42 es Olympiades des Métiers. WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ. Clermont-Ferrand. WorldSkills France (tous droits réservés)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "42 es Olympiades des Métiers. WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ. Clermont-Ferrand. WorldSkills France (tous droits réservés)"

Transcription

1 WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 Clermont-Ferrand WorldSkills France (tous droits réservés) 1

2 WorldSkills France OLYMPIADES DES MÉTIERS Rapport d activité 2012

3 SOMMAIRE 4 Editorial 5 Rapport moral 7 La WorldSkills Competition : une manifestation unique 15 Concourir en France : une aventure en 3 étapes 37 Une formation de haut niveau 41 WorldSkills : un réseau mondial 47 WorldSkills France : un vaste réseau 61 Département technique de WorldSkills France 73 Département des opérations de WorldSkills France 77 Communication 105 En route pour les prochains évènements 113 Principales réunions de WorldSkills France 125 J'ai un métier! de Julien MILLANVOYE 126 Comment soutenir WorldSkills France? WorldSkills France (tous droits réservés) 3

4 ÉDITORIAL 2012, année des Finales Nationales des 42 es Olympiades des Métiers, fut une année pleine, une année riche. Conformément à la volonté du Conseil d Administration, notre association a poursuivi sa mission d accompagnement pour les sélections régionales et pour les EuroSkills à Spa-Francorchamps (Belgique), de co-organisation pour les Finales Nationales de Clermont-Ferrand avec le Conseil Régional d Auvergne de représentation au plan national et au plan international. De nombreuses rencontres ont eu lieu avec les différentes organisations au plan national et au plan international. De nombreuses réunions de travail ont aussi eu lieu pour préparer, parfaire, anticiper ou faire les bilans avec nos partenaires et tous ceux qui nous permettent de faire encore plus et mieux pour la jeunesse des métiers et pour les métiers. Tout cela a été possible grâce à la petite équipe dynamique composée de 6 personnes permanentes sous la houlette de notre nouvelle Déléguée Générale Laurence GATES. Tout cela a été possible grâce à nos Délégués Techniques, Thibault DUBUS et Guillaume SUTEAU, et aux centaines de bénévoles sans qui rien ne serait possible. Tout cela a été possible grâce à l engagement des Régions et à la générosité des partenaires qui les uns et les autres ont trouvé dans ces magnifiques moments dédiés à la jeunesse de vraies motivations pleines d enthousiasme. Tout cela a été possible grâce au professionnalisme des médias et particulièrement notre agence Carré Final, véritable relais médiatique. Mais tout cela a aussi été possible grâce à la disponibilité et à la compétence de nos administrateurs bénévoles tous soucieux que WorldSkills France soit cette entité reconnue tant en France qu au travers de WorldSkills International. Que chacun, sur le plan personnel et sur le plan de l organisation qu il représente soit remercié. Que chacune des entités membres soit reconnue et remerciée au travers de ce rapport moral et d activité. En avant pour Leipzig en juillet : l Equipe de France sera fin prête à la fois pour y défendre les couleurs de la France et à la fois représenter la jeunesse en lui donnant cette si belle image qui nous va bien! Michel GUISEMBERT Président de WorldSkills France - COFOM 4 WorldSkills France (tous droits réservés)

5 RAPPORT MORAL L année 2012 fut l année du changement! Marie-Thérèse GEFFROY après 11 années de présidence du COFOM a souhaité «passer la main». Nombreux furent ceux qui, lors des Finales Nationales de Clermont- Ferrand, ont souhaité lui témoigner leur gratitude et leurs remerciements. Marie-Thérèse a su dynamiser les forces vives autour de l objet du COFOM et rassembler tous ceux qui ont fait ce que l association est aujourd hui devenue tant au niveau de la France que sur le plan international. Rappelons que notre Présidente était aussi Vice-Présidente au Board de WorldSkills International. C est ainsi que le 26 mars 2012, le Conseil d Administration me sollicitait, après un vote concernant deux candidats, pour prendre la Présidence de WorldSkills France COFOM. J en fixais aussitôt mes axes prioritaires afin de pérenniser tout ce qui avait été fait jusqu à maintenant dans l objet même des statuts : > J ai souhaité intensifier la reconnaissance et la proximité avec toute l équipe d experts, de chefs d équipe et de membres du jury qui, avec l appui de l ensemble des partenaires de l association est le cœur et la force vive de cette aventure. C est la raison pour laquelle une convention a été signée à Clermont- Ferrand avec Christian FORESTIER, Administrateur Général du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers). Cette convention permet aux experts qui le souhaitent, après la participation à trois compétitions internationales, de prétendre à un titre de niveau 3 par le biais d une VAP 85. > J ai souhaité promouvoir, rencontrer et reconnaître l association des anciens candidats et aussi donner du sens à l après concours notamment pour aider ceux qui sont nouvellement médaillés mais aussi ceux qui ne le sont pas. Les représentants de l AACFOM ont été rencontrés lors des Finales Nationales et plusieurs axes ont été développés avec eux notamment la possibilité pour les finalistes lors des Nationales d avoir un parcours simplifié pour ceux qui souhaitent accéder, le moment venu, au concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France». Prochainement une démarche sera entreprise auprès du COET. > J ai souhaité valoriser les métiers et la jeunesse, les «tirer vers le haut». Les compétitions régionales, nationales et internationales sont des vitrines pour permettre l accessibilité et l envie de les pratiquer. Je compte bien tout mettre en œuvre pour favoriser cela et ainsi interpeller encore plus de jeunes vers ces voies trop souvent délaissées. L un des moyens est la communication aussi nous devons nous fixer comme objectif que lors des Finales Nationales de Strasbourg, ce sont 10 millions de nos concitoyens qui seront concernés par cette information. > J ai souhaité réunir dans une œuvre commune et dans un travail commun les membres en aplanissant les divergences de l ensemble de ceux qui composent l association, dans le seul objet du COFOM. Les statuts seront revisités et à cette occasion le Bureau du COFOM sera reconsidéré ainsi que la composition du Conseil d Administration. De même un travail de réflexion sera mené avec l ARF au sujet de l accueil des Abilympics lors des sélections régionales et des Finales Nationales. > J ai souhaité intensifier la présence de la France à l international et reconquérir une place au Board. Et au-delà de cette place, avec les métiers en tension à la compétition internationale, œuvrer pour qu ils s y maintiennent notamment en faisant évoluer leurs pratiques au regard de l échelle internationale. Nous avons porté la candidature de Laurence GATES au poste de Vice-Présidente du Comité Stratégique au Board lors de l Assemblée Générale de Jéju en Corée, malheureusement, malgré un score plus qu honorable, sa candidature n a pas été retenue au profit d un Asiatique. Par ailleurs, la France s est portée candidate pour apporter sa réflexion quant à la définition des métiers. Trop de métiers, et notamment ceux de l industrie, sont aujourd hui trop inaccessibles au grand public mais aussi aux jeunes. J ai souhaité démystifier ces métiers en vue de les rendre visibles et ainsi intéresser plus de jeunes à les pratiquer. Fort des résultats étonnants qu accumule le Brésil dans ces métiers, j ai souhaité observer et comprendre leurs méthodes. Un premier voyage d étude a été réalisé en préalable d un déplacement que nous réaliserons à l automne avec l UIMM. Enfin, je mettrai tout en œuvre pour proposer au Conseil d Administration, au terme des 4 ans de mandat, une candidate ou un candidat capable selon moi, de poursuivre l action du COFOM en tant que Président. Il appartiendra aux membres du Conseil d Administration, comme l ont prévu les statuts, de décider de la suite à donner. J ai confirmé la nomination de Laurence GATES en tant que Déléguée Générale. WorldSkills France (tous droits réservés) 5

6 18 candidats ont représenté la France lors des EuroSkills à Spa-Francorchamps en Belgique. Au regard du manque de moyens à la préparation des candidats pour cette compétition les résultats ont été honorables puisque nous avons obtenu une médaille d or en Couverture-bardage, deux médailles d argent en Taille de pierre et Plâtrerie-construction sèche et cinq médaillons d excellence. A cette occasion nous avons étrenné notre nouveau stand. Très visible, très design, il est un lieu de rencontre et de travail. Il a aussi été utilisé largement lors des 42 es de Clermont-Ferrand et il sera aussi le lieu de nombreuses rencontres prévues à Leipzig en juillet De même, nous avons aussi inauguré la mise en place du mobilier de cuisine dont nous avons fait l acquisition. Ce matériel a aussi été utilisé à Clermont-Ferrand. Nous avons également, à Spa-Francorchamps, signé un accord de partenariat entre WorldSkills Europe et WorldSkills France COFOM et un accord entre WorldSkills France COFOM et la Région Nord-Pas de Calais puisque les épreuves en octobre 2014 se dérouleront à Lille. Au sujet de nos financements, nous devons nous féliciter d avoir obtenu auprès du FPSPP pour 2013, et nous l espérons pour les années suivantes, une subvention de 1 million d euros. Ce montant sans précédent nous permettra de mieux préparer les candidats aux EuroSkills, ce qui n était pas le cas jusqu à maintenant et ainsi de permettre à ceux qui n ont pas la chance de concourir dans un métier représenté au sein de la WorldSkills Competition de vivre eux aussi une expérience cosmopolite. Les 42 es Finales de Clermont-Ferrand réalisées en partenariat avec le Conseil Régional d Auvergne ont été un succès : 832 candidats concourant dans 50 métiers, issus de sélections régionales rassemblant candidats de 26 Régions de France métropolitaine et d Outre-Mer ; plus de visiteurs ; des cérémonies d ouverture et de clôture vécues par spectateurs et internautes. La forte implication du Conseil Régional d Auvergne, le professionnalisme de nos 6 permanents de WorldSkills France : Caroline, Isabelle, Roseline, Elise, Marine et Sylvain, sous la houlette de Laurence GATES, le sérieux et le dévouement de notre Délégué Technique Thibault DUBUS et de notre Délégué Technique Adjoint Guillaume SUTEAU ; la maîtrise de nos experts, de notre ancien Délégué Général Yvan VALENTINUZZI, de Kader SI-TAYEB et de plus de 700 jurés ; la participation des membres de l AACFOM ; le professionnalisme de notre agence de communication Carré Final ; l étonnante mobilisation de bénévoles ; la disponibilité des membres du Bureau ont fait de cet événement une vraie belle fête de la jeunesse. Les jeunes professionnels ont eux aussi un concours à la hauteur de leur talent! Qui n a pas rêvé de participer un jour à une compétition internationale? Qui n a pas imaginé représenter son pays lors des Jeux Olympiques, et mieux encore, décrocher la médaille d or et monter sur la plus haute marche du podium? Ces rêves qui traversent l imagination de tout un chacun sont habituellement réservés à de grands sportifs qui, après avoir fait leurs preuves dans leur pays, deviennent nos ambassadeurs à l échelle internationale. Depuis plus de 65 ans, les jeunes professionnels ont eux aussi l opportunité de vivre une aventure similaire, grâce aux Olympiades des Métiers. L Equipe de France est maintenant constituée pour les 42 es finales internationales de Leipzig. WorldSkills France COFOM a maintenant en charge sa préparation et son accompagnement jusqu à Leipzig. Bonne chance à tous les candidats qui portent leur métier, leur passion, plus loin, plus fort! Ils pourront compter sur nous pour vivre une expérience hors du commun! Michel GUISEMBERT Président de WorldSkills France 6 WorldSkills France (tous droits réservés)

7 LA WORLDSKILLS COMPETITION, UNE MANIFESTATION UNIQUE L association WorldSkills International organise tous les deux ans dans un pays du monde une compétition internationale, la WorldSkills Competition, plus connue en France sous le nom d Olympiades des Métiers. FICHE D IDENTITÉ DES OLYMPIADES DES MÉTIERS Que sont les Olympiades des Métiers? Plus grand concours des métiers au monde, les Olympiades des Métiers sont organisées tous les deux ans sous l égide de WorldSkills International. Pendant quatre jours, près de candidats se mesurent dans plus de quarante métiers retenus pour la compétition et donnent le meilleur d eux-mêmes pour tenter de remporter une médaille de bronze, d argent ou d or. Venant de cultures différentes, ils partagent le même amour de leur métier, la même passion. Des métiers du bâtiment aux métiers de l automobile, en passant par les nouvelles technologies, une large sélection de professions est présentée, pour donner une vision juste, vivante et dynamique des métiers d aujourd hui. Qui peut participer? Pour participer, une seule condition requise : avoir moins de 23 ans lors de la compétition internationale. Qu ils soient lycéens, apprentis, étudiants, compagnons, jeunes salariés, auto-entrepreneurs..., ils ont tous un objectif en tête : gagner la médaille d or! Tous y trouvent une occasion unique de comparer au niveau régional, national et international leurs compétences acquises par différentes voies de formation. Pourquoi les Olympiades des Métiers? Les Olympiades des Métiers permettent aux meilleurs jeunes professionnels du monde entier de se mesurer lors d une compétition internationale, organisée sur un même site, donnant ainsi une image concrète, conforme à la réalité des métiers et des compétences dans tous les secteurs de l économie d aujourd hui. Le succès du concours réside essentiellement dans les conditions de déroulement des épreuves qui sont très proches de la vie réelle des entreprises. Celles-ci incluent le respect des délais, des coûts, la qualité, l utilisation optimale du matériel et des matériaux et permettent de mesurer l efficacité des formations. Les candidats doivent livrer un produit fini, prêt à emploi, qui fonctionne réellement. Tournées vers le progrès économique et humain, les Olympiades des Métiers offrent une occasion unique de comparer les performances, de mesurer, mais aussi de partager les évolutions et compétences dans tous les secteurs d activité au niveau mondial. Aux jeunes qui prennent le risque de se comparer, WorldSkills France et tout le réseau européen et mondial de WorldSkills International veulent donner une chance qui existe encore trop peu pour ceux qui choisissent la voie professionnelle et l apprentissage : celle d être reconnus à la mesure de leur talent. WorldSkills France (tous droits réservés) 7

8 PRÉSENTATION DE LA WORLDSKILLS COMPETITION Cette compétition est placée sous le signe du partage, de l engagement, de l intégrité, de l excellence, de l ouverture aux autres et du respect des diversités culturelles. Près de garçons et filles participent à ce rassemblement mondial de la jeunesse, des compétences et des métiers. WorldSkills France prépare l équipe qui représente la France à cette compétition mondiale. Une occasion unique pour les candidats et candidates de 65 pays du monde de comparer leurs compétences dans 45 métiers représentant tous les secteurs de l économie mondiale. Les épreuves proposées durant quatre journées n ont rien de théorique. Le parcours scolaire, les diplômes n influent pas sur la décision finale. Ce qui compte c est ce que l on réussit à faire : produire un bien, un service correspondant à la demande économique dans le monde d aujourd hui. Les épreuves se déroulent dans des conditions très proches de la vie réelle des entreprises : respect des délais, des coûts, de la qualité, de l utilisation optimale du matériel et des matériaux. La seule condition exigée pour y participer est d avoir moins de 23 ans. WorldSkills France fédère un vaste réseau de partenaires qui permet d organiser d une manière progressive la sélection des 46 membres de l Équipe de France : sélections régionales (5 354 candidats en 2007, en 2009, en 2010 et en 2012), Finales Nationales (673 candidats en 2007, 756 en 2009, 720 en 2011 et 832 en 2012) afin que le maximum de jeunes puissent tenter leur chance. Autant d occasions d offrir une image attrayante et dynamique pour informer les jeunes et leurs familles sur les métiers, l apprentissage et les voies professionnelles. Les Best of Nations : les candidats les plus méritants de chaque Nation ayant concouru durant la WorldSkills Competition de Londres Historique des compétitions internationales 1 e 1950 : Madrid - Espagne 2 e 1951 : Madrid - Espagne 3 e 1953 : Madrid - Espagne 4 e 1955 : Madrid - Espagne 5 e 1956 : Madrid - Espagne 6 e 1957 : Madrid - Espagne 7 e 1958 : Bruxelles - Belgique 8 e 1959 : Modène - Italie 9 e 1960 : Barcelone - Espagne 10 e 1961 : Duisbourg - Allemagne 11 e 1962 : Gijón - Espagne 12 e 1963 : Dublin - Irlande 13 e 1964 : Lisbonne - Portugal 14 e 1965 : Glasgow - Royaume-Uni 15 e 1966 : Utrecht - Pays-Bas 16 e 1967 : Madrid - Espagne 17 e 1968 : Bern - Suisse 18 e 1969 : Bruxelles - Belgique 19 e 1970 : Tokyo - Japon 20 e 1971 : Gijón - Espagne 21 e 1973 : Munich - Allemagne 22 e 1975 : Madrid - Espagne 23 e 1977 : Utrecht - Pays-Bas 24 e 1978 : Busan - Corée 25 e 1979 : Cork - Irlande 26 e 1981 : Atlanta - Etats-Unis 27 e 1983 : Linz - Autriche 28 e 1985 : Osaka - Japon 29 e 1988 : Sydney - Australie 30 e 1989 : Birmingham - Royaume-Uni 31 e 1991 : Amsterdam - Pays-Bas 32 e 1993 : Taipei - Chine 33 e 1995 : Lyon - France 34 e 1997 : Saint-Gall - Suisse 35 e 1999 : Montréal - Canada 36 e 2001 : Séoul - Corée 37 e 2003 : Saint-Gall - Suisse 38 e 2005 : Helsinki - Finlande 39 e 2007 : Shizuoka - Japon 40 e 2009 : Calgary - Canada 41 e 2011 : London - Royaume-Uni 42 e 2013 : Leipzig - Allemagne 8 WorldSkills France (tous droits réservés)

9 UN PEU D HISTOIRE On ne peut que se réjouir qu il y ait un tel engouement aujourd hui autour des Olympiades des Métiers tant au niveau des sélections régionales que des Finales Nationales ou de la compétition internationale, car il n en a pas toujours été ainsi. C est en 1946, en Espagne que naît cette magnifique idée de mettre à l honneur des femmes et des hommes de métier, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, pour à la fois redonner le goût du travail, susciter des vocations et reconnaître le savoir-faire de la jeunesse pratiquant un métier. L Espagnol Francisco ALBERT-VIDAL développe l idée d un concours de métiers, valorisant les compétences des jeunes professionnels et qui se déroule en public. A son initiative, la première compétition nationale se tient en Espagne en 1947 et accueille apprentis d une douzaine de métiers. En 1950, des jeunes Portugais participent aux épreuves de cette compétition. Un grand nombre d observateurs étrangers assistent à cette manifestation et ressortent convaincus de l intérêt d y participer. Ainsi, en 1953, l Allemagne, la France (représentée par les Compagnons du Devoir et du Tour de France), le Maroc, le Royaume-Uni et la Suisse présentent leurs premiers candidats. Un Comité de soutien se réunit à l occasion du trentième concours international en 1989 à Birmingham en présence de François DOUBIN alors Ministre du Travail et de la Formation professionnelle et d André RAMOFF, Délégué à la Formation professionnelle. Ce Comité de soutien décide unanimement de créer l Association «Comité Français des Olympiades des Métiers (COFOM)», qui voit le jour en En 1995, la France organise la compétition internationale des 33 es Olympiades des Métiers, à l Eurexpo de Lyon. Le Président de la République Française, Jacques CHIRAC vient à la rencontre des 486 jeunes de 28 pays du monde entier qui défendent leur savoir-faire dans 38 métiers. En 1999, l International Vocation Training Organisation (IVTO) composé de 30 pays membres, devient WorldSkills International. En 2000, l organisation adopte une nouvelle identité visuelle. En 2006, le COFOM prend le nom WorldSkills France pour affirmer son appartenance au réseau WorldSkills. En 2013, plus de soixante pays sont membres de WorldSkills International et la compétition internationale ne cesse de croître accueillant à chaque édition de nouveaux métiers et plus de candidats. L évolution constante du nombre de candidats, de métiers et de partenaires autant au niveau mondial que national démontre l engouement croissant que suscite cette manifestation. Cette compétition continue de mettre à l honneur les jeunes dans l exercice de leur métier conformément à l idée d origine. On ne peut que se réjouir de l ampleur et de l audience de cette magnifique fête des métiers mettant à l honneur la jeunesse. Le prix Albert-Vidal récompense le meilleur score obtenu par un candidat ou une équipe, lors de la compétition internationale, tout métier confondu. Francisco ALBERT-VIDAL ( ) Les gagnants du prix Albert-Vidal : Byeong Yeon BAE et Jeong Pyo GONG (duo médaillé d or en Robotique mobile - Corée) à Londres en 2011 WorldSkills France (tous droits réservés) 9

10 RÔLE DE WORLDSKILLS FRANCE Créé en 1990, sous la forme d association loi de 1901, le Comité Français des Olympiades des Métiers (COFOM) - WorldSkills France a pour mission de présenter à la compétition internationale, les meilleurs talents de France et d assurer : > la valorisation de la formation professionnelle des jeunes à travers la promotion des métiers ; > l organisation des Finales Nationales en vue de la compétition internationale ; > le conseil et l assistance pour l organisation des concours régionaux ; > la représentation française au sein de WorldSkills International ; > la participation du rayonnement de la France dans le domaine des qualifications professionnelles des jeunes. WorldSkills France s engage à : > s associer aux Régions inscrites dans la démarche des Olympiades des Métiers et notamment grâce à l engagement des Conseils Régionaux et des organisations professionnelles ; Membres fondateurs du COFOM Direction de l Artisanat Délégation à la Formation Professionnelle Compagnons du Devoir APCM devenue APCPMA ACFCI devenue CCI France CNPF CGPME FNB devenue FFB UIMM Union Nationale de la Maçonnerie devenue UMGO UPA > permettre la participation des lauréats régionaux aux Finales Nationales ; > accompagner et préparer l Équipe de France des Métiers à la compétition internationale. 10 WorldSkills France (tous droits réservés)

11 MÉTIERS EN COMPÉTITION Au niveau international Plus de 40 métiers en compétition dans tous les secteurs de l économie Tous les deux ans, la liste des métiers en compétition est revue et mise à jour en fonction de leur pratique dans le monde. Rappelons que pour qu un métier soit retenu au niveau mondial, il faut que 12 pays sur les 65 États membres de WorldSkills International y présentent des candidats. WorldSkills International fixe le règlement des Olympiades des Métiers, notamment, la définition des sujets, les conditions techniques de déroulement des concours et choisit en Assemblée Générale le pays d accueil de la compétition internationale tous les 2 ans. La technologie rencontre le savoir-faire et l intelligence, aussi bien dans les métiers traditionnels en constante évolution que dans les nouveaux métiers. L alliance de la tradition à l innovation, de la théorie à la pratique donne une vision juste, vivante et dynamique des métiers. 41 métiers internationaux concourus par les candidats français Métiers du Végétal : Jardinier-Paysagiste Métiers de l Alimentation : Cuisine, Pâtisserie-Confiserie, Service en salle Métiers de l Automobile : Peinture automobile, Technologie automobile, Tôlerie-Carrosserie. Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics : Carrelage, Charpente, Ébénisterie, Installation électrique, Maçonnerie, Menuiserie, Métallerie, Peinture et décoration, Plâtrerie et construction sèche, Plomberie et Chauffage, Taille de pierre. Métiers de l Industrie : Chaudronnerie, Contrôle industriel, DAO-Dessin Industriel, Fraisage, Mécatronique, Manufacturing Team Challenge (MTC), Réfrigération technique, Robotique mobile, Soudage, Tournage. Métiers des Nouvelles Technologies : Administration des systèmes et des réseaux informatiques, Arts graphiques et Prépresse, Câblage des réseaux très haut débit, Imprimerie, Technologie de l information, Web design. Métiers du Service : Aide à la personne, Art floral, Bijouterie-Joaillerie, Coiffure dames/hommes, Mode et Création, Soins esthétiques. Métiers de la Maintenance : Maintenance aéronautique. Tabouret réalisé durant les épreuves de Métallerie lors des Finales Nationales des 42 es Olympiades des Métiers. WorldSkills France (tous droits réservés) 11

12 Au niveau national Comme cela se produit dans chaque pays, des métiers supplémentaires, choisis en fonction de la demande des secteurs professionnels, sont en compétition aux Finales Nationales. En France, ces métiers lors des 42 es Finales Nationales furent les suivants : > Canalisation > Construction de routes > Couverture et bardage > Cycle et Motocycle > Horticulture Construction de routes > Mécanique Véhicules Industriels > Maintenance des Matériels > Miroiterie > Sommellerie Métiers en démonstration Chaque pays en charge de l organisation de la compétition internationale, chaque Région organisatrice de sélections régionales ou de Finales Nationales peut proposer des métiers en démonstration, qui en dehors du concours officiel, donnent l occasion de montrer des savoir-faire spécifiques et des métiers. Lors des 42 es Olympiades des Métiers, des Régions ont présentés des métiers en démonstration, lors de leurs sélections Régionales: ainsi les métiers de boulanger, maréchal-ferrant, tonnelier... étaient représentés dans certaines Régions. Toutefois, ces métiers n ont pas été retenus pour les Finales Nationales. Lors de ces 42 es Finales Nationales, à la Grande Halle d Auvergne, les métiers de Boucher et Toiletteur canin étaient également représentés en démonstration. Lors de la prochaine compétition internationale, à Leipzig, sera présenté en démonstration, le métier suivant : > Plasturgie/construction de moules Toilettage canin 12 WorldSkills France (tous droits réservés)

13 UN TREMPLIN PROFESSIONNEL POUR LES JEUNES De plus en plus plébiscitées par les jeunes qui y voient une occasion unique de comparer leurs compétences professionnelles, les Olympiades des Métiers sont bien plus qu un concours. En effet, une participation aux Olympiades des Métiers est un atout majeur sur un CV. Excellence des savoir-faire, grande maîtrise technique, respect des délais et des contraintes imposées, mobilité, motivation et passion du métier sont autant de qualificatifs donnés aux candidats des Olympiades des Métiers, qui séduisent les employeurs. Les entreprises partenaires de cette compétition l ont bien compris et placent désormais ce concours au cœur même de leur stratégie de recrutement pour embaucher leurs futurs collaborateurs. Tom THERY, médaillé d or en Chaudronnerie lors des Finales Nationales des 41 es Olympiades des Métiers Des rencontres facilitées entre les candidats des Olympiades des Métiers et les entreprises partenaires de WorldSkills France Les Olympiades des Métiers se révèlent être une plateforme d échanges et de recrutement d une grande efficacité entre les entreprises et les jeunes candidats. Tom THERY, ancien candidat des Olympiades des Métiers en chaudronnerie, en a fait l expérience en décrochant un contrat de professionnalisation au sein du groupe AMADA, l un des leaders de la fabrication de machines pour le travail de métaux : «Lorsque j ai décroché mon titre de champion de France et intégré l Équipe de France des Métiers, j étais en BTS. J ai souhaité compléter mon cursus par une licence pro Technico-commercial. J ai eu la chance de rencontrer le PDG du groupe AMADA, fournisseur des machines pour les épreuves Chaudronnerie et Métallerie, à l occasion des Olympiades des Métiers. Le PDG d'amada était intéressé par mon profil et m a proposé de faire mon contrat de professionnalisation au sein de son entreprise, avec un poste à la clé lorsque j aurai terminé. Il est certain que sans les Olympiades, je n aurais pas pu décrocher cette place.» Avec plus de 40 métiers en compétition aux Olympiades des Métiers, les opportunités professionnelles sont nombreuses. Attirer les jeunes vers les métiers manuels, techniques, technologiques... est un enjeu de taille, d autant plus que ces métiers pâtissent, pour certains, d une image insuffisamment valorisée qui ne correspond pas à la réalité. C est notamment le cas dans le secteur de la maintenance des matériels agricoles, des travaux publics ainsi que des parcs et jardins. «Ce sont des métiers méconnus, souvent installés dans des milieux ruraux, qui doivent faire face à une pénurie accrue de main d œuvre. Nous employons en CDI à 95% et enregistrons un taux de chômage nul. Les jeunes à la sortie de l école ont tous entre 3 et 5 offres d emploi! Nous recherchons personnes par an, du CAP au diplôme d ingénieur. Notre filière ne connaît pas la crise et pourtant, nous avons du mal à recruter. Les Olympiades des Métiers nous permettent de sensibiliser le public à nos métiers car nous avons besoin de reconnaissance et d expliquer notre profession pour susciter des vocations» explique Gilbert DAVERDISSE, Responsable de la Formation au sein du SEDIMA (Syndicat des Entreprises de Services et Distribution du Machinisme Agricole). WorldSkills France (tous droits réservés) 13

14 En octobre 2011, Caroline SCHMITT décrochait à Londres, la médaille d or en Coiffure à l issue de la compétition internationale des 41 es Olympiades des Métiers. Treize mois plus tard, la blonde aux yeux bleus est déjà passée de l autre côté de la barrière. Depuis son titre, Caroline SCHMITT a littéralement été happée par le tourbillon de la vie, celui qui s abat sur les jeunes gens méritants et talentueux. «J ai bénéficié d une forte exposition médiatique qui m a permis de mieux me faire connaître», explique la jeune fille originaire de Lorraine. Les sollicitations professionnelles ont suivi. EUGÈNE PERMA, grande marque de produits de coiffure, l a embauchée dans son équipe de jeunes talents artistiques. La pro du chignon a également tapé dans l œil de Guillaume VAPPEREAU, un Français qui a créé un salon de coiffure haut de gamme à Winchester, à une heure de Londres. L as des ciseaux a par ailleurs intégré l équipe métier bénévole, qui aide l experte Coiffure, dans la préparation des Finales Nationales et de la compétition internationale de la 42 e édition des Olympiades des Métiers. Caroline SCHMITT, médaillée d or en Coiffure lors de la compétition internationale des 41 es Olympiades des Métiers RANDSTAD propose plus de 100 postes aux jeunes des Olympiades des Métiers Deuxième entreprise mondiale de services en ressources humaines, le groupe RANDSTAD est particulièrement bien placé pour mesurer les difficultés de recrutement auxquelles les entreprises industrielles font face. Nombre de métiers manuels, souvent très techniques, sont en effet en tension. Ce qui signifie que les employeurs peinent à trouver les compétences recherchées. En cause notamment, un déficit d image qui conduit les jeunes à tourner le dos aux formations de soudeur, chaudronnier, tuyauteur Résultat, faute de candidats, ces formations se raréfient. Une pyramide des âges défavorable renforce la menace de voir des savoir-faire pointus disparaître. Face à ce constat, Randstad s est rapproché de WorldSkills France pour devenir partenaire officiel des Olympiades des Métiers, partageant cette même volonté de promouvoir les métiers manuels auprès des jeunes. Il est aujourd hui essentiel pour l économie française de revaloriser les métiers manuels, porteurs de compétences très recherchées par les entreprises. Alors que 832 candidats ont participé aux Finales Nationales des 42 es Olympiades des Métiers à Clermont-Ferrand (dont 50% dans les pôles Industrie et BTP), RANDSTAD a proposé à ces jeunes professionnels plus de 100 offres d emploi réparties sur toute la France. Chaudronnier, soudeur, mécanicien, peintre industriel, technicien de maintenance, dessinateur, outilleur, usineur, contrôleur industriel, ingénieur en bureau d études, carreleur, couvreur, chef de chantier en menuiserie, électricien en rénovation, plombier-chauffagiste, ébéniste étaient autant de postes à pourvoir, en CDI, CDD ou intérim par les jeunes talents des Olympiades des Métiers. Ce dispositif de recrutement inédit était proposé pour la première fois à ces jeunes professionnels, pour favoriser leur insertion. 14 WorldSkills France (tous droits réservés)

42 es Olympiades des Métiers. WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ 2012-2013. Leipzig. WorldSkills France (tous droits réservés)

42 es Olympiades des Métiers. WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ 2012-2013. Leipzig. WorldSkills France (tous droits réservés) WorldSkills France RAPPORT D ACTIVITÉ 2012-2013 Leipzig WorldSkills France (tous droits réservés) 1 WorldSkills France Olympiades des Métiers Rapport d activité 2012-2013 SOMMAIRE 4 Éditorial 5 Rapport

Plus en détail

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011 42èmes Olympiades Leipzig (Allemagne) des métiers Une compétition En France, une sélection qui favorise une large participation Donner à un maximum de jeunes l occasion

Plus en détail

Fiche presse. Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers. Contacts presse

Fiche presse. Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers. Contacts presse Fiche presse Cérémonie de clôture des 43 e Olympiades des Métiers Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél. : 04 73 31 85 58 Port. : 06 37 66 79 26 Port. : 06 74 67 96 19

Plus en détail

41ème édition. Région Centre

41ème édition. Région Centre 41ème édition Région Centre Sommaire Les 3 étapes de la compétition 4 Région Centre : une vitrine des métiers sur un site unique 5 Les 47 métiers en compétition 6 S inscrire aux Olympiades et aux Abilympics

Plus en détail

Guide de visite de l élève

Guide de visite de l élève PRÉFET DE LA GIRONDE Association régionale pour la formation, l'orientation et l'emploi Guide de visite de l élève en Aquitaine 54 métiers à découvrir aux Olympiades des métiers Jeudi 22 (de 13h à 21h)

Plus en détail

Nous vous remercions de remplir ce dossier de façon très complète * champs obligatoires

Nous vous remercions de remplir ce dossier de façon très complète * champs obligatoires Dossier d inscription aux 41 èmes Olympiades des Métiers Attention : Vous devez impérativement être nés après le 1 er janvier 1989 Clôture des inscriptions le 18 décembre 2009 Vous souhaitez vous inscrire

Plus en détail

un concours en pleine mutation

un concours en pleine mutation 43 e WorldSkills Competition un concours en pleine mutation La 3 e journée de compétition vient de débuter au Brésil. La concentration est au plus haut pour les candidats, qui voient dans ce concours une

Plus en détail

Préparer la visite du Salon Régional des Métiers - Olympiades des Métiers

Préparer la visite du Salon Régional des Métiers - Olympiades des Métiers Parcours Individuel d Information, d Orientation et de Découverte du Monde Economique et Professionnel Préparer la visite du Salon Régional des Métiers - Olympiades des Métiers Nom :... Prénom :... Classe

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS DOSSIER DE PRESSE ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS 2015 Orientation Emploi Insertion Apprentissage Réussite professionnelle Artisanat

Plus en détail

42 es Olympiades des Métiers

42 es Olympiades des Métiers es Olympiades des Métiers Equipe de France des Métiers Objectif : Leipzig, WorldSkills Competition 0! Leipzig Le meilleur des Finales Nationales des es Oly Suspense et émotion étaient au rendez-vous lors

Plus en détail

Assemblée Générale 2015 de l AFT :

Assemblée Générale 2015 de l AFT : Assemblée Générale 2015 de l AFT : Développer la formation professionnelle Transport-Logistique, renforcer l attractivité du secteur, accompagner les candidats jusqu à l entreprise, favoriser l intervention

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

des Métiers du Plâtre (APMP) " Découvrir les Métiers du Plâtre "

des Métiers du Plâtre (APMP)  Découvrir les Métiers du Plâtre Association pour la Promotion des Métiers du Plâtre (APMP) Le Challenge " Découvrir les Métiers du Plâtre " Année 2010 Une association unique Créée en 1989, l Association pour la Promotion des Métiers

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Sommaire I. Présentation synthétique du CCCA-BTP 3 II. Le CCCA-BTP 4 Son statut 4 Ses ressources 4 III. Une

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

PROJET ILE DE LA REUNION

PROJET ILE DE LA REUNION 2014 PROJET ILE DE LA REUNION Charles-Henri Moëc Président de l Association des Meilleurs Apprentis de France Charles.h.moec@gmail.com 0674303738 0 SOMMAIRE Présentation du projet Présentation de l Ile

Plus en détail

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011

Le supérieur : moteur de la croissance de l apprentissage en 2010 et 2011 note d informationoctobre 13.22 Au 31 décembre 2011, les centres de formation d apprentis accueillent 436 300 apprentis, soit une hausse de 2,4 % par rapport à 2010. Cette évolution est la résultante de

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des.

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des. DOSSIER DE PRESSE Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Les centres de formation d apprentis du bâtiment et des travaux publics poursuivent en 2012 leur mobilisation auprès des entreprises

Plus en détail

Metier Qualite Participant prenom Participant nom

Metier Qualite Participant prenom Participant nom Metier Qualite Participant prenom Participant nom Mode et création Mademoiselle Maryna LE GALL Coiffure Dames/Hommes Monsieur Julien ROUSSEAU Soudage Monsieur Raphaël BIGAUD Ebénisterie Monsieur Michael

Plus en détail

PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015

PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015 ANNE BAC S Sciences de l Ingénieur ROMAIN CAP Petite Enfance VOCATION Le numérique VOCATION La puériculture VOUS ÊTES UNE FILLE... collégienne

Plus en détail

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies www.fistexpo.com Un rayonnement transfrontalier Plus de 14 % des exposants et 15 % des visiteurs sont internationaux. Près de 40 entreprises et délégations commerciales originaires de différents pays européens

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Comité Régional des Olympiades des Métiers

Comité Régional des Olympiades des Métiers 40 e Olympiades des Métiers Equipe Champagne-Ardenne 29 Champardennais de l équipe régionale à Lille pour les finales nationales du 5 au 7 février 2009. Les Olympiades des Métiers sont une compétition

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Dossier de presse 43es Finales Nationales de la WorldSkills Competition Page 2

Dossier de presse 43es Finales Nationales de la WorldSkills Competition Page 2 DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse 43es Finales Nationales de la WorldSkills Competition Page 2 SOMMAIRE Édito de Michel Guisembert, Président de WorldSkills France 4 Édito de Philippe Richert, Président

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES Une démarche d intérêt général de toute une profession, organisée avec le soutien du réseau de l apprentissage BTP et portée par les entreprises formatrices,

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE désignée ci-après par le sigle AOCDTF Le ministère de l'éducation nationale,

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Enquête sur l orientation des étudiants

Enquête sur l orientation des étudiants Enquête sur l orientation des étudiants Les principaux enseignements de l enquête Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas, Directeur du département Corporate et Management lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE Année scolaire 2012-2013 Annexe 2 INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES ORGANISATION DES MISSIONS Le groupe Sciences et Techniques Industrielles organise son action

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Moins de 50 salariés dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux économiques et concurrentiels

Plus en détail

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Vendredi 21 novembre 2014 Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Contact Presse Chambre de Métiers et de l'artisanat des Pyrénées-Orientales Virginie Colmenero

Plus en détail

Congé bilan de compétences

Congé bilan de compétences Culture Communication Médias Loisirs Congé bilan de compétences Note d information à destination des salariés sous contrat à durée indéterminée. www.afdas.com congé bilan de compétences a pour objet de

Plus en détail

Charte pour la promotion des métiers du bâtiment, la connaissance de l entreprise et l évolution des formations

Charte pour la promotion des métiers du bâtiment, la connaissance de l entreprise et l évolution des formations Charte pour la promotion des métiers du bâtiment, la connaissance de l entreprise et l évolution des formations Entre, d'une part : Le rectorat de l académie de Poitiers, Et, d'autre part : La Fédération

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance Des Formations TITRE : PARCOURS CHOISIR UN BEP ou un CAP Niveau : 3 ème Groupe : Matériel : Classe fiche élève Durée : 1 heure Période

Plus en détail

Contacts presse : CCI de Lyon Thibaud ETIENNE Tél. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Contacts presse : CCI de Lyon Thibaud ETIENNE Tél. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr Salon de l apprentissage et de l alternance de Lyon 27 & 28 février 2015 Adaptée à un large public, l alternance permet la concrétisation des formations par l implication de chaque candidat dans un travail

Plus en détail

Début de la compétition

Début de la compétition Finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers Début de la compétition L es épreuves des finales internationales des 41 es Olympiades des Métiers ont débuté mercredi 5 octobre à 9h30 à ExCel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2012

DOSSIER DE PRESSE 2012 DOSSIER DE PRESSE 2012 Pour trouver et choisir l artisan qu il vous faut! www.artisan-facile.fr Contact presse : 1 Agence Valeur D image - Mary GRAMMONT m.grammont@valeurdimage.com 04 76 70 93 63-06 15

Plus en détail

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT Mobilité européenne et retour à l emploi ÉTUDE D IMPACT 2014 L stratégique «Europe 2020» vise une «croissance L éducation et la formation ont un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Belle performance des Québécois au Mondial des métiers

Belle performance des Québécois au Mondial des métiers SITE DES COMPÉTITIONS CÉRÉMONIE D OUVERTURE Dans ce numéro Mondial des métiers en photos Des résultats remarquables pour sept Québécois Bulletin des Olympiades québécoises des métiers et des technologies

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Soutenez l équipe d ISIBOT L Institut Supérieur d Informatique, de Modélisation et de leurs Applications est l une des écoles publiques d ingénieurs les plus dynamiques de la région

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Apprentissage Une voie d excellence en Lorraine

Apprentissage Une voie d excellence en Lorraine Apprentissage Une voie d excellence en Lorraine 11 mai 2015 1/7 INTRODUCTION Lundi 11 mai 2015 à l Hôtel de Région, Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, a mis à l honneur six

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics les metiers du BTP Bâtiment et Travaux Publics une publication Orientations UNE FORTE DÉPENDANCE AUX POLITIQUES PUBLIQUES En revanche, ce secteur est fortement dépendant des grandes politiques de projets

Plus en détail

Un secteur professionnel, une diversité de métiers

Un secteur professionnel, une diversité de métiers Axe 1 Le contexte professionnel Thème 1.1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Chapitre 1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers Compétences 1.1.1 Repérer les différents métiers

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

WorldSkills Competition. Olympiades des Métiers

WorldSkills Competition. Olympiades des Métiers WorldSkills Competition Olympiades des Métiers Avec WorldSkills les métiers et les jeunes professionnels au cœur des préoccupations internationales WorldSkills International Fondé en 1953, WorldSkills

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Des métiers, des systèmes et des produits d avenir

Des métiers, des systèmes et des produits d avenir Des métiers, des systèmes et des produits d avenir Plâtrier, et j'en suis fier! C'est un métier aux multiples facettes, qui exige de nombreuses qualités : créativité, autonomie, savoir-faire, réflexion...

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Sommaire. Une équipe vivante P3. Un point sur les licences professionnelles.. P4. Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4

Sommaire. Une équipe vivante P3. Un point sur les licences professionnelles.. P4. Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4 Sommaire Une équipe vivante P3 Un point sur les licences professionnelles.. P4 Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4 Une large palette de métiers dans tous les secteurs professionnels P4 La Grande

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Licence professionnelle Oenotourisme

Licence professionnelle Oenotourisme Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Oenotourisme Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Communiqué de presse : 280 jeunes bretons en lice du 2 au 4 février à Rennes...3 Cinquante métiers à l'honneur...4

Communiqué de presse : 280 jeunes bretons en lice du 2 au 4 février à Rennes...3 Cinquante métiers à l'honneur...4 SOMMAIRE Communiqué de presse : 280 jeunes bretons en lice du 2 au 4 février à Rennes...3 Une gigantesque vitrine vivante des métiers et des formations professionnelles en Bretagne... 3 La première étape

Plus en détail

Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes

Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes Département Ressources Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes Analyse et études 2014 Uniformation Analyses et études 2014 octobre 2014-1/8 - Le baromètre intersectoriel

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi».

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7-8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». - Le site dédié à l événement. - Le témoignage de trois exposants.

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. Guide de préparation. régionalesr. Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Comité Français des Olympiades des Métiers WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration Métier n 08 : SERRURERIE-MÉTALLERIE Cofom : e-mail : cofom@cofom.org

Plus en détail