Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi"

Transcription

1 Segmentation et sélection des publics cibles Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi

2 La segmentation du marché et les ressources limitées mènent à la sélection du public cible... Les efforts sont concentrés sur le ou les publics cibles qui offrent les meilleures chances de réussite. Les programmes de marketing social s appuient sur une série d interventions coordonnées incluant les produits et les services, la publicité et la communication, les stratégies de distribution et le développement d un réseau de partenaires pour maximiser les ressources (organisationnelles, financières, pouvoir des gens, influences, etc.).

3 Élaborer votre stratégie La segmentation de marché Action de subdiviser un marché en plusieurs sous-groupes distincts et pertinents qui pourraient nécessiter des efforts différents en matière de marketing social Le marketing ciblé Action d évaluer, de sélectionner et de cibler les segments que l organisation peut servir le plus efficacement possible Public cible - groupe que l organisation vise spécifiquement dans ses efforts de marketing social

4 L approche du marketing de masse traite les marchés / les publics cibles comme des regroupements, ciblant les besoins communs et non les différences. Marchéage simple Organisation Prix Produit Place Promotion Marché cible = Marché de masse

5 L approche segmentée traite les marchés/les publics cibles sous forme de sous-groupes ayant chacun des besoins différents, et cible les besoins d un ou de plusieurs sous-groupes Prix Produit Place Promotion Marchéage 1 Public cible 1 Organisation Public cible 2 Prix Produit Place Promotion Marchéage 2 Public cible 3

6 Comment segmenter les marchés en publics cibles? Ici, la recherche constitue un élément essentiel, au même titre que l analyse elles sont indissociables Éléments généraux de la segmentation : Les facteurs géographiques (lieu, climat.) Les variables démographiques (sexe, âge, revenu, profession, scolarité, religion, nationalité, taille de la famille, cycle de vie de la famille ) Les variables psychographiques (mode de vie AIO attitudes, intérêts, opinions) Le statut comportemental ou de l usager (non-usager, ancien usager, usager potentiel, nouvel usager, usager régulier ) Les avantages recherchés

7 L exemple du groupe consultatif sur les transports par autobus Géographique chaque endroit de Manotick peut être différent c est-àdire une fois qu ils prennent la voiture difficile de les faire revenir à l autobus, par conséquent la proximité des arrêts d autobus est importante Démographique Le ou les groupes d âge qui se déplacent le plus? Psychographique Lecture du sondage de OC Transpo identification du processus de décision des résidants combien de résidants prendraient le bus, quoi qu il arrive, combien le prennent actuellement, combien le prendraient si le service était plus fréquent, combien ne le prendraient pas, quoi qu il arrive? Comportemental Que font-ils actuellement segmentation en fonction des comportements Avantage Le facteur «que puis-je en retirer personnellement» (bon marché, écologique, sentiment d appartenance à la collectivité parfois des avantages cachés)

8 Les conditions requises pour une segmentation efficace Des segments mesurables les caractéristiques utilisées pour catégoriser doivent être mesurables. Accessibles par le biais des canaux existants auxquels on peut accéder. Taille suffisamment grande pour contribuer à la réalisation des objectifs de l organisation. Homogènes les segments doivent être composés de consommateurs qui répondront tous de manière semblable au plan de marketing social.

9 Directives pour la sélection du public cible Compatible avec le projet/programme et les objectifs de l organisation. Adéquation entre l opportunité de marketing et les ressources de l organisation Êtes-vous capable de le faire?

Segmenter le marché et choisir ses cibles

Segmenter le marché et choisir ses cibles Segmenter le marché et choisir ses cibles Objectifs du chapitre Dans ce chapitre, nous répondrons à quatre questions : Quels sont les différents types de segmentation du marché? Comment une entreprise

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Chapitre 1 : La stratégie marketing

Chapitre 1 : La stratégie marketing Chapitre 1 : La stratégie marketing SECTION 1 : la segmentation stratégique La démarche marketing : - Analyse : marketing Etudes (diagnostic externe et interne : environnement, marché, concurrence) - Elaboration

Plus en détail

Les sources et méthodes de recherche d information

Les sources et méthodes de recherche d information Les sources et méthodes de recherche d information DOCUMENTS ÉCRITS Recherche documentaire Différents répertoires permettent d au moins identifier les entreprises existantes. Dépendamment de ces répertoires,

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Vous êtes convaincus que vous avez développé un processus commercial efficace pour répondre aux besoins de vos clients, Vos clients sont satisfaits de vos produits, et/ou de vos prestations,

Plus en détail

" La démarche stratégique :

 La démarche stratégique : ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Année Académique : 2014/2015 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 12, 13, 14, 15 et 16 Site web :

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion du Patrimoine

Cours de Marketing. Gestion du Patrimoine Cours de Marketing Gestion du Patrimoine Sommaire CH I Qu est-ce que le Marketing CH II Les études de marché CH III La stratégie marketing CH IV Le marketing-mix 2 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/

Plus en détail

L innovation ouverte, QU EST-CE QUE C EST? conférence et simulation UNE JOURNÉE PAR LE JEU POUR : À QUI S ADRESSE CET ÉVÉNEMENT?

L innovation ouverte, QU EST-CE QUE C EST? conférence et simulation UNE JOURNÉE PAR LE JEU POUR : À QUI S ADRESSE CET ÉVÉNEMENT? L innovation ouverte, QU EST-CE QUE C EST? «L innovation ouverte, c est un partage des processus, un apprentissage des meilleures pratiques en provenance d industries différentes, qui ont toutes une chose

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC 2-6 mai 2011 Haïti COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL ET DU COMPORTEMENT Les caractéristiques qui la définissent : La CCSC est

Plus en détail

Centre de service clientèle

Centre de service clientèle Centre de service clientèle Le mécanisme de réponse des appels entrant et sortants du centre de service clientèle de «Tamweelcom». Méthodes de collecte des données, des demandes des consommateurs et des

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date :

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date : PLAN D AFFAIRES Promoteur(s) : Nom du projet : Date : Résumé du projet (Faites un court résumé d environ une demi-page de votre projet. Dans cette section, on devrait retrouver tous les éléments permettant

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Marketing touristique

Marketing touristique Université Mohamed 1er Faculté des lettres et des sciences humaines -Oujda- Master : Tourisme et patrimoine Marketing touristique Fondements et concepts Pr. Nouha EL-HALAS Année universitaire 2013/2014

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!»

Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!» Département fédéral de l'intérieur DFI Secrétariat général DFI Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées BFEH Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!»

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES!

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! Par: Patrick Ménard B. Sc. Kinésiologie M. Sc. Kinanthropologie (Biomécanique ergonomique) PLAN 1) ISO-SANTÉ, c est quoi? 2) Quelques

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing

Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing Chapitre 1 : Le marketing dans l entreprise et dans l économie Plan du cours - Les fondements idéologiques du marketing. - Le rôle du marketing dans l économie.

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT 1- Tout produit fait partie d une hiérarchie que l on peut décomposer en plusieurs échelons (la hiérarchie des produits). Exposez ces différents échelons en illustrant votre présentation par un exemple

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

SOMMAIRE. Distribu(on 2

SOMMAIRE. Distribu(on 2 SOMMAIRE 1. ETUDE DE MARCHE 2. MARKETING 3. PDCC (Schéma marketing) 4. LES 4 P (Outils marketing) 5. MARKETING MIX 6. RP (Relations publiques) 7. PUBLICITE & PROMOTION Distribu(on 2 Distribution Par distribution,

Plus en détail

Chapitre 3 Planification I

Chapitre 3 Planification I Chapitre 3 Planification I Le processus de planification d un projet Pourquoi faire un plan? Qu est-ce qu un plan? Contenu d un plan Processus de planification Critères de qualité pour évaluer un plan

Plus en détail

Marketing social. PPA Mars 2007

Marketing social. PPA Mars 2007 Marketing social PPA Mars 2007 Objectifs Survol des principes du marketing social. VOUS en tant que spécialiste du marketing social. Qu est-ce que le marketing social? Le marketing social est «l utilisation

Plus en détail

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B Pour bien servir son marché, une entreprise doit mettre en œuvre une démarche en trois temps : segmentation,

Plus en détail

COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE

COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE Docteur Gérard ALEXANDRE Professeur François BLANC Docteur Christian JEAMBRUN Docteur Yannick MARTIN Professeur Bernard NEMITZ Docteur

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

COURS N 1 N 1 : QU EST EST-CE QUE LE MARKETING?

COURS N 1 N 1 : QU EST EST-CE QUE LE MARKETING? COURS N 1 N 1 : QU EST EST-CE QUE LE MARKETING? COURS N 1 : QU EST-CE QUE LE MARKETING? --> PLAN --> Histoire du Marketing --> Définitions --> Les différents types de marketing --> Des 4 P --> L importance

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Reciblage est un processus où un morceau de code «Cookie» est laissé dans le navigateur web des internautes ayant visité un site

Plus en détail

Les droits au Québec, ça se défend!

Les droits au Québec, ça se défend! Les droits au Québec, ça se défend! Plus de 300 organismes oeuvrent en défense collective des droits. Ils sont sous-financés. Il est temps que ça change! Octobre 2011 Présentation du RO-DCD Le Regroupement

Plus en détail

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12 CONFIDENTIEL 1/12 SOMMAIRE COMMENT REMPLIR CE DOSSIER DE CANDIDATURE?...3 LES INFORMATIONS RELATIVES A VOTRE SOCIETE...3 Identification de votre projet (une page maximum) :... 3 Identité des créateurs

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler)

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Mesdames et messieurs, Il me revient de conclure cette journée

Plus en détail

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web

Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Créez et captez désormais votre marché grâce aux annonces sur le web Contexte La publicité et les annonces sur internet Les avantages Les annonces display Les campagnes universelles Nous contacter Contexte

Plus en détail

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN Module 1: Communication et marketing social Helen Murphy Waterford Institute of Technology (WIT) PROGRAMME DETAILLE

Plus en détail

LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS. Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches

LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS. Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches SUJETS ABORDÉS Coopératives? Situation actuelle des coopératives d habitation Besoins rencontrés

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Jorgen Schytte/StillPictures 3 Collecte des données Questions traitées dans ce chapitre Quels outils utiliser pour recueillir des données sur l économie

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT II LE BUSINESS PLAN. Prof. B. SURLEMONT 2001-2002

ENTREPRENEURIAT II LE BUSINESS PLAN. Prof. B. SURLEMONT 2001-2002 ENTREPRENEURIAT II LE BUSINESS PLAN Prof. B. SURLEMONT 2001-2002 Ses objectifs Son format Son contenu Ses qualités Le business plan Le business plan: ses objectifs Synthétiser l analyse d une opportunité

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU COORDONNATEUR Très souvent, la promotion à un poste de gestion s appuie sur une bonne performance au chapitre des opérations. Pourtant, les rôles et les responsabilités liés

Plus en détail

LA GESTION DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES D après Gestion de l'emploi et évaluation des compétences par Gilbert et Thionville

LA GESTION DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES D après Gestion de l'emploi et évaluation des compétences par Gilbert et Thionville LA GESTION DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES D après Gestion de l'emploi et évaluation des compétences par Gilbert et Thionville 1 LA NOTION DE COMPETENCE Nous conviendrons d'appeler compétences un ensemble

Plus en détail

Entreprises touristiques (12/10/11)

Entreprises touristiques (12/10/11) Entreprises touristiques (12/10/11) 7 et 14 décembres 18, 19, 24 janvier 09, 15 février 14 mars 3h, 27 mars 3h, 28 mars soutenance 4h Les acteurs clés Identifications et mécanismes OFFRE DEMANDE Fournisseurs

Plus en détail

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II LIVRE BLANC SOLVABILITÉ II DE SECONDFLOOR www.secondfloor.com Table des matières 3 Présentation : Pourquoi les rapports

Plus en détail

LES BASES MARKETING Formation Durée: 4 jours

LES BASES MARKETING Formation Durée: 4 jours LES BASES DU MARKETING Formation Durée: 4 jours CLARITY, société de conseil en télécommunication, réalise principalement des missions de conseil pour ses clients, opérateurs et Autorités de Régulation

Plus en détail

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT William A. «Bill» Ninacs Conférence nationale des DS de la FTQ Laval (Québec) décembre 2012 Esther et moi : PLAN DE LA PRÉSENTATION le développement

Plus en détail

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques Aperçu Le présent document offre un aperçu du texte sur Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques, 3e édition,

Plus en détail

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Conseil du Patronat du Québec Présentation par : Karine Bergeron, CRHA Le 13 octobre 2011 Towers Watson, 2011. Tous

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

L approche par milieu de vie : particularités et avantages

L approche par milieu de vie : particularités et avantages Diapositive 1 L approche par milieu de vie : particularités et avantages par Pierre Maurice Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) L approche par milieu de vie, particularités s et avantages

Plus en détail

Commentaires de l Association des intervenants en toxicomanie du Québec à la ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale

Commentaires de l Association des intervenants en toxicomanie du Québec à la ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale Projet de règlement Loi sur l aide aux personnes et aux familles Chapitre A-13.1.1, a. 131 à 136 et 190 Commentaires de l Association des intervenants en toxicomanie du Québec à la ministre de l Emploi

Plus en détail

ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES)

ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES) ATELIERS DESTINÉS AUX RESPONSABLES ET COORDONNATEURS (CAMPS DE VACANCES, CAMPS DE JOUR, SERVICE DE GARDE ET PISCINES) 2010-1 - Plans d ateliers Rôles et responsabilités des responsables et coordonnateurs

Plus en détail

en Nord-Pas de Calais

en Nord-Pas de Calais en Nord-Pas de Calais Document confidentiel Les dossiers doivent être expédiés par courrier recommandé avec accusé de réception, avant le 30 octobre 2012, minuit, le cachet de la Poste faisait foi, à l

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016. 565, avenue Buckingham Gatineau (Québec) J8L 2H2 819-986-1747 1-888-986-SADC www.sadcpapineau.

FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016. 565, avenue Buckingham Gatineau (Québec) J8L 2H2 819-986-1747 1-888-986-SADC www.sadcpapineau. FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016 TABLE DES MATIÈRES Étapes #1 : La théorie 1 Pourquoi avoir un site web 2 Définitions 3 Le commerce électronique 4 Les indispensables Étape #2 : Création

Plus en détail

Première partie LE CONTEXTE

Première partie LE CONTEXTE 13 Première partie LE CONTEXTE LA LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE ET LE PROGRAMME NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2003-2012 Le Programme national de santé publique 2003-2012 a été institué par la Loi sur la santé

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Alain Gosselin, Ph.D., CRHA

Alain Gosselin, Ph.D., CRHA Vendre le dossier de la présence au travail par l approche du «Business case» Alain Gosselin, Ph.D., CRHA Professeur titulaire Directeur associé, Formation des cadres et des dirigeants AQESSS, 21 février

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION TROUSSE D INFORMATION POUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2015 FONDATION CANADIENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE Fondation canadienne pour le développement de carrière Rédaction explicative pour les élections

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE

LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE AU SERVICE DE LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I DEFINITION DE LA SEGMENTATION A / DEFINITION La segmentation est le découpage d une population en sous ensembles homogènes,

Plus en détail

La collaboration en contexte

La collaboration en contexte Lavoie, J., Universitéde Sherbrooke, Beaumont, C., Université Laval, Couture, C., Universitédu Québec àtrois-rivières. Bref survol des connaissances actuelles concernant les pratiques collaboratives en

Plus en détail

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance L Elaboration d un plan stratégique pour un Développé comme partie du Programme de renforcement institutionnel, par Citi Première édition Mai, 2008 L Elaboration d un plan stratégique pour un La planification

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion 2015 www.datacrunching.co.ma 1 Agenda Présentation du cabinet Pourquoi nous? Métiers du cabinet Méthodologie & Outils Références significatives

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits

Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits Les enjeux de la sécurité des patients dans le système de santé : innovation ou retour aux sources? Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits 20 Novembre 2010 Michelle Dionne, Services conseil

Plus en détail

Enquête AFA / Octobre 2011 - La gestion responsable d actifs des sociétés d assurances Résultats sur l année 2010

Enquête AFA / Octobre 2011 - La gestion responsable d actifs des sociétés d assurances Résultats sur l année 2010 Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA 1 P réambule 1. La démarche des sociétés d assurances 2. Les enseignements de l enquête 3. Focus sur les actifs immobiliers 2 P Sauf précision contraire,

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail

Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail Programme de formation en médiation Agir comme médiateur pour rétablir la paix au travail Questions et réponses 1. Pourquoi un programme de certification? Parce que pour être un bon médiateur, il vous

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Plan Marketing 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Cette technique convertit les lèche-vitrines en clients. Généralement 2% des acheteurs exécutent l'action demandée

Plus en détail

Management & Leadership

Management & Leadership Management & Leadership Certificat ASFC Brevet fédéral de «Spécialiste de la conduite d un groupe» «Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.» - John F. Kennedy Case postale 259 1951 Sion Tél. 027

Plus en détail

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Catalogue des formations Kepner-Tregoe 2015 PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Les entreprises du monde entier sont confrontées à des demandes importantes pour

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie

Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie www.cclt.ca www.ccsa.ca Foire aux questions Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie Le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT) a élaboré ce document pour

Plus en détail

REALISER LE DROIT À L'ÉDUCATION DES REFUGIÉS ET DES ENFANTS MIGRANTS ET DE LEURS FAMILLES

REALISER LE DROIT À L'ÉDUCATION DES REFUGIÉS ET DES ENFANTS MIGRANTS ET DE LEURS FAMILLES POINT 10 DE L'AGENDA: POUR ADOPTION 47 ème réunion du Bureau Exécutif, 16-19 novembre 2015 REALISER LE DROIT À L'ÉDUCATION DES REFUGIÉS ET DES ENFANTS MIGRANTS ET DE LEURS FAMILLES Document de réflexion

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE

ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE Projet clinique santé mentale adulte des CSSS Champlain Charles-Le Moyne et Pierre-Boucher Cible 1 Promotion Prévention PERSONNES

Plus en détail

Augmenter l activité physique (principalement la marche) et améliorer l alimentation, chez les aînés.

Augmenter l activité physique (principalement la marche) et améliorer l alimentation, chez les aînés. Efficacité d un programme pilote d intervention basé à domicile et appuyé par téléphone/courrier, pour l activité physique et la nutrition chez les aînés Fiche No 3 Lee AH, Jancey J, Howat P, Burke L,

Plus en détail

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE une analyse de Franco Bianchini NOVEMBRE 2008 PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT

Plus en détail