Il était une forêt. Fiche du professeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Il était une forêt. Fiche du professeur"

Transcription

1 en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Sarah Del Ben/Wild-Touch THÈMES L organisation des plantes terrestres Un mécanisme de défense original Le mimétisme La communication graphique et visuelle dans la science et les arts NIVEAUX 2 de /T le S/Tous niveaux OBJECTIFS - étudier l organisation d un angiosperme et les relations structure/ fonction de ses différents organes ; identifier les contraintes d une vie fixée au sol ; - comprendre le mécanisme d une symbiose entre un végétal et un animal ; - à travers l exemple du phénomène de mimétisme, montrer comment la diversification du vivant conduit à une évolution de la biodiversité grâce à la sélection naturelle ; - réfléchir à la représentation graphique du vivant et des phénomènes biologiques et mettre en relation avec l histoire des arts.

2 L ORGANISATION DES PLANTES TERRESTRES ET CARACTÉRISTIQUES DE LA VIE FIXÉE DES PLANTES À FLEUR ACTIVITÉ 2B Niveau : T le S Objectif : étudier l organisation d un angiosperme et les relations structure/fonction de ses différents organes ; identifier les contraintes d une vie fixée au sol. Nombre de séances : 1 Vidéos : Qu est-ce qu une forêt 5 34 La photosynthèse 4 46 La reproduction des plantes 3 15 Les VOCs 4 20 Cette activité s appuie sur le travail réalisé avant le film (activité 2a). À partir du film, des vidéos recensées ci-dessus et des documents et échantillons apportés par l enseignant(e), l élève complète le tableau en indiquant des exemples de stratégies développées face aux contraintes de la vie fixée. La séance peut aussi être organisée en un travail par ateliers et/ou par groupes, suivi d une mutualisation des productions d élèves en fin de séance sous forme de brefs exposés. Cette séance peut également s appuyer sur l activité 3, et ouvrir une transition vers la notion de coévolution plante/animal. Quelques éléments de réponses (non exhaustifs) 13 2 Besoins vitaux Contraintes liées à la vie fixée Exemples de stratégies évolutives Se nourrir Se reproduire (Remarque : le programme de T le S se limite à la reproduction sexuée) Impossibilité de se déplacer pour rechercher de la nourriture ou de l eau Impossibilité de se déplacer pour attirer un partenaire et échanger des gamètes Impossibilité de se déplacer pour disséminer ses graines et conquérir de nouveaux milieux Développement de vastes surfaces d échanges : feuilles «capteurs solaires» permettant la photosynthèse Réseau racinaire, poils absorbants Association avec des champignons du sol Adaptations structurales des fleurs à la pollinisation par le vent (anémogamie) Adaptations structurales des fleurs à la pollinisation par les animaux (zoogamie) : taille, forme, couleur, parfum (communication chimique : VOC), nectar Développement de fruits et graines favorisant leur consommation et leur dissémination par les animaux (dans le film : éléphants, singes, oiseaux ), rôle des VOCs

3 Survivre aux agressions Impossibilité de s enfuir face à un prédateur, un parasite Impossibilité de changer de place lorsque les conditions du milieu deviennent défavorables : manque d eau, manque d espace, de lumière Développement de structures défensives ou dissuasives (épines, poison ; voir les stratégies développées par la passiflore vs. Heliconius ) Communication entre individus (VOC) Associations avec des animaux (symbiose Cecropia fourmi) Sacrifice de la partie atteinte Adaptations structurales pour éviter la déshydratation (forme des feuilles, stomates, organes de réserve ) Émission de VOCs pour faire tomber la pluie Formes de résistance, vie ralentie lorsque les conditions sont défavorables (végétaux de la forêt secondaire profitant de la place laissée par la mort d un grand arbre pour se développer...) 3 UN MÉCANISME DE DÉFENSE ORIGINAL Fourmi Azteca sur une tige de Cecropia présentant de faux œufs de fourmi Micheline Pelletier/Wild-Touch

