W o r k i n g P a p e r s

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "W o r k i n g P a p e r s"

Transcription

1 !! Centre européen de sociologie et de science politique W o r k i n g P a p e r s! Des investissements internationaux incertains. Les étudiants mexicains en gestion ou en science politique dans les grandes écoles françaises. par Domingo GARCIA GARZA et Anne-Catherine WAGNER n 3f juin 2015

2 Des$investissements$internationaux$incertains.$ Les$étudiants$mexicains$en$gestion$ou$en$science$politique$$ dans$les$grandes$écoles$françaises.$ $ Domingo$Garcia;Garza 1 $et$anne$catherine$wagner 2 $ RESUME Cette$communication$présente$les$résultats$préliminaires$d une$enquête$sur$les$étudiants$ mexicains$en$gestion$et$en$science$politique$passés$par$la$france.$elle$montre$comment$les$ écoles$ françaises$ peuvent$ constituer$ un$ second$ choix,$ saisi$ par$ des$ classes$ moyennes$ ascendantes$qui$recherchent$à$moindre$prix$des$savoirs$internationaux$certifiés$assortis$du$ profit$symbolique$lié$à$leur$passage$par$l Europe.$Cependant,$si$ces$formations$en$France$ peuvent$jouer$un$rôle$de$multiplicateur$de$ressources$initiales$quand$elles$sont$le$corollaire$ d une$ formation$ dans$ un$ établissement$ d élite$ mexicain$ ou$ norddaméricain,$ elles$ ne$ se$ rentabilisent$directement$que$sous$des$conditions$très$restrictives.$$ Mots$clés$:$internationalisation$;$business$schools$;$élites$;$Mexique$;$mobilité.$$ ABSTRACT This$paper$presents$preliminary$results$of$a$survey$about$Mexicans$who$carried$out$studies$ in$french$business$and$political$science$schools.$we$highlight$that$french$schools$can$be$a$ second$ choice$ for$ ascending$ middle$ classes$ who$ are$ looking$ for$ a$ certified$ international$ knowledge,$ coupled$ with$ symbolic$ profits$ obtained$ by$ their$ completion$ in$ Europe.$ This$ knowledge$acquired$in$france$is$however$the$corollary$of$a$training$program$in$an$elitist$ institution$in$mexico$or$in$the$united$states,$and$it$can$play$a$multiplier$effect$of$initial$ resources$that$can$only$be$enhanced$under$very$restrictive$conditions.$ Keywords:$internationalization;$business$schools;$elites;$Mexico;$mobility.$ SilesÉtatsCUnis,parleurproximitégéographiqueetleurempriseculturelle, restentlapremièredestinationdesétudiantsmexicainsàl étrangerattiranttoujours plus de la moitié d entre eux, les flux vers la France ne sont pas négligeables. La France occupe, selon les années, la troisième ou quatrième place des destinations desétudiantsmexicainsàl étranger,conservantnotammentunrôleimportantdans laformationdoctoraleoupostdoctoraledeschercheursmexicainsdidoucaupetit& Gérard2010). Ce ne sont pas seulement les disciplines artistiques, littéraires ou scientifiques qui y attirent les Mexicains mais aussi, et même surtout, la gestion, l administrationdesaffaires,lafinance,lemarketingoulessciencespolitiques.entre 2006 et 2011, près d un Mexicain sur trois qui obtient un visa«étudiant» pour la 1.Sociologue,maîtredeconférencesencivilisationlatinoCaméricaineàl'UniversitédeLille! Sociologue, professeur de sociologie à l Université de Paris 1, chercheur au CESSPCCSE. WORKINGPAPERSDUCESSP,NO.3F,JUIN2015 1

3 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS Frances inscritdanscesdisciplines 3,majoritairementdansdesécolesdegestionou de commerce, privées ou semi privées: seuls 15% des étudiants en gestion sont à l université. Quelssontlesfacteursquifontl «attractivité»delafrancedanscesoffres deformationtrèsinternationalisées,oùlesmodèlesdeformationsdominantssont avant tout étatscuniens? Quelle est la logique de ces échanges académiques mobilisant essentiellement des institutions privées, ou du moins en dehors de l université? Dans quelle mesure le choix de la France estcil celui d un capital internationalspécifique,distinctducapitalinternationalaccumulédanslesbusiness! schools américaines? Quelle est la rentabilité de ces investissements éducatifs spécifiques? Pour répondre à ces question nous nous appuierons, d une part, sur l exploitation de données fournies par Campus! France sur l ensemble des 4104 étudiantsmexicainsquiontobtenuunvisaenfrancede2006et2011pours inscrire dans une école de commerce, de gestion ou de management ou dans un Institut d étudespolitiques.d autrepart,uneenquêteparentretiensaétéconduiteauprès d étudiants ou d anciens étudiants dans ces disciplines et auprès de responsables deséchangesinternationauxdansdifférentsétablissementsuniversitairesenfrance etaumexiquevoirencadré) 4. Le$corpus$d entretiens$ $ Entrejuin2011etjuin2013,unecinquantained entretiensontétéconduits, enfranceetaumexique,avecdesétudiantsouanciensétudiantsmexicains qui ont suivi en France des études dans des écoles de gestion ou à Sciences Po,ainsiqu avecdesreprésentantsdesécolesdanslesdeuxpays. Surles19étudiantsengestioninterrogés,6sontvenusenFrancepouryfaire un MBAà HEC, à l INSEAD, à l Ecole de management de Grenoble); 9 pour faireunmasteràl ESCP,l ESCE,l ESCRennes,laSkemaBusinessSchool);4 étaient en échange dans le cadre de leur licence à HEC, l ESG, l INSEEC, le CESEM). Les11étudiantsdeSciencesPointerrogéssontvenusenFrancepourypasser un master6 d entre eux) ; dans le cadre d un échange d un ou deux semestres 3 enquêtés) ou pour y faire tout leur cursus universitaire 2 entretiens). Desentretiensontétéconduitsavecdesresponsablesdeséchangesdansdes écolesdecommerceoùlaprésenced étudiantsmexicainsestimportantecon a cherché à visiter aussi bien les plus«grandes» écoleshec, ESSEC, ESCP), 3.Source:CampusFrance,donnéessurlesétudiantsMexicainsayantobtenuunvisapourlaFrance entre 2006 et Dans l ordre, les disciplines sont la gestion et le management 12,7% de l ensembledesétudiantss inscrivantenfrance),lecommerce10,6%),l économieetlafinance3, 6%), le marketing 2,6%). Les inscriptions en sciences politiques concernent 3,5% des étudiants mexicainssurlapériode. 4. Cette enquête a pris place dans le cadre d un programme EcosCNord «Mobilités et réseaux scientifiquesfrancecmexique»2011c2014),coordonnéparetiennegérardceped)etsylviedidou CINVESTAV). 2

4 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS que des écoles moins prestigieuses, mais relativement prisées par notre populationieseg Lille, ESCE)C, ainsi qu à Sciences PoCParis et sur le campus euroclatinocaméricaindesciencespocparissituéàpoitiers. Au Mexique, ont été rencontrés les responsables des échanges dans les principalesécolesdegestionprivéesdanslarégiondemexicoetàmonterrey l ITAM, l Universidad! Iberoamericana, le «TEC» de Monterrey, l EGADE et l IPADE). Les entretiens ont été réalisés, le plus souvent en binôme, par les deux coauteurs,enfrançaisouenespagnolselonlescontextes. Dans un premier temps, on montrera la construction d un champ internationaldesétudesdegestionetonprésenteralapositiondesécolesfrançaises et mexicaines dans ce champ; on cherchera ensuite à comprendre les logiques du choix de la France dans ces disciplines, avant d analyser les conditions très restrictivesderentabilisationdecesinvestissementsinternationaux. 1.$ La$ position$ de$ la$ France$ et$ du$ Mexique$ dans$ un$ espace$ international$ des$ formations$à$la$gestion.$$ Depuis les années 1990, en France comme dans la plupart des pays industrialisés, les établissements d enseignements supérieurs sont de plus en plus nombreuxàdélivrerdesspécialisationsautourdesfinancesoudelagestion:mba, MS, MIB, Exécutive finance program. Ce succès s accompagne d une légitimation croissante de savoirs qui ont longtemps été considérés avec mépris par le pôle dominantdumondeacadémique 5. Laconstructiond unchampinternationalisédesétudesengestionparticipe decettevalorisation.lesécolessesituenteneffetdeplusenplusparrapportàun espace de concurrence et de reconnaissance international, structuré par un ensemble d accréditations et de classements internationaux. L AACSB American! Association! of! Collegiate! Schools! of! Business) accrédite depuis 1915 les écoles d affaires nordcaméricaines. A partir des années 1990, l AACSB élargit son champ géographiqued actionets intéresseauxécolesnonaméricaines.actuellement,672 institutionsdanslemondesontaccréditéesparl AACSB,parmilesquelles80%sont auxétatscunis.l EFMDEuropean!Foundation!for!management!dévelopment)basée à Bruxelles délivre le label EQUIS European! Quality! Improvment! System)depuis 1997etregroupeplusde90membresdans81pays.L AMBAassociationdesMBA) estuneassociationbritanniquequiaccréditedesmbaetdesmastersdansplusde 200business!schoolsdansprèsde80pays.Cesaccréditationsprennentencompte 5. Aux ÉtatsCUnis en 1908, l installation d une business! school au sein de la prestigieuse université d Harvardasuscitél indignationdesuniversitairesetdesintellectuelsquiestimaientquedesfilières où il s agit d apprendre à s enrichir n avaient pas leur place dans l université; la bibliothèque par exemplenevoulaitpashébergerdeslivresdecommerce.aujourd hui,lesrapportsentreuniversités etbusiness!schoolssesontpresqueinversés:alorsquelagestionestladeuxièmedisciplinelaplus choisieparlesétudiantsaméricainsenmasteraprèsl éducation),lesprestigieusesbusiness!schools commelaharvard!business!schoolcn entraventpluslecréditacadémiquedesuniversitésaméricaines qu ellescontribueraientplutôtàrenforcerkhurana2007). 3

5 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS des critères divers: le niveau de formation des professeurs, le nombre de publications dans des revues américaines internationalement reconnues, le degré d internationalisation, etc. Le protocole d évaluation est coûteux, comme son renouvellement euros par an pour la seule AACSB). Pourtant, beaucoup d écolesrecherchentdésormaisceslabels,quiaccroissentleurvaleursymboliqueet permettentuneaugmentationdeleursfraisdescolarité)cret2007).lesmbaetles masters en management font en outre l objet de nombreux classements dans la presse spécialisée: les recruteurs et les candidats prennent de plus en plus en comptelesclassementsdefinancial!times,business!week,us!news,the!economist, de laprinceton! Review, duwall! Street! Journal ou de Forbes. On peut parler d un marché concurrentiel et hiérarchisé. Les candidats font leur choix en prenant en compte une offre mondiale, et en comparant les prix, la durée des formations, la valeur académique des formations, le salaire à la sortie, les taux des prêts des banques,lecoûtdelaviedanslepaysdedestination,etc. Cette mise en concurrence a pour effet d homogénéiser le contenu de la formation des écoles, qui se plient progressivement à des normes communes Amdamet!al. 2003).Lecontenudesenseignements,lesméthodespédagogiqueset lesréférencessontainsitrèssemblablesd unpaysàl autre,cequifacilitelamobilité des étudiants et des enseignants Ce contexte international transforme en profondeurlapositiondel enseignementdelagestionenfranceetaumexique,et structurelesrelationsentreinstitutionsdeformationsdecesdeuxpays. 1.1.#Le#succès#des#études#de#gestion#en#France.## Les écoles de gestion en France ont longtemps été considérées comme des écoles de second rang dans l espace de l enseignement supérieur français. En mettantenavantleursliensavecl entrepriseetenrevendiquantuneruptureavec les«carcansscolaires»,cesécolesquisontcrééesengrandnombredanslesannées 1960ontsouventd abordoffertauxenfantsdelabourgeoisieéconomiqueévincés des grandes écoles les plus sélectives un moyen de contourner la concurrence scolairetoutenévitantl universitépubliquebourdieu1989). Au fur et à mesure que leur audience s élargit, un certain nombre d entre elles tendent désormais à affirmer leur légitimité académique, entrant progressivementenconcurrenceaveclesécoleslesplusconsacréesscolairement.le secteurdesécolesdecommerceetdegestionestaujourd huiàlafoisenexpansion et extrêmement hétérogène. En 2010, 211 écoles forment près de jeunes auxmétiersducommerceetdelagestion,etleseffectifsdesécolesontaugmenté de40%en10ans.seuleslamoitiédesécolessontreconnuesparl'étatetdélivrent un diplôme visé. Les plus grandes écoles HEC, l ESSEC, l ESCP) ont pour leur part fortement renforcé leur position dans l espace des écoles d élites, occupant une place de plus en plus importante dans la formation des plus hauts dirigeants Dudouet&Grémont2010). Lesécolesdecommerceoudegestion,privéesousemiCprivées,délivrentun capital scolaire spécifique, très dépendant du capital économique: on le vérifie au prixdesscolarités,aucontenudesenseignementsquiportenttoujours,d unefaçon oul autre,surlesmoyensdefairefructifierlecapitaléconomique,auxliensétroits 4

6 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS avec les entreprises qui participent à l élaboration des enseignements ou encore à l accentmissurlesespérancesdesalairesàlasortie.lesscolaritésdoiventbeaucoup de leur valeur au réseau d anciens élèves et aux positions professionnelles des anciens:lecapitalsocialquiseforgedanscesécolesoccupe,danslesclassementset danslescritèresdechoixdesélèves,uneplaceaumoinsaussiimportantequecelle des savoirs qui y sont transmis Marceau 1989; Chessel & Pavis 2001; Blanchard 2012). Larecherchedelégitimationinternationaleaétéundesélémentsdécisifsde la valorisation des écoles de commerce et de gestion, qui s engagent précocement dans la négociation d accords et partenariats avec des établissements étrangers, cherchant à accroître la mobilité de leurs élèves, à attirer des élèves et des enseignants étrangers Wagner 1997; Lazuech 1999). En offrant des formations«internationales» le terme, non labellisé, autorise les pratiques pédagogiqueslesplusdiverses),despetitesécolesprivéesontpujouerlacartedela rupture avec les verdicts scolaires nationaux pour améliorer leur position dans l espacedel enseignementsupérieur.cesstratégiessesontdiffuséesverslehautde l espace scolaire. Les plus grandes écoles sont désormais en compétition avec des institutions étrangères prestigieuses et s engagent elles aussi dans la recherche de reconnaissanceinternationaledarchyckoechlin2012).ainsi,desinstitutionsquiont longtemps réservé l admission aux élèves, pour l essentiel français, passés par les classespréparatoires,s ouvrentàd autresprofils:lesétrangersconstituenten2012 unquartdeseffectifsdesélèvesduprogramme«grandeécole»d HEC;àSciences PoCParis où 30% des enseignements sont donnés en anglais, le cycle du diplôme a ététransforméen2000enmasterdetypeanglocsaxoncomposéd'unpremiercycle detroisansdontladernièreannéesedérouleàl étranger.d autresécolesmettent enplacedesdispositifsoriginaux.ainsil ESCPafusionnéen1999avecl EAP,créée en1973parlachambredecommercedeparisavecl ambitiond enfaireuneécole internationale. Dès sa création, l école est située sur plusieurs sitesen France, en GrandeBretagne,enAllemagne,enEspagne),etellecompterapidementplusdela moitiéd étrangersparmisesétudiants.en2011,plusde2500accordsontétésignés parlesécolesdecommerceavecdespartenairesinternationaux,quinerecouvrent pastoujoursdespartenariatsconcretscourdescomptes2013). Apartirdelafindesannées1990,avecl expansionmondialedesformations en gestion et la concurrence accrue dans la recherche de partenariats, les écoles cherchentàdiversifierl éventailgéographiquedeleursréseaux.c estàcetteépoque quesedéveloppentlespartenariatsaveclesinstitutionsmexicaines. «À l époque, les écoles de gestion françaises étaient encore victimes du tropisme anglocsaxon, jusque dans les années Les accords étaient surtoutsignésavecl AmériqueduNord.Puisonacomprisqu onnepouvait pas se limiter à cela. Il y a des établissements d excellence en Amérique latine, qui recherchaient aussi des accords en Europe. Et si on ne réagissait pas, ils signeraient avec des établissements ailleurs en Europe, en Grande Bretagne, en Espagne. C est un marché où il faut être concurrentiel.» ResponsableAmériquelatinedel ESCP) 5

7 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS 1.2.#La#privatisation#de#la#formation#des#élites#au#Mexique.# L espacedel enseignementsupérieurmexicainestluiaussicaractériséparsa structure duale. Cette dualité n oppose pas, comme en France, universités et grandesécoles,maislesuniversitéspubliquesquiaccueillentlesjeunesdesclasses populairesetmoyennes,etunpetitnombred universitésprivéesquiaccueillentles jeunesdemilieuxfavorisés 6. Cettedivisionestrelativementrécente.Lesinstitutionséducativesétaienten effet essentiellement publiques jusqu aux années L «élite du pouvoir» s est forméejusqu auxannées1960,danslesgrandesuniversitéspubliques,notamment l UNAM Universidad! Nacional! Autónoma! de! México) Camp, 2002). Le point d inflexion a été sans aucun doute l année Cette date symbolique marque l abandon par les élites de l université publique en faveur des universités privées, créées dans les années Les principales raisons évoquées sont l instabilité politique, la«politisation» de la vie universitaire à gauche et l inadéquation entre l enseignementdel économieàl universitéetlesreprésentationsidéologiquesdes élites Babb, 2004). Parmi les universités privées les plusimportantes figurent le Colegio! de! México 1940), le TEC et l IBERO 1943) et l ITAM 1946) voir encadré «Les écoles huppées de la formation aux affaires au Mexique»). A l exception du Tecde Monterrey, toutes ces institutions sont situées à Mexico. Ces institutions privéesattirentprogressivementlesfractionslesplusaiséesdelasociétémexicaine. Les cadres supérieurs des entreprises privées et les chefs d entreprise sont aujourd huiformésessentiellementdanscesuniversités.ilfautnoternéanmoinsque lestitresprivéssontpourlaplupart,desgagesd uneoriginesocialeélevéeplusque d un capital scientifique, lequel continue d être principalement produit par les grandesuniversitéspubliques. L université publique reste un lieu de formation de très haut niveau notamment dans la recherche fondamentale. L UNAM est ainsi la seule université latinocaméricaine à paraître dans les classements internationaux 7. Si les frais de scolaritéysontfaibles,lesuniversitéspubliquessontsélectivesscolairement:depuis 1973, il existe un concours à l entrée de l UNAM. Les universités publiques proposent aujourd hui environ 70% de l offre universitaire et couvrent tous les domaines du savoir. Les chercheurs et lescadres intermédiaires des entreprises publiquesetprivéessontformésmajoritairementdanslesuniversitéspubliques. L enseignement supérieur privé a connu une seconde vague de développementdanslesannées1990levy1995),parallèlementàlamiseenplace depolitiquesnéolibéralesetàl emprisedusecteurprivénationaletnordcaméricain sur la définition des politiques publiques, ce qui conduit certains à parler d uneprivatisation de l éducationsupérieureaboites 1997; de Garay 1998; Kent 2007;Olivier2011).L Étatsedessaisitprogressivementdumonopolequ ilexerçait sur plan éducatif. Ces institutions privées de la seconde vague, toujours en forte 6.Ilfautnoterquecoexistent,danslesecteurprivéd enseignementsupérieur,desécoles«refuges» scolairementpeuexigeantesetdesétablissementssedéfinissantdésormaiscommeélitistesàlafois socialementetscolairementdidoucaupetit2003). 7. Comme par exemple l ARWU Academic! Ranking! of! World! Universities) de Shanghai ou le World! Universities!Ranking!éditéparTimes!Higher!Education. 6

8 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS expansion,secaractérisentparunniveauacadémiquesouventfaible.unepartiedes institutions éducatives privées n ont pas véritablement le statut d université. Elles offrentainsiunesortederefugepourceuxquirefusentd alleràl universitépublique ou y sont refusés). Le cas le plus emblématique est celui du Président de la républiqueactuel,quiafaitdesétudesendroitàl Universidad!Panamericanaperçue commeuneécole«moyenne»choisieparlapetitebourgeoisie. Plusieursenquêtésinsistentsurlaplacedesfacteurssociauxetnonscolaires ou académiques dans leur choix des écoles privées. Comme l explique Alberto, ancienélèvedel ITAMetdeHEC: «L UNAMestlameilleureuniversitéd Amériquelatine,d aprèslesrankings. C est une université sélective, de très haut niveau. Mais c est le pire choix pour un Mexicain! Ce n est pas pour les gens de mon milieu socioc économique. Les classements tiennent compte des prix Nobel, des publications mais l image ici est celle d une université pour les classes populaire, des grèves. On est un pays avec la plus grande séparation du monde!» L international joue traditionnellement un rôle important dans la formation des élites mexicaines : les enfants de la bourgeoise sont scolarisés dans des établissements d origine étrangère installés au Mexique, par ordre d importance l école américaine, française, allemande, suisse et japonaise. Les ÉtatsCUnis accueillent ainsi un grand nombre d étudiants mexicains, du fait de la proximité géographique, de l influence culturelle et de l absence jusqu aux années 1980) d universitésrégionalesaumexiquecamp2002,p.159).lafractiondominantede la classe dominante continue à se former aux ÉtatsCUnis, au MIT, à Stanford, à Harvard. Les nouvelles institutions d enseignement supérieur ont saisi l internationalisation comme une stratégie de positionnement et légitimation scolaire sur le marché mondial Gacel 2005). Comme en France, les petites et nouvellesinstitutionssesontsaisiestrèstôtdespossibilitésdepartenariatavecles établissementsétrangers,avecdesinstitutionsdesétatscunisd abord,puisàpartir desannées2000avecl EuropeetnotammentlaFrance. Aujourd hui, les accords et partenariats entre établissements mexicains et françaissontparticulièrementnombreuxdansledomainedelagestiondesaffaires, du commerce et de la finance : 184 conventions et accords d échanges entre établissements d enseignement supérieurfrançais et mexicains concernent ces disciplines sur un total de 536), d après un comptage à partir du Guide! des! formations!en!franceéditéparl AmbassadedeFranceen AuMexique,74deces184accordsimpliquentl ITESM,courammentappelé «Tec de Monterrey». Cette dernière institution est organisée en réseau d établissementsdanslaplupartdesrégionsdupayset,dèssafondation,amisen placeunepolitiqued internationalisationactivepourasseoirsafragilelégitimitéen 8. Les autres accords concernent les sciences et ingénierie 135 accords), les humanités 53), les sciencespolitiques,administrationpublique,relationsinternationales35),lesarts22),letourisme 12),et95accordssontmultidisciplinaires. 7

9 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS se conformant aux normes nordcaméricaines GarciaCGarza 2003). Le Tec fait ainsi valoir son insertion dans l espace universitaire américain, avec des accords signés avec la Southern! Association! of! Colleges! and! Schools SACS) 9 en 1950 et l International! Cooperation! Agency ICA) 10 en L institution s intéresse désormais aussi à l Europe comme en témoigne la mise en place d un bureau de liaisonàparispourgérersespartenariatsaveclesuniversitéseuropéennes. Les$écoles$huppées$de$la$formation$aux$affaires$au$Mexique$ Lesétablissementslesplusréputéspourlaformationauxaffairesontencommunleurfrais d inscriptionélevésetlasélectivitésocialedeleurrecrutement.ilssedifférencientpardes positionnements différents dans le champ. Le TEC de Monterrey et ses deux campus de Mexico), créé par des anciens élèves du MIT et avec l appui du MIT, est reconnu comme «l école des entrepreneurs», participant à l inculcation chez les étudiants d un ethos entrepreneurialadaptéaucapitalismeglobalgarciacgarza2013).c estl institutionlamieux insérée dans des réseaux d accords internationaux, avec 1600 accords avec des établissementsétrangers.letecformedesétudiantsdèslapreparatorial équivalentdes dernières classes de lycée) et prépare plusieurs baccalauréats internationaux dont l International!Baccalaureate). En2010,lesformationsenmasterdegestionduTECs autonomisentpourfonderl EGADE Business School Escuela! de! Graduados! en! Administración! y! Dirección! de! Empresas) qui proposedesmba.l EGADEestaccréditéparl AACSB,EquisetEMBAetrevendiquelerang dela«meilleurebusiness!schoollatinocaméricaine». L ITAM Instituto! Tecnológico! Autónomo! de! México), peut lui aussi faire valoir sa triple accréditationinternationale.ilsedistinguedutecparlesfondementsplusacadémiquesde son prestige. Créé en 1946, l ITAM a formé une partie de la classe politique mexicaine notammentdeuxanciensministresdesfinances,pedroaspearmellaetfranciscogildíaz, etl ancienprésidentfelipecalderón)etestconsidéré commeunedesmeilleuresfacultés d économiedel Amériquelatine. Plus éloigné du pôle académique, l Universidad! Iberoamericana dite «Ibero», institution privée et onéreuse, créée en 1943 par la Compagnie de Jésus et localisée à Santa Fe, est réputéepoursesfraisd inscription,trèsélevés,plusquepoursesexigencesscolaires.elle accueillelesjeunesdelabourgeoisiefortunéedemexico. Enfin, l IPADE Instituto! Panamericano! de! Alta! Dirección! de! Empresas) est la Business! School!del Universidad!Panamericanauneuniversitéprivée,fondéeen1967parungroupe d hommesd affairesmexicains,liéeàl OpusDei).Ils agitd uneécoleluxueuse,crééeavec lesoutiendelaharvard!business!school,situéedansunebellehaciendaduxviièmesiècleet quiproposedesmbaàprixfortàdeshommesd affairesmexicains.l écoleaaussientamé unprocessusdedemanded accréditationinternationale. Lesaccordssignésnerecouvrentpastoujoursdespartenariatsconcrets.Les plusfréquentssontdesaccordsd échangesquipermettentauxétudiantsmexicains de suivre en France quelques mois d enseignementl équivalent d un semestre en 9. La SACS est une association des universités du sud des ÉtatsCUnis Alabama, Floride, Géorgie, Kentucky,Louisiane,Mississippi,CarolineduNordetduSud,Tennessee,VirginiaetTexas)quiassure unprocessusd accréditationuniversitaire. 10. L International! Cooperation! Agency ICA) est l ancien nom de l United! States! Agency! for! International! Development USAID). Cette agence américaine cherche à promouvoir le développementéconomiqueetsocialdespaysétrangersenvoiededéveloppement. 8

10 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS général) ensuite validés par l établissement d origine et, réciproquement, aux étudiants français d accumuler des crédits dans l établissement mexicain. Se développentégalementdesdoublesdiplômes,voiredescursustripartites. Certaines écoles, notamment des petites écoles récentes, ont mis en place des processus d intégration poussés. L ESCE en France et l Université Valle! de! Mexico,deuxinstitutionsprivéesquioccupentdespositionsanalogues,relativement dominées du point de vue académique, dans les espaces français et mexicain de l enseignement supérieur, ont été rachetéespar un même groupe international et ont entamé un processus d homologation de formations qui a débouché sur le programme comprenant trois ans d études au Mexique puis deux ans en France, dans le cadre d une forme renouvelée de mondialisation de l enseignement supérieurprivé. Laureate$International$Universities$ L ESCE,universitéprivéedepuissafondation,aétéachetéeparlegroupeLaureateen2001. Elleintègrealorsunréseaumondialcomposépar69universitésprivéesdanslemonde,dont 31enAmériquelatine.L offreacadémiqueconcernesurtoutlesdomainesdesaffaires,du management et du marketing international et dans une moindre mesure les «sciences socialesappliquées»droit,communication,pédagogie,relationspubliques,etc.),lasanté, l ingénierie,l art,ledesignetletourisme.lesuniversitésduréseaumettentl accentsurla dimensioninternationaledeleursétudiants.legroupeprofiteduprestigedesonhonorary! Chancellor,l ancienprésidentnordcaméricain,williamclinton,pourasseoirsalégitimité. Au haut de la hiérarchie scolaire, les accords mettent l accent sur la recherche. Une trentaine d accords relient les Instituts d Études Politiques français avec des institutions mexicaines: Sciences PoCParis a signé des accords avec le Centro! de! Investigación! y! Docencia! Económica CIDE), le Colegio! de! México COLMEX),l ITESMCampusCd.deMéxico,CampusMonterrey),l ITAM,l UNAMet l Universidad!de!las!AméricasdePueblaUDLA).En2009,unaccordentreSciences Po et le COLMEX prévoit la création de deux chaires, l une dans chaque établissement,pourpermettreauxenseignantsetchercheursdepasserdesséjours derechercheetd enseignementàmexicoetàparis;unfondscommunfinancedes projetsderechercheconjoints. Ces accords reposent sur l hypothèse d une équivalence des formations délivréesparlespartenaires:lesinstitutionssereconnaissentmutuellementcomme de même valeur, puisqu elles délivrent leur diplôme pour valider des cursus faits dansl institutionpartenaire.onretrouveainsi,sanssurprise,leshiérarchiesscolaires nationalesdanslesaccords,quiparticipentdelaconstructiond unchampmondial desformationsengestion,aveclesécolesd excellenceenréseau,sereconnaissant mutuellement comme excellentes dans les différents pays Sciences PoCParis, HEC, l ESSEC ont des accords avec le Colegio! de! México, le CIDE, l ITAM ou le TEC de MonterreyetdeMéxico),etdesécolesdesecondrangengagéesdansdesaccords avecdesécolesdontlapositionesthomologuelespetitesescdeprovinceoudes écolestotalementprivéesavecdesuniversitésmoinscotéesaumexique). 9

11 DESINVESTISSEMENTSINTERNATIONAUXINCERTAINS 2.$Accumuler$du$capital$international$en$France$:$les$logiques$des$choix$mexicains.$ $ 2.1.#Une#population#socialement#sélectionnée.# Comment des étudiants mexicains se saisissentcils des stratégies d internationalisationdesécolesfrançaisesetmexicaines?cettepopulationmobile estsocialementsélectionnée.aumexique,moinsdutiersd uneclassed âgeaccède à la fin du secondaire et, parmi eux, seul un étudiant sur 100 étudie à l étranger Unesco 2010). L accès à l internationalisation est très inégal, et ce malgré des mesuresprisespourfavoriserlesétudesàl étrangermurphy2007).lefinancement publicaumexiquedestinéàl internationalisationdehautniveau,quiconcernedes étudiants de milieux favorisés, contribuerait même à l augmentation des inégalités sociales Andere 2004). Les étudiants vers les écoles de management sont sans doute encore plus socialement sélectionnés que les autres étudiants mexicains internationaux.eneffet,ilsviennentenmajoritéd établissementsprivés,suiventen Francedesscolaritéspayantes 11 etsontrarementboursiersmoinsde5%d entreeux d aprèslesdonnéesdecampusfrance. D autres facteurs concourent à la sélectivité sociale de ces trajectoires. L entrée dans une école de commerce française ou dans un Institut d Études Politiques suppose la possession préalable d un capital international, notamment linguistique.or,lamaîtrisedel anglais,etplusencoredufrançais,estaumexique unecompétencesocialementclivante,acquiseprincipalementdansl enseignement privé,oupardescoursprivésoudesséjoursàl étranger. Néanmoins,plusieursélémentslaissentàpenserquelesétudiantsinscritsen France ne font pas partie des catégories sociales lesplusélevéesau Mexique. Le haut patronat et les dirigeants mexicains restent pour l essentiel formés aux ÉtatsC UnisoudanslesétablissementsprivésauMexique 12.Etudierlagestiondesaffaires en France est un choix relativement atypique, qui n émane pas des fractions dominantes de la classe dominante. Les étudiants ou anciens étudiants rencontrés proviennent de milieux sociaux diversifiés, avec une forte représentation d enfants decadresd entreprises,dechefsdepetitesoumoyennesentreprises,maisaussides jeunesd origineplusmodestequisesontendettésetontfaitappelauxsolidarités familiales pour financer leur séjour en France. L inscription dans des écoles de gestion françaises s inscrit dans des stratégies d internationalisation diverses en fonctiondecespositionsdedépart. 11.Lesprixvarientselonlesécolesetlesdiplômespréparés.LesMBAsontlesplusonéreux.Àtitre d exemple,en2012,lesfraisannuelsdescolaritésontde58000eurosàl INSEAD,48000eurosà HEC.ÀSciencesPo,lesfraisacquittéspourl inscriptionenmasterparlesétrangersnoneuropéens peuvent varier entre et euros. Les frais d inscription en master dans une école de commercesontde17000eurosàl ESCP,14000eurosàl ESCdeRennes,8600àl ESCE.Ànoterque cettequestiondesfraisd inscriptionneseposepaspourlesétudiantsenéchange,quipaientdans leurinstitutiond origineetnonenfrance. 12.D aprèslesdonnéesderodericaicamp,audébutdesannées2000,40%desplusgrandspatrons mexicainsdiplôméssontformésaumexique,50%auxétatscunis,8%eneurope,principalementen GrandeBretagneouenEspagneCamp2002,p.154). 10

L enseignement supérieur français

L enseignement supérieur français «Destination France» L enseignement supérieur français Université Catholique de Louvain, le 01 mars 2012 1 Le système français, quelques chiffres Quelques chiffres: La France compte 2,3 millions d étudiants

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

Sciences Po Paris. Collège universitaire

Sciences Po Paris. Collège universitaire Sciences Po Paris Collège universitaire 1. Qu est-ce que Sciences Po? 1. Les formations: le Bachelor et les Masters 1. Les procédures de candidature 1. Les droits de scolarité et les bourses d études discussion

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

BILAN DES ADMISSIONS 2014

BILAN DES ADMISSIONS 2014 BILAN DES ADMISSIONS «LE BILAN DES ADMISSIONS MONTRE BIEN QU AUJOURD HUI SCIENCES PO RECRUTE SUR TOUS LES TERRITOIRES.» FRÉDÉRIC MION, DIRECTEUR DE SCIENCES PO EDITO Institution singulière dans le paysage

Plus en détail

ECONOMIE/COMMERCE/GESTION Les études longues (Bac+4/5)

ECONOMIE/COMMERCE/GESTION Les études longues (Bac+4/5) ECONOMIE/COMMERCE/GESTION Les études longues (Bac+4/5) Novembre 2014 Finance, audit, conseil, ressources humaines les diplômés en économie ou en commerce travaillent dans tous les secteurs d activité.

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

1 seul concours, le 22 avril 2015

1 seul concours, le 22 avril 2015 1 seul concours, le 22 avril 2015 10 écoles de commerce et de management international ouvertes aux bacheliers et futurs bacheliers Diplômes visés par le Ministère de l Enseignement Supérieur Un accès

Plus en détail

Numéro 4 Janvier 2014

Numéro 4 Janvier 2014 La lettre de l orientation des Lycées français en Espagne Numéro 4 Janvier 2014 Terminales En France Zoom sur les Ecoles de commerce À quel moment entre-t-on en école de commerce? Tout dépend du type de

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR 1) Qu est ce qu un IEP? Institut d Etudes Politiques appelé Sces-Po Formation pluridisciplinaire d excellence et reconnue internationalement Un cycle de

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ESPÉ de l Université de Lorraine Service Communication&Culture Dossier de presse sommaire L ESPÉ DE LORRAINE

Plus en détail

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées.

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. BTS - DUT Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. Les DUT permettent plus facilement la poursuite en école de commerce.. Travail soutenu avec 35

Plus en détail

Licence Sciences de gestion

Licence Sciences de gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce Pourquoi choisir une école de commerce Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce ont une excellente réputation, elles offrent une solide formation à la fois théorique et pratique,

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

LES SCIENCES POLITIQUES

LES SCIENCES POLITIQUES LES SCIENCES POLITIQUES Définition Science Politique / Sciences Politiques La science politique est une discipline relativement jeune, au départ elle est enseignée dès 1870 en France au sein de l Ecole

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Histoire Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

20 avril 2016. Une seule date d épreuves écrites. 10 écoles post-bac de commerce et de management international

20 avril 2016. Une seule date d épreuves écrites. 10 écoles post-bac de commerce et de management international Une seule date d épreuves écrites 20 avril 2016 2015 2016 10 écoles post-bac de commerce et de management international Diplômes visés par le Ministère de l Enseignement Supérieur Le concours regroupe

Plus en détail

BUSINESS DEVELOPMENT

BUSINESS DEVELOPMENT business development, human adventure BACHELOR BUSINESS DEVELOPMENT 3 ans d études 6 mois de stage 3e année en alternance ou à l étranger 6 doubles cursus à l international P A R IS DUBL IN S H A NGHA

Plus en détail

LES SCIENCES POLITIQUES

LES SCIENCES POLITIQUES LES SCIENCES POLITIQUES Définition Science Politique / Sciences Politiques La science politique est une discipline relativement jeune, au départ elle est enseigné dès 1870 en France au sein de l Ecole

Plus en détail

ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS. (Préciser le nom de la ville des établissements)

ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS. (Préciser le nom de la ville des établissements) FORMATION ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS Diplômes obtenus..................................................................................................................

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Sciences Po et les Instituts d Etudes Politiques Comment choisir? Comment les intégrer et pour quel avenir?

Sciences Po et les Instituts d Etudes Politiques Comment choisir? Comment les intégrer et pour quel avenir? Sciences Po et les Instituts d Etudes Politiques Comment choisir? Comment les intégrer et pour quel avenir? Conférence de P. Ritter, professeur en charge de l orientation le 02 février 2012, LFJT voir

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Groupe ESC Rouen. Bienvenue au Groupe ESC Rouen, France

Groupe ESC Rouen. Bienvenue au Groupe ESC Rouen, France Bienvenue au Groupe ESC Rouen, France Rouen, une situation géographique idéale à 50 km de la mer o Rouen o Paris à 1 heure de Paris Proche des grandes capitales européennes Rouen au cœur de la Normandie

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Après un bac L. Série Littéraire

Après un bac L. Série Littéraire Après un bac L Série Littéraire AEFE - Service Orientation / CIO «Nord» - Novembre 2009 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE DOCTORAT Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 LICENCE 1

Plus en détail

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

LETTRES & SCIENCES HUMAINES QUELS METIERS? QUELLES FORMATIONS?

LETTRES & SCIENCES HUMAINES QUELS METIERS? QUELLES FORMATIONS? LETTRES & SCIENCES HUMAINES QUELS METIERS? QUELLES FORMATIONS? Février 2015 LSH Les LSH en chiffres Des secteurs d activités variés Différents parcours possibles S informer Qui sont les diplômés de LSH?

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

Master Affaires politiques et internationales

Master Affaires politiques et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Affaires politiques et internationales Université de Bordeaux (déposant) Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Contribution aux Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

Contribution aux Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche L Union Nationale des Etudiants en Gestion, créée en 2003 est une organisation étudiante ayant vocation à représenter les étudiants de la filière Gestion, en fédérant les BDE des IAE, IUT, UFR et Instituts

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Voir notamment: http://www.sciencespo.fr/ L étudiant : http://www.letudiant.fr/etudes/iep.html

Voir notamment: http://www.sciencespo.fr/ L étudiant : http://www.letudiant.fr/etudes/iep.html COMPTE RENDU DE LA SOIREE D ORIENTATION DU 15 OCTOBRE 2015 ANIMEE PAR M. RITTER LES ETUDES DE SCIENCES POLITIQUES Voir notamment: http://www.sciencespo.fr/ L étudiant : http://www.letudiant.fr/etudes/iep.html

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ

LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ «Un grand lycée de tradition, votre passeport pour l'avenir» LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ 2, rue de la Visitation CS 54202 54042 NANCY CEDEX 03.83.17.39.40 : 03.83.17.39.41

Plus en détail

Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L

Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L CLASSES PRÉPARATOIRES LITTERAIRES Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L PREPARATION AU CONCOURS DES ENS ULM - LSH LYON - CACHAN AUTRES CONCOURS : IEP, Grandes Ecoles de Commerce, Chartes B Année 2010/2011

Plus en détail

Renseignements sur les programmes : Sophie RIGUIER, Responsable communication (sriguier@groupeisc.com)

Renseignements sur les programmes : Sophie RIGUIER, Responsable communication (sriguier@groupeisc.com) MBA spécialisés ISC Paris PIÈCES à JOINDRE IMPÉRATIVEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE PiÈces administratives Dossier de candidature rempli 2 photographies d identité portant au dos votre nom et votre prénom

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

master EdhEc programme GrandE école

master EdhEc programme GrandE école MASTER EDHEC programme GRANDE école d admission 2016 LeS parcours à l edhec Vous obtiendrez un double diplôme EDHEC : Master in Management et Master of Science. PRé master MASTER 1 césure MASTER 2 année

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015

ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 MASTER MENTION METIERS DE L INTERNATIONAL SPECIALITE RELATIONS INTERNATIONALES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 (Document non contractuel, susceptible de modifications) OBJECTIFS DE LA FORMATION La filière

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

Master Droit de l entreprise

Master Droit de l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit de l entreprise Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Les Etudes Supérieures en France

Les Etudes Supérieures en France Compte-rendu réunion d orientation du 11 Octobre 2010 Mr Ritter Les Etudes Supérieures en France Ce sujet étant tellement vaste, Mr Ritter propose aux parents présents à la réunion d obtenir plus d information

Plus en détail

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE Le Lycée DESCARTES de Tours possède une préparation Economique et Commerciale qui accueille les jeunes gens et jeunes filles, candidats

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. Mars 2011

ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. Mars 2011 ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Mars 2011 1 SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche d identité 2010-2011 Une Grande Ecole autrement qui travaille son ouverture et ses réseaux

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Formations et diplômes. Licence Sociologie

Formations et diplômes. Licence Sociologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sociologie Université Centre Universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant) Campagne d évaluation

Plus en détail

Classement SMBG 2012 des Meilleurs Masters, MS et MBA

Classement SMBG 2012 des Meilleurs Masters, MS et MBA T h e E x e c u t i v e E d u c a t i o n o f Classement SMBG 2012 des Meilleurs Masters, MS et MBA (source : www.meilleurs-masters.com) Les formations auditées sont issues du secteur public (universités)

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013 Lycéen Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais Janvier 2013 Centre ressources Après-Bac (CIO de Lille) - 11, rue de Thionville - 59000 Lille 03.28.53.29.80mail : apresbac@ac-lille.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

BBA EDHEC NOUVEAU PROGRAMME

BBA EDHEC NOUVEAU PROGRAMME NOUVEAU PROGRAMME 2016 UN SEUL DIPLÔME, PLUSIEURS PARCOURS QUEL SERA LE VÔTRE? Vous recherchez un équilibre entre l enseignement et les expériences internationales et professionnelles? Vous souhaitez moduler

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE

Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE ses Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE PGE_3volets_2014_v2 - copie.indd 3 30/10/2014 21:52 Des managers à la source de l innovation TÉLÉCOM ÉCOLE DE MANAGEMENT est

Plus en détail

Tableau synoptique de l offre de formation à Sciences Po Aix-en-Provence

Tableau synoptique de l offre de formation à Sciences Po Aix-en-Provence à Sciences Po Aix-en-Provence Délivrance diplôme IEP et/ou Diplôme IEP et 00 crédits M 0 crédits M M 80 crédits MASTER D ÉTUDES POLITIQUES. spécialités au choix : En noir : parcours professionnel / en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2009 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE DOCTORAT Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 LICENCE 1 MASTER Pro 2 MASTER Pro IUP

Plus en détail

S.R.E. [Ministère des Affaires étrangères] Mexique

S.R.E. [Ministère des Affaires étrangères] Mexique Traduction de courtoisie: S.R.E. [Ministère des Affaires étrangères] Mexique AMEXCID [Agence mexicaine de coopération internationale pour le développement] Bourses du Gouvernement du Mexique pour les étrangers

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable Devenez remarquable Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5 Supplément Programme ne peut être remis indépendamment de la brochure IDRAC Paris Lyon Nice Montpellier Nantes TOULOUSE grenoble

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Annexe : maquettes pédagogiques des nouveaux cursus Toulouse, le 15 mai 2013 Toulouse Business School et l École Nationale de l Aviation Civile lancent 4 double-diplômes et une filière Bachelor dédiés

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Après la classe de seconde

Après la classe de seconde Compte- rendu de la réunion d orientation du 19 février 2015 M. Ritter Après la classe de seconde Pour tout renseignement complémentaire, n hésitez pas à contacter M. Ritter : pritter@lfjtokyo.org et le

Plus en détail

Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes

Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes Poussez la porte de la réussite! Sciences Po Rennes Institut d Études Politiques de Rennes 3 Pourquoi étudier à Sciences Po Rennes? Une formule pédagogique forte Le succès des IEP tient à une série d atouts

Plus en détail

Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s

Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s Mastères Spécialisés École Centrale Paris En savoir plus : Votre contact : Elisabeth Machaud Tél.: 01 55 50 04 13 elisabeth.machaud@mscentraleparis.com

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Télécom École de Management

Télécom École de Management Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE DÉCOUVREZ DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES EN TÉLÉCHARGEANT NOTRE APPLICATION SO CONNECT Des managers à la source de l innovation Télécom Ecole de Management

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Ou se situe La Rochelle?

Ou se situe La Rochelle? Ou se situe La Rochelle? La Rochelle est une ville du sud-ouest de la France, capitale historique de l Aunis et préfecture du département de la Charente-Maritime, en région Poitou-Charentes. Située en

Plus en détail

MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. www.univ-littoral.fr

MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. www.univ-littoral.fr MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Territoires, Culture,Tourisme et Dynamiques Transfrontalières LANGUES APPLIQUÉES ET TERRITOIRES TRANSFRONTALIERS www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le Master

Plus en détail

KEDGE BACHELOR. 1 er BAC+3 BACHELOR EN FRANCE

KEDGE BACHELOR. 1 er BAC+3 BACHELOR EN FRANCE BE U KEDGE BACHELOR BAC+3 1 er BACHELOR EN FRANCE ANNE-CATHERINE GUITARD, Directrice des Programmes Post Bac «Le KEDGE Bachelor est un programme visé en trois ans, orienté terrain. Il vous permettra, en

Plus en détail