On parlera alors d éco-innovation. On pourrait définir l éco-innovation de manière plus descriptive. les clients et fournisseurs sont à eux seuls à l origine de 50 % des innovations de l entreprise 25 % des innovations provient des opérationnels qui oeuvrent au cœur de l organisation (commerciaux, fabrication, SAV, équipes de fabrication, équipes qualité, etc.) (en général innovations incrémentales) 25 % provient des autres acteurs de l entreprise (dont équipes R&D) > On peut donc innover sans passer par l étape de R&D!! 8 T. DURAND, Par-delà la R&D et la technologie : vers d autres formes d innovation, in Créativité et innovation dans les territoires, conseil d Analyse Economique, Expert éco-innovation à l ADEME

12 Potentiellement, la quasi-totalité des activités humaines peuvent faire l objet d écoinnovation. Néanmoins, les principaux développements actuels s opèrent dans les domaines suivants : le secteur énergétique : sources renouvelables, la distribution et le stockage alternatif de l énergie, les économies d énergie les cycles de l eau et de l air : production, distribution, traitement. le traitement, valorisation, recyclage des déchets. Cas 2 produit nouveau/marché existant le marché existe, il est bien connu ; il s agit de diffuser un produit, qui va venir bouleverser les comportements des consommateurs, de par ses caractéristiques techniques. Exemple : la pile à hydrogène, pour applications micro : dans les téléphones ou ordinateurs portables par exemple ; il faudra recharger les piles dans des stations de rechargement situées dans des magasins ou boutiques spécialisées. CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer les technologies d amélioration des procédés industriels les transports et la mobilité l éco-conception A retenir > une «éco-innovation» est définie comme une innovation dont l impact environnemental escompté ou constaté est meilleur que l état de l art. > une éco-innovation sur un marché ou une application donné(s) peut ne pas l être sur un autre marché (ou application). De même, l état d un marché étant évolutif dans le temps, une écoinnovation à l instant t peut ne plus l être en t+1 > une éco-innovation peut être développée par une entreprise n exerçant pas dans le domaine des éco-activités. Ainsi, si vous décidez d appuyer votre développement sur une éco-innovation, 4 situations principales se présentent : Il faut à la fois communiquer sur les bienfaits apportés par l innovation, mais également sur la manière de l utiliser. L innovation, ne prend de sens que si elle est accompagnée de comportements nouveaux. C est un cas difficile, car au surcoût de l innovation, il faut ajouter le surcoût social ou comportemental induit. Autrement dit, la capacité à ce que les comportements changent sera une condition nécessaire à la diffusion de l innovation. Cas 3 produit nouveau/ marché nouveau le produit est totalement nouveau, le marché n existe pas ; l arrivée du produit nouveau crée le besoin. Il s agit de susciter la demande en même temps que d assurer la diffusion de son innovation. Exemple : le GPS pour auto. La méthode Bilan Carbone de l ADEME Dans ce cas, il faut convaincre de l utilité du produit. Le plus simple étant encore, là aussi, et comme dans le cas n 2, de passer par une phase d expérimentation qui viendra valider l adéquation solution/besoin. CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 22 Cas 1 produit standard/marché existant le marché existe, il est bien connu. Il s agit de diffuser un produit dont les spécificités ne remettent pas en question les usages et comportements fondamentaux d achat des consommateurs (innovation incrémentale) Exemple : une ampoule basse consommation innovante, qui permet une réduction des consommations d électricité de plus de 50 % par rapport aux ampoules basse consommation «traditionnelles». Dans ce cas précis, il s agira de mettre en avant le caractère innovant du produit, sa plus-value environnementale, par rapport à un usage spécifique (éclairer une pièce avec une certaine intensité) Cas 4 produit standard/marché nouveau Il s agit de diffuser un produit existant, sans contenu intrinsèque d innovation, sur un marché nouveau. Exemple : diffuser en France un concept de maison à haute efficacité énergétique, appliqué depuis de nombreuses années en Suède. La démarche du porteur de projet sera ici davantage axée sur la validation des besoins sur le marché visé, et également, sur les manières de commercialiser cette innovation. Il ne faut pas perdre de vue que la diffusion d un produit mature sur un marché nouveau implique souvent de vérifier si les services associés nécessaires sont facilement mobilisables (exemple : maintenance, service après-vente, expertise en ingénierie, etc.) 23

13 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 24 6 Les éléments financiers Après avoir choisi vos produits et les services que vous proposez et commercialisez, et maintenant que vous connaissez vos cibles et vos partenaires, il faut ensuite déterminer les moyens humains, matériels et techniques dont vous allez avoir besoin pour mettre en œuvre le projet et ensuite le gérer au jour le jour. Ceci doit notamment vous permettre d établir la faisabilité financière du projet (plan de financement) et d évaluer sa rentabilité (compte de résultat). Il est important d évaluer aussi précisément que possible Dans un premier temps, évaluez grossièrement les investissements de départ et les coûts d exploitation de l activité, cela vous permettra d avoir un premier aperçu des montants que vous allez devoir lever auprès d investisseurs et éventuellement de modifier vos choix stratégiques initiaux (changement du mode de production, de distribution, recentrage sur une cible privilégiée par exemple). Les allers-retours entre le chiffrage et vos choix stratégiques doivent vous permettre d affiner votre projet et de le rendre plus cohérent et viable. Vous allez ainsi pouvoir, au fur et à mesure, affiner vos prévisions financières de manière à vous approcher le plus possible de la réalité. l évolution des coûts dans le temps en principe sur les trois premières années, ceci afin d éviter les déconvenues dans le cas où l on aurait sous-estimé ses besoins. Une fois l opération engagée, il sera souvent trop tard pour revenir en arrière et trop tôt pour demander un complément d apport financier auprès de votre banque ou de vos partenaires investisseurs. L importance d une bonne évaluation du fonds de roulement et de la trésorerie au démarrage Cette phase de chiffrage est primordiale et ne doit pas être sous-estimée. Dès le démarrage de l activité, vous allez peut-être devoir payer comptant votre stock de matières premières et de marchandises à vos fournisseurs ainsi que les charges liées à votre activité (loyer, téléphonie, assurances, déplacements, salaires et cotisations, budget de communication au démarrage qui pousse le créateur à bien connaître sa stratégie commerciale, etc.). De même vos clients vont peut-être vous réclamer des délais de paiement, ce qui va retarder les rentrées d argent. Ce sont autant de charges qu il va falloir supporter au démarrage de votre activité. La différence entre les dettes fournisseurs (ce que vous devez à vos fournisseurs) et les créances clients (ce que les clients vous doivent) constitue ce que l on appelle le Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Ce besoin existe tout au long de la vie de l entreprise et dépend des conditions de paiement que vous avez négociées avec vos clients et fournisseurs. Il dépend de vos prévisions de chiffre d affaires. Si le chiffre d affaires augmente et que les délais de paiement restent inchangés, le besoin augmente. De plus nous vous conseillons de prévoir une trésorerie de départ supplémentaire. En effet, le besoin en fonds de roulement repose sur les prévisions de chiffres d affaires au démarrage, qui sont difficiles à évaluer et qui restent approximatives. Certains démarrages d entreprises sont plus difficiles que prévu (annulation de commande de la part d un client, sous estimation de certains investissements, réparation de matériel ) et il vaut mieux avoir une marge de manœuvre suffisante pour y faire face. Une fois les investisseurs engagés dans le projet, il vous sera difficile d obtenir une rallonge financière, ceux-ci attendant que vous «fassiez vos preuves». Enfin quand on crée une éco-entreprise et encore plus une éco-entreprise innovante, il peut être nécessaire de prévoir un délai important avant toute rentrée d argent du fait de marchés inexistants ou en développement qui peuvent être davantage soumis aux aléas réglementaires et conjoncturels. Les premières commandes ou prestations ne seront peut être pas aussi rapides et volumineuses que prévu. Il est indispensable également d établir un plan de trésorerie prévisionnel de vos 12 premiers mois d activité. Il est établi TVA incluse, et recense les encaissements et les décaissements que devra recevoir ou régler l entreprise dès le premier mois. Ce tableau fera ainsi apparaître le solde mensuel de trésorerie, et permettra de valider le calcul du Besoin en Fonds de Roulement évoqué plus haut. Ce serait dommage d avoir fait tout ce travail et se retrouver trop rapidement à devoir stopper son activité, d autant que cela n est pas sans risque financièrement pour vous, alors ne négligez pas cette étape! Attention! L importance de bien évaluer sa trésorerie au démarrage de son activité ne doit pas occulter l importance primordiale des fonds propres : aujourd hui, la première cause d échec est le manque de fonds propres au démarrage 7 Le document essentiel de votre projet : le plan d affaires De nombreux ouvrages traitent du business plan, ou «plan d affaires». Nous vous recommandons de vous reporter sur des ouvrages spécialisés pour plus de précisions. Le plan d affaires est un document dont l objectif est de présenter le projet de l entreprise à tout type de partenaire potentiel, investisseur en premier lieu, mais également partenaire technologique, réseaux d accompagnement, etc. A ce titre, CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 25