4 154 Dessin du botaniste Francis Hallé Film Il était une forêt/bonne Pioche Cinéma Francis Hallé 2013 ACTIVITÉ 3 Niveau : T le S Objectif : comprendre le mécanisme d une symbiose entre un végétal et un animal. Nombre de séances : 1 Vidéos : Le Cecropia et les fourmis 1 46 Cette activité propose aux élèves d étudier la relation étroite entre un végétal pionnier, le Cecropia, et des fourmis du genre Azteca, évoquée dans Il était une forêt. À partir d une vidéo, d une photo et d un dessin du botaniste Francis Hallé, on illustre la notion de symbiose tout en présentant un mécanisme de défense d une plante contre ses prédateurs. Exemple de titre attendu pour le document 2 (croquis) de la Fiche élève : Vue externe et vue en coupe d un tronc de Cecropia : adaptations structurales liées à la symbiose avec les fourmis Fiche élève 2

5 LE MIMÉTISME, PRODUIT DE LA SÉLECTION NATURELLE 5 Sarah Del Ben/Wild-Touch ACTIVITÉ 4 Niveau : 2 de /T le S Prérequis : notions de gènes, d allèles et de mutation, savoir qu au sein d une espèce les individus présentent des variations phénotypiques liées aux allèles qu ils possèdent. Objectif : à travers l exemple du phénomène de mimétisme, montrer comment la diversification du vivant conduit à une évolution de la biodiversité grâce à la sélection naturelle. Nombre de séances : 1 Vidéo : Le mimétisme 4 09 Photo : Grenouille camouflée sur un tronc d arbre Pour des élèves de T le S Exemple de consigne : «À partir du film et des supports fournis, en relation avec vos connaissances sur la diversification du génome et sur la sélection naturelle, émettez des hypothèses pour expliquer comment les phénomènes de mimétismes présentés peuvent apparaître et se propager au cours des générations.»

6 Pour des élèves de 2 de Décomposer la consigne en plusieurs questions : 1) Quels sont les deux grands types de mimétismes? 2) Quel est le mécanisme génétique qui permet l apparition de nouveaux caractères chez des individus? 3) Quels avantages peuvent présenter des individus porteurs de caractères leur conférant une capacité de mimétisme dans leur milieu? 4) Comment la sélection naturelle conduit-elle à la perpétuation de ce caractère favorable dans la population? Etc. LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ET VISUELLE DANS LA SCIENCE ET LES ARTS 17 6 Film Il était une forêt/bonne Pioche Cinéma Francis Hallé 2013 ACTIVITÉ 5 Niveau : tous Dessins de Francis Hallé Objectif : réfléchir à la représentation graphique du vivant et des phénomènes biologiques et mettre en relation avec l histoire des arts.

7 SVT SVT - APRÈS - ACTIVITÉ LE FILM4 7 Il était une forêt présente l originalité de superposer aux images filmées un certain nombre d éléments dessinés et animés, permettant de «voir» et de comprendre des phénomènes biologiques qui échappent à la caméra et à la perception humaine, en raison de leur taille ou de l échelle de temps à laquelle ils se déroulent : molécules volatiles émises dans l air, croissance d une plante, évolution des forêts primaires et secondaires, circulation des sèves De plus, à l ère de l appareil photo numérique et en marge du matériel sophistiqué permettant les prises d images du film, c est avec un cahier de dessin que le botaniste Francis Hallé parcourt la forêt tropicale. Ainsi, au cours de ses expéditions, ce sont des dizaines de croquis, dessins et schémas parfois exécutés à la cime des plus hauts arbres de la forêt primaire, qui ont été réalisés. L onglet Média présente certaines de ces productions et quelques photos prises pendant le film ; l activité 3 en exploite un. Ces particularités du film et du travail du botaniste peuvent permettre d engager une réflexion des élèves autour des caractéristiques, des limites et des avantages des différents médias dans la communication scientifique : intérêts comparés du schéma, du dessin, de la photo, du film, du film d animation Cette étude donnera l occasion de remarquer que la démarche du réalisateur comme du botaniste emprunte à la fois à la communication scientifique et à la production artistique : au-delà de la découverte visuelle et sonore de la forêt tropicale, le film propose une approche sensible de cet environnement, à laquelle le parti-pris esthétique des séquences animées participe. C est pour accentuer cet aspect, en continuité avec le film, qu une équipe d artistes a été invitée sur le tournage ; les dessins du botaniste, de par leur composition et leur style, dépassent le cadre de la «simple» illustration scientifique. Cette passerelle entre science et art font d Il était une forêt un support intéressant pour établir une relation avec l histoire des arts, comme le préconisent les programmes de SVT du lycée et du collège. Exemples d activités Identification des différents médias utilisés pendant et autour du film, élaboration d un tableau comparatif (cette approche purement méthodologique peut notamment s inscrire dans une séance d accompagnement personnalisé). Sortie dans une zone boisée et travail par ateliers ou par groupes : choix de différents modes de communication graphique pour rendre compte d une notion étudiée en classe à travers le film (biodiversité d une parcelle, cycle d une plante, collaboration plante/animal, contraintes de la vie fixée ) Cette activité peut d ailleurs tirer parti du fait que de nombreux élèves possèdent dorénavant des dispositifs (smartphones ) permettant de réaliser photos et vidéos. Travail conjoint avec le professeur d arts plastiques autour de quelques dessins de Francis Hallé : voir Arts interdegrés

