Beth Menahem. La transmission des connaissances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Beth Menahem. La transmission des connaissances"

Transcription

1 Beth Menahem La transmission des connaissances n est qu une composante de l éducation. L éducation véritable c est enseigner aux enfants la responsabilité morale et éthique c est cela l éducation pour la Vie. D après le Rabbi M.M. Schneerson

2 Beth Menahem Fondateurs Rav et Mme Samuel Gurewitz Comité d administration Rav Samuel Gurewitz M. David Azoulay Mme Lydia Azoulay Référent Pédagogique : Mme Martine Masliah Crèche L Haim Mme Lydia Azoulay Responsables Kodesh Mme Hanna Gurewitz Mme Aïda Nemanow École Maternelle et Élémentaire Mme Madeleine Bory Collège Mme Michèle Msika Lycée Mme Ingrid Binisti Institutions Beth Menahem 293 rue Francis de Pressensé Villeurbanne Tél. : Fax : Responsable de la publication Mme Edela Gurewitz Tous nos remerciements à Monsieur Alain Sebban qui a permis la réalisation de cette brochure. Photographies : René Clerc pages : 3/8/10/11/12/14/18/20/21/24/34 Création graphique et impression Papier Vert Brochure édition exemplaires Accroître notre visibilité, constitue l objectif majeur de notre nouvelle publication Beth Menahem printemps Meilleure visibilité des différentes composantes de notre institution, des équipes en place ; lisibilité accrue de nos parcours éducatifs, et de nos projets. Il s agit donc d informer tous ceux qui nous font confiance : parents, donateurs, partenaires, amis de l École, anciens élèves. Volonté aussi d informer, tous ceux qui ont envie de mieux nous connaître. Mais pas de visibilité pour ellemême! La visibilité n a de pertinence que grâce aux valeurs qui la sous-tendent, grâce à la philosophie qui l habite et qui accorde une place centrale à l enfant et à son éducation. Une philosophie de l éducation qui se donne pour finalité de faire de chaque enfant, un adulte qui puisse se «tenir debout sur ses jambes et pas sur les nôtres» selon les termes du Rabbi 1. Mais pas d éducation sans amour! Éduquer sans amour, n est pas éduquer ; éduquer n est pas non plus transmettre simplement des connaissances. Éduquer requiert humilité, sensibilité et affection à l égard de nos enfants. Il est en effet de la plus grande importance d apprécier les enfants pour ce qu ils sont et non pour ce qu ils paraissent. 1 In Une vie pleine de sens, Edition Bibliophane, troisième édition, 2002 page 61 בסײד Tandis qu un adulte est façonné par les hommes et la société, l enfant, lui, est façonné par D-ieu. Du fait de leur innocence, de leur curiosité et de leur pureté les enfants sont plus proches de D-ieu que les adultes. Aussi le secret de l enfance n est pas que les enfants ont à apprendre de nous, mais que nous avons à apprendre d eux. Merci à tous ceux qui nous soutiennent, qui sont là dans les moments délicats, qui répondent présents à notre appel Merci à tous ceux qui s investissent sans compter pour contribuer à la réussite de notre mission. Merci à tous ceux qui nous confient leurs enfants depuis tant d années. Et un merci tout particulier à ces parents qui ont grandi à Beth Ménahem et qui, aujourd hui, nous confient leurs enfants.. 3une vision

3 «Tout au long des quatre décennies de sa présidence, le Rabbi fonda plus de deux mille institutions éducatives à travers le monde. En 1976, il lança une campagne pour l éducation en déclarant cette année là : «année de l Éducation». En 1978, le gouvernement des États-Unis déclara le jour anniversaire du Rabbi «Journée Nationale de l Éducation des États-Unis» et reconduisit le décret lors de chacun de ses anniversaires.» In Une Vie Pleine de Sens, page 55, édition Bibliophane, בסײד un réseau UNITED STA TES ALABAMA Birmingham Huntsville ALASKA Anchorage ARIZONA Anthem Chandler F Fountain Hills Gilbert Glendale Mesa Phoenix Scottsdale Tempe Tucson ARKANSAS Little Rock Rogers CALIFORNIA Agoura Hills Aliso Viejo Berkeley Beverly Hills Bonita Burbank Calabasas Camarillo Carlsbad Chatsworth Chico Chula Vista Coronado Culver City Cupertino Danville Davis Encino Folsom Foster City Fresno Glendale Goleta Huntington Beach Irvine La Jolla Laguna Beach Laguna Niguel Lancaster Lomita Long Beach Los Alamitos Los Angeles Los Gatos Malibu Marina Del Rey Mill Valley Mission Viejo Moorpark Mountain View Napa Newbury Pa rk Newhall Newport Beach North Hollywood Northridge Oak Park Oakland Oceanside Oxnard P e P alisades Palm Desert Palm Springs Palo Alto Pasadena Pleasanton Porter Ranch Poway Rancho Cucamonga Rancho Mirage Rancho Palos Verdes Rancho S. Fe Redondo o Beach B Redwood City Reseda Riverside Roseville Running Springs S. Barbara S. Clemente S. Cruz S. Diego S. Francisco S. Luis Obispo S. Mateo S. Monica S. Rafael S. Rosa Sacramento Sherman Oaks Simi Valley Stockton Studio City Sunnn yvale Tarzana Temecula Thousand Oaks Topanga Trabuco Canyon Tustin Vacaville Ventura Walnut Creek West Hills West Hollywood Westlake Village Woodland Hills Yorba Linda COLORADO Aspen Aurora Boulder Colorado Springs Denver Evergreen Fort Collins Lone Tree Longmont Vail Westmin inster CONNECTICUT Fair eld Glastonbury Greenwich Guilford Hamden Hartford Milford New Haven New London Orange R Southbury Stamford Storrs Wallingford Washington Waterbury Weatogue West Hartford Westport DISTRICT OF COLUMBIA Washington DELAWARE Newark Wilmington FLORIDA Aventura Boca Raton Bonita Springs Boynton Beach Bradenton Cape Coral Cooper City Coral Gables Coral Springs Cutler Bay Davie Deer Beach Delray Beach Doral Fort Lauderdale Fort Myers Gainesville Greenacres Groveland Hallandale Hillsboro Beach h Hollywood Jacksonville Jupiter Key Biscayne Key West Lake Mary Lantana Lauderdale By The Sea Lauderhill Maitland Margate g Miami Miami Beach Miami Lakes Naples North Bay Village North Miami North Miami Beach Ocala Orlando Ormond Beach Oviedo Palm Beach Gardens Palm City Palm Harbor Palmetto Bay Parkland Pembroke Pines Plantation Pompano Beach Ponte Vedra Beach Punta Gorda Royal Palm Beach S. Augustine Sarasota Satellite Beach St. Petersburg Sunny y Isles Beach Sunrise Surfside Tallahassee Tamarac Tampa Trinity Valrico Venice Wellington Wesley Chapel West Palm Beach Weston GEO ORGIA Alpharetta Athens Atlanta Augusta Kennesaw Marietta Norcross HAWAII Honolulu Kapa a IDAHO Boise ILLINOIS Champaign Chicago Des Plaines Evanston Glenview Gurnee Highland Park Naperville e Northbrook Oak Park Peoria Riverwoods Skokie Wilmette INDIANA A Bloomington Indianapolis Munster IOWA Davenport Des Moines Iowa City Postville KANSAS Lawrence Overland Park KENTUCKY Louisville LOUISIANA Metairie New Orleans MAINE Portland MARYLAND Annapolis Baltimore Bethesda College C Park Columbia Frederick Gaithersburg Germantown G Ocean City Owings Mills Potomac Rockville Silver Spring Towson MASSACHUSETTS Acton Amherst Andover Boston Brighton Brookline Cambridge Chestnut Hill Framing mingham Hingham Hyannis Lexingto gton Longmeadow Milford Natick Needham New Bedford Newton Centre Peabody P Sharon Somerville Stoughton Sudbury Swampscott Waltham Wellesley Westborough Westford Worcester MICHIGAN Ann Arbor Commercee Township Farmington Hills Flint Grand Rapids Kalkaska Novi Oak Park West Bloo MINNESOTA Cottage Grove Duluth Hopkins Minneapolis Rochester S. Paul West S. Paul MISSOURI Chester Kansas City St. Louis MONTANA Bozeman NEBRASKA Lincoln Omaha NEVADA Henderson Las Vegas Reno NEW HAMPSHIRE Hanover Manchester NEW JERSEY Basking Ridge Cherry Hill Clinton Denville Ewing Fair Lawn Fanwood Flanders Fort Lee Franklin Lakes Freehold Hillsborough Hillside ide Hoboken Holmdel Jersey City Lawrenceville Livingston Madison Manalapan Margate City Medford Monroe Township Montville MorganM ville Morristown Mullica Hill North Brunswick Old Tappan Paramus Passaic Princeton Randolph Rockaway Short Hills Sparta Teaneck T Toms River Ventnor City Vineland Wayne West Orange e West Windsor Wood NEW MEXICO Albuquerque Las Cruces Santa Fe Taos NEW YORK Albany Andes Bayside Bedf wood Bronx Brooklyn el Cedarhurst Chautauqua Chestnut Ridge Clifton Park Commack Coram Dairyland Delmar Dix Hills Dobbs Ferry East Hampton East Hills East t NorN thport East Norwich Ellenville Elmhurst Fallsburg Far Rockaway Flushing Forest Hills Getzville Park Hempstead Howard Beach Ithaca Kew Gardens Kew Gardens Hills Kingston Lake Grove Larc rchmont Little Neck Long Beach Long Island City Melville Merrick Mineola Monroe Monsey Monticello Napernack New City New Paltz New York Oak land Gardens Oceanside Old Westbury Oswego Parksville Patchogue Pittsford f Port Washington Poughkeepsie Rego Park Rhinebeck River rdale Rochester Rockaway Park Roslyn Heights Saratoga Springs Scarsdale Schenectady Southampton Spring Valley Staten Island Stony Broo ern Syracuse Troy Valley Stream Vestal Water Mill West Hempstead White Plains Woodbury Woodmere Yonkers NORTH CAROLINA Ashev eville Cary Chapel Hill Charlotte Greensboro Raleigh Wilmington OHIO Akron Beachwood Cincinnati Cleveland Cleveland Heights Columbus Day ayton New Alban y S. Euclid Solon Toledo OKLAHOMA Oklahoma City Tulsa OREGON Ashland Bend Eugene Hillsboro Portland Salem PENNSYLVANIA Allentown Bethlehem Bryn Mawr Clarks Summit Devon Doylestown Fort Washington Fox Chapel Harrisburg Lancaster Media Merion Station Monroeville Newtown Philadelphia Pittsburgh Reading Rydal Scranton State College Stroudsburg Wilkes-Barre Wynne ewood Yardley York PUERTO RICO Carolina RHODE ISLAND Barrington Providence Warwick SOUTH CAROLINA Columbia Greer Mount Pleasa ant Myr tle Beach TENNESSEE Chattanooga Knoxville Memphis Nashville TEXAS Arlington Austin College Station Dallas El Paso Fort Worth Houston Pearland Plano S. Antonio South Padre Island Sugar Land UTAH Salt Lake City VERMONT Burlington VIRGINIA Alexandria Blacksburg Charlottesville Fairfax Herndon Norfolk f Richmond Vienna VIRGIN ISLANDS St. Thomas WASHINGT ON Bellevue Bellingham Edmonds Iss ssaquah Olympia Seattle Spokane Tacoma Vancouve ver WEST VIRGINIA Morgantow ntown WISCONSIN Kenosha Madison Mequon Milwaukee WYOM MING Jackson ARGENTINA Bahia Blanca Buenos Aires Cordoba La Plata Martinez Mendoza Morón Rosario Salta San Carlos de Bariloche Santa Fe Tucumán ARMENIA Yerevan AUSTRALIA Balaclava Bellevue Hill Bentleigh East Bondi Brighton East Brisbane Byron Bay Canberra Carne Double Bay Dover Heights East Brighton East St. Kilda Elsternwick Greenslopes Hobart Kensington Launceston Malvern Melbourne Moorabbin Ormond Perth South Yarra St. Ives Surfers Paradise Sydney AUSTRIA Salzburg Vienna AZERBAIJAN Baku Quba Sumgait BELARUS Bobruisk Brest Grodno Minsk Mogilev Orsha BELGIUM Antwerp Brussels Edegem BOLIVIA La Paz BRAZIL Belem Belo Horizonte Curitiba Petropolis Porto Alegre Recife Rio de Janeiro S. Andre S. Paulo Sal alvador BULGARIA CAMBODIA Phnom Penh CANADA ALBERTA Calgary Edmonton BRITISH COLUMBIA Richmond Surrey Vancouver Victoria MANITOBA Winnipeg NOVA SCOTIA Halifax ONTARIO Downsview Hamilton London Maple Mississauga Niagara Falls North York Ottawa t Richmond Hill Thornhill To ronto Waterloo QUEBEC Chomedey Cote St Luc Dollard-des-Ormeaux Hampstead Laval Mont Tremblant Montreal Pierrefonds f Quebec City S. Lazare Ville S. Laurent Westmount CHILE Pucon Santiago CHINA Beijing Guangzhou Hong Kong Kowloon Midlevels M Nanshan Distric t Shanghai Tung Chung Yiwu COLOMBIA Barranquilla Bogota CONGO Kinshasa COSTA RICA S. Jose CROATIA Zagreb CYPRUS Ayia Napa Larnaca CZECH REPUBLIC Pr aha DENMARK Copenhagen DOMINICAN REPUBLIC Santo Domingo ECUADOR Quito ENG GLAND Altrincham Birmingham Bournemouth Brighton Bristol Buckhurst Hill Cambridge Cheadle Edgware Ilford Leeds Liverpool London Manchester Nottingham Oxford Radlett Salford She Southgate te Woodside Park ESTONIA Tallinn FINLAND Helsinki FRANCE Alfortville Antibes Juan Les Pins Athis-Mons Aubervilliers liers Bagnolet Bobigny Bois-Colombes Bondy Bonneuil-sur-Marne Boulogne-Billancourt Brunoy Bry-sur-Marne Cannes Charenton-le-Pont Chatou Choisy La Roi Clamart Courbevoie Creteil Dijon Ecully Épinay-sur-Seine Ezanville Fontenay-Sous-Bois Gambetta Grenoble La Celle-St-Cloud Les Lilas Levallois-Perret L Hay-les-Roses Lille Lunéville Lyon M Marseille Massy Meaux Metz Montigny-le-Bretonneux Montmorency Montpellie pellier Montreuil Montrouge Neuilly Sur Seine Nice Nogent-s t-sur-marne Noisy-le-Grand Pantin Paris Poissy Pontault -Combault Romain ville Rouen Rueil-Malmaison S. Denis S. Tropez Saint-Maur-des-Fossés Sarcelles Savigny-sur-Orge Sceaux Sèvres St Ouen St-Brice-Sous-Forêt St-Cloud St-Geneviève-des-Bois St-Germain-en-Laye en-laye Strasbourg Suresnes Toulouse Tournef euille Valence Versailles Vigneux-sur-Seine Villeneuve-S.-Georges Villeurbanne Villiers-sur-Marne Yerres GEORGIA Tbilisi GERMANY Berlin Cologne Dresden Dusseldorf Frankfurt Hamburg Hannover Karlsruhe a Munich Nuernberg Offf fenbach Am Main Potsdam Ulm GREECE Athens Thessaloniki GUATEMAL A Guatemala City HUNGARY Budapest INDIA Anjuna Village Bangalore Manali Mumbai IRELAND Dublin ISRAEL Aderet Adi Afula Akko Alfei Menashe Arad Arbel Ariel Ash hdod Ashkelon Ashteol Atlit Avital Azor Balfurya Bare ket Bat Hayin Bat Khefer f Be er Sheva Be er Ya akov Beit Arye Beit Dagan Beit She an Beit Shemesh Beitar Eilit Ben Gurion Airport Binyamina Bnei Ayish Bnei Brak Chispin Dimona Efrat Eilat Ein Ayala Ein Bokek Elad Elon More Emanuel Even Yehuda Gan Ner Gan Yavne Ganei Tikva Gede dera Gilat Giv at Ada Giv at Avnei Giv at Ela Giv at Shmuel Giv at Ze ev Giv atayim Hadera Haifa Har Adar Hebron Hertzliya Hod Hasharon Holon Jerusalem Kadima Kadumim Karmei Tsur Karmiel Karnei Shomron Katzir Harish Kazrin Kfar Achim Kfar Baruch Kfar Chabad ad Kfar Chabad Bet Kfar Gidon Kfar Ha-Oranim Kfar Monash Kfar Neter Kfar Saba Kfar Sitrin Kfar Tavor Kfar Warburg Kfar Yona Khashmona im Khatsor ha-glilit Kiryat Arba Kiryat Ata Kiryat Bialik Kiryat Chaim Kiryat Ekron Kiryat Gat Kiryat Malachi Kiryat Motskin Kiryat Ono Kiryat Shemona Kiryat Tivon Kiryat Yam Lehavim Lev ha-sharon Regional Council Lod Lower Galilee Ma ale Adumim Ma alot Mac cabim-reut Mate Binyamin Mazkeret Batya Meitar Meitav Menachamiya Merkaz Sapir Metulla Mevo ot Hachermon Migdal Migdal ha-emek Mikhmoret Mitzpeh Ramon Mitzpeh Yericho Modiin Modiin Illit Moshav Brosh Moshav Givati Moshav Porat Na ale Nachlat Yehuda Nahalal Naha ariya Natzrat Eilit Nes Ziyona Nesher Netanya Netivot N fakim Omer Or Akiva Or Yehuda Oranit Otniel Pa rdes Chana Karkur Pardesiya Petach Tikva Porat Ra anana Ramat Ef al Ramat Gan Ramat Hasharon Ramat Yishai Ramla Rechovot Rishon Lezion Rosh ha-a yin Rosh Pina Safed f Safsufa Sapir Sderot Shimshit Shlomi Shoam Shomriya Susya Talmei Yechiel Tekoa Tel Adashim Tel Aviv Tel Mond Tiberias Tirat Hakarmel Tivon Tnuvot Tsor an Tsur Hadassa H Yagel Yavne Yavniel Yehud Yehud Monosun Yerucham Yesod Hama ala Yokne am Eilit Zeitan Zichron Yaakov ITAL Y Milan Rome Trieste Valenza Venice JAPAN Tokyo KAZAKHSTAN Almaty Karaganda KOREA Yongsan KYRGYZSTAN Bishkek LAT VIA Riga LITHUANIA Vilnius LUXEMBOURG Luxembourg MEXICO Cancun Tijuana Cabos S. Lucas MOLDOVA Kishinev MOROCCO Agadir Casablanca Fes Kenitra Marrakech Meknes Rabat Tanger NEPAL Pokhara Thamel NETHERLANDS Almere e Amersf oort Amstelveen Amsterdam Haarlem Maastricht Nijmegen Rotterdam The Hague Utrecht S. Maarten NEW ZEALAND Christchurch NORTH CYPRUS Kyrenia NORTHERN IRELAND Belfast NORWAY Oslo PARAGUAY Asuncion PERU Cusco Lima POLAND Krakow Warsaw RO OMANIA Bucharest Yassi RUSSIA Astrakhan Barnaul Birobidjan Bryansk Chelyabinsk Derbent Dzerzhinsk Irkutsk Izhevsk Kaliningrad Kazan Kemerovo Khabarovsk Kostroma Krasnodar Krasnoyarsk Kursk Lipetsk Malakhovka Moscow Mytischi Nalchik Nizhny Novgorod Novgorod Veliky Novosibirsk Omsk Orenburg Perm Rostov S. Petersburg Samara Saratov Smolensk Sochi Stavropol Togliatti T Tomsk T Tyumen T Ufa Ulyanovsk Vladivostok Volgograd grad Voronezh Yekaterinburg SCOTLAND SERBIA Belgrade SINGAPORE Singapore SLOVAKIA Bratislava Pieštany SOUTH AFRICA Bloubergrant Cape Town Fourways Hyde Park Illo yndhurst Melrose North Norwood Orchards Rouxville Sandown Sandton Savoy Estate Sea Point Umhlanga Rocks SPAIN Barcelona Madrid Marbella Valencia SWEDEN Goteb borg Malmö Stockholm SWITZERLAND Basel Bourgerie Geneva Genève Lugano Luzern Zurich THAILAND Bangkok Chiang Mai Koh Samui Nonthaburi Phuket TUNISIA Tunis Zarzis TURKEY UKRAINE Belaya Tserkov Belgorod-Dnestrovsky Berdichev Cherkassy Chernigov Chernovtz y Dneprodzerzhinsk Dnepropetrovsk Donetsk Ivano-Frankovsk Izmail Kharkov Kherson Khmelnytskyi Kiev Kirovograd Korosten Kremenchug Krivoy Rog Lugansk Makeevka Mariupol Nikolayev Odessa Pervomaisk Poltava Rovno Sevastopol Simferopol Sumy Uzhgorod Vinnitza Zaporozhye Zhitomir URUGUAY Montevideo Punta Del Este UZBEKISTAN Buhara Samarkand Tashkent VENEZUELA Altamira Caracas San Bernardino VIETNAM Ho Chi Minh Un réseau mondial d éducation et d enseignement Présent dans la région Rhône-Alpes. 4 5

4 r LOIRE AUVERGNE LANGUEDOC- ROUSSILLON BOURGOGNE ARDÈCHE RHÔNE Lyon Valence DRÔME AIN ISÈRE FRANCHE- COMTÉ Jeunesse Loubavitch de Lyon et région Directeurs : Rav et Mme. Samuel Gurewitz Directeurs adjoints : Rav et Mme Shalom Gurewitz HAUTE-SAVOIE SAVOIE PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Siège : 295, rue Francis de Pressensé, Villeurbanne Tél. : SUISSE ITALIA 40 km 20 mi Daniel Dalet / d-maps.com Annuaire centre régionaux Ecole Beth-Menahem 293, rue Francis de Pressensé Villeurbanne Rav et Mme. Samuel Gurewitz Rav et Mme Shalom Gurewitz Tél. : Fax : Beth Habad 6 e Etz Haim- Loubavitch 60, rue Crillon Lyon Rav Mendel Nemanow Tél. : Ecully 24, allée Simon St. Jean Ecully Rav et Mme Lévy Gurewitz Tél. : Beth Habad Valence 1, place du colombier Valence Rav et Mme Mendel Bitton Tél. : Beth Habad Centre-Ville 12, rue Palais Grillet Lyon Rav et Mme Sender Gurewitz Tél. : Centre aéré - Gan Israel 293, rue Francis de Pressensé Villeurbanne Rav et Mme Mendel Nemanow Tel : Yeshiva Habad 295, rue Francis de Pressensé Villeurbanne Rav et Mme Zalman Gurewitz Tél. : / Fax : ate Cré r t de d Le RIZE ur de v Déve lo l pp p ement Dura ra ble l des Partenaires un réseau 6 7

5 Présentation des structures de Beth Menahem Les différentes structures ont été créées progressivement en tenant compte simultanément de la montée pédagogique et de la demande parentale. Depuis 1986, date origine, l établissement prend en charge des enfants qui viennent de différents points de l agglomération lyonnaise et des communes avoisinantes comme Caluire, Bron, Tassin, Écully, Champagne. Le projet d établissement axé sur la réussite et l épanouissement de tous nos élèves permet de développer une vraie et solide continuité pédagogique sur l ensemble du cursus scolaire tout en intégrant des valeurs juives et citoyennes : valeurs juives du respect de la morale, des traditions, de l altérité ; valeurs citoyennes du respect de la République et de ses institutions. Tous les enseignements séculiers sont conformes aux programmes officiels aussi bien au niveau des contenus disciplinaires qu au niveau du quota horaire. L établissement prépare aux examens nationaux suivants : Le Diplôme National du Brevet, le Baccalauréat S (Scientifique), le Baccalauréat ES (Économique et Social). Pour ce faire, nous essayons, par des projets divers, d ouvrir l école sur la cité, afin de mieux connaître son histoire, son patrimoine, ses actions : visites à la préfecture, au conseil général, aux archives municipales et régionales, pose de la plaque de citoyen lors d une rencontre avec le collège voisin des Iris, participation au concours de la résistance, exposition au Rize, etc. Pour réaliser toutes ces initiatives, les exploiter sur le plan pédagogique, les étendre à toutes les classes de l établissement, les besoins humains et financiers, sont importants. Les différentes structures de Beth Menahem Le secteur petite enfance est composée de : Une crèche. Un jardin passerelle. Les deux structures sont agréées par la CAFAL Le secteur scolaire est composé pour 1. Le premier degré, sous contrat avec l Education Nationale : D une école maternelle avec quatre classes. D une école élémentaire avec cinq ou six classes en fonction des effectifs. 2. Le second degré : Un collège avec actuellement six classes, sous contrat avec l Éducation Nationale. Un lycée qui prépare aux baccalauréats S et ES, sous contrat avec l Éducation Nationale à la rentrée les institutions Pour inscrire votre enfant? Remplir un formulaire de pré-inscription. Prendre un rendez-vous avec un membre de l équipe de direction. Arrêter une date d examen indispensable pour l admission. Concertation de l équipe pédagogique. Décision finale adressée aux parents. L école offre également : Des études du soir. Du soutien scolaire. Des activités périscolaires. Ouverture des inscriptions : chaque année à la mi-janvier. 8 9

6 GrandirGrand ir S épanouir couvrirdécouv dreapprendre onstruireseco GRANDIR S ÉPANOUIR DÉCOUVRIR APPRENDRE SE CONSTRUIRE 10 CHOISIR 11

7 Grandir «Pour moi l école c est Chaque enfant, doit prendre le temps de grandir étape par étape pour devenir un adulte autonome et responsable. À nous, éducateurs, de l accompagner dans son cheminement personnel et faciliter ce passage de la dépendance à l autonomie, avec patience, rigueur et bienveillance sans oublier de prendre en compte les enjeux complexes de notre société. Patience. Patience pour qu il découvre progressivement le monde qui l entoure. Patience pour écouter les questions incessantes de ce petit être curieux comme un oisillon prêt à prendre son envol. Patience pour pénétrer sa manière de comprendre les choses et prendre le temps pour l accompagner dans ses tâtonnements. Patience ou de se tromper et ainsi lui donner confiance pour aller de l avant. Rigueur. Mais une rigueur réfléchie et sage d adulte indispensable pour offrir un cadre de vie stable, avec des valeurs morales. Celles-ci permettront à l enfant de garder des repères bien solides. Rigueur et discipline sont indissociables pour construire des limites qui permettront à l enfant d évoluer, de s épanouir, «de se voir grandir» tout en apprenant le respect de soi et d autrui. Bienveillance enfin et cela semble aller de soi : quoi de plus naturel que de veiller au bien de son enfant! Que cela signifiet-il dans la vie quotidienne? Chaque jour, chaque instant il faut être dans une disposition de gentillesse, d attention, d aménité vis-à-vis des enfants ; avoir une attitude toujours positive au lieu de juger et de condamner, croire au potentiel de chacun et valoriser toute réussite. L important est de croire à l éducabilité toujours possible de l enfant. Permettre à nos enfants de grandir en toute quiétude doit être est pour tout éducateur une autre priorité. Il s agit de les préparer à entrer dans une société aux enjeux complexes : ne les laissons pas vivre en marge et, simultanément, ne les précipitons pas sans préparation dans les turbulences de notre modernité. Oui, complexité de notre société qui pourtant nous donne tant l impression de nous faciliter l existence. Une technologie trépidante à notre service à toute heure, en tout lieu, dès que nous le désirons : internet par exemple ne nous permet-il pas d étendre une interactivité infinie, une résonnance internationale en matière d efficacité professionnelle, ou privée. Nous sommes à l ère «Télé» : téléachat, télétravail, téléchargement, télématique, télépaiement, téléenseignement Téléphone portable, téléréalité, sans oublier : la télécommande dont nos enfants sont si consommateurs! Attention aucun progrès aussi novateur soit il ne saurait nous exonérer de nos responsabilités éducatives. accompagner un lieu où j apprends à grandir.» 12 Raphaël 13

8 S épanouir Crèche L Haim La Vie Crèche parentale agréée par la CAF et La Maison du Rhône Accueille 20 enfants de 3 mois à 2 ans du lundi au vendredi de 7h45 à 18h Le projet pédagogique met en place des temps spécifiques d éveil sensoriel, psychomoteur, langagier, musicaux. Des activités structurées : peinture, collage Développement de la socialisation, de la créativité, de l autonomie petite enfance Jardin Passerelle Mouchka Agréé par la CAF et La Maison du Rhône Structure innovante qui permet à l enfant une approche en douceur de la vie en collectivité et qui favorise une intégration scolaire Accueille des enfants de 2 à 4 ans de 8h à 18h du lundi au jeudi et de 8h à 17h le vendredi Capacité d accueil : 52 enfants Développement des compétences langagières et de la socialisation Développement des compétences motrices de base (courir, sauter ) «C est là où je retrouve mes copains.» 14 Ariel 15

9 Découvr r Des visages poupins, des yeux tout ronds, Brillants de curiosité, La langue qui pointe à fleur de lèvres Arrêt sur image Moment intense d activité. On se questionne, on se passionne ; L esprit se libère Allant de découverte en découverte. Le monde est à portée de main Et puis c est une Explosion de mots, D impressions, De suppositions : On tente d expliquer les mystères de la vie! Ces moments magiques, Une invitation pour nous, Parents, enseignants, éducateurs. Ainsi on les accompagne dans le plaisir d apprendre. Ces instants où l enfant aspire si fortement à la connaissance. Nous devons les discerner, Les sonder, Les prévoir, Les souhaiter, Les réclamer. Parce que c est Une source de motivation, Une aide à l apprentissage. Les enseignants le savent bien Quand ils décident de faire de l école Une école «hors les murs». Il s agit pour eux d accompagner les enfants Dans un monde qui est là Devant eux depuis plusieurs millénaires. école maternelle «C est découvrir la vérité.» 16 Yofith 17

10 Tels sont bien les objectifs de l École Beth Menahem. Mais ceux-ci ne peuvent être pleinement réalisés qu en partenariat avec les parents. Ainsi, les enjeux de l école élémentaire sont essentiels alors conjuguons tous nos efforts pour la réussite de nos enfants. école élémentaire Apprendre L école élémentaire construit les fondements d une formation menant chacun à une qualification, et qui se prolongera tout au long de la vie. L école élémentaire doit avoir des exigences élevées qui mettent en œuvre à la fois mémoire et faculté d invention, raisonnement et imagination, attention et apprentissage de l autonomie, respect des règles et esprit d initiative. (Programmes d enseignement de l école primaire, préambule) «C est là où on apprend la politesse.» 18 Raquel 19

11 Année 2011 Diplôme National du Brevet 100 % de réussite 100 % de mention Collège Le collège Beth Menahem offre une structure scolaire et éducative qui permet à l adolescent de se construire dans un lieu accueillant et stimulant. Dès son entrée au secondaire, chaque enfant est pris en charge par une équipe de professionnels qui met tout en œuvre pour lui permettre de réussir ses années collège. Ainsi, la direction a mis en place, pour ce suivi, des concertations régulières, un accompagnement individualisé et des rencontres parents-professeurs. Voyages, sorties pédagogiques et conférences permettent à l enfant de s ouvrir sur le monde extérieur. L objectif du collège Beth Ménahem est non seulement la réussite au D.N.B., mais aussi de donner à nos élèves une formation solide pour aborder dans les meilleures conditions le cursus du lycée. second degré Se construire «C est une ouverture sur le monde.» 20 Yanki 21

12 Au lycée Beth Hanna, la réussite est un choix! Des objectifs : Mieux préparer les élèves à l enseignement supérieur Les accompagner vers la réussite Les Guider pour leur orientation (Beth Hanna est habilité à valider les demandes d admission en classes préparatoires, I.E.P, FESSIC, test psychométriques ) Donner à chacun le goût d apprendre et le plaisir de réussir Leur permettre une ouverture sur la culture citoyenne et humaniste Des moyens : Apprentissage renforcé des méthodes de travail Acquisition d une plus grande autonomie Bac Blanc hebdomadaire (à partir de décembre en 1ère et terminale et de mars en Seconde) Pédagogie différenciée (cours en individuel) Concertations régulières entre parents, direction et élèves second degré Choisir Les filières de Second cycle de l enseignement général SECONDE GÉNÉRALE Section Économique Section Économique PREMIÈRE TERMINALE BACCALAURÉAT Section Scientifique Section Scientifique Enseignements obligatoires 28 h 30 La nouvelle classe de seconde Enseignements Horaires Français 4 h Histoire-géographie 3 h Éducation civique juridique et sociale 0 h 30 Langue vivante 1 3 h Langue vivante 2 2 h 30 Mathématiques 4 h Physique-chimie 3 h Sciences de la Vie et de la Terre 1 h 30 Éducation Physique et Sportive 2 h Accompagnement personnalisé Enseignements d exploration 1 - SES (sciences économique et sociales) ou - PFEG (principes fondamentaux de l économie et de la gestion) 2 - Méthodes et pratiques scientifiques, ou Sciences et laboratoire, ou Littérature et société... Option : latin, grec, arts 2 h 3 h 1 h 30 1 h 30 3 h «Un pont vers mon avenir» 22 Levana 23

13 «Il s agit de franchir une étape inédite - et embrasser le monde pour une vie pleine de sens.» 24 25

14 Que sont-ils devenus? L un de mes souvenirs à Actuellement, Rav et Mme Gurewitz, même en Master Droit de l entreprise Mention étant occupés avec de nombreuses Droit des affaires à l université Jean responsabilités communautaire, Moulin Lyon 3. J espère accéder à la ont toujours montré une attention profession d avocat prochainement. Je garde un très bon souvenir de mes années passées à Beth Menahem faisait tous partie d une seule famille. C est peut être l un des ingrédients Je retiens tout particulièrement la Bruxelles, l Atomium cohésion entre les professeurs et particulier du succès de l école. on donne aux élèves l opportunité de se réaliser. Chacun d entre eux est considéré comme un être à part entière. Tout en respectant son identité d enfant juif moi en ef fet, un lien for t avec régulier, la considération de chacun, chaque professeur ; ce qui a permis puis-je vous résumer la vie à l école Beth ont toujours constitué l esprit de Mena hem? Peu importe l âge, et l école et j en garde des souvenirs au-delà de tous les changements, très précieux. ou les évolutions, une chose n a Rav Binyamine Bitton (élève de 1982 à 1996 ) et son épouse Malki, aujourd hui responsables communautaires à Vancouver, Canada. une transmission du savoir avec amour et respect. Maxime Achour (élève de 1999 à 2003) aujourd hui étudiant en droit des affaires, à Lyon. jamais changé : la persévérance du corps enseignant pour nous transmettre l amour d apprendre, l e n v i e d é v o l u e r, l a s o i f d e continuer et c est cela qui nous a donné et nous donne encore et équipes d enseignants optimisent toujours la force d avancer. Merci les possibilités des élèves. Ainsi encore d avoir été là pour nous. elles les accompagnent tout au long de leur cursus vers les études supérieures 26 Comment Cazenauve), jusqu à «la Duchère», les Kelly Hazout (élève de 1998 à 2002), aujourd hui Juriste fiscaliste, à Lyon les élèves. Il y a toujours eu pour L accompagnement constant et depuis le début au «local» (passage les autres écoles. Dans cette école 22 ans, je poursuis mes études en individuellement, comme si on une réelle différence entre BM et de Beth Menahem, c est le fait que très par ticulière à chaque élève Pour ma part, j ai ressenti âgé devenirs Pharmacien Avocat Desig ombier Fleuriste Chimiste Juriste Paysagiste Ingénie Musicien Architecte Inform Libraire Styliste Comptab C omptab Médecin Philosophe Forma rofesseur Artiste Gestionna Écriva criva Astronaute Designer É omédien Ingénieur Plombi Informaticien Chimiste Ar Gestionnaire Formateur R Vancouver Mordehai Chalençon (élève de 1987 à 1999) et son épouse Hanna, aujourd hui responsables communautaires à Bruxelles, Belgique. 27

15 Beth Menahem m a toujours appris avec lui le gan Israël. Moment «Va pour toi, de ta terre et de ton pays natal et de la maison de ton père vers» un endroit où unique dans l année où je pouvais en décembre c est le plein été, endroit il y a une solution. vivre en harmonie avec les enfants ou bière, barbecue et football valeurs que j ai apprises, mon de mon âge : partager leurs jeux, remplace bagage linguistique, les solutions de C est avec joie que je voyais revenir les grandes vacances et leurs repas, leur vie de famille. Je les quittais toujours avec un Shangaï pincement au cœur jusqu au jour où mes parents ont pris une décision déterminante pour moi : m inscrire au Collège Beth Menahem en classe de cinquième. Ce choix me permit d ac quérir les bases de la vie juive tout en poursuivant mon cursus scolaire dan s d exc ellente s c ondition s. En fin de troisième j ai intégré un 28 liberté, égalite, fraternité», et d accord allons y pour le dernier cliché où l on peut voir des kangourous gambader..! On dit que pour qu un arbre Lorsque nous avons decidé de pousse correc tement, les nous racines doivent être solides. C est à Beth Menahem qu on a reçu l assurance et la confiance en soi. En étant si bien encadré et considéré on acquiert les forces de faire face à la vie active du futur. lycée du sixième arrondissement. Grâce à l investissement de tout le La transition s est très bien passée corps enseignant on ressort fort malgré une certaine nostalgie de culturellement, intellectuellement Beth Menahem et moralement. Aujourd hui, après un Master 2 en C est grâce à ces fondations solides droit européen, je prépare l examen qu on a pu être capable de partir à d entrée au Barreau de Paris. l étranger pour faire partager nos Lirone Zerbib (élève de 2000 à 2002) aujourd hui étudiant en droit européen, à Lyon. «installer en Australie, à Melbourne, mis à part la distance et la mentalité ce qui me faisait très peur c était la langue Comment que l impossible n existe pas, devenirs Pharmacien Avocat Desig Plombier Géographe Chim riste Paysagiste Ingénieur n Vétérinaire Informaticie Comptable omptable Styliste Librai cin Philosophe Formateur Professeur Artiste Gestion Médecin ronaute Designer Médecin Gestionnaire Ingénieur Co Chimiste Architecte Inform ologue Océanographe Rav que dans toute situation et à tout Les l impossible ont toutes émergées. Mais désolée je dois finir là car mes élèves de seconde et de terminale s impatientent Esther Stern (élève de 1988 à 2000) et son époux Rav M. Stern, aujourd hui responsables communautaires à Melbourne, Australie vais-je pouvoir dés mon arrivée, enseigner à des élèves ainsi qu à des adultes étrangère? dans Parloter, une langue et rigoler c est une chose mais enseigner??? J ai essayé de réfléchir aux mots à utiliser. Puis cela m est revenu ma langue natale a émergé Beth Menahem! Melbourne acquis. Anaël (élève de 1988 à 2000) et son époux Chlomo (élève de 1986 à 1998 ) Aouizerat, aujourd hui responsables communautaires à Shanghaï, Chine. Melbourne 29

16 Partenariat avec le FSJU Depuis plusieurs années, Beth Ménahem et le Fond Social ont construit un partenariat à l initiative de Mme Viviane Eskenasy, déléguée régionale et responsable du Centre Hillel. Cette collaboration se décline dans différents domaines sociaux et éducatifs : Mise en place d ateliers de gestion cognitive selon la méthode Feuerstein animés par Yael Abitboul (groupes de 2 à 5 élèves) Participation d élèves à la Journée d Appel pour la Tsedaka. Participation au financement d un module de formation des professeurs sur le geste graphique. Présence d une assistante sociale dans le cadre d une permanence mensuelle au sein de l établissement. Attribution de subventions Latalmid pour quelques familles en difficulté. Le RIZE : ouverture et culture Dans le cadre de l ouverture culturelle, priorité de notre établissement, l école a développé régulièrement des actions en partenariat avec la médiathèque du Rize «Centre mémoire et Société» : Visites du centre (salle bibliothèque, archives, salle d exposition, amphithéâtre...). Ateliers pédagogiques autour de différentes thématiques selon les classes. Interventions au sein de l établissement dans le cadre de lectures offertes aux élèves. Pour la première année, le Rize nous a invité à présenter l exposition «la ville dans tous ses états». Beth Seva Depuis deux ans, Beth Ménahem vient rendre visite aux résidents de Beth Séva lors des fêtes juives. Au fil du temps, des liens se sont tissés et aujourd hui chaque visite est attendue avec grande impatience. Ces moments de chants, poésies et autres diverses attentions ont comblé de joie et de bonheur nos résidents. Mr Zeitoun, et toute son équipe, remercie l école Beth Ménahem de Lyon, ses enseignants et ses élèves pour la chaleur, la gentillesse et le Kavod donnés à nos ainées lors de vos visites. Mr F. Zeitoun - Directeur réalisations et projets 30 31

17 Immobiliers Agrandissement de l espace «petite enfance» qui permet désormais d accueillir dix enfants supplémentaires et répondre ainsi à la demande croissante des familles Construction d un préau d une surface de 280 m 2 attenant à la façade sud du bâtiment (côté cour) Voyages Paris 4 e A et B (en mai et juin) Londres classe de seconde (du 21 au 24 mars) réalisations et projets Éducatifs Dans le cadre d une initiation à la muséographie, les élèves sont amenés à faire plusieurs visites dans des musées en fonction de thématiques précises et à réaliser une exposition. Camargue Conformément aux injonctions ministérielles, les élèves sont invités à travailler sur l environnement, les déchets, le recyclage dans différentes disciplines dans l objectif de modifier les comportements et développer une attitude citoyenne. Une semaine sportive est organisée au cours de l année qui propose aux élèves, selon leur niveau, diverses activités (volley, cross, course d orientation, rafting, kayak ) 3 e B (du 30 juin au 1 er juillet) New York ouvert à tous (décembre et février) 32 33

18 Lettre ouverte Mon attachement à l école «Beth Menahem» ne remonte pas à mon arrivée à Lyon. Peut être ne le saviez-vous pas, mais je suis canadienne de naissance et moi-même j ai eu la chance de recevoir une éducation dans une école juive à Montréal. Je me suis sentie en pays de connaissance quand j ai inscrit mes enfants à «Beth Menahem». Imaginez la joie de retrouver les habitudes de ma petite enfance alors que rien en France ne ressemblait au Canada, j avais l impression de retrouver mes repères. La gentillesse, la bienveillance, la générosité et l amour même de la communauté Loubavitch nous a offert une sérénité concernant l éducation de nos enfants... Peu importe le pays où nous nous trouvons et peu importe notre niveau spirituel, ils savent nous faire sentir notre appartenance à notre identité. L accueil du RAV Gurewitz et son épouse nous donne l impression de faire partie intégrante de leur famille, une sensation de réconfort que j ai pu perpétuer à mes enfants. Grâce à leur profonde confiance en leur mission, ils nous font ressentir sans aucun doute que nous sommes sur la bonne voie et nous transmettent la force et la foi pour accomplir l éducation de nos enfants dans le chemin de la «Torah» avec succès. (Mes enfants, mon époux et moi-même vous remercions de tout cœur.) témoigner Jennifer Simha Teboul 35

19 Vous dites : «c est fatiguant de fréquenter les enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : «parce qu il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s incliner, se courber, se faire petit. Là vous avez tort. Ce n est pas cela qui fatigue le plus. C est plutôt le fait d être obligé de s élever jusqu à la hauteur de leurs sentiments. De s étirer, de s allonger, de se hisser sur la pointe des pieds. Pour ne pas les blesser.» Janusz Korczak 36

Committed to excellence. Committed to excellence

Committed to excellence. Committed to excellence Notre mission Accountemps est LE spécialiste du placement de profils comptables et financiers pour des fonctions temporaires. En tant que division du groupe américain Robert Half, Accountemps fait partie

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature BELC-Université d été 2015 Date limite d envoi du dossier de candidature : 8 mars 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Le stage BELC-Université

Plus en détail

Formulaire de candidature SPCD 2015

Formulaire de candidature SPCD 2015 Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature SPCD 2015 Date limite de candidature : 18 février 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Les candidats doivent : - être employés à temps

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Service du Tourisme Immeuble Paofai BP 4527-98713 Papeete Polynésie française Tél. (689) 47.62.00 Fax. (689) 47.62.04 Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Deuxième édition Juin 2011

Plus en détail

SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)?

SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)? SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)? Ce stage de perfectionnement dans le domaine de la méthodologie de l enseignement de la langue et de la culture françaises s adresse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 LE MARCHE AMERICAIN En 2013 : Le Département de Commerce américain a enregistré 69,8 millions de visiteurs étrangers aux USA en 2013 (+3 millions par rapport

Plus en détail

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q Formations & Accréditations Mesure de l Intelligence Emotionnelle Diagnostic des Styles de Leadership Diagnostic de Climat de Travail Tests psychométriques - Talent Q Informations : sandrine.enault@haygroup.com

Plus en détail

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013 Lady Gaga s tour Photo Domain Barnyard 7/01/2010 sous licence Creative Commons paternité 2.0 générique http://fr.wikipedia.org/wiki/lady_gaga#tourn.c3.a9es Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS

GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS GUIDE VOYAGES 2015 VOYAGEZ ENCORE PLUS www.dinard.aeroport.fr ITALIE 44 NOUVEAU Rome Tous les mardis et samedis A partir du 18 avril Vol direct portugal 59 Porto Tous les lundis et jeudis Du 6 juillet

Plus en détail

Les formations aux États-Unis. Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011

Les formations aux États-Unis. Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011 Les formations aux États-Unis Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011 Plan I) Offre de formation aux États-Unis II) Processus de choix III) Composition du dossier de candidature Pas abordé aujourd hui. Voir

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS

GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS GUIDE VOYAGES 2014 VOYAGEZ PLUS Réservations : www.dinard.aeroport.fr corse 118 NOUVEAU Ajaccio Tous les samedis du 14 juin au 13 septembre Vol direct Bastia Tous les samedis, du 24 mai au 21 juin et du

Plus en détail

Atlas nord-américain Texte méthodologique

Atlas nord-américain Texte méthodologique Atlas nord-américain Texte méthodologique Dans ce volet du Santéscope, les indicateurs de mortalité du Québec sont comparés à ceux des 9 autres provinces canadiennes et des 50 États américains et portent

Plus en détail

AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36

AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36 Teri Automne/ Hiver 2015 AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36 1 Teri 5501 Notre Meilleur Vendeur 27.00$ Deux façons de la porter! Gris Foncé- 15 Juil. Crème- 15 Juil. Saphir- Disp. Rouge- Disp. Sable- Disp.

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Réunion d orientation du 30 janvier 2015. Après la Troisième. Les formations après la 3ème

Réunion d orientation du 30 janvier 2015. Après la Troisième. Les formations après la 3ème Réunion d orientation du 30 janvier 2015 Après la Troisième Les formations après la 3ème Après la 3 ème : 2 possibilités: Entrer dans la voie professionnelle, pour préparer un bac pro en 3 ans ou un CAP.

Plus en détail

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Importation en lot (Version 5.1) Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Par 1 Importation en lot (Version 5.1) www.sviesolutions.com Nouveautés Via 5.1 Afin d accommoder

Plus en détail

Balances séries My Weigh

Balances séries My Weigh Balances séries My Weigh Mode d emploi Modèle HD -0 et HD-300 Mode d emploi en version française offerte par mancelboutique.net Page 1 Mode d emploi des balances séries My Weigh HD Nous vous félicitons

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE

DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE NTR METALS EST L UNE DES PLUS GRANDES ENTREPRISES DE MÉTAUX PRÉCIEUX DU MONDE, OFFRANT UNE GAMME COMPLÈTE DE RAFFINAGE,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité

Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité Ascenseurs hydrauliques et risques imprévisibles Mises à niveau du vérin d'un ascenseur hydraulique Le fonctionnement d'un ascenseur hydraulique

Plus en détail

Prix de l'électricité

Prix de l'électricité Rapport T4 sur l énergie de l Ontario Électricité Octobre Décembre Prix de l'électricité du produit ( /kwh) Le coût du produit se compose de deux éléments : le prix de gros (le prix horaire de l'énergie

Plus en détail

COMPARAISONS NORD-AMÉRICAINES

COMPARAISONS NORD-AMÉRICAINES Vol qualifié, taux pour 100000 habitants, 2015... 15-49... 200-273... ou NA Las Vegas-Henderson-Paradise 273 Baltimore-Columbia-Towson 239 San Francisco-Oakland-Hayward 235 Houston-The Woodlands-Sugar

Plus en détail

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv G go campus G go campus SOMMAIRE 3 À qui s adresse Go Campus ôle et identité de Calvin Thomas Le pr amme, ses grandes lignes quoi étudier aux États Unis Le véritable coût des études Les bourses Go Campus

Plus en détail

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes QUI SOMMES NOUS? Bénéficiant d une double expérience d enseignement, l équipe pédagogique d ETUDICA, composée d une responsable pédagogique, et de professeurs qualifiés,

Plus en détail

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Sciences Politiques Préparation au concours Sciences Po Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Établissement d enseignement privé déclaré auprès du Rectorat

Plus en détail

L, une filière d excellence

L, une filière d excellence lycée Marcelin Berthelot L, une filière d excellence «Je voudrais faire «Sciences Po», des études de droit, une école de commerce, ai-je intérêt à faire une 1 ère L?» La voie littéraire permet aujourd

Plus en détail

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services

Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services La sécurité et la continuité de votre entreprise pensez-les autrement : pensez-les globalement! Présentation de IBM Business Continuity & Resilience Services Positionnement d IBM BCRS au sein de la compagnie

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES

GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES GUIDE VOYAGES 2016 FAITES DECOLLER VOS ENVIES Réservations : www.rennes.aeroport.fr www.dinard.aeroport.fr pays bas 101 Amsterdam Tous les jours, à partir du 27 mars Vols directs Et aussi de nombreuses

Plus en détail

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca APRES LA SECONDE Première et terminale générale & technologique RENTREE 2014 Centre d Information et d Orientation Casablanca 1 Le nouveau lycée général et technologique L ESPRIT DE LA RÉFORME En classe

Plus en détail

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy L éducation bilingue à Massy Massy - 3 février 2007 Le choix de l éducation bilingue Patrice Dalle! Parent d enfant sourd! 1979! Classes bilingues Présentation! 1985 : création classe bilingue primaire

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

SEATTLE Washington State

SEATTLE Washington State SEATTLE Washington State Fiche Technique 2013 High School Diploma Edmonds Community College (Admission sans le Bac et 17 ans. 16 ans, nous consulter). Passez votre baccalauréat américain tout en devenant

Plus en détail

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE SLOW DOWN AND MOVE OVER Aux États-Unis, la presque totalité des États ont adopté une loi «Move Over» dans le but de protéger les travailleurs qui s affairent en bordure des routes. Ainsi, dans les États

Plus en détail

Communication. Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU. L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS

Communication. Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU. L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS Communication L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU L École de Communication de l UCL Fondée il y a près de 600 ans,

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Informations sur le baccalauréat économique et social

Informations sur le baccalauréat économique et social Informations sur le baccalauréat économique et social MAHIEU - 2011 La filière sciences économiques et sociales au lycée Une démarche scientifique appliquée à des problématiques généralistes au service

Plus en détail

Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez et vous prions d agréer, Madame, Monsieur, l assurance de nos meilleurs sentiments.

Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez et vous prions d agréer, Madame, Monsieur, l assurance de nos meilleurs sentiments. Année scolaire 2016-2017 Terminale Dossier suivi par Mme Sylvie BRÉHON Assistante de direction Tél. 04 93 06 48 37 Fax 04 93 06 48 02 lycee@stanislas-cannes.com Objet : Demande de dossier d inscription

Plus en détail

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème Schéma des études.. Pour qui? A quelles conditions?... La seconde générale et technologique: organisation L accompagnement personnalisé Les enseignements

Plus en détail

REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013

REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013 REUNION PARENTS D ELEVES SECONDE 21 SEPTEMBRE 2013 L orientation après la 2nde GT Anne LIM et Pascale MARINIER conseillères d orientation-psychologues C.I.O. de CHOISY-LE-ROI 21 septembre 2013 Pour vous

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006 Sommaire du projet Table des matières Renseignements généraux...1 Méthodologie de recherche...2 Conclusions de la recherche...3

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Guide des accidents du travail

Guide des accidents du travail Guide des accidents du travail aux États-Unis Je me suis blessé au Que puis-je faire? Si vous avez été victime d un accident du travail, vous avez droit aux indemnités pour accident du Vous avez droit

Plus en détail

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée.

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée. La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue Un peu d histoire La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe a été créée le 7 février 1809 par Napoléon 1 er. Ses 9 membres

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE Les gens jugent souvent le rendement d'un ascenseur par le fonctionnement de ses portes. Un mauvais fonctionnement

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Le collège des Cordeliers

Le collège des Cordeliers Le collège des Cordeliers Dans 6 mois votre enfant viendra de faire sa rentrée au collège C est entrer dans : -Un établissement plus grand mais à taille humaine pour les Cordeliers, -Des têtes nouvelles

Plus en détail

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison?

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Communiqué de presse Paris, le 14 septembre 2010 Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Liligo.com bénéficie d un regard privilégié sur les recherches et les comportements

Plus en détail

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be PROGRAMME GENERAL Le collège Saint-Hubert est un établissement d enseignement secondaire

Plus en détail

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Siège d appoint ou dispositif de protection pour enfants requis* Aucun dispositif de protection requis après l

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

S O L U T I O N S LITS ESCAMOTABLES CANAPÉS-LITS CADRES DE LITS

S O L U T I O N S LITS ESCAMOTABLES CANAPÉS-LITS CADRES DE LITS SOL U TIO N S CANAPÉS-LITS CADRES DE LITS sécuritaires et confortables répondant aux besoins grandissants d ameublement modulaire, que ce soit pour optimiser l espace ou pour transformer la fonction de

Plus en détail

S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite! www.institut-telemaque.org

S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite! www.institut-telemaque.org S engager auprès d un jeune pour lui donner les chances qu il mérite! www.institut-telemaque.org Qu est-ce que l Institut Télémaque? Aujourd hui présidée par Henri Lachmann, l association a vu le jour

Plus en détail

Quelles voies après une 2 nde Générale et Technologique?

Quelles voies après une 2 nde Générale et Technologique? Quelles voies après une 2 nde Générale et Technologique? Quelles voies après une 2 nde Générale et Technologique? Générales? Professionnelles? Technologiques? Quelle est la bonne voie ou la bonne série?...

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

L Antenne Gabonaise : la bonne arrivée!

L Antenne Gabonaise : la bonne arrivée! L Antenne Gabonaise : la bonne arrivée! Mercredi 3 décembre 2014 Association des anciens élèves de Toulouse Business School A n t e n n e d u G a b o n Ce n'est pas parce qu'on est diplômé que l'école

Plus en détail

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STI2D La série STI2D s inscrit de manière affirmée dans la voie technologique

Plus en détail

PRESENTATION DU DOSSIER DE CANDIDATURE AU STAGE EGALITE DES CHANCES A L INSTITUT NATIONAL DE L AUDIOVISUEL 2015-2016

PRESENTATION DU DOSSIER DE CANDIDATURE AU STAGE EGALITE DES CHANCES A L INSTITUT NATIONAL DE L AUDIOVISUEL 2015-2016 PRESENTATION DU DOSSIER DE CANDIDATURE AU STAGE EGALITE DES CHANCES A L INSTITUT NATIONAL DE L AUDIOVISUEL 2015-2016 Vous souhaitez poursuivre des études dans le secteur audiovisuel et vous êtes boursier?

Plus en détail

Présentation de la structure

Présentation de la structure 1 Présentation de la structure Année scolaire 2013-2014 2 Les grands chiffres > 3 grosses structures (collège, lycée, prépa) > 2000 élèves (500 au collège, 500 au lycée, 1000 en prépa) > 250 personnes

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Pour l inscription et la rentrée de septembre 2012 Aux parents des élèves de 6 e année Bonjour! Aujourd hui, nous avons visité la

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

PASSE-FILS et GESTION DE FILS

PASSE-FILS et GESTION DE FILS PASSE-FILS et GESTION DE FILS PASSE-FILS 2 PASSE-FILS Cette gamme de passe-fils simplifie l organisation des fils jusqu à la surface de votre bureau. Disponible en métal ou en matière plastique et offerte

Plus en détail

Litera. Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. steelcase.com

Litera. Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. steelcase.com Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. Almaty. Amsterdam. Athens. Baku. Bangkok. Beijing. Belgrade. Brussels. Bucharest. Budapest. Casablanca. Dubai

Plus en détail

Accompagnement et formation des personnels en contrats aidés des EHPAD de l académie de POITIERS * CUI et emplois d avenir *

Accompagnement et formation des personnels en contrats aidés des EHPAD de l académie de POITIERS * CUI et emplois d avenir * Accompagnement et formation des personnels en contrats aidés des EHPAD de l académie de POITIERS * CUI et emplois d avenir * Vous venez d être recruté en contrat aidé (CUI ou emploi d avenir) au sein d

Plus en détail

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 Les métiers... Quel métier choisir? Vous voulez transmettre des savoirs et des valeurs Vous avez un esprit ouvert et tourné vers les autres Vous recherchez

Plus en détail

LE ROSEY. Programmes scolaires

LE ROSEY. Programmes scolaires LE ROSEY Programmes scolaires Organisation des études Le programme scolaire du Rosey permet à des élèves venus de tous pays de recevoir une éducation de qualité, d acquérir des connaissances approfondies

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Conseil scolaire Viamonde?

Conseil scolaire Viamonde? csviamonde.ca Pourquoi choisir une école du Conseil scolaire Viamonde? Des écoles franchement exemplaires! Choisir une école pour votre enfant est le résultat d une décision longuement mûrie. L école doit

Plus en détail

Cours et Job à l étranger 2015

Cours et Job à l étranger 2015 Cours et Job à l étranger 2015 Bienvenue chez Kaplan International Découvrez notre gamme de programmes mixtes, qui vous permettront de vivre une expérience unique à l étranger en associant cours d anglais

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

BLACK AND BEACH BOSTON DUCKS

BLACK AND BEACH BOSTON DUCKS A mi-chemin de mon expérience en tant que FLTA, je prends la plume pour partager avec vous les extraordinaires vacances que je viens de passer à la découverte des USA. Merci Linfield College pour ces deux

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail