Scientifique industrielle : Electromécanique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Scientifique industrielle : Electromécanique"

Transcription

1 Scientifique industrielle : Electromécanique 3 ème degré technique de transition Secteur Industrie Humanités générales et technologiques D/2005/7362/3/43

2 Table des matières Programme : Grille horaire :... 4 Approche pédagogique :... 5 Tableau des compétences terminales :.. 7 Exemples de situations d apprentissage/d intégration.. 8 Electricité : Mécanique : Laboratoire : Annexe. Formation technologique : But de la formation - Concevoir et réaliser un projet technologique Savoir-faire et savoirs Tableaux des compétences transversales FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 2

3 1. Le programme 1.1. Statut et rôle du programme Le décret définissant les missions prioritaires de l enseignement fondamental et de l enseignement secondaire du 24 juillet 1997 prévoit (article 16,25 et 35) que le «Gouvernement détermine les compétences et les soumet à la confirmation du parlement». Leur rédaction a été supervisée par la Commission commune de pilotage instituée par le décret «Missions» ( art 61). Les textes ont été approuvés par le Conseil général de concertation (inter - caractères), le Gouvernement les a fixés, le Parlement les a confirmés après les avoir amendés. Ils n ont pas de prétention méthodologique, même si l articulation des compétences et des savoirs qu ils prévoient n est pas neutre. Ce sont les programmes «référentiels de situations d apprentissage, de contenus d apprentissage, obligatoires ou facultatifs, et d orientations méthodologiques qu un Pouvoir Organisateur définit afin d atteindre les compétences fixées», qui proposent la mise en œuvre des documents officiels. Les programmes s imposent donc pour les professeurs de l enseignement secondaire catholique puisqu ils s inscrivent dans la logique décrétale des compétences à atteindre et qu ils explicitent les visées éducatives et pédagogiques telles qu elles s expriment dans «Mission de l Ecole Chrétienne» et dans le «Projet pédagogique de la FESeC» Comment comprendre et utiliser ce programme? - Signification du degré d importance compétence à maîtriser en fin de cycle. Les compétences terminales telles que reprises en début de chaque discipline sont absolument à certifier. «CE» compétence à exercer. Ces CE reprennent les CEF ( compétences à exercer dans une formation ultérieure ) et CEP ( compétences à exercer dans la profession ) ne seront maîtrisées qu ultérieurement. - Remarque Certaines compétences sont déjà activées/maîtrisées par les élèves qui ont fréquenté le deuxième degré «Scientifique Industrielle Electromécanique». Ces compétences doivent continuer à être exercées tout au long du troisième degré. Pour les élèves arrivant en cinquième après avoir réussi un second degré dans une autre orientation d études, il faut impérativement veiller à ce qu ils puissent, eux aussi, maîtriser l ensemble des compétences. Les professeurs veilleront donc à ce que les élèves soient placés dans des conditions qui leur permettent d'exercer et de maîtriser toutes les compétences, soit en organisant des remises à niveau ou des rattrapages, soit en prévoyant pour eux des activités spécifiques. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 3

4 2.Grille horaire Périodes 5è 6è Electricité : Mécanique : Laboratoire de techniques industrielles: Total :. 8 8 FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 4

5 3. Approche pédagogique Ce programme, précise des orientations méthodologiques, des contenus et des situations d apprentissage/intégration qui doivent permettre aux élèves d atteindre les compétences fixées. En quoi est-il neuf? - Il propose de travailler dans une logique d apprentissage ( élève - acteur ) plutôt que selon une logique d enseignement (professeur - diffuseur de savoirs) : l élève qui, avec l aide du professeur, doit construire son propre savoir. - Les situations d apprentissage concrètes doivent avoir du sens pour l élève, doivent l amener à se poser des questions, doivent l amener à développer des compétences réinvestissables dans la vie quotidienne. Les situations d apprentissage doivent rester limitées. Il s agit bien d arriver à un objectif défini. Il faut donc éviter de se disperser afin de faciliter la maîtrise d une ou de plusieurs compétences et de faciliter l évaluation. Elles doivent tenir compte : - des pré-requis, des compétences déjà exercées ou acquises, du moment où l on se situe dans le cycle, du niveau de l élève - et des nouvelles compétences que l on souhaite exercer ou maîtriser. - Les situations d intégration sont elles aussi des situations particulières et concrètes de la vie courante. Elles nécessitent une mobilisation des savoirs de plusieurs disciplines. Plus complexes, elles font appel à de nombreuses compétences des différentes disciplines, elles correspondent à des moments de synthèse générale ou partielle comme des examens, des interrogations générales. Elles permettent, à l équipe professorale, d évaluer l élève dans son ensemble. - Une articulation entre situations d apprentissage ou d intégration et démarches plus frontales est à mettre en œuvre. Un lien étroit entre les cours théoriques et le laboratoire favorisera la maîtrise des compétences qui comprennent la connaissance (informations, procédures, ), les capacités cognitives (opérations mentales, mécanismes de la pensée, ), les attitudes (comportements sociaux ou affectifs, ), et les habiletés (capacités à réaliser quelque chose, ). - Maîtriser une compétence, c est donc maîtriser à la fois des savoirs, savoir-faire et savoir-être dans une situation donnée. C est une démarche globale. - L approche interdisciplinaire permettra de rencontrer la réalité avec un point de vue élargi, en répondant à des questions actuelles. L interdisciplinarité implique un travail en équipe et repose sur le partenariat et la négociation au moins pour déterminer quels apprentissages seront acquis dans le cadre disciplinaire et ceux qui le seront dans une démarche interdisciplinaire. - Toutes les compétences sont bien sûr à travailler mais le moment de les aborder reste un choix d équipe éducative. Afin d aider à la réalisation de situations (d apprentissage ou d intégration), un exemple de grille pratique est présentée en page 8. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 5

6 Cette présentation est donnée à titre indicatif et n a donc aucun caractère obligatoire. Dans les situations ci-après, les abréviations E.A.C. «Ensemble Articulé de Compétences» signifient un regroupement de compétences qui seront mobilisées d une façon particulière pour faire face à des situations équivalentes. L ensemble de ces situations équivalentes donnera naissance à une famille Indications méthodologiques «Par quoi commencer?», «Qu est-ce que l élève doit absolument connaître?» sont des questions auxquelles les programmes actuels n apportent pas toujours une réponse précise. Ils accordent en effet la priorité aux compétences à maîtriser ou à exercer par les élèves et mettent les savoirs au service de ces compétences. Les contenus ne disparaissent pas mais ils vont devoir s articuler autrement. L organisation des cours théoriques et leur déroulement au fil de l année scolaire vont désormais dépendre de l ordre dans lequel on va décider de travailler les compétences avec les élèves. Et cet ordre va lui-même dépendre du choix des activités et des situations-problèmes proposées. Cette démarche, difficile, demande un constant travail de réflexion et de préparation, en équipe, pour définir les séquences d apprentissage. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 6

7 4. Tableau des compétences terminales à atteindre dans les différentes disciplines Les compétences à maîtriser à l issue du 3 e degré () sont les mêmes que celles du 2 e degré (2D), ces dernières étant d un degré de complexité moindre. C est normal. Ce qui les distingue c est le degré de maîtrise auquel on doit amener les élèves : ici il s agit de franchir un palier nouveau dans la maîtrise de ces mêmes compétences. Le degré de maîtrise doit être précisé et apprécié par des critères et indicateurs adaptés. Rep COMPETENCES TERMINALES Elec Méc lab A Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. X X X B Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique X X X C Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments X de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning) D Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément, d un X système, d un système. E Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de X X fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. F Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. X X X G Produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer X X en respectant la terminologie, les normes et les défendre. H Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des sous-systèmes conformément aux exigences d un cahier des X X charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action I Produire des documents comprenant textes, tables, figures et répondant aux critères de qualité éditoriale, ce, à l aide de différents X logiciels de traitement de textes, de D.A.O., de C.F.A.O., des logiciels de simulation. J Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. X X X K Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. X X Par les modes de raisonnement, les exigences en matière de représentation, la technologie contribue à l ouverture de l esprit. Elle développe l aptitude à l analyse critique au travail en équipe, à la prise en compte des conséquences de ses actes. Elle contribue ainsi à l éducation civique. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 7

8 Exemple de grille pour les situations Professeur : Classe : Cours : Durée prévue : (nombre de périodes) E.A.C. Regroupement de compétences qui seront mobilisées d une façon particulière pour faire face à des situations équivalentes. Ces dernières donnent naissance à une famille.. Rôle de la situation-problème : (apprentissage ou intégration?) Description du travail à réaliser. TÂCHE Rôle de l évaluation : (formative ou sommative?) SUPPORT (contexte et ressources) C est l ensemble des éléments matériels qui sont mis à la disposition de l élève : environnement dans lequel on se situe, but de la production à réaliser, informations dont l élève dispose, CONSIGNE C est l ensemble des instructions de travail qui sont données de manière explicite à l élève. Fil conducteur qui vise à donner à l élève une perception claire du but à atteindre. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 8

9 Exemple de situation d apprentissage Professeur : Classe : Cours : Durée prévue : (nombre de périodes) Rôle de la situation-problème : apprentissage Rôle de l évaluation : sommative E.A.C L élève exercera ou maîtrisera les compétences suivantes : - analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales (laboratoire). TACHE - De fréquentes coupures de courant concernent certains locaux. Il est demandé d en rechercher la cause, sachant que ces locaux sont alimentés à partir d un réseau triphasé et que c est toujours le même fusible qui déclenche. Il faut mesurer les caractéristiques des circuits et réaliser un rapport. Pour ce faire l élève a : - à sa disposition : - l espace de mise en oeuvre nécessaire, - les outils et les appareils de mesures adéquats, - la documentation utile (schéma, ), - deux circuits (un équilibré et un déséquilibré), - déjà exercé ou maîtrisé les compétences suivantes : - savoir utiliser les appareils de mesures, - respecter les normes de sécurités. SUPPORT (contexte et ressources) CONSIGNE - respecter les règles de sécurité, - vérifier les deux circuits ( hors tension), - lire et décoder toutes indications ( plaques à bornes, ), - placer les appareils de mesure dans les circuits (ampèremètre, voltmètre, wattmètre,..), - éventuellement adapter les calibres des appareils, - mettre les circuits sous tension, - réaliser les mesures, - rédiger un rapport et conclure. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 9

10 Exemple de situation d apprentissage Professeur : Classe : Cours : Durée prévue : (nombre de périodes) Rôle de la situation-problème : apprentissage Rôle de l évaluation : sommative E.A.C L élève exercera ou maîtrisera les compétences suivantes : - analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique (mécanique ). TACHE - Il est demandé d expliquer le fonctionnement d une machine motrice (ou réceptrice) actionnée par un moteur électrique. SUPPORT (contexte et ressources) Pour ce faire l élève a : - à disposition : - l espace de mise en œuvre nécessaire, - la documentation utile (plans, ), - déjà exercé ou maîtrisé les compétences suivantes : - savoir lire / décoder un plan, un dossier,, - connaître les lois fondamentales de la machine motrice (ou réceptrice), CONSIGNE - lire et décoder toutes indications (plans, ), - réaliser le lien entre les lois fondamentales et le fonctionnement, - rédiger un rapport (oral ou écrit). FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 10

11 Exemple de situation d intégration Professeur : Classe : Cours : Durée prévue : (nombre de périodes) Rôle de la situation-problème :..intégration * Rôle de l évaluation : sommative E.A.C L élève exercera ou maîtrisera les compétences suivantes : - interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps, ou d orienter les choix d action (électricité, laboratoire), - analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges ( électricité, mécanique, laboratoire), - décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles (électricité, laboratoire), - choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément, d un système, d un système (laboratoire), - retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning) (laboratoire), - rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international (électricité, mécanique, laboratoire), - produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer en respectant la terminologie, les normes et les défendre ( mécanique, laboratoire), - prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci (électricité, laboratoire), appliquer les règles de sécurité individuelles, collectives et d environnement (laboratoire) TACHE - Un système électro-pneumatique doit être automatisé, il sera piloté par un automate programmable et on demande d étudier la situation. Il faut réaliser la fonction demandée (l automatisation) dans le cahier des charges. SUPPORT (contexte et ressources) Pour ce faire l élève a: - à sa disposition : - l espace de mise en œuvre nécessaire, - la documentation utile (plans, schémas, consignes, catalogues, support informatique, ), - les éléments pneumatiques, électriques, automate,., - l outillage et appareils de mesure, - déjà exercé ou maîtrisé les compétences suivantes : - connaître les éléments pneumatiques qui entreront dans l automatisation (vérins, capteurs, distributeur, alimentation), - connaître les éléments électriques qui entreront dans l automatisation (capteurs, moteurs,.), - connaître le fonctionnement de l automate (jeux d instructions, règles de sécurité concernant les entrées/sorties, ), - savoir utiliser les appareils de mesure et l outillage nécessaire. CONSIGNE - respecter les règles de sécurité dans toutes les interventions, - lire, décoder, respecter toutes indications (cahier des charges, plans, schémas, catalogues, ), - réaliser le lien entre les lois fondamentales des différents éléments et leur fonctionnement, - réaliser, les différents schémas nécessaires à la réalisation de cette automatisation, - prévoir et régler les protections adéquates (électriques, pneumatiques, ), - réaliser des tests de fonctionnement partiel (éventuellement), - rédiger un rapport (écrit). * Cette situation pourrait être d intégration ou d apprentissage en fonction du nombre et de la précision des consignes données mais aussi de l autonomie laissée à l élève pour résoudre cette situation. Une situation d intégration fera appel à peu ou pas de consignes et à l autonomie de l élève en fonction du moment où elle se déroule dans le cursus scolaire de l élève ; de même, elle tiendra compte d un grand nombre de compétences et pourra être disciplinaire ou interdisciplinaire. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 11

12 ELECTRICITE. ( 2 p. / 2 p. ) COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Signaux périodiques. Reconnaître la nature et les caractéristiques des différents signaux périodiques. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Expliquer la notion de déphasage. Eléments actifs/passifs. - l intensité du courant, - la force électromotrice, - la tension ou la différence de potentiel, - les puissances (actives, réactives, apparentes) -. Représenter vectoriellement les signaux alternatifs sinusoïdaux. Représenter mathématiquement les signaux alternatifs sinusoïdaux. Appliquer ces représentations à différents circuits RLC. - la résistance électrique, - l inductance électrique, - la capacité électrique, - l impédance, -.. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 12

13 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications Expliquer l intérêt du triphasé. Systèmes triphasés et problèmes liés aux lois fondamentales. - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. - Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action. Représenter vectoriellement les grandeurs simples et composées. Maîtriser le couplage des récepteurs triphasés. Différencier les circuits équilibrés et déséquilibrés. Différencier les différents régimes du neutre. - les puissances, amélioration du facteur de puissance, - les récepteurs étoiles, - les récepteurs triangles, - le schéma d un réseau de distribution d énergie, - FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 13

14 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. Transformateurs. - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. Expliquer l intérêt et l utilité des transformateurs. Appliquer les lois fondamentales de l électricité dans le cas du transformateur. - le fonctionnement du transformateur monophasé à vide, en charge, en courtcircuit, - les différents types de transformateurs, - le couplage - FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 14

15 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Machines tournantes - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. Expliquer le principe de fonctionnement dans l application des lois fondamentales de la mécanique et de l électricité. - les caractéristiques, - les relations, - les différents schémas, Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. Expliquer la nécessité d un système de démarrage (moteurs). - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. Expliquer le principe de quelques applications concrètes. Expliquer le rôle des différents éléments électroniques intervenant dans l application étudiée. CE Commande électronique de machines - le principe de fonctionnement des éléments électroniques : diode, transistor en commutation, thyristor, triac,. le schéma de principe d un montage électronique. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 15

16 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Grandeurs Unités Analyser les relations entre les grandeurs électriques et leurs unités. - les relations entre les unités électriques, - les relations entre les grandeurs mécaniques et électriques. Cette analyse se fera suivant les besoins tout au long du cycle. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 16

17 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. Différencier les principaux systèmes de production et de transformation de l énergie. Analyser un système de production et de transformation de l énergie. Production et transformation de l énergie - le fonctionnement d un système réel (étude et visite d une centrale électrique), - un schéma structurel, - un schéma fonctionnel, - un schéma de réseau de distribution d énergie (production, transport, utilisation), -. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 17

18 MECANIQUE. ( 2.p. / 2 p. ) COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Grandeurs Unités. Analyser les relations entre les grandeurs mécaniques et leurs unités. - les relations entre les unités mécaniques, - les relations entre les grandeurs mécaniques et électriques. Cette analyse se fera suivant les besoins tout au long du cycle. - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Distinguer le débit volumique et le débit massique. Expliquer : la notion de pression, le principe d Archimède, le principe des vases communicants, le principe de la mesure des débits des fluides par sondes et appareils déprimogènes (diaphragme ou venturi), l application de l équation de Bernouilli. CE Statique et dynamique des fluides - les forces, - la viscosité, - le débit, - la pression, - la lubrification, -. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 18

19 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Calorimétrie et thermodynamique Différencier température et chaleur. Définir chaleur massique et pouvoir calorifique d un combustible. - la température, - la chaleur, -. Expliquer le principe de mesure de la chaleur. Reconnaître les différentes transformations des gaz parfaits. Tracer un diagramme pression volume d une transformation.. Connaître le principe de base de thermodynamique - équivalence, - Carnot, - les cycles industriels, - - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. Expliquer le fonctionnement d au moins une machine (réceptrices et/ou motrices ) en appliquant les lois fondamentales. Machine motrice Machine réceptrice - les caractéristiques d éléments de machines, - le fonctionnement d un système réel. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 19

20 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Résistance et essais des matériaux - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer en respectant la terminologie, les normes et les défendre. - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. Identifier les différentes sollicitations. Analyser les déformations obtenues. Justifier les coefficients de sécurité. Etudier au moins une sollicitation. ex : traction, flexion, torsion, étudier l influence des différents paramètres, rechercher les caractéristiques mécaniques des différents matériaux, établir la condition de résistance, choisir les dimensions. - les sollicitations, - les contraintes et tensions, - les tensions, - les caractéristiques des : matériaux ferreux, matériaux non ferreux, plastiques et composites,.. - la répartition des efforts dans un système. -.. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 20

21 LABORATOIRE. ( 4.p. / 4 p. ) Le laboratoire est le lieu idéal pour susciter et maintenir la motivation de l élève. Il est également un lieu de synthèse interdisciplinaire, de mise en relation des apports des différents cours, un lieu d intégration. Il favorise la compréhension des différentes lois et des technologies qui s y rapportent. La manipulation, le relevés des mesures, les vérifications sont les piliers de ce cours. Le matériel doit être suffisant en quantité, qualité et correspondre aux exigences actuelles de l industrie. COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Signaux périodiques Reconnaître la nature et les caractéristiques des différents signaux périodiques. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. -. Expliquer la notion de déphasage. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - Représenter vectoriellement les signaux alternatifs sinusoïdaux. - Mesurer des grandeurs. - Appliquer ces représentations à différents circuits RLC. - Mesurer des grandeurs. Eléments actifs/passifs - l intensité du courant, - la force électromotrice, - la tension ou la différence de potentiel, - les puissances (actives, réactives, apparentes) -. - la résistance électrique, - l inductance électrique, - la capacité électrique, - l impédance, -.. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 21

22 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Systèmes triphasés - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action. - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. Représenter vectoriellement les grandeurs simples et composées. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Maîtriser le couplage des récepteurs triphasés. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Différencier les circuits équilibrés et déséquilibrés. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - les puissances, amélioration du facteur de puissance, - les récepteurs étoiles, - les récepteurs triangles, - le schéma d un réseau de distribution d énergie, - FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 22

23 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. Systèmes triphasés (suite) - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. - les puissances, amélioration du facteur de puissance, - les récepteurs étoiles, - les récepteurs triangles, - le schéma d un réseau de distribution d énergie, FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 23

24 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. Transformateurs - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. - Produire des documents comprenant textes, tables, figures et répondant aux critères de qualité éditoriale, ce, à l aide de différents logiciels de traitement de textes, de D.A.O., de C.F.A.O., des logiciels de simulation. - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. Appliquer les lois fondamentales de l électricité dans le cas du transformateur. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - le fonctionnement du transformateur monophasé à vide, en charge, en courtcircuit, - les différents types de transformateurs, - le couplage -. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 24

25 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. CE - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. - Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action. Expliquer le principe de fonctionnement dans l application des lois fondamentales de la mécanique et de l électricité. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Expliquer la nécessité d un système de démarrage (moteurs). - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Lire et analyser un schéma de raccordement et de câblage. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. CE Machines tournantes du type: synchrone ; alternateur, moteur synchrone,..., asynchrone ; moteur universel, moteur triphasé,. - les caractéristiques, - les relations, - les différents schémas, -., FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 25

26 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique Commande de machines électriques - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. - Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning) - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. Lire un plan électrique, reconnaître les principaux symboles. Effectuer des mesures, lire et interpréter les mesures. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Justifier et expliquer le principe de fonctionnement de différentes commandes comme : départ/arrêt, inversion du sens de marche, limitation du courant de démarrage (technologie moderne), réglage de la vitesse (technologie moderne), choix et calibre des protections, Réaliser différentes commandes. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - Les différents schémas, - les appareils de mesure (tension, intensité, puissance, forme des signaux, ), - les protections (appareillage, réseau, puissance, commande,.), - l organigramme pour répondre à un cahier des charges (réalisation de montages) -. L utilisation des technologies actuelles est recommandée. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 26

27 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications et problèmes liés aux lois fondamentales. Grandeurs Unités - Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning). Analyser les relations entre les grandeurs électriques, mécaniques et leurs unités. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - les relations entre les unités mécaniques, les unités électriques, - les relations entre les grandeurs mécaniques et électriques. Cette analyse se fera suivant les besoins tout au long du cycle. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 27

28 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. Pneumatique Hydraulique - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer en respectant la terminologie, les normes et les défendre. Lire un plan comportant des éléments pneumatiques et/ou hydrauliques, reconnaître les principaux symboles. Identifier physiquement différents éléments et expliquer leur principe de fonctionnement. Réaliser des schémas de base comportant des éléments pneumatiques et/ou hydrauliques. Etude de petits systèmes comprenant les composants pneumatiques et hydrauliques tels: les vérins, les distributeurs, les capteurs détecteurs. - Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning). Réaliser des montages avec des systèmes pneumatiques et/ou hydrauliques - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. Effectuer des mesures, lire et interpréter ces mesures. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. CE CE FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 28

29 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser et résoudre les applications Analyser les déformations obtenues. Résistance et essais et problèmes liés aux lois fondamentales. des matériaux - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. - Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de l usage des instruments de contrôle et de mesure, de la mise en œuvre des équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et planning). - Produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer en respectant la terminologie, les normes et les défendre. - Rédiger et présenter un rapport technique en respectant la terminologie et les normes du système international. Réaliser des essais sur des matériaux : la traction, la dureté,.. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - les sollicitations, - les contraintes et tensions, - les tensions, - les caractéristiques des : matériaux ferreux, matériaux non ferreux, plastiques et composites,.. - la répartition des efforts dans un système. -.. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 29

30 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique. CE - Produire des documents comprenant textes, tables, figures et répondant aux critères de qualité éditoriale, ce, à l aide de différents logiciels de traitement de textes, de D.A.O., de C.F.A.O., des logiciels de simulation. Appliquer les commandes de base d un logiciel de D.A.O. D.A.O. (Dessin assisté par ordinateur) les domaines de la mécanique et de l électricité : - vues, coupes, sections, formes et états de surface, perspectives, projections, montage mécanique,, - différents schémas (installations électriques, schémas électroniques. ), - FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 30

31 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique Automatisation - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges. - Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action Identifier les différents composants d un système automatisé. Traduire sous forme de diagramme fonctionnel, le cahier des charges de l automatisation d une machine simple. - organisation d un système automatisé à partir de son observation ou d une description, - diagramme (grafcet, ladder, suite d instructions, ) qui analyse et ordonne les opérations d un processus automatisé ou, d une chaîne fonctionnelle,, - structure de l automate et le fonctionnement interne, - schéma bloc d un réseau informatique (supervision, ), - capteurs, détecteurs (magnétiques, capacitifs, optoélectroniques, photo-électriques, numériques, analogiques, ) : principe de fonctionnement, rôle, choix. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 31

32 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. Automatisation (suite) - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci - Produire des supports techniques cohérents relatifs à une étude, à un projet, à un ou à des systèmes techniques et les communiquer en respectant la terminologie, les normes et les défendre. Réaliser une automatisation via un automate programmable : Etablir, un programme, tester le programme, optimaliser le programme. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 32

33 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Analyser les schémas fonctionnels, structurels d un système ou d un objet technique - Analyser les solutions technologiques existantes, en référence aux spécifications du cahier des charges - Décrire à partir des spécifications du cahier des charges, le comportement d une fonction principale ou d un ensemble de fonctions, vérifier par simulation et/ou par des essais et des mesures, la conformité de ses caractéristiques fonctionnelles. - Interpréter et modéliser des systèmes techniques intégrant des soussystèmes conformément aux exigences d un cahier des charges. L utilisation d un vocabulaire précis, l analyse des schémas, des représentations graphiques, des modèles permettent de diriger l analyse, d organiser l espace et le temps ou d orienter les choix d action - Choisir une méthode et un appareillage permettant de contrôler les caractéristiques techniques des matériaux, d un élément d un système, d un système. Justifier et expliquer la nécessité d un système de régulation. Identifier les principales fonctions qui interviennent dans la conception d un système de régulation. Régulation de systèmes automatisés : Gestion des signaux d information et de commande exemple : chauffage, vitesse, tension,.., - les différents schémas, - les appareils de mesure ( tension, intensité, puissance, forme des signaux,, - les protections (appareillage, réseau, puissance, commande,. ), - les composants électroniques, - un régulateur P.I.D., - FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 33

34 COMPETENCES TERMINALES SAVOIR-FAIRE Class SAVOIRS INDICATIONS METHODOLOGIQUES - Retenir parmi l ensemble des compétences instrumentales mises en œuvre, celles qui visent la maîtrise de Identifier les différents paramètres qui interviennent dans un système de régulation (en tenant compte des perturbations). Régulation de systèmes automatisés : l usage des instruments de contrôle Gestion des signaux et de mesure, de la mise en œuvre des - équipements et de l utilisation des outils de représentation (tableaux et Modéliser, analyser, interpréter les limites du d information et de commande ( suite) planning) - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. Expliquer le principe de fonctionnement de certains composants. Effectuer des mesures, lire et interpréter ces mesures. - Mesurer des grandeurs. - Utiliser, mettre en œuvre des instruments de mesure et/ou de contrôle. - Appliquer les règles de sécurité individuelles, collectives et d environnement, - Prendre conscience des effets des choix technologiques sur l environnement, de leurs incidents sur le mode de vie. Présenter et argumenter les conséquences d un choix technologique en fonction de ses impacts sociaux, économiques, environnementaux, éthiques et culturels, analyser ceux-ci. Appliquer avec rigueur les consignes de mises en / hors énergie. Utiliser les outils et les appareils de mesures adéquats. Sécurité, hygiène et environnement : - respect des prescriptions du RGIE et du code du bien-être au travail. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 34

35 ANNEXE 1. Formation technologique 1.1. Le but de la formation technologique. La technologie, en tant qu activité par laquelle les hommes s efforcent de maîtriser leur environnement et de l adapter de manière à ce qu il réponde mieux à leurs besoins a évolué au cours de l histoire. L étude de cette évolution porte sur : la manière dont l homme n a cessé de faire preuve d inventivité dans la maîtrise de son environnement, les liens entre la technologie et les découvertes scientifiques, l objet dominant de la technologie : la matière, l énergie et puis plus récemment l information. Lorsque l on résout des problèmes pratiques, il ressort à l évidence que les sciences et la technologie sont inséparables : on ne traite pas ces diverses disciplines indépendamment. La technologie suppose l élaboration de savoirs et de pratiques spécifiques qui intègrent le savoir scientifique, mais aussi des possibilités et des contraintes, notamment, sociales, économiques, environnementales, esthétiques.. Les objectifs généraux de la formation technologique, dans l enseignement secondaire technique de transition, doivent correspondre aux compétences requises pour appréhender des situations-problèmes techniques complexes avec le regard du concepteur de technologie 1. Ces compétences sont les compétences terminales. Elles intègrent des compétences transversales et des compétences et savoirs disciplinaires. Les compétences transversales : ce sont des attitudes, des démarches mentales, des démarches méthodologiques communes aux différentes disciplines, incluant des habiletés relationnelles comme savoir dialoguer, savoir communiquer, savoir travailler en équipe. Elles permettent de faire face à des familles de situation. Elles sont à acquérir au cours de l élaboration des différents savoirs, savoir-faire et savoir-être qu il importe de mettre en œuvre dans le cadre de la résolution de situations-problèmes techniques avec le regard du concepteur de technologie. Tout savoir et tout savoir-faire sont des éléments de compétences, une compétence est complexe, ouverte, flexible. FESeC Scientifique industrielle : électromécanique 3 ème degré technique de transition 35

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

Programme. Electricien - automaticien / Electricienne - automaticienne. Humanités professionnelles et techniques. 3 e degré Technique de qualification

Programme. Electricien - automaticien / Electricienne - automaticienne. Humanités professionnelles et techniques. 3 e degré Technique de qualification Programme FEDERATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE CATHOLIQUE Rue Guimard, 1-1040 BRUXELLES Electricien - automaticien / Electricienne - automaticienne 3 e degré Technique de qualification Humanités professionnelles

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE 1 6 8 LeB.O. SOMMAIRE PRÉAMBULE I - Finalités de la formation II - Conditions d admission III - Diplôme IV - Organisation des études V - Concepts pédagogiques de la formation VI - Conditions d application

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique Enseignement secondaire Classe de IIIe Physique 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 2.5 Nombre minimal de devoirs: 1 de voir par trimestre Langue véhiculaire: Français I. Objectifs et compétences:

Plus en détail

PROGRAMMES DE TECHNOLOGIE

PROGRAMMES DE TECHNOLOGIE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES Maintenance des équipements De Froid et Climatisation Code : ELE0714

PROGRAMME D ETUDES Maintenance des équipements De Froid et Climatisation Code : ELE0714 R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National De la Formation Professionnelle PROGRAMME

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

METIERS DE L AUTOMOBILE : COMMUNICATION ET TRAITEMENT DE L INFORMATION PROFESSIONNELLE & NOUVELLES TECHNOLOGIES

METIERS DE L AUTOMOBILE : COMMUNICATION ET TRAITEMENT DE L INFORMATION PROFESSIONNELLE & NOUVELLES TECHNOLOGIES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION METIERS

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Digest des questions et réponses

Digest des questions et réponses BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS Epreuve E6 : Conduite et présentation d activités professionnelles Digest des questions et réponses Un grand nombre de questions

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Annexe 2 a LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Les diplômes professionnels sont organisés en unités. Chacune d elles est constituée d un ensemble cohérent de compétences et de savoirs qui sont associés

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Conception pièces et outillages en injection

Conception pièces et outillages en injection Formations Techniques ( ) Conception pièces et outillages en injection Durée :... 2 x 5 jours - 70 heures Personnel concerné :... dessinateur industriel, agent de méthodes, concepteur de pièces devant

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2010-2148 Date: 11 octobre 2010

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2010-2148 Date: 11 octobre 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Bulletin officiel n 31 du 27 août 2009 Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel n 31 du 27 août 2009 Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse d une situation professionnelle UP1 Durée : 8 heures Coef. : 7 Cette épreuve doit permettre de vérifier les compétences du candidat à effectuer

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4)

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) FINALITÉS ET OBJECTIFS DE L ÉPREUVE : Cette épreuve doit permettre de vérifier les compétences du candidat concernant l analyse du

Plus en détail

COMPLEMENTS DE BUREAUTIQUE

COMPLEMENTS DE BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENTET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION COMPLEMENTS

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Unités spécifiques : ELECTRICITE

Unités spécifiques : ELECTRICITE Référentiel BAC PRO Sciences Physiques : ELECRICITE Page /6 BACCALAUREATS PROFESSIONNELS Unités spécifiques : ELECTRICITE E REGIME SINUSOÏDAL Durée indicative: 0 heures Régime sinusoïdal monophasé - Valeur

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Informatique en milieu industriel (243-153-TB) PR : Aucun (45 heures) Cours de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 13/12/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Opérateur (trice) en maintenance Industrielle

Plus en détail

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie L enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Cinq réformesr 1958; 1968; 1978; 1993; 2002. de 1958 Unification de l enseignement.

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE

INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE DÉPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DU GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.C0) Automne 2013 INITIATION À L ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE 243-143-SH (1-2-1) 1 1/3 unités Groupe 2120 Pré-requis à ce cours

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2009 09 76 0284 Catégorie : B REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien(ne) en machines tournantes sous pression (installation

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Année académique 2015-2016 1. Identification de la Haute Ecole 1. Nom de la Haute Ecole : Haute Ecole Libre

Plus en détail

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION M07 CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION 18 Heures ISET MAHDIA Techniciens de bureau d études et installateurs. - Connaître le système de fonctionnement d une climatisation, - Connaître l ensemble

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

Définition des épreuves

Définition des épreuves ANNEXE V Définition des épreuves Page 78 sur 147 ANNEXE V b OPTION B : Assistant en architecture E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE Coefficient 3 U11 - U12 Sous-épreuve E 11 Mathématiques Unité U11 coefficient 1,5

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ETUDES

Plus en détail

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MAINTENANCE

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire 7-4970 11.08.80 Communauté française de Belgique MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION Direction générale de l'organisation des Etudes Enseignement secondaire Premier degré 2e année

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3 Devis de cours Sciences de la nature Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Plus en détail

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Processus d élaboration Tâches pour la réalisation Étape 1 : analyser la cible de formation 1. Caractériser la cible de formation :

Plus en détail

FORMATION GENERALE DE BASE POUR LES METIERS DE L ALIMENTATION

FORMATION GENERALE DE BASE POUR LES METIERS DE L ALIMENTATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION FORMATION

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa)

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités professionnelles (U11, U2, U31, U32, U33) La définition du contenu des unités du diplôme a pour but de préciser, pour chacune d elles, quelles tâches

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Le e brevet de techniciensupérieur

Le e brevet de techniciensupérieur Lycée Centre Sud Le e brevet de techniciensupérieur ComptabilitéGestion des Organisations CATALOGUE DES COURS CONTENU DE LA FORMATION Le brevet de technicien supérieur est un diplôme national de l'enseignement

Plus en détail

AIDE-SOIGNANT : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

AIDE-SOIGNANT : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE-SOIGNANT

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE)

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) N de l'identification : HEFF-ECO-ECCX-Outils de gestion 4-NB UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) Catégorie : Section : Année : Economique Comptabilité NB Intitulé de l'ue : Outils de gestion 4 Langue(s) d'enseignement

Plus en détail

ELECTRICIEN DU SPECTACLE

ELECTRICIEN DU SPECTACLE Guide des métiers ELECTRICIEN DU SPECTACLE Décembre 2015 I. Contexte d exercice de l électricien du spectacle I.1 Evolution du métier I.2 Conditions d'exercice du métier I.3 Cadre d'emploi et liens hiérarchiques

Plus en détail

Cycle 4. Technologie

Cycle 4. Technologie Cycle 4 Technologie En continuité de l éducation scientifique et technologique des cycles précédents, la technologie au cycle 4 vise l appropriation par tous les élèves d une culture faisant d eux des

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative,

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Arrêté du Relatif au livret scolaire pour l examen du baccalauréat général séries ES, L et S (options «sciences

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) d usinage sur machines outils à commande numérique

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) d usinage sur machines outils à commande numérique COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/11/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien(ne) d usinage sur machines outils

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE PROFIL

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES. secondaire. L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996

SCIENCES PHYSIQUES. secondaire. L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996 SCIENCES PHYSIQUES 4 e secondaire L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996 SCIENCES PHYSIQUES 4 e secondaire L'électricité : êtes-vous au courant?

Plus en détail

communication Construction

communication Construction Les compétences de base et la communication dans le secteur de la Construction Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de base et

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Ingénierie Mécanique en Conception de produits

Ingénierie Mécanique en Conception de produits Ingénierie Mécanique en Conception de produits Le bureau d études est le lieu de convergence de nombreux acteurs, métiers et Modules. Dans ce contexte de dialogue, de complémentarité et d interactivité,

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Informatique de la formation de base commune

Plus en détail