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Restitution des acquis L organisation des plantes est liée aux exigences de leur

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

La sexualité des plantes

La sexualité des plantes Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature La

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées A.L organisation florale TP3: Organisation florale d un angiosperme. Savoir faire : Réaliser la dissection

Plus en détail

les capacités à évaluer en situation

les capacités à évaluer en situation TITRE : LE DEVENIR DES FEUILLES MORTES FICHE PROFESSEUR classe : Niveau 6 durée : Une séance de 30 minutes la situation-problème «Suite à une promenade en forêt, des élèves de 6 font le constat suivant

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

De la fleur au fruit

De la fleur au fruit De la fleur au fruit La reproduction des plantes Contenu de l outil 2 fiches «en savoir plus» : «la fleur» et «insectes pollinisateurs, quel est votre rôle» - un puzzle de fleur et sa fiche solution -

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil

La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil La biodiversité des jardins de Créteil Jorge Pardo, académie de Créteil Niveau et thème de programme Seconde Thème 1 : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant Biodiversité Problèmes à

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

TITRE : SENEB, SENETITES ET L ACHONDROPLASIE FICHE PROFESSEUR

TITRE : SENEB, SENETITES ET L ACHONDROPLASIE FICHE PROFESSEUR TITRE : SENEB, SENETITES ET L ACHONDROPLASIE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure la situation-problème Un paléo-pathologiste (médecin spécialisé dans l étude des maladies au cours de l histoire

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

BO n 20 du 20 mai 2010

BO n 20 du 20 mai 2010 BO n 20 du 20 mai 2010 Modalités d évaluation Contrôle en Cours de Formation (CCF) Le contrôle en cours de formation comporte deux situations d'évaluation organisées au cours de la formation. Sur un sujet

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

Les documents de la malle

Les documents de la malle Mallette Ressources pédagogiques Jardins Liste de la documentation et des outils Les documents de la malle Des guides pour monter son projet Titre Auteur - Edition Résumé Le jardin des possibles Guide

Plus en détail

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 SOMMAIRE Tronc commun scientifique Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)....... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 Tronc Commun des Lettres et Sciences humaines Unité1 : L eau : Source

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE

REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE Date d ouverture : lundi 2 mars 2015 Date limite de dépôt des projets: vendredi 29 mai 2015 Comité de sélection :

Plus en détail

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur.

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Objectifs à atteindre par l enfant : - Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Répartition des compétences

Plus en détail

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique Activité 8 : De la fleur à la graine 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Les végétaux colonisent le milieu Durée conseillée : 5 h Notions, contenus Compétence Exemples d activités Les végétaux colonisent

Plus en détail

PISTES PÉDAGOGIQUES. NATURE & MOUVEMENT JULES CHADEL (1870-1941) DESSINS et GRAVURES

PISTES PÉDAGOGIQUES. NATURE & MOUVEMENT JULES CHADEL (1870-1941) DESSINS et GRAVURES Musée d'art Roger-Quilliot quartier historique de Montferrand place Louis-Deteix 63100 Clermont-Ferrand tél. 04 73 40 87 40 musee.art@ville-clermont-ferrand.fr http://museedart.clermont-ferrand.fr PISTES

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d'éducation Bureau des diplômes de l'enseignement

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux Durée conseillée : 8 heures. Un des

Plus en détail

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»?