14 CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 26 il représente votre premier outil de communication de votre activité. Il vous sera demandé à maintes reprises, et tout au long de la vie de votre projet. Il faudra adapter le plan d affaires à vos interlocuteurs, en mettant en avant les points importants, ce qui exige de connaître leurs logiques et leurs orientations stratégiques. Le plan d affaires vous permet aussi de formaliser vos idées, et de suivre l évolution de votre projet. Il constitue en cela un formidable document «mémoire» de gestion et de suivi de votre projet. Vous devrez très fréquemment le mettre à jour, en fonction des orientations choisies et des éléments de contexte nouveaux. Pratiquement, il peut comporter jusqu à une trentaine de pages mais il faut essayer d être le plus concis et précis possible (une quinzaine de pages est le plus généralement recommandé). On y trouve en général les éléments suivants : l objectif et le résumé du projet (résumé en quelques lignes), pour susciter l intérêt, et amener à poursuivre la lecture, la description du porteur de projet, expériences, compétences, aptitudes, et les contraintes personnelles identifiées, la description du marché visé (d où la nécessité d avoir mené au préalable une vraie étude de marché), les caractéristiques du produit ou service, une description de la concurrence, la détermination du prix, les vecteurs de commercialisation, la description des moyens envisagés (matériels, immatériels, humains), le plan de communication le budget nécessaire au départ, qui doit comprendre une trésorerie suffisante, les besoins de financement, des éléments de la rentabilité (Marge brute, Valeur Ajoutée, Excédent Brut d Exploitation ) qui doivent être mis en lumière aux ratios du secteur. la concurrence, le plan marketing, le plan de financement. Cependant, des points peuvent rester en suspens lorsque le projet est présenté à certains partenaires potentiels (par exemple un réseau d accompagnement). Il vous reviendra d expliquer comment vous comptez obtenir les éléments manquants, ou vos difficultés à éclaircir tel ou tel point. Le partenaire sera en effet très sensible sur le regard objectif que vous pourrez porter sur vous-même et sur votre propre projet! En général, on peut dire que le projet est jugé selon cinq critères principaux : le profil du chef d entreprise et de son équipe, sa motivation la connaissance du secteur par l équipe, son expérience les avantages compétitifs du produit sur le marché visé la manière dont le plan de financement entre en adéquation avec les prévisions et les aspirations de l équipe la capacité du chef d entreprise à mobiliser un ou plusieurs financements Conseils Nous vous recommandons de rédiger vous-mêmes ou avec vos associés le Plan d Affaires car il présente l intérêt de structurer votre démarche et d avancer pas à pas ; ne manquez toutefois pas de faire appel à des «regards extérieurs» pour y apporter périodiquement un éclairage objectif. Ce travail peut sembler fastidieux et inutile, et pour beaucoup de porteurs de projet il parait être une perte de temps. Mais ne négligez pas cette partie, vous réaliserez très vite les bénéfices à en tirer! CHAPITRE 2 > De l idée au projet, les étapes à ne pas manquer 27 La rédaction d un plan d affaires concerne des sujets très variés de l entreprise : marketing, stratégie, analyse financière et fiscale, gestion, etc. Vous pourriez par conséquent avoir besoin d un soutien pour cette tâche, même si nous vous recommandons d en réaliser la majeure partie vous-même. Sa rédaction suppose que vous ayez travaillé au moins sur l étude de marché et de

15 1 Quels sont les risques liés à la création d une éco-entreprise? 1.1 Risques liés à la création d entreprise CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 28 Du projet au lancement de l activité CHAPITRE 3 Quand on crée une éco-entreprise on retrouve tous les risques traditionnels liés à la création d une entreprise. On peut regrouper ces risques en catégories : risques liés à la conjoncture et l environnement réglementaire risques liés au choix des associés et partenaires du projet risques liés à la gestion commerciale et financière risques liés aux problèmes de gestion du temps dans l exploitation de son activité risques liés à une mauvaise estimation de la dépendance environnementale (prix de l énergie, prix des matières premières ) des clients et/ou des fournisseurs risques liés aux impayés risques liés au besoin de financement à court terme risques liés aux régimes matrimoniaux (situation maritale) risques liés aux baux (locations) risques liés au choix du statut juridique, fiscal et du régime d imposition (IR,IS) risques humains (maladie, chômage, décès) Selon une étude 2010 Ernst&Young 9 sur les risques majeurs identifiés par les entreprises on retrouve dans l ordre décroissant : 1. L environnement réglementaire et législatif (réglementation et conformité) 2. L accès au crédit 3. Le recouvrement des créances clients et les problèmes d im payés 4. La gestion des ressources humaines 5. Pénétrer de nouveaux marchés 6. Maîtriser les coûts 7. Faire face à de nouveaux arrivants sur le marché 8. Le durcissement des considérations écologiques 9. Image et Responsabilité sociale 10. La consolidation et les alliances sectorielles CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 29 9 «Business Risk Report 2010» disponible sur le site Ernst & Young rubrique communiqués de presse

16 CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité Risques liés au domaine d activité Lors de la création d une éco-entreprise il existe certains risques que l on retrouve davantage, notamment le risque lié aux évolutions réglementaires et aux incitations financières et fiscales des pouvoirs publics. Ces dispositions jouent beaucoup dans l appui au développement de filières en émergences pour créer une demande solvable. Il faut également reconnaître que le financement de projets sur des filières en émergence moins bien connues des investisseurs peut parfois s avérer long et fastidieux. D où l intérêt de se faire appuyer dans sa démarche par des chefs d entreprises déjà installés et des réseaux d accompagnement. Aussi dans le cas des éco-entreprises non-innovantes, le risque peut résider dans un projet qui s insère dans un tissu économique déjà fortement concurrentiel, ce qui est le cas par exemple d un projet de création d entreprise d installation de panneaux solaires chez les particuliers. En outre, il ne faut pas sous-estimer le risque lié aux solutions concurrentes : il nous parait important de bien étudier les technologies existantes, celles en émergence comme celles en développement et d étudier la capacité de diffusion des structures qui les portent (entreprises, centres de recherche...). 1.3 Risques liés au caractère éco-innovant Enfin dans le cadre de la création d une entreprise éco-innovante le risque de copie existe. On ne peut protéger l idée en soi mais la forme qu elle prend : invention, marque, dessin ou modèle Le créateur peut selon les cas se protéger juridiquement (se renseigner auprès de l INPI et auprès de conseils spécialisés, cf. chapitre 4.1). Dans le cas où ce n est pas possible il peut signer un engagement de confidentialité avec ses interlocuteurs s il le désire, même s il n a que peu de valeur juridique. Créer un produit ou service éco-innovant présente des risques particuliers qu il faut prendre en compte et mesurer en amont. En effet l innovation induit le changement : il faut faire attention à la réaction que cela peut susciter et aux éventuels bouleversements que cela peut engendrer dans l esprit, non seulement des consommateurs, mais aussi des fabricants et distributeurs. Il faut alors davantage de temps pour cerner et lever les éventuels freins et blocages pas toujours exprimés. Par exemple, si la plus value environnementale du produit ou service est insuffisante par rapport à l existant et/ou que le retour sur investissement est trop long, alors il y a un risque commercial important. De plus quand on introduit sur le marché un produit innovant, si la rupture induite dans les habitudes de la cible est trop importante, cela risque de «bloquer» le passage à l acte, surtout si celle-ci a une aversion au risque. Il faut donc accompagner le changement et prendre le temps de communiquer, de lever les freins autant que possible (d où l intérêt de bien les avoir identifiés avant). Ces risques s ajoutent aux risques liés à la création de toute entreprise. L important est de les identifier et de mettre en place, dans la mesure du possible des mesures préventives (veille, test de mise sur le marché, protection technologique, assurances, diversification des activités ) et correctives (réorganisation interne, changement du mix-marketing). 2 La mobilisation des sources de financement 2.1 Comment obtenir des financements? Entraînez-vous! Vous devez être capable de parler de votre projet en 1 minute chrono (vous pouvez toujours croiser un «financier» dans l ascenseur!), ou en 5 minutes (version «longue») Rien de tel pour trouver les messages les plus percutants et aller à l essentiel. La logique sera toujours la même : présenter votre projet, de manière succincte et convaincante, à vos interlocuteurs. Le plan d affaires est à ce titre un document essentiel. Toutefois, en phase d amorçage, un plan d affaires complet n aura que peu de sens : votre interlocuteur jugera d abord votre degré de motivation et la cohérence globale du projet. Mieux vaut montrer à un investisseur potentiel les partenaires potentiels ou les éventuels prospects intéressés par votre projet plutôt que des pages entières de prévisions financières très hypothétiques (en-dehors toutefois des trois tableaux de bord indispensables : compte de résultat, plan de financement et plan de trésorerie). 2.2 Les sources de financement Il existe différentes sources de financement, adaptées à la taille de votre projet. Cependant n oubliez pas qu il est difficile de mobiliser ces financements sans un minimum d apport personnel ou familial. CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 31

17 CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 32 En phase d amorçage Les investisseurs privés («business angels») Souvent anciens chefs d entreprise, ils apportent leur grande expérience, leurs réseaux et du financement (via une prise de participation minoritaire) ; ils peuvent se décider très vite. Toutefois, contrairement à nos voisins anglo-saxons, les Business Angels en France ne proposent que rarement aujourd hui des services de coaching personnalisés des porteurs de projets. Identifiez les réseaux de business angels dédiés aux éco-entreprises sur Le dispositif NACRE Nacre permet à des personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés d insertion durable dans l emploi de créer ou reprendre une entreprise en bénéficiant d un accompagnement dans la durée : avant la création pour concrétiser le montage et le financement de leur projet et après, pour être guidé dans le démarrage et le développement de leur entreprise pendant 3 ans. Les investisseurs en capital risque Apportent des fonds d amorçage pour les entreprises à très fort potentiel de développement. Dans les faits, se positionnent plutôt sur du capital développement, moins risqué par définition. Annuaire des fonds de capital risque sur Les banques La banque peut être une bonne solution pour financer des projets aux risques avérés, et aux besoins en capitaux relativement limités. Par exemple, la création d une écoentreprise de conseil, ou le lancement d une nouvelle activité «solaire thermique» chez un artisan chauffagiste déjà en place depuis de nombreuses années ; Pour les projets à fort contenu d innovation, on pourra privilégier d autres sources de financement, comme le capital risque, ou des dispositifs publics. les acteurs de la «finance solidaire» peuvent être toutefois amenés à porter une attention plus marquée pour les projets d éco-activités. Renseignez-vous souvent un accompagnement non financier par l apport de conseils, en complément de subventions, ou de prêts à taux zéro non remboursable en cas d échec. A vous d identifier ces dispositifs dans votre région et département en les contactant (voir chapitre 3.5.3). En phase de développement Les Fonds d investissement, capital développement Plus nombreux que les fonds d amorçage, ils financent le développement de l entreprise par l apport de capitaux en fonds propres. Les Banques Se montreront plus intéressées à participer à un projet qui a démontré de réelles potentialités de croissance, et avec un passif de quelques années. Les collectivités territoriales et structures d accompagnement A voir en fonction des dispositifs en place au sein de votre région et département. L introduction en bourse Cela permet à l entreprise de lever un montant très élevé de financements. L introduction en bourse est aussi une affaire de marketing. Pour ces opérations compliquées, prenez conseil auprès d avocats et de cabinets spécialisés. Trouvez les aides dont vous pouvez bénéficier dans votre région et votre département sur CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 33 Les collectivités territoriales Ce sont les conseils généraux et régionaux, les communautés d agglomération.. Leur logique peut varier en fonction des dispositifs : promotion de l emploi chez les populations précaires, création d emplois à court terme, renforcement du tissu économique local, etc. Il est conseillé de se rapprocher des services économiques de ces collectivités pour connaître au mieux leur logique d intervention. Les structures d accompagnement Elles peuvent s avérer une bonne option pour l entrepreneur créateur, car elles apportent Principaux dispositifs de soutien au capital en fonction du degré de maturité de l entreprise (source : étude CM International pour l ADEME, octobre 2009)

18 2.3 Le financement de l innovation Au-delà des frontières CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 34 Au niveau national, l acteur public majeur en matière de financement de l innovation est Oseo, qui rassemble progressivement l ensemble des crédits nationaux dédiés à l innovation (hors dispositifs de défiscalisation). Oseo propose une palette très large de financement pour les projets d innovation, à travers une approche avant tout généraliste et décentralisée au niveau régional. Moins que la spécificité de tel ou tel secteur, Oseo s intéresse davantage au potentiel de marché associé à l innovation et à la capacité de l entreprise à réussir son projet. L agence fonctionne avant tout à travers des avances remboursables en cas de succès et cible prioritairement les PME (moins de 250 personnes). Le dispositif phare en matière de soutien à la recherche et à l innovation au niveau national est le Crédit d Impôt Recherche (CIR). Cette mesure fiscale, qui cible autant les grands groupes que les PME, permet de bénéficier d un crédit d impôt calculé sur les dépenses de recherche et développement. Ce dispositif s adresse aux entreprises en création sous certaines conditions (plus d informations sur rubrique «Innovation» puis «Crédit d impôt recherche» ) Enfin, au niveau national, il faut citer les Appels à Projet Recherche, qui permettent de financer des projets partenariaux entreprise / laboratoire public (Agence Nationale de la Recherche et Fonds Unique Interministériel des pôles de compétitivité). Plus d informations sur Les aides de l ADEME Même si les entreprises, seules ou en partenariat avec les laboratoires publics ou privés, peuvent à tout moment présenter des propositions à l ADEME, l accompagnement de l ADEME à l innovation se réalise au travers d appels à propositions qui abordent aussi bien les domaines techniques (ex : nouvelle technologie de traitement des émissions atmosphériques) que méthodologiques (ex : méthode d analyse de cycle de vie pour un produit ou procédé spécifiques). Plus en savoir plus : L ADEME propose, à travers sa mission de Point de Contact National (PCN) un relais vers les dispositifs de soutien de la Commission Européenne. Le PCN peut fournir conseils et orientation aux porteurs de projets sur la thématique énergie et environnement concernant les opportunités que représentent 3 programmes de financement européen, intervenant à trois niveaux d approche différents : Le 7 ème PCRD (thématiques énergie et environnement) finance des projets coopératifs de R&D et de démonstration ; Eco-innovation donne un coup de pouce aux innovations environnementales prometteuses qui se lancent sur le marché européen ; et enfin Energie Intelligente Europe est destiné à soutenir les initiatives locales, régionales et nationales de diffusion des bonnes pratiques dans le domaine des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique. Pour en savoir plus : A ces dispositifs «généralistes» vient s ajouter les Investissements d Avenir. Les investissements d avenir L objectif des Investissements d Avenir est de contribuer à la modernisation et la mutation environnementale de la société, en favorisant l investissement et l innovation, pour générer de la croissance et de l emploi. L ADEME est opérateur des Investissements d Avenir sur quatre programmes : énergies renouvelables et décarbonées et chimie verte, économie circulaire, véhicule du futur, réseaux électriques intelligents L Agence soutient des projets : de recherche industrielle et démonstrateurs de recherche, d expérimentation pré-industrielle, de mise en place de plateformes technologiques d essai. CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 35 Embauchez un thésard Chaque année, au mois de janvier, un appel à propositions est lancé par l ADEME pour le financement de thèses de doctorat (environ 60 par an) dans les domaines correspondant à ses missions. toutes les disciplines scientifiques sont éligibles dès lors que le projet de thèse s inscrit dans les thématiques de l ADEME. Les aides peuvent être versées sous forme de subventions, d avances remboursables, ou d interventions en fonds propres et quasi fonds propres. Les appels à manifestations d intérêt sont publiés sur le site de l ADEME : rubrique «recherche et investissements d avenir»

19 3 Quelle forme juridique pour votre éco-entreprise? SAS : Société par actions simplifiée, dont les actionnaires peuvent être des personnes physiques OU morales. Souplesse de fonctionnement par rapport à la SARL SASU : Société par actions simplifiée unipersonnelle, un seul actionnaire (personne physique ou morale) CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 36 Ce chapitre ne vise pas à décrire l ensemble des statuts juridiques, mais plutôt à vous éclairer. Tout d abord, n abordez ce sujet de la forme juridique qu une fois votre idée bien précisée ; le statut juridique est un cadre qui doit servir le projet d entreprise, et non constituer un cadre contraignant à sa formulation. 2 types juridiques d entreprise existent : L entreprise individuelle, «en nom propre». On est seul à la diriger, les autres personnes qui y travailleront auront un statut de salariés, ou de conjoint collaborateur. C est dans ce statut que l on peut opter pour le régime fiscal de l auto-entrepreneur ou de la micro-entreprise L auto-entrepreneur : Ce statut est pertinent dans le cas d une activité qui génère peu de chiffre d affaires et qui est souvent complémentaire à d autres revenus. Par ailleurs, ce statut est assez adapté pour toute prestation de service ou prestation intellectuelle. Attention toutes les activités ne peuvent entrer sous le champs de l auto-entrepreneur. Plus d informations : Les sociétés de capitaux EURL : Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée - Un seul responsable (le/la gérant/e), qui est l unique associé/e et apporteur en capital. Capital minimum : 1. Responsabilité sur les biens personnels limitée à 7 622, ou du montant exact du capital, si celui-ci est supérieur à SARL : Société Anonyme à Responsabilité Limitée, comporte au moins 2 associés/es Capital minimum : 1. Responsabilité sur les biens personnels limitée à 7 622, ou du montant du capital si celui-ci est supérieur à 7 622, au prorata du montant des parts dans la Société. Le ou les gérants peuvent être ou non associés de la SARL. Attention! la mésentente entre associés est une cause majeure d échec en création A noter : L OPTION de l EIRL : Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée L EIRL est une OPTION, qui est prise par un entrepreneur, en sus du choix du statut juridique (entreprise individuelle ou Sté avec capital), pour procéder à la constitution d un patrimoine professionnel distinct de son patrimoine personnel, sans création d une personne morale et tout en restant propriétaire de l ensemble de ses biens. Il protège ainsi ses biens personnels des créanciers professionnels dont la seule garantie est constituée par le patrimoine professionnel. La création de ce nouveau statut s accompagne de la possibilité pour l entrepreneur d opter pour le régime de l impôt sur les sociétés, sans être contraint de recourir à la forme sociétale. Cette option pour l impôt sur les sociétés vise à unifier le régime fiscal applicable aux entrepreneurs, indifféremment de la forme juridique adoptée. Et l association dans tout ça? La création d une association peut être adéquate pour créer son éco-activité, ou pour la démarrer, avec en vision future la transformation en statut entrepreneurial. Mais attention, vous ne pouvez pas avoir une fonction au bureau de l Association (donc la diriger) et en même temps être salarié de la structure. Par ailleurs, il faut pouvoir prouver la non-lucrativité de l activité. Les critères de non lucrativité, ou de gestion «désintéressée», s apprécient par l administration fiscale sur un ou plusieurs des éléments suivants : l absence de rémunération des dirigeants de quelque nature qu elle soit, exception faite des frais engagés pour le compte de l association ; l affectation des éventuels excédents de recettes aux activités non lucratives de l association ; la dévolution des biens de l association à un organisme à but non lucratif et non aux membres. Le choix que vous serez amené à faire sur la forme juridique de votre future entreprise dépendra de plusieurs paramètres : La nature de l activité, la volonté de s associer ou non, les besoins financiers, le fonctionnement de l entreprise, le patrimoine personnel, le régime social et matrimonial de l entrepreneur, la mise en confiance des partenaires (banquiers, clients, fournisseurs, etc.) Il est important de prendre en considération ces différents critères, en évitant de faire reposer votre choix sur un seul d entre eux! CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 37

20 CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité 38 L Agence pour la Création d Entreprise (APCE) propose sur son site Internet une application vous permettant de choisir au mieux votre statut juridique. N oubliez pas de vous faire assurer! Cela vous sera de plus demandé dans les réponses aux appels d offres publics, par exemple. Les artisans installateurs et les cabinets d ingénierie, devront en plus souscrire à une assurance décennale. Le coût de ces assurances est non négligeable! Comptez au moins 800 /an pour une RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) dans le cadre d activités de conseils. 4 Des approches à ne pas négliger 4.1 L intelligence économique au sein de la stratégie de l entreprise : la gestion de l information stratégique On pourra retenir la définition suivante de l intelligence économique, donnée par G. Colletis (1997) 10 : La veille sur l écologie et le climat L état réel de l environnement naturel est évalué sur analyses scientifiques, reporté par médias ou experts, et donc sujet à évolution. L offre de l éco-entreprise tient compte, par essence, de cet élément. Ce qui nécessite une veille stratégique sur l ensemble des aspects pouvant influer sur l environnement, ou le caractériser (politique, culturel, technologique, etc.). «L intelligence économique peut, au niveau d une entreprise particulière se définir comme sa capacité à combiner efficacement des savoir-faire et compétences internes et externes, en vue de résoudre un problème productif inédit. Une telle capacité suppose à la fois que l entreprise anticipe le problème productif qu elle doit résoudre et identifie de manière permanente les compétences, tant internes que chez ses partenaires, susceptibles de fournir les composantes d une résolution efficace.» L intelligence économique ne se limite donc pas à se doter d outils de veille informatique et de gestion de l information (métamoteurs de recherche, fils RSS, etc ). Elle s accompagne d une réelle appropriation de la gestion de l information au sein des équipes, et dans un objectif bien précis. L intelligence économique suppose des formes de management d entreprise et de projet spécifiques, nécessaires à la réussite d un projet d innovation. Cette démarche est fondamentale à tous les stades du projet de votre éco-entreprise : la veille stratégique, la veille réglementaire, la veille technologique peuvent constituer de précieux outils de gestion de l information utiles à l élaboration de votre stratégie d innovation ou d export. En plus de bureaux de conseils indépendants, de plus en plus de chambres de commerce et d industrie proposent des formations et des prestations sur l intelligence économique. N hésitez pas à contacter la vôtre. Pour plus d infos, le portail de l intelligence économique des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie : 4.2 Mobiliser des compétences pour développer son activité Quel que soit votre statut actuel, vos compétences, votre projet, il vous faut, et ce de manière la plus objective possible (ce qui nécessite souvent l accompagnement personnalisé par des professionnels de la création d entreprises), identifier les compétences nécessaires au développement de votre activité. Et il est bien rare, voire impossible de les posséder toutes. Par conséquent, nous vous conseillons d identifier ces compétences. Vous pouvez mobiliser des compétences de différentes manières : formation personnelle recrutement appel à des experts indépendants appel à des associations d étudiants identification d associés potentiels etc. CHAPITRE 3 > Du projet au lancement de l activité «Intelligence économique : vers un nouveau concept en analyse économique?», Revue d intelligence économique ; mars 1997, n 1

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes?

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Démarrage d entreprise Novembre 2013 Bulletin Focus Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Bien souvent considéré à tort comme une suite de chiffres plus ou moins fictifs

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA Session 2012 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé SOCONA Première partie Élaboration d un diagnostic

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Agence pour la création d entreprises

Agence pour la création d entreprises Ce document permet de décrire votre modèle économique en toute simplicité. La méthode présentée est celle développée dans l ouvrage : «Business Model Nouvelle Génération» d Alexander Osterwalder et Yves

Plus en détail

La création d entreprise et le financement par le capital-risque

La création d entreprise et le financement par le capital-risque La création d entreprise et le financement par le capital-risque Master ImmunoTechnologies & Biothérapies Jean-François Rax Septembre 2011 Définir le projet d entreprise Identification du projet Transformer

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES > pépinières d entreprises : optimisez vos chances de réussite! 2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES Services à valeur ajoutée Perpignan Méditerranée Communauté d Agglomération est une

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business. Présentation Eleven Business La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.com www.eleven-business.com Sommaire Sommaire... 2 1. Eleven Business...

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

3. Renforcer la trésorerie

3. Renforcer la trésorerie 3. Renforcer la trésorerie La trésorerie est fortement impactée en permanence par le poids des stocks, les délais de paiement des clients ou aux fournisseurs et d autres paramètres récurrents (cotisations

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide.

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide. Le financement A travers ce guide pratique, la Banque Populaire souhaite vous apporter les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez sur la manière de financer votre projet et d

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Leçon 2: GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Objectifs d apprentissage À la fin de cette leçon, vous devriez: savoir faire la différence

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable CSOEC 2015 Comité Création d Entreprise Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable La création d entreprises en 2014 550 800 entreprises créées en 2014 en France (+2,3% / 2013)

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

PHOTOGRAPHE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PHOTOGRAPHE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PHOTOGRAPHE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PHOTOGRAPHE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PHOTOGRAPHE... 5 L'ACTIVITÉ DU PHOTOGRAPHE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PHOTOGRAPHE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12

Plus en détail

BIC de Montpellier Agglomération

BIC de Montpellier Agglomération BIC de Montpellier Agglomération Centre Européen d accompagnement à la création d entreprise innovantes Nicolas Clavel Chargé de mission BIC Montpellier Cap Alpha - Cap Omega Nos financeurs : Nos labels

Plus en détail

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s La Transmission Claude SAUVAGEOT SOMMAIRE Introduction Présentation générale Bref rappel Le déroulement du processus théorique du LBO INTRODUCTION QUI SOMMES-NOUS? FSI Régions est une société de gestion

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

A. Le contrôle continu

A. Le contrôle continu L audit d achat est une action volontaire décidée par l entreprise avec pour objet d apprécier la qualité de l organisation de sa fonction achats et le niveau de performance de ses acheteurs. L audit achat

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Ce document a comme objectif de présenter le contenu d'un cycle d ateliers de formations à la création d entreprise, spécifique

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Aïcha Douhou et Jérémy Berthuin Direction des Filières Industrielles Ileana LAMAMY Direction Régionale Alsace Alsace Biovalley 12/05/2015 -

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise On ne peut concevoir l entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L entreprise

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier.

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Bourse Charles Foix GUIDE DU CANDIDAT avec le soutien de Préambule Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Il guide la réflexion des candidats vers

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

Règlement d attribution de PM up

Règlement d attribution de PM up Règlement d attribution de PM up Le Conseil régional d Ile-de-France a mis en place le programme PM up pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises à fort potentiel de croissance

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante?

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante? Découvrir ISO 26000 La présente brochure permet de comprendre les grandes lignes de la Norme internationale d application volontaire, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité. Elle

Plus en détail

Business Plan Social. Guide méthodologique

Business Plan Social. Guide méthodologique Business Plan Social Guide méthodologique 1 Ce document est le fruit d un travail collectif de l équipe pédagogique de la chaire Entrepreneuriat Social, mené par Géraldine Chalencon, Anne-Claire Pache,

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Méthodologie de conduite de projet web

Méthodologie de conduite de projet web Méthodologie de conduite de projet web SOMMAIRE On commet souvent l erreur de ne pas considérer la mise en place d un site web comme un projet à part entière. Or, comme toute application informatique,

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail