Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)"

Transcription

1 Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant est amené à concevoir, conduire et évaluer un projet dans le cadre de sa pratique professionnelle et à démontrer par écrit et par oral sa capacité à l expliciter et à le réaliser. Ce travail lui permet de rendre compte de sa professionnalité et d aboutir à la valorisation et la consolidation de son identité de travailleur social. Pour cela, l étudiant mobilise un ensemble de ressources développées dans sa formation théorique, pratique et personnelle. Finalité La réalisation du TD fait état de la professionnalité à l issue de la formation. Le niveau d exigence est défini dans les plans d études cadre, soit au niveau 6 du cadre européen des certifications (CEC) : Faire preuve de maîtrise et de sens de l innovation, pour résoudre des problèmes complexes et imprévisibles dans un domaine spécialisé. Cette démarche nécessite de la part de l étudiant la mobilisation des processus suivants : PEC MSP Processus 4 : Former de personnes en difficulté Processus 2 : Travailler en équipe Processus 9 : Développer une action réflexive sur sa fonction, ses tâches et son rôle Compétences développées Le TD contribue à la formation des MSP et EdS. Dans ce sens, la démarche du TD permet aux étudiants la confirmation des capacités suivantes : Initier un projet pertinent dans un contexte particulier Expliciter le sens d un projet Identifier les déterminants d un projet Planifier les étapes de réalisation d un projet Dynamiser les acteurs autour d un projet en appliquant les principes de collaboration Faire preuve de créativité en proposant un projet innovant Ajuster son action aux diverses circonstances et particularités des situations Présenter le déroulement de l action elle-même Exploiter les éléments théoriques en lien avec un projet Conduire une analyse critique et l évaluation d un projet Questionner le sens et le résultat de son projet Expliciter les points forts et les obstacles liés à la gestion de projet Dans ce document, la terminologie s entend aussi bien au masculin qu au féminin MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 1/7

2 S exprimer de manière professionnelle par oral et par écrit Echanger avec des professionnels du domaine social Accompagnement des étudiants L accompagnement de la démarche est assuré par l école. Il s appuie en premier lieu sur le module 12 «Concevoir et réaliser un travail de diplôme», dont l objectif est de permettre le développement d une base commune autour de la notion de projet (à ce sujet, voir le document «Descriptif et évaluation du module 12»). Ensuite, le processus du projet est accompagné par un référent de l école. Cet accompagnement prévoit les dispositions suivantes : 5 ateliers répartis comme suit : Phase de conception : 3 ateliers Phase de réalisation : 1 atelier Phase d évaluation : 1 atelier Validation de l avant-projet en individuel Des rencontres individuelles à l initiative de l étudiant Evaluation du travail de diplôme Les phases de conception, de réalisation et d évaluation du projet font l objet d un dossier TD. L évaluation du TD se fait à la fois sur la base du dossier TD et sur une soutenance orale. Ces évaluations s appuient sur les critères contenus dans les grilles d évaluation du dossier TD et de la soutenance (reproduites à la fin du présent document). Le TD est accepté lorsque l étudiant obtient une note égale ou supérieure à 4. Lorsque la note est comprise entre 3 et 3.9, un complément écrit est exigé qui est joint au dossier TD et qui porte sur les points n ayant pas rencontrés minimales. Le TD est échoué lorsque la note est inférieure à 3. Dispositions générales Le TD est une des épreuves de l examen de diplôme. Les règlements de promotion et de diplôme EdS et MSP en vigueur précisent les dispositions générales à ce sujet. Le délai de dépôt du TD est fixé respectivement au 15 mai pour la session d examen de diplôme de juin et au 15 décembre pour celle de janvier. MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 2/7

3 Description des étapes de la démarche du travail de diplôme et exigences sur les contenus L avant-projet (phase de conception) L avant-projet est un document écrit rendant compte de la phase de conception du projet. Il sert de fil conducteur aux étudiants. Il a pour objectif d amener les étudiants à délimiter le plus précisément possible le cadre et l orientation de leur projet. C est un document de trois à cinq pages. Il est transmis au référent 15 jours avant l entretien de pré-validation. L avant-projet doit répondre aux points suivants : Origine et adéquation du projet L avant-projet permet de comprendre comment l idée du projet s est imposée à l étudiant (idée préalable, contexte et particularités du lieu de pratique, observations, discussions, référence à des éléments de cours, lectures, etc.). L étudiant vérifie la pertinence et la plus-value apportée par son projet dans le lieu de pratique. L étudiant tient compte dans son projet des acteurs concernés par celui-ci dans le respect du cadre déontologique. Faisabilité du projet L avant-projet démontre que l étudiant dispose des ressources humaines, matérielles, financières et spatio-temporelles nécessaires à la réalisation du projet dans le délai prescrit. Explicitation du sens du projet et références aux éléments théoriques L avant-projet démontre la pertinence des choix faits par l étudiant. Il se réfère à des éléments de connaissances théoriques pour étayer sa démarche et tout particulièrement le choix du projet. Organisation du projet L avant-projet comporte une planification chronologique des étapes de réalisation du projet. Il mentionne également comment les partenaires concernés par le projet et sa réalisation sont impliqués tout au long de la démarche (prise en compte des remarques formulées, implication dans la démarche, etc.) La validation de l avant-projet La validation de l avant projet se fait en deux temps. Dans un premier temps, l avant-projet est soumis au FPP qui en valide certains aspects en lien avec le cadre institutionnel ou les bénéficiaires accueillis. Les critères en question sont reproduits dans la grille d évaluation de l avant-projet par le FPP à la fin du présent document. Ensuite l avant-projet est soumis au référent TD de l école qui valide pour sa part des aspects en lien avec la démarche de projet. L avant-projet est validé dès lors qu il a été signé par le FPP, le référent TD et le responsable pédagogique. MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 3/7

4 Indicateurs de l évaluation de l avant-projet Le projet s inscrit de façon pertinente dans le contexte institutionnel tout en apportant une innovation Il prend en compte les partenaires du projet La planification envisagée tient compte des contingences de l institution Capacité à expliciter le sens de son projet Capacité à identifier les composants du projet Capacité à planifier les étapes de réalisation du projet Capacité à concevoir un projet conforme à la déontologie Une copie de ce document signé est à remettre au FPP, ainsi qu au référent TD. En cas de non-validation de l avant-projet, l étudiant le modifie en tenant compte des éléments n ayant pas rencontré minimales et représente ce nouvel avant-projet tant à son FPP qu au référent TD pour validation. La poursuite de la démarche n est possible qu à partir de la validation de l avant-projet. Le dossier travail de diplôme Le dossier TD est un document écrit rendant compte à la fois de la conception, de la réalisation et de l évaluation du projet. Il reprend l avant-projet et répond, en plus, aux aspects suivants : Réalisation effective du projet Le dossier décrit le déroulement concret du projet. Il s agit pour l étudiant d être à la fois suffisamment précis de manière à faciliter la compréhension et suffisamment synthétique de manière à ne pas alourdir le texte et sa compréhension par la présence de détails superflus. De plus l étudiant démontre qu il a tenu compte des déterminants identifiés dans la phase de conception. Enfin, l étudiant fait la démonstration de sa capacité à faire face aux circonstances ou événements imprévus et mentionne les réajustements effectués. Auto-évaluation du projet et bilan final du projet Le dossier contient une évaluation du projet de l idée de départ à sa mise en œuvre. Cette évaluation apparait tout au long du dossier et à chacune des étapes. L évaluation concerne tous les acteurs mobilisés de près ou de loin par le projet et en particulier les personnes à qui il est destiné. A la fin du dossier, on trouve une conclusion sous forme de bilan final. Ce dernier résume notamment les grandes lignes de l évaluation qui a été menée tout au long du travail. L étudiant aborde aussi dans ce dernier passage l impact du projet dans le lieu où il a été mené. Enfin, il s agit de mentionner ce que l étudiant ferait différemment aujourd hui grâce aux diverses ressources qu il a mobilisées au travers de cette démarche. Bibliographie Le dossier comporte une bibliographie des ressources théoriques mobilisées par l étudiant. MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 4/7

5 Le dossier respecte : Un volume de 25 à 30 pages (environ caractères, espaces compris) Une forme tapuscrite en format A4 relié, des marges de 2.5 cm et un alignement justifié Les règles usuelles de français Les normes en matière de citations Le document contient au moins les éléments suivants : Une page de couverture avec titre, nom de l auteur, école, classe, date et la mention «Travail de diplôme en vue de l obtention du titre d EdS ou MSP, diplômé ES» Un avertissement : «Les opinions émises dans ce travail n engagent que son auteur» Une table des matières Un ensemble comprenant une introduction, un corps de texte et une conclusion Une bibliographie Dépôt du dossier travail de diplôme Deux exemplaires papier doivent être remis aux dates fixées par l école au secrétariat. Soutenance du travail de diplôme Le TD fait l objet d une soutenance publique avec un expert école et un expert externe. Lors de la soutenance, il est demandé à l étudiant une présentation orale. Il répond ensuite aux questions du jury dans une discussion ouverte. Après délibération en l absence de l étudiant, ce dernier est informé de la décision par les experts sur la base de la grille d évaluation. La décision est confirmée ou infirmée par courrier par le jury d examen. MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 5/7

6 Evaluation du travail de diplôme Evaluation du dossier TD (phase de réalisation et d évaluation) Capacités évaluées Dépasse minimales (6) Rencontre minimales (4) Ne rencontre pas minimales (1) Capacité à ajuster son action aux diverses circonstances et événements imprévus L étudiant tient compte des déterminants identifiés dans l élaboration de son projet tout en faisant face aux circonstances ou événements imprévus. L étudiant tient compte des déterminants identifiés dans l élaboration de son projet, mais ne fait pas face aux circonstances ou événements imprévus. L étudiant ne tient pas compte des déterminants identifiés dans l élaboration de son projet, et ne fait pas face aux circonstances ou événements imprévus. Capacité à présenter le déroulement de l action La compréhension du projet est facilitée pour le lecteur par la présence de suffisamment d éléments pertinents et par l absence de détails superflus. La compréhension du projet reste aisée pour le lecteur malgré l absence de certains éléments pertinents ou malgré la présence de quelques détails superflus. La compréhension du projet est rendue difficile pour le lecteur par l absence de suffisamment d éléments pertinents ou par la présence de nombreux détails superflus. Capacité à exploiter des éléments théoriques en lien avec le projet Toutes les références théoriques choisies sont insérées (introduites et développées) dans le texte de manière adéquate et favorisent la compréhension du projet. La majeure partie des références théoriques choisies sont insérées (introduites et développées) dans le texte de manière adéquate et favorisent la compréhension du projet. Seule une minorité des références théoriques choisies sont insérées (introduites et développées) dans le texte de manière adéquate et favorisent la compréhension du projet. Capacité à conduire une analyse critique et une évaluation du projet L évaluation et l analyse critique menées par l étudiant prennent en compte tous les acteurs et se manifestent tout au long des diverses étapes de la démarche. L évaluation et l analyse critique menées par l étudiant prennent en compte tous les acteurs, mais ne se manifestent qu au terme du projet. L évaluation et l analyse critique menées par l étudiant ne prennent pas en compte tous les acteurs impliqués dans le projet. Capacité à s exprimer de manière professionnelle par écrit Le texte est bien rédigé (syntaxe, grammaire, vocabulaire) dans sa majeure partie et sa présentation fait preuve d un souci d esthétisme. Le texte est bien rédigé (syntaxe, grammaire, vocabulaire) dans sa majeure partie, mais sa présentation ne fait pas particulièrement preuve d un souci d esthétisme. Le texte présente des importants problèmes de rédaction (syntaxe, grammaire et vocabulaire). MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 6/7

7 Soutenance Capacités évaluées Dépasse minimales (6) Rencontre minimales (4) Ne rencontre pas minimales (1) Capacité à revisiter le sens et le résultat de son projet Le sens du projet est revisité en fonction du résultat de manière claire et explicite. Le sens du projet est revisité, mais soit sans lien avec le résultat, soit de manière floue. Le sens du projet n est pas revisité. Capacité à expliciter les points forts et les obstacles liés à la gestion de projet Un grand nombre de points forts et d obstacles, ainsi que de propositions pour contourner ceux-ci sont mentionnés. Un grand nombre de points forts et d obstacles sont mentionnés, mais il n y a pas systématiquement de propositions pour contourner ces derniers. Un trop petit nombre de points forts et d obstacles sont mentionnés. Capacité à mener une autoévaluation de son processus de travail dans cette démarche Une auto-évaluation pertinente est conduite par l étudiant sur l ensemble des éléments mobilisés lors de cette démarche. Une auto-évaluation pertinente est conduite par l étudiant sur la majorité des éléments mobilisés lors de cette démarche. Une auto-évaluation n est pas conduite par l étudiant sur la majorité des éléments mobilisés lors de cette démarche. Capacité à produire un discours construit Le discours est clair, explicite et bien structuré dans son entier. Le discours est clair, explicite et bien structuré dans sa majeure partie. Le discours n est pas clair, explicite et bien structuré dans sa majeure partie. Capacité à échanger avec des professionnels du domaine social L étudiant prend position sur les propos du jury de manière claire et spontanée. L étudiant prend position sur les propos du jury, mais de manière floue et/ou à recours à l appui du jury. L étudiant ne prend pas position sur les propos du jury malgré l appui de ce dernier. Capacité à répondre aux questions Une réponse a été apportée à la majorité des questions posées, et ce de manière précise et complète. Une réponse a été apportée à la majorité des questions posées, mais de manière imprécise ou incomplète. Une réponse n a pas été apportée à la majorité des questions posées. MSP-FOR Consignes d élaboration du travail de diplôme JDV V.1 7/7

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie Guide pour le Travail Personnel d Approfondissement GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie http://www.grandmanitou.net/img/jpg/le_petit_nicolas.jpg Travail Personnel

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016

Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016 Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016 Page 2 de 6 Table des matie res 1. Cadre juridique...3 2. Descriptif détaillé du travail écrit...3 3. Descriptif de la présentation orale...4 4. Rôle

Plus en détail

Bachelier en sciences industrielles

Bachelier en sciences industrielles Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en sciences industrielles Catégorie Technique HELHa Mons - Campus 159 Chaussée de Binche 7000 MONS Tél : +32 (0) 65 40 41

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

INSTITUT DES LANGUES MODERNES REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR

INSTITUT DES LANGUES MODERNES REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR VILLE DE LIEGE REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES EPREUVES INTEGREES NIVEAU SUPERIEUR 1. FINALITE L Epreuve intégrée doit permettre à l étudiant de prouver qu il maîtrise les compétences écrites et orales

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Diplôme professionnel de formateur d adultes - Certificat de Spécialisation «Former à distance» NIVEAU III Diplôme professionnel de la Nouvelle-Calédonie Version n créée par

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Digest des questions et réponses

Digest des questions et réponses BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS Epreuve E6 : Conduite et présentation d activités professionnelles Digest des questions et réponses Un grand nombre de questions

Plus en détail

REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS

REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS Direction des ressources humaines Centre de formation Formations spécialisées en soins REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS pour les spécialisations en soins d anesthésie EPD ES

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux

sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux Règlement du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : 14.09.2015 sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l ordonnance du Département

Plus en détail

Règlement pour le Travail d initiation à la recherche du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie

Règlement pour le Travail d initiation à la recherche du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie Règlement pour le Travail d initiation à la du 1 er master en Sciences psychologiques, en Sciences de l éducation et en Logopédie 1. Principes et objectifs l éducation et du master en logopédie l étudiant

Plus en détail

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Collège Doctoral Aix-Marseille Université Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Approuvée par le Conseil Scientifique du 18 septembre 2012 Page 1 / 5 Collège Doctoral Aix-Marseille

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat SECONDAIRE I Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat 1 Bases juridiques Directive commune portant sur la procédure régionale de validation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 2. METHODOLOGIE DE LA REVISION 2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 1. Introduction 1.1.L objectif essentiel de la révision des comptes annuels est d assurer le lecteur du fait que ce document

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

IUT Bordeaux Montesquieu

IUT Bordeaux Montesquieu IUT Bordeaux Montesquieu Licence Professionnelle Management Logistique et Transport REDACTION DU RAPPORT PROJET TUTORE I - CONSEILS POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT PROJET TUTORÉ A - Définition du projet tutoré

Plus en détail

Dispositions générales. du 15 septembre 2014

Dispositions générales. du 15 septembre 2014 Règlement d études de la Maîtrise universitaire en Didactique du français langue première (RMADF) (Master of Science in French First Language Didactics) du 15 septembre 2014 CHAPITRE I Dispositions générales

Plus en détail

Formation écoles de commerce

Formation écoles de commerce Unités de formation Aperçu Au cours des unités de formation (UF), la personne en formation montre qu elle est à même de reconnaître, de comprendre et de documenter des processus de travail. Les UF englobent

Plus en détail

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S et réforme du lycée L entrée dans la réforme du lycée de 2012 a réaffirmé la finalité exclusive de préparation à l enseignement supérieur de

Plus en détail

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions Plan d études du Bachelor de Sciences des religions (sous réserve de ratification par les instances universitaires) Première année (semestres 1 et 2) Dispositions générales relatives aux examens de 1 ère

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs : COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2006 07 74 0251 Catégorie : B Dernière modification : 10/05/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Animateur (trice) d équipe

Plus en détail

Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale

Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale DEVE Licences Pro Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale Décembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIFS DU STAGE... 2 2. CALENDRIER...

Plus en détail

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons :

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons : http://www.lecap.be/ Octobre 2014 /2 Madame, Monsieur, La loi sur le bien-être du 4 août 1976 consacre un chapitre entier aux mesures que l'employeur doit prendre afin d'éviter que ses collaborateurs ne

Plus en détail

EVALUATION DES STAGES PRATIQUES

EVALUATION DES STAGES PRATIQUES EVALUATION DES STAGES PRATIQUES Conseils aux organisateurs d accueils collectifs de mineurs (ACM) de Champagne-Ardenne Introduction. LA FORMATION AU BAFD La formation au brevet d aptitude aux fonctions

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme

relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme Directives relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme Chapitres A B C Travail final/examen final 1. Généralités 2. Objectifs 3. Choix du sujet 4. Expert(e)s 5.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?»

FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?» FICHE TECHNIQUE «Comment mettre à jour son compte qualité?» Procédure de certification Sommaire Préambule... 2 1 - Illustration au travers d un cas concret... 4 1 er Exemple : Établissement ayant obtenu

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail ANNEXE AU RÈGLEMENT DE TRAVAIL ; protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail Domaine d application L employeur et

Plus en détail

Concours d éloquence. Règlement

Concours d éloquence. Règlement Règlement La Métropole-Rouen-Normandie (la Métropole) et ses partenaires proposent aux élèves de seconde des lycées situés sur son territoire un concours d éloquence dont l objectif est la mise en pratique

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Guide de rédaction d un travail de diplôme, entraîneur FSG 1

Guide de rédaction d un travail de diplôme, entraîneur FSG 1 Version 1 Août 2013 Guide de rédaction d un travail de diplôme, entraîneur FSG 1 Auteurs: Rolf Niederhäuser, chef de la formation GAM Ferenc Donat, chef de la formation GAF Alessandra Ballaro, cheffe de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Diplôme professionnel de formateur d adultes - Certificat de Spécialisation «Commercialiser des produits de formation» NIVEAU III Diplôme professionnel de la Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Collaborer avec le(s) manager (s) - Instaurer et entretenir la relation

Plus en détail

L enseignement supérieur court en formation initiale scolaire. Brevet de Technicien Supérieur Agricole Technico Commercial des Vins et Spiritueux

L enseignement supérieur court en formation initiale scolaire. Brevet de Technicien Supérieur Agricole Technico Commercial des Vins et Spiritueux des Vins et Spiritueux Objectif général de la formation La formation permet au technico-commercial de développer une double compétence liée à la connaissance des processus d élaboration des produits vins

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE L ENSAT Dernière modification par le Conseil d école du 21 juin 2012 Ce règlement a pour objet

Plus en détail

RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14)

RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14) ECOLE DES SCIENCES CRIMINOLOGIQUES LÉON CORNIL Faculté de Droit et de Criminologie ULB RÈGLEMENT DES MÉMOIRES DE FIN D ÉTUDE (version 16/9/14) Master à finalité spécialisée Master à finalité approfondie

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Faculté de Langues Appliquées, Commerce et Communication

Faculté de Langues Appliquées, Commerce et Communication Faculté de Langues Appliquées, Commerce et Communication http://www.lacc.univ-bpclermont.fr Master 1 Spécialité Communication et solidarité Mention Communication, stratégies internationales et interculturalité

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION LIGNES DIRECTRICES Besoins spéciaux et processus de formation Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectifs...

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. L École nationale de police du Québec (ci-après appelée l «École»), en vertu de la Loi sur la police (RLRQ, chapitre

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Directives du travail de Bachelor of Science en Informatique de gestion 2014-2015

Directives du travail de Bachelor of Science en Informatique de gestion 2014-2015 Directives du travail de Bachelor of Science en Informatique de gestion 2014-2015 RS421.20 PAS Mise à jour : 24.10.2014 Table des matières 1 Préambule... 3 2 But... 3 3 Choix du sujet... 3 4 Demande de

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR L INTÉGRITÉ DANS LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR L INTÉGRITÉ DANS LA RECHERCHE Direction générale POLITIQUE N O 15 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR L INTÉGRITÉ DANS LA RECHERCHE Adoptée le 9 juin 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 9 juin 2015 (CA-2015-06-09-12)

Plus en détail

Guide Stage d initiation

Guide Stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction générale des études technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES Sujet 0 Groupements 2 et 5 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET 0 Groupements 2 et 5 Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés

Plus en détail

REGLEMENT DE L ANNEE DE MOBILITE INTERNATIONALE TROISIEME ANNEE 2015-2016 CA du 5 octobre 2015

REGLEMENT DE L ANNEE DE MOBILITE INTERNATIONALE TROISIEME ANNEE 2015-2016 CA du 5 octobre 2015 REGLEMENT DE L ANNEE DE MOBILITE INTERNATIONALE TROISIEME ANNEE 2015-2016 CA du 5 octobre 2015 La troisième année d IEP se passe à l étranger en université ou en stage long dit «stage d apprentissage».

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Paris, le 28 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail