Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013"

Transcription

1 Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun NATURE DE LA MISSION - DEMARCHE - INFORMATION UTILISEE La Compagnie Fruitière a confié à Vigeo une mission qui fait suite à une première évaluation du niveau d engagement en matière de développement durable (responsabilité sociale et environnementale) de sa filiale Camerounaise, PHP (Plantations du Haut Penja), qui a eu lieu en. Pour mener à bien cette mission, nous avons mis en œuvre les diligences suivantes au cours de la période allant de novembre 202 à février 203 : - une revue de la documentation interne et externe, - 3 entretiens avec des dirigeants, des responsables au siège social à Marseille et des salariés de la PHP au Cameroun, - entretiens avec des représentants de parties prenantes internes et externes (organisations syndicales, représentants du personnel, ONG, autorités locales, bénéficiaires de projets). Nous considérons que cette information est suffisamment qualifiée pour nous permettre un diagnostic avec une assurance raisonnable sur nos opinions. 2- SYNTHESE DES NOTATIONS DES DOMAINES RSE EN ET

2 3- LES PRINCIPALES EVOLUTIONS ENTRE ET 203 Au niveau de la gouvernance de la RSE du Groupe : L élaboration de la Déclaration de Responsabilité Sociale et Environnementale pour les sociétés africaines de production de la Compagnie Fruitière qui couvre 6 thématiques Le recrutement d une Responsable RSE pour le Groupe qui anime les démarches RSE des filiales La réalisation d un bilan carbone de toutes les sociétés du Groupe Au niveau de la PHP : Une plus grande ouverture vers la société civile à travers des partenariats avec des ONG locales et des relations avec des organisations telles qu UITA, Banana-Link, La formalisation de l ensemble des politiques sociales de la PHP en 6 textes fondamentaux qui permet d améliorer la visibilité en interne et en externe. La mise en place de nouvelles structures de dialogue : le comité des EPI, le CHSCT, des cercles de qualité globale,...et plus généralement, un management qui vise à être plus participatif, Des efforts conséquents pour continuer à réduire le recours aux produits chimiques par la mise en place de nouveau matériel, le remplacement de produits, l efficacité des applications, Un premier rapport d activité sur la RSE en 20. La certification Commerce équitable, dont la commercialisation des fruits a démarré sur 2 plantations en 203, sera progressivement étendue aux autres sites, et a apporté de nouveaux dispositifs dont l ensemble des plantations a bénéficié. 4- LA PERFORMANCE PAR DOMAINE RSE -Environnement 203 L engagement de la PHP en matière environnementale est tangible et ancien et adossé aux démarches de certification ISO 400 depuis 200, ainsi que celles propres au secteur agricole. Les dispositifs mis en place et le système documentaire développé dans le cadre des démarches de certifications sont de très bon niveau.. Les principales évolutions depuis : Des stratégies concrètes de réduction de l utilisation de produits chimiques. Des projets concrets qui permettent de réduire l utilisation de l énergie et surtout de l énergie fossile. Des projets qui permettent de réduire la consommation d eau. La réalisation d une EIES qui a permis de confirmer les impacts environnementaux que l entreprise avait déjà identifiés..2 Les principales marges de progrès identifiées par Vigeo pour ce domaine concernent : L exploitation du bilan carbone (Groupe) reste à faire. La définition d objectifs de réduction de consommation d eau et d énergie (prévu quand les nouvelles installations du distributeur national seront complètement opérationnelles). La sensibilisation des salariés sur le gaspillage d énergie, de l eau, 2-Communauté et développement local 203 Sur ces sujets nous constatons que l entreprise a développé des actions en direction des populations avoisinantes qui contribuent de façon significative au développement économique et social local. 2

3 2. Les principales évolutions depuis : - Ce sujet est une partie majeure de la politique RSE du Groupe : le thème 2 sur la mise en place d infrastructures et services sociaux pour l amélioration des conditions de vie des salariés et de leurs familles et le thème 4 sur l insertion des activités économiques dans l environnement local. - Des partenariats avec des ONG locales concernant : des projets générateurs de revenus, la structuration du dialogue avec les communautés, ainsi que des réflexions en cours sur des projets sur de formation des salariés aux produits phytosanitaires et sur la valorisation des déchets dans les villages. - La formalisation du partenariat de longue date avec la Mairie de Nyombé : une convention signée concernant les services rendus par la PHP depuis plusieurs années : collecte des ordures ménagères, assainissement et accès à l eau potable, électrification dans les villages, entretien de routes, etc. Le contenu et le financement de ces services sont affichés à la Mairie de Nyombé, afin d en garantir la transparence. 2.2 Les marges de progrès observées : Renforcer la communication et mieux évaluer les impacts des actions en faveur des communautés, d autant plus que ces questions constituent un des axes majeurs de la politique RSE du Groupe. Réfléchir à des stratégies de sortie du financement continuel des projets sociétaux et accompagner les bénéficiaires vers une autonomie financière. 3 -Droits Humains La liberté d association est traduite par la présence des 6 organisations syndicales au sein de l entreprise. Le travail des enfants est une question bien maîtrisée au sein de la PHP, et constitue cependant un axe sur lequel elle continue de travailler avec ses fournisseurs et sous-traitants. La prévention des discriminations et la promotion de l égalité des chances sont des axes importants traduits dans la politique de Ressources Humaines. 3. Les principales évolutions depuis : Des engagements davantage formalisés et visibles sur les droits fondamentaux : Une politique de non discrimination et de protection de la femme enceinte, Une politique contre le harcèlement, contre le travail des enfants et le travail forcé, et de protection de la liberté syndicale Les marges de progrès observées : Le dialogue social est bien engagé avec les délégués du personnel et doit davantage être structuré avec les représentants syndicaux. Mieux identifier les postes où la mixité peut être développée. 4-Relations et Conditions de travail 203 En matière de Ressources humaines, la performance de la PHP est en ligne avec les pratiques que nous avons observées dans des secteurs d activité qui utilisent une main d œuvre importante, en France et à l international. Elle se traduit par une gestion des ressources humaines qui répond d une part aux principes sociaux fondamentaux (tels que le travail et le salaire décent, la sécurité au travail, et la protection sociale des salariés et de leurs familles...) et d autre part par des notions plus dynamiques telles que l employabilité et la durabilité de l entreprise qui nécessitent des salariés formés, professionnels et motivés. 3

4 4. Les principales évolutions depuis : La volonté d identifier des leviers d amélioration de la productivité tout en sauvegardant et en développant un environnement de travail décent, notamment la volonté de : Proposer des contrats de travail permanents Améliorer en continu la protection santé et sécurité des salariés Assurer la formation et le développement des compétences des collaborateurs Proposer des rémunérations «décentes» Proposer une couverture médicale pour l ensemble du personnel et leurs familles. 4.2 Les marges de progrès observées : Une maitrise limitée du recours aux heures supplémentaires, notamment en station Le port systématique des EPI n est pas acquis La gestion prévisionnelle des emplois et des parcours professionnels reste peu développée Le système de rotation des postes a été identifié comme levier de prévention des maladies professionnelles et connaît un début de déploiement (déjà en place pour le personnel phytosanitaire). 5-Loyauté des pratiques 203 La performance de la PHP en matière de sécurité alimentaire des produits est probante et en place depuis plusieurs années. Les engagements et les processus associés de la PHP sur la prise en compte des facteurs environnementaux et sociaux dans les processus d achats ainsi que sur la prévention de la corruption sont quant à eux, amorcés. 5. Les principales évolutions depuis : Un renforcement des engagements du Groupe ainsi que des exigences auprès des fournisseurs et sous-traitants La politique RSE du Groupe couvre les «Relations avec les sous-traitants» Chaque fournisseur et sous-traitant doit fournir les certificats et attestation nécessaires et s engager sur le respect des Lois sociales et environnementales en vigueur, sur les normes et standards européens et internationaux et, le cas échéant, s engager sur le recyclage en fin de vie. Une volonté de dialogue concernant les sujets relatifs aux terres Une première convention qui prend en compte le droit coutumier des terres traduite par un partenariat entre la PHP et une communauté qui définit les relations entre les parties. Un renforcement des engagements et une meilleure visibilité des politiques de lutte contre la corruption. Un des 6 thèmes dans la Déclaration de RSE du Groupe et l affichage du code d Ethique du CIAN et du GICAM à la PHP. 5.2 Les principales marges de progrès identifiées par Vigeo pour ce domaine concernent : La maitrise des risques dans la chaine de valeur est à ce stade uniquement sur une base déclarative des sous traitants et fournisseurs. L engagement de la PHP contre la corruption, qui est réel, est maintenant visible mais il a été peu communiqué et accompagné, ce qui aurait permis de renforcer son application. 4

5 5- DES ELEMENTS DE BENCHMARK 5.- La PHP dans l univers des entreprises européennes notées Suite au ré-audit de la PHP en 203, la Compagnie Fruitière a souhaité comparer les résultats de sa filiale PHP à d autres entreprises. Le panel illustré par le graphique ci-dessous est constitué des 680 entreprises européennes notées par VIGEO dans la période 20/202. Elles appartiennent à 34 secteurs différents. La PHP est la seule entreprise qui intervient à 00% en Afrique. La note globale de la PHP calculée sur une échelle de 00 est de 54/00, soit une évolution de 5 points par rapport. Les évolutions les plus importantes sont associées aux domaines «Communauté et développement local» et «Droits Humains». Avec cette note, la PHP se situe parmi les 25% des entreprises les plus performantes du panel. Les notes de 48 à 67 composent 25% des meilleures notes, 67 étant la meilleure note obtenue par une entreprise du panel. Nbr Stés Les notes globales par quartile 5

6 ANNEXE : ELEMENTS DE METHODE Le référentiel de l évaluation est constitué des principes d action opposables à l entreprise car issus de conventions internationales, recommandations et principes directeurs reconnus comme légitimes. Ils sont regroupés en 38 critères, eux-mêmes formant 5 domaines de performance durable : Droits Humains, Relations et Conditions de Travail, Environnement, Communauté et développement local et Loyauté des pratiques Pour chacun des critères analysés, notre opinion sur le niveau d engagement de l entreprise découle d une analyse des trois composantes du système managérial, à savoir les politiques (orientations fixées par l entreprise), les modalités de déploiement de la politique (processus, moyens et systèmes de contrôle associés), et enfin les résultats obtenus. Les niveaux d engagement relatifs à chacun des objectifs de responsabilité sociale sous revue sont rapportés à une échelle construite sur 4 niveaux. Engagement non tangible Degré d assurance de maîtrise des risques très faible à faible Engagement amorcé 2 Degré d assurance de maîtrise des risques faible à modéré Engagement probant 3 Degré d assurance raisonnable de maîtrise des risques Engagement avancé 4 Degré d assurance raisonnable de maîtrise des risques et orientations innovantes en faveur de l anticipation de risques émergents La note de chaque domaine est obtenue par la consolidation des notes des critères le composant, et située sur une échelle à 0 niveaux construite par précision de l échelle des critères et des domaines Une note globale sur une échelle sur 00 est construite pour la notation des entreprises. La notation par critère est réalisé l échelle selon l échelle suivante

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5

Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5 Charte Internationale des Valeurs Sociales Fondamentales du groupe JCDecaux Édition 2013 Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5 IV. ENGAGEMENTS 6 4.1. Droit de négociation

Plus en détail

COMMUNICATION COMMUNICATION. Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. sur le progrès (COP)

COMMUNICATION COMMUNICATION. Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. sur le progrès (COP) Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. COMMUNICATION sur le progrès (COP) COMMUNICATION par France Sécurité du 16 mars 2012 au 16 mars 2013 Principes

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE Notre engagement à compter de 2014: Contribuer au développement durable Gouvernance Pilier Economique Pilier Environnement Pilier Social Nettoyage 2001

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale Aujourd hui, les parties prenantes exigent des entreprises une gouvernance efficiente, l adoption de

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8

PACTE MONDIAL. MLA Conseil 2015. Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies P. 1 / 8 PACTE MONDIAL Communication sur le progrès vis-à-vis du Pacte Mondial des Nations Unies MLA Conseil 2015 P. 1 / 8 SOMMAIRE 1. Présentation de MLA Conseil 3 2. Le mot des Associés 4 3. Droits de l Homme

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Charte éthique et Responsabilité d entreprise

Charte éthique et Responsabilité d entreprise Charte éthique et Responsabilité d entreprise Introduction M2MSOFT est une société française créée en 2003, qui conçoit, développe et commercialise des produits standards pour les communications voix,

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2013 SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-12 Les résultats 13-15 Conclusion 16 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Colloque CIRIEC-Canada Congrès ACFAS 2011 Université de Sherbrooke 8 mai 2011

Plus en détail

Communication sur le progrès 2014

Communication sur le progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le progrès 2014 Imprimerie CCI Marseille Déclaration de notre soutien continu au Pacte Mondial Je déclare en cette année 2014, le soutien de l Imprimerie CCI aux dix principes

Plus en détail

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Sommaire Introduction....3 1) L engagement du Président Directeur Général de Cegelec Paris...4 2) Description des actions pratiques menées et les processus

Plus en détail

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard Numéro 5 Juillet 2007 PSA Peugeot Citroën face au testing Daniel Bouchard Daniel Bouchard est responsable du service gestion des compétences et recrutement de PSA Peugeot Citroën. De formation École supérieure

Plus en détail

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5 COP 2013-2014 1 sur 5 En cohérence avec le renouvellement d engagement du Président Directeur Général du Groupe, Michel HIBON, cette première communication sur le progrès met l accent sur l implication

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Responsabilité Sociétale Limagrain

Responsabilité Sociétale Limagrain Responsabilité Sociétale Limagrain Face à des enjeux agricoles et alimentaires forts : valorisation durable du métier d agriculteur, sécurité alimentaire et qualité des denrées, optimisation des ressources

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL Sommaire : Préambule Objectifs du Code de Conduite Textes de référence Les engagements et principes fondamentaux : Promotion et développement des systèmes

Plus en détail

COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014

COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014 COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014 I DROITS DE L HOMME 1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l Homme dans leur sphère

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012 Entreprise ADP France Date Mars 2012 Adresse 31, rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion Février 2010 Pays France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Rapport annuel RSE 2015

Rapport annuel RSE 2015 Rapport annuel RSE 2015 Préambule Le rapport annuel RSE 2015 présente de façon détaillée les priorités et pratiques d EUROSIT dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). C est

Plus en détail

LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012

LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012 LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012 LMS World Water Treatment est une PME française de 10 personnes, spécialisée dans la fabrication de systèmes autonomes de traitement de l'eau,

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

Le label d engagement Développement Durable

Le label d engagement Développement Durable En partenariat avec Le label d engagement Développement Durable en partenariat avec et PLAN Le contexte international de la RSE Origine du label La démarche de labellisation LUCIE Le label LUCIE: l évaluation

Plus en détail

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

L'audit informatique au service du contrôle interne

L'audit informatique au service du contrôle interne L'audit informatique au service du contrôle interne Compte-rendu de la Rencontre Autour d un verre du 11 octobre 2010 Conférence de Gina Gullà-Menez rapportée par Martine Otter Gina Gullà-Menez, Directeur

Plus en détail

Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale

Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale www.bmci.ma La position de BNP Paribas parmi les leaders mondiaux des services financiers, sa présence dans 80 pays, l impact de son activité

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie www.ottnormandie.fr Un environnement touristique en pleine mutation Nouveaux comportements des clientèles,

Plus en détail

COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015)

COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015) COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015) 1. Notre soutien au pacte mondial Depuis 2012, AMI2S est adhérent du pacte Mondial et soutient ses 10 principes. Chacun de nos collaborateurs

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible?

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible? Oui/ 2015 Global Compact Communication On Progress - Advanced (2014 data) Questions d'auto-évaluation 1. Votre COP contient-elle, si pertinent, une description de politiques et de pratiques liées aux opérations

Plus en détail

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015 Où en sont les PME de Paca en matière de RSE? Réponses dans le dispositif régional d autoévaluation de la performance durable (économique, environnementale, sociale/sociétale) Résultats publiés en février

Plus en détail

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY La Qualité d'un service ou d'un produit n'est pas ce que vous y mettez.

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

L ENGAGEMENT RESPONSABLE DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT ENGAGEMENTS RSE 2013

L ENGAGEMENT RESPONSABLE DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT ENGAGEMENTS RSE 2013 ENGAGEMENTS RSE 2013 L ENGAGEMENT DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT RESPONSABLE RESPECTER LES INDIVIDUS RESPECTER LES RESSOURCES NATURELLES ET L ENVIRONNEMENT, C EST LA SEULE MANIERE DE VOUS SERVIR DURABLEMENT.

Plus en détail

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences Promouvoir la Diversité en luttant contre toute forme de discrimination et en valorisant chaque individu dans le respect des différences Pourquoi? Dans un

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Questionnaire Trophées RSE PACA 2012

Questionnaire Trophées RSE PACA 2012 Questionnaire Trophées RSE PACA 2012 Contenu du questionnaire Ils nous ont fait confiance en 2011 1 Gouv. Sociétal Environnement Social Questionnaire : mode d emploi Le questionnaire aborde quatre grandes

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

PROPOSITION DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION DES PLANS DE SECURITE ALIMENTAIRE DE TROIS CERCLES TEST

PROPOSITION DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION DES PLANS DE SECURITE ALIMENTAIRE DE TROIS CERCLES TEST République du Mali Un Peuple- Un But- Une Foi --------------- COMMISSARIAT A LA SECURITE PROJET D ASSISTANCE AU ALIMENTAIRE SYSTEME D INFORMATION DU MARCHE AGRICOLE (MSU/PASIDMA) ----------------------------

Plus en détail

La gestion par les compétences

La gestion par les compétences La gestion par les compétences une déclinaison par la gestion individualisée du parcours des agents Christophe NOEL, Directeur Emplois et Compétences DGA délégué au pôle RH Ville de Lille Les objectifs

Plus en détail

27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE

27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE 27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE Les indicateurs ci-après peuvent correspondre à des périmètres variables que nous avons précisés pour chacun d entre eux. Les informations sociales proviennent

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Depuis le Loi du 17 janvier 2002, le Répertoire national

Plus en détail

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe ANNEXES Partie Les métiers du Groupe Mesures de réduction des nuisances sonores... 2 Services et prestations en vue de diminuer la consommation d'eau... 3 Démarche de certification environnementale...

Plus en détail

Communication sur nos progrès 2014

Communication sur nos progrès 2014 Communication sur nos progrès 2014 J ai le plaisir de renouveler et de réaffirmer, cette année encore, l engagement du Groupe INTM auprès du Pacte Mondial des Nations-Unies. Depuis toujours, INTM s engage

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE INTRODUCTION Situé aux pieds de l Opéra Garnier, l est une institution parisienne depuis 1862. Cet hôtel 4* appartenant au groupe InterContinental Hotels Group dispose

Plus en détail

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Le guide de l'achat éthique et responsable Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Édito Depuis de nombreuses années, Est Métropole Habitat prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3 «LABEL DIVERSITE» Label relatif à la prévention des discriminations et à la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines Cahier des charges de labellisation Version 3 Applicable

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Une volonté Conscients que les activités touristiques ont des retombées souvent bénéfiques sur le développement des pays et des populations visitées,

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives»

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» «Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» Contact : Stéphanie Costa et Christophe Gualtieri 2014 Sommaire Préambule... 2 Les principaux avantages des référentiels de certification...

Plus en détail

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact.

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact. Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès 2014 Communication sur le progrès 2008 www.gris-decoupage.com www.unglobalcompact.org Engagement de GRIS DECOUPAGE dans le Global Compact

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Déclaration environnementale. Avril 2008

Déclaration environnementale. Avril 2008 Déclaration environnementale Avril 2008 Date de la vérification : x x 2008 Date de la prochaine déclaration simplifiée : x 2009 S O M M A I R E 1 Glossaire p. 1 2 Présentation de SOFIBUS p. 2 3 Politique

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises.

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. Depuis janvier 2008, les entreprises de plus de 300 salariés sont obligées de négocier la mise en place d un dispositif

Plus en détail

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le secteur non-marchand Jean-Marc CLOSE Directeur des Etudes stratégiques Liège, le 30 juin 2011 Exposé centré sur un des 3 «P» People ou

Plus en détail

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt 1. Précision du sujet Ce module fait parti d une série des modules pour la mobilisation de la population locale et particulièrement

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne OBJECTIFS DE LA MISSION Le Groupe Caisse d Epargne a demandé à VIGEO d évaluer sa démarche de responsabilité sociale sur le périmètre

Plus en détail

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Congrès 2013 Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Norme Internationale ISO 26000, lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, Une réponse au 10 principes

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE du groupe Generali Assicurazioni Generali S.p.A. Piazza Ducca degli Abruzzi, 2 34132 Trieste Italie Approuvé par le Conseil d Administration Milan, le 12 mai 2010

Plus en détail

Questionnaire Trophées RSE PACA 2014

Questionnaire Trophées RSE PACA 2014 THEME : Volet social Questionnaire Trophées RSE PACA 2014 Contenu du questionnaire / 20 à 249 salariés Nos partenaires 1 THEME : Volet social Questionnaire : mode d emploi Le questionnaire aborde quatre

Plus en détail

Conférence Femme Homme : Egalité?

Conférence Femme Homme : Egalité? Luxembourg, le 20 janvier 2012 Dans le cadre de ses actions dans le domaine de la Diversité, l IMS Luxembourg a organisé, le 20 janvier dernier, une conférence sous le thème «Femme Homme : égalité?», à

Plus en détail

3 ème Edition du Forum RSE

3 ème Edition du Forum RSE 3 ème Edition du Forum RSE Dakar, 22 24 Mars 2011 --------------------- Présentation de la Norme ISO 26000 : Lignes directrices sur la responsabilité sociétale Par Barama Sarr Directeur Général ASN, Vice

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ;

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ; PREAMBULE L étude des dossiers soumis à la Médiation du crédit depuis sa création en novembre 2008 a révélé un certain nombre de difficultés dans la relation des PME avec leurs grands clients, donneurs

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE. Bilan à 7 ans de démarche et perspectives

La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE. Bilan à 7 ans de démarche et perspectives La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE Bilan à 7 ans de démarche et perspectives BATIGERE en quelques chiffres Un Réseau de près de

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES EL MAWASSIR COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2014 Améliorer la qualité de l environnement Satisfaire les besoins et attentes des clients Améliorer la performance de sécurité 2 DEUXIEME COMMUNICATION SUR LE

Plus en détail

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06 La RSE Corinne DELPUECH Responsabilité Sociale de l Entreprise et Développement Durable Concepts Cadre juridique 1 Développement Durable Parties prenantes Responsabilité environnementale Ethique Responsabilité

Plus en détail