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Le collège Joliot-Curie est situé dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il est en REP+ car c est un collège dans lequel les élèves ont besoin

Plus en détail

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes

Le sol est vivant. Importance des sols. Les sols, constituants inertes et êtres vivants. Champignons conocybes Le sol est vivant Champignons conocybes Les conocybes sont des champignons de la famille des Bolbitiacées. Cette famille comporte plusieurs genres dont les caractères de détermination principaux résident

Plus en détail

Ecole du Parc 2015-2016

Ecole du Parc 2015-2016 Projets pédagogiques «Ecole du Parc» 20152016 Appel à projet Ecole du Parc 20152016 Le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée accompagne les établissements scolaires de son territoire

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE PISTES D EXPLOITATION PEDAGOGIQUE DES EXPEDITIONS MOZAMBIQUE MADAGASCAR 2009-2010 POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE Les pistes détaillées dans ce document s appuie essentiellement sur les programmes scolaires

Plus en détail

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 SE REPERER DANS LE TEMPS ET L ESPACE Repérer la répétition des différents moments de la matinée passée en classe o En s appuyant sur les

Plus en détail

AP2i Cahier des charges

AP2i Cahier des charges AP2i Cahier des charges Concours graphique Document de 8 pages. Contact : concours@ap2i.org Infos : http://concours.ap2i.org 1/8 Quels sont les besoins graphiques de l Agence? A travers ce concours, nous

Plus en détail

BATPHIL.COM - Galatée Films / Ludovic Sigaud. Fiches pédagogiques clés en main de Sciences de la vie et de la Terre

BATPHIL.COM - Galatée Films / Ludovic Sigaud. Fiches pédagogiques clés en main de Sciences de la vie et de la Terre BATPHIL.COM - Galatée Films / Ludovic Sigaud Fiches pédagogiques clés en main de Sciences de la vie et de la Terre ACTIVITÉ 1 TIRÉE DU LIVRE D ACTIVITÉS ACTES SUD JUNIOR LA VIE À TOUS LES ÉTAGES En s élevant

Plus en détail

Sujet national, juin 2014, partie 1

Sujet national, juin 2014, partie 1 Sujet 1 Sujet national, juin 2014, partie 1 Diversité génétique Des généticiens étudient le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. Ils prennent comme modèle d étude deux populations

Plus en détail

Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent

Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent Les 11èmes Journées de la Paléontologie pour les Enfants D E N T S du 19 mars au 2 avril 2011 à la Maison des Associations de Villecroze (Var) www.gulliverasso.org

Plus en détail

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS classe : 2 durée : 60 minutes Manipuler et expérimenter.

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE)

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) N de l'identification : HEFF-AA-ACPA-4.1. Pratiques créatives II-NB UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) Catégorie : Section : Année : Intitulé de l'ue : Langue(s) d'enseignement : Arts Appliqués Publicité NB 4.1.

Plus en détail

Il était une forêt. Fiche du professeur. Production ARTS VISUELS/HISTOIRE DES ARTS - APRÈS LE FILM. Cycle 3

Il était une forêt. Fiche du professeur. Production ARTS VISUELS/HISTOIRE DES ARTS - APRÈS LE FILM. Cycle 3 en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Micheline Pelletier/Wild-Touch THÈME Production NIVEAU Cycle 3 COMPÉTENCES - pratiquer le dessin et différentes formes d expression visuelle et

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Classe de cycle 3. Octobre 2013 PREALABLE Posture de l enseignant : accueillir toutes les propositions des enfants Ne pas présenter le titre et le nom de l

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée?

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? 1 -I -L organisation de la fleur 2 3 4 Diagrammes floraux

Plus en détail

DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB. Table des matières :

DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB. Table des matières : DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB Introduction : Format des documents Entête/pied de page 1 Motivation du site A. Un site sur B. Notre savoir faire 2. Positionnement du projet A. Description générale

Plus en détail

Thèmes de convergence :

Thèmes de convergence : Thèmes de convergence : Un travail entamé en 6 e Trier les déchets, quelle importance? Les 3 classes de 6 e, réparties en groupes ont collecté des déchets pendant 1 heure. Les déchets triés ont été pesés.

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1 UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1 «Plan Prouver d abord le décroissement singulier qu on observe dans la composition de l organisation des animaux [ ], en

Plus en détail

Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix.

Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix. Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix. Le domaine d application que nous avons choisi est «Photographie : Art et Science». Les élèves réaliseront des projets collectifs

Plus en détail

Dossier de Présentation

Dossier de Présentation Dossier de Présentation Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 Rhodes Tel : 03 87 03 92 05 Fax : 03 87 03 95 36 Courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr www.parcsaintecroix.com Historique Depuis

Plus en détail

meta Association pour les

meta Association pour les meta Association pour les opportunités des jeunes migrants Formation pour les parents d enfants étrangers L école tchèque Information sur l éducation tchèque Structure de l éducation tchèque De 3 à 6 ans

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DE LA VIE

LICENCE SCIENCES DE LA VIE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE SCIENCES DE LA VIE LIEUX DE LA FORMATION (AU CHOIX) UFR Sciences Fondamentales et Appliquées, Campus ridoux, Metz UFR Sciences et Technologies, Campus Aiguillettes,

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012

ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE. collège voltaire 2012 ARTS PLASTIQUES PLAN D'ETUDE collège voltaire 2012 Remarques modalités : les mêmes modalités peuvent être employées pour aborder des contenus différents durées : elles sont données à titre indicatif; il

Plus en détail

DU 4 au 25 juin 2016

DU 4 au 25 juin 2016 Exposition des élèves de l Atelier de Formation aux Arts Plastiques de la Ville de Colmar DU 4 au 25 juin 2016 Espace d Art Contemporain André Malraux 4 rue Rapp - 68000 COLMAR Renseignements : 03 89 24

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

TPE : mode d'emploi TPE? Les TPE constituent un enseignement obligatoire en classe de première.

TPE : mode d'emploi TPE? Les TPE constituent un enseignement obligatoire en classe de première. TPE : mode d'emploi TPE? Source : Ministère de l'éducation nationale. Mise en oeuvre des TPE : rentrée 2001. Les TPE constituent un enseignement obligatoire en classe de première. Ils sont présentés au

Plus en détail

III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF

III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF III. LES CORAUX, ANIMAUX CONSTRUCTEURS DE RÉCIF SUPPORTS 1. Unité des et manifestation du vivant Place dans les programmes Cycle 3 : Sciences et technologie : Unité et diversité des êtres vivants - Présentation

Plus en détail

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification :

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification : CAHIER DES CHARGES POUR LES AUTEURS DE SUJET EPREUVE E5 BTS TECHNICO-COMMERCIAL 1. RAPPEL DE LA DEFINITION DE L'EPREUVE E5 - MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS TECHNICO-COMMERCIALES (COEF. 4) U5 1. Finalités

Plus en détail

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie Découverte du monde en cycle 2 Étudier un espace lointain : l Australie Etude d un espace lointain : l Australie (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie. Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier

BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie. Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier BIO-SURVEILLANCE Applications aux milieux terrestres de Nouvelle- Calédonie Hervé Jourdan /Laurent Lhuillier Rappels BIOSURVEILLANCE L utilisation des réponses àtous les niveaux d organisation biologique

Plus en détail

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons Laboratoire de la Santé des Végétaux Unité de mycologie Procédure Code: PQM2-PR-004 Ind. Rév. C du 7 octobre 2014 Page (s): 5 Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons SOMMAIRE 1) OBJET 2)

Plus en détail

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 Vendredi 23 octobre 2015 a eu lieu la réunion d information forestière sur un type de coupe particulier dans les boisements de résineux. Le fonctionnement

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES INFORMATIQUE N 1

TRAVAUX PRATIQUES INFORMATIQUE N 1 TRAVAUX PRATIQUES INFORMATIQUE N 1 1) Démarrer le logiciel Open Office 2) Ouvrir un document existant 3) Taper du texte 4) Enregistrer un document 5) Changer la taille, la police, la couleur des caractères

Plus en détail

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition Domaine 1 S'approprier un environnement numérique de travail C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition AC.1.1.1 : Je différencie les espaces de stockage locaux de ceux accessibles via

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif)

ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif) ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif) Objectifs de l animation : - Permettre aux collègues de s approprier le module sur l ensemble des 3 cycles. - Actualiser les connaissances

Plus en détail

FORMATIONS. Les formatrices de l atelier de sérigraphie Chouette Studio sont portées par Artefacts, Coopérative d Activités et d Emplois

FORMATIONS. Les formatrices de l atelier de sérigraphie Chouette Studio sont portées par Artefacts, Coopérative d Activités et d Emplois FORMATIONS Les formatrices de l atelier de sérigraphie Chouette Studio sont portées par Artefacts, Coopérative d Activités et d Emplois Centre de formation Artefacts Coopérative d Activités et d Emplois

Plus en détail

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance Les arbres en hiver. Compétences visées Avoir compris et retenu : Les arbres ont une croissance qui se poursuit toute leur vie ; elle peut être discontinue, saisonnière dans les zones à saisons marquées.

Plus en détail

AIDE À LA CONSTITUTION DU DOSSIER PROFESSIONNEL

AIDE À LA CONSTITUTION DU DOSSIER PROFESSIONNEL IDE À L ONSTITUTION DU DOSSIER PROFESSIONNEL LES RÈGLES DE BSES DE L MISE EN PGE D UN «LIVRE» Le montage de votre dossier dépendra de son nombre de pages et surtout du procédé d impression que vous choisissez.

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

École des Plantes de Paris

École des Plantes de Paris École des Plantes de Paris Plantes Médicinales et Botanique Établissement privé d enseignement supérieur inscrit au Rectorat de Paris Présentation Pour connaître et reconnaître les plantes sauvages, savoir

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL

LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL Mention : Arts du spectacle et audiovisuel Contacts Composante : Scolarité, UFR Humanités Enseignant(s) responsable(s) : Sandrine Dubouilh- Frechet En bref Présentation La

Plus en détail

1 ère Séance (durée 1h30) (période septembre à février)

1 ère Séance (durée 1h30) (période septembre à février) Les ateliers : (écoles élémentaires de Charenton-le-Pont et Saint-Maurice) Ceux-ci favorisent une approche de l art et de la création contemporaine par l observation, le questionnement et l expérimentation.

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure 30 la situation-problème Toutes les cellules de l organisme possèdent

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

IMAGE NUMERIQUE : TRAITEMENT- REALISATION D UN PROJET PERSONNEL

IMAGE NUMERIQUE : TRAITEMENT- REALISATION D UN PROJET PERSONNEL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION IMAGE

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA

DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA Tournée régionale de sensibilisation à la diversification des choix professionnels OBJECTIF GÉNÉRAL ET CLIENTÈLE VISÉE La Tournée régionale est un projet mis sur pied pour

Plus en détail

ACADEMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS DE LIEGE Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège Règlement particulier des études

ACADEMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS DE LIEGE Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège Règlement particulier des études ACADEMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS DE LIEGE Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège Règlement particulier des études 1 ère partie : De l'épreuve d'admission Dispositions qénérales Le règlement particulier

Plus en détail

Compte-rendu de séquence EMC en 1 ère : exercer son sens critique face à l information

Compte-rendu de séquence EMC en 1 ère : exercer son sens critique face à l information Compte-rendu de séquence EMC en 1 ère : exercer son sens critique face à l information Thème du programme : Les enjeux moraux et civiques de la société de l'information dans le cadre de l EMI (Education

Plus en détail

La Maison des Fleurs du Parc de Gerland

La Maison des Fleurs du Parc de Gerland La Maison des Fleurs du Parc de Gerland Dossier de présentation 2014 La Maison des Fleurs La Maison des Fleurs est un lieu dédié à l éducation à l environnement, la biologie et au monde du végétal. Elle

Plus en détail

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Nom, prénom : Classe : Date : Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Qu est-ce que ce carnet de bord? - Une aide pour vous accompagner dans votre démarche documentaire, en le remplissant, vous

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen DNSEP Option : Art Septembre 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme

Plus en détail